AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeVen 27 Déc - 18:12

Il était très tard... ou très tôt. J'avais aucune idée de quelle heure il était en fait, mais il faisait noir. L.A. brillait de mille feux parce qu'on était entre Noël et Nouvel An et les décorations étaient à leur maximum.

Seulement, ben, pour l'occasion, les parents de Clepto avaient fait leur réapparition surprise dans la maison. Ils étaient tous les deux aussi shootés que 20 Cash Izbel réunis et c'était à se demander comment ils tenaient encore debout.

Le bordel qu'on avait mis, ils y avaient pas fait attention. Ils avaient plus assez les yeux en face des trous pour ça et le père de Clepto s'était pris les pieds dans le câble d'une de mes guitares en vociférant. Du coup, on s'était tous fait virés de la baraque.

On s'était alors retrouvés comme quatre cons devant la porte d'entrée à ne pas trop savoir quoi faire dans le sens où la réaction des parents de Clepto était imprévisible. D'habitude, ils revenaient pour quelques jours sans même remarquer notre présence et passaient leur temps à dormir avant de retourner sur Hollywood.

Clepto décida d'aller squatter chez sa grand-mère pour la nuit avant de revenir le lendemain pour tâter le terrain. Les deux autres allaient chez des potes... Et moi... Et moi j'étais trop pété pour me rappeller que j'avais des parents qui habitaient pas trop trop loin... Du coup, je dis à Clepto que c'était pas grave, que je pouvais très bien errer une nuit à L.A. (c'était pas comme si ça allait être la première fois...)

Alors je m'étais rendu, instinctivement, jusqu'au Stryge où on m'avait laissé dormir sur le comptoir jusqu'à l'heure de fermeture. Comme Cali n'était pas là, je n'avais pas pu rester là après et j'avais été prié de quitter les lieux.

Mais il faisait froid, j'avais qu'un pauvre t-shirt sur le dos et je claquais des dents maintenant que j'avais eu un peu le temps de cuver (je n'avais pas de thunes pour me payer des verres au Stryge). J'enfouis donc mes mains dans les poches de mon jeans trop serrant et y trouvai un papier tout chiffoné. Je déchiffrai les inscriptions qu'il y avait dessus.

C'était Kayden, je m'en rappelais maintenant, qui m'avait donné les coordonnées d'Eileen, sa photographe. Numéro de téléphone et adresse. Et comme je connaissais L.A. comme ma poche, il ne me fallu pas deux heures pour arriver devant son immeuble.

J'appuyai plusieurs fois sur la sonnette. OK... j'avais peut-être pas totalement cuvé... Mais c'était quand même mieux que quand j'étais sorti de chez Clepto. N'empêche que je m'endormais un peu debout.


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica


Dernière édition par Eddy Cort le Jeu 9 Aoû - 14:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Eileen J. Kramer
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeVen 27 Déc - 18:35

Après quelques semaines dans sa nouvelle ville, Eileen se sentait de mieux en mieux à Los Angeles. Ca devenait petit à petit son deuxième chez elle. Le côté négatif c'est qu'elle venait de passer Noël seule … Elle avait tout de même reçu les cadeaux venant direct d'Angleterre. La jeune femme avait été gâtée ! Sa famille, sa soeur adorée et même ses adorables amis avaient pensé à elle. Elle avait bien entendu fait de même pour eux.

Néanmoins, c'était à présent l'entre-deux fêtes comme elle dit. Malheureusement pour elle, il n'y avait pas grand chose à faire hormis regarder la télévision. Elle en avait un peu marre de faire les bars et il faisait trop froid pour glander dehors. Du coup elle se prépara un bon petit plat bien anglais avec du bacon !! Et un bon petit crumble aux pommes. Elle se posa tranquillement sur son canapé, face à sa télé. Etant donné qu'il n'y avait pas grand chose, en fait il n'y avait rien du tout ! Du coup elle écouta les vinyles et cassettes que lui avaient envoyé ses proches. Chacun y avait mis sa touche personnelle, sa soeur des chansons plutôt violente, sa tante des vieux classiques anglais etc … Ca lui faisait réellement de bien. L'espace d'un instant, Eileen avait l'impression que tout ceux qu'elle aimaient étaient là à côté d'elle. La jeune femme mangeait tranquillement en se dandinant sur son canapé. Lorsqu'elle avait fini elle se mit a danser et à augmenter le son. Au diable les voisins ! De toute façon ils sont tous sourds à force de se gueuler dessus … Elle s'amusa pendant au moins quatre bonnes heures. C'est alors qu'elle alla faire la vaisselle et songea à aller se coucher. Et bien oui, elle commençait à s'ennuyer et ayant horreur de cela, autant aller dormir. Elle s'éloigna de sa cuisine et de son salon pour se diriger vers sa chambre quand soudainement elle entendit plusieurs coups de sonnettes. C'est bon elle est pas sourde non plus. Eileen se demandait bien de qui il pouvait s'agir à cette heure là surement un bourré ! Pas loin à vrai dire … C'est lorsqu'elle regarda au travers du judas qu'elle reconnut Eddy Cort le renverseur de sac à main. Que pouvait-il vouloir à cette heure là ? Il était congelé et à moitié en train de dormir sur place. Quel phénomène celui-là !
Elle décida de lui ouvrir. La jeune anglaise n'allait pas laisser le jeune blondinet crevé dehors. Elle se demanda tout d'un coup comment il avait pu avoir son adresse ? Elle allait bien évidemment le lui demander. Elle lui fit d'abord signe de rentrer.

- Et bien Eddy qu'est-ce qui t'amènes ? T'as l'air perdu et … complètement congelé ! Dépêche-toi de rentrer voyons.

Il n'avançait pas très vite, elle ferma la porte derrière lui et lui indiqua le salon avec une petite couverture pas loin. Elle le rejoignit par la suite.

- Tu veux boire quelque chose ? Whisky, bière, thé ou autre chose ?

En y regardant de plus près, il était dans un sale état le pauvre. La jeune demoiselle s'assit sur un pouf à côté et le regarda.
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeVen 27 Déc - 21:32

Je n'avais même pas remarqué ni entendu le cache du judas se lever alors qu'Eileen me regardait de derrière la porte. J'étais bien trop occupé à essayer de rester éveillé et le seul bruit que j'entendait, c'était le claquement de mes dents. J'allais crever de froid dans les rues de L.A. comme tous ces vieux clodos accros à l'héro, c'était sûr! J'en étais persuadé!

C'est à ce moment-là que la porte s'ouvrit et un courant d'air chaud très tentant se fit sentir, venant de l'intérieur. Et la silhouette d'Eileen, la photographe de The Burning Fire, se dessina dans la lumière venant de l'intérieur.

-Putain... Merci bon Dieu de merde...

J'avais dit ça pour moi-même et sans trop de conviction, la mâchoire serrée à cause du froid et la voix tremblante. Mais dans le fond, j'étais quand même soulagé. Ma mère, par contre, si elle m'avait entendu juré comme ça, m'aurait littéralement fait la tête au carré. L'expression surprise de la jolie jeune femme se transforma presque directement en inquiétude. J'avais une si sale gueule que ça?

Il était vrai que je m'étais rarement sentit aussi mal. Mais je pensais que le tout était dû au froid. Pas au manque de nourriture dû au manque de thune, ni aux excès d'alcool réguliers. Naaaan ça ne pouvait être que le froid.

Eileen m'invita à entrer, ce que je fis, manquant de trébucher sur le perron.

-Merci Eileen... C'est cool... On s'est fait virés de chez Clepto...

Tous mes poils blonds sur mes bras étaient hérissés de froid et je tremblais. Je respirai un peu mieux une fois à l'intérieur. Au moins, je savais que j'étais chez Eileen. Elle me désigna un fauteuil où il y avait une couverture. Je m'y dirigeai lentement, faisant attention à où je marchais. En fait, ce que j'essayais de faire, c'était dissimuler le fait que j'étais encore légèrement sous l'influence de l'alcool.

Je m'assis alors que la photographe me proposait quelque chose à boire. Mais la première chose que je fis, ce fut prendre la couverture et m'emballer dedans, alors qu'elle prenait place dans un pouf en face de moi. Elle me regardait fixement et je lui rendais son regard, me demandant un peu pourquoi elle me regardait comme ça.

Une fois un peu plus à l'aise puisque je ne devais plus faire attention à mon équilibre et que j'avais un peu plus chaud, je réfléchis à la question. Parce que j'avais failli répondre "bière" par réflexe.

-Heu... Un truc chaud... Merci, s'il te plait.

Ouais, bon, j'étais pas très fort pour imiter la politesse anglaise, mais l'intention était là. J'étais sincèrement reconnaissant à la jeune femme de m'avoir ouvert sa porte, sans quoi j'étais mort. Enfin c'était ce que je croyais.

Pendant qu'elle partait vers la cuisine ou je ne sais où, je regardai autour de moi. Ca ne ressemblait en rien à la maison de Clepto. C'était bien rangé et bien propre et ça sentait bon ici. Il y avait plein de photos sur les murs, des portraits, des choses plus artistiques... Les yeux mi-clos, je parcourais la pièce du regard, me réchauffant doucement... Trop doucement. Il y avait des vinyles dans un coin, juste à côté du tourne-disque. Je parlai un peu plus fort pour que Eileen m'entende.

-Hey... C'est sympa ici...

Ma voix était fatiguée, un peu plus rauque que d'habitude. Je me levai et me traînai jusqu'aux vinyles. Je m'assis à terre et regardai les pochettes. Beaucoup de groupes anglais qui avaient l'air géniaux.


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeVen 27 Déc - 22:36

Quand la jeune femme lui avait ouvert la porte, Eddy avait juré. Ces américains … Il n'était pas bien méchant. Elle esquissa un sourire et l'accompagna une fois la porte fermée. Il n'avait pas fière allure. Qu'avait-il fait pour être dans cet état ? Pauvre petit Eddy. Il avait l'air tellement fatigué et il manqua de s'étaler au sol en trébuchant. Décidément. Il s'était fait virer de chez Clepto, son ami. Ca n'arrive qu'à lui forcément.

- Mais c'est normal voyons ! … Ah bon, comment ça se fait ?

