AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Jeu 12 Jan - 20:41




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Je suis toujours une boule d'énergie positive ! Ce soir je vais devoir l'être plus que jamais car j'ai un petit concert de prévu dans un bar. Certes il est pas top, mais mon contrat avec Monsieur Ryan ne fait que commencer. Les heures tournent, ça se rapproche. Je me suis bien conditionnée durant l'après-midi. J'ai bien fait attention à ma gorge et surtout ma voix. Le stresse commence à monter. Je regarde l'horloge de mon petit appartement, il me reste encore deux heures, je ne devrai pas tarder …

Je souffle, prends mes affaires et sors de mon petit chez moi. Je loupe une soirée cocooning en famille mais ils ne m'en veulent pas et m'ont encouragé toute la journée en m'appelant deux ou trois fois. Oui ma famille est comme ça, et je l'aime de tout mon coeur.

J'arrive à présent au bar. C'est vraiment un quartier mal fréquenté mais il faut bien débuter quelque part. Le patron est pas plus reconnaissant que ça, une femme métisse c'est pas forcément très "crédible" surtout quand elle fait de la musique "noire", mais bon cela n'affecte en rien ma bonne humeur. Je répète le temps qu'il faut et retourne dans la "loge", c'est pas terrible et ça ressemble plus à un grand placard qu'autre chose mais bon …

C'est le moment, je souffle pour évacuer mon stress. Je me remémore ce qui me fait "entrer dans mon univers", je dois chanter comme dans le studio de Monsieur Ryan où c'était vraiment très bien. Je pense donc à mon cousin, à ma famille. C'est à moi, je salue en souriant, le public qui est là prêt à m'écouter ou non. J'entame mes premières notes avec une reprise de Diana Ross pour mettre dans l'ambiance. Tout le monde connaît et ça va aider.






- There's a new me coming out And I just had to live And I wanna give I'm completely positive I think this time around I am gonna do it Like you never knew it Ooh, I'll make it through

Le public à l'air d'aimer ça, tout comme monsieur Ryan au studio. Il avait raison, les américains aiment beaucoup Diana. Elle les fait danser, chanter. Elle me représente aussi très bien. J'annonce la prochaine chanson, une nouvelle composition, que je n'ai pas chanté au studio.





- Ah Freak out! Le Freak, c'est Chic All that pressure got you down Has your head spinning all around Feel the rhythm, check the ride Come on along and have a real good time

Je suis un peu considérée comme une "freak", c'était un peu le cas toute à l'heure avec le propriétaire du bar. Je me donne à fond quand je chante, je danse, je respire la joie de vivre et le public est vraiment à fond ce soir. Je suis vraiment agréablement surprise ! J'ai repéré deux ou trois personnes qui sont davantage réactive à ce que je chante.




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Dim 15 Jan - 14:21


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


Acoudé au bar, tourné vers la scène, j'observais les gens.
La plupart sont dans un état lamentable, d'autres vont l'être bientôt, et certains sont encore frais. Le concert annoncé va bientôt commencer, et on peut déjà voir les amoureux de la musique se presser pour avoir une table près de la scène. Je préfère rester près du bar, d'où j'ai une vue imprenable sur toute la pièce. Coin stratégique, si ce que j'entends c'est de la merde, je pourrais demander un alcool fort pour ne plus rien entendre, et si c'est du bon son, je pourrais aisément m'avancer plus près.

J'étais sortis seul, mais dans un bar précédent j'avais fais la rencontre d'un dénommé... Jack? Il m'avait entraîné jusqu'ici, un lieu où en temps normal je ne serais jamais entré de ma propre initiative. Mon pote est déjà en train de siffler son troisième verre, au côté d'un jolie blonde. Tant mieux, je ne devrais pas le materner jusqu'au métro ou au taxi. Les lumières diminuent quelque peu, et un calme s'installe.

Enfin, une jeune femme s'avance en saluant son public avec un large sourire ravageur. Première impression? Elle est sublime, et semble ravie d'être là. Mais reste à voir si les cordes vocales vont l'être aussi. Elle commence avec une reprise de Diana Ross, un très bon choix pour bien démarrer, et je suis agréablement surpris de voir qu'elle tient très bien la note. Et elle joue plutôt bien de la guitare, bien que je ne sois pas un grand spécialiste.

Il y a des gens qui commencent même à danser, des vieux généralement, mais des éméchés aussi. Elle met de l'ambiance, c'est cool. Elle enchaîne ensuite sur une chanson de sa propre composition. Elle semble emportée par la musique, les paroles et commence elle aussi à danser et s'amuser encore davantage. Je repère les notes, et déjà j'imagine une batterie l'accompagner sur sa chanson. Je commence à taper des mains, comme beaucoup d'autres personnes, entraîné par la métisse et sa voix.

Je repère une batterie un peu plus loin, et je suis tenté d'y aller pour jouer et la suivre dans son show, mais je n'ose pas, ne voulant pas gâcher son moment de gloire. Je me rapproche tout de même.

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Dim 15 Jan - 16:27




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Pour un bar d'un quartier mal famé, j'ai plutôt un très bon public vraiment réceptif. C'est vrai qu'il y a les plus âgés qui aiment les vieux tubes, les clients complètement raides morts, quelques afro qui apprécient sûrement ce petit changement de musique d'un soir. Enfin, il y a aussi les "autres", je veux dire ce qui sont clean, jeunes et pas afro, chez eux c'est plus mitigés mais j'en ai quand même une bonne moitié de motivé !

La première chanson passe et se termine aussi bien qu'elle a commencé. C'est bon, je peux garder mon grand sourire. Ils ont aimé, comme Monsieur Ryan me l'avait dit. J'enchaine alors avec une de mes compositions, elle était plus disco que funk dans l'idée mais la foule se met de plus en plus à danser, à mon image. Je tape dans les mains en même temps que le public, lâchant ma guitare des mains.

Je repère quelques spectateurs très enthousiaste, une petite idée me passe par la tête mais j'attends encore un peu. J'annonce ma future chanson


- Ma prochaine chanson sera une reprise des Jackson 5 !

Le challenge est là. J'aime beaucoup reprendre les Jacksons . Je suis une grande fan de la voix de Michael et pour moi, c'est lui montrer à quel point il m'inspire que de reprendre une chanson. En plus nous avons le même âge quasiment. Enfin bref je commence les premières notes à la guitare en chantant.





- If you look around The whole world is coming together now Can you feel it, can you feel it, can you feel it Feel it in the air, the wind is taking it everywhere Can you feel it, can you feel it, can you feel it …

Je lâche de nouveau ma guitare et frappe dans mes mains pour inciter le public à faire de même en criant des encouragements. Ca swing et je tente des petits déhanchés Jacksoniens. La chanson est terminé et je remercie le public pour sa réactivité et son énergie !

- Je voudrais savoir si certains d'entre vous ont un talent musical particulier ?

Plusieurs mains se lèvent et je leur donne la parole chacun leur tour. Ils se présentent et annoncent leurs talents. J'étudie les possibilités et regarde les instruments présents non loin. Au vu de ce qu'il y a, il ne reste que deux possibilité, un batteur ou un guitariste. Je regarde alors le jeune homme retenu.

- J'invite donc notre charmant batteur du soir à venir me rejoindre sur scène pour un petit duo.

Je confirme mes paroles par les actes en venant le chercher dans la foule, le sourire au lèvres. Je retourne sur scène une fois sûre que le jeune homme me suit. Nous sommes à présent côte à côte.

- Bonsoir Dom, mon batteur du soir. Etant mon invité, il y a-t-il un morceau qui te ferait plaisir à jouer ? Ou bien on part en impro ?

L'impro ne me fait pas peur s'il le faut. Chez nous, ça se fait beaucoup, avec mon père, Cash et les autres membres de ma famille aussi. J'ai juste envie de faire plaisir à mon invité. Nous sommes tous là pour prendre du plaisir ce soir.




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Dim 15 Jan - 21:15


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


Il n'avait pas fallu longtemps à la jeune femme pour embarquer son public, partageant son amour de la musique avec eux. Elle répondait aux attentes de gens présents, et en échange ils étaient réactifs et admiratifs.

Moi-même je faisais l’effort de suivre le mouvement et de taper des mains et même de danser un peu (ce que je fais très mal). J'espérais plutôt l'accompagner avec une batterie, mais si je m'en étais approché, je ne risquais pas de froisser la demoiselle en m'invitant ainsi sur son podium.

A ma grande surprise, c'est elle qui s'intéressa à son public, demandant si certains d'entre nous pratiquions un instrument. Il ne me fallu pas longtemps pour lever mon bras comme un gosse en classe, insistant vraiment pour donner une réponse correcte à la question de la prof. Elle fit le tour, laissant à chacun l'opportunité de parler. Une fois mon tour, tout heureux, je me présentais rapidement. Si elle à bon goût et un bon sens de la déduction, elle me choisira moi.

