AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Olivia Cortez


Messages : 497
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Mer 7 Juin - 22:23



Walking on the moon shadow Free




Cela doit bien faire deux heures que je marche sans vraiment savoir où je vais, la tête remplis d’images et de mauvaises décisions que j’ai prises et dont je désir plus que tout  oublier. Seulement je ne peux pas et ironie du sort, plus je tente de les chasser, plus elles se font omniprésente dans ma tête.

J’ai abandonné Stone, aussi lâchement qu’il m’avait quitté le soir de notre première rencontre et j’sais pas comment dealer avec ça. Mais comment il fait lui, pour toujours fuir ses responsabilités et continuer à se regarder dans une glace chaque jour ?

S’il meurt, j’suis vraiment dans la merde. Sauf si je mens.  Là, c’est lui qui meurt, et seul, comme le lâche qu’il est.

J’m’en veux mais en même temps, après l’ouragan qu’à causé la photo de la plage, je peux pas risquer de faire sauter un nouveau plomb à Jack s’il devait apprendre que j’ai encore traîné avec Howard.

Alors j’ai fait ce que je pouvais faire de mieux. Je l’ai amené au plus près des soins possibles, avec un maximum de compassion.  C’est vrai ! J’me suis excusé pour le pied coincé dans la portière !

Puis c’est limite un peu héroïque de l’avoir traîné jusque dans sa bagnole ! Il a l’égo tellement gonflé qu’il pèse  2 fois si c’est pas 3 fois  mon poids, juste en gel pour les cheveux et en amour propre !

Mes pieds me font souffrir et je décide donc d’abandonner mes chaussures.  De toute façon, j’ai cassé un talon en courant vers la cabine du téléphone. Alors je m’en fiche un peu de leur triste sort.  J’aurais bien appelé un taxi mais la gentille demoiselle qui me rapportait mon sac m’a dépouillé de mon argent. Putain ! Elle n’aurait pas pu se contenter de me voler le cadeau de Stone plutôt que de me voler mon argent ?

J’suis condamnée à errer dans l’Eastside  en plein cœur de la nuit !

Alors je continue mon chemin, pieds nues, mes bras croisés sur ma poitrine, frissonnant alors que tranquillement tous les effets de la coke finissent par se dissiper.  Je vais tout droit, je change de côté de rue, je reviens sur mes pas. J’sais plus trop où je suis ni quelle heure il est. Si Dom à remarqué mon absence, il doit être mort d’inquiétude et j’espère qu’il n’aura pas appelé Jack !

C’est plus fort que moi. Je fini par laisser couler mes larmes que je retiens depuis que j’ai laissé Stone à moitié mort sur la banquette arrière de sa voiture. J’ai une conscience MOI ! Même si je ne l’écoute pas autant que je devrais.

J’suis épuisée. Mes pieds saignent à force de marcher sur l’asphalte grise de L’Eastside.  Faut que je réfléchisse, que j’analyse et que je décide de ce que je dois faire maintenant.  Je m’assois sur la seconde marche d’un escalier en fer, plus ou moins stable. Et, levant les yeux, je me rends compte que je suis revenu à moins point de départ. J’suis dans la ruelle, derrière le Dizzy. Là où Stone s’est prit un retour d’ascenseur.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter


Dernière édition par Olivia Cortez le Mar 13 Juin - 3:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 281
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Lun 12 Juin - 13:39



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez


Il était temps d'y aller parce que demain allait être une longue journée ! La tournée de The Burning Fire prenait tout doucement forme, les roadies, comme Delfino, avaient terminé et réussi leur formation en pyrotechnie et il était grand temps de se mettre aux préparatifs. En ce qui me concernait, l'équipe de laquelle je faisais partie avait rendez-vous avec l'architecte qui s'était occupé de dessiner la nouvelle et imposante structure de la scène qui inclurait tout ce qu'il fallait comme caches pour dissimuler les feux d'artifices.

Cela ne m'avait pas empêché de venir passer la soirée au Dizzy. Je sortais un peu plus ces derniers temps vu qu'il y avait moins de boulot. Mais sentant que ça allait revenir sous peu, j'avais saisi ma chance de venir boire quelques verres, discuter avec certains habitués, danser un peu... et draguer un peu... Même si j'étais très mauvais à ce jeu-là et que j'en sortais une nouvelle fois bredouille.

J'avais espéré voir Delfino aussi, mais il n'était pas là. La formation et mon propre boulot à la tour et aux studios MTI nous avait séparé. C'était un peu contradictoire, le comble même de la frustration, quand j'avais pensé qu'en étant roadies tous les deux, on se verrait plus souvent.

Bien sûr, tout ça allait se stabiliser une fois le véritable travail commencé... Et là, on allait se voir tous les jours.

J'avais croisé Howard Stone, par contre ! Et j'avais été d'ailleurs un peu étonné de le voir au Dizzy parce que ce n'était pas vraiment son club préféré. Enfin, c'était plutôt l'Eastside qui n'était pas son quartier préféré... Pourtant, il avait grandi dans le coin, si je ne m'abusais. Il y avait avec lui une jeune fille blonde qui paraissait légèrement trop jeune pour traîner au Dizzy... Mais accompagnée de Howard, âge requis ou pas, je supposais que ça n'avait pas d'importance... Et puis, elle faisais peut-être juste jeune.

Et j'étais persuadé que c'était la fille de L.A.People en plus... Howard aurait-il une véritable petite amie pour une fois ?

Puis Howard avait disparu... Mais je ne l'avais pas vraiment surveillé non plus.

Je tirai donc ma révérence en prévision du lendemain... Si je sortis par l'entrée principale, je contournai ensuite le Dizzy par les petites rues pour aller retrouver ma voiture que je n'avais pas garée sur le parking du Dizzy, l'endroit favori des vandales et des voleurs qui pètent les vitres des véhicules pour voler ce qu'il y a à l'intérieur. C'était prendre un léger risque de se faire agresser, mais valait mieux ça que de risquer une seule griffe sur l'Impala. Je l'avais donc garée à l'écart, dans une rue pleine de restaurants où il y avait régulièrement des passants et, surtout, un bon éclairage public.

Mais alors que j'étais en chemin, mains dans les poches, ne traînant pas, je tombai nez à nez avec une scène étrange et effrayante qui me laissa d'abord bouche bée.

-Mais !... Bordel...

Une fille blonde, la fille blonde, celle qui était avec Howard, était assise sur les marches d'un escalier de secours, pieds nus, couverte de sang, le visage baigné de larmes. Ma première surprise passée, j'accélérai le pas. Et mea culpa, mais je me rendis compte que ce n'était pas tant pour la jeune fille que je m’inquiétais, mais pour Howard Stone.

-Hé ! Ça va ?

Bête question. Je voyais bien que ça allait pas ! Mais je n'avais pas trouvé meilleure réplique pour lui signifier ma présence.

-Je m'appelle Abel, je suis un roadie de The Burning Fire, je t'ai vue avec Howard... Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Je m'assis à côté d'elle sur l'escalier, la regardant de haut en bas... Ça faisait quand même beaucoup de sang et j'arrivais pas à déterminer si c'était le sien ou celui de quelqu'un d'autre.

-Vous avez besoin d'une ambulance?

J'essayais désespérément de ne pas poser mille questions à la fois... Et de les poser dans l'ordre de priorité adéquat.

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 497
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Lun 12 Juin - 19:55



Walking on the moon shadow Abel Hudson




Les évènements de la soirée repassent en boucle dans ma tête et me font vivre un véritable cauchemar éveillé. D’abord, la colère que j’ai ressentis en découvrant une lettre sur mon lit. Stone est entré dans ma chambre pour me narguer. Délibérément.  Il voulait que je le retrouve au Dizzy Warhol, mais pourquoi s’il n’avait pas envie de me revoir ?

Une fois en face de lui, il s’est montré si désagréable que j’eû vite envie de lui montrer l’effet miroir de son attitude hautaine et méprisante.  Puis, alors que je quittais, il m’a rattrapé. Mais encore là, pourquoi l’a-t-il fait, puisque j’avais récupéré mon journal ?

Je ne lui ai rien demandé moi !

Et en coulisse, sa confession au sujet de mon journal.  Ses excuses. De belles paroles, tu parles, Charles !

Il m’a embrassé. De son propre chef. Et si je dois être coupable de quelque chose, c’est d’avoir baissé mes barrières et d’être aveuglément – et stupidement – retombé dans le jeu de Stone.
Encore une fois.

Mais c’est allé trop loin. Je ne voulais pas qu’il reprenne de nouveau le dessus sur moi, comme ce jour-là à la plage À cause de Sylvio. À cause d’Enrique. À cause de Bastardo Gringo. À cause de tous ceux qui ont su manipulé mon esprit d’enfant pour assouvir leurs plaisirs sadiques ou alors, exercé un contrôle purement égoïste.

Je pouvais pas laisser Stone l’emporter cette fois et je lui ai montré qu’il y avait en moi, une force qui pouvait le vaincre. J’ai adoré ça. Je l’admets.

Et c’est bien à partir de là que tout à merdé !

On a fait l’amour ou plutôt je lui ai fait l’amour, dans cette loge miteuse et poussiéreuse du Dizzy.  Jamais il ne m’a repoussé. Jamais il n’a exprimé un quelconque refus. Au contraire. Plus je me mouvais sur lui, plus il se faisait ardent. De par ses gestes, il a amplifié mon instinct de vengeance.

Seulement,  une fois consumé – et consommé –  Howard a revêtit son masque de l,être minable et abject qu’il veut montrer à la face du monde. Il avait besoin que je sois la seule et unique coupable de cette récidive.

Mais encore là, si je suis coupable, c’est d’avoir chercher à le confronter à ses propres démons. Démons qu’il a ensevelis sous une ligne de coke.  Et moi aussi, d’ailleurs. J’ai sniffé sans questionner, sans réfléchir.  Il m’a simple ment regardé et j’ai compris que c’est ce qu’il attendait de moi et je l’ai fait. End of story…

Et j’suis maintenant là, assise dans l’escalier de fer à l’arrière du Dizzy Warhol, a pleurer à chaudes larmes ne me souciant même pas du sang – pas le miens – qui tache mes vêtements. Putain ! Il ne saignait pas que superficiellement, le batteur !

Une vraie boucherie !

Mais pourquoi ces hommes s’en sont-ils prit à Howard aussi sauvagement ? Qu’avaient-ils contre lui ?  Et si c’était le mec dans le bar, celui avec qui j’ai dansé et qu’Howard à humilié ? S’il avait rameuté ses copains et qu’en bande, ils s’en étaient prit à Stone pour se venger ? Le laissant pour mort dans le fond de cette ruelle ?

