AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
T. James Goldstein


Messages : 77
Date d'inscription : 05/05/2017
Age du personnage : 21
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis:
Song:


MessageSujet: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Ven 5 Mai - 18:10


Theodore James Goldstein


ft. Taylor York


             



About You.



Prénom P. Nom : Theodore James Goldstein. Il n'aime cependant pas son premier prénom et préfère qu'on l'appelle James
Âge : presque 21 ans (né le 29 Septembre 1961)
Nationalité : Américain, né à Los Angeles
Goûts musicaux : Le rock alternatif, le punk. Un peu de métal aussi lorsqu'il est d'humeur
Profession : Paparazzi (ce qui lui déplaît, mais ça rapporte) indépendant, et il exerce aussi d'autres petits jobs pour pouvoir financer sa passion, la photographie (d'art) dont il aimerait devenir professionnel
Groupe favori : Aucun en particulier
Animaux : /
Statut amoureux : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
   








Physical description


Quiconque connaissait bien Theodore James Goldstein savait qu’il n’était en rien du genre à se vanter de son physique, quand bien même il aurait pu se permettre de se valoriser un peu plus. Physiquement, James n’était pas ingrat, mais il était le premier à reconnaître ses défauts – il s’estimait petit, du haut de son mètre soixante-dix-neuf, malgré ses proportions agréables à défaut d’être parfaites. James avait une morphologie équilibrée ; musclé sans vraiment l’être ce qui lui permettait de rester agile et vif tout en ne l’empêchant pas, de temps en temps, de se montrer un peu.
Lorsque le jeune homme se regardait dans le miroir, la première chose qui le frappait était ses yeux marron, qu’il appréciait bien qu’ils n’aient rien d’exceptionnel – mais il aimait beaucoup la façon de ses yeux noisette de se détacher de la pâleur de son visage, qui, même s’il avait grandi sous le soleil de Los Angeles, gardait le teint pâle caractéristique des origines germaniques de la famille du jeune photographe. Le garçon avait un long visage anguleux au menton pointu, un nez qu’il qualifiait d’un peu gros, mais il aimait bien se voir de profil. Mais c’était sa barbe de trois jours qu’il préférait – faussement négligée, il trouvait que cela lui donnait bien et lui donnait plus de maturité. Quelques personnes pouvaient penser que ce n’était que parce qu’il doutait de sa virilité – mais c’était faux. C’était quelque chose qui s’était imposé à son esprit en grandissant, et puis cela lui allait bien, et c’était à la mode, même si le jeune homme ne se souciait guère de la mode.
En fait, James n’avait pas vraiment de trait physique particulier, et il ne s’en préoccupait pas ; parce qu’il ne pouvait pas décider de son physique de toute manière et que cela lui permettait de se fondre dans la masse. Son style vestimentaire était à l’image des traits de son visage, sans réelle originalité, bien qu’il tentait parfois quelque chose de nouveau ou de différent, ce qu’il regrettait souvent peu après en constatant que les vêtements qui peuplaient habituellement sa garde-robe étaient les seuls qui lui seyaient vraiment. James portait souvent des vêtements de couleur sombre ; la plupart du temps un t-shirt noir ou bleu marine sous une chemise à motifs gris et blancs et un simple jean, des derbies brunes. Et surtout il ne quittait jamais sa veste en cuir ; il aimait le toucher, la texture du cuir (sans doute que quelqu’un trouverait là une métaphore salace) et puis cela lui rappelait de bons souvenirs. Parfois, James se vêtait de couleurs plus vives, souvent en accord avec son humeur – lorsque que quelque chose de bien lui arrivait ou qu’il estimait nécessaire de se faire un peu plus remarquer ; et alors il coiffait un peu mieux ses cheveux indisciplinés qui avaient l’habitude fâcheuse de pousser n’importe comment et qui lui faisaient passer un certain temps avec un peigne devant son miroir dans le but de trouver ce qui lui irait le mieux, sachant pertinemment qu’il finirait pas trouver sa coiffure laide et de s’ébouriffer les cheveux afin de se donner une apparence plus naturelle.
Propre sur lui sans excès, James, même s’il n’aimait pas se faire remarquer, essayait de toujours donner une bonne image de lui-même. Et il avait un charme certain, il le savait, puisqu’il l’avait éprouvé à de nombreuses reprises. Lui-même n’éprouvait spécialement d’attirance pour les gens trop beaux ou superficiels ; même en matière de femme. A vrai dire, il n’avait pas de préférence et se basait surtout sur la personnalité des personnes qu’il rencontrait, même si moult personnes trouvaient cela hypocrite.
   