Il n'avança pas très rapidement vers le canapé. Eileen avait vraiment mal pour lui. Il n'était pas blessé ni rien mais le voir ainsi ne lui plaisait guère. Il était maintenant emmitouflé dans la couverture de la jeune femme. Ca avait l'air d'aller déjà un peu mieux. Elle avait un peu peur qu'il fasse un malaise ou quelques chose du genre, voilà pourquoi elle le regardait. Il mit du temps à répondre à la question de notre charmante anglaise. Finalement il opta pour quelque chose de chaud. Ce sera un bon thé ! Ca va lui faire du bien et il découvrira par la même occasion l'une des boissons préférées de nos amis anglais. S'il avait répondu ça c'est soit pour faire bonne impression, soit parce qu'il ne peut plus absorber une seule goutte d'alcool ce qui voudrait dire qu'il en aurait un peu abuser … Sacré Eddy … Etrangement, Eileen pencha plus pour la deuxième option. Cela lui ressemblait plus. Elle esquissa de nouveau un petit sourire. Il avait même était poli.

- Et bien je vais te faire un bon petit thé anglais. En plus je viens d'en recevoir dans mon colis de Noël, tu verras c'est extra !

Notre charmante Eileen s'éloigna du jeune homme et se dirigea vers sa cuisine. Elle fit chauffer de l'eau. Une fois à bonne température elle la versa dans deux mugs, un pour le jeune Cort et l'autre pour elle. Elle mit les feuilles de thé à infuser. Un bon vieux Darjeeling venant directement d'Inde. Elle agitait en même temps. Quelle bonne odeur, elle ne s'en lassera donc jamais. Eileen souffla légèrement sur les mugs pour refroidir légèrement afin que la température soit parfaite. La jeune femme aime les choses bien faites, très bien faites … L'appartement de la jeune femme semblait lui plaire. Pourtant c'était assez britannique comme décoration, ça fait toujours plaisir. Elle sortit de la cuisine avec les thés et en profita pour lui répondre gentiment.

- Bien merci beaucoup Eddy ! Pas mal de choses viennent de chez moi. Comme ça l'Angleterre me manque un peu moins …

Elle posa les bugs sur la table basse. La jeune femme vit le blondinet autour des vinyles fraîchement reçus et ceux qui étaient là depuis son arrivée. Eileen se demanda alors si ces groupes so british étaient connus ici aussi, surement que les plus grands oui. Mais la culture musicale britannique est remplie de groupes, de styles tous aussi différents les uns que les autres ! Les anglais sont très éclectiques.

- C'est prêt ! … Mes vinyles t'intéressent ? Tu connais surement les plus connus. Je ne me lasse pas de cette musique !

Eileen avait les yeux qui brillaient rien qu'en pensant à l'Angleterre. Son chez elle, sa famille, ses amis … Stop la nostalgie, cette vie elle l'a voulu alors elle se doit d'assumer. La jeune femme cacha cette nostalgie, on ne montre pas ses faiblesses à n'importe qui au risque que l'autre en abuse. Eddy avait l'air gentil mais on ne sait jamais, des hommes adorables qui lui ont fait des sales coups elle en a déjà rencontré … Elle lui sourit et prit son mug entre les mains. Ca se voyait que c'était un passionné de musique. Il était amusant. Le plus important, il avait l'air d'aller mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeSam 28 Déc - 21:52

La tornade Cort s'était calmée, de force. Venait un moment où le corps disait "stop", même si ma tête de cinglé me disait qu'il fallait que je bouge, que j'aille au moins récupérer ma guitare chez Clepto quitte à ce que son père complètement camé ne me flingue. Mais non seulement mon corps en pouvait plus, mais en plus, la voix calme et posée d'Eileen aidait mon esprit à rester avec elle, dans cet appartement au décor très cosy et très différents des maisons de L.A. que je connaissais.

Je tremblais encore de froid quand la jeune photographe me demanda comment ça se faisait que j'étais dehors... Je me grattai la tête, perdant ma main dans la masse de mes cheveux. je voulais expliquer ça sans trop utiliser de "gros mots"... Alors j'avais pas répondu tout de suite, la laissant aller dans la cuisine préparer le thé, cherchant mes mots. En attendant, je réagis quand même à sa remarque sur son appart. Presque tout avait été importé d'Angleterre.

-C'est vrai que c'est pas comme chez moi ici. C'est plus... Vieux...

C'était comme ça que me revenait le mobilier. Le grende de trucs qu'on voit que dans les vieux polars qui passaient à la télé.

Elle dit qu'elle allait préparer du thé anglais qu'elle avait reçu pour noël. Je souris, bien que je sois maintenant tout seul.

-Ok cool!

Je savais ce qu'était du thé, j'étais pas complètement idiot. Par contre, je n'avais aucune idée du goût que ça avait parce que je n'en avais jamais bu.

Elle finit par revenir dans le salon, me retrouvant avec ses vyniles en main. J'étais peut-être un vrai ouragan quand je voulais, mais s'il y avait une chose qui me fascinait, c'était la musique et tous ses supports. C'était donc avec une délicatesse qui me ressemblait peu que je manipulais les disques. Je la regardai quand elle passa l'encadrement de la porte et déposai doucement les vinyles par terre pour me traîner à quatre pattes jusqu'à la table basse où elle avait déposé les mugs.

Comme un sauvageon qu'on vient de ramener à la civilisation, j'attrapai la tasse chaude de mes deux mains encore légèrement tremblante et la portait à mes lèvres. Le goût me surpris parce qu'à première vue, le thé, ça avait juste l'air d'être de l'eau sale. Mais ça avait un goût que je ne pouvais décrire parce que ça ne ressemblait à rien que je connaissais. Et c'était bon!

Une fois que j'eus avalé une ou deux gorgées, je posai ma tasse et me frottai les yeux du dos de la main tout en rassemblant doucement mes idées. Je finis pas regarder Eileen. Elle était en pyjama et je me rendais seulement compte que je l'avais peut-être réveillée.

-Ouais... Je connais Pink Floyd. Tu as reçu Dark Side Of The Moon et c'est un disque génial. Faut bien l'écouter. Les Beatles, évidemment. Uriah Heep, je connaissais pas...

J'étais ce genre de gars qui aime la musique, qui en fait, mais qui n'a rien d'un technicien capable de disserter dessus. Les groupes, j'aimais leur musique ou pas. Pourquoi? Demandez à mes tripes.

Je repris mon mug, bu encore quelques gorgées qui me réchauffaient. J'étais toujours assis par terre, Eileen, elle, était installée dans le fauteuil en face de moi. Je la regardai dans les yeux et vis dans son regard qu'elle ne m'en voulait pas trop de débarquer comme ça. Je justifiai alors les raisons de ma présence.

-Les parents de Clepto sont rentrés de Hollywood ce soir. Ils sont complètement camés, tous les deux. On s'est fait jeter dehors. Tous. Clepto est partit chez sa grand-mère mais je suis persona non grata là-bas. Et les autres sont chez des potes. Mais me faire jeter par des camés pour me retrouver chez d'autres putains de camés... Oops... Pardon...

Je souris vaguement, replongeant mes yeux dans mon thé. S'il y avait un truc que je ferais jamais, c'était me droguer. Je fumais même pas! J'avais un mode de vie on ne pouvais plus sain!

-Et toi, pourquoi ta famille vient pas à L.A.? T'as pas passé noël toute seule quand même?

Je la regardai bien en face. Je tremblais moins et mon regard était un peu moins trouble quoi que fatigué.


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeSam 28 Déc - 23:02

Le jeune américain ne répondit pas aussitôt à la question de la jeune anglaise. Si ça trouve il devait synthétiser pas mal de choses et vu son état ça devait surement prendre pas mal de temps. Soit, ce n'est pas grave, il y a bien pire. Puis il fit la remarque que c'était plus "vieux" ici. Mon dieu c'est possible d'oser dire ça alors qu'il est assis sur un canapé Chesterfield, le grand luxe anglais ! L'Amérique est un monde à part. Cela la fit sourire même s'il ne le voyait pas.

- Mon pauvre si tu savais ! Chez nous c'est le top du top ce canapé sur lequel tu es !

Elle avait haussé le ton juste pour qu'il arrive à l'entendre et non pas par méchanceté. Le partage des cultures entre américains et anglais ne se faisaient pas vraiment, alors que pourtant ces états-uniens sont d'anciens anglais. L'idée du thé avait l'air de l'inspirer, tant mieux. Car c'est la boisson chaude que maîtrise le mieux la charmante anglaise. Le thé et les anglais, c'est une grande histoire d'amour qui dure depuis des siècles ! Il n'y a pas d'heure pour boire du thé. Après avoir posé les thés et l'avoir appelé. Il déposa avec douceur et amour les disques fraîchement reçu de la jeune femme. C'était étrange d'ailleurs. La dernière fois qu'elle avait vu Eddy, c'était au Ginger, et c'était une vrai tornade ce gars là ! A la limite de l'hyperactivité ! Et là, il est tout calme. Est-ce bien Eddy ? Est-il possédé ? Que lui arrive-t-il ? Il revint rapidement à quatre pattes, on aurait dit un gamin, mais au fond ce jeune homme n'avait pas l'air d'avoir réellement grandi. Ce n'est pas plus mal, quand on grandit trop vite ce n'est pas bon pour soi, Eileen sait de quoi elle parle … Elle but une gorgée de son thé et Eddy fit de même. Notre brunette esquissa un sourire, il avait l'air d'être surpris par le goût, serait-ce sa première fois avec le thé ? Surement que oui ! Puis, elle remarqua qu'il la regarda, c'est alors qu'elle se souvint que sa tenue était tout sauf du domaine du présentable. Voici Eileen dans son plus laid appareil : le pyjama ! Etant donné qu'il faisait plutôt elle avait délaissé le pantalon de pyjama pour un short. La dernière fois elle avait étouffé de chaleur dans son lit. Enfin bref, on s'écarte un peu, voire beaucoup du sujet là.

- Oui on m'a plutôt gâtée, je les ai écouté avant que tu ne viennes en fait. Il est vrai que celui des pink floyd mérite plusieurs écoute mais on reconnaît réellement leur génie ! Leur chansons sont tellement envoutante … C'est comme si on avait pris de la drogue mais sans l'avoir fait ! Quant aux autres des classiques ! J'ai adoré les disques et cassettes que m'on offert ma soeur, mes amis, mon oncle et aussi ma tante … Ils m'étonnent, ça me correspond tellement à chaque fois. Enfin bon … Il est bon ce thé ?

