AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] Empty
MessageSujet: An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]   An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] I_icon_minitimeMar 28 Mar - 11:15



An Excuse To See You
ft. Jimmy Reed


J’avais passé les derniers temps à mettre en place ma vie de couple avec Sonne. Je lui avais trouvé un boulot chez Ricci… Et on allait bientôt vivre ensemble, tous les trois.

J'étais sûr que mon père allait être content de cette relation. Grâce à Sonne, je ferais taire toutes les envies de mariage arrangé de la part de Moriarty Sr. C’était une première partie de mon plan qui allait marcher à merveille.

La deuxième partie était que j’allais pouvoir assurer ma domination face à Atticus Fetch qui se croyait tant supérieur à moi. Je vais vivre avec son ex et avec son fils biologique. Et j’étais sûr que ces deux données n’allaient pas lui plaire. Ni arrangé l’animosité qu’il a pour moi. Et qui est partagée.

Enfin, cette relation m’apportait un tas d’autres avantages. On ne viendra pas s’attarder sur mes relations officieuses si je suis officiellement en couple. Et ça m’arrange plutôt bien.

On peut ajouter à ça que Sonne est une femme intelligente et dévouée. Je ne pouvais rien demander de plus.

Je voulais parler de tout ça avec Jimmy. Je voulais le mettre au courant de mon plan et demander son avis. Et puis, je voulais surtout le voir. Tout lui raconter n’est qu’un prétexte. Ça faisait un moment que je n’avais plus mis les pieds à la villa Reed. Et me rincer un peut l’œil ne me fera pas de mal.

J’entrai dans la propriété de Jimmy. Les souvenirs du jour où j’étais allé dans la piscine de Reed étaient encore très frais dans ma mémoire. J’essayai de les chasser pour ne pas sourire bêtement quand je serais devant lui.

Je sonnai à la porte. On m’ouvrit et je demandai à voir Jimmy. John, le majordome, me demanda de le suivre et m’introduisit à Jimmy. Je souris à Reed.

-Bonjour Jimmy ! Comment vas-tu ?

Je souris en regardant Reed. Je ne l’avais pas prévenu de ma visite. Ça lui fait une surprise comme ça.

@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses


Dernière édition par Axel Moriarty le Jeu 30 Mar - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]   An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] I_icon_minitimeMer 29 Mar - 15:26



An Excuse To See You
ft. Axel Moriarty


Il était aux alentours de 18:00, il faisait beau, trop chaud, même... Alors j'avais décidé de passer mon temps dehors, dans le grand jardin à l'arrière de la villa où les préparatifs d'une fête qui allait se donner dans quelques jours se faisaient. Rien d'exceptionnel, juste une petite réception à l'occasion d'un nouveau partenariat de BSC avec Fender qui allait nous fournir en matériel gratuit pour l'année à venir. Tout ce que nous avions à faire en retour, c'était afficher leur logo partout où on pouvait. Et ça, je pouvais faire, surtout pour du matériel gratuit.

Pour l'occasion, j'avais gonflé mon personnel, engageant en particulier des serveuses qui, pour mon bon plaisir, avaient déjà revêtu leur tenue de scène. Quant à moi, je jouais déjà les grands princes, les interrompant souvent dans leurs préparatif pour leur commander boissons, cigares ou... Rien du tout, prétextant que j'avais oublié ce que je voulais.

John arriva alors, m'annonçant la visite d'Axel Moriarty. J'appréciais beaucoup ce journaliste et je prenais énormément de plaisir à lire ses articles où il semblait vouloir rivaliser d'imagination pour être un critique non seulement acerbe, mais méchant.

-Axel!

Affublé de mes lunettes de soleil, je m'avançai vers Moriarty, mon verre d'alcool glacé plein de glaçons en main, pour lui donner l'accolade et l'embrasser sur la joue. Une sale habitude que j'avais acquise des Los Diablos... Un tic de gang.

M'éloignant de lui, mais gardant une main sur son épaule, je lui désignai le jardin tout décoré ainsi que les serveuses qui semblaient y défiler tout en répondant à sa question.

-Le soleil brille, les femmes son belles, que demander de plus ? Un peu de climatisation, peut-être...

Je souris au journaliste.

-Où étais-tu passé ? On ne t'as plus vu depuis... le gala, je crois.

Soit depuis seulement quelques jours... Mais j'aimais que les gens sachent que je les tenais à l’œil, que je me rappelais clairement des dernières fois où je les avais vus. Et selon qui ils étaient, ça les faisaient soit flipper, soit ils s'en sentaient flattés. Dans le cas d'Axel, ma main à couper que ce serait la solution numéro 2.

Lâchant son épaule, je claquai des doigts pour attirer l'attention d'une des serveuses. Elle s'approcha de nous en souriant et je lui désignai mon verre.

