AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Ven 6 Jan - 13:16



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - Novembre 1977



Elle voulait voir un autre pays. Découvrir de nouvelle chose… Elle était comme ça Natacha… Et elle aurait voulu que je la suive dans cette aventure. Elle était comme moi, Natacha… Elle voulait le beurre, l’argent du beurre, le sourire de la crémière, sans aller à l’épicerie… Et je boudais parce que je savais, au fond, que rien n’empêchera Natacha de s’envoler à l’autre bout de la planète. Pas même moi…

Je lui disais que le temps, c’était ce qui allait nous manquer. Et que je ne pourrais pas la suivre là-bas. C’était pas possible, j’avais un groupe. Je ne pouvais pas tout lâcher parce qu’elle avait envie de partir en France. Je pouvais faire tout ce que je pouvais pour que notre couple tienne. Mais pas bousiller ma carrière. J’en avais pas envie. Même si j’aimais Natacha. Elle s’était réfugiée dans mes bras. Je la serrai contre moi.

J’avais cru, après tous ces mois, que Natacha était bien et qu’elle n’avait plus envie de partir loin et longtemps. J’me demandais pourquoi maintenant ? Je croyais qu’elle allait rester pour toujours à Los Angeles avec moi… Mais non… Elle me fit m’assoir alors que je l’interrogeai là-dessus. Elle m’aimait, au point qu’elle n’aurait pas dit « non » au mariage. Mais il n’y avait pas assez de moi pour combler le vide qu’elle avait. Je baissai les yeux. C’était frustrant quand même d’entendre ça… Elle aurait voulu, vraiment, que je la suive…

-Non… C’est impossible. Je peux pas laisser The Burning Fire. Sinon, je ferais quoi en France ? Tu sais que j’adore le musique… Je peux pas vivre sans ça. Et j’ai fait tellement pour être au top. Je peux pas tout lâcher pour une formation de 6 mois… Pourtant, je t’aime aussi…

Elle n’était pas prête à vivre avec le vide en elle malgré notre amour… Et je pouvais pas quitter The Burning Fire pour la suivre malgré notre amour. C’était nul comme situation.

Elle m’embrassa et je profitai du baiser comme si c’était le dernier. Alors que ça ne sera pas le dernier comme le prouve les mots de Natacha qui ne voulait pas que notre histoire finisse malgré tout. Que, quand elle partira, on se dira au revoir mais pas adieu. Je pouvais être un type romantique quand je voulais. C’était à la fois une technique de drague infaillible et une manière pour moi de me faire passer pour plus vertueux que je ne l’étais en réalité.

Je caressai sa joue à mon tour.

-D’accord… On partira en ami… Et quand tu reviendras, on pourra reprendre les choses où on les a laissées.


Un sourire apparut son mon visage.

-Puis, de toute façon, je sais que tu finiras bien par te lasser de la France. Comme de tout.

Sauf de moi, je l’espérais. Je l’embrassai à mon tour tendrement. Ce chapitre de notre histoire était fini… Mais, nous connaissant, on en avait encore bien d’autres à vivre.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Jeu 12 Jan - 18:58

A Groovy Kind Of Love - Decembre 1977




"Le vol 78526 pour Paris est ouvert."

C'était ce que pouvait entendre Howard et Natacha dans l'aéroport. L'ambiance n"était pas tendue, mais elle n'était pas bonne non plus. Natacha savait que six long mois allait la séparé de son petit-ami, ou du moins, ami, à présent mais elle savait pertinament que lorscequ'elle alait revenir, ils allaient se remettre ensemble, après tout, ils étaient amoureux non?

Quoi qu'il en soit, son sac à dos sur l'épaule, elle tenait sa valise dans la main droite, la main d'Howard dans la gauche. Elle n'arrivait pas à ne plus la serrer, preuve qu'elle avait tout de même un peu de mal à partir...Mais jamais elle ne lui dirait, elle avait bien trop peur qu'il ne lui en veuille encore plus de mettre les voiles.

Elle regarda Howard en souriant, se mettant en face de lui. "Bon...Je crois que je dois y aller, je dois faire enregistrer ma valise alors..." Elle lâchant sa valise et lui caressa la joue avant de l'embrasser doucement. "Tu vas me manquer Howard..." Une larme perla et tomba sur sa joue, son nez commença à se boucher. Elle prit son sac à dos et ouvrit la poche exterieur du sac pour y sortir un paquet de mouchoir. En tirant dessus, elle fit tomber au sol un carnet mais elle n'y prêta pas attention au début. Elle se moucha et remit le paquet en place.

Puis, son regard s'attarda sur le carnet, curieuse, elle le prit dans ses mains et regarda Howard. "C'est toi qui me l'a mit dedans?" Elle l'ouvrit et constata que des choses étaient écrites dessus. Fronçant les sourcils, Natacha ne comprenait pas. Il y avait des noms, des dates et des prix. Elle regarda Howard. "Tu peux m'expliquer ce que c'est que ça?"

Oh Natacha n'était pas bête, elle savait que certaines choses à L.A et étaient illégale, mais elle n'aurait jamais cru qu'Howard fasse se genre de chose. Elle attendait de très nettes et clairs explications, elle voulait l'entndre de sa bouche pour ainsi espéré ne pas se faire d'idée mais elle se remémorait le nombre de fois où elle lui donnait de l'argent pour sois disant un ami qui en avait besoin...
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Ven 13 Jan - 15:37



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - Décembre 1977



Le vol de Natacha venait d’être annoncé. Je soupirai… On avait passé une super année ensemble… Mais il avait fallu que le goût de l’aventure de Natacha reprenne le dessus. On s’était chacun rendu notre liberté en ne se considérant plus comme « en couple » mais comme deux amis. Mais j’savais, à 100%, que dès qu’elle reviendrait c’était pour qu’on soit à nouveau réuni…

Ce n’est que 6 mois Howard…

Ok, 6 mois c’était long. Fallait pas s’faire d’illusion. Mais j’allais profiter de mon célibat retrouvé pour profiter des filles de L.A. Comme j’le faisais avant que Nat’ n’entre dans ma vie.

Nat’ tenait fermement ma main, comme si elle avait peur que je parte en courant si elle la lâchait. J’avais pas l’intention d’me barrer. J’voulais pouvoir la regarder encore avant qu’elle ne disparaisse pour 6 mois. Elle me sourit disant qu’il fallait qu’elle aille enregistrer sa valise. J’approuvai de la tête avec un pauvre sourire.

-Ouais…

J’appréciai une dernière fois ses doigts sur ma joue et ses lèvres contre les miennes. Bordel, elle était vraiment obligée de partir ? Ouais… Parce que Nat’ était Nat’ et qu’on la changera plus. Elle disait que j’allais lui manquer… Et elle lâcha une larme. Je penchai un peu la tête sur le côté. Et j’essuyai la larme avec mes doigts.

-Tu vas me manquer aussi… Mais on se reverra plus vite qu’on ne le croie…

Ouais… C’était pas un adieu…

Natacha fouilla dans son sac à dos et en tira un paquet de mouchoir. J’la regardais faire et, au moment où elle sorti le paquet, un petit carnet tomba du sac. J’l’avais vu tomber… Et j’avais ravalé ma salive en le voyant tomber. Qu’est-ce que ce carnet foutait dans le sac de Nat’ ? C’était mon carnet ! J’avais dû l’oublier après avoir rangé mes affaires la dernières fois que j’étais allé à la salle de sport…  Mon ex-petite-amie ne semblait pas y avoir prêté attention. Et c’était tant mieux… J’aurais qu’à le ramassé discrètement quand on bougera d’ici… Et, pour bien faire, j’avais arrêté de regardé le carnet pour ne pas attirer l’attention dessus.

Nat’ se moucha alors que je serrai les dents pensant intérieurement : « Pourvu qu’elle ne le voit pas… Pourvu qu’elle ne le voit pas ». Raté… Elle l’a vu. Et elle le prit dans ses mains se demandant si c’était moi qui l’avais mis dans le sac. J’haussai les épaules faisant comme si je n’avais aucune idée de quoi elle parlait.

