AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les secrets d'Olivia Reed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Les secrets d'Olivia Reed   Mar 18 Avr - 20:44








11 aout 1982

Querido diario,

J’suis complètement crevée… J’vis des putains d’émotions en montagne russe depuis que j’ai rencontré Jack Perry, c’est entrain de me bouffer complètement et de me rendre dingue.  Encore hier, je chantais sur le Walk Of Fame avec mon idole de toujours… Cash Izbel !

Le délire ! Il est apparu comme ça, au travers de la foule, comme dans un rêve. C’était trop parfait. Il m’a parlé à moi, comme à son égal. Pas comme un manager ou un tuteur.  Il n’a pas d’ascendance sur moi, sauf pour l’admiration que j’ai pour lui.

Je garde précieusement le médiator qu’il a laissé tomber dans mon étui. Y’a des gens qui se tapent sur la gueule en concert pour en obtenir un. Moi j’ai rien demandé et je l’ai en ce moment, entre mes doigts.

Personne à Tijuana me croirait si je racontais qu’il s’est même assit par terre et qu’il a joué avec ma guitare alors que j’ai chanté pour la foule.  J’serais encore et toujours que l’étrange qui  parle pour ne rien dire. Personne ne me croit jamais de toute façon.

Mais ici c’est différent. J’ai Dom et Dean avec qui je peux parler. On rigole bien ensemble même si j’sais bien que j’ai foutu en l’air leur équilibre 100% mâle.

Jack veux que je retourne en classe.  J’en ai autant envie que de retourner  au Mexique. Mais à choisir entre deux maux, aussi bien prendre celui qui va payer un jour. C’est ce que m’a suggéré Dom, mais j’peux pas jurer qu’il a utilisé ces mots là.

J’crois que je vais aller à l’arcade aujourd’hui. Passer le temps.  Profiter d’une de mes dernières journées de liberté.  J’vais peut-être moins penser à mon bastardo gringo de père.  Putain de lâche ! J’peux pas croire qu’il m’a eu en face et qu’il n’a rien fait, même depuis, pour me rencontrer.

Mais j’ai mon plan…  Il perd rien pour me faire attendre.  

Ciao !


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Mer 19 Avr - 0:10

Seule dans ma chambre, assise jambes croisés sur mon lit, je feuillette un magazine.  Dom et moi avons disputé une partie serrée sur Atari. Il a gagné bien entendu, même si j’ai laissé entendre que je lui avais donné des chances, ce qui n’est pas le cas.  Mon journal traîne à mes côtés, ouvert  sur une date, une parmi tant d’autre, dont j’aimerais avoir la faculté d’effacer de ma mémoire…









3 décembre 1979

Querido diario,

Sylvio est encore venu cette nuit me rejoindre dans ma chambre. J’essais très fort de le repousser mais il est plus fort que moi.  Il me fait mal.

J’aime pas qu’il m’oblige à le regarder quand il se « gratte »  très fort et longtemps entre les jambes. C’est dégoûtant. Il rigole bien, il dit qu’un jour je voudrai le faire moi-même, à lui ou à mon amoureux. Pourquoi je voudrais faire ça ?

Mamita, j’ai voulu le lui dire… elle m’a dit que j’avais imaginé des choses. Que Sylvio ne vient pas dans ma chambre, que je suis trop jeune pour intéresser le neveu de mon beau-père. Pourquoi il est venu vivre avec nous aussi ?! Nous étions bien avant qu’il vienne ici.

En plus il a volé les bonbons  de Maximo. Il est méchant et égoïste.  Mais tout le monde l’aime et le croit lui. Si mon père était ici, il me protègerait. Il  lui casserait les dents, tiens ! Et ce serait bien fait pour lui ! Je sais que lui, il ne me laisserait jamais tomber.

Quand Sylvio a quitté ma chambre, j’ai pleuré en tenant  sa veste. C’est la sienne j’en doute même pas. Sinon, pourquoi mamita l’aurait conservé bien caché au grenier.  Un jour, je le retrouverai mon père. Il me délivrera comme un prince et je porterai sa veste alors que l’on marche sur la plage, main dans la main.  

