AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 We're only lost Children |Howard|[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Apolline Mclagan
Invité



We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeMer 26 Avr - 19:06



We're only lost Children
ft. Howard Stone




Apolline regarda les aiguilles de l'horloge de son salon. Il était deux heures de l'après midi et le temps ne passait pas. Elle aurait voulu sortir mais n'en n'avait pas le courage, elle aurait voulu regarder un film mais pas sûre qu'elle tienne le coup durant toute la durée de celui-ci -elle n'était pas fatiguée mais le fait de s'allonger sur une oreiller avait toujours été une malédiction pour elle . Elle était toute seule donc elle ne pouvait pas prendre du bon temps avec Howard qui était sortit elle ne savait pas réellement où, elle ne le fliquait pas en même temps, il faisait tout ce qu'il voulait ici. Elle regarda sa guitare sur son socle et se dit que peut être, elle pourrait s'entraîner sur des morceaux du groupe, la tournée était presque prête, elle en avait discuter avec Howard qui avait même été voir pour des fusées et elle avait trouver cette idée géniale.

Elle se leva et prit sa guitare sèche et commença à l'accorder pour jouer '' Why Don't You Love me ''. Installer dans le canapé, elle commença alors, chantant sa partie. '' see I'm Just to scare to tell you the truth.... '' elle s'arrêta un instant, ses yeux tombant sur la pile de courrier au coin de la table basse. Elle l'avait posée là tout à l'heure sans regarder ce qu'il y avait dedans. Elle posa sa guitare à coter d'elle et prit la pile entre ses mains. Entre deux factures qu'elle avait déjà payé et un accusé de réception traduisant que sa mère lui avait fait un pack d'écosse, il y avait un numéro de L.A people.

Elle feuilleta le magazine, les jambes croisées, oubliant un instant son envie de pratiquer son instrument favoris, cherchant un quelconque intérêt à ce torchon. Elle allait le refermer quand elle tomba sur un article plutôt intéressant car il s'agissait d'Howard et d'une fille blonde. Étrangement, Apolline fut triste de voir cette photo, de voir que finalement, il ne se contentait pas seulement d'elle. Puis, elle se mit à se souvenir de tous ses bons moments passés avec lui, outres ceux passé à faire l'amour. Elle l'aimait beaucoup, peut-être un peu trop et son corps le lui disait sans cesse. Elle ferma les yeux un instant en essayant de se calmer mais quand elle ouvrit les yeux, la fureur s'était emparé d'elle. Elle jeta le magazine au sol avant de reprendre sa guitare et de gratter fortement sur ses cordes. '' I woke up the next morning with a smile on my face And a long list of gentlemen, happy to take your place Less trashier, much classier then who you prove to be How long's it gonna take before you see that she's no me...*"

Elle criait presque en chantant, les paroles venant instinctivement, les doigts allant vite et pinçant fortement les cordes, si bien qu'elle sentit une d'entre elle se dérober sous ses doigts. Elle venait de la casser. Elle poussa un long soupire, se leva du canapé et alla chercher une nouvelle corde dans son tiroir de chambre. Elle n'avait pas mit longtemps à enlever la cassée pour remettre une nouvelle. '' so Don't say you 'Re sorry' cause I'm not gonna listening... '' en murmurant ses mots, elle n'entendait pas la porte d'entrée s'ouvrir, laissant apparaître Howard. Elle ne pleurait pas, mais l'envie de mettre une baffe au batteur démangeait sa main droite.



@ Billy Lighter



*Everytime you lie- Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeJeu 27 Avr - 12:15



We're only lost Children
ft. Apolline McLagan


Il me demandait 400 dollars pour huit doses. Il abusait le Kenneth.

-La semaine dernière, c’était 300 dollars pour la même chose…


J’fis la moue. J’avais l’impression de me faire arnaquer par le p’tit Kenneth, larbin du gang des Blacks de South L.A. Mais il disait qu’il faisait que son job et que si les prix avaient augmenté c’était parce que la came était meilleure que la semaine dernière parce qu’ils avaient réussi à voler plusieurs cargaisons destinées aux Los Diablos de l’Eastside. Il parlait beaucoup le p’tit Kenneth… Et, finalement, j’voulais bien payer vu que je savais que ces doses avaient été acquises au détriment de Reed.

-T’as d’la chance que les malheur des Los Diablos font mon bonheur.

Je payai la came et mis les doses dans ma poche. Huit doses c’était pas grand-chose. Mais j’savais que j’avais des amis qui allaient m’en donner gratos quand on fera la fête. C’était cool d’être le batteur de The Burning Fire.

Je repris ma caisse pour rentrer chez Apolline. J’avais trainé, avant d’aller à South L.A., toute la matinée dehors. J’avais été à la salle d’arcade pour essayer de tomber sur Olivia Reed mais j’l’avais pas trouvé. Il fallait que je lui rendre son journal intime que j’avais déjà tout lu. J’m’en voulais un peu pour ce qu’il s’était passé l’autre jour après la lecture du journal… Mais, en même temps, j’aurais pas pu savoir. Elle m’a rien dit. Et elle m’a rien empêché de faire. Et j’espérais qu’elle n’avait rien dit à personne… Parce que j’avais appris que son père c’était bien ce connard Reed, que son manager (ouais cette gamine avait un manager…) c’était ce trouble-fête de Jack Perry et que son frère de cœur c’était ce p’tit prétentieux de Dom Holder. Tout un tas de type qui me détestent…

J’arrivai, un p’tit peu plus tard, à Santa Monica. J’avais laissé mes doses dans ma voiture comme j’le faisais toujours. Je les sniffais jamais chez Apo’ de toute façon. Pas besoin de drogue pour trouver le fun chez Apolline. Y’avait Apolline et c’était suffisant. D’ailleurs, depuis que j’étais rentré d’Ecosse, j’crois pas avoir trouvé une seule fille digne d’intérêt à part Apolline. J’sais pas pourquoi. Au lit (et ailleurs), elle était juste meilleure. J’étais encore plus accro à elle qu’à la drogue et l’alcool combiné… Mais j’pensais que c’était que temporaire. Que, comme tout, j’finirais pas me laisser. Et j’me mentais peut-être en pensant comme ça. Parce que, chaque jour, j’me sentais chaque fois plus proche d’Apolline… P’tètre parce qu’on habitait ensemble et qu’on se voyait tout le temps. J’sais pas…

J’entrai dans l’appartement. J’entendis la guitare d’Apolline qui retentissait dans le grand appart’. Je l’entendais murmurer des paroles.

-So don’t say you’re sorry ‘cause I’m not gonna listening…

J’sais pas pour qui elle disait ça mais j’aimerais pas être à sa place… J’me tenais pas loin d’elle. Et elle s’arrêta de jouer pour me regarder.

