AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Leave me alone please |ROBIN| TERMINER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Maria Watson


Messages : 846
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Ven 19 Mai - 14:57

Leave Me Alone Please ft. Prénom Nom


Il n'était pas loin de dix neuf heures, Le Crazy Ginger était remplit, certain s'installait à des tables en volant des chaises d'autre tablées, d'autre étaient tout seul mais se faisait payer des verres par -parfait inconnu, puis, au comptoir, assise sur une chaise haute, tirant sur sa cigarette la mine fatiguée, il y avait Maria. La Belle Maria Watson qu'on n'avait presque oubliée dans un coin de L.A. Elle était calme et bien dans son coin, à préparer tout dans l'ombre des chanteurs qu'elle avait sous l'aile. Cependant, l'un d'entre eux était partit et elle était dévastée depuis qu'elle l'avait appris.

Elle avait reprit la cigarette, elle qui fumait seulement quand elle était stressée avant, en fume au moins dix par jour, quand Anthony dort, que Danièle n'est pas là et qu'elle se retrouve seule (parce qu'Erik l'a sermonne) Le majordome était d'ailleurs le seul à savoir qu'elle fumait beaucoup. C'était hypocrite de sa part car elle engueulait Daniele quand celui-ci reprenait le tabac mais qu'importe, ça lui faisait du bien de reprendre un bouffée de fumée. Ce soir, elle est la pour oublié, c'est Danièle qui lui a dit de sortir, alors elle avait  prit difficilement la route et était arrivée au premier lieu qui lui était passer par la tête. C'était la première fois qu'elle partait toute seule depuis l'affreuse annonce pour Atticus...

En arrivant, pas mal de monde s'était retourné vers elle, mais même si on l'appelait parfois pour une photo ou recueillir ses aveux sur l'affaire Fetch, elle déclinait ou même snobait. Elle n'était pas comme ça normalement mais son état n'était pas relativement bon en ce moment. Elle avait du plus en plus de mal à se déplacer à cause de sa maladie, elle retardait, en plus, l'appel pour l'hôpital. Elle se sentait comme une moins que rien, elle n'avait plus le goût de rien.

Elle avait prit son verre de tequila, qui était déconseiller pour son traitement, remuant le liquide dans son verre, elle se plongea dans ses souvenirs. Ses plans. Tous son travail était tomber à l'eau, comme Atticus... Elle n'avait plus aucune chance crédibilité à présent selon elle. Elle pousse un soupire et avala son verre cul sec.


© Billy Lighter


Dernière édition par Maria Watson le Sam 26 Aoû - 18:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Robin North


Messages : 208
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 25
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Ven 14 Juil - 11:49



Leave Me Alone Please
ft. Maria Watson


Faire le deuil d’une relation n’était pas simple. Mais faire le deuil d’une enfant était pire. L’enfant qu’Apple portait dans son ventre n’a jamais vu le jour. Mais c’était quand même une perte terrible. Dès l’annonce d’une future naissance, on imagine sa vie avec une femme et un enfant. On se l’était imaginé avec Apple. C’est sûrement pour ça que la nouvelle a été encore plus dure à encaisser. Parce que tout était déjà planifié et prévu. Et que tout était tombé à l’eau de la pire des manières. Apple m’avait tenu pour responsable. Notre couple s’était brisé. L’histoire s’était terminée comme ça. J’avais perdu l’enfant et mon couple.

Heureusement, il y a toujours ma famille. Ils avaient été là après la mort de Karen. Ils avaient été là après la fausse couche. Et ils avaient été là après la rupture. Ils étaient mon point de repère. Ma stabilité.

Et, aujourd’hui, c’est mon père qui m’avait conseillé d’aller au bar. Mon père savait me remonter le moral. Il avait un humour qui rendait le sourire. Il m’avait dit d’aller danser, d’aller boire, d’aller draguer. Et c’est ce que j’allais faire.

Je choisi le Crazy Ginger. C’était mon bar préféré. Ils y passaient souvent du The Burning Fire qui était, de loin, mon groupe préféré. J’y entrai et, comme à chaque fois, des regards se posèrent sur moi. Je souris. J’étais là pour m’amuser. Je n’allais rien refuser à personne ce soir.

Je traversai le bar. Un homme me demanda quand mon prochain film allait sortir. Je lui répondis que c’était pour l’an prochain. Qu’on était en tournage. Une fille s’approcha pour un autographe que je signai avec plaisir. Etre heureux, c’était aussi rendre les autres heureux.

Je finis par arriver au comptoir. Et je souris au barman.

-Je voudrais une bière, s’il vous plait.

Je jetai un œil autour de moi pendant qu’il me servait. Sur ma droite, il y avait une femme. Je la reconnu comme étant Maria Watson. Ancienne secrétaire de Ricci, elle avait comme protégé Atticus Fetch. Avait comme protégé. Malheureusement, Atticus était décédé il y a peu. Je pris un air triste. Maria regardait dans le vide à fumer et boire.

Je reçu mon verre de bière et m’installai sur la chaise à côté de Maria. La cigarette de Watson avait était presque toute consumée. Je sorti mon paquet de clope et le lui tendit.

-Vous en voulez une autre ?

J’attirai de cette façon son attention. Je lui souris. Mais mon regard était compatissant.

-Je vous présente mes sincères condoléances.

Je voyais qu’elle n’était pas au mieux de sa forme. Elle était triste, il ne fallait pas la connaitre pour le voir.

-L’album que vous avez produit avec Atticus était probablement le meilleur de sa carrière. Sa mort est soudaine, mais au moins, il nous aura laissé ce chef d’œuvre. Et c’est grâce à vous.

Je souris un peu plus.

@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 846
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Mer 19 Juil - 17:10

Leave Me Alone Please ft. Robin North


De ma cigarette, j'avais dû en tirer que deux ou trois bouffées. Le reste s'était consumé entre mes doigts alors que je réfléchissait, le regard dans le vide, sur ma vie. Si jusqu'à présent, j'avais réussis à éviter le fond, je pensais réellement que ce soir, j'avais terminé ma chute. Il me fallait trouver le moyens de remonté mais en avais-je réellement envie? Bien sûre, quelle question je me posais là! J'avais Daniele et Tony...Pourtant, plus les minutes passaient, plus j'avais l'impression qu'ils seraient bien mieux sans moi...Ca ne serait pas difficile à imaginer, la maladie qui me bouffait allait sans doute courir à ma perte.

On s'installa à côté de moi, je sentais une présence inconnu, pourtant, je ne m'étais pas retourné, du moins, jusqu'à ce qu'on me propose une nouvelle cigarette. J'étais alors sortie de mes songes, j'avais écraser mon mégot qui avait presque terminé sa course entre mes doigts -la brûlure fut donc éviter - et j'avais regarder à nouveau l'homme à mes côtés. Robin North. Je ne l'avais jamais vu, mais le connaissait de nom, j'avais vu ses exploits à la télévision, c'était un acteur en vogue en ce moment. "Merci..." avais-je dit en lui prenant une nouvelle cigarette et me l'allumant avec mon briquet.

