AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 The Girl Of My Dream [April 1981][PV Apolline]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bailey Raphaël
avatar


Messages : 61
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 24
Localisation : Eastside



MessageSujet: The Girl Of My Dream [April 1981][PV Apolline]   Dim 18 Juin - 23:22



The Gril Of My Dream[April 1981] ft. Apolline Mclagan




Le Dizzy est une vraie fournaise ce soir. Il y a foule, plus qu’à l’habitude j’veux dire.  Les corps s’entrechoquent sur la piste de dance permettant une liberté sensuelle assumée. L’alcool est distribué sur de grand cabaret. Je n’ai aucune idée de qui paiera la note mais j’attrape plus souvent qu’à mon tour, un cocktail sucré.

Rare sont les soirs où je suis en pleine possession de mes moyens. Et ce n’est pas par manque d’argent pour me payer toute la coke dont j’ai envie. Non.  C’est parce que je carbure à autre chose en ce moment.

Un petit cul parfaitement rebondit, mis en valeur dans un pantalon en cuir, des yeux noisette et des cheveux châtain couper au carré. J’y peux rien mais je suis complètement obsédée par la perfection de se corps plus que parfait qui se déhanche sur la piste de dance devant moi.

Apolline est mon addiction du moment et pour elle, je serais prête à n’importe quelle bassesse.

Je la rejoins sur la piste, me faufilant entre les corps en sueurs et je me place derrière elle, pressant ma poitrine contre son dos, lui emboîtant le pas sur  Bang Band de Iggy Pop.  J’aime sentir ses fesses se frotter contre moi, ça me rend encore plus folle d’elle.

Je la prends pas la taille pour la tourner vers moi. Si je ne me retenais pas, je lui roulerais une pelle d’enfer en plein cœur de la foule.  Au lieu de ça, je lui prends la main et je l’attire un peu à l’écart.

- Quand tu bouge comme ça, tu me donnes des idées ! T’es une sacré bombe, j’espère que tu en as conscience !

La chanson se termine mais le DJ en entame immédiatement une nouvelle, prédestinée en ce qui me concerne.  Our lips are sealed des The Go-Go’s m’offre le tremplin parfait pour poser mes lèvres sur celle d’Apolline et de l’embrasser langoureusement.

Elles goûtent divinement bon.  Mais je ne suis pas bonne juge étant complètement sous son charme. La piste de dance, même sur les abords, n’est pas le meilleur endroit pour les échanges linguale aussi, je l’entraîne de nouveau un peu plus loin, vers les tables où nous avons laissé nos vestes.

- J’ai mal aux pieds à force de danser ! Pourtant, j’suis habitué à être debout, quand je longe le Walk of Shame toute la nuit quand les clients se font rares.

En fait, je parle du Walk of Fame mais comme c’est mon circuit et bien que je n’ai pas honte d’être une prostitué, il n’y a rien de très glorieux à arpenter les rues à la recherche d’un homme esseulé qui a besoin d’un peu de chaleur humaine.

C’est aussi comme ça que j’ai rencontré Apolline. Mais pas pour la raison que vous croyez.  J’étais bien entrain de déambuler sur la rue dans l’espoir de trouver celui qui paierait de quoi m’offrir mon fix mais au lieu de ça, j’suis tombé sur une p’tit châtaine aux yeux noisette, complètement perdu et surtout fraîchement débarqué en ville.  Comme résister à son petit regard angélique qui, bien sûr cachait une vrai tigresse.

Une fille comme moi quoi.

Entre nous, ça a immédiatement cliqué.  Parfois amante, parfois amie, Apolline est toujours là pour moi et l’inverse est aussi vrai. Mais ce soir, mes pulsions prennent le dessus sur tout le reste et me fais rêvé d’une nuit dans ses bras.

D’un autre côté, les yeux des mecs sur nous m’excite au plus au point.  Ils ont clairement envie de savoir comment notre soirée va se terminer et si, par chance ils pourraient être spectateurs. Ou mieux, participants !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 329
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: The Girl Of My Dream [April 1981][PV Apolline]   Jeu 22 Juin - 8:30



The Gril Of My Dream[April 1981] ft. Bailey R.




Il faisait chaud à l'intérieur du Dizzy Warhol, il y avait cette odeur si particulière qui émanait de la respiration des danseurs, de la drague, du sexe et de la prise de substance illicite. Le clubs était sans limites et même si Apolline n'était pas le genre de personne a toucher à tous ce qui traînait à l'intérieur de l'habitacle, elle aimait bien venir ici. De plus, ce soir, elle avait quelque chose à fêter, elle avait fait un super concert au rainbow ! Il fallait se réjouir des petites choses quand on était comme elle, sans label, vivant vite fait de sa musique. Elle avait alors réussit à joindre Bailey et elles étaient parties toutes les deux fêter cela.

