AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Fireworks [PV Howard][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Abel Hudson


Messages : 299
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Dim 19 Fév - 13:49



Fireworks
ft. Howard Stone


Howard Stone avait brusquement réapparu à L.A. Il avait contacté Timmy pour savoir où The Burning Fire en était. J'étais là quand le manager avait reçu l'appel puisque à défaut que le groupe lui-même avance, autant prendre les devants sur tout ce qui tournait autour d'eux. Et la lubie de l'Anglais pour le moment, c'était la pyrotechnie.

J'avais vu le visage de Timmy Evans se crisper douloureusement de colère quand il avait entendu la voix du batteur à l'autre bout du fil. La villa de Howard était partie en fumée et Howard aussi... De quoi foutre une angoisse monstre au manager qui avait déjà trimé pas mal pour reconstituer un groupe amputé de Kayden James et ensuite des musiciens que le nouveau chanteur, Jerry The Kid, avait fait fuir.

Alors la disparition du batteur avait eu de quoi foutre un peu les jetons à tout le monde. Moi y compris.

Et alors que Timmy s'énervait, moi, j'avais plutôt été soulagé de l'entendre.

Mais j'avais ensuite quitté la pièce pour laisser le manager s'arranger tranquille avec son musicien. Mais du couloir, j'avais bien entendu que le ton était monté sans pouvoir cependant comprendre ce qui se disait.

Quand j'avais pu à nouveau entrer dans le bureau, tout ce qu'Evans, le visage fermé, m'avait dit, c'était que je n'avais qu'à montrer au batteur que, nous, on avait bossé pendant que, je cite : « Il se la coulait douce. »

Lundi, Delfino avait entamé une formation avec des artificiers. Cette formation, je l'avais déjà suivie quelques semaines plus tôt, alors que Delf n'avait pas encore été engagé chez MTI. Mais vu l'humeur de Timmy Evans à ce moment-là, je n'avais pas osé lui demandé si on ne pouvais pas reporter la démonstration pour Howard à la fin de la formation du petit latino pour qu'il puisse y participer.

J'avais ensuite, moi, recontacté Howard pour lui donner rendez-vous sur les routes désertes de Malibu. Ce serait aussi l'occasion, peut-être, de parler un peu avec le musicien qui avait quand même perdu tous ses biens dans l'incendie de sa villa.
J'avais donc chargé les feux d'artifices dans l'Impala et avait parcouru un moment les routes sinueuses de Malibu, jusqu'à arriver à l'endroit que j'avais indiqué au batteur pour qu'il puisse m'y rejoindre. Je lui avais bien proposé de passer le prendre s'il me disait où il créchait. Mais il avait affirmé qu'il viendrait par ses propres moyens, avec sa voiture qui était pratiquement tout ce qui lui restait depuis l'incendie.

J'avais presque fini de décharger mon véhicule quand j'avais entendu le moteur de la Mustang de Howard. Je m'étais tourné dans sa direction, sourcils froncés à cause de ses phares dans ma figure. Il manquait un rétroviseur latéral à sa voiture... Bizarre.

Quand Howard descendit de sa voiture, je courus vers lui pour lui donner l'accolade.

-Howard ! Oh putain, tu nous a foutu les jetons, tu sais ça ?

Ouais, parce qu'il aurait pu prévenir qu'il se taillait en Écosse avec sa guitariste qui avait prévu d'aller rendre visite à sa famille. Evans aurait pas été contraire, j'en étais sûr, après ce qui était arrivé à Howard.

-Comment tu te sens ? Content de te revoir à L.A.

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1068
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Lun 20 Fév - 13:28



Fireworks
ft. Abel Hudson


Timmy n’était pas content… Sa voix, d’habitude si calme, laissait transparaitre de la colère. J’venais de rentrer d’Ecosse quand j’me suis décidé à appeler Timmy pour lui demander où on en était. J’croyais que ça lui ferais plaisir… Mais à la place, il m’engueula en disant que je n’avais pas à disparaitre comme ça sans donner de nouvelles. J’lui ai expliqué que j’étais parti avec Apolline tout de suite après l’incendie et qu’j’avais pas eu le temps de prévenir… Mais ça n’a pas suffi à atténuer sa colère. Et j’avais pas d’autres arguments…

En tout cas, ce coup de fil m’avait rappelé un truc : j’étais bien revenu à L.A…. Et j’m’emmerdais déjà… Apolline m’hébergeait le temps que j’retrouve un logement et c’était le seul rayon de soleil dans ma vie pour le moment. J’sais pas ce que j’aurais fait sans elle.

Enfin le seul, pas vraiment… A mon retour à Los Angeles, je suis retourné sur les lieux de l’incendie pour récupérer ma Mustang. J’ai été faire le tour de ma maison quasi détruite pour voir si j’pouvais pas retrouver quelques objets à moi intact. Et quand je suis descendu dans ce qui restait de mon studio, j’y ai retrouvé Aria… A part qu’elle était noir de suie, elle n’avait rien… J’avais appelé un roadie chez MTI pour qu’il la sorte de là et qu’il la ramène dans les studios de MTI pour la nettoyer. J’crois que c’était la première très bonne nouvelle depuis mon retour de voyage.

Ma p’tite routine reprenait son cours. Et, j’finis par avoir un coup de fil d’un autre roadie, Abel Hudson, alors que j’me la coulais douce chez Apolline à regarder la télé. Il voulait qu’on ait essayé des feux d’artifice. Des tous nouveaux trucs qu’on allait utiliser pour les concerts. J’souriais même s’il ne pouvait pas le voir. Faire péter des trucs ça allait m’éclater. J’acceptai sans hésiter même si le rendez-vous se faisait sur les routes de Malibu… C’était pas vraiment l’endroit où j’voudrais être… Mais si c’était pour m’amuser un peu, j’pouvais bien prendre le risque. Surtout que j’allais pas être tout seul.