Je sais que mon père, c’est un héro !


© Billy Lighter


Jimmy's daughter


Dernière édition par Olivia Cortez le Dim 18 Juin - 3:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Mer 19 Avr - 21:27








24 décembre 1979

J’aime pas Noël.  Je déteste Noël !

La maison grouille  de gens que je n’ai pas envie de voir. Ils se ressemblent tous avec leur cheveux noir et leurs yeux noirs et moi j’suis là avec mes cheveux blonds et mes yeux bleus. Et ensuite y’a  abuelo qui va encore faire la bénédiction familial et il va me prendre à part en me disant que je n’ai pas prié assez fort pour  «  prendre des couleurs ». Mouais comme si prier allait me donner une peau basanée.

Ils vont boire, ils vont être saoul et je sais trop bien que Sylvio va me coincer peu importe où je vais me trouver.  Il dit que c’est ma pénitence de fausse Latina. Comme si j’avais demandé à être différente ! Tant qu’à être une copie carbone d’un père fantôme, j’aurais au moins pu  avoir le même teint que ma mère. J’me serais fondu dans le moule.

Mais non ! J’dois me rappeler que j’suis pas d’ici chaque fois que je me regarde dans le miroir. Merci papa, où que tu sois.

J’t’emmerde !



Querido diario …

J’ai dit à mamita que Sylvio m’avait plaqué contre le mur pour mettre sa main  entre mes cuisses. Elle m’a dit que c’était un mal entendu.  Elle m’écoute même pas putain ! Elle a trop peur de perdre son homme si ça coince entre nous, les gamins !  Mais je n’ai pas mentis, bordel ! Il m’a fait mal, il a même brisé ma chaîne quand il m’a tenu la gorge.  J’veux partir d’ici mais j’ai nulle part où aller.

Vivement que les cours recommencent. Parce que Sylvio  lui il a cesser l’école, il a pas b’soin de s’instruire t’sais, il deal sa p’tite came dans les ruelles. J’sais pas trop ce que dirait son pote Marcus s’il s’avait qu’il vend plus cher pour garder plus de pognon.

Au moins quand j’suis à l’école, j’suis pas ici. Mais c’est vacances de Noël.

J’sais pas c’qui fait mon père. Il est peut-être marié et il fête avec sa femme et ses enfants désirés. Il bouffe de la dinde farcie aux canneberges  et boit du vin. Il y a des p’tits fours au fromage sur la table, et des tonnes de desserts.  Un cake aux marrons avec une chantilly !

J’ai demandé à mamita si elle se souvenait de son prénom.  Nada… juste  le Bastardo Gringo. J’sais pas si elle réalise que c’est quand même ce que je suis moi aussi.  Une bâtarde… Faudrait j’lui demande mais comme elle me fait la gueule à cause de Sylvio, j’vois pas quand…


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Mer 19 Avr - 21:53








7 janvier 1980


Querido diario …

Retour en classe ! Et devine quoi !

J’ai commencé ça de façon fracassante c’est le moins que je puisse dire… écrire ! J’ai  enfoncé la tête de cette connasse de Juanita Gonzales dans les casiers et me voilà avec une semaine complète de colle ! Quand j’vais rentrer à la maison, l’autre trou du cul ne sera plus là car il boss au garage de son oncle maintenant !

Une semaine de paix et pour ça j’ai eu qu’à défigurer une salope à grande dents. J’lui ai rendu service quand on y pense. Elle va arrêter de m’appeler Blanche-Neige !

J’crois que je vais forcer sur mon option musique, question d’avoir plus de parascolaire et si ça fonctionne bien, y’a la fanfare, pas que ça me tente de jouer avec les autres mochetés de l’école mais tout le temps que je peux gratter hors de la maison, c’est une victoire !

Mon beau-père va faire réparer ma chaîne.  Des fois, je me demande si  je devrais pas tout lui dire à lui. Parce que,  ouais il est sympa quand même, malgré qu’il soit pas mon vrai père.

