AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Dim 8 Jan - 22:56


I Came To Party

 

Daniele Ricci & Azalon Alkhel


Dizzy Warhol. Écrit  en lettre fais de néons  clignotante comme pour indiqué l'entrer. Bar dans l'Eastside.  Eh bah. La soirée allée être d'un ennuie. Ce bar était le repère des drogues synthetique , de consommateurs  de ces dernière et des neons épileptique .  Le panneau  indiqué l'entrée  par des escalier tagué et crade   menant  a ce qui ressemblait a une station de métro. Sans doute une des stations désaffecter après que la ligne 4  est était mise hors service. L'ambiance   vu du haut des marches ne m'inspirais vraiment pas.

Az' merde pourquoi t'es pas dans un quartier moins craignos prêt a entrer dans ce bar   remplis de camé pas artistes pour un sous. Mais j'avais promis.  Cheveux décoiffe d'une main chemise déboutonnée laissant apparaître un  débardeur noir écrit "I CAME 2 PARTY" a la peinture fluo. Petit cadeau d'Amber pour me mettre dans " la peau du Dizzy" . C’était  le genre de club ou t'en ressors  en pleine allu ou t'en ressors  pas. Alors qu'une furieuse envie  de courir jusqu’à ma piaule   me traversa les dernières paroles  de la jeune barmaid me sont revenue.

« Allez Alhkel si tu ne viens pas, tu le regretteras et je t'offre ta conso. Ils sont vraiment bon. Même Sans exta dans les veines »
Elle avais pas tords. Amber  se trompais rarement sur les gens et  a une époque  elle m'as même aider pour trouver de bon groupe sans première parties.  Un derniers coup d’œil vers le haut . La lune tait pleine et le ciel dégagé.  Difficile de croire qu'il avais plu presque toute la journée. Par sécurité j'étais  venu a pied et c'est comme ça que je rentrerai . Enfin c'est ce qui était prévu. 21H44. Les groupes ne montais rarement sur scène avant 22h dans ce bar  et au pire c'etait seulement la deuxième partie qui m'intriguais.  Un derniers soupir  et je me suis engouffrer  dans les escalier. Bienvenue à l'Eden Az'.


We roll up, Like no one can do it baby, It's lights out, Turn the fucking system up, It's one night, Rolling through your town tonite, So stand up


Des corps fluides  et serrer  dans une foules des l'entrer. C’était vraiment pas la place d'un jeune manager ici -outre que pour se défoncé -  après un verre ou 5 je serais moins tendu.  Direction le comptoir. Une fois atteint non sans quelques bousculades de corps vides le comptoir je ne pu m’empêcher  de rendre son sourire à Amber  qui m'apporta rapidement un verre. Alors que moi voisin  de table  me tendis un cachet a mettre dans mon verre. Offert par la maison au petit ange. Je m'ébouriffais alors les cheveux d'une main pour paraître moins « sage » .  Cul sec un verre  .  Le groupe  se met en place et les cordes  résonnent . Je n’étais pas venue pour rien finalement.



Code by AMIANTE


Dernière édition par Azalon Alkhel le Jeu 9 Mar - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Mar 10 Jan - 18:52



I Came To Party
ft. Azalon Alkhel


Il me fallait une pause ! Une journée entière dans un hôpital c’était trop – même si je m’étais bien amusé avec les infirmières. Ressusciter Evan n’est pas de tout repos – croyez-moi ! Il avait récupérer des appareils auditifs plus performants – et, surtout, neufs – il ne restera plus, les jours suivant, qu’à s’occuper de son style.

Après être rentré de l’hôpital – et après avoir déposé Evan chez lui à son appartement de l’Eastside – je n’avais pas la force d’attendre la durée du trajet jusqu’à Beverly Hills pour pouvoir boire un coup. Je n’avais pas bu de la journée – de l’alcool, on s’entend bien – et j’avais follement envie d'un verre de whisky. J’avais décidé – faute d’alcool fort présent dans ma voiture – de m’arrêter au bar le plus proche – le Dizzy Warhol. Ce bar est rempli de dépravés mais je l’aime bien – parce que c’est souvent dans les pires quartiers qu’on trouve les meilleures perles musicales. Avec la chance que j’avais – parce que j’étais Daniele Ricci – j’allais pouvoir entendre, ce soir, un groupe prometteur qui sera bon à être engagé dans les années à venir.

J’avais roulé jusqu’au bar et y était entré – accueilli comme un roi par le videur. Il n’y avait pas un bar ou un club de cette ville où je n’étais pas accueilli comme un roi – normal, vous allez me dire. J’étais allé au comptoir sous les regards – shootés ? – de certains clients. La barmaid m’avait tout de suite repéré et m’avait mis un verre de whisky devant mon nez sans attendre – hé ouais, même ma boisson préférée est connue de toute le monde à L.A. Elle m’avait fait un clin d’œil avant de retourner à ses clients.

J’avais enchainé les verres – pendant au moins une demi-heure – avant que le groupe ne commence à jouer. C’était un groupe punk – comme il y en a beaucoup qui se produisent au Dizzy Warhol – mais les premières notes ne montraient pas un talent semblable à des groupes comme Tiny Suicide – pour ne citer qu’un produit Ricci. Je m’étais vite lassé – après 4 malheureuses minutes – et j’avais tourné la tête sur le côté où se trouvait – 6 tabourets plus loin – un homme que j’avais déjà vu dans des magazines spécialisés en musique. C’était un manager jeune et au début de carrière prometteur – ma mémoire était aussi géniale que moi. Pourquoi ne pas aller faire connaissance avec lui ? Histoire de montrer que je suis le meilleur. Je m’étais installé à ses côtés – avec mon quatrième verre de whisky en main.

-Azalon, c’est bien ça ?, dis-je avec un sourire et en regardant le jeune homme. Vous venez chercher la perle rare au Dizzy Warhol ?

Quand un manager venait dans un bar c’était soit pour se saouler, soit pour repérer des groupes – moi, je faisais les deux, en général. Reste à savoir pourquoi était venu ce gamin – drogue, alcool ou business ?

