AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Dim 11 Déc - 13:19

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone




Il ne devait pas être loin de 18heures quand l'avion dans lequel Howard et Apolline était, atérrissa en Ecosse. Le voyage c'était plutôt bien passé, ils avaient dormit tous les deux, la tête d'Apolline contre le hublot tandis que celle d'Howard s'était posé sur l'épaule de la jeune femme après un relâchement de ses muscles. Ils avaient eu besoin de repos, surtout Howard après tout ce qui lui était arrivé. Le voyage avait duré 9 heures.

Ce fut Apolline qui fut réveillé la première, secouant doucement Howard pour lui indiquer qu'ils étaient arrivé, elle était tout de suite après sortit de l'Aéroport. Ce n'était pas du tout la même atmosphère qu'à L.A, il faisait gris et l'air était un peu frais. Elle aurait dû prévenir Howard de ce changement de température. Elle avait d'ailleurs laisser un grand sourire au batteur avant de rejoindre le Terminal pour prendre sa valise, il l'a suivait de près pour ne pas la perdre, même si c'était difficile car elle était tellement contente d'être enfin chez elle. Dans son pays.

Le père d'Apolline était venu les chercher, un homme plutôt imposant quand on le voit la première fois, mais c'était un ours en gimauve, il prit sa fille dans ses bras, lui intimant en riant qu'elle avait encore changer de couleur de cheveux, puis il avait prit Howard dans ses bras pour se présenter. Il avait mit la valise de sa fille dans sa vieille voiture et ils étaient partis pour la maison des Mclagan, dans un petit quartier tranquille d'Edinbourg. Le père d'Apolline indiqua alors à sa fille que son frère était arrivé avec sa petite-amie, ses tantes et cousines étaient là aussi, voilà pourquoi ils allaient être dix.

Ils parlèrent de pas mal de choses, le père s'intéressait pas mal à Howard qui répondait à toutes les questions. Une fois arrivé, le père se gara dans l'allée, au loin, on pouvait voir les montagnes vertes et le château soit disant hanté de la ville.  La maison était en pierre et en style écossaise comme on en voyait peu en Amérique. Apolline avait sourit en l'a voyant. "Bonjour Maison" avait-elle dit dans un soupir.

Après avoir fait présenté Howard à sa mère, son Frère, sa belle-soeur, ses tantes et ses cousines, elle lui avait fait visiter la maison. Ils montèrent alors à l'étage, dans la tour, où se trouvait la chambre d'Amis. La chambre faisait toute la surface de la tour et, contrairement à quand elle habitait encore ici, le mur qui séparait la chambre de l'escalier avait disparu. Elle se tourna vers Howard. "Voici ta chambre, la mienne est juste au dessus. Nous avons encore une heure avant de commencer réellement les festivités, si tu veux, on peut aller t'acheter des affaires en ville, ça fera l'occasion de te faire un peu visiter la ville. "

Elle Sourit un peu. "Je monte mettre ma valise dans ma chambre, tu n'as qu'à me dire ta réponse une fois qu j'aurais tout ranger, tu peux monter si tu veux." C'était une invitation comme une autre.



.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?


Dernière édition par Apolline Mclagan le Jeu 16 Mar - 17:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Lun 12 Déc - 13:44



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


Je n’avais presque rien vu des 9 heures de voyages en avion. Je m’étais endormi un peu après le décollage. J’crois que je n’avais plus dormi comme ça depuis très longtemps. Même si mon cerveau n’arrêtait pas de penser à l’incendie et à Maria, il était trop fatigué pour carburer plus et il s’était mis en pause pendant tout le trajet. L’avion, c’était pas fort confortable. Mais ça n’avait pas d’importance quand on était crevé comme je l’étais.

Je me fis secouer par Apolline quand on atterri sur le tarmac écossais. J’ouvris les yeux la tête posée contre son épaule. J’me sentais déjà mieux que quand on était parti. Ces heures de sommeils m’avaient fait du bien. Quand on sorti de l’avion une chose me frappa. Le froid. A Los Angeles, les journées étaient chaudes en cette fin de printemps. C’était pas vraiment le cas ici. J’avais froid... J’étais né à Los Angeles et j’avais toujours eu du mal à me faire aux climats différents.

Le père d’Apolline nous attendait à l’aéroport. J’m’étais présenté à lui. Il avait l’air sympa comme Apolline le disait. Je me serais bien encore endormi pendant le voyage en voiture. Mais le père d’Apolline me posa un bon nombre de questions auxquelles je répondais en regardant le paysage écossais par la fenêtre. D’où je venais précisément, quand j’avais commencé la batterie et plein d’autres questions. Il nous informa de qui était invité. J’me demandais à quoi ressemblait la famille d’Apolline. S’ils étaient tous comme elle ou non.

On arriva devant la maison de la famille d’Apolline. J’avais jamais vu de maison comme ça. J’avais voyagé beaucoup quand j’étais en tournée. Mais c’était toujours pour aller de l’hôtel à la salle de concert. On avait pas souvent le temps de visiter la ville. Mais j’adorais cette maison.

-Cool la baraque.

Je souris me tournant vers Apolline qui salua sa propre maison. J’voyais qu’elle était attachée à cet endroit. C’était tout le contraire de moi qui n’avait plus aucune attache avec ma maison d’enfance dans un quartier assez pauvre de l’Eastside. Mais ici, c’était cool et tranquille. J’comprenais Apolline.

A l’intérieur, j’fis la connaissance de la famille d’Apolline. J’pensais de plus en plus d’Apolline ne m’avait pas menti en disant qu’ils étaient sympa. On visita la baraque pour finir dans la chambre dans laquelle je passerais quelques jours à récupérer mes heures de sommeils. Apolline proposa d’acheter des affaires en villa avant la petite fête et dès qu’elle aura déposé sa valise dans sa chambre juste au-dessus.

-La chambre est parfaite.

Je n’avais rien à y déposé n’ayant pas de valise.

-Ok, j’te suis.

Alors je décidai de suivre Apolline en haut. Je découvrais sa chambre laissant balader mon regard. Je la laissai ranger m’appuyant contre le mur.

-Va pour le shopping. Il faut que j’me refasse une garde-robe. J’espère qu’ils ont des fringues rock n’roll dans ce pays. On pourra se boire une bière quelque part en chemin, aussi… ?

Je souris. J’étais déjà un peu plus réveillé que dans la voiture. Je crois que j’arriverais à trouver mon bonheur dans l’un ou l’autre magasin.

-Tu ne m’avais pas menti. Tes parents sont sympas. Ils posent beaucoup de questions mais ils sont sympas.

Je souris un peu plus.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Lun 12 Déc - 16:10

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone




Howard semblait déjà un peu requinquer, ce qui soulagé la jeune femme. Le fait qu'il est dormit durant le voyage y était sans doute pour quelque chose. Même ils ne pouvaient rien faire pour récpéré la villa et l'amour de Maria, elle pouvait au moins essayé de lui faire oublié avec ce voyage. Elle ne douterait pas que sa famille fasse la même chose sans être au courant du pourquoi Apolline l'avait invité en Ecosse.

La maison de la famille avait fait grande impression sur le batteur et Apolline avait simplement sourit à l'américain avant d'entrer. Ils n'avaient pas mit longtemps avant d'aller dans les chambres pour se préparé à sortir. Apolline était comme ça, elle avait beau aimer par dessus tout sa famille, il lui fallait tout le temps la liberté de sortir. Ses parents s'était fait à l'idée de ne voir leur fille que peu de temps quand elle revenait.

Tout en rangeant, les deux musiciens s'était mit d'accord sur le fait d'aller faire du shopping, Howard avait demander à avoir des fringues rock'n' roll et Apolline avait sourit un peu. "Tu trouveras ton bonheur, ne t'en fais pas." puis, il avait demander à aller boire un verre, elle lui avait alors fait un clin d'oeil en rangeant ses dernières affaires dans son armoire. "Tu ne perds pas le nord toi! Mais oui, on pourra faire un saut dans un pub, je pense qu'on aura le temps. Mais juste un verre sinon tu ne tiendras pas le dîner." Elle fit un sourire au coin. "J'ai pas envie de te ramasser comme la dernière fois au studio, tu sais, la première fois que tu as bu mon wiskey" Elle avait laisser un silence passé, juste le temps de le rejoindre dans l'entrée de la chambre. "Faut que tu saches une chose, c'est que tu es en Ecosse et ici, les dîners sont accompagné seulement d'alcool forts."

Dans les escaliers pour aller en bas, une délicieuse odeur se faisait sentir, celle d'un dîner qui se préparait doucement. Le frère d'Apolline prit sa soeur dans ses bras, demandant où ils allaient comme ça, la jeune femme indiqua qu'ils partaient faire les magasins. Ils avaient deux heures avant le repas. Son frère lui tendit ses clés de voiture et, après un petit saut de joie, Apolline sortit dehors avec Howard pour prendre la voiture. "Direction, le centre ville!"


Sur la route, on pouvait voir peu de monde, la nuit tombait doucement sur le pays et les lampadaires s'allumaient au fur et à mesure que les musicens entre dans le coeur de la ville. Apolline se gara et elle sortit de la voiture. "Je te présente Edimbourg! Bon, c'est pas L.A mais on s'y plait bien. Les boutiques de fringues qui pourraient t'interessé sont par là!" Et la jeune femme partit en direction d'une d'entre elles.

