AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 The mission [PV Olivia][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 231
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: The mission [PV Olivia][Terminé]   Sam 8 Avr - 19:54



The Mission
ft. Olivia Cortez


J’avais une mission à remplir pour Jimmy Reed. Je devais protéger sa fille des dangers qu’elle pourrait rencontrer dans les méandres des rues de L.A. J’avais été élevé dans l’Eastside entre la douceur de ma mère et la cruauté des gangs ce qui avait fait de moi ce que j’étais aujourd’hui. Je pouvais aider Olivia Cortez à avoir plus que ses origines latines lui réservaient. Elle était la fille de Jimmy Reed, elle aura les ressources pour s’en sortir. Je serais son protecteur de l’ombre.

La tour BSC était devant moi. Je n’avais encore jamais osé y pénétrer à cause de ma loyauté envers MTI. C’était stupide de penser comme ça mais on ne sort pas de l’Eastside en perdant toutes ses habitudes. J’avais l’habitude d’être loyal à un gang mais ce n’était pas comme ça que ça fonctionnait entre BSC et MTI. J’avais quand même un sentiment de trahison quand j’avais passé la porte d’entrée.

L’intérieur n’était pas le même qu’à MTI. Il faisait plus coloré ici. Chez MTI tout était d’un blanc immaculé. J’aimais mieux l’ambiance de la tour de Jimmy Reed. Je ne savais pas comment me mettre à l’aise ici. J’étais venu dans le seul but de trouver Olivia à des heures où elle était plus ou moins susceptible de se trouver ici. Je savais déjà comment m’y prendre pour l’aborder mais il fallait d’abord que je la trouve.

Je me sentis plus à l’aise quand un roadie de chez BSC était venu me saluer. Il avait fait la formation de pyrotechnie avec moi. Je n’étais pas le seul à trahir ma maison de disque en venant ici. On s’était échangé quelques mots. Il été venu voir sa petit-copine qui travaillait ici comme réceptionniste. Jimmy Reed avait raison, je ne devais pas m’en faire.

Olivia entra dans mon champ de vision. Je n’avais pas terminé ma conversation avec mon collègue mais j’y mis fin.

-Excuse-moi, je dois y aller, j’ai à parler avec quelqu’un.

On se sépara. Olivia Cortez était le clone de Jimmy Reed, je n’avais pas pu la rater. Je m’étais approché d’elle avec le sourire. On était dans le hall d’entrée où il y avait pas mal de passage. Ce n’était pas plus mal. J’allais l’aborder.

-Olivia Cortez ? Tu es bien Olivia Cortez ? La fille qui chantait dans les rues ?

Je m’étais renseigné un peu sur Olivia. Jimmy Reed n’avait pu me donner que le nom de son manager mais certains de mes amis roadies m’avait renseigné un peu sur elle. L’un d’eux m’avait dit qu’Olivia se produisait dans les rues avant de signer chez BSC.

@ Billy Lighter




Dernière édition par Delfino Alvarez le Lun 1 Mai - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 490
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Lun 10 Avr - 21:04



The Mission
ft. Delfino Alvarez




J’me traîne les pieds, j’suis pas une fille du type matin.  J’égraine mes derniers jours de liberté estivale puisque Jack a eu la bonté de m’inscrire à l’école dès septembre, alors que je pourrais faire ce que je fais le mieux, c'est-à-dire chanter aux coins des rues. Mais au lieu de ça, je dois me pointer à son bureau tous les matins et  me comporter tel que convenu.

J’apprends beaucoup de choses sur le métier, et même sur les dessous. Sur le fonctionnement  du management, c’est intéressant. Si un jour j’en ai marre de chanter je saurai en quoi me recycle ! N’empêche qu’au bout de  quelques heures de bénévolat rémunérer (parce que c’est pas un vrai boulot !), j’ai l’esprit qui vagabonde.

La tour grouille de gens. Des coursiers, des aspirants chanteurs, des publicitaires, le service traiteur qui vient prendre les commandes,  des gens d’entretiens et aussi, bien entendu des touristes qui viennent  jeter un œil pour raconter au retour qu’ils ont visiter «  The  place to be » à L.A.

La file pour l’ascenseur ne fini pas de finir. J’sens que je vais prendre la cinquième cabine à ce rythme et Jack me dira alors «  Mais tu es toute jeune Olivia, prend l’escalier la prochaine fois ! ». Mais ça voudrait dire faire un exercice réel et mes nouvelles chaussures ne me permettent pas un tel effort.

Je fouille dans mon sac et j’en sors un paquet de chewing-gum à saveur de cerises. Mon préféré.  J’en place un sur ma langue et je le mâchouille immédiatement pour en faire une bulle plus grosse que nécessaire qui vient éclater et coller sur mon nez.  Je sors ma langue pour tirer dessus la friandise et je recommence mon manège.  Faut passer le temps comme on peu !

J’pourrais simplement fermer les yeux et repenser à la plage. Ce temps passé avec Howard Stone, à boire du whisky à m’en faire perdre la tête et me laisser aller à faire des choses complètements dingues.  J’en frissonne en me mordant la lèvre.  Stone, un vice caché de L.A.

Y’a cette soirée au Stryge qui m’a fait rencontré Eddy  et Clepto…  Ça aussi c’est dans mon top cinq de mes grandes aventures interdites.  Le rire d’Eddy, puissant et gras, un truc à te faire vibrer par en dedans. T’as pas le choix de rire.  Et Clepto, magnétique et hypnotique. J’arrive pas à me le sortir de la tête.

