AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Mar 28 Fév - 11:19



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


La nuit du gala, ou ce qu'il en restait, je l'avais passée chez Daniele. Mon manager italien n'était toujours pas là le lendemain, quand je m'étais levé vers midi avec la surprise de ne pas avoir trop l'esprit embrouillé si ce n'était qu'il m'avait fallu un petit temps pour me rappeler que je n'étais pas chez moi, dans l'Eastside, mais bien dans la luxueuse villa de Daniele.

Mais bon... Connaissant Daniele, après une soirée telle que celle de la veille, il avait sûrement trouvé un autre endroit où dormir que chez lui. Heureusement, il y avait Erik. C'était d'ailleurs le majordome qui m'avait ouvert la porte quand j'étais rentré la veille à bord de la voiture de Natacha Perry. Une belle rencontre. Non. Une superbe rencontre. Non. C'était pas une rencontre ! On se connaissait déjà...

Bref, je savais pas... Mais je m'étais senti aussi bien avec Natacha Perry que sur scène avec Jess.

Sur la table de nuit, j'avais retrouvé la carte à l'effigie d'un studio d'animation de Hollywood où Natacha avait griffonné son numéro de téléphone. Elle avait dit que je pouvais l'appeler n'importe quand, même si j'avais juste envie de parler. Et comme un grand adolescent, j'avais l'impression de sentir encore sur ma joue le contact de ses lèvres quand elle m'avait dit au revoir la veille, dans la voiture à l'arrêt dans l'allée de la villa.

J'avais vite enfilé mes vêtements et mis mes appareils auditifs dans le but d'aller raconter tout ça à Daniele, mais m'était donc retrouvé avec Erik pour seul confident, qui souriait tout en me servant du café, amusé de me voir débiter autant de phrases à la minute. Des phrases où on ne retrouvait jamais « The Army », « Nuts », « Cap », « Sherman » ou « Babs »... Mais par contre, je crois qu'il avait compris que le sujet qui obnubilait mes pensées avait pour nom « Natacha ».

Mais bientôt, Erik dut vaquer à ses occupations... Et la villa était bien trop grande pour moi tout seul, d'autant que je ne me sentais pas à l'aise sans le propriétaire à mes côtés. Il ne fallait pas oublier qu'il y avait quelques mois de ça, j'avais mis à sac cette villa en entrant par effraction... Et ça, Dany ne le savait toujours pas...

Je venais de trouver l'armoire où Dany planquait ses meilleures bouteilles quand Erik m'était tombé dessus, posant sa main sur mon épaule et me faisant sursauté. Pris en flag...

-Tout va bien, Monsieur Kurtz?

Je pris mon plus bel air innocent et lui souris. Je commençais à trembler de manque, mais je ne me sentais pas encore mal.

-Sniper... Erik... Sniper...

Ça faisait une putain d'éternité que j'essayais qu'Erik m'appelle Sniper. Et j'avais pas perdu ce réflexe... ou c'était ce qui s'était passé hier qui faisait que j'avais envie qu'on m'appelle à nouveau Sniper.

-Oh ouais... Dis... Je voudrais rentrer chez moi... La gamine doit être rentrée maintenant, Gaïana, je veux dire... Et faudrait que je la félicite pour être top model, tout ça...

Et puis j'ai des canettes à la maison...

Erik m'avait donc ramené dans l'Eastside, devant mon immeuble, non sans insister pour que j'emporte avec moi des plats qu'il avait préparé spécialement pour moi, emballés dans de l'aluminium. J'en avais au moins largement pour quatre jours... Ou deux... A deux.

-Merci, Erik.

Et j'étais rentré chez moi pour me retrouver tout seul parce que Gaïana n'était pas là. Elle avait peut-être plus envie de revenir ici maintenant qu'elle avait goûté un peu à la vie de la jet set. Peut-être qu'elle avait trouvé un bon gars avec qui rester. Et si c'était le cas, elle avait raison. Fuis l'Eastside si tu peux, ma petite soviétique.

La première chose que je fis, après avoir mis les plats d'Erik dans le frigo pratiquement vide, fut de prendre une canette de bière et de l'ouvrir avant de m'installer dans mon fauteuil défoncé, portant le pantalon de costard que j'avais hier et la chemise. La veste, je l'avais laissée tombé à terre.

Retour à la case départ. Ce dont j'avais eu peur pendant ces derniers jours, c'était exactement de ça : me retrouver dans cette position, tout seul. Fallait croire que c'était inévitable.

J'avais nerveusement enfouis ma main libre dans ma poche de mon pantalon, comme pour me recroqueviller sur moi-même... J'y retrouvai la petite carte, avec le numéro dessus...

Longtemps, je tournai la carte entre mes doigts, ne déposant ma canette que pour allumer des clopes et écraser les mégots dans le cendrier à côté de moi. Dehors, le soleil semblait décliner entre les immeubles alors que le soir tombait...

Jusqu'à ce que je me décide. Et que je lève mon cul de ce putain de fauteuil pour aller pêcher le cornet du téléphone un peu plus loin.

Même si je ne tremblait plus, ma clope au bec, j'avais du m'y reprendre à trois fois avant d'arriver à composer le numéro convenablement... Je plaquais fort le cornet du téléphone contre mon appareil auditif au point qu'il me rentrait dans la peau derrière les oreilles, là où l'eczéma commençait à disparaître grâce aux soins que Daniele m'avait rappelé de faire à heures régulières ces derniers jours.

Une seconde, j'avais pensé raccroché avant que Natacha ne décroche.

Mais c'était là que j'avais entendu sa voix à l'autre bout du fil.

-Heu... Natacha ? C'est Sniper... Heu... Je me demandais si t'avais faim... Je suis chez moi et... Erik m'a fait de la bouffe pour une caserne...

@ Billy Lighter











SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Natacha Perry
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Mer 1 Mar - 17:24



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz




Il n'était pas loin de une heure du matin quand Natacha rejoignit son appartement de Los Angeles, elle avait passer une bonne soirée au gala des Sherman et avait même revu Evan Kurtz. Elle n'aurait jamais penser le revoir un jour et pourtant, elle allait rencontrer plus d'une fois après ce que Barbara et elle avaient prévue de faire pour remettre Evan sur pied, loin de l'alcoolisme dans lequel elles l'avaient vu évoluer.

Le réveil fut difficile pour la jeune femme qui devait aller travailler sur la fin d'un enregistrement vocal pour un dessin animé, elle avait mit un peu de temps à se sortir de sa "gueule de bois" et à se remémorer la soirée de la veille. Elle avait eu un sourire béa en se souvenant d'Evan, puis s'était levée pour commencer sa journée malgré la fatigue qui pouvait se voir sur son visage. Elle avait tout de même le sourire, elle ne se plaignait jamais et se disait que ça pouvait être pire même si il fallait bien avouer qu'elle savait qu'une longue journée l'attendait entre travail,déjeuner avec son frère Jack et garderie pour une amie.

Ca n'avait pas été tout rose durant l'enregistrement, la bobine avait casser une première fois durant un passage chanter de la jeune femme, puis, elle avait eu une quinte de toux durant un gros dialogue si bien qu'il allait fallu le recommencer en entier et enfin, elle était sortie du studio en retard, se faisant presque renversé sur le passage piéton menant à sa voiture. Elle avait mit la radio, passant une chanson de The Army, celle-ci chantant à tûe-tête en direction du restaurant où le lieu du déjeuner avait été choisis par son frère.

Le déjeuner avec Jack s'était plutôt bien passé, elle lui avait raconter le gala de la veille et il avait lever les yeux au ciel quand elle lui indiqua qu'elle avait revu Evan, lui remémorant  les soirées où il venait la chercher chez Barbara. Elle lui indiqua que cela ne serait plus le cas, qu'elle était avant tout là pour l'aider. C'est à cet instant qu'elle prit conscience d'une chose, elle lui avait donner son numéro mais n'avait pas prit le sien. Elle croisa alors les doigts pour qu'il l'a rapelle sans quoi, elle ne pourrait pas l'aider.

L'après midi, alors qu'elle gardait les enfants d'une amie, Natacha se prit quelques coup de pieds, se fit mettre de la peinture partout sur elle ou encore elle avait fait faire des dessins aux enfant, et ça, toujours dans la bonne humeur. Son amie une fois revenue, lui demanda de rester pour le dîner mais elle refusa, elle était fatiguée et devait aller prendre une douche, avoir de la peinture et des traces de mains partout sur elle n'était pas très propre.

C'est en arrivant chez elle que le téléphone sonna, comme une gamine, elle courra prendre le combiné et un grand sourire s'afficha sur son visage quand elle comprit que c'était Evan qui l'invitait à dîner chez lui.

''salut Evan ! Ça me fait plaisir que tu penses à moi, j'arrive ! '' avait elle dit avant qu'il ne lui donne son adresse. Elle prit une bouteille de vin et partie en direction de l'eastside. Elle ne mit pas longtemps à arrivée devant chez lui, constatant avec surprise que l'endroit où habitait l'ex chanteur était sale. Elle ne pensait qu'il s'était installé dans un endroit pareil.

Elle toqua a la porte menant à l'appartement d'evan, attendant qu'il lui ouvre et là...Elle se rendit compte qu'elle ne s'était pas changé...



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Mer 1 Mar - 22:30



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


J'en revenais pas. Non seulement j'en revenais pas de ce que je venais de faire, soit passer un coup de fil à une femme qui me plaisait (ça y est, je l'ai dit). Mais en plus, elle avait accepté de venir manger ici, avec moi ! J'eus l'impression d'avoir à nouveau 16 ans pendant les quelques secondes après avoir raccroché le cornet du téléphone où mon cœur s'emballa fort. Et encore les quelques secondes après où, regardant le capharnaüm cradingue qu'était mon appartement, je jurai :

-Et merde ! Et merde ! Et merde!

Parce que, c'était bien beau d'avoir des lasagnes à l'italiennes toutes fraîches au frigo, préparées par le chef Erik Richards avec les meilleurs produits de Beverly Hills... Mais si c'était pour les bouffer dans un endroit crade, sombre et qui puait la clope et la transpiration rance, ça servait à rien.

Trébuchant à moitié, je traversai l'appartement en ramassant les vieux vêtements qui traînaient un peu partout. Je trouvais même un objet non identifié qui devait appartenir à Gaïana. J'avais quand même pris le temps d'essayer de savoir ce que c'était... Y avait quand même trop peu de tissu pour que ce soit un vrai vêtement quand même ! Mais l'heure tournait. Pas le temps.

J'avais jeté la boule de vêtements dans ma chambre (qui était devenue celle de Gaïana vu que je m'endormais comme un con dans mon fauteuil la plupart du temps). Ce premier problème réglé, je m'étais rallumé une clope avant d'aller enlever les dernières plaques d'OSB qui occultaient encore les fenêtres, les posant à terre à côté. Puis, j'ouvris lesdites fenêtres pour créer un courant d'air... Quasi nul en ce mois de juillet à Los Angeles... D'ailleurs, mes vêtements étaient trempés de sueur tellement il faisait chaud...

Je pris donc une douche. C'était bien la première fois depuis bien longtemps que je prenais deux douches sur la même journée. Je laissai mon costume de la veille à terre pour enfiler des vêtements à moi en espérant qu'ils soient bien aussi propres qu'il n'y paraissait.

Puis, une fois propre, avec des vêtements secs bien que, vu la chaleur, ça n'allait pas durer, je refis le tour de l'appartement. Passant près du fauteuil, je me pris une bière que je décapsulai et en bus la moitié d'une traite. Puis, je me dirigeai vers la cuisine et ouvris le four. Gaïana avait du prendre le temps de le nettoyer y avait pas longtemps parce que je ne rappelais pas qu'il était aussi clean que ça la dernière fois que je l'avais ouvert. Et la dernière fois remontait à loin !

Devant comme un con, j'étais en train d'essayer de me remémorer comment on faisait fonctionner ce truc-là. Pendant mon mariage avec Babs, c'était elle qui s'occupait de nous faire à manger... En tournée, c'était les roadies de BSC parfois même accompagner de leurs compagnes, quand on mangeait pas au restaurant des hôtels ou en ville... Et après mon divorce... J'avais subsisté à coups de pizzas à emporter, de boîtes de conserves, de nouilles instantanées et autres...

Il n'y avait que quand Gaïana était là et motivée qu'aujourd'hui, je bouffais autre chose que des trucs tout fait. Du coup, les lasagnes d'Erik allaient être un véritable repas de roi... Et je me voyais mal le manger tout seul, surtout maintenant qu'il y avait Natacha.

J'avais pas encore tout à fait trouvé comment fonctionnait le four quand j'avais entendu des coups frappés à ma porte. Clope au bec, j'étais sorti de la minuscule cuisine pour revenir au salon et aller ouvrir. D'abord, très timidement, j'avais ouvert la porte. Mais c'était bien Natacha qui était là.

-Oh... Salut Natacha !

J'avais alors ouvert la porte en souriant, ma clope pendant de ma bouche... Avant de la regarder de haut en bas, les sourcils perplexes... Et amusés aussi.

-Heu... Ils repeignent des façades dans la rue et t'as pris un seau sur la tête ?

Je ris avant de m'écarter de l'encadrement de la porte.

-Mais entre ! Reste pas là ! Je voudrais pas que la voisine te foute les jetons comme elle l'a fait avec Dany la dernière fois...

Même à moi, elle m'avait foutu les jetons, ce soir-là... Enfin... je savais plus si c'était le soir...