J’ai parlé avec  tante  Gyana et, elle dit que mamita  voit le Bastardo Gringo au travers de moi et qu’elle agit en emmerdeuse parce qu’elle a trop la haine pour lui.  J’ai pas demandé à venir au monde et je paie parce qu’elle a pas su garder ses cuisses fermées.  Et l’autre connard, il voulait pas une pipe à la place ?  (Cassiopée s’est fait surprendre pendant les vacances avec le frère de Marcus, derrière le hangar du snack-bar !) Parait que c’est le truc à faire a son mec, perso, ça me répugne trop… j’ferai JAMAIS ça moi, parce que moi quand je ferai l’amour, ce sera avec l’homme que je marierai.  

J’serai pas une marie-couche-toi-là comme mamita, nombre de Dios !





© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Mer 26 Avr - 19:57



12 aout 1982






Mierda !

J’dois écrire sur une putain de feuille de papier car j’ai égaré mon journal !  Toute ma putain de vie est là dedans !  Tous les dédales obscurs de mon cerveau y sont exprimés en pensée, en chansons,  en confidences !  Même la carte de Ricci-ki avec l’adresse de mon père y est. Et là, plus rien !
C’est comme si  je venais de tout perdre ce que je possédais. Mes rêves passés puis futurs ! Et avec tout ce qui s’est passé en 24heures, j’aurais bien eu besoin de toi, journal.

J’suis complètement déboussolée. J’ai fait l’amour avec Howard Stone et…  Le simple fait d’y repenser et j’en ai encore la nausée ! Pas à cause de lui mais à cause de comme ça été en général. Si c’est comme ça chaque fois, j’suis pas certaine d’avoir envie de le refaire.

J’ai pas aimé le sentir  s’activer sur moi. Sa sueur, ses grognements. C’était tellement étrange et déstabilisant.  J’admets que j’étais saoule. Et que j’ai pas réfléchis. Et je  m’en veux à moi plus qu’à lui en fait.  Je m’étais toujours juré que ma première fois serait avec  un homme dont j’étais amoureuse et qui serait amoureux de moi tout autant.

Mais Stone… Beurk !

J’veux dire… Ouais ok il est beau gosse mais ça s’arrête là !

J’me suis amusée avec lui il est sympa mais c’est un pas de tête qui pense avec sa queue comme dirait mamita. Là-dessus elle avait raison.  Ils sont tous comme ça. Il a fait exactement ce qu’elle disait que les mecs veulent faire. Il m’a saoulé pour mieux profiter et il a profité. En attendant ce matin, j’ai uniquement envie de pleurer  et j’ai personne à qui en parler.
PERSONNE !

Il ce passe quoi si je débarque chez mon père ? Et que je lui dis «  j’t’ai jamais rien demandé de ma vie mais là, j’ai b’soin de toi ! » Il rirait probablement. Il fermerait la porte puisqu’il peut pas se sauver cette fois.

Si je raconte ça à Dom, il va faire un arrêt cardiaque et se mettre à me suivre à la trace tout en me faisant la moral. Jack, il va chercher Miss Vernis a ongles et bégayer  tout en devenant livide. J’peux pas parler de sexe avec mon manager ! Et Dean, il va me dire «  ah ouais raconte les détails ! »  
En ce moment, j’ai envie de prendre ma guitare et de partir. New York aussi c’est  renommé pour faire carrière !  Mais j’suis sous contrat… J’sais pas ce qui arriverait si je le faisais…

J’vais foncer chez mon père avant. J’veux au moins qu’il me regarde dans les yeux une fois. Une seule et qu’il admette être mon père.

Après, Ciao ! Je disparais !

© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Jeu 27 Avr - 17:07



13 aout 1982




J'ai fait un putain de cauchemar cette nuit !

J'ai rêvé que je me retrouvais sur scène et que la foule était composé uniquement de tous pleins de mon papa et de Stone ! Un rigolait d'avoir ruiné mon enfance, l'autre d'avoir mis fin abruptement à mon innocence !

J'ai tellement paniqué a mon réveil que j'ai déchiré toutes les affiches de Stone et découpures de magazine que j'ai de lui... Si j'avais encore mon journal et la photo de mon père, j'aurais fait pareil avec elle et les pages où j'en parle comme d'un papa-prince-charmant.