Il avait ensuite parler, annoncé ses condoléances. C'était étonnant comment les personnes étaient avec moi, comme si j'avais perdu l'amour de ma vie. Moi ,je pensais surtout à sa copine, Alexie. Qui lui avait souhaiter ses condoléances à elle? Pas grands monde je crois...En tous cas, il voulait être gentil, je ne pouvait pas l'envoyer chier. "Merci..." Les mots qui suivirent me firent chaud au coeur et furent comme une grande claque dans ma gueule. Il fallait que je me réveille. Il disait que son album avait été un chef d'oeuvre! J'avais produit une pépite! J'avais relevé mon regard sur lui, un sourire reconnaissant sur le visage." Je crois que j'avais bien besoin d'entendre cela ce soir...Même si selon moi, c'est lui qui à fait le chef d'oeuvre, moi, je n'ai fais que le papier cadeau."

J'avais tirer sur ma cigarette avant de demander au barman une nouvelle collation, je voulais en payer un à Robin mais celui-ci avait déjà une bière devant lui.

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Robin North


Messages : 208
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 25
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Ven 21 Juil - 10:43



Leave Me Alone Please
ft. Maria Watson


Maria avait accepté la cigarette que je lui avais proposée. Elle semblait songeuse et devait être attristée par la mort d’Atticus Fetch. Il était une icône du rock et il manquera à beaucoup de monde.

Je présentai mon condoléance à la manager. C’était la moindre des choses. Elle connaissait Atticus… Les managers étaient proches de leurs protégés. Je me rappelais que Daniele Ricci avait été invité au mariage d’Evan il y a des années d’ici. Et j’avais dans l’idée que c’était la même chose entre Atticus et Maria. Elle me remercia. Et j’enchainai en faisant l’éloge de son travail. J’avais adoré le dernier album d’Atticus. Il était équilibré et rempli d’émotions. Il n’aurait pas vu le jour sans Maria.

Elle sourit. Le premier sourire que je voyais sur son visage. Elle déclara qu’elle avait besoin d’entendre ça et je souris à mon tour. Mais elle disait que c’était surtout Atticus qui avait fait le boulot en sortant ce chef d’œuvre.

-Sans vous, le chef d’œuvre ne serait jamais sorti. Je pense que vous avez fait plus que le papier cadeau. Vous avez permis à Atticus de l’offrir à tous ses fans.


Je regardai Maria se reprendre un verre. Et je bus un peu de ma bière. La jeune femme n’était pas comme son petit-ami, elle était plus modeste. Difficile à croire qu’une femme comme elle puisse s’entendre aussi bien avec l’Italien. Je me rappelle que Ricci ne m’aimait pas trop quand j’étais enfant, chose qui s’était amélioré quand j’ai grandi même si on ne se voit que très rarement à des galas ou autre.

-En tout cas, je vous espère le meilleur pour la suite. Je suis sûr que vous arriverez à trouver une petite pépite, ici, à L.A.

Je souris en essayant que celui-ci soit communicatif. Et je décidai de partir sur un sujet plus joyeux. Je ne voulais pas retourner le couteau dans la plaie. Je tirai sur ma cigarette, soufflant la fumée avant de reprendre.

-Et félicitation pour votre relation avec Ricci. Je crois que vous êtes la toute première femme à l’avoir sorti du célibat’. Beaucoup de femmes aimeraient sûrement être à votre place. Je suis content pour vous.

La vie sentimentale de Maria était plus vivace que la mienne… Et j’espérais qu’elle et Ricci auraient plus de chance que moi.


@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 846
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Lun 24 Juil - 10:59

Leave Me Alone Please ft. Robin North


Nous ne pouvions pas dire que nous étions proche avec Atticus mais je l'aimais beaucoup. Il était un symbol pour moi, celui qui avait permis mon passage de simple secrétaire à manager, il était celui qui me protégeait de tout indirectement, celui qui avait que j'avais eu plus confiance en moi au niveau de mon travail..Mais depuis sa mort, ce n'était plus le cas..Je me sentais découverte et vulnérable de la méchanceté des médias...Les fans de Fetch n'avaient pas été méchants, eux, au contraire, ils me bénissaient d'avoir fait sortir l'ours de sa grotte et j'aurais voulu faire d'avantages. Robin était sans doute l'un de ses fans au vu de ce qu'il m'avait dit.

Ca faisait plaisir à entendre, en même temps, qui n'aimait pas un compliment par rapport à son travail? Je lui avait souris avant de reprendre un verre. Je me l'autorisais tout en n'ayant pas envie de le faire à la villa, je ne prenais jamais un verre d'alcool avec Daniele sans qu'il y est de raisons valables. Mon petit-ami était porté un peu trop sur la bouteille à mon goût mais la dernière fois que j'avais voulu changer un homme, ça avait fini avec sa villa en feu alors je n'avais pas envie de dire ou faire quoi que ce soit à ce niveau là. J'avais trinquer avec Robin une fois mon verre servit tandis qu'il me souhaita de meilleures choses pour la suite.

"Merci... J'ai longtemps hésité avant de me remettre à travailler, me disant que les gens n'allaient pas être d'accord, qu'il fallait que je mette du temps avant de remplacer Atticus..Pourtant je ne peux pas m'arrêter de travailler. Certes, je n'ai encore personne, mais je prévois de grandes choses...J'ai appris au fil des années qu'il fallait se relevé et faire toujours plaisir aux gens." J'avais lancé un casting, mais il n'étais que dans quelques jours, j'avais encore le temps de me poser pour voir quel styles me ferait plaisir d'avoir, quel groupe j'aimerais. "J'ai organiser un casting la semaine prochaine, je croise les doigts pour avoir mes futurs poulains!"

Puis, il m'avait félicité pour  ma relation avec Daniele, j'avais un peu ris à ce compliment. "merci beaucoup...J'espère être celle qui lui faut, pour le moment c'est bien parti! " Je ne rêvais pas de mariage ou de vie de famille, je voulais juste voir où notre relation irait. Pour le moment, nous étions forts face à tous ce qui nous arrivaient et je pensais sincèrement que tous ses troubles nous emmèneraient bien loin ensembles.



© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Robin North


Messages : 208
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 25
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Jeu 27 Juil - 11:19



Leave Me Alone Please
ft. Maria Watson


La tristesse semblait se dissiper un peu sur le visage de Maria. Je ne savais pas si c’était grâce à moi ou à cause de l’alcool. Mais ça faisait du bien de la voir un peu plus rayonnante qu’il y a quelques minutes.