Une fois dans l'appartement, j'allai vers mon fauteuil où j'avais déposé ma canette de bière entamée puis, me grattant nerveusement l'arrière de la tête, je m'adressai à Natacha, mais sans la regarder dans les yeux.

-Heu... Tu veux bien m'excuser pour le bordel ?

@ Billy Lighter











SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Jeu 2 Mar - 18:28



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz




Quand la porte s'était ouverte, Natacha s'était rendue compte qu'elle ne s'était pas changé, c'était donc rouge de honte qu'elle avait vu Evan l'invité à entré. "Salut!" La cigarette dans la bouche, sa dégaine l'amusait tout autant qu'elle ne l'amusait lui, d'ailleurs, il lui avait demander ce qui s'était passé. Il fallait bien avouer qu'avec des traces de mains peinturées sur chaque seins, ça attirait l'oeil. "J'ai fais de la peinture cette après midi avec les enfants d'une amie et j'avoue avoir oublié de me changer, à cause de la precipitation lors de ton appel..." Elle s'était un peu mordue la lèvre, gênée. "Désolé..."

Elle lui avait tendu la bouteille de vin. "Mais pour me faire pardonner, j'ai rapporter le vin!" Souriante, elle entra dans l'appartement. Il n'était pas très grand mais semblait plutôt confortable, tout était à demi rangé. Elle regarda Evan fermé la porte derrière elle." Tu as une voisine qui fait peur?" Elle s'était penché vers lui pour l'embrasser sur la joue, il piquait un peu, preuve que la barbe masculine repoussait bien trop vite.

Elle regarda alors l'appartement, elle se demandait bien comment il pouvait vivre depuis si longtemps ici, tout semblait propre et à la fois dérangé, alors qu'il lui demanda de l'excusé pour le bordel, elle le regarda en souriant. "Il n'y a pas de soucis, et puis, maintenant que je suis là, on va pouvoir mieux ranger à deux!" Elle voulait l'aider et lui montrer qu'elle serait là et pour lui tenir compagnie et pour faire de sa vie quelque chose de plus rangé et confortable. "Tu vis avec cette fille, tu me disais hier soir?"

Elle demandait confirmation en tournant un peu dans l'appartement, regardant les murs et les meubles. "Tu nous a préparé quoi de bon alors?". Elle l'avait regarder en souriant. Il semblait un peu plus dans son cadre de vie comparé à hier soir, il était un peu plus le Evan qu'elle avait connu, des années plus tôt. Ca l'a faisait sourire, ses cheveux décoiffé lui donnait un petit air je-viens-de-sortir-du-lit "J'ai l'impression de retrouver le Evan que je connaissais" lui avait-elle simplement dit. "Hier tu étais très beau, mais un peu trop tirer à quatre épingles pour être à l'aise je pense, non?"


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Ven 3 Mar - 14:58



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


Y avait rien à faire. Je ne pouvais pas, alors que je me tenais appuyé dans l'encadrement de la porte d'entrée de mon appartement, dévier mes yeux de sa poitrine. Pas que je pensais mal bien qu'à force, ça finirait bien par réveiller quelque chose endormi depuis longtemps, mais parce qu'il y avait des mini traces de mains sur chacun de ses seins, presque comme si ça avait été fait exprès.

Mais j'avais quand même fini par relever les yeux vers son regard marron quand elle m'avait expliqué qu'elle avait fait de la peinture avec les enfants d'une de ses amies. Et ça me soulageait, quelque part, que ce ne soit pas ses propres enfants à elle... Pas que je détestais les enfants, je suis le pote de Dany, ça veut pas dire que je suis comme lui, c'était même plutôt le contraire. Ça avait toujours été le contraire. Non, ce qui m'aurait dérangé dans l'histoire, ça aurait été qu'elle soit mariée et tout... Mais elle avait pas parlé de ça lors de notre rencontre au gala, ni d'enfants d'ailleurs, si ce n'était de Jess qui n'allait plus en être une fort longtemps, à mon avis...

-Ah ouais ok ! C'est cool! Et puis... T'avais le temps, tu sais... Crois-moi, ça fait 10 ans que je traîne ici et je peux t'assurer que l'Eastside va pas s'envoler...

Je l'avais invitée à entrer et elle s'était excusée, pour sa tenue, je supposais, ce à quoi j'avais haussé les épaules en souriant avant d'aller pécher ma clope entre mes doigts.

-Faut pas t'excuser... C'est... Sympa comme nouveau style, je dirais... Un peu humoristique... Puis ça mettra un peu de couleur dans l'appart'...

J'avais passé une main dans mes cheveux en fermant la porte derrière elle.

-Puis, si on va par là, je devrais m'excuser pour ma tête alors... Mais ça, je peux pas la changer.

J'avais dit ça en rigolant bien que je le pensais quand même à moitié sérieusement. Elle avait quand même dit que pour se faire pardonner, elle avait apporté le vin tout en tendant triomphalement une bouteille que je pris d'emblée en main. J'avais rigolé franchement.

-Bah... Si en plus tu me prends par les sentiments, tu es pardonnée!

Puis, elle m'avait demandé ce qu'il en était de la voisine et j'avais quitté la bouteille des yeux pour lui raconter, ma clope à nouveau en bouche. Natacha vint alors m'embrasser sur la joue et j'avais fermé brièvement les yeux pour profiter du contact... Elle me semblait douce dans le moindre geste qu'elle faisait... Et avec ça, elle m'avait décontenancé un peu... Mais agréablement...

-Ouais... un vrai film d'horreur à elle toute seule...

Puis, ça avait été mon tour de m'excuser pour l'état de l'appartement, même si celui-ci avait quand même meilleure mine depuis que Gaïana traînait dans le coin. Mais Natacha disait qu'il y avait pas de soucis. Mais mon visage s'était un peu décomposé quand elle avait affirmé qu'on allait pouvoir ranger à deux maintenant. Je l'avais pas invitée pour ranger... Pourquoi les filles avaient ce besoin compulsif de ranger quand elles arrivaient ici...

-Oh... Nan... Sérieux?

Promis, je payerai les royalties à Daniele pour cette expression que je lui emprunte trop souvent.

-Et si... Ce soir, on la jouait cool... Et que pour ranger, tu reviendras un autre jour ! Demain, même si tu as le temps...

Tant qu'à faire, autant retourner la situation à mon avantage. C'était ce que Dany disait toujours. Si t'es dans la merde, retourne la situation à ton avantage !

J'allais écraser mon mégot dans le cendrier à côté de mon fauteuil et retrouvai ma canette à moitié entamée que je pris pour en boire un coup avant de répondre à Natacha qui était toujours debout au milieu de mon bordel.

-Heu... Ouais. Gaïana. On vit pas vraiment ensemble, on partage l'appart' plutôt. C'est un jour que j'allais faire deux ou trois courses que je l'ai trouvée, à terre dans la rue, sans rien d'autre que ses vêtements. Je pouvais pas laisser cette gamine là...

Je haussai les épaules...

-Elle va, elle vient. Elle vit sa vie mais vu qu'elle a défilé au gala, sur le podium chez Babs, je suis pas sûr qu'elle va revenir ici un jour...

Si j'avais été lecteur de L.A. People, j'aurais pu voir qu'en plus de ça, elle était arrivée là en compagnie d'une des plus grandes rockstars du moment... Mais bon...

Pendant que je lui parlais de Gaïana, entrecoupant mes phrases d'une ou l'autre gorgée de bière en passant, Natacha voyageait un peu dans le salon. Puis, elle me rappela qu'on était là parce qu'on avait faim.

-Ah ouais!

Du coup, un peu maladroitement, je me dirigeai vers la cuisine, ma canette dans une main et la bouteille de vin dans l'autre...

-Heu... C'est Erik... C'est Erik, le majordome de Daniele, qui a préparé, moi j'ai rien fait... C'est des lasagnes. Tu peux venir voir.

Je l'invitai par là à me suivre dans la minuscule cuisine. Et là, je posai ma canette sur la table avant d'enlever l'aluminium du plat préparé par Erik pour dévoiler le plat aux yeux de mon invitée.

-Tada !! J'ai aucun mérite.

Je rigolai avant de soupirer en désignant le four.

-Le Evan que tu connaissais savait faire fonctionner un four ? C'est le seul truc que j'ai à faire, et je suis même pas foutu de le faire.

Ce que je savais faire, c'était ouvrir la bouteille de vin, ce que j'entrepris de faire. Le tire-bouchon, je savais où il était, et je trouvai deux verres. Le tout en souriant aux remarques de Natacha sur mon accoutrement d'hier...

-Merci... Heu... Ouais... Non...

Je me grattai à nouveau l'arrière de la tête, mes yeux clairs explorant les traits du visage de Natacha tout en versant le vin dans les verres à l'effigie des héros Captain America et Iron Man... Pas des verres à vin, quoi...

-Même quand j'étais rockstar, j'allais jamais à des trucs comme ça... Ou avec The Army, mais avec notre style à nous, du coup...

Le style que j'avais encore maintenant : treillis militaire, combat-shoes... Et n'importe quoi comme t-shirt au dessus...

-Toi, t'étais magnifique... Même si tu dis que t'étais pas habillé pour. Mais bon. T'es encore magnifique aujourd'hui, t'façon...

Et le verre déborda. Je ne m'en rendis compte qu'en sentant le vin me couler sur les doigts avec lequel je tenais le verre.

-Et merde... Quel con...

Je relevai vite la bouteille... Bon... Soit... Je levai les deux verres pour les montrer à Natacha.

-Tu préfères lequel ? Captain Rabat-Joie ou Iron Grosse Tête ?

@ Billy Lighter











SNIPER




Dernière édition par Evan "Sniper" Kurtz le Ven 3 Mar - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Ven 3 Mar - 19:44



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz




Natacha s'était dépêché d'arriver à bon port, donc chez Evan, oubliant même de se changer et donc, arborant de magnifique tâche de peintures multicolores un peu partout sur elle. Quand elle avait annoncer à l'ex chanteur qu'elle s'était dépêcher, il lui avait dit que l'Eastside n'allait pas s'envoler sur ce, elle répondit avec un sourire à demi amusée. "L'Eastside non, mais toi oui...On ne sait jamais! " Elle avait tout de même un peu honte de ne pas s'être changé mais il s'était contenté de se moquer gentiment d'elle. "Je suis toujours inovante! Je suis sûre que cela sera à la mode dans 20 ans!" avait-elle dit en riant un peu.

C'est vrai que Natacha était la touche de couleur manquante dans l'appartement si maussade d'Evan, la vie ne devait pas être toute rose ici et elle éviter de penser qu'il avait passer 10 ans dans cet endroit. "Je serais ta touche de couleur de la journée!" avait-elle dit avant de rire à la remarque d'Evan sur la bouteille de vin.

Il parlait de façon fluide , Natacha se demandait bien le nombre de bière qu'il avait dû avaler avant qu'elle n'arrive, tout comme le nombre de cigarette qu'il avait prit aujourd'hui, c'était deux vices qu'il fallait qu'il arrête, donc, deux fois plus de travail pour elle. Qu'importe, elle était motivée et optimiste sur l'avenir d'Evan. Il parait de cette voisine qui faisait peur à tout le monde et ça l'a fit se souvenir d'une des siennes quand elle était en France. Elle avait un peu rit. "Ca me fait me souvenir d'une de mes voisines quand j'ai habité en France, elle sortait la nuit avec son chien et faisait faire ses besoins sur mon pallier, le matin, equand je partais au travail, j'avais souvent des surprises et cette femme faisait pper à tout l'immeuble, elle avait réussis à faire partir les locataires avant moi aavec ses conneries." Elle haussa les épaules. "Il faut croire qu'il y en a ppartout des commes ça."


Natacha n'avait pas pu s'empêcher de remarqué l'état de l'appartement, plus elle restait à l'intérieur, plus elle avait envie de tout changer pour qu'Evan soit dans un environnement meilleur, si bien qu'elle lui avait dit qu'ils allaient ranger à deux maintenant qu'elle était là, réticent, il lui avait proposer de le faire le lendemain, elle fit une grimace. "Ah mince demain je suis au studio d'animation toute la journée...Mais qu'importe, je viendrais un jour et on rangera tout ça, tu verras, tu ne fera même plus attention que tu vis ici!" Ca lui faisait de la peine de le voir habité ici en l'ayant connu au sommet.

Maintenant il vivait dans un appartement miteux avec un nana qu'il avait recueillit. Il lui en avait un peu parler la veille, de cette gaïanna et Natacha était tout de même heureuse qu'il est de la compagnie. "C'est une bonne action que tu as fais là, je pense que peu de gens ferait ça." avait-elle dit en souriant doucement.

Puis, elle lui avait demander ce qu'ils allaient manger, Evan désigna alors la cuisine et ils s'engoufrèrent à l'intérieur. Tandis qu'il débouchait la bouteille de vin, Natacha regardait le plat de lasagne qu'il venait de déballer sans le mettre au four car il ne savait pas l'utiliser. Elle eut un sourire compatissant. "Je ne sais pas si tu savais cuisiner, quand je venais, c'était toujours Babs qui cuisinait ou alors, on buvait, quand on était tous les deux." Elle l'avait regarder. "Mais il n'est jamais trop tard pour apprendre!" lui avait-elle indiquer en lui montrant les touches du four pour le faire fonctionner avant de mettre les lasagnes à l'intérieur. "En tous cas, ça à l'air délicieux, ce Erik doit vraiement bien faire la cuisine!"