-Sois gentille, tu veux ? Apporte la même chose pour mon ami ici présent.

Je lui fis un regard charmeur et elle s'en alla en sautillant pour s'exécuter. Je me tournai alors vers Moriarty avant d'aviser un transat dans lequel je m'installai, une main derrière ma tête, mon verre posé sur mon ventre.

-Alors, quelles sont les nouvelles du front ? Et comment va Gloria Jones ?

La meilleure de mes armes était ma mémoire. J'avais une excellente mémoire...

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]   An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] I_icon_minitimeJeu 30 Mar - 11:39



An Excuse To See You
ft. Jimmy Reed


Jimmy avait la classe avec ses lunettes de soleil. Ce fut mon constat quand j’entrai dans le grand jardin de sa villa. Une énorme propriété de Malibu où tout le monde rêverait de passer une nuit.

J’étais, pour le moment, plus attiré par le physique de Jimmy que par les nombreuses serveuses qui se promenaient dans la propriété en tenue. Elle devait préparer une fête. Jimmy faisait souvent des fêtes avec des gens triés sur le volet. C’était très différent des fêtes chez Ricci où il y avait des gens de toutes les classes sociales parce que sa villa était ouverte à tout public excepté les enfants. Chez Jimmy c’était toujours sur invitation.

Je m’approchai de Jimmy avec un sourire aux lèvres. On se fit l’accolade et Jimmy m’embrassa sur la joue. Je n’aurais pas rêvé mieux. Je ne savais pas où Jimmy avait appris cette coutume. Mais ça me plaisait.

Il répondit, image à l’appui, qu’il allait bien. Un soleil et quelques filles faisaient la joie de Jimmy. Je souris.

-C’est vrai. C’est une ambiance idyllique.

Il ne manquait que la clim’, pour lui. Je rigolai un peu. La chaleur à L.A. était plus intense qu’à Chicago. Et je ne m’y suis jamais habitué.

Il me demanda où j’étais passé. Il disait qu’on m’avait peu vu depuis le gala. Mon histoire avec Sonne m’avait pris tout mon temps et c’était bien normal. Mais j’étais content que Jimmy ait senti mon absence. J’en étais flatté. Et même plus que flatté.

-Je sais. J’étais très occupé. Je vais tout te raconter.

Je souris sans en dire plus pour l’instant.

Jimmy me lâcha pour mon grand déplaisir qui se manifesta par une petite moue. Et il interpella une serveuse pour qu’elle nous apporte à boire. Jimmy savait sélectionner ses serveuses. Elles étaient toutes jolies. Il envoya un regard charmeur à la serveuse qui me rendait un peu jaloux. Je savais que je ne pouvais rien espérait de tel de la part de Jimmy.

Il s’installa dans un transat. Et je pris place dans celui juste à côté. Il me demanda des nouvelles. Et parla de Gloria Jones, la journaliste de Guitar&Pen qui m’avait cafté au patron pour la drogue. Je souris d’un sourire sadique en repensant au jour où j’avais été réintégré et elle virée.

-Aucune idée. Elle doit être en train d’essayer de trouver un nouvel emploi. Moi, j’ai été réintégré chez Guitar&Pen. Je dois te remercier pour ça, d’ailleurs.

Je me tournai vers lui pour lui sourire. Jimmy avait été efficace. Mon regard tomba un peu sur le reste de son corps avant que je me reprenne quand la serveuse revint avec nos verres. Je la remerciai et commençai à boire.

-Je suis venu pour t’annoncer que je suis en couple. Voilà pourquoi j’étais hors de la circulation depuis le gala.

Je souris content de commencer à lui parler de mon plan.

-Elle s’appelle Sonne Ferguson.

J’avais ma tête dans le journalisme. Et je savais qu’à l’époque de sa relation avec Atticus, certains journaux ont parlé de Sonne. Quand on est en relation avec une rockstar, ça finit toujours par se savoir.


@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]   An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] I_icon_minitimeSam 1 Avr - 15:28



An Excuse To See You
ft. Axel Moriarty


J'accueillis Axel Moriarty comme il se devait. C'était un homme que j’appréciais pour sa perspicacité, son intelligence et ses articles acerbes, mais aussi et surtout parce que pour une raison qui m'échappait, il acceptait d'orienter ses articles vers là où je voulais que le vent tourne. Il était un énorme atout et afin de le garder, je le choyais comme un véritable ami.

La vie était belle et tranquille, c'est par là que j'introduisis la conversation avec le journaliste de Guitar&Pen. Une soirée agréable se profilait à l'horizon et une fête figurait dans mes plans des jours à venir et qui disait fête disait personnel en plus et paysage agrémenté de jolie paires de jambes. Quelques degrés en moins n'auraient pas été de refus mais même moi, j'étais conscient qu'on ne pouvait pas tout avoir.

