AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [20:45] Too Late... [PV Barbara][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jimmy Reed
avatar


Messages : 446
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 36
Localisation : Malibu



MessageSujet: [20:45] Too Late... [PV Barbara][TERMINE]   Jeu 29 Déc - 14:27



Too Late...
ft. Barbara G. Sherman


Les portes de l'ascenseur nous avaient dévoilé, Moi et Amber Cruz, à l'assemblée déjà présente dans le penthouse des Sherman. Et alors que je m'étais attendu à ce que tous les regards se tournent vers moi et à ce que les flashes des photographes commencent à nous canarder... Il ne se passa rien. A ma grande frustration. Rien du tout, si ce n'était un ou deux flashes quand même, mais vraiment pour la forme.

Mon entrée venait de faire l'effet d'un pétard mouillé et je n'aimais pas ça.  

Je ne savais pas ce qui s'était passé, mais les personnes présentes semblaient discuter comme si un véritable scandale venait de se produire. Certains faisaient de grands gestes tout en parlant pourtant très bas. D'autres arboraient un sourire carnassier qui m'indiquait qu'il y avait eu de quoi se repaître avant mon arrivée.

Je pris Amber par la main, la serrant un peu trop fort, délibérément, car, si personne ne nous regardait vraiment, autant en profiter pour passer mes nerfs sur la première chose que j'avais à portée de main. Et cette chose, c'était Amber.  

Il fallait que je sache ce qui s'était passé et je traînai Amber au milieu de la salle, saluant certaines personnalités que je connaissais, buvant quelques verres... De fil en aiguille, nous apprîmes que ce qui avait détourné l'attention de tous ces gens de ma personne avait été l'entrée de Daniele Ricci aux côtés duquel s'était tenu Sniper Kurtz.

Quelque part, je fus rassuré et finis par être un peu plus conciliant avec Amber et à lui accorder à nouveau quelques sourires. Au moins, je n'avais pas été floué par n'importe qui puisque c'était quand même Daniele qui avait rivalisé d'imagination pour se faire remarquer. Et vu la stratégie qu'il avait employé, je ne pouvais que saluer l'artiste. Il y a des fois où il faut s'avouer vaincu...

Avec tout ça, le concert de BleedingHeart (groupe de chez MTI...), commença et l'organisatrice de la soirée, qui était portée disparue jusque-là fit son entrée pour aller retrouver son mari actuel.

Je finis par me lasser de la présence d'Amber et l'envoyai voir à l'étage au dessus si j'y étais, sans me soucier de savoir si le concert l'intéressait, prétextant qu'elle avait peut-être des choses à voir en ce qui concernait le défilé auquel elle était censée participer plus tard.

Quant à moi, je regardai, verre à la main, les premières chansons du groupe tout en cherchant mon meilleur ami du regard de temps en temps.

BleedingHeart était un bon groupe, dont les paroles visaient dans le mille puisque certains, d'une génération avant la mienne, quittaient la salle pour aller se réfugier sur la terrasse et échanger entre eux combien c'était scandaleux qu'un tel groupe ait droit de citer dans un gala de ce genre. Moi, je faisais la grimace. Ils étaient bons... Et ça voulait dire qu'ils allaient rapporter... A MTI. Je me foutais totalement de ce qu'ils pouvaient raconter dans leurs chansons, même s'il y avait de quoi me sentir visé personnellement... Ce qui m'emmerdait le plus, c'était que ces paroles assassines ne soient pas hurlées au profit de BSC.

Je repérai, à quelque pas devant moi, le couple Sherman et histoire de me changer les idées et à défaut d'avoir Ricci sous la main, je me frayai un chemin jusqu'à eux pour, criant pour être entendu par dessus la musique, saluer Denis Sherman.

-Denis ! Quelle magnifique soirée, mon ami. Tu as mis les bouchées doubles!

Je savais pertinemment bien qu'officiellement, il n'était pas l'organisateur de la soirée, que c'était sa femme. Je me tournai d'ailleurs vers celle-ci et la saluai en lui serrant doucement la main.

