AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Feels Like A Nurse [PV Howard][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hank North


Messages : 588
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Feels Like A Nurse [PV Howard][TERMINE]   Mer 7 Juin - 17:57



Feels Like A Nurse
ft. Howard Stone


Ma visite à Alexie terminée, j'étais déjà au moins rassuré à son sujet. Elle restait en observation, mais ses jours n'étaient pas en danger et elle n'aurait pas de séquelles... Quant à savoir si elle était suicidaire... Putain, ses deux derniers amours étaient partis en fumée, comme ça, sans dire au revoir ! C'était compréhensible de péter un plomb, non ? Moi j'en aurais déjà péter trois ou quatre à sa place !

Et ils lui avaient mis un putain de psy sur le dos... Bah, je doutais pas qu'ils avaient de bonnes intentions, les toubibs. Mais je pense que la meilleure thérapie pour elle, ce serait de voir ses amis...

Le problème, c'était que... ben... De notre petite bande de (presque) joyeux lurons, y avait plus que moi qui tenait sur mes deux jambes. Atticus allait pas tarder à pourrir six pieds sous terre, Alexie était à l’hôpital avec un magnifique collier autour du cou et Howard...

Pour Howard, j'allais direct me faire ma petite idée sur le sujet... Voir dans quel état les androïdes l'avaient mis.

Je me garai, un peu de travers, sur le parking du Good Samaritain Hospital, en plein Downtown. Et aucun doute que je m'étais pas gouré d'adresse : je savais pas comment ils le savaient, mais ces rapaces de journalistes étaient déjà à grouiller devant l'entrée, appareil photo à la main. Mmm... Si je rentrais par là, j'allais me faire mitrailler, arrêté pour quelques questions vu que j'étais clairement un proche de Howard (ce qui me valait pour une part ma réputation de pistonné du clip)... Et me connaissant, l’hôpital allait avoir encore quelques clients de plus.

Je me laissai aller en arrière sur l'appuie-tête de mon siège et fermai les yeux deux secondes pour réfléchir. J'étais en plein tournage d'un film en commun avec mon filleul, c'était pas le moment de me faire mal voir. Pas tant pour ce que ça me ferait à moi, mais aucun doute que si le tournage était interrompu, ça allait aussi porter préjudice au gamin, alors...

Je pris un moment pour calmer mes nerfs et fumer une clope, respirant profondément même si d'entendre les propres battements de mon cœur était énervant.

Je mis mes lunettes de soleil de pilote sur mes yeux et sortis de la voiture. Les journalistes, à environs 50 mètres, avaient les yeux rivés sur l'entrée... Je fermai quand même ma portière sans la claquer trop fort puis, la verrouillai en vitesse. Je me dirigeai ensuite vers l'entrée des ambulances, au niveau des urgences.

Là, je me fis arrêter par une infirmière alors que, ni vu ni connu, j'avais suivi deux ambulanciers portant une civière.

-Qu'est-ce que vous faites là?

L'infirmière, toute jolie mais les poings bien campés sur ses jolies petites hanches (et, au point où j'en étais, j'avais le décodeur pour ce genre de posture) me regardait en fronçant les sourcils.

-Et merde...

Elle me pointa d'un petit index aussi furieux que verni.

-Vous n'avez rien à faire ici ! Cette aile de l’hôpital est strictement réservé au personnel et aux patients admis en urgence !

Je plaçai mes deux mains en signe d'apaisement et aussi pour lui intimer de crier moins fort avant que je ne me fasse jeter.

-Écoutez, M'dame... L'entrée principale est criblée de foutus journalistes et je viens voir Howard Stone qui a été admis ici dans la nuit.

Son regard changea, mais pas pour être rassurant. Et ce ne fut qu'à ce moment-là que je remarquai les cernes sur son visage. Il était 11:00 et à mon avis, ce petit bout de femme venait de faire la nuit...

-Howard Stone... Oui... Le pauvre...

Mon cœur accéléra le rythme...

Elle me regarda à nouveau, comme si elle me voyait vraiment pour la première fois.

-Mais oui ! Vous êtes cet acteur, là, qu'on voit dans leur clip!

Je hochai la tête vigoureusement, voyant là un espoir d'en savoir un peu plus.

-Ouais ! Ouais ! C'est ça ! Hank North ! Faut que je voie Howard ! Dites-moi qu'il est pas mort!

Elle secoua la tête, beaucoup plus compatissante maintenant.

-Oh non ! Oh mon dieu, je m'en veux de vous avoir fait croire cela une seule seconde ! Non, Monsieur Stone a été agressé, très durement, mais ses jours ne sont plus en danger!

Plus ? Plus ?! Oh bordel... Je frottai très fort mes yeux de l'index et du pouce parce que je crevais de mal au crâne maintenant. Je sentais que la jeune femme me prenait par le bras pour m'attirer un peu à l'écart.

-Ça va aller ?

Je hochai la tête, les yeux plissés mais essayant de sourire quand même.

-Ouais... Je serais pas contre un peu d'aspirine...

-Je vais vous chercher ça...

Elle revint, j'avalai l'aspirine et elle daigna me guider jusqu'à la chambre d'Howard via tous les détours que le personnel lui-même empruntait pour éviter les médias.

Et ce fut comme ça que je me retrouvai au chevet d'un Howard complètement défoncé, dans le sens le plus strict du terme, pour une fois. Si l'infirmière ne m'avait pas certifié qu'il s'était agit de Howard Stone... Je l'aurais pas reconnu.

Il était en train de dormir... Alors, je m'étais assis dans le fauteuil et j'avais attendu, les yeux fermés...

