AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Body deal? |Jimmy|[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Apolline Mclagan
Invité



Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Body deal? |Jimmy|[TERMINE]   Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] I_icon_minitimeMar 25 Juil - 15:14



Body Deal?
ft. Jimmy Reed



Plus elle avançait vers les bureaux de BSC, plus sa raison lui disait de se stopper et de faire demi-tour. Pourtant, elle ne l'écoutait pas, elle voulait parler au grand méchant loup, elle savait que ça n'allait pas être simple, tout comme elle ignorait comment la conversation allait se terminée. Mais il fallait qu'elle sache, il fallait qu'elle expose son idée et ça, même si elle jouait à un jeu dangereux. Elle aimait prendre des risques, elle le savait, mais celui-ci était sans doute le pire qu'elle est prit.

Elle était entré dans les locaux, tout lui semblait si différents de ceux de MTI et elle semblait être un parasite au milieu d'une pièce désinsectisée. Le bruit de ses pas se faisaient entendre, dévoilant sur elle des regards de gens qui étaient soit surpris soit dégoûtes qu'elle soit là.  Elle trouvait ça tellement stupide cette bataille de maison de disque, un peu comme si c'était une bataille pour savoir qui avait la plus grande. Elle s'était présentée à la réceptionniste qui l'avait regarder d'un air rieur face à sa demande. "Si vous n'avez pas rendez-vous mademoiselle Mclagan ,je ne peux rien pour vous, monsieur Reed ne reçoit pas la concurrence comme ça. ''

Elle était donc renvoyé dehors par les agents de sécurité. Cependant, elle ne se laissa pas faire, elle n'allait pas abandonné, elle attendit alors le bon moment pour se faufiler à nouveau dans l'immeuble, quand un livreur de pizza était arrivé -à croire que quelqu'un avait demandé cela-, elle lui avait prit sa pizza, sa casquette et sa veste, lui indiquant qu'elle reviendrait avec l'argent, et était arrivée à entrer dans les locaux à nouveaux. Elle devait livrer la pizza à Jack Perry mais qu'importe, elle la poserait sur une table dans le bureau et cela sera au petit bonheur la chance pour celui qui l'a trouvera.

Elle était dans entré dans le long couloir où plusieurs bureaux étaient en enfilade, au fond, le saint Graal, le bureau de Reed. Elle toqua alors à la porte, attendant qu'on l'intime d'entrée. Elle avait donc enlevé son accoutrement de la pizzeria.




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Body deal? |Jimmy|[TERMINE]   Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] I_icon_minitimeJeu 27 Juil - 18:21



Body Deal
ft. Apolline Mclagan


J'avais du travail... Enfin... Frances avait du travail. Il avait donc fallu venir de Malibu à la tour BSC afin d'exécuter ce travail. J'aurais très bien pu rester à la villa Reed, me prélasser dans la piscine, lire ou des choses du genre... Mais je voulais être à la tour BSC car dans nos rangs, une rumeur courait comme quoi Jack Perry serait sur le point de faire sortir le premier single d'Olivia Cortez...

Si je l'avais voulu, il m'aurait suffit d'un claquement de doigt pour obtenir les démos enregistrées par la jeune latina. Mais je ressentais déjà le besoin d'être au plus près, c'est à dire chez BSC, comme une erreur, un risque d'exposer mon intérêt pour elle. Et pourtant, je ne manifestais rien du tout. Moi seul savait pourquoi je m'étais pointé à la tour avec Frances. Même elle se posait encore la question de savoir d'où me venait ce soudain regain de motivation.

Alors si en plus je demandais à écouter les démos en avant-première...

Je me contentais donc de rester dans mon appartement au sommet de la tour, n'en sortant que pour me nourrir dans les plus grands restaurants de Downtown pendant que ma secrétaire suait sur la paperasse dans le bureau de l'étage en dessous. Un leurre, ce bureau, pour ceux qui ne connaissaient pas bien l'entreprise et la tour, car finalement, il ne s'agissait que du bureau de Frances.

J'étais debout devant la grande baie vitrée de mon appartement, au sommet du monde, dominant L.A. de toute ma hauteur, un whisky dans une main, l'autre plongée dans ma poche. Mes yeux étaient fixés sur la ville comme ils l'auraient été sur un échiquier. Dans l'Eastside, Los Diablos fourmillait pour remplir mes poches. Ici même, un peu plus loin, Howard Stone souffrait sur un lit d’hôpital en sachant pertinemment ce qui lui avait valu ce traitement et à Beverly Hills grandissait, à la dure, la relève. Notre relève.