J’pris ma Mustang dont le rétroviseur était toujours manquant pour me retrouver, un temps plus tard, à l’endroit du rendez-vous. Abel était déjà là à décharger le matériel. J’descendis de ma voiture. Et Abel vint vers moi tout content de me voir. J’lui souris et lui rendit son accolade. J’lui avais foutu les j’tons apparemment. Un peu comme à Timmy… Il avait eu peur aussi. Ils croyaient quoi tous ? Que j’m’étais cassé de L.A pour toujours ? Que j’m’étais enterré vivant ? C’est pas mon genre…

-Il parait… Tout le monde me dit la même chose… Vous pensiez tous que j’étais mort ou quoi ?

J’rigolai. Abel, c’était un brave type. Il était roadie pour The Burning Fire depuis quelques semaines. Et j’l’aimais déjà bien.

Il me demanda si j’allais bien. J’pouvais pas dire que j’allais mal. Le voyage en Ecosse avait été super. Et j’avais presque réussi à totalement oublier Maria grâce à la guitariste. J’avais même retrouvé Aria…

-J’vais bien… L’Ecosse c’est un beau pays. On a visité plein de villes.

Je passai les détails, bien sûr. La relation à bénéfice mutuel qu’on avait établi Apolline et moi était notre p’tit secret. J’étais doué pour garder les secrets. Et j’étais doué pour mentir. J’crois que j’suis un aussi bon batteur que menteur.

-J’ai même retrouvé ma batterie préférée dans les décombres de ma villa. J’crois que j’ai de la chance…

Je souriais toujours, les mains dans les poches.

-Alors, on va faire péter des feux d’artifice c’est ça ?

Mon sourire s’agrandit. Si j’pouvais faire péter un truc ou l’autre au milieu des routes de Malibu, j’crois que ça me fera le plus grand bien.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 299
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Mar 28 Fév - 17:34



Fireworks
ft. Howard Stone


La rockstar avait bonne mine. Enfin, de ce que je pouvais en voir dans l'obscurité, en tout cas. Il m'avait rendu mon accolade énergique et je lui avais avoué qu'on s'était pas mal inquiété pour lui. Et par « on », j'entendais tout le monde : les roadies, Timmy et même cet OVNI de Nathan ! Quant à la réaction de Howard... Et bien ce fut une réaction à la Howard Stone, quoi. Nonchalant à souhait, à en faire péter des durites à certains, dont son propre manager dont le flegme anglais vacillait dès l'évocation du nom « Stone ».

-Je sais pas... Ta baraque crame et puis plus de nouvelle de toi... Y a de quoi se poser des questions, non ?

Et lui, il rigolait, il trouvait ça marrant. Tant mieux quelque part. Je préférais le voir comme ça, fidèle à lui-même, plutôt qu'à se taper une déprime. Je rigolai à mon tour.

-Les gens en générale s'inquiètent pour ceux qu'ils apprécient. Et pas mal de gens t'apprécient chez MTI...

Mais bon... Je savais pas si une rockstar comme lui en avait quelque chose à faire. Ce n'était pas comme Apolline ou Nathan qui étaient encore relativement nouveaux dans ce monde. Howard, lui, surfait sur la vague The Burning Fire depuis quelques années déjà, et, Kayden James dans le coma depuis un bail, les autres membres du groupe originel ayant démissionné, il restait le seul véritable lien entre l'ancien et le nouveau The Burning Fire. Pour faire court, il n'était pas n'importe qui, et il le savait.

Je lui avais demandé comment il se sentait et il disait aller bien, avoir bien profité de l’Écosse. Mais ce fut la suite qui me surpris. Il avait retrouvé sa batterie dans sa villa et, pour être passé devant et m'être arrêté un moment pour constater les dégâts...

-De la chance ?... C'est plutôt ce que j'appellerais un putain de miracle!

Il souriait, les mains dans les poches. Comme si ce qui lui arrivait était tout à fait normal. Comme si la chance avait toujours fait partie de sa vie et qu'il en était presque blasé. Mais dans le fond, derrière ces airs qu'il se donnait, ça devait quand même être un sacré soulagement pour lui !

Il demanda si on allait faire péter des feux d'artifices et ce fut à mon tour de lui sourire fièrement.

-Ouais ! Timmy en a choisi toute une panoplie. C'est son obsession du moment !

Je pris une des caisses et l'ouvris à l'aide d'un pied de biche, dévoilant les fusées au regard du batteur.

-Je suis sûr que ça aurait plu à Nathan d'être ici, mais il est indisponible. Sa mère, probablement, qui l'a privé de sortie ou une prise d'otage par les androïdes. Ou les deux. Enfin, tu vois le genre?

Ça ne faisait que quelques semaines que je m'occupais des affaires de The Burning en plus de The Lightening, mais j'avais déjà compris que Nathan ne vivait pas sur la même planète que nous. Un peu comme Cash, sans être comme Cash...

-Enfin soit, Dans ce que Timmy a choisi, faut choisir les fusées qui vous plaisent le mieux. Certains roadies dont un de mes meilleurs potes sont actuellement en formation pour que tout se passe bien. Parce que, je te préviens direct, c'est pas des jouets, ces trucs-là. Et crois-moi, t'as aucune envie de te faire exploser la main et ce pour de multiples raisons.

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1068
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Ven 3 Mar - 12:19



Fireworks
ft. Abel Hudson


Abel s’était inquiéter. Tout le monde s’était inquiéter. J’vois pas pourquoi… C’est pas parque que ma baraque crame que j’vais me taper une déprime et penser à m’barrer ou à m’suicider. J’suis plutôt du genre à relativiser. Et Apolline m’avait permis de relativiser. Abel m’expliqua pourquoi tant d’inquiétude. Ma disparition subite en était le déclencheur. J’haussai les épaules.

-Ouais… J’avais pas pensé à ça…

J’avais pas pensé à prévenir ni avant de partir, ni en arrivant. Et c’est ce que Timmy m’avait reproché. Mais bon, c’est bon, plus besoin de s’en faire. J’suis là maintenant…

Et Abel ajouta que pas mal de gens m’appréciaient chez MTI. Et que c’était pour ça qu’ils s’étaient tous inquiéter. Mon attitude nonchalante changea un rien et j’affichai un sourire reconnaissant sans vraiment n’en rendre compte.

-J’sais et c’est cool.