J’allais tendre la main vers elle pour reprendre le carnet quand elle l’ouvrit. Merde… Je me pinçai les lèvres réfléchissant déjà à un mensonge valable pour expliquer les chiffres et les noms qui étaient notés dans mon carnet de comptes… Mais rien de vint. Parce tout était plutôt clair dans le carnet… Et qu’il était difficile de faire un mensonge sur une évidence…

Je savais que ces sourcils froncés n’annonçaient rien de bon… Tout comme le ton sur lequel elle me demanda de lui expliquer. Ils pouvaient pas faire embarquer les passagers maintenant ? Ça serait super…

-Heu…

Je me grattai nerveusement l’arrière de la tête. Bon… La vérité. J’avais pas le choix. Je soupirai.

-C’est mon carnet de pari… J’y note ce que je dépense par pari, sur qui je parie, quand je le fais et combien ça me rapporte…

Ok… Beaucoup de l’argent que j’avais parié cette année appartenait à Natacha. Les soient-disant thunes qu’un ami avait besoin… Ben ils avaient servi à parier. Et je devais avouer que, cette année, j’avais plus perdu que gagné. Mais on était un couple, non ? On devait tout partager, même l’argent, non ?

-J’ai dû l’oublier dans le sac…

Je regardais Natacha droit dans les yeux. Je pris mon petit air désolé pour tenter de me faire pardonner. Parce que je savais qu'elle avait compris que l'ami dans le besoin n'existait pas... Après tout, les sommes étaient claires... Les dates aussi.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Jeu 19 Jan - 17:44

A Groovy Kind Of Love - Decembre 1977



Natacha était à deux doigts de restée pour Howard, elle était prête à annuler son voyage pour rester, mais elle avait vu son carnet, ce drôle document qui lever le voile sur pas mal de chose. Notament ses absences répétéees le soir, pretextant être au studio d'enregistrement ou à une fête, mais aussi ses demandes d'argents que Natacha acceptait. C'était comme s'il l'a trahissait. Il lui avait mentit et avait l'impression qu'il se servait d'elle.

Elle regardait le carnet, les notes qui y était inscrit, les sommes, les dates, elle regarda ensuite Howard d'un air noir. "Tu n'es qu'un menteur." Avait-elle simplement dit avec des reproches dans la voix. "Tu peux me repprocher de partir, mais tu ne peux pas me traiter de menteuse, toi, tu en es un. J'arrive pas à croire que tu te servais de moi pour avoir de l'argent pour aller à ces choses là!" Elle laissa un silence passé. "Je ne pensais pas que tu étais comme ça..."

Elle referma le cahier et lui colla sur la torse pour qu'il le reprenne. "Je ne veux pas que tu me rembourses, je ne veux pas de ton argent sale, ni moi quoi que  ce soit que cela soit de ta part." Elle remit son sac dans son dos. "En fait, je ne veux plus avoir affaire à toi, tu n'es qu'un hors la loi, qu'un...J'ai même pas de mot..." Elle enrageait de cette découverte.

"Tu sais quoi? Heureusement que je pars, parce que si j'aurais sû ça, je t'aurais quitter, là, j'ai pas besoin de le faire. " Elle continua de le regarder alors qu'on appellait les deniers retardataires pour son vol. "Heuresement qu'on l'a pas eu cette enfant, tu aurais été une honte comme père. Tu vas mal finir si ça continue et je vais être loin pour voir à la télé un jour, ou dans les gros titres, qu'Howard Stone s'est auto détruit."

Elle le regarda dans les yeux, des fusils à la place de ses pupilles. "Je t'aimais, putain je t'aimais, et tu as tout foutus en l'air, tu t'es bien foutu de ma gueule." Elle commença à s'avancer vers le terminus, puis, elle se retourna une dernière fois. "Si un jour je reviens à L.A, n'essaie pas de me retrouver."

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Sam 21 Jan - 14:05



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - Décembre 1977



Natacha était fâchée. Depuis la découverte du carnet, tout son visage avait changé d’expression. Moi, j’essayais de faire passer la pilule en lui disant la vérité. Mais j’savais que j’avais bien trop merdé…

Et elle me traita de menteur. Je baissai un peu les yeux. Ce n’était pas la première fois qu’on me traitait de menteur. J’comptais même plus le nombre fois où on me l’avait dit. Je soupirai en écoutant ses reproches. J’l’avais déçu à un point que j’aurais même pas imaginé. Elle disait que je m’étais servi d’elle… Et qu’elle ne croyait pas que j’étais comme ça.

-Nat… Je…


J’voulais me défendre mais elle ne me laissa pas en placer une. Elle colla brutalement mon carnet sur mon torse. Je plaquai ma main sur ce dernier pour le récupérer. Bordel, pourquoi il avait fallu que je l’oublie dans ce foutu sac ? Natacha déclara ne pas vouloir que j’la rembourse. Elle me traita de hors la loi… Mais ce que je pouvais plus facilement déduire c’est qu’entre nous, quelque chose venait de ses briser en mille morceau à la découverte du carnet.

-Tu sais, je…

Elle me coupa encore. Elle n’avait pas fini de me dire à quel point elle se sentait trahie. Je pris un air grave et je fuyais son regard. Finalement, elle était bien contente de partir. Et, alors que le haut-parleur de l’aéroport l’appelait à monter dans l’avion, elle m’envoya une phrase bien plus méchant. Elle parla du gosse qu’on n’avait pas eu… Elle ne regrettait pas son choix parce que j’aurais était une honte pour le gosse. Je soupirai à nouveau… Tout ça faisait mal… Mais pas autant que : « Tu vas mal finir si ça continue et je vais être loin pour voir à la télé un jour, ou dans les gros titres, qu'Howard Stone s'est auto détruit. » Ça signifiait qu’elle ne voulait plus me revoir… Si j’avais eu un doute jusque-là, ce n’était plus le cas… Et pour ce qui est de l’auto-destruction, j’étais sûr qu’elle exagérait.

-Nat’, c’est pas aussi grave que tu le crois… J’te le jure…

J’pouvais toujours essayer de la convaincre. Mais c’était peine perdue. Et j’crois qu’à cause d’un simple carnet, j’venais de la perdre définitivement. Elle me regardait dans les yeux et j’avais du mal de soutenir son regard noir. Elle me fusillait littéralement du regard. Elle disait qu’elle m’aimait… Mais entendre ça au passé, ça m’faisait mal. Et elle arrivait à me faire gober que c’était ma faute. J’étais né dans un famille catholique… Et j’avais p’tètre un peu trop pris au sérieux l’adage : « aimer c’est pardonner… ».

Natacha n’allait pas me pardonner… Je le savais quand elle tourna les talons pour aller prendre son avion. La dernière chose qu’elle me dit c’était que je n’avais pas intérêt à essayer de la retrouver…

-Nat’ ! J’suis désolé ! J’te jure que j’suis désolé ! Reviens s’il te plait !

Je disais ça assez fort pour qu’elle m’entende alors qu’elle marchait vers le terminal.

Mais elle ne se retourna pas. Ça aurait été une autre fille, j’en aurais eu rien à foutre. Mais j’tenais à Natacha ! J’aimais Natacha !

Et ce n’est que quand elle disparut de ma vue que je me rendis vraiment compte d’une chose : j’venais de perdre la seule fille que j’aimais vraiment… Et rien de ce que j’aurais pu dire aujourd’hui n’aurait pu la faire revenir près de moi.



@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Mer 1 Fév - 19:13

A Groovy Kind Of Love - 1981




Et Natacha était partie, sans se retourné, sans un mot, sans un dernier regard pour Howard...

Les années étaient passées, 4 ans si on voulait être précis. Elle n'avait pas remit les pieds devant cet appartement depuis un bon moment, elle parcoura des yeux les noms sur les sonettes et fut surprise de ne pas voir le nom de "Stone" dessus. Il avait dû changer d'habitacle, en même temps, c'était logique, il était tellement connu à présent qu'il avait dû se trouver une belle maison ailleurs. Elle l'avait vu une fois, à un concert en Angleterre alors qu'elle était dans le pays pour un article. Elle s'était laisser tenter par un billet qu'elle avait acheter sous le manteau d'un homme étrange. Elle avait pu alors voir Howard, les yeux illuminé et elle n'avait jamais arrêter de penser à lui depuis ce jour.