Chez moi, à Malibu, cela devait sentir odieusement bon dans la pâtisserie de Holly Bones...

Le téléphone m'arracha, pour mon plus grand malheur, à cette dernière et agréable pensée. Je le fusillai du regard avant de m'approcher nonchalamment de cette épouvantable machine de l'Enfer et décrochai...

La voix de Frances, à l'autre bout du fil, semblait contrariée. Il ne pouvait donc s'agir que d'une histoire de femme.

-Monsieur Reed, Apolline Mclagan exige de vous voir. Mais elle n'a pas rendez-vous.

Je ricanai et pris le temps d'allumer une cigarette d'une main avant de répondre.

-Comment est-elle habillée, je vous prie, Frances?

Je la sentis presque gonfler de rage à l'autre bout du fil.

-Comme la... Comme la rockstar qu'elle est, je suppose...

Je ricanai à nouveau.

-Faites-la monter chez moi.

Je raccrochai le combiné sans en attendre plus... Et bien voilà qui faisait ma journée. Que pouvait bien me vouloir Apolline Mclagan si ce n'était m'avouer que je lui manquais ? Je souris tout en servant deux nouveau verre de whisky. Un excellent whisky écossais, comme si je l'avais pressenti.

Deux minutes plus tard, j'entendis frapper à la porte de mon luxueux appartement de fonction.

-C'est ouvert.

Lorsqu'elle apparut, j'étais là, deux verres de whisky à la main et lui offris le sien d'emblée.

-Glenmorangie. 18 ans d'âge.

Je lui souris avant d'aller m'installer confortablement dans mon fauteuil, récupérant ma cigarette sur le cendrier de la table basse. Mon regard croisa à nouveau le sien.

-Je vous ai manqué. Il vous faut quelque chose. Ou les deux.

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Body deal? |Jimmy|[TERMINE]   Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] I_icon_minitimeSam 29 Juil - 16:59



Body Deal?
ft. Jimmy Reed




Quand Apolline avait toquer, ce n'était pas la chevelure de Jimmy qui l'avait accueillit mais celle d'une femme, Apolline avait hausser un sourcil, surprise de voir ici quelqu'un d'autre que le grand patron, elle mit un petit moment avant de comprendre qu'il s'agissait de sa secrétaire. Elle avait demander alors à Reed ce qu'elle faisait d'elle, non sans avoir l'air d'être aussi aimable qu'une porte de prison. Finalement, elle pu monter au dernier étage, là où elle trouverait la personne qu'elle cherchait à joindre. Avant de rester seule derrière la porte du véritable bureau -du moins c'est ce qu'elle pensait- de Reed, elle se tourna vers la secrétaire "trop aimable." avait-elle dit avant de toqué.


Elle ouvrit la porte comme il lui indiqua qu'elle était ouverte et fut bien surprise de voir un superbe appartement. Jimmy était là, lui donnant un verre d'office et lui indiquant le contenu, Apolline eu un sourire. "Le meilleur...On ne se refuse rien à ce que je vois." Apolline était une amatrice du liquide dorée. Elle en connaissait et en avait goûter énormément de tout âge et tout prix. Elle suivait Jimmy du regard, puis alla s'installer en face de lui, sur le deuxième fauteuil, la table basse les séparant. Il avait sa cigarette dans la main et avec sa posture, il était évident qu'il reflétait l'image d'un grand patron dans cet appartement.

Apolline croisa les jambes et restait droite, elle eut un petit sourire quand il demanda ce qui l’amenait ici. Lui manquer? Non, pas vraiment, elle n'avait pas pensé à lui une seconde, mais maintenant qu'elle était là, elle sentait son corps attiré comme un aimant vers lui mais aucunement elle ne céderait à ses pulsions."Si vous m'auriez manqué, Monsieur Reed, j'aurais été bien plus provocante et j'aurais choisis un lieu bien plus adéquat." Comme chez lui, ou elle l'aurait appeler si elle aurait encore eu son numéros, mais non, elle n'avait aucunement envie de se jeter dans le gueule du loup. Elle était cependant surprise qu'il utilise le vouvoiement.  "Je suis ici pour affaires..Enfin...Si on peut dire ça." Elle avait envie de ce duo avec Olivia et userait de ses compétences de leader pour y arriver. De plus, elle avait une carte en main : Elle savait qu'Olivia était la fille de Reed...