Pas besoin de préciser que je n’avais pas besoin de me présenter – j’étais Daniele Ricci, après tout.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Mer 11 Jan - 21:09


I Came To Party

 

Daniele Ricci & Azalon Alkhel




Alkhel n’était pas un nom très rependu encore moins ici au Etat Unis.  Alors que le grand manager ne l'ai pas retenu ne m’étonnais qu'a moitié . Cependant qu'il se souvienne d'Azalon et qu'il m’appelle directement comme tel m'appris quel genre d'homme était Ricci   dans un premier contacte. Même sans vraiment le fixais je me doutais  ce qu'il pensais  de moi, c'etait toujours la meme choses avec les workingmen . C'est encore un goss, un morveux, la chance du debutant il lui faudra  encore dix ans pour réussir.  Au fond j’étais la pour prouver le contraire.

Je fixais tres attentivement le groupe meme si je n'avais meme plus  besoin d'en savoir plus. Ils n'etaient  pas   pret de jouer et chaques morceau  etait identique a 80% dans la compositions si on considere qu'ajouter  une ligne de base changeait tout un morceau . En somme rien de tres interessant. Je jetais alors un rapide coup d'oeil a Ricci,s'il me reconnaissait  c'est qu'il  entendu parler de moi. Apres qu'avait il entendu sur moi? c'etait la question a un million de dollars .


J'ai beau m'interesser a la presse, j'evite en general de m'attarder sur les articles qui parles de moi . C'est un peu  une superstitions en quelques sortes. Mon seul don etait la tchatche autant   s'en servir en repondant  sans etre explicite à l'impresario . Il etait donc la pour le Wishky , cette reponse etait bien trouver, ce type  me paraissait de plus en plus interessant malgres son age.  Mentir n'aurais servit a rien il etait populaire , sous contract avec deux groupes en vogues  et puis c'etait Daniele Ricci rien qu'a son nom il pouvais ouvrir  des portes. Comme je l'avais lu dans la presse il etait assez imbu de sa personnes en parlant de lui lui et ss gouts musicaux.Il serais pret a produire du Punk Rock? C'etait un bon point d'etre ouvert a  tout types d'artiste.

--C'est tout a votre honneurs...Je laisse les  genres reconnu aux plus expérimentés.

Mon Image était celle d'un jeune avec une oreilles musical développer et on utiliser souvent le mot Talentueux  pour me décrire. Daniele etait ce qu'il etait parc que lui aussi avait commencer jeune et fort . Considéré comme le meilleur et le plus jeune découvreur de talent de Los Angeles – et du monde très certainement-  d’après  la majorité des press. Visiblement notre discution lui plaisait autant qu'a moi c’était un bon point.
Ce que je pense du groupe. Repetitif. Pas au point. Je recommander un verres avant de repondre.  Des que j'eu mon verre en main je me tourné a nouveau vers  les sujets de la dernier question.


-Décevant. Inegal surtout . Je les gardes a l'oeil jusqu'a la fin si quelques choses  arriver mais  j'ai pas grand espoir. Concluais je en riant.

Je relevais rapidement ma manche pour jeter un oeil sur ma montre. Je me demandais ou aller me mener cette entrevu . Je relevais le regards en croisant celui de la barmaid me souriant.

-Rien pour ce soir, il ne saurons peu etre meme pas que je suis venues.




Code by AMIANTE


Dernière édition par Azalon Alkhel le Dim 15 Jan - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Jeu 12 Jan - 21:04



I Came To Party
ft. Azalon Alkhel


Azalon Alkhel – nom pas facile à retenir –, j’avais donc bien reconnu le jeune manager. Je m’étais installé à côté d’Azalon – vu qu’il me permettait de l’appeler par son prénom, ne nous gênons pas ! – accompagné de mon fidèle whisky.

Il était souriant – le petit – et j’étais sûr qu’on pourrait avoir une conversation intéressante moi et lui. Bien plus intéressante que le groupe qui était en train de se démener sur scène. Les pauvres, ce n’est pas aujourd’hui qu’ils allaient avoir un contrat – à moins qu’Alkhel aime le punk rock pas au point… Ce que je doutais parce qu’il parait qu’il est très bon pour reconnaitre où se trouvent les vrais talents – d’après la presse, ce qui n’était pas toujours une bonne source.

Azalon avait répondu à ma question – sans être tout à fait explicite. Il m’avait renvoyé poliment la question – c’était de bonne guerre.

-Je suis ici pour le whisky, dis-je très sincèrement – et en lui montrant mon verre. J’étais dans le coin et j’avais soif.

Pourquoi mentir ? J’avais deux groupes en vogue et un en attente de contrat – pas besoin de recruter de nouveaux talents pour le moment…

-Mais ce n’est pas pour ça que le punk rock ne m’intéresse pas. J’aime tous les types de musique, surtout ceux qui rapportent
, dis-je en esquissant un sourire.

Mon image était déjà celle d’un type qui aime les thunes – alors pourquoi en changer ? Surtout que c’est en grande partie la vérité – sauf que je suis réellement sélectif dans mes choix de groupe. D’ailleurs – dans ma jeunesse – j’étais considéré comme le meilleur et le plus jeune découvreur de talent de Los Angeles – et du monde très certainement. Qu’en est-il du talent d’Alkhel pour ça ? A moi de vérifier.

-Alors ? Vous en penser quoi de ce groupe ?, dis-je en montrant du doigt les quatre types qui se démenaient sur la scène – tout en continuant de regarder Azalon.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Dim 15 Jan - 22:23


I Came To Party

 

Daniele Ricci & Azalon Alkhel




Alkhel n’était pas un nom très rependu encore moins ici au Etat Unis.  Alors que le grand manager ne l'ai pas retenu ne m’étonnais qu'a moitié . Cependant qu'il se souvienne d'Azalon et qu'il m’appelle directement comme tel m'appris quel genre d'homme était Ricci   dans un premier contacte. Même sans vraiment le fixais je me doutais  ce qu'il pensais  de moi, c'etait toujours la meme choses avec les workingmen . C'est encore un goss, un morveux, la chance du debutant il lui faudra  encore dix ans pour réussir.  Au fond j’étais la pour prouver le contraire.

Je fixais tres attentivement le groupe meme si je n'avais meme plus  besoin d'en savoir plus. Ils n'etaient  pas   pret de jouer et chaques morceau  etait identique a 80% dans la compositions si on considere qu'ajouter  une ligne de base changeait tout un morceau . En somme rien de tres interessant. Je jetais alors un rapide coup d'oeil a Ricci,s'il me reconnaissait  c'est qu'il  entendu parler de moi. Apres qu'avait il entendu sur moi? c'etait la question a un million de dollars .