-Bonsoir, Barbara. Vous êtes ravissante. Un bonus incontournable pour cette soirée, Denis peut être fier de vous.

Elle était un élément de décor parfait... Pour moi, elle avait construit sa carrière en surfant sur la vague de son mariage avec la rockstar de The Army. Puis, jetant un œil au groupe qui se déchaînait sur scène, j'affirmai en rigolant :

-L'un de vous est sur le testament d'un des aînés présents ce soir ? Parce qu'avec un groupe pareil, vous allez faire faire des crises cardiaques à deux ou trois d'entre eux...

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Barbara G. Sherman
avatar


Messages : 153
Date d'inscription : 16/08/2015
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles


Who am I?
Je suis: une mère
Relations:
Song: Family Portrait - P!nk


MessageSujet: Re: [20:45] Too Late... [PV Barbara][TERMINE]   Ven 30 Déc - 11:21




Too Late … ft Jimmy Reed





Je descends dans le salon suite à ce qu'il s'est passé là-haut avec Evan. Je vais mieux, j'ai de nouveau le sourire et cela rassure mon mari et ma fille. Le concert ne va pas tarder à débuter. Je les retrouve et je me sens encore mieux. Tout devrait à présent bien se passer. Les invités ont arrêté de chuchoter sur l'arrivée de Daniele et Evan. J'espère que les petits punks de BleedingHeart vont tout déchirer !

Certains, plus âgés d'ailleurs s'en vont presque aux premières notes. Ah qu'ils sont fermés ces gens là ! Insupportables, j'allais pas mettre casse-noisette non plus, même si c'est très bien aussi … Enfin bon, moi je suis aux premières loges et j'adore ça, Jess et Denis aussi. Je savais bien qu'il avait un petit côté punk caché. Il s'est lui-même élevé dans la société.

C'est alors qu'on reçoit la visite de Jimmy Reed, un des invités de mon mari. Je ne le connais pas vraiment, je vais rester cordiale tout de même. Il s'adresse d'abord à mon mari, le félicitant, puis à moi


- Bonsoir, Barbara. Vous êtes ravissante. Un bonus incontournable pour cette soirée, Denis peut être fier de vous.

- J'ai une réputation à tenir de ce point de vue. 

Une créatrice de mode, ancienne mannequin, mal habillée ? ce serait un comble ! Je souris légèrement, tout en écoutant les jeunes rockeurs qui se produisent ce soir dans mon salon. Ca envoie ! Ca me donne envie de gesticuler dans tous les sens même ! Il se permet alors un peu d'humour concernant les anciens. Je le suis donc dans son humour.

- L'un de vous est sur le testament d'un des aînés présents ce soir ? Parce qu'avec un groupe pareil, vous allez faire faire des crises cardiaques à deux ou trois d'entre eux...

- Normalement c'est Denis. Ils m'ont refusé dessus … Je ne suis pas encore une grande PDG vous voyez.

Je me rapproche de mon mari qui nous sourit en esquissant un petit rire. Ils ont l'air de bien s'entendre alors je vais essayer de faire pareil.  

- On risque de devenir plus riche que vous avant la fin de la soirée. … Ne pleurez-pas.

L'argent de cette soirée ne me reviendrait aucunement. Il sera donné pour les associations et uniquement pour elles. Ma fille vient de partir, je la vois partir en direction de sa chambre et je me demande bien ce qu'elle nous prépare la petite ! Mon attention se repose sur le groupe, mon mari et son ami bling bling.





“Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain •”

© Ely
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
avatar


Messages : 446
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 36
Localisation : Malibu



MessageSujet: Re: [20:45] Too Late... [PV Barbara][TERMINE]   Sam 31 Déc - 14:51



Too Late...
ft. Barbara G. Sherman


Je saluai donc le couple Sherman, la petite Kurtz de 13 ans était beaucoup trop excitée, en train de danser au rythme de la musique, à essayer de reprendre avec le groupe les paroles des refrains qu'elle connaissait encore à peine, pour faire attention à moi. Je reconnaissais en elle des traits et une façon de bouger à la Sniper, que j'avais bien connu du temps où mon meilleur ami était manager de The Army. Mais le pire restait ses yeux qui vous donnaient l'impression de voir un fantôme.