Axel partageait mon opinion sur la vie, parlant d'ambiance idyllique. Son regard noir ne me quittait pas alors que je lui faisais remarqué qu'il s'était fait très discret depuis le gala, signe que moi non plus, je ne le quittais pas du regard, même si je le gardais à l’œil de loin afin de protéger mes intérêts.

Il affirma qu'il allait tout me raconter et, souriant et satisfait, j'avais demandé à une serveuse que mon visiteur soit servi avant de prendre place sur un transat'. Axel fit de même dans celui d'à côté. Nous étions mieux mis ainsi, je n'aimais pas rester debout.

Je commençai par demander à Axel des nouvelles de Gloria Jones. J'oubliais rarement les noms et ce à quoi ces noms étaient liés, pour le plus grand malheur de ceux qui se mettaient en travers de mon chemin.

Axel ne fit que m'énoncer alors ce que je savais déjà, soit que la Gloria en question avait été virée et lui réintégré. Je savais même que ça avait été avec de plates excuses de la part de la rédaction que Moriarty avait retrouvé son bureau au sein du magazine.

Il me remercia et je lui fis signe de la main qu'il n'y avait pas de quoi tout en laissant ma tête tomber nonchalamment en arrière sur le dossier du transat'. Puis, je la laissai rouler sur le côté pour que mon regard puisse se poser sur le journaliste qui me dévoila enfin ce qu'il avait foutu ces derniers temps. Monsieur s'était mis en couple. Je rigolai.

-J'hésite entre te féliciter ou témoigner de mes plus sincères condoléances.

Mais lorsqu'il m'éclaircit sur l'identité de celle qui faisait battre son cœur, je réussis à me décider, non sans un sourire entendu. Sonne Ferguson n'était pas la première rombière venue, Axel venait peut-être de jouer un coup de génie.

-Va pour les félicitations alors ! C'est Moriarty Sr qui va être rassuré.

Sonne Ferguson était connue pour être l'ex-petite amie d'une des cibles au top de ma liste du moment, à savoir Atticus Fetch. Oh, pas que Fetch ait un énorme intérêt pour moi en soi. Il n'était qu'un dépressif qui finirait par se tuer très bien tout seul comme un grand et dont le talent, s'il était reconnu, n'empiétait pas sur mes plates-bandes... Non. Ce n'était pas tant lui que je voulais atteindre mais sa toute nouvelle manager qui, non contente d'avoir refusé une bonne place chez BSC (ou plutôt de me donner ce que je voulais pour l'avoir), corrompait et profitait de mon meilleur ami qu'elle aveuglait totalement par le biais de Ben & Nuts.

Alors tant qu'à faire, je comptais bien donner un petit coup de main à Fetch pour replonger un peu plus vite dans la dépression qui l'avait fait disparaître des écrans radars.

Et peut-être que le fait qu'Axel se mette en couple avec son ex, en plus d'être une source d'informations intéressante, pouvait aussi servir mon propre plan concernant Fetch, sans compter que j'avais encore Delfino sur le coup qui n'attendait que le bon moment pour lui offrir mon cadeau.

-Il s'agit probablement d'une très bonne acquisition. Tu y gagnes une certaines tranquillité d'esprit, fais taire ces odieuses rumeurs auxquelles je n'ai jamais cru et obtiens une source d'informations intéressante pour ton magazine, alors pourquoi pas... ? Sans compter les bonus en nature, en espérant qu'elle soit douée.

Je fis une moue de connaisseur qui évaluerait la valeur d'un objet quelconque.

-C'est plutôt intelligent.

Je passai ma langue sur mes lèvres.

-Il faut que cela se sache, emmène-la partout où tu pourras... Place-la quelque part où elle pourra servir tes intérêts.

Et, si possible, les miens par extension.

Je haussai les épaules et bus un coup avant d'ajouter.

-Tu n'as rien à perdre à rentabiliser.

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]   An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] I_icon_minitimeDim 2 Avr - 17:08



An Excuse To See You
ft. Jimmy Reed


Qu’on était bien allongé sur les transat’ du jardin de Jimmy. Je ne pouvais pas rêver mieux, surtout que mon regard lorgnait le corps de Reed pendant que le siens allait se poser sur les courbes de ses employées de quelques jours. Je me contentai de ça parce que je savais que je ne pouvais pas espérer plus.

On parla de Gloria Jones qui avait été licenciée grâce à l’intervention de Jimmy. Je le remerciai pour ça. Sans Jimmy, je serais sans emploi ou, pire, chez L.A.People… J’avais bien de la chance de l’avoir comme ami.