Elle but une gorgée du verre que Jimmy lui avait donner, elle apprécia l'arôme et les finitions du goût, elle avait déjà eu le droit à ce paradis des papille une fois, en Ecosse , pour son anniversaire. Son père lui avait offert une dégustation des meilleurs wiksey du monde. "Je voudrais parler de la petite Cortez. Je l'ai rencontré il y a peu en studio , un de nos roadies avait prévu la rencontre. " Elle allait éviter de parler de son ressentit réelle et de l'histoire qui se cachait derrière tout cela. "Je lui ai fais visiter notre studio, nous avons un peu parler de musique et nous avons chanter ensemble un chanson que j'ai composer."

Elle eu un sourire en y repensant. "Cette chanson était superbe, il ne manquait que les instrument électrique et cela aurait fait un tube...Elle aurait tant voulu cela...Alors voilà pourquoi je suis là." Elle planta ses yeux dans ceux de Reed. "Je veux faire de cette chanson un single."




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Body deal? |Jimmy|[TERMINE]   Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] I_icon_minitimeMer 2 Aoû - 8:55



Body Deal
ft. Apolline Mclagan


Je souris alors qu'elle prenait doucement le verre dans sa main, effleurant mes doigts au passage, que j'avais placés exprès pour provoquer ce léger contact.

-Je n'ai aucune raison de me refuser quoi que ce soit.

Je m'étais ensuite installé, la laissant faire de même alors que je lui demandais le motif de sa visite.

À savoir si je lui avais manqué, elle avait répondu que non, affirmant que si ça avait été le cas, elle aurait fait les choses autrement. Plus provocant et adéquat? Je souris, penchant la tête sur le côté.

-Parce que pénétrer dans la tour rivale de votre maison de disque attifée en livreur de pizza n'est pas provoquant du tout...

J'eus un coup d’œil vers une étagère où étaient disposés une dizaine d'écrans de télévision sur lesquelles étaient diffusées en temps réel (avec un léger décalage tout de même), les images des caméras de surveillance de la tour. Puis, mon attention revint sur elle.

-Pas plus que ce magnifique appartement ne serait idéal pour passer une peu de bon temps en charmante compagnie, bien sûr...

Je ne me départis de mon sourire que pour prendre une gorgée d'alcool.
Apolline venait donc pour affaires, bien que les apparences, que je n'avais pas manqué de souligner, semblaient relever d'un jeu bien plus excitant.
Le vouvoiement que j'avais adopté d'emblée était donc bien de circonstance et, de toute façon, pour moi, c'était une façon de garder la distance malgré ce que nous avions vécu ensemble, deux fois... Une façon de lui montrer que rien n'était acquis et que tout serait toujours à refaire.

-Je vous écoute.

Dans le fond, je jubilais déjà, pensant que l'état de Howard Stone la poussait à venir voir ailleurs si l'herbe n'était pas plus verte, si un des groupes de chez BSC n'aurait pas besoin d'une guitariste, voire, à venir signer carrément chez moi en tant qu'artiste solo.

Mais en entendant le nom d'Olivia Cortez, je tiquai, réellement. C'était un tic que je savais que j'avais et que je ne savais pas contrôler, bien que cela ne se produisait que très rarement, quand j'étais pris de court ou en proie à une émotion forte. Il s'agissait juste d'un demi clignement de l’œil gauche, une seule fois. Subtile, mais bien visible.

Un roadie de chez MTI avait planifié la rencontre? Ma main à couper que c'était Delfino Alvarez...

Je ne dis rien, attendant la suite en reprenant une gorgée de whisky. Olivia et Apolline avaient donc chanté ensemble une chanson composée par la guitariste de The Burning Fire. Un tube, d'après elle...

-Belle auto-évaluation... Le niveau a probablement été aussi haut grâce à la participation d'une artiste BSC, pas vrai?

Et pas n'importe laquelle.

Apolline en vint au fait. De ladite chanson, elle voulait faire un single. Mon sourire devint alors carnassieret je me penchai en avant, prenant le temps de poser mon verre sur la table basse entre nous. Bien joué, Olivia Cortez.

-Mais dites-moi, ne serait-ce pas Timmy Evans qui devrait être assis en face de moi?

Je la sondai du regard, dans mon esprit, tout était déjà bouclé. Mais je voulais m'amuser encore un peu avant de lui laisser connaître ma décision.

-Mais non... Vous êtes passée par au-dessus de Timmy Evans. Lui qui vous fait tellement confiance en tant que guitariste et "leader" de The Burning Fire...

Je ricanai.

-A-t-il aussi confiance en vos talents de manager que pour présider à sa place?