Elle reprit un verre. Si elle n’avait pas le même ego que Ricci, elle aimait l’alcool, tout comme lui. Ou c’était pour faire passer la pilule de la mort d’Atticus qu’elle se permettait de boire ce soir. Je ne sais pas. Je ne la connaissais pas. Et je ne me permettrais jamais de juger une personne aux premiers abords. Je préférai lui souhaiter le meilleur pour la suite. Et j’appris, de la bouche de Maria, qu’elle avait hésité à reprendre le travail tout de suite. Elle avait peur des mauvaises langues. Et de tout ce que les gens pourraient penser d’elle. Mais sa passion pour son travail avait pris le dessus sur ses peurs. Elle voulait travailler. J’étais sous le feu des projecteurs depuis que j’étais tout petit. Et je savais qu’il ne fallait pas écouter toutes les critiques. Qu’il fallait avancer comme on le voulait. Sinon, c’était terminé. Si on écoutait les médias, c’était fini. Je l’ai vu de mes propres yeux. J’ai perdu ma petite-amie à cause d’un article.

-Vous avez bien fait de ne pas arrêter. Il ne faut pas vous souciez de ce que les gens pensent. Il faut faire ce que vous avez envie de faire. Pas ce qu’eux ont envie que vous fassiez.

Je souris. Et encore plus quand elle parla du casting qu’elle avait prévu. Peut-être qu’elle y découvrira une perle. Et peut-être que ça deviendra mon groupe ou mon artiste préféré.

-Je lirais dans la presse le résultat du casting.

Puis, je félicitai Maria pour sa relation avec Ricci. Elle rigola et me montra, enfin, son visage jovial. Elle me remercia et disait espérer être celle qu’il lui faut. Ils étaient toujours ensemble depuis l’officialisation de leur relation. Et je n’avais jamais vu Ricci rester plus d’une soirée avec la même femme. Maria battait tous les records. Elle devait être la bonne.

-Tant mieux. Vous arriverez peut-être à le marier. Ça serait une très bonne surprise.


Je rigolai. J’avais du mal à l’imaginer marié. Mais parfois, la vie pouvait être surprenante.

J’achevai ma bière sans en reprendre une autre tout de suite. Je préférais savourer ma cigarette qui me faisait plus de bien que l’alcool.

-Votre relation ressemble un peu à un film romantique. Une relation professionnelle longue de 10 ans qui finit par aboutir sur une vraie relation de couple. Mais ça doit être mon côté acteur qui reprendre le dessus.

Je rigolai à nouveau. Je ne pouvais pas m’empêcher de voir tout comme dans un film au scénario bien ficelé.

-Peut-être qu’un jour, il y en aura un de film sur vous. C’est parfois ce qui arrive aux gens célèbre.

Je souris.



@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 846
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Sam 29 Juil - 15:49

Leave Me Alone Please ft. Robin North


Ne plus me retrouver seule au comptoir me faisait du bien. Moi qui ,au départ, ne voulait voir personne, je devais bien admettre que ça changeait les idées de discuter. Robin était un homme intéressant et un très bon acteur, je suivais ses apparitions dans les films et séries. Il faudrait que je lui dise, d'ailleurs, durant notre conversation parce que depuis tout à l'heure, il me complimente et moi, je ne trouve aucun mots pour lui continuer notre conversation à part parler de moi...

Je devais bien avouer ,aussi, que j'y allais fort sur la bouteille, cela faisait un moment que je n'avait pas bu ainsi. Peut-être même mon adolescence puisque depuis que je travaillais pour Daniele, je m'accordai qu'une coupe de champagne ou qu'un verre d'alcool car je me sentais au travail, ici, c'étai différent -tout comme quand nous ferons des fêtes à la villa Ricci-. Beaucoup de chose avait changé dans ma vie depuis la dernière fête organisée, notamment mon travail...Manager... Robin avait les mots justes, il ne fallait pas que je me soucis des autres, sauf que j'avais plus tendance à faire le contraire, j'étais un peu comme Daniele à ce niveau là..L'image, cela comptait à Los Angeles... Je lui avait tout de même souris, appréciant discuter avec lui. "Je tente de ne pas les écouter mais c'est difficile, j'imagine que pour vous aussi , cela ne doit pas être tout rose..."

Je lui avait alors avouer que j'avais organisé un casting prochainement et il avait envie de savoir le résultat, j'espérais ne pas me retrouver sans personne...C'était l'angoisse du moment, ce que je disais tous les soirs à Daniele quand j'allais me coucher..."Je pense que la presse ne ratera pas une occasion de dire que je remonte bien trop vite en scelle." avais-je dis avec un petit sourire avant de boire mon verre.

Si ma situation professionnelle avait changé, ma vie personnelle aussi. Etre la petite amie de Daniele Ricci donnait pas mal d'avantage mais il y avait tout de même cette angoisse de ne pas être à la hauteur pourtant, je connaissais Daniele mieux que quiconque, ce n'était pas une aventure sortie de nulle part, notre amour a mit dix ans à germé...Cependant, c'était comme si chaque jours, j'avais peur qu'Erik me fasse le petit déjeuner en m'annonçant que l'italien ne voulait plus de moi. C'était une angoisse, aussi, de devoir être à son image, être "The Best" au féminin...Je me mis cependant à rire quand Robin avait annoncer que j'allais peut-être même me marié avec lui. "Oulà vous demandez trop de miracle je crois!"

Robin annonça que notre histoire pourrait être adapter au cinéma, j'avais sourit d'un air rêveur en fumant la cigarette qu'il m'avait offert...C'est vrai qu'il y avait eu des hauts et des bas (encore même maintenant) mais je me voyais mal tout raconter à un réalisateur pour qu'il le fixe avec un caméra. Je me mis à sourire à l'acteur. "Je pense que peu de personne irait voir le film, peut-être juste par curiosité pour voir si j'ai été une affreuse personne avec Howard Stone ou pas" J'avais toujours du mal avec cette partie de l'histoire...Je m'en voulais toujours autant. "Mais si un film se fait, je veux bien que vous soyez Daniele! J'adore votre jeu d'acteur, je vous trouve très bon."

© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Robin North


Messages : 208
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 25
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Mar 1 Aoû - 10:55



Leave Me Alone Please
ft. Maria Watson


La célébrité était une chose étrange. Je la vivais depuis que je suis né. La notoriété de mes parents a fait que, je me suis retrouvé dans L.A.People alors que je venais à peine de pointer le bout de mon nez. Le plus dure, ce n’était pas les fans. C’est même agréable de parler avec eux ou de signer quelques autographes. Le plus dur, c’était l’avis des médias. Ils pouvaient détruire une carrière. Voire même détruire une vie. Je l’avais vu en direct.

Maria déclara que c’était difficile de ne pas écouter les critiques des autres. Et ça me rappela très clairement Karen. J’approuvai de la tête quand elle supposa que ce n’était pas tout rose pour moi aussi.

-Non, ça ne l’est pas toujours. J’arrive à ne pas faire attention à ce que disent la presse et les gens en général. Je vis ça depuis que je suis né. Mais parfois, ça touche des gens que j’aime. Et ça, c’est encore pire.

Je laissai échapper un soupire. Personne ne réagissait de la même manière face aux critiques.

Mais Maria ne se laissait pas abattre, elle. Elle avait préparé un casting. J’avais souris étant pressé d’en voir le résultat. Mais Maria voilà, déjà, d’avance, les critiques arrivées.

