AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Ven 20 Déc - 22:03

Onze heure du matin… De simples chiffres montrés par deux bouts de métal sur le cadran de mon réveil. Tant de signification pour certains… Ben moi, l’heure ça m’emmerdais !

Heureusement, aujourd’hui je n’avais à être à l’heure nulle part. De toute façon, j’y étais jamais…
Mais aujourd’hui, onze heure c’était l’heure à laquelle je sortis de mon lit. J’avais envie de faire quelque chose de cette journée. Vous allez me dire : « ben va faire ton album… T’as que ça à faire de toute manière… ». NAN ! Je n’avais pas envie de composer aujourd’hui, ni d’écrire quoi que ce soit d’ailleurs. En gros, j’avais envie que cette journée me serve à autre chose qu’à faire ce que je faisais d’habitude…

J’aurais pu rester chez moi et regarder la télé. Les gens auraient trouvé ça habituel. Et puis, si je faisais ça, ça permettrai aux magazines de s’alimenter, encore, en rumeurs diverses. Et j’avais pas vraiment envie de leur faire ce bon plaisir. Donc… Fallait que je sorte… Ouais mais pour aller où et faire quoi ? Je réfléchis quelques minutes assis sur le bord de mon lit mes pieds pendant dans le vide parce que mon lit était haut… Trop haut ! Fallait que j’en achète un plus bas… Soit… Cela ne résolvais pas mon problème de : « qu’est-ce que Billy va faire aujourd’hui… ». Sortir au bar ? Non… Trop de monde. Se faire une séance dédicace improvisée ? Non, ça ferait trop plaisir à Lenny… Alors quoi ?

Je sortis de mon lit tout en réfléchissant toujours. J’enfilai mes slashs et me dirigeai vers la cuisine pour me servir un verre de lait. Je le bus et n’en laissai qu’un petit fond que je vidai dans l’évier pour ensuite m’installer sur une des chaises de la cuisine. Là ! J’avais enfin trouvée une idée. Je voulais faire des photos ! Mais pas n’importe lesquelles. Je voulais qu’elles soient faites par la jeune photographe de The Burning Fire. Pourquoi ? Parce que je voulais avoir mon propre avis sur ce qu’elle faisait et ne pas me contenter de celui d’Evans. Je détestais prendre l’avis d’un autre comme le mien.

J’allai au salon m’arrêtai devant le téléphone… MERDE !!! Je détestais les téléphones… J’étais coincé… Déjà, pourquoi j’avais un téléphone chez moi ? Soit… Je pris le combiné le peur au ventre et sonnai à la secrétaire d’Evans… Ben ouais, j’avais même pas le numéro de cette fille… Heureusement, je l’obtins assez vite. Bon… Fallait maintenant sonner à la fille… Ok… J’attendis exactement 7 minutes 35 secondes afin d’être psychologiquement prêt à sonner. Elle décrocha après trois bips.

-Ouais, c’est Billy Lighter. Viens à MTI tout à l’heure, j’aimerai que tu fasses quelques photos de moi sur fond blanc. Je te payerai.

Ben ouais, sur fond blanc, parce qu’à MTI TOUT ABSOLUMENT TOUT était blanc… Des jours je trouvais ça parfait. D’autres, je trouvais cela angoissant… Aujourd’hui c’était parfait. Eileen semblait surprise à première vue mais finit par accepter.

Je pris une douche rapide de 45 minutes, enfilai un pantalon en cuir surmonté d’une large ceinture à clous et un débardeur Harley Davidson. Je pris les clés de… MERDE !!! Je détestais conduire… Bon ben fallait bien… C’était le jour de congé de Liam… POURQUOI CE TYPE AVAIT DES VACANCES DÉJÀ ??? Soit… Je pris les clés de ma Lamborghini noire, m’y installai et démarrai.

Il ne me fallut que quelques minutes avant de rejoindre les locaux de MTI. Faut dire qu’à 100 km/h ça allait vite (LIVE FAST, DIE YOUNG). J’y entrai et montai. NAN ! Le rez-de-chaussé c’était très bien. Je m’installai dans un de ces petits coins où les roadies avaient l’habitude de faire leur pause. Je trouvais l’endroit parfait pour une séance de photos. Faut dire que tout ce ressemblait ici alors dans cet endroit ou dans un autre c’était pareil… Eileen n’était pas encore arrivée. Pour une fois, j’étais pas en retard…


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R


Dernière édition par Billy Lighter le Sam 11 Jan - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1520
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Sam 21 Déc - 16:15

C'était un samedi, et comme tous les week-ends, Eileen adore dormir tard pour récupérer de sa semaine. Elle se leva, il était environ onze heure et demi du matin. L'heure parfaite pour entamer cette journée ! Elle s'étira et une fois bien réveillée, elle se leva de son lit en chantonnant l'air de la très célèbre chanson des Who, My Generation. Cette chanson a le don de la mettre de bonne humeur à chaque fois qu'elle l'écoute ou l'a en tête. Maintenant qu'elle était en pleine forme, elle alla se doucher rapidement histoire d'être à deux cents pour cent éveillée. Eileen n'aime pas être en sous régime.

Alors que sa douche prenait fin et qu'elle venait de sortir, elle entendit son téléphone sonner. Hormis sa famille ou Timmy Evans, elle ne voyait pas du tout qui cela pouvait être. Elle enfila rapidement un peignoir et se dépêcha de répondre à ce mystérieux appel. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle remarqua que ce n'était autre que Billy Lighter qui était au téléphone. Que pouvait-il lui vouloir ? Comment avait-il eu son numéro d'abord ? Bref, apparemment monsieur Lighter voulait faire une séance photo qu'il payerai, là n'est pas le soucis. A dire vrai, elle ne comprenait pas vraiment pourquoi mais ne pouvant refuser de photographier quiconque le lui demandait. C'est avec joie qu'elle accepta, néanmoins les fonds blancs elle n'aimait pas trop.

- Une séance photo de ton groupe ? T'es sûr ? Je vois pas trop pour quelle occasion mais c'est d'accord ! Je finis de me préparer et de prendre deux-trois petites choses et j'y suis ! A toute de suite !

Eileen raccrocha. Si elle avait su, elle se serait levée un peu plus tôt. Heureusement qu'elle était en mode pile électrique ! Elle se sécha les cheveux, s'habilla très simplement, un jean délavé, ses escarpins et un t-shirt des Who suffiront pour aujourd'hui. Elle avala quelques tartines de pain grillées avec du beurre avec, bien entendu, un bug de thé Darjeeling, le meilleur selon la jeune anglaise. Elle dut ensuite finir de se préparer : se laver les dents et se maquiller. Elle fit ça dans une extrême rapidité. Elle a horreur d'être trop en retard voire juste d'être en retard en fait …

Alors qu'elle pensait être prête, elle repensa à quelques accessoires photos qu'elle avait ramené d'Angleterre. Elle regarda et ne trouva rien. Ne s'avouant pas vaincue pour autant elle chercha dans les cartons qu'elle n'avait pas encore eu le temps de déballer. Elle chercha pendant plusieurs dizaines de minutes mais tous ces efforts ne firent pas vain. Elle trouva finalement ce dont elle avait besoin. En effet, Eileen venait de mettre la main sur ses tissus pour le fond ou pour mettre sur les blocs sur lesquels on s'assied. Elle mit le tout dans un sac avec son appareil photo, son argent et ses papiers. Notre jeune brunette regarda sa montre, il fallait faire vite. Elle sortit rapidement de son appartement et une fois dehors pris comme à son habitude le bon vieux bus.

Le trajet dura le temps habituel alors que pour une fois elle aurait aimé que le chauffeur appuie d'avantage sur le champignon, mais elle devait faire avec. Il la déposa non loin des immeubles de la maison de disque. Elle sentait déjà qu'elle allait se perdre et ne pas trouver le jeune homme. Eileen reprit son souffle et se concentra. Une fois à l'intérieur de l'immeuble blanc, elle réfléchit au lieu où elle pourrait aller ou bien, trouver Billy. Ne sachant pas où il serait, elle décida de se rendre dans la salle de réunion là ou Abel l'avait emmené prendre un café la dernière fois. Eileen se remémora le trajet et arriva devant la salle en question. Elle respira et entra en espérant ne pas être trop en retard. Le jeune homme était déjà à l'intérieur. Elle sentit comme une gène s'installer en elle. Si elle n'avait pas eu à chercher ses maudits accessoires elle aurait été à l'heure. Elle s'en voulait et s'empressa de s'excuser.

- Olalah je suis sincèrement désolée, j'espère que ça ne fait pas trop longtemps que tu attends ! Je n'arrivais pas à mettre la main sur ce que je voulais, enfin j'ai réussi au bout d'un certain moment …

Elle reprit son souffla posa ses affaires sur la tables et continua doucement.

- En fait, le fond blanc ne fera pas vraiment ressortir tes cheveux et ta peau … Enfin on peut s'arranger avec un peu d'éclairage mais du coup j'ai ramené des fonds et autres tissus pour les photos que j'avais acheté en Angleterre !  Si tu tiens absolument au blanc, il n'y a pas de soucis …

Elle esquissa un léger sourire. A vrai dire, elle ne savait pas réellement comment s'y prendre avec ce jeune homme. Elle remarqua alors qu'elle s'était pas mal excusée et que c'était ce qui l'avait fait douter l'autre fois. Eileen s'y fera un jour, c'est sur.


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cash Izbel


Messages : 624
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Dim 22 Déc - 22:05

Je m'étais réveillé. Mais je savais pas où j'étais. Je me rappelais pas non plus de ce que j'avais fait hier. Je savais pas quel jour on était. Je savais pas où était Billy...

Fallait que je recommence tout.

Je m'appelais Cash Izbel, ma mère était noire, mon père, blanc. J'avais une grande soeur, Joan. J'avais eu un rat, une fois, Elvis, mais mon père l'avait écrasé sans le faire exprès en repliant le divan-lit. Alors j'étais retourné à l'animalerie et j'avais piqué un caméléon. Et le caméléon, je l'avais laissé vivre dans le lierre sur la maison près de nos poubelles, pour qu'il bouffe les mouches. Tous les jours, j'allais voir s'il était toujours là. Jusqu'au jour où il s'est tellement bien camouflé que je l'ai plus retrouvé.

Un jour, y a eu un tremblement de terre et ma soeur m'a tenu dans ses bras, sous la table... Mais c'était juste un semi-remorque qui était passé à côté de la maison.

Et hier, The Lightening, Billy Lighter en moins parce qu'il s'était réfugier chez lui, s'était mis une de ces cuites!

J'étais chez notre batteur. Ouais. J'ouvris les yeux, ma vision resta floue deux secondes avant de se stabiliser. C'était bien ça. C'était un bordel, un chaos, que je connaissais bien et qui était très loin de l'appartement dont une pièce sur deux était totalement clean, de Billy.

En parlant de clean... J'étais resté clean. Si je me rappelais bien. Et ça, je le devais à... à une fille. Son nom me revint assez vite à l'esprit. Parce que c'était un nom simple. Ruby. Je m'assis sur le fauteuil tout plaquant d'alcool renversé accidentellement. Et mon pieds nu toucha quelque chose de doux, d'agréablement chaud. Ruby était en train de dormir par terre, sur un matelas miteux posé là à la va-vite.