En parlant de Sniper, d'ailleurs, alors que tout le monde affirmait qu'il était présent et que c'était Daniele qui l'avait amené jusqu'ici, je n'avais pas encore eu l'occasion de le voir, pas plus que mon ami italien, d'ailleurs. Probablement étaient-ils tout deux en train de vider quelques bouteilles quelque part en souvenir du bon vieux temps.

Mais une chose à la fois, Jimmy.

Bien que je fus obligé de crier pour être entendu de mes interlocuteurs j'entamai tout de même la conversation. Le mari de Barbara et moi nous connaissions comme étant respectivement des hommes d'affaire, si tant est que j'en sois vraiment un, mais sans plus. J'avais de l'argent, il avait de l'argent, il organisait une soirée caritative et j'étais connu pour être un mécène généreux. Alors l'équation de ma présence ici était facilement résolue.

Mais comme le voulait le monde dans lequel nous vivions et prospérions, je faisais, et lui de même, comme si nous étions réellement de bons amis et pas seulement une sorte de partenaires commerciaux d'un soir : lui m'offrait une vitrine où m'exhiber et moi, je lui renvoyais l'ascenseur en embellissant son image d'homme généreux, philanthrope et altruiste via un bon gros chèque. Le monde n'était-il pas bien fait ?

Bon, d'accord, je savais très bien que Denis n'y était pour rien dans toute cette histoire de gala, que c'était sa femme qui en était à l'origine. Mais j'aimais me bercer d'illusions, de temps en temps, moi aussi. J'étais un grand rêveur, dans le fond.

Je souris à Madame Sherman quand celle-ci affirma avoir une réputation à tenir en ce qui concernait son image et son physique.

-De toute façon, une femme est faite pour être belle, n'est-ce pas ? Pour embellir notre paysage...

Un monde peuplé d'homme serait bien moins amusant et attrayant pour les yeux (et le reste), il fallait leur rendre ça.

J'avais fait une réflexion sur les aînés présents ce soir en en regardant encore quelques-uns quitter la salle. Et Denis avait rigolé, de même que Barbara qui avait attrapé à deux mains la perche que j'avais tendue.

Mon regard revint sur celle-ci, sourcils légèrement froncés malgré mon sourire, lorsqu'elle dit ne pas être « encore » UNE grande PDG.

L'air de rien, comme si ça avait été un simple réflexe sans arrière-pensée aucune alors que ce n'était pas le cas, j'avais repris l'ancienne mannequin.

- « PDG » est un terme uniquement masculin, je pense.

Je rigolai sincèrement quand elle ajouta qu'à la fin de la soirée, ils allaient être plus riches que moi. Dans un geste presque professionnel, je délestai au vol un pauvre serveur, qui avait réussi à se frayer un chemin jusqu'ici, d'une coupe de champagne parmi celles qui garnissaient son plateau. La petite Jess, elle, venait de fuguer Dieu savait où...

-Je compte bien vous y aider. D'ailleurs, quand sera venu le temps de faire les dons, j'aurais beaucoup aimé faire une photo avec vous devant les urnes. Histoire que le grand public n'oublie pas que ce gala n'est pas seulement une soirée mondaine comme il y en a tant à L.A.

Je portai ma coupe à mes lèvres avant d'ajouter :

-Me ferez-vous cet honneur ?

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Barbara G. Sherman
avatar


Messages : 153
Date d'inscription : 16/08/2015
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles


Who am I?
Je suis: une mère
Relations:
Song: Family Portrait - P!nk


MessageSujet: Re: [20:45] Too Late... [PV Barbara][TERMINE]   Dim 1 Jan - 14:11




Too Late … ft Jimmy Reed






Nous sommes interrompu dans notre brève réunion familiale en musique, par l'introduction de monsieur Jimmy Reed. Ce dernier est une très bonne connaissance de mon mari Denis en affaire. Monsieur Reed ayant de l'argent, cela sera agréable pour les dons. Ne le connaissant pas plus que cela, je reste sur la défensive sans trop.