En entrant dans le clubs, elle savait qu'elle allait retrouver les habitués. Apolline était bi et avait une vie sexuelle de plutôt active, les habitués, elle en avait déjà goûté pas mal, mais celle qui se détaché du lot est la fille avec laquelle elle était venue.  Bailey, c'est comme ça qu'elle s'appelle. Elles se sont rencontrés quand l'ecossaise est arrivée en ville et depuis quelques semaines, elle est devenu plutôt proche d'elle. Bien sure, il y avait quelque côté qu'elle n'aimait pas chez elle, comme le fait de se droguer mais elle avait appris avec le temps à faire des concessions avec les gens.

Elle avait tout de suite prit une vodka au comptoir et s'était diriger vers la piste de dance. Elle n'avait pas mit longtemps à rameuter des mecs complètement imbibés d'alcool, contre elle. Mais elle attendait surtout une personne. Et celle ci était arrivé tel un mouche attiré par de la lumière. Elle avait sourit en sentant son corps se presser contre son dos. En un rien de temps, elle se retrouve face à elle, à prolonger goulûment le baiser de la belle. Ses mains autour de sa taille elle resterait comme un moment. Apolline n'était pas amoureuse de Bailey, c'était son corps qui l'appelait, qui avait besoin de sa dose tout comme celui de Bailey avait besoin d'héroïne. '' j'aime etre ton centre d'attention. '' avait elle dit avec une pointe de provocation dans la voix.

Elles s'étaient éloigné de la piste de dance, un peu à l'écart, elles pouvaient un peu plus parler parce-que même si elles avaient besoin de sexe entre elles, elles étaient amies et elles pouvaient parler parfois pendant des heures entières. Elles étaient à côté de la banquette, cekke qu'elles avaient réservées au cas où elles ne pouvaient plus danser et c'était le cas de Bailey. Apolline s'était alors approché de l'oreille de sa copine en souriant '' j'ai de quoi te faire oublié ton mal de pied ma belle... '' avait elle dit d'un ton provocateur.

Parfois, Apolline voyait quelques regards d'hommes se bloqués devant elles, ils faisaient un sourire au coin, un clin d'œil, mais ils n'osaient jamais venir les voir. Elle prit son verre de vodka après s'être assise sur la banquette, et le finissant d'une traite alors que Bailey s'asseyait a ses coter. Elle posa une main sur sa cuisse, la caressait du pouce. ''
j'ai envie de m'amuse ce soir'' avait elle dit avec un air faussement innocent.

@ Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?


Dernière édition par Apolline Mclagan le Sam 24 Juin - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bailey Raphaël
avatar


Messages : 61
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 24
Localisation : Eastside



MessageSujet: Re: The Girl Of My Dream [April 1981][PV Apolline]   Ven 23 Juin - 17:54



The Gril Of My Dream[April 1981] ft. Apolline Mclagan




Le contact d’Apolline contre moi me fait frémir et j’anticipe déjà avec le plus grand des plaisirs la nuit qui va s’en suivre.  Comment résister à une beauté pareille ?  J’en suis incapable.  Pire encore quand elle  me murmure à l’oreille avoir de quoi me faire oublier mes pieds endoloris.

Apo  termine son verre de vodka avant de m’avouer qu’elle a envie de s’amuser ce soir. Ça tombe bien car moi aussi et  je lui donne un avant goût en venant goûter les effluves d’alcool qui subsistent sur ses lèvres.

Ce n’est pas innocent ni subtile. Le passe d’abord  doucement ma langue sur ses lèvres avant de la glisser entre elles et  de l’embrasser fiévreusement.  Je la désire ardemment et il m’est difficile de retenir mes mains de s’infiltrer sous son haut.

Un peu de retenue, Bailey, n’offre pas à ces messieurs voyeurs le plaisir d’assouvir leurs fantasmes.

Je mets un terme au baiser à contre cœur puis je lui caresse la joue du revers de la main. La sienne, toujours sur ma cuisse aliment toujours le brassier qui fait rage entre mes cuisses. Je m’approche de son oreille afin de lui  murmurer mes intentions.

- Soit on retourne danser, soit on va dans les toilettes se trouver une cabine pas trop crade le temps que je te montre tout l’effet que tu me fais. Mais je te jure ma belle, que je ne peux plus te résister des heures !