Et j'vais visiter Fairfax ce matin... J'dois faire comment ? Me montrer égale à moi même et pas laisser supposé que ça va pas dans ma tête et dans mon coeur.

Jack va s'en rendre comp

La soeur de Jack doit être là avec nous. J'ai hâte de la rencontrer. Une femme dans les parages ça fera pas de tord. Si ça se trouve je pourrai me confier a elle à propos de l'autre nuit et lui poser des questions que seule une femme qui est passé par la peut comprendre.

Mais je la connais pas j'peux pas  lui dire "  Wow il est géniale ton haut, au fait, après ta première fois, tu t'es sentit comme toi ? Oh ! Tu as de superbes chaussures ! "  Quoi que je dise, quoi que je fasse, je serai toujours seule au monde.

Et comme si c'était pas assez, faut que je compose avec la perte de mon journal. Même la VISA de Stone m'accroche pas un sourire aux lèvres. J'sais pas quelle limite il a... Et j'sais pas s'il s'en est rendu compte. Elle a dû tomber de ses poches quand il s'est dévêtu. Ha ! Ha ! Ha ! Well done vieux ! J'crois qu'après la visite a l'école j'vais  aller faire un petit tour dans les magasins... Une nouvelle guitare ça serait trop la classe. La mienne à de l'âge et le vernis est si abîmé, une vraie épave.

Faut je m'active, Jack va se pointer et j'suis loin d'être prête !


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Ven 28 Avr - 21:24








27 février 1980

Querido diaro !!!

J’ai trouvé une photo dans une poche intérieure de la veste en jeans que je crois appartenir à mon père. Je n’avais jamais remarqué la doublure de la veste au niveau de la poitrine ! Je croyais que c’était le tissu qui prenait de l’âge et qui faisait qu’elle était plus « raide » à cet endroit.
Plusieurs hommes se trouvent dessus et je suis certaine que mon père  y est immortalisé !

J’ai donc confronté Mamita au sujet de mon père.  Je l’ai pressé de questions jusqu’à ce qu’elle craque. Mais le téléphone a sonné au moment où j’allais lui montrer la photo  et elle a dû se rendre au boulot d’urgence puisqu’une des serveuses n’était pas en mesure de travailler ce soir.

Elle m’a dit en quittant qu’elle ne voulais plus jamais, sous aucune considération, m’entendre parler du Bastardo Gringo…

N’empêche qu’elle m’a dit que j’avais son visage, ses traits. Que toutes les fois qu’elle posait les yeux sur moi, elle le voyait lui. Elle m’a dit qu’elle l’avait sincèrement aimé et que, si elle a cru qu’il en avait été de même pour lui, elle avait appris que trop tard qu’il s’était joué d’elle.

C’est si triste quand j’y songe.  Aimé si fort pour être profondément blessée ensuite. J’ai encore plus le goût de le retrouver maintenant. Je veux voir de quoi j’ai l’air, en homme, vieux, imbu de sa personne et lui faire comprendre que de son égoïsme, il a marqué à jamais deux femmes et pas pour le mieux.

J’ai regardé  en géographie aujourd’hui le nombre de kilomètres pour me rendre à L.A. et j’ai téléphoné au terminus d’autobus pour connaître les prix.  MIERDA ! Voleurs !  J’vais y passer les économies de toute ma vie pour me payer un allé simple !

Une fois là-bas, faudra que je  drome dans la rue et que je mendie car je n’aurai plus un seul sous en poche. Mais le jeu en vaut la chandelle.  J’sais pas quand mais dès que je peux, j’me casse d’ici et  j’vais à la rencontre de mon destin !