On s'est brièvement présenté. Nous parlons de ma tenue et je précise avoir une certaine réputation à tenir. Ses paroles me choquent un peu … Il entretient une relation particulière avec les femmes. Heureusement que mon époux n'est pas comme cela !


- De toute façon, une femme est faite pour être belle, n'est-ce pas ? Pour embellir notre paysage...

- Je ne pense pas vraiment, mais soit si c'est votre avis … 

Depuis quand, une femme se doit d'être seulement un objet décoratif ? Ce pauvre Jimmy Reed nous vient d'un autre temps, il est resté bloqué aux années 50 celui-là ! Il est gonflé !

On dévie sur nos anciens présent et notre présence sur leur testament. Je précise ne pas y être car je ne suis pas une grande PDG encore. Je compte bien le devenir. Selon mon interlocuteur ce ne serait pas possible vu que PDG est masculin. Il va s'en prendre une lui ! Je suis entourée d'hommes d'exception ce soir, c'est fou …


- « PDG » est un terme uniquement masculin, je pense.

- Je pense le contraire voyez-vous … Nous vivons à une époque qui tend de plus en plus vers une égalité complète des sexes. Je ne vois pas en quoi vous, ces messieurs, nous seraient supérieurs ?

Je reste très polie et courtoise. Je regarde Denis afin d'y trouver un possible support. Ces yeux ne me disent rien mais sa main me montre bien qu'il n'est pas du même avis. Son contact me détend un peu. Surtout que Jess n'est pas là pour lui dire moins poliment ce que je pense. Là-dessus nous avons un fort point commun. Je ne suis pas ce qu'on appelle une féministe, mais avec un homme pareil ça donne des idées …

Je m'amuse alors un peu en évoquant le fait que nous serons plus riches que lui à la fin de la soirée. Un peu de légèreté. Je reporte alors brièvement mon attention sur le petit groupe mais monsieur Reed m'en sort assez rapidement.


- Je compte bien vous y aider. D'ailleurs, quand sera venu le temps de faire les dons, j'aurais beaucoup aimé faire une photo avec vous devant les urnes. Histoire que le grand public n'oublie pas que ce gala n'est pas seulement une soirée mondaine comme il y en a tant à L.A. … Me ferez-vous cet honneur ?

- Normalement une photo avec tous les donateurs de la soirée. Je ne sais pas s'il est prévu des photographies avec chaque individus. J'irai me renseigner auprès du photographe de la soirée.

Je regarde Denis avec le sourire. Je n'avais pas envie d'être seule avec lui pour une photo. Pour le moment ce personnage ne me plait guère.

- Ou sinon peut-être pourrions-nous être tous les trois. J'ai certes eu l'idée d'organiser cet évènement, mais Denis a beaucoup participé à l'organisation. Nous sommes tous les deux les hôtes et j'ai cru comprendre que vous avez fait déjà affaire. Qu'en dites-vous ?

Denis me répond positivement, en souriant. Je pense qu'il a compris le message que je souhaite lui faire passer. Je lui rend son sourire et me retourne vers Jimmy Reed pour avoir son avis, qui de toute façon face à deux ne compterait pas vraiment en soi. D'autant plus que Denis et moi, sommes les organisateurs.





“Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain •”

© Ely
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
avatar


Messages : 446
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 36
Localisation : Malibu



MessageSujet: Re: [20:45] Too Late... [PV Barbara][TERMINE]   Dim 1 Jan - 15:17



Too Late...
ft. Barbara G. Sherman


Barbara Sherman ne pensait pas vraiment qu'une femme était faite pour embellir le paysage mis à disposition de la gente masculine. Je pris alors mon air le plus surpris et le plus innocent suite à cette réflexion.

-Ah bon ? C'est pourtant votre fond de commerce, si je ne m'abuse ? Vous avez été mannequin et aujourd'hui encore, vous contribuez à rendre belles toutes les femmes.