Je n'avais aucune idée de l'heure qu'il était quand je les rouvris après avoir entendu un gémissement étouffé...

Me redressant, je m'adressai alors à Howard, sans gueuler.

-Howard ? T'es réveillé?

Avec ses yeux comme ceux d'un poisson télescope, c'était difficile à dire. Je pris sa main dans la mienne.

-C'est moi... Hank... Putain mais qui t'as défoncé comme ça ?

@ Billy Lighter


Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1070
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Feels Like A Nurse [PV Howard][TERMINE]   Sam 10 Juin - 13:28



Feels Like A Nurse
ft. Hank North


Après la visite d’Apolline j’avais eu celle du médecin. Il m’avait fait l’constat d’mon état et c’était pas cool… Les côtes c’était rien… Ça faisait mal mais ça s’réparait… Mais les fracture et coupures sur mon visage et mon genou explosé, c’était beaucoup moins cool… Moi qui me plaignais de ce que m’avait fait Jack, c’était rien comparé à maintenant.

Mais l’pire c’est que j’avais mal. Et que le médecin, il voulait pas m’donner plus de morphine. Il disait que c’était pas recommandé vu tout ce que j’avais « absorbé » la veille. Il m’parlait sur un ton condescendant comme si j’étais qu’un pauvre junkie… J’suis pas un junkie. J’l’aimais pas ce médecin…

La seule qui était gentille c’était l’infirmière. Elle faisait tout pour que j’dorme bien… Même si, elle non plus elle voulait pas m’donner de la morphine. Au moins, elle venait m’réconforter un peu de temps en temps.

L’reste du temps, j’dormais de toute façon. Mais plus j’étais conscient de la situation plus mon sommeil était agité. J’revoyais les flash d’la bagarre et, aussi, tout ce que j’avais fait avant et que j’regrettais. J’savais pas ce qu’était devenue Olivia… J’savais pas si elle avait vu quelque chose ou si elle était partie comme ça… J’savais absolument pas. J’sais pas si Alonso l’avait vue ou non.

Tout s’bousculait dans ma tête… Et la douleur n’arrangeait rien à ça. Pour ça que j’voulais plus de morphine. Pour plus rien comprendre et plus rien sentir. C’était mieux.

Là, j’dormais… Et j’voyais Jimmy Reed dans ma tête. Il s’marrait… Et cette vision même me fit gémir… Dans mon sommeil et en dehors. J’me réveillai doucement en faisant un drôle de grimace contrariée.

Y’avait un homme dans la pièce… Il était blond. J’m’arrêtai de respirer deux secondes. P’tain, Jimmy Reed était là et il venait m’achever ! J’crois qu’mon p’tit stresse dura quelques secondes avant que je ne reconnaisse le visage et la voix d’Hank. Et il confirma lui-même qu’il était Hank.

J’laissai échapper un soupir de soulagement. Et un p’tit sourire aussi. Après Apolline, j’avais l’droit à la visite d’Hank. Manquait plus qu’Alexie et toutes les personnes qui comptent seraient venues me voir. Hank, c’était mon meilleur ami depuis 17 ans. L’était toujours là quand j’en avais besoin.

Et j’crois qu’aujourd’hui, j’en avais besoin.

Il me demanda qui m’avait refait l’portrait. Il criait pas comme il avait l’habitude de le faire. Et j’fis une mine grave. Il avait pris ma main.

-Ouais, j’suis réveillé…

J’allais pas jusqu’à dire que j’allais bien… J’suis un bon menteur, pas un menteur à la con. Y voyait bien que c’était pas la forme.

-Les Los Diablos…

Hank savait d’où j’venais. J’lui avais déjà parlé des Los Diablos et de la drogue que je leur ai achetée pendant quelques années. Mais j’crois pas lui avoir dit que Jimmy Reed était à la tête. J’sais plus… J’crois pas…

-J’sortais du Dizzy quand ils m’ont attaqué à six dans une ruelle. J’ai rien fait, pourtant… J’vais presque jamais dans l’Eastside. J’aime pas l’Eastside. J’ai rien fait au Los Diablos.

J’mentais. J’savais en détail ce qui avait conduit à ça. Et j’pouvais pas m’empêcher de cacher la vérité même à mon meilleur ami même si j’savais que j’pouvais tout lui confier. Comme un instinct de survie mal placé ou un réflexe…

-J’suis content que tu sois là, mon pote… C’est l’hôpital qui t’a prévenu ? La jolie infirmière m’a dit qu’ils avaient appelé mes proches…

Je serrai un peu plus sa main.

@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 588
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Feels Like A Nurse [PV Howard][TERMINE]   Jeu 15 Juin - 11:29



Feels Like A Nurse
ft. Howard Stone


Alors que Howard reprenait doucement et douloureusement conscience, je remarquai la figurine Playmobil sur la table de nuit. Un petit batteur, tout nickel, tout net... Rien à voir avec l'homme qui se trouvait actuellement dans le lit devant moi. Quand Howard prit la parole en disant qu'il était réveillé, me rassurant au plus haut point, je pris le jouet pour chipoter avec... Comme je l'aurais fait avec une boule anti-stress, faisant bouger ses bras qui tenaient des baguettes de plastique.

Le jouet dans ma main libre, qui ne tenait pas celle de Howard, je me laissai tomber sur le dossier du fauteuil, j'avais voulu savoir qui l'avait mis dans cet état. Et la réponse, directe, ne me surpris pas le moins du monde.

-Et merde, Howard !

J'étais déjà pas très pour qu'il prenne de la coke dans de telles quantités... Mais avec Howard, la drogue impliquait bien plus de problèmes que la substance et ses effets.