Encore à moitié dans le gaz, pas bien réveillé du tout, je me laissai glisser au bas du divan et m'allongeai à côté d'elle. Parce que j'avais froid. C'était ça qui m'avait réveillé. Le froid. Je refermai les yeux un moment, jusqu'à ce que je sente que Ruby se réveillait à mon contact. C'était un groupie. Et elle nous donnait l'affection dont on manquait cruellement parce que trop tôt livrés à nous même. Mais pour moi, que ce soit Ruby ou une autre, c'était la même chose. Mais aujourd'hui, c'était elle qui était là.

Quand je l'entendis bailler, je dis, d'une voix pâteuse:

-J'ai fais un rêve.

Et, même encore à moitié mort, j'étais aussi convainquant que Martin Luther King. Enfin je croyais.

Et c'est là que mon cerveau eu une impulsion électrique qui me fit me réveiller complètement! Et pourquoi ça resterait un rêve?!

Je me levai alors, disant à Ruby qu'aujourd'hui, elle allait venir avec moi. Parce que j'avais un super plan. Je pris une douche, enjambant notre batteur sans faire plus attention que ça à s'il était vivant ou mort. J'étais trop à fond dans ce que je voulais faire.

Quand je fus lavé, je poussai presque Ruby dans la salle de bain. Et d'ailleurs, pendant qu'elle prenait sa douche, j'arrêtais pas d'aller et venir dans la salle de bain, distinguant et profitant de sa silhouette à travers la vitre légèrement teintée. Je ne la quittai que pour remplir un sac à dos de matériel... Du matériel qui nous avait déjà servit bien des fois... Sauf que cette fois, j'avais un spot de dingue!

Une fois Ruby prête, on traversa L.A. à bord de ma Honda CRX noire jusqu'au building de chez MTI. Et là, je lui dévoilai mon plan que j'avais gardé secret jusque là. Du sac à dos, je sortis une bombe de couleur rouge, que je lui tendis, prenant moi-même une verte.

-Sage jusqu'à la salle de repos. Une fois là. ROCK'N'ROLL BABY!!!

Je n'avais absolument pas réfléchi aux conséquences. Et j'avais aucune envie de le faire.


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Mar 24 Déc - 14:44

Je suis à un concert de musique country à Nashville. C'est une petite scène installée à la va-vite, éclairée par quelques spots. Tous les spectateurs autour de moi porte le traditionnel chapeau de cow-boy. J'en porte un moi aussi. La musique est douce. Je me laisse emportée par les délicieuses mélodies de la musique qui a bercée toute mon enfance. Tout à coup, le groupe s'arrête de jouer et le chanteur pointe du doigt quelqu'un du public. C'est moi qu'il désigne ! Il me demande de monter sur scène. Je me dirige alors vers la scène. Une fois dessus, le chanteur s'approche de moi et me serre dans ses bras. « Bienvenue à la maison », me glisse-t-il à l'oreille.

Je me réveille lorsque je sens un contact chaud contre mon corps. Je cligne des yeux et, peu à peu, je distingue Cash, blotti contre moi. Je me mets à bailler, tout en essayant de savoir ce que je fais couchée par terre, sur ce vieux matelas. Cash me dit qu'il a fait un rêve. Moi aussi j'en ai fait un et il m'a bien foutu le blues. Je n'ai cependant pas le temps de me morfondre. Le guitariste se lève d'un coup, me disant qu'aujourd'hui je vais venir avec lui. Je n'ai pas le temps de lui répondre, celui-ci a déjà filé dans la salle de bain. Pendant ce temps, j'en profite pour observer l'appartement dans lequel je me trouve. Je ne mets pas longtemps à reconnaître l'appartement en bordel du batteur du groupe. Je n'ai que de vagues souvenirs de la veille, le reste s'étant transformé en une forte migraine.

Cash sort de la salle de bain pour venir me chercher et me pousser à l'intérieur. Bon ok. Je laisse ma pudeur de côté et prends ma douche sans faire attention aux allées et venues du musicien. Je me demande quand même ce qu'il a prévu de faire ! Excité comme il est, je suis certaine qu'il a prévu un truc bien barré, à la Cash quoi.

Je m'habille à toute vitesse, n'oubliant pas de me maquiller. C'est devenu un réflex maintenant. Une fois prêts, Cash et moi sortons de l'appartement et on embarque à l'intérieur de sa voiture. Roulant à toute vitesse, on traverse LA en un rien de temps ! A ma grande surprise, c'est devant le bâtiment de la MTI qu'il décide de s'arrêter. Là, il m'explique enfin ce qu'il compte faire et je ne peux m'empêche d'en rire d'avance. Quelle idée de génie ! Très enthousiasmée, je ne pense à aucun moment aux conséquences de ce qu'on s'apprête à faire. Mais je m'en fiche pas mal. En fait, j'ai un peu l'impression que je suis encore dans un rêve, un rêve très différent du décor paisible de Nashville.

- C'est parti !!

J'attrape la bombe de couleur rouge que me tend Cash d'une main et, de l'autre, je prends sa main. Traversant les portes en courant, on s'engouffre dans les couloirs de la maison de disque. Une fois devant la salle de repos, on se plaque tous les deux contre la porte et on écoute les bruits venant de l'intérieur. Je reconnais la voix de Billy, que je pourrais à présent distinguer entre mille. Une deuxième voix, féminine cette fois-ci, me parvient. Je fronce les sourcils en pensant c'est une des groupies. Si Lindsay a osé s'approcher trop près de Billy... ! Mais apparemment non car je ne connais personne qui a cette voix-là. Je suis quand même impatiente de découvrir l'identité de la demoiselle qui profite de la compagnie de Billy en tête-à-tête. Je jette un coup à Cash, attendant un signe de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Mar 24 Déc - 16:41

Eileen n’était toujours pas arrivée et je m’étais assis sur l’un des sièges qu’il y avait dans la pièce attribué, en général, aux roadies. Bizarrement… La pièce était vide. Je m’angoissai alors moi-même en délirant sur le fait que l’immeuble était peut-être vide à cause de la fin du monde ou d’une catastrophe quelconque… Était-ce possible ? NAN ! Mon angoisse auto-infligée disparu quand j’entendis une femme de ménage passée tranquillement devant la pièce où j’étais afin, je le supposais, de laver le couloir.

Soit… J’attendais toujours Eileen, si bien que je faillis m’endormir en regardant les murs tellement blanc qu’ils en étaient hypnotique. Quelque part, tout ce blanc clean m’apaisait. C’était probablement pour cela que j’avais voulu venir ici aujourd’hui… Pour le blanc et rien d’autre !

J’allais, vraiment m’endormir quand j’entendis la porte de la pièce s’ouvrir. C’était Eileen. Elle s’excusa pour son retard. Elle était essoufflée et sincèrement désolé me trouvant milles excuses probablement véridiques. J’allais lui dire que je n’en avais strictement rien à faire des retards… Cela aurait été hypocrite de ma part de lui en vouloir pour cela… Mais elle ne me laissa pas en placer une considérant que le blanc n’allait pas bien donner sur les photos et qu’elle avait amené des tissus afin que le rendu soit meilleur.

Et quand je pu, enfin, en placer une, je l’ouvris !

-Les Anglais s’excusent toujours autant, comme ça ?

Je souris et regardai le matériel que la jeune photographe avait apporté. Puis mon regard se porta à nouveau sur le blanc immaculé des murs… J’avais du mal de choisir… Je pris d’ailleurs dix bonnes minutes avant d’enfin conclure :

-Ok, on essayera des photos avec tes tissus et des photos sur le blanc. Autant tout faire et le plus parfaitement possible. Même si ça nous prend des jours…

Les gens normaux aurait trouvé irréaliste de rester plusieurs jours sur des photos… Mais pas moi… Pour moi, s’il fallait rester des jours ici pour que ce soit parfait, j’allais rester ces jours-là !

-Tu seras payé à l’heure.

La chance pour elle…

-On commence par le blanc ? Je me mets où ?

Le superbe blanc ! Je lui souris. Après tout, c’était elle la photographe, je voulais quand même qu’elle soit un minimum à l’aise et qu’elle puisse me dicter sans trop de pression ses directives.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1520
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Mer 25 Déc - 17:24

Eileen reprenait son souffle gentiment et doucement. C'était plutôt rapide comme début de week-end ! Elle n'avait pas réellement laissé le temps à Billy de parler et dès qu'elle se stoppa il en profita pour s'exprimer. Il lui demanda si les excuses étaient typiques des anglais ? A vrai dire autant qu'Eileen ? Non, mais c'est son éducation, enfin la deuxième qui a fait qu'elle avait cette manie de s'excuser, de peur que le monde entier lui en veulent pour trois fois rien …

- A vrai dire, s'excuser et être poli est un base de notre éducation. Mais, c'est vrai que je m'excuse surement plus que la normale … Ca va s'arranger …

Elle avait failli s'excuser de s'excuser autant auprès de Billy mais elle se retenu. Elle n'est pas bête et ce n'est pas non plus un tic ou un toc malgré ce que l'on pourrait croire. Il mit assez longtemps avant de se décider entre tissus ou blanc. La jeune femme espérait ne pas l'avoir déstabiliser ou déçu ou que sais-je encore. Le jeune Billy avait un caractère qui lui est propre et il n'est pas facile de le comprendre entièrement et rapidement. Eileen a le don d'être patiente, elle prendra le temps qu'il faut pour déceler toutes les facettes de la jeune rockstar. Finalement il ne se décida pas réellement et plutôt que de faire un choix il décida de faire avec et sans couleurs. Génial cela veut surement dire plus de photos, et au cas où vous ne le sauriez pas encore, Eileen adore en prendre ! Elle arbora alors un léger sourire. Ca peut prendre des mois même il n'y a aucun soucis.

- Ca marche, pas de problèmes !

Il devait connaître plutôt très bien les locaux de MTI et avec un peu de chance il saurait surement où se trouvent les lumières qu'utilisent les autres roadies. C'est ce qu'elle allait lui demander en tout cas …. Il lui proposa de la payer à l'heure. A la limite s'il veut payer les pellicules oui. C'est pas comme si elle était venue en reculant quoi. Billy souhaitait commencer par le blanc. Eileen devait donc absolument lui parles des lumières, elle n'aime pas le travail mal fait et avec ces spots le résultat ne la satisferait pas.

- Ne t'en fais pas pour ça, on va dire que c'est du bénévolat, j'adore faire des photos ! Si tu y tiens vraiment au pire tu peux payer les pellicules. Sinon j'ai juste une petite question sais-tu où sont les éclairages ? Timmy ne m'a pas indiqué où ils étaient la dernière fois que l'on s'est vu … Ca pourrait aider à te "décoller" du fond si tu vois ce que je veux dire. Parce qu'avec cette lumière le résultat serait horrible, enfin pour moi … Le but c'est quand même de faire de belles photos.

