AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 342
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Mer 30 Nov - 16:37





A little party never hurt anybody
ft Amon Sørensen



Ces derniers jours on été ennuyants et chargés à la fois. Je vous explique, j'ai dû m'occuper du serpent d'Amon, Loki. Un adorable petit reptile qui a adoré mon albinos d'amour ! Des vrais potes ! Enfin, il est venu le récupérer après ses petites vacances et depuis on a pas pu vraiment parler. Nous étions assez occupés car le boss nous a forcé à aller à un gala de charité. Je sais pas comment l'a pris Amon, mais ça m'a clairement saoulé, quand j'ai su qu'il venait ça m'a soulagé mais, je n'ai ,bien entendu, rien montrer. Je suis pas habituée à ce genre d'évènement, alors j'ai du tout préparer : ma tenue, ma coiffure etc… Il y a un dress code, qui ne correspond pas du tout à mon dressing !

Je vous passerai les détails de mon shopping et de ce qui s'est passé lors des précédents jours. Amon doit venir dans quelques minutes me chercher à mon appartement et je viens juste d'être prête. J'espère que cette petite robe noire bustier moulante sera bien. Avec ma petite taille, les robes longues c'est pas le top de ce que j'ai lu - oui j'ai étudié ce domaine inconnu avant de m'aventurer là-dedans -. Normalement, je n'ai pas fait de fautes de goût avec ce petit chignon. Au pire, j'en ai rien à foutre !

J'attends donc mon collègue et je fais mes au revoir pour ce soir à mon gros loulou. Je le laisse sorti car sinon il va vraiment s'ennuyer … J'entends la sonnette qui retentit. Je me dépêche d'ouvrir et je découvre un Amon très élégant. Je savais qu'il rendrait bien ce soir, mais je suis tout de même agréablement surprise. Il me fait signe de sortir, alors je prends mes petites affaires et ferme derrière moi.


- C'est que t'es élégant ce soir. Fais attention, tu risquerais de ne pas rentrer seul !

Je lui donne une petite tape sur l'épaule en riant. Je n'oublie pas qu'il doit me faire un compte rendu de ses vacances. C'est ça de m'avoir en amie ou du moins en tant que connaissance que l'on apprécie un minimum.

- On a pas trop pu se parler depuis ton retour, tout vas bien ? C'était bien ? Tu as fais quoi, tu étais où ?

N'ayant pas pu beaucoup voyager, hormis Indianapolis-Los Angeles, ça me ferait un peu rêver qu'il me raconte son escapade. Et puis on a le temps de papoter en chemin, c'est à Beverly Hills que l'on s'en va. Même si ce n'est pas loin d'Hollywood. Non croyez pas, j'ai qu'un loft hein et c'est pas le grand luxe … Bref, je compte bien sur ce petit trajet pour en savoir un peu plus.






❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 568
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Mer 30 Nov - 20:04



A Little Party Never Hurt Anybody
ft. Evelyn Fallen


Depuis que j'étais rentré de vacances, rien n'allait. Si j'avais été plus prétentieux, j'aurais cru qu'il avait suffit que je quitte L.A. trois jours pour que ce soit le chaos total. En effet, entre Howard qui entre par effraction chez moi complètement shooté, la villa de Howard qui crame quelques jours plus tard...

Je crois que c'est Howard le problème.

Enfin, à côté de ça, finalement, ça allait pas si mal. J'avais récupéré Loki chez Evy et il me semblait avoir grandit d'encore quelques centimètres. J'étais fier de mon petit pote maintenant que j'étais plus confiant avec le reptile. Et Evy s'en était bien occupée, je n'en aurais jamais douté.

C'était après ça que tout avait déconné dans la vie de Howard qui m'avait avoué avoir flambé la caisse de Jimmy Reed... Et quelques jours plus tard, c'était sa villa qui partait en fumée ? S'il n'y avait pas un lien de cause à effet, fallait qu'on m'explique.

Enfin soit, tout ça pour dire que je n'avais pas pu voir la rouquine, ni lui parler vraiment. On ne faisait que se croiser dans les couloirs de L.A. People. Et heureusement pour moi qu'en ce qui concernait Sélène, il nous restait nos traditionnels rendez-vous à la salle de sport. Car on avait décidé de ne rien changer à ce niveau-là... Et de ne pas trop précipiter le reste. Je pense qu'on avait tous les deux peur de nous mettre trop vite officiellement ensemble.

Pourtant, ce n'était pas l'envie qui manquait.

Et comme si je n'étais pas assez débordé, le boss m'avait donné pour mission d'aller couvrir l’événement qu'était le gala des Sherman. Raaah ! Putain ! La seule soirée de la semaine où j'avais une possibilité d'emmener Sélène au restaurant, bordel de merde...

Sans compter que, vu la liste des invités, j'allais encore être super bien vu et super apprécié... J'avais soupiré et il avait sérieusement fallut que je me retienne de ne pas paraître soulagé quand le boss avait affirmé que j'allais y aller et que j'allais y aller avec Fallen, en plus, sans que ce soit négociable.

-Oh... Chier...

J'espérais sincèrement être convainquant. Mais en fait, c'était la seule chose qui faisait que je n'allais pas tout à fait aller à ce gala avec des pieds de plombs.

Des costumes, j'en avais... Freiya m'en avait envoyé un pour mon anniversaire et c'était l'occasion de le sortir de l'armoire...

Je m'étais apprêté, coiffé et tout le tralala puis, une fois prêt, j'avais roulé jusque chez Evy, comme convenu au bureau plus tôt dans la journée. Plus vite on irait, plus vite on verrait ce qu'il y a à voir, plus vite on rentrerait à la maison... Et s'il est pas trop tard, peut-être que ce ne sera pas chez moi que je rentrerai...

Une fois arrivé, je me pointai devant la porte de Ginger et celle-ci ne se fit pas attendre. Quand elle apparut devant moi, elle me surprit totalement de par son style. Elle avait, d'habitude, un look plutôt rock qui n'était pas sans rappeler un peu son frère. Mais ce soir, elle avait un maquillage léger et distingué et une robe courte avec, comment on dit ça ? Une sorte de haut en dur... enfin en matière plus dure. J'y connais rien en fringues et le peu de termes que j'ai pu apprendre un jour sont en danois...

Ma première surprise passée, je lui souris.

-Et ben ! Changement de look...