Alors qu'il remplissait les verres, la jeune femme le regardait en souriant, ils parlaient de leurs tenue d'hier. Natacha ne savait pas vraiment si elle préférait le Evan en costume ou celui qui était en face d'elle, elle se mit à sourire sans s'en rendre compte alors qu'il lui indiquait qu'elle, elle avait été sublime. Ses joeus se mirent à rosirent alors qu'elle se perdit dans ses yeux bleu. "Tu étais magnifique mais je crois que je préfère le Evan que j'ai devant moi..." C'est son juron qui l'a fit quitter ses yeux bleu pour le vin renversés. Elle prit l'éponge qui était dans l'évier et essuya le peu de liquide rouge qui était sur la table. "C'est rien, voilà, c'est déjà de l'histoire encienne!" avait-elle dit en reposant l'éponge.

Evan amusait beaucoup Natacha et elle mit du temps à réfléchir à quel verre elle vvoulait. "Choix difficile, j'aime bien les deux, je crois que je vais prendre Iron Grosse Tête, Captain est bien trop parfait pour moi!" Elle prit le verre en souriant. "J'avais les mêmes verres quand j'étais gosse, j'adorais ses deux personnages là, je piquais même les comics de mes frères pour les lire en cachette." s'amusait-elle a dire en riant un peu de façon nostalgique. Puis ils trinquèrent.








@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Sam 4 Mar - 17:04



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


-Oh... T'en fais pas... Je risque pas de décoller d'ici...

Pas que j'en avais pas envie, mais j'avais pas les moyens. J'avais même plus de voiture depuis un bail. Et elle, elle disait qu'on savait jamais... Ouais... Moi je croyais que je quitterais jamais Santa Monica... Ben je me gourais...

Mais c'était pas le moment pour la déprime. Natacha ne m'en laissait pas le temps, de toute façon, comme si elle s'efforçait de chaque fois me rattraper au vol quand je tombais, façon de parler... Et de toute façon, elle était bien trop amusante à regarder, avec ses tâches de peinture partout, pour que j'aie réellement envie de parler de mes problèmes. J'avais plutôt envie de les fuir, d'ailleurs... Et Natacha semblait hors pair dans l'art de faire diversion.

Elle était entrée, on s'était un peu amusés de sa tenue qui avait vite mené à l'état lamentable de mon appartement. Même si je tiens à répéter que c'était pire avant que Gaïana ne se pointe.

Avant, j'avais évoqué la voisine, mais apparemment, j'étais pas le seul à avoir une voisine sortie d'un film d'horreur. Natacha avait eu la même en France et j'avais écouté son histoire, amusé.

-Au moins, la mienne est pas aussi dégueulasse...

Probablement moins que moi d'ailleurs... Quoi que... Je faisais que l'apercevoir parfois dans le couloir... J'avais haussé les épaules.

-Puis entre fantômes, on va pas s'emmerder l'un l'autre...

J'avais souris.

-T'as été en France ? J'ai été aussi en France... Je sais plus combien de fois, pendant les tournées...

Quant à ranger, j'avais dit qu'on pouvait faire ça un autre jour... Demain peut-être ? Non. Demain, Natacha avait pas le temps. Dommage. Et ce « dommage » se lut sur mon visage. Mais elle voulait bien venir un autre jour. Au pire, j'avais son numéro, de toute façon. Je pourrais toujours rappeler pour arranger ça...

-Ok. Ok. Je pourrai te téléphoner alors!

Peut-être, si j'étais motivé, que j'allais même essayer d'apprendre le numéro par cœur. On verra bien.

Puis, on avait parlé un peu de Gaïana et tout, que je savais pas si elle allait revenir un jour. J'espérais que oui, parce que je l'aimais bien, la gamine. Mais bon... Si elle avait l'occasion de faire sa vie, et pas dans la rue, c'était bien aussi.

J'avais haussé les épaules avec un sourire timide quand elle avait dit que j'avais fait une bonne action en recueillant Gaïana.

-Bah... je sais pas trop. J'ai peut-être fait ça parce que je voulais juste plus être tout seul. Auquel cas, c'est juste égoïste...

Mais Natacha m'avait rappelé qu'on était là pour la bouffe ! C'était d'ailleurs très mal de qualifier ce qu'Erik avait préparé de « bouffe », même dans ma tête.

-Ouais ! Erik c'est un super cuistot. On ira le voir ensemble une fois si tu veux, chez Daniele, hein ? Si ça te dit.

Non, non, je n'essayais pas de collectionner les rendez-vous. Enfin... Peut-être bien que si, mais en toute innocence, tout bien tout honneur et tutti quanti.

J'avais ouvert la bouteille de vin que Natacha avait apportée tout en me plaignant que j'avais aucune idée de comment fonctionnait le four. Et ni une ni deux, tout en me racontant qu'elle savait pas si j'avais un jour su cuisiner, que c'était Babs qui s'en occupait et que nous, on picolait, elle s'était dirigée vers le four, avait tourné un bouton et enfourné la lasagne. Pendant ce temps-là, j'avais été chercher les verres...

-C'est ce que j'appelle un putain de problème réglé...

J'avais dit ça en croisant son regard et en souriant. Puis, j'avais entrepris de servir le vin.

-Je crois que j'ai jamais su cuisiner, t'façon...

Et alors qu'on évoquait l'allure qu'on avait la veille, j'avais un peu renversé, perturbé par les joues de Natacha qui avait rougi quand je lui avais dit qu'elle était belle, les yeux dans les yeux, sans vaciller, sans bégayer sans rien. Oh comme j'avais géré ! Presque aussi bien que Ricci...

Enfin jusqu'à ce que je renverse, quoi...

Mais y avait de quoi ! Elle venait de dire qu'elle me préférait maintenant que tiré à quatre épingle comme hier (même si à l'intérieur du costume, j'étais passablement bourré quand même, mais bon...).

Et encore une fois, Natacha avait réagit au quart de tour, allant chercher une éponge et réglant un autre putain de problème en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. Et le tout avec des mots rassurants alors que c'était le genre de connerie que, même à l'heure actuelle, je faisais en m'attendant à entendre la voix de Barbara me crier dessus, complètement à bout, fatiguée. Et pourtant, j'aurais pas pu l'entendre, en vrai, puisque j'étais sourdingue.

Un peu tendu par cette peur viscérale, j'avais murmuré, quand Natacha avait eu reposé l'éponge et s'était replacée face à moi :

-Merci... Je suis désolé...

C'était ce que je disais toujours à Babs, plusieurs fois par jour. J'étais sûr que même en dormant, je lui disais, à l'époque.

Mais cette peur étrange calmée, j'avais alors proposé à Natacha de choisir son verre. Y a pas à dire, mais, ce choix pouvait en dire énormément sur la jeune femme. Et d'ailleurs, après avoir jeté son dévolu sur Iron Man (qui, de toute façon, faisait tomber toutes les filles), elle me raconta d'elle-même une anecdote qui me fit marrer.

-Ahah ! Ils devaient être contents, les frangins! Je savais même pas qui avait des filles qui aimaient les comics, moi...

Puis, mon regard se posa sur Captain America dans ma main.

-Hé ben mon pauvre vieux, faudra te contenter de moi comme allié. Niveau perfection, tu repasseras... Niveau performances... N'y pense même pas. Je prends ma retraite avant de commencer... Advienne que pourra.

Puis, je levai mon verre pour l'entrechoquer avec celui de Natacha en souriant avant de vider la moitié d'une traite puis de prendre un paquet de clopes qui traînait sur la table pour m'en allumer une.

-Tu sais, Captain, mon pote de The Army, son surnom, il vient de Captain America... Il était un peu comme lui : loyal, mature, courageux et un peu chiant sur les bords. Mais faut croire que la perfection, c'est pas facile à porter...

Captain s'était suicidé y avait une putain d'éternité de ça. Mais pour moi, c'était comme si c'était hier.

Je tendis alors mes cigarettes vers la jeune femme.

-Sorry, je sais plus si tu fumes ou pas...

@ Billy Lighter











SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Lun 6 Mar - 17:51



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz




Evan avait annoncer qu'il ne décollerait pas d'ici, Natacha et son optimiste était alors arrivé, elle avait sourit en lui répondant "Le décollage prend du temps, est un peu en retard mais je ne vois pas d'annulation..." Nat' était aussi un peu là pour ça, elle ne voulait pas le voir habité ici éternellement, elle allait le faire partir d'ici, elle en était certaine, avec de la volonté et elle savait qu'il en avait, il lui avait montrer cette facette de sa personalité hier soir au gala.

Il n'allait pas finir ici, dans ce quartier flippant avec cette voisine très étrange qui pouvait faire peur, elle lui avait raconter l'histoire de cette voisine parisienne qui n'était pas la meilleure voisine du monde, et il avait alors relativiser sur la sienne puis elle avait réussis à lui faire oublié un peu l'endroit dans lequel il vivait en parlant de la France, il l'avait alors questionner sur le pays de la tour Eiffel. "J'ai habité en France pendant 4 ans, de 77 à 81. J'y est prit des cours d'écriture et j'ai eu un emploi de journaliste, je voyageais beaucoup mais revenais toujours à Paris, puis en 81, j'ai décidé de quitter mon emploi pour revenir ici." Il avait parler de ses tournées avec The Army ce qui avait fait sourire la jeune femme. "On visite beaucoup de ville en tournée, c'est une bonne chose."

Il fallait bien avouer que l'idée de Natacha de ranger l'appartement de son ami n'enchantèrent guère Evan, il voulait simplement profiter de la soirée, il lui avait alors proposer de revenir un autre jour, elle avait sourit en hochant la tête quand il lui avait dit qu'il l'appellerait. "Avec plaisir, d'ailleurs, il faudra que tu me donnes ton numéros pour que je puisse , moi aussi, t'appeller."

Il avait ensuite parler de sa colocataire, Natacha trouvait que ce qu'avait fait Evan était une bonne action, lui ,penait juste à un acte egoïste, et puis, selon lui, il allait bientôt se retrouver seul ici au vu de la lumière sur GaÎana durant le gala. "Je pense que tu te sentais seul, tu voulais de la compagnie, mais l'avoir herbéger te donne le droit de dire que tu l'as aider."

Assez divaguer, Natacha avait bien envie de savoir ce qu'ils allaient manger de bon et la jeune femem était bien contente de voir qu'Evan avait des amis qui lui faisait à manger. Elle ne connaissait pas Daniele Ricci et il fallait bien avouer qu'elle avait un avis mitigé sur lui, part les magazines, les paroles de Babs et le fait qu'il est attendu si longtemps avant d'aider Evan. Mais quand Evan lui demanda si ,un jour, ils pourraient aller le voir, elle accepta, après tout, il n'était jamais trop tard pour affuter son jugement. "Bien sûre, dès que nous aurons le temps."

Dans la cuisine, les problèmes s'étaient enchainés entre le four qu'Evan ne savait pas faire fonctioner et le vin renversé, tous ses problèmes furent vite résolus avec le sourire, par Natacha. Elle lui avait fait signe de ne pas s'excuser et ils avaient trinqués avant de boire le verre. Ils avaient un peu rit sur les comics parce que la jeune femme avait raconter un souvenir d'enfance. "J'étais un peu garçon manqué quand j'étais petite et puis j'aimais beaucoup leurs aventures à ces super héros! Je suis sûre que même encore maintenant, on me donne un comics, je le dévore en une heure!"

Il avait ensuite parler de son ami Captain, partit bien trop tôt, Natacha ne le connaissait pas personnellement mais tout ce qu'elel entendait de lui quand elle était jeune, ce n'était que du bien. Elle avait sourit doucement à la description qu'il lui donnait de son amis défunt. "Je suis sûre qu'il devait être parfait..."

Ils avaient bu leurs verres puis, il avait a nouveau sortit son paquet de cigarette, elle l'avait regarder en souriant avant de décliné l'invitation. "NOn je ne fumes pas. Merci quand même". Elle l'avait regarder allumer sa cigarette en silence avant de reprendre. "Tu sais...Si tu veux retrouver de la voix, il faut te limiter niveau tabac..."



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Mar 7 Mar - 20:30



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


Natacha était d'un optimisme à toute épreuve, voire même aussi maladif que ne l'était ma capacité à me tirer moi-même vers le bas. Mais n'était-ce pas ça qui m'avait déjà frappé chez la jeune femme au gala la veille ? Ouais, y avait aussi un tas d'autre choses : elle était belle, elle était gentille, elle avait du culot, elle avait le rire facile sans compter que pendant notre slow, je m'étais senti naturellement bien à son contact... Mais son optimisme avait été quelque chose de constant, sans avoir de haut et de bas. Comme si rien ni personne ne pouvait l'ébranler.

Et ça, c'était impressionnant. Tellement impressionnant que je ne pouvais que me rallier à son avis sans broncher, et avec le sourire, s'il vous plait. Elle ne me voyait pas croupir ici jusqu'à la fin, apparemment. Mouais... Une partie de moi avait envie d'y croire, une autre avait bien appris à la dure qu'à partir d'un moment donné, tu peux même t'appeler Sniper, si t'as pas les thunes qui vont avec, tu peux tout aussi bien t'appeler « trouduc », ça revient au même.

Mais qui sait... Si j'enregistrais un truc... Peut-être ça marcherait... J'en savais rien. Et dans le doute, dis « oui amen » à la fille en face de toi, tu veux, Sniper...

Inutile de la faire fuir en lui montrant que j'étais le champion du monde toute catégorie du pessimisme.