Eileen lui sourit. Il est vrai que ses proches la connaissaient par coeur. Elle but une autre gorgée en regardant le jeune homme blond. Elle lui sourit. Il enchaîna en lui expliquant le pourquoi du comment de son exclusion de chez son ami Clepto. C'était pas triste ! Tous défoncés … Un peu ça passe mais trop … c'est comme l'alcool tu ne profites plus après. C'est bien dommage, enfin Eddy n'a pas l'air défoncé c'est déjà ça, il a juste l'air d'avoir bu.

- C'est mouvementé dis donc ! … J'avoue que si c'est pour retrouver des personnes dans un même état et se faire jeter dehors de nouveau c'est complètement inutile. Puis quand les personnes en ont trop pris, on ne sait plus à quoi s'attendre parfois … Rassures-toi je ne suis pas camée comme tu dirais.

Un bref rire s'échappa. Franchement qui pouvait penser qu'elle pourrait se droguer ? Personne ! A dire vrai, la jeune anglaise a déjà fumé des joints, mais chut ne le dites à personne. Sa réputation est en jeu ! Qui a dit qu'elle était coincée déjà ? C'est parce que vous ne la connaissez pas assez, c'est aussi simple que ça. Cette bonne humeur parti un petit peu, elle se retint de le montrer. Il avait évoqué Noël, oui elle l'avait fêté seule. Son oncle n'avait pas eu le temps de venir séjourner avec sa soeur et le reste de sa famille … Elle n'en est pas morte après tout.

- Et bien si … ça fait bizarre je te l'accorde mais c'est comme ça. J'ai voulu quitter l'Angleterre j'assume. Mon oncle ne pouvait pas se libérer et vu qu'il gère tout … Je suis toujours en bonne santé c'est le principal, et j'ai eu plein de cadeaux pour le coup, ça compense quand même un peu … Ils viendront un jour, ils me l'ont tous promis, alors j'attends patiemment.

Eileen esquissa un léger sourire. Oui c'était dur, mais elle avait vécu pire ! Et c'est d'ailleurs d'avantage ses parents qui lui manquent chaque Noël qu'autre chose … Mais elle ne peut les ramener … Elle but deux gorgée de thé, ça réchauffe le coeur et remonte le moral !
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeDim 29 Déc - 13:37

Je me détendais, Eileen me mettait en confiance et j'en apprenais un peu plus sur la jeune femme. A mes yeux, elle était mystérieuse. Parce qu'elle était calme, parce qu'elle venait d'ailleurs. Et son apparetement ressemblait tellement à une extension d'elle-même que c'en était fascinant. Comme si, si on entrait dans son esprit, on allait y trouver la même pièce cosy, avec ces couleurs sombres qui contrastaient avec les clichés noirs et blancs au mur. Tout ici respirait une classe humble. Dont la Rolls Royce des canapés qui trônait au milieu du salon.

Je l'écoutai parler des disque en buvant le thé. Je venais de trouver une boisson qui me plaisait sans être alcoolisée. Ca n'arrivait pas à la cheville du Coca-Cola, mais c'était bon quand même. Elle avait écouter les disques qui étaient en fait ses cadeaux de Noël. Pas de doute, elle avait été gâtée comme elle disait.

-Ouais Pink Floyd a ce pouvoir.

J'avais les yeux mi-clos en parlant. J'étais mort crevé, mais ce n'était pas à cause de ça. Alors qu'on parlait de ce groupe déjà mytique, leur musique amplissait mon esprit et me projetait dans un autre monde. Un monde dont quelqu'un aurait ouvert la porte accidentellement et où la musique n'était pas jouer par des humains parce que la musique, c'était l'air ambiant.

Puis, elle dit qu'elle n'était pas camée, comme si elle voulait m'assurer que je n'avais rien à craindre. Je rigolai, mon mug était déjà vide.

-Ouais je vois que t'as pas l'air camée. Dans Roadtramp non plus, on a jamais pris de drogues dures. Enfin que je sache...

Je regardai ma tasse sans oser en redemander. Pourtant, j'en avais vachement envie. C'était bon, ça réchauffait. Elle me parla alors de son Noël à elle. Personne de sa famille n'était venu à L.A. Je n'avais même pas pensé que Eileen aurait pu, elle, aller en Angleterre, parce que sortir de L.A. n'était pas encore une idée concevable et assimilable pour moi.

A un moment, Eileen avait sembler remarqué que j'avais remarqué qu'elle était en pyjama. Elle avait légèrement rougit. Et j'avais haussé les épaules. C'était pas comme si elle avait besoin d'être vraiment apprêtée pour être présentable. Elle était naturellement jolie. Rien qu'à penser ça, j'avais détourné le regard. C'était pas la peine de me faire jeter d'ici aussi. Pourtant, le Dieu tant aimé de ma maman savait qu'Eileen était loin de ne pas être attirante.

-C'est pas grave... Je suis désolé de t'avoir réveillée. Je sais même pas quelle heure il est.

Je tendis ma tasse en avant, comme un gosse.

-Je peux en avoir encore? S'il te plait?

Quand elle se leva pour aller vers la cuisine, je me levai aussi, un peu plus sûr sur mes jambes que quand j'étais entré et la suivit dans la cuisine. Là aussi, c'était bien décoré et bien rangé. La cuisine était petite et on se marchait un peu dessus, mais c'était mieux que rien.

-T'as une soeur alors? Et un oncle... T'es parents sont...

Enfin en général, il n'y avait pas beaucoup d'option quand quelqu'un te parlait de toute sa famille sauf de ses parents... Et j'avais un peu peur de lui poser la question. En plus, c'était la période de Noël... Mais je préférais savoir avant de dire une connerie. Je l'arrêtai dans son mouvement alors qu'elle préparait le thé pour la tourner doucement vers moi. Je voulais qu'elle voit que je m'intéressais à elle, à ce qu'elle avait à dire... Et aussi que même perdue à L.A., elle n'était pas vraiment seule.


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeDim 29 Déc - 14:19

Alors que la jeune femme buvait encore son thé, ils parlaient pink floyd et musique. Ils avaient le même avis sur le groupe. Ces gars, c'étaient des extra-terrestre de la musique ! Eileen acquiesça les dire d'Eddy d'un signe de tête. Pour sûr qu'ils ont du pouvoir ! Ils sont envoûtants tout simplement.
La remarque de notre charmante anglaise quant à la drogue qu'elle n'avait pas prise, fit rire le jeune blondinet. Et ouais, Eileen est drôle ! Et toc ! … Ca se voyait qu'elle était totalement sobre, en même temps qui aurait l'idée de se bourrer jusqu'à en être ivre ou de se défoncer à mort ? C'est inutile quand on a de la bonne musique. Il affirma que son petit groupe de métalleux n'était pas des addict à la drogue, de ce qu'il se souvienne. Elle lui sourit.

- Ca ferait très mauvais genre de se défoncer toute seule en plus ! … Ouah un groupe de métal qui ne se drogue pas au vingtième siècle c'est possible ? Bravo Eddy !

Elle était sincère dans ses félicitations. C'était un gars bien au fond. Beaucoup moins chic que les anglais, mais c'est le charme américain, qui est plus viril et brutal, on va dire. Elle remarqua que son mug de thé était fini, ça devait être bon car la jeune femme n'avait pas encore totalement terminé le sien. Eileen préférait attendre qu'il lui demande une autre tasse s'il le souhaité. Elle n'allait pas le pousser à la consommation de thé.
La jeune femme ressentit une légère rougeur s'installer sur ses joues. Les conséquences de son éducation anglaises encore. Chez son oncle et sa tante, il devait être présentable dès le lever du lit, on ne sait jamais qui allait venir, souvent c'était des personnes assez distinguées et se retrouver ni coiffée, ni maquillée et mal habillée devant eux était scandaleux pour sa tante. Beaucoup moins pour Eileen et sa soeur, mais elle s'y sont faites et cela fait parti désormais de leurs réflexes. Il haussa les épaules et détourna le regard. C'était mieux ainsi, sinon elle serait partie se cacher et se changer. Sa tenue assez négligée quoique tout de même assez élégant pour un pyjama, inquiéta Eddy. Ce dernier eut peur de la réveiller. Elle comptait juste se coucher à cause de son ennui mais là ça va mieux. Elle but une nouvelle gorgée de son thé pour le finir et le rassura par la suite.

- Non non tu ne m'as pas réveillée. C'est ma tenue détente on va dire. Si j'avais su que j'allais avoir de la visite j'aurai fait un effort.

Il lui tendit son mug vide. Ca avait l'air de plaire, le Darjeeling est une valeur sûre.

- Bien sûr que tu peux ! Tu vas vite devenir accro. C'est devenu ma drogue.

Elle sourit et alla préparer deux nouveaux thés. Un peu de folie, Eddy allait goûter au thé russe Earl Grey. Lui aussi est excellent ! Elle nettoya rapidement les tasses pour enlever les possibles restes de Darjeeling, on ne mélange pas les saveurs de thé comme ça ! Il la rejoignit assez vite. Il tenait plus sur ses jambes qu'en arrivant. Le thé c'est magique. Alors qu'elle était toute heureuse de préparer une deuxième tournée de thé et qu'elle remettait de l'eau à chauffer, le jeune blond se mit à aborder LE SUJET douloureux. Les parents de la jeune anglaise. L'euphorie est vite partie pour le coup. Tandis qu'elle souhaitait rester cachée pour ne pas montrer sa douleur, le jeune Eddy Cort ne fut pas du même avis. Il l'a pris par le bras et tourna le jeune femme vers lui. Elle baissa les yeux et se mit à regarder ses pieds, enfin plutôt ses jolies pantoufles faites main par sa grand-mère. Oui ils sont morts et oui c'est dur. Ca paraissait logique. S'il voulait confirmation il allait l'avoir après tout.