Je me retournai et avançai vers la voiture après lui avoir fait un clin d’œil, on avait pas besoin de faire énormément de chichis, on s'était quitté au bureau il y avait de ça seulement 3 heures.

-Allez, ramène-toi, Ginger. On va avoir du boulot...

Alors qu'elle me courait presque après le long de l'allée, elle me fit un compliment qui me fit ricaner. Mais je ne la regardai pas parce que j'avais l'impression que si je la regardais, ou si je faisais un commentaire, j'allais me trahir.

-Ahah... Très drôle... Te laisse pas draguer par n'importe qui, toi.

C'était ma façon de lui rendre le compliment, de lui signifier que ce qu'elle portait lui allait très bien. Et puis, même ici, dans son allée, j'avais l'impression qu'il me fallait jouer ses ennemis jurés...

Et une fois dans la voiture, j'avais à peine démarré que les questions tombèrent... Et tu as fait quoi ? Et tu étais où ? Et tu vas bien ? Elle ne m'énervait pas à les poser... C'était plus que je ne savais pas quoi répondre et, en attendant, j'eus quelques secondes un air rêveur en y repensant...

-Ouais... Ça va...

Ça va même super, Evy, mais ne pense même pas que je vais quitter la route des yeux pour que tu vois ce qu'il y a dedans.

-J'ai été au Grand Canyon... C'était vraiment superbe...

Mais c'était pas au Grand Canyon que je pensais...

Ni vraiment à la route d'ailleurs parce que j'étais en train de me gourer convenablement de chemin...

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 342
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Ven 2 Déc - 16:08





A little party never hurt anybody
ft Amon Sørensen




Amon vient d'arriver et je lui ouvre automatiquement. Je me dépêche pour ne pas que l'on soit là trop en retard. Il semblerait que seul les très grandes personnalités peuvent arriver un peu en retard, ce n'est pas mon cas. Mon collègue souligne au passage ce changement vestimentaire étonnant.


-Et ben ! Changement de look...

- Finalement je commence à m'y faire. M'enfin, j'espère que ça passera, j'ai pas passé une semaine à étudier les galas pompeux pour rien.  

Bref, on doit aller retrouver la voiture de mon collègue et il me presse gentiment : " Allez, ramène-toi, Ginger. On va avoir du boulot... " . Je me mets à courir, mais je ne suis pas habituée à avoir des talons aussi haut. Je dépasse rarement les 6cm et ce pour les grandes occasions. Courir avec des talons pareil relevait du défi, cela devait être drôle à voir. Je serai plus indulgente envers ces demoiselles perchées. J'en profite pour lui lâcher un petit compliment sur sa tenue, je ne l'avais jamais aussi élégant et j'ai envie de le souligner. Il me renvoie la pareil et cela me fait sourire.

-Ahah... Très drôle... Te laisse pas draguer par n'importe qui, toi.

- Ne t'en fais pas, je serai très exigeante ! Si je dois rentrer accompagnée, il ne faut pas n'importe qui.

Nous sommes enfin dans la voiture et je reprend brièvement mon souffle. J'ai tout un tas de questions, dont je veux avoir des réponses, à propos de ses vacances. Il a pu y échapper parce que je n'en ai pas vraiment eu l'occasion avant.

- Ouais... Ça va... J'ai été au Grand Canyon... C'était vraiment superbe...

- Ouah il paraît oui ! J'ai vu des photos vite fait ça donne envie.

Amon me fait à moitié rêver avec cette destination. Je ne prêtais plus vraiment attention à la route jusqu'à ce que je remarque un panneau qui ne menait pas vraiment à Beverly Hills mais vers le Dowtown.

- Euh Amon, tu crois que c'est la bonne route ? Je vois des panneaux Dowtown, c'est pas trop la même direction aux dernières nouvelles … 

Soit il ne connait pas la route, soit il rêvasse en repensant à ses vacances. Enfin, si on ne veut pas être trop en retard, on ferait mieux de faire demi-tour car je pense qu'on s'est bien éloigné de Beverly Hills là …





❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 568
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Lun 5 Déc - 20:10



A Little Party Never Hurt Anybody
ft. Evelyn Fallen


Je l'avais regardée, perplexe, quand elle avait dit qu'elle avait passé une semaine à étudier comment se présenter pour ce genre de gala. J'avais fait un geste qui montrait qu'elle avait bien perdu son temps.

-Sérieusement ? Tu t'es déjà regardée dans un miroir ?

Je lui avais fait un clin d’œil. Ce que je voulais dire par là, c'était qu'il ne lui fallait pas grand chose pour être classe. Preuve en était qu'elle était, ce soir, à la fois classe et d'une absence de prétention qui ne faisais que relever son charme naturel. Et j'étais sûr que la jeune rouquine avait du goût sans devoir se mettre à « étudier » quoi que ce soit.

Juste avant qu'on embarque dans la Mustang, je l'avais aussi mise en garde. Je savais comment ce genre de gala fonctionnait et j'avais pas eu besoin d'étudier ça longtemps... Et si ça se voulait un compliment, c'était également une véritable mise en garde parce qu'à ce genre d’événements se rendaient une flopée de prédateurs... Allez à un gala chez Jimmy Reed... A partir d'une certaine heure, ça ressemble plus à une orgie qu'à autre chose...

J'avais souri à Evy quand elle avait affirmé que si elle devait rentrer avec quelqu'un, ce ne serait pas avec n'importe qui... Ouais ouais... Avec quelques verres dans le nez, on finit quand même par faire n'importe quoi... J'allais garder un œil bienveillant sur la rouquine, même sans le vouloir, à mon avis.

Elle était grande et avait un sale fichu caractère, mais n'empêche...

Et une fois dans la voiture, je n'avais pas échappé aux questions sur mes vacances. Questions qui m'avaient replongé directement à la première nuit passée sur place. Evy disait que c'était une destination qui donnait envie et je lui répondis comme si je dormais à moitié, les yeux fixés sur la route sans la voir.

-Ouais... Grands espaces, grands paysages... Ça file un putain de vertige...

Sur les trois jours, on était bien sûr allé voir le Grand Canyon, on avait fait une longue marche où on s'était bien amusés... Mais on avait surtout profité de ce qui était devenu notre chambre (j'en avais payé une pour rien mais... rien à foutre), de la piscine et du jacuzzi ainsi que du service de chambre...