Puis, on était passé à autre chose, parlant de la France puisque Natacha y avait été, apparemment. Mais j'avais quand même fait les yeux ronds en apprenant qu'elle y était restée 4 ans !

-4 ans, putain, c'est long ça...

Je rigolai.

-Ouais, j'ai vu pas mal d'endroits en tournée. On a sûrement visité pas mal de trucs. Je me rappelle de certaines choses... Mais c'est surtout les conneries qu'on faisait qui m'ont marqué... Plus que les endroits où on était...

Je haussai les épaules avec un beau sourire nostalgique.

-Mais y a un concert en France qui m'a marqué quand même. Le concert de Omaha Beach. Putain. Ça, c'était spécial.

On avait encore discuté, j'avais réussi à grappiller un éventuel futur rendez-vous. Elle avait dit que c'était avec plaisir qu'elle recevrait mon appel mais voulait aussi avoir mon numéro pour pouvoir appeler. Je hochai la tête avec enthousiasme.

-Ok ! Ok tu l'auras mon numéro!

Délire !... Fallait que je pense à bouger le téléphone de place. Fallait que je trouve un moyen pour qu'il soit sur la table à côté de mon fauteuil. Comme ça, même pas besoin de me lever ! Et je risquais aussi moins de ne pas l'entendre sonner.

Et quand je parlais de ma capacité à me tirer vers le bas, quand la conversation avait tourné sur Gaïana, ben j'avais eu vite fait de dire que c'était pas vraiment charitable, ce que j'avais fait. Que j'avais juste plus envie d'être tout seul et même si ça avait été sans arrière-pensée, je trouvais pas ça tout à fait cool quand même. Mais Natacha, elle trouvait que c'était de l'aide quand même.

-Bon... Voyons ça comme ça alors...

Puis, je lui avais fait un clin d’œil.

On avait fini par changer de pièce et se retrouver à la cuisine pour se battre avec l'ennemi du jour « Fouritron » avec lequel je ne m'en sortais pas. Le tout en parlant souvenirs puis comics. Natacha vainquit l'ignoble Fouritron en deux temps trois mouvements... Et vas-y que t'es super nul, Sniper ! Mais bon, j'avais sauvé l'honneur en trouvant le tire-bouchon et en ouvrant la bouteille de vin pour finalement remplir les verres. Mission (presque) accomplie !

Et j'avais, au passage, pris un autre rendez-vous avec Natacha pour allez voir Dany. Ça, si c'était pas une idée de génie, je savais pas ce que c'était ! Bon, « dès que nous aurons le temps », c'était pas hyper précis, mais de toute façon, j'avais quand même déjà oublié quel jour on était...

On avait trinqué et elle me faisait rire, racontant qu'elle volait les comics à ses frangins, qu'elle lirait même encore aujourd'hui... Puis, on avait parlé de Captain America et de fil en aiguille, de mon ami défunt.

-Ouais... C'était un super bon gars. Je pige toujours pas trop pourquoi il a fait ça... S'tirer une balle...

Et je lui en voulais un peu... A vrai dire... Parce que j'avais l'impression que, des trois membres décédés de The Army, c'était le seul qui avait eu le contrôle de ce qui lui était arrivé.

Je m'étais allumé une clope et en avait proposé une à Natacha, mais elle ne fumait pas. Je fermai donc le paquet et le lançai sur la table, fumant tout seul. La jeune femme ajouta alors que je devrais me limiter niveau tabac si je voulais retrouver de la voix. Alors, j'avais haussé les épaules, accordant autant d'importance à sa remarque que si elle venait de me dire qu'il pleuvait dehors... Non. J'aurais été plus intéressé si elle avait dit qu'il pleuvait dehors parce qu'il ne pleut vraiment pas souvent, à L.A.

-Bah, j'ai toujours fumé... Ça a jamais rien empêché...

Et j'étais passé maître, sans m'en rendre compte, en esquive, au fil de mes courtes années de mariage.

-Hey ! Mais tu fais des voix pour les dessins animés, c'est bien ça ? T'as déjà doublé des super-héroïne ? Je te vois bien en...

Deux secondes d'absence avant de hausser les épaules en rigolant.

-Ben en Natasha... Tu sais ? Avec ses cheveux rouges et des flingues ! En plus marrante.

Je repris mon verre et en bus un coup, mais en ne quittant pas ses yeux du regard.

Pendant ce temps-là, avec le four qui chauffait, une délicieuse odeur se mit à flotter dans la cuisine.

@ Billy Lighter











SNIPER




Dernière édition par Evan "Sniper" Kurtz le Jeu 9 Mar - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Mer 8 Mar - 18:03



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz




Ils avaient parlé de beaucoup de choses en si peu de temps, il faut dire que cela devait faire un bien fou à Evan de parler à quelqu'un .Ils avaient alors parler de la France et Natacha avait alors annoncé y avoir habité pendant quatre ans, elle avait un peu rit face à la stupeur de l'ex chanteur. "Ca n'a pas l'air long, en réalité, ça passe très vite quand on bouge tout le temps, j'étais reporter à l'étranger, je défaisais mon sac chez moi qu'à peine je devais la refaire." Ca avait été un boulot formidable pour une femme qui n'arrivait pas à tenir en place comme elle. Il avait parler d'un de leur concert dans un ville au Nord, Natacha avait pu voir beaucoup de la France en 4 ans et elle imginait parfaitement The Army là-bas. "J'imagine que cela devait être formidable."

Au fil des conversations, Evan tentait de grapiller des rendez-vous avec Natacha et la jeune femme trouvait ça splendide, elle n'avait pas besoin de lui demander, elle n'avait qu'à accepté, Barbara aurait été heureuse de voir à quel point Natacha avait une facilité incroyable de parler avec Evan et de le rendre plus sociable qu'il ne l'était. Il allait lui donner son numéros, ce qui serait encore plus simple d'être là pour lui et de casser ce pessimiste qu'il avait. Il arrivait à faire confiance à Natacha et elle savait qu'il y croyait, au fond de lui, à cet optimisme.

De fil en aiguille, et surtout grâce aux verres super héros d'Evan, ils en étaient venu à parler du suicide de Captain, malheureux évènement qui avait fait qu'Evan avait sans doute encore plus sombré dans la depression et dans l'oublie. Il était devenu seul à cause de cette perte. Il se demandait encore pourquoi il avait fait ça, Natacha avait mit une main sur son épaule, le regardant alors dans ses yeux bleu -et en essayant de pas s'y perdre-. "Tu sais, parfois on ne peut pas savoir ce qui passe par la tête des gens. On se lève le matin et on se dit que ce n'est pas une bonne journée, pourtant, on se met debout et on avance, captain avait sans doute des problèmes qu'ils cachaient, personne peut pas savoir réellement comment vont les autres. Captain n'a pas sû se lever un matin et à préféré choisir la solution de facilité au lieu d'essayé encore et encore de se relevé."
Suite à ses mots, elle posa sa main sur la joue d'Evan. "Durant mes études, on m'a souvent raconter l'histoire de Sisyphe. C'est un français qui parlait de ça, Albert Camus, il est hyper connu là-bas. Sisyphe, c'était un roi dans la mythologie grecque qui à été condamné à poussé un rocher jusqu'en haut d'une montagne jusqu'à la fin des temps. Tous les jours, Sisyphe pousse son rocher, tous les jours, alors qu'il est presque arrivé en haut de la montagne, le rocher tombe en bas. Et pourtant, Sisyphe est heureux, nous, on doit être comme ça, on doit pousser nos problèmes même si nous en avons encore et encore et toujours être heureux car il y a toujours l'espoir qu'un jour, le rocher reste en haut."

Une minutes de plus et Natacha aurait jurer vouloir embrassé Evan, mais à la place, elle aurait reprit sa positiin initiale et avait enlever sa main de sur sa joue. Ils avaient alors reprit une conversation un peu plus "joyeuse" et Evan avait prit une cigarette, c'est vrai que l'idée qu'il faudrait qu'il arrête n'allait pas être simple à lui faire avaler, la preuve était qu'il avait balayer d'un cou pde main la première tentative de Natacha. Elle avait hausser les épaules. "C'est juste que cela serait pour ton bien." [/b

Puis, il lui avait demander si elle avait déjà doubler des héroïnes de dessins-animé style Natasha Romanoff, elle réfléchissa un instant. "Je crois pas en avoir déjà fait mais j'adorerais! Ou même faire une méchante! Je fais toujours les gentilles petites princesses ou les demoiselles en détresse. Je veux une femme moi, une vrai!" avait-elle dit en riant un peu



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Jeu 9 Mar - 17:27



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


Natacha était une aventurière et j'avais ouvert de grands yeux quand elle avait affirmé qu'elle était reporter en France. J'avais, moi aussi, vu pas mal de pays en tournée, mais pas de cette façon-là, pas sans revenir à L.A. le plus souvent possible. J'écrivais des chansons sur les héros qui s'étaient battus pour que le monde reste libre, et pour tous ceux qui se battaient encore, pas forcément les Américains, tous les militaires, tous les civils qui, aussi paradoxal que ça puisse paraître, se battaient pour la paix. Mais jamais j'aurais pu faire ce que des gens comme mon père, et ceux de mes amis, avaient fait.

J'étais trop attaché à L.A., malgré ce qu'elle me faisait subir, pour en rester éloigné pendant des mois entiers. J'étais trop émotif pour supporter de voir la misère du monde. Alors, ce que j'avais fait, à défaut de me battre aussi, c'était montrer ma gratitude et mon respect envers tous ces héros à travers la musique...

J'avais, du coup, évoqué ce concert qu'on avait fait sur une plage en France. Non... Pas une plage. LA plage. Omaha Beach. Celle qui avait vu se jouer le Débarquement. Je souris quand Natacha dit que ça devait être formidable.

Je la regardai dans les yeux.

-C'est pas le mot... Y avait plein de vétérans qu'on avait placés au premiers rangs et...  Qui avaient vu crever leurs frères d'armes sur cette même plage... Et... certains de ces vétérans, avaient eux-mêmes, à ce moment-là, leurs propres fils au Vietnam. Et je les ai vu pleurer. Et j'ai pleuré avec eux en chantant. Émotionnellement, ça a été le concert le plus beau et le plus dur qu'on ait jamais fait.

Et aujourd'hui, je n'avais plus personne avec qui partager ces souvenirs. Ce fut la première pensée qui me vint à l'esprit alors que je me frottais les yeux du pouce et de l'index d'une main pour cacher qu'ils étaient humides. Mais quand mon regard croisa à nouveau celui de Natacha, je compris que j'avais tout faux, que j'avais peut-être eu le droit de penser ça pendant les dix ans que j'avais passé entre les quatre murs de cet appartement, mais plus maintenant. Maintenant, il y avait Jess, Gaïana, Natacha, Daniele, Duncan, même Babs avait dit qu'elle voulait bien renouer contact...

J'avais plus le droit de penser que j'étais tout seul. S'il y avait un truc que je devais retenir de ce soir et de la veille, c'était que j'étais plus tout seul. Et que je ne pouvais pas me comporter comme tel, ne fut-ce que par respect de ceux qui croyaient qu'il y avait encore quelque chose à faire de ma vieille carcasse...

Du coup, j'y allais, au fil de nos conversations, pour grappiller un maximum de rendez-vous avec Natacha. Même si je crois que ça aurait été Dany, j'aurais fait pareil, juste pour avoir un but, quand Natacha partirait et que je serais à nouveau seul dans l'appart'... Juste pour avoir quelque chose à attendre et ne pas simplement laisser le temps dériver...

Nos sujets de conversations divers avaient abouti sur le suicide de Captain... Pas que la mort des autres ait été moins triste ou ait eu moins d'importance. C'était juste que Cap, il avait choisi de mourir... Pas Nuts et Sherman. Et il avait pas le droit de faire ça. Son père, aveugle, avait fini par mourir de sa belle mort, c'était triste, mais ça avait quelque chose de... Normal... Sauf pour Cap...

Natacha avait posé une main sur mon épaule alors que mon esprit était en train de s'embourber à nouveau. Elle me rattrapait au vol encore une fois et mon regard tomba littéralement dans le sien, sans que je puisse en sortir. Pas sûr que je le voulais non plus. Pourtant, je n'aimais pas la première partie de son discours. Non, Captain ne cachait rien, pas plus que moi. Et il avait pas choisi la solution de facilité non plus. Il avait été comme moi affecté par la mort de Nuts et Sherman et la mort de son père avait été le coup de grâce. Cet élément en plus avait fait qu'il avait eu les couilles de faire ce que moi, j'avais jamais fait.

Je voulais pas dire que le suicide de Cap était la solution de facilité, je préférais le voir comme une preuve de courage. Ça aurait cassé le mythe du type parfait, sinon...

Mais fallait bien se rendre à l'évidence que Natacha avait peut-être bien raison. Après tout, si j'étais mort, ça aurait fait du mal à Jess. Et c'était probablement ça qui m'avait tenu en vie.

Et je crois que sa main sur ma joue me convainquait bien plus que tous les mots qui sortaient de sa bouche. Même si je l'écoutais attentivement, les lèvres entr'ouvertes, laissant ma clope se consumer lentement entre mes doigts.

Elle me raconta une histoire... Une histoire que j'avais jamais entendu, un peu comme un conte. Et elle le faisait d'une voix douce et posée, apaisante. Je l'écoutais et la regardais d'ailleurs tellement bien que mon verre restait là où il était, sur la table.