- Oui ils nous ont quittés ma soeur et moi. J'avais treize ans et elle seulement douze … Accident de voiture, c'est idiot n'est-ce pas ? Encore un qui avait trop bu et qui a décidé de prendre le volant ! … On s'y fait avec le temps … Heureusement que j'ai ma soeur, ma famille et mes amis … Ca ne sert à rien de pleurer, il ne reviendront pas …

Il faut avouer qu'elle se retenait de pleurer à cet instant précis. Si elle avait retenu une chose, c'est que si l'on montre ses faiblesses on ne pourra jamais réussir. Et Eileen veut à tout prix réussir. Ce qui nous tue pas nous rend plus fort, et c'est dans le décès de ses parents qu'elle tire toute sa force et son envie de réussite. Un peu comme pour les rendre fiers d'elle même s'ils ne la voient pas. Elle gardait sa tête baissée, les yeux humides, mais se retenant de pleurer, Eileen était un peu honteuse quelque part sans réellement savoir pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeDim 29 Déc - 16:50

Tout allait bien dans le meilleur des mondes. On était d'accord sur la musique. On était d'accord sur le thé qui était bon. Et sur la drogue aussi. Je lui fis un clin d'oeil quand elle me félécita. Ouais, ça pouvait sembler dingue. Mais voir les parents de Clepto défoncés depuis qu'on était entrés dans l'adolescence ne nous encourageait pas à le faire. Ca n'avait rien de cool d'être drogués. Ca rendait irrascible, laid et dangereux. La mère de Clepto approchait à peine de la cinquantaine qu'elle perdait déjà ses dents. Et pour une actrice sans grand talent avec juste un beau petit cul, c'était pas cool...

Je ne l'avais pas réveillée. Et je ne savais toujours pas quelle heure il était. Tant pis, apparemment, je ne la dérangeais pas vraiment. Ou alors, elle ne le montrait pas. Je souris à sa remarque sur sa tenue.

-Pfff ouais... Au moins comme ça je suis le seul à savoir que t'es jolie sans faire d'effort.

C'était le genre de truc que je pouvais dire en toute innocence et parce que je le pensais. C'était pas flatter pour flatter. Si une fille était moche, j'étais plutôt du genre à le dire. Pas pour être méchant ni gratuitement, mais si elle me demandait mon avis quoi. Je savais pas mentir. Vraiment pas de toute façon.

On passa à la cuisine pour le thé. Et c'est là que je me rendis compte qu'en voulant éviter de faire de la peine, j'avais visé en plein dans le mille. Ca, c'était du Cort plein tube. Juste parler de ce qu'il faut pas. Et en plus, je la forçais à me faire face. Mais elle regardait ses pieds. Je ne savais pas trop quoi dire... J'étais pas super éloquent comme mec. J'avais que des gestes pour m'exprimer quand je tombais à court de mots. Je passai donc ma mains dans ses cheveux au fur et à mesure qu'elle parlait l'écoutant malgré la brume qui envahissait mon esprit mais qui commençait à s'estomper. Je commençais à sérieusement me rendre compte d'où j'étais et de ce que je faisais... Et heureusement, j'étais dans un endroit safe, sinon je me serait mis à flipper. Et surtout, je sentais que là, maintenant, Eileen avait besoin de moi comme j'avais eu besoin d'elle un peu plus tôt alors que j'étais frigorifié et perdu.

-Hey... Hey...

Ma main était passée de ses cheveux à sa nuque et je m'étais un pe penché en fléchissant les genoux pour aller chercher son regard et lui sourire. Je ne pouvais pas imaginer à quel point ça devait faire mal de s'être retrouvée toute seule avec sa petite soeur. Comme ça, du jour au lendemain... Et en vérité, je culpabilisais un peu. Parce que c'était un bourré qui avait tué ses parents. Et heureusement que j'avais pas de bagnole sinon, je l'aurais revendue sur le champ.

Quand je captai enfin son regard, je me redressaiet m'approchai d'oucement d'elle pour la prendre contre moi. Pour la consoler comme j'aurais consolé une petite soeur. Valait mieux ça que je n'ouvre ma gueule pour dire des banalités ou des conneries.

On resta comme ça quelques minutes, et ce qui était bien, c'est que ce contact achevait de me réchauffer. Ok, je devais pas être très frais parce que j'avais un t-shirt vieux d'au moins trois jours et que j'avais passé ces trois jours à jouer de la guitare en picolant entre les coups. Mais l'intention était là.

Et puis quelque part, ce malheur partagé avec moi me rapprochait d'elle. J'avais jamais vécu de truc aussi horrible. Mais je savais écouter les autres. J'avais écouté Clepto, à treize ans... Et je l'avais toujours aidé comme je pouvais depuis. Parce qu'entre ses parents et la cleptomanie, sa vie était pas toujours rose... Sans compter qu'il y avait des trucs que je ne savais pas encore sur mon batteur.

Je finis par décoller doucement Eileen de moi. Je posai mes deux mains sur ses joues pour qu'elle me regarde en face.

-Et si on allait écouter Uriah Heep?

La pochette du disque m'avait attiré parce que c'était le visage d'un mec qui hurlait ou essayait de reprendre une bouffée d'air, couvert de toiles d'araignée. Le genre de pochette qui irait parfaitement pour un album de metal. Donc, je m'attendais à entendre du metal. Je pris la main d'Eileen et l'entraînai doucement dans le salon, jusqu'au canapé Rolls Royce pour qu'elle s'y assois puis allai mettre en route l'album "Very 'eavy... Very 'umble"



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeDim 29 Déc - 17:35

Eileen le fit sourire de nouveau par rapport à sa tenue. Ca n'avait pas l'air de le déranger plus que ça qu'elle soit habillée si simplement. Il en profita même pour la complimenter. Il est unique celui-là. Elle ne va rien dire de mal. Eileen est comme les autres femmes, elle apprécie grandement les compliments, encore plus lorsqu'ils sont sincères. Et ça avait l'air d'être le cas ici. Elle sourit et rougit légèrement de nouveau.

- Oh bah merci Eddy, c'est gentil. C'est un réflexe de fille de vouloir être jolie tout le temps.

C'est ça les filles, ça veut toujours être au top du top ! Les hommes sont de plus en plus exigeants en même temps.

L'eau du thé bouillait maintenant. A vrai dire elle était trop occupée à autre chose pour gérer ce petit détail. Elle sentait qu'elle avait plombé l'ambiance comme on dirait. La jeune femme s'en voulait quelque part. Elle remarqua aussi que son malaise était contagieux, Eddy ne savait plus trop quoi dire. A défaut de parler il se mit à la consoler. La plupart du temps les gestes et actions en disent d'avantage que de simples paroles.
Il s'était penché afin que la jeune le regarde. Il est difficile dans ce genre de situation où elle est mal à l'aise et honteuse de regarder l'autre dans les yeux. C'est nettement plus facile de fuir, c'est un peu lâche certes. On ne peut pas toujours être fort. Leur regards se croisèrent et allez savoir pourquoi mais on aurait dit que le jeune blondinet la comprenait. Avait-il vécu quelque chose de semblable ? Peut-être. A-t-il déjà dû consoler un de ses amis pour une situation similaire ? En tout cas ça faisait plaisir à la jeune femme d'être consolée. D'autre part, ça fait du bien d'en parler à quelqu'un. Jusque là elle n'avait réussi à en parler qu'à une seule personne, son meilleur ami, sa famille aussi était au courant mais c'était plus dur d'en parler avec. Eddy serra la jeune anglaise contre lui. Ca lui rappelait les fois où son cousin Jonathan était venu la consoler le soir suite à ses cauchemars. Elle restait contre lui en essuyant les larmes qui tentaient de s'échapper de ses beaux yeux clairs. Eileen se calmait petit à petit, sa respiration redevenait de plus en plus stable et normale.

- T'en fais pas, je ne t'en veux pas … Ca fait du bien tu sais … Merci … Tu veux toujours du thé ?

La jeune femme avait la voix quelque peu chevrotante. En effet, cela faisait beaucoup d'émotions. Elle tenta de détendre un peu l'atmosphère avec l'histoire du thé. Quoi de mieux qu'un changement de sujet pour oublier. Petit à petit ils se décollèrent, le jeune Eddy Cort prit le visage de la jeune femme entre ses mains et la regarda. Les yeux d'Eileen était presque de nouveau secs. Elle esquissa un petit sourire quand il lui proposa d'aller écouter Uriah Heep. C'était le cadeau de sa petite soeur Ivory. Apparemment, elle avait bon goût. Ce disque envoyait du lourd, c'était de la très bonne musique !

- Oui je veux bien, il est génial tu verras ! C'est ma petite soeur qui l'a offert. Elle a bon goût, quoique un peu trop crash pour moi parfois.

Eddy prit Eileen par la main et l'emmena jusqu'à son généralissime canapé ! Après tout ça, elle avait un peu de mal à bouger et n'avait plus l'esprit bien clair. Un peu de musique remontera le moral et réchauffera le coeur, en fait c'est un peu comme le thé. La jeune femme invita Eddy à s'asseoir sur le canapé une fois qu'il eut fini, après tout c'était un trois places et elle n'avait pas besoin d'autant. Plus la musique avançait et plus le sourire revenait sur les lèvres de la belle anglaise. Elle adore la musique ! Elle n'en joue pas, car elle a peur d'être vraiment nulle … Puis perfectionniste comme elle est, ça ne passerait pas et elle s'énerverait. C'est pour ça qu'au final elle a choisit la photographie.

- J'adore celle-là, Gypsy ! Tout est génial sur cette chanson !!

L'air lui était rentré assez vite, suffisamment pour qu'elle le chantonne doucement et discrètement. Eileen se sentait de mieux en mieux, oubliant avec la musique les petits malheurs de sa vie. Elle regarda Eddy, la chanson avait l'air de lui plaire à lui aussi. Ca n'étonnait pas notre charmante demoiselle vu que c'était un métalleux, c'est normal que ce genre de musique lui plaise.
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeDim 29 Déc - 20:19

Eileen sembla se détendre dans mes bras, et la chaleur qu'elle dégageait m'apaisait. Fallait pas que je m'endorme là parce que m'écrouler à terre ça allait pas le faire. Pourtant, c'était pas l'envie qui manquait. Je pouvais sentir son coeur battre contre mon torse et diminuer le rythme petit à petit, de même que sa respiration. Voilà, ça allait mieux et c'était pas plus mal et quand j'avais pris son visage entre mes mains, je pouvais voir qu'elle n'avait presque pas pleurer. C'était une dure à cuire, Eileen... Fallait pas croire.

Elle me dit finalement que ça lui avait fait du bien de parler. Clepto disait ça aussi... Et tant mieux si décharger pouvait leur faire du bien, d'autant que j'étais du genre à pouvoir encaisser tout ça sans que ça bousille ma vie à moi. J'acceptai une deuxième tasse de thé en hochant la tête.

Tout les gestes que je venais d'avoir pour la jeune photographe, je ne les avait pas eu pour Clepto, heureusement. Notre façon de faire était différente. Limite, avec les filles, c'était plus facile. Suffisait de leur montrer qu'on est là pour elle. Ce qui était vrai dans mon cas. Avec Celpto, j'étais presque obligé de parler, même si l'écoute lui suffisait déjà. Mais c'était beaucoup plus compliqué.