-C'est pas comme si t'étais ruiné ! Pourquoi tu payes pas ces connards en temps et en heure ? Tu peux me le dire ça ? T'aimes vraiment bien l'odeur de la merde!

Je parlais d'un ton ferme, mais je ne criais pas. Et si je jouais avec le Playmobil à l'effigie de Howard Stone, mon mal de crâne s'était vachement atténué... En fait, j'avais l'impression d'être passé d'un moteur essence, nerveux, à un moteur diesel... Et c'était comme si la puissance de démarrage et la reprise me manquaient. Enfin, bref, tout ça pour dire que je soupçonnais un peu l'infirmière qui m'avait filé de l'aspirine de ne pas m'avoir donné QUE de l'aspirine.

Je me sentais un peu... mou... J'avais l'impression de planer légèrement, en fait.

Howard entra un peu plus dans les détails de l'histoire et je me sentais monter dans les tours, contre les Los Diablos, mais extrêmement lentement par rapport à d'habitude. Bordel, mais elle m'avait drogué à quoi, la nana ?

Je me frottai les yeux, comme pour ajuster ma vision.

-A six...

J'étais pas un expert en gangs... Mais ça ressemblait quand même vachement à un règlement de compte. Howard clamait son innocence... Et moi, je grimaçais. Mouais, on me l'a fait pas, mon petit Howard.

-La plupart des gangs sont pas réputés pour être intelligents, Howard. Mais de tous ceux dont on peut suivre les fabuleuses aventures dans la presse, faut avouer que c'est les Los Diablos qui on l'air de s'en tirer le mieux.

Rarement, ils se faisaient prendre... Et quand c'était le cas, c'était pas des gros dealers. Au contraire des South Panthers qui faisaient l'objet d'une belle rafle à peu près une fois par mois. Ou qui étaient pris dans des règlements de compte, des combats de rue avec les Hells Angels pour des problèmes de pigmentation ou autres... Tout du moins, c'était ce que laissait entendre la presse.

Les latinos de l'Eastside, eux, faisaient rarement des coups d'éclats... Du genre essayer de trucider une rockstar. Parce que je suis désolé mais vu l'état de mon pote, c'est plus des coups et blessures volontaire ! C'est une tentative de meurtre !

-Alors, t'as rien fait ? T'es sûr que t'as rien fait ? En plus de leur devoir des thunes, t'aurais pas baisé la mauvaise latina, par hasard... La petite sœur d'un membre du gang par exemple?

On savait jamais, avec Howard. Et il l'aurait probablement pas fait exprès, si c'était le cas.

Howard me demanda si c'était l’hôpital qui m'avait prévenu, je secouai la tête alors que j'avais senti sa main serrer la mienne.

-Non, c'est Nathan qui m'a appelé... Il était complètement paniqué... Il veut que je prenne les armes contre les androïdes qui t'ont fait ça.

Je rigolai un peu.

-Je doute être sur la liste officielle des proches à appeler en cas de problème.

C'était Nathan qui m'avait appelé pour Howard et Jessica Hill qui m'a prévenu pour Alexie...

-Mais si t'aimes pas l'Eastside à ce point-là, Howard, qu'est-ce que tu foutais en plein territoire des Los Diablos?

C'était tout simplement du suicide d'aller dans l'Eastside alors qu'il savait très bien que les Los Diablos avait une dent contre de lui... Si c'était pas ses propres géniteurs qui essayeraient de le buter s'ils le revoyaient dans le coin...

@ Billy Lighter


Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1070
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Feels Like A Nurse [PV Howard][TERMINE]   Ven 16 Juin - 11:41



Feels Like A Nurse
ft. Hank North


Hank était bien là. Il s’était d’jà emparé de mon p’tit Howard miniature que m’avait offert Apolline. Il jouait avec alors que j’lui disais que j’avais été attaqué par les Los Diablos. J’voyais pas l’intérêt d’lui cacher ça. Il savait pour les dettes que j’devais à ce gang. Mais j’crois pas qu’il savait pour Reed. Du coup, ça l’surprenais pas du tout. Je baissai les yeux comme un gosse qu’on réprimande quand il se demande pourquoi est-ce que je m’étais pas contenté d’payer dans les temps. Y’avait plusieurs raison à ça. La première était que j’avais pas assez de thunes pour couvrir toutes mes dettes plus mes dépenses. J’devais pas que de l’argent pour la drogue. Et j’devais pas que de l’argent aux Los Diablos.

-Parce que c’est pas possible… J’avais déjà les dettes de jeu à payer pour quatre mafias… Et mon argent est parti là-bas. Y’en avait plus pour les Los Diablos, du coup… J’ai déjà vendu ma Ferrari cette année pour couvrir un max de dettes. J’ai une Mustang merdique maintenant…

Et y’avait Reed. Et j’voulais pas lui faire le plaisir de lui donner tout l’argent qu’il voulait. Pas après la villa, pas après hier soir. Surtout qu’maintenant, j’allais devoir payer les frais d’hôpitaux… Et qu’Olivia, qui était la fille de Reed, m’avait sifflé un peu d’argent en drogue et en alcool. Et j’comptais ça dans l’argent remboursé. J’lui dois plus que 99 900 environs, maintenant…

Hank était plutôt calme. Ça lui ressemblait pas. C’était p’tètre parce qu’il avait peur que j’me brise en mille morceau s’il parlait trop fort. Il peut y aller… Mes os sont déjà tous brisés, t’façon. J’suis plus sur un. D’ailleurs, c’était pas si simple de parler. J’avais mal. Mon genou m’lançait mais, comparé à ce que j’avais senti hier, c’était pas grand-chose.