Plus elle parlait, plus son visage se rapprochait du mien et j'avais pas l'impression qu'elle s'en rendait compte. Moi, ouais, et ce même si j'étais hypnotisé par sa voix. Mais surtout, je la laissais faire ! Mon cœur accéléra la cadence. Je fais quoi ? Je tente ma chance ? Mais le temps que je prenne une putain de décision, l'histoire s'acheva. Et Natacha s'éloigna. Trop tard.

Je baissai les yeux. Mais vraiment pas longtemps, avant de relever mon regard vers elle et de sourire.

-Je suppose... que ce qui manque à Zizife... C'est une bande de potes... Juste pour mettre quelques petites pierres à la base de son putain de rocher pour qu'il puisse plus tomber.

Mon sourire devint un peu plus espiègle, tirant un coup sur ma clope que je terminai et écrasai dans le cendrier au milieu de la table.

-Faut croire que j'ai quand même un peu plus de bol que lui...

Ouais... J'avais fait ma petite liste quelques réflexions plus haut... Alors, tout allait bien, non ?

Du coup, ça redevint plus léger. En fait, c'était comme si ça allait par vagues...

Après tout, Natacha avait un job intéressant et amusant. Et comme on avait parlé comics, je me demandais si elle avait déjà eu l'occasion de doubler des héroïnes, Black Widow, par exemple. Ouais... Je la voyais vraiment bien en tenue noire moulante et... Faut que j'arrête sinon, je vais rougir...

Oh...

Trop tard...

Bon tant pis. Je pris une gorgée de mon verre de vin pour faire style je suis innocent, mes grands yeux de gamin fixés sur elle... juste pour que ça se voit un peu moins... Pendant ce temps-là, Natacha disait qu'elle voulait doubler une femme, une vraie... Je rigolais.

-Mais tu dois déjà en être une pour de vrai tous les jours, non ?

Je haussai les épaules, rigolant toujours.

-Vaut mieux être une vraie femme en vrai et une princesse de dessins animés que l'inverse.

Je lui fis un clin d’œil avant de me tourner vers le four et de me pencher pour regarder à travers la vitre foncée.

-Comment on sait quand c'est prêt, hein ?

@ Billy Lighter











SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Ven 10 Mar - 16:15



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz




Evan avait vécut beaucoup de choses en tournée, beaucoup plus de choses, au niveau émotionelle, que Natacha avait pu vivre. Elle l'avait écouter attentivement quand il avait décrit ce concert en France, elle aurait voulu être là, juste pour voir à quel point l'atmosphère devait être afreusement belle. "Les Français sont toujours très attachés à ce lieu et aux dates de leurs armistices, c'est quelques choses d'horriblement beau. J'ai pu voir de mes yeux une comémoration française et on ne peut rien leur dire, ils savent faire briller leurs morts..."

Elle avait vu le visage d'Evan devenir de plus en plus triste et elle savait que sa vie ne devait pas être très facile, toutes ses pertes qu'il avait pu vivre, toutes ses émotions qu'il devait ressentir sans pouvoir les expliquer à quelqu'un parce qu'elle ne les comprendrait pas...Elle comprenait pourquoi il était rester seul tout ce temps, parce qu'au fond, il avait dû l'être après la mort de son groupe et de ses membres.

Quoi qu'il en soit, elle ne voulait pas voir les larmes d'Evan coulés, elle ne voulait pas pleurer le passé, sinon elle aussi retournerait dans ses souvenirs et certains n'étaient pas tout rose. Elle avait alors rattraper un peu la chose, toujours s'était elle promis, et avait parler de cette histoire que son professeur lui avait raconter. Ce n'était peut-être pas forcément la meilleure histoire pour lui faire comprendre que le suicide ne menait à rien, que la tristesse, il fallait l'a virer d'une main, ais au moins, elle lui avait dit le fond de sa pensée. Il avait alors dit qu'il manquait des amis, elle avait alors sourit. "Personne n'est Sisyphe parce que personne n'est seul comme lui."  

Elle était là....

Puis ils avaient changer de sujet, la bonne humeur était revenue et Evan avait imagine rNatacha doubler un personnage issue de comics, c'est vrai que cela lui ferait très plaisir de se retrouver dans un personnage comme tel, mais il fallait bie navouer qu'on lui donnait souvent les rôles de princesse. L'ex chanteur avait rougit pour elle ne savait quelles raisons juste avant de lui dire qu'elle devait être ele-même une super héroïne dans la vie réelle. "Certains le disent, mais mon frère m'apelle le plus souvent la Reine des Casse-Pieds alors je suis peut-être des deux camps!" avait-elle dit en riant un peu.

Il avait raison, il vallait mieux être une Wonder Woman plutôt qu'une Cendrillon, Natacha n'avait rien contre les princesses en générale, mais les idéaux qu'elle pouvait entendre la rendait complètement folle. Pour son frère, Jack, il fallait qu'elle soit toutes les princesse disney mixés alors qu'elle, elle était plutôt du genre indépendante et fallait bien avouer que le ménage, c'était pas son fort même en chantant.

Evan avait demander comment ils savaient si c'était prêt et Natacha n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit que le four fit une petite sonnerie. Elle lui fit alors un sourire en riant un peu amusée de la situation. "C'est prêt!" Elle ouvrit alors le four avec un torchon et en sortit la boite contenant les lasagnes. Une bonne odeur s'en échappait et cela fit donner faim à la jeune femme. Elle posa le plat sur la table  et se permit de regarder où était les couverts avant d'installer la table. "Ca à l'air super bon!" avait-elle dit en servant les deux assietes.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Sam 11 Mar - 17:13



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


J'avais hoché la tête. Ouais... Je savais pas trop pour les commémorations françaises parce que j'y avais jamais assisté, mais ce concert avait été génial. Dur, mais génial. Puis j'avais appris une nouvelle histoire, celle de Ziziphe qui était mal barré avec son rocher parce qu'il avait pas de potes pour l'aider mais qui était heureux quand même de recommencer tous les jours le même bordel. Un imbécile heureux, qu'on appelle ça. Heureusement, et je l'avais dit à Natacha, j'avais plus de bol que lui, parce que j'étais pas tout seul. Enfin plus maintenant. Et il m'avait suffit de remettre le pied dehors pour l'apprendre.

Dans la cuisine, on avait parlé comics et quelque chose me disait que les frères de Natacha avaient du en baver sérieusement et devaient peut-être encore en baver aujourd'hui. Entre les comics volés et le fait qu'elle avait pas l'air de tenir en place, je rigolais de ce pauvre Jack dont je n'avais de souvenir que le nom... C'était celui-là qui venait rechercher Natacha quand on était trop pleins, si j'avais bien compris...

Finissant mon verre de vin et m'en servant un autre, remplissant au passage celui de Natacha, je rigolai.

-La reine des casse-pieds ? Raaah il est pas cool ton frère ! Tu me sembles pas casse-pieds, à moi.

Je m'étais alors approché du four et demandai à Natacha comment on savait que c'était prêt. Il y eut alors un ding! qui me fit sursauter.

-Oh putain ! J'ai rien touché!

Je me défendais d'avance, au cas où. Si connerie il y avait, pour une fois, c'était pas ma faute !

Mais Natacha affirma d'un ton enjoué que c'était prêt. Ah ! Et bien voilà qui me soulageait. Elle vint à mes côtés et ouvrit le four, m'envoyant une bonne bouffée de chaleur en pleine poire au passage qui me fit m'écarter vivement et je fus pris d'une quinte de toux profonde en même temps, probablement une protestation de mes poumons fatigués.

Je me repris assez vite (le pire, c'était le décrassage au réveil), alors que Natacha, à l'aide d'un torchon, sortait le plat du four. Je m'adressai alors à ce dernier.

-Prend-ça dans tes dents, Fouritron !

Mais Natacha allait trop vite pour moi. Le temps que je rassemble mes neurones, que je me rappelle où on avait mis les fourchettes, les assiettes et tout, la table avait été dressée devant mes yeux par la jeune femme.

-Hey... Tu dois pas faire tout ça ! T'es l'invitée, c'est moi qui doit préparer tout normalement...

Mais elle était déjà en train de servir les deux assiettes et moi, comme un con, j'avais plus qu'à m'asseoir, ce que je fis, prenant comme un gosse ma fourchette en main.

Elle disait que ça avait l'air super bon et je me penchai au dessus du plat, appuyant mon ventre sur la table.

-C'est vrai que ça sent bon ! Mais faut pas oublier que c'est Erik qui l'a fait et qu'il cuisine pour Daniele, alors, ça doit pas être de la merde...

Je la remerciai quand elle posa mon assiette devant moi et attendis docilement qu'elle soit elle aussi installée pour attaquer.

-Bon ap'!

Et j'enfournai une grosse bouchée... Avant de faire une grimace...

-Oh putain c'est chaud!

Je soufflai un peu sur mon plat avant de me dire que ce serait simplement plus efficace d'attendre. Je posai alors ma fourchette et repris mon verre, un coude appuyé sur la table pour boire tout en regardant Natacha.

-J'ai une question, mais t'es pas obligée de répondre... T'as dit que tu gardais les enfants d'une amie... Mais tu n'as pas d'enfants, toi ? Pas de mari ?...

@ Billy Lighter











SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Sam 11 Mar - 17:56



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz




Entre Super-heroine et Princesse, Natacha ne savait que choisir, c'était pour cela qu'elle avait annoncé à Evan qu'elle était sans doute des deux, surtout la reine au sujet d'avoir peur pour elle. L'ex-chanteur avait prit sa défence et cela avait amusée la jeune femme. C'est vrai que Jack était un peu vieu jeu, mais il fallait bien avouer qu'elle n'était pas une sainte non plus entre partir au bout du monde du jour au lendemain et rentrée complètement bourrée, il avait des preuves de ce qu'il avançait. "C'est parce que cela ne fait pas 35 ans que tu me connais, lui si." avait-elle dit avec amusement.

Et son petit rire amuser ne s'était pas arrêter quand Evan avait cru avoir fait une betise avec le four, elle n'allait pas le gronder, il n'avait rien fait, et puis, elle se moquait gentiment de lui et de ses talents culinaire, heureusement que ce n'était pas lui qui avait fait la cuisine, sinon ils n'étaient pas prêt de manger. "La prochaine fois qu'on mange ensemble, c'est chez moi, comme ça t'auras pas peur du four" avait-elle dit en sortant le plat de lasagne.

Elle allait très vite tandis qu'Evan toussait fortement, ce qui l'inquiétait déjà beaucoup trop. "Tu devrais reposer un peu tes poumons..." avait-elle simplement dit en mettant la table ce qui n'était pas dû gout du chanteur qui lui rappellait qu'elle était l'invitée. "Tu débarasseras!" avait-elle dealer avant de s'asseoir et de les servir.

Ils avaient alors commencer à manger, se souhaitant mutuellement un bon apétit. C'était vraiment succulant, Daniele avait le gout pour trouver les meilleurs services. "Tu pourras dire à ce Erik que c'est vraiment bon!" avait elle dit alors qu'Evan se brûlait avec une bouchée. "Oh attention!" avait-elle dit en riant un peu. Elle l'avait ensuite remercié de lui avoir servit à nouveau son verre de vin, puis, alors que le silence s'était un peu installé, Evan avait posé une question intime.

Bien sûr que Natacha allait y répondre, elle avait même sourit en l'entendant, piochant dans son assiette une de ses bouchées et regardant la fourchette devenir rouge de sauce tomate, elle souriait -tristement?- avant de répondre. "Je n'ai pas d'enfants et encore moins un mari. Disons que ça à toujours été très compliqué à ce niveau là...J'ai jamais eu de relation réellement sérieuse, sauf peut-être avec Howard Stone, ça à duré un an pile je crois...Mais sinon, je suis bien trop instable pour avoir quelqu'un...enfin...disons que j'ai ce manque en moi malgré le fait que je sois en couple...Cest assez difficile à exploiqué...J'ai toujours le besoin de partir, de bouger...Je ne tiens pas en place et c'est ça qui ruine mes relations amoureuses..."

Elle avait conscience que ça pouvait faire fuir Evan mais elle lui parlait sincèrement et à coeur ouvert, en fait, elle n'avait jamais dit, dans son souvenir, ce genre de choses à personnes, même à Jack -même pas à lui alors qu'il était le premier à ne pas comprendre le comportement de sa soeur-. Et puis le sujet enfant, aussi, était un peu à éviter, en fait , elle ne se voyait pas avec un enfant, surtout pas maintenant, mais celui qu'elle avait fait disparaître à l'époque où tout allait bien avec Howard, l'a hantait parfois la nuit. "Et disons que pour les enfants...Je ne me vois pas devenir maman..." essyaait-elle de se convaincre tout en mangeant.

@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Dim 12 Mar - 14:36



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


Quand Natacha avait dit que ça ne faisait pas 35 ans que je la connaissais, contrairement à son frangin, j'avais fait un beau sourire en baissant un peu les yeux par pure timidité avant de les relever sur elle pour dire :

-Bah... peut-être je vais vivre encore 35 ans et j'aurai le temps de me faire mon idée alors...

Alors peut-être que je pourrais arriver à la connaître aussi bien que son frère Jack... je demandais pas mieux, moi, de la voir tellement souvent que je pourrais même commencer à en avoir un peu ma claque. Mais j'avais bien l'impression que ça arriverait jamais. C'était naïf et tout ce que vous voulez. Je voulais juste voir Natacha le plus souvent possible. Parce qu'elle me faisait rire et qu'elle m'obligeait à enlever les plaques de bois qui colmataient les fenêtres de l'appartement et à les ouvrir. Parce qu'elle était une touche de couleur dans ma vie solitaire et pas seulement parce que des enfants l'avaient couverte de peinture...