Oui elle est un brin perfectionniste, mais c'est pas plus mal dans ce domaine là ! c'est même un avantage. Elle réfléchit quand même en attendant sa réponse à une disposition des lumières et de la place et position de Billy. Des bruits venant de l'extérieur de la salle coupèrent son inspiration ! Qui cela pouvait-il bien être ?


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cash Izbel


Messages : 624
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Mer 25 Déc - 18:39

Cette fille, Ruby, était vraiment cool. Je pouvais aller et venir où bon me semblait, m'arrêter, regarder, repartir. Elle ne disait rien et gardait le sourire même si je ne me rendais même pas compte qu'elle ne devait rien comprendre à ce qu'il se passait. Je ne tenais jamais en place en fait. Sauf si j'étais shooté à mort. Et encore... Ca dépendait à quoi j'étais shooté.

Limite, j'avais envie de lui dire que c'était bon. Le maquillage, on s'en branlait. Je trépignais d'impatience comme un gosse. Ce n'est que quand je passait et que je pouvais apercevoir ses formes à travers les parois de la douche ou laisser mon imagination dessiner les boûts qu'il manquait quand elle était emballée dans son drap de bain que je me calmais un peu. Enfin, calmer. On voit ce que je veux dire quoi. Parce que j'étais quand même pas vraiment calme dans ces cas-là. Juste un peu plus... Statique.

Et avec tout ça qui me trottinait gentiment dans la tête, je me rendis compte sur le tard qu'on était déjà chez MTI et que Ruby était rhabillée (en dehors de mon esprit, on s'entend). On entra, armés jusqu'aux dents et arriva devant la porte de la salle de repos qui, bizarrement, était fermée. Personne ne semblait nous avoir repéré jusque-là. Enfin si, on nous avait bien vu, mais ils étaient loin de s'attendre à ce qu'on préparait.

Ruby m'avait pris la main, m'entraînant presque dans les couloirs et ça me dérangeait pas de me faire entraîner, moi. C'était même plutôt cool. D'ailleurs, les gens qu'on croisait nbous regardaient de travers. Probablement parce que c'était un geste affectueux qu'on avait pas l'habitude de me voir faire. Et puis il n'y avait qu'une seule fille avec moi.

On se plaqua en même temps contre la porte, écoutant ce qui se passait derrière. Tiens! Billy était là? Je fronçai les sourcils. Avant de sourire. Putain super! On allait encore plus s'éclater! Je fis signe à Ruby et shootai dans la porte pour qu'elle s'ouvre. Ce qui ne fut pas très fructueux et en plus, je me fis mal au genoux. Alors à la deuxième tentative, j'utilisai la clinche.

-BILLY!

J'avais crié tout en appuyant sur les spray de la bombe que j'avais dirigé vers le mur à ma droite, faisant une grosse trace verte dégoulinante. Je finis par dessiner un serpent avant de me retrouver face à... à qui?

Mes yeux prirent une direction bien trop habituelle pour eux avant de remonter vers le visage de la jeune femme qui tenait des tissus en main...

-Salut! Je suis Cash! Tiens, prend ça. T'es qui?

Je lui filai la bombe que j'avais en main avant d'en prendre une autre dans le sac pour la lancer à Billy. Mais il ne la rattrapa pas, la laissant tomber à terre. Je quittai la jeune femme du regard, fixant Billy. Je le regardai, interloqué et revint vers Ruby dont j'entourai les épaules d'un bras, la serrant contre moi.

-Allez Bill! On repeint!


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Ven 27 Déc - 21:59

Au signe de Cash, je serre fort la bombe dans ma main. Je ne peux cependant m'empêcher de rire en voyant sa tentative manquée. Avec tout le bruit qu'on fait, on doit nous entendre depuis l'autre bout du couloir ! Cash opte finalement pour une ouverture de porte plus traditionnelle : avec la poignée.

Pendant que Cash crie le nom de Billy et se met à dessiner sur un côté du mur, je prends la direction opposée et me met à sprayer de la peinture rouge sur le mur. Je me mets à écrire « Does anybody remember laughter ?? » sur la paroi de la salle. A peine ai-je le temps de me retourner pour identifier la jolie fille qui tient compagnie à Billy (!!), voilà que Cash fonce vers moi et m'emprisonne entre ses bras. J'essaie de me débattre. Mais je me résigne très vite : je ne fais de toute évidence pas le poids face aux bras musclés du guitariste. Il me faut un plan de secours avant de me retrouver pleine de peinture sans avoir pu me défendre !

Je jette un rapide coup d'oeil au reste de la salle. Sur la table, j'aperçois ce qui semble être du matériel pour photos. Je comprends mieux pourquoi Billy était enfermé seul dans cette pièce avec... La jolie femme sur laquelle mon regard vient de se poser. Je me rends compte qu'elle est vraiment belle et cela m'inquiète. Son visage ne me dit cependant rien du tout. Elle ne doit pas être une groupie, autrement je l'aurai reconnue ! Depuis le temps que je traîne avec elles, j'ai fini par avoir fait connaissance avec toutes les filles. De plus, elle n'a pas vraiment le look d'une groupie. Elle a plus de classe et a un style très élégant.

Je me rassure en me disant qu'ils se sont seulement retrouvés dans cette pièce pour faire des photos. De toute façon, je ne peux pas trop en vouloir à cette photographe pour le moment : elle est ma seule chance de ne pas finir couverte de peinture !

- Hey salut !!, je crie à l'attention de la jeune femme.

J'essaie de dégager un bras pour lui faire un signe. La tâche s'avère plutôt difficile car Cash ressert de plus en plus son étreinte. Si seulement j'avais un peu plus de force !
Je réussis, non sans peine, à dégager mon bras gauche que j'agite aussi haut que je peux.

- Moi c'est Ruby ! Tu peux venir m'aider please ?

Je jette alors un regard en direction de Billy mais je ne lui adresse pas la parole, pas encore. Il a l'air un peu surpris de cette soudaine interruption. Ce qui est compréhensible car on a vraiment débarqué comme des fous à l'intérieur de la pièce !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Ven 27 Déc - 22:42

Elle m’expliqua pourquoi tant d’excuses. C’était plus un réflexe qu’autre chose… Quelque chose qui faisait partie de son éducation. Ok… Ca pouvait se comprendre. Je lui souris pour, en quelque sorte, la rassurer.

Quand je lui expliquai que je voulais faire les photos autant sur blanc qu’avec les tissus et cela sans me préoccuper du temps que ça prendrai, Eileen accepta avec le sourire. Bien ! Au moins elle n’aimait pas le travail fait à moitié et c’était un très bon point pour elle. On allait bien s’entendre à ce niveau-là.

Ensuite, on parla salaire et la jeune femme ne semblait pas vraiment vouloir être payée. Je levai un sourcil. Ca existait ce genre de personnes ? NAN ! Hé ben si apparemment…

-Ok, je payerai les pellicules…

Tout travail mérite salaire, après tout… Elle me posa ensuite la question de savoir où était l’éclairage. Je réfléchis deux minutes. Il les lui fallait absolument pour que le résultat soit parfait, il fallait donc impérativement trouver ses éclairages ! J’allais lui répondre que j’allais aller demander à une femme d’ouvrage où ils étaient quand on entendit des bruits. Comme si quelqu’un frappait à coup de pied sur la porte. Mais le pire dans cette histoire c’était que QUELQU’UN FRAPPAIT VERITABLEMENT DANS LA PORTE ! Je fronçai les sourcils et allai approcher de l’entrée de la pièce quand la clinche se tourna pour laisser apparaitre Cash qui s’exclama avec un : « Billy » qui me mis dans une humeur pas possible. Il était accompagné de Ruby.

Il commença à… QUOI ?!!!!! A REPEINDRE LE MUR ?! ET RUBY AUSSI ?! Non… Non… Pas les murs blancs… Je ne dis rien, bien trop choqué sur le coup. Cash se présenta rapidement à la jeune photographe avant d’impoliment lui donner une bombe de peinture… Mon rythme cardiaque s’était accéléré d’une manière que je connaissais que trop bien.

Et là, Cash me lança une de ses fameuses bombes qui venaient de gâcher ma journée. Je ne la rattrapai pas et cela sembla étonner Cash qui pris Ruby en otage la serrant contre lui. Mon regard s’assombrissait au fur et à mesure des secondes qui passaient alors que Ruby salua Eileen tout en essayant de se dégager de l’emprise de Cash.

Je regardai quelques secondes la jeune femme, mais j’avais bien trop de conflit intérieur tout d’un coup pour me réjouir de sa présence ici. Je fixai alors Cash et parlai d’une voix calme et extrêmement grave.

-Cash…

Je regardai quelques secondes les murs maintenant tâchés de couleurs. Mon regard montrait autant de déception que lorsque mon père avait déchiré mon dessin quand j’avais trois ans. Je reposai, ensuite, mon regard sur mon guitariste

-D’abord… Cette jeune femme est Eileen et elle n’est pas là pour repeindre les murs…

Garde ton self-control, Billy… C’était de moins en moins possible surtout que Cash me regardait, toujours, avec ce regard innocent et interloqué.

-Deuxièmement… Les murs sont blancs… Laisse-les blancs…

Garde ton self-control, Billy… Non… C’était plus possible. Un simple regard vers Ruby et la durite qui me tenait encore calme explosa et je m’approchai de Cash pour lui envoyé un jetons en pleine figure. Cela libéra, par la même occasion, ma groupie de l’emprise du guitariste.

-POURQUOI T’AS FAIT CA, HEIN ?! TU NE VOIS PAS QUE JE SUIS EN PLEINE SEANCE PHOTO ?

Il pouvait pas le deviner… Mais j’étais bien trop à la masse pour m’en rendre compte…


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1520
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Ven 27 Déc - 23:14

En effet, elle ne rêvait pas. Quelqu'un frappait bien dans la porte. Il n'allait tout de même pas la défoncer ? Elle vit alors débarquer deux personnes : un homme et une femme. Que se passait-il ? Elle ne comprenait vraiment rien à la situation … Apparemment l'homme connaissait Billy. Cela devenait de plus en plus étrange … Il se mettait à repeindre à l'aide d'une bombe rouge, les murs de la salle de réunion de MTI … Il est fou ! La jeune femme blonde fit de même à l'exception près qu'elle cita un des groupes favoris de notre jeune anglaise, soit, néanmoins ça ne se fait pas. Billy avait l'air déçu et frustré en passant …
Comme si cela ne suffisait pas, cet inconnu qui se nommait Cash, bref ça n'a pas d'importance … Cet homme avait donné la bombe vulgairement à notre jeune Eileen. Eh oh ! C'est pas un objet de décoration ! C'est une photographe qui a horreur du manque de respect … Garde ton calme Eileen, garde le … Pendant qu'elle essayait de se contrôler, la jeune femme blonde lui adressa la parole. Ce Cash avait l'air de la serrer un peu trop, apparemment elle avait besoin d'aide. La jeune anglaise ne voyait pas réellement comment l'aider. Cela lui permit d'oublier un instant le geste importuné du jeune homme.