J'ai beau m'interesser a la presse, j'evite en general de m'attarder sur les articles qui parles de moi . C'est un peu  une superstitions en quelques sortes. Mon seul don etait la tchatche autant   s'en servir en repondant  sans etre explicite à l'impresario . Il etait donc la pour le Wishky , cette reponse etait bien trouver, ce type  me paraissait de plus en plus interessant malgres son age.  Mentir n'aurais servit a rien il etait populaire , sous contract avec deux groupes en vogues  et puis c'etait Daniele Ricci rien qu'a son nom il pouvais ouvrir  des portes. Comme je l'avais lu dans la presse il etait assez imbu de sa personnes en parlant de lui lui et ss gouts musicaux.Il serais pret a produire du Punk Rock? C'etait un bon point d'etre ouvert a  tout types d'artiste.

-C'est tout a votre honneurs...Je laisse les  genres reconnu aux plus expérimentés.

Mon Image était celle d'un jeune avec une oreilles musical développer et on utiliser souvent le mot Talentueux  pour me décrire. Daniele etait ce qu'il etait parc que lui aussi avait commencer jeune et fort . Considéré comme le meilleur et le plus jeune découvreur de talent de Los Angeles – et du monde très certainement-  d’après  la majorité des press. Visiblement notre discution lui plaisait autant qu'a moi c’était un bon point.
Ce que je pense du groupe. Repetitif. Pas au point. Je recommander un verres avant de repondre.  Des que j'eu mon verre en main je me tourné a nouveau vers  les sujets de la dernier question.


-Décevant. Inegal surtout . Je les gardes a l'oeil jusqu'a la fin si quelques choses  arriver mais  j'ai pas grand espoir. Concluais je en riant.

Je relevais rapidement ma manche pour jeter un oeil  sur ma montre.  Je me demandais ou aller me mener cette entrevu . Je relevais le regards  en croisant celui de la barmaid  me souriant.

-Rien pour ce soir, il ne saurons peu etre meme pas que je suis venues.




Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Jeu 19 Jan - 14:10



I Came To Party
ft. Azalon Alkhel


La conversation tourna – dans un premier temps – autour de moi – ce qui était normal. Ce qui fait que – pour le moment – le jeune Azalon restait un mystère pour moi. Oh, pas que je n’ai aucune informations sur lui – j’en avais bien quelques-unes -, mais ces dernières n’étaient que les avis et critiques des médias – pas fiable, donc. Je savais de lui qu’il était jeune et talentueux – comme je l’étais à son âge. Il me restait à juger à quel point il était talentueux – pour voir si j’ai en face de moi un vrai concurrent ou rien qu’un jeune ambitieux. L’ambition étant – pour moi – un remarquable trait de caractère.

J’avais parlé de mon attrait pour le punk rock – Tiny Suicide, que je manageais aussi même si elles n’avaient pas de contrat, était un groupe de punk rock. Azalon avait dit qu’il laissait les genres reconnus aux plus expérimentés. Bien joué petit ! Cela voulait-il dire qu’il cherchait un nouveau genre ? C’était risqué – mais j’aimais ça, le risque.

-Quand on est jeune, on croit pouvoir faire des découvertes extraordinaires et, vous savez quoi ? Vous avez sûrement raison, dis-je avec un sourire en coin. Même si on peut trouver des perles rares dans des genres soi-disant reconnus. La musique est quelques chose qu’il n’est pas toujours simple de classer quoi qu’on en dise.

Il m’intéressait ce gamin. Il me rappelait moi au même âge – dans un certaine mesure et avec moins de classe et d’argent que je n’en avais à l’époque. Restait à juger son talent – vérifions les dires des médias. Simple petit test pour ça : lui demander de juger le groupe qui était en train de se produire sur scène. Test facile – Azalon devrait s’en sortir s’il est si talentueux qu’on ne le dit.

Le jeune manager avait donné son avis. Le groupe était nul – ne mâchons pas nos mots. Azalon les trouvait répétitif, inégaux – tout ça étaient vrais. J’avais repris un whisky – après qu’Azalon avait pris un autre verre, lui aussi -, pendant que le jeune manager avait dit que le groupe ne saurait peut-être même pas qu’il est venu.

-Vous avez une bonne oreille. Ce groupe n’est pas prêt et je ne suis pas sûr qu’il le sera un jour. Pas dans ce line-up, en tout cas. Le bassiste est bon. Mais les autres laissent à désirer,
dis-je avec le sourire – et entre deux coups de whisky. Ils manquent cruellement d’originalité, en plus…

Après l’analyse d’Azalon, j’avais pu conclure qu’il était fait pour être manager – correction, il était fait pour découvrir des talents.

-Par contre, vous feriez bien de leur montrer que vous êtes venu. Il sauront qu’ils ont raté le coche, dis-je sur le ton du conseil d’ami. Vous pourriez même le faire en plein concert, vous voulez une preuve ?, dis-je espiègle.

Je n’avais pas attendu la réponse d’Azalon – et j’avais interpellé un serveur.

-Pourriez-vous souffler au groupe que Daniele Ricci est dans le salle ?, dis-je au serveur – qui avait approuvé ma requête et s’était déplacé vers la scène pour aller informer les petits punks de la présence de Ricci The Best.

Je m’étais retourné vers Azalon – très satisfait de mon petit coup.

-On va voir s’il font mieux maintenant
, dis-je avec le sourire. Sinon, Azalon, vous avez déjà eu combien de groupe à votre actif depuis le début de votre petite carrière ?

Le mot « petite » n’était pas pour le dénigré – c’était juste vrai.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Dim 22 Jan - 13:42


I Came To Party

 

Daniele Ricci & Azalon Alkhel


Alors que les jeunes sont a courir après le succès cherchant l'originalité un  nouveau style en tant qu'artiste ils vont droit dans le mur a déterrer a peine un vieux sous genre. D’après le presque quadragénaire  on pouvais tout de même trouver dans les genre classique des belles perles et la musique n’était pas toujours facile a classer. Il avait raison mais ça m’étonnais même pas après tout c’était son job .

Au final ce genre de groupe ne méritais pas vraiment mon attention. Alors qu'ils  annonçaient l'avant dernière Ricci me complimenta sur mon oreille musical. Il ajouta et appuya mes arguments  pour qualifier ce groupe de nul. On était d'accords la dessus. Le line-up  était mauvais  il le souligna je ne l'avais pas remarquer. Ce mec était bluffant .