Bon dieu... Qu'est-ce qui m'arrive ?

Je me mentais à moi-même. Je savais très bien ce qui m'arrivait. J’avais déjà vécu ça et ça avait été le premier jour où Barbara était entrée dans ma ligne de mire...

Autant dire que j'étais cuit.

D'ailleurs, en parlant de cuit, y avait pas que moi qui l'était, comme l'affirma très subtilement Fouritron avec un Ding! fier de lui qui m'avait fait sursauter.

Et Natacha d'ajouter à ça que, la prochaine fois, on mangerait chez elle comme ça j'aurais pas peur du four... Je rigolai.

-Ça dépend si ton four sonne aussi ou pas ! Et si je compte bien, ça me fait trois rendez-vous : un pour le rangement, un pour aller chez Lele, et un pour un dîner.

Je perdais pas tant le Nord que ça, finalement... Tellement que j'en devenais aussi subtil qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Mais ma fierté avait un peu été avortée par la quinte de toux qui m'avait pris quand j'avais ramassé un bon coup d'air chaud en pleine poire au moment où Natacha avait ouvert le four.

La jeune femme avait, alors qu'elle mettait la table, signalé sur un ton inquiet que je devrais reposer un peu mes poumons.

-Ouais... Je crois que je suis allergique à la poussière un truc comme ça...

Moi, ce que j'en dis, c'est que les excuses sont faites pour s'en servir... Et puis elle n'avait pas à mettre la table ! Elle allait trop vite et j'avais le temps de rien faire pour mettre mon invitée à l'aise ! Mais bon, elle avait dit que j'aurais qu'à débarrasser alors je m'installai.

-Ok... je débarrasserai...

Puis, on s'était mis à manger... enfin, j'avais vite fait une pause parce que c'était vraiment chaud et que je venais de me brûler. Heureusement, je m'appliquai à éteindre l'incendie à coups de gorgées de vin.

-Ouais, je ferai passer le message à Erik... Ou si tu viens chez Dany avec moi, tu pourras lui dire toi-même...

Et j'en profitai pour poser les questions que me trottaient dans la tête, tant que j'y étais. Je lui avais cependant bien dit qu'elle était pas obligée de répondre parce que ça touchait à sa vie privée et tout...

Mais elle avait souri, puis elle avait répondu et je l'avais écoutée attentivement. C'était à la fois rassurant et complètement flippant. Elle disait ne pas tenir en place et que, du coup, ses relations ne tenaient jamais. Ça, c'était pour la partie flippante. La partie rassurante, c'était qu'elle avait pas de mari... Parce que les enfants, je les aimais bien alors ça m'aurait pas embêté du tout, j'avais bien une fille, moi...

Mais le mari, ça aurait été autre chose bien que j'aurais pas voulu cesser de la voir pour autant.

Je repris une bouchée de lasagne avant de reprendre la parole sur le truc intriguant de l'histoire.

-Howard Stone... J'ai l'impression que ce type est partout. Dany m'a dit qu'il avait été avec sa secrétaire, Maria... Mais pas longtemps... Il l'appelle « le merdeux »...

Elle avait ajouté aussi qu'elle ne se voyait pas devenir maman. Et je l'avais regardée avec toute la douceur du monde. C'était quand même dommage d'entendre une femme aussi gentille qu'elle dire qu'elle ne se voyait pas devenir maman, comme si elle ne le méritait pas.

Je piquai ma fourchette dans ma lasagne, l'abandonnant à nouveau pour aller poser ma main sur celle de Natacha posée sur la table.

-Et si le problème, c'était pas toi ? Je veux dire... Si y avait un gars dont tu tombais vraiment amoureuse ? Quelqu'un qui vaudrait le coup de se poser un peu ? Peut-être que t'aurais plus spécialement besoin de bouger... Pas autant...

Je retirai ma main de la sienne et allai me gratter nerveusement derrière l'oreille en me rendant compte de ce que je disais...

-Enfin... je sais pas. Je dis ça comme ça, hein...

@ Billy Lighter











SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Lun 13 Mar - 9:15



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz



Ils en étaient venu à parler de Jack tout en continuant de parler d'elle, c'était toujours compliqué de parler de Natacha Perry parce que même Natacha Perry ne se connaissait pas réellement elle-même, elle pouvait être bien un jour et le lendemain, vouloir partir au bout du monde, imprévisible même pour elle même, c'était toujours compliqué sa vie. C'était pour cette imprévisibilité que son frère l'a qualifiait de casse-coup et de casse-pied, mais Evand ne pouvait pas encore comprendre, ils ne s'étaient revu que deux fois... Cependant, elle avait sourire doucement à l'illusion faite par celui-ci. Il ne voulait plus la lâché maintenant qu'elle était revenu et ça lui faisait chaud au coeur. "Peut-être" avait-elle alors laissé dans les airs.

Elle s'était un peu amusée de la peur d'Evan du four, c'était pour cela qu'elle avait proposé de venir chez elle, la prochaine fois, et il avait renchérit sur l'aspect effrayant de cet appareil. "Promis, on n'utilisera pas le four, il y a autre chose pour chauffer à dîner mais il faudra te faire une raison de ce four...La modernité veut que tout "BIp" à présent, je suis même certaine qu'il existe des plaque de cuisson qui bip quand le dîner est prêt!" Elle avait ensuite rit, les joues rosies pas la constatation d'Evan. "Tu ne perd pas le nord mais c'est vrai, on prévoit beaucoup de rendez-vous toi et moi..."

Evan était une tête de mûle et Natacha s'était bien rendu compte que lui faire changer de vie n'allait pas être une mince affaire, déjà, elle voulait essayé de le faire arrêter de fumer parce que ça ne l'étonnerais pas que ses poumons soient noir de crasse à présent. Il avait eu une quinte de toux et avait dit être allergique à la poussière. "...Ou à la fumée.." avait-elle ajouter comme une évidence avant de boire une gorgée de son verre de vin.

Elle avait servit le repas sous les reproches d'Evan d'avoir fait tout toute seule, elle lui avait alors proposer de débarasser à la fin du repas et il avait accepter. Ils s'étaient régaler tout en parlant du chef de Ricci, Evan voulait absolument qu'elle vienne avec lui chez son meilleur ami, elle lui avait sourire doucement, posant sa fourchette dans son assiette. "Je pourrais lui dire quand on ira le voir, oui..."  , puis elle avait repris son dîner jusqu'à ce qu'Evan lui pose une question personelle.

Bien sûre que Natacha voyait clair dans son jeu, il arrivait bien trop vite avec ses gros sabots mais ça l'amusait qu'il s'entiche d'elle, même si elle savait que tôt ou tard, elle devrait lui dire qu'elle était surtout là pour le soigner de son alcoolisme...Il fallait bien avouer qu'elle n'était pas complétement de marbre face à lui non plus... Elle avait alors répondu à sa question, lui racontant vraiment les grandes lignes de sa vie -enfin, en oubliant volontairement l'histoire de l'avortement-. Ainsi,elle avait parler d'Howard et se mit à rire un peu quand Evan parla du batteur. "C'est vrai qu'il ne fait pas l'unanimité mais c'est un gentil garçon quand on le connaît. Je l'ai connu en dans les années 70 et on a d'abord été amis, puis je suis partie travailler à Chicago avant de revenir pour me mettre avec lui, on s'est séparé quand je suis partie à Paris avant de réessayer quand je suis revenu mais ce n'était plus pareil."

Elle avait un peu sourit à Evan en lui racontant son réel problème de localité, bien sûre, elle savait que cela le ferait partir en courant mais il fallait croire qu'au contraire, il avait s'accrochait encore plus. Sa main sur la sienne l'a fit frisonner un peu quant aux mots qu'il employait, ça ranimait  en elle l'espoir d'avoit un jour un endroit où elle s'y sentirait bien. "Tu as raison...Peut-être que je trouverais la personne qui me fera rester en place...Apès tout, on peut dompté un lion alors pourquoi pas Natacha Perry?" avait-elle dit en riant un peu avant de l'embrasser sur la joue.

@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Lun 13 Mar - 17:23



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


Ouais... La séduction, la modernité, les fours qui bippent. J'avais un peu perdu le fil en 10 ans de réclusion. Mais en deux soirées, j'avais déjà fait pas mal d'efforts sans même m'en rendre compte. En fait, j'allais probablement faire attention à mon état de fatigue qu'une fois que Natacha serait repartie et que je me rendrais compte que mes paupières sont lourdes, que j'ai le souffle court d'avoir trop parlé, faute d'habitude, de même que j'allais sentir jusqu'aux muscles de ma langue qui auraient pas mal travailler... Pour parler...

La prochaine fois qu'on ferait à dîner, ce serait chez Natacha et pour bien faire, on allait pas utiliser le four, comme ça, pas de frayeur devant tant de technologie... J'avais éclaté de rire.

-Ouais. Ok ! Ça marche ! Pas de four, c'est nickel.

Si j'avais plus de thunes, je lui aurais bien proposé d'aller manger quelque part, à l'extérieur. Si je mettais une casquette, on me foutrait la paix, personne me reconnaîtrait, j'avais beaucoup trop changé pour ça. Évidemment, j'avais pas conscience que ma tronche avait été affichée dans L.A.People très récemment, donc, je pensais que ça irait...

Je souris à Natacha...

-Jamais je perds le nord...

Puis, je lui fis un clin d’œil. J'avais quand même perdu le nord pendant 10 ans, mais c'était pas grave...

Je toussais ensuite et si j'étais persuadé moi-même que c'était à cause de la poussière, Natacha, elle, pariait plutôt sur la fumée. J'avais haussé les épaules. Je voulais pas m'aventurer sur ce terrain-là, je le connaissais que trop bien pour l'avoir explorer trop souvent avec Babs... Alors, j'avais pas relevé plus que ça.

Je préférais en remettre une couche sur le fait que je voulais qu'elle m'accompagne chez Daniele, un jour que je me déciderais à y aller. Elle pourrait alors dire à Erik qu'elle avait aimé ses lasagnes et tout. Et je nous imaginais déjà. Jusqu'à ce que j'aie vraiment envie de lui poser une question vraiment personnelle et que, contre toute attente, elle m'avait répondu...

Pendant qu'elle me répondait et me parlait de ce fameux Howard Stone, j'en avais profité pour reprendre quelques bouchées de la lasagne qui était en effet excellente. Ça faisait bien longtemps que j'avais pas mangé quelque chose d'aussi bon. Mais je m'étais à nouveau arrêté de manger quand, même si elle gardait son sourire, son regard avait changé, devenant plus triste. Sa relation avec ce gars-là avait pas été de tout repos, apparemment...

-Ouais... Je comprends... Les relations compliquées, je connais... Je crois avoir jamais rien compris, en fait...

En étant HS H24, ça avait été un peu compliqué de suivre, en même temps.

-J'avais toujours pensé que parce que j'aimais Babs et que j'étais raide dingue de Jess, ça suffisait... Faut croire que non... Puis tout a croulé avant que je comprenne ce qui m'arrivait...

J'avais pris sa main, essayant de la rassurer comme je pouvais. De lui dire que le problème ne venait peut-être pas d'elle mais de tous ces gars avec qui elle était sortie jusque-là... Elle fit la comparaison avec un lion qu'on pouvait dompter... Je haussai les épaules et lui souris quand elle vint m'embrasser sur la joue.

-Je sais pas... Tu verras bien...

Puis, reprenant ma fourchette et me remettant à manger, je murmurai, comme pour moi, trop habitué d'être tout seul...

-On verra bien...

Puis, je repensai brusquement à quelques propos échangés avec Daniele au gala. Sur Natacha et Stone, justement... Daniele avait dit un truc du genre que Stone buvait trop et que, du coup, j'avais mes chances avec Natacha. Et que je lui avait rétorqué que ça avait peut-être été ça le problème.

Je faillis lui demandé, platement, ce qui avait merdé avec Stone, puis, j'avais changé d'avis...

-Elle est bonne, cette lasagne, hein...

On avait continué à mangé en échangeant des propos plus simples et plus légers, en rigolant ensemble... Puis, on avait eu fini de mangé, la bouteille de vin que Natacha avait amené avait été tuée en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire.

Je lui souris, le visage légèrement engourdi par l'alcool. Puis, je m'étirai.

-Ouaah ! J'ai bien mangé. Je vais débarrasser maintenant.

Je me levai et pris les deux assiettes, les couverts et tout, me retournai vers l'évier et mis le tout dedans.

-Et voilà ! C'est bon ! On va au salon ? Je dois avoir un pousse-café quelque part. Et puis je m'allongerais bien un peu... On pourrait écouter un disque ?

Mon endurance, c'était plus trop trop ce que c'était. Et au passage, en passant d'un pièce à l'autre, j'avais repris une clope... La meilleure, celle après un bon repas !

@ Billy Lighter











SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Mer 15 Mar - 19:14



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz




Si Evan ne perdait pas le nord, Natacha non plus, enfin, elle n'avait visiblement pas le même cap que son compagnon de soirée mais elle n'était pas forcément obligé de lui dire. A moins que son cap ne change...C'était possible, elle-même se trouvait imprévisible...Elle devait jouer la médecin sans qu'Evan ne s'en aperçoit et pourtant, elle avait envie d'être plutôt une amie, une confidente, la personne dont il aurait le plus besoin...Elle avait envie de ça, qu'il s'endorme d'un air apaisé contre elle et qu'ils se réveillent le matin tous les deux dans...Elle allait peut-être un peu trop loin là.