La petite main d'Eileen dans la mienne, ma tasse dans l'autre, on était retourné dans le salon et j'avais mis la musique en route. Elle m'avait invité à la rejoindre sur le canapé, ce que j'avais fait, m'affalant sur le dossier tant j'en pouvais plus.

-Et ben... ta petite soeur à de bons goûts... Pourquoi elle vient pas à L.A., elle aussi? Je l'emmènerais au Stryge Bar si elle veut écouter de la bonne musique. Vu qu'elle, à distance, m'a fait découvrir ce groupe.

Je souris et fis un clin d'oeil à Eileen avant de tendre le bras pour attrapper le bas de son t-shirt et tirer légèrement dessus. Elle aussi devait être fatiguée et je l'invitais par ce geste à se poser contre moi pour écouter de la musique. Et puis... Je voulais encore sentir sa chaleur... Ca faisait un moment que des marque d'affection, j'en avais pas eu. J'étais beaucoup trop occupé à jouer, chercher des thunes, chercher de la bouffe, chercher des scènes... Elle dit que cette chanson était géniale et c'était vrai.

-C'est sûr! C'est pas encore du metal mais ce serait assez facile pour Roadtramp de la reprendre et d'en faire du metal. D'ailleurs, ça me tente. C'est grâce à ce genre de musique et de groupe que j'ai eu envie de faire de la musique.

Tout en parlant, mes yeux mi-clos continuaient à se balader un peu partout. Jusque sur le petit meuble juste à côté du fauteuil où on était affalés. Et là encore, il y avait un petit cadre avec une photo de deux filles. Je reconnu l'une d'elle comme étant Eileen, un peu plus jeune. L'autre, je ne savais pas qui c'était...

-C'est ta soeur?

Je retournai le cadre. J'étais curieux et elle en avait déjà eu un avant-goût avec son sac que j'avais retourné. Je ne m'étais pas rendu compte que de ma main libre, j'avais commencé à jouer avec un mèche de ses cheveux, juste pour sentir la douceur entre mes doigts. Et puis j'avais remarqué que quand je les remuais, une bonne odeur s'en dégageait.

-Eileen J. et Ivory F. Kramer. "J." pour quoi?


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeDim 29 Déc - 21:00

Avec le temps, la jeune femme s'était forgé un caractère. C'est surement cet évènements aussi qui la font paraître froide aux premier abord. Ca marque avis et ça change une personne. Même si comparé à sa soeur, Eileen a su rester "clean" comme le disent les autres. Depuis aussi, elle est un peu moins sensible, enfin non c'est plutôt qu'elle ne pleure quasiment plus mais ce n'est pas pour ça qu'elle ne ressent rien au plus profond d'elle. S'être confiée et collée au jeune et intrépide Eddy Cort lui avait beaucoup de bien, énormément même. C'était ça qui lui manquait à Los Angeles, des personnes à qui on peut parler de tout, de ses malheurs comme de ses joies. En même temps elle était nouvelle, il faut laisser le temps changer la donne.
Elle lui sourit. C'était parti pour une deuxième tasse ! Elle compensa l'eau super chaude par une peu d'eau froide. L'infusion se fit plus rapidement et c'est aussi vite qu'ils se rendirent sur le canapé de luxe anglais. Elle profita pour boire une petite gorgée de son thé russe favoris. Le jeune métalleux blond complimenta d'ailleurs les goûts musicaux de sa petite soeur, elle était restée assez soft à dire vrai. Pourquoi elle n'était pas à Los Angeles … Problèmes d'argent pour le moment.

- Là c'est doux, elle me connait, elle ne m'offrira pas les vinyles des groupes qu'elle écoute, on a des goûts légèrement différents. Elle a envie de venir mais elle économise encore pour venir. J'ai hâte de revoir sa petite tête !

La jeune femme se fit doucement tirer le tee-shirt pour se rapprocher. Serait-il en manque d'affection ? En même temps s'il retourne les sacs de toutes les jeunes femmes qu'il croise, il a dû en effrayer plus d'une. On a tous ses petits défauts au fond. On reproche à la jeune anglaise d'être assez snob, enfin ça c'est en Californie. Chez elle, en Angleterre on lui reprochait de trop rêver. C'est de là qu'elle décida de vivre ses rêves en fait. C'était plutôt agréable d'être posée et détendu tout en écoutant de la bonne musique et avec son thé bien évidemment. Encore une petite gorgée pour se réchauffer. Il aborda de nouveau le sujet de la chanson des Uriah Heep.

- Oui désolée ce n'est pas vraiment ce que j'écoute. Enfin si ma soeur débarque et avec toi dans les parages je n'aurai plus le choix.

Un petit rire s'échappa puis elle reprit après avoir bu une petite gorgée. C'était vraiment son thé préféré !

- Si vous la faites en version métal tu me préviens, j'aimerais voir ce que ça donne !

Des fois, quand une reprise d'une chanson que l'on adore ou apprécie est reprise dans un genre totalement différent qui ne nous plait pas de base, et bien il arrive alors qu'elle nous plaise même dans ce style que l'on apprécie pas. Alors qui sait ? Peut-être que la petite Eileen allait adoré Gypsy version métal. Ca pouvait être amusant et surprenant à voir. Elle remarqua que les yeux du jeune blondinet s'arrêtaient un peu partout mais brièvement. En revanche il s'attarda d'avantage sur une photo encadrée. Eileen était plutôt jeune dessus. Il la questionna quant à l'identité de l'autre fille sur la photo.

- Oui c'est ma petite soeur. C'est quand elle était encore sage, c'est ce que mon oncle et ma tante disaient. Au fond d'elle, elle ne l'a jamais réellement été. Il fallait juste un élément déclencheur pour faire surgir sa véritable nature. Avec moi elle est adorable, alors je ne me plains pas du tout …

Oui sa soeur avec un caractère assez spécial, difficile d'accès, enfin plus que celui de notre belle Eileen. Elle sentit qu'il jouait avec une mèche de ses cheveux. Elle pensait d'avantage au souvenir que cette photo lui évoquait plutôt qu'au geste du jeune blondinet. C'était peu après la mort de ses parents. Dans le jardin de son oncle et sa tante. Elles avaient l'air heureuse alors que ce n'était qu'à moitié le cas. Il questionna a propos du J. C'est son deuxième prénom.

- Ivory Faith Kramer et pour moi ça donne Eileen Julia Kramer. Ce sont nos deuxième prénoms. Il me semble que c'est le nom que portait la grand-mère de mon père.

Elle esquissa un sourire. Lui aussi était tout aussi curieux que la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeDim 29 Déc - 23:28

J'étais bien là, au chaud dans le fauteuil avec un très bon groupe de rock en fond. Eileen s'était appuyée sur moi et j'avais déjà pas besoin de plus. J'étais tellement bien que je sentais mes paupières devenir lourdes au fur et à mesure qu'on parlait. Mais je luttais pour rester éveillé. Parce que j'avais envie de profiter de ce moment de calme. Parce que les moment calmes dans ma vie était extrêmement rare. Je ne cherchais pas après. J'étais plutôt du style "Live Fast, Die Young". Mais quand ça me tombait dessus je me rendais compte que parfois, ça faisait du bien de s'arrêter un peu pour reprendre son souffle. Et là, j'étais dans un de ces moment-là.

Eileen me parla de sa soeur et de ses goût en matière de musique. Et c'était bien intéressant tout ça. Ca me réveillait un peu d'ailleur. Il y avait très peu de filles qui aimaient le metal. Et très peu de filles qui allaient au Stryge. Oh, il y en avait, hein, mais elles étaient pas toujours intéressées par nous... Et c'était limite plus marrant de les défier de boire des bières le plus vite possible que de les draguer. Cependant, c'était vrai qu'on avait quand même pas à se plaindre parce que des fans de rock venaient aussi parfois au Stryge, en groupe. Et là, c'était la fête!

-Le jour où ta soeur débarque, faut que tu me préviennes! Si elle aime le metal, je peux lui montrer tous les coins intéressants de L.A.

Je souris rien qu'à y penser. D'autant que vu la photo... D'accord, elle était très jeune sur la photo, mais elle promettait d'être très jolie maintenant. Je rigolai...

-Et c'est sûr que t'aurais plus le choix. On ferait les soirées metal chez toi sur le fauteuil Rolls Royce!

Elle me dit, à son tour, de la prévenir si on reprenait cette chanson version Roadtramp. Et j'étais de plus en plus sûr qu'on allait le faire. Demain, j'allais aller chercher le disque. Enfin voir le prix et si c'était trop cher, j'enverrai Clepto voler la cassette. On écouterai la chanson une dizaine de fois puis on pourrait s'y mettre.

-C'est sûr qu'on va la faire! Donc attends-toi à ce que je débarque encore ici pour te dire que c'est fait.

J'enfoui ma main un peu plus dans ses cheveux. Elle me laissait faire alors je continuais. Et puis je le faisais aussi parce que moi, c'était pas possible comme ça me détendait quand on me faisait ça. Je pouvais être en pleine crise de colère, il suffisait qu'une fille se mette à me frotter le crâne pour que je m'arrête instantanément comme s'il y avait un bouton "off" quelque part par là.

Eileen me parla à nouveau de sa soeur. Ca avait l'air d'être une putain de rebelle. Mais j'aimais bien l'idée. J'essayais d'imaginer Eileen, mais en rebelle. Veste en cuir, maquillage, légèrement provoquante sans tomber dans le vulgaire et c'était assez attrayant comme image...

-C'est une rebelle alors ta soeur... C'est bizarre comme vous devez être différentes...

Et pourtant elles se ressemblaient quand même un peu, physiquement. Et elles avaient eu la même expérience traumatisante. Comme quoi...

Eileen me dévoila leur deuxième nom à chacune d'elle.

-Faith...

C'était un peu traumatisant pour moi ce nom là... mes parents étaient pratiquement dans une secte et j'en avais souvent souffert étant plus jeune. Bien qu'ils ne m'aient jamais forcé à suivre leurs traces, ce qui était déjà bien.

-Et E.J.

Mon bras tomba un peu plus mollement sur l'épaule d'E.J. Je sombrai et failli m'endormir avant de sursauter quand je m'en rendis compte. Ca me faisait souvent ça quand je m'endormais. J'étais un mec beaucoup trop nerveux et j'étais déjà à moitié conscient que ça allait me tuer.