Qui tenterait de tuer un autre mec par fierté ?  Et merde…

Non. J’pouvais pas être à l’origine de ce carnage ! Stone est tellement détestable ! Il a autant d’ennemis qu’Aunt Betty, cette vieille et adorable folle qui venait m’écouter chanter de temps en temps, à de pigeons ! Alors, ça devait être inscrit dans le ciel. Comme une épée de Damoclès au dessus de sa tête. Ça devait arriver.

Je pleure silencieusement toutes les larmes de mon corps, inquiète de ne pas connaître le sort d’Howard.  Je l’affectionne. Sincèrement. Comme un bon ami, sans plus. Il ne mérite pas ça.  Et s’il devait mourir ?  J’ai du sang partout sur mes fringues, j’en ai même dans les cheveux bordel de merde !

Oh ! Mon Dieu ! La police peut-elle prouver ma présence dans la voitute de Stone en reliant l’appel anonyme et, pire, si des clients témoignent de ma présence avec lui ce soir ? Peuvent-ils m’accuser de … homicide involontaire ? Non mais j’sais pas moi !  S’il est mort avant qu’on ne l’ai secouru, j’l’aurais laissé crever… Et sa voiture ?  Elle n’avait déjà pas aimé embrasser les poubelle lors de mon demi tour dans le stationnement, elle a encore moins apprécié la façon dont je l’ai écrasé dans le remblais de béton en face de l’hôpital !  J’l’ai bien abîmée.

- Hé ! Ça va ?

Je relève la tête d’abord paniqué à l’idée qu’il puisse s’agir des assaillants d’Howard. Mais l’homme est calme et ne semble pas représenter un danger potentiel.

- Je m’appelle Abel, je suis roadie de The Burning Fire. Je t’ai vue avec Howard… Qu’est-ce qu’il s’est passé ?  

Il s’assoit à mes côtés dans l’escalier et sa présence me réconforte. Je tente de rassembler mes idées mais tout ce bouscule et je craque de nouveau.  Je fond en larmes, appuyant ma tête contre le torse du roadie, incapable de prononcer une seule parole cohérente.

- Vous avez besoin d’une ambulance ?

Je déglutis avec difficulté et je tremble de la tête aux pieds. Il faut qu’il sache toute l’histoire. Puisqu’il est affilié au groupe, par son poste de roadie, il a le droit de savoir. De toute façon je dois me décharger de cette histoire.  

Je lui fais donc le récit de la soirée en commençant à partir du moment où Howard et moi avons quitté le Dizzy, jusqu’à son arrivé à l’hôpital sans mentionner les dommages à la voiture.  Et j’omets aussi volontairement de parler de la loge… De toute façon ce passage ne regarde personne d’autre que Stone et moi.

- Et voilà… Je n’ai aucune idée de son état… s’il va bien… s’il va s’en sortir… Mais je… Oh ! Mon dieu ! Je me souviens de l’angle qu’avait sa jambe. Son genou est complètement pété ! Sa carrière…

C’est trop à assimiler en même temps.  J’en ai la nausée et j’ai la tête qui tourne. Je vois de petits points brillants danser devant mes yeux. S’il devait mourir… ce sera de ma faute.

- J’l’ai pas tué !

J’me lève, prise de panique, mon souffle se fait court. Je tente trois pas et la douleur de mes pieds me rappel vite dans quel état ils sont, mais je m’en fou. Faut pas que Stone meurt !  Alors je m’avance mais tout devient vite noir puis quelqu’un tire sur le sol  sous mes pieds. Enfin c’est l’impression que j’ai au moment où je m’écroule.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 281
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Sam 17 Juin - 17:03



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez


La jeune fille m'avait regardé avec toute la terreur du monde dans ses yeux. Des yeux clairs, qu'elle avait, même si dans la pénombre et avec le mauvais éclairage public, d'un orange dégueulasse, il était difficile de dire s'ils étaient bleus ou verts. Mais elle était assurément blonde et il ne m'avait pas fallu grand chose pour reconnaître la jeune femme que j'avais aperçue avec Howard dans la soirée... Et accessoirement dans L.A.People, en compagnie du batteur également. Ce qui en faisait une potentielle petite amie officielle de Howard.

Mais alors, qu'est-ce qu'elle faisait là, maintenant, couverte de sang et en pleurs ? Et quand elle s'effondra alors que je m'étais assis à côté d'elle, elle se jeta sur moi, pleurant contre mon t-shirt qu'elle macula du même coup de sang et de larmes.

Je lui demandai si elle avait besoin d'une ambulance. Mais au lieu d'une réponse à ma question, j'eus carrément droit au récit de ce qui s'était passé, le tout entrecoupé de sanglots. Elle et Howard étaient sortis du Dizzy. Mais elle avait oublié son sac à l'intérieur. Elle avait été le rechercher et quand elle était revenue, Howard n'était pas à l'endroit convenu avec sa voiture, la forçant à aller jusqu’à la place de parking à pieds... Sauf qu'elle était tombée sur l'agression en direct de Stone et que, impuissante, elle avait du se planquer jusqu'à ce que les six gars (!) se taillent en le laissant dans un sale état.

La gamine, parce que je me rendais compte maintenant, alors qu'elle était complètement paniquée, que c'était une gamine, avait alors embarqué Stone dans sa propre voiture et l'avait conduit jusqu'à l’hôpital.

-Et vous êtes revenue jusqu'ici à pieds?!

D'où l'état, justement, de ses pieds qui étaient nus et saignaient eux aussi. Mais elle ne répondit pas à cette question, pas plus qu'elle n'avait répondu à ma demande concernant le besoin ou non d'une ambulance.

Au lieu de ça, elle continua sur sa lancée, totalement dans le rouge. D'une voix que je voulais calme, bien que je m'inquiétais sérieusement au sujet du batteur de The Burning Fire, j'essayais de la calmer, mais sans grand succès. Je n'étais même pas sûr qu'elle captait que je lui parlais. Elle divaguait, hurlant presque d'une voix stridente qu'elle ne savait pas dans quel était était Stone, s'inquiétant pour son genoux, sa carrière...

Puis criant son innocence.

Elle s'était levée brusquement. Mauvaise idée.

-Et merde!

La jeune fille vacilla avant de s'effondrer, trop vite pour que j'aie le temps de me lever moi-même et de la rattraper au vol.

Putain ! Mais pourquoi, après avoir conduit Stone à l’hôpital, n'était-elle pas restée là-bas ? Bon, elle avait peur qu'on l'accuse d'avoir mis le batteur dans un état pareil, quel que soit l'état en question. Mais s'il s'était réellement fait tabassé par six gars, je doutais qu'on puisse croire qu'elle ait pu faire autant de dégâts à elle toute seule à un homme faisant presque deux fois son poids.

Bref, elle était pas fort cohérente.

Je me jetai à genoux à ses côtés, essayant de la ramener à elle par des petites tapes sur la joue. C'était pas le bon endroit pour se retrouver dans les vapes ! Même moi qui était pas vraiment un gringalet, je préférais pas rester seul dans le coin !

-Réveillez-vous ! Allez !

Je regardai autour de moi. La seule cabine téléphonique dans le coin avait été complètement vandalisée et était inutilisable. Et je ne pouvais pas courir chercher un téléphone en la laissant là ! Fallait que je la réveille et que je la déplace...

Bonne idée !

A défaut de pouvoir la ramener à elle directement, je me relevai pour aller chercher son sac sur les escaliers. Je le posai sur le ventre de la jeune fille et la soulevai ensuite du sol, la portant comme une trop jeune mariée.

Puis, sans courir, mais sans traîner non plus, je me dirigeai vers ma voiture. Une fois arrivé dans l'Impala, je la couchai sur la banquette arrière avant de me mettre à la place du conducteur. Me contorsionnant, je verrouillai les quatre portières de l'intérieur pour plus de sécurité. Je ne voulais pas qu'elle reste inconsciente.

Je me mis à genoux sur mon siège et tapai à nouveau sur sa joue sans plus de succès. J'attrapai alors son sac en espérant y trouver une bouteille d'eau ou quelque chose du genre.

J'y trouvais un journal que je n'ouvris pas... Puis, un peu de coke...

-Raaah... Howard...

Je savais que c'était ses doses à lui. Parce que je l'avais déjà vu faire... Et parce qu'il avait une façon bien à lui de reformer les boulettes blanches pour les garder pour plus tard. Mais je comprenais aussi un peu mieux pourquoi la jeune fille avait l'air aussi paniquée, même si ce qu'elle avait vu avait l'air horrible, la vitesse à laquelle elle avait raconté l'histoire et sa façon de complètement ignorer mes questions trahissait qu'elle en avait pris aussi.

Mon investigation de son sac m'amena à trouver ses papiers d'identité. Je murmurai en grimaçant.

-Olivia Cortez... 1966, putain...

Cette fille venait d'avoir 16 ans ! Et s'il n'y avait pas eu la photo pour me certifier qu'il s'agissait bien de la petite blonde, j'aurais cru que ce n'étaient pas ses papiers... La gosse était mexicaine, mais ressemblait autant à une mexicaine que moi à un africain.

Je l'entendis gémir et reportai mon attention sur elle, toujours à genoux sur le siège conducteur, la regardant par dessus la banquette.

-Olivia ? Olivia Cortez ? Vous êtes en sécurité... Je vais vous emmener à l’hôpital. D'accord ? Vos parents habitent dans le coin ?

Dans ma tête, c'était donc une latina... Donc, elle venait forcément du coin. Ça me semblait logique.

Spoiler:
 

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 497
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Sam 17 Juin - 20:10



Walking on the moon shadow Abel Hudson




Je porte ma main tremblante a l’arrière de ma tête. Je sens une bonne bosse et je vois encore des lumières danser devant mes yeux. Je mets de longues secondes à réalisé que je suis dans une voiture et que quelqu’un me parle. La voix  est étrangement déformée et grave.

Je ferme de nouveaux les yeux espérant reprendre mes sens et me souvenir de ce qui s’est passé. Un homme, dans la ruelle, s’est approché de moi. Il s’est présenté, mais je ne me souviens plus de son prénom.

C’est flou dans ma tête. Concentre-toi Olivia…. Fait un effort !  

Mon journal… Howard ! Je me souviens !