Et c'était pour ça qu'une fois rentrée à L.A, elle était aller le voir et ce malgré les recommandation de son frère de ne pas aller le voir.

Elle tourna les talons, Los Angeles était grand, ça allait être difficile de le trouver. Puis , soudain, un signe lui était apparu, elle avait vu madame Rovenbruguer sortir de chez elle, elle l'intercepta pour lui demander des informations sur Howard.

"Stone? Il est partie il y a quelques années, je vous donne l'adresse tout de suite. Il sera content de vous voir!"


La quantantenaire lui tendit alors un papier miteux sur lequel l'adresse du batteur s'y trouvait. Elle l'a remercia mille dois avant de partir pour la villa d'Howard Stone... La route ne fut pas très longue, aut de dix minutes elle était garer devant une villa incroyable, elle ne pu retenir un "wouw". Elle sortie de la voiture et hésita avant de sonner à la porte.

C'était elle qui était partie et qui ne l'avait pas rappeller, c'était elle qui lui en voulait de ce qui s'était passé il y a 4 ans et pourtant...Elle avait juste envie de lui suater dans les bras quand elle le verrait..

Ainsi, elle toqua à la porte et quand elle s'ouvrit, elle le regarda directement dans les yeux.

-Salut Howard...




© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Ven 3 Fév - 11:40



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - 1981



J’dormais sur le divan du salon. J’venais de revenir d’une répétition avec le groupe et ça avait été franchement fatiguant. Faut dire que le perfectionnisme est de mise chez The Burning Fire. Chaque fois que tout le monde dit que ça marche, il y en a toujours un pour dire que quelque chose cloche. Et j’avoue ne pas être le dernier à trouver que quelque chose ne va pas. S’il y a bien un domaine où je sais être sérieux c’est dans la musique. Pour le reste, ben j’suis comme je suis… Pas sérieux pour deux balles.

J’étais couché sur le ventre, un bras pendant dans le vide à côté d’une bouteille de vodka à moitié vide. Je l’avais bue avant de m’endormir bêtement sur le divan. La télé était toujours allumée sur la chaine musicale où il passait un vieux concert de The Army. J’m’étais endormi à la deuxième chanson. J’adorais The Army, mais, apparemment, j’manquais d’heures de sommeil.

C’est la sonnette de la porte d’entrée qui me réveilla. Je sursautai en l’entendant. J’espère que c’était pas Kate… Mon ex qui m’a injustement plaqué hier parce qu’elle trouvait que je passais plus de temps avec Aria qu’avec elle. Il faut dire que ça ne faisait que deux semaines que j’étais avec Kate et que j’en étais déjà lassé après une. Pourtant, elle était pas moche… Mais bordel qu’est-ce qu’elle était ennuyeuse.

Je me levai pour aller ouvrir. Et qu’elle ne fut pas ma surprise quand je vis Natacha derrière la porte. C’était comme un fantôme du passé. Ma surprise se lisait sur mon visage. Elle me salua.

-Natacha…

Elle n’avait pas changé d’un pouce. C’était toujours la Natacha d’il y a quatre ans. Et j’me rappelle que trop bien la dernière fois qu’on s’est vu. C’était à l’aéroport… Ce jour-là, elle m’avait clairement fait comprendre qu’elle ne voulait plus jamais me voir. Et la voilà, ici, maintenant, devant ma porte. Mon visage s’illumina quand mon cerveau assimila l’information.

-J’suis super content de te voir ! Entre !

Je la laissai passer pour qu’elle puisse entrer dans ma villa. Je fermai la porte derrière elle. Je la regardai de haut en bas. Elle portait toujours ses mêmes tenues atypiques qui lui allaient si bien.

-Mais… J’pensais pas te revoir un jour… Après ce qui s’est passé la dernière fois. Comment tu vas ? Tu reviens de voyage ?

J’sais pas si j’voulais vraiment reparler de l’aéroport. Même si je sais que ça reviendra sur le tapis.

On entendait The Army distinctement le salon n’étant qu’à quelques pas de nous.



@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Mer 8 Mar - 17:41

A Groovy Kind Of Love - 1981




C'était comme un souvenir du passer, comme si la scène s'était déjà répété mainte et mainte fois dans sa tête car bien sûre, durant ses années passées en France, elle avait réfléchit et toute cette histoire et elle avait imaginé plusieurs fois son retour et ses retrouvailles avec Howard. Parfois, après un concert qui avait eu lieu à Paris, parfois au coin d'une rue à L.A mais jamais elle n'aurait pensé aller directement chez lui. Pourtant ,elle était là, devant lui.

Elle l'avait saluer et en se rendant compte qu'elle était ici, elle fit les gros yeux, la gorge serrée, elle était sûre que plus aucun mot allait vouloir sortir de sa bouche. Il lui avait dit qu'il était content de la voir. Visiblement, il ne s'en était jamais voulu de ce qu'il lui avait fait. Elle, elle avait passé l'éponge, après tout, c'était son droit de faire ce qu'il voulait de l'argent qu'elle li donner, ce qui l'avait dérangé, c'était qu'il lui mente.

Il l'avait fait entrer dans sa nouvelle demeure, elle était spacieuse et au loin, elle entendait la voix d'Evan, l'ex mari de Babs, chanter, elle eut un sourire. Puis, elle s'était retourné vers lui. "Oui, enfin, ça fait quelques jours...Je suis revenue de France, j'ai démissionné de mon travail et je suis revenue vivre ici..." Elle regarda à nouveau la villa, les bras croisés sur sa poitrine. "Je vois que tu gagne bien ta vie, c'est cool, je suis contente pour toi que le groupe marche. Je vous ai vu quand vous êtes passé à Paris, vous mettez l'ambiance..."



© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Sam 11 Mar - 14:34



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - 1981



Découvrir Natacha devant ma porte, c’était inédit. J’savais pas qu’elle était revenue à L.A. Et avec ce qu’elle m’avait dit la dernière fois, j’pensais pas la revoir un jour tout court. Le jour où elle m’avait engueulé à l’aéroport pour une histoire d’argent et de mensonge était encore bien gravé dans ma tête. Quelques mois après l’évènement, j’avais plus jamais eu l’espoir de pouvoir revoir le joli visage de Natacha…

Quatre en après, elle était là. J’crois que ça veut dire que je suis pardonné, non ? Ou qu’elle ne se rappelle plus vraiment pourquoi elle me détestait. J’lui montre bien, en tout cas, que je suis content de la voir.

Elle entra dans ma villa et je fermai la porte derrière nous. Elle disait que ça faisait quelques jours qu’elle était rentrée. Qu’elle avait démissionné et tout ça.

-Tu es quand même restée quasi 4 ans là-bas. C’est un record.

J’eus un petit sourire en coin. Natacha n’était pas réputée pour rester aussi longtemps en place. Même quand on était ensemble elle n’arrêtait pas de voyager. Et elle est même partie définitivement pour la France après un an de relation commune avec moi. Sûrement que la France était un très beau pays pour avoir su tenir Natacha en place pendant si longtemps.

J’la vis regarder ma villa. Avant qu’elle ne parte je n’habitais pas dans une si belle maison. J’appris qu’elle avait été voir mon groupe en France. Je souris.

-Ouais, je gagne assez bien. Notre deuxième album a été un succès total. J’suis content que tu sois venu nous voir. Dommage que je t’ai pas vu ce soir-là…

J’pensais pas qu’elle viendrait après tout ce qu’il s’était passé. Pourtant, quand on est arrivé en France pour le concert, j’ai pensé à elle. Puis, j’me suis dit qu’elle était sûrement déjà partie pour un autre pays.

Je baissai la tête un moment avant de la remonter sur Natacha. Elle avait les bras croisés.

-Tu m’as manqué, tu sais… J’pensais pas que j’allais pouvoir te revoir un jour. Il faut dire que t’avais pas l’air de vouloir me revoir, la dernière fois.