J'étais parti pour me changer les idées. Mission accomplie. J'en avais presque oublié Gaïana Dugopoliac et Daniele Ricci qui étaient à l'origine de ce voyage. Peut-être même que je devais les remercier, d'ailleurs...

J'étais en train de penser à ça quand Evelyn attira mon attention sur le chemin que je prenais. Et en effet, j'allais vers Downtown. J'allais vers le centre commercial.

-Et merde... Quel con...

J'avais donné un coup de frein un peu brusque par réflexe, sans pour autant arrêter la voiture avant de reprendre une vitesse normale.

-Je vais faire demi tour.

J'avais rougi un peu alors qu'Evy ne pouvait pas savoir à quoi je pensais, mais bon... C'était venu tout seul.

Je fis demi-tour sur le parking d'un magasin d'alimentation avant de reprendre la bonne route. Beverly Hills, Amon...

Et j'essayai de reprendre la conversation comme si de rien n'était.

-Et toi, ça a été à L.A. People, cette semaine-là ? Et Loki, il a été sage ?

Le chemin n'allait pas être très long et, si je ne me trompais pas de chemin, dans un petit quart d'heure, on serait devant le penthouse des Sherman.

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 342
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Jeu 8 Déc - 17:29





A little party never hurt anybody
ft Amon Sørensen




La remarque de mon collègue me laisse un peu perplexe. J'hausse les épaules tout en l'écoutant. Et je vois son petit clin d'oeil.


- Sérieusement ? Tu t'es déjà regardée dans un miroir ?

- Bah ouais …

Je garde le sourire. C'était gentil de sa part, je pense, mais je ne suis pas assez élégante dans mon quotidien pour ce genre d'évènement. Et ce, tout simplement car ce n'est pas moi, je peux être rock et glamour, mais élégante/glamour/chic, non … Je ne me suis pas dépersonnalisée non plus puisque je porte du noir mais voilà, je n'ai sûrement pas la même prestance que cette Barbara Sherman ou ses convives et ça me va.

On a un peu papoté le long du trajet jusqu'à sa voiture, ce qui est loin d'être évident au vu de ma non habitude aux talons hauts. Amon s'est montré un peu protecteur au travers de son avertissement concernant mon éventuel retour accompagnée. J'en ai déjà vu des vertes et des pas mûres, généralement ce sont eux qui me fuient, surtout depuis un certain article …

On est à présent dans sa voiture et je veuxtout savoir de son petit séjour. Il faut le dire aussi, je me suis clairement fait chier au bureau pendant son absence … Les autres employés sont d'un ennui … mortel ! Ses vacances ont l'air extraordinaires et ça me fait un peu rêver, je dois l'avouer.


- Ouais... Grands espaces, grands paysages... Ça file un putain de vertige...

- Tu m'étonnes ! Mais ça en vaut le coup. C'est clairement un endroit à visiter avant de mourir !

Etant en train de rêver, je ne prête plus attention à la route que l'on prend. Quand ce je sors de cet état paisible, je me rends compte que l'on est pas du tout dans la bonne direction, on s'en va vers l'est … Je le signale à mon collègue.

- Et merde... Quel con...

Je suis en train d'ouvrir la bouche pour lui répondre, quand je sens un freinage brusque.

- Je vais faire demi tour.

- Hm oui c'est mieux je crois. 

La voiture fait à présent demi-tour et on reprend une route qui me semble mieux, enfin vers la bonne direction en tout cas. Je ne fais pas trop attention à mon collègue, préférant porter mon attention sur la route pour que cette fois on y aille à Beverly Hills. Je ne suis pas très pressée mais nous sommes attendus … Du coup, Amon me demande un peu ce qu'il s'est passé en attendant.

- Et toi, ça a été à L.A. People, cette semaine-là ? Et Loki, il a été sage ?

- C'était chiant ! D'un ennui ! Je ne m'étais jamais rendu autant compte qu'ils étaient aussi inintéressants …

Je souffle de désespoir tout en checkant les panneaux. Je ne vois que du Beverly Hills pour le moment, c'est plutôt bon signe.

- Concernant Loki, c'est un amour de petit serpent. Ca l'a très bien fait avec Jöjö. J'avais peur un peu tu vois, vu que ce sont deux mâles mais aucun problèmes ! Loki peut revenir quand tu veux en pension.

J'avais été aux anges cette semaine là. Deux adorables serpents rien que pour moi. Un plus lourd que l'autre … mais c'était formidable, J'en garde un très bon souvenir de ce petit reptile et je pense que Jörmungandr aussi.

Apparemment on se rapproche de plus en plus du lieux de rendez-vous au vu des habitations de plus en plus chic. On sent le fric !


- Là je peux te dire qu'on est sur la bonne route. Ce ne sont plus les mêmes habitations que toute à l'heure !

Je commence à réaliser l'ampleur de la situation. J'ai vraiment peur de faire tâche dans tout ce monde tiré à quatre épingles… Je vais garder en mémoire les remarques d'Amon, ça va me rassurer.





❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 568
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Lun 12 Déc - 19:03



A Little Party Never Hurt Anybody
ft. Evelyn Fallen


Bon... j'avais repris la bonne route, celle du penthouse des Sherman et pas celle du centre commercial, de l'animalerie et de Sélène. On était d'accord, la rouquine et moi : le Grand Canyon était un endroit à voir avant de mourir. Mais je n'avais pas trop envie qu'elle aille gratter plus loin. J'étais, comme me le signalait souvent Timmy, un piètre menteur si ce n'était par écrit dans mes articles... D'autant plus que je ne pensais pas que Ginger mérite que je lui mente. Mais je n'étais pas prêt à dévoiler que j'étais tombé amoureux. J'avais peur de nous mettre, Sélène et moi, en insécurité.  Mon propre appartement était totalement impersonnel, ne dévoilant pratiquement rien de moi.

Je voulais essayer de cloisonner, de monter un mur entre ma vie professionnelle et ma vie privée naissante.

Alors, histoire de détourner son attention de ce qui s'était passé au Grand Canyon, je lui avais demandé comment s'était passé cette semaine-là pour elle, et j'avais abordé aussi son sujet préféré, nos amis les reptiles.

Sur L.A.People, il n'y avait pas grand chose à raconter si ce n'était qu'elle avait passé une semaine extrêmement ennuyeuse. Ce qui me fit ricaner.

-Imagine combien de semaines ennuyeuses j'ai vécues avant que tu ne débarques, Ginger...