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Body deal? |Jimmy|[TERMINE]   Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] I_icon_minitimeJeu 3 Aoû - 10:38



Body Deal?
ft. Jimmy Reed




Chaque gestes était une chorégraphie pour Jimmy, elle le savait, elle avait beau ne pas connaître entièrement cet homme, elle savait son côté calculateur et manipulateur, elle avait mit ces deux chose dans l'équation avant même d'avoir franchit l'enceinte de la tour BSC. Elle eut un petit sourire quand elle s’essaya dans le fauteuil, son verre à la main, instinctivement, elle croisa ses jambes comme pour indiquer à son interlocuteur qu'il n'était pas question qu'elle réponde à la pulsion de son corps. "C'est vrai qu'il est plus facile de ne rien se refuser quand on est l'un des plus puissants hommes de Los Angeles. " Ce n'était pas un compliment, juste une constatation.

Apolline affirma qu'il ne lui avait pas manqué, et c'était le cas, elle n'avait d'yeux que pour Howard et même à ce moment précis, même si son corps réclamait déjà la peau de Reed. Elle eu un sourire au coin, son stratagème pour venir jusqu'à lui n'avait pas été discret. "On ne me laissait pas vous voir. Je ne voulais pas avoir un rendez-vous alors j'ai fais ce que bon me semblait de faire. "A savoir ce déguiser en livreuse de pizza pour réussir à entrée. Elle n'était pas peu fière de son idée et de tout manière, elle aurait réussis à entrée d'une façon ou d'une autre.

Le vouvoiement qu'ils employaient rassurait un peu l'écossaise. Elle avait l'impression que tout était effacé et qu'au fond, rien ne recommencerait entre eux, comme si la conversation allait être purement professionnel même si elle savait ,au fond d'elle, que rien ne serait facile. L'appartement dans lequel elle s'était aventurer allait être comme un labyrinthite où en sortir serait bien difficile. Elle avait cependant laisser de côté cette histoire de sortir de suite, il fallait d'abord qu'elle expose son voeux.  Elle avait envie de sortir ce single avec Olivia et elle savait qu'elle pourrait sans doute le faire chanter avec la vérité qu'elle détenait: Celle que Cortez était la fille de Reed. Elle avait alors été directe et déterminée, c'était ce qu'il fallait avec un homme comme cela.

Il avait alors commencer à attaquer sur le talent de Cortez, Apolline eut un sourire malsain, prenant une gorgée de son verre, elle se regarda Jimmy, un air supérieur sur le visage. "...Une artiste BSC qui est surprenante quand on sait d'où elle vient.." avait-elle lâcher, laissant planer dans l'air l'annonce qu'elle savait qu'il était le paternel d'Olivia. Il avait alors annoncé que Timmy aurait dû être la personne qui serait venu lui demander ce service, sauf que non, l'idée de demander à Timmy n'était même pas venu à l'idée d'Apolline. Elle s'attendait à des représailles de la part de son manager mais elle ne laissait rien voir.  Son visage était neutre, comme si elle avait déjà tout demander à Timmy. "Timmy me fait suffisamment assez confiance pour que je vienne moi-même faire cet accord. Et puis, comme vous le dîtes, monsieur Reed, à quoi servirait mon statut de Leader du groupe si je ne pouvais pas prendre de décision. Cependant, ce que je veux, ce n'était pas "Olivia Cortez & The Burning Fire" en gros sur la pochette, mais "Olivia Cortez & Apolline Mclagan". En aucun cas le Groupe sera associé à ce single." Elle termina son verre. "Voilà l'une des raisons, aussi, de pourquoi je suis ici à la place de Timmy, je viens en tant qu'artiste Solo, pas en tant que Leader de groupe."




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Body deal? |Jimmy|[TERMINE]   Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] I_icon_minitimeSam 5 Aoû - 9:33



Body Deal
ft. Apolline Mclagan


Le jeu ne faisait que commencer et je savais que je partais avec plusieurs avantages: celui du terrain, celui de l'expérience de la joute verbale... Et quand elle m'avait dit venir pour affaire, je savais que j'avais également l'avantage de la connaissance.

La jeune femme avait tout fait, jouant d'imagination, pour arriver jusqu'à moi, sans savoir qu'elle était observée depuis le départ, depuis qu'elle s'était présentée à l'acceuil de la tour et s'était fait remballée. Elle n'était arrivée jusqu'ici que parce que cette histoire de livreur de pizza m'avait amusé. Apolline, elle, affirmait n'avoir fait que ce que bon lui semblait.

Elle en était très vite venue à ce qui l'amenait, puisque, d'après elle, elle n'avait pas fait tout cela uniquement parce que je lui avais manqué. Elle me proposa donc un projet des plus intéressants. D'autant plus que les circonstances dans lesquelles elle venait me le présenter semblaient plus qu'à mon avantage, pour moi, comme pour Cortez.