-Putain!

Je respirai un grand coup puis me retournai vers E.J.

-Désolé. Je t'ai pas fait peur? C'est normal... C'est tout le temps comme ça.

Je rigolai...

-Un jour je crevrai d'une crise cardiaque que j'aurais rien vu tellement je suis sur les nerfs tout le temps...

Je rêvais ou je me dévoilais un peu à mon tour?


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeLun 30 Déc - 0:32

C'était une soirée calme en compagnie du jeune Eddy. Récemment elle avait était quelque peu précitée dans sa petite vie, du coup ça lui faisait le plus grand bien de se poser. En plus elle est accompagnée alors c'est plus agréable. Etre seule c'est pas spécialement ce qu'il y a de plus sympathique au monde. Eileen jetait de temps à autre des coup d'oeil sur le blondinet. Il était fatigué ça se voyait. Il luttait pour rester éveiller.
Quand elle évoqua sa soeur, ça l'avait réveillé. Chassez le naturel il revient au galop ! Après c'est possible qu'ils s'entendent très bien. Il faut déjà apprivoiser le spécimen. Elle but une autre gorgée de son thé. Eileen l'avait bientôt terminé, ça se boit trop vite ! La jeune anglaise sourit à la remarque du jeune blondinet.

- Ca marche, tu seras le premier au courant Eddy ! Aux dernières nouvelles son grand délire était toujours le métal et le hard rock. C'est plus "fun" que ce que j'écoute qu'elle me dit à chaque fois qu'on en vient à parler musique.

Eileen avait fait les guillemets avec ses doigts quand elle prononça le mot fun. En quoi une musique pouvait être plus amusante ou distrayante qu'une autre ? Allez savoir, chacun ses goûts après tout. La jeune anglaise but sa dernière gorgée d'Earl Grey et alla déposer son mug sur la table basse. Puis, Eddy se mit à rigoler. Qu'est-ce qu'il allait sortir comme idiotie ? C'était vraiment n'importe quoi et son rire était communicatif, alors Eileen rit à son tour.

- Mes fauteuils Rolls Royce ! On ne me l'avait jamais faite celle-là ! … Va pour les soirées métal si tu veux, je pense que mes voisins sont plus ou moins sourds de toute façon.

Elle se posa de nouveau sur son canapé "Rolls Royce". Attendez ! Eddy venait de dire qu'il reviendrait. Pas de problème. Pour prévenir qu'ils l'ont faite … Problème ! Non, non, Eileen voulait être de la partie. Elle n'a jamais vu personne hormis ses amis répéter, mais ils sont bien loin du métal, c'est un univers un peu plus posé tout de même.

- Même pas on m'invite pour assister à la reprise ? Merci Eddy, merci !

Elle rit, puis lui sourit. C'était juste pour l'embêter qu'elle avait dit ça. La jeune femme se mit un peu plus à l'aise, elle posa ses jambes sur la place qu'il restait sur le canapé. Eileen se laissait caresser les cheveux. C'était pas désagréable et ça détendait énormément. Ca faisait le même effet qu'un massage. En parlant de massage, il va falloir qu'elle trouve une adresse dans le coin, elle commence déjà à en avoir besoin … Ce n'est que le début … Parti comme c'est, elle allait s'endormir aussi. Bizarrement le sujet Ivory la réveilla à son tour. Elle a un pouvoir sa petit soeur.

- Oui on a pas eu la même façon d'extérioriser nos blessures. Je me suis repliée sur moi-même alors qu'elle non. Elle s'est réfugié dans le hard rock avec une bande de pote qui s'agrandissait de plus en plus. On est très différentes en effet, c'est pas plus mal. Imagine si tu vis avec un clone. C'est ennuyant.

Il prononça le deuxième prénom de sa soeur. Ca devait lui évoquer quelque chose. La jeune anglaise n'allait pas l'embêter avec ça. Elle n'avait pas envie de le vexer ou quoi que ce soit dans le genre. Notre petit Eileen s'emmitoufla un peu, elle aime bien avoir un peu de confort. Enfn, le jeune Eddy Cort lui avait déjà trouver un petit surnom, que c'est adorable. E.J. , certes c'est pas très inventif mais l'intention est là et c'est le principal. Alors qu'elle commençait à s'endormir et que l'intrépide miser Cort aussi, ce dernier se réveilla brusquement et fit sursauter notre charmante brunette. Ca c'est du réveil express ! Il s'inquiéta encore. Sacré Eddy !

- Non non t'en fais pas. Enfin j'ai sursauté par surprise quand même mais ça va très bien. Tout le temps ? Faut se détendre, sois moins nerveux.

Elle lui sourit gentiment. Il avait l'air de prendre ça à la légère. Comme à peu près tout en fait. C'est du Cort tout craché ça. Il est vraiment unique en son genre.

- Tssss ne dis pas de bêtises ! … On dit qu'on se calme avec l'âge, je suis sûre que même plus tard tu seras toujours une pile électrique. Sois zen, je vais t'inscrire à du yoga ou alors à des séances de massage. On en sort complètement calme et serein.

Elle marqua une petite pause. La jeune femme était toujours confortablement installée. Puis, son regard se posa sur le jeune blondinet. Il y avait peut-être une raison, ça arrivait d'être hyperactif de nature mais il arrivait que ce soit dû à quelque chose. Eileen se transforme en psychiatre.

- Dis … Tu as toujours été sur les nerfs comme tu dis ? … Ou bien c'est la conséquence de quelque chose façon effet papillon ?

Elle continua de le regarder en attendant sa réponse. Et puis, vu qu'elle était curieuse, Eileen avait envie d'en savoir plus à propos de son invité métalleux.
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeLun 30 Déc - 13:43

On commençait tout doucement à se planifier des trucs, ce qui signifiait qu'on avait tous les deux envie de se revoir. Et puis de toute façon, il fallait absolument que je rencontre Ivory, si un jour elle débarquait à L.A. Il y avait moyen de se prendre de bon délire. Et puis plus ça avançait, plus je me rendais compte qu'E.J. n'était pas aussi stricte que je l'avais pensé la première fois que je l'avais vue au Ginger.

Elle fiot semblant d'être vexée quand je lui avais dit que je viendrais la prévenir quand la reprise serait prête. Je compris alors qu'elle voulait assister à tout le bordel qu'il y avait avant. J'éclatai de rire.

-Ah ok! Bah tu viens quand tu veux, même quand on fait rien!

Je marquai une pause, fronçant les sourcils d'un air comique...

-Enfin si on récupère la maison de Clepto un jour...

Ce dont je ne doutais pas. La seule chose qu'on ne savait pas, c'était combien de temps ses parents allaient squatter leur propre maison.

On revint sur le sujet Ivory... E.J. m'éxpliqua que si elles avaient vécu la même chose, c'était pas pour ça qu'elles s'en étaient sorties de la même façon. J'avais pas de frère ni de soeur alors je ne savais pas comment c'était.

-C'est sûr que si on était tous les mêmes ce serait pas marrant. On se supporterai pas déjà...

E.J. s'était blotti un peu plus dans le fauteuil et contre moi, ce qui m'avait encouragé à m'endormir. Parce que j'avais maintenant bien chaud, qu'elle avait des gestes doux et qu'elle sentait bon. Je me sentais donc en sécurité. Mais j'avais pas pu m'empêcher de sursauter, la faisant sursauter elle aussi. Elle n'avait pas vraiment eu peur. Je me frottai les yeux. Et je rigolai quand elle me parla de m'inscrire à du yoga.

-Ouais... Je me vois déjà... Ce serait le bordel dans la salle après deux minutes! T'en fait toi? Du Yoga ou quoi...

Elle marqua une pause. Et moi, j'en profitait pour essayer de retrouver le calme que j'avais encore deux minutes plus tôt. Ca n'allait pas tarder à revenir dans l'état où j'étais et E.J. s'était rappuyée sur moi. Mais elle fini par me regarder et je plongai mon regard dans le sien avec une expression qui se demandait un peu ce qu'elle me voulait. Et elle fini par poser sa question. Je réfléchi deux secondes à la réponse. Je faisait rarement de l'introspection...

-Heu... Non, je crois que j'ai toujours été comme ça. Comme dit ma mère, ils ont pas su dormir comme il faut avant mes 6 ans.

Ma main était de nouveau sur son épaule et descendait le long de son bras avant de remonter. Bouger pour ne pas dormir... Un geste doux, lent et répétitif pour garder les idées claires. Mais j'avais bien compris qu'E.J. voulais en savoir plus... Elle s'était livrée à moi alors je lui devait bien de faire pareil. D'autant que j'avais vraiment rien à cacher.

-J'ai jamais eu d'expérience comme la tienne. Et je m'estime vachement heureux. Mes parents m'ont toujours adoré. Leur seul "défaut" est peut-être de faire partie d'une secte catho... Pour eux, la vie ici n'est qu'un passage et il n'y a que ce qu'il y a après la mort qui importe.

Je recroisai le regard de la jeune photographe.

-Quand j'ai eu 13 ans, je leur était dit que, la Bible, j'y pigeais que dalle, que ça me parlait pas. Et ils ne m'ont jamais obligé à suivre leur traces. Mais quand ta mère choppe une pneumonie et qu'elle refuse de se faire soigner parce que c'est contre sa religion, c'est stressant...

Et c'était arrivé plusieur fois où j'avais vraiment flippé, où j'avais même piqué des colères contre eux à hurler et tout casser juste pour essayer de les convaincre d'aller chez le médecin... Où j'ai cru qu'ils allaient crever d'un bête rhume à la base, mais qui s'était empiré.


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeLun 30 Déc - 15:03

La petite moue de la jeune anglaise et le fait qu'elle fit semblant d'être vexée, firent rire le jeune homme aux éclats. Eileen se mit à rire aussi du coup. Elle était aussi, à présent, la bienvenue chez eux. Ce sera avec grand plaisir, une fois qu'elle aura l'adresse. La demoiselle allait lui répondre mais elle nota qu'il n'avait pas encore fini. Du coup elle attendit et vit ce froncement de sourcil plutôt comique, Eileen sourit. Il ajouta que cela sera possible une fois la maison de son ami Clepto disponible.

- Bien si je sais où habite ce fameux Clepto, il n'y a aucun soucis je passerai !