" Dom, batteur, je fais parti des Winter Wolves" avec un clin d’œil

Et voila, en même temps je fais un peu de pub pour notre groupe, et si elle nous connait elle saura qu'il n'y a pas d'autre choix possible que moi pour la sublimer encore plus.

- J'invite donc notre charmant batteur du soir à venir me rejoindre sur scène pour un petit duo.

Elle vint me chercher parmi le commun des mortels (surtout parmi les bourrés), et je lui rendis son sourire ravageur. Tout souriant, je montais sur scène, suivant la sublime créature. Elle me demande si j'ai une envie particulière. Je répondis négativement, je suis très bon en impro aussi. C'est à elle de choisir, c'est sa soirée. Je m'installe derrière la batterie, jouant avec les baguettes, les faisant voler et tourner entre mes doigts, n'attendant plus qu'elle pour mettre le feu.

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Lun 16 Jan - 11:16




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Une fois ma reprise des Jackson 5 terminée. J'exécute la petite idée qui m'avait traversé l'esprit. Le public est chaud et prêt pour ce que je vais lui demander. Je pose alors la question suivante : "Je voudrais savoir si certains d'entre vous ont un talent musical particulier ? ". Plusieurs mains se lèvent et chacun à le droit à la parole. J'écoute tout le monde jusqu'au dernier, un batteur, qui me fait sourire avec son clin d'oeil.

" Dom, batteur, je fais parti des Winter Wolves"

Je réfléchis et fonction des instruments et de mes besoins, voire envies, je choisis le jeune batteur d'un groupe qui me dit brièvement quelque chose, enfin de nom quoi. J'ai déjà vu ou entendu ça quelque part, je ne sais plus où. Je vais alors chercher Dom, le batteur, et nous rejoignant tous les deux la scène en souriant. Il a l'air très enthousiaste, peut-être que je me fais des idées après tout …

Je propose alors de jouer un morceau de son choix ou une improvisation. Sa réponse négative me laisse alors le choix. Je fais mine de réfléchir et me rapproche du micro. je le regarde brièvement s'amuser avec ses baguettes.


- Et bien on va essayer une petite impro alors ! Je compte sur toi pour assurer à mort mon cher Dom ! … 3 … 2 … 1 …

Et c'est parti ! Je me positionne de profil pour pouvoir voir à la fois mon public et mon batteur du soir. Dans la famille nous ne pratiquons pas de batterie, certains font un peu de percussions mais c'est différent, je trouve. Je pose ma guitare non loin et commence à chanter a capella, une de mes récentes compositions que je ne cesse d'améliorer - comme toutes mais celle-ci, je m'y implique davantage-.




- This hit, that ice cold […] Them good girls straight masterpieces […] Got kiss myself, I'm so pretty […] Say my name you know who I am I'm too hot (hot damn) […] 'Cause uptown funk gon' give it to you

Je regarde mon batteur Dom qui a tout de suite compris ce qu'il fallait faire. C'est tellement mieux que ce que j'avais imaginé. Je détache le micro de son support et commence à bouger un peu partout sur la petite scène. Je chante et danse en rythme avec la batterie de Dom. Après avoir adressé un petit clin d'oeil au public je lui "tourne le dos" pour me rapprocher du batteur. Il aime vraiment jouer de la batterie et ça ne fait qu'agrandir mon sourire. S'en suit une petite danse non loin des cymbales, un petit clin d'oeil et je retourne vers le public, jouant un peu avec lui, frappant des mains en suivant le rythme imposé par Dom. Le public - qui devient assez bourré il faut se l'avouer - a un peu de mal à suivre, mais tous font l'effort et c'est vraiment très sympa.

- Don't believe me just watch uh Don't believe me just watch uh Don't believe me just watch Don't believe me just watch Hey, hey, hey, oh Uptown funk you up Uptown funk you up (say what?) Uptown funk you up

Notre petit duo touche à sa fin et je regarde alors le batteur.

- J'aimerais que l'on applaudisse très fort, Dom, batteur des Winter Wolves qui est vraiment extraordinaire !

Je l'applaudis et le public, qui commence à s'affaler sous l'effet de l'alcool, tente de m'imiter. Je laisse alors échapper un rire devant la situation. Je ne vais pas pouvoir terminer devant des spectateurs aussi éméchés. Je peux peut-être les garder éveillés encore quelques minutes. Je regarde alors Dom, qui a vraiment fait une super performance, c'était très agréable.

- Merci beaucoup à toi, Dom, pour cette impro du tonnerre. C'était vraiment génial !

Je suis vraiment sincère. Je serai ravie de remettre ça avec lui. Il a vraiment senti la fibre funky, groovy, comme je dis.




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Mar 17 Jan - 23:29


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


La douce chanteuse opta pour une impro. Je me concentrais sur ma batterie, le stress monte, c'est ce qu'il me faut pour bien bosser. Improviser, dans mon cas surtout suivre le rythme et l'émotion des paroles, est un défi intéressant à relever. Cela permet de savoir si vraiment on est habité par la musique ou non. Elle compte sur moi, elle me demande d'assurer. Je lui souri, confiant.

Elle fait son décompte, et commence à chanter. Elle emplie la salle avec sa simple voix, sans rien d'autre avec. Le chant à l'état pur. Et j'adore! C'est pétillant, entrainant et incroyablement funky. Même pas besoin de regarder mon instrument, c'est les yeux rivés sur elle que je commence à m'activer, à l'accompagner comme si les notes ont été écrites à l'avance.

Si la métisse commence à bouger et danser, moi je martèle mes toms comme si je pouvais en faire sortir du feu pour enflammer la scène. La créature se rapproche de moi, de mes cordes vocales à moi, car elles font parties de ce que je suis. Ces paroles se répercutent dans toute la salle, et tout le monde obéis, admirant le star qui se produit pour eux. J'ai même droit à un clin d’œil aussi, comme moi on reconnait mon talent quand on me voit.

Notre duo ne dura que quelques minutes, deux peut-être, mais j'étais heureux comme si j'avais jouer pendant des heures avec mes potes. Sur les dernières paroles s'accordèrent mes derniers coups de baguettes. Je n'oublierai jamais cette chanson, et quand je l'entendrais à la radio dans quelques temps, je pourrais dire fièrement que j'ai été un de ceux à avoir jouer dessus. Car c'est sans aucun doute que je devine une grande carrière pour la jeune femme prometteuse. Il y aura du chemin à faire, mais elle brillera comme une étoile.

- J'aimerais que l'on applaudisse très fort, Dom, batteur des Winter Wolves qui est vraiment extraordinaire !

Je me lève, et fais une petite révérence, avant de remercier et applaudir également la demoiselle, m'écartant de la batterie pour me rapprocher. Elle me remercie encore, cette fois sur un ton plus bas. Je porte ma main sur le cœur, déclarant que tout l'honneur est pour moi.

" Quelle voix! Une déesse est descendu parmi les mortels, et je fus un serviteur plus qu'heureux."

Bon, j'en rajoute, mais il est important de complimenter les femmes, car elles sont le berceau du monde. Je lui prends même la main pour y déposer un baiser. Quelle homme je fais!

" Puis-je vous offrir un rafraichissement? Après tant d'effort, votre douce voix divine doit être assoiffée."

Si elle accepte, j'espère réussir à l'emmener loin de cet endroit pleins de croulants, pour un bar plus sympathique et pas très loin d'ici. Si elle refuse, je remballe ma fierté et retourne chez moi pour tenter de reproduire ce merveilleux moment dans mes rêves.

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Ven 20 Jan - 15:41




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Notre petit duo avec Dom, le batteur, s'est déroulé à merveille ! C'était totalement improvisé, d'une part, car je n'avais jamais fait ça à l'un de mes concerts, et d'autre part car nous étions parti en impro sur une de mes compositions - qui n'est donc jamais passée à la radio -. Cela ne dura que quelques minutes mais j'en aurais bien aimé un peu plus.

Nous avons donc terminé et je remercie Dom devant tout le public, tout en le félicitant pour ses capacités. C'était comme si nous étions connectés pendant le temps de la chanson. Je regarde le public qui commence à s'assoupir sous l'effet de l'alcool et cela me fait un peu sourire. Je récupère ma guitare, Dom me rejoint, après avoir fait sa révérence, suite à mon compliment. Puis il pose sa main sur son coeur et s'adresse à moi.


" Quelle voix! Une déesse est descendu parmi les mortels, et je fus un serviteur plus qu'heureux."

- Le plaisir est pour moi !

Je souris largement et regarde de nouveau les spectateurs qui ressemblent davantage à des morts-vivants, qu'à autre chose. Je repose mon attention sur le batteur lorsqu'il m'adresse un baise-main. Qu'il est charmeur celui-là.

" Puis-je vous offrir un rafraichissement? Après tant d'effort, votre douce voix divine doit être assoiffée."