-Tu composes de nouvelles chansons pour le groupe ? C’est cool…

J’souris et vint m’assoir sur le fauteuil près d’elle. J’me mis tout de suite à l’aise. J’voulais regarder la télévision. J’regardais déjà plus Apolline. Je cherchais la télécommande, en fait. Et, sans la regarder, j’continuai à parler.

-T’as fait quoi de beau aujourd’hui ?

C’était façon d’entamer la conversation. J’avais même pas vraiment vu qu’Apolline n’était pas tellement de bonne humeur. C’était juste quand je décidai de tourner mon regard vers elle que je remarquais que quelque chose n’allait pas.

-Heu… Ça va ?

Je levai un sourcil.

@ Billy Lighter




Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeJeu 27 Avr - 16:27

]


We're only lost Children
ft. Howard Stone




Quand Howard arriva, Apolline etait exaspérée de le voir ainsi, tout aurait été différent si elle n'avait pas vu cet article de presse, d'habitude, elle aurait sourit en le voyant, elle lui aurait sauter au cou mais il y avait plusieurs facteurs qui faisait qu'elle n'avait pas envie de discuter avec elle. . Elle l'avais regarder quand il lui déclara que c'était cool qu'elle écrivait un chanson, sauf qu'elle ne faisait pas ça, elle avait juste laisser ses sentiments s'emparer de sa guitare.  '' non. Chanter avec une guitare ne veut pas forcément dire écrire quelque chose pour le groupe.  '' avait d'elle dit d'une froideur sans nom.

Assis dans le fauteuil, il ne faisait pas réellement Attention à elle. Du moins jusqu'à ce qu'il comprenne enfin qu'elle n'avait pas son sourire de d'habitude. Elle poussa un soupire. 'si, ça va très bien. Tu as du courrier.' '  avait elle dit en prenant le La people au sol avant de lui lançer.  Elle avait reprit sa réparation de corde sur sa guitare, a coter d'howard. Elle reste silencieuse un instant avant de parler à nouveau sans un regard pour lui alors qu'il pouvait voir l'article qui le concernait. ' 'tu t'attaques au plus jeune à ce que je vois... T' abuses  quand même, elle est jeune... En fait tu vas bientôt les prendre au berceau si ça continue ! Les filles de 26 ans, c'est trop vieux pour toi c'est ça ?! ''

Apolline avait 26 ans aujourd'hui...

Le téléphone sonna, la jeune femme prit le combiné, sa mère était au téléphone, lui souhaitant un bon anniversaire. Elle resta un moment. Au combiné en lui disant qu'elle ne ferait rien aujourd'hui, elle resterait à la maison à manger de la bouffe chinoise. Elle raccrocha en regardant Howard.  '' j'ai un colis, je vais me chercher j'ai besoin de prendre l'air''. Elle alla alors dans l'entrée prendre ses clés de voiture.



@ Billy Lighter



]
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeVen 28 Avr - 15:13



We're only lost Children
ft. Apolline McLagan


J’étais rentré chez Apolline. Et je la rejoignis dans le fauteuil en constant qu’elle écrivait une chanson pour le groupe. Je trouvais ça cool. Apolline était un bon compositeur. Mais c’est d’un ton sec qu’elle me dit qu’elle n’écrivait pas de chanson pour le groupe. Que prendre une guitare et jouer ne voulait pas forcément dire bosser. Je levai un sourcil.

-Ouais… C’est vrai…

J’haussai les épaules en cherchant la télécommande que je ne trouvais pas. Mais je ne cherchais pas forcément très bien non plus. Et, comme je ne trouvais pas l’objet capable d’allumer la télévision, je me tournais vers Apolline. Elle n’avait pas l’air de bonne humeur, du coup, je lui avais demandé si ça allait. Elle déclara que ça allait. Et que j’avais du courrier…

-Ah ouais ? Quoi ? Une lettre de fan ?

Je souris. Je voulais détendre l’atmosphère mais quand Apolline me lança le dernier numéro de L.A.People, j’savais que quelque chose n’allait pas. Elle avait dû lire quelque chose dedans qui ne lui avais pas plu. Je soupirai en ouvrant le magazine. Je le feuilletai avant de tomber sur la photo d’Olivia et moi à la plage.

-P’tain…

Et c’était signé Amon… Le photographe de la plage nous avait pas rater. Et il avait vendu sa photo à L.A.People. J’étais pris sur le fait et, après avoir lu le journal d’Olivia, j’savais que c’était pas bon du tout. J’espère que Reed, Perry et Holder ne lisent pas L.A.People. Quoi que des Holder, j’en mange trois au p’tit déjeuner… Je ravalai bruyamment ma salive en lisant l’article d’Amon.

Mais c’est Apolline qui me tira de mes réflexions en disant que la fille sur la photo était jeune. Quoi ? Elle me faisait une crise là ? C’est sérieux ? Je fis la moue en le regardant. Elle se demandait si les filles de 26 ans, c’était trop vieux pour moi. Et comme pour essayer de me rattraper :

-Ouais, j’préfère celles de 25 ans…

Apolline avait 25 ans… J’pensais me rattraper simplement comme ça le temps de trouver un p’tit justificatif de mon aventure très brève avec Olivia Reed.

On fut coupé par la sonnerie du téléphone. Je soupirai balançant le magazine sur la table basse pendant qu’Apolline décrocha le téléphone. J’comprenais pas pourquoi la guitariste m’en voulait. C’était pas elle qui, l’autre jour, me disait qu’elle se faisait qui elle voulait ? C’était pas ça le principe de notre relation ?

Je passai la main sur mon visage en soupirant. J’écoutais Apolline parler au téléphone. Il faisait tellement silencieux dans la pièce que j’entendais un peu la voix de la mère d’Apolline à l’autre bout du fil. Et j’appris que c’était l’anniversaire de la guitariste. Je soupirai à nouveau. Apolline avait 26 ans, aujourd’hui. J’avais une excuse. Elle m’avait jamais dit sa date de naissance. Mais ça la foutait mal par rapport à ce que j’venais de dire y’a pas deux minutes…

Elle finit par raccrocher… Et je me risquai à regarder vers elle. Elle déclara avoir un coli à aller chercher et qu’elle avait besoin de prendre l’air. Je me levai.

-Attends Apo’ ! Pars pas…

Je la rejoignis dans l’entrée.

-Désolé… J’savais pas que c’était ton anniversaire…

Je soupirai et mis ma main sur la porte d’entrée pour l’empêcher de quitter l’appartement. J’voulais pas qu’elle parte avant de m’être expliqué.

-Ok, j’sais… C’était nul de m’faire cette fille. Elle était trop jeune mais… Je m’ennuyais, elle s'ennuyait, et c’était la fille de Reed… J’te jure que j’regrette ce que j’ai fait. J'aurais jamais dû aller si loin...