Your Nature


James ne savait pas quoi penser de lui-même – en réalité c’était un jeune homme indécis, et incapable de se fixer sur une opinion ou de se tenir à une seule idée.  Il débordait d’imagination par ailleurs, parfois trop, et cela l’empêchait de se concentrer sur quelque chose de précis ; mais alors que les années passaient il s’efforçait de devenir plus rigoureux avec lui-même, comme il était déjà rigoureux avec d’autres aspects de la vie. James Goldstein était un ami loyal et un amant fidèle qui ne reniait jamais la confiance qu’on lui portait ou les secrets qu’on lui confiait, même si les tentations étaient grandes à Los Angeles ; et, en retour, il s’attendait à ce qu’on ne le trahisse pas non plus.
Le jeune homme détestait la trahison et la lâcheté, et il essayait sans toujours y arriver d’être honnête. Cela lui avait valu d’être devenu jaloux, ce qui était difficile à vivre pour lui-même comme pour ses proches. Il s’angoissait quand un de ses amis devenait trop proche d’un inconnu, ou quand il soupçonnait sa dernière conquête de s’être un peu trop approchée de ses propres amis ; en réalité, le jeune homme avait peur d’être abandonné. Plus jeune, il avait eu du mal à prendre confiance en lui et à se faire des amis, vivant dans l’ombre de sa grande sœur « parfaite » et ayant eu du mal à accorder sa confiance de peur qu’on ne veuille pas de lui. A présent, cette étape de sa vie était passée – James avait grandi, se faisait des amis plus facilement et avait appris à ne pas se soucier du regard, des opinions des autres. Lui-même n’était pas le genre d’homme à juger les gens, ou plutôt il ne se permettait pas de dire du mal d’un autre lorsqu’il n’était pas en face de lui. Le jeune homme disait toujours ce qu’il pensait, et toujours à voix haute.
T.J n’était pourtant pas le garçon le plus expansif qu’il était donné de rencontrer, ni même le plus bavard. Il se voulait discret, demeurait au quotidien assez calme, réfléchi, voire froid, diraient certains de ses détracteurs ou des inconnus qui, en le voyant ainsi pourraient facilement le qualifier de timide. Mais Theodore James n’était pas timide pour autant ; certes, il avait tendance à se prendre un peu trop au sérieux, mais lorsqu’il était entouré de personnes qu’il aimait ou d’amis de confiance, il se désinhibait et devenait souvent difficile à arrêter – pas avant qu’il ne soit à court d’énergie, ou que ce qu’il faisait ne l’intéresse plus. Dans ces moments, T.J était prompt à relever des défis, se décomplexer un peu et cesser de réfléchir. Et il se sentait mieux, de son propre aveu. Parce que souvent, il réfléchissait trop – c’était un artiste après tout, ou du moins il se voyait en tant que tel et ambitionnait qu’on le voit vraiment ainsi, et beaucoup d’artistes étaient d’un tempérament calme, prenaient le temps de penser à ce qu’ils devaient faire et comment ils devaient le faire. James ne faisait pas exception à la règle, mais il avait appris à lâcher prise, grâce à ses fréquentations et le fait qu’après tout, il devait bien profiter de sa jeunesse et de son impulsivité  qui se manifestait lorsque l'on se moquait de lui ou de ses amis.
T.J ne supportait qu’on manque de respect à l’un de ses semblables, et il pouvait avoir devenir très acerbe, parfois insultant, sans même s’en rendre compte. Ce n’était pas vraiment de la méchanceté, mais le côté tenace du jeune homme qui ressortait – car, même s’il était d’un naturel indécis et changeant, il faisait toujours tout ce qui était en son pouvoir pour accomplir l’idée (au moins temporaire) qu’il avait en tête.
   



This Is The Story Of My Life


- 1000$ pour une seule photo ? Ça rapporte, mon pote !