-Nous sommes a  Los Angeles des groupes pas pret y'en a à la pelle.

Leur montrer ce qu'ils m'ont raté? C'etait vrai . Daniele etait un tres bon pro. Un recuteur. Moi qui  doutais des louanges de la presse  j'avais eu ma propre confirmation.Alors que je restais sans voix il  me prouvez ses dire sans attendre ma réponse il fit signe a la  serveuse de prévenir le groupe de sa présence. Ce qu'elle fit , le groupe reagit immédiatement  se concertant pendant de longues minutes sur scene avant de se remettre  en place  avec le plus d'assurance possible.J'avoue il  m’étonnais de plus en plus .  Il avait l'air d'etre plus que satisfais  de son coup et il pouvais  l’être. Il restais a voir si le groupe ferais bien mieux a present ou si il n'avait vraiment pas assez de pratique.

Alors que j'allais fixer a nouveau toute mon attention sur le groupe le manager me posa une question sur ma carriere. Évidement si il avait entendu parler de moi il devait etre  curieux. Il  avait utilisé l'adjectif " petite" pour ma carriere mais ce n'etait pas péjoratif , la mienne l’était comparé a la sienne Il avait forcement l’expérience et l'age en plus.

J'avais pour moi ma jeunesse et mon oreille. Restais a voir quelle vitesse je gravirais les marches du succès. J'en avais eu 7, de tout genre. Le plus récent m'avait pris 4 ans de ma vie. On avait fais une tourné dans 5 Etats et ils commençais a gérer. Vraiment.Tout nous réussissait j'allais intégrer une maison de disque  en plein essors et les emmenez avec moi. Tout était parfait jusqu'a la semaine noir d'avant l'accident. Mais ça  ça ne concernait pas Daniele.

- J'en ai eu 7. Les Note Beyond Note ont ete  les derniers et les plus connus.

Je recommandais un verre  apres avoir redescendu le miens cul sec en  fixant le groupe . Il fut étonnant de constater que le chanteur  avait perdu sa désinvolture pour un chant beaucoup  serieux.

- Ils sont deja plus convaincant rien qu'a leur façon d'etre.


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Mer 25 Jan - 19:04



I Came To Party
ft. Azalon Alkhel


Azalon avait encore raison – quand il avait précisé qu’à L.A., des groupes pas prêts, il y en avait beaucoup. Chaque groupe – en quête de notoriété – venait se perdre dans la Cité des Anges avec l’espoir de devenir des rockstars. Un rêve qui en restera un pour les trois quart d’entre eux.

-Effectivement, dis-je pour appuyer les paroles d’Azalon.

Azalon était bon pour analyser les groupes – ceux qu’il devait recruter devait valoir le détour. Cependant, il avait quand même encore quelques trucs à apprendre – comme celui de se montrer quand il venait dans ce genre de club. Ça a pour effet de montrer au groupe qu’ils ont raté le coche – et montrer tout simplement que tu existes, ce que j’aimais par-dessus tout. Liant parole et acte, j’avais demandé à une serveuse de faire comprendre au groupe que Ricci The Best était ici. La chose faite, nous n’avions plus qu’à attendre le résultat – si résultat il y aura. Je sais – je suis le meilleur.

Je m’étais recentré sur Azalon – et sur mon whisky -, et je lui avais demandé combien de groupe il avait eu dans sa carrière débutante. Il en avait eu 7 – d’après ses dires. C’était énorme.

-C’est bien plus que moi, dis-je avec un petit sourire. Je connais Note Beyond Note, c’était un très bon groupe.

S’il en avait eu 7 à un si jeune âge, c’est que tout ne s’était pas passé comme il fallait – parfois, le talent d’un groupe ne suffit pas. Ça n’est pas toujours la faute du manager – parfois, les groupes ont tendance à s’auto-détruire et à disparaitre tout seul.

D’une oreille, j’écoutais encore le groupe de punk à qui j’avais fait savoir ma présence. Ils étaient déjà meilleurs – quand je disais que mon nom faisait le plus grand des effets. Il semblerait qu’ils se sont décidés à faire du travail plus sérieux – pas trop tôt. Azalon – qui avait l’oreille fine et l’œil vif – avait remarqué ce changement.

-En effet… Comme quoi, ça sert de se montrer. Mais ça ne changera rien à leurs lacunes. On a beau avoir envie de faire de la musique et aimer la chose, certains ont ça en eux et d’autres non. L’entrainement ne fait pas tout. En fait, je leur ai sûrement donné de faux espoir en montrant que j’étais là,
dis-je sans aucun remord.

Ce groupe – j’en suis sûr – ne percera jamais. De toute façon, ça n’avait plus d’importance – mon attention était toute à Azalon maintenant.

-Pourquoi sept groupes ? Vous me semblez très jeunes. Qu’est-il arrivé à vos groupes ?, demandais-je curieux.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Jeu 26 Jan - 15:40


I Came To Party

 

Daniele Ricci & Azalon Alkhel



A Los Angeles  il y avait le  même nombre  de groupe  au km2  que  dans une ville capital d'a peu prêt n'importe quel Etat.  Alors forcement parmi tout ceux il y en avait un paquet manquant d'entrainement.   Danièle approuvait mes dires et en un sens c’était une bonne chance ça me confortais dans l'idée de  pas être si mauvais en analyse ou plus que la chance du débutant. Ce que je n’étais plus. Je n’était pas non plus un professionnel confirmé  j'ai toujours plus a apprendre et comme Ricci venait de me le démontrer  se faire remarquer . Par le groupe en priorité et aussi pour gonflé un peu ton ego  .

7 groupes je ne trouvais pas cela excessif mais il paraissait étonné.  Je m'en rendais pas bien compte - parce que je n'avais jamais vraiment parler de ça avec d'autres DA ou managers- mais cela devait etre un nombre honorable. Bien plus que lui? Il plaisantait ou bien... ?

- Vous vous foutez de moi ?Les Note Beyond Note ont changé 4 fois de batteur et 2 fois de guitariste avant que leur formations fonctionne vraiment.

C’était vrai. Je m’étais d'ailleurs fais agresser leur 3eme batteur me tenant responsable de son renvoie du groupe. Bon oui je l'étais.  Avant  les Beyond il y a eu 6 groupes plus ou moins doués, plus ou moins nombreux et qui m'ont pris  du temps. Je n'ai jamais laisser couler leur coup de diva et je les engueuler si et quand il le fallait. Le premier  et le 5eme  groupes  s’était auto détruis  et avait arrêter le début de leur carrière . Ça je n'en n'étais pas responsable .