C’était vrai. J’regrettais un peu ce que j’avais fait. Et c'était rare quand j'regrettais mes actes. Mais, quelque part, j’savais pas si Apolline était si bien placé que ça que pour me juger alors qu’il y a pas un mois elle se faisait, elle-même, mon pire ennemi. Si j’pouvais pas lui en vouloir de se faire qui elle voulait, elle pouvait pas m’en vouloir non plus. Mon regard exprimait que j’étais désolé… Mais jusqu’à un certain point seulement.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeVen 28 Avr - 17:37



We're only lost Children
ft. Howard Stone




Apolline était tellement énervée qu'elle répondait avec une froideur sans nom à toutes les questions d'Howard. Le pauvre...Il n'avait jamais vu la jeune femme dans un tel état, en même temps, ce n'était pas souvent qu'elle était de mauvaise humeur mais après avoir vu l'article qui disait qu'Howard avait prit du bon temps avec cette file, cette blonde plus jeune qu'elle, elle s'était sentit en danger, délaissée alors que ce n'était pas du tout le cas. Elle lui avait balancé le magazine avant de reprendre avec sa corde et il avait sans doute compris, à ce moment là, le problème qui trottait dans la tête de la guitariste. Elle n'avait pas pu s'empêcher de faire un commentaire au niveau de l'âge et Howard avait tenter de se rattraper en indiquant qu'il préférait celle de 25...

Apolline avait lever les yeux au ciel. "Ce n'est pas ce qui en ressort dans cette photo." Elle n'avait pas eu le temps de dire quoi que ce soit d'autre que sa mère avait appeler. Howard ne disait rien et on pouvait entendre une mouche voler dans l'appartement, à coup sûr, il avait dû entendre qu'il s'agissait de son anniversaire. Cependant, elle s'en fichait royalement qu'Howard lui souhaite ou non, il ne lui semblait même pas lui avoir dit. Simplement, cet article avait foutu sa journée en l'air. Elle avait raccroché et était partie dans l'entrée pour aller chercher son colis mais Howard avait été plus rapide et s'était mit de façon à ce qu'elle ne parte pas. Elle avait soupiré un peu.

Il annonça qu'il était désolé de ne pas lui avoir souhaité son anniversaire, Apolline fit une mine d'incompréhension. "Mais tu ne savais pas que c'était mon anniversaire. Moi je m'en fous que tu me le souhaites ou pas. C'est pas important!" Puis il s'était expliqué, son torse touchant le corps de la guitariste, ils étaient près l'un de l'autre, pourtant, Apolline n'avait aucunement envie de lui sauter dessus cette fois-ci. "Quand je m'ennuis, c'est avec toi que je passe mon temps et puis..." Elle se stoppa un instant, le temps d'assimiler l'information qu'il venait de lui donner. "PUTAIN DE MERDE TU T'ES FAIS LA FILLE DE REED! MAIS T'ES COMPLÈTEMENT MALADE!" Elle était prête à lui pardonner car c'était stupide de lui en vouloir pour ça, elle même couchait à droite et à gauche en lui disant clairement alors pourquoi elle devait lui en vouloir mais, de savoir qu'il avait coucher avec la fille de Jimmy, c'était pas une mince affaire. "Tu te rends compte qu'il va te tuer! Bon sang mais tu peux pas faire attention merde à la fin! T'es pas chez toi! Si on crame mon appartement, je me retrouves aussi à la rue! "

Elle n'avait jamais regarder Howard de cette façon, ces yeux étaient perçant et traduisait son état mental, elle était beaucoup trop en colère pour réussir à se calmer d'un coup. Le regard noir pour le batteur, ça tournait dans sa tête...Qu'est ce qu'elle allait faire de lui?!




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeSam 29 Avr - 15:49



We're only lost Children
ft. Apolline McLagan



J’avais jamais vu Apolline être aussi froide. Et c’était rien qu’à cause d’une photo dans un magazine pourri. J’lui avais fait une scène l’autre jour pour les mêmes raisons. J’crois qu’on devrait résilier l’abandonnement à L.A.People ça évitera qu’on s’engueule à chaque fois qu’un numéro sort…

J’essayais de me tirer d’affaire en disant que j’préférais les filles de 25 ans en faisant référence à Apolline. Mais tout ce qu’elle trouva à dire c’était que ça ne se voyait pas sur la photo. Je soupirai. Ça allait pas être aussi facile de ramener le sourire sur le visage de la guitariste.

On fut coupé par un coup de fil de la mère d’Apolline. Et j’compris que je m’étais encore plus enfoncé sans le savoir parce que c’était l’anniversaire de la guitariste. Et qu’elle n’avait plus 25, mais 26 ans. Quand elle raccrocha, c’était pour partir. Elle voulait prendre l’air loin de moi. Je l’avais rattrapé pour l’empêcher de partir. J’savais que si elle s’barrait, j’allais me barrer aussi. Et qu’on allait pas se revoir avant ce soir, au minimum, où sa mauvaise humeur aura encore augmenté parce que j’me serais pas excusé avant. Et j’voulais pas qu’Apolline soit en colère contre moi…

J’lui barrai la sortie. Et je m’excusai en disant que je ne savais pas que c’était son anniversaire. J’savais que c’était pas ça le problème. On savait tous les deux que ce n’était pas ça le problème. J’hochai la tête. Et elle déclara qu’elle s’en foutait que je lui souhaite ou non. Ouais, c’était pas ça le problème. Le problème c’était Olivia Reed et mon aventure avec elle. Et la question qui me traversait l’esprit c’était « pourquoi ? ». Notre deal c’était qu’on pouvait aller voir ailleurs quand on voulait. Elle me l’avait rappelé quand j’avais piqué ma crise quand elle s’était fait Reed.

Mais, pour éviter qu’elle m’en veuille trop longtemps, j’m’excusai à moitié pour la connerie que j’avais faite avec Olivia. Parce que j’considérais vraiment ça comme une connerie après avoir lu le journal de l’ado. Apolline déclara que quand elle s’ennuyait, elle, elle passait son temps avec moi… J’allais soupirer et m’expliquer…

Mais elle s’arrêta d’un coup pour crier que j’étais malade. Elle venait de caler ce que j’venais de dire sur Olivia. Je sursautai au moment où sa voix pris un ton qui m’avait presque percé les tympans (façon d’parler, j’abuse un peu). J’l’avais jamais vu dans un tel état.