Elle était assez curieuse de savoir comment pourrait être la maison de Clepto, surtout quand il y a un petit groupe de métalleux à l'intérieur. Ca doit être beaucoup plus brut et viril que son petit appartement so british. Il revinrent brièvement sur sa soeur et les différences entre chacun. Il avait la même vision que notre charmante brunette à ce sujet. Plus elle lui parlait et plus elle trouvait qu'il se ressemblait au fond.

- Carrément, je ne m'imagine pas vivre avec moi … Ce serait ennuyant, pénible et surtout insupportable ! Je n'ai jamais médité sur le sujet, mais je ne pense pas être la personne la plus facile à vivre ni la plus agréable qui soit ! Certes il y a surement pire mais bon …

Eileen était toujours plus ou moins blottie contre le jeune Eddy. Ce n'est pas dans ses habitudes, mais après ce qu'il s'est passé et vu que cela la détend et lui fait oublier les mauvaises choses … Et bien, elle devient d'humeur câline. Relativisons, ce n'est pas courant chez elle quand elle est avec des personnes qu'elle connaît peu. Ils avaient rit encore à propos du yoga. C'est vrai qu'Eddy en train de faire du yoga, ça faisait assez comique comme situation. Eileen n'est pas une adepte, mais elle a dû en faire par obligation. Sa tante a un fichu caractère parfois !

- Ma tante nous a obligé, pour nous détendre soi disant. Ca fait longtemps que je n'y ai pas mis les pieds ! En revanche les salons de massage là j'y vais de temps en temps. Il y en avait un super pas loin de chez moi, je vais chercher ce qui se fait dans les environs, on sait jamais.


Eileen lui posa sa petite question sur son hyperactivité. Elle voulait en savoir plus sur le jeune homme qui n'avait pas l'air si inintéressant qu'il semblait l'être la dernière fois au Ginger. La jeune femme le regardait toujours d'une façon sympathique et elle souriait. Il avait toujours été cette pile électrique. Ses paroles amusèrent notre petit Eileen. Elle imaginait bien ses parents avec des cernes et épuisés tellement il bougeait dans tous les sens.

- Les pauvres ils devaient être à bout de force quand tu étais petit ! C'est toujours mieux que d'avoir un enfant tout mou !

La jeune femme lui sourit de nouveau. Ce soir c'était loin d'être la pile électrique avec qui elle était. Il était calme mais sans être mou. C'était une autre facette de l'intrépide Eddy Cort qui était avec Eileen ce soir là. On aurait dit une peluche en fait, voilà c'est exactement ça ! Une peluche grandeur nature, ça coûte cher ces peluches n'empêche. Enfin bon, la peluche métalleuse se mit à caresser doucement la petite anglaise tout en parlant de sa vie et de son passé. Notre charmante Eileen l'écouta avec attention. Il n'avait pas connu d'expériences comme celle d'Eileen et s'estimait heureux pour ça. La jeune femme apprit que ses parents faisaient partis d'une secte catholique. Elle pense d'un côté que toute religion est une secte au fond mais ce n'est que son avis. Le fait de privilégier la mort à la vie en un sens était assez rare. On ne sait pas ce qui se passe après de toute façon, et elle n'a pas réellement envie de le savoir. Ce qu'il faut c'est profiter de sa vie à fond ! Leurs regards se croisèrent et il continua. Elle l'écoutait toujours aussi attentivement. Au moins, ils ne l'ont pas forcé à suivre leurs idées. C'est un bon point, ils ne sont pas idiot comme d'autres. Mais ce genre d'idéologie à ses limites et ce qu'il confirma par la suite avec les maladies de sa mère. Pauvre femme, espérons qu'un jour elle cède, si c'est une maladie plus rare elle pourrait passer de l'autre côté. Eileen après avoir bien tout écouté, posa ses bras sur l'épaule d'Eddy.

- Que ce soit secte ou la religion d'ailleurs, selon moi, ce ne sont pas les meilleurs choses qui existent. Beaucoup de nos guerres sont dues à ça … Sans partir aussi loin, les réactions que ta mère sont dangereuses pour elle. Je comprend que ça te stresse, je pense que tout le monde serait comme toi. Elle est encore en vie c'est le principal, mais ce serait dommage que cela se termine à cause de ça …  

Pour le moment, sa famille est encore avec lui, il faut qu'il en profite au maximum. Elle passa ses bras autour de son cou, pour le rassurer quelque part comme il avait fait peu de temps avant. Peut-être que ça allait marcher ou pas du tout. Le regard qu'elle posait alors était rempli de tendresse mais aussi de compassion. Elle comprenait la peur que pouvait ressentir le jeune Cort à l'idée de perdre ses parents. Qu'ils soient chrétiens, bandits, exemplaires, on aime tous nos parents, sauf cas exceptionnels mais passons. A ce moment, Eileen voulait qu'il sache que s'il avait besoin, elle serait là. On ne peut pas forcément parler de ce genre de choses à tout le monde, c'est pas tout le temps évident. Elle caressa son dos comme elle le faisait quand elle consolait ses tout petits cousins ou les frères et soeurs de ses amis. Avec eux ça fonctionnait toujours, mais c'étaient des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeLun 30 Déc - 15:46

-Je te filerai l'adresse. On est toujours là ou au Stryge de toute façon.

J'avais refermé les yeux deux secondes après avoir parlé de sa soeur, du yoga... Je l'avais écoutée me dire qu'on l'avait obligée à en faire, mais qu'elle préférait les massage. Ca, je pouvait comprendre, à choisir...

-Comment on peut obliger quelqu'un à se détendre...

J'attendait pas vraiment de réponse à cette question qui n'en était pas vraiment une. Je soulignais juste l'absurdité de la chose. Je parlai ensuite de mes parent, de la secte, du stress. Je souris à E.J. quand elle dit que c'était mieux d'avoir un gosse un peut turbulent qu'une larve. J'étais d'accord et je me rappelais avoir donné de nombreux fous rire à mes parents.

C'était cool, mon passé ne me bouffait pas du tout. Hormis les periodes de stress qu'une bête maladie basique pouvais me procurer. Mais comme on en était à apprendre à se connaître, j'exposais les fait, sans savoir si mon caractère de maintenant était lié à ça. Je le voyais plus lié à mon adolescence passée à parcourir les rues de L.A. de long en large avec Clepto, de ma découverte de la musique rock puis du metal.

-Ouais, c'est merdique... Mais on peut rien y faire. Ils se démerdent avec ça, et moi, je me démerde avec ce que j'ai et je me plains pas. Je m'éclate à L.A., mes parents sont toujours en vie... Roadtramp a peut-être attiré l'attention de Daniele Ricci de chez BSC... Je sens que c'est que le début.

E.J. était de plus en plus tendre avec moi et ça me faisait un bien fou. Elle s'était même rapprochée pour passer ses bras autour de mon cou... Et... Et je ne savais pas trop quoi faire. Non. Rectification. Je ne savais pas ce que je POUVAIS faire. Alors je fis ce que je faisais toujours dans ces cas-là? J'arrêtai de penser... De toute façon, j'étais trop épuisé pour penser encore de façon cohérante. Je voulais juste profiter à fond du moment avec que le jour ne se lève et que mon corps et rechargé asser pour se remettre à foutre le bordel.

Je posai mon front contre celui de la jeune photographe, fermant les yeux. Ok. C'éait cool comme ça. Et puis je sentis une de ses mains descendre dans mon dos pour me caresser. Je sentis mes cheveux se hérisser de plaisir dans ma nuque alors que le reste de mon corps se détendait. Après cette journée pleine d'imprévu, c'était juste ce dont j'avais besoin. Et ça me permettait de ne pas penser au lendemain.

Ma respiration se fit plus profonde et ma main qui caressait son bras desendis le long de son dos. Si j'avais été en forme, j'aurais probablement tenté quelque chose. Quoi que même là, j'en avais fortement envie. Le fait de se sentir tous les deux un peu seul en ce moment devait provoquer ça...

Tout ce que j'osai faire jusque là, ce fut embrasser doucement son front.

-Je peux dormir ici?


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeLun 30 Déc - 21:18

Cool ! Elle allait avoir l'adresse. Eileen aurait pu demander à son manager ou autre mais ils n'ont pas encore signer dans une maison de disque et c'est toujours mieux de demander soi-même.

- Super ! Au pire vu que je ne suis pas encore allée au Stryge, ce sera une façon agréable de le découvrir.

La jeune femme lui sourit. Qui sait peut-être qu'elle allait se mettre à aimer cette musique, on en fera peut-être même une métalleuse. L'espoir fait vivre n'est-ce pas ? Elle jeta des petits coup d'oeil dans son appartement. Il est vrai qu'il faisait très cosy et très britannique mais c'est ce qui lui plaisait. La petite Eileen passait une très agréable soirée. C'est le genre de soirée qu'elle n'avait pas eu depuis son arrivée ici, à Los Angeles. Elle apprit aussi que ça avait l'air de plutôt bien se passer pour lui aussi. Il avait de la chance, il fallait que ça dure pour lui.

- C'est sûr … C'est vrai que c'est une ville super dynamique ! … BSC … MTI ne t'a pas contacté ? Mais ce serait génial vraiment si Daniele Ricci vous dit oui ! Ce serait le début des tournées etc… ! Je crois les doigts pour vous.

Eileen était toujours à côté d'Eddy et toute blottie contre lui. Il était tout mignon quand il était tout calme. C'était vraiment étonnant ces deux facettes. Il était très attachant en mode peluche. Il donnait de l'affection à la jeune femme qui le lui rendait, peut-être différemment, peut-être que la charmante anglaise était un peu maladroite … Comme ont dit, la façon de donner vaut mieux que ce que l'on donne.

Il posa son front contre celui de la jeune demoiselle. Une de ses mains descendit sur le dos du jeune homme. Pour la jeune femme c'était amical mais surement un peu maladroit. Elle n'est pas du genre aller chauffer le premier qui débarque chez elle. C'était aussi un moyen de se rassurer et de se détendre. Eileen esquissa un petit sourire. Serait-ce le début d'une grande histoire d'amitié ? Sa respiration avait changé, sa main passa elle, du bras de la petite anglaise à son dos. A vrai dire, à ce moment, Eileen ne savait plus trop quoi faire ou penser. Elle avait l'impression de perdre le contrôle. Elle ne fit rien, elle se laissa faire. Apparemment il ne savait pas trop comment agir non plus. Néanmoins, il l'embrassa doucement sur le front. Elle sourit de nouveau. Il demanda ensuite et tout simplement s'il pouvait dormir là ? Bien évidemment que oui, Eileen n'allait pas le jeter à la porte !