J’savais pas vraiment en fait. Les gens chez MTI, ils tournent autour de nous, bossent pour nous et font tout pour nous. Mais de là à penser qu’ils tiennent vraiment à moi, c’était pas pareil. Et l’entendre, ça faisait drôle un peu. J’me croyais pas seul au monde et abandonné de tous. J’suis pas ce genre-là. J’avais des vrais amis. Mais p’tètre encore plus que je ne l’aurais imaginé.

Je parlai de l’Ecosse à Abel. Que je m’étais bien amusé et que, par chance, j’avais retrouvé Aria dans les décombre de ma villa. J’avais de la chance dans mon malheur. Même si Abel voyait ça comme étant plus un miracle.

-Chance… Miracle. C’est pareil tu sais. Ce qui compte c’est qu’Aria soit intacte.

Et elle l’était. Elle était un peu sale, mais les roadies allaient la remettre comme neuve. J’pourrais la laisser au studio le temps que ma villa soit retapée. L’assurance avait marché, ce qui était pas plus mal. J’aurais été dans la merde si ça n’avait pas été le cas.

J’regardais Abel avec le sourire. On allait faire péter des feux d’artifices et ça m’éclatait déjà d’avance. Apparemment, faire péter des trucs c’était la nouvelle obsession de mon manager. J’crois que c’est à cause de Roadtramp. Ils avaient fait forts à la dernière tournée en tout ce qui était pyrotechnie. Et j’avoue que voir ça dans un concert de The Burning Fire ça me motivait déjà.

-C’est mieux que son obsession pour le thé et la ponctualité.

J’souris un peu plus. Et Abel ouvrit une caisse où se trouvaient des fusées et des feux d’artifice. Je sifflai d’admiration. Ça allait faire du bruit, tout ça. Et c’était pas pour me déplaire. Abel, lui, regrettai un peu que Nathan n’ait pas pu venir. Un truc avec sa mère ou avec des androïdes, il ne savait pas vraiment. Avec Nathan ça pouvait être un peu des deux. Une prise d’otage par les androïdes qui aurait mal tourné et du coup, sa mère qui le prive de sortie. J’parie qui serait prêt à foutre la baraque de sa mère en l’air juste à cause les personnages imaginaire qu’il y a dans sa tête.

-Ouais j’vois l’genre. Sa mère, je pense qu’elle croit toujours que Nathan a 10 ans. Ok, il est barge et on dirait qu’il en a 5 mais c’est pas une raison. Tant pis pour lui. Il a cas sortir des jupes de sa mère, il a les thunes pour.

Nathan restait un mystère pour beaucoup de gens. Mais j’avais abandonné l’idée d’essayer de le comprendre. J’le prenais comme il venait. Tant qu’il chantait et qu’il écrivait de bon morceau, j’m’en foutais un peu de ce qu’il croyait… Tant qu’il finit pas par me prendre pour un super-vilain tout va bien, j’suppose.

Abel m’expliqua qu’il faudra choisir les meilleures fusées parmi celles qu’il avait apportée. Certains roadies allaient être formé à la pyrotechnie pour ne pas que tout foire et qu’on s’envole en fumée.

-C’est des jouets dangereux…

Je souris. Il venait de dire que c’était pas des jouets. Mais j’étais moi…

-Mais j’vous fais confiance à vous tous, les gens formés.

Je regardai les fusées avec un sourire qui en disait long. J’voulais faire péter ses trucs et que ça fasse un max de bruit et de couleurs. Je pris une fusée sans douceur aucune et la sortit de la boite.

-On fait péter celle-là ! J’veux faire péter celle-là.

La plus grosse de la caisse, bien sûr… J’étais comme un gamin devant tant de jouet.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 299
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Dim 12 Mar - 19:33



Fireworks
ft. Howard Stone


Howard était juste incroyable. Le pire, c'était que malgré qu'il avait l'air de s'en foutre, de ce que je lui disais et de l'inquiétude des autres, c'était que je n'arrivais pas à lui en vouloir. J'avais l'impression d'avoir en face de moi un enfant qui ne se rendrait juste pas compte de ce qui se passe autour de lui. Howard, comme il le disait si bien, n'avait tout simplement pas pensé que les gens pourraient s'en faire un peu pour lui...

Et moi, je le regardais, atterré... Sur le cul... Vous voulez répondre quoi, à ça ?

Alors j'essayais de renchérir, de lui faire ouvrir les yeux, en lui disant que les gens l'appréciaient, chez MTI. Je fus tout de même alors content de voir un sourire reconnaissant s'afficher sur son visage malgré que dans les mots, il restait très radin. Mais au moins, peut-être que la prochaine fois qu'il déciderait de disparaître, il penserait au moins à passer un coup de fil à quelqu'un pour signaler qu'il respirait encore.

Il accordait, par contre, énormément d'importance à sa batterie qu'il nommait Aria. Il avait été extrêmement content de la retrouver intacte dans sa villa qui était pourtant partie en fumée. Encore une fois, j'étais sur le cul suite à cette nouvelle. Putain... Ce gars crevait littéralement de bol.

-T'as fait un pacte avec le diable ou quoi?

Enfin... en tout cas, pacte ou pas, il était temps, maintenant qu'il était de retour, de penser un peu à l'avenir de The Burning Fire et cet avenir semblait plus obséder leur manager que les membres du groupe eux-mêmes. J'avais donc annoncé à Howard que, ouais, on allait fait péter des fusées, que c'était la nouvelle marotte de Timmy Evans. Et comme c'était un minimum dangereux, ça plaisait à Howard, fatalement... Je rigolai quand le batteur affirma que c'était mieux que l'obsession de Timmy pour le thé et la ponctualité.

-On est d'accord!

Les manières british de Timmy était élégantes, stylées et tout ce qu'on voulait. Mais c'était clair que pour les américains que nous étions, faire exploser des fusées, c'était plus amusant que boire du thé.

Quand j'avais ouvert la caisse de fusées devant les yeux de Howard, il avait sifflé d'admiration et j'étais content de ce petit effet. Pour un premier job seul avec Stone, c'était pas mal amusant ! Mais j'avais fait part au batteur de mon regret que le jeune Nathan soit de la partie. Il aurait adoré, j'en étais sûr !