-C’est pas si gra…

Je n’eus pas le temps d’en dire plus. De m’défendre ou quoi que ce soit qu’elle déclara que Reed allait me tuer. Et que s’il venait à cramer l’appartement d’Apolline, elle allait se retrouver à la rue, elle aussi. Le truc, c’était que tout ce que j’avais fait avec Olivia n’était pas censé se retrouver dans L.A.People. Mais j’avais pas pris mes précautions. J’prenais jamais mes précautions. J’vivais au feeling. Sans me soucier des conséquences. Sans me soucier que le fait qu’elle soit la fille de Reed pouvait me conduire à avoir un retour de flamme dans la figure. Et qu’Apolline pouvait en pâtir, elle aussi. Je soupirai et baissai les yeux. J’pouvais plus regarder le regard noir d’Apolline.

-Personne sait que je squatte chez toi, Apo’ ! C’est pas marqué dans L.A.People ça. C’est marqué nulle part, d’ailleurs !


J’savais pas quel ton je devais employer. Si j’devais m’excuser ou pas. Mais, on aurait pu croire que j’lui en voulais que personne ne sache ça. Sans m’en rendre compte moi-même.

J’voulais dédramatiser parce que j’trouvais pas ça si dramatique. Mais, en même temps, j’voulais m’excuser pour qu’Apolline arrête de me regarder comme ça. Je relevai le regard pour affronter les yeux rouge de rage d’Apolline. Mon visage était fermé à défaut de savoir qu’elle expression arborer.

-Reed ne viendra pas brûler cet appartement. Et il ne viendra pas me tuer non plus. Il en a rien à foutre de sa gamine. Olivia l’a jamais vraiment rencontré et il a pas l’air de vouloir la voir. Alors qu’est-ce qu’il en a à foutre de ce qu’elle fait de sa vie ?

Mon ton montait aussi. J’en avais marre de devoir me justifier tout le temps. D’expliquer mes actes que, moi-même, je regrettais. J’avais assez avec ma propre culpabilité.

-Et j’t’ai déjà dit que j’avais pas peur de lui.

Et j’en avais marre qu’on me mette en garder contre Reed. Il ne peut rien me faire. J’suis trop connu et j’ai une arme ultime : j’sais que c’est rien d’autre qu’un trafiquant de drogue. Et ça, Reed le sait !

Je soupirai et mis ma main qui ne tenait pas la porte sur le bras d’Apolline.

-J’suis désolé, ok ? J’aurais pas dû faire ça, j’le sais. Mais j’peux pas revenir en arrière. C’est trop tard, Apolline…

J’pouvais dire quoi de plus ? J’avais merdé… Et tout le monde avait pu le lire et le voir à cause d’Amon… J’avais pas encore le pouvoir de réparer mon erreur.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeSam 29 Avr - 17:47



We're only lost Children
ft. Howard Stone




Apolline savait que sa réaction n'était pas bien, qu'elle ne devait pas être jalouse parce qu'elle aussi était volage et elle avait été à deux doigts de le pardonner de ce qu'il avait fait -après tout, il n'avait aucun compte à lui rendre- mais le fait de savoir que la fille avec qui il avait couché était la fille de Reed, cela changeait tout. Elle l'avait regarder, entre choquée et en colère. Elle avait donc imaginer le pire, qu'on vienne brûler son appartement pour ça ou pire, mais Howard recadra les choses en déclarant que personne ne savait pour eux deux et qu'il habitait ici. C'est vrai, personne ne le savait et si on demandait au batteur s'il avait un toit en ce moment, il devait sans doute dire que c'était le cas, qu'il allait d'ami à amis.

Cependant, elle remarqua dans le ton de sa voix que quelque chose n'allait pas, comme s'il lui en voulait de quelque chose mais elle n'avait pas réussis à savoir pourquoi, ou du moins, elle ne s'était aventurer sur cette pente de savoir pourquoi ce ton d'un coup. Il avait levé le ton, en colère lui aussi, en déclarant encore une fois qu'il n'avait pas peur de Jimmy Reed et qu'il devait même en avoir rien à foutre de sa fille. Elle avait laisser un silence planer. "Je ne savais même pas qu'il avait une gamine.." avait-elle dit d'une petite voix limite triste qu'il lui ai cacher ça, comme s'ils étaient assez proche pour qu'il lui dise ça. C'était stupide parce qu'ils ne s'étaient vu que deux fois et ça avait été bien suffisant.

Howard avait soupirer et avait posé sa main sur le bras de la guitariste, le regard de la demoiselle s'était radoucie alors qu'ils lui avouer être désolé. Les paroles qu'elle avait chanter plutôt lui vinrent en tête systématiquement, elle hésiter entre tout envoyé en l'air ou s'envoyer en l'air, au choix. En tous cas, elle ferma les yeux un instant avant de soupire, elle vint alors dans ses bras, les deux bras entourant le cou d'Howard, la tête d'Apolline dans son cou. "C'est moi qui suis désolé...Je me suis emporté...J'ai été en colère de voir cette photo dans ce magazine et le fait qu'elle soit plus jeune que moi et plus jolie. Les blondes, c'est toujours plus jolie que les brunes... Et puis je suis un peu a cran, c'est la première fois que je passe mon anniversaire loin de chez moi...''

Elle le regarda alors, le regard attristé, elle craignait tout de même un peu pour lui. "J'ai quand même peur de ce qui peut arrivé si Jimmy sait ce que tu as fais...Tu sais...Je tient bien trop à toi pour que quelqu'un te fasse du mal..." Elle laissait échappé bien trop de sentiment dans ses paroles et elle s'en rendit compte bien trop tardivement. Elle se desserra de lui, posant ses clés de voiture, elle irait chercher sa commande plus tard. "Ça te dis de manger chinois ou italien ou indien ce soir? enfin, un truc spécial pour...un jour spécial..." Elle se pinçait les lèvres, elle voulait se faire pardonner de cette petite crise qu'elle venait de lui faire. "Je peux vraiment me comporter comme une pauvre gonzesse quand je m'y met!" avait-elle dit pour se moquer d'elle-même.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeDim 30 Avr - 17:33



We're only lost Children
ft. Apolline McLagan



Le ton était monté parce qu’Apolline me trouvait malade d’avoir touché à la fille de Jimmy. Mais moi, j’voyais pas le danger. Parce que j’savais que Reed n’en avait rien à ciré de sa gamine. Et puis, j’avais pas peur de lui. J’pensais avoir toutes les armes pour qu’il ne m’arrive rien. J’comptais sur ma célébrité et sur les informations que j’avais sur Reed.

Un silence passa. Apolline le brisa pour dire qu’elle ne savait pas qu’il avait une gamine. J’crois que personne la savais… J’crois que pas grand monde le sait. Mais le ton presque triste d’Apolline me fit lever un sourcil. Pourquoi elle prenait ce ton ? Normal que personne sache… C’est une fille cachée.

