AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Blame Hormones, Honey ! [PV Axel Moriarty][TeRmInÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 356
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Blame Hormones, Honey ! [PV Axel Moriarty][TeRmInÉ]   Lun 26 Juin - 19:38



Blame Hormones,Honey!
ft. Axel Moriarty




Les cellules orageuses ne finissaient plus d’éclore ici et là pourtant le ciel était d’un bleu parfait, sans l’ombre d’un seul petit nuage.  En fait, là où ça grondait le plus fort, c’était entre moi et Axel qui avions du mal à  retrouver notre équilibre. Plutôt ironique puisque nous préparions notre mariage.

Je voyais les derniers jours, et ceux à venir comme un pont de bois suspendu au dessus d’une rivière de lave. Plus j’avançais, plus je perdais des planches de mon petit pont bien précaire et celles devant moi ne semblaient pas plus solide.

Nous étions en route, Axel et moi, pour le cabinet de mon docteur afin de procéder à un premier examen de routine. Avec un peu de chance, nous allions entendre le cœur du bébé battre.  J’aurais dû être enthousiaste devant cette éventualité, partager la joie évidente d’Axel mais je lui faisais la gueule pour une toute autre raison.

- Franchement, je n’en reviens pas encore que tu n’as rien dit à ta mère pour le mariage et le bébé !

J’avais lâché le morceau à un feu rouge, alors que je croisais les bras sur ma poitrine et plongeais mon regard  de mon côté de la voiture.  Je lui reprochais injustement de n’avoir rien dit alors qu’en fait, l’idée de leur annoncer en personne venait de nous deux. Axel n’avait en fait que maintenu le suspens pensant que c’était ce que je voulais.

En fait, je ne savais plus trop ce que je voulais. Les hormones. Je ne me reconnaissais plus du tout.

Pour éviter qu’il ne me réponde par l’évidence, j’allumais la radio mais cela n’arrangea pas les choses. On parlait encore de la mort d’Atticus Fetch.  Seulement,  l’animateur du moment supposait un suicide plutôt qu’un accident. Et ça me rendais furieuse !

- Non mais, sérieusement ?  Son corps n’est même pas encore froid qu’ils en font déjà une mine d’or ! Dites-en du bien, dites-en du mal, tant qu’on a du monde assez crédule pour nous écouter ! Y’a-t-il un seul journaliste pour s’inquiéter de comment va Alexie là dedans ?

Bon, je n’avais pas vraiment voulu écorcher mon journaliste de fiancé, mais certains d’entres eux n’ont aucuns scrupules quand vient le temps de faire monter les cotes d’écoutes. Je tournais la tête vers Axel qui n’avait encore rien dit sur le sujet. Mais je savais ce qu’il pensait. « Plus rien ne m’empêche d’adopter officiellement Alan, alors pourquoi tu m’en empêche? ». Du moins, ça devait ressembler à ça.

En fait, je ne savais pas pourquoi je retardais la demande d’Axel.  Depuis sa naissance je voulais un père pour mon fils.  Axel l’aimait et en prenait grand soin. Le fait est, que jamais je n’avais eu la réponse d’Atticus concernant Alan et je demeurais donc devant une impasse. Aurait-il souhaité le rencontrer ? Voulait-il faire partit de sa vie?

J’crois qu’en fait j’attendais que les funérailles aient eu lieux et qu’Alexie soit remise, autant qu’on peut l’être après la mort de l’être aimé, pour discuter avec elle. Peut-être savait-elle les intentions du Phoenix.

J’étais incapable de verbaliser tout ceci à Axel. Sachant que l’un comme l’autre ne s’appréciait pas, je me sentais prise entre mon passé et mon future.  


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable


Dernière édition par Sonne Ferguson le Ven 7 Juil - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 306
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Blame Hormones, Honey ! [PV Axel Moriarty][TeRmInÉ]   Mer 28 Juin - 20:04



Blame Hormones, Honey
ft. Sonne Ferguson


J’avais l’impression que rien n’allait. Depuis que Sonne était venue me voir à l’improviste dans mon bureau l’autre jour, plus rien ne fonctionnait. Sonne était tout le temps de mauvaise humeur et m’en voulait pour un rien.

Pourtant, j’avais une conduite irréprochable ! Je rentrais tous les jours vers 17h30, juste après mon travail et sans escapade nocturne. Je m’occupais d’Alan quand Sonne était occupée avec Ricci et j’étais aux petits soins pour tout ce qui concernait la future naissance de notre enfant. Mais ça ne semblait pas être assez pour mettre Sonne de bonne humeur.