Je mordille son lobe avant de reprendre ma place et de la regarder d’un air provocateur.  Quoi que les toilettes du Dizzy ne m’intéressent pas plus que ça. Elles sont douteuses et toujours achalandés de p’tites pétasses en chaleurs et inintéressantes.

J’veux lui proposer qu’on quitte le bar, de nous retrouver chez elle ou a l’hôtel, qu’importe, tant que ça se termine dans un lit, mon corps nu contre le siens.

Mais y’a ce type qui lui fait de l’œil depuis tout à l’heure et en fait, et je ne sais pas si mon amie a plus besoin d’un homme ce soir que de moi.  Je ne suis pas jalouse, son amitié m’importe plus que le sexe que nous avons de temps en temps. Mais ce soir j’ai envie d’elle, j’ai besoin d’elle.

Il reste cependant assez à l’écart pour que je ne m’en inquiète pas trop.  On vient nous apporter une bouteille de vodka toute neuve et bien froide ainsi que deux verres. Y’a pas à dire, ça soulève  les passions deux femmes ensembles, au point où un généreux donateur anonyme nous fait une offrande qui tombe à point.

J’ai vraiment soif, il n’y avait pas assez de vodka sur les lèvres d’Apolline.  Je nous verse donc chacune un verre que nous prenons cul sec. Puis encore un. Et un autre.  Jusqu’à ce que je me décide finalement à en boire un, sans l’avaler et d’embrasser de nouveau Apolline. C’est plus drôle et  horriblement sensuel que de sentir la vodka passer de ma bouche à la sienne, coulant sur nos mentons et nos décolletés.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 329
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: The Girl Of My Dream [April 1981][PV Apolline]   Sam 24 Juin - 16:35



The Gril Of My Dream[April 1981] ft. Bailey R.




Entre Apolline et Bailey, la température monte toujours très vite et leur relation a toujours été très étrange, dès leurs rencontres. Amies, elles son amantes dès que l'autre à besoin de l'autre, elles ne succombent pas à l'amour, juste au plaisir de la chair et c'est ce qu'elles cherchent toutes les deux ce soir mais pas l'une sans l'autre. En fait, c'est à se demander pourquoi elles sont aller dans ce bar, elles auraient mieux fait de partir directement chez l'une ou l'autre et profiter de la nuit entière pour gouter une énième fois à la peau de l'autre et pourtant, il n'en n'était pas de cela.

Elles préféraient largement se chauffer l'une et l'autre ailleurs, comme un jeu. La main d'Apolline sur la cuisse de Bailey montre bine que la partie à commencer, si bien que l'autre jeune femme vient l'embrasser. Ses lèvres ont un gout de vodka, comme les siennes et elle prolonge le baiser avec sauvagerie, si elle ne se retenait pas, elle lui ferait l'amour sur la banquette sur laquelle elles sont, dans ce club. Pourtant, il ne faut pas que cela se passe comme ça, il ne faut pas faire plaisir aux hommes qui les regardent avec envie.

Bailey expose ses idées ou son envie et Apolline sourit, elle laisse échappé un soupir quand elle sent ses dents se son oreille, elle a gagner, Bailey est folle d'elle mais elle n'aime pas les toilettes du club, du moins, pas avec elle, elle préfère profiter de ses moments si particulier avec elle -et si intense- alors elle lui sourit, la regardant. "J'ai encore mieux que les toilettes...Viens on va chez moi." mais à peine avait-elle dit cela qu'on leur apportait une nouvelle bouteille, surprise, Apolline regarde autour d'elle et voit cet homme. Depuis le début il l'a regarde et elle peut voir que dans son pantalon moulant, il aimerait lui offrir plus qu'une vodka. Elle lui fait un sourire provocateur et un clin d’œil alors que Bailey sert les verres. Elles en boivent quelques uns avant que la jeune femme qui l'accompagne ne veulent jouer à un jeu. Apolline sourit, serrer contre elle, elle accueille les lèvres et la vodka avec plaisir. Elle sent le froid passer sous son haut et ça l'a fait frissonner, elle qui à la peau si chaude.

Ses lèvres et son menton doivent sentir la boisson alcoolisée, elle prend une serviette pour s’essuyer un peu et regarde Bailey. "Il faudrait remercier l'homme qui nous à offert ça..J'ai quelques petites idées...Soit je vais le remercié avec un baiser, soit tu viens avec moi aussi soit...On l'invite avec nous ce soir chez moi..." Apolline laissait toujours le choix à Bailey quand il s'agissait de leurs ébats, elle savait qu'elle prenait toujours la bonne solution.

@ Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Bailey Raphaël
avatar


Messages : 61
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 24
Localisation : Eastside



MessageSujet: Re: The Girl Of My Dream [April 1981][PV Apolline]   Sam 24 Juin - 17:55



The Gril Of My Dream[April 1981] ft. Apolline Mclagan




Apolline est aussi chaude que la braise ce qui n’est pas pour me déplaire.  Au contraire, de sentir qu’elle partage mes désirs ne fait que l’accroître.  J’lui fait même part du fait que j’ai de plus en plus de difficulté à lui résister.  

Les toilettes sont la première option que j’envisage même si ça ne me plait pas trop d’aller m’enfermer là dedans. Apolline est fougueuse, tout comme moi et l’espace restreint d’une cabine d’aisance est loin d’être approprié pour nos ébats.

Chaque fois que nous nous sommes retrouvés au lit, nous avons réussit à déplacé le matelas, nous nous sommes retrouvés par terre, les draps en batailles, bref ! Quand elle propose plutôt de quitter le bar pour s’en aller chez elle, je n’offre aucune résistance.

C’était sans compter le petit contre temps de la bouteille de vodka gracieusement offerte par un gentleman  qui n’en avait que pour mon amie.  Cela aurait bien été impoli de ne pas déguster ce présent aussi, Apolline et moi busons quelques verres avant que, boosté par l’alcool et mes pulsions sexuelles, je décide de faire boire un dernier verre à Apolline en lui versant directement dans la bouche à partir de la mienne.

C’est torride et humide. Je pars à la conquête du breuvage qui s’est évadé le long du cou de la belle Écossaise jusque dans son décolleté.  J’en peux plus j’vais la renverser sur cette foutue table, j’vous le jure !

- Il faudrait remercier l’homme qui nous à offert ça… J’ai quelques petites idées.
Je relève la tête pour la regarder, amusée. J’lui mords la lèvre avant de lui murmurer que je crois avoir compris un peu là où elle veut en venir.

- Soit je vais le remercié avec un baiser, soit tu viens avec moi aussi soit… On l’invite avec nous ce soir, chez moi…

- Ce mec bande comme un taureau juste à te regarder. La moindre des choses serait de l’inviter à ce joindre a nous.


Y’a qu’Apolline pour avoir ce genre d’idée. Bon ok, moi aussi je l’admets. Voilà pourquoi nous nous entendons si bien elle et moi.  Je prends donc la bouteille et je m’extirpe de la banquette, suivant Apolline jusqu’à l’homme qui ne nous a pas lâché du regarde, depuis le bar où il est appuyé.

- C’est ton soir de chance !

J’lui laisse pas le temps de répondre que je l’attrape par le bras pour pas qu’il se sauve. On est pas méchante… on est aguichante et j’laisse soin à mon amie de lui expliquer en quoi la chance lui sourit ce soir.



@ Billy Lighter



Pis demain matin tu m’prendras dans tes bras
On va faire comme si le malaise était pas là
J’vais m’en aller de mon bord, toi du tien
Peut-être qu’on se recroisera en chemin.


Dernière édition par Bailey Raphaël le Mar 27 Juin - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Apolline Mclagan
avatar


Messages : 329
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là


Who am I?
Je suis: Pleine de couleur
Relations:
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: The Girl Of My Dream [April 1981][PV Apolline]   Hier à 8:42



The Girl Of My Dream [April 1981]
ft. Bailey R.


Peu de personnes faisaient ce genre d'effet à Apolline. Elle trouvait cela un peu malsain mais qu'importe, ce n'était qu'une fois de temps en temps, cela ne pouvait pas faire de mal. Chaude comme la braise, elle lançait des regards bourrés de sens à Bailey. Ce fut d'avantage coquin quand l'écossaise avait déclaré qu'il fallait remercier le donneur de vodka. Bailey avait accepté, mordillant la lèvre de sa copine qui lâcha un gémissement.

Les idées d'Apolline fusaient et elles étaient de plus en plus osées. Elle avait commencé en douceur avant de terminer par la situation la plus alléchante mais la plus inattendue. Bailey était une copine formidable car elle suivait Apolline dans ses délires. Ainsi, elles étaient arrivées devant l'homme en question. Il était assis et avait perdu relativement de confiance en soi quand les deux filles s'étaient retrouvées devant lui. Bailey avait commencé à parler, l’Écossaise ayant un large sourire sur le visage.