Howard, lui, était pas tendre avec Nathan. Mais est-ce qu'il l'était avec quelqu'un, au final ? A part avec la gente féminine, rien n'était moins sûr. Et puis, c'était vrai que je ne devais pas travailler avec Nathan. Pas directement tout du moins... Mais fallait avouer qu'à la longue, le comportement du chanteur devait être difficile et fatiguant  à gérer.

J'avais expliqué au batteur que le principe, c'était de choisir les fusées qu'il aimerait le mieux.

Évidemment, il me sortit la plus impressionnante du lot, sans aucune douceur ni précaution. Mais bon, sans rien pour l'enflammer autour, ça allait quand même pas péter tout seul.  

-Ben faut croire que la taille compte pour toi...

Je lui dis, en rigolant... Puis, je pris la fusée et lit en vitesse le mode d'emploi avant de la planter au sol.

-En parlant du petit Nathan... Qui est pas si petit que ça, tu vas me dire... Je me suis toujours demandé, et je suis pas le seul... Il est... est-ce qu'il est tout à fait normal ?

Histoire de savoir, de pas dire de connerie si jamais il avait vraiment un problème...

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1068
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Mar 14 Mar - 12:53



Fireworks
ft. Abel Hudson


J’étais tout content d’avoir retrouvé Aria intacte. J’pensais pas que ça arriverait vu dans quel état ma villa était. J’devais avoir une bonne étoile ou bien juste un bol de cocu… Et, en y repensant, c’était p’tètre simplement ça. Parce que bon, pendant que ma villa s’était mise à cramer, Maria, elle, s’était déjà permise de passer du bon temps avec Ricci (c’est ce qui paraissait, en tout cas). Donc, pour ça, j’méritais bien qu’Aria soit intacte. Abel parla, lui, d’un pacte avec le Diable. Je rigolai en haussant les épaules.

-P’tètre bien. Mais si c’est le cas, j’m’en rappelle plus. J’étais peut-être bourré.

Mais revenons aux feux d’artifices. J’avais hâte de faire péter tous ces trucs aujourd’hui. Apparemment, tout ce qui était effets pyrotechniques était devenu la nouvelle obsession de mon manager. Rien à voir avec ses autres obsessions que sont le thé et la politesse. C’était quelque chose de bien mieux que ça. Et j’regrettais pas ce petit changement chez Evans. Abel était d’accord. C’est sûr que, qui d’autres à part Timmy pouvait tant aimer le thé et la politesse ? Eileen, peut-être… Même si la p’tite Anglaise me semblait déjà moins coincée que son petit-ami.

Abel ouvrit une caisse remplie de fusée de toutes sortes. Mes yeux brillèrent d’admiration devant tant de beaux joujoux. Abel n’avait qu’un seul regret, c’était Nathan ne soit pas là. Nathan aurait pu être là s’il arrivait à être autre chose qu’un gamin un peu abruti qui vit encore chez sa mère. C’est, en gros, ce que j’expliquai à Abel sans y aller de main morte. Le gosse avait plein de thunes depuis la sortie de l’album et il vivait encore dans l’Eastside…

Abel m’expliqua quelques trucs sur les fusées. J’écoutai d’une oreille distraite. J’étais bien plus occupé à regarder quelle fusée on allait faire péter en premier. Et je repérais la plus grosse fusée de toute la caisse. Plus c’est gros plus ça fait du bruit, non ? J’voulais faire du bruit ! Je la sortis très vite. Et je la montrai à Abel. C’est celle-là qui allait péter en premier ! Abel constata que, pour moi, c’est la taille qui comptait. Je souris. Manquait pas d’humour Abel.

-J’suppose que c’est comme pour les armes : plus le calibre est gros, plus ça fait de dégâts et de bruit. Et j’aime les dégâts et le bruit.

On pouvait p’tètre même me définir comme ça. J’faisais beaucoup de bruit et beaucoup de dégâts en règle générale. Suffisait de demander à ce flic qui m’avait arrêté après mon cash à Downtown.

Abel prit la fusée et se mit à lire le mode d’emploi. J’crois que j’aurais été seul avec ces petits joujoux, j’aurais même pas cherché à lire le mode d’emploi. Trop de lignes, pas assez fun. Et ce n’est pas parce que je suis trop con pour le comprendre, c’est juste parce que j’suis pas patient assez.

Abel planta la fusée au sol. Et je souris mettant mes mains dans les proches. Alors qu’il préparait tout, il me parla encore de Nathan. C’était un foutu mystère pour tout le monde ce type. Mais j’crois qu’il y avait que moi qui n’essayais plus de le comprendre. Les autres, ils cherchaient toujours à savoir. Pour ça qu’Abel me demanda s’il était tout à fait net. J’haussai les épaules.

-J’en sais rien… Il n’est pas net, c’est clair. Il n’est pas tout seul dans sa tête, à mon avis. Ou il joue un rôle… J’sais pas. Mais, j’crois ce qu’il me choque le plus, c’est qu’il préfère le coca à la bière. Ses délires sur les androïdes, c’est rien comparé à son manque d’intérêt pour l’alcool et tous ces trucs funs.


J’laissais Abel définir lui-même « tous ces trucs funs ». J’sais pas, en dehors du studio, ce que foutait Nathan à part lire des comics et regarder les dessins animés…

-Parait qu’il a un casier judiciaire… Mais j’le vois bien commettre des crimes par inadvertances.

Je souris dévoilant à Abel toute la nonchalance de mon attitude autant dans ma façon de parler que dans mes gestes.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 299
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Mer 22 Mar - 18:18



Fireworks
ft. Howard Stone


Je le savais déjà, mais j'avais maintenant confirmation que avec Howard Stone, il y avait largement moyen de s'amuser. Certes, l'homme avait une liste de défauts longue comme mon bras. Mais jamais je n'aurais su le qualifier de mauvais. J'avais donc éclaté de rire quand le batteur avait déclaré que s'il avait passé un pacte avec le diable, il ne s'en rappelait plus parce qu'il devait être bourré...

Bien que, était-ce réellement marrant ou y avait-il lieu de s'inquiéter du penchant prononcé pour l'alcool de Howard?

Sûrement, mais ce n'était pas vraiment mon rôle, pas encore... Timmy Evans venait à peine de m'ouvrir les portes de l'entourage de The Burning Fire et j'étais encore bien loin de partager avec les membres du groupe le type de confiance que je pouvais me targuer d'avoir avec les membres de The Lightening.