Bon, on est bien d'accord, je n'étais pas avare de compliments. Il fallait dire que j'étais revenu de vacances particulièrement détendu et que même les déboires de Howard n'avaient pas tout à fait réussi à me stresser autant que je ne l'étais avant de partir.

Quant aux serpents, ils avaient été sages et s'étaient bien entendus. C'était tant mieux. J'osai à nouveau un regard vers la rouquine. J'étais sur la bonne route, après tout.

-Bah... Ouais c'est deux mâles mais je crois que Loki, vu sa taille, avait pas intérêt à faire chier Jörmungandr...

Le paysage commença à changer et, en parlant de serpents.

-Tu aurais du inviter Cash Izbel, il aurait été aux anges. On entend plus vraiment parler de lui... Ni de ton frère, d'ailleurs.

Je n'osais pas lui poser la question, clairement, de savoir si elle avait une idée de ce qu'ils devenaient. Je n'avais pas envie qu'elle pense que je cherchais le scoop. Même si je pensais bien que désormais, elle avait plus ou moins saisi qui j'étais. Sinon, elle ne serait pas dans cette bagnole avec moi...

Evy fit remarquer que les baraques n'étaient plus vraiment du même style que celles qui faisaient partie des quartiers qu'on avait traversés jusqu'ici. Je regardai ma montre et pourtant, posai la question. Si j'essayais de traduire ce que me disaient les aiguilles en roulant, j'allais risquer l'accident parce que ça me prendrait trop de temps.

-Il est quelle heure ?

Le long de la rue, alors qu'on arrivait à destination, il n'y avait encore que peu de voiture. Connaissant comment fonctionnait la jet-set de L.A., ce serait à celui qui arriverait le plus tard... Et Dieu savait qu'il y avait quelques experts en la matière. Au moins, je ne tomberais pas sur Ricci dès le départ.

Je repérai la voiture de Timmy Evans et garai la mienne à côté, comme si elles allaient être plus en sécurité l'une à côté de l'autre.

-C'est la voiture du manager Timmy Evans.

J'avais fait remarqué distraitement la chose à ma collègue. Timmy était mon meilleur ami, mais ça aussi faisait partie de mon cloisonnement. Personne à par nous et la jeune Eileen n'était au courant. Et on allait probablement devoir jouer les vagues connaissances...

Je tirai le frein à main.

-Il y aura au moins un photographe de L.A. People à l'intérieur. Nous, notre job, c'est d'ouvrir nos yeux et nos oreilles. Pour les images, on peut faire confiance à ce paparazzi professionnel.

Comment L.A. People arrivait à le faire entrer restait un putain de mystère, même pour moi qui travaillait depuis des années pour le magazine. Je savais même pas à quoi il ressemblait.

Je soupirai et la regardai avec un sourire pas très sûr. Qu'est-ce que ça me faisait chier d'être là alors que je pourrais clairement être ailleurs...

-Bon... On se motive et on y va ?

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 342
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Mer 14 Déc - 14:41





A little party never hurt anybody
ft Amon Sørensen




C'est bon, nous sommes de nouveau sur la bonne route ! Ce n'est pas que je sois super excitée d'aller à ce gala mais plus vite j'y suis et plus vite j'en suis débarrassée. Après, s'il y a à boire et à manger, ça ne devrait pas être trop ennuyeux. Je suis sûre que je vais retrouver quelques têtes qui vont plus ou moins m'amuser. On a rapidement évoqué ses vacances, ce n'est pas un homme qui se confie beaucoup, mais je le saurai tôt ou tard. Il me demande du coup comment ça s'est passé à L.A People et avec Loki. Je debrief rapidement ce qu'il s'est passé : pas grand chose.


- Imagine combien de semaines ennuyeuses j'ai vécues avant que tu ne débarques, Ginger...

- Mon pauvre ! Ca aurait pu encore durer longtemps si j'avais été prise chez Guitar&Pen.

Il semble de très bonne humeur mon cher collègue, cela fait vraiment plaisir à voir ! Il aborde ensuite la petite taille de son serpent ce qui me fait rire.

- Bah... Ouais c'est deux mâles mais je crois que Loki, vu sa taille, avait pas intérêt à faire chier Jörmungandr...

- Loki aurait pu être une petite teigne tu sais. Il faut se méfier des petits.

Ceci l'amène à un autre sujet pas si éloigné quant on y pense : Cash et Billy. Il demande des nouvelles mais mon pauvre Amon, je n'ai pas grand chose à dire … J'hausse les épaules en l'écoutant.

- Tu aurais du inviter Cash Izbel, il aurait été aux anges. On entend plus vraiment parler de lui... Ni de ton frère, d'ailleurs.

- C'est silence radio depuis un moment … J'ai réussi à avoir Billy au téléphone une fois, mais il était occupé … Je pense qu'ils préparent un truc, faut qu'ils soient dans leurs bulles tu vois.

Je suis certaine que, peu importe ce qu'ils préparent, ça va être extraordinaire, génial même ! Comme à leur habitude en fait. J'ai hâte de découvrir ce qu'ils trafiquent tous les deux là.

Le décors change progressivement et je fais remarquer à Amon que nous sommes au bon endroit, ou du moins dans la bonne direction. Il me demande alors l'heure qu'il est, je regarde brièvement. On a pas tant de retard que ça finalement.


- Il est quelle heure ?

- On est pas en retard il est un peu plus de 20h05, genre 20h07 on dirait.

On se gare peu après non loin de la voiture du manager anglais Timmy Evans. " C'est la voiture du manager Timmy Evans " Je soupire en entendant son nom. Alors ouais "grâce" à lui et Amon, j'ai trouvé mon frère, mais merde il pourrait s'excuser de m'avoir menti non ? Je lui ferai remarquer si j'en ai l'occasion ! Je ne vois d'ailleurs pas comment ils ont pu manigancer ça tous les deux, enfin pourquoi s'être choisi ?

La voiture s'arrête et mon collègue me raconte un peu ce qu'il va se passer, enfin ce qu'il sait.


- Il y aura au moins un photographe de L.A. People à l'intérieur. Nous, notre job, c'est d'ouvrir nos yeux et nos oreilles. Pour les images, on peut faire confiance à ce paparazzi professionnel.