Faut croire qu'un simple nom faisait vraiment des miracle . J'userai de sa technique voir si elle serais efficace avec le mien aussi. Ce groupe avait un bon chanteur,  enfin il une voie intéressante .  Ricci se vantait de ce changement d'attitude. Je souriait en écoutant toujours  le groupe avec attention. Les lacunes sont des tares  ou un nom de suffis pas comme solution. Il faudra encore des mois d'entrainement avec un coach au chanteur pour qu'il ai ses chance . Des faux espoirs sans doutes mais peu être une motivations supplémentaire aussi.

- Si ils sont la pour le succes, ils prendrons  votre nom  comme une motivation .

Une chose etait certaine alors qu'ils  entamé la derniere : Ils ne percerais pas ici avec cette formation. Je me retourna  pour regarder The Best qui s'interessais a moi. Pourquoi 7 ? Parce que j'en avais pas eu plus ou moins . Je suis jeune a peine majeur  pour tout dire mais ça n'avais rien a voir avec ma carriere.

-J'aurais 24 ans le mois prochain.je bus quelques gorgés avant de continuer.J'ai eu l'occasion de m'occuper de 7 en 5 ans. Le quatuor TrustDash avec lequel j'ai commencer a manager ils se sont séparer apres leur tournée avec un albums pour diverse raisons.

Je recommandais  un verre .

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Ven 27 Jan - 20:19



I Came To Party
ft. Azalon Alkhel


Azalon n’avait pas le même avis que moi sur les Note Beyond Note – comme quoi… Les changements de formations avaient été nombreux avant que le groupe ne soit vraiment bon – pour moi, c’était plus un point positif qu’un point négatif.

-Le fait qu’ils aient bien voulu changer de formation et virer leurs amis prouvent qu’ils voulaient atteindre des sommets. C’est pour ça que le groupe était bon dans sa formation finale. L’ambition peut mener loin, dis-je avec un sourire.

L’ambition était un moteur – c’était indéniable. Un groupe qui ne veut pas se séparer d’un de ses membres – mauvais – par amitié n’est pas un groupe fait pour la gloire. Pour percer il ne faut pas compter que sur l’amitié – il faut compter sur le talent et sur l’ambition. Il faut les deux pour réussir.

Comme celui que l’on écoutait maintenant – qui avait retrouvé du poil de la bête quand j’avais fait savoir ma présence -, s’ils voulaient réussir, il leur faudra changer de line-up. Le changement d’attitude était déjà un beau point – et c’était grâce à moi. Azalon avait souligné ce que je pensais.

-Exactement, dis-je après avoir bu un peu de whisky. Il n’y a rien de plus motivant que le mot : Daniele Ricci, rajoutais-je avec un sourire.

J’étais revenu – parce que j’étais intrigué – sur les 7 groupes managés par Azalon. Le nombre était énorme – mais il devait il y avoir une raison pour que ce soit si élevé. Sur ma carrière j’avais managés 5 groupes – The Army, The Planes, Tiny Suicide, Roadtramp et Winter Wolves. Je savais que ce n’était pas beaucoup par rapport à d’autres managers – mes groupes ont eu de longues carrières. Azalon m’avait expliqué que sa carrière avait commencé il y a 5 ans et qu’un de ses groupes s’étaient séparé après une tournée et un album.

-Parfois, les groupes se séparent sans qu’on sache vraiment pourquoi… C’est qu’ils ne sont pas faits pour la gloire, dis-je avant de boire mon whisky. Moi, quand j’engage un groupe, la première question que je me pose c’est : est-ce que le public les aime ? Si la réponse est positive, je me pose une autre question : ont-ils envie de percer et d’être célèbres ? J’arrive à savoir ça en une conversation avec le groupe. S’ils remplissent les deux conditions, je les engage, dis-je en grand expert que j’étais.

Azalon ne devait pas être tombé sur des groupes capables de vouloir ou gérer la célébrité – c’était ce que j’avais supposé. Il se pouvait aussi que ça soit autre chose.

-C’est pour ça que j’ai eu si peu de groupe. Je les ais managé du début à la fin de leur longue carrière, rajoutais-je fier de moi.

J’étais fier de ma carrière – normal, elle était brillante. J’avais toujours emmené mes groupes jusqu’au sommet de la gloire – ça n’avait jamais raté.

-Tu as un groupe pour l’instant ou bien tu es en recherche ?, demandais-je curieux

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Lun 30 Jan - 19:31


I Came To Party

 

Daniele Ricci & Azalon Alkhel




Non pas que je trouvais les Note Beyond Not mauvais bien au contraire c’était bien pour cela que je les avait rallier à ma cause et que j'avais pris en charge  leur carrières pendant 3 ans dont 2 années ou je ne m'occupé vraiment que d'eux.  Les N.B.N c’était 4 mecs de tout le pays chacun très bon. Le new yorkais était un virtuose des lignes de basse, au faux air de De Niro tirant la gueule le 3/4 du temps. Alors que  Star wars  cartonnais au box office et Harrison Ford accédais au rang de super star du grand écran  Chicago a vu débarqué dans ses rues un mec lambda brun au yeux vert avec une guitare acoustique . Ce mec que tous ignoré trop presser pour l'écoutais avait une voix titanesque et un coup d'écriture et des mots impressionnant. C'était  Ian Fords . Le batteur était un mec un peu borderline  du Nevada surnommé "Vegas" . Le premier guitariste fut un type de Louisiane sans histoire particulière avec un père musicien qui avais migrais à Detroit. La ou ils se rencontrerais tous pour fonder les N.B.N .  Pour la suite je vous fais pas un dessins ils ont joué dans une cave, dans un appart avant trouver un bar avec une scène  ou  jouer contre quelques soirée a aider le proprio a faire service.  C'est dans ce bar que je les ai repérer un soir de juin 78.

Ce qui était important avec eux c'était la musique et pas leur amitié. Ils étaient devenu potes par leur musique et pas l'inverse. Donc si il y avait  conflit  la musique passerai avait les liens  ils se l’étaient dis. Ça me plaisait  comme idée et je les ai gardé a l'oeil en étant cash. Ils n'vais pas assez vécus et j'avais déjà un groupe sous mon aile. Ricci avait vu juste. C’était leur objectif. L'ambition oui c’était ça. Je n'avais pas vraiment envie  de reparler de ce groupe. Ils avait été qu'un bref sujet  et j'avais THE BEST devant pour c’était pas pour m'attardé sur les outsiders sur scène . Pourtant quelques chose me plaisait dans la voix du chanteur. Je fit signe au barman de s'approchais  et recommander un verre.  J’étais curieux de voir ce qu'il valait seul.