James Goldstein haussa les épaules. Il n’était pas d’accord. Il restait persuadé qu’il aurait pu faire payer son exclusivité un peu plus chère, histoire d’être certain d’avoir de quoi manger à la fin du mois – ou plutôt d’être certain de pouvoir se contenter d’autre chose que de boîtes de conserve premier prix, de bière de seconde zone et de pâtes et pommes de terre à (presque) tous les repas. Sa situation n’était si désespérée. Si elle l’était, il aurait demandé de l’aide. Nombre de ses amis étaient généreux, lui auraient certainement prêté un peu d’argent. Mais James ne l’avait pas fait, par fierté. Et parce qu’en agissant ainsi, il profitait vraiment du moindre plaisir qu’il parvenait à se payer à force de travail – et de rien d’autre. Et cela, même s’il n’appréciait pas particulièrement son travail ; mais il fallait bien que quelqu’un le fasse, alors il le faisait. Le jeune homme jeta son regard brun sur son ami  Frank et rétorqua :

- C’est pas si cher payé Frankie. Certains deviennent riches pour à peine un peu plus de boulot.

James aimait beaucoup Frank Weiss. Ils partageaient beaucoup de points communs, et leurs histoires étaient semblables ; les grands-parents de James, qui par ailleurs étaient juifs, avaient fui leur Allemagne originelle dès 1933 lorsqu’ils avaient senti le vent tourner. D’une certaine manière, ils avaient eu de la chance. Leurs enfants respectifs s’étaient ensuite rencontrés à l’adolescence, puis les parents du jeune homme naquirent.  Puis sa grande sœur Abbie sept ans avant lui. Ça, c’était l’histoire de sa famille – Theodore James Goldstein ne la jugeait pas particulièrement intéressante et n’en parlait jamais. Cela n’intéressait sans doute personne, même si lui s’intéressait aux histoires des autres ; ou plutôt, c’était son travail qui l’obligeait à le faire. Il n’y prenait pas vraiment de plaisir.

Le jeune photographe était devenu paparazzi par nécessité, et il ne se considérait même pas comme tel. Lui, il voulait vendre du rêve à défaut de photos volées ; faire de l’art. Mais l’art était ingrat et l’art coûtait cher – alors il avait choisi d’exercer une profession qu’il savait capable de l’enrichir rapidement ; et parfois cela lui avait rapporté gros. Et c’était ce « parfois » qui le gênait. Tant qu’à faire quelque chose qui lui déplaisait, autant que cela lui serve vraiment à quelque chose ; mais la vie ne fonctionnait pas toujours ainsi et T.J l’apprenait peu à peu alors qu’il émergeait pour de bon de l’insouciance de l’adolescence. Et pourtant il savait que les plus belles années de sa vie étaient encore à venir.

- Et tes parents, ils ne peuvent pas t’aider un peu ? répliqua Frank Weiss.

T.J malgré lui, fut secoué d’un petit rire. La question de Frank le bassiste ne le surprenait pas vraiment. Il n’était pas le premier à le lui demander. C’était compréhensible. Les parents du jeune photographe vivaient à trois blocs d’ici et il vivait avec eux encore deux mois auparavant. On aurait pu s’attendre à ce qu’ils ne le laissent pas vivoter ainsi, qu’ils lui auraient fourni un peu d’aide, mais James ne comptait pas là-dessus. Pour lui il n’avait jamais été question de compter encore sur Erich et Monika Goldstein, ni même sur sa grande sœur qui vivait, à n’en point douter, la belle vie en Arizona avec son mari et ses deux enfants. Cette pensée égaya un peu le visage du jeune homme. Il ne voyait pas souvent son neveu et sa nièce, mais il les adorait ! Surtout Jennifer, la petite dernière qui avait à peine deux ans et qui ressemblait tellement à sa mère avec ses beaux cheveux châtains.

- Tu ne sais pas comment ils sont, répondit T.J d’un ton monocorde, ça se voit que tu ne les connais pas. Eux, ils sont du genre « coupe-toi les cheveux, fais des études, trouve un vrai travail, et arrête de rêvasser. »

Il avait dit cette dernière phrase avec une grimace qu’il ne parvint pas à dissimuler – car ils n’avaient pas vraiment tort pour le coup. Mais bon, c’est sans importance, se disait-il. Il ne détestait pas ses parents mais il avait toujours eu la sensation d’être de trop ; à l’adolescence heureusement (qui n’était pas une période si lointaine), il avait rencontré nombre de personnes intéressantes qui lui avaient donné l’impression de vraiment exister et de compter dans leur vie. Et puis bien sûr, l’amour et tout ce qui s’ensuivit … ses premières expériences étaient encore récentes, trois années à peine, et le souvenir était encore vif dans son esprit. James essaya de ne plus y penser et détourna son regard divaguant en direction de l’exemplaire du L.A People que Frank venait de prendre sur la table et qu’il lisait avec un certain amusement dans son regard. Par réflexe, James fit un pas vers lui, et comme, pour se défendre, dit alors :

- Stone, le batteur. Je l’ai vu avec cette fille sur la plage alors que j’étais dans le coin, pour je ne sais plus trop quoi d’ailleurs. Je me suis dit que c’était peut-être important, alors j’ai pris une photo.  Faut croire que ça intéressait vraiment quelqu’un.