- Ca ne devrait pas être trop difficile … Enfin, on va sûrement attendre que l'alcool fasse effet …

Il semblerait que dans ce genre de soirée, les écarts soient peu nombreux. J'espère que certains nous donneront quelques petits trucs croustillants. Certes, ce n'est pas ce que j'aime, mais pour certaines personnes cela ne me dérangerait même pas. Enfin bon, on a l'air tous les deux autant enchanté d'être là.

- Bon... On se motive et on y va ?

- Quand il faut y aller, faut y aller !

On sort de la voiture et la nuée de journaliste dehors semblent en manque de personnalités à photographier et interviewer. Les pauvres, je les plains … Et dire que nous, un magazine certainement moins bien que le leur, avons accès à l'intérieur. On avance et je les regarde sans prétention aucune. On arrive à l'intérieur, on se présente et tout le blabla.

- Ils ont pas de chance de rester planter là … Au moins nous quitte à se faire chier, on peut boire et manger ! … C'est bien tout là-haut ?

J'attends qu'Amon me le confirme et j'appuie sur le bouton de l'ascenseur qui nous mènera à ce fameux gala. Je regarde Amon et son envie flagrante d'être là me fait sourire.

- Si tu t'ennuies de trop, vient me taper un scandale !

Je ris. De toute façon on devra faire comme si on ne s'apprécie pas. Comme avant quoi. L'ascenseur s'arrête, les portes s'ouvrent sur une grande pièce. Il y a quelques personnes déjà là et je ne reconnais que Robin North. Ca va peut-être être tendu finalement …





❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 568
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Sam 17 Déc - 12:33



A Little Party Never Hurt Anybody
ft. Evelyn Fallen


Le trajet jusque chez les Sherman fut relativement court étant donné que nous étions plus en heure de pointe et que la circulation était fluide. On avait parlé des deux choses qu'on avait en commun : L.A.People et nos serpents qui, apparemment, s'entendaient à merveille, ce qui était tant mieux. Ils étaient un peu notre reflet, quand on y pensait. Bon, ok, c'était un peu mystique comme vision des choses et ça ne me ressemblait pas vraiment... Mais cette réflexion m'avait amené à demander à la jeune rouquine des nouvelles de son frère et de son guitariste.

Je grimaçai quand elle m'annonça que c'était silence radio de leur côté. Et, les connaissant, même seulement en tant que journaliste et sachant qu'on avait pas vraiment de nouvelles d'eux depuis l'émeute et la séparation entre Osborne et Lighter, ça ne me disait rien qui vaille. Cependant, je regardai Evy, intrigué, quand elle me dit être persuadée qu'ils préparaient quelques chose. Et ça, c'était plus rassurant.

Si The Lightening était repassé dans une phase créative après les merdes qui leur étaient arrivé dernièrement, ça pouvait donner un nouveau chef-d’œuvre. C'était, tout du moins, ce que le fan de rock que j'étais espérais.

-Si c'est le cas, il y a des chances qu'on les revoit très bientôt.  

The Lightening, c'était ça, une véritable poésie faite de longs silences suivis de magnifiques explosions... Parfois, j'aurais voulu avoir l'occasion d'écrire des articles où je pourrais dire de telles choses. Mais non, parce que j'étais l'un des visages de L.A.People.

On était plus où moins à l'heure, à quelques minutes près comme m'en informa Evelyn. Je soupirai.

-Bon, ben je crois qu'on a pas le droit d'être plus en retard que ça. Même si t'es à moitié une star, ma belle...

Je lui fis un clin d’œil amical avant de sortir de la voiture. On s'était un peu motivés mutuellement, sans plus de conviction que ça. Mais comme le disait Evy, quand faut y aller...

On sort chacun de notre côté avant de nous réunir pour marcher côte à côte, comme rien de plus que deux collègues. Nous ne devons pas perdre de vue qu'ici, nous sommes des rivaux, même si on serait loin d'être le centre d'attention avec toutes les personnalités qui seraient présentes.

Evy avait l'air de dire qu'on allait devoir compter sur les abus d'alcool avant de pouvoir choper des trucs intéressant. Je ricanai alors qu'on passait devant les journalistes qui nous regardaient passer avec toute la jalousie du monde dans leurs yeux.

Je me penchai vers Evy.

-Crois-en mon expérience, ce genre de gala n'a rien de quelque chose de civilisé, si tu sais lire entre les lignes.

Au début, c'est compliqué. On y comprend rien et ça a clairement l'air de quelque chose de coincé. Mais en réalité, des guerres se jouent en silence, dans les regards, dans les mots employés.

-Dis-toi qu'ils parlent une autre langue, même si elle ressemble à la tienne. J'ai eu du mal au début, mais en fait, ce qu'ils disent importe presque moins que le non verbal qu'ils emploient. Et puis ouvre les yeux et tu verras les clans.

Tout en parlant, on avait montré nos invitations aux hôtesses et agents de sécurité postés dans le hall de l'immeuble et on était arrivé dans l'ascenseur.

-Ouais... C'est en haut, vas-y.

Freiya aussi voulait toujours appuyer sur les boutons, quand on était gosses, et j'avais laissé faire Evy comme s'il s'était agit de ma petite sœur.

Puis, j'avais repris la parole en rigolant quand elle m'avait dit que si on s'ennuyait, j'aurais qu'à lui faire un scandale... Je fis la moue.

-Mouais. T'inquiète, j'aurai besoin de rien faire. Les tensions se créeront très bien toutes seules.

Et c'était bien ça qui m'emmerdait, dans ce gala. C'était que je savais que ça n'allait pas être de tout repos. Ça ne l'était jamais.

Mais ce qui m'emmerdait encore plus, c'était que je me savais impliqué dans plusieurs histoires, et jamais en bien.

Les portes de l'ascenseur s'ouvrirent sur le penthouse et je soupirai.

-C'est parti.

Plusieurs invités étaient déjà là, dont le groupe surprise de la soirée. Le chanteur, Duncan Keller, discutait avec Barbara Sherman. Je me penchai vers le rouquine, lui désignant le groupe et la styliste d'un signe de tête.

-Au moins, on va avoir droit à de la bonne musique.

Je lui souris.

-A côté de Keller, c'est Barbara Sherman.