Et Cash Izbel.  Un jam en pleine rue avec lui ça n’a pas de prix. J’veux dire… Combien d’artistes en devenir ont rêvé de vivre une expérience comme celle là et qui n’en auront jamais la chance ?  J’fais que vivre ma vie et ils sont mis sur ma route. Si c’est pas un signe que j’suis née sous la bonne étoile, j’vois pas ce que ça peut être d’autre !

J’ai tellement vécue  en si peu de temps que je ne me reconnais même plus. Je ne vois plus la vie de la même manière. Mon rêve de fillette s’est réalisé – je sais qui est mon père – j’aurais dû plutôt souhaiter «  vivre avec mon père », parce que, franchement,  plus j’apprends sur lui par différente source, moins j’rêve de lui.

C’est triste.

Et là, je souffle sur le bout de ma langue. La bulle se forme et devient de plus en plus énorme. Je pris qu’elle ne m’éclate pas dans les cheveux. Mais elle est si grosse que ça devient menaçant.  Je songe a la faire éclater entre mes mains quand on m’interpelle. Merde. J’ai l’air intelligente avec mon chewing-gum grosseur saturne qui me pend aux lèvres ! Je crève la bulle en ouvrant la bouche et  je me retourne cherchant d’ou vient la voix.

Un homme se tient tout juste derrière moi, pas très grand et assez maigre. Il a les cheveux noirs qui tiennent vers l’arrière avec un abus flagrant de gel. Ce qui me frappe surtout, ce n’est pas tant son air plus ou moins rassurant mais le fait qu’il est autant Américain que je suis Latino.

Merde ! Et re merde ! Je le savais ! Mamita a jeté de la poudre aux yeux de Jack et il n’a rien vu ! Elle a envoyé un ami de mon beau-père pour me ramener à la maison ! Et moi, j’y ai cru aussi à sa bonne foi !  Putain ce qu’on a pu être stupide !

-  Tu m’as  trouvé… Mais c’est hors de question que je rentre chez ma mère ! J’sais pas comment elle t’a convaincu de venir me chercher mais tu pourrais simplement dire que tu ne m’as jamais trouvé et en échange j’me mets pas à hurler, on a un deal ?


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 231
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Mer 12 Avr - 19:00



The Mission
ft. Olivia Cortez


La fille de Jimmy Reed mâchait un chewing-gum. Elle était vraiment jeune et très blonde pour une demi-latina. C’était impressionnant de voir que le pouvoir de Jimmy Reed avait même une emprise sur les gênes. La petite se promenait dans le hall de BSC sans que personne ne se doute d’où elle venait. Elle n’était qu’une artiste en herbe parmi d’autres et c’était étrange d’être un des seuls à savoir qu’elle était la fille unique du patron de l’établissement.

Je m’étais avancé vers elle. Sa bulle de chewing-gum éclata au moment où je l’avais interpellée. Elle m’avait regardé avec ses yeux bleus qui étaient identiques à ceux de son père. La photo d’Olivia à 10 ans m’avait prévenu de ce regard qu’ils avaient en commun. Je ne sais pas si c’était beau ou effrayant à voir. J’espérais que les ressemblances s’arrêtaient là et qu’elle n’était pas tout à fait identique à lui sur le plan du caractère. Je respectais beaucoup Jimmy Reed pour tout ce qu’il m’avait apporté mais il restait quelqu’un qui avait pouvoir de vie et de mort sur moi et sur bien d’autres. Il avait monté les échelons de Los Diablos comme personne auparavant alors qu’il n’était même pas latino. J’espérais que sa fille n’avait pas hérité de son goût pour le pouvoir. Ma tâche allait être plus difficile, sinon.

Je l’avais à peine abordée qu’elle me prit tout de suite en grippe. On lisait sur mon visage la surprise. La jeune Olivia croyait que j’avais été envoyé par sa mère pour la ramener chez elle. Tout de suite on était déjà au deal. Je n’avais même pas eu le temps de me défendre que le contrat verbal était déjà devant mon nez. Je ne m’étais pas trompé de personne. La fille de Jimmy Reed était bien en face de moi.

-Qu’est-ce que tu racontes ? Je ne viens pas ici pour te ramener chez ta mère… Je ne connais même pas ta mère. Je suis juste un roadie de la tour d’en face…

Mon langage non-verbal lui faisait signe de s’apaiser. Je ne voulais pas de vague chez BSC avec Olivia impliquée. Je devais rester le plus discret possible pour remplir ma mission.

-Ne hurle pas. Il n’y a aucune raison. Je suis juste fan de ce que tu fais. Je t’ai vu jouer dans la rue et je trouve que tu as une voix magnifique.

Elle s’était méfiée de moi parce que j’étais latino et que ça se voyait. Elle avait peur que sa mère vienne la rechercher par la peau des fesses ou envoie quelqu’un pour ça. Ce n’était pas de chance pour moi. J’aurais eu une autre tête et me serait appelé autrement, le premier contact se serait passé autrement.

-Tu viens pour essayer d’avoir un contrat chez BSC ?

J’essaye d’être avenant et souriant pour ne pas qu’elle me rejette tout de suite.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 490
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Mer 12 Avr - 20:42



The Mission
ft. Delfino Alvarez




J’analyse les paroles de l’homme qui m’a interpellé.  Roadie pour la tour d'en face... Mouais, ok je peux lui donner le bénéfice du doute mais ça semble quand même gros comme histoire. Il m’a entendu chanter dans la rue et par un heureux hasard –  ou un coup de baguette magique – il me retrouve dans le hall de BSC ?