L'intérieur de la boutique était petite mais on y trouvait toutes sortes de style de vetement pour homme ou femme. Apolline regarda Howard. "Je peux te payer tes fringues si tu veux. Je peux te conseiller aussi. Je pense que tu as besoin de vetements bien chaud pour ce qui nous attend. Ca se voit que tu as froid, tu as la chair de poule."

.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Lun 12 Déc - 20:47



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


Apolline pensait bien que j’allais trouver mon bonheur dans les magasins qui se trouvaient dans cette ville. J’hochai la tête en souriant. De toute façon, j’devais pas faire le difficile… Des fringues c’est des fringues, le but, pour l’instant, c’est quand même d’être un minimum habillé.

J’m’étais dit qu’en chemin, on pourrait boire une bière. Je disais ça sur un ton innocent. Mais ma demande n’était pas vraiment innocente. Après un long voyage en avion, j’avais très envie de boire un coup d’alcool. Apolline ne refusa pas et je souris. Elle avait juste peur que je tienne pas le dîner alors elle disait qu’on allait boire qu’un seul verre en chemin. Un c’était mieux que zéro. Et pour faire passer son idée, le me rappela le jour où je m’étais presque écroulé après avoir bu trop vite un de ses whisky écossais.

-Ok, un seul. Promis ! Mais ce jour-là, au studio, c’est parce que je bouffais plus rien que j’suis presque tombé raide mort. Pas parce que je ne tiens pas ton super whisky.

J’eus un sourire en coin. J’savais pas en fait… C’était peut-être le whisky, tout compte fait.

Elle avait fini de ranger ses affaires et m’affirma qu’ici, il n’y avait que de l’alcool fort pour accompagner les dîner. Mon sourire se fit plus enjoué.

-Tant mieux. Je rêve de ce genre de dîner. L’alcool fort ne me fait pas peur. J’devrais p’tètre même déménager ici, rien que pour le whisky.

On descendit pour revenir au rez-de-chaussée. Il y avait une très bonne odeur dans la maison. Ça me donnait faim. Mais il n’était pas encore temps de manger. On avait des fringues à aller acheter avant. Son frère nous prêta sa voiture et on était parti vers le centre-ville. Pendant le petit trajet, j’avais regardé le paysage comme pendant le voyage jusqu’à l’aéroport. C’était apaisant comme paysage. J’aimais bien.

On finit par arriver au centre-ville. Il faisait encore plus frais alors que la nuit commençait à tomber. Je souris quand Apolline prit la parole me présentant sa ville. Et m’indiquant les boutiques de fringues.

-J’ai déjà fait un concert ici, il y a longtemps. Mais j’ai jamais visité le centre-ville.

Je la suivis jusque dans la boutique. C’était petit à l’intérieur. J’me demandais bien comment ils arrivaient à caser autant de fringues dans un si petit espace. Apolline voulait payer, elle voulait m’aider, aussi. Elle remarqua même que j’avais froid, ce qui me fit lui envoyer un regard reconnaissant. Je lui souris.

-Ouais, je meurs de froid… Je suis pas habitué à ce qu’il fasse si froid à cette période de l’année.

Je m’avançai un peu vers les présentoirs et pris un jeans noir bleu foncé serrant et une veste en cuir. Je les montrai à Apolline.

-Qu’est-ce que tu en dis ? Tu mettrais quoi comme pull en dessous d’une veste en cuir ?

Elle voulait m’aider c’était le moment. Je souris.

-Et pour les frais… Je vais m’en occuper. J’te promets que mon compte en banque se porte mieux depuis la sortie de l’album. J’peux au moins me payer mes fringues.

Je souriais. Je m’étais refait un peu d’argent, j’voulais pas qu’Apolline paye tout.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Mer 14 Déc - 16:28

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone




Howard était un homme et Apolline savait pertinament que les hommes comme Howard voulaient avoir le dernier mot en ce qui concernait leur état au niveau de l'alcool, en même temps; aucun homme ne voudrait être en dessous d'Apolline au niveau de l'alcool, ou en dessous d'une femme en générale, cependant, avec l'écossaise, c'était souvent ce qui se passait. Elle tenait un peu trop bien l'alcool au goût des autres.

Il s'exclama que le jour où il avait gouter pour la première fois son wiskey, c'était les conditions qui l'avait rendue un peu mal, Apolline avait sourit. "Ca doit être ça oui." Avait-elle dit peu convaincue. "On verra bien ce soir si je te ramène dans ta chambre ou pas". Il se dmanda même s'il ne devait pas déménager ici tant l'alcool coulait à flot ici, Apolline se mit à rire. "Si c'est le cas, je viens habiter avec toi! On s'amuserait bien ici!"

En ville, Howard indiqua avoir déjà fait un tour par ici, mais en concert, on n'avait jamais le temps de se poser pour visiter une ville, du moins, c'est ce qu'Apolline suposait. "J'ai hâte de partir en tournée, de voir comment ça se passe, j'ai jamais fait de tournée..."

Ils venaient d'entrer dans le magasin, Apolline regardait les vetements alors qu'Howard lui indiquait avoir froid. "On va te trouver des fringues chaud, t'en fait pas." Elle regarda ensuite vers lui quand il lui demanda son avis pour le pull, elle resta quelques instant à l'observé avant de regarder autour d'elle le pull parfait. Une fois trouvé, elle prit sa taille - du moins ce qu'elle supposait que c'était- et lui tendit. "Je pense qu'avec ça, ça sera cool" Elle lui fit un sourire. "Tu n'as qu'à essayé, au pire, je peux t'en trouver d'autre si t'aimes pas" Il indiqua ensuite qu'il allait payer, qu'il avait eu plus d'argent avec l'album, elle lui fit un doux sourire.

"Si je t'ai invité à venir ici, c'est pour te venir en aide et te faire oublié tous tes soucis, remplumes des poches de billets verts et on verra plus tard pour ce qui est de payer des choses."

.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Jeu 15 Déc - 12:22



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


Apolline n’était pas convaincue par ce que je disais. J’étais sûr, pourtant, que c’était mon état plus que l’alcool en lui-même qui m’avait foutu dedans au studio. Elle aura la vérification ce soir. Je souris.

-J’parie que c’est moi qui devrait te porter jusqu’à ton lit.

J’devrais vraiment arrêter de parier… Ça m’a pas vraiment réussi jusqu’ici…

Apolline disait qu’on buvait de l’alcool fort aux repas, ici. C’était une bonne raison pour venir habiter dans cette partie du monde. La guitariste rigolait disant que si je fais ça, elle viendra habiter avec moi. Je rigolai à mon tour. On avait un gros point en commun : notre amour pour l’alcool. Pour ça qu’on vivrait bien ici.

On arriva en ville. J’étais déjà venu à Edimbourg mais j’avais jamais eu le temps de visiter. Je parlais de tournée. Et Apolline me disait qu’elle avait hâte d’en faire une. Je souris.

-Comment ça se passe ? C’est simple. Musique, alcool, sexe, et pas de repos. On peut résumer une tournée comme ça.

Et pas besoin d’me demander si j’aimais ça ou non. La description répondait pour moi. Les tournées, c’était ma raison de vivre. Et mon endroit préférer pour faire un concert c’est Las Vegas. Parce qu’on rajoutait « casino » au cocktail.

On entra dans un magasin de vêtements pour que j’ai de quoi m’habiller pendant le séjour. J’mourrais de froid alors valait mieux prendre des habits chauds. Je pris quelques habits avant de demander l’avis d’Apolline sur le pull à prendre. Elle m’en dénicha un.

-Si tu dis que ça sera cool, j’vais l’essayer.

Je souris. J’voulais payer mais Apolline n’était pas résignée à me laisser faire.

-Merci. Mais j’te payerais un cadeau quand même.

Je ne savais pas quoi dire. J’savais pas si elle en faisait trop ou si elle avait raison et que j’devais vraiment penser à autre chose. Je lui souris avant d’aller dans la cabine pour me changer. Je mis les vêtements choisi avant de me regarder dans le miroir. Ils m’allaient très bien. Et en plus j’avais beaucoup moins froid avec ça. Je sortis de la cabine pour montrer à Apolline.

-Alors ? Comment tu me trouves ?

J’me trouvais bien, moi. Mais avoir l’avis d’une fille était tout aussi important. J’lui sortis mon sourire charmeur pour faire genre. Si elle le trouvait bien, j’allais vite acheter un tas d’autre truc dans le même genre ainsi on pourra vite aller se payer cette bière. J’mourrais de soif.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Jeu 15 Déc - 17:58

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone




Howard n'avait jamais vu boire Apolline, et il fallait croire qu'il pensait qu'elle était une petite nature, la jeune femme n'avait pas répondue à son pari, se contentant juste de rire un peu. Elle était écossaise, elle buvais depuis qu'elle avait quatorze ans, et pas des petits alcool, elle couchait tout le monde mais personne ne l'a couchait elle, parce qu'elle tenait absolument bien l'alcool, mais ça, Howard allait vite s'en rendre compte ce soir.

EN attendant, ils étaient partie en ville pour habiller Howard, le pauvre n'avait plus rien et Apolline ,après lui avoir montrer quelques pulls, lui avait dit qu'elle payerait tout ce  qu'il prenait. Il avait alors dit qu'il lui achèterait un cadeau, elle ria un peu. "M'achète pas de tasses souvenir, c'est ma tante qui les fait!" .

Le batteur était ensuite aller essayé les quelques pulls qu'ils avaient choisis, Apolline aimait bien les séances habillage, que cela soit pour elle ou pour les autres, elle aimait donner son avis. Assise sur un banc, elle attenda qu'il vienne lui montrer. En tirant le rideau, Apolline découvrit un Howard très séduisant avec son regard chameur. "Aucun doute, tu vas faire craquer les rouquines d'ici!" parce qu'il fallait bien avouer que la plus part des jeunes femme dans la ville était rousse.