-J’savais pas non plus, avant l’histoire de la plage… C’est une fille qu’il a eu d’une conquête d’un soir, j’suppose…

J’crois que c’est pas l’genre de truc que Reed veut ébruiter. Une fille cachée qui débarque tout droit du Mexique, c’était pas bon pour sa p’tite image.

J’excusai, encore, en m’aidant d’un contact physique avec Apolline. J’savais quel regard adopter. J’savais quels mots utilisés pour me faire pardonner. C’était devenu automatique avec le temps. J’devais m’excuser souvent. Et j’étais devenu un as des excuses… Des promesses non tenue, aussi. Mais ici, j’avais vraiment envie qu’Apolline me pardonne. Parce que l’avis qu’a Apolline sur moi compte beaucoup trop… Et j’savais pas pourquoi… Ou si, j’crois que j’le savais. Mais c’est pas compatible avec les règles des sex-friends.

Apolline entoura mon cou de ses bras. Et là, j’savais que j’étais pardonné. Je poussai un soupir de soulagement. Je passai mes bras autour de sa taille. Et elle déclara qu’elle était désolée. Qu’elle était en colère parce qu’elle avait peur parce qu’Olivia était plus jeune et jolie qu’elle. Et, qu’en plus, elle fêtait son anniversaire loin de chez elle. Je passai ma main dans ses cheveux.

-Mais non. T’es plus jolie qu’elle. Elle a trop le regard de son père… J’préfère les brunes, t’façon.

Je souris.

-Et elle n’était qu’une conquête… Toi t’es…

Elle était plus que ça. Et j’le savais.

-Ma sex-friend…

Je la regardai. Son p’tit regard triste me fit pencher la tête légèrement sur le côté. Elle avait quand même peur pour moi à cause de Reed. Je sentis un drôle de p’tit truc dans ma poitrine quand elle déclara qu’elle tenait trop à moi. Je posai mes lèvres sur son front pour y déposer un baiser. J’savais pas trop quoi dire pour expliquer que j’tenais à elle aussi…

-Merci… J’ferais attention à Reed. J’ferais attention à plus faire ce genre de conneries débiles aussi.

Apolline lâcha l’étreinte. Elle voulait manger un truc spécial. C’était son anniversaire. Il fallait qu’on fête ça dignement. Je souris.

-Ouais chinois, c’est bien. Faut fêter ton anniversaire dignement. Alors on va carrément commander chez le meilleur traiteur de la ville. C’est moi qui paye. Tu seras bientôt aussi vieille que moi, après tout.

Je rigolai. Elle ne me rattrapera jamais. Mais c’était façon un peu décalée de dire qu’elle n’était pas vieille à mes yeux. J’aimais Apolline comme elle était.

Elle s’en voulait de s’être comportée comme ça. J’souris en posant un bref baiser sur ses lèvres.

-T’sais, j’ai fait presque la même crise l’autre jour. Le problème c’est pas nous… C’est les Reed.

Je rigolai. On remet la faute sur qui on peut… Je pris la main d’Apolline pour revenir dans le salon. Je m’installai dans le fauteuil et pris le téléphone pour commander au meilleur chinois de la ville. J’demandais ce qu’elle voulait à Apolline et passai commande avant de raccrocher.

J’souris regardant la guitariste droit dans les yeux.

-J’suppose que tu as le l’alcool pour accompagner tout ça ?

C’était pas cool une fête d’anniversaire sans alcool. Et, même si on était deux, c’était cool de picoler un peu pour fêter les 26 ans d’Apolline.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeLun 1 Mai - 12:00



We're only lost Children
ft. Howard Stone




Le ton était redescendu entre les deux jeunes gens, en même temps, les disputes entre eux n'étaient jamais bien longues. Comme la dernière fois ou Howard avait jouer le jaloux avec Reed. en y repensant, la famille Reed aimait par dessus tout jouer les troubles fêtes dans leur relation même s'ils n'étaient pas au courant de ce qui liait Howard a Apolline. Personne ne le savait et d'un coter, c'était mieux ainsi après tout, les sentiments  d'Apolline changeaient au fur et a mesure du temps passée avec le batteur. Elle retardait l'échéance pour lui dire ses sentiments naissant parce quelle savait que tôt  ou tard elle allait devoir lui dire. Ils n'n'avaient pas pensé aux conséquences de leur actes quand ils s'étaient dit sex firends pourtant c'était inévitable qu'un jour ou l'autre l'un des deux allait souffrir.                  

Howard avait donc coucher avec la fille de Reed et l'origine de cette fille était sans doute flou aussi. La guitariste hausa les épaules ''il n'y aucun doute dessus vu le nombre de filles qu'il doit se faire ''. Elle n'avait jamais imaginer être la seule femme avec qui Jimmy passait du bon temps toit comme pour Howard mais elle agit tout de même oser penser qu'elle était différentes des autres, c'était peut être son coté masculin qui ressortit, celui d'être fier et inoubliable.

En tous cas, elle était venue dans les bras d'Howard pour se faire pardonner. sentir les bras du batteur autour de sa taille la fit soupirer de soulagement. Elle lui avait dit sa crainte première qui était bien superficielle et puérile et celui ci l'avait tout de suite rassurer. Olivia ressemblait trop a son père et il préférait les filles brune. Apolline eut un petit sourire'' je suis jolie même avec mes cheveux de toute les couleurs?''   il continua en annonçant qu'elle n'était pas comme les autres et aussi sourire satisfait s'était afficher sur les lèvres avant de venir lui voler un baisers. Il déclarai qu'il ferait plus attention les prochaines fois, la guitariste retenu une grimace quand il prononça ''les prochaines fois''.

Elle le lâcha après avoir hochet la tête d'un air entendu. Elle voulait manger un truc spéciale histoire d'oublier quelle n'était pas avec sa famille et Howard avait alors eu l'idée de commander au meilleur traiteur de la ville. Apolline était toucher de cette attention et elle se mit a rire un peu quand Howard avait dit qu'elle serait bientôt plus vieille que lui'' je suis déjà plus vieille que toi mentalement poussin!''

Pui elle s'était  une nouvelle fois excusée de son comportement si enfantin, elle ne voulait pas qu'il se sente avec une gamine. Il lui avait voler a son tour un baisers et ça la fit sourire, elle aurait voulu prolonger mais elle n'avait pas été  assez rapide avant de rire un peu ''les Reed, c'est le mal' puis il avait appellera le traiteur. elle lui avait donner sa commande, sa main toujours dans la sienne. Quand il raccröcha, il demanda si elle avait de l'alcool, elle lui avait souris tu me connais!