Quoi qu'il en soit, elle avait un peu rit quand il indiqua que le dîner chez elle serait nikel, elle nota dans un coin de sa tête qu'il fallait qu'elle enlevé tous les réveils ou autre accéssoire au bruit assoudissant quand il viendrait la voir. Cette idée d'Evan chez elle l'a fit sourire doucement. Elle avait aussi beaucoup aimer son clin d'oeil, il fallait croire qu'un homme restait un homme même après 10 ans de réclusion mais elle ne sofusquait pas , bien au contraire.

D'ailleurs, ils avaient parler de ses relations amoureuses, et elle avait peut-être dit les choses qu'il ne fallait pas, elle ne savait pas si parler d'Howard avaitd'une grande aide -mais à noter que ce n'étiat pas vraiment gênant car Evan ne le connaissit pas- cee qui l'avait été, en tous cas, c'était le fait qu'elle était du genre à partir du jour au lendemain et ça n'avait pas été rassurant pour l'ex chanteur, elle le savait. Il avait lui aussi parler de ses relations amoureuses, du moins, de Barbara. Natacha soupçonnait l'homme de toujours l'aimer et c'était sans doute une bonne chose...Non? En fait elle ne savait pas réellement.

Elle l'avait tout de même écouter en souriant un peu, c'était triste ce qui lui était arrivé mais la réalité de la chose. Elle avait connu bien des hommes comme lui quand elle était à Chicago, des hommes bien mais trop porté sur la boisson, souvent ils se réveillaient le matin seul, sans plus femme ni enfant. Ils se retrouvaient alors comme Evan, des êtres errant sans se préoccuper de rien ni personne. "Tu sais Evan...On tombe tous de haut un jour ou l'autre..." Elle, elle ne savait pas réellement quand elle était tombé la première fois, peut-être le jour où elle avait appris qu'elle était enceinte, peut être celui où elle était sortit du planing familial avec le sentiment de creux dans son ventre parce que l'enfant qu'elle attendait n'était plus là, peut-être celui où elle avait appris qu'Howard pariait avec l'argent qu'elle lui donnait...Ou peut-être le joue où ils se sont rendus compte qu'ils n'étaient pas fait l'un pour l'autre...

Elle avait eut un sourire triste mais Evan l'avait fait vite sortir de son côté sombre pour dire que ses lasagnes étaient bonnes. "Oui, elles sont délicieuses!" avait-elle dit alors qu'elle avait terminé son plat. Il avait alors débarassé alors qu'elle le regardait d'un oeil bienvaillant. Puis, il lui avait proposer d'aller écouter de la musique, elle s'était levé de sa chaise. "Avec plaisir! Que me proposes-tu comme disque?"



@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Jeu 16 Mar - 21:59



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


Le repas avait été agréable. Non seulement, la lasagne d'Erik était excellente, mais en plus, j'avais presque mangé les yeux dans les yeux avec Natacha. Et à un moment du dîner, je m'étais même dit que... merde... J'aurais du au moins aller jusqu'au Night Shop pour chercher une bougie. Ça aurait suffit à donner un petit plus à tout ça. Ouais, je sais, je suis con et trop sensible, ajoutez ça à une naïveté sans borne et vous obtenez Evan Kurtz a.k.a Sniper...

Ouais, j'étais très naïf et j'avais toujours été un putain de rêveur. Je l'étais beaucoup moins maintenant que du temps de The Army, évidemment. J'aurais été vraiment stupide si je n'avais pas appris malgré les coups que la vie m'avait mis en pleine tronche... Mais... Je sais pas... Natacha avait le don de réveiller ce petit gars qui voulait croire que le monde était pas si moche, au final, si on s'attardait un peu sur les plaisirs simples de la vie comme une lasagne réchauffée en bonne compagnie...

Mais c'était des mauvais coups, plutôt que de ce dernier point positif, que j'avais parlé à Natacha. Mais elle ne perdait jamais le sourire... J'en vins à me demander si je n'étais pas en train, sans le vouloir ou sans en avoir conscience, de tester ses limites à coup de pessimisme. Et si c'était le cas, j'étais le plus grand perdant qui soit...

Elle disait que tout le monde tombait un jour de haut. Je voulais bien le croire, je me disais d'ailleurs souvent que bien des gens étaient bien plus dans la merde que moi : sans abri, dans le froid, dans un pays dévasté par la guerre... Y avait des tas de trucs pires... Sauf que... Sauf que je ne vivais que ma propre misère et la mettre en relativité avec la misère des autres ne changeait strictement rien au fait que ma vie à moi était relativement merdique.

Je répondis au sourire de Natacha par un soupir.

-Ouais... Je sais bien que tout le monde tombe de haut.

Je relevai les yeux vers elle et illustrai mes propos suivants à l'aide de mes deux mains représentant deux niveaux : un très haut, et un plus bas.

-Sauf que plus t'es haut, plus dure est la chute.

Et Dieu savait que j'avais, un jour, été haut. Très haut... Trop haut ? Et que, comme Icare, je m'étais royalement écrasé au sol. Puis, me rendant compte que mes paroles pouvaient être mal interprétées, j'ajoutai à l'attention de la jeune femme que je soupçonnais d'être déjà tombée elle aussi, de très haut...

-Et faut pas forcément être riche et célèbre pour être haut... Ça peut tenir à un tas de trucs... Je sais pas ce qui t'as fait tombé toi, mais en ce qui me concerne, j'aurais donné toute ma célébrité, toute ma richesse, si ça avait pu sauver mon mariage et mes amis...

D'autant plus qu'avec mariage et amis, The Army aurait jamais pu tomber non plus...

On avait fini de manger et on était rassasiés et satisfaits. En deux temps trois mouvements, j'avais débarrassé la table, et puis j'avais proposé d'aller au salon... L'ambiance m'y semblait plus cosy et la lumière moins crue que celle diffusée par l'ampoule dénudée de la cuisine qui pendait à son pauvre câble fatigué.

Natacha était d'accord et alors, je lui fis signe de me suivre dans l'autre pièce, une nouvelle clope au bec. Elle demanda ce que je lui proposais comme disque et je me grattai la tête, réfléchissant.

-Heu... Ben j'ai plein de trucs... De « vieux » trucs, je suppose...

Je me tournai vers elle et lui fis signe de s'installer dans le divan qui était suffisamment grand pour accueillir trois personnes plutôt que mon vieux fauteuil solitaire et défoncé par les heures que j'avais passées le cul dedans...

-Vas-y, hein... fais comme chez toi. Je... Je vais trouver un disque... Un truc cool...

Pas The Army... Je chialais à chaque fois et j'avais pas envie de chialer. Je voulais pas donner cette image-là à Natacha... Mais je trouvai un autre disque... Putain, il avait déjà tourné des heures aussi, celui-là et il avait peut-être bien quelques grattes, à force... Mais j'adorais ce disque.

Je le pris et le sortis de sa pochette aux coins abîmés... Puis, je le posai sur la platine délicatement avant de tenir le diamant en suspension. Je connaissais cet album par cœur et je savais exactement où poser le diamant pour tomber sur la chanson que je voulais faire entendre à Natacha. Laissant méthodiquement la fumée de ma cigarette s'échapper par mes narines, trahissant ma concentration, d'une main sûr qui ne tremblait pas car j'avais largement ma dose d'alcool dans le sang, je laissai la musique emplir la petite pièce.



Je souris à Natacha avant de me relever et de venir la rejoindre, m'asseyant sagement à côté d'elle sur le fauteuil avant de laisser tomber ma tête en arrière, m'y affalant un peu plus. Et, comme à chaque fois que j'écoutais de la musique, j'avais ce foutu tic de venir ajuster encore et encore mes appareils auditifs. Parce qu'aussi bons qu'ils soient, leur rendu n'avait rien de ce qu'on peut réellement entendre quand on est pas sourd...

Pourquoi cette chanson-là ? Parce qu'elle envoyait un sacré message d'espoir et qu'elle représentait tout à fait ce que j'étais en train de ressentir au contact de Natacha.

Tout était dans les paroles... J'avais même pas besoin de parler.

Tout ce dont j'avais envie, c'était de m'allonger contre elle, plutôt que d'être assis la tête renversée en arrière, sans rien d'autre comme intention que de m'endormir dans la chaleur rassurante de ses bras...

@ Billy Lighter











SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Ven 17 Mar - 18:22



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz




Evan était bien plus tombé que Natacha, et elle le savait pertinament. Il s'était brûler les ailes et n'avait pas réussis à revoler tout de suite, elle savait, pourtant, qu'il allait réussir à s'envoler à nouveau à présent. Tous le monde était là pour lui à présent et malgré qu'il était très pessimiste, Natacha lui disait toujours le contraire juste pour le montrer que le monde n'était pas entièrement noir. Elle souriait toujours, tentant de lui montrer à quel point elle aimait la vie. Nous n'en avion qu'une et il fallait en profiter, voilà l'un des leitmotivs de la Perry.

Elle l'avait écouté, comme toujours, attentivement, et certes, il avait perdu Barbara, mais Jess, il allait l'a revoir, elle ferait tout pour car ce moment, la veille, où ils s'étaient retrouvés à deux sur scène avait été magique, rien n'était plus beau. Elle l'avait regarder dans les yeux. "Tu sais, je sais à quel point tu aimais Babs et Jess. Le soir, quand elles rentraient et que nous étions là, avachis l'un sur l'autre, raide mort à cause de l'alcool, je voyais tes yeux brillés quand elles venaient vers toi. Tu venais près de mon oreille et tu me disais "C'est les deux femmes de ma vie..." " Pendant un instant ,Natacha eu un pincement au coeur pour aucune raison valable.

Elle avait sourit doucement, un peu nostalgique de ce moment-là. "Je pense que tout est écrit dans notre vie à l'avance, si elles ne seraient pas partir à ce moment là, ça aurait été à un autre moment...Mais il faut se dire que chaque épreuve est fait pour nous apprendre quelques chose. Avec ce départ, tu vas apprendres à te relever." Puis, elle s'était lever et l'avait rejoind pour écouter de la musique dans le salon.

Elle avait prit place dans le canapé, au début, assise confortablement. Elle avait sourit en entendant Evan anoncé sa "discothèque". "Tu sais, j'aime les vieux trucs" avait-elle dit amusée alors qu'il m'était le disque en route, quelques notes étaient sorties et elle avait regarder Evan les yeux éclatant. "La vache, ça faisait une éternité que je n'avais pas entendu cette chanson!" . Ses mains tapaient le rythme sur ses cuisses en souriant.

Puis Evan était venu la rejoindre, elle ne s'était pas cripsée, au contraire, elle s'était même d'avantage msie confortablement, la tête sur ses cuisses à lui, allongé, une de ses jambes relevée tandis que l'autre était croisé sur celle-ci. Elle ferma les yeux un instant en chantonant la chanson.


@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Sam 18 Mar - 15:10



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


J'avais souri, nostalgique, les yeux baissés sur mes mains que je tordais nerveusement. Je n'aimais vraiment pas parler de mon mariage, parce que j'avais royalement merdé sans comprendre où et quand j'avais merdé. Comme si tout m'avait échappé à un moment donné, au moment où c'était déjà trop tard. Mais ce n'est pas ce souvenir-là que Natacha vint raviver dans ma mémoire disloquée. Elle choisit plutôt de me citer... Babs et Jess étaient les deux femmes de ma vie... Ouais... Une partie de moi en était toujours convaincue et c'était probablement celle qui me faisait le plus mal... Parce que si ce serait toujours vrai pour Jess, quoi qu'il arrive, Babs, elle, ne voulait plus représenter autant pour moi. Même si elle avait dit qu'elle voulait m'aider.

-Ouais... Je le pense encore... Enfin, au moins un peu... Même si je sais que c'est foutu avec Babs...

J'avais capté le regard un peu triste de Natacha et j'avais froncé les sourcils, perplexe. Puis, elle avait dit que de toute façon, si Babs était pas partie comme elle l'avait fait, ça n'aurait fait que se produire à un autre moment. Je souris, mais sarcastiquement, cette fois.

-Ouais. Ben si on va par là, si tout est déjà écrit, autant faire ce que j'ai fait pendant 10 ans... Rester dans mon fauteuil et attendre que ça arrive. Peut-être ça limitera les dégâts.

Je haussai les épaules.

-Je veux pas croire à ça... Sinon, je me relèverai jamais. Je comprends pas trop... Comment quelqu'un comme toi, si indépendante, peut croire que tout est écrit plutôt que de croire que c'est toi qui écris ton histoire ?

J'avais allumé ma clope et m'étais levé, lui souriant quand même, écartant les bras et disant, juste avant de passer au salon.

-Même si t'as en partie raison : avec le temps, j'en viens à me demander si cette salope de L.A. déciderait pas de certaines choses à notre place...

Là-dessus, il était temps de se détendre un peu. Au salon, j'avais annoncé à Natacha que j’avais surtout des anciens disques. Je ne pouvais plus me permettre d'acheter des albums, fallait que je garde mon argent pour Jess, le loyer, les clopes et à boire... Mon père m'en apportait tout de même parfois, des nouveaux disques. Mais y avait rien à faire, je revenais toujours aux anciens.