J'avais préparé la première fusée choisie par Howard... La plus grosse, évidemment... Le reste de nos commentaires furent pleins d'humour. Et pas pour autant dénués de logique de la part du batteur qui compara la grosseur de la fusée avec le calibre d'une arme... Continuant à lire en gros les recommandations, je répliquai:

-On verra ça quand ça pètera... Timmy a précisé qu'il avait forcément choisi des tons oranges rouges, les couleurs feu quoi... De même que certaines fusées donnent l'illusion d'un incendie...

Je relevai mon regard vers Howard... D'abord prêt à repartir dans l'inquitude et lui demander s'il était pas trop traumatisé par l'incendie encore récent de sa villa. Je choisis finalement de miser sur sa nonchalance et son enthousiasme teinté d'un humour parfois borderline. S'il l'était, je voyais pas pourquoi je jouerais les bien élevés...J'eus un sourire malicieux...

-Je suppose que Evans s'est dit que tu étais le mieux placé pour savoir quelles fusées donneraient une touche réaliste au concert!

La fusée prête à être mise à feu, j'avais posé des questions sur Nathan qui restait une véritable énigme pour moi ainsi que la plupart des roadies... Mais Howard ne m'apportait pas vraiment de réponse seulement des suppositions, des théories... Qui, bien évidemment, me firent marrer...

-Un casier judiciaire, sérieusement? Bien que... Il est pas méchant, mais s'il a des vrais délires de schizo, ça se pourrait qu'il fasse des conneries sans s'en rendre compte...

Je fouillai dans la poche de mon jeans, en sortit un beau zippo chromé. Je ne fumais pas, mais c'était un bel objet et ça pouvait toujours servir... Je le lançai à Howard.

-Allez va... Amuses-toi. Suffit d'allumer la mèche, sans rien toucher d'autre puis de te reculer avant qu'elle ne décolle, ok?

Je souris en coin.

-Allez, Howard, réveille nous deux ou trois snobinards du coin...

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1068
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Jeu 23 Mar - 16:13



Fireworks
ft. Abel Hudson


On allait faire péter la plus grosse ! Ça allait faire plein de bruit si c’était comme pour les calibres des armes. Plus c’est gros plus ça fait du bruit. J’étais surexcité à ma façon alors qu’Abel lisait la notice. On s’en fout de la notice. Faisons péter ce truc !

Abel m’expliqua que Timmy avait choisi des trucs dans des tons « feux » pour que ça fasse effet incendie. C’était un choix artistique assez obvious. Il ne fallait pas être un génie de l’art de la pyrotechnie pour jeter son dévolu sur ce choix. The Burning Fire = effets rouge feu… Prévisible.

-Putain ? C’est vrai ? Il a choisi ça ? Le vert et le rose ça aurait été plus représentatif, j’trouve.

Je jouais sur l’ironie. Et je ricanai un peu. Timmy était un bon manager… Mais, là, même un gamin de 2 ans et demi aurait pu avoir la même idée que lui. Bien sûr que les gens s’attendaient à voir ces couleurs à notre show. Et bien sûr que c’était cool.

Et Abel ajouta qu’Evans supposait que j’étais le mieux placé pour savoir si ça faisait bien réel. Aïe, ça fait mal… C’était sûrement innocent de la part d’Abel. Et je lui en tenais pas rigueur… Enfin, si… Assez pour essayer de le faire culpabiliser pour le fun en prenant un petit air malheureux et en disant :

-C’est trop tôt pour la blague…

Je tenais le même air quelques seconde avec de rire un peu.

-J’déconne. Ouais, j’crois être le mieux placé pour savoir si ça fait réaliste. On pourra demander à Ricci si c’est bon aussi comme ça on aura deux avis. Après tout, il l’a vu d’encore plus prêt que moi, ce con.

J’rigolai. Je venais de révéler, pas si innocemment que ça, que Ricci avait été plus que témoin de mon incendie lui aussi. J’vois pas pourquoi j’cacherai que cet enfoiré m’a volée ma petite-amie.

On revint sur Nathan pendant qu’Abel mettait la fusée en place. Nathan était un cas social. Il venait de l’Eastside, en même temps. On pouvait pas trop lui en demander. J’révélai à Abel la rumeur qui disait qu’il avait un casier judiciaire. Abel pensait que s’il était schizo il pourrait faire des conneries sans s’en rendre compte. J’haussai les épaules.

-P’tètre bien… Ça pourrait être marrant. En tout cas, j’suis sûr que le juge le croira s’il plaide la folie. Tout le monde le croirait. Même s’il est pas dingue. Ce que je doute. Il doit avoir un câble mal relié, c’est pas possible autrement.

Il était pas tout juste dans sa tête, le Nathan. Mais il faisait de la bonne musique. J’me fichais donc un peu de son dossier psychiatrique. Il y a plein d’autres rockstars qui ne sont pas tout justes et qui font de belles carrières. C’est tout ce qui compte pour le monde.

Et Nathan, c’est Nathan. J’préférais qu’on cause fusée et qu’on fasse du bruit. Et quand Abel sortit son zippo super beau, je souris d’un tout grand sourire. Il me le lança et je le rattrapai au vol. Il m’expliqua comment faire. J’avais pas vraiment besoin d’explication. J’avais déjà fait péter ce genre de trucs quand j’étais gamin. Enfin, pas des aussi grands mais c’était pareil.

-Ok, vieux.

Et j’étais encore plus motivé quand il m’incita à réveiller tous les snobinards du coin. J’en avais un en particulier en tête. Et j’savais que la fusée, placée comme ça, était tournée vers la villa de ce connard de Reed.

-Avec un tout grand plaisir !

Mon sourire était sans équivoque. Je mis le feu à la mèche et me reculai comme Abel me l’avait demandé.

-C’est parti !

La fusée décolla et fit un bruit pas possible quand elle explosa en l’air formant un très beau tableau enflammé. Rouge comme le feu. Les étincelles lumineuses se reflétaient dans mes yeux brillant.

Je me tournai vers Abel.