Dans la voiture, alors qu’on se rendait à l’hôpital pour une visite de routine pour voir le développement du bébé, je sentais la tension. Moi qui était si enthousiaste à voir comment allait notre enfant, Sonne ne partageait pas ma bonne humeur. Elle déclara, sur le ton de le mauvaise humeur, qu’elle n’en revenait pas que je n’ai pas encore mis au courant ma mère pour le mariage et l’enfant à venir. Je savais que l’avis de ma mère avait beaucoup d’importance pour Sonne. Mais on avait décidé, ensemble, qu’on le leur dirait en personne. Mes parents habitant à Chicago, ce n’était pas vraiment évident de les avoir en face dans l’immédiat.

Je soupirai, me demandant vraiment pourquoi Sonne trouvait toujours quelque chose qui n’allait pas. Ici, c’était injustifié… Et je commençais à me demander si tout ça n’était pas à cause de sa grossesse… La légende disait que les femmes pouvaient avoir des sautes d’humeur pendant cette période. Et je devais être témoin de l’une d’entre elles…

J’allais répondre en répétant ce qu’on avait décidé à deux mais Sonne alluma la radio m’empêchant de parler. Mauvais timing… Ils parlaient encore de la mort d’Atticus Fetch. Sa mort signifiait qu’Alan n’avait plus de père en vie. Et c’était donc l’occasion pour moi de l’adopter. Mais je n’avais pas encore mis la chose sur le tapis parce que j’attendais que Sonne le fasse. Je lui avais, depuis longtemps, soufflé l’idée que je voulais bien adopter l’enfant qu’elle avait eu avec le défunt chanteur. Et j’avais dans l’espoir que ce qu’ils étaient en train de dire à la radio débloque cette conversation-là.

Mais il en fut tout autre. Sonne se plaignait que les journalistes spécules sur les raisons de sa mort. Je soupirai. Non seulement elle attaquait encore ma profession… Mais en plus elle défendait Atticus qui lui avait pourtant fait vivre un enfer.

J’éteignis la radio d’un coup sec. Et je reposai ma main sur le volant.

-C’est vrai… Ce n’est pas sympa vis-à-vis d’Alexie. Mais les journalistes sont ce qu’ils sont. Ils ne font que leur métier. Leur but est de faire de l’audience. S’ils commencent à penser à tous les gens qu’ils touchent, ils peuvent arrêter tout de suite ce métier.


Alexie était l’une des rares personnes que j’estimais beaucoup. Elle dégageait quelque chose qui m’empêchait d’être avec elle comme j’étais avec mes autres confrères.

Je soupirai encore une fois.

-Tu sais Sonne… Je sais que ce n’est peut-être pas le moment mais… Atticus est mort. Il ne reviendra pas. Je sais que c’est brutal mais… Je me demandais si tu avais considéré ma demande concernant Alan. Il n’a plus de père et j’aimerais vraiment pouvoir remplir officiellement ce rôle.

J’amenais les choses d’une voix douce. Je ne voulais pas brusquer Sonne. Mais tant que le sujet était sur le tapis, j’avais préféré en parler tout de suite.

@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 356
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: Blame Hormones, Honey ! [PV Axel Moriarty][TeRmInÉ]   Sam 1 Juil - 4:48



Blame Hormones,Honey!
ft. Axel Moriarty




Le pire dans tout ça, c’est que j’avais bien conscience de mon comportement exécrable et que malgré mon envie de bien faire les choses, de faire preuve d’un peu de sérénité,  j’arrivais à faire l’inverse et à heurter Axel, qui ne méritais aucunement de se faire autant malmener.

Mais les évènements  troublants s’enchaînaient de façon  fulgurante et, même sans la problématique des sautes d’humeur due à la grossesse, même une femme saine d’esprit aurait de la difficulté à garder son calme.

Alors que nous étions en route vers le cabinet de mon médecin, la diffusion d’hypothèses mensongères sur  le décès d’Atticus Fetch s’ajoutaient à ma liste interminable de griefs contre l’humanité.

Et l’opinion d’Axel sur le sujet n’arrangeait en rien mon humeur.

- T’es sérieux quand tu dis ça, Axel ou  tu cherches à te donner bonne conscience ? Si, justement ils songeaient aux gens qu’ils touchent, ils auraient meilleures crédibilités.