J’faisais le petit malheureux. J’étais doué pour ça. Et, le pire, c’est que c’était inconscient. Je le regardais de ce petit air désolé. J’aimais Natacha, à l’époque. Et je crois que je l’aimais toujours… J’m’en rendais compte, maintenant, alors que nos regards se croisaient.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Sam 11 Mar - 17:35

A Groovy Kind Of Love - 1981




Il fallait bien se faire à l'idée que Natacha elle-même ne savait pas ce qu'elle faisait là, comme si depuis qu'elle était rentré à L.A ses seules pensées allaient vers Howard, comme si tel un radar, elle le voulait devant elle, dans son champ de vision. Pourquoi? Elle ne le savait pas réellement, sans doute avait-elle encore envie d'y croire un minimum, sinon elle ne lui aurait pas pardonner ce qui c'était passé 4 ans auparvant. Il lui avait alors dit que la France l'avait retenue très longtemp et c'était un record. Elle avait un peu rit. "C'est vrai que c'est bien la première fois que je reste aussi longtemps loin de la maison..." Parce qu'au fond Los Angeles resterait sa maison, son vrais "chez elle".

Mais forte heureusement, beaucoup des groupes qu'elle écoutait à L.A était passés en France, ramenant alors un morceau de son pays là où elle était loger. Notamenet The Burning FIre et ce soir -là, elle était dans la salle. Inutile de dire qu'elle avait hésité à rester pour retrouver Howard mais elle s'était raviser en le voyant sortir de l'entrée des artistes parce qu'au fond, ça allait les mener où si elle lui pardonnait en France? Ils seraient encore bien trop éloignés... Elle lui avait alors sourit un peu. "J'ai hésité mais finalement, je me suis dit que ce n'était pas le bon moment, tu avais plein de fans autour de toi et moi, mes amis m'attendaient dans la voiture."

Est ce qu'aujourd'hui, c'était le bon moment? Elle se le demandait encore mais de le voir, ça lui faisait vraiment plaisir, elle était vraiment heureuse et elle pouvait sentir son coeur s'emballait, elle n'avait pas ressentit ça depuis quatre ans, certes, elle avait tenter de sortir avec des français, mais ça n'avait jamais été pareil qu'avec Howard. On pouvait qu'il était peut-être le bon pour elle, elle-même ne le savait pas, en tous cas, elle n'avait qu'une envie, c'était de le prendre dans ses bras. "Tu m'as manqué aussi tu sais..."

Elle était restée silencieuse un moment puis, elle s'était dirriger vers lui avant de le prendre dans ses bras, ce fut comme une bouffée d'air frais, ça lui faisait tellement du bien. Elle ferma les yeux un instant pour profiter du moment. "je suis désolé pour ce qui s'est passé il y a quatre ans...J'ai été surprise et déçue par toi, tu aurais dû me dire pour ce que tu faisais, j'aurais peut-être compris...En fait, je t'en ai voulu de m'avoir mentit..."

Elle regarda alors le batteur droit dans les yeux. "Plus de mensonge, d'accord?" C'était selon Natacha, la base pour repartir sur de bon pieds avec lui...
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Lun 13 Mar - 12:15



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - 1981



Natacha était partie 4 longues années en France. J’aurais jamais cru qu’elle puisse vivre aussi longtemps au même endroit. J’crois que, dans sa vie d’adulte, ça n’était jamais arrivé. Même notre amour ne l’avait fait rester à L.A. Mais la France oui… Il y avait quelque chose là-bas qui l’avait fait rester. Elle confirma, en riant, que c’était bien la première fois.

Mais elle était quand même revenue. J’sais pas ce qui l’avait fait rester et j’sais pas ce qui l’avait, en fin de compte, décidé à revenir ici. On ne savait jamais avec Natacha. Elle était trop imprévisible. Tout ce qu’elle me disait c’était qu’elle avait vu The Burning Fire lors de notre passage en France. Je souris de cette information. J’regrettais de ne pas avoir su qu’elle était là, à me regarder. Et elle confirma qu’elle avait hésité à venir me voir.

-J’aurais viré tous les fans pour toi.

C’était le genre de phrase que j’avais l’habitude de sortie pour m’attirer les faveurs des femmes. Mais, ici, j’le pensais vraiment. J’avais, toujours, chez Natacha retrouvé quelque chose de spécial que j’trouvais pas chez les autres. Et j’enfonçai le clou en disant qu’elle m’avait manqué. Plein d’autres femmes étaient passées dans mon lit depuis notre séparation. Mais aucune n’était resté chez moi plus de deux semaines. Ça aurait été mentir que de dire que je pensais à Natacha tous les jours. Ce n’est pas vrai. Mais j’y avais pensé de temps en temps.

Et je lui avais manqué aussi… J’esquissai un sourire. J’aurais jamais cru qu’elle dirait ça un jour après ce qu’il s’était passé entre nous. Il y eut un moment de silence. Puis, elle vint me prendre dans ses bras. Je la serrai contre moi. Elle expliqua, collée contre moi, qu’elle avait été déçue. Pas pour l’argent. Mais pour le mensonge.

-J’suis désolé. J’aurais pas dû te mentir. J’pouvais juste pas m’empêcher de parier à l’époque… Et j’avais peur que tu l’apprennes… Je voulais pas que tu me plaques à cause de ça.

Ah parce que ça avait changé ? Non, je pariais encore plus maintenant que j’avais plus d’argent. Mais c’était pas ça le sujet. Elle se décala un peu pour me regarder. Et me fit promettre de ne plus mentir. Je compris que je devais lui promettre pour ne pas la voir partir d’ici dans la minute. J’voulais qu’elle reste. Je voulais recommencer notre relation là où on l’avait laissée.

-Promis. Plus de mensonges.

Je lui souris et je caressai son dos. Ses yeux bruns reflétaient les miens.

-Tu sais… Pendant ton absence, j’ai jamais réussi à retrouver une fille comme toi. J’crois que c’est pas possible en fait. J’t’aime toujours.

C’était pas un mensonge. J’pouvais plus mentir, de toute façon… C’était bien vrai. J’aimais toujours Natacha.

-Alors… J’me disais… Qu’on pourrait peut-être réessayer maintenant que tu es revenue.

Je fis mon petit air mignon que Natacha ne connaissait que trop bien.



@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Mer 15 Mar - 18:31

A Groovy Kind Of Love - 1981




Natacha n'aimait pas mentir et surtout pas aux personnes qu'elle aimait car oui, Howard faisait parti de ses personne à qui elle tenait. Il avait été l'homme qui avait réussis un peu à la tenir, même si Howard ne le savait sans doute pas, il avait été son premier grand amour parce qu'elle n'avait jamais réellement aimer avant lui, elle avait été déçu de cette relation, déçue d'elle même, déçue d'être partie. C'était pour ça que chaque messages, qu'il soit minime ou non, qui l'a faisait se rapprocher de lui, elle le prenait. C'était comme ça qu'elle avait pu pensé à lui certaine fois à Paris, jusqu'à aller le voir en concert sans qu'elle n'ai eu les couilles d'aller lui parler. Pour uen fois ,elle avait été lâche...

Elle lui avait cependant dit que ce soir là, quand il était à Paris, ils étaient dans la même pièce et il avait jouer son numéro de charmeur, celui-là même qu'elle ne connaissait que trop bien, ça l'avait fait un peu rire tendrement. "Tes phrases de charmeur m'avaient manqué aussi..." et pourtant, elle pouvait sentir une pointe de sincérité. Elle avait fait le mauvais choix de partir...Elle le savait. Mais a avait été plus fort qu'elle, surtout après avoir sû que le batteur lui avait mentit par rapport à l'argent. Ils s'expliquaient actuellement et Natacha écoutait chaque mots qui sortait des délicieuses lèvres d'Howard. "Je ne t'aurais sans doute pas plaqué pour ça, j'aurais fait avec ou j'aurais essayé de comprendre pourquoi tu faisais ça et j'aurais peut-être essayé de te faire arrêter quand j'aurais vu que ça allait trop loin...Je flirte toujours avec les  vices sans jamais tombé dedans...tu le sais.." Mais et si Howard Stone était lui même un vice...?