J'avais fait une remarque sarcastique à propos de cette dernière ce à quoi la guitariste avait répondu du tac au tac en mettant l'accent sur les origines d'Olivia. Je ne fis que lui sourire, un beau sourire, et un silence qui nimbait le tout d'un magnifique flou artistique. Je ne savais pas si elle savait ou non ce qui me liait à la jeune Cortez ou si c'était uniquement une remarque raciste de la part de la guitariste (ce qui serait mal venu puisque Apolline elle-même n'était pas d'ici) et cela n'avait pas vraiment d'importance tant que je ne laissais rien paraître.

Je préférais ensuite ramener son attention sur ce projet qu'elle avait et signalai la bizarrerie que m'inspirait sa présence ici plutôt que celle, bien plus légitime, de son manager. Ma question posée, je la laissai parler, sans l'interrompre, l'écoutant attentivement parler d'Evans et de la confiance qu'il lui accordait, ainsi que de son pseudo-statut de leader, sans jamais la quitter des yeux.

Je la sondais alors qu'elle me mentait.

Une fois son petit discours aux apprences déterminées et bourrées de certitudes terminé, j'avais continué à la regarder quelques secondes, sans ciller, sans rien dire, neutre. Puis, j'avais fini par prendre mon verre et me lever, me rapprochant à nouveau de la baie vitrée pour me remettre à contempler L.A. Je pris une nouvelle gorgée de whisky, l'appréciant tranquillement, une main dans la poche de mon pantalon, avant de reprendre la parole, puisque c'était à mon tour de jouer.

-Je connais Timmy Evans.

J'avais prononcé ces mots de ma voix calme et grave, avec une forme de respect solennel.

-Diplômé en droit, poli, élégant, maniant les mots avec virtuosité... Il aurait fait un merveilleux associé, mais est tout aussi intéressant comme redoutable adversaire. Là où j'utilise les beaux mots pour sublimer les coups les plus bas, Timmy Evans camouffle sous eux ses desseins les plus vils.

Je me retournai vers Apolline, le regard presque compatissant.

-Il vous a appelée "leader". Mais réfléchissez deux secondes. Pensez à Howard Stone et ses bêtises, à Nathan Williams et ses amis imaginaires...

Je me tus, lui laissant effectivement deux secondes pour y penser le temps de m'asseoir juste devant elle, sur la table basse, pour que mon regard puisse définitivement plonger dans le sien.

-Vous n'êtes pas un leader, Apolline, vous êtes une baby-sitter aux yeux d'Evans.

Alors seulement, je m'autorisai un sourire mauvais.

-Une baby-sitter avec du talent, je vous l'accorde.

Je marquai une courte pause, appréciant mon effet sur la jeune femme avant de reprendre.

-Mais ce qui caractérise par dessus tout Timmy Evans, c'est son intelligence... J'en déduis qu'il n'est donc au courant ni de ce projet, ni de votre présence ici et que vous bluffez... S'il savait, vous ne seriez pas là parce que ce que vous faites n'a rien d'intelligent.

Jamais Timmy Evans ne l'aurait laissée faire pareille erreur stratégique. Je ne lui laissai pas le temps de répliquer avant d'ajouter:

-Vous dites pouvoir prendre des décisions en tant que "leader" de The Burning Fire, mais vous dites aussi venir en tant qu'artiste solo... Il faut vous décider, vous ne pouvez pas jouir des avantages des deux statuts... Mais... De toute façon...

Je haussai les épaules, ne cachant nullement mon amusement.

-Vous ne bénéficiez en réalité d'aucun des deux... Baby-sitter d'un côté, quant à être artiste solo.... Vous avez cessé d'exister en tant que telle à partir du moment où vous avez signé avec Timmy, The Burning Fire et MTI. Vous êtes désormais un produit, Apolline.

Je me penchai un peu plus vers elle, comme pour une confidence. Elle pouvait sentir mon souffle aromatisé au Glenmorangie sur sa peau.

-En réalisant vos rêves de gloire, vous avez renoncé à la liberté. Tout ce que vous ferez ou voudrez faire maintenant devra être examiné par MTI. C'est un pacte avec un démon, que vous avez signé. Il en va de même chez BSC, loin de moi l'idée de les blâmer.

Je repris une gorgée d'alcool. Il me semblait encore meilleur au fil de la conversation.

-Vous n'avez pas joué le coup comme Timmy Evans. Vous avez joué le coup comme Howard Stone.