J’ouvre à nouveau les yeux portant mon regard sur la gauche pour découvrir un homme complètement  contorsionné  vers moi.  Il s’agit de l’homme qui s’est assit dans l’escalier du Dizzy et à qui je me suis confié.

Ma tête me fait mal. J’ai l’impression qu’elle va éclater. La bosse derrière me laisse comprendre que j’ai dû me la heurter, mais en même temps je vis peut-être les contrecoups d’une première expérience avec la cocaïne.

- Olivia ? Olivia Cortez ? Vous êtes en sécurité... Je vais vous emmener à l’hôpital. D'accord ? Vos parents habitent dans le coin ?

- Mes… parents… ?  Non ! Noooon ! Hors de question !  


Je me redresse en position assise et j’enclenche la poignée de la portière mais elle refuse de s’ouvrir.  Et je tente la portière de l’autre côté mais, bien entendu, elle ne s’ouvra pas plus.

- J’veux pas aller à l’hôpital…  J’peux pas !  Tu comprends ?

Il faut que je me calme mais ma respiration s’accélère d’elle-même alors que je tente de grandes inspirations.  Il est hors de question que j’aille à l’hôpital parce qu’ils vont appelé mes parents, donc par procuration, c’est Jack qui sera réveillé et j’peux pas lui faire un coup pareil !

Pas après la journée que nous avons passé ensemble  pour rebâtir notre relation. J’imagine déjà sa déception, sa colère et  j’pourrai pas affronter son regard sur moi. Idem pour Dom qui  s’en voudra. Il culpabilisera en disant qu’il aurait pu mieux me surveiller et je refuse qu’il se blâme pour mes propres conneries.

- Delfino… J’ai son numéro dans mon…

Je pointe mon sac qu’il a sur les genoux. J’peux pas lui en vouloir d’avoir fouiller dedans pour  se renseigner.  Cela dit, la coke laissé par Howard s’impose dans ma tête et s’il fallait que ça aussi, vienne aux oreilles de Jack, j’donne pas cher de ma peau.

- J’reste chez lui. C’est nouveau… c’est pour ça que je ne connais pas encore bien le numéro…

Je mens mal en situation de crise, j’en ai conscience.  Stone aurait pu m’apprendre ça au lieu  de bien d’autres choses. Il dégage tant d’assurance qu’il saurait vendre un réfrigérateur à un Eskimo.
J’sais pas trop en fait ce que dira Delfino en me voyant arriver chez lui en plein cœur de la nuit, et s’il contactera Jack ou Dom mais il est, et de loin, la meilleure option pour moi. La plus sécuritaire à vrai dire.

J’sens que je vais me remettre à pleurer.  Tout ça pour m on putain de journal ! Mais pourquoi Stone ne s’est pas contenté de me le laisser sur mon lit ? Pourquoi avait-il voulu que j’aille le rejoindre au Dizzy si l’Eastside était dangereux pour lui ?

Plus  je réfléchissais, plus j’avais mal à la tête. Plus j’avais mal et plus je me sentais de nouveau faiblir.  Si c’est ça la vie de rockstar, j’vous la laisse, j’suis pas faite pour ça !

- Avant d’aller chez Delfino… y aurait-il moyen de se renseigner sur l’état d’Howard ?

J’avais besoin de savoir.  Positif ou non.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 281
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Mar 27 Juin - 17:43



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez


A genoux sur la banquette avant de l'Impala, je tenais la jeune fille à l’œil tout en essayant de trouver dans son sac quelque chose qui pourrait m'aider. Je ne savais pas vraiment ce que je cherchais... Un numéro de téléphone, peut-être, celui de ses parents. Mais en même temps, si j'avais disposé d'un téléphone, j'aurais appelé une ambulance, déjà...

Heureusement, Olivia Cortez ne resta pas inconsciente trop longtemps, ce qui était déjà rassurant. Sauf que quand je lui dis que j'allais l'emmener à l’hôpital, elle se mit à paniquer. En même temps, si j'avais été shooté à la cocaïne fournie par une rockstar alors que j'avais même pas l'âge requis pour boire de l'alcool, je crois que j'aurais flippé à mort aussi rien qu'à l'idée que mes parents soient mis au courant !

Elle s'était carrément remise assise et j'essayais, par des gestes, de la calmer. Putain, elle en avait de l'énergie pour une fille qui venait de tomber dans les pommes ! Les effets de la coke, encore, à moins que la trouille ne lui suffise.

-Hé... Ok... Ok... Du calme. Pas d’hôpital, pas de parents, ok...

Pas que l'idée me bottait vraiment, mais j'avais pas non plus envie de lui faire peur, ni de la mettre dans la merde. Avec ses pieds en sang et le sang de Howard partout sur ses vêtements, je pensais qu'elle y était déjà suffisamment, dans la merde...

-Ouais, je comprends... Mais arrête de crier et de t'agiter, tu vas te faire mal.

Savoir son âge m'avait fait passer du vouvoiement au tutoiement tout à fait naturellement.

La respiration de la jeune Olivia s'emballait et j'essayais, moi-même, de garder un ton apaisant, même si la situation ne s'y prêtait pas vraiment.

Finalement, elle se calma un peu et me sortit un nom, affirmant qu'elle avait le numéro d'un certain Delfino chez qui elle vivait pour l'instant. J'avais bien l'impression qu'elle mentait... Mais je m'intéressais plus au prénom qu'elle m'avait donné qu'au mensonge qu'elle avait raconté. Delfino ? Combien de foutus Delfino il pouvait y avoir dans l'Eastside ? Sûrement des centaines. Y avait probablement une seule micro chance sur mille que ce soit de mon ami roadie qu'elle parlait.

-Delfino ? Un petit latino, les cheveux en arrière... Avec un lazy-eye ? Un roadie de chez MTI aussi?

Quelque part, c'était peut-être pas aussi débile que ça. Si elle traînait avec Howard Stone, elle avait très bien pu rencontrer Delf et se lier d'amitié avec lui... D'autant que d'après le nom de famille de la gamine, elle était latina elle aussi. Je priais pour que ce soit le cas parce que ça faciliterait sérieusement les choses.

Quand elle me confirma qu'on parlait bien du même Delfino, je me retournai face au volant et démarrai la voiture, remerciant ma chance de cocu.

-Ok. On va aller chez Delfino. Je sais où il vit.

D'un regard dans le rétro central, je me rendis compte que la petite était en train de faiblir, après son brusque sursaut d'énergie à son réveil.

Elle voulait des nouvelles de Howard...

-On verra ça une fois qu'on sera chez Delfino... Les téléphones publiques sont tous H.S. Dans le coin.

Je démarrai en trombe et en quelques minutes, je fus garé devant la petite maison toute étroite de Delfino... Le pauvre devait être en train de dormir, mais c'était un cas de force majeure ! Je sortis de la voiture et en fit le tour pour inviter Olivia à sortir.

Je claquai la portière derrière elle et, non sans regarder les alentours, allait vite sonner à la porte de Delfino, tenant la petite contre moi d'un bras autour de ses épaules... Puis, impatient, je tambourinai à la porte.

Spoiler:
 

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 233
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Sam 1 Juil - 17:17



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez et Abel Hudson


Je dormais bien depuis que j’étais roadie pour MTI. Les journées étaient bien remplies, on faisait beaucoup de choses pour la tournée à venir. Timmy Evans était content du spectacle qu’on avait préparé. C’était tout un show et j’essayais de mettre en pratique ce que j’avais appris pendant ma formation.  

Ma vie n’avait jamais été aussi bien que depuis le jour où Timmy Evans était venu me voir pour m’engager. J’avais une vie encore plus stable qu’avant et de nouveaux amis tous aussi intéressants les uns que les autres. Il y avait aussi Olivia sur laquelle je posais un regard attentif et que je soutenais dans tout ce qu’elle faisait.

Tout ça ensemble, je n’avais plus de problèmes d’insomnies. Je dormais comme un bébé.  J’avais cru que rien ne pourrais me tirer de ce sommeil mais je m’étais trompé. Quelqu’un sonnait et tambourinait à la porte. Ça m’avait sorti de mes rêves.

Je m’étais informé de l’heure. On était en pleine nuit. Ce n’était pas bon signe. La prudence était ma première réaction. J’avais pris une batte de baseball qui trainait dans ma chambre. Je savais que Jimmy Reed avait fait passer le mot chez les Los Diablos mais je n’étais pas à l’abri d’un dissident. Il y en avait encore qui m’en voulaient et qui aurait l’audace de passer au-dessus des ordres du boss.

La porte de la maison de ma mère n’avait aucun œil de Judas. Je devais y aller au courage. J’avais ouvert et j’étais prêt à brandir ma batte. Je ne l’avais pas fait car c’était Abel qu’il y avait derrière. Il était avec Olivia Cortez.

-Abel ? Olivia ?! Mais, qu’est-ce que vous faites là ?

La première surprise était passée et j’avais remarqué qu’Olivia était couverte de sang !

-Olivia ! Qu’est-ce que t’es arrivée ?! Tu es blessée ?!

J’étais affolé. J’avais un rôle de protecteur pour elle et je la trouvais couverte de sang au milieu de la nuit. Elle n’allait pas bien, je le voyais. J’avais le sentiment d’avoir échoué et de ne pas avoir réussi à la protéger. J’avais peur pour elle en la voyant comme ça.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 497
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Sam 1 Juil - 20:02



Walking On The Moon Shadow ft. Abel Hudson & Delfino Alvarez




L’idée de me retrouvé à l’hôpital et qu’on me questionne afin de savoir comment j’ai pu me retrouver dans cet état n’est pas envisageable.  Toutefois, Abel ne peut me garder indéfiniment dans sa voiture, même si je préférerais, et de loin, rouler toute la nuit, jusqu’à temps qu’on trouve le bout du chemin.

Mais quelle autre option sinon de me laisser chez les Winter Wolves qui s’empresseraient  de faire la même chose, c'est-à-dire de me conduire à l’hôpital qui eux, contacterait le seul adulte de L.A. responsable de moi, en l’occurrence Jack ?

Je ne sais pas trop par quel effort gymnastique mon cerveau réussis à trouver la carte Delfino, mais si je n’étais pas trop embrumée par la coke et l’alcool, et le traumatisme, si j’en ai un, de l’assaut contre Stone, je me serais auto félicité de cette magnifique trouvaille.

Et heureusement qu’Abel parvient de lui-même à identifier le bon Delfino car si dans mon esprit, je n’ai  aucun doute sur l’identité de l’homme chez qui je prétends vivre,  des gens avec le même prénom, il doit y en avoir plus qu’un quand même.