-Possible. Mais vous ne le feriez pas, ils trouveraient quand même un truc pour vous critiquer. C’est le revers de la gloire.

Je souris en buvant à mon tour ma bière. Je buvais moins vite que Maria. Elle avait une bonne descente. On ne dirait pas en la voyant comme ça qu’elle pouvait boire autant d’alcool.

En plus d’être devenue manager, Maria était en couple avec Ricci depuis un petit moment. Elle était la première à rester aussi longtemps avec l’Italien. Et je rigolai en disant qu’elle arrivera, peut-être, à le marier. Mais apparemment, c’était du domaine du miracle que d’arrivé à cette extrême-là. Je rigolai.

-Les miracles, ça arrive, parfois.

Leur histoire, à Maria et Ricci, était un peu comme un film. Quelque chose qui pourrait très bien passer à l’écran. C’était mon côté acteur qui ressortait. Je voyais toujours les choses comme adaptable à l’écran. C’est dans la vie de tous les jours qu’on trouve l’inspiration pour les films. Mon père disait souvent ça. Maria pensait que peu de mon iraient voir le film à part ceux qui voudrait voir si elle a vraiment été aussi affreuse avec Howard Stone. Je n’étais pas aussi sûr qu’elle.

-Je pense que beaucoup de gens aiment voir des films romantiques. Surtout quand ils finissent bien. Et ils n’iront pas le voir uniquement pour vous voir martyriser Howard Stone. Surtout que je suis certain que vous n’avez pas été affreuse avec lui. Vous semblez être une femme super.

Je souriais. Hank, mon oncle, était un grand ami d’Howard mais, moi, je ne connaissais pas le batteur malgré que je sois un fan invétéré de The Burning Fire. Mais, d’après ce que j’en sais, Stone n’est pas le plus responsable des hommes. Et je ne me fie pas uniquement à la presse pour porter ce jugement.

Maria déclara que si un film se faisait sur leur histoire à elle et Ricci, elle voudrait que je fasse le rôle de Daniele. Je souris et encore plus quand elle complimenta mon jeu d’acteur.

-Merci beaucoup. Et ça serait un honneur de faire le rôle de Daniele. Même si je suis sûr, le connaissant, qu’il voudra jouer son propre rôle à l’écran. Il s’est déjà improvisé chanteur, il serait bien capable de s’essayer un jour à l’acting.

Je rigolai avant de penser à la personne parfaite pour entrer dans le rôle de Maria. Et en la regardant, je n’avais qu’une seule personne en tête.

-Mon ex-petite-ami aurait été parfaite dans votre rôle. C’était une actrice talentueuse et elle vous ressemblait un peu.

Je recommandais une bière, loin de me morfondre sur le mort de Karen. J’avais réussi à faire mon deuil depuis un moment déjà.




@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 846
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Jeu 3 Aoû - 14:04

Leave Me Alone Please ft. Robin North


Robin me parlais de sa vision des jounraliste, de comment il le vivait, je ne devrais pas me plaindre parce que lui, il connait ça depuis qu'il était enfant. Je trouve que la médiatisation des enfants était une chose horrible, cela créait de vils personne imbu d'eux même, ce n'était pas bon pour la croissance des bambins, pour leurs caractères. Tout comme j'avais peur pour TOny le jour où la presse saurait qu'il existe. J'avais hocher la tête, j'étais d'accord avec l'acteur, quand cela touche les personne de notre entourage, ce n'est pas bon. "Les journalistes ont tendances à trop fouillés, quitte à dévoiler entièrement notre vie privée, ils ne comprennent pas que nous aussi, nous avons besoin d'une bulle de protection..."

En tous cas mon couple n'était pas à l'abris de ses charognards, je sortais avec quelqu'un qui s'amusait à leur vendre lui-même les informations, pour ne pas qu'ils s'amusent à creuser par chez lui. C'était peut-être la bonne solution....Robin voyait en moi la femme qui marierait l'italien, j'eu un doux sourire sur les lèvres, il annonçait que les miracles arrivent et moi, intérieurement, j'imaginais la scène...Daniele serait parfait en costume de marié...Il y aurait des roses d'un rouge très clairs et des lys blanc autour des chaises de l'église comme pour m'accompagner vers l'autel, l'odeur des lys flotterait dans la salle et les invités seraient émerveillés de me voir arrivés avec à mon bras mon père qui serait tout ému de...STOP! Faut que j'arrête de penser à cela! "Les miracles mettent du temps à arrivés" avais-je dis en lui faisant un clin d'oeil.

Je me faisait un film entier sur mon mariage qui n'était même pas encore d'actualité, un peu comme Robin s'en faisait un sur notre histoire mise devant la caméra. Je n'étais pas certaine que cela marche contrairement à l'acteur. Certes, c'était une comédie romantique, peut-être qu'il se finirait bien, dans le cas contraire, cela serait un film dramatique où le personnage féminin principal mourrait d'un cancer peut après avoir avouer son amour à l'homme qu'elle aimait. Mais ça, l'acteur ne le savait pas... J'avais tout de même bien ris quand celui-ci avait annoncé que Daniele lui-même prendre son rôle. "C'est vrai qu'il en ai clairement capable!"

J'avais terminé mon verre, je m'arrêta là, je ne voulais pas rentrée saoul à la villa et voir les yeux d'Erik me foudroyer quand je lui parlerait. Il avait ensuite annoncé que son ex-petite-amie aurait été parfaite, vu comment il en parlait et le ton de sa voix, j'imaginais qu'il ne s'agissait pas d'une simple rupture. "J'imagine que votre amour aurait crevé l'écran au vu de comment vous en parler...vos yeux racontent tout..."



© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Robin North


Messages : 208
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 25
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Dim 6 Aoû - 10:58



Leave Me Alone Please
ft. Maria Watson


Maria et moi étions d’accord sur les journalistes. Ils cherchaient le scoop sans se préoccuper des conséquences que ça pourrait avoir sur les gens impliqués. Maria, je le déduis, tenait à sa petite bulle de protection. Son petit bout de vie privée qu’elle voulait tenir loin des journalistes. Elle regrettait que ces derniers ne comprennent pas ça.

-Oui… Et ils ne comprendront jamais. Notre image est pour eux un produit à vendre…

On devait s’en accommoder. Ma mère m’avait toujours dit que ça faisait partie du métier. Et que le mieux était de ne pas faire attention. Mes parents avaient l’art de bien se tenir et de faire attention. Et j’avais appris à faire pareil. J’étais, d’ailleurs, heureux que notre relation à Apple et moi n’avait pas été rendue public. Ça aurait été un Enfer sinon avec la fausse couche et la séparation.

Maria, elle, vivait une relation avec Daniele Ricci. Lui, était très loin de se cacher à la presse. J’espérais tout le bonheur pour eux et, qui sait, un mariage. Elle en riait d’un beau sourire. Mais trouvait que ça serait un miracle et que les miracles prenaient du temps à arriver. J’approuvai de la tête en souriant.

-Ils arrivent, surtout, au moment où on s’y attend le moins.