Un couple atypique fit alors son entrée, une jeune fille qui devait avoir douze ou treize ans et le mari de l'organisatrice de l’événement. Je n'avais jamais vu la fille de Sniper si ce n'était sur des photos qui dataient de sa naissance quand c'était passé dans L.A.People. Je ne travaillais même pas encore pour le magazine, à l'époque. C'étaient de belles photos du couple avec leur nouveau-né, accordé par eux afin d'éviter de se faire courir après par des paparazzi avides de choper des cliché du visage poupon de leur petite Jess.

Je demandai à Fallen, sur un ton de défi.

-Et eux, c'est qui?

Petit test, Fallen. Montre-moi que tu es digne de L.A.People... Même si c'est pas hyper gratifiant...

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 342
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Dim 18 Déc - 19:40





A little party never hurt anybody
ft Amon Sørensen




On papote de tout et de rien , de L.A People, de nos serpents et même de mon frère et Cash. Concernant ces derniers, je n'ai pas grand chose à dire … Silence radio, mais je suis sûre que c'est pour nous préparer un truc énorme ! Je reste optimiste les concernant.


- Si c'est le cas, il y a des chances qu'on les revoit très bientôt.

- Je pense aussi ! Je te tiens au courant dès que j'en sais plus.

Pour moi, il n'y a aucune arrière pensée dans les propos de mon collègue. Je sens que c'est le fan qui parle et non le journaliste people.

Amon s'inquiète de l'heure et je le rassure, enfin j'essaye. Nous ne sommes ni en avance, ni véritablement en retard. Après, je ne sais pas à quelle heure doit arriver un journaliste lors d'un gala, alors je suppose que nous sommes dans les temps. La remarque d'Amon et son clin d'oeil me font sourire.


- Bon, ben je crois qu'on a pas le droit d'être plus en retard que ça. Même si t'es à moitié une star, ma belle...

- Je suis une soeur de surtout … Mais je suis journaliste aussi enfin j'essaye.

On se motive ensuite à sortir. Nous avons extrêmement envie d'être là ce soir et ça se sent. Peut-être que des petits détails croustillants animeront ma soirée. Ou bien, qui sait, je ferai peut-être de très bonnes rencontres.

On arrive dans le hall, après être passés devant d'autres journalistes. Ils devaient être dégoûtés de voir L.A. People présent à l'intérieur et eux non. Le boss a dû bien négocier ces invitations. Mon collègue semble mieux connaître que moi le monde dans lequel nous allons atterrir.


- Crois-en mon expérience, ce genre de gala n'a rien de quelque chose de civilisé, si tu sais lire entre les lignes.

- Ah ouais ? Hm merci du conseil, je verrai bien ce que je pourrai trouver.

Je lui adresse un clin d'oeil en souriant.

- Dis-toi qu'ils parlent une autre langue, même si elle ressemble à la tienne. J'ai eu du mal au début, mais en fait, ce qu'ils disent importe presque moins que le non verbal qu'ils emploient. Et puis ouvre les yeux et tu verras les clans.

- Waow ça a l'air trop génial …

J'ai moins envie d'y être mais bon … on verra bien ce qu'il s'y passe. Je continue de positiver. Nous sommes dans l'ascenseur, notre entrée se rapproche. Même si pour moi ça devrait aller, je sens que pour Amon ce sera moins évident.

J'appuie sur le bouton et nous montons à présent vers le penthouse. Je suggère alors un petit scandale so L.A. People si besoin pour pimenter la soirée.


- Mouais. T'inquiète, j'aurai besoin de rien faire. Les tensions se créeront très bien toutes seules.

- Ca m'arrangerait bien, je vais devoir déjà te dénigrer auprès des autres, alors si en plus on doit s'engueuler …

S'il le faut, je le ferai mais si on peut éviter, c'est toujours plus agréable. La porte s'ouvre et nous entrons enfin. J'entends un petit soupir d'Amon, je n'en pense pas moins … On avance et j'enlève mon sourire, de peur que cela paraisse suspect. Amon me fait un rapide topo. Je découvre donc en chair et en os le jeune Keller qui va jouer ce soir, au vu de sa tenue décalée et punk.

- Au moins, on va avoir droit à de la bonne musique … A côté de Keller, c'est Barbara Sherman.

- Ouais j'aime beaucoup leur musique, ça me donne la pêche ! … Aaah c'est elle ! Elle est pas mal hein.

Ca donne envie d'être comme elle dans quelques années. Je regarde les personnes présentes autour de moi et repère des visages familiers. Mon collègue me lance alors un défi. Il m'indique vite fait un homme et une fillette. Avant de répondre je regarde leurs gestes.

- Et eux, c'est qui?

Je les vois échanger des regards avec Barbara. De plus, ils viennent de quelque part et semblent bien connaître les lieux. J'ai une petite idée mais je n'en suis pas certaine, alors je me lance.

- Je ne les connais pas, je ne peux pas te dire leur noms. Mais vu comment ils agissent avec Barbara Sherman, je pense qu'ils sont proche d'elle. Je dirai bien sa fille et son mari vu qu'ils ont des alliances.

J'hausse les épaules et regarde aussi qui d'autres est présent. On a donc bien Robin North, Timmy Evans - je n'ai pas oublié son visage aussi facilement -, tous deux sont accompagnés. Je pense que pour l'anglais, il s'agit de sa jeune copine dont j'ai eu des échos. Je repère d'autres personnalités connues. Je suppose que j'irai parler avec ceux qui me semblent être le plus amusant.

- Alors maintenant il faut faire quoi ? Aller parler avec eux et faire des sourires tout en cherchant le scoop ?

Ce n'est pas le genre de job que j'aime faire. J'évite le plus possible de faire du pure people … Alors bon si je peux avoir des interviews de rockeurs sans que ce soit 100% axé sur leur musique mais sans que ça fasse paparazzi de la presse écrite, je le ferai. Après tout, je suis plutôt appréciée pour une journaliste people. Allez ma bonne étoile, aide-moi ce soir !





❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 568
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Mar 20 Déc - 16:46



A Little Party Never Hurt Anybody
ft. Evelyn Fallen


Qu'Evy dise qu'elle va me tenir au courant concernant The Lightening me fait vraiment plaisir. Pas tellement pour les informations en elles-mêmes, qu'elle pourrait me donner, mais simplement pour le principe qu'elle me réponde non pas comme à un collègue journaliste, mais comme à un ami. C'est déjà pas mal. Entre Evy et Sélène, je commence à me sentir un peu soutenu et surtout un peu moins seul et paumé dans cette énorme ville qu'est Los Angeles.