Je mâchouille mon chewing-gum mais je me garde bien de lui faire une bulle au nez.  Mais au moins, le temps que je mène la vie dure à ma friandise, je ne hurle pas non plus. Mais pourquoi je lui ferais confiance ? Parce qu’on a les mêmes origines ? J’devrais me frapper la poitrine du poing puis lui cogner l’épaule en m’exclamant «  respect mon frère! » ?

- Ne hurle pas. Il n’y a aucune raison. Je suis juste fan de ce que tu fais. Je t’ai vu jouer dans la rue et je trouve que tu as une voix magnifique.  

Je souris.  Voilà qui est intéressant.  Il m’a vu jouer, alors tout va bien…

- Ah oui j’imagine  que tu m’as vu aux coins de Wilcox Avenue et Lincoln Avenue ? C’est un beau coin pour chanter…

Je ne suis bien sur jamais allé chanter sur ces coins de rues mais lui, il ne le sait pas. J’veux – et j’espère – qu’il va tomber dans le panneau. Ça sera facile ensuite de  l’envoyer promener ailleurs, question de voir si j’y suis.

Je suis méfiante, peut-être trop. Mais je ne pige toujours pas comment Jack a réussit a obtenir de ma mère une absolution quasi complète alors qu’elle a passé m on enfance à me raconter des histoires d’épouvantes au sujet de Los Angeles et ses vices.

L’homme qui se tient devant moi, bien qu’il dise le contraire,  peut très bien être un envoyé spécial de la brigade Cortez. Seulement, peut-être justement parce qu’on partage les mêmes origines, je n’ai pas envie de lui créer des problèmes. En général, les Latino ont vite les flics au cul pour avoir osé passer trop près  d’un richard blanc. Si je hurle, les gardiens de la BSC Tower ne feront ni une ni deux et le foutrons à la porte illico.

- Merci, tout de même, pour le compliment sur ma voix… Chanter c’est plus que ma passion… c’est ma vie !

- Tu viens pour essayer d’avoir un contrat chez BCS ?


- J’en ai déjà un
, lui dis-je affichant un sourire fière et haussant les sourcils, Jack Perry est mon manager.  Mais… au fait, toi, t’es «  roadie » en face ? Pourquoi tu es ici au  juste ? T’es perdu ?

Parce qu’en fait,  s’il est venu ici uniquement pour me dire que j’ai une jolie voix, ça fait de lui mon premier fan un petit peu trop intense.  Derrière moi, la clochette de l’ascenseur se fait entendre et je jette un œil par-dessus mon épaule pour voir si  j’y grimpe ou pas. Déjà ils sont une quinzaine a tenter d’y entrer en premier, pas de chance pour moi, mais mon nouvel « ami » lui, a encore quelques minutes pour approfondir la discussion.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 231
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Ven 14 Avr - 16:05



The Mission
ft. Olivia Cortez


Olivia se méfiait de moi. Elle avait peur d’être renvoyée chez elle par des hommes envoyés par sa mère et j’avais la tête de l’emploi. Je ne lui en voulais pas de cette méprise. Elle ne voulait pas rentrer chez elle car elle avait tout pour réussir ici.

Je cherchais la discrétion parce que c’était le seul moyen pour réussir ma mission qui était plus compliquée qu’elle n’en avait l’air. Ce n’était pas dur d’éloigner des dealers mais ça l’était de gagner la confiance de la jeune fille. Elle aurait hurlé ici, je me serais fait jeter dehors. Elle était blonde et jeune et moi latino. Qu’on avait des origines en commun personne ne pouvait le voir à l’œil nu. Je serais mal vu si le Olivia se mettait à crier.

Elle ne l’avait pas fait. Je ne savais pas si j’avais réussi à la convaincre que je n’étais pas envoyé par sa mère mais c’était déjà ça de gagner. Elle était plus intriguée par mon histoire inventée de toute pièce où je l’aurais vue jouer dans la rue.

-Non, je t’ai vu jouer sur le Walk Of Fame d’Hollywood… C’est un endroit symbolique pour jouer de la musique.

Les roadies qui m’avaient donné des informations sur Olivia l’avaient vu jouer sur le Walk Of Fame. Je préférais inventer des choses sur base d’une vérité que de m’aventurer dans un mensonge que je ne pourrais pas maitriser. J’avais assez été drillé pas les gangs que pour rester prudent et jouer avec les cartes que j’avais. La jeune fille se méfiait, en plus, alors je devais éviter les pièges qu’elle pourrait me tendre. Elle était la fille de Jimmy Reed, je devais me méfier de ses expressions juvéniles qui pourraient la faire passer pour une sainte. Je ne devais pas la laisser se jouer trop facilement de moi.

Elle appréciait le compliment que je lui avais fait sur sa voix. La jeune fille aimait chanter et ça faisait plaisir de voir de la passion dans ses yeux. Olivia devait rêver de devenir une grande chanteuse et elle devait toucher son rêve du bout des doigts depuis qu’elle avait signé chez BSC. Je l’écoute mes dire ce que je sais déjà sur son contrat et sur Jack Perry. C’était la seule information qu’avait su me donner son père. Je vois que c’est quelque chose qui la rend très fière.

-Félicitation ! Avoir un contrat ici c’est pas donné à tout le monde. Surtout aussi jeune.

L’ascenseur était arrivé et je compris vite qu’il fallait que je gagne sa confiance rapidement.

-Je suis ici parce que je suis venu saluer un ami roadie qui travaille pour Roadtramp. Tu as déjà rencontré les membres de Roadtramp ? Ils commencent à se faire une petite réputation dans tout le pays. J’ai eu la chance de pouvoir travailler pendant un concert pour eux lors de leur dernière tournée mais je n’ai pas encore pu parler avec eux parce que je ne travaille pas pour BSC… Mais, j’ai quand même la chance de travailler avec The Burning Fire, ce qui n’est pas rien.