Abel se met en route sans plus attendre alors que moi, je me ronge frénétiquement les ongles en tentant de me calmer avec la technique du compte à rebours.  Peine perdu. Je m’emmêle dans mes chiffres. Je ravale un hurlement de détresse, tenant ma tête à deux mains et en me penchant vers l’avant.

Faites que ça cesse !

Mais les souvenirs de la soirée vont et viennent dans ma tête en petits flashs sournois m’empêchant d’y voir clair.  Je ne m’aperçois même pas que la voiture vient de se garer devant une maison plongée dans la nuit.

- Où sommes nous ?

Abel est déjà entrain de m’aider à sortir de la voiture pour m’entraîner le plus rapidement possible devant la porte sur laquelle il frappe frénétiquement. J’suis pas certaine mais je crois n’avoir jamais touché le sol en chemin.

Delfino ne mets pas longtemps à entrouvrir la porte et dès qu’il nous reconnaît, nous laisse entrer. C’est la première fois que je mets les pieds chez moi .  L’expression sur son visage en dit long sur la surprise qu’il a de nous voir, ou me voir, atterrir chez lui en plein cœur de la nuit et j’ai conscience que je suis loin d’en avoir terminé avec le récit de la soirée.

- Olivia ! Qu’est-ce qui t’es arrivée ?  Tu es blessée ?!

- Non. Oui. J’sais pas ! Mes pieds surtout ! J’ai démolis la voiture de Stone !


J’peux facilement être moins clair si je me force un peu plus. Ce soir, ça me viens tout naturellement.  Mais de me retrouver en présence de Delfino me rassure, sans me calmer pour autant.  Je sais au fond de moi qu’il ne va pas me dénoncer à Jack ou me forcer de me rendre à l’hôpital.

J’ai que b’soin d’un bon bain chaud et d’une bonne nuit de sommeil. Et surtout, d’avoir des nouvelles d’Howard.  Et  pour ça, je dois raconter de nouveau  ce qui s’est passé. Mais cette fois, je ne cache aucuns détails. Je raconte à Delfino, et Abel qui ne m’a pas quitté aussitôt laissé chez Delfino, ce que j’apprécie grandement, l’histoire depuis le tout début en commençant par ma rencontre avec le célèbre batteur à l’arcade.

J’sais bien que je n’avais pas besoin de remonter aussi loin pour ce qui nous intéresse ce soir, mais au point ou j’en suis, j’ai  réellement besoin de me décharger de toute ce poids qui  me pèse depuis ce jour-là.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 281
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Mer 5 Juil - 10:45



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez


Pendant tout le trajet, la gosse avait été complètement paniquée, ne semblant pas pouvoir se contrôler. Mais si elle avait sniffé la coke de Stone, c'était pas vraiment anormal. Tout ce que j'espérais, c'était que ce serait réversible et que la dope ne lui avait pas définitivement grillé le cerveau.

Je ne savais pas si c'était le destin ou juste de la chance qui avait fait que Delfino Alvarez, mon ami et collègue roadie était aussi l'ami de la jeune fille. Mais en y réfléchissant bien, on gravitait tous les trois dans le monde de The Burning Fire, alors ce n'était peut-être du ni à la chance, ni au destin.

J'étais tellement stressé que je n'entendis même pas Olivia demander où on était.

Il avait fallu un peu de temps avant que le petit latino n'apparaisse derrière la porte. Je fus instantanément soulagé de le voir malgré la batte de base-ball qu'il avait en main... Parce qu'au moins, je n'étais plus tout seul dans cette galère avec une jeune fille de 16 ans que je ne connaissais que par L.A.People et pour l'avoir aperçue avec Stone.

La première question, légitime, de Delf fut de savoir ce qu'on foutait là. Mais je n'eus pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il vit l'état dans lequel était la jeune fille. Il la connaissait, effectivement, et il semblait même la connaître très bien. Elle s'appelait Cortez, alors, elle était peut-être de sa famille ou une connaissance de l'Eastside, même si elle ne lui ressemblait vraiment pas... Tout était possible.

En tout cas, Olivia fut incapable de répondre à Delfino quant à savoir si elle était blessée. Elle ne devait plus savoir vraiment grand chose, perdue quelque part entre la peur et la coke.

-On peut entrer, Delf ? S'il te plait... Stone s'est fait salement agressé.

Ouais, parce que si la gamine s'inquiétait du fait qu'elle avait démoli sa voiture, il était aussi important de savoir qu'avant ça, des hommes avaient démoli la tronche de Stone. Et tout ça pris en compte, je préférais parler à l'intérieur qu'à l'extérieur.

On la guida jusque dans le salon où on la fit asseoir doucement dans un des fauteuils. Et là, elle rouvrit les vannes, racontant encore son histoire. Toute l'histoire, cette fois. Une histoire qui remontait sur plusieurs jours, peut-être même des semaines... Et avec un Stone pas vraiment dépeint sous son meilleur jour. Mais je savais que c'était pas un saint... Je savais qu'il était très capable de faire tout ce que racontait la jeune fille.

Je ne lui aurais peut-être juste pas prêter autant de mauvaises intentions. Même si ce qu'il avait fait restait plus que borderline ne fut-ce que par l'âge de la jeune fille. On ne l'interrompit pas... Ni Delfino, ni moi. A la vitesse où elle débitait son histoire, ça aurait quand même été impossible d'en placer une.

Et quand le flot des mots se tarit, je m'agenouillai devant elle, soulevant délicatement ses pieds blessés.

-Hey... C'est terminé, maintenant, ok ? On va essayer d'arranger tout ça, en commençant par soigner au mieux tes pieds.

En espérant qu'elle n'ai marché sur rien qui puisse la contaminer à quelque chose de grave.

Je me relevai et demandai à Delfino :

-Tu me montres où il y a une bassine... Et de l'eau tiède...

Je le regardais intensément, pour lui signifier que je voulais lui parler deux secondes, juste seul à seul. Quand il eut compris, je m'adressai encore une fois à la jeune femme.

-Pas de panique, on revient tout de suite...

Une fois dans la cuisine, Delfino trouva ce qu'il fallait... Je remplis la bassine qu'il me donna d'eau tiède.

-D'où tu la connais, cette gamine ? Elle est du quartier ou quoi ?

Je soupirai.

-Elle ne veut pas aller à l’hôpital. Dis-moi que tu connais ses parents parce que je n'ai aucune idée de quoi en faire...  

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 233
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Lun 10 Juil - 18:30



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez et Abel Hudson


Olivia était couverte de sang. La voir ainsi m’affolait. Je ne savais pas si elle était blessée et elle non plus. Elle ne parlait pas clairement et avait parlé de Stone et de sa voiture. J’en avais déduit qu’elle parlait du batteur de The Burning Fire. Je pouvais voir à ses yeux qu’elle devait avoir ingéré tout ce que l’Eastside avait de plus mauvais. Pendant que j’étais dans les bras de Morphée, Olivia tombait dans les travers du quartier sans que je ne m’en sois inquiéter. Que va dire Jimmy Reed de tout ça ?

Abel avait clarifié la situation. Howard Stone s’était fait agressé. Le sang devait être de lui. Le batteur du groupe dont nous étions roadie Abel et moi avait passé une mauvaise nuit et il l’avait fait en compagnie d’Olivia.

-Stone ? Howard Stone ?! C’est pas vrai… Entrez vite !

J’étais abasourdi. Je les avais laissés entrer en abandonnant ma batte de baseball. J’avais aidé Abel à installer Olivia dans le fauteuil. A peine assise, ma petite protégée nous avait raconté son histoire commune avec le batteur. J’étais bouche bée de tout ce que j’entendais. Je n’avais rien vu pas même l’article de L.A.People sur le batteur et ma protégée. Je faisais un très piètre protecteur. Je m’en voulais à moi-même et j’en voulais à Stone d’avoir abusé ainsi de la candeur d’Olivia. Il était allé jusqu’à lui faire goûter de la cocaïne. Je me retenais de dire quelque chose sur le batteur tant ce qu’il avait fait m’enrageait.

Olivia avait terminé son récit sur l’agression du batteur. J’avais sans difficulté réussi à imaginer la scène qu’Olivia n’avait fait qu’entendre. Je pouvais aussi, presque sans difficulté, déterminer le commanditaire… Peut-être que si Jimmy Reed avait vu l’article dans L.A.People, il avait envoyé les Los Diablos. Il avait tout pouvoir sur le gang de l’Eastside. Il aurait très bien pu les envoyer tabasser Stone. Je ne savais rien de l’instinct paternel de Jimmy Reed mais je savais qu’il tenait quand même un peu à Olivia d’une certaine manière. Peut-être par égoïsme mais il y tenait parce que, sinon, il ne m’aurait pas chargé de la protéger.

Le récit et mes déductions m’avaient scotché sur place. Je m’en venais très mal pour la petite. Abel essayait de la rassurer. Les pieds d’Olivia devaient être soignés. La seule chose qui tendait à un peu me rassurer était qu’Olivia, à part ses pieds, n’avait pas de blessures inquiétantes.

-On est là maintenant, Olivia. Tu n’as plus rien à craindre. On va s’occuper de toi.

Je ne pouvais que réparer les pots cassés. J’avais failli à ma mission, je devais me rendre à l’évidence. Tout ça à cause de l’inconscience d’un homme censé être responsable.

Abel voulait une bassine et de l’eau pour soigner Olivia. Je savais qu’il voulait me parler en privé, c’était visible dans son regard.

-Suis-moi.

La cuisine vieillotte avait tout ce qu’il nous fallait pour soulager ma petite protégée. J’avais sorti une bassine qu’Abel remplissait d’eau tiède. Mon ami avait des questions. C’était normal qu’il se les pose mais je devais être prudent. Je devais cacher à mon ami, à contre cœur, tout ce que je savais sur la petite ainsi que la mission que m’avait confié son père.

-Elle est chanteuse. Elle a un contrat avec BSC. Je l’ai connue quand elle chantait dans les rues pour se faire un peu d’argent. Mais notre amitié a vraiment commencée quand je l’ai vue chez BSC alors que je rendais visite à un ami qui travaille pour la boite. J’étais fan de ce qu’elle faisait dans la rue et je l’ai reconnue tout de suite.

Je n’aimais pas mentir à mes amis mais je n’avais aucun choix là-dessus.

-Je ne sais pas qui sont ses parents… Elle ne m’en a jamais parlé. Je sais juste qu’elle vit chez les Winter Wolves et que son manager est Jack Perry.