- Ce serait avec joie mais je ne vois pas comment être utile. Je suis un peu encombrée en plus …

De ce fait, elle jeta violemment la bombe. Elle n'en avait rien à faire de repeindre ces murs. En plus le rouge n'était pas du tout une couleur appropriée. Pendant ce temps, Billy expliqua la présence de la jeune anglaise et la présenta. Lui aussi avait du mal à garder son calme. La jeune femme était venu prendre des photos, pas s'amuser. Elle vient juste d'arriver, elle ne veut pas se faire renvoyer. C'était impensable pour la jeune femme.
Elle posa ses tissus sur la table en vérifiant régulièrement qu'aucune tâches de peinture rouge n'apparaissent dessus. La ce serait l'arrêt de mort pour la personne qui aurait osé faire ça. Billy venait de s'énerver, bon il n'avait pas réussi à garder son calme ça se comprend. Néanmoins les deux autre ne pouvaient pas savoir qu'une séance photo avait été prévue. Maintenant tout était hétérogène niveau couleur. Il restait toujours la question de l'éclairage …

- Il ne pouvait pas savoir … Maintenant qu'ils sont là … La séance photo tient toujours ? Si ce n'est pas le cas autant que je m'en aille. Si elle est toujours d'actualité, il nous manque les éclairages et je pense que l'on fera avec les tissus vu l'état des murs.

Elle avait prononcé ces mots d'une façon neutre. Eileen n'aime pas perdre son temps et là c'était ce qui risquait de se passer alors autant mettre les choses au clair, les points sur les i comme on dit aussi. La jeune femme n'était en rien responsable de cette situation.

- En tout les cas je ne veux pas être comptée parmi les responsables … En plus ce rouge est moche, j'aurai d'avantage opté pour un bordeaux. On fait quoi alors ?

La jeune femme tourna sa tête vers Billy et posa son regard sur lui. Elle voulait vraiment une réponse. Cette situation commençait à tourner au chaos et il fallait à tout prix éviter cela. Enfin pour elle … Eileen laissa alors échapper un soupir. Ces américains … Ils sont décidément à part ...


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cash Izbel


Messages : 624
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Sam 28 Déc - 23:34

Et avant que je ne comprenne ce qui m'arrivait, j'en prenais plein la tronche! Ca allait encore jusqu'au moment où Billy s'avança vers moi en gueulant. Je reculai d'un pas, lâchant Ruby et pris le poing de Billy en pleine figure. Je ne m'étalai pas par terre parce que des années de cascades en skate ou en BMX à travers L.A. m'avaient donné un équilibre incroyable.

J'encaissai le coup malgré ma lèvre qui éclata. Ca ne me mis pas en colère. J'étais beaucoup trop surpris pour ça. Personne ne m'avait jamais mis de limites. Je ne savais donc pas toujours calculer jusqu'où je pouvais aller et avec qui. Je faisais ce que j'avais envie quand ça me prenait sans trop réfléchir aux conséquences.

Personne n'avait l'air content, et moi, je pigeais pas, regardant les trois autres comme si je venais de me réveiller soudainement. Pour Billy, j'avais l'habitude. Une fois sur deux, ça pouvait dégénérer. Et là, c'était pas le bon jour. La jolie photographe, elle, n'avait pas l'air de rigoler non plus. Quant à Ruby, je l'avais serrer trop fort mais je m'en étais pas rendu compte.

-Heu... Mais... Billy... Je savais pas...

J'étais vraiment pas le genre à me foutre en rogne. Et pourtant, ma lèvre saignait. Mais si j'avais été du genre colérique, The Lightening serait déjà séparé depuis longtemps! J'essayai ma lèvre du revers de la main. Je voyais toujours pas trop ce que j'avais fait de mal... Je m'adressai à Billy.

-Mais on avait dit qu'on le ferait, tu te rappelles pas? On avait dit qu'on enverrait MTI se faire foutre avec ses murs blancs.

Je ne m'emballais pas vraiment, pour ne pas dire pas du tout. Je lui parlait sur un ton qu'il ne connaissait que trop bien: celui du gosse qui en peut rien si tout part en couille. C'est le monde qui est trop grand, trop complexe. Alors que tout pourrait être si simple. Si personne n'avait de limites.

Je regardai ensuite les deux filles... D'abord Ruby. Je me rendais même pas compte à quel point notre petite altercation à Billy et moi avait pu être impressionnante vue de l'extérieur.

-Ça va?

J'allumai une clope avant de me tourner vers cette photographe qui avait juste peur de se faire prendre en train de repeindre les murs. Et en plus, la couleur lui plaisait pas...

-Responsable de quoi? On redécore... On s'en fout de la couleur!

Autant sa silhouette avait pu m'attirer, autant son air snob me prenait déjà la tête. Le but était pas que ça soit beau, on s'en branlait royalement du beau. Le principe du truc, c'était ce que ne soit plus blanc.

Je secouai ma bombe, lui faisant faire un bruit caractéristique... Bordel, qu'est-ce que j'avais pu en en tagguer des murs à L.A.!

Une fois la bombe secouée convenablement, je m'approchai de la machine à café et écrit en grand "Fuck MTI!" avant de balancer la bombe contre une fenêtre qui se fissura. Puis je regardai la photographe dans les yeux.

-Ça, c'est un décor qui va à The Lightening.

Je regardai ensuite Billy. J'étais sûr que dans le fond et quoi qu'il voulait faire croire à cette fille, il pensait comme moi.


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Lun 30 Déc - 12:14

Les regards que Billy me lancent me mettent à l'aise. Il se met à crier sur Cash et je me rends compte que notre interruption était loin d'être la bienvenue. Il a l'air vraiment très contrarié et je regrette de m'être laissé entraîner dans cette histoire. Je ne pensais cependant pas mal et je pense que c'est aussi le cas pour Cash. On voulait juste se marrer un peu.
Entre-temps, j'apprends le nom de la jeune femme. Elle s'appelle Eileen. Je trouve ce prénom original et joli mais je n'ai cependant pas l'occasion de lui faire un compliment dessus, étant donné la situation actuelle !

Toujours sous l'emprise des bras de Cash, je vois Billy s'approcher de lui, lui criant toujours dessus. Confirmant mes suppositions sur leur petite entrevue en tête-à-tête, il envoie un gros coup de poing dans la figure de son guitariste. Ce dernier, sous le choc, desserre ses bras et j'en profite pour me libérer.

Bon, Billy est super furieux et vient d'en coller une à Cash. Bon, la jeune femme, effectivement photographe, ne veut pas être mêlée à cette histoire et n'est pas satisfaite par la couleur choisie pour les tags. Bon, Cash a l'air désolé. Je suis plantée, immobile, observant les trois autres sans dire un mot. Cash se tourne ensuite vers moi, me demandant si ça va.

- Oui ça va, à peu près.

C'est à ce moment que j'aperçois sa lèvre en sang. Je lance un rapide coup d'oeil à Billy. On peut peut-être y lire un peu de reproche. Je n'essaie pas spécialement de le faire passer pour le coupable parce que je sais que c'est nous qui avons commencé. Mais s'il y a bien une chose que je ne peux pas supporter, c'est la vue du sang.
Le temps que je reporte mon attention sur Cash, celui est en train de taguer la machine à café d'un très élégant « Fuck MTI ». Puis il balance sa bombe contre une vitre. Cette dernière se fissure.

Je m'avance rapidement vers lui. Je jette un rapide coup d'oeil à mon t-shirt. Ok, je n'y tiens pas spécialement. Je tire le bas du tissu et en déchire un petit bout. Le problème quand on est réveillée à la va-vite et qu'on est précipitée dans une caisse, c'est qu'on a pas forcément le temps de penser à tout. Je n'avais donc que le strict minimum sur moi, et, apparemment, un paquet de mouchoirs ne fait pas partie de mon strict minimum.
Je prends doucement Cash par le bras, pour ne pas qu'il aille encore tout casser, et je me mets à appliquer lentement le tissu sur sa plaie. J'essaie de me contrôler et de ne pas tourner de l'oeil à la vue du sang. Heureusement qu'il n'y en a pas autant que ça au final.

Je me tourne ensuite vers les deux autres. Parlant pour nous deux, je me décide à présenter des excuses. Je jette un rapide coup d'oeil au guitariste, lui faisant comprendre qu'il doit me laisser parler maintenant.

- Écoutez... On est désolée, on ne voulait pas gâcher votre séance photo. On pensait juste s'amuser un peu. Mais je vois bien qu'on aurait pas dû. Désolée.

Si je m'adresse aux deux, c'est plutôt Eileen que je regarde en fait. Je n'ose plus croiser le regard de Billy. Déjà parce que j'ai peur d'être passée pour une vraie débile à ses yeux mais aussi parce que c'est la première fois que je le revois depuis cette fameuse soirée. Et je ne sais toujours pas très bien comment est-ce qu'il me considère à présent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Lun 30 Déc - 14:25

Le coup de poing que j’avais donné à Cash avait fait un sale bruit. Mais ça avait fait descendre la pression qui était en moi et avait fait évacuer la colère qui montait dans tout mon corps. Cash n’était pas tombé, il tenait debout mais sa lèvre avait morflé. Je n’avais aucune remord face à mon geste… Jusqu’au moment ou Cash ouvrit la bouche. Il n’était pas fâché, il ne l’était jamais envers moi… On aurait plutôt dis un gamin qui se justifiait, la peur dans les yeux… Merde, Cash ! Pas cette tête et se ton là ! A chaque fois je culpabilisais… Même si cette fois-ci j’essayais de ne pas le montrer.

Eileen, elle, s’énervait vraiment visiblement agacée par la situation. Elle voulait faire des photos et se demandait, après les évènements la séance tenait toujours. D’un autre côté, Cash n’était pas très heureux non plus prétextant que j’avais dit à plusieurs reprises qu’on décorerait les murs de MTI. Ouais, je lui avais peut-être promis à plusieurs reprise qu’on irait faire leur fête à tout ces murs blancs de MTI ! Mais pas aujourd’hui ! Car aujourd’hui ce n’est pas hier, ni demain d’ailleurs ! J’avais envie de me boucher les oreilles pour ne plus les entendre… J’avais envie de m’évader de cet endroit qui avait désormais une couleur misérable… Surtout que Cash en rajouta une couche en écrivant un « Fuck MTI » en rouge vif avant de fissurer la vitre…

Quand à Ruby… Elle essuya le sang qui coulait de la lèvre de Cash. Elle s’excusa ensuite en regardant Eileen… Elle m’avait si peu regardé que je me demandais si le Billy manique d’aujourd’hui ne l’avait pas choqué… Si elle avait oublié notre dernière rencontre… Trop de questions autour de sa personne me tuait à cet instant, surtout que l’ambiance et la présence de Cash n’arrangeait rien à tout ça… Fallait que je réagisse…

-Non ! La séance n’est pas annulée !

Mais la pièce était dans un état misérable et, pourtant, c’était ici même que je voulais que les shoots se fassent ! Pas ailleurs ! Une dame de ménage entra visiblement inquiète et je la vis blêmir quand elle regarda l’état dans la pièce. Je fronçai les sourcils.

-On toque avant d’entrer ! Et aller me chercher des éclairages pour faire des photos dignes de ce nom !