J’racontai, le mieux que je pouvais, que les Los Diablos m’avaient tabassés à six. C’était pas du jeu. J’pouvais rien contre six gars armés de poings américains… J’pouvais déjà rien contre Amon, alors. Hank fit une grimace alors que j’tentais de lui mentir en disant que j’avais rien fait. Il déclara que les Los Diablos, parmi tous les gangs de L.A., étaient ceux qui s’en tiraient le mieux. J’fis la moue. Et je soupirai.

-J’sais… Ils sont bien dirigés…

J’fis la grimace rien qu’en disant ça. La douleur se mélangeant à un sentiment de dégoût par rapport à Reed. Ce type était à la tête de BSC… Et d’un gang de latinos de l’Eastside. Personne croira jamais que la deuxième proposition est vraie. Et Reed a les moyens d’faire taire ceux qui tenteraient d’le vendre. J’venais d’goûter à son pouvoir ce soir.

Mon mensonge, il avait pas fait mouche. Hank n’y avait pas cru. C’était l’problème de mentir aux gens qui me connaissaient trop bien. Ils savaient quand j’mentais. Il était pas convaincu que j’avais vraiment rien fait. Il faut dire que c’était pas facile à avaler… Les latinos m’auraient pas frappé en pleine rue sans raisons. Ils étaient pas cons comme le soulignait Hank. Et il se demanda si j’avais pas simplement baisé la mauvaise fille. Je tiquai à ça. Hank avait mis l’doigt dans l’mille… Même si c’était pas une p’tite sœur mais une fille. Et que c’était pas un membre mais le chef du gang. Mais j’fis que hocher la tête négativement et sans grand conviction en échappant au regard d’Hank.

-Non…

J’ai jamais aussi mal menti d’ma vie. Et j’fis la moue en m’en rendant carrément compte. C’était pas simple de mentir à Hank… Mais là, j’venais de dire un « non » qui puait le « oui ». Et p’tètre que j’mentais si mal parce que, inconsciemment, ça devenait trop lourd à porter.

Mais ça m’empêcha pas d’change de sujet pour me libérer de tout ça. J’voulais savoir qui avait prévenu Hank. Si c’était bien l’hôpital ou quelqu’un d’autre. Il m’lâcha que c’était Nathan qui l’avait prévenu. Jerry The Kid avait mis ma « p’tite » mésaventure dans son délire d’androïde. Ça me fit rigoler… Mon corps aimait pas que j’rigole, ça faisait mal.

-P’tain, il est vraiment atteint…

J’crois que j’aurais préféré que ça soit les androïdes. Au moins, si ça avait été eux, j’aurais été sûr que c’était pas ma faute. En tout cas, si c’était Nathan qui avait prévenu Hank et Timmy qui avait prévenu Apolline, j’supposais que « mes proches » se résumaient à Timmy selon l’hôpital. Et rien qu’d’y penser j’fis une moue triste. Pas facile, aujourd’hui, d’faire le type qui s’en fout d’tout.

Hank disait qu’il doutait être sur la liste officielle des proches à appeler. Pourtant, ça aurait été pertinent dans mon cas. C’était une des personnes les plus proches de moi.

-Bah t’sais, j’crois qu’ils font mal leur liste. J’crois que « les proches » qu’ils ont appelé pour moi c’est juste Timmy… Apo’ a été prévenu par Timmy. Et j’suppose que Nathan aussi. Timmy c’est juste mon manager…

J’avais pas d’famille en même temps à part mes quelques amis proches et Apolline. J’soupirai et j’finis par lâcher la main d’Hank parce que ça demandait trop d’effort.

Mais j’échappai pas longtemps aux questions d’Hank. Et quand il revint sur l’Eastside et le pourquoi j’y étais, mon visage se ferma brusquement. J’avais pas réfléchis, voilà pourquoi j’avais finis dans l’Eastside. J’pensais que ça ferais peur à Olivia… Mais j’devais avouer que c’était à moi que ça faisait peur et pas à la fille de Reed.

-J’sais pas…

Je fermai les yeux brutalement avant d’les rouvrir.

-Atticus est mort. J’ai déconné. J’voulais m’changer les idées et j’ai pas réfléchis. J’suis allé au Dizzy. J’pensais pas que toutes ces conneries arriveraient.

J’parlais du tabassage et de ce qui s’était passé avec Olivia. Mais j’osais pas regarder Hank parce que j’aimais pas constater que j’avais fait l’con. D’habitude, j’constatais pas.


@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 588
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Feels Like A Nurse [PV Howard][TERMINE]   Mar 20 Juin - 10:57



Feels Like A Nurse
ft. Howard Stone


Entre six gars et quatre mafias, les chiffres que me sortait Howard étaient légèrement inquiétants. Je savais qu'il jouait, qu'il pariait et qu'il achetait bien plus de drogues que son pauvre corps ne pouvait en supporter. Mais jamais je n'avais imaginé qu'il était financièrement autant dans la merde.

Gardant le petit batteur de plastique dans mon poing fermé, comme si moi aussi j'avais une soudaine envie de l'écraser, je passai ma main libre sur mon visage avant de le regarder à nouveau.

-Et l'incendie de ta villa ? C'est pas un pyromane comme le disent les journaux alors, j'imagine...

J'écartai les bras en signe d'impuissance, parce que c'était exactement ce que je ressentais là. Y avait rien de pire comme sensation pour un protecteur comme moi que celle-ci : je pouvais protéger Howard et Alexie des autres, à mes détriments même, je m'en foutais. Mais les protéger d'eux-mêmes, c'était une autre histoire...