J’annonçai, ensuite, la nouvelle qui m’amenait ici, aujourd’hui. J’avais un petit sourire fier de mon plan si bien ficelé. Jimmy rigola en hésitant à me féliciter ou à me témoigner de ses condoléances. J’éclatai de rire. Venant d’un homme qui, à 36 ans, n’était pas encore en couple ça ne m’étonnait pas. Mais quand je finis par donner le nom de ma nouvelle petite-amie, il se décida pour les félicitations.

-Merci ! C’est surtout moi qui suis sauvé de la fille à laquelle Moriarty Sr voulait me marier… Une brunette maigrichonne au physique ingrat. Non merci.

Je fis une grimace pour accompagner mes paroles. J’étais autant attiré par les filles que les garçons. Mais, la fille à laquelle mon père voulait me marier n’entrait pas dans mes critères de beauté… Elle n’entrait dans ceux de personnes, je crois.

Jimmy devait savoir que Sonne était l’ex d’Atticus Fetch. Il est difficile de se cacher au monde quand on est sorti avec une rockstar. D’ailleurs, il déclara que c’était une très bonne acquisition. Je souris et regardai Jimmy. Il parla des rumeurs à mon sujet que mon union avec Sonne ferait taire. Mon sourire failli disparaitre en y pensant. Ces rumeurs n’étaient qu’à moitié fondées. Mais je me retins de regarder le corps de Reed quand il en parla.

-Oui, c’est vrai que ça m’apporte beaucoup d’avantage. Tout ça été bien calculé. Et, je te rassure, elle est douée.

Je détournai mon regard de Reed pour boire mon verre. Et je pensai à Sonne et aux nuits qu’on avait passé ensemble. A ses doutes. Et toutes ces autres choses sur lesquelles j’avais réussi à la rassurée. Sonne était la femme qu’il me fallait. Et quand Reed disait que c’était intelligent, j’en étais encore plus certain. Je souris.

-Merci.


Il déclara qu’il fallait que ça se sache. Que je l’exhibe pour servir mes intérêts. Jimmy savait ce qu’il fallait faire pour que mon plan soit encore plus parfait. Mais, ce qui ne savait pas, c’était que j’avais déjà pensé à cette partie du plan. Il parlait de la rentabiliser. Et que je ne perdais rien à le faire. Je souris un peu plus et le regardai à nouveau.

-J’ai pris les devants pour ça. Elle était danseuse au Golden Nipples Club. Mais, maintenant, elle est la toute nouvelle secrétaire de Daniele Ricci. Elle a été engagée il y a peu. J’ai tout mis en œuvre pour que ça se fasse.

Et j’en étais fier.

-C’est une femme très agréable et intelligente. Elle rêvait de pouvoir avoir un couple et une famille et c’est ce que je compte lui donner. Et j’ai un atout en plus dans mon jeu. Elle a eu un enfant de Fetch. Un petit bébé nommé Alan.

C’était une donnée et une carte important. Et je savais qu’elle pouvait me rapporter beaucoup.


@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]   An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] I_icon_minitimeLun 3 Avr - 13:46



An Excuse To See You
ft. Axel Moriarty


J'éclatai de rire quand Axel affirma qu'il était sauvé de la fille que Moriarty Sr lui réservait. Ouais, je pouvais tout à fait comprendre ses craintes. Axel et moi étions issus du même monde, à peu de chose près et, si mon père avait vécu, aucun doute qu'à 36 ans, je ne serais plus célibataire depuis quelques années déjà et j'aurais probablement au moins un mioche encombrant dans les pattes. Un seul si j'engendrais un mâle portant mon nom du premier coup, parce que si j'avais des filles en premier, ça n'avait aucun intérêt puisque mon nom ne passerait pas à la génération suivante...

Mais voilà, mon père était mort et j'étais donc libre de gérer ma descendance comme je l'entendais, mais pour l'instant, l'idée de mettre les choses en place à ce niveau-là me passait encore bien loin au  dessus de la tête !

D'autant que j'avais déjà été refroidi une fois, il y avait 16 ans de ça, même si personne n'était au courant sauf moi...

Le journaliste de Guitar&Pen, lui, était désormais soulagé puisque son père ne semblait pas pousser le vice jusqu'à lui imposer absolument le laideron qu'il lui avait réservé jusque-là, maintenant qu'il avait trouvé une femme qui lui convenait.

J'avais alors évalué cette toute nouvelle acquisition du journaliste et il semblait il y avoir plus d'avantages que d'inconvénients. Elle était l'ex de Fetch, ce qui était non négligeable et d'après les dires d'Axel, elle était douée, ce qui était le principal parce qu'après tout, à part bien présenter et faire l'amour convenablement, on ne leur demandait quand même pas la lune.

Je hochai la tête quand il dit que tout était calculé.