Je lâchais un long soupire, essayant de comprendre pourquoi chaque fois nos conversations devaient se terminer par une confrontation d’opinion, d’autant plus que, de toute évidence, j’avais raison.

Axel devrait être canonisé, ni plus ni moins. Car loin de se laisser démonter par mes paroles, il persistait et ramenait sur le tapis sa proposition concernant Alan. Je haussais les épaules, ne sachant trop que répondre. Bien entendu que je voulais qu’il puisse devenir légalement le père de mon fils.

Mais  la réponse d’Atticus, qu’il aura emporté avec lui dans sa tombe, me perturbais suffisamment pour ne savoir que lui répondre.  Et pour l’heure, je nourrissais une fixation sur Alexie, me disant qu’elle avait probablement reçue la confidence du défunt  concernant le garçonnet.

Le moment, cependant, était bien inopportun pour aller cogner à la porte d’Alexie et de la questionner sur le sujet. Peut-être qu’elle-même aimerait entretenir un lien avec Alan, à la mémoire d’Atticus.  J’étais prête à lui consentir ce droit.  

Alors pourquoi, j’accordais autant d’importance à l’opinion d’un mort ?  

Axel avait le champ libre et Atticus ne pourrait plus s’offusquer de ce geste.

-  Je sais… attendons d’être marié. Ça facilitera ta demande et j’aurai eu le temps de parler avec Alexie.

Voilà qui me semblait être une réponse parfaitement logique et qui ne lui fermait pas la porte au nez.  Et ça allait permettre de calmer les esprits.  Enfin, je l’espérais.

Axel gara la voiture dans le stationnement de l’hôpital. Je me retinsse de lui faire remarquer qu’il aurait pu choisir un emplacement à l’ombre ce qui nous aurait évité de cuire après la rencontre.  « Choisit tes combats, Sonne ! ».

J’eu la satisfaction de ne pas trop attendre en entrant dans le cabinet du Doctor Sanders.  À peine enregistrée, aussitôt appelé.  Le Doctor Sanders nous accueillit avec  sollicitude et serra la main d’Axel, affirmant être heureux de rencontrer le papa.

Il fit le tour des questions d’usages, à savoir si je rencontrais quelques ennuis reliés à la grossesse.  J’avais bien des nausées,  et je trouvais que mon gain de poids était  rapide.  J’entrais avec difficulté dans la plus part de mes pantalons et  la plus part de mes chemisiers  étaient serré au niveau de ma poitrine, ce qui était frustrant puisque cela m’obligeais à porter une veste par-dessus.

- À ma première grossesse j’ai pris du poids mais les changements n’ont pas été aussi prononcés dès le début.

Cela ne sembla pas inquiéter le Doctor qui nous invita à passer à la salle d’examen. Je tenais la main d’Axel  très fort dans la mienne.  J’espérais pouvoir entendre le cœur du bébé et voir la réaction de mon fiancé. Après-tout, n’avions nous pas créer quelque chose de merveilleux ?

Le petit son parvînt a nos oreilles presque immédiatement après que le moniteur  soir déposé sur mon ventre. C’était tout de même émouvant, d’entendre la vie nous faire écho, effaçant presque totalement mes craintes d’être à nouveau maman.

Presque.

- Ah ? Voilà qui est étrange ! Si je déplace le moniteur sur cette partie de votre ventre, je détecte un battement différent, et si je le place maintenant ici, c’est encore différent. , affirma le Doctor.

Je fronçais les sourcils, pas trop certaine de ce que cela pouvait signifier. Enfin, j’en avais bien une idée mais je redoutais qu’il me confirme de ce qu’il pouvait en être la vraie raison.


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 306
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Blame Hormones, Honey ! [PV Axel Moriarty][TeRmInÉ]   Dim 2 Juil - 11:52



Blame Hormones, Honey
ft. Sonne Ferguson


Sonne en voulait aux journalistes qui spéculaient sur la mort d’Atticus. Elle pensait à Alexie et à tout le mal que ses journalistes faisaient à l’animatrice télé. Je défendis un peu mes collègues. Mais ça ne plaisait pas à Sonne qui en rajouta une couche. J’avais l’impression, à chaque fois, que Sonne détestais mon métier. Elle avait de la chance d’avoir chez un qu’un journaliste spécialisé… Je ne faisais pas dans le people même si mes articles flirtent souvent avec les limites.