Sans lever les yeux du magazine, Weiss s’écria :

- Si tu les avais surpris en train de baiser, sans doute que ta photo aurait terminé en première page !
- Ouais, sans doute, répondit Theodore James en se raclant la gorge, c’est peut-être ce qu’ils ont fait après d’ailleurs, quoiqu’en public … et je suis parti après avoir pris la photo de toute manière. Je me sentais déjà suffisamment mal.

Et c’était vrai. Ce n’était pas l’objectif de James Goldstein de faire du mal à qui que ce soit (même s’il savait qu’il existait des gens qui le méritaient vraiment, mais il n’y pensa pas), alors il s’était éclipsé juste après (ou avant ?) le moment fatidique, afin de soulager sa conscience et de ne rien regretter par la suite. Il avait d’ailleurs fait de même plus tôt dans l’année, à l’enterrement du chanteur Kayden James, lorsqu’il avait baissé son appareil photo et même retiré la pellicule au lieu de mitrailler comme un vautour. Et il s’était senti bien. Il avait eu l’impression de faire quelque chose de bien.

La passion de la photographie était venue très jeune à James, en pratiquant avec son grand-père maternel qui lui-même était un amateur passionné. Dès l’âge de huit ans, le garçon avait passé son temps à photographier tout ce qui pouvait l’être, et il n’avait jamais éprouvé le besoin de faire autre chose pour occuper ses journées, à part dessiner et écrire des petites poésies. James avait toujours été un artiste, ou du moins il s’était toujours considéré comme tel – et ce malgré le fait que sa famille, outre son grand-père qu’il adorait par ailleurs, n’avait jamais manifesté aucun intérêt pour l’art. Ils appréciaient un bon livre ou une bonne chanson bien sûr, mais cela s’arrêtait ici. Et bien évidemment, comme si les différences avec leur fils n’étaient pas déjà suffisantes, Erich et Monika Goldstein n’aimaient pas le rock alors que James grandit avec, encore une fois grâce à son grand-père bienveillant (paix à son âme) qui n’écoutait que ça.

Quand James avait grandi, presque tous ceux qu’ils connaissaient voulaient devenir musiciens. Certains y parvinrent, d’autres changèrent d’idée et d’autres se brûlèrent les ailes à trop vouloir se rapprocher du soleil dans le but de briller – quelques-uns même décédèrent. T.J lui, voulait demeurer dans l’ombre afin d’aider les autres à briller ; puis il avait eu l’ambition de briller par lui-même en vivant de la photographie. Puis il avait renoncé, avant d’y revenir. Et ce plusieurs fois – il avait toujours eu du mal à se fixer un objectif, à se concentrer sur une seule des idées qui germaient en permanence dans son esprit. Cet objectif, il se l’était fixé il y a deux ans ; et à présent il voulait le réussir. Ce ne serait pas facile ; cela l’était déjà, mais après tout, il ne savait rien faire d’autre.
- On boit pour quoi, déjà ? s’enquit Frank en voyant son compère déboucher une bouteille d’un alcool aux reflets cuivrés

T.J remplit deux verres avec attention, s’assurant de ne perdre aucune goutte. Depuis qu’il était sorti avec une écossaise, il appréciait beaucoup le whisky – mais ses réserves étant épuisées, il devait se contenter de mauvais bourbon. D’un geste, il leva son verre au niveau de son visage et, d’un regard complice, déclara presque solennellement :

- On fête mes deux mois d’indépendance, Frankie ! Deux mois livré à moi-même dans Los Angeles. Mais hé, j’apprécie plutôt pas mal pour l’instant, rajouta-t-il après avoir bu d’une seule gorgée son whisky sec.

Et il avait l’impression que cela ne venait seulement que de commencer. La soirée alors que le soleil se couchait lentement, et sa vie à Los Angeles maintenant qu’il était libéré de tout poids, ou qu’il se sentait ainsi.  
   



My Relationships






Amon Sorensen



Amon est le contact de James au sein du L.A People et lui achète souvent ses photos. Leur entente est cordiale, et une certaine confiance les lient.
   





Axel Moriarty



James vend régulièrement des photos à Axel pour illustrer ses différents articles au sein du Guitar&Pen. Une certaine confiance s'est installée entre eux.
   