Apolline attrapa le deuxième bras de l'homme en souriant. ''En effet, ton jour de chance car nous te proposons de repartir avec nous!''. ''Heu... Je ne sais pas trop les filles...'' Apolline leva les sourcils, puis, elle se planta devant lui, l'embrassa avec engouement, passant ses lèvres sur ses lèvres, sa main se plaquant sur la partie de son pantalon tendu. ''Tu ne sais toujours pas?'' ''Non, c'est bon je viens!'' avait-il dit avec plus de confiance.

Elle regarda ensuite Bailey en souriant. ''Ma copine et moi sommes heureuses de t'entendre dire ça. On se retrouve à l'entrée du Dizzy et après en route pour chez moi!'' avait-elle dit avec provocation.

@ Billy Lighter


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Bailey Raphaël
avatar


Messages : 61
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 24
Localisation : Eastside



MessageSujet: Re: The Girl Of My Dream [April 1981][PV Apolline]   Hier à 22:19



The Gril Of My Dream[April 1981] ft. Apolline Mclagan




C’est dans le taxi en direction de chez Apolline que les choses s’officialisèrent dans cette aventure à trois.  Le pauvre homme n’avait aucune chance contre nous deux, complètements déchaînées sur la banquette arrière.

Assise de chaque côté de l’homme il était le témoin de nos baisers torrides. Nous avions apporté la bouteille de vodka, l’élément déclencheur de tout ceci et elle comme moi, étions de plus en plus assoiffée.

Mais pas de liquide, Du moins pas un qui se vend ou se trouve quelque part d’autre…  Il me sembla que le taxi avait mis un temps fou à parcourir la distance entre le bar et chez mon amie.  Ou alors était-ce parce qu’aux arrêts, le conducteur se rinçait l’œil dans le rétroviseur.

J’avais perdu mon haut quelque part durant le trajet, me retrouvant en soutien-gorge.  Quoi que notre nouvel ami n’était pas en reste. Je lui avais retiré sa cravate pour me la nouer autour de la tête et  fait sauter les boutons de sa chemise. Fallait bien inspecter la marchandise !

La voiture s’immobilisa enfin et nous nous grimpons jusqu’à la porte d’Apolline qui a du mal à déverrouiller. L’alcool n’aidant en rien la dextérité. Je m’adosse lâchement contre le mur à côté de la porte la pressant de bien vouloir ouvrir cette damnée porte.  C’est  John, notre sympathique ami qui finalement réussit à déverrouiller la porte.

- En plus d’être beau  comme un cœur il sait ouvrir les portes !

Je rigole toute seule m’enfonçant dans l’appartement plongé dans la noirceur, enfin, jusqu’à ce qu’Apolline découvre l’interrupteur et fasse apparaître la lumière. Comme par magie ! Je me retourne vers elle, si belle, comme si un halot  lumineux l’enveloppe.

C’est peut-être l’alcool qui  altère ma vision mais c’est ainsi que je la vois.  Et puis y’a cet homme, l’intrus dans la fête qui s’approche d’elle.

- Oh mais non mon p’tit bonhomme !  J’ai tellement mieux pour toi !

Je lui prends la main et je nous dirige vers la chambre d’Apolline dans laquelle, je sais que je vais trouver tout ce dont j’ai besoin.  Je lui fais prendre place sur la chaise de la coiffeuse de mon amie puis je me saisi de la ceinture de sa robe de chambre.

- T’es mignon, t’sais. Mais tu ne faisais pas partit de mes plans ce soir mais tu es là et c’est très bien ainsi seulement…

Je lève le regard vers Apolline tout en me léchant les lèvres.

- Seulement ce soir elle est toute à moi. Mais je suis si sympathique que je t’installe aux premières loges. Tu verras tout… tout… tout et tu entendras absoooolument tout aussi !

Je l’attache donc à cette chaise bien solidement.  J’suis pas si méchante. J’aurais bien pu lui bander les yeux aussi ! Mais de savoir qu’il nous regarde, impuissant, enfin, de mouvement parce qu’il semble bien avoir une surdose de puissance dans le pantalon, ça m’excite au plus haut point. Et après, qui sait. Si Apolline et moi avons encore envie de nous amuser, peut-être le détacherons-nous…


@ Billy Lighter



Pis demain matin tu m’prendras dans tes bras
On va faire comme si le malaise était pas là
J’vais m’en aller de mon bord, toi du tien
Peut-être qu’on se recroisera en chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: The Girl Of My Dream [April 1981][PV Apolline]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Girl Of My Dream [April 1981][PV Apolline]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» London Stiller...she's a special girl
» Hollywood Dream Boulevard
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Dream ticket :Obama/Gore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Flashbacks-