J’essayais de parler musique parce qu’elle m’a dit que c’était sa passion. Je jouais la sécurité mais, du même temps, je vais en apprendre sur elle si elle se livre un peu. Je dois emmagasiner les informations pour être efficace.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 490
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Sam 15 Avr - 1:27



The Mission
ft. Delfino Alvarez




Il ne tombe pas dans l’panneau, au contraire, il affirme m’avoir vu jouer sur le Walk of Fame et je ne peux pas le nier, c’est un de mes endroits préférés pour sortir ma guitare.  J’vais devoir trouver mieux.  Ou… lui donner le bénéfice du  doute.

Il aime ma voix, et ce que je fais. Chouette j’ai au moins un fan non vendu d’avance. J’peux pas jurer que Dom est neutre quand il  dit que je chante bien ou  que mes compositions sont géniales. C’est mon frère c’est normal qu’il aime ça.

J’lui dit que j’ai un contrat avec Jack, parce qu’il me demande ce que je fais  chez BSC mais aussi pour lui signifier que,  avec de la patience, il pourra peut-être  m’entendre sur cassette. Bref,  l’ascenseur   se fait entendre derrière moi mais a bavarder avec le roadie, j’ai  laissé des gens  prendre mon tour.

Better luck next time !

Je souffle une nouvelle bulle de gomme et j’lui demande s’il est perdu, parce que s’il est roadie en face, il s’est donc trompé de porte…

- Je suis ici parce que je suis venu saluer un ami roadie qui travaille pour Roadtramp. Tu as déjà rencontré les membres de Roadtramp ? Ils commencent à se faire une petite réputation dans tout le pays. J’ai eu la chance de pouvoir travailler pendant un concert pour eux lors de leur dernière tournée mais je n’ai pas encore pu parler avec eux parce que je ne travaille pas pour BSC… Mais, j’ai quand même la chance de travailler avec The Burning Fire, ce qui n’est pas rien.

- Wow… Oui je les connais… J’ai même prit un ver… j’veux dire, j’ai croisé Eddy et Clepto l’autre soir…


J’allais carrément dire que j’avais prit un verre avec eux.  S’il est envoyé par ma mère, c’est pas une bonne idée de lui faire savoir que j’suis entré dans un bar. Et pire s’il savait tout ce qui s’est passé avec Howard Stone…

- Ouais… t’as de la chance…  Bah ! Si jamais un jour j’deviens quelqu’un, tu pourras dire que tu m’as croisé alors que j’attendais l’ascenseur ! Au fait, ton nom toi c’est quoi ?

Parce que, par principe, j’parles pas aux inconnus. Mais s’il me dit son nom, c’est plus totalement un inconnu puisque je sais son nom… Logique !  

De nouveau l’ascenseur  revient au rez-de-chaussée et les portes s’ouvrent.  Je me retourne pour  regarder et comme y’a presque pas personne – enfin – je replace la ganse de mon sac sur mon épaule et je demande à l’homme qui vient d’y entrer de retenir les portes.

- C’était  super sympa comme conversation, mais Jack m’attend et il ne rigole pas sur l’horaire.  Alors…  j’suis désolée mais j’dois y aller ! Euh… à moins que tu  monte avec moi ? Ton ami, tu sais sur quel étage il est ?


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 231
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Lun 17 Avr - 18:57



The Mission
ft. Olivia Cortez


Je devais vraiment trouver un moyen de gagner sa confiance sinon je n’arriverais jamais à pouvoir l’approcher en dehors de la conversation qu’on avait ici et qui avait mal débutée. Ce n’était pas facile d’y arriver parce que la jeune fille était déjà sur ses gardes. J’avais été un peu trop direct et présomptueux.

Je ne trouve rien d’autre de mieux que de parler musique. Je n’avais pas beaucoup d’informations sur Olivia pour parler d’autre chose. Elle était une chanteuse, je ne me mettais pas trop en danger en abordant ce thème. Je devais lui parler un peu de moi pour avoir un bout de sa confiance mais je devais, en même temps, en apprendre plus sur elle. La mission était bien plus difficile que prévue. Je devais pourtant la mener à bien jusqu’au bout.

La jeune fille connaissait Eddy Cort et Clepto. Elle avait commencé à dire quelque chose mais elle avait repris sa phrase au début. Je ne voulais pas juger la fille de Jimmy Reed. Je devais la préserver des mauvaises fréquentations et je ne crois pas que les membres de Roadtramp en soit une. Ils partageaient la même maison de disque qu’Olivia et auraient à se rencontrer beaucoup de fois dans l’avenir.

-Tu en as de la chance !

Je pouvais lui dire que j’avais rencontré les membres de The Burning Fire. C’était une chance que j’avais eue et que j’allais avoir dans les années à venir parce que je travaillais maintenant pour eux. Bientôt, quand Olivia sera célèbre, je pourrais dire à tout le monde que j’ai eu la chance de la rencontrer elle. Elle avait envie de devenir célèbre. Elle me faisait de plus en plus penser à son père.

-J’espère que tu deviendras quelqu’un. Je m’appelle Delfino.

Je ne voulais pas utiliser un nom emprunté. Je devais être authentique avec la jeune fille. Elle était trop méfiante pour que je risque le mensonge.

L’ascenseur était revenu. Mon temps de paroles était terminé et je n’avais encore rien comme informations hormis qu’elle comptait les membres de Roadtramp dans ses connaissances. C’était maigre. Je devais saisir la proposition de monter à l’étage qu’elle me tendait sur un plateau. Je n’avais rien à faire dans les étages supérieurs mais je devais avoir en tête que la mission que j’avais venait du tenancier de cet établissement.