-Je n'en doute pas, Axel...

Je lui souris et lui donnai le conseil de la placer afin qu'elle puisse servir ses intérêts. J'appelais ça « rentabiliser » parce que c'était exactement ce que c'était. Mais je fronçai les sourcils derrière mes lunettes de soleil lorsqu'il affirma qu'il l'avait placée comme secrétaire de mon meilleur ami... Je cherchais l'arnaque, mais en même temps, si Axel me le disait, c'était qu'il n'y avait pas vraiment d'arnaque...

Il me fallut quelques secondes durant lesquelles, je jaugeai le journaliste, captant la moindre de ses expressions qui trahiraient une intention malveillante. Et en même temps, je me repaissais dans ma tête les mots qu'il venait de prononcer. Je n'aimais pas qu'on m'explique, je voulais trouver l'astuce, le pourquoi du comment, moi-même.

-Le Golden Nipples est au bord de la faillite et ton père ne te laissera pas épouser une rien du tout...

Je souris, presque certain de ma théorie.

-Mais en la plaçant comme secrétaire du meilleur manager de L.A., tu en fais une personnalité presque incontournable... Elle monte de classe sociale.

Danseuse burlesque était à peine plus haut que le statut de prostituée... Si Moriarty Sr l'apprenait, c'était le laideron assuré pour Axel. Mais en la mettant chez Ricci, il s'assurait que ça n'arriverait pas. Mais je n'étais pas au bout de mes surprises et entrouvris la bouche en regardant le journaliste lorsqu'il m'affirma qu'elle avait un fils issu de sa relation avec Fetch et dont les journaux n'avaient jamais parlé.

C'était une information en or qu'Axel m'offrait là, probablement pour me prouver sa bonne fois et que derrière le placement de son amante en tant que bras droit de mon meilleur ami, il n'y avait pas d'arnaque.

-Si tu vendais cette information à L.A.People, tu aurais de quoi te payer une nouvelle voiture. Mais tu as aussi un moyen de pression pour la garder près de toi...

Pensif, je bus quelques gorgées de mon verre avant de reprendre la parole en laissant dériver mon regard sur une magnifique paire de jambe à l'allure extrêmement douce qui passait juste devant moi.

-Si c'est la sécurité de l'emploi pour Sonne Ferguson que tu es venu chercher, tu l'as.

Mais on a rien sans rien...

-Le début de carrière de l'ancienne secrétaire de Ricci se précise... Cela m'étonne que tu ne l'aies pas encore interviewée...

Je souris alors, mauvais.

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]   An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] I_icon_minitimeMar 4 Avr - 14:17



An Excuse To See You
ft. Jimmy Reed


J’étais fier de parler de Sonne à Jimmy. J’exposai, petit à petit, mes avantages à partager ma vie avec l’ancienne danseuse. Il avait déduit, par le nom de Sonne, qu’elle était l’ex d’Atticus et que cela me procurait un atout dans mon jeu. Mais il y avait aussi tout l’aspect qui concernait mon père et qui m’évitera un mariage avec une femme qui je ne désirais pas. Je ventai les qualités de Sonne et déclarai que tout était calculé. Il n’en doutait pas. Je souris de fierté.

Je révélai à Jimmy, par la suite, que j’avais trouvé à Sonne un travail de secrétaire pour Ricci. Je la plaçai ainsi dans mon monde, loin de Gloden Nipples ou tout un tas d’influences pourrait la détourner de moi. Jimmy me regarda après cette révélation. Il trouva, par lui-même, l’un des raisons qui m’avait poussé à mettre Sonne chez Ricci. L’Italien était le meilleur ami de Reed, c’était connu de tout le monde. Les deux hommes ne s’en cachaient pas. Ils s’exhibaient ensemble à chaque fête. J’en venais à être, parfois, jaloux de l’Italien de partager une telle amitié avec Jimmy. J’aimerai avoir autant de proximité avec Reed que lui. Mais j’étais bien plus jeune que les deux hommes. Et j’étais encore plus un « étranger » de L.A. que l’Européen, lui-même. Tout ça pour dire, qu’il était normal qu’il cherche à savoir pourquoi, moi qui était réputé pour être un manipulateur, je plaçais Sonne chez son meilleur ami.

Jimmy trouva que la placer chez Ricci augmenterai le statut social de Sonne. Et, donc, que mon père l’acceptera plus facilement. Je souris de toutes mes dents.

-C’est exact. On peut ajouter à ça que je l’éloigne du Gloden Nipples Club où son patron ne cessait de lui dire de se méfier de moi.