Abel ne savait pas quoi faire car ma petite protégée ne voulait pas aller à l’hôpital.

-Elle peut rester ici pour la nuit. Elle a pris de la drogue, je sais comment gérer ça. Il faut lui proposer d’appeler son manager. Je ne vois pas d’autres solutions.

Je ne voulais pas imposer à Olivia d’appeler Perry. Je ne voulais pas me la mettre à dos. Je n’étais qu’à moitié sûr de moi et j’étais heureux qu’Abel soit ici pour m’aider.

On avait ramené la bassine près d’Olivia. Je laissais mon ami s’occuper des pieds de ma protégée. Je m’étais mis à la hauteur de Cortez.

-Olivia… Tu as pris combien de doses de cocaïne ?

Cette drogue pouvait être sournoise et j’espérais qu’Howard Stone n’avait pas acheté de la mauvaise qualité.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 497
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Mar 11 Juil - 19:29



Walking On The Moon Shadow ft. Abel Hudson & Delfino Alvarez




Je déballe sans aucune censure toute mon histoire avec Howard Stone, depuis le moment de notre rencontre à l’arcade jusqu’au moment où je l’ai abandonné inconscient dans sa voiture devant le premier hôpital que j’ai trouvé.

C’est quand même une sacré longue histoire mais les deux hommes m’ont écouté silencieusement, attentivement jusqu’à la toute fin.  J’en reviens pas d’avoir su me rappeler autant de détail et d’avoir tout raconté en un temps record.

Faut dire que quand je m’énerve, la Latina en moi prend le dessus et j’peux atteindre un débit de mots assez volumineux.

J’ai plus rien a ajouter sauf de questionner encore et encore pour connaître l’état de Stone.  Si on n’avait pas prit au sérieux mon appel anonyme à l’hôpital, il s’était peut-être vidé de son sang sur la banquette arrière de sa voiture ! Je serais responsable de sa mort.

Abel tente de me rassurer mais ses mots me glissent sur le dos comme sur celui d’un canard.  J’en ai rien à foutre que ça aille bien pour moi, dans l’immédiat.  C’est pas ce que je veux entendre.

Mais j’suis trop allumé pour répliquer. Mes ongles passent un a un entre mes dents qui en font un carnage. Je ne dois même plus avoir de peau autour tellement je gruge. Je ne me rends même pas compte que je me fais mal.

- J’veux savoir comment il va !

Je n’obtiens pas de réponse.  Abel et Delfino se lèvent en promettant de revenir très vite et changent de pièce ce qui provoque chez moi un fou rire nerveux.  Putain, y’a quelqu’un qui est peut-être entrain de crever et vous allez discuter dans la pièce d’à côté ?

Mes doigts quittent ma bouche pour venir jouer dans mes cheveux, les lissant, les tournant autour de mon bras puis en les remontant en couette pour finir par les lâcher et recommencer à les lisser.

C’est comme si je ne contrôlais plus la mobilité de mes bras. Ils doivent toujours être en action. Je les serres contre ma poitrine, me penchant vers l’avant comme si je me berçais. Mais rien n’y fait, je n’arrive pas à me calmer.

Je sursaute même quand je me rends comptes qu’ils sont tous les deux de retour à mes côtés, et je ris de plus belle.

- Olivia… Tu as pris combien de doses de cocaïne ?, me demande Delfino dont l’inquiétude transperce son regard.

- Je… long comme ça j’crois,
dis-je en plaçant mes deux index devant mon visage mais en les bougeant sans cesse c’qui fait que, finalement la quantité change selon comment je bouge mes doigts. Delfino !  Appel l’hôpital ! Il faut que je sache !

Je ne me calmerai pas tant que je ne saurai pas. Je le sais.  Je lâche une longue plainte quand mes pieds entrent en contact avec l’eau tiède de la bassine.  Je peux voir la crasses et le sang dessécher se décoller de ma peau.

Le sang qui se liquéfie, laissant des trainée dans l’eau en mouvement ramène les images d’Howard étendu sur le bitume, inconscient.  Je me frappe la tête en hurlant.

- Ça fait mal ! Ça fait trop mal ! Dans ma tête ! Y’a des chocs électrique ! Faites que ça cesse !


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 281
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Lun 17 Juil - 10:17



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez


L'histoire de la petite Olivia était incroyable... Et ça avait quelque chose de malsain. Si elle avait passé énormément de détails lorsqu'elle m'avait raconté une première version de celle-ci, une fois devant Delf, elle n'avait pas hésité à tout raconter et ce à une vitesse hallucinante qui trahissait qu'elle avait pris de la coke. Ce qu'elle ne nous cacha d'ailleurs pas non plus.

Coincée entre sexe, drogue et rock'n'roll, sans compter la violence, la petite était maintenant paniquée, perdue... Et moi aussi. Jamais je n'aurais cru que Stone pouvait embarquer une enfant dans tout ça. Il avait trente ans passé, bordel ! Si ça s'apprenait, il risquait de se retrouver en taule ! Tout ça par inconscience, parce que j'étais sûr, aussi étrange que ça puisse paraître, que le batteur ne pensait pas à mal.

Mais le résultat était quand même là et on se retrouvait avec une gamine perturbée sur les bras. Et si on arrivait pas à s'en sortir tous seuls, l'histoire allait automatiquement s'ébruiter.

Je voulais parler à Delfino, juste seul à seul, pour remplir les blancs. Parce que j'avais la cruelle impression que j'avais raté quelques épisodes. Le petit latino me fit alors passer dans la cuisine où il répondit à mes questions tandis que je remplissais une bassine pour les pieds de l'adolescente.

J'écoutai attentivement mon ami qui me raconta d'abord comment il avait connu la petite. Elle n'était pas de sa famille comme je l'avais cru. Et dans le discours de Delfino, BSC revenait sans cesse. Je fronçai les sourcils, pas tellement suspicieux, mais perplexe. Ses réponses impliquaient de nouvelles questions, mais on ne pouvait pas non plus laisser Olivia seule trop longtemps. Pas dans l'état où elle était.

-Tu passes ton temps chez BSC ou quoi?

Ce n'était pas un reproche... C'était juste que lorsque j'avais entraîné Delfino dans mon monde, il était totalement novice en la matière. Et maintenant, il avait un ami chez BSC, dont il ne m'avait jamais parlé et connaissait un jeune fille qui avait signé dans la maison de disque rivale de la nôtre.

Je lui exposai les hypothèses que j'avais eues.

-Elle n'est pas de ta famille ou de l'Eastside, alors ? Cortez, c'est quoi ? Son nom de scène ?

Parce que si elle s'appelait réellement Cortez, moi, je m'appelais Xi Fu.

Puis, je lui avais fait part de mes craintes : elle ne voulait pas aller à l’hôpital, qu'est-ce qu'on allait en faire ? Mais Delfino se proposa de l'héberger pour la nuit, ajoutant qu'il savait comment gérer le fait qu'elle avait pris de la drogue.

Je soupirai, un peu soulagé à ce niveau-là.

-Ouais, j'en doute pas. Mais si on appelle son manager, on risque de mettre Stone dans une merde noire! Et il y est déjà pas mal...

Mais on ne pouvait pas décider de ça pour elle... Si elle voulait qu'on prévienne son manager, on le ferait... Howard aurait qu'à prendre ses responsabilités, pour une fois, parce qu'il avait bien merdé...

On revint donc vers la seule qui pouvait nous donner un indice sur l'étape suivante. Je m'agenouillai devant elle et posai doucement ses pieds dans l'eau tiède où le sang teinta l'eau en rose clair. Pendant ce temps, Delfino essayait de savoir combien de doses elle avait pris...

Elle se mit à s'agiter, incapable de dire exactement quelle quantité de coke elle avait pris. Et elle restait sur une idée fixe : elle voulait savoir comment allait Stone.

Je me tournai vers Delfino tout en attrapant doucement la jeune fille par les épaules pour qu'elle se calme et arrête de bouger. Elle mettait déjà de l'eau partout.

-Si on appelle l’hôpital pour demander comment va Howard, ça sera suspect... A l'heure qu'il est, on doit être les seuls à savoir...

Je m'adressai ensuite à Olivia qui criait qu'elle avait mal. J'essayais de la rassurer... Et de la faire arrêter de crier.

-Shh... Shh... Tu ne veux pas aller à l’hôpital... On sait ça. Mais est-ce que tu veux qu'on appelle ton manager?

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 233
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Mar 18 Juil - 18:26



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez et Abel Hudson


L’histoire d’Olivia était terrible mais le plus horrible était que je n’avais rien vu venir. J’aurais dû lire L.A.People, j’aurais reconnu Olivia en compagnie de Stone. J’aurais pu discuter de ça avec elle en tant qu’ami. On n’en serait peut-être pas là si j’avais été plus attentif.

Elle était envahie par l’angoisse. Elle voulait savoir comment allait Stone qui devait avoir subi la colère de Jimmy Reed. Mon employeur avait tout un gang à sa disposition dans l’Eastside et faire tabassé un homme le soir dans les rues, ça n’avait rien de compliqué pour les Los Diablos. Je savais qu’Alonso pouvait être terrible rien que pour satisfaire son boss.

Abel m’avait emmené dans une autre pièce pour avoir des réponses. Je lui avais donné la fausse version de l’histoire, celle qui ne parlait pas de Jimmy Reed et pas de ma mission. Abel savait que j’avais fait partie d’un gang mais il ne savait pas que le patron de BSC en était le propriétaire. Je n’oserais vendre Jimmy Reed à personne même sous la torture.

Je n’avais pas d’autres choix que d’en revenir à BSC. Abel l’avait remarqué.

-J’y vais de temps à autre voir un ami et Olivia.

Je n’en avais pas parlé à Abel et c’était une erreur. Il ne serait pas si suspicieux si je lui avais parlé d’Olivia plus tôt pendant le travail ou lors d’une sortie entre ami.

Olivia et ses liens était source de questionnements. Son nom de famille qui ne collait aucunement à son physique perturbait Abel.

-C’est son vrai nom de famille. Je pense qu’elle est métisse.

J’avais du mal à faire le tri entre ce que je savais et ce qu’Olivia m’avait dit. Je ne devais pas faire mine que j’en savais trop.

Le principal et le plus urgent était de s’occuper de la petite. Elle était sous le choc et droguée. Elle avait besoin qu’on veille sur elle pour la nuit. Avec un peu de chance, elle voudra bien qu’on appelle son manager. C’était une bonne idée mais le sort de Stone inquiétait mon ami Abel.