En tous cas, elle s'était précipité dans ses bras et ça lui avait fait un bien fou. Elle avait regarder chaque détail de son visage et elle avait sourit doucement, la main d'Howard l'a faisait frissoner un peu et elle comprit qu'elle ne voudrait pas partir tout de suite de la villa. Son coeur fit un bon quand il lui annonça l'aimer toujours et elle vint l'embrasser doucement à la fin de sa reflexion. Elle n'allait pas dire non, elle n'allait pas partir alros qu'elle pouvait avoir une nouvelle chance avec lui. "Je suis toujours amoureuse de toi aussi...Paris sans toi...ça à été parfois très dur, je me retrouvais toute seule dans mon appartement, j'avais envie de t'appeller et de te dire que  tu me manquais...Mais j'étais trop fière..."

Elle s'était blottit contre lui, fermant les yeux pour profiter du moment. "Je suis vraiment désolé pour tout..."



© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Jeu 16 Mar - 16:58



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - 1981



J’aurais vraiment viré tous ces fans, à Paris, si j’avais su que Natacha était là. Mais elle avait bien capté ma phrase de charmeur. Elle connaissait cette facette de ma personnalité. Et bien d’autres, aussi. J’pouvais rien cacher à Nat’. Mais, au moins, ça lui avait manqué. Je souris.

Je m’expliquai sur mon mensonge. Les paris étaient mon pire vice à l’époque. Et, même si je cachais, pour le moment, que c’était encore le cas (voire pire), je disais quand même que je croyais que lui dire la vérité aurait conduit à ce qu’elle me plaque. Mais elle me déclara, maintenant, qu’elle ne m’aurait pas largué pour ça. Elle aurait essayé de m’aider mais elle ne m’aurait pas lâché. Je fis une petite moue. Arrêter ? C’est possible ça ? Que serait ma vie sans l’adrénaline des paris ? Nat disait flirter avec les vices sans jamais tomber dedans. Moi, j’étais un type dont la liste des vices était aussi longue que la liste de ses conquêtes. Voir plus longue encore.

-J’aurais pas dû te mentir… J’savais pas que tu accepterais que je dépense de l’argent à ça.

Les excuses avaient suffi. Natacha se précipita vers moi pour me serrer dans ses bras. Ça faisait tellement longtemps que je ne l’avais plus touchée que ce contact me fit du bien. Natacha s’était, pour moi, la fille qui m’intriguait le plus, qui me faisait le plus rire et qui me comprenait le plus. J’l’aimais plus qu’une autre. Ok, je dis ça souvent. Mais ici, c’est sincère. L’ennui que j’avais ressenti avec les conquêtes qui avaient suivi ma rupture avec la belle brune prouvait mes impressions. J’lui avouais tout haut ma pensée. Et elle m’embrassa en retour. Je fermai les yeux pour redécouvrir la chaleur de ses lèvres.

Je voulais nous donner une chance de repartir. Et elle m’avoua être encore amoureuse de moi. Je souris lui faisant l’étalage de toutes ses expressions qu’elle connaissait. Elle se blottit contre moi et s’excusa pour tout. Je passai une main dans ses cheveux. Mon cœur battait à la sincérité de ses paroles. C’était pas la première femme qui me donnait une seconde chance. Mais c’était celle qui importait le plus à mes yeux. La seul pour qui j’essayais de faire un minimum d’effort. P’tètre pour ça que je lui avais menti. Pour qu’elle se fasse une image de moi bien meilleure que ce que j’étais en réalité.

-Pas besoin de t’excuser. T’avais des raisons de m’en vouloir.

Je relevai son visage. Ses yeux bruns avaient des tons similaires aux miens. Je crois que c’est la première fois que ça me frappe autant.

-Maintenant, t’es plus toute seule. Et que tu sois venue jusque chez moi, c’est bien plus que n’importe quel coup de fil.

Je souris et l’embrassai doucement. Je passai mes mains sous ses vêtements prêts à recommencer cette relation du bon pied. Je savais que vivre avec Natacha c’était vivre dans des montagnes russes. Elle allait aller et venir, comme elle le faisait avant. J’savais, au fond, que jamais je ne pourrais la garder auprès de moi.

Personne ne peut garder Natacha en place. Personne.



@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Ven 17 Mar - 17:01

A Groovy Kind Of Love - 1981




Natacha voulait repartir de bon pied avec Howard si bien que pour n'importe quelle chose, elle se serait excuser. Elle avait envie de le revoir, de retrouver son sourire et ,pourquoi pas, reprendre là où ils s'étaient arrêté à l'aéroport. S'il y aurait eu une télécomande, elle aurait appuyer sur pause au moment de prendre son sac et aurait passé au chapitre suivant, ainsi, il n'y aurait pas eu tout ce lapse de temps sans qu'ils ne se voient à nouveau.

C'était pour ça qu'elle était venu le voir, pour enfin reprendre le contact et elle n'avait pas été décue en voyant son sourire. Elle se demandait souvent ce que ça aurait donné s'ils auraient continué tous les deux, peut-être qu'un enfant serait né (cette fois-ci) et qu'ils seraient dans la catégorie Mariés-et-fiers-de-l'être...Après tout, Howard avait été le seul homme avec qui Natacha avait hésité à vouloir des enfants. Mais il fallait bien se rendre compte qu'Howard Stone n'était pas fait pour être père et Natacha le savait.

Elle lui avait sourit doucement, elle aurait pu l'aider à se dépatouiller de ses paris, elle n'aurait pas voulu le plaquer pour ça et il trouvait ça sans doute surprenant. "On a tous des vices, certains sont plus faciles à enlever que d'autre." et pour elle, il était facile d'arrêter de parié.

Puis le moment des excuses était passé pour laisser place à un moment doux et tendre comme Natacha les aimer avec Howard. Les baisers avaient remplacés les mots alors que le batteur avait annoncé à la jeune femme qu'elle n'était plus toute seule. Elle l'embrassa à nouveau, passant ses mains sur ses joues alors que ses mains à lui venaient se mettre contre sa peau, lui attachant un frisson. "Tu as les mains froides.." avait-elle dit amusée.

Elle s'était serré contre lui, le front contre le sien. "Tu me montres ta maison alors?" avait-elle dit d'un air un peu coquin car il fallait lire entre les lignes...Tous ce que Natacha voulait pour le moment, c'était qu'il lui montre la villa tout en jouant au chat et à la souris pour savoir qui des deux allait craqué en premier.  


© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Sam 18 Mar - 14:42



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - 1981



J’savais me faire malheureux. Et j’savais me faire pardonner. J’avais réussi à me faire pardonner. Et j’avais même appris que Natacha aurait été du genre à accepter mes vices et à essayer de m’en débarrasser plutôt que de me larguer là. J’aurais dû le savoir. Natacha était différente de toutes les autres. J’approuvai de la tête quand elle disait que certains vices étaient plus faciles à enlever que d’autres. J’savais qu’il fallait de la volonté et du courage. Et j’crois pas avoir aucun des deux.

Les retrouvailles étaient faites. Les excuses étaient faites. Et j’étais tout de suite passé à autre chose. La chaleur de Natacha et tout le reste m’avait bien trop manqué pour que je résiste à l’embrasser. C’était un baiser naturel comme il y en avait eu tant avant notre rupture. Dans les gestes, on se connaissait et ça se voyait. Elle m’embrassa à son tour et je passai mes mains sous son t-shirt. Elle frissonna sous le contact mettant en cause mes mains froides. Je souris passant ma langue sur mes lèvres. C’était, pourtant, sa peau qui était déjà toute chaude.

Elle posa son front contre le mien et me demanda à visiter la maison. Le ton et les regards étaient sans équivoques. Elle voulait jouer à « qui craquera le premier ».

-Ok, j’te fais visiter.

Je décollai mon front du sien non sans frôler ses lèvres avec les miennes. Je la pris par la main et nous entraina vers la cuisine. Une grande cuisine américaine équipée dont je n’utilisais que le four pour réchauffer des trucs. Je lâchai la main de Natacha pour la laisser entrer dans la pièce et en faire le tour. Quand elle s’arrêta vers vins derrière elle et l’entourai de mes bras.

-Voilà ma cuisine super moderne !

Je chuchotai à son oreille, l’effleurant presque de mes lèvres.

-Avec super frigo toujours rempli de bière. Et le congèle d’hamburgers surgelés.