Surtout s'ils se mettaient dans la merde avec des gangs... Parce que les Los Diablos, pour ce que c'était qu'une bande de petits délinquants fut une époque (quand j'étais moi-même adolescent, ce qui m'avait valu quelques bagarres avec eux), ils avaient salement évolué... Et pas en bien... Howard était d'accord là-dessus, affirmant qu'ils étaient bien dirigés.

Je soupirai...

-Putain... Et vous êtes quitte maintenant ? Je veux dire... Ok, c'est bon, ils t'ont eu. Sont contents?

N'empêche que toutes les histoires à la con de Howard avec Los Diablos dataient pas d'hier et ça avait jamais été aussi loin. Ok, il ne les remboursait pas... Mais jusque-là, la célébrité de Howard l'avait en quelque sorte préservé de ce genre de chose parce qu'il semblait que Los Diablos ne voulait pas se risquer à paraître dans les journaux suite au passage à tabac d'une rockstar...

Mais quelque chose devait avoir changé. Et même si le batteur jurait que non et qu'il était très difficile de décoder son visage tuméfié, je savais qu'il mentait. Et il mentait mal, pour une fois. Preuve en était qu'en plus, il m'aiguilla sur une autre conversation, à savoir comment j'avais été mis au courant de sa situation merdique.

Nathan... Howard pouvait dire tout ce qu'il voulait sur ce gosse, sa terreur au téléphone n'était pas jouée. Sûr, il était spécial et probablement qu'un petit séjour en psychiatrie lui ferait du bien, mais il était super gentil.

La façon dont Nate m'avait présenté les choses fit rire Howard, mais pas longtemps et je grimaçai de le voir souffrir comme ça. Bon, ok, Howard a d'énormes défauts, mais c'est pas un mauvais gars. C'est juste un petit morpion de l'Eastside qui veut jouer les caïds insensibles alors qu'il a un cœur en guimauve. Mais ça, je dois être une des rares, avec Alexie, à le savoir.

Quand le batteur reprit la parole, je pus saisir une forme de tristesse sous son habituel ton nonchalant un peu tremblant à cause de la douleur... et probablement un peu du manque aussi. Parce que j'étais pas spécialement une lumière, mais je me doutais bien que si on lui filait pas plus d'anti-douleurs, y avait un putain de raison.

Il disait que sur la liste de ses proches, il ne devait y avoir que Timmy et que ces listes étaient mal faites... Sauf que s'il l'avait pas fait lui-même, ce qui ne m'étonnerait pas, fatalement, Timmy restait la personne qui allait de soi...

-Mec... Si tu veux, je t'emmènerai faire cette putain de liste qu'ils mettront dans ton dossier médical. S'ils ont appelé Timmy, c'est probablement que tu leur a pas filé de liste...

Je recadrai alors la conversation sur l'Eastside, là où tout avait commencé pour Howard et là où tout avait failli finir hier soir.

Question : pourquoi l'Eastside alors que c'était le quartier qu'il avait tout fait pour fuir ?

Réponse ? La même qu'Alexie : Atticus était mort.

Je soupirai plus fort. Parce que c'était très compréhensible. La mort d'Atticus avait affecté mes deux amis bien plus que moi-même. Je faisais aussi partie de la bande... Mais j'étais plus vieux, plus désabusé et surtout, on pouvait pas s'en vouloir et on pouvait en vouloir à personne pour la mort d'Atticus. C'était juste pas de bol...

Pas que j'étais resté insensible à la mort de la rockstar, mais je n'étais pas aussi proche de lui, même en faisant partie de la même bande, que Alexie qui était sa petite amie ou Howard qui partageait sa passion pour la poudre et l'alcool à l'excès. Et puis, fallait le suivre, Atticus, parce qu'il avait un sens de l'humour que j'avais toujours eu du mal à capter. Ça créait des incompréhensions entre nous et comme j'étais ce que j'étais, ça partait parfois bien en couilles et des coups se perdaient. Ce qui ne voulait pas dire que je ne l'aimais pas pour autant.

Je me sentais fatigué là, d'un coup... Enfin, ça faisait un moment que je me sentais vaseux alors que j'aurais été sensé partir dans tous les sens...

Je m'appuyai sur le lit de Howard, bras croisés, la tête posée dans le creux, le regard levé vers le batteur.

-Mouais... Je sais... T'es pas le seul à avoir déconné à cause d'Atticus, p'tit gars... Et je sais pas lequel de vous deux à gagné le concours de la plus grosse connerie... Toi et Los Diablos ou Alexie et son putain de ravin...

Je marquai une courte pause avant de rassurer direct Howard :

-Elle a pratiquement rien. Des côtes cassées et des égratignures... On peut pas en dire autant de sa bagnole.

Je lui souris.

-T'as définitivement gagné pour ce qui est des blessures. Mais vous m'avez tous les deux foutu le trouillomètre à zéro.

@ Billy Lighter


Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1070
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Feels Like A Nurse [PV Howard][TERMINE]   Mer 21 Juin - 19:03



Feels Like A Nurse
ft. Hank North


Dans sa main Hank martyrisait mon p’tit batteur. J’le regardais faire en espérant sincèrement qu’il n’allait pas l’casser. C’était un cadeau d’Apolline et j’connaissais Hank. J’regardais la main d’Hank en m’disais que j’devais beaucoup trop d’argent… J’le savais. Et ça désespérait Hank. Ça désespérait plein d’monde. Mais quand j’étais devenu rockstar, j’avais tout de suite eu beaucoup d’argent. Et j’croyais, qu’en de telles quantités, c’était pas possible de plus en avoir. Ben si, c’était possible…

Et Hank fit le rapport avec l’incendie de ma villa. J’hochai la tête.