Alors qu'il tira à nouveau le rideau, elle refit le tour du magasin pour lui proposer d'autre affaires, elle prit alors des pantalons et des autres haut avant de les ramener au batteur "Je t'ai repris d'autre trucs." avait-elle dit. "Je ne suis pas sûre pour la tailel du pantalon..." Elle tira un peu le rideau, laissant apercevoir la peau d'Howard, elle lui tendit les fringues et referma le rideau aussitôt avant de se rasseoir.

Après qu'il est tout essayé, ils partirent payé et sortirent du magasin les bras chargés de sac. "Direction pub!" Dit-elle avant de pointer du doigt le pub d'en face. "C'était mon repaire avant que je ne quitte la ville, ils y servent la meilleure bière qu'il y soit!"

En entrant dans le pub, le barman reconnu aussitôt Apolline "Tiens, une revenante!" "Salut Clyde!" Tu abuses quand même, mon frère attendais de tes nouvelles avant que tu ne l'abandonnes chez lui. Il sait que je ne rapelles jamais après..." Le barman fit une grimace alors qu'elle commanda deux bières.

.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Ven 16 Déc - 14:08



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


Je rigolai quand elle me disait de ne pas lui acheter une tasse souvenir. Je n’aurais pas pensé à ce genre de cadeau. Mais, au moins, je saurais ne pas quoi acheter. Reste à choisir ce que j’allais acheter.

-Ok, pas de tasses souvenirs. J’trouverai un truc bien mieux.

J’m’étais mis à essayer les vêtements choisi par Apolline et par moi. Je finis par sortir après avoir enfilé la première tenue. J’voulais l’avis d’Apolline qui me disait que j’allais faire craquer les rouquines du coin. Je rigolai.

-Ça tombe bien, j’aime bien les rouquine.

J’aimais bien tous les styles de filles. J’étais pas difficile. Mais, ici, en Ecosse, j’savais qu’il y avait beaucoup de rousses. Bien plus qu’à L.A.

-Si t’aime bien, je prends ça.

Je tirai à nouveau le rideau pour me changer alors qu’Apolline me passe d’autre tenues qu’elle avait choisi. Elle prenait très à cœur cette séance de shopping. Une vraie fille. Elle n’était juste pas sûre de la taille du pantalon.

-C’est juste ce qu’il me faut.

Je disais ça à travers le rideau avant d’essayer tout ce qu’Apolline m’avait passé. J’avais fini par choisir quelques fringues et Apolline avait tout payé.

On pouvait passer à la récompense : la bière. Le pub était juste en face du magasin, c’était cool. Apolline me confirma qu’on y servait les meilleures bières.

-Apparemment, c’est l’avis d’une experte. Donc, j’te crois. Plus qu’à vérifier par moi-même si la bière est vraiment bonne. Il parait que les bières ici sont bien meilleures que les bières américaines. Et bien plus fortes. J’veux gouter ça.

Je souris. Apolline parlait souvent d’alcool. Presque autant que moi. J’me demande, au finale, si elle ne tient pas presque aussi bien que moi. J’pensais toujours que non, mais on verra.

On entra à l’intérieur et le barman, qui connaissait Apolline, la salua. Je rigolai un peu en écoutant leur petite conversation. Apolline qui ne rappelle jamais et qui laisse en plan le frère du barman… Ça m’rappelle quelqu’un. Je me tournai vers elle en souriant.

-Alors comme ça, tu rappelles jamais ? On à ça en commun. Tu as dû en faire des déçus. Je ne t’imaginais pas comme ça.

Je souriais. Elle était aussi incorrigible que moi. J’crois même que j’étais pire parce que parfois je promettais de rappeler et je ne le faisais pas.

-Sauf que moi parfois, j’dis que j’vais rappeler. Et je le fais pas…

Le barman nous servi une bière chacun. Une lueur de défi apparu dans mon regard.

-Cul sec ?

Je tenais déjà ma bière attendant qu’Apolline se prête au jeu.

 

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Ven 16 Déc - 19:19

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone



Apolline ne doutait pas qu’Howard veuille lui faire plaisir, après tout, elle lui payait tout de même les vacances qu’ils se prenaient tous les deux. Mais en aucun cas elle ne voudrait d’une nouvelle tasse à ajouter à sa collection que sa tante lui fait chaque fois qu’elles se voient. Elle était même quasiment sûre qu’elle allait en avoir une nouvelle ce soir, quand tout le monde sera à table.  D’ailleurs, Howard allait rencontrer les cousines de celle-ci qui étaient rousse, elle avait fait un sourire au batteur quand il lui avait dit aimer les rouquines. « Mes cousines sont rousses. Tu peux te faire n’importe qui pendant nos vacances sauf mes cousines ou quelqu’un de ma famille ! C’est trop dégoutant sinon ! » C’était sa seule règle.


Ils discutaient de cela alors qu’il était dans la cabine d’essayage, il revenait parfois vers Apolline pour lui montrer sa tenue et elle approuvait, il allait même jusqu’à dire qu’il prenait parce qu’elle approuvait. « Si tu n’aimes pas, tu prends pas hein ! Pas obliger que moi j’aime... » Puis il avait parlé des pantalons qu’elle avait pris. Elle avait visé juste au niveau de la taille, se félicitant intérieurement. « Je suis trop forte pour deviner les tailles alors ! »

Après qu’elle est payée les affaires du batteur, ils s’étaient diriger vers le Pub d’en face. Ce fut non sans une petite gêne qu’elle termina la conversation d’avec le barman sur son frère, disons qu’elle n’avait pas vraiment envie de se retrouver dans une situation difficile avec Howard à côté d’elle. Et puis, que dirait-il d’une fille comme elle ? Qui ne rappelait pas après avoir couché avec un homme ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître, enfin, surtout pour elle, Howard trouva ça plutôt drôle alors que ses joues avaient un peu rosies. « Disons que je rappelle parfois...quand la personne en vaut la peine et que j’en suis tombé amoureuse...Sans offense Clyde. » « Pas de soucis, je savais que ce n'était que pour une nuit toi et moi. » avait-il tout de suite dit. Bon, elle parlait de son frère mais tant pis.   Elle avait alors regardé à nouveau Howard. « C’est compliqué, je suis compliquée de toute manière. Des fois je rappelle, des fois non, mais par contre, quand je suis en couple, je ne trompe jamais. »

Howard n’imaginait pas Apolline ainsi, elle se mit à sourire un peu. « Les gens cachent bien leur jeu... Mais tu m’imaginais comment alors ?» Puis, Howard avait levé son bras pour boire la bière qui venait de leur être servit. « Cul sec ! » avait-elle dit avant d’avaler d’une traite sa bière.


.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Sam 17 Déc - 14:30



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


Apolline déclara que toutes ses cousines étaient rousses mais que je ne pouvais m’en faire aucune d’entre elles. J’pouvais me faire n’importe qui d’autre, par contre.

-Ok… Pas tes cousines. C’est promis.

Faudra pas que j’me trompe, alors, si je suis saoul… J’voulais pas qu’Apolline m’en veuille parce que j’avais jeté mon dévolu sur une de ses cousines par méprise. Il y avait pas de contrainte avec Apolline alors je pouvais bien accepter la seule qu’elle me donnait.

On avait terminé l’essayage des fringues. Pendant celle-ci, Apolline me disait de ne pas prendre ce qu’elle me tendait si je n’aimais pas. Mais elle avait de bons goûts et j’adorais ce qu’elle me tendait. Et, en plus, elle avait visé juste pour la taille. J’sais pas ce que je ferais sans elle…

On alla dans un pub après cette séance de shopping. Après l’effort, le réconfort, comme on dit. Apolline était une figure connue ici. Par le barman, en tout cas. Elle avait lâché son frère et ça m'avait fait rire parce que j’me reconnaissais bien là. J’rigole mais tout ça semble embrasser un peu Apolline qui rougit. Elle précisa qu’elle ne rappelait que quand ça en valait la peine. Ça voulait dire que le frère du barman n’en valait pas la peine. Et le barman aussi… Je rigolai à nouveau, sans aucune pitié pour ce pauvre barman. Parce que ça voulait dire, tout ça, qu’elle s’était fait les deux frères. Apolline s’expliqua un peu plus.

-T’es vraiment comme moi… Je passe d’une à l’autre… Et quand je suis en couple, je ne trompe pas non plus. Enfin, pour le peu de fois où j’ai été vraiment en couple.

Ouais, ça ce compte sur les doigts d’une main. Et ça n’a jamais duré très longtemps. Et c’était pas toujours ma faute. Même si, après ma relation catastrophique avec Maria, j’pouvais conclure que j’étais pas un cadeau. Mais j’m’en fou… J’pourrais me contenter des relations à court terme jusqu’à le fin de ma vie.

-Puis, les filles compliquées, c’est les plus intéressantes.

J’pouvais pas m’empêcher d’être charmeur. C’était dans ma façon de fonctionner. Comme un réflexe, quoi…

En tout cas, j’savais pas qu’Apolline était aussi proche de moi au niveau des relations. Je l’aurais pas imaginé comme ça. Ça attisa sa curiosité. Elle voulait savoir comment je la voyais si ce n’était pas comme une fille volage.