La femme de ménage s’exécuta sur le champ. Je regardais Eileen.

-T’en fais pas, tu seras pas responsable de ce carnage. Cash ira se dénoncer et morflera pour nous tous !

Ouais parce que ça n’allait pas être moi qui allait morfler. J’avais déjà bien assez morflé dans ma foutu vie pour que ça continue.

-On fera uniquement les photos avec tes tissus aujourd’hui. On fera les autres une autre fois.

Je regardai Cash, sans même m’arrêter sur Ruby… Comme-ci, tout d’un coup, j’avais peur de la regarder.

-Cash, tiens… Comme t’es là, tu vas pouvoir participer à la séance !

Et il n’avait pas le choix ! Et il le savait sûrement ! J’étais en mode tyrannique, mais il m’avait poussé à l’être ! Tout le monde me poussait à bout dans cette pièce. Cash poussait à bout Eileen, Eileen poussait à bout Cash… Et moi j’étais poussé à bout par la combinaison des deux, mais aussi par la présence de Ruby que j’aurais voulu voir seul, dans une phrase moins maniaque… Je croisai d’ailleurs son regard mais je ne savais quoi lui dire…


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1520
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Mer 1 Jan - 17:21

L'ambiance qui régnait dans la salle de réunion était tout sauf joviale ! Entre l'altercation de Billy et de ce Cash, s'ajoute à cela la "re décoration" des locaux. Ce n'est pas qu'Eileen n'aime pas s'amuser ou déconner, mais aujourd'hui elle n'était pas d'humeur c'est tout. La jeune femme blonde avait eu le droit à une grosse étreinte du fougueux Cash. Pour une première rencontre avec ce deux personnes, c'était assez mouvementé. Malgré ce que l'on peut penser, cela ne plaisait pas à notre jeune anglaise. Il faut dire que le "Fuck MTI" était juste impensable. S'il n'était pas content d'être chez MTI et bien qu'il aille voir ailleurs. Elle se contenta simplement de lever les yeux au ciel. Enfin globalement c'était comme on peut le dire, un gros bordel ! Mais Billy tenait à ce que la séance photo se fasse toujours. A la bonne heure ! Elle souffla profondément. C'était assuré que les deux autres personnes seraient présentes, la jeune femme allait prendre sur elle. Peut-être que cela se terminera mieux que ça n'a commencé. C'est ce qu'on espère en tout cas. Billy avait l'air un peu tendu mais ça se comprend. Il avait trois personnes à gérer dont deux qui s'énervaient l'une et l'autre. Eileen lui répondit calmement. Il fallait se détendre, au moins pour travailler dans de bonnes conditions.

- Ca marche alors !

Alors qu'elle allait parler des éclairages, une fois de plus, une femme de ménage arriva. C'est fou comment elle passa d'une couleur chaire à un blanc digne des aspirines ! Le jeune Billy lui ordonna d'aller chercher ce dont la jeune photographe avait besoin. Ca reprenait la tournure initiale. Eileen se sentait beaucoup mieux du coup. Elle ne se sentait plus inutile et n'allait pas perdre énormément de temps au final. En y réfléchissant bien, une séance photo à plusieurs est toujours plus agréable. Alors que la bonne humeur refaisait surface sur le visage de la jeune anglaise. Le chanteur des Lightening confirma que seul Cash serait responsable de ce carnage. Voilà un homme sensé. Eileen se contenta d'acquiescer d'un signe de tête. Les photos seraient donc faites avec les tissus que la petite anglaise avait apporté, elle avait eu le nez fin en fait. La jeune femme laissa alors les trois autre se débrouiller entre eux et se réconcilier, enfin elle ne faisait pas attention à eux quoi.
Elle prit ses bouts de tissus qu'elle porta d'un bras et tira de l'autre ce qui ressemblait à une sorte de tringle pour rideau ou bien de support pour les cintres de vêtements. Eileen fixa ses bouts de tissus dessus en les attachants avec les petits fils qui dépassaient. Les trois autres continuaient de parler et elle ne leur prêtait toujours pas attention. Elle se recula et hésita entre le fond noir et le bleu. Elle avait opté pour des photographies en noir est blanc, ce sont ses préférées. Elle jeta un coup d'oeil à Billy, Cash et la jeune femme, dont elle ne savait plus si elle lui avait dit son prénom ou pas. Finalement le noir n'allait pas, surtout avec Cash, elle enleva tout et mit le bleu à la place. C'est bon c'était fini pour le fond.
Au même moment la femme de ménage revint avec les lumières. La jeune femme lui fit signe de les poser. Elle s'en alla après. Aussi vite que pour le fond, la jeune femme avait préparé les lumières. Ce serait du trois points. Etant donné que c'était du portrait, elle allait essayé une inspiration Harcourt, grand studio français. Une lampe dans cette direction, une autre comme ça et la dernière ici et voilà le tour est joué. Il ne restait plus qu'à régler en fonction des poses, des placements et des tailles.

- Bon c'est quand vous voulez. Je dois finir les détails de lumières mais j'ai besoin de vous.

Elle les invita avec un sourire à s'installer à côté du fond. Ils avaient un peu l'air de robot ou bien de personnes que l'on venait d'arrêter. Ce n'était pas très naturel mais ça n'allait surement pas tarder à l'être. Heureusement qu'Eileen avait préparé son appareil et sa pellicule avant. Elle n'aurait pas eu le temps d'aller dans la chambre noir pour le faire. La jeune femme opta pour mettre la petite blonde au milieu et les deux jeunes hommes à ses côtés. Eileen fit les derniers réglages. Ils étaient bien décollés du fond, les ombres étaient douces mais pas assez à son goût. Elle s'excusa et alla chercher dans son sac du papier aluminium. Oui c'est un peu un shooting à la one again. En même temps ils n'ont pas choisi d'aller au studio photo. Elle en plaça un peu partout pour adoucir les contrastes. La jeune femme afficha alors un sourire satisfait. Ils étaient tous très beau comme ça !

- Vous êtes magnifiques ! On commence alors ? Vous êtes prêts et tout ? Restez naturel surtout !

Elle attendait alors un signe venant du petit groupe.


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cash Izbel


Messages : 624
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Jeu 2 Jan - 12:32

Je ne supporte pas m'énerver sur Billy. Pourquoi? Peut-être simplement parce que j'ai peur pour le groupe, car avec the Lightening, je fais exactement la musique que je veux faire. On a ce son particulier à la fois révolté et triste qui parfois, peut se calmer jusqu'à former des balades qui plaisent particulièrement au public. Et donc, quand je m'énerve sur Billy, ou sur une fille, je m'emballe sur tout ce qu'il y a autour. Ca ne dure jamais longtemps, mais je peux faire de gros dégâts en peu de temps.

C'est le contact de Ruby sur mon bras qui m'empêche de m'attaquer au distributeur de boisson. Parce que tant qu'à faire, autant joindre l'utile à l'agréable et obtenir des boissons gratuites tout en passant mes nerfs. Mais quand je croise le regard et le visage blême de la groupie, je comprends qu'il est temps de m'arrêter. Et alors que je fouille dans mes poches pour prendre mes cigarettes, elle déchire son t-shirt...

-Mais qu'est-ce que tu fous?

Je compris quand elle utilisa le petit morceau de tissus pour m'essuyer la lèvre. Je la laissai faire en regardant Billy.

-Ok... Merci...

Je croisai le regard de la jeune femme. J'étais déjà calmé, comme si rien ne s'était passé, mais pas Billy. Une fois que Ruby en eu fini avec ma lèvre, je voulu m'approcher de Billy... Lui demander ce qui allait pas dans sa tête aujourd'hui. On détestait ces foutus murs! Alors pourquoi maintenant il ne voulais plus les changer? Et dans ma tête, j'étais certain que c'était à cause de cette photograhe. Elle avait du lui faire un truc vaudoo ou quelque chose...

Mais Ruby pris les devant, me faisant signe de me taire. Tant mieux. Si je pouvais éviter de parler, c'était mieux. Je ne savais m'exprimer correctement que par l'intermédiaire de mes 6 cordes vocales et je ne les avais pas sur moi.

Pendant que Ruby leur parlait, je me contentais donc de fusiller la photographe du regard. Billy fini par dire que c'était OK sur le ton d'un dictateur. Et que la séance allait continuer et que tant que j'étais là, ben j'avais qu'à participer. Je haussai les épaules et hochai la tête. Il m'en voudrait peut-être moins si je faisais ce qu'il disait.

Du coup, la photographe baissa d'un ton aussi. Y avait intéret. Je la connaissais pas, celle-là, après tout alors elle était qui pour râler sur ce que je faisais?

Billy avait envoyé une femme de ménage chercher des éclairages. Elle s'était exécutée directement. Quand elle revint avec ce qu'il fallait, la photographe se mit au boulot pour installer tout le bordel. Moi, j'avais allumé une clope et je m'étais assis sur la table, prenant Ruby près de moi et m'appuyant doucement sur ses épaules pour fumer. Et c'était Bill que je regardais.

-Désolé, mec... Mais cette tour m'oppresse. J'ai fait un malaise la dernière fois que je suis venu et Kayden James était là... Il m'a ramassé.

C'était la première fois que je parlais de ça à Billy. Ca pouvait paraître tout à fait innocent mais j'étais moi-même pas sûr que ça l'étais. Comme si je gardais certaines cartes pour les jouer au bon moment.

C'est alors que la jeune femme que j'aimais pas du tout nous appella pour faire les dernier règlages. Je la regardai. Pas question que j'éteigne ma clope. En entrant dans le "décor" qu'elle avait installé, je ne pu pas m'empêcher de toucher au tissus, pour sentir la matière. Et c'était même pas pour faire chier. J'étais juste un touche-à-tout de nature... Et je touchais surtout à ce qu'il ne fallait pas en générale.

Je finis par m'adresser à la jeune femme... Autant faire connaissance, peut-être que ça aiderait... Ou pas.

-Tu sors d'où toi? On t'as jamais vu ici!

La photographe nous plaça, Ruby entre nous deux. Je jouai avec les cheveux de Ruby tout en restant plus ou moins concentré sur ce que ma meilleure ennemie du moment faisait. Elle était allée cherché de l'alu et, sans le faire exprès, je quittai ma position. J'étais un foutu curieux.

-C'est pour quoi faire?


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Ven 3 Jan - 22:57

Je suis debout, avec Cash appuyé sur mes épaules. Ce dernier vient d'ailleurs de s'allumer une clope. Il s'adresse à Billy, lui avouant qu'il ne se sent pas à l'aise à l'intérieur de la tour MTI et qu'il a même une fois fait un malaise. Moi, ça fait plusieurs minutes que je ne dis plus rien. Je suis encore un peu secouée par l'attitude dictatoriale de Billy. Je ne l'ai jamais vu aussi en colère et j'ai été vraiment très surprise par la façon dont il s'est adressé à cette pauvre femme de ménage !
Je me sens de plus en plus mal à l'aise face à toute cette situation. D'abord parce que Billy est contrarié et que c'est en partie ma faute. Et deuxièmement parce que je ne sais plus du tout où me mettre.