Mes doigts passèrent sous son t-shirt pour caressé son ventre.

-Mais j’suis sûr que ça sera loin d’être ta pièce favorite. Tu sais que j’ai une super baie vitrée dans ma chambre. On voit tout Beverly Hills d’en haut. Mais on gardera le meilleur pour la fin.

A moins que mes caresses ne la fassent craquer avant qu’on atteigne la chambre. Je posai un baiser dans son cou sans aller plus loin.

-D’abord, il y a le salon, le studio, le living, la salle de bain... Les 10 autres chambres et, enfin, la chambre principales.

Ça faisait beaucoup de pièces. J’crois pas que j’pourrais résister aussi longtemps.

-On passe à la suite ?

Ma voix se fit plus suave.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Dim 19 Mar - 10:17

A Groovy Kind Of Love - 1981



Le jeu pouvait commencer, il allait lui faire visiter la maison et Natacha avait été heureuse de voir qu'il allait jouer le jeu. Bien  sûre, ça n'allait pas être simple ni pour l'un si pour l'autre, ils allaient devoir sentir cette tension que se formait l'un pour l'autre, mais Natacha gagnait toujours à ce petit jeu.

Ils avaient commencé la visite par la cuisine, grande, spacieuse, il n'y avait aucun doute que cette pièce était parfaite pour cuisiner, mais Natacha savait qu'Howard ne cuisinait pas beaucoup. Il vint l'entourer de ses bras, la faisant frissoner alors qu'elle commençait à rire d'un air moqueur. "Il te fallait une aussi grande cuisine pour sortir un paquet d'hanbuger du réfrégirateteur?" Ses caresses sur son ventre rendait sa peau chaude. Ses mains lui avaient manqué durant son voyage en France, elle s'en rendait compte à présent.

Sa voix suave près de son oreille la faisait traisaillir, elle ferma les yeux pour calmer un peu son envie, il ne fallait pas que cela soir elle qui craque. Il parla de sa chambre, d'une grande bair vitrée et Natacha se demandais vraiment ce que ça ferait de passer directement à cette partie de la maison...Mais elle voulait tester ses limites à lui aussi. Son baiser dans son cou avait rendu la chose encore plus difficile mais ils avaient continuer à avancer.

Elle lui prit la main pour seule réponse, le gratifiant d'un sourire provocant. "Je suis sûre que nous pourrons passer plus de temps sur les autres pièces, après tout, tu as beaucoup à me dire sur cette maison...Ca va prendre longtemps avant d'arriver à cette baie vitrée." avait-elle dit d'un ton réciproque au sien.


© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Lun 20 Mar - 13:53



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - 1981



La cuisine était la première escale de notre visite. J’étais derrière Natacha pour chuchoter à son oreille et lui attribuer des caresses sur le ventre. J’voulais la faire craquer en premier. J’voulais gagner le petit jeu.

La cuisine était grande. Elle aurait plus à pas mal de personnes qui aiment cuisiner. Moi, j’étais pas un grand cuisinier. J’savais manier le four. C’est tout. J’savais cuir des pâtes et cuir des burgers. Mais c’est tout. Natacha fit la remarque là-dessus.

-Non, mais c’était dans le package. J’aimais bien la villa et la cuisine immense était comprise dedans.

Je souris parlant d’un ton suave à son oreille. L’envie montai en elle. Je le sentais. On avait passé une année entière de relation commune et je savais comment fonctionnait Natacha. Je savais quand elle commençait à craquer ou non. Et, là, je sentais qu’elle se retenait de ne pas succomber à mes caresses. Je lui énumérai les pièces à visiter. Elle ne tiendra pas. Elle me demandera la chambre avant de finir la visite. J’en étais certain.

Elle me prit la main et me disait, provocante, qu’on pourrait passer plus de temps sur les autres pièces. Je frissonnai au son de sa voix.

-Ouais beaucoup de temps. Il y a beaucoup de pièce. J’pense pas que tu pourras tenir. Désolé.

Je souris et lui envoyai un regard charmeur. Il ne fallait pas que je craque. Pour l’instant, je tenais bon.

Je l’emmenai dans le salon juste à côté de la cuisine. Il était grand, lui aussi. P’tètre un peu trop pour un seul homme. Il y avait une télévision, une platine et un bordel pas possible avec quelques bouteilles de whisky et de vodka vide sur la table basse. Le divan en cuir était grand lui-aussi. Il y avait un meuble entier réservé au stock d’alcool fort. La porte vitrée du meuble exhibait mon attrait pour ce genre de boisson à tous ceux qui visitaient le salon.

-Salon tout confort. Télévision couleur et platine. C’est une des plus grandes pièces… Avec ma chambre et mon studio.


Je me mis face à Natacha et posai mes mains sur ses hanche. Je les remontai un peu sous son dessus pour, ensuite, descendre un rien sous son pantalon. Je l’attisai en faisant ça… Mais, je m’attisai moi aussi. C’était un jeu à double tranche que j’crois, au fond, que j’étais en train de perdre.

J’approchai mes lèvres de siennes et parlai d’une voix suave, les yeux mi-clos plongé dans les siens.

-Le divan est confortable. Tu veux essayer ?

Je n’allais pas tenir jusqu’à la baie vitrée… Je le sentais dans mon bas ventre.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Lun 3 Avr - 19:14

A Groovy Kind Of Love - 1981



Natacha ne pouvait pas s'empêcher de se moquer d'Howard et, ehureusement, il l'a connaissait assez bien pour savoir que ce n'était que des moqueries de gentilesse tant elle l'aimait beaucoup. Il entrait souvent dans son jeu et il n'avait pas changer malgré ses années loin l'un de l'autre. Elle était bien dans ses bras, sa main sur son ventre l'a faisait frissonné et un sourire restait sur ses lèvres. Il ne fallait pas qu'elle craque, elle ne voulait pas, elle sentait le sang dans ses veines circuler rapidement et une vive chaleur dans son bas ventre. Elle avait envie de succombé au batteur. Mais au lieu de venir l'embrasser, elle avait attisé le jeu en continuant la visite.

Le salon était immense et Natacha ne savait pas réellement quoi regarder en premier. Elle laissait Howard présenter la pièce, son ton n'aidant pas la jeune femme à se calmer. Il était venu en face d'elle et elle avait cru vasciller quand il avait jouer avec ses mains. Il lui avait alors demander d'essayer le canapé. Le sourire provocateur mais aussi charmeur, elle l'avait alors poussé dans le canapé, venant s'asseoir à ses côtés, ele poussa un soupir d'aise. "Il est vraiment bien!"

Avait-elle dit, la tête contre le dossier du canapé, elle regarder Howard dans les yeux, sa main vagabondante sur son corps. Elle était venue se coller un peu plus à lui avant de venir l'embrasser fièvreusement. "J'aurais voulu attendre plus longtemps pour fêter comme il se doit nos retrouvailles mais je dois bien t'avouer que j'ai dû mal à me contenir." avait-elle dit au creux de son oreille, sa main déjà dans le pantalon du batteur.

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Mer 5 Avr - 12:24



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - 1981



Le salon était grand. Quand j’avais visité la villa avant de l’acheter, j’m’étais dit qu’avoir un grand salon comme ça, ça sera pratique pour les fêtes. Et, depuis, j’en avais qu’une ou deux, de fêtes, ici… J’préférais me faire inviter, en général. Parce que sinon, il fallait préparer des trucs et ranger à la fin. Et j’aimais pas ça.

Tout ça pour dire qu’il était très grand. Mais qu’énumérer ce qu’il y avait dedans n’était qu’une façon de faire montrer la température entre moi et Natacha. Je finis par ne plus du tout regarder la pièce mais uniquement Natacha que j’essayais de faire craquer en jouant avec mes mains sous son dessus. Je sentais qu’elle vacillait. On avait vécu en couple pendant un an, j’connaissais toutes ses expressions. Et je savais, surtout, ce qui avait tendance à la faire craquer.

Pour ça que j’sortis mon sourire charmeur et que j’lui proposai d’essayer le grand divan qui était juste derrière moi. Elle ne tarda pas à me répondre par des gestes. Et elle me poussa dans le divan. Je me laissai faire et la regardai s’installer à côté de moi. Elle aimait bien le divan.