La vie de Maria et Ricci et leur relation en générale ressemblait à un film qu’on pourrait adapter à l’écran. Maria me verrait bien dans le rôle de Daniele. Ce qui m’avait flatté. Même si, je déclarai que l’Italien voudrait, sûrement, porter son propre rôle à l’écran. Maria disait qu’il en serait capable. Elle le connaissait très bien, ça se voyait. Je rigolai. Si Ricci portait son propre rôle, ça n’en serait que plus réaliste, de toute façon. Et personne ne viendrait à contester qu’il est bon vu qu’il ne ferait que se jouer lui-même.

Maria finit son verre. Mais n’en repris pas un autre. Elle était plutôt raisonnable. Je souris, cherchant la meilleure actrice pour porter Maria à l’écran. Et je ne pouvais rien d’autre que Karen pour ça. Elle aurait été magnifique dans ce rôle. Et mes sentiments pour Karen n’étaient pas passés inaperçus. Maria avait tout vu dans mon regard. Je laissai planer un sourire à la fois nostalgique et un peu triste.

-Oui, c’était une excellente actrice. Elle cherchait toujours à donner le meilleur d’elle-même sur les plateaux de cinéma.


Je souriais toujours. Je n’avais que des bons souvenirs d’elle.

-Je l’aimais vraiment… Mais la dépression suite à un article l’a poussé au suicide.

Mon sourire disparu.

-C’est pour ça que je n’aime pas quand la presse parle de quelqu’un que j’aime en mal. Parce que je sais que ça peut aller très loin. Karen et moi, on avait plein de projet. Mais la pression qu’un seul article a provoquée était trop forte.

Je fermai quelques instant les yeux avant de les rouvrir et de regarder Maria.

-Je suppose qu’elle était bonne actrice parce qu’elle était sensible. Mais que c’est, aussi, cette sensibilité qui la rendait si fragile.

Je retrouvais une peu mon sourire pour ne pas déprimer Maria. Ce n’était pas le but.




@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 846
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Mar 8 Aoû - 10:35

Leave Me Alone Please ft. Robin North


Les journalistes, ça faisait parti du métier ,il fallait faire avec mais quand on n'y est pas habitués, c'était toujours difficile la cohabitation au début. J'ai été pendant dix ans dans l'ombre de Daniele, on ne prêtait pas attention à moi. Je suis devenue intéressante quand j'ai commencé à sortir avec Howard parce que, justement, j'étais devenue une proche d'une rockstar. A présent, je devais faire attention à tout, les managers étaient des personnes dont l'image ne devait être souillé sous aucun prétexte afin que les ventes continuent. Je ne doutais pas qu'il fallait apprendre à dompter les journalistes et Robin avait sans doute appris cela depuis qu'il était tout petit.

J'allais apprendre à faire avec au fil des années, surtout si avec Daniele, nous restons ensemble -bien sûre que je comptais rester avec!- nous avions traversés tant de choses lui et moi que notre couple allait sortir de ce merdier plus fort que jamais. Je ne voulais me marier avec Daniele, enfin, si, mais je ne voulais en aucun cas le pousser à faire sa demande, elle arriverait en tant voulu quand il en aura l'idée. Je me disais qu'on pouvait encore avoir bien le temps pour cela, même si nous pension déjà à notre retraite en Italie. J'avais sourit à Robin qui annonçait que les miracles arrivaient quand nous nous y attendions le moins. "Je pense qu'il faudra encore attendre un peu avant de voir dans les gros titres notre mariage. Nous avons quelques projets à régler avant tout." Comme me soigner par exemple...

Le film de notre vie allait peut-être arrivé un jour, je n'en doutais pas, Daniele était si célèbre et si adulé qu'un réalisateur serait capable de faire cela. SI je voyais bien Robin en tant que Daniele -J'avais bien sûre rit de bon coeur quand celui-ci avait annoncé que mon italien serait capable de prendre son rôle- North voyait une de ses ex dans mon rôle. Dans ses yeux, j'avais pu voir de la tristesse et un amour indescriptible. Il m'avait alors avouer le destin tragique de Karen. Je m'étais pincé les lèvres avant de le regarder d'une façon bienveillante. "Je suis désolé d'avoir fait ranimé ce souvenir..." Je savais ce que cela faisait de perdre quelqu'un, c'était un creux qui se formait dans notre abdomen, un vide dans notre coeur...Je ne connaissais pas ma mère et pourtant, c'était ce qui se passait à chaque fois que je pensais à elle.

Tout était à cause des journalistes, ce qui était arrivé à Karen, ce qui me renfrognait dans l'idée d'avoir ma petite bulle à moi. "Les journalistes sont des carnassiers, tous autant qu'ils sont, ils sucent jusqu'à la moelle et une fois la personne décidé, ils en profitent un maximum. Regardez avec Atticus le nombre d'articles qui sont tombées sur lui et sa petite-amie..."


© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Robin North


Messages : 208
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 25
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Mer 9 Aoû - 12:13



Leave Me Alone Please
ft. Maria Watson


Le mariage de Ricci et Maria n’était pas prêt de faire les gros titres. C’est ce que Maria me précisa. Ils avaient encore des projets à régler avant tout. Maria et Ricci étaient deux managers. L’une démarrait sa carrière et l’autre avait déjà une grande expérience. Je suppose que leur job leur prend du temps. Avoir une vie à deux, dans ses conditions, ne devait pas être facile. C’est un peu comme quand j’étais avec Karen. On avait nos tournages respectifs. Et peu de temps pour penser au mariage ou à fonder une famille.

-Oui, je comprends ce que vous voulez dire. Vous êtes tous les deux très occupés. Et la vie de couple de forge petit à petit aux fils des jours.

Je souris ne sachant, bien entendu, pas que la vie de Ricci et Maria était plus compliquée qu’il n’y paraissait sur tous les plans.

Au contraire, je voyais leur relation comme une idylle faite pour un film. Karen aurait fait une Maria parfaite. Et évoquer mon ex-petite-amie, c’était évoquer le passer et ce qui était arrivé à Karen. Je l’avais fait spontanément. Mais la tristesse était quand même présente même si le deuil était fait. Maria s’excusa d’avoir ranimé ces souvenirs-là. Je souris en faisant un signe de la main pour dire que ça allait.

-Ce n’est pas grave.

Je racontai que c’était les journalistes qui avaient provoqué la mort de Karen. Je ne citai pas précisément lequel. J’avais mis tout à plat avec Amon il y a quelques mois. C’était inutile de parler encore de lui.

Maria cracha sa haine sur les journalistes. Et je ne pouvais qu’être d’accord avec elle. Elle montra le cas d’Atticus comme exemple. Sa mort avait fait le bonheur des journalistes. Et c’était horrible. Horrible de se faire de l’argent sur un décès et sur le malheur des proches. Je pensai à Alexie. Une merveilleuse journaliste. Hank, mon oncle, était très proche d’elle. Moi, je la connaissais seulement des interviews que j’avais fait avec elle.