Je ne cachais rien à Reed. Pas même le fils de Sonne, Alan, issus de la relation de ma petite-amie avec Atticus. Je savais que je disposais d’une information de taille qui ferait la joie de nombreux journalistes. Mais je n’allais pas révéler l’information. Sinon, je perdrais Sonne. Et ce n’était pas ce que je voulais. Je vis que Jimmy était surpris. Et je souris malicieusement de le voir comme ça. Il était encore plus agréable à regarder. Et je ne m’en privais pas.

Reed déclara que si je vendais l’information, je me ferais de l’argent. Mais que j’avais aussi un moyen de pression sur elle. Je souris. Jimmy méritait largement sa réputation. Il était un aussi bon calculateur que moi. En plus expérimenté. Et donc, en plus dangereux. Je l’admirais pour ça.

-Oui. Je n’ai pas à me plaindre niveau financier. Et je sais que si je garde le secret, je continue à avoir toute sa confiance. C’est le principal, pour le moment. Je n’ai même pas encore besoin que ça devienne un moyen de pression. Elle est amoureuse et je compte qu’elle y reste en la choyant et en lui procurant tout ce qu’il lui faut à elle et à son fils. Et je sais que tout ça pourra enrager Fetch s’il l’apprend. Et c’est ça que je cherche.

Je souris d’un sourire sadique. Le regard de Reed quitta le mien pour se poser sur les jambes d’une serveuse. Je fis une moue sans le savoir. Mais elle disparut bien vite quand Reed repris la parole. Il déclara que si c’était la sécurité d’emploi de Sonne que je voulais, il me la donnerait.

-Merci !

Puis, il changea instantanément de conversation pour parler de l’ancienne secrétaire de Ricci.

-En effet, je n’ai pas encore eu la chance de le faire.

Le sourire mauvais de Jimmy me fit faire l’association d’idée. Je voulais la sécurité d’emploi pour Sonne chez Ricci. Et, en échange, il voulait que j’interviewe Maria Watson. Un grand sourire apparut sur mon visage. Un sourire intéressé et un rien sadique.

-Mais je vais tout faire pour régler cette petite lacune concernant Watson. Je dois en dire du bien ou du mal ?

Je regardai Jimmy dans les yeux. J’orienterai l’interview en fonction des désirs de Reed. Et ce peu importe ce qu’ils seront. J’accorderai à Sonne une sécurité d’emploi. Et je renforcerais mon amitié avec Reed. Je ne ferais qu’y gagner.


@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]   An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] I_icon_minitimeMer 5 Avr - 16:21



An Excuse To See You
ft. Axel Moriarty


J'avais essayé de deviner moi-même pourquoi il avait placé sa petite-amie chez mon meilleur ami en tant que secrétaire. Nos relations auraient été un tout petit peu plus houleuses, j'aurais pu croire à une taupe. Sauf que là, il me révélait qu'il l'avait placée et j'avais largement assez de pouvoir pour l'enlever de là si ça ne me plaisait pas. Donc, j'avais cherché ailleurs les raisons qui avaient mené Axel à placer son pion là, évaluant les choses comme un joueur d'échec.

J'avais donné une théorie, validée par Axel et un sourire fier s'était dessiné sur mon visage. Mais là n'était pas la seule raison du journaliste de G&P... Il ajouta donc que ce faisant, il avait éloigné la danseuse du Golden Nipple qui n'était que mauvaise influence sur elle.

Je rigolai...

-Ces foutus démocrates...

Je redevins ensuite plus sérieux. C'était une excellente raison de sortir sa petite-amie de là et de l'éloigner d'à peu près tout ce qu'elle connaissait.

-Et comme c'est toi qui lui a trouvé la place chez Ricci, tu crées une forme de dépendance. C'est bien pensé.

J'aurais parlé de l'architecture de son nouvel appartement exactement sur le même ton, admiratif de l'ingéniosité de la chose mais qui aurait pu laisser croire qu'on parlait de tout sauf d'un être humain.

Mon visage se fit, par contre, carrément surpris quand il me révéla que la jeune femme, en plus d'être l'ex-petite amie de Fetch était aussi la mère de son fils dont les journaux n'avaient jamais parlé. Et si je voyais la chose à la fois comme de l'argent bien placé et un moyen de pression au pire, Axel voyait une autre facette encore de la chose. En gardant le secret alors qu'il était lui-même journaliste, il gagnait la confiance inconditionnelle de Ferguson. Je bus un coup avant de sourire.

-Mm... Et en plus, tu as une forme de garantie quant à ses capacités à procréer et à engendrer une descendance mâle, ce qui n'est pas plus mal... Et puis, je suppose que si tu t'es liée à elle, c'est qu'elle n'a pas tendance à parler à tort et à travers...

C'était une qualité essentielle selon moi, qu'une femme sache quand l'ouvrir et, surtout, quand la boucler.