Je ne rajoutai rien. Je préférais soupirer. Sonne cherchait, depuis quelques jours, la petite bête pour pouvoir me reprocher quelque chose. Je ne devais pas l’alimenter en en rajoutant. Et en défendant ma profession qu’elle détestait tant. Elle irait bien avec ma mère, finalement… Elle non plus n’aimait pas forcément mon travail de journaliste. Mais pas pour les mêmes raisons que Sonne.

Au lieu de parler de journaliste, je remis sur le tapis ma proposition pour Alan. C’était le moment étant donné qu’on parlait d’Atticus. Il était mort. L’enfant était orphelin de père. Je me voyais bien remplir ce rôle vu qu’il vivait sous mon toit. Et que je le considérais déjà comme membre de la famille Moriarty.

Sonne ne répondit pas, dans un premier temps. Je regardai la route m’attendant, encore, à ne pas avoir une réponse claire. Mais ce fut tout autre. Sonne voulait attendre le mariage avant de faire les démarche d’adopte. Je souris.

-D’accord. Je serais patient. Il faudra qu’on se concentre sur les préparatifs du mariage pour qu’il ait lieu avant la naissance. On fera ça dans un des meilleurs endroits de la ville.

Je souris. Je voyais bien une villa qu’on pourrait louer pour la journée après le mariage à l’Eglise. En attendant, Sonne voulait parler à Alexie. D’Alan, je suppose. C’était son droit. C’était son fils.

On arriva à l’hôpital. Et je me garai dans le parking. On entra dans l’établissement. Par chance, on attendit que quelques minutes avant que le docteur Sander nous fasse entrer dans son cabinet. Je serrai sa main et lui offrit mon plus grand sourire. Il était heureux de voir le papa du futur bébé. Je lui montrai tout mon enthousiasme par rapport à la future naissance. Et il en était ravi.

Il commença par des questions de routines. Je laissai Sonne y répondre. Elle s’inquiétait un peu de sa prise de poids rapide. Mais le docteur, lui, ne s’inquiétait pas autant.

On alla jusqu’à la salle d’examen. Et je serrai la main de Sonne aussi fort qu’elle serrait la mienne. Je la rassurai par des sourires.

L’examen commença et on entendit les battements du cœur du bébé. Je souris un peu plus. Je regardai Sonne avec amour.

Et c’était beau. Jusqu’à ce que le docteur dise qu’il y avait quelque chose d’étrange. Je fronçai les sourcils. Il entendait des battements différents en fonction de l’endroit où il déplaçait son curseur.

-Qu’est-ce que cela signifie, docteur ?

Il ne dit rien tout de suite. Il continua d’écouter et de bouger le curseur. Je fronçai un peu plus les sourcils. Plusieurs battements, ça voulait dire… Plusieurs bébés ? Je n’y connaissais rien en gynécologie… Mais la logique me faisait penser comme ça.

Il nous regarda.

-Madame Ferguson… Je vous annonce que vous êtes, sans doute, enceinte de triplés.

Mes yeux s’écarquillèrent. Trois ?!!! Je ne savais pas quoi dire. J’avais la bouche entrouverte… Je pris le temps de me remettre avant de regarder Sonne.

-Trois… Enfants…

J’étais content avec un… Mais trois… C’était beau… Mais ça demandera aussi de l’organisation. Et de la main d’œuvre.

Le choc était encore là.

-Vous… En êtes certain.

Je regardai le médecin tenant, toujours, la main de Sonne.

-Presque certain, oui. J’entends trois battements distinctifs.

Je ne savais pas quoi dire. J’étais heureux… Et en même temps je me demandais comme on allait gérer ça.


@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 356
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: Blame Hormones, Honey ! [PV Axel Moriarty][TeRmInÉ]   Dim 2 Juil - 17:24



Blame Hormones,Honey!
ft. Axel Moriarty




J’étais sous le choc. Déjà que je ne me sentais pas prête pour en avoir un autre, un seul de plus, imaginez trois ! Il me semblait que le temps venait de s’arrêter, du moins j’aurais bien voulu que ce soit le cas. J’aurais pu hurler un bon coup pour faire passer cette annonce.

Le docteur confirma  qu’il y avait bel et bien trois petits bébés qui grandissaient dans mon ventre mais malgré cela, je refusais de croire un premier avis, enfin, il devait bien y avoir une autre explication. J’avais mangé un petit déjeuné titanesque peut-être qu’il ne s’agissait que des bruits de ma digestion tardive ou alors il y avait  un machin pas net avec son bidule.