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Body deal? |Jimmy|[TERMINE]   Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] I_icon_minitimeDim 6 Aoû - 13:53



Body Deal?
ft. Jimmy Reed




Apolline n'était pas une femme d'affaire, elle était du genre à foncer dans le tas et être venu ici à la place de Timmy, elle en avait eu l'idée parce qu'elle connaissait Jimmy, elle se sentait d'attaque même si elle savait qu'il était un requin, et puis, il ne pouvait rien faire, c'était elle qui avait la partition, les paroles et Olivia ne savait de ce qui se passait actuellement. C'était un rendez-vous dont Apolline sentait qu'elle avait le pouvoir même si Jimmy pouvait l'avoir lui-même. Elle avait décidé de ne rien dire à Timmy car elle se sentait libre avec MTI, elle voulait être, pour une fois , une artiste indépendante de The Burning Fire, elle ne voulait pas qu'on associe le groupe phare de la maison de disque où elle était avec une artiste de la maison concurrente. Elle voulait simplement des droits qui, elle le savait, elle être difficile à avoir, ou plutôt, c'était les bénéfices et autre sujets concernant l'argent qui allait être compliqué à gérer.

Jimmy parlait de Timmy, elle savait le parcours de l'anglais, ils en avaient déjà parler longuement entre eux lorsqu'ils étaient en Angleterre. Timmy était avant tout un ami, par un manager. Plus Jimmy tentait de l’incriminé, relayant Apolline au rand de baby-sitter plutôt que Leader, plus la jeune femme avait un sourire qui s'affichait sur ses lèvres. Ils en avaient parler, une fois , entre eux, alors qu'elle n'était pas dans son état normal, et maintenant, le patron de BSC en profitait pour lui claquer au visage. "Je suis tout aussi immature qu'eux...J'ai coucher avec le patron de la maison de disque concurrente à la mienne, et deux fois en plus, alors, selon vous, qui est ma baby-sitter?" qu'elle avait demander les yeux plantés dans ceux de Jimmy qui s'était rapproché avec un sourire carnassier.

Apolline n'avait pas bouger d'un poil, dans son fauteuil, toujours les jambes croisés, elle défiait Jimmy du regard. Elle n’allait pas flancher, elle était déterminé à avoir son single. Elle l'écoutait, un sourire toujours sur le visage alors qu'il lui indiquer que son choix de venir ici était une erreur stratégique et que c'était stupide. "Que je sache, tout ce qui serait fait par une femme, pour vous, sera stupide. Je n'ai rien dis à Timmy de ce projet parce que j'attend déjà votre feu vert, une fois celui-ci donner, j'irais lui montrer la maquette que j'ai fait lors de notre rencontre. Cette entrevue que nous avons n'ai qu'officieuse pour moi. D'ailleurs, c'est moi qui est l'enregistrement de ce single, pas vous, alors il me semble que la balle est encore dans mon camp."

Jimmy s'était encore plus rapprocher de la guitariste, lui annonçant qu'elle était prit au piège avec son contrat, la jeune femme continuait de regarde Jimmy, son souffle chaud près de son cou. "Je pense que MTI serait bien content d'avoir une rentrée d'argent en plus avec ce single, tout comme vous, loin de moi l'idée que les bénéfices soient totalement reversé à MTI si Olivia chante avec moi..." Elle avait cependant sourit quand il lui avait annoncé avoir fait un coup à la Howard Stone, elle regardait Jimmy. "Peut-être que oui, j'ai jouer à être Howard, mais faut pas le nier, parfois ses coups foireux fonctionne..."



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Body deal? |Jimmy|[TERMINE]   Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] I_icon_minitimeDim 6 Aoû - 14:36



Body Deal
ft. Apolline Mclagan


Apolline Mclagan n'écoutait pas. Elle était lancée et sûre de son coup. Stupide, ignorante et, de mon point de vue, pathétique tant elle restait campée sur ces certitudes. J'aurais eu plus de respect pour elle si elle avait vacillé, ne fut-ce que d'un froncement de sourcil. Mais non.

Ce qui prouvait donc bien qu'elle n'avait strictement aucune idée de ce qu'elle était en train de faire.

Elle souriait. Très bien... Qu'elle en profite maintenant. Parce qu'elle allait se faire ramasser... Et pas par moi.

Elle allait même jusqu'à la provocation. Mais ça ne m'empêchait pas de continuer à sourire. Un sourire extrêmement mauvais parce que, contrairement à elle, je savais ce qui allait lui arriver dans les prochains jours... Peut-être même dans les prochaines 24 heures.