Je me mets à observer la photographe qui en train de préparer le décor pour la séance photo. Elle aussi a l'air de savoir ce qu'elle fait et je suis impressionnée par tout ce matériel. Lorsqu'elle a terminé, elle se tourne vers nous, disant qu'elle a besoin de nous pour les derniers réglages. Apparemment, Cash n'est plus le seul invité surprise de la séance photo : je vais y participer moi aussi !

On se dirige vers le décor et Cash se met à toucher aux tissus que Eileen a mis en place. Pour ma part, je me contente de me planter au milieu. La photographe vient placer les deux musiciens à mes côtés. Je me retrouve donc coincée entre un guitariste un peu hyperactif qui menace de tout casser d'un instant à l'autre et un chanteur tyrannique auquel je me suis un peu trop attachée... De quoi être super à l'aise !

Cash ne tient plus en place. Il ne cesse de poser des questions à Eileen, il se met à jouer avec mes cheveux puis quitte sa place pour aller voir de plus près ce qu'elle est en train de faire. Je me retrouve seule à côté de Billy. Nos bras se touchent presque et je sens mon coeur battre à nouveau très fort dans ma poitrine. Nos regards ne se sont croisés qu'une fois depuis qu'il a déversé sa colère sur son guitariste. Mais, à cet instant précis, je n'ose pas le regarder et me contente de baisser les yeux au sol. Je me sens tellement stupide que je voudrais disparaître.

Je me mets à repenser à la soirée qu'on a passée ensemble. Ne pas oublier tout ce qu'il a dit. Ne pas oublier à quel point j'étais bien dans ses bras... Bon, ce n'est pas en restant figée comme une imbécile que je vais arranger quoi que ce soit. Je prends une discrète respiration et me tourne vers Billy. Je me décide à plonger mon regard dans le sien, en essayant d'oublier que mon coeur risque à chaque seconde de sortir de ma poitrine tellement il bat vite. Je pose doucement ma main sur mon bras.

- Encore désolée hein... J'espère que tu n'es plus trop en colère.

Je n'en dis pas plus pour l'instant, attendant la réponse de Billy. Je ne sais pas du tout dans quel état d'esprit il est actuellement et j'ai un peu peur de l’énerver plus qu'autre chose.
♪ ♫ ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Sam 4 Jan - 14:34

J’avais fait mon dictateur. C’était la seule et unique manière pour moi de reprendre le contrôle totale de la situation qui m’avait complètement échappée. Et je détestais quand tout m’échappait, surtout quand c’était la faute de Cash.

Eileen avait l’air satisfaite que l’on continue. Si elle avait décidé de partir, je crois que j’aurais descendu Cash sur place ! La jeune photographe commença à tout préparer pour la séance alors que j’avais toujours le regard posé sur mon guitariste. Il avait accepté de rester pour les photos (et, à vrai dire, il n’avait guère le choix !). Il avait ce regard qui signifiait qu’il voulait me faire culpabiliser. Bien ! Qu’il essaye ! Je n’étais pas dans l’état d’esprit adéquat pour culpabiliser suffisamment pour pardonner ce qu’il venait de faire, c’est-à-dire, gâcher ma journée.

Je le vis s’appuyer sur les épaules de Ruby tout en fumant. Ruby ne sert pas à ça ! A si, c’est un groupie… Mais NON ! Ruby n’est pas une groupie comme les autres !!! C’est ma… Mon propre combat intérieur n’arrangeait rien à ce qui se passait à l’extérieur…

Cash m’expliqua qu’il avait fait un malaise ici même. Ca y est… Il me culpabilisait. Je ne savais pas si c’était un acte délibéré de sa part ou non de me dire ça à cet instant même. Connaissant Cash, c’était sûrement le cas. Il était bien moins innocent que les gens le pensait, mais ça, seul moi le savait. Je ne savais d’ailleurs pas quoi lui dire. Je détestais savoir qu’il allait mal… Les excès étaient entrain de tuer autant Cash que tout ce qu’on avait construit et ça, ça n’améliorait pas mon humeur.

-T’as de la chance que Kayden était là pour te ramasser !

Mon ton ne s’était pas radouci loin de là. Et je gardais un regard remplis de reproches.
Eileen nous plaça et voilà que Ruby ce retrouvait entre nous deux. Je n’y connaissais rien en photographie ! Le comble pour un gamin dont le père adorait prendre des photos. Je faisais donc confiance à Eileen sur le choix des couleurs. Elle plaça de l’aluminium et tout semblait en place. On allait pouvoir commencer…

Enfin c’était sans compter sur Cash qui commença à toucher à tout et à poser des questions à la jeune photographe. Ses pourquoooi ? Pourquoooi ? Me firent lever les yeux au ciel. Pire qu’un gamin ! Je plaignais la jeune Eileen.

J’aurais réagit, encore, violement si je ne m’étais pas intéressé au cas Ruby à cet instant. Elle était juste à côté de moi mais ne me regardait pas. Moi je regardais ses beaux cheveux blonds qui tombaient sur ses épaules. C’est probablement sa présence qui m’empêchait de tout casser. En tout cas inconsciemment c’était ça et j’étais bien trop aveugler par Cash pour m’en rendre véritablement compte.

Elle leva le regard vers moi. Enfin. Elle s’excusa. Encore. Elle tenta un contact. Je ne savais quoi répondre. Si je devais l’excuser d’avoir aveuglement suivit le guitariste. Si je devais l’ignorer. Si je devais lui sourire et tout oublier. Mon orgueil m’empêchait de faire ce que j’avais envie de faire. C'est-à-dire, tout plaquer et m’en aller avec Ruby. Mais j’en décidai autrement.

-Fallait pas suivre, Cash !

J’allais regretter cette phrase. Mais c’était trop tard. Mon regard était un peu dur et mon ton ferme. Je ne voulais pas blessé Ruby… Je ne voulais juste pas que Cash et Eileen soit au courent de ce que je ressens pour elle. J’en étais venu à considérer que l’affection porté à quelqu’un était une faiblesse.

Je détournais mon regard de Ruby, rompant le contact qu’elle avait avec mon bras. Intérieurement, je me faisais mal à moi-même. Pourquoi ? Parce que depuis la soirée qu’on avait passée ensemble, il n’y avait pas un seul jour où je ne pensais pas à elle. Je fixai Cash.

-Cash… Laisse Eileen travailler et vient de repositionner. Je veux pas passer la nuit ici.

J’étais toujours en position et il semblait que mon guitariste ait pigé l’affaire et se soit replacé.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1520
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Sam 4 Jan - 15:10

Ils venaient tout juste d'être placés. Mais, le guitariste était curieux. Pour qui, pourquoi, on ne sait pas. Le calme étant revenu chez la jeune femme c'est avec un sourire qu'elle répondit au guitariste Cash.

- Je viens tout droit d'Angleterre. Maintenant, je suis photographe ici, à MTI. Je pense qu'on va se croiser d'autres fois.

Il jouait avec les cheveux de la jeune femme blonde. C'est alors que la jeune anglaise partit prendre l'aluminium. Les ombres et les traits allaient être trop durs autrement. Une fois encore, Cash posa une question. Serait-ce un amoureux des questions ? Est-ce qu'Eileen l'intriguait ? Elle positionna le tout avant de lui répondre, afin de ne pas perdre le fil.

- C'est tout simple Cash ! Ce sont des réflecteurs, enfin c'est tout comme. Ca sert à adoucir les ombres, à les flouer et aussi à les éclaircir. Vous serez comme ça, encore plus beaux sur les photos. Et puis trop de contraste ça rend super mal, surtout chez des personnes comme Billy et euh … Je suis sincèrement désolée j'ai oublié ton nom … J'espère que ça répond à ta question.

Pendant ce temps, Eileen avait pu remarque que ça avait chauffer entre les deux autres personnes. Surement que Billy en voulait à la jeune femme. Ils avaient l'air proches. Ne nous mêlons pas de ce qui nous regarde pas. Le jeune chanteur rappela son guitariste à l'ordre. Il n'avait pas l'air de vouloir s'éterniser ici. Et bien, c'est à Eileen de détendre l'atmosphère du coup. Elle chercha le bon objectif à prendre. Focale courte forcément ! Elle déplaça un peu les tables pour avoir un plus grand choix dans les angles. Les premières n'allaient surement pas être géniales …

- Rassurez-vous, ça ne prendra pas la soirée ! Vous vous connaissez tous, ça devrait être facile d'avoir de belles photos.

Ils ne bougeaient pas énormément ces modèles. Ca lui rappelait un peu la séance photo avec le manager anglais Timmy Evans mais avec plus de tension … Elle arriverait surement à un résultat époustouflant. Il y avait moyen, en plus honnêtement avec leurs physiques et les regards très expressifs on pouvait avoir de superbes photos. Eileen esquissa tout de même un sourire.

- Allez détendez-vous ! On oublie tout ce qu'il s'est passé. Soyez naturel mais vous cognez pas dessus s'il vous plait. Soyez vous-même.

Eileen était collée à son appareil photographique. La jeune femme attendait le bon moment, à savoir quand ils seraient tous sur la même longueur d'ondes. Ca ne va pas être facile mais rien n'est impossible ! C'était quand ils voulaient. Tant qu'ils resteraient droits comme des i, elle ne ferait pas de photo. Enfin, ils se regardèrent, c'était pas la joie mais il y avait des sentiments. Du coup, notre anglaise prit une petite photo et une deuxième peu après. Peut-être que cela allait leur faire oublier les problèmes du début.


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cash Izbel


Messages : 624
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Dim 5 Jan - 13:35

Ruby n'avait pas l'air d'apprécier plus que ça l'attitude dictatoriale de Billy. Ma petite histoire n'avait pas attendrit plus que ça le chanteur qui me répondit platement que j'avais eu de la chance. Je haussai les épaules. Tant pis, j'aurai essayé. Puis je m'en foutait un peu de ce qu'il pensait aujourd'hui, parce qu'il ne penserait peut-être pas la même chose demain. Au pire, j'allais vivre 12 heures d'enfer.

Quant à Eileen, elle ne pensait qu'à travailler. Mais le fait que je lui pose des questions ne l'ennuya pas. C'était déjà ça, même si je comprenais pas trop même avec les explications qu'elle me donna. Par contre, ça ennuyait Billy. Dommage, j'aurais peut-être pu commencer à apprécier la jeune fille si on m'en laissait le temps. Mais on avait jamais le temps avec Billy. Sauf quand lui décidait d'être en retard.

Entre Eileen et moi, c'était déjà pas le grand amour au premier abord, mais alors si Ruby et Billy s'y mettaient, on allait pas s'en sortir. Quand j'entendis Billy parler à Ruby de la façon dont il le fit, je soupirai... Tout en regardant Eileen. J'avais gâcher la journée de Billy sans le vouloir et maintenant, j'allais payer. Je me retournai vers Billy, le visage pas trop expressif pour pas qu'il interprete mal mon expression.

-C'était mon idée, Billy. Ruby a rien fait.