Axel semblait également sous le choc mais contrairement à moi, il avait l’air du futur papa heureux de la nouvelle.  « Chéri, reviens sur terre, c’est trois fois plus de couches à changer ça ! ».

Je pris le moniteur des mains du docteur et je le brassais frénétiquement dans les airs.

- Il est cassé votre moniteur ! Il n’y a pas trois bébé… je ne suis pas une chienne ou une chatte !

La drogue ! Ça devait être ça, je ne voyais pas d’autres explications. J’avais déjà trouvé de la coke dans les poches d’Axel et bien que je ne puisse prouver qu’il en avait repris depuis cette fois-là,  le fait qu’il en ait consommé avant ne pouvait qu’être la raison des triplés ! Ça a dû rendre son sperme… superpuissant ?

- J’ai mal au cœur…

La tête me tournait au point où je voyais de petits points lumineux danser devant mes yeux.  Je me rassis brusquement sur la table d’examen posant mes mains de part et d’autres de mon corps en prenant de grande inspiration.

On arrive avec peine avec un bébé… On allait en avoir un second ce qui venait déjà déséquilibrer notre fragile harmonie familial. Mais là, à trois d’un coup… Et le mariage ?

- J’vais être une baleine le jour de mon mariage ! Axel ! Qu’est-ce qu’on va faire ?

Il n’y avait plus moyen de réfléchir de façon rationnelle à partir de maintenant.  Je pensais au mariage, puis à Daniele Ricci qui allait très certainement me foutre à la porte ! Il ne voudrait pas d’une baleine à cran pour accueillir ses clients ! Et après l’accouchement, combien de temps je devrais m’absenter du travail ?  

Et Alan ? Habitué d’être seul. Il allait perdre mon attention au profit de trois «  pure sang » Moriarty.  Oh ! Mon dieu ! Trois ! Il y allait toujours y avoir un exclus. Si nous avions 2 garçons et une fille, la fille serait toujours laissée pour compte. Et l’inverse aussi.

Mais d’un autre côté, notre famille sera terminée en un seul  coup de circuit.  Axel avait de quoi se venter d’être à se point un bon amant qu’il avait réussit le tour de force d’engrosser sa fiancée en trois pour un ! Et ce sera qu’une seule mauvaise année de nuits blanches, de rage de dents et de couches à la tonne.  Oui parce qu’il ne faut pas se leurrer. Il faudrait se faire livre par paquebot les fournitures obligatoires.  

- Au moins… là on sait pourquoi  je suis en colère contre l’univers entier depuis quelques temps…

@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 306
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Blame Hormones, Honey ! [PV Axel Moriarty][TeRmInÉ]   Mer 5 Juil - 11:04



Blame Hormones, Honey
ft. Sonne Ferguson


J’étais sous le choc. Mais Sonne aussi. Je m’attendais à un seul bébé. Pas à trois. C’était énormément de travail, surtout qu’on avait déjà Alan qui n’était même pas encore en âge de marcher.

Sonne pris le moniteur en main et déclara qu’il devait être cassé. Elle n’en revenait pas de la nouvelle. Elle devait, tout comme moi, trouver ça irréel. Combien de personne, sur toute la population de L.A., se retrouvait avec des triplés à élevés ? Sans doute pas des masses.

Le médecin hocha la tête négativement quand Sonne incrimina le moniteur. Et ma fiancée eu, soudain, mal au cœur.

-Ça va aller chérie.

Je disais ça pour la rassurer. Et je pris sa main dans la mienne. C’était le hasard qui nous avais donné trois enfants au lieu d’un.

Sonne se redressa d’un coup comme pour reprendre son souffle. C’était trop pour elle. Elle qui n’était déjà pas prête à un autre enfant. On en était là avec trois. Je caressai son dos alors qu’elle s’inquiétait pour le mariage à venir.

-Ne t’en fais pas Sonne. On accélérera encore plus les préparatifs… Vraiment les accélérer. On pourra le faire d’ici le mois prochain. Ainsi tu ne seras pas encore trop diminuée. Je mettrais tout en œuvre pour ça quitte à prendre des congés pour que tout soit prêt à temps.

Le stress de Sonne était perceptible. Le médecin lui disait de bien respirer.