-Non c’est pas un pyromane… J’crois que c’est les Los Diablos aussi…

J’baissai un peu la tête alors qu’Hank montrait son impuissance. J’soupirai. J’étais sûr que c’était Reed qui avait commandité l’incendie de ma villa. C’était logique. Mais Apolline n’était pas d’accord. Elle pensait que c’était pas Reed. Mais j’préférais m’dire, encore aujourd’hui, que c’était lui.

Reed dirigeait les Los Diablos… Et depuis que c’était lui, le gang était devenu prudent et, donc, plus dangereux. C’est pour ça que j’préférais, dernièrement, arnaquer les South Panthers… Parce qu’ils étaient débiles et pas discret. Et qu’ils se risqueraient pas à m’tabasser au coin d’une rue, eux. Il faut dire, que j’pensais que les Los Diablos auraient pas les couilles non plus de le faire. Mais j’m’étais trompé. Mon statut ne m’avait pas protégé sur ce coup-là…

Hank se demanda si moi et les Los Diablos, on était quitte. J’haussai les épaules et j’soupirai.

-J’espère… Parce que si ça, c’est pas être quitte… C’est qu’ils m’ont raté.

Et à cette idée, j’eus une sueur froide. Et si ça suffisait pas à Reed ? Si la mission d'Alonso c’était d’me tuer ? Je secouai la tête pour plus penser à ça. J’devais m’dire qu’il oserait quand même pas aller jusque-là… Pas juste parce que j’lui devais 100 000 dollars et que j’avais été un p’tit peu trop loin avec sa fille. La mort c’était trop cher payé… Et, devant Hank, j’clamai, de toute façon, mon innocence. J’voulais pas lui parler d’Olivia. J’avais pas envie d’parler de ça. J’avais déjà eu assez de leçon de morale comme ça.

Alors la conversation changea parce que j’avais envie qu’elle change. Mais c’était pour déplorer que, pour l’hôpital, mes proches c’était juste Timmy. J’avais des amis. J’avais plein d’amis. Y’avais Hank, Alexie, Bailey et plein d’autres. L’hôpital pourquoi, ils avaient pas appelé l’un de ceux-là ? J’pris un air triste… Mais Hank, lui, il disait que c’était parce que j’avais pas donné d’liste qu’ils avaient sonné à Timmy. J’relevai le regard vers Hank. Faut donner une liste ? J’savais pas.

-Ah… J’savais pas… Ok, on ira la faire ensemble. Merci.

L’était dit nulle part qu’on devait donner un liste. Et comme on parle de moi et de mes amis dans la presse, j’pensais qu’ils sauraient qui ils devaient appeler. Mais ça marchait pas comme ça, apparemment.

J’échappai pas longtemps aux questions d’Hank sur hier soir. J’pensais pourtant avoir redirigé la conversation ailleurs. Mais Hank voulait savoir, tout comme Apolline quelques heures plus tôt avait voulu savoir, pourquoi j’avais été dans l’Eastside alors que j’aimais pas cet endroit. Et j’en vins à la même conclusion, la même excuse que tout à l’heure : « j’sais pas », « j’ai déconné », « Atticus est mort ». Et son soupire me fit, encore, baisser la tête. J’savais pas quoi dire d’autre alors j’disais rien.

Et Hank s’appuyé sur le lit, ce qui fait que j’pouvais l’regarder de haut maintenant. Il était désespéré. Mais calme. Et c’était rare de voir Hank calme. C’était pas l’mot qui le définissait le mieux. Tout comme le mot « mature » me définissait pas. Il déclara, en me regardant, que j’étais pas l’seul à avoir déconné à cause de la mort d’Atticus. Qu’Alexie, elle aussi, avait déconné. Alexie ? Ma bouche s’entrouvrit de surprise et l’inquiétude s’afficha sur mon visage. Non… Pas Alexie.

Hank me laissa pas l’temps de m’inquiéter. Il me rassura sur l’état d’Alexie. Et disait que, niveau blessure, j’avais gagné.

-Putain…


Je me mordis la lèvre d’impuissance. Alexie, ça faisait un long moment que j’étais plus allé lui rendre visite. J’lui avais même pas téléphoné non plus. Même pas quand Atticus s’est tué. Et une vague de culpabilité s’empara de moi. J’aurais dû aller la voir au lieu d’me renfermer sur moi. J’savais qu’elle était en couple avec Atticus, en plus. J’suis trop con.

Je passai une main sur mon visage m’arrachant une grimace de douleur parce que j’étais passé sur mes bosses et mes bleus. Les anti-douleurs faisaient de moins en moins effets. Et j’sentais, déjà, le manque de coke venir me titiller les entrailles.

-J’aurais dû aller la voir… Pourquoi j’y suis pas allé ?

J’fixai Hank, le regard perdu. Il disait qu’il avait eu les jetons à cause de nous.

-J’suis désolé pour tout ça, Hank…


J’soupirai, fermant les yeux en m’rappelant la dernière fois que j’avais vu Alexie. C’était à sa propre émission où elle m’avait invité. Et ça datait de plusieurs mois. Et comment Hank m’en parlait, elle l’avait fait exprès. Alexie avait déjà eu des mauvaises passes. Elle avait déjà perdu son premier mari et maintenant, elle venait de perdre son petit-ami. Et j’avais pas levé le p’tit doigt… Rien… Et maintenant, la culpabilité était en train de me bouffer si bien que j’en devenais malade. A moins que ça soit le manque. Je serrai mon ventre comme un p’tit môme qui a une indigestion mais c’était pas pratique parce que j’avais très mal aux côtes. J’gémis un peu de douleur avant de rouvrir les yeux sur Hank.