-Je crois qu’il est au 10ème étage. Il m’avait donné rendez-vous là la dernière fois.

Je ne savais pas ce qu’il y avait au 10ème étage de la tour. J’étais entré dans l’ascenseur en compagnie d’Olivia. Je devais parler le plus possible avec elle. Il fallait que je trouve quelque chose qui l’intéressera. J’étais un peu stressé de ne pas arriver à pouvoir avoir Olivia dans mon camp. Je ne voulais pas passer mes après-journées à faire de la filature. Je préférais en faire une amie pour qu’elle se confie d’elle-même et qu’on puisse discuter plus ou moins ouvertement. C’était très mal parti pour ça.

Il y avait plusieurs personnes dans l’ascenseur. Je ne me sentais pas vraiment à l’aise mais je savais garder les apparences.

-Tu sais, si tu as envie de rencontrer les membres de The Burning Fire ou de The Lightening, je peux peut-être t’arranger ça. Je vois Howard Stone et Cash Izbel très souvent. Je suis même un ami proche d’Izbel et je suis sûr qu’il serait content de rencontrer une artiste comme toi.

C’était une jeune fille. Elle était peut-être intéressée à rencontrer ses idoles. Je devais essayer de passer par là pour pouvoir, au moins, la revoir.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 490
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Lun 17 Avr - 19:51



The Mission
ft. Delfino Alvarez




Je fixe l’homme dans les yeux alors que je me fais aller les méninges à la recherche d’un souvenir reliant ma mère ou mon beau-père à un certains Delphino. Rien ne me revient en tête. Je baisse donc ma garde d’un cran.

De toute façon, vu la quantité de gens qui vont et viennent autour de nous depuis le début de cette conversation, je n’aurais pas grand-chose à faire pour qu’on vienne à ma rescousse si jamais les choses prennent une autre avenue.

Derrière moi, le son des clochettes de l’ascenseur me fait comprendre que de nouveau il est revenu au rez-de-chaussée et vu l’heure, je n’ai d’autre choix de mettre un terme à cette rencontre, à moins qu’il  n’ai lui aussi besoin de monter à bord et donc, continuer de bavarder à l’intérieur de la cabine.

- Je crois qu’il est au 10ème étage. Il m’avait donné rendez-vous là la dernière fois.

- Ah, cool ! J’arrête au onzième donc on peut faire un bout ensemble.


Je tourne donc les talons pour me diriger vers l’ascenseur dont on m’a gentiment gardé les portes ouvertes.

- C’est pas les archives qui sont au dixième ? Il fait quoi au juste comme travail ton ami ?  

J’y suis allé qu’une fois et j’ai trouvé ça barbant.  Des étagères encore et encore, dans lesquelles sont empilées des boîtes à l’infinie, recouvertes de poussières. Jack m’a fait visiter l’intégrale de la bâtisse et le dixième étage est tout sauf touristique.

J’suis forcée de me presser un peu contre Delphino  car les gens continus d’entrer dans l’ascenseur. Je me retourne vers le latino, sourire aux lèvres et je lâche très fort :

- Ils ont dit hier à l’entretient que cette cabine supportait de moins en moins de poids que les 1370 kilos prévu. J’crois que c’est le câble principal qui s’est effrité de moitié…

Une femme actionne le bouton d’arrêt et de nouveau les portes s’ouvrent sur le rez-de-chaussée. Ils doivent être sept ou huit à sortir en prétextant que l’escalier était meilleur pour la santé.  Je regarde Delphino affichant un sourire fier tout en haussant les sourcils.

- Et voilà le travail !

Je garde mon sérieux alors que je m’adosse contre le mur du fond. Je vérifie dans mon sac si j’ai bien mon carnet, je veux absolument montrer à Jack mes nouvelles compositions.  J’en sors un paquet de chewing-gum et j’en offre un à Delphino.

- Tu sais, si tu as envie de rencontrer les membres de The Burning Fire ou de The Lightening, je peux peut-être t’arranger ça. Je vois Howard Stone et Cash Izbel très souvent. Je suis même un ami proche d’Izbel et je suis sûr qu’il serait content de rencontrer une artiste comme toi.

- En fait, j’ai rencontré Izbel y’a pas si longtemps, sur le Walk of Fame. C’était… wow…  ! J’en frissonne encore.  Il a joué avec ma guitare, on s’est assit sur le trottoir, j’te raconte pas, le rêve ! J’ai commencé à écrire une chanson et  il a pas refuser de la faire avec moi. J’sais pas si ça se fait cependant vu qu’on a pas la même maison de disque mais… Ce serait un rêve que d’enregistrer un morceau avec lui !


J’ose pas cependant, lui parler de Stone. Ni de ce que j’ai vécu avec lui, ni de la chanson qui en est sortit.  Stone c’est… Stone. Et j’sais pas encore comment gérer dans ma tête tout ce qu’il m’a fait vivre.  En fait, depuis que Jack est entré dans ma vie, les événements se sont succédé à une vitesse vertigineuse, me donnant à peine le temps de respirer entre eux.

J’me rends compte que depuis ma fausse déclaration, personne n’a appuyé sur un quelconque bouton d’étage et je me redresse paresseusement pour allonger le bras jusqu’au niveau dixpour Delphino, puis onze,pour moi.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 231
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Ven 21 Avr - 16:21



The Mission
ft. Olivia Cortez



On était entré dans l’ascenseur. Je devais passer au-dessus du sentiment de ne pas être à ma place. La mission avait plus d’importance que le malaise que je ressentais et qui n’était pas fondé. J’avais inventé avoir un ami qui m’attendait au dixième étage. Olivia, elle, se rendait au onzième. J’avais dix étages pour essayer de me rapprocher d’elle. Le temps jouait contre moi et les chances d’y arriver étaient maigres.