En fait, j'avais un peu peur que ce qui m'était arrivé arrive aussi à Ruby. J'avais déjà vu faire Billy, sans savoir comment je devais réagir... Le fait que ce soit une fille n'allait sûrement pas le retenir.

A la demande du rouquin, je me replaçai, m'éloignant d'Eileen. Elle venait d'Angleterre... On allait se recroiser??? Non merci... Si Billy était comme ça chaque fois qu'elle était là, une fois me suffisait.

Intérieurement, je bouillonnais. Mais bizarrement, je gardais tout en moi. Pas de doute que j'aurais eu ma guitare en main maintenant, j'aurais improviser quelque chose de très bon, mais de très violent. Il n'y avait que comme ça que je pouvais l'exprimer.

Eileen annonça que ça n'allait pas durer trop longtemps. Tant mieux. Puis elle nous dit d'être naturel sans nous taper dessus. Fallait savoir ce qu'on voulait. Et je voyais bien que ce serait pas Billy qui allait bouger. Pas dans l'état où il était... C'était simple. Je mis mes lunettes de soleil, parce que les spots me faisaient mal aux yeux, allumai une nouvelle clope avant de la garder dans ma main et de mettre un bras autour des épaules de Ruby pour ambrasser notre groupie sur la tête. Eileen avait déjà pris une photo avant ça et le flash m'avais surpris.

Elle voulais des photos qui faisaient naturel, qui reflétait la mentalité destroy de The Lightening, elle allait en avoir.

Juste après avoir embrasser Ruby sur le front, c'est vers Billy que je me dirigeai. Je le bousculai un peu, en souriant, comme pour jouer et pour le faire sourire aussi en espérant que sa bipolarité allait se manifester. Puis je m'appuyai sur ses épaules, par derrière lui, enfouis ma tête pleine de cheveux dans mes bras croisés et fit un beau doigt d'honneur vers Eileen.


Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Dim 5 Jan - 16:48

Je suis trop abasourdie pour répondre à ce que viens de me dire Billy. A quoi je m'attendais ? Est-ce que je pensais qu'il allait se calmer après ces simples excuses et me prendre dans ses bras ? Peut-être... En tout cas, le message est bien passé : il m'en veut.

Après m'avoir lancé un regard froid, il se détourne de moi, brisant ainsi le contact entre nous. A ce moment précis, j'ai l'impression de m'être fait refoulée par la personne que j'aime plus au monde. S'il n'y avait pas eu Eileen et Cash dans la pièce, j'aurais peut-être éclater en sanglots. Mais ils sont bien là et c'est beaucoup mieux ainsi. Je ne verserai pas une seule larme pour Billy devant lui. Non, je ne lui ferai pas ce plaisir.
Après tout, on n'a pas fait grand chose de mal ! Cash et moi, on voulait juste s'amuser un peu. Et l'autre là, il prend tout trop au sérieux. Même la photographe a l'air d'être passé à autre chose. En fait, plus j'y pense, et plus je me dis que Billy n'a pas le droit de me parler comme ça. Ni à Cash en fait. Ce dernier me défend d'ailleurs auprès du chanteur, geste que j'apprécie.

- Pas de problème, mon nom c'est Ruby, je réponds à la photographe sur un ton calme.

J'écoute attentivement les consignes de la jeune femme, prenant bien soin d'éviter tout contact visuel avec Billy. Je ne sais pas exactement quel sentiment guide mes actions. Est-ce de la tristesse ou de la colère ? Un peu des deux sûrement... Quoi qu'il en soit, si Billy décide de m'en vouloir, qu'il se fasse plaisir. Je vais en faire tout autant !

La séance photo peut alors enfin commencer. Au début, on reste les trois un peu statiques, ne savant pas très bien quels gestes faire et comment nous positionner. Pour ma part, c'est la première fois que je participe à une séance photo, avec un vrai décor, des spots lumineux et tout. S'il n'y avait pas eu l'attitude tyrannique de Billy pour me mettre de mauvaise humeur, je pense que j'aurai sûrement pris beaucoup de plaisir. Malheureusement, il est bien là, juste à côté de moi. Sa présence me déstabilisant plus qu'autre chose.

C'est Cash qui donne le ton en venant m'embrasser le front. Cela me fait rire et un flash vient éblouir mes yeux. Le guitariste se met ensuite à pousser un peu Billy, puis il vient se positionner derrière lui et adresse un charmant doigt d'honneur à la photographe. Quant à moi, je m'accroupis sous Billy et fais le signe des cornes avec mes mains.
Un nouveau flash vient nous éblouir. Puis on se replace tous, prêts pour une nouvelle photo. Une idée vient alors me traverser l'esprit. Quelques secondes d'hésitation et je me lance.

Je me glisse entre les deux musiciens, repoussant ainsi Billy sur le côté. Plus moyen de reculer. J'attrape Cash par les épaules et l'embrasse.

Je viens de montrer à mon chanteur préféré que ce n'est pas parce que je suis sa groupie qu'il peut me parler ainsi. Ce n'est pas parce que c'est dans ses bras que j'ai passé une nuit qu'il peut me jeter comme ça le jour d'après. Quand je veux, je peux être une vraie...
♪ ♫ ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Dim 5 Jan - 18:00

Eileen répondait aux questions de Cash. Elle avait bien beaucoup de patience. C’était plutôt admirable. Quand à moi, j’avais vulgairement remballé Ruby en prétextant qu’elle n’avait cas pas suivre Cash. En fait, j’en voulais surtout à Cash et j’avais déplacé ma haine en partie sur la jeune groupie. C’était dingue comme une phrase pouvait faire des dégâts. Comme on pouvait casser des liens avec quelques misérables mots mal placés. Comment l’homme avait le pouvoir de détruire rien qu’avec ses cordes vocales. C’est peut-être pour ça que j’étais devenu chanteur. Pour détruire…

Ruby avait complètement détourné son regard de moi et Cash l’avait défendue. Je regardais mon guitariste et haussai les épaules avec un regard toujours fermé par une colère que j’essayai de dompter. Peut-être, mais elle avait décidé de le suivre et elle avait un libre arbitre que je sache. Elle aurait du savoir que j’aimais le blanc aujourd’hui ! Elle aurait du savoir que je ne voulais pas qu’on me dérange en pleine séance photo.

Je du faire une dernière fois mon tyran pour qu’on se remette tous en place. Eileen essayait de détendre l’atmosphère. Elle nous conseilla de pas nous taper dessus et voulais qu’on se détende un maximum. Sur les premières photos on avait sûrement l’air de coincé… En même temps, l’endroit ne respirait pas la bonne humeur.

Les flashs éblouissaient mes yeux et je ne savais pas vraiment dans quelle position me mettre. C’était sans compté sur Cash qui commença d’abord par donné un bisou sur le front de Ruby avant de me bousculer légèrement surement pour que j’oublie ce qui venait de ce passer… Mais mon humeur ne bougea pas d’un pouce. Comme quoi on n’était pas bipolaire quand on le voulait… J’avais les bras croisé et Cash s’appuya sur mes épaules en faisant un doigt d’honneur… Ca allait sûrement plaire à Eileen… Mais elle nous avait demandé d’être naturel et c’était bien ça l’état naturel du Cash…

J’avais l’impression de subir cette séance que j’avais organisée. Et ce fut autour de Ruby de s’y mettre. Se mettant devant moi et faisant les cornes du diable. Elle avait la classe c’était claire ! Elle s’immisça, ensuite, entre moi et Cash, me bousculant au passage. Fuck, ils en avaient pas marre de me bousculer. Elle attrapa les épaules de Cash et… « Bitch ! ». C’est le mot que je lâchai sans réfléchir quand elle embrassa mon guitariste. Je sentis mon cœur se briser avant de s’emplir d’une colère sans équivalant. Un flash m’ébloui à nouveau. Ce baisé immortalisé à jamais ! FUCK NO ! Pourquoi elle me faisait ça! Elle avait pas le droit!

J’attrapai Ruby par l’épaule, l’éloignant de Cash.

-Ok ! Les groupies ne participent pas aux séances photos entre rockstar !

Je repoussai Ruby hors du champ sans savoir si je lui faisais mal où non. Je me repositionnai ensuite à côté de Cash.

-Merci, Eileen. Tu peux continuez. Faudra que je vois le résultat, t’as l’air d’être une sacré photographe.

J’affichai désormais un sourire, légèrement sadique fallait le dire. J’avais repris un certain contrôle sur la situation et mon cœur brisé s’était remis à battre. J’essayais d’effacé de ma mémoire ce que j’avais vu ! Pas sûr que tout le monde soit passé à autre chose si vite par contre...


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1520
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Dim 5 Jan - 19:31

Ca commençait plutôt bien. Eileen était de nouveau enthousiaste et le fait que Cash s'est intéressé un minimum à son travail lui avait fait plaisir. La jeune femme lui rappela son prénom, Ruby, très joli prénom.

- Magnifique prénom ! Encore désolée de l'avoir oublié …

Eileen se reconcentra de nouveau sur son boulot. Prendre des photos alors qu'ils venaient limite de se sauter tous les uns sur les autres. Ils mirent du temps mais ils y arrivèrent, enfin Cash surtout, ils étaient détendus. Tout du moins ils paraissaient. Elle attendait encore … Le guitariste embrassa la jeune Ruby sur le front. Superbe photo ! Hop un flash ! Ensuite il se mit à faire un doigt d'honneur. La jeune photographe ne l'avait pas du tout pris pour elle. Eileen patienta un peu histoire de voir ce que les autres allaient faire. Billy ne bougeait pas, mais la jeune femme se mit à faire les cornes du diable assise. Super ! Un autre flash apparut.

- Vous êtes géniaux ! J'ai adoré la dernière ! Continuez comme ça, c'est super !

Un peu d'encouragement pour qu'ils continuent sur cette lancée. Eileen remarqua que Ruby hésitait à faire quelque chose.
* Ne pense pas, agit ! *
C'est ce qu'elle pensa très fort derrière son appareil. On aurait dit que la petite blonde l'avait écouté. Elle se lança aussitôt dans les bras de Cash et l'embrassa, c'était très fougueux même. Hop hop hop flashés ! Ca c'est rock and roll !

- Ouah j'ado …

Eileen n'avait pas pu terminer sa phrase. Billy venait de sortir un Bitch. Alors en fait Ruby serait plus proche de Billy que de Cash ? Il est jaloux du baiser c'est sûr, mais pourquoi ? Elle se sentait réellement bête d'un coup. Comment fallait-il réagir elle ne savait pas du tout. Il poussa la jeune Ruby, la qualifiant de groupie, hors du fond. C'était donc ça, elle serait surement la groupie du jeune Billy, elle l'avait provoqué avec ce baiser, maintenant il était énervé. Ce ne sont que des suppositions, il voulait continuer sans elle. Si elle acceptait Cash et Ruby seraient déçus, lui en voudraient surement, si elle refuse ce sera Billy. Pourquoi avait-elle dit oui pour cette séance … Elle s'exprima sur un ton calme, inutile d'envenimer la situation.  