Si on faisait abstraction de ce qui m'avait mené à prononcer ces mots, ça aurait pu passer comme un compliment. Mais pas maintenant. Je la ramenais à la réalité de ce qu'elle était : un physique. Une femme qui avait vendu ses qualités physiques afin de gagner sa vie et qui, désormais, alors que son corps commençait à se flétrir, se servait du physique des autres femmes pour continuer à payer ce magnifique penthouse.

Je croisai le regard désapprobateur de son mari. Mais je savais que le plus important lors de ce genre de gala, c'était de ne pas faire scandale, que tout se passe sans accro. Et maintenant que mon cher ami Daniele avait déjà foutu pas mal le bordel, ce bon vieux Denis n'allait pas faire quoi que ce soit de travers. D'autant plus que je serais probablement un des donateurs les plus généreux de la soirée.

Alors, pour toute réponse à ses sourcils légèrement froncés, je souris.

Elle avait tenté une pointe d'humour à ma suite, concernant les aînés choqués par les paroles de BleedingHeart et avait affirmé ne pas encore être une grande PDG pour figurer sur le testament de l'un d'entre eux. Et j'avais sauté sur la référence, comme si de rien n'était. Cependant, cela n'avait pas manqué de faire réagir l'ancien mannequin.

Décidément... Il fallait croire qu'aucune d'entre elle ne savait manier assez subtilement les mots que pour afficher leurs idées féministes sans que cela ne ressemble à un V-2 explosant au milieu de Londres. Raison de plus pour penser ce que je pensais. Des femmes intelligentes, il y en avait. Il devait y en avoir. Ma mère en était une.

Sauf que je n'en avais encore jamais rencontrer.

J'eus un regard malheureux en l'entendant parler d'époque tendant vers une égalité complète des sexes. Mais je finis par avoir un sourire mauvais.

-Elle tend, en effet. Mais nous n'y sommes pas encore.

C'était un fait. Des « progrès » étaient faits et les femmes grappillaient jour après jour un peu plus de territoire et tiraient la couverture à elles. Mais il y avait encore du chemin à faire pour que l'égalité y soit vraiment. Et peut-être Barbara ne vivrait-elle pas assez vieille pour vivre cette fameuse époque. En tout cas, moi, j'espérais bien mourir avant.

Je bus un grand coup. Comme dirait le merdeux en interview : « Amen à ça ».

J'avais ensuite demandé, mon regard passant du mari à la femme, s'il serait possible au moment des dons, de faire une photo. Sauf que vu que je ne regardais aucun des deux en particulier et que j'utilisais le vouvoiement, on ne pouvait pas vraiment savoir au quel des deux je m'adressais.

Et sans grande surprise, Barbara tomba en plein dans le panneau.

Souriant déjà, je la laissai expliquer qu'elle allait s'arranger avec le photographe et elle émit l'idée de prendre une photo où nous serions présents tous les trois, précisant qu'ils étaient tous deux les hôtes, même si c'était (elle tenait à le préciser), elle qui avait organisé l’événement. Quand elle me laissa en placer une, je secouai brièvement la tête, comme si j'étais surpris qu'elle ait pris la parole et l'initiative de nous arranger le coup.

-Oh. C'est bien aimable à vous, Madame Sherman, mais c'est à votre mari, mon ami Denis, que je m'adressais.

Ce fut alors lui seul que je regardai en souriant amicalement. Après tout, l'invitation était de sa part, il était le seul membre de la famille que je connaisse un tant soit peu.

-Elle est vraiment magnifique, et gentille avec ça...

J'avais dit ça avec le ton, vraiment extrêmement subtil, que prennent les adultes en parlant d'un enfant bien gentil mais qui commence à agacer en faisant trop de bruit.

-Je serai donc honoré de poser avec vous et votre épouse, Denis.

Comme si l'idée venait de lui... Et non d'elle.

Puis, alors seulement, me tournant vers Barbara et m'adressant, cette fois, vraiment à elle.