Inventer des histoires à l’arrache n’était jamais très intelligent. Je voyais déjà mon invention se retourner contre moi avec les questions d’Olivia au sujet de mon ami. Le dixième étage était réservé aux archives et j’avais dit que mon ami était un roadie.

-Il est régisseur mais sa petite amie est employée administrative ici.

C’était tout ce que j’avais trouvé pour expliquer la présence de mon ami à l’étage des archives. Je gardais mon calme face à Olivia Cortez. Je devais paraitre le plus naturel possible. Ce qui n’était pas évident dans un ascenseur qui se remplissait de gens décidés à gravir les étages de la tour BSC. Les gens préféraient être serrés comme des sardines au lieu d’attendre un peu le prochain ascenseur. La jeune Olivia Cortez parla, un ton plus haut, sur les capacités limitées de l’ascenseur. C’était assez pour que certaines personnes décident de quitter le petit habitacle.

-Tu ne manques pas de culot.


Je ne voulais pas dire ça pour juger la jeune fille. C’était un compliment amusé de ma part. Elle était digne de son père aussi rusée et culottée. Je me détends parce qu’il y a déjà moins de monde dans l’ascenseur grâce à Olivia. Elle fouilla dans son sac et en sortit des chewing-gum. Je pris ce qu’elle me proposait de la même façon que je ne refusais jamais les offrandes de Jimmy Reed. Ça allait me donner du courage pour arriver à la convaincre que je pouvais être un bon ami.

J’avais pu avoir un peu de sa confiance en parlant musique. Je devais continuer sur cette lancée. Par malchance, le vent ne tournait pas en ma faveur. Olivia avait déjà rencontré Cash Izbel et avait joué avec lui dans la rue. Elle n’avait pas eu besoin de moi pour rencontrer le guitariste de The Lightening. Je n’avais pas beaucoup de cartes à jouer, dès le départ, mais j’en avais de moins en moins maintenant que je savais qu’elle avait déjà rencontré Cash.

-Quelle chance ! Je ne pense pas que les maisons de disques différentes seront un problème. BSC et MTI ont déjà fait une tournée ensemble l’année dernière. Vous êtes deux artistes géniaux, un morceau avec vos deux talents, ça va secouer tout Los Angeles.

Elle avait l’avantage d’être la fille de Jimmy Reed. La maison de disque ne sera pas un problème pour elle si son père le décide.

La carte Cash était morte. Je devais trouver autre chose. L’ascenseur montait mais, heureusement, on s’arrêtait à chaque étage pour charger et décharger des personnes.

-Tu sais, tu me fais un peu penser à Apolline McLagan au niveau du jeu de guitare. J’ai entendu Apolline en studio pendant qu’elle enregistrait avec son groupe et tu as un peu son style.

Elle avait rencontré Cash mais peut-être pas Apolline. Evoquer Howard Stone n’avait pas eu l’air de l’intéresser et j’espérais ne pas me prendre un mur au cas où Olivia n’aimerait pas The Burning Fire.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 490
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Sam 22 Avr - 22:10



The Mission
ft. Delfino Alvarez




J’suis assez fière de ma petite magouille qui a fait fuir quelques uns des passagers de l’ascenseur.  J’ai horreur  me presser contre des corps inconnus qui ont fait je-ne-sais-quoi avec je-ne-sais-qui.  En plus, y’en a un qui vient de sortir qui sentait vraiment pas bon !

- Tu ne manques pas de culot.

- Ça t’étonne ?


Je lui souris quand je le questionne. Effectivement, on m’a souvent dit, ou reproché, ma façon parfois cavalière d’embobiner les gens. Mais  si j’excelle à ce genre d’arnaque – qui en est pas réellement une – je ne le fais que pour  des situations sans réelles conséquences. Au mieux, les gens qui ont prit peur seront un peu plus en forme pour avoir fait leur exercice du mois.

Je fouille alors dans mon sac pour lui offrir un chewing-gum et augmenter la taille du mien qui n’a plus tant de saveur.  Delphino accepte doucement la presque conversation que nous avons dérive sur la musique ce qui est judicieux de sa part. Une jeune fille qui vient de signer chez BSC va forcément avoir envie de parler musique.

Sa proposition de rencontrer The Lightening et The Burning Fire est plus qu’alléchante même si j’ai chanté avec un et couché avec l’autre… cette dernière info, même moi j’essais de l’effacer de ma mémoire. Néanmoins,  une rencontre plus officiel serait une occasion à ne pas rater.

Puis il me met des étoiles dans les yeux quand il m’affirme que mon projet d’enregistrer avec Cash devrait être fort probablement réalisable puisque nos maisons de disques respectives n’y verraient  certainement pas d’inconvénient.

- Tu sais, tu me fais un peu penser à Apolline McLagan au niveau du jeu de guitare. J’ai entendu Apolline en studio pendant qu’elle enregistrait avec son groupe et tu as un peu son style.

- Wow… T’es sérieux là ?  Elle est une inspiration, ce serait trop chouette qu’elle puisse m’entendre et me donner des tuyaux…


Doucement, l’ascenseur grimpe les niveaux un par un mais bloque longuement au quatrième alors qu’homme style « monsieur plus important que le reste de la planète » retient la porte alors qu’il continue de dicter des directives à sa secrétaire.  Je pousse Delphino légèrement du coude puis je lui pointe l’homme d’un signe du menton en roulant des yeux.  