- Il est vrai que j'ai un peu soif …

Je jète un rapide coup d'oeil à la salle. Ils sont tous aussi actifs que des larves. Je regarde alors le batteur avec le sourire. Etant donné que j'ai soif et que dans la foule ils sont tous inactifs …

- … Je pense qu'ils ne m'en voudront pas si je les quitte sur notre duo.

Je ris, en faisant attention de ne pas réveiller la fosse. En plus, c'est si gentiment proposé que je ne vois pas comment refuser une telle offre.

- Je ne peux dire non à un homme aussi talentueux, charmeur et généreux.

Je lui souris et attends son feu vert pour aller boire ce petit verre. Je lance un dernier regard en direction des endormis. Puis, Dom et moi-même, nous descendons alors de la petite scène, s'éloignant des hommes qui ont plus d'alcool dans le sang qu'autres choses. Finalement, cette soirée se déroule mieux que je ne l'avais prévu. Le concert était génial, on m'offre un verre. J'en ai presque oublié d'aller chercher mes quelques affaires dans la "loge".

- J'ai failli oublier le reste de mes affaires dans le placard amélioré qui me sert de loge. Je reviens tout de suite !

Un dernier sourire et je me dépêche de retourner dans la loge. J'aperçois le patron toujours un peu négligeant envers moi mais un peu plus agréable tout de même. Finalement sa salle ne s'est pas vidée. Je prends en vitesse ma veste, mon sac et range ma guitare sèche dans sa housse. Je retourne rapidement auprès de mon batteur du soir, toujours souriante.

- J'ai tout ! Je n'allais pas en faire don au patron du bar non plus !




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Ven 20 Jan - 17:07


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


Dom le séducteur, ou du moins le beau parleur, était sorti de son lit. Il avait sorti tout son savoir pour charmer la jolie métisse, lui offrant même un verre pour désaltérer ses divines cordes vocales. J'espère qu'il a encore quelques pièces sur lui, le petit malin!

- Il est vrai que j'ai un peu soif … Je pense qu'ils ne m'en voudront pas si je les quitte sur notre duo.

Merveilleux, la créature aussi rare de belle à accepté mon invitation. M'offrant la joie d'entendre son rire mélodieux résonner dans la salle, mais pas assez fort pour réveiller les bides à bières qui roulaient d'un côté à l'autre de la pièce. Un spectacle indigne de la jeune femme.

" Non, qui pourrait vous en vouloir. Et s'il y en est un qui vous pose problème, ma chère, je m'en occuperais pour vous."

Je ne sais pas pourquoi je parle comme un vieux mondain riche et pompeux, mais la jeune femme ne releva pas, me complimentant sur mon talent, mon charme et ma générosité. Suite à ses mots, je gonflais le torse, le dos bien droit. J'aime faire l'idiot parfois, surtout quand j'ai déjà des verres dans le nez. Loin d'être suffisant pour me rendre con, mais j'avais tendance à faire le gamin après deux verres.

Nous descendions la scène, direction la sortie, quand elle s’arrêta et repartie dans une autre pièce, se souvenant qu'elle devait récupérer ses affaires. Effectivement, c'est mieux. Je l'attendis donc devant la porte, fouillant mes poches après quelques pièces, et, merci ma bonne étoile, je tombais sur plusieurs billets qui nous permettrons largement d'assouvir notre soif. Décidément, c'est ma soirée!

- J'ai tout ! Je n'allais pas en faire don au patron du bar non plus !

Je lui rendis son sourire, lui ouvrant la porte.

" Une envie particulière? Ou vous me faites confiance pour vous mener dans un bar digne de ce nom, où l’élixir de longévité n'est pas un mythe?"

Un bar pas très connu, pas très loin, mais la carte y est variée, et surtout, j'adore leurs cocktails maison! Je n'y suis allé que quatre ou cinq fois, mais j'en garde de très bon souvenirs. Planté au milieu du trottoir, je fis de grands yeux, comme ceux d'un enfant, attendant une réponse de sa part.

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Ven 20 Jan - 18:14




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Nous sommes en train d'organiser la suite de la soirée Dom et moi. Il est assez charmeur et cela me fait sourire. C'est toujours plus agréable qu'un bonhomme qui se ramène en mode gros bourrin rentre dedans.

" Non, qui pourrait vous en vouloir. Et s'il y en est un qui vous pose problème, ma chère, je m'en occuperais pour vous."

Je lui souris. Je conserve ma joie et ma bonne humeur avec ce cher Dom en tout cas. Je ne suis pas souvent sujette à de telles paroles, mais lorsque j'y ai le droit cela me fait réellement plaisir. J'enchaîne alors sur quelques compliments à l'égard du jeune batteur. Il les a bien mérité et c'est en toute sincérité que je les lui dis. Il se met donc à faire le fier, je ris intérieurement et le regarde avec amusement.

Je l'accompagne ensuite au loin de la scène. Bye bye mes spectateurs qui sentent l'alcool à plein nez, je vais continuer ma petite soirée sans vous. C'est quand on se rapproche de la sortie du bar, que je me rends compte de mon oubli. Je m'éclipse alors, promettant de revenir. Je ne vais pas laisser une fin de soirée sympathique non plus. Je reviens aussi vite que je suis partie avec tout ce qui m'appartient. Il m'ouvre alors la porte et je le remercie avec mon plus beau sourire.


" Une envie particulière? Ou vous me faites confiance pour vous mener dans un bar digne de ce nom, où l’élixir de longévité n'est pas un mythe? "

Je vois alors ces grands yeux tout ronds, semblables à ceux d'un enfant. Je ne tarde pas à lui répondre au vu de cette amusante impatience.

- Oh non, je te laisse le choix, j'aime bien les surprises ! J'ai hâte de voir cet élixir, même si en tant que déesse je n'en aurai point besoin, j'espère cependant qu'ils ont d'autres élixirs.

Je lui adresse un sourire. Lui-même m'avait appelé ainsi il y a quelques minutes, j'en profite donc pour ressortir ce petit nom. Soit, je suis prête à le suivre en direction de ce fameux bar à l'élixir de longévité. Je le lui indique donc.

- Je te suis cher Dom.

Je lui souris une nouvelle fois. Puis,heureuse, je lui emboite le pas, avec toujours un sourire plaqué sur les lèvres. J'ai hâte de voir où l'on va atterrir, mais je suis certaine que l'on y passera un bon moment.




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Dim 22 Jan - 15:26


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


J'avais proposé un verre à la jeune femme, sans idée particulière de l'endroit où je pourrais l'emmener. Mais quand elle partit chercher ses affaires, je me souvenais d'un bar proche, avec de délicieux cocktails et une ambiance sympathique. J'optais pour celui-la, bien que si elle désirait partir autre part, je la suivrais. Une fois de retour, je lui ouvrais la porte, et une fois dehors lui posais la question.

- Oh non, je te laisse le choix, j'aime bien les surprises ! J'ai hâte de voir cet élixir, même si en tant que déesse je n'en aurai point besoin, j'espère cependant qu'ils ont d'autres élixirs.

Je riais à son commentaire, amusé de voir qu'elle me suivait dans mes délires, et heureux de voir qu'elle me faisait confiance pour lui proposer un bar de premier choix. Je commençais à avancer, tourné vers la jeune femme, et quand elle arriva à ma hauteur, je lui proposais mon bras. Comme dans les films, avec des gentlemen marchant fièrement, une belle femme pendue à leur bras.

" C'est à quelques rues d'ici. Puis-je vous demander depuis combien de temps vous vous produisez dans les bars?"

Curieux, je voulais savoir comment j'aurais pu rater un talent pareil, moi qui n'hésite pas à tester tout les bars de L.A.. Il y avait bien sûr une part de moi qui voulait en apprendre plus sur la chanteuse. Nous marchions tranquillement dans la nuit, d'un pas sûr, et en peu de temps nous étions arrivés devant le bar "L’Élixir". Et oui, je n'ai pas utilisé ce mot pour rien, la plupart de leurs boissons son nommé ainsi, suivi d'un autre nom.

"Nous y voila. Je dois bien vous avouer, l’élixir de longévité, c'est surtout une boisson forte en alcool qui nous colle sur notre chaise, nous obligeant à passer une long moment dans le bar. D'où la longévité. Mais je vous rassure, peu de personnes le tente, il y a moins de bourrés que là d'où on vient."

J'avais testé cette boisson, et je suis resté une journée et demi à l’intérieur avec des potes, complètement KO. Le bar ne ferme jamais ces portes, sauf certains jours. Pourtant, il est bien entretenu et la clientèle reste convenable. Et puis, au bout d'un moment, si certaines personnes deviennent gênantes, elles sont mises à la porte. J'entrais le premier, tenant à nouveau la porte pour la délicieuse créature, avant de me diriger vers le comptoir pour demander une table, laissant la jeune femme admirer les lieux.