Selon elle, elle était aussi immature que le reste de The Burning Fire, demandant qui était sa baby-sitter. Je rigolai.

-Dans probablement 24 à 48 heures, je peux vous garantir que vous en aurez une.

Evans allait se faire avoir une fois par sa pouliche... Pas deux.

Elle justifia ce qu'il y avait de soit disant intéressant dans le coup qu'elle avait joué, affirmant que parce qu'elle avait la composition, les paroles et le single, la balle était encore dans son camp.

-Vous me l'avez passée, la balle, dès que vous avez posé un pied dans cette tour, Apolline.

Elle pouvait toujours essayer de se situer dans cette situation qui lui échappait, moi, je savais qu'elle n'y comprenait rien.

Je la désignai.

-Vous avez le single...

Je me désignai. Elle avait bien stipulé que sur la démo qu'elle avait, la voix de Cortez était enregistrée. Ladite démo appartenait donc déjà à moitié à BSC.

-J'ai Cortez.

Elle ne pouvait donc pas, comme elle l'affirmait, livrer le single à MTI, pas sous cette forme, tout simplement parce que Olivia Cortez m'appartenait, à moins de le sortir après l'avoir réenregistré en solo...

Je me levai, la laissant toute à sa fierté d'avoir agi comme Howard Stone. Je vidai mon verre avant de déclarai.

-BSC sortira ce single. Ma décision était prise dès que vous en avez parlé.

Le reste de son discours n'avait fait que l'enfoncer. Je décrochai le téléphone et composai le numéro du bureau d'en dessous.

-Frances ? Préparez un contrat d'accord au nom d'Apolline Mclagan, pour un seul single au nom d'Olivia Cortez et Apolline Mclagan pour lequel tous le matériel de BSC sera à leur disposition... Au profit de BSC. Merci Frances. Vous êtes gentille.

Je raccrochai le téléphone.

-Passez par le bureau de Frances signer ces papiers et le single que vous voulez tant verra le jour. Vous disposez de nos studios et autre matériel audio pour l'enregistrement définitif. Mais étant donné que vous êtes la demandeuse, sur la pochette, il sera indiqué Olivia Cortez ft. Apolline Mclagan. Voyez le bon côté des choses : dans les apparences, vous serez l'artiste expérimentée qui brave toutes les histoires de label pour être le mentor d'une jeune prodige.

Et non l'imbécile qui n'y a rien compris et à fait perdre un beau projet à sa maison de disque par pur élan d'orgueil.

Je lui souris et allai lui ouvrir la porte de mon appartement, l'invitant à sortir.

-Pour le reste, je laisse le soin à Timmy Evans de vous expliquer comment fonctionne le monde.

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Body deal? |Jimmy|[TERMINE]   Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] I_icon_minitimeMar 8 Aoû - 10:58



Body Deal?
ft. Jimmy Reed




Apolline continuait à parler, elle ne voulait flancher, pas devant lui, elle voulait lui montrer l'image d'une femme forte, comme elle pouvait l'être avec lui lors de leurs ébats, quand c'était encore le cas. Pourtant, elle voyait son sourire carnassier, son sourire qu'elle n'aimait pas du tout parce qu'elle se rendait compte qu'elle se vendait à l'ennemis et qu'elle faisait une très grosse erreur. Il l'avait chercher, en même temps, en lui annonçant qu'elle était la baby-sitter du groupe, elle était jeune et pas si expérimentée que cela et Jimmy avait alors annoncé que Timmy ne laisserait pas passer une aussi grosse erreur ou du moins, pas une fois de plus.

Tout était une question de provocation, à croire que Jimmy avait comprit comment fonctionnait l'écossaise, plus on la provoquait, plus elle fonçait, plus avançait, plus elle commettait d'erreur et elle le savait. Elle avait beau avoir le single en mauvaise qualité, Olivia appartenait à BSC et donc, Apolline ne pouvait rien faire sans l'accord du grand patron. Et le grand patron avait parler, il voulait que ce single sorte. Elle avait hausser un sourcil en croisant les bras. "Alors depuis le début, tu te joues de moi..." La décision était prise, pour elle, la réunion était terminée, elle pouvait alors le tutoyer, qu'importe s'il la vouvoyait encore ou non.

Elle se levait alors qu'il lui expliqua où aller pour avoir ce contrat. Elle le regarda après s'être levé. "J'ai quand même quelque chose qui me chiffonne...Il y a bien eu une tournée The Roadtramp et The Lightening il y a quelques temps...Comment les deux maisons de disques se sont-elle entendues la dessus?! Je veux dire..Tout parait si difficile pour convaincre et organiser quand ce sont deux opposés...Tu n'ais pas obligé de me répondre, j'imagine que c'est top secret et cetera...Mais...j'aurais voulu savoir..."