- Si j’étais réellement culotée, je le pousserais hors de la cabine d’un bon coup de pied au cul, tu vois ?

Je rigole un bon coup en imaginant le veston cravate se retrouver cul par-dessus tête.  

- Vous entrez ou vous sortez ? Parce que l’heure tourne pour tout le monde vous savez !

Je me fais fusiller du regard par l’homme qui décide de sortir et de nous laisser continuer notre ascension.  5ième, 6ième, 7ième, 8ième étage…  les portes ouvres et un technicien en entretient nous somme de tous sortir de là.

- Inspection  annuel de l’ascenseur.  Veuillez utiliser l’escalier.

J’écarquille grand les yeux et je tourne le regard sur Delphino. J’y crois pas. Putain chaque fois ça me reviens au visage, mes conneries.

- Dis-moi, est-ce ça qu’on appel un « retour d’ascenseur » ?


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 231
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Lun 24 Avr - 19:10



The Mission
ft. Olivia Cortez



Olivia Cortez avait du culot et n’était pas timide. Elle n’aimait pas, comme beaucoup de gens, l’afflux de monde dans l’ascenseur et avait réglé ce problème en quelques phrases. J’avais hoché la tête parce ce que son culot ne m’étonnait pas. Les gens l’avaient cru alors que c’était sûrement un ramassis de mensonges cette histoire d’ascenseur défectueux. Elle avait déjà de l’influence à son jeune âge et sans que personne ne sache son affiliation à l’homme le plus puissant de cet établissement. Ça promet.

Je devais faire vite pour gagner sa confiance. J’avais parlé de Cash car c’était de lui que j’étais le plus proche. Je le connaissais depuis qu’il était jeune. Je lui vendais déjà de la drogue quand il était un adolescent inconnu de tous. Ma carte tomba à l’eau parce qu’Olivia avait déjà fait la rencontre d’Izbel. Elle avait des idées et des rêves plein la tête que je ne croyais pas être entravée par les maisons de disque rivales.

Je devais trouver quelque chose d’autre pour pouvoir créer un lien de confiance. J’avais jeté une nouvelle carte, celle d’Apolline McLagan. C’était la carte de la dernière chance parce qu’on n’était pas loin du dixième étage. Je cru au miracle quand ma carte porta ses fruits. Olivia aimait bien Apolline.

-Oui, je suis sérieux. Je pourrais te la présenter, un jour, si tu veux.

J’avais trouvé un chemin pour me rapprocher d’Olivia Cortez. J’avais eu beaucoup de chance car c’était le fruit du hasard. Elle aurait pu ne pas aimer Apolline et je serais reparti bredouille.

L’ascenseur avait fait une longue pause au quatrième étage car un homme avait décidé de retenir la porte. Ce n’était pas au goût d’Olivia qui se verrait bien pousser l’homme dehors.

-Si tu fais ça, tu risques de te retrouver en bas. Ça serait dommage après avoir passé tant de temps à attendre l’ascenseur.


Je partage un petit moment de rigolade en suivant Olivia dans le rire. Le culot d’Olivia ne la faisait pas rester sur le rire elle s’adressa quand même à l’homme. Je voyais son père quand elle faisait ce genre de chose et c’était un peu effrayant quand on savait que je ne la connaissais que depuis quelques minutes.

-Tu n’hésites pas à dire ce que tu penses, toi.

Ce n’était, encore une fois, pas de façon négative que je parlais à Olivia. Je l’admirais comme j’admirais la façon de procéder de Jimmy Reed.

Au 8ème étage, on devait tous descendre de l’ascenseur car des techniciens devaient en faire l’entretien. Olivia n’en revenait pas.

-Oui, je crois que c’est la bonne expression. Un peu de sport ça ne nous fera du bien. Il n’y a plus beaucoup d’étages à monter.


On était sorti de l’ascenseur pour aller vers l’escalier. Les deux étages jusqu’au dixième avait vite été gravit. J’allais devoir quitter la fille de Jimmy Reed.

-Je peux te donner mon numéro de téléphone comme ça, dès que tu auras du temps libre, tu pourras m’appeler pour que je te présente à Apolline. Tu pourras lui montrer comment tu joues. Tu verras les studios de MTI en même temps.

Je comptais sur ça pour me rapprocher d’Olivia Cortez.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 490
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Mer 26 Avr - 20:25



The Mission
ft. Delfino Alvarez




Delfino semble assez sympa et inoffensif finalement. Et, j’dois être honnête et admettre que d’avoir quelqu’un «  comme moi » bien que je ne sois pas comme lui – ça s’en vient plus précis comme phrase – ça me fait du bien car je sens qu’il peut me comprendre mieux que quiconque.

Il sait que la vie là-bas c’est pas d’la tarte et qu’on a rien de gratuit quand on viens du Mexique. On se fait juger et regarder de haut par le reste du monde. Autrement dit, Le Mexique est à l’Amérique du Nord ce que l’Eastside est à L.A.

La cabine continue de grimper les étages un à un mais au 4ième, on a droit à un  lambin qui ne semble pas juger bon de tenir compte que d’autres que lui ont besoin  de l’appareil. Il discute  avec je ne sais trop qui retenant les portes, empêchant ainsi l’ascenseur de continuer.

Et ouais j’ai beau essayer ce truc qui consiste à tourner sa langue dans la bouche  sept fois avant de s’énerver mais  j’y arrive pas et je lui signal sans détour mon mécontentement.   Le cravaté, frustré, sort et nous continuons de remonter.