J’imaginai notre vie avec quatre enfants. Et, si je trouvais ça merveilleux, c’était aussi effrayant. Et je prenais, de plus en plus, conscience des côtés négatifs de la chose. Les courses à faire, l’argent que ça allait nous couter, les couches à changer. Il nous faudra une femme de ménage, c’était déjà sûr. Je secouai la tête alors que Sonne déclara qu’elle comprenait, maintenant, pourquoi elle était en colère. Je souris.

-Ça me rassure. Je croyais que je faisais tout de travers vu toute les fois où tu m’en as voulu.

Je souris un peu plus. Si le comportement des derniers jours de Sonne était dû à la grossesse, elle était toute pardonnée. Mais, je me rendis compte, aussi, que ça risquait d’être le cas pendant neuf mois.

-On va se débrouiller, Sonne… On demandera de l’aide pour que notre vie ne soit pas trop dure malgré trois enfants en plus. J'ai assez d'argent pour engager une femme de ménage pour qu'on ait déjà ça en moins à faire. Je ne vais pas t’abandonner.

Je caressai sa joue.

-Je t’aime.

J’étais sincère. J’avais appris à aimer Sonne comme un mari aime sa femme.



@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 356
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: Blame Hormones, Honey ! [PV Axel Moriarty][TeRmInÉ]   Mer 5 Juil - 20:46



Blame Hormones,Honey!
ft. Axel Moriarty




Pourquoi moi ? C’était la question qui revenait en boucle dans ma tête. Pourquoi  sur toutes les femmes prêtent à fonder une famille – qui le voulait, contrairement à moi – fallait que ce soit moi qui tire le numéro 3 ?

Je n’étais pas prête à en avoir un de plus, alors 3 ! Je sentais bien que la nouvelle avait également ébranlé Axel. Les hommes n’ont pas le réflexe de penser à la grossesse multiple quand déjà ils se font annoncer qu’ils seront papa. Alors lui, il venait de gagner le gros lot !

En même pas un an, passé de célibataire à fiancé puis à papa de non pas un mais quatre morveux aux couches, y’a de quoi se sentir dépassé par les évènements.

J’entendais le médecin parler des risques de la grossesse multiple, du besoin  vital que j’écoute mon corps, ce genre de conneries.  Mais sa voix me parvenait en écho lointaine dans la pièce. Je regardais mon ventre qui avait déjà pris quelques rondeurs.

Je me disais, quand tout ceci n’était encore qu’une supposition, que nous devions l’avoir conçu au tout début de notre rencontre. Le premier soir, même.  Et même si c’était le cas,  de voir combien je devais me battre pour attacher mes jeans me rendais folle.

Cela compromettait nos projets de mariage. Du moins, celui auquel je rêvais. Le beau mariage de princesse allait plutôt être un mariage des plus simplistes. J’étais prête à accepter cela, parce qu’en fin de compte j’allais épouser l’homme de mes rêves. Ça valait plus que n’importe quel caprice de fillette.

- Dans un mois…, murmurais-je, Tu n’as plus le choix de prévenir tes parents ce soir….

Et moi mon patron… Quoi que nous allions inévitablement mettre une croix sur la belle lune de miel romantique que je planifiais. Je ne verrai plus le bout de mes pieds d’ici peu, alors la fornication intense sur la plage d’une ile paradisiaque,  ce sera pour plus tard !

Le seul point positif dans tout cela était qu’au moins, mon comportement désagréable des derniers temps était hormonal, et probablement amplifié par la force du trio Moriarty qui grandissait en moi.

Je souriais faiblement à Axel qui demeurait positif malgré tout.  Si je pouvais avoir le dixième de son assurance, ce serait tellement mieux ! Il avait des solutions pour tout. Pour le mariage, pour l’argent, pour de l’aide.  À croire qu’il s’était fait un protocole depuis des années et qu’il se contentait que de le suivre à la lettre.

Nous demanderions de l’aide. Il serait plus présent.  Il ne craignait pas pour l’argent puis… le plus important. Il ne m’abandonnerait pas.  Je n’avais pas besoin de plus dans le moment présent.  

Je relevais la tête pour le regarder, laissant couler une larme sur ma joue. Il savait trouver les mots pour chasser mes angoisses.  Ceux qui  font battre mon cœur et surtout, qui me donne espoir.

- Je t’aime aussi Axel !


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blame Hormones, Honey ! [PV Axel Moriarty][TeRmInÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Blame Hormones, Honey ! [PV Axel Moriarty][TeRmInÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mais qu'importe ; la route, c'est la vie ~ Jamie Moriarty [terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Hôpital-