Il y a déjà du monde, des tables de billard sont occupées plus loin, les machines à flipper clignotent de plus belle, et certains clients jouent aux cartes sur les grandes tables. Ambiance sympathique, je l'avais dis. J'appelais la métisse, suivant le barman qui nous désigna une table avec une vue dégagée sur les tables de billard. Je l'aidais à s'installer, avant de récupérer les cartes et de lui en tendre une.

" Ici, tout est bon, vous avez donc un large choix. Pour ma part, cette fois, je vais essayer le "Crasy Elixir".

Je souriais à la jeune femme, conscient que je ne connaissais toujours pas son prénom.

"Excusez-moi, je ne sais toujours pas quel nom divin vous portez?"

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Sam 4 Fév - 19:20




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Après avoir récupérer mes affaires, nous étions maintenant en dehors de ce bar un peu miteux dans lequel je venais de me produire. Il me demande alors si je lui fais confiance, si j'ai une envie particulière. Je lui souris donc en lui proposant me faire la surprise. Il se mit à rire quand je prononce le mot "déesse", c'était comme ça qu'il m'avait qualifié un peu plus tôt. Il me propose alors son bras, tel un gentleman. J'accepte et nous commençons à marcher ensemble.

" C'est à quelques rues d'ici. Puis-je vous demander depuis combien de temps vous vous produisez dans les bars ? "

- Entendu. Pas depuis si longtemps, je jouais davantage dans la rue ou le métro. Ça fait quelques mois que je me produis dans des bars, plus ou moins corrects …  

Je souris. J'espère bien que cela changera encore avec Monsieur Ryan. J'ai très envie d'être propulsée au plus haut, mais aussi de trouver cet élément dont on a parlé il y a longtemps avec mon cousin, Cash.

Soit, son bar n'étant pas loin, nous sommes déjà arrivé à destination. L'Elixir, tiens tiens, intéressant. J'ai hâte de le découvrir, ce bar ne me dit rien du tout mais j'ai entièrement confiance en Dom.


" Nous y voila. Je dois bien vous avouer, l’élixir de longévité, c'est surtout une boisson forte en alcool qui nous colle sur notre chaise, nous obligeant à passer un long moment dans le bar. D'où la longévité. Mais je vous rassure, peu de personnes le tente, il y a moins de bourrés que là d'où on vient. "

- Hmm je vois … Cela me donne envie de découvrir leur carte en tout cas !

Il pousse la porte, entre et me tient la porte. Je fais un petit signe de tête accompagné d'un sourire en guise de remerciement. Dom se dirige alors au comptoir et j'en profite pour admirer les lieux. Il y a pas mal d'activités présentes comme le billard. Même si j'adore y jouer, je suis vraiment nulle à ce jeu. Mais il y a vraiment de quoi s'occuper ici et passer une bonne soirée, que ce soit avec des cartes ou des machines.

Je me fais appeler par Dom et je le rejoins alors. Le barman nous choisit une table, c'est un peu comme au restaurant. Il m'aide gentiment à m'asseoir et une fois fait, me tend une carte. A première vue, il y a pas mal de choix ! ca va être difficile.


" Ici, tout est bon, vous avez donc un large choix. Pour ma part, cette fois, je vais essayer le "Crazy Elixir".

- Olalah je n'en ai aucune idée moi, ils ont tous l'air très délicieux … Je vais tenter le "Glamour Elixir", il ressemble à un de mes cocktails favoris.

Il ressemblait un peu au Tequila Sunrise, mon cocktail préféré de part sa couleur et sa contenance. Je regarde alors Dom, étant donné que je n'ai plus besoin d'avoir mon nez sur la carte. Je me mis à rire à sa question, non pas par moquerie mais parce qu'il continue son petit jeu charmeur.

"Excusez-moi, je ne sais toujours pas quel nom divin vous portez?"

- Haha, je ne sais pas s'il est si divin que ça. Je m'appelle Joan.

Je souris encore. Le barman vient nous interrompre un instant pour prendre notre commande. C'est tout aussi vite qu'il s'en va préparer nos boissons. Je me concentre de nouveau sur mon voisin de table, Dom.

- On peut se tutoyer tu sais. Je resterai quand même une déesse.

Je ris un peu. J'ai toujours eu du mal à vouvoyer les autres. Même si, là je conçois que cela fasse partie de son jeu, cela me fait très étrange. Je pense d'ailleurs l'avoir, de mon côté, tutoyer depuis le début.  




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Dim 5 Fév - 10:13


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


Pour une fois que j'étais en bonne compagnie, je ne résistais pas à la tentation de faire durer le plaisir et d'inviter la demoiselle à boire un verre, plus loin que l'endroit miteux on nous avons fait notre duo improvisé. Je n'attendais rien de la femme en retour, juste un peu de présence et d'amusement. Elle n'est pas comme les autres filles que l'on peut croiser la nuit, celles assoiffées de chair masculine comme des vampires sur un steak juteux. Si je la surnomme déesse, ce n'est pas pour rien, c'est une femme avec de l'ambition, qui se bat pour avoir ce qu'elle désire et qui connait sa valeur. Et aussi parce que je n'ai pas encore demandé son prénom, mais je garde ça pour plus tard, cela m'oblige à lui faire des compliments, ce que toute femme mérite amplement.

Je l'avais menée jusqu’à "L'Elixir", qui sert des boissons aux saveurs mélangées et pétillantes, un régal pour les papilles et un voyage lointain pour les sens. A l’intérieur, j'interpellais un barman pour qu'il nous trouve une table de libre, dans un coin plutôt calme, et une fois installés je laissais ma déesse du soir admirer la carte bien fournie du bar. J'étais déjà décidé, aussi retournais-je mon attention sur elle.

- Olalah je n'en ai aucune idée moi, ils ont tous l'air très délicieux … Je vais tenter le "Glamour Elixir", il ressemble à un de mes cocktails favoris.

Je lui souris, sous le charme, et me décidais enfin à lui demander son nom. Joan... Délicieusement original, qui invite au voyage vers des terres ensoleillées, à l'image de sa peau basanée. Je mettais fin à ma contemplation lorsque le serveur revint, je lui rendis ses cartes et passais commande. Mon invité me précisa que je pouvais la tutoyer, cela ne changeras rien à son statut de déesse. Je ris à son commentaire, amusé de voir qu'elle entrait dans mon jeu.

" J'essayerais... Je ne voudrais pas risquer la colère d'une déesse en la tutoyant par mégarde."

Je lui souris encore, avant de me tourner vers le fond de la salle où un groupe de jeunes s'extasient devant leur partie de billard qui semblant donner avantage aux filles plutôt qu'aux garçons. Je lance un regard vers Joan, curieux de savoir si elle sait en jouer.

" Ma chère Joan, joue-tu au billard? Si oui, tenterais-tu une partie contre moi? Si non, aimerais-tu que je t'apprenne? Ou tu préfère les jeux de cartes? Mais attention, ici, il est obligatoire de parier."

Je terminais ma phrase avec un clin d’œil. Les jeux de cartes ne sont pas tous avec des paris, mais c'est plus drôle, une certaine tension s'installe et cela rend la partie plus intense. Et puis, on peux parier une toute petite somme, tant qu'au final il y a quelque chose à gagner ou à perdre. Au même moment, le barman revient avec nos boissons, je pris celui de Joan, d'une couleur jaune et rouge, semblable au soleil, et le plaçait devant elle, avant de récupérer le mien, jaune et vert, une couleur folle. Le Crazy Elixir porte bien son nom.

"Je lève mon verre à Joan, pour son talent et sa compagnie que les dieux lui envient sûrement."

Et je levais mon verre vers elle, attendant qu'elle rejoigne le sien au mien dans un "cling" significatif, la regardant dans les yeux, comme le veux la tradition.

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Dim 5 Fév - 16:28




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Avec Dom, nous sommes maintenant assis à une table. Et, bien que lui ait trouvé rapidement, ce ne fut pas mon cas. J'ai mis le temps, mais une fois décidé, c'était comme une évidence. Ce soir je vais goûter au "Glamour Elixir", il a l'air rempli de chaleur, de joie et certainement de glamour. Peut-être est-ce tout moi ? En tout cas le "Crazy Elixir" va très bien à Dom je trouve.

Il me demande alors mon prénom, et c'est avec le sourire que je le lui dis. Il n'y a rien de secret là-dedans, et même si j'aime beaucoup le fait qu'il me surnomme "Déesse", c'est toujours plus pratique de savoir le prénom de l'autre. Bref, le serveur arrive pour prendre nos commandes et je lui suggère donc de me tutoyer. Apparemment cela ne sera pas chose aisée ce qui me fait rire.


" J'essayerais... Je ne voudrais pas risquer la colère d'une déesse en la tutoyant par mégarde."

- Si je te le propose, tu n'as rien à craindre mon cher Dom. 