Elle était alors partie dans son placard chercher de quoi fêter l'évènement. Elle avait prit une bouteille de whiskey en la montrant fièrement au batteur''c'est la dernière avant que j'aille chercher mon colis.  elle déboucha la bouteille et sortit deux verres et les remplissait avant de le donner a Howard. Elle trinquait et prit une gorgée de la boisson. Elle laissa un silence pendant quelque secondes.jqi quand même une question... pourquoi tu as coucher avec la fille de Reed? Je veux dire... elle est jeune et elle etait peut être pas comme lui voir même vierge...

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeMer 3 Mai - 12:41



We're only lost Children
ft. Apolline McLagan



La fille de Reed devait être le fruit d’une aventure du p’tit connard avec une fille quelconque. Y’avait pas de doute là-dessus. On était d’accord sur ce fait, Apolline et moi. Le fait était que j’étais sûr que Reed n’en avait rien à faire de sa progéniture. Et que, du coup, j’risquais pas grand-chose à l’approcher d’un peu trop près.

Tout ce qui comptait, pour l’instant, c’était qu’Apolline me pardonne. Et j’savais que c’était chose faite quand elle se réfugia dans mes bras. Elle avait fait la même crise que moi l’autre jour. Mais pas vraiment pour les mêmes raisons. Moi, j’l’avais mauvaise parce qu’elle s’était fait un de mes ennemis. Elle, elle avait peur qu’une plus jeune et une plus belle la supplante. J’la rassurai en disant qu’Olivia était loin d’être aussi jolie qu’elle parce qu’elle ressemblait bien trop à son père. Et, de toute façon, j’préférais les brunes aux blondes. Apolline me demanda si elle était jolie même avec ses cheveux de toutes les couleurs. J’souris en passant une main dans ses cheveux.

-C’est ça qui fait ton charme.

Et je déclarai aussi qu’elle n’était pas comme les autres filles. Et elle me vola un baiser qui m’arracha un sourire. Les disputes avec Apolline n’étaient jamais très longues. Et ça s’terminai souvent en promesse, comme aujourd’hui. J’lui promettais de faire plus attention la prochaine fois. Elle hocha la tête et brisa le contact entre nous.

Pour la consoler de tout ça, fallait que j’emploie les grands moyens. Et comme c’était son anniversaire, le mieux était encore de commander chez le meilleur traiteur de la ville. Je déclarai qu’Apolline sera bientôt plus veille que moi et elle s’empressa de répliquer en disant que c’était déjà le cas mentalement. Je rigolai.

-Ouais, ça j’te le fais pas dire.


Les excuses volaient dans tous les sens. Quand j’disais qu’on était pas très différents Apolline et moi, c’était de plus en plus vrai chaque jour. On s’volait des baisers pour montrer à l’autre que tout était « ok » maintenant. Et on blâma les Reed de nos propres disputes. Les Reed c’est le mal. Ouais, c’était le mal. J’approuvai de la tête en souriant.

La commande passée au traiteur, je demandai après l’alcool. Apolline alla chercher la bouteille. Il n’en restait qu’une. Je fis la moue.

-Il faudra qu’on en profite, alors.

J’savais pas si on ira très loin avec une seule bouteille. Mais c’était mieux que rien. Apolline rempli nos verres et j’en bu déjà la moitié d’un coup. J’devrais, peut-être, apprécier au lieu de m’enfiler le whisky d’un coup… Mais comme beaucoup de chose, c’était plus fort que moi. Et j’résistais rarement à mes pulsions… Comme avec Olivia. Et, justement, Olivia revint sur le tapis. Apolline me demanda pourquoi j’avais couché avec elle. Je soupirai en regardant mon verre.

-J’sais pas en fait…

Elle était jeune… Mais elle avait été aussi tellement sûre d’elle au début que j’avais eu envie de lui montrer qu’avoir une grande gueule sans expérience derrière c’était se tirer une balle dans le pied. Et puis… C’était la fille de Reed. Une tentation de plus.

-J’l’ai rencontré à la salle d’arcade. Je jouais tranquillement à Pac-Man quand elle a commencé à me provoquer en disant que j’étais nul.

Je me pinçai les lèvres avant de poser mon regard sur Apolline.

-J’ai voulu la tester… Et j’ai vite découvert qu’elle parlait beaucoup mais n’avait encore rien vu de la vie. Et puis… J’ai aussi vite appris que s’était la fille de Reed. Et j’avais l’impression que si j’trainais avec, ça allait emmerder son père…

Je soupirai basculant un peu ma tête en arrière sur le dossier du fauteuil.

-Et après tout s’est enchainé. J’lui ai appris à jouer à Pac-Man… Et ça a fini dans son lit. J’voulais repousser ses limites. J’ai été un peu trop loin, c’est tout. Et ouais… Elle était vierge…

J’haussai les épaules avant de siffler le reste de mon verre.

-Elle est pas vraiment comme son père… Enfin, c’est difficile à dire. C’est qu’une ado, en fait… Et j’crois que j’ai fait tout ça rien que pour m’amuser. Sans réfléchir…


Je fis rouler ma tête sur le dossier pour regarder à nouveau Apolline.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeJeu 4 Mai - 19:01



We're only lost Children
ft. Howard Stone


C'est fou comment une fille pouvait changer de comportement grâce à une seule personne. Jamais Apolline n'aurait pensé avoir peur qu'on lui vole sa place dans le "coeur" d'un homme et pourtant, c'était ce qu'elle avait ressentit en voyant cette photo. Elle s'était empressé de sourire et de rougir un peu quand Howard avait affirmé qu'elle était bien plus jolie qu'elle, même quand elle avait ses cheveux colorés. Elle s'était empressée de fourrer sa tête dans le cou du batteur pour ne pas qu'il voit ses joues roses.

Les promesses qu'il lui faisait, elle n'y croyait pas parce qu'il mentait comme il respirait et elle le savait, elle le voyait quand il mentait, c'était pour lui la chanson qu'elle avait commencé à chanter tout à l'heure, mais avec un refrain, elle n'allait pas lui chantonner, de plus qu'il serait peut-être un peu honteux de lui avoir donner l'inspiration ainsi. Elle avait un peu rit quand il avait avouer qu'elle était plus mûre que lui. Eloignée de lui, elle pouvait l'observé de haut en bas, il était beau et elle savait qu'elle tombait dans ses bras de plus en plus. Ce qui n'était pas bien au vue de leur relation.

La dispute loin de leurs tracas, ils allaient à présent profiter de l'anniversaire de l'écossaise. Elle avait cependant annoncer au batteur qu'il ne restait plus qu'une bouteille. Elle l'avait prit et avait mit en place les verres pour boire. Elle voyait Howard faire la moue et elle le trouva particulièrement mignon. "Ma mère m'en aura peut-être mit une nouvelle dans le colis qu'elle m'a envoyer." Mais il était évident qu'il allait devoir se résoudre à moins boire.