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Dim 30 Avr - 22:09








15 avril 1982

Querido diaro…

La nuit dernière, j’ai entendu mamita et mon beau-père avoir une autre querelle à mon sujet. Mamita pleurait. Elle lui a dit «  tu ne peux pas comprendre, c’était le bon, c’était mon homme et puis c’est arrivé ! »

Enrique aussi… a pleuré.  Il a dit «  comment veux-tu que je sois à la hauteur d’un trou du cul que tu vénère d’un côté et souhaite la mort de l’autre? » J’en ai eu  la chair de poule. Et j’éprouve beaucoup de chagrin pour lui.  Il n’a jamais été  mauvais pour moi, même si je n’ai jamais ressentis qu’il éprouvait les mêmes sentiments avec moi qu’avec mes frères et sœurs qu’il  a eu avec mamita.

Bref,  il est à Los Angeles. J’en ai la certitude et  j’ai donc cassé ma tirelire. J’ai 260 dollars, mon sac à dos avec mes vêtements, et ma guitare. J’t’apporte avec moi bien entendu ! Et la veste en jeans… je veux la porter quand je le rencontrerai.

Je devrai faire du stop  un temps car je n’ai pas réussis à m’acheter le billet de bus. Il me faut l’accord d’un parent ! Il s’est bien foutu de ma gueule quand je lui ai dit que justement,  c’est pour voir mon père qu’il me fallait ce billet !  En même temps. Il connait ma mère depuis toujours, il sait bien que c’est Enrique mon père depuis qu’ils se sont mariés…

Une fois à Los Angeles,  je ais d’voir faire vite pour me démerder, trouver un endroit ou rester et lancer mes recherches. S’il a autant de fric que l’a sous entendu Enrique quand il se disputait avec ma mère, je devrais aller frapper aux portes des grosses baraques.  

J’vais me faire un plan… j’vais m’trouver de l’aide mais je sais que je touche au but.


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Lun 1 Mai - 21:17








19 avril 1982


Je me demande si j’ai fait la bonne chose en venant à Los Angeles…  Tout d’abord je suis arrivé super tard après avoir fait deux jours de stop et je n’ai pas réussis à me louer une chambre. J’ai dormis dans une buanderie puis au petit matin je me suis fait chasser de là par une espèce de mégère psychopathe ! Comme si j’allais voler l’assouplissant tiens !

Ensuite, encore le souci de la chambre,  j’ai demandé a 5 ou 6 endroits différents avant de trouver enfin un hôtel qui loue à la semaine. 75$ la semaine c’est du vol ! Mais bon au moins j’ai une semaine de répit. Si je mange une fois par jour ça ira.

Je ne suis pas très loin de Hollywood Boulevard. J’ai fait 20$ en un avant  midi a chanter sur le coin de la rue… j’aurais fait plus si un agent ne m’avait pas ordonné de circuler. Connard ! Ce soir je vais me payer un bon cheeseburger avec des frites et un sprite !  J’en salive déjà ! Le dernier truc que j’ai bouffé c’est un donut dur comme une semelle de botte. J’en reviens pas tout de même de la quantité de nourriture qu’ils jettent alors que c’est encore bon !

Si mamita apprenait que j’ai mangé un donut qu’on venait de balancé dans les poubelles… Il a touché a rien de pas net… il était juste là sur le dessus.  J’ai pas trop le choix. Si j’arrive pas a amasser assez de fric, je ne paierai pas longtemps ma chambre et retour à la case départ.

En plus j’ai trouvé une annonce dans un journal. Un détective privé qui affiche ses services à 500$ pour deux jours de recherches.  Je sais pas s’il aurait assez de deux jours pour retrouver mon père. N’empêche que ce n’est pas avec ce que j’ai en poche que je vais réussir à le payer…

Je regrette de ne pas avoir apporté rien appartenant à ma mère. Même pas de photos. Nada.  Juste la veste de mon père et cette photo. Je n’ai même plus de savon… faut que j’aille en voler ! Mais j’ai déjà volé un pull ce matin. Mais c’est temporaire ! Je note les endroits où je pique des trucs et le montant et un jour, quand je serai célèbre, je rembourserai !  Bah, je dirai pas que c’est pour ça, quand même ! Je dirai que c’est un don…



© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Mar 2 Mai - 1:41



14 aout 1982





Little girl
You like it loud
Come alive in the middle of a crowd
You wanna scream
You wanna shout
Get excited when the lights go down