On s'échange des sourires et je le vois regarder autre part, je suis son regard et vois alors un groupe de jeunes, peut-être pas de nos âges mais pas tellement plus jeunes non plus, qui jouent au billard. Il me lance un regard en me posant une question. Je souris un peu gênée.

" Ma chère Joan, joue-tu au billard? Si oui, tenterais-tu une partie contre moi? Si non, aimerais-tu que je t'apprenne? Ou tu préfère les jeux de cartes? Mais attention, ici, il est obligatoire de parier."

- Oui et non à vrai dire. Je connais les règles mais je suis d'une nullité … Je ne suis pas la déesse du billard. … Les cartes c'est plus facile. Il faut parier ? Mais je n'ai rien à parier …  

Je fais une petite moue. Je ne roule pas sur l'or, j'ai juste ce qu'il faut pour payer le loyer, manger et faire quelques sorties chaque mois … Je le regarde de nouveau. Le barman arrive alors avec nos boissons, la mienne est magnifique, ce coucher de soleil liquide est superbe. Celui de Dom est jaune et vert ce qui me fait sourire. Un peu plus "Crazy" que "Glamour" en effet. On trinque alors et je me mets à rire.

" Je lève mon verre à Joan, pour son talent et sa compagnie que les dieux lui envient sûrement. "

- Je lève le mien à Dom ! Un mortel vraiment très doué et tout aussi charmeur !

Nos verres se cognent alors et j'échange un énième sourire avec le batteur.

- Du coup, de quelle façon allons-nous occuper cette soirée  très cher ?

Nous n'avons pas eu le temps de choisir, étant donné que le barman nous a interrompu en venant nous apporter nos boissons. J'en profite qu'il réfléchisse pour boire une petite gorgée de mon délicieux élixir. C'est un véritable régal !




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Lun 6 Fév - 18:43


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


Ne craignant rien, je passais donc au tutoiement que Joan demanda, et c'est effectivement mieux ainsi, cela rapproche un peu les gens et l'ambiance en est meilleure. En parlant d'ambiance, les jeunes qui jouent au billard sont bruyant, ils s'amusent et rigolent bien, au point que je ne pus m'empêcher de jeter un œil dans leur direction. Les filles ont avantage, les mecs râlent. Mauvais joueurs et mauvais perdants.

Qu'en est-il de Joan? Je lui pose la question, lui proposant une activité durant notre soirée, avec au choix un billard ou les cartes. Mais elle ne semblait pas emballée, le billard, très peu pour elle, et rien à parier pour les jeux de cartes.

"Il n'est pas obligatoire de parier. Malheureusement, le bar ne propose pas des séances de massage et de relaxation, car dans le cas contraire je serais directement aller à la case "détente".

C'est bien dommage, d'ailleurs. Mais il faut faire avec ce que l'on a, tout me convient, le billard je me débrouille, les cartes je perds mon petit pari presque à chaque fois. Je laisse Joan décider, le temps que le serveur nous apporte nos boissons. Je trinque avec elle, mon verre levé pour elle, le sien pour moi, simple mortel comme elle dit. J'avale une gorgée de cette mixtion folle, secouant la tête à cause de l'alcool fort, et repose mon verre sur la table. La jolie métisse me demande alors à quoi nous allons occuper notre soirée.

Je feigne réfléchir, croisant les bras devant moi, la tête basculée en arrière. Il ne nous reste pas beaucoup de choix.

" Sinon... il nous reste les flippers. Il y en a même des doubles, où l'on peut jouer à deux, le but étant de gagner des points et de mettre des bâtons dans les roues de l'autre."

Les machines se trouvant à notre droite (enfin, gauche pour moi), je lui montre le flipper double qui est encore occupé par deux mecs. Je m'enfonçais dans mon siège, buvant encore une gorgée de mon verre.

" En attendant qu'ils arrêtent, puis-je te demander d'où tu viens?"

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Lun 13 Fév - 14:51




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Je suis toujours avec Dom dans le bar l'Elixir. Il me propose diverses activités, mais étant une quiche au billard et n'ayant rien à parier, je ne sais pas si cela lui convient tout de même. Je ne suis pas née avec ce talent ni avec de l'argent qui coule à flot …

" Il n'est pas obligatoire de parier. Malheureusement, le bar ne propose pas des séances de massage et de relaxation, car dans le cas contraire je serais directement aller à la case "détente" . "

- Cela aurait été une excellente activité en effet !  

On est alors interrompu par le barman qui nous ramène nos boissons. Elles sont très belles ! On trinque rapidement avec Dom tout en souriant. Il est vraiment adorable et charmeur. Je pense que je vais passer une bonne soirée. Je reviens alors sur le problème de l'activité. Il fait mine de réfléchir en croisant les bras et je le regarde, souriante mais impatiente.

" Sinon... il nous reste les flippers. Il y en a même des doubles, où l'on peut jouer à deux, le but étant de gagner des points et de mettre des bâtons dans les roues de l'autre. "

- Oh ouais j'adore les flippers ! Je ne sais pas si je suis forte mais ça ne peut pas être pire que le billard ! 

Le flipper me va entièrement. Je regarde les flippers que Dom me montre. Bon c'est occupé mais on va attendre que cela se libère. J'en profite pour siroter un peu mon Glamour Elixir. J'en suis fan, vraiment !

" En attendant qu'ils arrêtent, puis-je te demander d'où tu viens? "

- Hm de pas très loin, je suis née à Los Angeles.  

Je lui adresse un petit sourire. Je suis une fille de Los Angeles, même si nous avons des origines un peu éparpillées. En tout cas, je crois deviner d'où vient mon voisin d'en face à son petit accent.

- Dis-moi si je me trompe, mais tu ne serais pas un petit britannique toi ? 

Ceci expliquerait sûrement le côté un peu charmeur du jeune homme. Tout en continuant de boire je regarde brièvement autour de moi. Tous ces jeunes sont accrochés à leurs occupations : cartes, billard, flippers. Je veux jouer avec Dom moi ! D'un côté ça me laisse le temps de terminer la boisson je suppose.




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Lun 13 Fév - 22:04


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


J'avais évoquer l'idée qu'un massage dans un bar, c'aurait été le top, et j'avais souris quand la jeune femme acquiesça.  Je vais lancer l'idée, qui sait, cela pourrait marcher. Mais pour l'instant, je me concentrais sur ma boisson et ma charmante compagnie qui s’inquiéta du programme de la soirée. Je proposais les flippers, dernière carte dans ma manche et bingo, elle est partante. Je suis génial.

" Pas de souci, je serais gentil au début, mais je suis sûre que ton talent caché va se manifester pour me mettre une raclée."


Ou pas. Je suis un pro du flipper, des heures et des heures d'entraînements acharnés ont fait de moi le dieu El Flippo. N'empêche... que si elle arrive à me coller une rouste... je vais mal le vivre. Les femmes ont tellement de talents cachés qu'il faut être sur ses gardes constamment, comme une proie devant son terrier, près à bondir hors des griffes de ces demoiselles.

J'avalais une bonne gorgée de mon breuvage pour me redonner courage, gardant un œil sur les machines. En attendant qu'elles se libèrent enfin, j'interrogeais Joan sur ses origines qui me répondit venir de Los Angeles. Ouai, j'aurais pu le deviner mais je crois quand même que ses ancêtres ont été chercher le soleil ailleurs. Elle devina que j'étais Britannique. Je l'avais dis, pleines de talents!

" Exact, à quoi l'as-tu deviné? Ma beauté exceptionnelle? Mon vocabulaire digne des aristocrates?"


Ou ma modestie peut-être. Je fis un clin d’œil à la jeune femme, et du coin de l'autre œil, je vis deux gugusses quitter la salle des machines flipper. Parfait, on va pouvoir s'y mettre! Je me levais et m'approchais de Joan pour lui tendre ma main, tel l'homme galant que je suis.

" Prête pour défier le flipper à son propre jeu?"


Je la conduisis jusque sur la, et une fois devant la machine je me rendis compte que je n'avais pas de pièces pour jouer. Je m'excusais auprès de la dame, avant de courir vers le bar pour demander un échange de bon procédé: un billet contre des pièces de même valeur. Et c'est toujours en courant que je retournais voir Joan, tendant fièrement une pièce devant moi, l'insérant dans la fente. La musique caractéristique du flipper se fit entendre, les lumières clignotent, les animations minuscules de la machines s'animant comme des êtres vivants.

"Alors, tes commandes sont là, et les miennes ici. On commence gentiment, et dès que tu trouve tes marques, on compte les points."

Avais-je dis en lui désignant les boutons devant elle. Quand à la partie "gentille", c'est surtout une façon détournée de prendre moi-même mes marques, car je n'y ai joué qu'une seule fois à ce flipper double, et en plus j'étais bourré. Tout comme mon coéquipier. Un carnage.

La bille est sur le départ. Et c'est parti!