-Oui, ils s’acharnent sur cette pauvre Alexie… Elle ne mérite pas ça, c’est une femme très gentille. Une très bonne amie de mon oncle.

Je soupirais.

-Les journalistes, on doit s’en protéger. Vous comme moi et tous nos proches. Il faut soit jouer dans leur jeu et utiliser l’auto-dérision. Soit, il faut être discret.


C’était les deux seules stratégies que je connaissais. Moi, je restais discret. Et ça m’avait plutôt réussi jusqu’ici.

Je souris, Maria avait arrêté de boire et moi, j’en avais fini avec ma bière.

-Quand la soirée sera finie… Vous voudrez que je vous reconduise chez vous ? Je n’aimerais pas que vous ailler un accident sur le chemin parce que vous avez décidé de décompresser avec un peu d’alcool.

Je souris. Elle avait bus pas mal de verres. J’en avais été témoin.

-A moins que vous n’ayez votre propre chauffeur.

Je souris. Ricci avait un majordome. Je ne savais pas s’il faisait, aussi, office de chauffeur.



@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 846
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Ven 11 Aoû - 9:54

Leave Me Alone Please ft. Robin North


Je n'avais rien dit sur tout ce que nous traversions Daniele et moi en ce moment, ou du moins, j'avais transformé la réalité en "projet", c'est vrai que me tenir en vie, c'était un projet ainsi que faire en sortir de Tony grandisse tranquillement aussi, non?! En tous cas, l'acteur goba cela et me déclara que cela prenait du temps d'être un couple dans ses conditions. J'avais fait un petit sourire. "Je pense qu'au bout de temps d'années de connaissance, en fait, la notion de couple n'est plus à forger, cela vient tout seul, il suffit juste d'entretenir ce qu'il y a entre Daniele et moi. On est un couple déjà bien posé. On se voit quand même tous les jours, on prend du temps pour cela." J'avais remit une de mes mèches de cheveux "Quand on veut que son couple marche, on réussit à ce qu'il aille droit"C'était stupide ce que je venais de dire, après tout, avec Howard, ça n'avait pas fonctionné. La preuve était que nous nous étions séparé en mauvais terme -dieu soit loué c'était terminé cette relation de haine!- mais parce qu'au fond, peut-être que ni lui ni moi ne voulions de cette relation de couple.


Ce qui était rassurant, c'était qu'aucun journalistes n'avaient réussit à voir tous les problèmes que nous avions, comme si nous avions une bonne étoile dans ce trou noir. (Non, je n'admettrais pas que c'est Jimmy Reed). Sans quoi, si tout ce était amené à se savoir, cela serait bien plus compliqué que cela. Peut-être même que cela se terminerait bien mal comme Karen, l'ex petite-amie de Robin. J'étais malheureuse pour lui, aucun être humain ne devrait avoir un tel événement dans sa vie. Perdre quelqu'un était quelque chose d'horrible, j'en savait quelque chose, moi qui n'avait pas vécut avec ma mère. Alexie, c'était ce qu'elle vivait aussi, J'avais déjà croisée plusieurs fois la jeune femme, Daniele et elle s'entendent très bien et il l'a beaucoup aider lors de son premier deuil. J'avais hocher la tête. "Qu"il l'a laisse tranquille, c'est tout de même la deuxième fois qu'une chose pareil lui arrive." Instinctivement, j'avais pensé à nouveau à moi...Que ferait Daniele si jamais la maladie l'emportait? Deviendrait-il fou ? Mettrait-il du temps à s'en remettre ou irait-il tomber dans les bras de prostituées?

Robin avait annoncé qu'il fallait être discret, j'avais eu un petit sourire. "Ou alors il faut vendre les informations soit-même" avais-je dis avec amertumes. C'est ce qu'avais fait Daniele pour nous et je devais bien avouer que je lui en voulait encore un peu d'avoir fait cela. "Quand on vend l'information, les journalistes ne viennent plus fouiné chez toi car ils se disent que tu vas leurs donner ce qu'ils veulent quand il y a quelque chose à prendre."

Nous avions tous les deux terminés nos verres. J'avais un peu chaud aux joues mais j'étais assez consciente pour savoir ce que je faisais, j'avais sourit à Robin qui m'avait proposer de me ramené, j'étais venu en voiture mais je savais que la voiture n'était pas une bonne idée ce soir, j'aurais dû prendre un chauffeur ou même un taxi mais qu'importe, vu que l'acteur s'était proposé ce soir. "Avec plaisir, j'avais prit ma voiture mais je crois que ce n'est pas bon de prendre le volant dans mon état."








© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Robin North


Messages : 208
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 25
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Sam 12 Aoû - 17:47



Leave Me Alone Please
ft. Maria Watson


Pour moi, une couple se construisait chaque jour… Maria, elle était convaincue que quand deux personnes se connaissaient depuis des années, il suffisait d’entretenir la relation déjà construite. C’était deux visions différentes… Et celle de Maria venait, tout droit, de son expérience personnelle avec Ricci. Ils étaient un couple posé et équilibré. J’approuvai de la tête ce qu’elle disait. J’adhérais à ses propres qui me semblaient justes.

Mais je me perdis en réflexion quand elle ajouta que quand on voulait qu’un couple marche, il marchait. Je voulais que mon couple avec Apple marche… Pourtant, il en avait été autrement…

-Je ne sais pas… Parfois on veut que ça marche mais des événements font que ça ne va plus…


Ou alors Apple ne voulait pas que ça marche. Et, dans ce cas, ça n’aurait pas pu marcher. Je ne sais pas. Je crois que je ne connaissais peut-être pas assez mon ex-petite-amie. Qu’on avait été trop vite. A la différence de Maria et Ricci qui avaient été pendant des années des collègues de travails et des amis. C’était très différent.

-Je suppose, aussi, que pour que ça marche, il ne faut pas se précipiter.

En tout cas, la vie de couple des stars seraient beaucoup plus facile sans les médias. J’avais raconté à Maria l’histoire de Karen. Et elle m’avait montré qu’Alexie, depuis la mort d’Atticus, recevait toute l’attention des médias. Une attention malsaine. Et je déplorais ça alors que Maria déclara, tout simplement, qu’ils devraient laisser la journaliste tranquille. Le premier maria d’Alexie était déjà mort d’une maladie, si je me rappelle bien, et ce n’était pas la peine d’en rajouter.

-Oui, elle n’a pas eu la vie facile. Les médias ne se sont pas privés de rappeler que c’était la deuxième fois qu’Alexie perdait un être cher.


J’étais désolé pour l’ex-petite-amie d’Atticus. Elle ne méritait pas ça. C’était une femme très gentille et pétillante de vie. Mais les médias faisaient quand même ce qu’ils veulent. Pour moi, un des moyens le plus efficace de leur échapper était d’être discret. Mais, là encore, Maria avait sa propre solution. Et pas des moindres. Celle de vendre les informations sur soi aux médias. Elle m’expliqua un peu mieux son concept. Si on vend, les journalistes ne viennent pas fouiner. J’entendais que Maria n’était pas heureuse de ce concept.