-Je sais mais il n’aura que la monnaie de sa pièce. C’est sa faute si Olivia en est là. Elle n’a que 16 ans…

Le sort de Stone m’importait moins que celui de ma protégée. Je ferais tout pour la soutenir et l’aider et tant pis pour Stone. Je savais que j’étais dur surtout qu’on ne savait pas dans quel état il était mais, après le récit d’Olivia, j’avais une dent contre lui.

On avait quitté la pièce pour revenir près d’Olivia. Abel s’occupait de ses pieds pendant que j’essayais d’évaluer les dégâts. Il était dur pour elle d’être précise sur la quantité de cocaïne qu’elle avait prise. Ça m’inquiétait et me désespérait. J’avais passé le dos de ma main sur son front pour évaluer sa température. Elle avait chaud.

-Bon Dieu j’espère que tu n’en n’as pas pris de trop…

Elle était jeune et elle n’était pas habituée à prendre de la drogue. Une trop grande quantité peut avoir des dégâts irréversibles et j’allais m’en vouloir jusqu’à la fin de ma vie.

Olivia avait toujours le même discours. Elle voulait avoir des nouvelles du responsable de ce merdier. Abel avait essayé de la ramener à la raison. On ne pouvait pas appeler l’hôpital, ce n’était pas indiqué. Stone s’était fait tabasser, une enquête allait suivre et il ne fallait pas qu’on nous soupçonne.

Olivia avait mal. Elle souffrait et se frappait la tête. Les prochaines heures allaient être longues, il fallait prévenir les overdoses ou tout ce qui pourrait griller son cerveau. Il fallait qu’Olivia se calme.

-Olivia calme-toi. Il ne faut pas que tu t’emballes, sinon ça fera encore plus mal.

J’essayais de lui transmettre de la sérénité par quelques regards et en passant ma main dans ses cheveux. Je laissais Abel poser les questions importantes qui décideront de la suite.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 497
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Jeu 20 Juil - 0:36



Walking On The Moon Shadow ft. Abel Hudson & Delfino Alvarez




Abel et Delfino sont  comme deux petites abeilles autour de moi virevoltant ici et là dans la maison, me pressant de questions. Je n’arrive cependant pas à concentrer mon attention sur une seule d’entre elles, ayant en tête que le destin d’Howard.

Je ne comprends pas pourquoi nous ne pouvons appeler à l’hôpital pour savoir comment il va.  Abel prétend que nous sommes probablement les seuls à savoir et qu’un appel serait louche.  Bon, d’accord mais on ne peut pas non plus rester là à rien faire.

Supposons que la standardiste n’ait pas prit au sérieux mon appel et que Stone est toujours inconscient dans sa voiture, il se peut bien qu’à ce moment même où mes pieds trempes dans une bassine d’eau tiède, il soit mort.

- Envoie quelqu’un !  Il doit bien y avoir une façon de savoir ! Pitié !

Y’a rien à faire. Pour le moment, du moins. J’essais de me calmer mes dans ma tête sévie un véritable orage électrique.  C’est violent et perturbant. Ça fait terriblement mal au point ou je me mets à me frapper la tête et à hurler.

C’est un véritable cauchemar.

Delfino doucement me parle et tente de me rassurer. Il a raison je dois me calmer.  Ce n’est pas comme si je traversais ma première crise d’angoisse…quoi que c’est probablement la première que je vie sous l’effet de la cocaïne.

J’hoche de la tête pour lui faire savoir que j’ai compris  ce qu’il m’explique  tout en prenant de grandes inspirations que je garde pour ensuite expirer  tout doucement.  Mes pieds, toujours hyper endoloris,  font de petits clapotis dans l’eau.

Je les fixes un moment puis je porte mon attention sur Abel. Il a raison.  Jack doit être mis au courant. Je ne peux pas me permettre de perdre sa conscience bien que lorsqu’il apprendra tout ce qui s’est passé ce soir, je crains que le résultat sera le même. Le perdre en lui disant la vérité ou en lui mentant ?  Je le respect assez pour lui laisser le droit de prendre lui-même sa décision.

-  Oui… tu as raison, il faut appeler Jack.

Jack a traversé dans la tour d’en face foutre un pain à Stone pour un baiser immortalisé dans les pages d’un magazine. Cette fois, quand il entendra l’intégralité de ma glorieuse épopée en compagnie de Stone, ils ne seront pas assez de deux, Abel et Delfino, pour empêcher mon manager d’aller assassiner Howard directement sur son lit d’hôpital.

Ça, c’est s’il est encore vivant…

Je ferme les yeux, laissant mes larmes continuer de ruisseler sur mon visage. Seulement, maintenant, je suis plus calme même si mon cœur bas à toute allure comme s’il tentait de faire un bond hors de ma poitrine.

- J’pourrai pas affronter sa colère… J’saurai pas lire dans ses yeux que je l’ai déçue, pas encore.

@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Perry


Messages : 128
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Ven 28 Juil - 11:07


Walking On The Moon Shadow

       
ft. Olivia Cortez, Abel Hudson & Delfino Alvarez


Qui était le con qui me sonnait en pleine nuit ?! C'était pas comme si j'avais une journée chargée le lendemain ! J'étais sensé trouver un graphiste pour la pochette du premier single d'Olivia, repasser au studio pour finaliser l'enregistrement, et, si j'avais le temps, passer rendre visite à ma petite sœur qu'avec tout ça, j'avais pas eu l'occasion de voir depuis la visite de Fairfax High School où j'avais été sacrément dur avec elle. Fallait que j'aille m'excuser à ma façon... C'est à dire sans vraiment le faire, mais en étant juste gentil et en montrant que je n'en tenais pas rigueur à Nat'.

Et fallait que je fasse tout ça avant notre week-end prévu à Tijuana.

En ronchonnant, je tendis le bras pour attraper le cornet du téléphone qui hurlait à la mort, passant vaguement en revue qui pourrait m'appeler à cette heure-ci dans mes connaissances... N'en trouvant aucune, hormis Livia... Ce fut donc à moitié réveillé par l'inquiétude que je demandai :

-Allô?

A l'autre bout du fil, ce n'était pas la voix d'Olivia, mais celle d'un homme que je ne connaissais ni d'Eve, ni d'Adam et qui se présenta comme Abel Hudson, roadie de chez MTI.

-Vous avez pas le même fuseau horaire chez MTI ou quoi ? On est en pleine...

Je m'arrêtai net quand le roadie me coupa la parole pour me dire sur un ton inquiet et un peu hésitant que Olivia Cortez était avec lui, quelque part dans l'Eastside, avec un autre roadie de MTI, que la soirée de la petite s'était mal passée, sans plus de détails, et qu'elle réclamait son manager.

-J'arrive.

J'étais totalement réveillé quand je raccrochai le téléphone pour sauter hors de mon lit et enfiler les premiers vêtements qui me tombèrent sous la main avant de prendre la bagnole, direction l'Eastside, en espérant, vu l'allure à laquelle je roulais, ne pas me faire choper par les flics.

Combien de fois m'étais-je retrouvé dans cette situation en me disant qu'une fois Natacha arrivée à l'âge adulte, j'en aurais fini avec ce genre de conneries... Jusqu'à ce que mes propres enfants soient adolescents tout du moins...

Raté.

Je me retrouvai donc bien vite dans l'Eastside, de nuit... Pas vraiment l'endroit où je laisserais une gamine de 16 ans livrée à elle-même... Et pourtant, j'avais laissé Livia le faire. Mais j'étais pas son père, pas vrai ? Tout le monde s'accordait à le dire. Même si ça me plaisait de moins en moins qu'on me le fasse remarquer.

Après tout, il était où, son vrai père, hein ? En quoi il la protégeait ?

Je tambourinai à la porte d'entrée de l'adresse que ce Abel Hudson m'avait donnée. Une petite maison, soignée par rapport au voisinage...

Quand la porte s'ouvrit, j'entrai directement à l'intérieur.

-Où est Livia?

Je n'étais pas en colère. J'étais trop inquiet pour être en colère. Ou pour me demander ce qu'elle foutait avec des roadies de la maison de disques rivale.

Je la vis alors, dans le salon, les pieds dans une bassine d'eau rosâtre, un latino agenouillé devant elle.

-Livia!

Je m'approchai et vins la prendre dans mes bras.

-Qu'est-ce qui s'est passé ? Qu'est-ce que tu fais là?

© Billy Lighter












JACK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 281
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Mar 1 Aoû - 20:42



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez


J'avais raccroché le téléphone mural de la cuisine de Delfino en soupirant. Le nommé Jack Perry allait arriver en renfort. Je n'étais pas rassuré pour autant et ce pour plusieurs raisons: sur la minute seulement qu'avait duré mon appel, Perry avait bien fait sentir la rivalité qu'il y avait entre MTI et BSC. Et puis... N'était-ce pas le même Jack Perry qui avait déjà ramassé la tronche de Stone, selon L.A.People? Et comment allait-il réagir en retrouvant sa jeune artiste dans l'état où elle était? Et quand il saurait que ce serait encore le faute de Stone, si on s'en tenait à la version de la gamine?

J'étais tiraillé entre aider la fille et protéger le batteur dont je savais qu'il n'était pas aussi mauvais que ses actes inconscients pouvaient le laisser croire. Delfino, lui, m'avait déjà bien fait comprendre dans quel camp il était... Le parti que tout homme doué de morale aurait pris sans hésiter...

Et pourtant, j'hésitais... La façon dont Delfino m'avait raconté comment il avait rencontré Olivia, les choses qu'il savait et qu'il ne m'avait jamais dites... Pas même vaguement évoquées, comme son ami de chez BSC... J'avais l'impression d'avoir raté un épisode, comme quand je reprenais Keeping Our Lands en cours de route...

Entre mon coup de fil au manager et le moment où il sonna à la porte, Olivia se calma un peu, mais continua par moment à insister pour avoir des nouvelles de Stone... Moi aussi, j'aurais bien voulu savoir ce qu'il en était! Mais c'était elle-même qui faisait qu'on ne pouvait pas en demander sans avoir l'air à la fois suspect et complice.

Si seulement on avait pu l'emmener à l'hôpital! On aurait pas à stresser qu'elle nous claque d'overdose entre les doigts!

Alors, dans l'histoire, tout bien considéré, j'estimais que le mieux était effectivementde refiler la patate chaude au manager de Livia... Bien que ça revenait à condamner Howard aussi... Mais qu'est-ce qu'on pouvait faire d'autre...?