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Mar 14 Fév - 14:50




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Je suis en train de passer une très agréable soirée. Je m'amuse vraiment beaucoup et ce n'est que le début. Même si j'ai dû refuser le billard et les cartes comme activités, sachant que le massage n'était pas possible dans ce bar - comme dans la plupart je suppose - , il nous reste le flipper, un meilleur choix bien que je ne sois pas la meilleure, je ne suis pas la dernière, enfin quand on joue en famille je suis toujours très bien placée …

" Pas de souci, je serais gentil au début, mais je suis sûre que ton talent caché va se manifester pour me mettre une raclée. "

- Sui vivra verra mon cher Dom ! 

Je lui adresse un petit clin d'oeil. Puis, la conversation dérive sur nos origines. Etant née ici, il n'y a rien d'extraordinaire mais bon je lui dis quand même. Je devine même la sienne. Ce n'était pas très compliqué, je le sais, mais j'en suis tout de même très fière.

" Exact, à quoi l'as-tu deviné? Ma beauté exceptionnelle? Mon vocabulaire digne des aristocrates ? "

- Ta beauté exceptionnelle principalement ! … Non c'est surtout ton adorable petit accent. En Angleterre vous articulez plus qu'ici. 

Je ris un peu à son clin d'oeil et me remet à boire un peu. Il ne va pas se vider tout seul ce verre. En plus, le flipper double vient de se libérer, c'est génial ! Dom me tend alors sa main, que je prend et nous nous dirigeons donc vers le flipper.

" Prête pour défier le flipper à son propre jeu? "

- Je suis toujours prête ! 

Nous sommes tous les deux devant la machine, mais Dom n'a que des billets. Je n'ai pas le temps de proposer d'y mettre une de mes pièces, qu'il est déjà parti voir le barman pour faire un échange. Il revient en courant, il a l'air tout content d'avoir ses pièces, cela me fait sourire. Il insère alors la pièce, ça fonctionne, les lumières et la musique sont là. Super ! Il me montre alors où sont les touches, les manettes tout ça. Ca diffère un peu du flipper classique.

"Alors, tes commandes sont là, et les miennes ici. On commence gentiment, et dès que tu trouve tes marques, on compte les points."

- D'accord, super ! Fais attention, la chance du débutant sera peut-être avec moi sur ce coup là. 

Je ris. J'adore jouer et je vais tout faire pour gagner. Si on joue pour perdre, ça ne sert à rien n'st-ce pas ? Cela ne m'empêche pas d'être bonne perdante, du moment que j'ai tout donné. La bille est lancée, la partie peut enfin commencer. J'entends alors les petits bruits caractéristiques quand la bille touche les bumpers ou les targets. Je donne tout et je dois avoir une tête super concentrée. Je vais essayer d'éviter de faire un tilt, ce serait vraiment dommage …




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Mer 15 Fév - 18:22


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


- Ta beauté exceptionnelle principalement ! … Non c'est surtout ton adorable petit accent. En Angleterre vous articulez plus qu'ici.

J'ouvrais grand les bras, fier comme un paon après sa déclaration, m'adossant au fauteuil. Je me jette des fleurs à moi-même, avec l'aide bien sympathique de Joan qui me regarde prendre la grosse tête. Et ça ne vas pas aller mieux après que j'aurais avalé mon verre. Mais je devais bien reconnaître que c'est mon accent qui me trahit, cela fait maintenant plusieurs années que je suis ici et il reste toujours la, comme pour me rappeler d'où je viens, et qui j'ai laissé derrière moi.

C'est au même moment qu'enfin les machines se libèrent, j'emmène Joan, qui à accepté mon bras, jusqu'a ce fameux flipper double. Je ne sais même pas s'il exciste en plusieurs exemplaires, ou si le seul et l'unique se trouve juste devant nous. En tout cas, une fois que j'ai récupéré des pièces et que le jeu commence, je ne réfléchis plus et me concentre pour envoyer la bille récupérer des points.

Je vois que Joan s'en sort très bien aussi, son compteur de points est proche du mien. Et plus, elle arrive à envoyer la balle dans les zones difficiles qui rapportent beaucoup de points, comme les rampes et les spinners. Je m'active, mitraillant mes commandes pour enfin réussir à envoyer ma bille vers le trou gobeur, qui donne beaucoup points, mais ne rend pas la bille. Au moins, si je l'atteins, je gagnerais une petite avance sur Joan qui joue trop bien à mon goût.

" Et merde!"

Je viens de perdre ma dernière bille. Je me dépêche de réinsérer une pièce pour pouvoir continuer, j'en profite aussi pour vider mon verre. Je vais devoir en recommander un deuxième, il est trop bon. Je jette un coup d’œil vers la partie de la sublime demoiselle, non seulement elle a touchée toutes les cibles tombantes, récupérant un bonus, mais en plus elle a activé le Jackpot qui s'élève à un nombre beaucoup grand!

" Je pensais que tu ne savais pas jouer... M'aurais-tu mentis?"

Je plaçais une main sur mon cœur, faisant une moue blessée, je suis en pleine souffrance. Mais je ne gardais pas la position longtemps, mon jeu est prêt, je relance ma première bille. Par contre, dès que j'ai plus de billes, je retourne nous commander des cocktails, Joan aura bientôt fini le sien et je ne peux la laisser sans avoir de quoi se désaltérer.

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Mer 22 Fév - 16:53




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Dom se lance beaucoup de fleurs et cela me fait vraiment rire. J'en rajoute un petit peu, ce qui va très certainement ne rien arranger à ça. M'enfin, ça m'amuse alors pourquoi renoncer à ce qui nous ferait passer du bon temps ?

Le flipper vient alors de se libérer et il me propose main et bras pour m'y accompagner. Je ne peux refuser une offre aussi adorable. On s'y rend de ce pas et il retourne chercher des pièces, pour jouer c'est mieux. J'ai le droit à quelques explications, ce n'est pas plus mal, ce modèle est différent de ceux auxquels je joue habituellement.

La partie peut enfin commencer. Franchement, je me débrouille plutôt bien. Cela en est presque étonnant, je ne suis pas aussi "douée" avec ma famille. Même si je finis souvent entre 3è et 5è pendant nos petits tournois familiaux. Nos scores sont tout de même très serrés ce qui rend la partie encore plus passionnante. Avec Dom, nous sommes vraiment très concentrés et alors qu'il peut gagner, tout s'effondre. Je gère quand même avec toutes les cibles et je reste devant Dom. Et bim le Jackpot ! Je suis vraiment surprise, tout comme Dom apparemment.


" Je pensais que tu ne savais pas jouer... M'aurais-tu mentis? "

- J'ai dit que je ne savais pas mon niveau … Mais je ne suis jamais au-delà de la troisième place dans nos tournois. Plus souvent 4è ou 5è. Mais rassures-toi, je n'ai jamais eu autant de chance que ce soir ! Je n'en reviens pas moi-même.

Il fait une petite moue boudeuse, blessée, qui me fait sourire. Et il reprend une partie. J'en profite pour terminer mon verre avant de reprendre la parole.

- Tu es le plus fort de tous mes adversaires sois en certain. Et puis, je te l'ai dit, plus de chance que de talent. 

Je me remets à jouer à mon tour. Je suis en position, concentrée comme toute à l'heure. Nous faisons tous les deux beaucoup de bruit avec nos billes. Cela va encore être serré, je le sens. Il y a tout un tas de ding, de cling et de tululute. Je regarde brièvement chez Dom, il est à fond dedans et même légèrement devant. J'esquisse un petit sourire et retourne dans le jeu. Si je gagne deux fois de suite ce serait extraordinaire ! Il ne s'en remettrai peut-être pas. Après tout je suis une déesse. Je continue à marquer pas mal de points, enchaînant les petits "Yes", "Super" et autres exclamations à chaque gros coups.

- Si tu as besoin de pleurer, j'ai des mouchoirs dans mon sac. 

Je ne sais pas où en est son score, mais je suis assez taquine là. Je tire vite fait la langue avec un petit clin d'oeil. On sait jamais si ça peut le déconcentrer un peu. Ce n'est pas de la triche du tout, j'aime juste parler. Je rigole un peu, tout en n'oubliant pas le jeu. Ca clignote de partout, je n'ai pas encore eu à m'énerver, ou à faire de tilt. Je la sens bien, peut-être pas autant que la précédente mais cette machine m'aime beaucoup on dirait.




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Ven 24 Fév - 16:52


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


Je regardais les compteurs tourner, j'essayais de compter la différence entre Joan et moi, mais avec ce que j'ai déjà bu la fonction calculatrice est inactive. Tout ce que je peux faire, c'est torpiller mes commandes pour faire avancer cette fichue bille là où je veux. Sauf que je suis né homme, comment je pourrais rivaliser avec le pouvoir de séduction d'une femme? La machine m'a marqué perdant avant même le début du jeu.