-Ça sent le vécu…

C’était, sûrement, la technique de Ricci. C’était rare quand il se faisait descendre dans les médias. Il était réputer pour se livrer tout entier et ne pas avoir peur de ce qui était dit sur lui… Un peu normal si c’est lui qui vend l’information.

-C’est une bonne technique. Elle vient de Ricci ? Ça expliquerait pourquoi il n’a pas peur des médias et qu’il ne refuse pas souvent des interviews… Même celles de L.A.People.

Ce que je voyais, aussi, c’était que Maria ne semblait pas approuver la technique.

-Mais tout ça n’a pas vraiment l’air de vous plaire…

Je ne voulais pas jouer les curieux. C’était juste la constatation que je faisais.

On avait fini de boire et j’avais proposé de raccompagner Maria chez elle. Elle avait bus pas mal d’alcool fort ce qui n’était pas recommander pour la conduite. Elle accepta pour mon plus grand plaisir. Je souris.

-Non, ce n’est, en effet pas une bonne idée. On va prendre votre voiture, je reviendrais ici en taxi pour reprendre la mienne.

Je souris.

On parla encore un moment, de tout et de rien mais, surtout, de musique. Elle avait de très bons goûts ce qui ne m’étonnait pas venant d’une manager.

Et, quand il fut l’heure de rentrer, Maria me donna ses clés de voitures. On se dirigea vers cette dernière et je pris place au volant.

-Beverly Hills, c’est bien ça ?

Je souris. C’était une question rhétorique. Tout le monde savait où se trouvait la villa Ricci.

-Je suis sûr que vous avez de quoi mettre l’ambiance avec une bonne cassette.

Je souris.


@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 846
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Lun 14 Aoû - 15:08

Leave Me Alone Please ft. Robin North


J'avais regardé Robin tout en lui parlant de l'amour et de la vie d'un couple. J'avais vécu pas mal d'histoire d'amour, j'avais été aussi une briseuse de coeur, mais à présent, et avec l'expérience, j'avançais des théories qui m'étaient chères. L'acteur semblait d'accord avec la première, mais l'histoire de la volonté, ce n'était pas gagner et il avait, d'un côté, raison. Il me fit réfléchir un moment, la relation qui m'avait le plus mal avait été celle avec Howard, sans hésité, car j'avais encore parfois du mal à me dire que j'ai mal fait les choses. Robin disait que des événements font que parfois, les couples se séparent...Le voyage en Italie avait été le début de la fin pour mon couple avec  le bateur de tThe Burning Fire, le baiser avec Daniele avait été un événement...Puis la découverte des dettes, les disputes et enfin l'incendie....Une succession d’événements avaient fait que précipité la chute de mon couple. J'avais un peu sourit à l'acteur. "Finalement, après réflexion, vous avez tout aussi raison.. Il doit y avoir beaucoup de facteur pour qu'un couple fonctionne ou pas." L'acteur avait aussi rajouté le fait de ne pas se précipité, je secouais la tête. "Vous avez parfaitement raison." Howard et moi, nous nous étions précipité, j'avais eu l'impression qu'il ne s'était passé qu'une semaine entre notre rencontre et mon emménagement.

Les médias avaient été là du début à la fin de notre relation, ce qui n'avait sans doute pas été une bonne chose pour nous. Il fallait être discret dans nos vies privées, nous étions d'accord Robin et moi, malheureusement, parfois la popularité est trop grande ou alors, comme Daniele le faisait, il vendait la plus part des infos qu'il avait. Bien sûre, il ne le faisait pas tout le temps -je me souviens très bien de l'article sur Evan qui l'avait mit à mal- mais il a une certaine protection qui fait qu'il est à peu près tranquille avec les journalistes. L'homme avait de suite trouvé la personne qui faisait ça, j'avais hoché un peu la tête en soupirant. "Daniele ne le fait pas tout le temps, bien sûre, mais il l'a fait pour notre relation et je dois bien avouer l'avoir un peu mal prit. Mais je n'y peu rien, il est comme ça, je ne peux plus le changer à 40 ans" J'avais passer une main dans mes cheveux. "Vous avez tout compris, j'aimerais avoir un cercle fermé, une vie privée où mon petit-ami n'irait pas éclater pour pouvoir annoncer à tout le monde les choses. Comme je vous le dis, il ne le fait pas souvent, mais ça arrive..."

Je sautais de mon tabouret quand Robin annonça qu'on allait partir, il allait me raccompagner, c'était plus sûr. Ayantu n peu trop bu, je n'avais pas envie de me retrouver avec un par-choc en moins. Je lui avait donner mes clés de voiture et nous étions entré à l'intérieur. J'avais hoché la tête quant à la destination à prendre. Il avait démarré et nous avions commencer à prendre la route. Il m'avait très vite demander si je n'avais pas une cassette dans le coin, histoire de mettre un peu l'ambiance sans doute. J'avais souris et avait ouvert la boite à gant, il s'y trouvait pas mal de cassette, de Bruning Fire à The Roadtramp. J'avais mis dans le lecteur, le premier album de The Burning Fire. "En route!" Avais-je dis en souriant.




© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Robin North


Messages : 208
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 25
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Mer 16 Aoû - 12:33



Leave Me Alone Please
ft. Maria Watson


On avait des avis et des théories différentes sur l’évolution des couples et ce qui en faisait des choses solides. Il y avait tellement de possibilités que, d’un couple à l’autre, et en fonction de la vie de chacun, les choses chance. Chaque couple est différent. Chaque couple passe des épreuves différentes. Du coup, aucun de nos théories ne devaient ni être justes, ni être fausses. Et Maria était d’accord de dire, comme moi, qu’il y avait beaucoup de facteur à prendre en compte pour qu’un couple marche. J’hochai la tête.

-Oui, il faut voir les choses au cas par cas, je suppose. Chaque couple est différent
.

Je souris disant, aussi, qu’il ne fallait pas se précipité. C’est ce que j’avais fait avec Apple et ça ne nous avait pas réussis. Si bien que tout ce qui nous liait, au final, était l’enfant qu’elle portait. Et quand ce dernier n’a pas tenu dans son ventre, on s’est rendu compte qu’on n’avait rien en commun. Et de ça aussi Maria était d’accord.

Pour les médias, encore une fois, on avait des solutions différentes mais tout aussi efficaces. J’utilisais la discrétion pour éviter la presse à scandale. Ça m’avait bien réussi jusqu’ici. Et j’étais bien content que ma relation avec Apple n’avait jamais été officialisée. Maria, elle, déclarait qu’une autre solution était de vendre les informations. Elle confirma que c’était bien une technique de son petit-ami. Mais elle n’en était pas heureuse. Mon sourire s’effaça. Maria préférait avoir sa petite bulle sans que son petit-amie ne commerce les informations sur eux. Comme la fois où Ricci avait donné l’information pour officialiser leur relation à tous les deux. Heureusement, ça ne semblait pas être automatique. Ricci ne faisant pas tout le temps ça.