-Dis-moi qu’elle va pas recommencer… Mieux, dis-moi que c’était un accident et que tu as juste mal formulé ta phrase…

J’voulais pas entendre qu’elle l’avait fait exprès. J’préférais entendre un mensonge rassurant, plutôt qu’la vérité crue.



@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 588
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Feels Like A Nurse [PV Howard][TERMINE]   Dim 25 Juin - 16:07



Feels Like A Nurse
ft. Howard Stone


Je n'essayais ni de raisonner Howard, ni de comprendre Howard. Ce que je voulais saisir, c'était comment on était parti des dettes qu'il avait à son passage à tabac dans une ruelle de l'Eastside par six latinos en passant par l'incendie de sa villa. Tout, selon Howard, était lié aux Los Diablos et je le croyais parce que c'était purement logique.

Howard avait merdé, plusieurs fois. Et maintenant, il était incapable de payer sa dette. Alors j'espérais que de s'être défoulé sur lui une bonne fois faisait qu'ils étaient désormais quitte. Ça fonctionnait pour moi, ça fonctionnerait pour Los Diablos, non ? Howard avait payé le prix du sang, c'était bon comme ça.

Howard nourrissait les mêmes espoirs que moi. Parce que si ce n'était pas le cas, c'était que ce n'était pas à l'hosto que les latinos voulaient envoyer Howard, mais à la morgue. Je vis le batteur grimacer et j'étais sûr d'avoir blêmi moi-même.

-Peuvent pas aller jusque-là, quand même...

J'avais dit ça dans un filet de voix étranglé. J'étais un putain de bagarreur, mais je savais que contre un gang entier, je pourrais rien faire, même pour protéger mon pote. Et puis, je pouvais pas non plus lui coller au cul tout le temps pour être sûr qu'il lui arrive rien.

Alors restait plus qu'à espérer, parce qu'on avait que ça.

Tant qu'à faire, autant faire en sorte que, si prochaine fois il y avait (ce que je n'espérais pas), je sois prévenu par l'hosto direct et pas en dernier avec un passage à tabac qui se change en une attaque d'androïdes.

-Ouais... On ira ensemble. Mais putain, essaye de faire en sorte qu'ils aient jamais à l'utiliser, pigé?

Je voulais avoir un ton ferme... Mais j'avais plus l'impression d'avoir parlé comme un bourré en fin de nuit... En réalité ? Je m'endormais. Et je ne voyais qu'une seule raison à ça : c'était tout sauf de la putain d'aspirine que l'infirmière m'avait filé... Et je voyais pas l'intérêt pour elle d'avoir fait ça. Sauf si... Sauf si Kate et sa plainte m'avaient précédés ici... Parce que l'infirmière m'avait reconnu... Et les nouvelles allaient vite, à L.A., les vraies comme les fausses !

J'essayais de résister parce que j'en avais pas terminé avec Howard. Fallait que je le mette au courant pour Alexie comme j'avais finalement du mettre la jeune femme au courant pour lui alors que ce n'était pas mon intention à la base. Bon... J'avais un peu menti en minimisant la gravité de l'état de Howard...

Et quand je voyais le visage démoli du batteur, je me disais que finalement, la minerve d'Alexie, c'était pas si grave que ça... Et puis... J'étais sûr qu'elle recommencerait pas une connerie pareille. Tandis que les Los Diablos, eux, c'était une véritable inconnue dans l'équation : ils étaient quittes ou pas ? Ils allaient continuer à poursuivre Howard ou lui foutre enfin la paix ?

Je vis bien que Howard s'inquiétait et culpabilisait. Je savais que Howard était capable de tels sentiments, même si la presse laissait penser le contraire. Howard était capable de remords, de culpabilité, de regrets... Son seul problème, c'était qu'il se rendait toujours compte des choses bien trop tard !

Et la came des mêmes latinos qui avaient voulu sa mort y était pas pour rien !

Affalé sur le lit de Howard, j'essayais péniblement de garder les idées claires. Mais si je lui avais dit pour « l'accident » d'Alexie, je pensais bien que je saurais pas aller jusqu'à lui dire que j'étais de nouveau en pleine procédure de divorce, pour changer. Mais c'était pas trop grave, pas grave du tout par rapport à Howard qui était cloué dans ce lit de merde avec un genou en bouillie à l'aube d'une putain de tournée.

Je frottai mes yeux, puis mon visage à deux mains, avant de répondre lentement à Howard qui, non seulement, s'excusait et demandait de préciser que ce qui était arrivé à Alexie était un accident.

-Heu... Ouais... Non... T'excuses pas. Soigne-toi et fait... en sorte que ce genre de connerie arrive plus. Évite... évite ce putain d'Eastside jusqu'à ta mort s'il faut.

Quant à lui répondre à propos d'Alexie... Bah... Ma tête étant trop lourde, je la laissai retomber sur le lit, en soupirant... Je rageais sans pouvoir réellement rager contre mon propre corps qui me trahissait...

-Nan... Pas un accident... Mais elle a freiné. Elle voulait pas vraiment le faire... Et elle recommencera pas. Dès... Dès... Putain... Dès qu'elle pourra sortir de l'hosto, j'irai... la chercher...

Je baillai un bon coup...

-Et elle viendra chez moi...

Je posai mes deux mains sur l'arrière de mon crâne, mes doigts emmêlés dans mes cheveux, et mon visage enfoncé dans le matelas, je râlai...

-'Tain... J'm'endors... T'y crois ça ?!... L'infirmière... M'a pas filé que de l'aspirine.