Eddy Cort



Eddy et T.J se sont rencontrés à l’adolescence et, depuis, leur amitié ne s'est jamais éteinte. James, moins turbulent qu'Eddy, apprécie le côté impulsif de son ami et le fait qu'ils se ressemblent malgré cette petite différence.
   






Zoey Dandeth



Zoey et Eddy Cort faisaient partie du même groupe d'amis pendant leur jeunesse et James s'est tout naturellement lié d'amitié avec la jeune fille. T.J n'a jamais attendu rien de plus d'elle et il sait qu'il en est de même pour elle.
   






Apolline Mclagan



Apolline et James sont sortis quelques mois ensemble avant de se séparer pour diverses raisons. Ils sont malgré cela restés en bons termes et se considèrent comme des amis.
   






Nathan J. Williams



Nathan et James sont amis depuis longtemps. Quand ils étaient plus jeunes, James essayait de l'empêcher de s'attirer trop d'ennuis, avec plus ou moins de succès, puis l'a plus tard soutenu quand il est devenu chanteur.
   



Behind The Screen { Optional }


Prénom / Surnom(s) : ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Âge : 20 ans
D'où viens-tu : De France
Comment as-tu connu le forum : Chais plus
Niveau en RP : BRUH jessaipa :c
Quelques petits trucs sur toi : J'aime les chats
Quelques mots sur le forum : Je rêverais de voir un personnage avec la tronche d'un des frères Bogdanoff *-*
   




Rock On !


Dernière édition par T. James Goldstein le Mer 10 Mai - 22:07, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Ven 5 Mai - 19:53

Bonne rédac' T.J. Cool !


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
T. James Goldstein


Messages : 77
Date d'inscription : 05/05/2017
Age du personnage : 21
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mar 9 Mai - 20:08

It's finally over ! (j'aimerais remercier mon chat ma famille mes amis Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1729
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mar 9 Mai - 20:26

Une agréable lecture! Wink Bon, il manque juste le code du règlement (que ce sadique de Billy a planqué dedans!) et ce sera nickel! Wink Etant donné la lecture du forum que tu as déjà faite et qui se ressens dans ta fiche (je te l'ai déjà dit et je le redis mais ça fait plaisir à voir) j'imagine que c'est un simple oubli Very Happy

Ajoute-le dans ta fiche et tu seras officiellement validé.

Suite à ce que je viens de lire là, une autre idée (dont je me doutais déjà à la lecture du nom de ton perso mais, sans certitude, je me suis abstenu et ai attendu de voir), il y a également un lien possible avec Jacob Snyder! Wink A toi de voir, de un, si ça t'intéresse. De deux, tu as le choix: les familles de Jake et T.J. peuvent se connaître ou ils peuvent se rencontrer et faire connaissance en RP. Wink











EDDY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2034
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mar 9 Mai - 20:29

Bienvenue officiellement, T.J. Very Happy!

Tout d'abord, j'ai vraiment adoré ton histoire non seulement parce que j'adore la façon dont tu écris et amène les choses, mais aussi parce que j'ai vu que tu avais pris le temps de bien te renseigner sur tous les personnages et événements dont tout parlait et ça fait vraiment très plaisir Smile.

Il manque juste le code du règlement et tout sera en ordre. Tu trouveras le code dans le règlement (tu as dû l'oublier, ce qui peut arriver Wink). On te donnera ta couleur quand il sera mis Smile.

Sinon, pour ton premier RP, il y a plusieurs façon de procéder:
-Soit tu ouvres un sujet libre
-Soit tu fait un demande de RP dans la section prévue pour ça
-Soit tu contacts par MP les joueurs avec qui tu voudrais RP (et aucune ne mords, ils sont tous très gentils Smile)

Voilà, j'espère que tu t'amusera bien parmi nous en tout cas Wink.

PS: Si tu as ajouté le code, tu peux commencer à RP même si on ne t'as pas encore mis la couleur (j'anticipe au cas où tu voudrais RP ce soir ou faire ta fiche de lien ^^)


Nothing last forever and we both know hearts can change © GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
T. James Goldstein


Messages : 77
Date d'inscription : 05/05/2017
Age du personnage : 21
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mar 9 Mai - 20:32

Le code ... ? Ah, le code, ha ha, oui. Je vais l'trouver x)
(il se met quelque part en particulier sur la fiche ?)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2034
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mar 9 Mai - 20:33

C'est plus un mot qu'un code, en réalité Smile.