Tout en entrant dans le bâtiment, je fais une sorte de briefing à Fallen qui m'écoute attentivement. Je ne veux pas avoir l'air professoral, ou donner l'impression que j'en sais plus qu'elle même si j'ai effectivement plus d'expérience qu'elle dans ce domaine. Ce n'est pas vraiment le premier gala de ce genre auquel j'assiste... Je me les coltinais déjà bien avant d'avoir atteint ma majorité, en réalité.

Je lui avais parlé des scoops et des scandales qui allaient venir tous seuls comme des grands, du manque de civisme bien caché sous un beau vocabulaire dont on allait pouvoir être témoins et des clans.

Et évidemment, tout ça ne réjouissait pas plus Evy que moi. Je regardai les boutons des étages qui s'allumaient un à un alors qu'on montait vers les hautes sphères de la société de L.A.

-Ouais... Je sais... On aurait plutôt du s'organiser une bonne vieille boum dans mon loft, en petit comité...

J'aurais surtout du envoyer chier le boss et aller au restaurant avec Sélène.

Cependant, une fois dans le penthouse proprement dit, on avait eu une première surprise en apercevant les membres de BleeingHeart et en particulier, le chanteur, en pleine discussion avec l'organisatrice de la soirée. C'était déjà un bon point : la musique serait de la partie. Ginger partageait mon enthousiasme à leur propos.

-Un groupe punk, c'est étonnant pour ce genre de soirée. Là, on a peut-être déjà une possibilité d'article selon comment ils vont se comporter.

On avait ici deux extrêmes de la population de L.A. : des jeunes rebelles et des gros pontes... Si ça, ça ne menait pas au moins à un clash, je ne savais pas ce que devenait ce monde.

Mais Evy, elle, était plutôt admirative de Barbara Sherman. Je pouvais le comprendre : c'était une femme magnifique et qui était partie de rien. Et bien que son mariage avec Sniper l'ait un peu aidé en faisant connaître son nom dans un premier temps, c'était bien elle, seule, qui avait construit sa petite place dans l'enfer de la mode.

-Ouais, elle est belle et non moins intelligente, pour ce que j'en sais. Mais elle est restée simple et discrète. Hormis les articles de l'époque The Army, tu sais combien d'articles de L.A.People parlent d'elle?

Aucun, zéro, nada. Parce que Barbara Sherman ne fait pas d'erreur. Pas jusqu'à aujourd'hui en tout cas. Et si ce gala s'avérait être une réussite, ce serait une sacrée victoire pour elle.

Voyant Denis Sherman et la jeune Jess Kurtz faire son entrée, j'avais demandé à Evy si elle pouvait me dire qui ils étaient. Elle avoua ne pas les connaître, mais par contre, elle faisait de bonnes déductions. Une serveuse passa près de nous et je pris deux coupes de champagne en la remerciant, en tendant ensuite une à ma collègue.

-Pas mal, Ginger...

Je bus une gorgée de champagne, ce qui me permis de faire un signe de tête discret à mon ami Timmy lorsque nos regards se croisèrent. Puis, je repris la parole.

-Il s'agit du deuxième mari de Barbara, Denis Sherman. Il y a un peu plus de 10 ans, Barbara avait pour nom de famille Kurtz, de par son premier mari Evan Kurtz mieux connu sous le nom de Sniper. La jeune fille, c'est Jess Kurtz.

Je haussai les épaules.

-C'est une question d'habitude mais mieux tu sais qui est qui et quelles sont les relations des uns avec les autres, plus tu arriveras à décoder leur comportement les uns envers les autres. Parce qu'on est dans un environnement où tout ne se dit pas tout haut.

Je me permis un sourire cynique.

-Et y a des champions toutes catégories pour ça.

Jimmy Reed et Daniele Ricci étaient peut-être les deux meilleurs à ce jeu-là, bien qu'ils ne soient pas encore présents, ce qui ne m'étonnait même pas... Mais il fallait que je laisse Evy se faire ses propres idées.

N'empêche qu'elle se demandait ce qu'on devait faire.

-Allez parler avec eux n'est pas proscrit, au contraire. A toi de voir si tu préfères te présenter comme la journaliste que tu es ou si tu préfères être la sœur de Billy Lighter.

C'est là que je vis Robin North et que je me retournai vers le buffet, tournant brusquement le dos à l'assemblé, raide. Je venais d'être pris de court et d'avoir un mauvais réflexe contre lequel je n'avais rien pu faire.

J'essayai de rattraper le coup en ne m'arrêtant pas de parler. Mais ma voix était étranglée.

-Les scoops viendront tout seul.

J'espérais juste ne pas être impliqué.

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 342
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Mer 28 Déc - 17:34





A little party never hurt anybody
ft Amon Sørensen




C'est dans notre motivation la plus grande que mon collègue suggère l'idée d'une petite fête dans son loft, en petit comité. En y réfléchissant, cela aurait été vraiment tout aussi bien !


- Ouais... Je sais... On aurait plutôt du s'organiser une bonne vieille boum dans mon loft, en petit comité...

- C'est une bonne idée, je la retiens !

Je pourrai la lui rappeler une prochaine fois. Soit, il faut qu'on entre dans le penthouse et qu'on participe à cet événement … Le choix du groupe pour la soirée est assez étonnant, des punk de l'eastside avec des personnalités de la haute société. Un contraste énorme !

- Un groupe punk, c'est étonnant pour ce genre de soirée. Là, on a peut-être déjà une possibilité d'article selon comment ils vont se comporter.

- Je suis ravie ! Ca va pimenter la soirée.

Je ne sais pas jusqu'à quand j'allais rester, mais au moins je resterai jusqu'à la fin du concert des BleedingHeart. En tous les cas, je reste admirative de l'organisatrice de la soirée. Elle est toujours belle, élégante et elle a du cran au vu de ses choix musicaux. Un sacré femme ! Amon raconte alors quelques anecdotes sur la femme en question et je l'écoute attentivement.

- Ouais, elle est belle et non moins intelligente, pour ce que j'en sais. Mais elle est restée simple et discrète. Hormis les articles de l'époque The Army, tu sais combien d'articles de L.A.People parlent d'elle?

- J'en ai aucune idée mais sûrement très peu voir zéro si je t'ai bien compris.