Ils s'étaient avancés vers la sortie de l'appartement de Jimmy, d'un côté, Apolline était heureuse parce qu'elle avait réussis à ne pas se retrouver dans le lit de Reed, mais de l'autre, elle n'était pas du tout satisfaite de son plan alors qu'elle avait eu ce qu'elle souhaitait. Elle allait devoir voir Timmy pour plus de détail et sans doute recevoir une grande claque dans la gueule (enfin façon de parler). Elle allait devoir en parler à quelqu'un avant, c'était sûre, parce qu'elle n'était pas complètement heureuse et avait l'impression d'avoir fait une grosse boulette. "Fonctionne le monde du management, je n'ai pas besoin de Timmy pour savoir comment fonctionne les autres mondes." avait-elle reprit le boss de BSC avant de sortir de l'appartement.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Body deal? |Jimmy|[TERMINE]   Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] I_icon_minitimeMer 9 Aoû - 12:13



Body Deal
ft. Apolline Mclagan


Apolline était revenue au tutoiement lorsque j'avais affirmé que BSC sortirait le single. Instantanément, comme si mon accord mettait fin à la négociation. Timmy Evans, lui, aurait su qu'au contraire, cet accord aurait justement marqué le début des négociations. Si j'avais été au courant de ce qui se tramait entre Apolline et Howard, j'aurais pu croire que la bêtise était sexuellement transmissible. Dommage pour moi, cette petite lacune.

Elle demanda si je m'étais joué d'elle depuis le début.

-Tu es venue me voir. Je n'ai rien demandé. Tu as voulu jouer.

Et maintenant que j'avais gagné la partie, je la raccompagnai jusqu'à la porte. Frances l'attendrait certainement, au garde à vous devant la porte de mon bureau officiel, afin de lui faire signer ce qu'il y avait à signer, ce qui lierait temporairement le nom d'Apolline Mclagan (et non de The Burning Fire, là était toute la subtilité) à BSC, le tout dans le dos de son manager. Et le meilleur, c'était que ce n'était pas ma faute.

Une fois la porte ouverte devant elle, Apolline ne la passa pas avant d'avoir posé une dernière question. BSC et MTI s'étaient bel et bien accordés pour la tournée The Lightening/Roadtramp, certes... Alors pourquoi pour d'autres choses, c'était si compliqué ? A croire qu'organiser la tournée The Lightening/Roadtramp avait été une sinécure... Si c'était ce qu'elle pensait, elle se faisait de sacrées illusions. Encore aujourd'hui, certaines choses concernant cette tournée, qui plus était avait mal fini, se négociaient rétroactivement. Comme, par exemple, les indemnités que MTI nous devaient parce que The Lightening avait décidé d'écourter la tournée. Et ils allaient sérieusement casquer.

Cependant, pour toute réponse pour elle, je n'eus que ces mots, emprunts d'une compassion malsaine.

-C'est le problème quand on joue à un jeu sans en connaître les règles, Apolline.

Histoire d'en rajouter une couche sur l'erreur qu'elle avait faite et le cadeau qu'elle venait de m'offrir.

Ceux qui avaient négocié les termes de cette tournée étaient les meilleurs des deux camps. Ouais, car même Lenny Knowles était un génie, niveau management, à côté de la guitariste de The Burning Fire.

Apolline Mclagan serait venue me voir pour un single ou un album solo, jamais je ne l'aurais fait signer malgré sa renommée actuelle. Mais ce single, ce serait celui de Cortez (ft. Mclagan), ça changeait tout.

Elle finit par passer le pas de ma porte, non sans essayer désespérément d'avoir le dernier mot. Ce à quoi je répondis des plus simplement : en refermant ma porte juste devant son nez.

J'en avais terminé avec elle. J'avais pris tout ce qu'il y avait à prendre. Mieux ! Elle m'avait tout donné.

Dix minutes plus tard, profitant encore des effets bénéfiques que cette rencontre avait sur mon intellect, je reçus un coup de fil de Frances.

-Elle a signé, Monsieur Reed. Félicitations.

Je souris et raccrochai le combiné.

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Body deal? |Jimmy|[TERMINE]   Body deal?  |Jimmy|[TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Body deal? |Jimmy|[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]
» 07.Chuuut !...That's a secret ! [TERMINE]
» [TERMINE] J'ai déjà vu cette tête... [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Brown Sugar Corp. building-