At the rock show
You'll be right in the front row
Heart and soul, they both know
It’s where you gotta be

Little girl, there you are
All the lighters looking just like stars
Sing along, feel the sound
Take a ride on the hands of the crowd
Here it comes, the moment when
You know you’ll never be the same again
Power chord, see the light
You found your place in the world tonight

At the rock show
You'll be right in the front row
Heart and soul, they both know
It's where we gotta be
Yeah at the rock show
Getting high on the solo
So what if it’s crazy?
That's gonna be me



This goes out to anyone one
Whose heart beats like a kick drum
When a bitchin' riff comes
Knows the words to every line, every time
And you know you gotta go get some, get pumped
Find yourself and lose it

At the rock show
I'm looking at the front row
Heart and soul, we both know
It's where we gotta be
Yeah at the rock show
We're reaching for the high notes
So what if we're crazy?
You're coming with me
You're coming with me
You're coming with me
So what if it’s crazy?
It’s where we gotta be
At the rock show


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Jeu 11 Mai - 21:12

La pièce est tranquille. Pas un son, sauf celui de ma guitare. Je cherche mes accords, la mélodie parfaite. Je n’ai pas encore une chanson complète mais  le refrain est plutôt bien.  Je pense à mon père. Le vrai bien que faux. Celui qui a contribué a me confectionné, pas celui qui s’est levé la nuit pour me rassurer.

J’sais pas pourquoi j’ai une telle obsession pour lui. Il mérite tellement pas que je m’intéresse à lui.

Pourtant…




19aout 1982




How do you get over
Missing the very last train
Can you stop the clock?
From overbearing feelings

How do you recover from
The flooding and the rain
I’m going through metaphors
To find better meanings

How do you break the cycle
And think outside the circle
I’m holding on a miracle

I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable

Wanted you to build me

Something indestructible
All I got was almost  

© Billy Lighter



Ce que je voudrais, une bonne fois pour toute, c’est qu’il réalise le manque qu’il a créé et le monstre que c’est entrain de devenir. La haine que je nourris envers lui et qui, petit à petit, réduit à néant tout bon sentiment que j’avais pour lui il n’y a pas si longtemps de cela.


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Sam 5 Aoû - 17:47








6 octobre 1982

Querido Diaro…

Je t’ai négligé depuis un p’tit bout de temps.

Faut dire que ma vie est loin d’être simple en ce moment.  Il ce passe des choses dont je préférerais oublier et d’autres qui me rendent tellement fière que je me sens flotter.

J’ai du mal à trouver un équilibre entre ce qui me fait mal et ce qui me rend heureuse. Comment, en ce moment, je me trouve à Tijuana, avec Jack.  Je suis tellement  heureuse de retrouver mamita , Enrique et mes frères et sœurs ! Sauf que les mauvais souvenirs planent et on dirait que je n’arrive pas à totalement lâcher prise.

Comme si je demeurais toujours aux aguets.

Mais Jack est là et je sais que rien ne pourra plus jamais me faire mal.

Mamita a bien aimé mon single malgré tout.  Je croise les doigts. Elle semblait prête à s’ouvrir un peu sur mon père.  J’veux pas la blesser, mais c’est on droit de savoir. En fait, j’veux surtout savoir si j’étais voulu, si c’était par amour. Après, ce qu’ils ont fait de leur relation ne me concerne pas vraiment. Mais déjà si je savais que j’ai été fait par amour…

J’ai hâte que l’effervescence de notre arrivée s’estompe un peu pour aller marcher dans les environs et montrer à Jack mes endroits préférés de la ville. Avec un peu de chance, je rencontrerai peut-être des copines (ou je devrais dire ancienne copines ?).

Ce matin je vais me discipliner et travailler un peu sur la rédac en histoire parce que je suis certaine que ce flemmard de Julian n’aura rien fait de sa partie du travail et que quand je rentrerai il me dira qu’il avait mieux à faire. L’année fait que commencer mais je le connais déjà bien !  J’peux pas croire que le prof m’a placé d’office en équipe avec lui jusqu’à la fin de l’année !