Mais mieux encore, je découvris que sous toutes les belles promesses stratégiques du mouvement d'Axel, il y avait quelque chose de bien plus personnel...

J'avais alors levé un sourcil, curieux.

Toute information, n'importe quelle information, était bonne à prendre. Si les informations avaient été mangeables, j'aurais pus survivre uniquement avec ça. Et l'une dans l'autre, toutes ces informations me permirent de faire une proposition d'échange de bons procédés avec Axel. Je lui promis donc la sécurité de l'emploi pour sa petite amie que j'insinuais qu'il était venu chercher ici...

Sans omettre de lui signaler ensuite qu'il n'avait encore jamais interviewé Maria Watson... Axel fit le rapprochement le temps que je fasse un sourire mauvais... Et il me répondit par le même type de sourire avant de reprendre la parole, demandant dans quel sens devait tourner le vent. Mais jamais je ne dirais des mots qui pourraient être retenus contre moi... Toujours je tournais les choses pour que ça ne puisse être compris que de l'intéressé et uniquement de lui...

-Tu sembles avoir un contentieux avec Fetch. Nous avons des intérêts dans cette histoire qui, sans être communs, sont parents. Et Watson est le nouveau manager de Fetch.

Il voulait toucher le chanteur ? Je voulais atteindre son manager. Mes intérêts pouvaient servir les siens et vice-versa. L'occasion était trop bonne. Parce que Maria était mal placée en tant que petite amie de Ricci. Sauf que Ricci ne savait pas que, dans mon jeu, j'avais la carte Moriarty.

Et si Daniele souhaitait virer Ferguson suite à l'article d'Axel ? J'en appellerai au bon gars qu'était Ricci en lui disant que Ferguson n'en pouvait quand même rien si elle était amoureuse d'un connard...

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]   An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] I_icon_minitimeJeu 6 Avr - 10:24



An Excuse To See You
ft. Jimmy Reed


Mettre Sonne chez Ricci avait deux avantages pour moi. Et Jimmy avait trouvé l’un des deux par lui-même. Il savait lire parfaitement dans le jeu des autres. C’est pour ça qu’il était l’un des plus redoutables hommes d’affaire de Los Angeles. Je confirmai sa théorie et ajoutai le dernier avantage : l’éloigner des influences du Gloden Nipples Club. Jimmy les traita de foutus démocrates ce qui me fit rigoler. C’est vrai que certaines personnes à l’esprit ouvert pouvaient parfois poser problème. Et Jimmy repris son sérieux en disant que comme c’était moi qui avait placé Sonne chez Ricci, ça créait une sorte de dépendance. Je souris.

-Oui, exact.

Je savais que quand Sonne avait rendu sa démission au Golden Nipples, ça ne s’était pas si bien passé que ça. Il sera dur pour elle de retrouver son ancien travail si elle venait à se détacher de moi et quitter son job chez Ricci. Sa nouvelle place n’était donc qu’une suite d’avantages pour moi. Et Jimmy le constata lui aussi.

Je révélai tout à Reed. Je voulais être le plus transparent possible avec lui. Je ne lui cachai, donc, pas pour l’enfant que Sonne a eu avec Fetch. Et je donnai, encore une fois, tous les avantages de cette situation à Jimmy. Et, aussi, de ce que j’allais faire de cette info. Je souriais de fierté à chaque mot que je disais à Reed. Et, ce dernier, ajouta d’autres avantages comme la certitude que Sonne pouvait procréer et me donner une descendance quand le temps sera venu. Il pensait comme mon père. Moi, je n’avais pas vraiment pensé à cet aspect de la chose parce que ma descendance n’était pas ma priorité. Mais il avait raison, c’était une preuve de ça. Il déclara, ensuite, que si j’avais choisi Sonne c’était parce qu’elle savait se taire quand il le fallait. Je souris.

-Oui, elle n’est pas du genre à trop parler et à dire les choses qu’il ne faut pas aux gens qu’il ne faut pas. C’est une femme qui ne cherche pas les ennuis. La preuve, c’est qu’elle n’arrête pas de me dire que ce qui se passe à son boulot reste à son boulot.


Je fis une moue à cette pensée. Elle gardait bien pour elle se qu’il se passait entre elle et Ricci. Mais je devais essayer de faire confiance à Sonne. Ce qui n’était pas encore gagné parce qu’on était ensemble depuis peu.

Je ne cachai pas, non plus, à Jimmy que je faisais surtout ça pour emmerder Fetch. A chacune de nos rencontres avec le chanteur, il se croyait bien supérieur à moi. Et c’est pour montrer de quoi j’étais capable que tout ce plan s’était mis en place. Je voyais bien que Jimmy était curieux d’en savoir plus sur ce qui me poussait à en vouloir tant à Fetch. Mais ce n’était qu’une petite bataille d’ego. La source de mon contentieux avec le chanteur n’était pas aussi importante que les dégâts que j’allais faire sur le chanteur.