-J'ai entendu dire que mon meilleur ami, Daniele Ricci, était présent avec un invité très spécial. Vous ne l'auriez pas vu ? Je le cherche depuis mon arrivée, mais sans succès.

J'étais un enfant gâté... Et je jouais avec les limites. Des limites que le couple Sherman ne pouvait pas franchir s'ils voulaient que leur soirée soit ressentie comme positive.

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Barbara G. Sherman
avatar


Messages : 153
Date d'inscription : 16/08/2015
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles


Who am I?
Je suis: une mère
Relations:
Song: Family Portrait - P!nk


MessageSujet: Re: [20:45] Too Late... [PV Barbara][TERMINE]   Lun 2 Jan - 15:57




Too Late … ft Jimmy Reed






Je ne sais plus si je vais réussir à me contenir plus longtemps. C'est un peu comme si ce Reed me juge sans vraiment me connaître. Je ne vois pas en quoi avoir été mannequin et coudre des vêtements fait de moi une femme qui ne prône que ça. Il fait l'innocent mais tout est calculé en fait.


- Ah bon ? C'est pourtant votre fond de commerce, si je ne m'abuse ? Vous avez été mannequin et aujourd'hui encore, vous contribuez à rendre belles toutes les femmes

- Votre remarque précédente était tout de même très réductrice en comparant les femmes à de jolies plantes vertes. Je peux vous assurer qu'une femme, même très belle peut avoir bien d'autres qualités.

Je sens que Denis n'est pas du tout d'accord avec cet homme. On peut lui trouver mille et uns défauts à mon mari, trop propre, riche etc… mais il a une très grande qualité, il respecte les femmes. Je me demande bien comment il peut faire affaire avec cet arriéré !

- Elle tend, en effet. Mais nous n'y sommes pas encore.  

- Profitez-en …

Cela ne va pas durer éternellement et ce Jimmy Reed trouvera malgré tout des femmes qui seront soumises. Rien que d'y penser cela me fait dégoûte.

Il propose alors de faire des photos et je pense alors qu'il parle de moi, l'organisatrice. Cela semble tomber sous le sens. Ce monsieur Reed et son amour ainsi que son respect apparemment infini envers les femmes me rappelle alors qu'il s'agit de mon mari, Denis, avec qui il souhaite être photographié. Je ne souhaite pas répondre, pas de suite …


- Oh. C'est bien aimable à vous, Madame Sherman, mais c'est à votre mari, mon ami Denis, que je m'adressais. … Elle est vraiment magnifique, et gentille avec ça...

- Bien nous verrons cela Jimmy … Je serai vous, je n'y jouerai pas trop. Barbara est une femme extraordinaire.

- Je serai donc honoré de poser avec vous et votre épouse, Denis.

- Quel honneur …

Je n'ai guère envie de regarder cet homme répugnant, non pas physiquement, bien que trop propre à mon goût. Denis paraît "sale" à côté. Ce Jimmy Reed est répugnant de l'intérieur, écoeurant, à vomir même ! Il m'adresse de nouveau la parole et je suis bien obligée de diriger mon regard en sa direction.

- J'ai entendu dire que mon meilleur ami, Daniele Ricci, était présent avec un invité très spécial. Vous ne l'auriez pas vu ? Je le cherche depuis mon arrivée, mais sans succès.

- Je ne sais pas où est passé Daniele, j'ai pris congé sans vraiment m'attarder sur lui.

Il m'insupporte de plus en plus et me fait louper tout le concert des BleedingHeart en plus de ça !

- Si jamais je l'aperçois, je vous le communiquerai avec plaisir.

Je tiens toujours la main de mon mari qui me permet de rester calme. Ce qui m'a un peu fait défaut toute à l'heure où j'ai un peu perdu mon sang froid. Je me concentre de nouveau sur le concert. Il n'a qu'à parler à mon mari, vu qu'il semble plus intéressant et moins répugnant qu'une femme.





“Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain •”

© Ely
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
avatar


Messages : 446
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 36
Localisation : Malibu



MessageSujet: Re: [20:45] Too Late... [PV Barbara][TERMINE]   Lun 2 Jan - 17:03



Too Late...
ft. Barbara G. Sherman


Si elle en venait à penser que ma deuxième remarque concernant son métier de mannequin et de styliste était une manœuvre pour essayer de rattraper ce que j'avais dit en premier, c'était qu'elle était bel et bien ce que je croyais et qu'elle ne comprenait rien à rien. La première, comme la seconde remarque étant tout aussi réductrice.

Beaucoup d'hommes pensent que les femmes sont des êtres compliqués alors qu'il n'y a pas plus simple. En effet, il suffisait de les piquer un peu pour qu'elles réagissent, les nerfs à vifs, et fassent des erreurs. En cela, les hommes avaient beaucoup plus de contrôle et parmi les hommes, je restais le meilleur à ce jeu-là.

Je rigolai, faisant totalement abstraction des messages silencieux que Denis Sherman essayait de me faire passer, probablement conscient lui aussi que son épouse pouvait faire bien des erreurs que lui-même ne ferait pas pour si peu.

Mais voilà, le gros problème des femmes, surtout lorsqu'elles ont une fonction qu'elle croit importante, se prennent tout de suite beaucoup trop au sérieux.

Je repris la parole, sur un ton doucereux.

-Oh, Madame Sherman. Lorsque je vois une femme habillée de votre main, que puis-je penser d'autre ? Ai-je vraiment besoin de creuser qui est cette femme lorsque sa beauté est ainsi sublimée ? C'est vous qui nous poussez au vice par votre art...

Autrement dit, si je ne voyais que ça chez une femme, c'était en grande partie sa faute et celle de ses semblables. Mais encore une fois, j'avais enrobé le tout de ce qu'il fallait de vernis pour transformer du plomb en or.

Quant à Barbara, elle parlait d'une époque où l'égalité des sexe était un objectif primordial. Mais derrière ce beau rêve se cachait une réalité que je ne manquai pas de souligner : nous n'y étions pas encore.

Elle me dit d'en profiter et je terminai mon verre, le gardant ensuite, vide, en main.

-C'est ce que je fais. Chaque jour que Dieu fait.

Et ce jusqu'à ce que je lui pique sa place, à Dieu.

Après quoi, je m'étais arrangé, à ma façon, pour que nous soyons pris en photo ensemble pour les dons. Je pensais seulement à Denis, au départ. Ou tout du moins était-ce ce que j'avais fait croire à l'organisatrice de la soirée qui, bien évidemment, s'était fait prendre au piège. Évidemment que je souhaitais avoir Barbara sur la photo, puisque sans elle, ça n'aurait pas vraiment de valeur.

Mais voilà, apparemment, Barbara dont, si je ne m'abusais, en était à son premier gala en tant qu'organisatrice ne maîtrisait pas du tout les codes qu'il fallait pour pouvoir gérer les invités d'élite tels que moi. Elle ne pouvait gérer une conversation où il fallait laisser dire, faire abstraction de son propre ego pour la bonne cause.

Denis affirma qu'il verrait cela, essayant de reprendre le contrôle d'une situation qu'il sentait tourner au vinaigre. Pourtant, je ne m'énervais pas, moi... Et dieu sait que, pourtant, elle avait tenté de se défendre en me lançant des piques. Avais-je l'air touché par ses mots ?

Souriant, je fis une tape amicale sur l'épaule de l'homme d'affaire.

-Oh, ne vous dérangez donc pas, Denis. Je croiserai bien le photographe au détour de mes pérégrinations et m'arrangerai avec lui.

Sans problème. Personne ne pourrait rien me refuser, surtout pas le photographe en question qui qu'il soit. Parce qu'au fond, ça ne resterait qu'un photographe.

Et l'heure était venue de sortir la carte qui allait faire mal, d'après ce que j'avais entendu dire de l'entrée du manager italien. L'heure de jouer la carte Ricci/Kurtz, comme un coup de grâce. Denis m'avait dit de ne pas jouer. Juste ce qu'il ne faut pas dire si on veut que je reste tranquille.