Pour une femme avec une renommée pareille, cela est énorme ! C'est quasiment impossible de rester cachée ou à l'abris de ses paparazzis de L.A People comme ça. Ouais on a les meilleurs paparazzis de la ville ! Leur échapper et un miracle ! Mon admiration pour cette femme grandit d'un coup.

Il m'a ensuite posé une question sur l'homme et la fille qui était avec. J'ai deviné juste mais je n'avais pas plus de détails. C'est bien la première fois que je les vois ces deux-là. Tout comme Mme Sherman.


-Il s'agit du deuxième mari de Barbara, Denis Sherman. Il y a un peu plus de 10 ans, Barbara avait pour nom de famille Kurtz, de par son premier mari Evan Kurtz mieux connu sous le nom de Sniper. La jeune fille, c'est Jess Kurtz.  

- Aaaah d'accord !! Si jamais elle veut retourner avec son ex-mari, je veux bien le deuxième !

Je ris. C'était vraiment à prendre à je ne sais quel degré. Il est très beau, élégant et tout comme sa femme, ils vont très bien ensemble. Mais il est pas assez rock je trouve à mon goût. Enfin il manque ce petit truc qui me fait fondre, pas assez ténébreux peut-être …

- C'est une question d'habitude mais mieux tu sais qui est qui et quelles sont les relations des uns avec les autres, plus tu arriveras à décoder leur comportement les uns envers les autres. Parce qu'on est dans un environnement où tout ne se dit pas tout haut. … Et y a des champions toutes catégories pour ça.

- Je vois oui … C'est normal.

Heureusement qu'AMon me donne quelques conseils pour mon premier Gala. C'est plus complexe que je ne le pensais mais tout de même assez intéressant. Enfin ça dépend des invités ça … Je demande ce qu'il faut faire, je ne veux pas tout faire foirer …

- Allez parler avec eux n'est pas proscrit, au contraire. A toi de voir si tu préfères te présenter comme la journaliste que tu es ou si tu préfères être la sœur de Billy Lighter.

- Hmmm je vois … Je verrai quelle est la meilleure stratégie à aborder alors !

Si je me présente comme étant la soeur de Billy, peut-être que certains seront moins méfiants. Après si les bruits de couloirs, comme quoi je suis journaliste people, se répandent … J'improviserai … J'ai quelques visages familiers comme Robin qui m'aideront peut-être.

- Les scoops viendront tout seul.

Amon semblait un peu plus pressé d'un coup. Je lui adresse un sourire.

- Je pense qu'il faut que l'on se sépare, sinon ils vont se douter de quelque chose … Bonne route et chope plein de scoops !

Je retire mon sourire. Nous devons chacun reprendre notre rôle. Je m'en vais de mon côté pour partir à la recherche de scoops. Je ne sais pas encore vers qui aller. On verra bien là où le vent me porte. Je jète un dernier rapide regard vers Amon qui se faufile assez rapidement.





❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 568
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   Jeu 29 Déc - 12:44



A Little Party Never Hurt Anybody
ft. Evelyn Fallen


On parcourt lentement la salle jusqu'à se retrouver près d'une table sur laquelle je m'appuie. Comme je sais que c'est le premier gala de ce genre pour Evy, je me permets de lui donner quelques conseils et de resituer quelques personnalités présentes en commençant par les organisateurs de la soirée. Je ne suis pas surpris de la voir s’extasier devant Barbara Sherman. Je suis sûr que toutes les femmes rêveraient d'atteindre la quarantaine et de lui ressembler.

Ce dont je suis plus surpris, par contre, c'est de trouver en ma collègue une oreille attentive, alors qu'au début de notre relation, elle ne cessait de me tirer dans les pattes, et je lui rendais bien, en me traitant d'à peu près tous les noms et en disant que je faisais du mauvais travail. Non. Je faisais un travail mesquin, certes, mais je le faisais bien.

Je mis l'accent sur le talent de Barbara Sherman à éviter les scandales et autres articles people depuis son divorce avec Sniper. Elle était passée maître dans cet art. Et Evy devina bien.

-C'est ça. Zéro. Ses apparitions dans L.A.People se résument à des photos de tapis rouges de gala de ce genre, juste pour montrer combien elle est belle et a du goût. Si tu veux la trouver dans la presse, il faut aller chercher les magazines de mode.

Là-dedans, si elle n'y apparaissait pas une fois par semaine, c'était qu'elle était partie en vacances à l'autre bout du monde.

Je ne m'intéressais pas forcément à Barbara Sherman ou à son travail et elle était une cause perdue pour L.A.People. Mais sachant qu'on venait ici, j'avais comblé quelques lacunes à son sujet.

Mais ce que je savais sans avoir étudié, c'était qui était son mari et surtout, sa fille, son seul lien avec un passé plus tumultueux. Je fis une moue perplexe quand le seul intérêt que Evy trouva à tout ça fut le mari actuel de Barbara...

-Mouais... Professionnellement, pour nous, l'ancien est plus intéressant que l'actuel.

Preuve en était avec l'article que Timmy et moi, on avait fait sortir il n'y avait pas encore si longtemps.

-Cela dit, je doute fort qu'on le voit ici...

Ça avait déjà pas été de la tarte pour le trouver et faire une photo de lui, et en plus, tout ça s'était basé sur un pur coup de chance du manager anglais qui l'avait rencontré par hasard dans un night shop de l'Eastside avant une soirée au Dizzy... Ou après, je sais plus.

J'avais ensuite continué, répondant aux questions de la rouquine et lui donnant deux trois conseils, jusqu'à ce que j'aperçoive Robin North et qu'une angoisse incontrôlée me prenne aux tripes. Essayant de la dissimuler à ma collègue, j'avais continué à parler, me retournant pour tourner le dos à North qui parcourait la salle...

Heureusement pour moi, Evy, toute excitée de se jeter dans la mêlée, proposa qu'on se sépare pour être plus efficaces. Je m'étais contenté de hocher la tête, énergiquement. Ouais, je voulais bien rester un peu seul et m'éclipser deux secondes.

Fallait que je prenne l'air.

-Ouais, vas-y. Amuses-toi.

Je la laissai s'éloigner avant de me diriger vers la terrasse.

@ Billy Lighter











AMON
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[20:00] A little party never hurt anybody {ft Amon Sørensen}[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» Dungeon party
» Beach Party ! [ pv ]
» 60 terroristes du Tea Party tiennent le Congrès américain en otage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Events :: Gala de charité-