Pendant que je me faisais toutes ces réflexions, j'observais Delfino et Olivia, appuyé contre le mur... Ils avaient l'air très proches, un grand frère et sa petite soeur qui n'avaient pourtant que leurs origines en commun... Moi-même, rien qu'à écouter les mots de Delf, j'en arrivais à oublier Perry et mes inquiétudes pour Stone... Mais qui était-il pour elle, vraiment? Et qui était son ami chez BSC? Tout ça devait être dans l'épisode que j'avais loupé... Ou les scénaristes étaient des vrais enfoirés...

La sonnette finit par retentir et je fis signe à Delfino de rester auprès de Cortez.

-J'y vais....

Et à peine j'eus ouvert la porte qu'un homme blond correspondant à la photo de L.A.People s'engouffra, sans plus de politesse, dans la maison de mon ami, me bousculant au passage.

Mais je ne protestai pas et ne fis aucun commentaire... Car si Delf me donnait l'impression de réagir comme un frère avec la gamine, l'homme qui venait d'entrer dégageait autant d'inquiétude qu'un père...

Et d'après Delfino, elle était métis, non?

Jack Perry s'était jeté aux pieds de la jeune fille qui avait maintenant deux protecteurs à genoux devant elle...

J'étais bouche bée devant ce spectacle.

Une princesse... C'était une princesse... Shootée, mais une princesse quand même.

@ Billy Lighter











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 233
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Mer 2 Aoû - 15:41



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez et Abel Hudson


Olivia était très agitée. Il fallait qu’elle essaye de respirer profondément et de se calmer pour ne pas risquer que son cerveau ne grille. Elle n’en avait que pour Stone pour lequel elle était très inquiète. L’irresponsable n’était pas le premier de mes soucis, Olivia et sa santé l’était.

La jeune fille avait accepté que l’on téléphone à son manager. C’était inattendu et rassurant. Jack Perry a de l’influence sur Olivia et je serais plus rassurer de l’avoir à nos côtés et de le mettre au courant de ce qu’il s’est passé. Je savais que c’était la bonne décision. Au pire Olivia se prendra un savon, au mieux c’est Stone qui prendra pour ce qu’il a fait. En attendant le manager, ma priorité était d’éviter l’overdose d’Olivia et lui assurer un maximum de confort.

Elle pleurait parce qu’elle avait peur de la réaction de son manager. C’était trop tard pour revenir en arrière, Abel était parti téléphoner. Agenouillé devant elle, j'avais séché ses larmes.

-Olivia, tu as été dépassée par les évènements… Tu as été entrainée par Stone, il ne faut pas tout remettre sur toi.

Olivia n’était pas entièrement responsable et je tenais à ce qu’elle le sache. Je ne savais pas comment était Jack Perry et comment il allait réagir. Je ne voulais pas lui mentir en la rassurant là-dessus.

Abel était venu me rejoindre après son coup de fil. On avait rassuré Olivia jusqu’à l’arrivée de son manager qui ne s’était pas fait attendre. Abel s’était chargé d’aller ouvrir et le manager avait fait irruption dans la pièce où je me trouvais avec Livia.

Il était blond et ressemblait beaucoup à Jimmy Reed hormis dans ses expressions qui étaient différentes. Il avait pris ma jeune protégée dans ses bras. C’était la sienne aussi. Il était plus légitime que moi aux côtés d’Olivia.

Il avait assommé la jeune fille de questions. Je ne savais pas ce qu’Olivia comptait lui dire et je n’osais rien dire à sa place. J’avais peur que ma maladresse légendaire ne vienne me faire défaut encore une fois.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 497
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Mer 2 Aoû - 23:33



Walking On The Moon Shadow ft. Abel Hudson & Delfino Alvarez & Jack Perry




La voix douce à l’accent bien de chez moi de Delfino m’apaise tranquillement alors que je mène un combat interne entre le poison qui continu d’infiltrer ma tête et ma raison qui m’implore de rester calme.

Mes pieds pataugent encore dans la bassine mais ne me font plus mal, du moins, tant que je n’exerce pas de pression sur eux. Je doute être capable de courir un marathon avant longtemps disons.

Je finis par consentir à ce qu’Abel appel Jack. À choisir entre l’hôpital et mon manager, je préfère nettement mon manager même si je redoute la colère qu’il pourrait ressentir.  Je sais que je l’aurai une fois de plus déçue et c’est, pour moi, pire encore que ce qui est arrivé à Stone.

Parce que Stone, j’imagine qu’il méritait cette raclée. Alors que Jack ne mérite pas les cheveux gris que je lui donne depuis que j’ai débarqué dans sa vie par la grande porte, qui plus est.

Et il ne prend pas longtemps avant d’Arriver. À croire qu’il a grillé tous les feux rouges sur sa route. J’imagine mal  mon manager enfreindre la loi… il est trop rigide pour ça ! Quoi que…

Il entre donc, en coup de vent pour venir immédiatement s’agenouiller devant moi et me serrer contre lui. Je n’ai jamais été aussi heureuse de le voir de toute ma vie.  Je me sens si soulagé que j’en oublie Stone, du moins quelques secondes.

- Qu'est-ce qui s'est passé ? Qu'est-ce que tu fais là?, demande Jack. Et parce qu’il est venu à ma rescousse en plein cœur de la nuit et qu’il représente  ce que j’ai le plus proche d’un père,  je lui raconte toute l’histoire, sans censure, sans détour.

- C’est lui, Abel, qui m’a trouvé et j’savais pas à ce moment là… J’veux dire, je savais que Delfino était tout près et que c’est quelqu’un de bien. J’ai cru d’abord que c’était la chose à faire.

La chose à faire avant de me résigner à peut-être affronter ta colère, aurais-je du dire.  Mais ça n’a plus d’importance. Je tourne la tête vers Delfino, je lui suis profondément reconnaissante. Et à Abel, qui se tient à l’écart, tout autant.

- J’ai eu de la chance dans ma malchance. Sans Abel, je ne sais pas ce que j’aurais fait ou sur qui j’aurais pu tomber…

Je tente de me lever mais je grimace sous la douleur.  Je dois avoir un millier d’ampoules qui ont crevés et qui sont maintenant sur la chair vive. Ma vision est encore légèrement trouble mais les voix ne se distorsionnent plus et mon cœur ne pas plus aussi vite.

- Je sais que… j’ai demandé une centaine de fois. Mais si personne à l’hôpital n’a jugé bon de prendre mon appel au sérieux. Howard est peut-être mort dans sa bagnole. Ça ne coûte rien d’aller passer devant l’hôpital. Si sa voiture n’est plus là, je saurai qu’on l’a amené à l’intérieur… Pitié…

Je les regarde tous les trois à tour de rôle. Jack dira probablement que la mort est tout ce qu’il mérite. Abel lui, me répétera encore et encore que ce serait trop suspect, et Delfino… en fait j’crois que j’ai vraiment plus de chance de le convaincre lui.

- Personne saura qu’on passe en voiture là pour cette raison là… Il doit y avoir plein de gens qui  roulent devant l’hôpital, même la nuit… Juste pour voir… E si sa voiture est encore là… s’il est dedans… On dira qu’on l’a trouvé par hasard en passant sur la route. Non ?

C’est une dernière tentative, Après, j’abandonne. Je saurai tôt ou tard via les médias ce qu’il est advenu de Stone.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Perry


Messages : 128
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Sam 5 Aoû - 21:26


Walking On The Moon Shadow

       
ft. Olivia Cortez, Abel Hudson & Delfino Alvarez


Une fois dans la maison, je m'étais directement agenouillé auprès d'Olivia qui avait l'air terrorisée, ses petits pieds dans l'eau sanguinolente. Mon cœur battait à tout rompre du stress que j'avais couvé dès que le dénommé Abel Hudson avait annoncé qu'il fallait que je vienne dans l'Eastside pour aider Livia. Et ce stress prouvait bien que je considérais la jeune fille comme bien plus qu'une artiste que je manageais pour BSC.

Je pris son visage entre mes mains, oubliant complètement les deux roadies de chez MTI qui, pourtant, avaient été d'une grande aide pour elle. Mais ma première préoccupation, c'était de savoir ce qui lui était arrivé et ce que, bon dieu, elle foutait ici à cette heure-ci. Comme quoi, il est bien gentil, Dom Holder, mais ça reste un gosse.

L'autre roadie, le latino, était exactement dans la même position que moi, agenouillé devant Livia, les yeux levés vers elle. La jeune fille avait les yeux explosés, il n'y avait pas d'autre description possible, et pas seulement d'avoir pleurer, même si je pouvais voir, à son maquillage qui avait coulé, qu'elle avait effectivement pleuré.

Elle me raconta tout, sans détour. Et je ne savais dire si elle le faisait parce qu'elle me faisait confiance ou parce que la drogue qu'elle avait l'air d'avoir pris et qu'elle me confirma avoir pris faisait en sorte de lui délier la langue.

Elle avait voulu récupérer son journal intime que Stone lui avait volé.

Elle avait couché, encore, dans les loges du Dizzy, avec Stone.

Elle avait pris de la cocaïne, beaucoup de cocaïne, avec Stone.

Elle l'avait regretté, encore.

Stone s'était fait dégommer par six latinos devant les yeux de Livia.

Elle l'avait conduit à l’hôpital en conduisant la bagnole du batteur.

Elle était revenue pieds nus, en sang, perdue... Avant de tomber sur Abel...

Autant de fait, autant de coups de poings dans la gueule. Et c'était encore de la faute de Stone. Si Livia n'était pas persuadée qu'il était mort ou presque, j'aurais été le buter moi-même !

Mon premier réflexe, pourtant, ne fut pas de shooter dans quelque chose ou de hurler, mais de prendre la jeune fille dans mes bras et de la serrer contre moi en passant une main dans ses cheveux.

-Shhh... Liv... C'est fini... C'est fini... On va rentrer à la maison.

Elle était reconnaissante aux deux roadies... Mon regard croisa celui du latino, Delfino, d'après ce que je comprenais. Mon ton s'adoucit vis-à-vis d'eux...

-Merci, les gars... Merci.

Je la lâchai doucement et elle essaya de se redresser.

-Hey... Hey ! Reste assise, Livia.

Je l'avais pris par le bras et invitée à se rasseoir, bien qu'elle serait retombée toute seule.