Cependant, le sujet Olivia n'était pas finit, Apolline avait besoin de savoir, c'était un besoin qu'elle avait en elle. Alors, elle lui avait posé des questions, toutes bêtes, mais qui l'a soulagerait sans doute d'un poids inconfortable qui était sur ses épaules. Il lui parla alors de pourquoi il avait couché avec elle, alors, elle leva un sourcil. "Je vais te traiter plus souvent de nul alors si ça peut me permettre de coucher avec toi dans des endroits aussi insolite que la plage." Elle essayait de retourner là chose dans un ton humoristique et à son avantage même si la conversation était relativement glauque selon elle... Elle n'aurait jamais dû poser ces questions sur Olivia Reed...

Surtout quand elle sû qu'elle était vierge. Elle fit une grimace alors qu'il continuait à s'enfoncer, il ne l'a regardait pas mais elle , son regard était planté sur lui, sur son visage. Elle était à côté de lui mais n'osait pas le toucher à nouveau. "S'amuser...Avec une ado'...Tu devrais tout de même un peu plus réfléchir la prochaine fois..."

Elle poussa un soupir et se renfrognant dans le canapé, son verre sur la table. "C'était une chanson sur toi..." avait-elle dit doucement. "Ce que je chantais tout à l'heure..." Elle n'osait plus le regarder, la tête baissé. "J'étais en colère..." Elle poussa un soupire " Les mots venaient tous seuls et je n'ai fais que le refrain...Je t'ai hais pendant quelques secondes..." Ses joues étaient rouges de honte.




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeSam 6 Mai - 14:02



We're only lost Children
ft. Apolline McLagan



Apolline sortit l’alcool. La bouteille de whisky écossais serait comme le calumet de la paix. Dommage qu’il n’y en avait qu’un. On était à sec parce que j’abusais trop des bonnes choses. J’buvais beaucoup plus de whisky qu’Apolline. Et j’vidais un peu trop vite le stock. Donc, qu’une seule bouteille pour fêter l’anniversaire d’Apolline. C’était peu… Mais on n’avait pas l’choix. Apolline déclara que sa mère aura p’tètre mis une bouteille dans son colis. Qu’un seule encore…

-Une bouteille. Ça sera pas assez pour refaire le stock… J’irais acheter des bouteilles en plus au magasin.


J’voulais pas qu’on soit à sec trop longtemps. Et j’m’étais refait pas mal d’argent, j’pouvais à nouveau vivre comme un roi.

Mais, alors que j’croyais qu’on en avait fini avec Olivia, Apolline revint sur le sujet. Elle voulait savoir ce qui m’avait poussé à faire toutes ces conneries. Et j’lui avais dit que j’savais pas vraiment. Ça avait commencé avec les provocations d’Olivia… Et ça s’était fini dans le lit d’Olivia à des kilomètres de la salle d’arcade où tout avait commencé. J’sais pas si c’est le nom de Reed, les provocations de l’ado ou une envie subite qui m’avait conduit à dépasser les bornes. Apolline disait, pour mettre une touche d’humour, qu’elle allait me traiter de nul plus souvent si ça finissait au lit. J’souris un peu.

-T’sais pas besoin de me provoquer. Suffit de dire que tu veux une p’tite virée sur la plage et le tour est jouer.

Apolline n’avait pas besoin de forcer pour que j’tombe sous son charme.

Et j’continuai, tant bien que mal, d’expliquer le pourquoi du comment. Et j’me rendais compte de la gravité de ma connerie en exposant tout à Apolline. Elle devait croire que j’étais un enfoiré d’m’être fait une fille aussi jeune qu’Olivia. Surtout, qu’au départ, j’avais pas du tout l’intention que ça aille aussi loin. J’aurais jamais dû faire volte-face et grimper dans cette foutue chambre… Apolline me fit remarquer que s’amuser avec une ado… C’était aller trop loin. Je soupirai et regardai Apolline, la tête basculée sur le dossier.

-J’sais… C’était nul… J’le ferais plus…

Apolline se renfrogna un peu… Je soupirai basculant ma tête dans l’autre sens pour regarder mon verre. Et, la guitariste repris en disant que la chanson était pour moi. J’la regardai à nouveau penchant un peu la tête sur le côté. La chanson dont j’avais entendu qu’une seule phrase m’était destinée. Je me pinçai les lèvres. Et Apolline ne me regardait plus. Elle m’avait haït pendant quelques secondes. J’savais pas ce que j’devais penser… Ni ce que ça signifiait vraiment. J’me rappelais de la phrase.

« So Don't say you 'Re sorry' cause I'm not gonna listening... »

-Je n’ai entendu qu’une phrase…

Et j’avais pensé à ce moment que j’aimerais pas être à la place de celui à qui les paroles étaient destinées. Et maintenant que j’apprenais que c’était moi… J’savais plus quoi penser… Ni vraiment quoi dire.

-J’comprends… T’avais des raisons d’me vouloir.


Et en même temps non… Parce qu’on était que sex-friend…

-Tu m’en voulais parce que c’était qu’une ado ? Ou… Autre chose…

J’la regardais. Et j’regrettais déjà d’avoir posé la question… J’voulais pas ouvrir la boîte de Pandore… Et j'savais pas où tout ça pourrait nous mener...



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeMer 10 Mai - 10:10



We're only lost Children
ft. Howard Stone




Quand Apolline avait annoncer qu'il ne restait plus qu'une seule bouteille pour la soirée et une seule autre pour les jours à venir, Howard avait un peu paniqué, si bien qu'il s'était porté volontaire pour aller en acheter de nouvelle. La jeune femme avait un peu sourit '' je pense qu'on devrait se calmer niveau alcool, on va finir imbibé bien trop rapidement sinon''. Bien sure qu'elle trouvait que le batteur buvait trop mais elle ne voulait pas lui dire non plus de peur de l'offenser.

En tous cas, le prénom Olivia tournait dans la tête de la guitariste. Elle se demandait ce qu'elle pouvait avoir de plus qu'elle, elle ne s'était pas encore poser la question malgré les diverses aventures du batteur depuis qu'ils étaient revenus d'Ecosse, seulement là, il s'était affiché avec elle. Elle avait essayer de se détendre en amenant une touche d'humour et Howard avait simplement dit que le lieu qui s'y prêtait le mieux était la plage. '' c'est le corps des femmes en maillots de bain qui font que tu ne peux pas leurs résister. '' elle lui avait sourit doucement. '' c'est vrai que c'est excitant, je le reconnais, il y a ce mystère sur ce que cache ces petits morceaux de tissus qu'on aimerait enlever sur certaines de ces nanas... ''

Plus Howard racontait l'histoire avec Olivia, plus Apolline se rendait compte de ce moment si étrange qu'il y avait eu entre ces deux là. Elle l'avait regarder, le réprimandant un peu, alors que celui ci annonça qu'il ne le referait plus. '' j'suis pas ta mère, j'ai rien à te dire. Mais c'est vrai que ça serait mieux si tu ne récidivais pas. '' elle ne voulait pas qu'il continue, surtout pas avec des plus jeunes... En fait, elle ne voulait pas qu'il continue ses aventures tout court mais elle ne pouvait pas le lui dire...