-Heureusement parce qu’il était cher.

J’crois qu’on allait craquer tous les deux… Ensemble… J’le sus quand Nat’ s’était mise à parcourir mon corps avec sa main. C’était pas pour réussir à calmer la sensation de chaleur dans mon bas ventre. Elle m’embrassa. Je fermai les yeux. Son baiser était fiévreux et confirma mon intuition comme quoi on n’allait pas voir tout de suite la baie vitrée. J’crois qu’elle s’était bien entrainée en France parce que ses baisers étaient encore meilleurs que quand on était ensemble.

Elle déclara qu’elle avait du mal à se contenir. Et qu’elle ne pouvait plus attendre pour fêter nos retrouvailles. Je souris. Puis, je me mordis brutalement la lèvre quand j’sentis la main de Natacha dans mon pantalon. Difficile de résister à ça. J’suis pas un super-héro… Y’a qu’un super-héro qui peut résister au charme de Natacha.

-T’es pas la seule. Mais ma chambre est déjà inaugurée. Pas le canapé.

Je souris. Mais un frisson me secoua et j’embrassai Natacha à pleine bouche. Je laissai durer le baiser longtemps. Ça faisait bien trop longtemps que je n’avais plus goûté au corps de Natacha. Et l’envie était bien trop forte pour des foutus petits défis. La chaleur dans mon corps monta d’un coup à cause de la main de Natacha qui jouait stratégiquement dans mon pantalon. J’agrippai, alors, le haut de mon ex-nouvelle-petite-amie et l’enlevai brusquement avant de reprendre notre baiser. Je le brisai pour remonter vers son oreille.

-La baie vitrée, ça sera pour plus tard.

Je mordillai son oreille pendant que mes mains parcouraient son ventre et sa poitrine jusqu’à descendre dans son pantalon. Redécouvrir Nat’, c’était comme faire un voyage dans le meilleur endroit de la planète. Même si c’est du déjà vu, c’est chaque fois meilleur que la dernière fois. Je l’allongeai lentement et petit à petit sur le canapé immense. Nos regards rieurs se croisaient souvent ce qui renforçait notre complicité acquise il y a des années.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Mer 5 Avr - 22:10

A Groovy Kind Of Love - 1981



Natacha s'était promis de ne pas craquer en première, pourtant, dans ce salon et avec toutes ses caresses et sa voix, elle ne pouvais plus rien garder en elle. Elle s'était alors mise tranquillement dans le canapé et veillant à chauffer un peu Howard. Elle était toujours joueuse quand elle était avec lui, si bien qu'elle était venu avec sa main, lui titiller l'endroit le plus sensible de l'homme. Elle avait dû lui avouer qu'elle n'arrivait plus à se contenir avant de l'embrasser fièvresement.

Il lui avait alors annoncer ne pas avoir été la première dans cette villa, elle s'en doutait  tout comme elle, elle ne l'avait pas attendu en France. Elle avait embrassé beaucoup d'homme et elle avait connu de nouvelles expériences si bien qu'elle espérait être bien meilleure qu'avant. Elle se mit à rire un peu "Au moins je serais la première pour quelque chose..." Elle le voyait se mordiller la lèvre, ce geste lui donnait encore plus envie de lui. Il était venu l'embrasser à pleine bouche et elle avait prolonger langoureusement son baiser avant de se sentir tomber doucement sur le canapé. Oui, la baie vitrée allait attendre, mais qu'importe, elle allait en profiter un maximum dans le canapé.

Elle était venu soulevé doucement son haut pour fianlement lui enlever. Elle vint l'embrassé follement, serrant son corp contre le sien, la chaleur de sa peau la faisait sourire. Elle se rendait compte qu'elle avait attendu depuis bien trop longtemps avant de revenir voir Howard. "Tu m'as manqué dans tous les sens du therme." avait-elle dit en lui murmurant à l'oreille d'un ton provocant avant de faire tombé son jean à terre, le trouvant alors en boxer. Elle se mordilla un peu la lèvre en regardant son corps avant de venir le regarder d'une façon joueuse. "Dis donc, t'aurais pas pris du poid?!" avait-elle dit amusée, histoire de le taquiner un peu tout en caressant ses fesses sous son boxer.


© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Jeu 6 Avr - 15:39



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - 1981



On n’avait pas pu aller plus loin dans la visite que le salon. Et c’était pas très loin si on récapitulait le nombre de pièces qu’on venait de visiter. Mais ça faisait si longtemps qu’on ne s’était pas vu que se retenir plus longtemps était impossible. L’attirance qu’il y avait entre nous était aussi forte qu’au premier jour.

Ma chambre était déjà inaugurer. Mais pas le canapé où Natacha venait de me pousser. Elle rigola et disait qu’elle allait, au moins, être la première pour quelque chose. J’savais qu’elle était fière de pouvoir être la première à inaugurer le canapé.

-T’es pas la première que pour ça.

Elle était la première pour d’autre chose. Elle était la première à être restée aussi longtemps avec moi. Et elle était la première et la seule pour qui l’avis comptait vraiment pour moi. J’m’en foutais que les autres m’aiment pas ou me font des reproches. Mais si c’est Natacha qui a un reproche à me faire, là, ça me touche vraiment. Parce que j’veux être le meilleur à ses yeux.

On s’embrassa langoureusement et j’l’avais allongée sur le grand canapé du salon. J’lui avais enlevé son haut. Et elle avait enlevé le mien dans la foulée. Sa peau contre la mienne me fit frissonner de plaisir. Ces p’tits frissons trahissaient mon envie de l’avoir pour moi tout seul, le plus longtemps possible. Les petits chocs électriques dans ton mon corps furent intensifiés par les mots de Natacha murmurés à mon oreille. Elle était provocatrice et me fit me mordre la lèvre avant que je ne lui rende la pareille mes lèvres presque collée à son oreille.

-Tu m’as manqué aussi.

Mon jeans ne fit pas long feu. Et j’allais enlever le sien quand elle déclara que j’avais grossi. J’arrêtai mes caresses et mes baisers pour la regarder.

-Pris du poids ?

Je fis la moue.

-Pas du tout… J’ai juste pris du muscle. J’vais plus souvent à la salle de sport.

C’était le premier mensonge de la journée… Enfin, s’en était pas vraiment un. J’allais vraiment plus souvent à la salle de sport. Mais c’était pas pour faire du sport… J’étais pas un grand mangeur, non plus. Mais ma consommation d’alcool avait triplé depuis 4 ans. Ça explique, p’tètre, les kilos en plus.

-Puis, j’suis pas le seul à avoir pris du poids.

Je fis une moue joueuse en jetant un regard amusé au corps de Natacha. Non, en fait, elle n’avait pas changé d’un poil. Et j’savais qu’elle le savait. Je n’attendis pas sa réplique parce que ses caresses sur mes fesses me firent descendre ma main jusqu’à l’ouverture de son pantalon. Je l’enlevai et vint serrer mon corps contre le sien. Je sentais son envie à travers les tissus de mon boxer et de sa culotte. Je l’embrassai encore langoureusement et me décalai légèrement pour caresser un de ses seins. J’en dessinai les contours au même moment où je mordis sa lèvre pour rendre notre échange un peu plus piquant.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Ven 7 Avr - 11:35

A Groovy Kind Of Love - 1981



Natacha était sans doute quelqu'un de fière au delà des apparences si bien qu'elle n'avait pu s'empêcher de sourire quand Howard lui avait annoncer n'avoir pas été la première que pour ce qui allait se passé dans le canapé d'ici quelque minutes. Elle n'allait pas lui avouer mais Howard était aussi un personne qui comptait pour elle. Il était sans doute le premier homme qu'elle avait aimer réellement...C'était même le premier qu'elle allait retrouver après 4 ans loin de lui.

Tout ces petites phrases et ses gestes rendait le moment magique, ces retrouvailles grandioses. L'envie montait de plus en plus entre eux et Howard pouvait sans nulle doutes se rendre compte à quel point elle avait envie de lui, sa respiration était irrégulière, son intimité était humide et ses tétons durcissait à vu d'oeil, même si elle avait un soutiens gorge encore sur elle.