Elle voulait savoir ce qu'il était advenu de Stone, si l’hôpital avait bien reçu son appel et le batteur transféré à l'intérieur. Comment elle pouvait encore penser comme ça après tout ce que Stone lui avait fait ? Comment Natacha pouvait penser comme ça également après tout ce qu'il lui avait fait ? C'était quoi, son secret, à Stone, bordel de merde !

Je soupirai, pas d'accord du tout, juste parce que, personnellement, je trouvais que Howard méritait ce qui lui arrivait. Peut-être même qu'il était grand temps que ça lui arrive ! Ça lui pendait au nez, de toute façon !

Mais Livia suppliait et je voyais dans ses yeux rougis qu'elle ne serait pas apaisée tant qu'elle ne serait pas sûre que quelqu'un allait s'assurer que Stone était bien à l’hôpital.

Je me tournai alors vers les deux roadies, résigné. Ce que je faisais, je le faisais uniquement pour Olivia, pas pour Stone.

-Est-ce qu'un de vous deux pourrait aller voir jusque-là ? Juste passer devant l'hosto et jeter un œil, je vous demande pas plus... Et si je peux vous demander de me donner des nouvelles à ce propos par téléphone... Puisque, apparemment, vous avez mon numéro, maintenant...

Me rendant compte que mon ton était peut-être un peu tendu, j'ajoutai après coup...

-On vous en sera tous deux reconnaissants, je pense. J'irais bien moi-même, mais s'il est encore sur place, dans sa voiture, et que je le vois, je crois que je l'achèverai moi-même...

Puis, me tournant à nouveau vers Olivia, dégageant les mèches de cheveux de son visage.

-Et toi, tu vas venir dormir chez moi, ok?

© Billy Lighter












JACK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 281
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Sam 12 Aoû - 16:20



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez


Je n’avais jamais vu une scène aussi étrange que celle qui se déroulait à l’instant devant moi. Delfino et le manager d’une jeune artiste shootée, agenouillés devant elle, tout à son service. Je ne savais pas quoi en penser. D’autant plus que le responsable de toute ça, Howard Stone, était quelqu’un que j’appréciais beaucoup… Sauf que lui, d’après les dires plutôt inquiétant de l’adolescente, était dans un état critique.

J’avais l’impression, donc, de voir toute cette scène de l’extérieur, de ne pas me sentir réellement impliqué. Pas comme Delfino et Perry en tout cas. Il était clair que je m’inquiétais beaucoup de ce qui était arrivé à la petite Olivia et que j’étais choqué d’apprendre jusqu’où Howard pouvait pousser ses frasques. Mais… Il fallait se rendre à l’évidence : j’étais plus proche du batteur que de cette fille que je rencontrais pour la première fois. Et le jugement de Perry et de Delfino, vu leur attitude envers Cortez, ne devait pas être plus objectif que le mien.

Mais je crois bien que finalement, ni la petite, ni le batteur n’étaient vraiment conscients de ce qui venait de leur arriver… Ni du pourquoi c’était arrivé.

Elle raconta encore une fois son histoire, pour son manager, cette fois, et sans aucune censure. Ça me faisait mal d’écouter ça une deuxième fois. Pour finir, j’allais aussi en vouloir à Howard.

Jack Perry était finalement passé au-dessus de toutes les rivalités entre MTI et BSC pour nous remercier, Delf et moi, de l’aide apportée à la jeune fille.

-Comme si on allait la laisser là dans l’état où elle était… Merci à vous d’être venu…

Parce qu’il nous sauvait d’une situation vachement complexe…

Alors quand Olivia réitéra sa demande d’aller au moins essayer de voir si Howard n’était pas encore dans sa bagnole, sur le parking des urgences, en train de crever et que son manager nous demanda notre aide, je sautai sur l’occasion. Parce que je voulais savoir aussi.

-J’y vais. Je vous passe un coup de fil dès que je sais ce qu’il est advenu du batteur.

Puis, me tournant vers Delfino.

-C’est bon pour toi si je reviens ici après ? Comme ça t’auras des nouvelles aussi.

Et puis, je voulais combler les blancs dans l’histoire.

La réponse de Delf en poche, je pris mes clés de voiture et partis avant que Perry n’ait quitté la petite maison de mon ami latino…

Pendant tout le trajet, je n’avais que deux questions qui se tenaient tête dans mon crâne : est-ce que Howard était vivant et qui était donc Olivia Cortez ?

@ Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 233
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Lun 14 Aoû - 15:07



Walking On The Moon Shadow
ft. Olivia Cortez et Abel Hudson


Olivia avait encore raconté son histoire, mais cette fois, à son manager. A chaque fois qu’elle le racontait, ça m’avait l’air d’être de pire en pire. Stone avait le mauvais rôle et je me disais qu’il méritait ce qui lui était arrivé.

Son manager ne lui avait pas crié dessus. Il la rassurait et c’était tout. Il la serrait contre elle comme un père serrerait sa fille dans ses bras. Je savais que c’était le rôle de Jimmy Reed de faire ça. C’était sa fille mais il n’était pas là. Pourtant, Olivia avait besoin de soutien après ce qui lui était arrivé.

Olivia voyait en Abel un sauveur. Mon ami avait été au bon endroit au bon moment. Je n’osais pas imaginer ce qui serait arrivé s’il n’avait pas été là. Le manager de la jeune fille nous avait remerciés. Je ne savais que répondre. Je n’avais pas fait grand-chose à par accueillir Olivia et Abel dans ma maison. Abel était le seul qui arrivait à articuler quelque chose. Je trouvais plus légitime que ce soit lui qui prenne le compliment.

Jack prenait soin d’Olivia mais ma protégée n’en démordait pas. Elle voulait savoir ce qu’il était advenu de Stone. Ça la rongeait de ne pas savoir si le batteur était encore en vie ou pas. Elle n’aurait pas la conscience tranquille avant de savoir. Ce qui avait entrainé la demande son manager de nous laisser le soin de prendre des nouvelles de Stone. Je comprenais Jack et sa haine envers le batteur. Je ne le voyais pas d’un bon œil non plus et je ne sais pas ce que j’aurais fait s’il était en face de moi. Abel allait se charger de ça et voulait revenir ici par après.

-Oui, bien sûr. Tu pourras téléphoner d’ici pour donner des nouvelles à Jack et Olivia.

Je voulais que Stone soit bien en sécurité à l’hôpital. Pas pour le batteur mais pour que ma protégée soit rassurée. Abel avait quitté ma maison, suivie de près par Jack qui portait la jeune chanteuse dans ses bras. Je les avais raccompagné jusqu’à la porte.

-Ne vous inquiétez pas. Abel ira vite, vous aurez des nouvelles bientôt.

Je faisais confiance à Jack pour s’occuper d’Olivia. Il était plus légitime que moi pour s’occuper de la jeune fille.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 497
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   Mar 15 Aoû - 23:42



Walking On The Moon Shadow ft. Abel Hudson & Delfino Alvarez & Jack Perry




Mes angoisses ne s’atténuent aucunement avec mon récit que je répète une nouvelle fois à l’intention de Jack.  Je fuis son regard tant parce que je ne veux pas lire la déception dans ses yeux que parce que je suis incapable de toute façon de porter mon attention sur une seule personne en ce moment.

Parallèlement, les effets de la cocaïne sont moins flagrants quand je parviens à me calmer. Mais dès que Stone revient dans ma tête,  l’agitation artificiel refait surface, provocant des ondes électriques dans tout mon corps.

Si j’étais persuader que Jack allait péter un câble quand Abel et Delfino tentaient de me convaincre de l’appeler, maintenant que c’est chose faite et qu’il a entendu l’intégralité de mon aventure avec Howard, je trouve une sérénité incomparable quand il me serre contre lui.

Je sens que plus rien ne peut plus m’atteindre désormais.

Il me réconforte, me rassure. Nous allons rentrer à la maison.

C’est où ça, la maison ?

Je relève la tête pour regarder Jack qui remercie maintenant Delfino et Abel d’avoir été les premiers répondants à ma mésaventure. Sans eux, je serais fort probablement entrain de crever de trouille quelque part à l’arrière du Dizzy ou alors je ne serais pas parvenu à me calmer et mon cœur aurait éclaté par trop de stimulation négative.

Mais j’y peux rien. Stone, même absent, s’accapare mes pensées et je me lève, prise de panique, suppliant de nouveau que l’un deux ailles tourner en voiture près de l’hôpital. Uniquement pour jeter un œil. Rien de plus. Déjà, si il ne se trouve plus dans sa voiture, je saurai que mon appel à été pris au sérieux et que Stone est entre bonne main…  sauf si ses assaillants auraient eu l’idée d’aller se balader dans le secteur.

Je refuse de croire qu’il aurait pu avoir cette malchance. Une seconde fois.

Et si, par malheur, Stone est toujours inconscient dans sa bagnole,  Abel, ou Jack, ou Delfino n’aurait qu’à demander de l’aide… Personne ne questionnerait sur leur présence à ce moment là, l’urgence étant l’homme à sauver.

Jack, contre toute attentes, les miennes comme celle des roadies,  réitère ma demande et c’est Abel qui accepte de s’y rendre. Déjà je me sens décharger d’un stress orpiment et inutile pour mon état actuel.

Jack replace quelques mèches de mes cheveux puis, d’un ton rassurant m’explique que pour cette nuit, j’irai dormir chez lui.  J’hoche de la tête à l’affirmative, de toute façon, sachant Dom et les autres en dehors pour le weekend, je ne me sens pas la force ni l’envie de me retrouver toute seule.

Je me tourne vers Delfino, lui tendant les bras.  J’attends qu’il se penche vers moi pour le serrer dans mes bras et le remercier. J’aurais bien voulu remercier aussi Abel mais il a déjà quittée la demeure de Delfino.

- Dis lui s’il te plait que sans lui, j’sais pas ce que j’aurais fais…

J’aurais voulu trouver de meilleurs mots mais j’ai encore trop l’esprit embrumé pour réfléchir convenablement.  Je le laisse et je me lève lentement en me reposant sur Jack.

- J’penses que… j’penses que j’ai fait toute les conneries d’une vie en un seul weekend… tout ce que je veux là, tout de suite, c’est dormir… longtemps !


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Walking On The Moon Shadow [LiBrE][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» >> Qui aime la choucroute ? LIBRE. TERMINE
» Pagaille et petite bagarre [RP libre - TERMINE]
» Retour de l'Autre Monde [Faudar Adroared, Libre] [TERMINE]
» Ouverture du Club de Duels / LIBRE/ TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Eastside :: Dizzy Warhol-