Je ne lâche cependant pas l'affaire, ce n'est pas fair-play, et puis je m'amuse comme un fou. C'est tellement facile d'être soi-même avec Joan, elle ne se prend pas la tête et elle m'encourage dans mes bêtises. Certaines m'aurait envoyer paître plus loin depuis longtemps avec mes phrases limites lourdes. Mais pas Joan.

Je ne peux m'empêcher d'être étonné de son jeu non pas parfait mais largement suffisant pour que je me sens bête, elle rafle tout les bonus et communique presque avec la bille tant cette dernière s'en va cogner les duplicateurs de points comme si c'étaient des aimants. Je lui pose la question, elle me répond que cela doit être principalement de la chance. Ma tête de faux blessé semble l'amuser, j'ai droit à un sourire avant qu'elle ne termine son verre.

- Tu es le plus fort de tous mes adversaires sois en certain. Et puis, je te l'ai dit, plus de chance que de talent.

Je souris, les yeux rivés sur mon jeu, voyant du coin de l’œil qu'elle aussi se remet à jouer. Cette fois, je dois lui en mettre pleins la vue. Mais à peine son compteur s'était remit en marche que déjà elle s'exclamait de sa partie, ce qui me fit faire de gros yeux. Bordel, j'ai pris les mauvaises commandes ou quoi?

" J'aurais du préciser qu'utiliser ses pouvoirs de déesse est interdit. On ne séduit pas la machine, demoiselle."

Dis-je avec un regard sévère (ou pas) vers la jeune femme, un doigt en l'air comme si je réprimandais une gamine. Bien que je savais cette méthode absolument pas efficace. Joan n'y fit même pas attention, préférant alimenter son score de points supplémentaires, ce qui m'obligea à continuer également.

On joua encore quelques temps, j'étais parti entre deux jeux nous reprendre des boissons au bar. Sur 7 parties jouées, j'en avais gagné que 2, les dernières. La chance de la débutante avait tourné, ou alors elle avait fait exprès pour ne pas me froisser. Je m'en fichais, on avait bien rigolé en tout cas. Nous laissions la place aux suivants, retournant à notre table qui était encore libre. Je posais nos verres et me lovais dans le fauteuil, exténué par tout ça. Joan devait être encore plus fatiguée, après tout elle s'était produite sur scène, m'avait accompagné jusqu'ici, on avait joué comme des gamins sur les machines, maintenant on méritait de souffler un peu.

" Je lève mon verre à la grande gagnante. Je n'ai réussi qu'à te rattraper qu'en fin de course. Très beau jeu, je m'en souviendrais."

Je terminais le fond de mon verre, la faim commençait à me tirailler les entrailles. Je jetais un regard vers une pendule accrochée au dessus de la porte d'entrée qui m'est partiellement visible. Il n'est pas encore minuit.

" Est-ce que tu as faim? Je t'invite à aller manger quelque chose, si tu es d'accord."

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Ven 24 Fév - 18:08




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Nous ne cessons de jouer avec Dom. Ma deuxième partie s'annonce très bien aussi. La machine semble bien m'aimer et je ne vais guère m'en plaindre ! Je pense que la chance du débutant y est pour beaucoup mais j'en suis plutôt ravie. On se taquine l'un, l'autre sans vraiment y faire attention. Je lui ai balancé le coup du mouchoir pour pleurer et lui mes pouvoirs de déesse. C'est juste mon charme naturel Dom.

Je gagne la deuxième partie, la troisième aussi, la quatrième. Je ne comprends vraiment pas ce qu'il se passe et je suis de plus en plus étonnée de ma réussite. Dom apporte ensuite un verre chacun, un nouvel élixir j'ai hâte ! Je gagne de nouveau la cinquième. Les deux dernières sont pour Dom, je vous jure que je ne l'ai pas laissé gagner. J'ai tout donné, la machine a sûrement eu pitié plutôt.

On retourne alors à notre place, celle que nous avions quitté pour le flipper. Je m'assois d'un coup, ça fait du bien, je commençais à avoir mal partout, et puis ça fatigue aussi. Il lève alors son verre et je fais de même avec le mien, en souriant.


" Je lève mon verre à la grande gagnante. Je n'ai réussi qu'à te rattraper qu'en fin de course. Très beau jeu, je m'en souviendrais. "

- Et bien je lève mon verre à toi, Dom ! Le meilleur joueur de flipper que je connaisse ! Tu as même réussi à charmer la machine à la fin.

Je lui adresse un petit clin d'oeil en riant. Une fois calmée, je bois la dernière gorgée de mon verre. Toujours un régal. Enfin, je commence à avoir un peu faim, pourtant j'ai mangé avant de me produire … Ca doit être le sport que je viens de faire, en plus de ma prestation. La proposition de Dom, en plus de me surprendre positivement, me fait vraiment plaisir.

" Est-ce que tu as faim ? Je t'invite à aller manger quelque chose, si tu es d'accord. "

- Oh mon dieu tu es sérieux ? Je viens de sentir mon ventre réclamer à manger ! Serais-tu en train de lire mes pensées ? 

Je souris et m'appuie sur la table. Je ne sais pas si c'est vrai ou si c'est le simple hasard, mais je trouve ça merveilleux et surtout fascinant ce genre de coïncidences. Je dirai presque que la vie a un peu d'humour.

- Allons-nous nous rendre dans un autre des merveilleux endroits terriens que tu connais ? 

Je lui fais un petit clin d'oeil. C'est étonnant comment il fait ressortir mon âme d'enfant, elle n'est jamais bien loin certes, mais ça fait longtemps que je n'avais pas pu l'être autant. Une fois qu'il me confirme que c'est bien autre part, il me tend de nouveau son bras. Il n'arrête donc jamais celui-là. Je souris de nouveau et accepte. Du fait que nous avons tout payé progressivement, nous pouvons partir aussitôt de ce petit bar. C'est une bonne adresse, j'y retournerai !

- C'est pas très loin j'espère ? Rien que de penser à manger, j'ai faiiiim ! Oui je dois t'avouer un truc … Je suis très très gourmande …  

Mon entourage est au courant, Dom, non, mais maintenant oui. DU coup, il est beaucoup plus facile de me faire plaisir avec de la nourriture, que des fleurs ou des bijoux. Bah oui ça ne se mange pas, à moins qu'ils soient en sucre, là c'est différent. Enfin bref, nous marchons tous les deux, côte à côte dans Los Angeles, éclairé par la lune presque pleine.




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Lun 27 Fév - 18:34


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


- Et bien je lève mon verre à toi, Dom ! Le meilleur joueur de flipper que je connaisse ! Tu as même réussi à charmer la machine à la fin.

Je rigolais à sa remarque, peu convaincu que ce soit vraiment mon charme qui est fait son boulot, mais je la remerciais pour son compliment. Elle me fait un clin d’œil avant de terminer son verre. J'en profite pour l'inviter à manger, et fort heureusement elle accepte, visiblement affamée autant que moi. Elle me demande si je lis dans ses pensées, je ne lui réponds qu'avec un grand sourire.

- Allons-nous nous rendre dans un autre des merveilleux endroits terriens que tu connais ?


" Absolument, mais je ne me souviens plus du nom. Mais génial comme je suis, j'ai retenu le chemin pour y aller."

Je me lève, retourne près d'elle pour lui offrir mon bras, la conduisant vers la sortie. Une fois dans le frais du soir, j'inspire un grand coup, la tête un peu virevoltante dans les effluves d'alcool que j'ai ingéré. L'esprit encore clair, je vais arrêter les cocktails et m'en tenir à l'eau! C'est bien ça. Je montre l'exemple. Je marche d'un pas décidé dans la rue, sentant le poids du bras de Joan sur le mien, la guidant à travers la lumière des lampadaires.

- C'est pas très loin j'espère ? Rien que de penser à manger, j'ai faiiiim ! Oui je dois t'avouer un truc … Je suis très très gourmande …  

Je lève les sourcils au ciel, surpris par sa déclaration. Une gourmande? Je ne suis même pas étonné, mais je faisait semblant du contraire.

" Je te rassure, il est pas loin. J'espère que tu aime la cuisine italienne, sinon je vais faire un flop avec mon restaurant. Moi qui cherche à t'impressionner."


Nous débouchions sur un carrefour beaucoup plus fréquenté, les voitures déboulent de partout et les passant marchent à une vitesse époustouflante. Tout me semblait être trop rapide, le temps défile, les aiguilles tournent mais Joan et moi, nous restons aussi lent que des escargots. Mais je n'y prêtais aucune attention, j'étais heureux et joyeux, prenant mon temps pour profiter de ma compagnie charmante.

Seulement, petit problème... je ne sais plus par où je dois aller. Je regarde frénétiquement les panneaux directionnels, tentant mentalement de recréer une carte de la zone. Mais rien y fait, je suis perdu.

"Hum... Joan? Est-ce que tu me crois si je te dis que je ne sais plus dans quelle direction il faut partir?"