Si le moment était chaud entre eux, Natacha ne pu s'empêcher de venir se moquer de son ex en lui annonçant qu'il avait grossit. Il s'était offusquer en annonçant qu'il allait à la salle de sport, elle avait sourit. "Wouaw bravo, môsieur s'amuse à lever des poids."   Il s'était empressé de lui déclaré qu'elle aussi avait prit du poid, elle avait rit avant qu'il ne l'embrassa et qu'elle prolongea elle pu néamoins répondre après son baiser et ses mordillements qu'il la firent gémir un peu. "Je t'ai connu avec plus de répartie que cela."

Mais c'était à son tour de ne pas lui laisser le temps de répondre. Elle entoura les hanches de l'homme avec ses jambes pour que leurs corps -et surtout leurs intimités- se collent plus. Elle vint embrassé son coup avant de venir lui enlever le dernier tissu qu'il avait sur lui.




© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Sam 8 Avr - 11:30



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - 1981



La température montait très vite. Quatre ans « d’abstinence » c’était lourd à porter. Et ça se voyait comme le nez au milieu de la figure qu’on avait envie l’un de l’autre. Le corps de Natacha ne demandait que ça. Et le mien lui répondait avec la même envie.

Mais, si faire l’amour ensemble nous avait manqué. Les taquineries aussi. Et Natacha déclara que j’avais grossi. Je me défendis en disant que c’était rien d’autre qu’une prise de muscles. Et que j’allais plus souvent à la salle de sport. Elle crut à mon innocent mensonge. Et je souris.

-Ouais ! J’sais lever des poids de 70 kilos !

J’devrais pas m’enfoncer dans mon mensonge. J’ai jamais levé de poids de ma vie. La proximité de nos corps me fit lâcher un petit gémissement. Et juste après, je renvoyai sa pique à Natacha. C’était pas une pique très recherchée. Et Natacha me le fit remarquer.

-Je suis trop déconcentré pour avoir de la répartie.


Je lui souris et me mordis la lèvre quand elle entoura mes hanches de ses jambes. Elle embrassait mon cou pendant que ma langue titillait son oreille. Et je finis sans aucun vêtement quand Natacha se débarrassa de mon boxer. Un petit choc électrique se fit ressentir dans mon corps. Je fis un geste un peu brusque pour enlever le soutien-gorge de Natacha. L’ouverture de celui-ci éclata. Merde… J’lui en rachèterais un… Je léchai sa poitrine. Et, en même temps, je vins enlever sa culotte qui était la dernière chose qui la couvrait. Je lâchai un gémissement quand nos intimités flirtèrent. Je caressai Natacha avec tellement d’envie que c’était presque sauvage. Je la griffai un peu sans le vouloir. On bougeait nos hanches en même temps.

Mais notre petit manège un peu féroce fit qu’on se retrouva à terre. Je tombai lourdement sur le dos ce qui m’arracha une grimace. Je rigolai un peu de la situation.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Perry
avatar


Messages : 180
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!


Who am I?
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Lun 10 Avr - 10:27

A Groovy Kind Of Love - 1981



Natacha croyait à moitié Howard et elle constata que s'il n'avait pas changer au niveau du physique, c'était la même chose pour le comportement. Ca l'exaspérait un peu mais elle voulait croire que ce n'était qu'un minuscule mensonge. Elle lui avait fait un sourire au coin. "Tu arriverais à me porter sans problème alors!" avait-elle dit avec une voix suave. Ca allait pimenter un peu leurs ebats si c'était le cas.

En tous cas, il se disait trop concentré pour répondre d'une façon recherché aux 'attaques" de la jeune femme. Elle avait rit un peu en ayant une respiration un peu saccadée dû à l'excitation qui était déjà bien haut et cela ne se calma pas quand les gestes d'Howard devinrent sauvage. Elle était agréablement surprise mais ses gémissements traduirent de son plaisir. Un soutient gorge de moins, tant pis, elle favorisait cet ébat qui allait être sans doute épique. Coller contre lui elle sentait leurs intimités se toucher, lâchant alors des souffles bruyant. Mordillant un peu la peau de son cou, elle sentit ses caresses et ses griffures ce qui l'a rendait encore plus envieuse.

Elle n'avait pas vu les choses venir, trop prise dans leurs réliminaires, si bien qu'elle ne comprit pas tout de suite quand elle se retrouva sur Howard alors qu'il était sur le sol. Elle, nue, à califourchon sur lui, elle sentait l'intimité du batteur sur son bas ventre. Elle se mit à rire un peu avec lui, avant de venir l'embrasser sauvagement et de continuer à se frotter à lui.

Elle ne mit pas longtemps avant de ne faire plus qu'un avec lui. Dans des mouvements de vas et viens sauvage, elle gémissait dans le creux de l'oreille du batteur. Caressant son torse, elle profitait de ce moment qui semblait durer une éternité et jamais elle n'aurait voulu que cela s'arêtte.

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
avatar


Messages : 808
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 33
Localisation : Chez Apolline


Who am I?
Je suis:
Relations:
Song:


MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   Mar 11 Avr - 11:58



A Groovy Kind Of Love
ft. Natacha Perry - 1981



J’mentais… Mais je pensais que c’était pas grave. Ce n’était qu’un p’tit mensonge sans importance. Et puis, j’pourrais toujours aller réellement lever des poids à la salle de sport pour faire de ce mensonge la vérité.

Natacha, de sa voix suave qui me rendait dingue, disait que j’arriverais à la porter sans problème. Je souris et approuvai de la tête. J’crois que j’avais pas besoin de m’entrainer pour porter une fille. J’savais utiliser la force que j’avais au fond de moi pour arriver à mes fins.

On s’était lancé des piques. Mais on passa bien vite à autre choses en démarrant les préliminaires. On avait, bien vite, retirer nos vêtements à chacun. Mes gestes étaient plus sauvages que ce que j’avais l’habitude de faire la dernière fois que j’étais avec Natacha. Ça surprenait Nat’, j’le sentais. Et je souris en continuant sur la même lancée, sacrifiant son soutien-gorge au passage. Elle mordillait mon cou pendant que je griffais son dos sans le faire vraiment exprès. Nos intimités flirtaient sans qu’on ne passage, tout de suite, le cap supérieur. On ne retenait pas nos pulsions. Mais on savait comment faire durer le plaisir quand même. Je lâchai des gémissements que j’pouvais pas retenir.

On finit au sol j’sais pas trop comment. J’aurais p’tètre dû acheter un divan plus large, ça aurait évité la chute. J’rigolais ne sentant presque pas la douleur à cause de nos ébats. Evidemment, cette position donna l’avantage à Nat’ qui était, maintenant, au-dessus de moi. On rigola de la situation ensemble avant de recommencer nos baisers sauvages.

Nat’ bougeait contre moi et ça m’arracha de gémissements plus forts. Nos corps se mêlèrent et on ne fit plus qu’un. Je caressai ses cuisses et ses fesses en remontant, parfois, sur ses seins. A chacun de ses coups de reins je ne pouvais retenir des caresses plus rudes en griffant un peu la peau de Natacha. L’acte dura un moment chacun cherchant à ne pas craquer. On voulait que ça dure. Et on faisait tout pour y arriver. Les gémissements de Nat’ à mon oreille me firent frissonner. J’accompagnai ses mouvements du bassin jusqu’à accélérer radicalement le rythme quand je perdis pieds. Ma respiration s’accéléra en même temps et laissai Natacha bouger plus vite comme je l’avais incité à faire. On finit par atteindre le septième ciel ensemble sur le sol du salon.

Je repris mon souffle. Mais réussit quand même à parler.

-J’veux bien des retrouvailles comme ça chaque fois que tu reviens de voyage.

Je souris. Là-dessus, on n’avait pas encore visité grand-chose. Mais si on reprenait notre relation au début, on aura tout le temps de la visiter. J’embrassai Natacha alors que mon corps en sueur se remettait de nos ébats.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight © Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FLASH BACK] A Groovy Kind Of Love -HOWARD- 1976-1977-TERMINER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» [Flash-back] Such a lonely day, the most loneliest day of my life [Anya ♥]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Flashbacks-