-Génial !!! On recommence ? On en fait exploser plusieurs à la fois ? Ça fera encore plus de bruit !

Je m’approchai de la caisse et sortit plusieurs fusées sans attendre le feu vert d’Abel.

-Genre c’est cinq-là !

Je montrai du doigt les fusées que je venais de sortir.



@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 299
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Mar 11 Avr - 9:06



Fireworks
ft. Howard Stone


Howard se foutait gentiment de la gueule de son manager. Et du coup, me prenant au jeu, je tentai une pointe d'humour noir. Mais je fis tout de suite moins le malin quand je vis le visage du batteur se décomposer. Mais il avait eu l'air tellement en forme! Tellement nonchalant! Je pensais qu'il était déjà passé outre l'incendie de sa villa! Je le pensais pété de thunes et il avait su récupérer sa batterie... Mais non, apparemment, c'était trop tôt...


J'avais déjà fait un pas vers lui, prêt à m'excuser, quand il se mit à rire. Je grommelai avant de simuler le geste de lui mettre une baffe de loin en rigolant.

-J'y ai cru, enfoiré...

Il m'approuvait, maintenant, disant qu'en effet, il était bien placé pour savoir ce qui ressemblerait le plus à un incendie. Mais que Ricci aussi. Je penchai la tête sur le côté. Ricci aussi? Pourquoi Ricci aussi? Ils ne mentionnaient pas Ricci, dans la presse, si je me rappelais bien... Alors, tout en continuant à préparer le matériel, je posai la question...

-Qu'est-ce que Ricci a à voir là-dedans?

Il ne bossait même pas chez MTI, le Ricci... Et j'avais complètement oublié que le manager italien habitait dans le même quartier que la rockstar...

Et pour ce qui était de l'énigme Jerry The Kid, Howard ne semblait pas en mesure de la résoudre. Il travaillait avec sans pouvoir dire si le chanteur de son groupe était sain d'esprit ou pas. Je finis par hausser les épaules.

-Tant qu'il est pas méchant, on s'en fout un peu, quelque part...

Ouais... Si L.A.People avait raison, il avait quand même attaqué quelqu'un chez MTI, si je me rappelais bien. Il était pas tout seul, d'après l'article, mais je n'arrivais plus à retomber sur le nom de la personnalité qui était aussi mentionnée dans l'article.

Je voulais poser la question à Stone, mais lui, il voulait surtout faire péter la fusée.

Je lui avais alors donné de quoi faire, ainsi qu'un peu de motivation, comme s'il en avait besoin. Il alluma la première en faisant gaffe comme je le lui avais dit. Bon, le tout était de ne pas le laisser s'emballer maintenant... Et vu son enthousiasme une fois la première fusée partie en fumée, c'était pas gagné.

Il voulais en faire péter cinq en même temps maintenant, j'éclatai de rire.

-Bon, allez, faisons-nous plaisir! Mais tu fais gaffe, hein! Je vais les installer.

Je me mis au travail, plaçant les fusées à bonne distance l'une de l'autre avant de faire en sorte de relier les mèches entre elles. Puis, je posai enfin la question que je voulais poser.

-Et cette histoire d'agression chez MTI que Nathan aurait fait... C'est vrai ou c'est encore du grand Sørensen?

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1068
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Mer 12 Avr - 12:05



Fireworks
ft. Abel Hudson


J’fis mine d’être choqué par la blague de mauvais goût d’Abel. Mais j’l’étais pas vraiment. L’incendie était derrière moi. Et j’avais récupérer Aria. Ce qui me restait au travers de la gorge c’était d’avoir perdu ma collection de flingues… Ça c’était nul…

J’voyais bien qu’Abel avait cru que j’rigolais pas et que sa remarque m’avait fait mal. Mais que je me mis à rire, il fit mine de vouloir me frapper et disait qu’il m’avait cru. J’rigolai toujours.

-J’sais… C’est ça qui est drôle.

Je blaguais déjà moi-même sur ce foutu incendie. J’avais rien d’autre à faire que ça. J’allais pas pleurer sur mon sorte jusqu’à ce que ma villa soit retapée.

J’approuvai Abel sur le fait que je saurais bien si les feux d’artifice donnaient bien l’illusion du feu. Et j’disais même que Ricci, lui aussi, le saurait. Il avait vu l’incendie de l’intérieur, lui. Il était p’tètre encore mieux placé que moi… Mais cette remarque innocente était aussi une façon de dévoiler à Abel que Ricci avait été sur les lieux de l’incendie. Y’avais pas eu d’échos dans les médias. Mais j’me débrouillais assez bien pour le dire à mes amis… Le mot se passe assez vite à L.A. Abel, curieux, demanda ce que Ricci venait foutre dans mon histoire.

-Bah, il était sur les lieux de l’incendie avant moi. Il a foncé dans les flammes pour aller sauver mon ex… Ils ont tous les deux faillis y passer. Moi, j’étais au bar… Et le temps qu’j’arrive il y avait déjà les secours qui étaient là. Donc, j’suppose qu’il est encore mieux placé que moi pour savoir si ça donne bien l’illusion du feu.

J’haussai innocemment les épaules avec toute la nonchalance du monde. Mais, en réalité, j’me retenais de sourire d’avoir dévoilé à Abel ce que la presse s’était permise de faire taire.

De Ricci, on passa à Nathan. Il soulevait beaucoup de questions, le p’tit Jerry. Moi, j’le prenais comme il était. Et s’il était complètement à côté de ses pompes, il faisait du bon boulot. J’en demandais pas plus. J’étais pas un type exigent. Abel confirma que tant qu’il n’était pas méchant, on s’en foutait. J’haussai, moi aussi, les épaules.

-Pas méchant, ouais… Plus ou moins. Manque de tact parfois…

Comme la fois où il avait soutenu ouvertement Dom Holder à mon détriment. Il s’était pas caché de préférer le batteur de Winter Wolves à moi… Dom avait gagné le concours ce soir-là… Apolline avait laissé Nathan avoir le dernier mot. C’était pas cool. J’suis meilleur qu’Holder.