Et Barbara de répondre alors qu'encore une fois, pour esquiver le coup, elle aurait pu laisser répondre son mari. Le ton de la styliste fut sec, tout comme le bref regard qu'elle me lança avant de reporter son attention sur BleedingHeart. Pas de doute, Daniele avait fait l'effet d'une bombe et il me tardait de lui parler.

-Très bien. Je vais donc partir en quête d'un verre plein et de mon meilleur ami qui m'a si royalement grillé la politesse ce soir. Son imagination vaut bien quelques félicitations.

Je saluai Denis d'un signe de tête. Quant à Barbara, à qui je ne laissai pas le temps de répliquer avant de lui lancer un clin d’œil et de leur tourner le dos, elle allait pouvoir fulminer à son aise sur cette dernière réplique.  

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Barbara G. Sherman
avatar


Messages : 153
Date d'inscription : 16/08/2015
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles


Who am I?
Je suis: une mère
Relations:
Song: Family Portrait - P!nk


MessageSujet: Re: [20:45] Too Late... [PV Barbara][TERMINE]   Mer 4 Jan - 16:59




Too Late … ft Jimmy Reed






Ce Jimmy Reed nous colle toujours, sa présence me dérange de plus en plus. Il se sent vraiment au dessus de tout et de tout le monde. Je l'apprécie encore moins que les deux managers présents ce soir. Son rire me semble tout aussi faux que l'attention et le respect qu'il me porte. Cette douceur dans sa voix, m'hérisse les poils.


- Oh, Madame Sherman. Lorsque je vois une femme habillée de votre main, que puis-je penser d'autre ? Ai-je vraiment besoin de creuser qui est cette femme lorsque sa beauté est ainsi sublimée ? C'est vous qui nous poussez au vice par votre art...

- Bien entendu, je vois ça. C'est si difficile d'aller contre sa nature face à ça.

Je veux juste qu'il s'en aille et nous laisse tranquille pour profiter du concert au lieu de se ramener avec ses manières de monsieur BCBG ! Allez houste Mr Reed, du balais ! Je parle alors du fait que l'égalité homme-femme sera bientôt là, certainement plus vite qu'il ne le pense. Je lui "souhaite" d'en profiter.

- C'est ce que je fais. Chaque jour que Dieu fait.  

- A la bonne heure !

Il souhaite alors prendre une photographie accompagné. Je me suis faite avoir, pensant qu'il s'agissait de moi alors que Monsieur a juste envie de l'être en la compagnie de mon mari, Denis. Avant que je réponde, il prend la parole, me devançant un peu. Il essaye d'arrondir un peu les angles. Je suis déjà sous tension avec ce qu'il vient se passer et il faut que l'autre en ajoute une couche supplémentaire…

- Oh, ne vous dérangez donc pas, Denis. Je croiserai bien le photographe au détour de mes pérégrinations et m'arrangerai avec lui.

Je l'écoute à peine, il me parle de Daniele. Je souffle intérieurement, il souhaite savoir où il est, je ne sais pas, je n'en ai rien à faire et je le lui fait bien comprendre.

- Très bien. Je vais donc partir en quête d'un verre plein et de mon meilleur ami qui m'a si royalement grillé la politesse ce soir. Son imagination vaut bien quelques félicitations.

Je marmonne un peu avant de reporter mon attention sur les jeunes punks qui la méritent davantage que ce blondinet. Je sens alors Denis me prendre dans ses bras et m'embrasser doucement le cou. Je retrouve aussitôt le sourire mais parti comme c'est je sens qu'il va malheureusement vite partir … Laissez-moi en paix bordel, il y a assez de gens présents pour trouver quelqu'un à emmerder.





“Find a place inside where there's joy, and the joy will burn out the pain •”

© Ely
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [20:45] Too Late... [PV Barbara][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[20:45] Too Late... [PV Barbara][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» BARBARA
» Chambre de Barbara
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Réveillon de Noël av Barbara et un ami PV Barbara et Djawad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Events :: Gala de charité-