C'est à ce moment là qu'elle se rendit compte du pétrin dans lequel elle était. Elle était restée silencieuse un instant. Puis, elle avait oser annoncer pour qui avait été chanter les premières paroles de sa chanson. Il avait alors dit qu'il n'avait entendu que la dernière phrase et elle se sentit un peu mieux pendant quelque secondes avant qu'il ne lui dise qu'elle avait des raisons de lui en vouloir. Elle secoua la tête négativement, sans dire un mot. Puis, il lui avait poser la question qu'elle n'aurait jamais voulu entendre de la bouche du batteur.

Elle savait la réponse au fond d'elle. Elle savait que c'était pour autre chose qu'une aventure avec une ado', que c'était parce qu'elle envie qu'il ne soit qu'à elle. Elle était rester silencieuse un instant, pesant ses mots au fond d'elle,puis, elle l'avait regarder. '' c'est pour cette histoire d'ado bien sure. T'en fait pas... '' elle l'avait ensuite regarder dans les yeux. '' t'as rien à craindre. Je ne tomberais pas amoureuse de toi. ''... Parce qu' elle l'était déjà...

On sonna à la porte, elle se leva d'un bond. '' ça doit être le manger ! J'y vais!'' elle fuyait la conversation, le moment de gêne. Puis, elle allait prendre les boîtes en cartons blanc du livreur. Elle ferma la porte, un délicieux fumait asiatique se propageait alors dans le salon. '' miam ! '' elle s'était alors mise accroupie devant la table, plaçant les boîtes correctement sur la table.




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitimeJeu 11 Mai - 12:22



We're only lost Children
ft. Apolline McLagan



Le stock d’alcool était presque à sec et les ravitaillements n’allaient pas être exceptionnels. J’allais, donc, devoir aller en acheter sinon on n’allait pas être heureux… Même si Apolline disait qu’on devrait p’tètre se calmer niveau alcool. J’haussai les épaules sans rien dire. J’suis pas sûr d’en être capable de ça…

Olivia revenait sur le tapis tout le temps. Et c’est quand même Apolline elle-même qui détendit l’atmosphère avec son humour. Et j’la suivi dans son délire pour être sûr qu’on ne revienne plus jamais sur ma connerie qui avait fini dans L.A.People. Elle déclara que c’était les filles en maillot de bain qui faisait que j’pouvais pas résister. C’est vrai qu’il y avait quelque chose d’excitant à se retrouver sur la plage à côté d’une fille en maillot de bain. Et j’pouvais pas résister à ça. Encore moins si la fille en question était Apolline. Y’avait quelque chose en elle qui m’attirait plus que les autres. J’approuvai de la tête la guitariste.

-Ouais, ça doit être ce mystère-là qui rend tout ça excitant. Et certaines filles donnent plus envie que d’autres en maillot de bain. Ou même toute habillée.

Je regardai Apolline en souriant et en lui envoyant un regard entendu. Mais le sujet Olivia n’était pas terminé. Et j’avais l’impression de m’enfoncer en étant sincère avec Apolline. La sincérité, c’était pas intéressant… Et je m’en rendais compte chaque fois que je l’étais. J’m’excusai mais j’voyais bien dans le regard d’Apolline qu’elle n’était pas d’accord avec ce que j’avais fait. Elle déclara qu’elle n’était pas ma mère… Mais que j’ferais mieux de ne pas recommencer. J’soupirai.

-Ouais, j’sais… De toute façon, j’en ai pas du tout envie… Donc t’as rien n’à craindre.

J’devais rayer Olivia de ma liste de conquête. Et j’aurais voulu revenir, pendant un instant, en arrière pour décider de ne jamais entrer dans la chambre de l’ado pour lui apprendre la leçon 5. Mais j’l’avais fait… Et comme chaque fois j’me retrouvais devant le fait, je n’avais pas de moyen de changer le passé.

Je regardai Apolline qui me parla de la chanson de tout à l’heure qu’elle avait, en fait, écrite pour moi. J’fis une petite moue. Les paroles, du très peu que j’avais entendu, n’étaient pas à mon avantage. J’savais qu’elle m’en voulait. Mais j’savais pas si c’était pour Olivia ou pour quelque chose d’autre. J’lui posai directement la question parce que j’avais envie de savoir. Parce qu’au fond j’avais envie que la réponse soit différente de : « Ouais, c’est parce que t’as déconné avec une ado que j’l’avais mauvaise »… Mais non… Apolline, après un temps de silence, déclara que c’était juste pour cette histoire d’ado… Et qu’elle ne tombera pas amoureuse de moi. J’fis une moue déçue, malgré moi… Avant de me reprendre pour afficher un sourire.

-J’sais. J’prendrais des conquêtes plus âgées la prochaine fois, promis…

Je détournai mon regard du sien pour qu’elle n’y voit pas la déception. Pourquoi j’étais déçu, d’ailleurs ? Et le silence revint. Ce fut la sonnette de la porte qui nous tira de ce p’tit malaise. Apolline se déplaça pour aller chercher le repas pendant que j’bus une grosse gorgée de whisky qui vida mon verre.

La guitariste déposa le manger sur la table et je commençai à ouvrir les boîtes. L’odeur me donnait faim et, avant d’entamer le bon repas :

-Bon anniversaire à la meilleur guitariste du monde !

J’fis un clin d’œil à Apolline avant d’attaquer le repas. J’mangeais avec envie les nouilles que j’avais commandées. Je buvais le whisky entre chaque bouchée ce qui améliorait encore le goût du plat. Le repas avait eu vite de fait de faire disparaitre en moi tous ces sentiments que j’connaissais que trop bien mais qui n’était pas compatible avec Apolline. Parce qu’elle m’avait bien fait comprendre qu’elle ne tomberait pas amoureuse de moi… Et j’essayais de me convaincre que je n’allais pas tomber amoureux d’elle…

Même si c’était déjà bien trop tard…



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




We're only lost Children |Howard|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: We're only lost Children |Howard|[TERMINE]   We're only lost Children |Howard|[TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

We're only lost Children |Howard|[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Creepypasta] Lost Silver
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» Inscriptions pour la Partie 70 - Lost in Thiercelieux
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Santa Monica :: Appartement d'Edward Fleming-