À cause de ça, même en congé je dois bosser !

J’crois que la maisonnée commence à s’éveiller !


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Ven 16 Fév - 16:35








20 decembre 1982


J’oublie trop souvent de me confier à toi depuis un moment, cher Journal !

Pourtant ce n’est pas qu’il n’y a rien à raconter, au contraire ! Je me rattraperai, en tournée je l’espère. Mais pour ce soir, je n’ai qu’une envie et c’est de te dire que je suis vraiment heureuse. Ma vie a un équilibre que je n’espérais plus et c’est grâce à Jack si je l’ai trouvé et à Julian si je le conserve.

C’est fou comme les choses changes…  Il est beau mon Roméo !

Je crois sincèrement que les amours a l’adolescence peuvent durer toute la vie.
                                                                         


Merci à Jess de m’en avoir fait le portrait ! Elle qui se pratiquait  sans raison particulière, elle ne savait pas que je conserverais précieusement ce chef d’œuvre !

Mon Julian c’est le plus beau !!  Et j’en suis complètement dingue !



©️ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Sam 16 Juin - 15:38








Death Valley 1983


Nous y voilà !

Death Valley lance le début de Sanitarium Tour pour lequel j’assure la première partie de Roadtramp. J’ai beau y être, on dirait que je ne le réalise pas tout à fait. Tout le monde me regarde étrangement parce que je suis calme plutôt qu’énervée au possible.  Quand nous irons voir la scène et commencer les tests de son entre autre choses, je vais probablement commencer à ressentir les effets du stress.

La route fut longue mais pas pour autant pénible. Ça m’a permis de me concentrer sur des choses importantes, comme de revoir mes chansons en les chantant pour moi-même et de chasser l’article du dernier L.A.People de ma tête.  Parce que ça, si je n’ai pas voulu en parler, ce n’est pas pour autant que ça m’a chamboulée. Ils me dégoutent !! A quoi ils pensent, mes parents ?  Ils ont passés 16 années à se haïr pour retomber dans les bras l’un de l’autre comme deux idiots ?

J’ai hâte d’être à ce soir, d’être sur scène et de pouvoir enfin vraiment réaliser la chance incroyable que je vis. Et, ensuite, quand ce sera terminer et que je serai dans ma chambre d’hôtel, je pouvoir téléphoner à Julian.

Il me manque déjà horriblement.  Il est venue me voir juste avant mon départ et nous sommes restés enlacés jusqu’à la dernière seconde.  Je crois que Jack envisageait d’utiliser des pinces de désincarcération pour me faire le lâcher prise ! !




©️ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 727
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   Mar 4 Sep - 17:11








Rome 1983



Querido diario !

Rome est magnifique.  Plus que je ne l’imaginais.  Julian devait en principe venir avec moi  mais avec tout ce qui se passe avec sa mère, c’est peut-être mieux ainsi.  De toute façon,  je sais qu’il viendra dès qu’il le pourra.  Être loin de lui m’est moins pénible depuis que nous sommes mariés.

Nous aurons un bel avenir ensemble et ne ferons pas les mêmes erreurs que nos parents. Nous, on sait ce que ça fait aux enfants que de les voir se déchirer, se faire la guerre et se haïr.  Nous serons plus forts que ça.

Quand la tournée prendra fin, il faudra trouver comment je peux faire accepter  que j’aille vivre avec Julian sans trahir notre secret. Monsieur Hughes m’a bien fait comprendre que je serais toujours la bienvenue chez eux, mais l’idéal serait d’avoir notre propre nid.
J’espère croiser mon père et le voir un peu plus.

J’aime le regarder, il me fascine. Et plus je le regarde, plus je me vois en lui. Pas forcément dans la façon d’agir mais dans certains gestes.



Il ne lui rend pas justice mais je n’arrive jamais à le regarder assez longtemps pour affiné les traits.  
Je vais dormir !  Demain sera une grosse journée !


©️ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les secrets d'Olivia Reed   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les secrets d'Olivia Reed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]
» Olivia / Juliette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Correspondance :: Journaux intimes-