Alors que THE BEST se vantais modestement du changement d’attitude du groupe grâce a son intervention  je gribouillait rapidement un mots sur un papier le glissant au barman. J’essayer d'avoir toujours  une carte dans ma manche et je la jouais . J'avais écrit   juste 4 mots à l'intention du chanteur .

"Une ACAPPELLA ! Azalon Alkhel"

Je suivi rapidement des yeux le petit papier s'éloigner jusqu'au bout du bar avant de disparaître dans la foule et de réapparaître sur scène dans les main du bassiste pis dans celle du Chanteur. Il termina sa partie chant  et  laissant un solo de guitare  se prolonger  lu la note en souriant. Alors que la dernière poursuivait sa route Danièle avait rebondit sur ma carrière visiblement intéresser et tenant a me donner son avis. Avec forcement son éternel whisky . Avant d'engager  un groupe il préférer  voir sur le longs terme avant d'engager et de ses poser ses questions fondamental. Il n’était pas un expert pour rien  ça technique était la bonne .  Sinon il n'n serais pas la ou il en est aujourd'hui.

Je n'emmener pas n'importe quel groupe qui me plaisait non plus je les écoutais et si vraiment leur formation et leur musique m’interpellait  je prenais contacte. Apres j'ai eu la série noir   que ce soit un groupe avec un musicien suicide, des camé ou des caractériels il aurais tous pu aller loin. Chacun ses tares et les leurs leur ont  pris leurs carrières.

Ricci privilégié la certitude de réussir a la quantité de groupe et je le comprenais totalement. C’était un bon boulot de suivre ses artistes du début à la fin et étrangement ça ne m’étonnais pas de lui. Parmi ceux avec qui j'avais bosser certains  avait trouver un manager et une maisons de disques ailleurs mais  on se quittais en bon thermes. Je me tourné a nouveau vers le manager de BSC .

-Pour l'instant je recherches encore même si j'avoue avoirs déjà des vues sur certains artistes naissant.

C’était vrai j'avais eu la brève occasion de rencontré la jeune Sonne Wood, et quelques jeunes artistes mais rien de concret.


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Mer 1 Fév - 15:56



I Came To Party
ft. Azalon Alkhel


L’ambition était une donnée importante dans la quête de célébrité – sans, on ne va pas loin. C’était autant valable pour les groupes que pour les managers – comme nous l’étions, moi et Azalon. C’était l’ambition de ce dernier que je jaugeais. On ne sait jamais – je pourrais peut-être découvrir en lui un talent utile à BSC.

J’avais laissé une oreille trainer près du groupe qui jouait toujours – et je m’étais porté comme seul responsable du changement d’attitude qui était en train de se produire. C’est alors qu’Azalon s’était emparé d’un bout de papier qu’il avait donné au barman. J’avais laissé mon regard se poser sur le papier pour y lire ce qu’il était inscrit – le gamin apprenait vite. Il avait sans doute vu quelqu’un chose d’intéressant chez le chanteur – et voulait en avoir le cœur net. Il apprenait de mes techniques – il était fait pour BSC ! J’avais laissé mon regard se porter sur le groupe – dont le chanteur venait de réceptionner la note d’Azalon – et j’avais continué à parler à ce dernier de sa carrière à lui. Ses groupes avaient été nombreux – mais ça ne remettait pas en cause les qualités d’Azalon pour le métier de manager. Il devait juste s’assurer de prendre en compte la capacité d’un groupe à pouvoir tenir sur la longueur – à vérifier leur ambition – et je m’étais permis de lui dire. Qu’est-ce que je ne ferais pas pour fêter les louanges de mon propre génie ?

Azalon avait donc du talent – pas autant que moi, mais il en avait un certain -, une certaine ambition et une expérience. Il ne me restait plus qu’à savoir s’il avait un groupe actuellement. La réponse avait été négative.

-Il ne te reste plus qu’à trouver les bons. Ceux qui te permettront de devenir un manager reconnu, dis-je avec un sourire aux lèvres.

Pour ça, rien de tel que d’être soutenu par une maison de disques – ça laisse une sécurité financière et de quoi convaincre les meilleurs talents de rejoindre son écurie.

Le public avait applaudi le groupe qui terminait sa dernière chansons – il était gentil, le public. Le chanteur, seul, s’était approché du micro.

-On va savoir si tu as l’oreille fine, Azalon, dis-je avec un sourire en coin et en fixant le chanteur.

Ce dernier s’était mis à chanter a cappella – monstrueusement bien. Il avait quelque chose dans sa voix qu’il n’avait fait qu’effleurer pendant tout le concert – mais qu’on entendait maintenant distinctement. Je m’étais retourné vers Azalon à la fin de la prestation – convainquant – du chanteur.

-Bien vu, petit
, dis-je au jeune manager. Le chanteur est très bon. Il est meilleur tout seul qu’avec son groupe de bras cassés, rajoutais-je avec le sourire.

Azalon m’avait bluffé de par son oreille – et il fallait être talentueux pour bluffer Daniele Ricci.

-Tu as déjà pensé à rejoindre une maison de disques ? Ça limite le management à la musique mais ça permet d’avoir des ressources inestimable, un salaire mensuel et une vitrine, dis-je en faisant la pub de l’opportunité que ça pourrait être pour Azalon.

S’il avait le désire de se limiter qu’à la musique, je pourrais le présenter à Jim pour qu’il l’engage – Daniele Ricci, meilleur fournisseur de job de tout Los Angeles !


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Mar 14 Fév - 23:39


I Came To Party

 

Daniele Ricci & Azalon Alkhel





L'ambition même est le moteur de la réussite.  L'or est au bout du chemin comme on dis.  Ricci était  ambitieux  et ça lui avait réussit.  Ce mec était comme un mentor et étrangement  le feeling passait bien. Il travailler pour BSC.  une des deux maison  de disque dominante à Los Angeles.  Alors que je jouais mon joker Ricci avait l'air de garder un oeil sur le groupe. Allait il comprendre? Je voulais  le bluffer  et lui montrer que je n'étais pas qu'un goss avec un peu de chance  . Son sourire qui dis je suis le meilleur m’énervais un peu je voulais prouver qu'il avait un réel concurrent. Moi.