-Plutôt à attendre la bonne personne. Et à ne coucher qu’après le troisième rendez-vous. J'suis un très mauvais observateur, il semble...

Je rigolai. J’voyais Apolline plus sage mais je remarquai, plus je la fréquentais, que ce n’était pas du tout le cas. Elle ne crachait pas sur un verre et, je découvrais maintenant, qu’elle ne crachait pas non plus sur une nuit torride avec n’importe qui.

On finit par avoir nos bière et j’proposais à Apolline de les boire cul sec. Elle accepta le défi. Et on avait bu notre verre cul sec. Elle avait tenu la distance. Moi aussi.

-Pas mal. J’connais pas beaucoup de fille qui arrive à boire autant de bière d’un coup.

Je déposai ma bière.

-Une deuxième ?

Je la regardai avec un petit sourire. Ok, j’avais promis qu’on en boirait qu’une… Mais j’étais lancé alors. J’sais pas si revenir ivre pour le dîner était recommandé... Mais, j’restais moi-même. Le type qui s’en fout de tout.

 

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Lun 19 Déc - 9:19

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone



Howard était un coureur de jupon quand il était célibataire, Apolline n'en doutait pas et c'était pour cela qu'elle avait préciser qu'il pouvait coucher avec n'importe qui sauf ses cousines. C'était normale non? C'était un peu glauque sinon, en plus, sa famille n'accepterait pas cela. Elle hocha la tête en souriant, pour le remercier de sa promesse faite. "Et ni une tante mariée mais sexy" avait-elle rajouter en riant un peu.

Une fois dans le pub, La jeune femme s'était faite un peu remontrer les bretelles par le barman avec qui elle avait eu une aventure (avec son frère aussi d'ailleurs) et ça amusait pas mal Howard qui disait qu'ils étaient pareil. Il indiqua qu'il ne trompait pas quand il était en couple. "Oui, nous sommes pareil, mais ce qui est embêtant, c'est qu'une qu'on est en couple, il est difficile d'avoir la confiance de l'autre...C'était comme ça alors Charlie, ma première petite amie...Elle ne m'a jamais fait confiance, c'est pour ça qu'on s'est séparé, j'étouffais à cause de sa jalousie..."

Elle baissa un peu la tête en tournant son verre de bierre encore plein à ce moment là. Elle avait expliquée qu'elle était compliquée comme fille, Howard avait dit que c'était ce type de fille les plus interessantes, elle se mit à rougir. "Tu dis ça parce que tu n'es jamais sortie avec une fille compliquée alors."

De toute façon, quoi qu'elle dise Howard en apprenait plus sur Apolline parce qu'il ne l'a pensait pas comme ça. Quand il annonça comment il pensait qu'elle était, elle se mit à rire. "Je crois n'avoir jamais fait ça, enfin, il y a un début à tout, ça pourrait être drôle une fois de tester cela, mais avec une personne dont j'ai vraiment envie d'être en couple!"

Puis, ils se mirent à boire leur verre de bierre cul sec, Howard complimenta Apolline sur le fait qu'elle tenait la route au niveau de l'alcool, elle se mit à rire un peu. "Je ne tiens pas la drogue, mais l'alcool, je suis la meilleure!" Alors qu'Howard lui demanda si c'était possible un deuxième verre, elle regarda l'heure. "okay mais après on repart sinon on va être en retard!" Elle demanda alors une deuxième tournée au barman.

.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Mar 20 Déc - 13:10



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


Non pas la tante mariée sexy. J’aimais pas les vieilles de toute façon. J’me gardais de le dire mais je le pensais.

J’étais plus à l’aise dans le pub que dans le magasin de vêtements. J’me sentais dans mon élément ici. Par contre, Apolline reçu un accueil mitigé du barman. Je compris que sa vie amoureuse était aussi dissolue que ne l’était et que ne le sera la mienne. J’m’étais fait plaquer, j’pouvais reprendre mes vieilles habitudes.

Je compris qu’Apolline était moi avions des points commun. On allait voir partout… Mais une fois en couple, on était fidèle. J’avais pas souvent été en couple mais, j’crois que j’avais jamais trompé personne quand j’y étais. J’crois… Apolline m’expliqua toute la complexité de cette façon de faire. La confiance dans le couple. Elle avait vécu ça avec une fille trop jalouse.

-Ouais, pas facile de vivre avec quelqu’un de jaloux dans les pieds…

Maria m’avait reproché de l’être. J’crois que j’avais plutôt bien fait…

-Même si, parfois c’est justifié.

Mon ton était amer. J’me demandais à quoi ressemblait cette Charlie. J’me demandais si, physiquement, elle ressemblait à Apolline ou si c’était différent.

La guitariste se voyait comme quelqu’un de compliqué. J’aimais bien les filles compliquées. Mais elle disait que je disais ça parce que je n’étais jamais sorti avec des filles compliquées.

-J’sais pas. Les filles sont vites compliquées pour moi… Maria était compliquée, quelque part. Nat’… Pas Nat’. Elle, elle ne tenait juste pas en place.

C’est mes deux plus longues relations. J’pouvais juger que là-dessus. Moi, j’étais un gars simple.

Par contre, je n’imaginais pas Apolline comme ça. J’l’imaginais plus sage. Et elle rigola quand j’expliquai que je la voyais plutôt à attendre le bonne personne au coin du feu. Elle avait jamais fait ça. Mais se disait que ça pourrait arriver si elle trouvait quelqu’un avec qui elle voulait vraiment se mettre en couple.

-Y a un début à tout. J’crois que, moi, je ne saurais pas attendre la bonne personne. Je passe de relation en relation et p’tètre que je tomberai sur la bonne en passant d’une à l’autre.

J’me laisse vivre, quoi. Et puis, j’préférais boire qu’attendre. Et c’est ce qu’on fit Apolline et moi en buvant notre bière. Elle tenait, la petite Ecossaise qui était fière de pouvoir dire qu’elle tenait l’alcool. Mais pas la drogue.

-J’suis le meilleur. Mais tu es la meilleure chez les filles, je te le confirme.

Je rigolai. J’étais pas un macho. Je disais ça pour le fun. On verra à l’autopsie qui est le meilleur de nous deux.

J’profitai de ce moment pour en demander un autre verre. Apolline accepta si c’était le dernier.

-Yes ! Ok, promis.

Le barman nous apporta le verre et je le bus d’un coup aussi. J’voulais pas qu’on soit en retard. Je regardai Apolline attendant qu’elle finisse son verre.

-J’suis prêt ! On peut aller « affronter » ta famille.

Je lui fis un clin d’œil. On paya une fois les bières bues. Plutôt, Apolline paya. Et on partit chez elle pour le dîner. L’alcool qu’on venait de boire ne me faisait pas grand-chose. C’était que des bières et on en avait bu que deux.

Dans la voiture, j’regardais le paysage.

-On mange quoi ? Des trucs écossais ?

Je fis une petite grimace en disant ça. Les trucs écossais c’était space… Et pas forcément bon…

 

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Mer 21 Déc - 10:26

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone



Howard était d'accord avec l'écossaise, vivre avec quelqu'un de jaloux, c'était compliqué, surtout si la personne savait le passé de l'autre. Apolline n'avait jamais été jalouse d'aussi loin qu'elle se souvienne, elle avait pleine confiance avec ses ancien compagnons (Que cela soit filles ou garçons) et elle n'était jamais très chiante pour les sorties solo de l'autre. Howard indiqua que parfois, la jalousie pouvait être justifié, elle haussa les épaules. "Oui bien sûre, dans ce cas là, c'est différent."

Howard avait dit que les filles compliquées étaient les plus intéressantes, Apolline l'était peut-être un peu au niveau des relations sérieuses, en fait, elle ne savait pas trop, c'était Charlie qui lui disait ça parfois, quand elles se disputaient. Le batteur avait alors dit que Maria était compliquée , puis, il avait parler d'une autre fille, cela fit rire Apolline. "Comment ça elle ne tenait pas en place?"

Howard indiqua,ensuite, qu'il pensait Apolline plus sage que cela, c'est vrai qu'au premiers abors, on pourrait croire que l'écossaise était naïve et se faisait souvent avoir, sauf que c'était plutôt le contraire... Elle avait tout de même cette minuscule part en elle, de romantisme que voulait trouver la bonne personne une bonne fois pour toute, un jour où l'autre, où cela ne se passerait pas comme d'habitude. Howard, lui, ne croyait pas à cela, il vivrait au jour le jour. Elle haussa les épaules. "C'est une façon de faire."

Il indiqua qu'Apolline était la meilleure chez les filles, lui l'était chez les garçons, elle se mit à rire en prenant la deuxième bière. "Deux meilleurs ensembles, ça ne peut qu'être encore mieux alors!" Puis elle avait bu sa boisson.

Dans la voiture pour rentré, Howard demanda ce qu'ils mangeait, elle se mit à sourire au volant. "T'en fais pas, j'ai prévenu ma mère qu'elle fasse des choses en plus que tu puisses manger. Parce que je me doute que tu ne vas pas manger de pense de brebi farcie." Ils arrivèrent rapidement chez la famille Mclagan et une foi garé, Apolline sortit de la voiture. Elle pouvait déjà entendre le rire de sa tante dans la maison. "N'ai pas peur, ils sont gentils même s'ils crient forts."

En entrant dans la maison, on pouvait constater qu'il y avait déjà plus de monde que tout à l'heure, une des tantes d'Apolline la prit dans ses bras en lui tendant un cadeau, ainsi qu'à Howard une fois qu'elle l'ai prit aussi dans ses bras. Il s'agissait de tasses à l'éffigie de The Burning Fire. "Merci Tante Katy" avait-elle dit en souriant. On pouvait voir dessus le groupe dessiné, Apolline se mit à rire. "Hey Howard, Nathan à l'air normal sur le dessin!" dit-elle pour rire.