J'étais pas fier de moi, mais de la maison, le chemin est différent alors je me suis embrouillé avec toutes ces rues. Je me frotte l'arrière du crâne, un peu embarrassé. Il y à des restos dans le coin, mais je n'en connais pas la qualité et je ne veux pas emmener Joan je ne sais où.

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Lun 13 Mar - 10:53




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Dom m'avait proposé d'aller manger un petit truc, ce qui tombait à point nommé puisque mon ventre crie famine depuis quelques minutes maintenant.

" Absolument, mais je ne me souviens plus du nom. Mais génial comme je suis, j'ai retenu le chemin pour y aller. "

- Oh mais c'est parfait alors ! Allons-y mon cher !

En bon gentleman qu'il est, Dom m'offre de nouveau son bras et c'est dans la joie et la bonne humeur que nous sortons de ce bar pour traîner dans les rues fraîches de Los Angeles. Je me laisse guider par le britannique. Lui seul connaît le chemin après tout. Je lui fais une petit confession sur le trajet concernant ma très grande gourmandise.

" Je te rassure, il est pas loin. J'espère que tu aime la cuisine italienne, sinon je vais faire un flop avec mon restaurant. Moi qui cherche à t'impressionner. "

- J'aime toutes les cuisines du monde ! Mais à cette heure-ci, l'italienne est la bienvenue ! 

Nous avons tout de même un peu bu, il est tard aussi. Je n'ai pas vraiment goût à un plat hyper raffiné type grande gastronomie française. Une bonne pizza, une bonne assiette de pâtes ou un tiramisu seront davantage la bienvenue dans mon estomac.

On prends notre temps et on flâne dans Los Angeles plus qu'autre chose, mais je ne me rends même pas compte. La bonne humeur d'être en charmante compagnie occupant tout mon esprit. C'est alors que Dom reprend la parole.


" Hum... Joan? Est-ce que tu me crois si je te dis que je ne sais plus dans quelle direction il faut partir? "


- Je te crois oui. Comment ça se fait toi qui est si génial ? T'es jamais passé par ce chemin là c'est ça ? 

Je lui souris et je m'arrête pour que l'on puisse réfléchir à ce qu'il se passe.

- Je pense qu'il va falloir improviser une fois de plus Dom. Soit on va dans un restaurant au hasard dans ceux qui seront sur notre chemin, soit on change de programme. 

Je garde le sourire. Je m'en fiche complètement de la destination du moment que l'on s'amuse comme des petits fous. Je lui laisse le choix concernant la suite de notre soirée. On pourrait même improviser une bouffe chez lui ou moi que ça ne me déplairait pas.




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dom Holder


Messages : 66
Date d'inscription : 09/10/2016
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Mar 14 Mar - 16:08


Clap along if you feel like happiness is the truth

ft. Joan S. Brock


Tout se déroulait parfaitement. Nous en avions fini avec le flipper et les cocktails, nos ventres crient famine alors tout naturellement j'avais proposé à Joan si partir en chasse de nourriture. Elle accepta, affamée et nullement difficile en ce qui concerne le choix de l'endroit et du menu. Tant que ça se mange, je pense qu'elle sera contente, à ce stade. Une femme qui aime manger, c'est une femme en bonne santé et un cadeau du ciel.

Voulant sortir un peu de nos frontières, j'optais pour un petit resto italien. J'en connais pas loin, il me semble, et je sais que le service y est rapide. C'est pas du trois étoiles, mais c'est mieux que rien. J'avançais dans la ville au bras de la jolie métisse, flânant à mon aise, profitant de la douceur de la nuit. Malgré l'heure, les rues et les routes fourmillent encore de gens, un peu comme nous, qui passent d'un bar à l'autre, qui sortent avec des amis ou en famille, pour passer du bon temps et chasser les traquas de la routine durant quelques heures. Pour ma part, j'étais tombé sur Joan, aussi belle et talentueuse que de bonne compagnie, alors j'avais laissé tomber mes plans de me bourrer la gueule pour des activités bien plus sympathiques.

Malheureusement, ma carte routière mentale me faisait défaut. J'étais totalement perdu. Pourtant, on avait marché en ligne droite, ou presque. Mais maintenant que je me retrouvais devant ce carrefour aussi bruyant qu'un camionneur ivre, je ne saurais dire s'il faut aller à droite, à gauche ou tout droit. A tout les coups, c'est en marche arrière.

Un peu déçu par moi-même, je fis part à Joan de la situation. Aucunement inquiétée, elle rebondissait déjà sur autre chose. Je rigolais, ravi de voir un tel enthousiasme. Si seulement Dean peux en faire autant parfois, ça me changerait la vie. Avant de lui répondre, je lançais un dernier regard aux alentours. Tout ce qui pourrait m'aider, c'est la flèche directionnelle qui indique Beverly Hills. Au moins, je sais comment rentrer chez moi.

D'ailleurs... Cela me donne une idée.

" Joan. D'ici, je peux retrouver ma voiture. Et je connais le chemin pour ma maison. Un plat fait par moi-même, cela te tente?"

Mine de rien, je cuisine bien. Je sais faire un peu de tout, tant que c'est simple. Et avec une petite soeur à l'appétit d'ogre, j'avais intérêt à pratiquer souvent. Dean et Zach en profitent aussi, par conséquence, alors je peux dire être un bon cuisinier.

Je me plantais devant la métisse, la questionnant du regard, lui souriant avec un sourire charmeur pour qu'elle accepte. J'aime inviter des femmes chez moi, en tout bien tout honneur. Elles apportent une touche magique au moment présent, de part leur présence, leur charme et leur intelligence. A des degrés différents, c'est certains, mais chaque homme décrypte leurs pouvoirs à sa façon.

En ce qui concerne Joan, nous sommes sur la même longueur d'ondes. La musique nous à réunit, c'est un signe. Et moi j'y crois.

© Billy Lighter



La séducation est de l'ordre du rituel,
le sexe et le désir de l'ordre du naturel.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joan S. Brock


Messages : 96
Date d'inscription : 30/12/2016
Age du personnage : 24
Localisation : Sur le dancefloor

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Happy
Song:


MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   Dim 19 Mar - 19:45




Clap along if you feel like happiness is the truth ft Dom Holder





Avec Dom, nous sommes en routes pour de nouvelles aventures gustatives. Nous arpentons les rues de Los Angeles, tranquillement, à notre rythme en direction d'un bon restaurant italien. Enfin, c'est ce qui était prévu avant que Dom ne m'avoue ne plus se souvenir du chemin. Cela me fait sourire.

Je m'arrête afin que l'on puisse réfléchir à une solution. Parmi ce que j'ai proposé, le changement de programme semble être adopté par Dom. Je l'écoute, le sourire aux lèvres.


" Joan. D'ici, je peux retrouver ma voiture. Et je connais le chemin pour ma maison. Un plat fait par moi-même, cela te tente? "

- Oh bah oui pas de problèmes, c'est parti pour le restaurant Chez Dom !

J'ai prononcé le "nom" du restaurant avec un français plus ou moins correct et avec un grand accent américain. Dans le coin, dès qu'il y a un restaurant français c'est Chez Machin, pour les italiens c'est souvent avec casa di ou della Machin. Ca me fait sourire mais au moins, on sait exactement dans quel type de restaurant on va et on a une idée de ce que l'on va manger. Je ne sais pas en revanche ce que me prévoit Chez Dom, peut-être que ce serait plutôt Casa Di Dom.

On reprend alors tous les deux la route, dans la joie et la bonne humeur. Nous nous dirigeons vers sa voiture afin de terminer la soirée chez lui. J'ai pas l'habitude d'aller si vite chez un homme, mais le feeling passe tellement avec Dom que cela ne me fait rien du tout d'avoir pu dire oui si vite.


- Est-ce que c'est possible de savoir ce que tu nous cuisineras ou c'est surprise ? Ce que tu sais faire en général ça me va aussi/ 

Je lui adresse un large sourire. Nous continuons de marcher et nous arrivons vers tout un tas de voiture et l'on s'arrête à côté de l'une d'elle, je devine assez facilement, qu'il s'agit de celle de l'adorable britannique, Dom. Il m'ouvre la portière et je m'installe côté passager. Il la referme et s'installe peu après. Je lève alors les bras.

- Direction la maison de Dom le batteur des Winter Wolves !  

Je m'exprime sur un ton très joyeux tout en riant. Je sens que la soirée va vraiment être géniale en sa compagnie. Je doute qu'il soit possible de s'ennuyer avec lui de toute façon ! Il est tellement fun, drôle et sympathique que cela me semble impensable.




 
ain't no mountain high enough
Ain't no valley low enough, Ain't no river wide enough To keep me from getting to you babe.
©️ Miss Pie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Clap along if you feel like happiness is the truth {ft Dom Holder}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» Happiness is free.
» pursuit of happiness + le 16/10 à 15h54
» Clap Your Hands [James & Pollo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: South L.A. :: The Crazy Ginger-