-Je comprends. Vous préféreriez vivre votre vie de couple dans votre bulle sans que votre petit-ami n’utilise ça pour s’enrichir… Mais, vous savez, rien ne dit qu’il ne va pas se rendre compte que vous n’apprécier pas cette manière de faire. Et qu’il va changer. Je pense qu’on peut continuer à changer même quand on a 40 ans.

C’était des remises en questions. Et les remises en question on en avait jusqu’à la fin de sa vie. Enfin, c’est comme ça que je voyais les choses du haut de mes 25 ans.

On continua la soirée ensemble jusqu’au moment où on décida de s’en aller. Maria ayant accepté ma proposition de la ramenée, elle m’avait donné ses clés et on avait embarqué dans sa voiture. Maria avait ouvert sa boite à gant où se trouvaient plusieurs cassettes. Elle opta pour le premier album de The Burning Fire. Je souris et démarrai. La voix de Kayden envahit l’habitacle et je souris. De toutes les cassettes qu’elle avait, Maria avait choisi celle de son ex. Maria était une femme étonnante.

-Très bon choix. C’est mon groupe préféré. Je les suis depuis le tout début. Kayden était un très bon chanteur mais Nathan est tout aussi bon de mon avis.


Je ne pris pas le risque de lui demander pourquoi ce choix. On peut aimer la musique en faisant abstraction des gens qui la composaient. A la place, je me mis à chanter. Je ne chantais pas juste. J’étais un mauvais chanteur. Mais j’aimais bien chanter quand même. On rigola pendant le trajet jusqu’à arriver à la villa Ricci.

-Voilà, on est arrivé.

Je souris.

-Ça a été un plaisir de faire votre connaissance. On se verra sûrement. A une fête chez Ricci ou l’autre.

Je souris.


@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 846
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Ven 18 Aoû - 9:32

Leave Me Alone Please ft. Robin North


J'étais totalement d'accord avec Robin, chaque couples étaient différents et il était difficile de faire des généralités, si chaque histoire d'amour se ressemblait, où était la part de magie? La part de romantisme de la rencontre entre un homme et une femme? J'avais hocher la tête pour approuver ce que disait l'acteur. "Vous avez parfaitement raison, et puis si tous les couples se ressemblaient, on n'aurait rien à se dire lors des soirées entre amis 'couple'" avait-je dis en souriant.


J'avais oser dire à Robin que certaines manies de Daniele n'était pas cautionner par moi-même comme le fait de vendre les informations à la presse. L'histoire de l'officialisation de notre couple était plus compliqué que cela. S'il avait fait un peu pression pour que j'accepte que l'on soit révélé au grand jour, c'était difficile pour moi étant donné que quelques semaines avant, j'étais avec Howard. J'avais prit cette commercialisation comme de la provocation. Robin pensait sincèrement qu'il pouvait encore changer, c'était plutôt attendrissant de voir quelqu’un penser comme cela. J'haussais les épaules "Il faut voir...Pour ma part, ça m'étonnerait...Mais il est plein de surprise alors pourquoi pas" Après tout, je ne pouvais pas réellement savoir, Daniele avait déjà bien changé avec Tony et même pour moi, il n'était plus l'homme à femme qu'il a été.

Quand nous nous étions retrouver dans la voiture, j'avais oser mettre le premier album de The Burning Fire, je faisais la part des choses, certes, je n'étais plus avec Howard et cela c'était très mal terminé entre nous, mais je ne pouvais pas enlever le talent de son groupe. J'avais toujours dans le mile car c'était le groupe préféré de Robin, j'avais sourit en entendant son avis. "Personne ne pourra remplacer Kayden mais je dois avouer que la direction qu'à prit le groupe avec l'arrivée des nouveaux me plaît, c'est frais et jeune."

Durant le trajet, ce ne fut que rire et chanson, Je me prit au jeu de chanter moi aussi tout en étant pas du tout juste comme Robin, je ne savais pas chanter, je ne savais même pas jouer d'un instrument, moi, mon métier, c'était manager, pas autre chose. Une fois arrivée à la villa Ricci, j'avais regarder Robin en souriant. "Merci beaucoup de m'avoir ramené...Ca va aller pour rentré?" Oui parceque...C'était ma voiture !






© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Robin North


Messages : 208
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 25
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   Dim 20 Aoû - 10:43



Leave Me Alone Please
ft. Maria Watson


Maria avait raison. Si tous les couples étaient les mêmes, il n’y aurait rien à partager avec les autres. Je lui souris en approuvant. Je me rappelle de ce genre de soirée avec Karen. Et c’est vrai que les anecdotes qu’on pouvait se raconter à ce genre de soirée tournaient toujours autour des couples qu’on formait.

Maria, elle, était heureuse dans son couple même si certaines choses chez Ricci l’ennuyaient comme le fait qu’il vendait des informations à la presse. Des informations sur leur couple. Je pouvais comprendre Maria… Mais je pensais aussi qu’il pouvait changer. Maria n’était pas aussi optimiste que moi. Même si elle affirma que son petit-ami était plein de surprises. Je souris.

-L’avenir vous le dira.

Après notre conversation au bar, on reprit la voiture de Maria. Je la conduisais chez elle pour être sûr qu’elle rentre sans se prendre un mur après tout l’alcool qu’elle avait bu. Dans la voiture, Maria avait choisi The Burning Fire. Et ce fut l’occasion de parler de ce groupe qui était mon favori. Maria aimait l’ancien mais la nouvelle mouture ne lui déplaisait pas. J’approuvai de la tête en regardant la route.

-Oui, je suis d’accord avec vous. La nouvelle version de The Burning Fire a un son vraiment inédit. Quelque chose que je n’avais jamais entendu avant et que j’adore. La voix de Nathan et d’Apolline est vraiment unique. J’aime autant que l’ancien The Burning Fire.


C’était différent mais tout aussi bon. D’ailleurs, je me mis à chanter. Et Maria ne tarda pas à m’accompagner. On chantait tous les deux très mal ce qui provoqua quelques fous rire. On allait pas faire carrière dans la chanson, ça c’est sûr.

Après s’être bien amusé tous le long du trajet, on arriva devant la grande villa Ricci à Beverly Hills. Je sortis de la voiture en même temps que Maria qui me remercia de l’avoir ramenée avant de s’inquiéter de mon propre sorte. J’étais venu ici avec sa voiture. Je lui rendis, d’ailleurs, les clés.

-Oui, ça va aller. Je vais appeler un taxi et retourner près du Crazy Ginger récupérer ma voiture.

Je souris.

-Passez une bonne fin de soirée et remettez mon bonjour à Ricci.

Je m’éloignais alors de la villa pour me diriger vers la cabine téléphonique la plus proche. J’appelai un taxi qui ne tarda pas à arriver.



@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leave me alone please |ROBIN| TERMINER   

Revenir en haut Aller en bas
 

Leave me alone please |ROBIN| TERMINER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» Rp avec Robin ?
» je croyais que c'était terminer...
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: South L.A. :: The Crazy Ginger-