.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Mer 21 Déc - 18:17



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


On parlait relation. J’trouvais les filles compliquée intéressante. Et j’finis par me rendre compte, en parlant, que j’étais sorti avec des filles compliquées. Maria, l’étais. Et, en me remémorant mes anciennes relations, j’avais repensé à Natacha. Elle, elle ne tenait juste pas en place. Un jour elle était au Brésil… Le lendemain à New York et puis aux Bahamas… Apolline rigola tout en posant des questions sur celle dont j’étais en train de parler.

-Elle voyageait tout le temps. Pas moyen de la garder à L.A. trois semaines de suite… Si ça tombe, à l’heure qu’il est, elle est au Japon… Tu vois le genre… Intenable.

Je souris en y pensant. J’adorais Nat’. Et même si notre relation à eus ses hauts, ses bas et ses surprises (sans blague…), elle restait une bonne amie.

J’conclu que, même si Apolline et moi on se ressemblait, elle était quand même plus romantique que moi. J’pouvais l’être dans les mots avec une fille. Mais dans les faits, j’restais celui qui passe d’une à l’autre en espérant tomber sur la bonne sans plus de conviction que ça. Chacun sa façon de voir comme le disait Apolline.

On en était à la seconde bière. J’crois que j’ai sous-estimé Apolline… Elle tient bien l’alcool. On était les meilleurs dans chacune de nos catégories. Ce qui faisait, comme le disait Apolline, qu’on était deux meilleurs ensembles. Et que ça sera mieux.

-Et comment !

Ça promettait un séjour d’enfer.

La bière bue, on retourna chez Apolline. Et sur le chemin j’appris que le menu ne serait pas 100% écossais. J’voulais pas de la pense de brebis. Rien qu’entendre le nom me fit grimacer. Heureusement qu’il y aura autre chose. J’voulais pas manger ça…

-Comment vous pouvez manger ça ?

On arriva chez Apolline quelques minutes plus tard. De dehors, on entendait des rires. Apolline me rassurait déjà. Je rigolai.

-J’crois que je survivrais. J’pourrais toujours aller me réfugier dans ma chambre si jamais ils crient trop fort.

Je blaguai. Mais c’était une image drôle. J’étais pas un timide, donc ça allait.

On entra à l’intérieur. Y avait plus de gens et Apolline fut accueillie avec un cadeau. Une tasse à l’effigie de notre groupe. Ça, ça devait être la tante à tasse. Elle s’appelait Katy. Ok, enregistre bien toutes les infos, Howard. J’regardai la tasse avant d’éclater de rire à la réflexion d’Apolline. C’était vrai que Jerry n’avait pas l’air bête ou bizarre sur la tasse.

-Oh ouais ! Celui qui a dessiné la tasse sait faire des miracles ! Rendre Nathan normal !

La mère d’Apolline apporta l’apéritif. J’mourrais de faim. Mais j’avais encore plus soif. Je pris le premier verre d’alcool qu’on me tendit. La tante d’Apolline me demanda si j’étais le petit-ami de la guitariste.

-Heu… Non… J’suis son collègue de travail…


Je souris voyant les cousines d’Apolline faire des messes basses. Elles étaient jolies, ses cousines… Tout en buvant, j’regardais Apolline et je lui chuchotai :

-Tu peux me mettre des noms sur les visages… Tes cousines sont toutes rousses.

J’voulais savoir pour pas me perdre dans les noms. C’est pas simple de s’y retrouver dans les noms.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Mer 21 Déc - 19:22

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone




Howard avait parler de Natacha, une fille avec qui il était sortit, elle voyageait trop et Apolline comprenait qu'ils aient rompus tous les deux. "Ca c'est un inconvénien. De voyager tout le temps." QUoi qu'il en soit, Apolline et Howard avaient parler de toute sorte de sujets, jusqu'à dire qu'ils étaient tous les deux les meilleurs. Ils terminèrent de boire leur deuxième bière avant de repartir.

Howard se demandait comment ils pouvaient manger de la pense de brebis, Apolline se mit à rire. "C'est dans notre culture, c'est syper bon et c'est normal pour nous de manger cela, c'est comme, par exemple, les français avec les cuisses de grenouilles ou les escargots." Apolline n'allait pas forcer Howard à manger la nourriture écossaise, c'est d'ailleurs pour cela qu'elle avait demander à sa mère de faire un peu plus à manger américain et elle avait tout à fait compris.

Il avait ensuite blagué sur le fait d'aller se réfugier dans sa chambre si jamais il avait peur de sa famille, Apolline avait rit avant d'entrer dans la maison et de blaguer sur la tasse qu'on lui avait offert. Ca l'a touchait ce geste parce qu'avant sa gloire en Amérique, personne n'y croyait vraiment à sa musique.

Ils s'étaient mit à table, Howard et Apolline l'un à côté de l'autre. Un verre d'alcool devant eux On pouvait déjà entendre les messes-basses des coursines qui trouvait Howard mignon alors qu'on demandait s'ils formaient un couple tout les deux. Elle laissa Howard parler avant de renchérir. "Les américains sont mignons mais je préfère attendre avant de me caser, et puis, je ne referais pas l'erreur de sortir avec quelqu'un de mon groupe!" Toute la famille savait pour l'épisode Charlie/Apolline.

Alors elle dégustait un biscuit fait par sa mère, Howard demanda des noms sur les visages de ses cousines, elle chuchota alors à Howard. "Celle tout à gauche avec la natte, c'est Rebbeka, à côté d'elle, n'est Prisca, les Jumelles Teddie et Sullie et enfin, la dernière, c'est Mathilda." Elle regarda alors Howard. "Mais attention, pas touche, tu me l'a promis! Même si elles te font du rentre dedans!"

Le père d'Apolline regarda ensuite sa fille. Apolline, sentant son regard sur elle, comprit de suite de quoi il s'agissait, elle se leva alors que son père, tout sourire, annonça "Apolline va nous faire une chanson au piano!" Le piano en bois des mclagan était très vieux et le son était magnifique. La jeune femme se posa alors sur le siège et le silence se fit à table.

"J'ai écris cette chanson il y a peu, donc, j'espère qu'elle vous plaira..."

Elle commença alors les notes du piano...



Puis elle revint à sa place, toute souriante, son père ému, se mit à lui faire un grand sourire. Elle aimait ce genre de moment, quand son père était heureux de la voir faire de la musique.


.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Ven 23 Déc - 14:05



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


La nourriture écossaise n’avait rien de très tentant. J’m’imaginais mal manger de la panse de brebis… Apolline expliqua que c’était une tradition chez eux et que c’était normal de manger ça. A l’instar des français qui mangeaient des escargots.

-Beurk… Des escargots… Ils sont space aussi les français.

J’crois que je me contenterai de la nourriture américaine.

On arriva chez Apolline. Sa famille était très accueillante et j’ai souris quand un verre d’alcool atterri devant moi quand on s’installa à table. J’voyais les cousines d’Apolline faire des messes-basses en me regardant. Au même moment, la tante d’Apolline demanda si on était ensemble. Je lui répondis par la négative alors qu’Apolline explicita pour remettre les points sur les « i ». Elle avait déjà dit à Nathan qu’elle ne sortirait jamais avec quelqu’un de son groupe à cause d’une histoire. Avec Charlie, j’suppose.

-Apolline à raison. Sortir avec quelqu’un du même groupe, ça fout toujours la merde.

J’savais pas en fait… Mais parait que c’est pas pratique et que ça crée des tensions… J’avais dit « merde », j’savais pas si c’était grave ou si les gens, ici, s’en foutait.

J’buvais mon verre sans avoir touché aux biscuits qui étaient sur la table. J’sentais le regard des cousines d’Apolline sur moi. C’était l’occasion de demander leur nom. On sait jamais… Elle me les donna. J’essayais de les retenir… J’crois que j’y arriverai jamais. Trop de noms… Trop de rousses… En plus il y avait des jumelles ce qui ne facilitait pas la tâche. Apolline me rappela, alors, que j’avais promis de ne pas y toucher… Je la regardai.

-Ouais, bien sûr. Une promesse, c’est une promesse.

J’me reposai mon regard sur les cousines d’Apolline et leur fis un clin d’œil. J’crois que la promesse allait être dure à tenir… J’pensais pas que ses cousines seraient aussi jolies. Surtout qu’elles m’aguichaient toutes du regard.

J’avais pas vu le regard du père d’Apolline à sa fille. Alors, j’fus surpris quand Apolline se leva pour aller vers le piano. Et que son père déclara qu’elle allait nous faire une chanson. J’souris. Je connaissais tout le talent d’Apolline en de nombreux instrument. J’savais de quoi elle était capable.

Je soutenais ma tête avec ma main écoutant Apolline. La chanson, j’l’avais encore jamais entendu. Et elle me toucha sans que j’sache pourquoi. Après ce qu’il s’était passé, j’étais dans un moment de faiblesse. Du coup, les paroles d’Apolline me firent un drôle d’effet. J’me mordis la lèvre pour ne pas laisser transparaitre mon émotion. Et j’regardais simplement Apolline pris par ce qu’elle était en train de nous livrer.

J’étais scotché jusqu’aux dernières notes. Et je vis le regard du père d’Apolline. Il était ému… J’espérais que ça se voyait moins chez moi… Apolline revint s’installer près de moi.