Au final, j’m’en foutais de Nathan. J’voulais faire péter de fusée. Et c’est ce que je fis en faisant décoller la première. Elle éclata provoquant un écho qui a dû réveiller tous les p’tits cons qui habitaient Malibu. J’espérais gâcher la nuit de Jimmy ! Il méritait que ça, ce connard.

J’voulais en faire péter d’autres. Mais plusieurs à la fois cette fois. Pour être bien sûr que ça allait réveiller tous ces foutus snobs. Abel accepta. Je souris de mon grand sourire. J’aimais bien ce roadie. Il f’sait tout ce que j’voulais. Il disait juste de faire gaffe.

-Cool ! Ouais, ouais promis. J’ferais gaffe.

Il plaça les fusées. J’le regardais faire les mains dans les proches. Et il repris la conversation sur Nathan en attendant. C’était le p’tit phénomène de foire de The Burning Fire. Et il attirait l’attention de tout le monde. Dont Abel, ce soir. J’préférais le temps ou le seul élément perturbateur de The Burning Fire, c’était moi… Il parla du jour où Nathan avait fait le con dans le hall de MTI. J’avais lu ça dans la presse, j’étais pas là ce jour-là. Le roadie cherchait à savoir si c’était vrai. J’haussai les épaules.

-Nan… C’est vrai. Amon a pas menti, cette fois-là…

J’fis la moue sans le savoir. Amon, il parlait pas souvent de moi. Mais il s’était bien lâché sur Nathan… C’est pas juste…

-Il a fait le con parce qu’il croyait que MTI était envahis par une armée d’androïde. Il était avec River Moriarty, j’crois. Il doit être cinglé aussi pour être rentré dans le délire de Nathan. Ou alors, il a juste trouvé ça fun... J’sais pas trop. J’connais pas ce River.

J’haussai les épaules.

-Mais si ça peut te rassurer, il a fait que foutre un jeton à quelqu’un. J’crois… Et, depuis, il a réussi à contrôler les androïdes… C’est son armée maintenant. Donc, y’a plus de problème avec les androïdes de MTI.

Je souris. Nathan était cinglé en fait… J’m’en rendais compte en racontant les choses qu’il avait fait.



@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 299
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Sam 22 Avr - 22:29



Fireworks
ft. Howard Stone


J'écoutai attentivement le batteur quand il m'expliqua ce que Daniele Ricci venait faire dans cette histoire d'incendie. Le manager avait donc pénétré dans la villa de Stone pour aller sauver sa petite amie ? Enfin... son ex ? Donc Maria Watson ? Si le ton de Stone n'avait pas été si ironique, j'aurais cru que Daniele avait agi en héro. Il avait bravé les flammes au risque d'y rester alors qu'il aurait pu se contenter d'appeler les secours et d'ensuite les regarder faire...

Je regardais Howard, perplexe, avec cette impression qu'il me manquait des pièces du puzzle.

-Je dois en retirer quoi, ce cette histoire, Howard ? Que Daniele a sauvé ta petite amie et que si elle est ton « ex » maintenant, c'est sa faute?

J'avais même l'impression que c'était pire que ça. Parce que, s'il n'y avait rien eu avant entre Daniele et Maria, est-ce qu'il se serait jeté dans les flammes ? Peut-être, après tout... je ne connaissais pas assez bien le manager italien en tant qu'homme pour spéculer.

Nathan Williams, alias Jerry The Kid, me semblait être un sentier moins sinueux. Pour moi, il n'était pas méchant, ce que Howard confirma en signalant qu'il manquait quand même de tact. Bon... Apparemment, ce n'était pas tout rose, dans The Burning Fire... Mais je travaillais pour The Lightening alors les groupes complexe, j'en avais vu d'autres.

Mais ce que Howard voulait vraiment, c'était faire péter des fusées et comme on était là pour ça, autant s'en donner à cœur joie. Je combinai donc les fusées qu'il voulait tout en continuant à lui poser des questions sur le nouveau chanteur de son groupe.

L'agression n'avait pas été inventée par Sørensen. Et Howard me rappela que c'était avec River Moriarty que Nathan s'était fait remarqué. Moriarty, je le connaissais pour ce qu'il faisait à la télé et au cinéma... Et il était sacrément flippant, ou dérangé, selon le rôle qu'il était sensé jouer. Le plus dérangeant, c'était ses yeux glacés et fixes. Un excellent acteur... En considérant qu'il jouait réellement.

Enfin, « agression », c'était beaucoup dire, apparemment. Nathan et River n'avaient fait que foutres les jetons à quelqu'un.

J'avais terminé de préparer la mèche qui était maintenant à terre et prête à être allumée par Howard Stone. Je connaissais un tas de filles qui auraient voulu être à la place de cette mèche...

-Ah... Comme quoi, L.A.People raconte quand même des couilles, s'il a fait que foutre les jetons à quelqu'un. Entre ça et une agression, y a quand même un différence, tu crois pas ?

Je haussai les épaules. Howard se disait quand même que Nathan devait être cinglé quand même un peu et j'étais vraiment pas loin de le rejoindre dans son idée.

-Plus qu'à espérer qu'il ne fait que jouer un rôle comme son pote River... Mais bon... C'est quand même inquiétant.

Je lui désignai la mèche.

-Bon... Tu l'allumes, cette mèche ?

Et quand les fusées explosèrent dans le ciel de Malibu dans un énorme fracas, ce fut un véritable incendie que je regardai bouche bée.

-Putain... Je crois que celles-là feront l'affaire, tu crois pas ?

J'avais dit ça à Howard alors que les dernières flammes silencieuses s'éteignaient dans le firmament, rendant leur place aux étoiles intactes alors qu'on aurait dit que rien ne pourrait survivre à l'enfer qu'on venait de déchaîner dans le ciel...

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1068
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Lun 24 Avr - 13:32



Fireworks
ft. Abel Hudson


J’racontai l’histoire de l’incendie à Abel. Il n’y avait eu aucune trace de Ricci ou de Maria dans les médias le lendemain de la destruction de ma villa. Alors j’m’occupais de faire le travail de la presse à leur place. Ricci avait tout fait pour me voler Maria sous l’nez. Et il y était arrivé. Abel me demanda ce qu’il devait retirer de cette histoire. Maria était mon ex à cause de tout ça. J’haussai les épaules avec nonchalance.