- Tu n’hésites pas à dire ce que tu penses, toi.

- Pourquoi je devrais ?  Jure moi que toi-même ça t’a pas fait chi…exaspéré  de le voir monopoliser l’ascenseur pour régler ses trucs !


Je lui fais un clin d’œil parce que je suis certaine qu’il a trouvé ça drôle.  Je souffle une énorme bulle de gomme que je fais éclater ensuite avec ma langue en rigolant.

Au 8ième, c’est le karma qui vient m’éclater au visage alors qu’on annonce qu’on réquisitionne l’ascenseur pour une vérification d’entretient. Et merde ! Je regarde Delfino, débité, et  je sors à contre cœur.

- Un peu de sport ça nous fera du bien. Il n’y a plus beaucoup d’étages à monter.

- Pfff mouais… mais non ! C’est trop la merde !


J’ai trop la flemme. En plus il fait super chaud et la clim ne fonctionne pas dans la cage d’escalier.  J’suis Delfino à contre cœur parce que j’aurais été du genre à attendre qu’ils en terminent avec l’ascenseur et inventer une excuse à Jack plutôt que de me bouger le cul jusqu’en haut.

- Je peux te donner mon numéro de téléphone comme ça, dès que tu auras du temps libre, tu pourras m’appeler pour que je te présente à Apolline. Tu pourras lui montrer comment tu joues. Tu verras les studios de MTI en même temps.

- Sans déconner ?  T’étais  vraiment sérieux pour Apolline ?  Ouiiiii !!  C’est clairement oui !  Je peux t’appeler  demain ?  Ou après demain ? C’est peut-être tôt  tu as b’soin de temps pour organiser ça ?  


J’lui sors mon calepin et un style pour qu’il me note son numéro  et j’suis à deux doigts de lui sauter au cou.  C’est un père Noël en moins gras, en moins vieux… et en moins «  Américain » mais c’est tout de même mieux que Noël ce que je vis là !

- J’suis ici  tous les jours parce que c’est  une entente avec Jack, , que je lui explique, mes majeurs et index de chaque main levés  et que je replis alors que je  mentionne «  entente avec Jack » mais toi comme t’as un ami ici, t’as qu’à venir me chercher au 11ième. Lui il doit avoir sa carte d’accès, t’auras pas de soucis. Et comme ça  ben tu dis à Jack que tu peux me faire rencontrer Apolline et tout et tout.  T’en pense quoi ?



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 231
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   Lun 1 Mai - 17:04



The Mission
ft. Olivia Cortez



La fille de Jimmy Reed n’avait pas la langue dans sa poche. Elle exprimait chaque fois ce qu’elle pensait quitte à bousculer l’ordre établi. C’était une jeune fille fougueuse qui venait, devant mes yeux, de dire ses quatre vérités à un homme bien habillé qui travaillait dans cet établissement. Une jeune adolescente qui ne devait pas être facile à vivre mais qui me faisait sourire de par les ressemblances avec son paternel.

-Si ça m’a fait chier mais ta franchise m’impressionne.

Je savais qu’être trop franc et direct pouvait parfois desservir mais Olivia était encore jeune, elle allait apprendre avec l’âge quand il fallait se taire ou parler. Je trouvais quand même son intervention marrante mais comme tout se paye un jour, le destin a voulu que l’ascenseur subisse une révision. On devait prendre l’escalier pour aller à l’étage où on était censé se rendre. Il me restait deux petits étages à monter pour que ma crédibilité soit entretenue et trois à Olivia pour rejoindre son manager. Il n’y avait pas beaucoup à monter mais Olivia était un peu paresseuse. Je remettais beaucoup de chose sur la génétique mais, encore une fois, elle me faisait penser à son père. Jimmy Reed aimait avoir un confort de vie et ne pas trop en faire physiquement parlant.

-Ce n’est que trois petits étages.


Elle se décide à me suivre quand même dans la cage d’escalier. Je lui propose tout de suite de lui donner mon numéro de téléphone pour la rencontre avec Apolline McLagan. C’était ma seule porte d’entrée pour me rapprocher d’Olivia. Je devais l’exploiter avant de la quitter au 10ème étage. La jeune fille en était ravie.

-Oui, j’étais sérieux. Tu peux m’appeler quand tu veux, je ferais au mieux pour organiser ça très vite.

J’avais marqué mon numéro sur le calepin. Faire une rencontre avec la guitariste de The Burning Fire devrait ne pas être trop difficile.

Je croyais être tiré d’affaire et avoir bien mené mon approche mais Olivia était revenue sur mon ami. Il serait facile de monter à l’étage de Jack Perry si j’utilisais la carte d’accès de cet ami qui n’existait pas. Je savais que si je demandais à Jimmy Reed, je pourrais avoir accès à l’étage si c’était pour le bien de la mission.

-Oui, avec l’aide de mon ami je pourrais monter là-haut. Je viendrais te chercher le jour de la rencontre avec Apolline et en parlerait à ton manager en même temps. S’il ne faut que ça pour convaincre ton manager de te laisser un après-midi de libre, je le ferais.

Je ne pouvais pas y monter aujourd’hui, je n’avais aucun ami et aucun accès. On était arrivé au 10ème étage.

-Je dois te laisser ici. Téléphone-moi quand tu veux, je vais m’arranger avec MTI, de mon côté.

J’avais tendu la main à Olivia Cortez pour signer notre entente.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The mission [PV Olivia][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The mission [PV Olivia][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vol de mission [PV Zora] [Terminé]
» (mission) Mars Attacks ! [Terminé]
» Les Joutes du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
» Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]
» Le Bal Masqué du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Brown Sugar Corp. building-