@ Billy Lighter


Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1070
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Feels Like A Nurse [PV Howard][TERMINE]   Lun 26 Juin - 18:14



Feels Like A Nurse
ft. Hank North


Les Los Diablos avaient frappé fort… Et j’voulais croire que c’était suffisant à leur bonheur. Si ça l’était pas, c’est qu’ils m’avaient raté. Et ça ne me rassurait pas… Et ça rassurait pas non plus Hank qui disait qu’ils pouvaient pas aller si loin. Sans en être sûr lui-même.

-P’tain, j’espère…

J’pouvais faire que ça. J’avais aucune idée de jusqu’où Reed pouvait aller pour sa fille. J’savais pas ce qu’il ressentait pour elle. J’crois que même Olivia le savait pas. En tout cas, j’voulais pas crever pour ce que j’avais fait. C’était injuste.

En tout cas, si jamais j’me fais encore attaquer (ce que j’espérais pas), j’aurais une liste avec mes vrais proches dessus parce qu’Hank allait m’aider à la faire. Même s’il voulait me faire promettre d’essayer de faire en sorte que les gens de l’hôpital aient jamais à l’utiliser. J’approuvai de la tête comme un p’tit enfant qu’on remettait à se place.

-Ok… Plus d’promenade dans l’Eastside…


J’en avais plus du tout envie, t’façon. Jamais plus j’y mettrais les pieds même pas pour aller au Dizzy.

La voix d’Hank devenait bizarre. On aurait dit qu’il avait bu deux ou trois verre avant d’venir. C’était p’tètre le cas. J’serais le dernier à lui en vouloir pour ça. J’étais pas un sale hypocrite.

En tout cas, il avait encore assez d’force pour me dire la mauvaise nouvelle concernant Alexie. Elle était à l’hôpital aussi parce qu’elle s’était crashée suite à la mort d’Atticus. Et j’m’en voulais de pas être allé la voir… De ne même pas lui avoir téléphoné alors que j’savais très bien ce qui la liait au chanteur. J’voulais savoir si elle l’avait fait exprès… J’voulais pas qu’elle l’ait fait exprès. J’voulais que ça soit de la pure malchance. Mais, il y avait peu de chance que ça soit ça…

Hank voulait pas que j’m’excuse. Juste que je me repose. Sa voix partait en couille et il avait du mal à enchainer les mots. Je penchai légèrement la tête sur le côté pour essayer d’capter son regard. Mais sa tête tomba sur le lit. Du coup, j’voyais plus son visage. Je levai un sourcil. S’était drogué où quoi ?

-Ok… T’façon, j’sais pas faire autre chose que me reposer, ici…

Et c’était un peu ça que j’aimais pas… Rester coincé à rien faire à part dormir, ça allait pas être cool. J’allais vite m’ennuyer… Sans oublier l’manque que je ressentais déjà bien trop.

Hank avait encore assez d’force pour parler et me dire que c’était pas un accident mais qu’elle avait freiner quand même. J’fis une moue triste. Faudra que j’aille voir Alexie dès que j’pourrais. J’pouvais pas vivre avec cette culpabilité-là en plus du reste. J’soupirai profondément alors qu’Hank arriva à articuler qu’Alexie allait venir chez lui quand elle sera sortie d’ l’hosto.

-Tu as bien fait… Elle a b’soin de compagnie.

Hank avait vraiment la tronche dans l’matelas… Et il déclara qu’il s’endormait parce que l’infirmière lui avait pas donné que d’l’aspirine. J’fis la moue.

-T’es sérieux ? Elle t’a drogué ? P’tain… Moi, ils veulent rien m’donner. C’est pas juste.

Hank avait eu le droit à un p’tite pilule de je-ne-sais-pas-quoi pendant que moi, j’allais mourir du manque… C’était un mauvais hôpital…

Hank ne me répondit pas.

-Hank, ça va ?

Je bougeai un peu sa tête et j’constatai qu’il s’était endormir. J’souris. Le pauvre, il avait été drogué à son insu. J’l’enviais mais, en même temps, j’savais qu’Hank détestait ça.

J’le laissai dormir car, même s’il était dans le gaz, il me tenait compagnie. J’le regardais repensant à tout ce qu’on avait dit. Jusqu’à-ce qu’une infirmière entre dans la pièce.

J’la regardai.

-J’crois que vous l’avez un peu trop droguée. C’est mal…

Elle ne dit rien se contentant d’appeler des renforts. Plusieurs infirmiers arrivèrent et, sans un mot pour moi, ils déplacèrent mon ami jusqu’en dehors de ma chambre. J’fis la moue.

-Vous pouviez le laisser-là… Il faisait rien de mal…

L’infirmière, une fois qu’Hank fut dehors, me sourit.

-Tout ira bien Monsieur Stone, on s’occupe de lui. Reposez-vous.

J’soupirai.

-J’peux avoir de la morphine ?

Elle refusa et répéta que je devais me reposer avant de s’en aller. Je levai les yeux au ciel me demandant bien ce qu’ils avaient fait d’Hank… P’tètre qu’il l’avait drogué pour lui retirer ses organes et les revendre. L’idée m’fit sourire avant que j’la prenne au sérieux et que je fasse une moue triste. J’aimais bien Hank. J’voulais pas qu’il se fasse charcuter par des types en blouse blanche.

Mes délires finirent par me fatigué au point que, moi aussi, j’finis par m’endormir non sans avoir une dernière pensée pour Alexie.



@ Billy Lighter


Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feels Like A Nurse [PV Howard][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Feels Like A Nurse [PV Howard][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Howard Shore
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Howard Keynes
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» MARISOL ∞ She feels in italics and thinks in capitals.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Hôpital-