Jimmy m’accord, ensuite, la sécurité d’emploi pour Sonne. C’était important et je l’en remerciai. Mais à tout service, il y a un retour. Et Jimmy insinua qu’il serait bien pour moi que j’interviewe Maria Watson. C’était le retour de service. Je souris. J’aimais la façon détournée et efficace qu’il employait pour présenter les choses. Chaque fois que je venais chez Reed, j’apprenais à être meilleur.

Il me restait à savoir comment je devrais tourner l’interview avec la manager de Fetch. Et Jimmy me donna des indices sans me dire clairement ce qu’il voulait. Je conclus que je ne devais pas en dire du bien. Je souris d’un sourire sadique. Attaquer la manager de Fetch c’était attaquer Fetch. Jimmy voulait toucher Watson. Et moi je voulais toucher Fetch. C’était bien un intérêt parent comme il disait.

-Bien, je l’interviewerais dans ce sens-là. Je sens que je vais bien m’amuser à découvrir toutes les facettes de l’étoile montante du management.

Mon sourire s’élargit.

-Je crois que je vais lui demander comment elle a fait pour trouver aussi vite un poulain comme Fetch. Mais j’imagine que c’est un piston de la part de Ricci. C’est rare les managers qui débutent et ont directement un poulain de luxe.

Je ne voyais que le piston. C’est avec des pistons que ce petit monde tournait.

Je me posai un peu mieux dans le transat’ et fermai les yeux pour profiter du soleil tapant. Je crois que c’est la première fois depuis le début de la conversation que je détourne un peu les yeux de Reed.



@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]   An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] I_icon_minitimeVen 7 Avr - 17:06



An Excuse To See You
ft. Axel Moriarty


Axel était fier de son coup, et il y avait de quoi, car l'effet domino qu'il venait de produire ne pouvait que servir ses intérêts, peu importait dans quel sens on prenait la chose. J'avais beau le retourner dans tous les sens, je ne voyais pas de faille à ce plan... Il y avait juste une chose qui pouvait mettre le tout à mal et, alors qu'Axel vantait le caractère plutôt docile et discret de sa petite amie, je tins à le mettre en garde, le regardant dans les yeux de derrière mes lunettes de soleil.

-Fais attention qu'elle ne se sente trop mise en confiance et commence à prendre ses propres décisions concernant ce qui touche à ce plan. Ne lui laisse jamais oublier qui commande.

S'il ne faisait pas attention à ça, ce serait le début de la fin.

Le journaliste jouait avec moi la carte de la transparence. Je connaissais maintenant son plan en long et en large et il cherchait par là à me prouver non seulement sa bonne foi mais aussi une forme de loyauté que je ne savais pas d'où il sortait.

Nous avions terminé sur un deal. Sécurité de l'emploi pour sa petite amie, une petite interview de Watson pour moi. Il affirma que ça allait l'amuser et je rigolai. S'il prenait son pied, cet article n'en serait que meilleur encore et je comptais bien sur le journaliste de Guitar&Pen pour ça.

Il me donna déjà un petit aperçu de ce qu'il allait faire, comme un teaser. Et j'aimais déjà cette histoire de piston parce que, pour moi, c'était véritablement par piston que Maria en était arrivée là. Sans le coup de pouce de mon meilleur ami qui lui avait permis de sortir son album (exclusivité que je lui jalousais toujours atrocement), Watson ne serait pas une manager aussi connue aujourd'hui. Après tout, elle n'avait produit que deux albums. Et s'il n'avait pas été marqué « Daniele Ricci » ou "Atticus Fetch" dessus, mais le nom d'un groupe, d'une découverte qu'elle aurait fait dans un des clubs de L.A., aussi bourré de talent aurait-il pu être, ça n'aurait jamais fonctionné aussi bien.

Watson pouvait appeler ça comme elle voulait et se voiler la face, je savais reconnaître un piston quand j'en voyais un.

Mes yeux brillèrent d'un éclat mauvais derrière les verres fumés de mes lunettes.

-Fais ça... Oui... Fais ça.

L'affaire étant entendue, de nouveau verre plein et frais dégoulinants nous étant apportés par des serveuse, nous trinquâmes comme pour signer ce contrat tacite et puis je me laissai aller tranquillement dans mon transat', profitant du soleil tardif de L.A. en compagnie du journaliste avec lequel nous abordâmes ensuite des sujets plus légers.

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]   An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

An Excuse To See You [PV Jimmy] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Dad, I'm sorry... please excuse me... Aaron/Sasha
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]
» 07.Chuuut !...That's a secret ! [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Malibu :: Villa Reed-