-Ouais c’est à peu près ça… Mais j’crois que toutes ces conneries entre eux, c’était déjà avant l’incendie. C’est pas juste la faute de Ricci, c’est celle de Maria aussi.

J’fis la moue pour me faire passer pour la victime de l’histoire. Et j’pensais bien l’être. Maria m’avait trompé avec l’Italien et elle avait attendu que j’ai plus rien pour me le dire. Mais sur ma tête, j’fais passer le message que c’était pas cool mais que j’m’en foutais maintenant. Le voyage en Ecosse avec Apolline m’avait fait oublier Maria. Et j’vivais mieux seul que mal accompagné. Enfin, j’vivais pas vraiment seul pour le moment…

Mais j’voulais pas parler plus longtemps de Ricci ou de Nathan, j’voulais faire péter des fusées. Je m’étais déplacé jusqu’ici pour ça. Le premier feu d’artifice était cool. Mais, comme un p’tit gamin, j’en voulais encore plus en faisait une combinaison de fusées. Et Abel commença à les mettre en place tout en parlant, encore, de Nathan. Il s’rappelait du jour où Jerry avait fait l’con chez MTI avec River Moriarty. Et j’disais que Jerry avait pas fait grand-chose. Enfin, j’crois, j’me rappelle plus très bien. Abel conclu que la presse exagérait toujours.

-Ouais… C’est L.A.People quoi… Ils sont réputés pour dire que des conneries avec plein de fautes d’orthographe.

J’haussai les épaules. C’était un p’tit tacle pour Amon. J’étais pas en colère contre Amon, j’aimais bien le tacler de temps en temps sans vraiment d’raison. C’était juste des p’tites piques pour rire. Et aussi parce qu’il me mettait jamais dans L.A.People pour ce que j’voulais. Et que j’devais retourner ciel et terre pour arriver à avoir une Une.

Et j’conclu, à mon tour, que Nathan était cinglé. C’était vrai, il lui manquait une case. Et Abel espérait, lui, que Jerry The Kid jouait un rôle et qu’il était pas vraiment comme ça en vrai. L’espoir fait vivre… Moi, j’pense vraiment qu’il est pas bien dans sa tête. Et que River, que j’connais pas vraiment, en a profité pour s’marrer un coup.

-On peut toujours espérer. Mais j’crois qu’il est vraiment comme ça… On fait avec, c’est tout.

Il faisait de la bonne musique c’est tout ce qui compte pour moi et pour le groupe en général.

Abel me désigna la mèche. On allait pouvoir passer aux choses sérieuses. J’souris d’un groupe sourire.

-Ouais !

J’approchai le briquet de la mèche pour y mettre le feu. Je me reculai un peu pour admirer le spectacle. Les fusées explosèrent et ça illumina le ciel de Malibu. L’explosion fit un écho d’enfer. Et ça élargit mon sourire. Mes yeux brillèrent comme ceux d’un p’tit gamin. C’était l’genre de spectacle qui m’émerveillait. On se tut jusqu’à la fin des explosions. Et Abel déclara que celle-ci feront l’affaire. Je me tournai vers lui en souriant toujours.

-Ouais ! Celles-là feront l’affaire ! On va faire les meilleures concerts de l’histoire avec ça !

Et j’étais excité à l’avance. Les tournées me manquaient. Et avec ces p’tites fusées on allait faire du bruit et en mettre plein la vue au public de The Burning Fire.



@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 299
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   Sam 29 Avr - 17:18



Fireworks
ft. Howard Stone


Toute cette histoire d'incendie comportait apparemment bien plus que des dégâts matériels pour le batteur de The Burning Fire. Selon lui, enfin, d'après ce que je pouvais comprendre des choses qu'il me disait à demi-mots, la relation entre Maria Watson et Daniele Ricci avait débuté bien avant l'incendie où Ricci était venu, tel un héro, sortir Watson des flammes. Ou essayer, tout du moins. Bref, ce qu'essayait de me dire Howard, c'était que Maria Watson l'avait trompé.

Je fis une moue un peu triste pour le batteur. Et déçue aussi. Je ne connaissais pas Maria Watson personnellement, je ne l'avais que croisée et elle m'avait aidé une fois pour décharger le matériel de Roadtramp à la fin de la tournée avec The Lightening. Et je m'en étais fait une idée qui était peut-être un peu idéaliste. Quant à une relation avec Daniele Ricci... Hormis leur relation professionnelle, je n'aurais jamais cru qu'il y avait autre chose... Même si, côté roadies, ça jasait.

-Je n'aurais pas cru que c'était une femme comme ça...

Je clôturai là la conversation sur l'incendie et sur Maria... Ce n'était pas le moment de retourner le couteau dans la plaie. J'étais pas spécialement du genre à vouloir tout savoir, à demander les détails. Mais j'en savais assez pour me dire que ce serait probablement plus agréable pour le batteur de se changer les idées plutôt que de ressasser tout ça.

Alors, espérant que le thème serait plus léger, je préférai parler de Nathan « Jerry The Kid » Williams. On en vint à deux conclusions qui me firent rigoler autant l'une que l'autre. L.A.People, c'était merdique et Jerry The Kid, fallait faire avec...

-Oh... Howard... Laisse-lui un peu de temps, aussi, au gamin. Il a du talent, comme tu le dis. Et tu ne le connais pas depuis longtemps. Peut-être que si tu creuses un peu, il y a moyen de le comprendre.

J'avais terminé mon installation et on avait fait péter plusieurs fusées à la fois. Howard était plus que satisfait du résultat. Je fis avec lui une liste des références des fusées qu'il préférait et on fit péter le reste du stock sans aucun incident...

Il était aux environs de deux heures du matin quand on eu plus rien à faire sauter et que la liste fut assez longue pour plusieurs concerts différents.

-Bon, je transmettrai tout ça à Timmy et avec les quelques roadies formés à la pyrotechnie, on vous préparera un truc génial, tu vas voir.

Je lui serrai la main.

-Ça a été un plaisir. Et on se reverra bientôt, de toute façon.

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fireworks [PV Howard][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fireworks [PV Howard][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fireworks. [LEN]
» Howard Shore
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Howard Keynes
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Malibu :: Routes-