-C’était…

Je bus un coup d’alcool pour me reprendre un peu.

-Super beau... J’la connaissais pas celle-là… Tu l’as écrits quand ?


J’savais pas quoi dire alors qu’Apolline recevait les compliments de toute sa famille.

-Ton père à l’air d’adorer… J’crois qu’il est fier de ce que tu fais.

J’crois aussi que je disais ça pour mettre toute l’attention sur elle.

Après ça, les verres s’enchainèrent de mon côté. J’buvais verre sur verre en attendant le repas.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Ven 23 Déc - 17:41

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone




Apolline voyait les regards de ses cousines sur Howard, c'était à peine si elles ne le déshabillait pas du regard, ça rendait folle Apolline, non pas qu'elle était jalouse (quoique...) mais c'est surtout qu'elle ne voulait pas que les filles lui sautent dessus, il n'était là que pour quelque jours , il venait de se faire plaquer et il allait leurs briser le coeur. Elle savait comment il procédait, elle l'avait déjà vu faire quand il n'était pas avec Maria, au rainbow...Quoi qu'il en soit, elle avait alors rapeler à Howard, bien trop occupé à regarder ses cousines qu'elle, qu'il ne devait pas les toucher, il avait réponse positiviment avant que son père ne veuille une chanson de sa fille.

Elle s'était alors levé, faisant sursauter le batteur à côté d'elle, bien fait pour lui, il n'avait pas qu'à être dans la lune à vouloir déshabiller dans sa tête chacune de ses cousines. Puis elle était partie en piano pour chanter une nouvelle chanson. C'était la première fois qu'elle l'a faisait depuis sa création et elle devait bien avoué qu'elle en était fière. Tout le monde l'aimait, même Howard qui semblait un chouilla différent d'un coup. Elle vint se rasseoir à sa place en souriant. Rmerciant tout le monde. "Merci Howard." Elle le regarda. "T'as pas l'air bien, ça va? C'est la boisson qui te monte déjà à la tête?" avait-elle dit moqueuse.

Elle ne savait plus vraiment depuis quand elle avait commencer à écrire cette chanson, les paroles venaient petit à petit, pas le même jour. "Je crois que je lai commencer la semaine dernière ou il y a deux semaine, puis tout à l'heure, dans l'avion, alors que tu dormais, j'ai écrit la fin. Je me suis réveillée en sursaut parce que j'ai révée d'une image forte et j'ai alors écrit la fin." Elle avait sourit. "Et je n'ai même pas réussis à te réveillée alors que je chantonnais et que j'écrivais! Tu dormais vraiment bien!"

Howard indiqua ensuite que son père était fier d'elle, cela se voyait, Apolline fit un doux sourire en direction de on père. "Oui...Il est la personne que j'aime le plus au monde..." Suite à cette phrase, le dîner fut servit. Il y avait vraiment beaucoup de plats différents, de la pense de brebis, du Boeuf Angus, du Stovie, Du Saumon ou encore quelques plats américain comme des cheesburgers maisons ou encore du poulet rôti avec des frites.

Tout était très bon et à table reignait toujours la bonne humeur, Apolline était vraiment épanouis, sauf peut-être quand ses cousines louchaient un peu trop sur Howard. Alors que tout le monde eut terminé, la famille commença à débarasser. Ils ne restèrent à table que les cousines et Apolline, qui faisait des aller-retours en cuisine pour pourvoir débarasser. Mais c'était bien trop tentant de dire les quatre vérités aux filles, une fois toutes les cinq réunies, et seulement elles cinq, elle les regarda. "Prisca, la prochaine fois que tu essaies de faire du pied à quelqu'un, vise mieux, c'était moi." "Oh désolé Apolline." "Ne vous approchez pas d'Howard, ce n'est pas un type pour vous." "Parce que tu contrôles qui il voit?" "Tout à fait, il est ici pour se ressourcer, il n'a pas besoin d'une fille parmis vous. En plus, il ne reviendra jamais en Ecosse, il ne rapellera pas après une nuit passé avec vous et..." "Comme si cela pouvait nous déranger!" "Juste, ne l'approchez pas!"

Le principal converné revint alors en souriant, aidant à débarasser, Apolline l'attrapa par le col, devant ses cousines, et l'embrassant sauvagement avant de le lâcher, de regarder ses cousines, de faire un mouvement de tête signifiant "vous avez comprit" et de repartir avec le reste des assiettes.

Tout le monde restait dormir à la maison, de ce fait, l'alcool coulait encore plus que d'habitude. Il y avait toujours de l'aprovisionement sur la table et Apolline en était à son cinquième verre, sans doute, d'alcool. Ils avaient voguer dans le salon, leurs verres d'alcool dans la main. Certains étaient sur les canapés, pour le peu de personnes qui restaient, toutes les cousines étaient parties se coucher, la mère et les tantes d'Apolline aussi. En fait, il ne restait plus qu'elle en fille. Mais c'était toujours comme ça durant les repas en famille, c'était la dernière fille coucher. Ils parlaient de tout et de rien, Apolline assise par terre, adosser contre le bas du canapé, Howard à ses côtés. Ils riaient bien.

Puis elle se leva, posant son verre sur la table de salon une fois vide. "Bon, moi je vais me coucher." avait-elle dit en souriant à tout le monde, elle regarda Howard. "Te trompe pas de chambre quand tu montes." Elle l'avait à l'oeil. Puis, elle partit vers les escaliers pour aller se coucher.

.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Sam 24 Déc - 11:49



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


La chanson que venait de faire Apolline m’avait ému. J’sais pas pourquoi… P’tètre que les émotions de ses derniers jours ressortaient à cause de la chanson d’Apolline. Elle revint s’assoir en souriant devant les compliments de sa famille. Et les miens que je lui donnai même si j’étais pas dans mon état normal. Elle me remercia… Et j’devais avoir l’air bizarre parce qu’elle me demanda si j’allais bien…

-Heu… Ouais ouais… Je vais bien. Non, l’alcool ne me monte pas à la tête… C’est juste que ta chanson est belle.

J’en avais momentanément oublié les cousines d’Apolline qui, pourtant, cherchaient toutes à redoubler d’effort pour attirer mon attention. J’appris que la guitariste avait créé cette chanson il y a deux semaines environs et qu’elle l’avait terminé dans l’avion. Je souris.

-Quand je dors, c’est impossible de me réveiller.

Je rigolai pour sortir un peu de cette émotion bizarre dans laquelle j’étais. J’préférais laisser l’instant émotion au père d’Apolline qui semblait très fier de ce que faisait sa fille. Il y a pas à dire, la famille d’Apolline était très uni. Tout le contraire de la mienne où j’étais considéré comme un renégat alors que c’est eux qui m’ont renié… Apolline confirma le sentiment qu’elle partageait avec son père. Ils s’adoraient. Je souris.

Après le dîner fut servis. Je m’étais rué sur les cheeseburgers maison qui étaient cent fois meilleurs que ceux du Burger King. La mère d’Apolline était un vrai cordon bleu. J’ai même goûté un peu de plat écossais pour faire plaisir à Apolline. Je crois que c’est vraiment pas pour moi… A part le bœuf, le reste était immangeable. J’crois que je suis trop américain pour l’Ecosse.

Les cousines d’Apolline devenaient de plus en plus entreprenantes pendant le repas. Je pouvais pas m’empêcher de répondre aux regards de Rebbeka (ou était-ce Mathilda ?) avec des petits clins d’œil. J’crois que ça ennuyait Apolline… J’lui avais promis de rien leur faire… Mais des clins d’œil, ça voulait rien dire… J’crois pas que je brisais ma promesse en faisant ça… Et puis je leur faisais pas du pied, moi, contrairement à elles qui se gênaient pas. J’disais rien, j’me contentait de profiter et de leur sourire.

Le repas terminé, je m’éclipsai un moment pour fumer une clope et pour discuter un peu avec le père d’Apolline qui n’arrêtait pas de me poser des questions sur notre vie à Los Angeles et ce qu’on faisait avec le groupe. J’répondais alors qu’il me servait un autre verre de whisky que je bus d’une traite. J’aimais bien ce type. Il était pas du genre coincé comme ceux de ma famille.

J’finis par revenir près des filles et Apolline m’attrapa par le col. Quoi ? Qu’est-ce que j’ai fait ? Mon sourire disparu. Et, à ma grande surprise, Apolline m’embrassa. J’fus trop surpris pour prolonger le baiser. Mais c’est pas l’envie qui manquait. Elle me lâcha juste après. Le regard qu’elle lança à ses cousines me fit comprendre plus ou moins la situation. J’regardais Apolline l’air de dire : « mais qu’est-ce qui te prends ? ». Avant, dans ma tête, de remettre ça sur l’alcool et « un truc de fille » quand elle partit avec le reste des assiettes. Quelque part, c’était pas grave, le baiser m’avait bien plus. Et j’en souriais maintenant satisfait. C’était moins le cas des cousines d’Apolline qui avaient l’air pas contente du tout.

On termina la soirée dans le salon. Les cousines d’Apolline était partie dormir, refroidies par ce qui s’était passé après le dîner. J’enchainai les verres. J’devais en avoir bus 7 ou 8. J’avais été plutôt raisonnable… On parlait de tout et de rien et on se marrait. J’crois que j’avais plus fait ce genre de soirée depuis des lustres.

Apolline finit par se décider à monter dans sa chambre me prévenant de ne pas me tromper de chambre.