L'objectif principal d'un artiste en ce monde  est de signer dans  une maison de disque  avec  un manager et de tenter de jackpot . BSC était le jackpot de LA . Pour le reste tout avait été vite . Le mots la serviette. Le chanteur et les insultes a vois basse du guitariste au leader . C'est fou ce que les musiciens peuvent être jaloux entre eux. Soudé formant une unité . Nous sommes ensemble
Tous les jours nous le partageons .On se rassemble et un jour tous nous vaincrons.  Sauf que quand c'est au chanteur qu'on demande une chanson  cappella l'unité se brise. Finalement alors que le chant surplombé la scène et le publique se tue pour écouter les musiciens quittèrent la scène  et le guitariste  visiblement énerver  débrancha carrément son instrument et parti.

Alors que Daniele me conseiller sur ma carrière j'avais eu les yeux rivé sur la scène. Ils n'irais jamais loin ceux la. Trouver le bon groupe qu'il disais, j’espérais qu'il se montrerais rapidement  étant venu a la cité des anges pour donné un nouveau tournant a ma carrière  . Ceux qui te permettront de devenir un manager reconnu. Ceux dont j'apprendrais autant qu'ils m'apprendrai.  Daniele était un des manager phare de BSC  et dont rattacher a la maison de disque. Cela devait être un bonus  et une assurance pour recruter des artistes .

-Je trouverai bien un jours ou l’autre espérons que ce jours soit proche!

Ayant une sœur musicienne j'avais développer une bonne ouïe et je repérais facilement les notes fausser ou particulière d'instrument et ça marchais aussi avec la voix .Le publique avait poliment applaudit a la fin de la dernière du groupe avant que  a cappella commence. Ricci avait fais une dernière remarque sur mon ouïe avant de  se joindre a moi pour fixer le chanteur.  Un avait un grin de voix éraillé comme si elle allait céder  mais elle montais toujours plus haut. Oui il était très bon en solo et je comptais bien lui en toucher deux mots avant la fin de la soirée.

- Merci du compliment.  En effet ce mec a des tripes en soliste . Il pourrais être intéressant.

Intéressant je faisait évidement le modeste mais ce mec avait une voix que je voulais à tout prix. Je  finis mon verre cul sec avec la ferme intention d'aller choper ce chanteur  en me levant mais  Daniele  souleva  une question qui me fit rapidement changer d'avis. Rejoindre une maison de disque  est égal a une stabilité financière plus de poids pour convaincre les artistes  . Mais comme il le soulignais lui même c'est se limiter au management musical . Hors je voulais gérer plusieurs domaine.

-J'ai jamais pris le temps d'y penser. Se limiter a la musique alors que les mannequin et les acteurs sont aussi en plein essors je prends se qui se présente.


Danièle Ricci venait de me proposer un job a BSC ? J’étais le seul gars a pas  dire oui de suite . C’était justifier pourtant.


Code by AMIANTE
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Ven 17 Fév - 20:17



I Came To Party
ft. Azalon Alkhel


Les choses s’agitaient depuis que le petit mot d’Azalon était passé au groupe – et c’était très drôle à regarder d’un œil. L’attitude de certains musiciens m’avait fait plus que sourire – quelle cohésion de groupe ! De l’autre œil, je regardais Azalon – qui n’avait pas encore de groupe mais qui voulait en trouver un.

-Ça viendra… Le tout est de pas se le faire souffler sous le nez pas un autre manager, dis-je avec un sourire en coin.

Nous avions était coupé – entre guillemets - dans notre conversation par la prestation – a cappella – du chanteur du groupe. Plutôt réussie comme prestation – voix intéressante. Azalon avait eu une bonne oreille – c’était indéniable. Nous avions tous les deux pu constater que le chanteur valait peut-être mieux que son groupe – il allait devoir se trouver des partenaires à sa hauteur, s’il voulait percer pour de bon.

-Il pourrait l’être, en effet, dis-je en souriant à Azalon. Ce qu’il a besoin c’est de bons musiciens.

Ce qui n’était pas gagner me direz-vous – pas du tout gagné. C’est à L.A. que venaient tous les artistes – les bons comme les mauvais. C’est les gens comme moi – et Azalon – qui devait faire le tri. Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre des types au talent indéniable comme Izbel ou Wolf – pour ne citer que deux noms.

Devant la très bonne oreille d’Azalon, j’avais fait la pub de BSC au jeune manager – mieux valait l’avoir dans son camp que chez MTI. En grand commercial – don que je tenais de mon père, en mieux – j’avais jeté à Alkhel tous les avantages qu’il aurait à rejoindre la maison de disques de Reed. Contrebalancé par un seul et unique inconvénient – celui de ne devoir faire que du business musical. Cet inconvénient avait suffi à faire réfléchir Azalon – qui voulait ne pas se limiter à la musique. Rare de refuser l’offre de Ricci – Azalon faisait partie de ceux qui arrivent à me faire afficher une moue.

-C’est vrai… Le mannequinat et l’industrie du cinéma sont des choses tentantes, dis-je en ravalant ma moue pour reprendre mon sourire. Mais avec une oreille comme la tienne, tu pourrais largement faire ton trou chez BSC.

Je dis ça, je dis rien – non, non, je n’essaye surtout pas de soudoyer.

-En tout cas, si tu te décides de rejoindre BSC, n’hésite pas à contacter Jimmy Reed. Dis-lui que c’est Daniele Ricci qui t’envoie, dis-je en tendant la main vers Azalon en signe de politesse.

On ne sait jamais qu’il changerait d’avis – ce qui était très envisageable.


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Azalon Alkhel


Messages : 62
Date d'inscription : 28/07/2016
Age du personnage : 24

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Sam 4 Mar - 17:15


I Came To Party

 

Daniele Ricci & Azalon Alkhel




Action reaction ambition et tout ce qui allait avec . J'avais laisser faire les choses d'elles meme malgre une legere apprenention . Le chanteur aurait tres bien pu refuser et  garder le groupe avec lui sur scene. L'appel  de mon nom - et de celui de Ricci - avait fais prendre une decision egoiste  au chanteur et un coup de pub pour moi.  Je quittais alors enfin des yeux la scene et nos protagonistes pour  revenir à THE BEST. Malgre les dires ma premiere impression de lui etait bonne et meme presque amical sans pour autant perdre son professionnalisme. "Ça viendra… Le tout est de pas se le faire souffler sous le nez pas un autre manager" je lui sourit  mais dans le fonds sa reponse me restais en travers de la gorge. Je voulais ce chanteur je le voulais ce soir avant de loupé le coche.