- Oh oh doucement là … Si tu veux que Ruby s'en aille soit, mais dites moi quel genre de photos vous allez me donner tout les deux là ? A moins d'une réconciliation immédiate ça risque d'être ennuyant. Ce qui serait l'idéal c'est que vous essayez d'oublier tout ça … Tout du moins en faire abstraction là … Même pour l'ambiance ce serait plus agréable

Elle souffla un peu et reprit sur le même ton :

- Dites moi aussi ce que représente Ruby pour vous deux, c'était juste un baiser pour avoir des photos digne de ce nom rien de plus n'est-ce pas ? … L'idée des photos à trois me plaisaient, vous êtes complémentaires physiquement et surement mentalement aussi. Toujours est-il que ça dépend de ce que vous pouvez donnez à deux … Je ne veux pas que l'ambiance devienne pire qu'actuellement. On fait quoi ? Billy et Cash ? Juste Billy ? Ou vous trois ?

Même si Billy affichait un sourire qui n'avait rien de réellement affectif mais plutôt sadique, les deux autres tiraient plus une sale tête. La jeune anglaise était loin de sourire aussi. Il venait aussi de la complimenter sur ses compétences de photographe. C'était fort aimable.

- Merci tout de même pour le compliment.

Elle garda une expression neutre. C'est un vrai bordel cette séance photo. Oui oui un bordel !


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cash Izbel


Messages : 624
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Mar 7 Jan - 11:52

Malgré les efforts que je faisais pour faire une séance de photo "sérieuse" comme l'avait voulu Billy au départ, ce dernier ne semblait pas vouloir, lui, faire d'effort. Je pouvais le secouer, avoir des gestes fraternels envers lui pour lui montrer que moi, je ne lui en voulais déjà plus de s'être énervé à cause des bombes de peinture... Non. Il ne bougeait pas, ne souriait pas, n'essayait même pas de faire plaisir à la photographe qu'il avait lui-même engagée.

Et alors que j'étais appuyé sur lui pour une autre photo, complètement caché par mes cheveux, mais à proximité de son oreille, je chuchotai.

-Je savais même pas que t'étais ici, sinon je t'aurais demandé avant!

Ruby s'y mit aussi et j'espérais qu'avec l'aide de la groupie, Billy ferait au moins semblant. Juste pour qu'on ait pas l'air trop con sur les photos. Le chanteur ne réfléchissait pas non plus: tout ce qui était immortalisé aujourd'hui risquait un jour, par un moyen ou un autre, de se retrouver dans un magazine... Et à partir de ces photos où Billy râlait, un tas de rumeurs pouvaient naître! Et après, il allait encore se plaindre... Mais Billy n'avait pas la même capacité que moi à faire semblant. J'avais appris à le faire, à force, pour ne pas paraître trop shooté alors que je venais de prendre quelques doses. Comme cette photo qui avait été prise, de moi en compagnie d'un autre artiste, et où je souriais, simplement d'un air contrit, les muscles complètement contractés, la mâchoire crispée, alors qu'en réalité, je venais de sniffer de la coke et que j'étais complètement excité.

Je commençais d'ailleurs à réellement bien m'amuser, finalement, au point que les encouragements de la photographe commençaient à me la rendre sympathique. C'était sans compter sur Ruby qui, à un moment, fonça vers moi, sauta dans mes bras et m'embrassa. Baiser que je lui rendis, évidemment... C'était si gentiment demandé...

Et je jouai les fougueux pour la photo, évidemment, mais j'eus à peine le temps de descendre ma main le long de son dos alors qu'on était bombardés de flashs que je sentis qu'on m'arrachait Ruby alors même que ma main n'était même pas arrivée à destination. Je restai là, abasourdi, à me demander un peu ce qui se passait et ce que j'avais fait de mal. Billy déclara que les groupies devaient rester sur le côté. Que les photos étaient pour les rockstars ou je sais pas quoi. C'était du n'importe quoi: on adorait se faire prendre en photo avec les groupies. En tout cas, c'était mon cas.

-Mais qu'est-ce que tu fous? Il se passe quoi là?

Et la photographe se posait un peu les mêmes questions que moi. Faudrait peut-être que je m'excuse un jour, mais pas aujourd'hu, j'étais déjà bien trop occupé avec l'état mental de Billy. Mais Eileen posa plus clairement les questions et je fus le premier à répondre. Jetant un regard à Ruby, je pouvais voir que celle-ci n'allait vraiment pas bien.

-J'en sais rien... Je sais pas ce qui se passe. Ruby est une amie, elle joue les groupies, et voilà... Ce qui vient de se passer est normal. On fait tout le temps ça avec les groupies.

Je n'avais aucune idée de ce qui s'était passé entre Ruby et Billy. Billy ne m'en avait pas parlé, parce que ce n'était pas le genre de chose dont on parlait. D'ailleurs, on parlait très peu et notre manque de communication commençait tout doucement à nous ruiner la vie, et celle de The Lightening. Je me tournai vers Billy. J'aurais pu lui poser la question directement. Mais non. Je jetai mon mégot par terre et allumai une autre clope. J'avais envie de me casser, mais j'osai pas laisser les deux filles seules avec Billy. Je ne savais que trop bien ce qu'il était capable de faire, et on m'avait déjà reproché une fois de ne pas avoir réagit...



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Mar 7 Jan - 17:27

Mon baiser avec Cash aurait pu être des plus agréables si Billy n'avait pas lâché un charmant « Bitch ! » à mon attention. J'ai l'impression qu'on vient de me donner un grand coup de marteau à l'arrière de la tête tellement je suis sonnée. Au moins, c'est clair !
Alors que je sens la main du guitariste descendre le long de mon dos, je sens qu'on m'attrape par l'épaule, me projetant sur le côté.

Les groupies ne participent pas aux séances photos entre rockstars... Depuis quand hein ? Ah mais oui, en fait je sais très exactement depuis elles n'ont pas le droit : depuis que les chanteurs tyranniques n'osent pas leur avouer leurs sentiments et depuis que les groupies se mettent à embrasser les guitaristes, rendant ainsi les chanteurs jaloux.
Me voilà à présent hors du décor, un peu secouée par le geste brusque de Billy. Ce dernier se repositionne à côté de Cash, affichant un sourire satisfait. Mais quel... J'y crois pas !

Quant à la photographe, elle a l'air plutôt paniquée. Elle se met à poser toutes sortes de questions, demandant comment va se passer la suite et qui reste pour la séance. Je pense que dans un autre contexte, j'aurais sûrement eu plus le temps d'apprécier sa personnalité calme et réfléchie. Malheureusement, la colère qui bouillonne à l'intérieur de moi m'empêche de le faire.

Cash a l'air tout aussi étonné de la réaction de Billy. En même temps, vu de l'extérieur, ça semble plutôt logique. Personne ne peut savoir ce qui a traversé l'esprit du chanteur à la seconde où j'ai posé mes lèvres sur celles de Cash. Même moi je me demande bien ce qu'il a ressenti. En tout cas, son charmant compliment m'en a donné un petit aperçu.

Je me tourne alors vers Eileen et Cash, ignorant délibérément Billy. J'esquisse un sourire un peu forcé.

- Ne vous en faites pas pour moi. Je crois que j'ai simplement oublié où était ma place. En fait, je crois que je l'ai oublié depuis une certaine soirée mais cela n'a plus d'importance. Billy vient de me remettre à l'ordre.

Je viens rejoindre Eileen en face du décor, derrière l'appareil photo. Je me poste debout, les bras croisés et je fixe intensément Billy, le défiant du regard. Je ne pense pas que j'aurai été plus en colère si je venais de me faire plaquer.

- Ils n'ont qu'à continuer les deux. Je vais me contenter d'observer moi. Et si jamais t'as besoin d'aide, n'hésite pas à me demander Eileen.

Je m'adresse à la photographe mais c'est pourtant toujours Billy que je regarde. A cet instant, j'ai envie de lui crier au visage toute la colère que je ressens. Je voudrais qu'il sache à quel point il m'a blessée et à quel point je suis dégoûtée par son attitude. Mais je ne le ferai pas. Je ne lui ferai pas ce cadeau. Non, c'est hors de question.
♪ ♫ ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   Mar 7 Jan - 19:04

Mon sourire sadique ne quittait plus mes lèvres. J’avais remis Ruby en place, elle savait désormais qu’il ne fallait pas pousser trop loin. J’étais un peu aveugler par une certaine haine. Son geste m’avait tellement fait mal que je devais en faire abstraction par une colère que je vouais, maintenant, plus à Ruby qu’à Cash.

Cash ne comprenait pas bien ce qui se passait. Normal, il ne pouvait pas savoir. Il n’y avait que moi et Ruby qui comprenions ce qu’il se passait et d’où venait ce petit conflit qui ne faisait qu’empirer une ambiance déjà bien mauvaise.

Eileen ne comprenait pas non plus ma réaction. Elle qui faisait tout son possible pour que cette séance se passe dans les meilleurs conditions. Elle voulait arranger le conflit en nous posant la question de savoir qu’elles étaient nos relations avec Ruby. LA ÉTAIT BIEN LA QUESTION ! C’était tout le problème…

Cash répondit en premier décrétant que Ruby était une amie et que tout cela était bien normal de se comporter ainsi avec elle. Mais c’était la réponse de Ruby qu’inconsciemment, j’attendais. Allait-elle révéler tout ? Est-ce que je lui avait fait mal en la repoussant ? Je l’espérais ! Parce qu’elle avait été trop loin ! On jouait pas avec Billy Lighter comme on jouait avec n’importe qu’elle rockstar ! Elle évitait de me regarder et j’y trouvais une certaine satisfaction à ça parce que je me disais que c’était par peur qu’elle évitait mon regard. Elle finit par dire exactement ce que je voulais entendre, même si sa petite allusion à notre soirée ensemble raviva en moi des sentiments extrêmement contradictoire.

Elle sortit du décor et là elle commença à me regarder sans plus détacher son regard du mien. C’était un regard de défi alors que le mien était remplis d’une colère qui contredisait totalement mon sourire sadique du type satisfait par ce qu’il venait de faire.

-Voilà, ce n’est qu’une groupie qui a dépassé les bornes. Elle peut être contente que je ne la vire pas sur le champ et qu’elle retourne à sa petite vie ennuyante ! Et, Cash, il y a une différence entre une amie et une groupie, hein ?! L’oublie pas !

Je parlais à Cash sans le regarder. Mes mots étaient durs mais je ne m’en rendais pas vraiment compte trop aveugler par l’horrible conflit intérieur que provoquait cette situation. Et pourtant j’avais l’impression, quelque part, de me rendre compte des dégâts que j’étais en train de faire. Et j’étais conscient que j’allais le regretter.

Je passai un bras autour du cou de Cash serrant un rien. En fait je serrais bien plus que je le voulais tellement mes muscles étaient contractés. Je fis le V de la victoire de ma main libre, élargissant mon sourire. On allait la faire cette séance. Cash et moi !

-On est prêt !


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shooting! [PV Cash/Ruby/Billy/Eileen][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Billy Hastings [Terminé]
» Mi-femme mi-loups ¤ Ruby S. Lucas [terminée]
» "La vie est un mystère qu'il faut vivre"-Eileen Terminée
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Major Tom Inc. building-