-C’est pas mon genre. Et j’tiens mes promesses.

Je souris. Me tromper de chambre… La dernière fois que je l’ai fait, ça a fini dans un incendie… Je restai encore deux ou trois minutes avant de monter à mon tour ne marchant plus très droit à cause de l’alcool que j’avais bus.

Je passai devant la porte de la chambre de Prisca (ou était-ce Rebbeka ?). J’hésitai deux secondes à entrer. C’était des longues secondes… J’avais presque la main sur la poignée de la porte quand je décidai de laisser tomber.

Je montai dans ma propre chambre où j’avais mis les affaires que j’avais acheté aujourd’hui. J’enlevai mon t-shirt avant de m’affaler sur mon lit. J’avais le flemme d’enlever mon jeans. J’regardai le plafond… Tout tournait à cause de l’alcool. Et j’avais pas les idées très claires… J’pensais à la chanson d’Apolline… J’sais pas pourquoi. Elle tournait dans ma tête.

J’finis par me lever vu que j’arrivais pas à dormir. Et à monter jusqu’à la chambre d’Apolline. Je me plantai contre le chambranle de sa porte.

-Apolline…

J’lui dis quoi maintenant ?

-Apolline… Tu sais où est la chambre de Mathilda ? J’voudrais pas me tromper avec Rebbeka.

J’avais un sourire dans la voix. C’était de la provocation, j’crois. Mais on voyait que j’étais pas totalement sérieux.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Sam 24 Déc - 14:16

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone




Apolline était partie se coucher après avoir saluer tout le monde. Une fois dasn sa chambre, elle s'était déshabillée et avait mit un pyjama avant de se glisser sa la couette. La lumière eteinte, elle se remémora la journée passée. De ce qu'elle avait vu, Howard avait passée une bonne journée et une bonne soiée. Il s'en était sortie, en plus, avec un de ses baisers. Ce geste n'avait été que pour dissuader ses cousines de tournée autour du batteur. En réalité, elle ne savait pas trop pourquoi elle avait fait ce geste et pourquoi ça l'embêtait tant qu'il drague Mathilda ou  Rebecca.

Quoi qu'il en soit, ses yeux commencèrent à se fermé doucement, elle allait commencer à s'endormir quand elle entendit la voix d'Howard. Elle sursauta un peu avant de lâcher un "mmmh?" de questionnement, que voulait-il? Quand elle entendit qu'il voulait savoir où était la chambre d'une des cousines, elle se redressa, s'enleva de la couette où elle était emmitouflée. "T'as pas interet a y aller!" avait-elle dit en le pointant du doigt.

Elle comprit qu'il blagait quand elle vit son sourire au clair de lune, les rayons veant de la fenêtre de la pièce." Tu blagues c'est ça? Pff t'es nul!" avait-elle dit en riant et en lui lançant son oreiller en guise de vengeance. Elle le regarda alors en souriant, assise sur son lit, elle tapota à côté d'elle pour qu'il vienne à ses côté. "Ca à été la soirée? Tu t'es bien amusé?"

Elle le regardait toujours en souriant, remetant correctement son débardeur qui était un peu trop grand pour elle, les bretelles tombaient sur ses épaules. "Désolé pour le baiser de tout à l'heure....Je devais montrer à mes cousines qu'elle ne pouvait pas t'avoir...C'est pas contre toi hein? Enfin..Si...Je veux juste que tu évites de leurs briser le coeur comme elles pourraient le faire à ton égard..." Le protégé? On va dire ça... "Faut laisser le temps à ton coeur de se soigné, j'ai envie de dire..."

Elle se rendait compte, alors, qu'elle s'était beaucoup inspiré de lui pour écrire la chanson qu'elle avait jouer ce soir devant sa famille et d'elle, aussi, parce qu'elle avait dit à Nathan ,le premier jour, qu'elle ne sortait pas avec les collègues de travail, elle ne voulait que rien ne soit compliqué et pourtant, en regardant Howard ce soir, elle se rendait compte qu'elle avait envie de le réembrasser mais qu'elle ne pouvait pas, qu'elle ne devait pas parce qu'elle savait que ça allait jamais être simple si elle s'embarquait la dedans.



.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Dim 25 Déc - 11:45



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


Je rigolai quand Apolline s’extirpa de ses couvertures en me pointant du doigt. Elle voulait vraiment pas que je touche à ses cousines. Un sourire malicieux s’afficha sur mon visage. Elle comprit que je blaguais. J’avais bien hésité à entrer chez Priscia (ou était-ce Mathilda)… Mais j’l’avais pas fait en fin de compte.

-Ouais je blague.

Je rigolai toujours parce que la réaction d’Apolline avait été drôle à voir. Je me protégeai quand elle m’envoya son oreiller dessus. Je le repris pour le lancer sur le lit avant d’y rejoindre Apolline qui m’invitait à m’assoir à côté d’elle. Mon regard était un peu ailleurs à cause de l’alcool que j’avais bu. Mais ça m’empêcha pas de regarder Apolline et ses petites bretelles qui ne cessaient de vouloir tomber. Elle me demanda si ça avait été la soirée.

-Ouais, c’était cool. Ta famille est géniale. Ça faisait longtemps que j’avais plus participé à un dîner de famille.

Elle s’excusa pour le baiser. Je souris. Elle n’avait pas vraiment à s’excuser pour ça. Mais elle voulut quand même se justifier en disant que c’était pour montrer à ses cousines qu’elles ne pouvaient pas m’avoir. Que c’était pour ne pas qu’il y ai, in fine, des cœurs brisés. Le mien ou celui de ses cousines.

-C’est gentil. Mais, tu sais… C’est pas la première fois que je me fais plaquer. J’me fais souvent plaquer… C’est juste qu’on ne m’avait jamais trompé avant de me plaquer.

Je souris encore sans détourner le regard d’Apolline.

-T’avais pas à t’en faire. Tes cousines ne m’intéressent pas. J’arrive même pas à retenir leur nom.

Je rigolai. Elles avaient perdu de l’intérêt après le baiser qu’Apolline m’avait donné. J’sais pas pourquoi.

-T’excuse pas pour le baiser. J’ai apprécié.


Je ne dis plus rien. J’faisais que regarder Apolline. Bordel, elle était vraiment mignonne avec son débardeur trop grand pour elle. Aussi mignonne que quand elle à chanter la chanson tout à l’heure. Et quand elle envoyait des regards noirs à ses cousines qui me draguaient. J’me perdis dans son regard. J’sais pas pendant combien de seconde j’m’étais perdu. Et je refis surface avec une seule idée derrière la tête.

-J’peux nous mettre à égalité, si tu veux.

Et je posai mes lèvres sur les siennes. Une de mes mains posée sur sa joue.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Lun 26 Déc - 17:39

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone




Apolline avait rit quand son oreiller était revenu à elle par le lancer d'howard, elle l'avait remit à sa place sur son polochon avant de regarder à novueau Howard.. Le batteur était alors venu s'asseoir à coter d'elle histoire qu'ils parlent de cette journée qui venait de passer.

Ils avaient parler de la famille à Apolline. C'est vrai qu'elle n'avait pas à se plaindre ils étaient toujours très gentils et comprenaient les choix qu'apolline faisait dans sa vie surtout au niveau de la musique. '' c'est vrais que je n'ai pas trop à me plaindre. Ma famille est génial et on est tous très soudé. '' elle se mit à rire un peu '' même si ça ne s'est pas vu aujourd'hui, je suis proche de mes cousines. ''

Ah les fameuses cousines, celles qui avaient rendu folle Apolline toute la journée. Elle voulait le bien d'howard mais celui ci lui avait fait comprendre qu'il n'avait pas réellement besoin d'aide. Il avait dit qu'il ne s'intéressait pas à elles et Apolline soupira de soulagement. '' tu m'as réellement donner l'impression de finir par coucher avec elles toutes en même temps ! '' avait-elle dit en riant.

Ces mêmes cousines qui lui avait donner l'opportunité d'embrasser Howard. Ça avait été une erreur parce que ça allait jaser dans la famille, voir même ailleurs si la famille le disait à d'autre qui le disait à d'autre... C'était juste un baiser pourtant... Les joues de l'écossaise avaient rosies dans le clair de lune, ça ne se voyait à peine.

Puis, il y eu un silence entre eux. Howard la regardait, perdu dans son regard ou ailleurs. La jeune femme, elle, regardait chaque parcelle de peau du batteur. Puis, avant de pourvoir s'éloigner de lui, il l'embrassa.

C'était un baiser comme jamais elle n'avait reçu pourtant, elle avait goûter beaucoup de lèvres. Elle avait lever un sourcil, surprise, puis s'écarta de lui avant de se racler la gorge, gênée. '' je... Hum... Tu... Tu embrasse bien... Mais heum...faut pas que ça se reproduise entre nous... On est collègue de travail...''

Elle avait baisser la tête, remontant sa bretelle à nouveau. '' tu devrais aller te coucher... Il se faut tard et l'alcool que tu as ingurgité joue beaucoup sur les gestes...



.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Lun 26 Déc - 20:05



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


La famille d’Apolline était géniale. Et Apolline en était consciente. Je ne pouvais ma me venter d’avoir une famille comme elle. Elle était proche de tous même de ses cousines. Je rigolai.

-Ouais… Non, ça c’est pas vu.