Alors j'avais mis une chanson que j'aimais particulièrement et qui racontait une histoire qui, de façon un peu métaphorique, racontait ce qui était un peu en train de m'arriver... Ou ce que j'espérais qu'il m'arrive... Et j'espérais, si c'était Natacha qui avait raison, que ce soit écrit quelque part, histoire que ça arrive.

J'étais venu la rejoindre dans le divan, souriant parce que la chanson semblait vraiment plaire à Natacha. Bonne pioche, Sniper !

-Ouais, elle date. Mais l'histoire est intemporelle.

Natacha se mit à gesticuler et avant que j'aie eu le temps de lui demander ce qu'elle fabriquait, elle vint poser sa tête sur mes cuisses et je la regardai de mes grands yeux d'innocent. Peut-être que quelqu'un m'expliquera quand je serai grand... En attendant, il me fallait le temps de comprendre mais quand le franc tomba, je tendis le bras pour éteindre ma cigarette, même si j'en étais qu'à la moitié, afin de ne pas l'enfumer ni la brûler si jamais de la cendre tombait de ma clope.

Puis, je lui souris, mes deux mains venant caresser son visage et dégager les mèches rebelles qui me le dissimulaient un peu...

-C'est l'histoire de la chanson que j'aime bien. Le gars, sa petite amie se casse parce qu'elle le trouve nul de faire de la musique avec son groupe... Il abandonne son groupe pour aller la reconquérir... Et c'est sur la petite sœur de sa petite amie qu'il tombe et elle lui demande de lui jouer une chanson... Et elle l'aime comme il est...

Je haussai les épaules, souriant.

-Ça commence mal... Ça se termine bien... Moi, ça me va.

Mes mains plongées dans ses cheveux, je m'étais tu, sans cesser de la regarder. J'avais envie de l'embrasser, ne fusse que pour me rappeler ce que ça faisait... Mon cœur accéléra le rythme d'un coup, parce que j'en avais envie... Mais j'avais aussi très peur qu'elle ne se taille en courant ou ne veuille plus revenir...

Je finis par me pencher doucement pour aller embrasser son front. Un long et doux baiser. Puis, les yeux fermés, je laissai mon visage près du sien, mon nez jouant avec le sien... Et c'est à quelques millimètres de ses lèvres que je dis :

-Merci pour ce soir...

@ Billy Lighter











SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Dim 19 Mar - 10:43



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz




Au moins, Evan était réaliste, il ne pourrait jamais avoir à nouveau Barbara, elle était avec son nouveau mari et elle l'a savait heureuse. Natacha pensait réellement que l'ex chanteur serait tôt ou tard heureux pour elle, la jeune femme était persuader que quand on aimait quelqu'un, on voulait l'a voir heureuse...Babs l'était.  Elle avait sourit un peu à Evan, au moins, il lui restait Jess et quoi qu'il arrive, sa fille resterait de son côté, elle lui avait prouvé la veille en l'invitant à chanter avec elle au gala. "Au moins, tu auras toujours Jess près de toi."

Puis, elle lui avait raconter un peu sa vision de la vie, ce qui avait un peu surpris Evan qui ne pensait pas qu'elle pensait comme cela, elle l'avait regarder, toujours en souriant. "Je sais que c'est surprenant de me voir penser comme cela mais j'ai appris à pensé comme cela. Il y a des indices qui se passe dans notre vie et qui font qu'on devrait savoir comment cela va se terminé." Elle laissa un silence passé quelques secondes. "Quand on m'a proposé de partir en France, je sortais avec Howard, nous nous sommes donc séparés le jour où l'avion à décollé, quand je suis revenu quatre ans plus tard, nous avons décidé de reprendre notre relation là où nous nous étions arrêté...Ca n'a jamais fonctionné. Mon départ à été l'indice sur le fait qu'Howard et moi, ça n'aurait jamais fonctionné lontemps. Par exemple." Elle pensa aussi à l'histoire de sa grosse mais elle resta silencieuse à ce sujet.

Evan alors un peu réflécis sur la chose, oui, L.A avait peut-être une influence sur leurs vies respectives. "Chaque ville à son influence selon moi." avait-elle dit en le regardant en souriant. "Même les quartiers ont des influences sur chacun d'entre nous, un gars qui habite à Beverly Hills n'aura pas le mêmes destin que quelqu'un qui habite ici..."

Assez de reflexion pour ce soir et place à la musique! C'était le temps de se replonger dans la vieil époque avec la chanson qu'Evan avait mit. Natacha l'aimait beaucoup cette chanson et elle sentait étrangement bien ici, c'était pour ça qu'elle s'était permise de venir posé sa tête sur les cuisses de l'ex chanteur. Ce geste avait ranimé en Natacha les souvenirs de l'époque où ils buvaient tous les deux e nattendant Barbara. Ils avaient toujours été proche à ce moment là sans jamais aller dans l'irrespect. Bien sûre que Natacha déjà eu envie d'aller plus loin avec lui lors de ses soirées mais l'éthique avait toujours été présente. Il y avait Barbara et il était aveuglé par elle. Mais ce soir...?

Non. Il ne fallait pas qu'elle pense à cela, elle le revoyait surtout pour le guérir de son alcoolisme et elle savait que ce n'était pas en l'embrassant qu'elle l'aiderait. Les mains du chanteur caressait sa joue et enlevait les mèches de cheveux alors qu'il lui racontait l'histoire de cette chansons. Elle se mit à sourire un peu. "Il faut croire alors que la personne pour qui on craque en premier n'ai jamais la bonne.."

Ses lèvres étaient venues touché la peau de son front, laissant un leger frisson dans tout son corps, les yeux s'étant fermés automatiquement à ce contact doux. Elle sentait son souffle près de ses lèvres et son nez jouer avec le sien. Les yeux toujours clots, elle ne voulait pas les ouvrir pour ne pas casser ce moment qu'elle trouvait particulièrement plaisant. Comme s'ils étaient dans une bulle à deux. Il était venu l'a remercié pour ce soir. Un sourire se dessina sur ses lèvres. "Merci à toi de m'avoir invité..."

Elle ouvrit alors les yeux, voyant le visage du chanteur si près qu'elle en avait rougit. Elle avait passé sa main dans ses cheveux blond avant de venir caresser sa joue. Elle ne voulait pas faire explosé cette bulle et pourtant, il ne fallait pas profiter de la situation. Elle était là pour lui, mais pas de cette manière là... "Je vais y aller...Tu dois être fatigué..." avait-elle dit d'un ton doux et lent, comme pour limiter la cassusre de ce moment magique.


@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 482
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Dim 19 Mar - 20:31



Are You Hungry ?
ft. Natacha Perry


J'écoutais attentivement Natacha. Parce que j'aimais le son de sa voix dans l'appartement, de un. Et de deux, parce que ce qu'elle racontait m'intéressait vraiment d'autant plus que sa vision des choses m'avait parue à l'exact opposé de son caractère indépendant. Et pourtant, elle n'avait pas dit ça comme ça : elle reposait ses conclusions sur ses propres expériences de vie, parlant notamment de sa relation avec Howard, disant qu'il y avait eu des signes avant coureurs que ça ne fonctionnerait pas entre eux.

Ouais... Je comprenais mieux. Natacha était vraiment quelqu'un d'intelligent, quelqu'un de réfléchi, mais sans avoir pour autant perdu de vue que s'amuser était important et que la vie cachait des trésors, même fallait creuser parfois longtemps dans la merde pour les trouver.

J'avais donc hoché la tête avant de me la gratter en haussant les épaules, ma clope se consumant dans ma bouche.

-Ouais... J'ai jamais vu les indices, faut croire...

Ou j'avais pas voulu les voir... Ou j'avais pas été en état de les voir. Ou les trois à la fois.

Mais restait que d'autres choses nous échappaient à tous, quoi qu'on fasse. Et ça, j'en étais convaincu. Et Natacha était d'accord, même si c'était pas qu'à L.A. Elle allait même jusqu'à étendre la règle aux quartiers et je regardai autour de moi. Tout ici respirait ce putain d'Eastside dans lequel j'étais piégé. Moi-même, j'avais changé pour devenir un des zombies qui hantaient ses rues.

-Ouais... Je suis d'accord... Ce putain d'Eastside te bouffe comme de l'acide...

Pour le reste, je savais pas trop. Même si j'avais fait pas mal de tournée dans ma carrière, j’avais jamais pris le temps de vraiment visiter les villes dans lesquelles j'avais été. Je connaissais que L.A. Mais je voulais bien croire Natacha quand elle disait que d'autres villes avaient ce pouvoir. Elle savait sûrement mieux que moi.

Puis, il y avait eu la musique et on avait rigolé ensemble. Surtout quand Natacha avait conclu que finalement, la personne pour laquelle on craquait en premier n'était peut-être jamais la bonne. J'avais souris...

-Pour les autres, je sais pas... Pour nous... Faut croire...

Elle, Howard, moi, Babs... Aucun de nos deux couples n'avait fonctionné. Peut-être que c'était juste pas de bol. Mais mes parents, eux, avaient trouvé la bonne personne du premier coup... Je savais pas comment ils avaient fait, mais je les avais toujours admiré pour ça. Alors que mes parents étaient déjà âgés, avant la mort de ma mère, ils étaient encore comme des adolescents quand ils étaient ensemble.

Et moi, en quoi ? Trois ans ? J'avais réussi à tout faire foirer.

Mais j'avais pas envie de penser à ça. J'avais passé une bonne soirée et j'étais venu déposer un baiser sur le front de la jeune femme avant de la remercier, laissant mon visage tout près du sien. Si j'espérais quelque chose ? Ouais... Je vais pas faire l'innocent...

Mais c'était trop tôt et je le savais... J'avais cependant frissonné quand j'avais sentis sa main qui vont doucement ébouriffer mes cheveux. Puis, je lui avais souris, répondant à son propre sourire. Elle me remercia alors à son tour de l'avoir inviter.

On parlait presque tout bas, mais avec les nouveaux appareils auditifs, ça allait.

-Ouais... De rien... Ce sera à refaire, hein?

Elle m'annonça alors qu'elle allait y aller, que je devait être fatigué... Et c'était pas faux... Même si j'aurais bien voulu qu'elle reste plus longtemps.

-Ouais... Je vais aller dormir... Tu me sonnes ? Demain ? Tu veux bien ?...

Je l'embrassai encore une fois, sur la joue, mais tout aussi tendrement que la première fois.

@ Billy Lighter











SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Natacha Perry
Invité



MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   Jeu 23 Mar - 18:10



Are You Hungry ?
ft. Evan Kurtz



La vision de vie de Natacha était vraiment contradictoire avec son train de vie et pourtant, Evan n'avait pas trouver ça stupide au vu de son silence, ou peut-être que si mais il n'avait pas voulu être rude avec elle. En tous cas, il avait dit ne pas avoir vu les indices pour son couple. Pourtant, en y repensant, Natacha les voyait très clairement et l'alcool y était pour beaucoup selon elle mais elle ne pouvait pas dire cela à l'ex chanteur. Dans quel cas, si elle le disait, il jouerait la sourde oreille comme avec la cigarette. Elle haussa les épaules. "Parfois ils sont invisbles quand on vit à l'intérieur du couple, on les voit bien plus tard." et Natacha espérait réellement que celui-ci voit tôt ou tard ces indices.

En tous cas, il se rendait compte d'une chose : l'Eastside le bouffait petit à petit. Elle aurait eu plus de cran, elle lui aurait dit de venir habiter avec elle, dans son appartement. Certes, ce n'était pas Hollywood, mais le quartier était bien plus saint qu'ici. Mais elle s'abstena de dire quoi que ce soit, préférant écouter la musique qui allait commencer.

Cette chansons parlait d'une chose bien vrai selon la jeune femme à savoir que la première personne pour qui on craque, ce n'était pas forcément la personne avec qui ont finissait notre vie. Enfin, elle ne savait pas, peut-être qu'elle finirait par resortir à nouveau avec Howard quand ils seront tout vieux et tout ridés mais elle n'en n'était pas totalement sûre. Mais elle savait aussi que certaine personne trouvait son âme soeur du premier gout et dans ce cas là, ils avaient vraiment un bol monstre.

Il s'était passé un doux moment entre Evan et Natacha, elle avait presque succomber aux lèvres de l'ex chanteur mais elle s'était reprise à temps, lui indiqua qu'il était temps pour elle de rentrer. Elle ne voulait pas donner de faux espoirs à Evan car elle savait, au fond, que tôt ou tard, elle partirait, comem elle le faisait à chaque fois. Elle faisait du mal aux personens qu'elle aimait, elle le savait, et elle n'avait pas envie que cet homme soit l'un de ceux qu'elle rendait triste.

Elle s'était levé en souriant doucement. "Oui, je t'appellerais demain et après demain et après après demain" et elle allait tenir cette promesse silencieuse. Elle avait pris ses affaires et, une fois devant la porte, elle avait frisonner au baiser donner par Evan. Elle avait fermé les yeux pour profiter du moment puis, elle l'embrassa à son tour sur la joue doucement avant de ,finalement, le prendre dans ses bras, allant lui murmurer à l'oreille un "Je t'apelle"   avant de le lâcher et de sortir de l'appartement.


@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Are You Hungry? [PV Natacha][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» 'India has the highest number of hungry people on earth'
» Natacha Angel (Ministère)
» The very hungry caterpillar. (14/05/12 à 01h24)
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Eastside :: Appartement de Carolyn Adam-