Tu peux le mettre à la fin ou à la suite de ton histoire, par exemple Smile. Ou à la fin de la fiche Smile.


Nothing last forever and we both know hearts can change © GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
T. James Goldstein


Messages : 77
Date d'inscription : 05/05/2017
Age du personnage : 21
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mar 9 Mai - 20:34

Ouaip, c'est bon, j'ai trouvé. Je l'avais vu sur des fiches que j'ai lu juste comme ça et j'avais pas capté que c'était ça x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2034
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mar 9 Mai - 20:38

Pas de problème Smile. C'est vrai que c'est pas très clair comme système, j'avoue Wink. Enfin bref, maintenant que tu l'as mis je vais mettre ta couleur et tu es donc totalement validé Very Happy!


Nothing last forever and we both know hearts can change © GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
T. James Goldstein


Messages : 77
Date d'inscription : 05/05/2017
Age du personnage : 21
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mar 9 Mai - 20:39

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1729
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mar 9 Mai - 20:41

Bienvenue officiellement! Tu es validé!

Tu peux donc commencer à jouer! Je peux d'emblée te proposer un RP avec Amon, par exemple, ou avec Jacob ou encore tout autre RP avec un de mes personnages qui t'intéresserait. Ce ne sera malheureusement pas pour ce soir, mais si tu acceptes, je serai en mesure de l'ouvrir demain dans la journée! Wink A moins que toi, tu ne l'ouvres entre temps car j'en ai terminé avec le forum pour ce soir Wink

Je suis un fanatique de l'improvisation, mais si tu souhaites un RP un peu plus "planifié" avant, ma boîte à MP t'es ouverte! Wink

Voilà pour moi! La balle est dans ton camp! Wink











EDDY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 483
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mar 9 Mai - 20:46

Un rp Flashback entre T.J. et Amon  pour la fameuse photo.  J'dis ça tout bonnement, mais j'suis curieuse combien je vaux en sous-vêtement !

Et j'édite parce que j'ai passé à côté de la politesse de te souhaité bienvenu malgré qu'on ai discuté hier en CB Wink Pardonne mon étourderie " Bogoss " flower

Et comme j't'ai dit hier, amuse toi, take it easy et zen ! Very Happy Have fun ! xx


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mer 10 Mai - 16:20

Bienvenue officiellement Cool Cool !!

Classe l'histoire! T.J. et Nathan vont bien s'amuser ensemble Very Happy Cool !


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
T. James Goldstein


Messages : 77
Date d'inscription : 05/05/2017
Age du personnage : 21
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mer 10 Mai - 18:18

Merci à vous deux ! Il faut que j'aille RP maintenant :p

Nathan, t'inquiète pas, on ira faire la chasse aux androïdes et aux maîtres du mal un jour ! (si j'ai bien compris le délire x) )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mer 10 Mai - 18:19

Tu as bien compris le délire Cool Cool ! C'est génial, j'ai un partenaire


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
T. James Goldstein


Messages : 77
Date d'inscription : 05/05/2017
Age du personnage : 21
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mer 10 Mai - 18:26

Ouais, ouais x)
J'imagine que je te garde un RP dans un coin pour dans un futur proche ? ^o^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mer 10 Mai - 18:33

Oui, ça c'est clair! Je te contacterai pour qu'on s'arrange ça Cool Cool


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cash Izbel


Messages : 607
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Jeu 11 Mai - 17:58

Bienvenue


Guitars are like women. You'll never get them totally right. © Slash
Revenir en haut Aller en bas
avatar
T. James Goldstein


Messages : 77
Date d'inscription : 05/05/2017
Age du personnage : 21
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Ven 12 Mai - 7:59

Merci :p
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Timmy Evans


Messages : 506
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 31

Who Am I?
Birth place: Londres-Angleterre
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Ven 12 Mai - 16:05

Bienvenue


Revenir en haut Aller en bas
avatar
T. James Goldstein


Messages : 77
Date d'inscription : 05/05/2017
Age du personnage : 21
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Ven 12 Mai - 18:11

Eh bien merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 231
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Sam 13 Mai - 18:00

Bienvenue, T.J.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1430
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   Mer 2 Aoû - 17:09

Tayloooor York ! On va devoir trouver un lie navec mon Evy (Hayley Williams)
Sinon bienvenue parmi nous - en retard -


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)   

Revenir en haut Aller en bas
 

~Hard Times~ | T. James Goldstein (TERMINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Highway to Hell!! :: Fiches de personnages :: Fans-