J’l’avais vu passer sa soirée à envoyer des regards noirs à ses cousines qui me draguait d’une façon pas très subtile. J’crois que les filles d’Ecosse aimaient le rentre dedans. Et j’avais bien vu que les cousines d’Apolline essayaient toutes de me rentrer dedans. J’finis par rassurer Apolline en lui disant que ses cousines ne m’intéressaient pas. J’serais entré dans la chambre de Mathilda (ou était-ce Teddie ?), si ça avait été l’inverse. Apolline déclara que j’lui avais donné l’impression de vouloir toute me les faires.

-J’aurais pu. Elles n’auraient pas été contre.

Je riais aussi. Ça aurait pu être drôle. Mais, j’sais pas pourquoi, j’en avais pas eu envie. J’préférais être ici à causer avec Apolline qui s’excusait du baiser qu’elle m’avait donné. Nos regards s’étaient perdu l’un sur l’autre. J’voulais pas qu’elle s’excuse pour ça.

J’finis par l’embrasser à mon tour. C’était con comme geste parce que j’savais qu’Apolline n’approuverait pas. Elle avait été très clair avec Nathan quand elle est entrée dans le groupe. Elle brisa le baiser et se recula un peu. Elle ne voulait pas. Même si elle avoua que j’embrassais bien, elle ne voulait pas. Je baissai la tête et elle aussi. Elle voulait que j’aille me coucher. Elle remettait mes gestes sur l’alcool. Elle avait peut-être raison.

-Ouais… Sûrement.

Je remontai mon regard sur elle.

-Désolé… J’aurais pas dû. C’est juste que… J’crois que j’en avais besoin.

Je me levai du lit regardant Apolline.

-J’vais aller dormir… J’crois que c’est mieux.


Je lui fis signe et descendis dans ma chambre. J’enlevai mon jeans pour finir en boxer et me coucher sur le ventre en soupirant. L’idée de descendre voir Priscia me passa encore par la tête… Mais j’trouvais cette idée débile.

Et je n’arrivais pas à dormir… Parce que les paroles de la chanson me revinrent à l’esprit, mélangé à ce qui venait de se passer… Et j’pensais à Apolline. Encore et encore. Essayant, en vain, de fermer les yeux.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Mer 28 Déc - 9:41

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone




Le baiser d'Howard avait été surprenant pour Apolline qui ne s'y attendait pas vraiment. Elle n'avait pas prolonger malgré le fait qu'elle en avait eu envie et avait simplement dit à Howard qu'il ne dérogeait pas à la règle du collègue de travail. Il était alors parti en disant qu'il en avait eu besoin, elle était resté silencieuse un moment puis, en soupirant, s'était effondré sur son lit en regardant le plafond, serrant contre elle l'oreiller qu'il avait jeter. Elle avait mit du temps à s'endormir parce qu'elle avait en tête ces deux baisers qu'ils s'étaient échangés...Mais non, il ne fallait plus y penser parce que ce n'était pas bien...

Les jours qui suivirent furent remplit de joie et de musique. Apolline et Howard étaient resté dans la maison familliale quelques jours avant de prendre la route pour Dundee. C'était la première ville où ils s'arrêtaient. Ils avaient décidés de commencer par le nord puis le sud avant de rentré dans la famille d'Apolline pour rentré à L.A.

Ils n'avaient pas reparlé ni du baiser, ni de la chanson parce qu'ils n'avaient jamais été seuls une seule fois, Mathilda avait voulu rester pour "profiter d'Apolline" alors que la guitariste l'avait très clairement vu roder devant la chambre d'Howard plusieurs fois pendant les nuits. Mais qu'importe ,elle n'avait rien dit au batteur.

De ce fait, ils se retrouvaient là, dans la voiture que lui avait prêté son père, le coffre remplit de leurs affaires et des toiles de tentes parce que parfois, ils allaient dormir à la belle étoile.

Ils arrivèrent à Dundee au bout d'une heure trente de route, Apolline s'était garé sur le parking de l'hotel où ils séjournaient et avait monter dans les chambres séparés où ils allaient dormir. Elle avait dit à Howard de redescendre à 18h. A cette heure-ci, les bars seraient ouverts et ils pourraient commencer à les écumer.

Apolline s'était changé, elle avait troqué son jean et sa chemise à carreaux contre une robe. Elle attendait Howard en bas, puis, quand il arriva, elle lui fit un grand sourire. "Prêt à boire ?"
.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 581
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez moi


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Mer 28 Déc - 18:23



Give Your Heart a Break
ft. Apolline Mclagan


J’avais pas dormis, cette nuit-là finalement. J’crois que j’aurais pas su… Mais j’ai, par contre, bien dormis les nuits suivantes. On a passé quelques jours chez Apolline. Ses parents m’appréciaient. Et c’était réciproque. J’me suis bien reposé combattant le manque de drogue par l’alcool fort écossais qui coulait à flot chez les Mclagan. C’était assez efficace. Il n’y avait que quelques tics pour trahir l’addiction que j’avais à l’héroïne. Celui de me gratter le creux des coudes.

J’crois que j’avais oublié le baiser. J’voulais le croire, en tout cas. La chanson, par contre, c’était plus compliqué à oublier. Mais on n’en avait pas reparlé avec Apolline. On était toujours entouré de sa mère, de son père ou même de Priscia (ah, non, désolé, c’est Mathilda, en fait…) qui était restée parce qu’elle voulait passer du temps avec sa cousine.

J’m’amusais bien. J’essayais de tout oublier. L’incendie et tout ça. Et j’y arrivais à force. J’faillis même, un soir, ne pas tenir ma promesse quand Mathilda était venue devant la porte de ma chambre pour me faire des avances. J’l’ai embrassé, ce soir-là, sans aller plus loin. J’étais pas doué pour tenir mes promesses alors si, dans ma vie, j’pouvais au moins en tenir une, pourquoi pas celle-là ? Elle est retournée déçue dans sa chambre.

On est partit le lendemain à bord de la voiture du père d’Apolline. On avait tout pris. Des tentes et tout pour survivre le voyage et cette tournée des pubs qui nous attendait. La première escale, à Dundee, on la dormira dans un hôtel. J’crois que je n’ai jamais campé… C’était mieux de commencer par un hôtel. On déposa nos affaires dans nos chambres respectives. On avait rendez-vous l’un avec l’autre à 18h. J’pris le temps de me préparer. J’pris une douche… Me permis de dormir quelques minutes… Puis, je m’habillai d’un jeans propre, d’un t-shirt The Burning Fire et d’une veste en cuir. Tous des nouveaux habits que j’avais acheté en Ecosse.

J’descendis à 18h. Apolline était déjà là habillée d’une robe. J’crois que j’l’avais jamais vu en robe ou pas souvent. Je sifflai d'admiration.

-Un robe ? Ça te va bien.

Je souris. Et elle me demanda si j’étais prêt à boire.

-Toujours. C’est la chose que j’fais le mieux avec la batterie.


On sortit dehors. Et on entra dans le premier bar. J’étais jamais vu à Dundee avant mais j’aimais déjà bien. On s’installa au comptoir prêt à faire notre marathon de pinte de bière, de verre de whisky et d’autres alcool que j’suis impatient de découvrir ou de redécouvrir.

-J’te préviens. Ce soir, tu vas finir au sol et j’devrais te porter jusqu’à ta chambre.

Je souris et on commanda la première tournée.

-Ah et j’tiens à préciser que j’ai tenu ma promesse. J’ai pas touché à tes cousines. Aucune d’entre elles.

J’ai juste embrasse Mathilda mais ça compte pas, hein ?

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Another One Bites the Dust - Queen


MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   Jeu 29 Déc - 11:46

Give Your Heart a Break ft. Howard Stone



Apolline voyait bien que le voyage faisait du bien à Howard et ça la réjouissait grandement. Elle pouvait cependant voir que le manque d'héroïne était présent dans le corps d'howard et elle espérait qu'une fois rentrée à L.A, il ne recommence pas à en reprendre.

De toute manière, il pouvait compter sur elle pour le faire arrêter, elle ne voulait pas qu'il tombe dans des conneries la. Elle préférait largement qu'il boive quil se drogue.

En tous cas, ils allaient boire tous les deux ce soir, elle avait d'ailleurs mit une tenue plus approprié qu'un jean. Ce qui avait fait mouche chez Howard, en entendant son sifflement, elle s'était retournée vers lui avant de sourire. '' merci toi aussi t'es pas mal non plus''.

Ils étaient vite arrivés au premier pub qu'ils allaient faire, commandant deux pintes de bière avant qu'elle ne rit un peu '' n'importe quoi c'est toi qui va plus savoir marché quand on rentrera ! ''

Il annonça ensuite qu'il n'avait pas touché à ses cousines, la jeune femme était toucher. Elle l'avait regarder en souriant doucement. '' merci... Franchement, je ne pensais pas que tu allais tenir ta promesse au vu du comportement de mes cousines. Surtout après notre baiser...'' c'était la première fois qu'elle y faisait référence. Les pintes arrivèrent et elle leva son verre. '' à cette première soirée d'alcool ! '' avait elle dit avant de boire une gorgée.

Elle regarda ensuite autour d'elle. '' je pense qu'on va réussir à se trouver quelques personnes avec qui terminée la soirée, ici''. Elle regarda Howard d'un air provoquant avant de lui chuchoter à l'oreille "Une brunette à gauche de toi te déshabille déjà du regard"


.
© Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER   

Revenir en haut Aller en bas
 

Give Your Heart a Break |Howard| HOT TER%INER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» how to break a heart (avery)
» scorpiana ▷ cause when a heart breaks no it don't break even.
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Connaissez-vous Prison Break ?
» Howard Shore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: L'étranger :: Europe-