Apres l'Accapella du scalde la conversation avait repris autour de ce dernier pour sujet. Il avait repris une chanson de son groupe mais ça sonnais vraiment different. Il ne la chanter pas comme il l'avait interpreter avec ses musiciens, plus simplement plus librement j'aurai dis .  Sa voix m'intriguais et je voulais  l'entendre encore de plus pret.


Comme le souleva Ricci il lui faudrais des musiciens a son niveau pour percer. Aujourd'hui un interpretes peu difficillement percer et durer avec juste une guitare entre les  mains et sans musicien. Je l'avais vite compris pendant mon roadtrip des bars a travers le pays l'an dernier. J'avais aimer   traverser le payer avant de me poser vraiment au cente nevralgique de l'univers musical qu'etais LA.  Ici ou le nombre de groupe garage équivalait presque au nombre de fans de Ricc se serais pas une mince affaire que de trouver les musiciens adéquates. L.A reunissais  tout les artistes - genie imcompris ou sans talent egocentrique -  .
Apres dans ceux la les managers - c'est a dire Ricci et moi -  avions le sale boulot a faire. Oui. Non. Degages . Rentres chez tes vieux . Ou encore  : travailles encore et reviens dans quelques année  pour le plus sympas.

J'parles de sale boulot parce que malgres ce que dis Lulla je me la coule pas douce et je choisissais pas mes talent a leur belles gueules.  Des dizaines de musiciens viennes  voir les maison de disque, envoie leur demo en esperant . Mias c'est pas tout les jours que des talents inée passe votre porte.

-Il ne me reste plus qu'a lui trouver ces musiciens.

J'esquissait un sourire  entre deux gorgé d'alcool. On parlais bien d'ambition non? J'avais la mienne et elle ne me lacherai pas de si tot.

Me vendre a la sauvette  BSC pour me rattacher a une maison de disque   etait une bonne idée, qui je dis l'avouer me tentais bien. Etant donner qu'MTI- son concurrent direct- pourrais me tenter tout autant.  Une fois tout les arguments de Ricci avalé je  ne tenais plus en place . Il me fallait vraiment  ce chanteur.Avant qu'il ailles s'en griller une , avant qu'il soit preoccupé par cette nana qu'il baiserai sans remors pour oublier ce concert. Le seul bémol et pas des moindre dans la proposition du quadrgenaire a ma gauche etait de se limiter a l'industrie musical mais l'idée de signer chez BSC n'etait pas totalement exclu non plus .

-Faire mon trou hein? Je vais y reflechir. Je voyais plus ça au feeling et monter ma propre maison de disque.

Je ris et fini cul sec mon verre avant d'ajouter .

-Je plaisante, je suis ambitieux mais pas a ce poins. Sur ce j'ai a faire.


Je payer  nos consommation au barman avant de réajuster ma veste tout en ecoutant les derniers mots du managers : "-En tout cas, si tu te décides de rejoindre BSC, n’hésite pas à contacter Jimmy Reed. Dis-lui que c’est Daniele Ricci qui t’envoie" C'etait encore a reflechir mais cette proposition me tenter. Pour l'heure je me devais de recuperer ce chanteur.

-Je n'y manquerai pas . J'ai l'intention de recuperer ce mec. dis en le pointant du doigts vers la sorti. Bonne soirée Monsieur

dis je avant de lui serrer une derniere fois la main avant de m'eclipser a la poursuite de ce chanteur

Code by AMIANTE
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   Jeu 9 Mar - 18:30



I Came To Party
ft. Azalon Alkhel


Le chanteur avait été très bon – sans son groupe. Azalon venait de trouver une petite pépite – mais pas encore le filon qui va avec. Il devait trouver à ce chanteur très bon – j’ai dit très bon, j’ai pas dit hors du commun – des musiciens à la hauteur. Après, il devra faire un groupe de ses individualités – et c’était là le secret.

Azalon m’avait prouvé qu’il était capable de repérer des talents – ce qui faisait que, lui aussi, avait un talent. Je ne pouvais pas le laisser partir sans lui demander s’il voulait une place chez BSC – il avait le niveau de la meilleure maison de disques du Los Angeles. J’avais – méthodiquement – lancé des arguments et j’avais dit qu’il serait bien capable de faire son trou chez BSC. Il allait y réfléchir avant de lancée l’idée – à la mode ? – de faire sa propre maison de disques.

-La réputation doit précéder ça. D’abord se faire un nom, ensuite faire une maison de disques, dis-je avec le sourire.

Maria avait dans l’idée de faire pareil – l’idée sérieuse. Azalon – lui – avait dit qu’il plaisantait. Il était sur le point de me quitter – il avait à faire.

-Dommage, l’ambition peut mener loin,
dis-je toujours souriant.

Dixit l’homme qui n’avait jamais eu envie d’avoir sa propre maison de disques – je n’en avais pas envie. Dans mon cas ce n’était pas un manque d’ambition – mais d’envie. Je savais que si je devenais le patron d’une maison de disques, je ne pourrais plus avoir le bon côté du travail – trouver des groupes et les diriger. C’était ce que j’aimais – moi. En plus, je ne voulais pas faire de l’ombre à Jim – ce qui sera le cas si je m’y mets… Parlant de Jim, j’avais dit à Azalon qu’il ne devrait pas hésiter à appeler mon meilleur ami s’il décidait de nous rejoindre. Le jeune manager avait enregistré l’information – mais, pour l’instant, il n’avait d’yeux que pour le chanteur fraichement repéré. Il avait raison – il devait foncer. Je n’allais pas le retenir.

-Bonne chance avec le chanteur, dis-je avec un sourire en coin et en serrant la main d’Azalon. Et bonne soirée.

Il s’en était allé comme une furie – la fougue de la jeunesse. Est-ce qu’il saura faire quelque chose de ce chanteur ? Peut-être – rien n’était gravé dans la pierre.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I Came To Party [PV. Daniele Ricci] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» Dungeon party
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Beach Party ! [ pv ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Eastside :: Dizzy Warhol-