- Bien sûr que tu peux ! Par contre ma chambre d'amis n'est pas encore finie, il me manque le lit. Donc en gros, soit tu dors dans mon grand lit confort, soit dans mon canapé Rolls Royce. C'est comme tu veux !

Elle rit et secoua les cheveux d'Eddy. Ca ne la dérangeait pas de dormir dans son canapé, c'est pour cela qu'elle lui laissa le choix. C'est peut-être un peu barbare mais comme disait sa tante quand elle invitait ses amis à dormir, il y a une place pour chaque chose et chaque chose a sa place. En gros elle voulait dire par là que tout le monde avait une place pour dormir. La jeune femme lui sourit de nouveau. Elle se demanda alors ce qu'il allait répondre. Il est fort probable que même s'il joue le gentleman, elle le fasse dormir dans son lit. Il a besoin de plus de repos que la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeMer 1 Jan - 17:21

Je fronçai les sourcils, essayant de rester éveillé, au moment où E.J. me demanda si MTI nous avait contacté. Pas vraiment...

-Heu... Non...

Ma main caressait toujours son bras alors que je me concentrais sur ce que je racontais.

-Mais j'ai eu contact avec Billy Lighter qui est venu nous voir au Stryge et avec Kayden avec qui j'ai enregistré ça.

Je sortit à moitié la cassette que j'avais toujours en poche, de mon jeans, et qu'elle avait déjà vu qu bar l'autre jour.

-Ils ont dit qu'ils parleraient de nous à MTI... Mais c'est surtout faire une tournée avec The Lightening qui nous éclaterait.

On avait de quoi faire un album, c'était certain. On était peut-être pas encore tout à faire au point, cela dit. Mais des chansons, on en avait assez. E.J. était blottie contre moi et je devais avoue que j'adorais ça. La chaleur, la douceur, ça me changeait un peu de la bagarre pour jouer avec Clepto, des paris, des bières bues trop vite... Bref, de la brutalité que pouvais contenir une vie de quatre gars ensemble dans un appart.

On eu d'ailleurs un vrai moment où on ne parla plus, et où tout était calme. Seul la musique d'Uriah Heep amplissait la pièce. Je sentais les mains d'E.J. dans mon dos, qui descendaient et qui achevaient de me calmer, même si j'eus un frisson à un moment donné. Merde, Cort c'était pas le moment de déconner. Elle était assez gentille pour m'héberger ici, j'allais pas non plus exagéré. D'autant que je pensais bien ne pas être trop en état pour quoi que ce soit. Toutjours était-il qu'elle se laissait faire aussi. Jusqu'à ce que je lui embrasse le front et lui pose la question pour cette nuit.

Elle m'ébourriffa alors les cheveux tout en me proposant son lit ou le fauteuil Rolls Royce. C'était un point sensible chez moi, même ébouriffés pour jouer. Je me mis à rigoler en mettant ma tête hors de portée, la retenant doucement d'une main pour jouer moi aussi, espérant au fond de moi qu'elle allait recommencé quand même. Jouer comme ça m'avait un tout petit peu réveillé.

-Hey!!! Ok ok!!! Fauteuil Rolls Royce, ce sera cool!

Je finis par la rattrapper complètement, entourant ses épaules d'un bras et bloquant ainsi doucement ses mouvements. Ce n'était qu'un jeu comme si on était gosse maintenant et si j'avais pu avoir des arrières pensées juste un peu avant, elles avaient disparu. En se battant doucement et gentiment comme ça, moi essayant de l'empêcher, en riant aux éclats, de me "décoiffer", je m'étais retrouvé couché sur le dos dans le fauteuil, elle contre moi... Et on s'était tout doucement calmés jusqu'à ce que je finisse très vite par sombrer dans un sommeil profond d'un seul coup.

------------------------------------------------------------------------

Le lendemain, j'ouvris les yeux, pris de nausées abominables. Je ne savais même pas où j'étais sur le coup. Je me levai, me mis à marcher comme si je m'étais repéré chez Clepto parce qu'il fallait absoluement que j'aille aux chiottes. Et du coup, je pris un mur, me cognant le front, avant de me rendre compte que j'étais pas chez Clepto. Je me rappelais maintenant que j'étais chez la jeune photographe de The Burning Fire et que je n'avais aucune idée de où étaient les chiottes.

Par contre, je savais où était la cuisine. Je m'y dirigeai et projetai ma tête en avant dans l'évier pour y gerber mes tripes. J'essayais vaguement de retenir mes cheveux en arrière, mais j'étais vraiment mal. En fait, ça faisait des semaines que j'avais pas passé autant d'heures d'affilées dans boire... Et mon corps en profitait pour envoyer tous les signaux d'alarme possible et imaginable.

Quant à E.J., cela faisait peu de temps qu'elle était à L.A. et peu de temps qu'elle avait découvert le monde du rock... Et elle n'allait pas tarder à découvrir les excès qui allaient avec, et leurs conséquences.


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeMer 1 Jan - 18:34

Apparemment MTI ne les avaient pas contacter … Tout en caressant le bras de la jeune femme il ajouta qu'il connaissait Billy et Kayden, ce qu'elle savait, et qu'il lui feraient de la pub. Ils sont vraiment sympathiques. Eileen pourrait essayer, elle aussi, d'en parler à Timmy Evans. Après tout ils s'entendent très bien. Il n'est pas du tout le manager froid qu'elle avait pu entendre dans les couloirs des locaux de MTI.

- Tu m'étonnes ce serait génial ça ! … Si tu veux je peux glisser deux trois mots à Timmy. Ca peut peut-être aidé. Il est possible que si Ricci apprend que vous intéresser MTI, il reviennent à la charge auprès de vous.

Si elle pouvait aider, elle en serait ravie. Surtout qu'entre temps, elle avait eu échos des rivalités entre son cher Timmy Evans et Daniele Ricci le terrible. Si elle pouvait en même temps améliorer la cote de popularité du aménager anglais, ce serait génial. A force de parler, parler et encore parler, il y a un forcément un moment où le silence va venir prendre la place. Ce fut le cas … Les deux jeunes personnes étaient blotties l'une contre l'autre. Ca lui évoquait tellement de souvenirs en même temps. Ils étaient seuls, avec la musique d'Uriah Heep en fond. Aucun des deux n'avaient tenté d'aller plus loin. C'était peut-être pas plus mal au final. Tout du moins pour le moment, il était surement mieux pour Eddy et Eileen d'être amis. Et puis, les aventures sans suite sont loin d'être au goût de la jeune femme.

Toutes ces pensées étaient à oublier. Quand elle lui secoua les cheveux, cela les avait réveillés Ils avaient commencé à jouer. Eddy la retenait gentiment mais la jeune femme lui secoua de nouveau sa crinière blonde. Tu veux jouer Eddy ? Tu ne seras pas déçu ! Eileen est très joueuse ! Il décida de dormir sur le canapé. Eileen sourit.

- Mais non va dans le lit, tu seras mieux ! Je me charge de dormir dans la Rolls Royce !

Alors qu'elle tenta de nouveau de l'ébouriffer, il prit alors la jeune femme dans ses bras pour bloquer gentiment ses mouvements. Elle essaya de se dégager de l'étreinte tout en rigolant. Eileen tenta à plusieurs reprises puis elle abandonna. Eddy avait définitivement plus de force qu'elle, c'était normal en soi. Après plusieurs rires et fou-rires, ils se calmèrent. Le jeune homme qui était alors sur le dos s'endormit aussitôt comme une masse ! Il dormait à présent comme un vrai bébé sur le canapé Rolls Royce. Il ressemblait vraiment à une peluche comme ça. Eileen, mit sa petite couverture sur lui et s'installa sur le fauteuil Rolls Royce qui accompagnait le canapé. Elle ne voulait pas être trop loin, on ne sait jamais. La jeune femme s'endormit doucement.

[ Le lendemain matin ]

La jeune femme dormait toujours aussi tranquillement sur son petit fauteuil bordeaux Chesterfield. Malgré qu'elle était peu couverte, elle n'avait pas froid et cela ne la réveillait donc pas. On aurait dit un vrai bébé. Elle était toute recroquevillée sur elle-même. Eddy, lui, venait de se lever. Il n'avait pas l'air dans son assiette. Il venait de se cogner contre un mur, et maintenant il était en train de se vider de l'intérieur dans l'évier de la petite cuisine. Et contre toute attente, ce ne fut pas le froid, ni Eddy qui réveillèrent la jeune anglaise, mais bel et bien le jour. Il était déjà levé depuis un moment pourtant. Allez la comprendre parfois aussi … Elle s'étira et bailla un peu. Mais quand elle entendit Eddy dans sa cuisine, ça la réveilla aussitôt.
Elle se leva alors de son fauteuil et se dépêcha de le rejoindre. Le pauvre ! Il était blanc comme un linge ! Il avait du boire un peu trop, ou alors c'est le fait qu'il n'est pas bu une goutte d'alcool depuis qu'il est là qui avait que son corps rejetait tout le reste.

- Oh mon pauvre Eddy ! T'es tout pâle ! Attends je reviens je vais chercher des médicaments dans la salle de bain. J'ai du coca aussi au cas où. Bouge pas !

Sa dernière remarque était un peu idiote. Dans cet état, il n'allait pas pouvoir aller bien loin. Elle se rua dans sa salle de bain. Elle se dirigea ensuite vers sa pharmacie et prit de quoi faire en sorte qu'il aille mieux. Aussitôt arrivée, aussitôt partie. Elle était déjà dans la cuisine. Eileen passa derrière Eddy, qui n'allait toujours pas mieux. Elle sorti deux verres, un pour le médicament et un autre pour le coca qu'elle sorti de son petit réfrigérateur. Elle avait aussi prit au passage un élastique et elle en profita pour attacher les cheveux du jeune blondinet. Elle frotta doucement son dos. Elle avait réellement mal pour lui. En plus c'était vraiment loin d'être la chose la plus agréable.

- Tout est là, à côté si tu veux. Olalah mon pauvre petit ! Tu ne sortiras pas d'ici tant que ça n'ira pas mieux !

Elle avait dit ça gentiment et en souriant, mais au fond elle était très sérieuse. Il allait être très faible une fois que tout serait sorti. Eileen ne voulait pas prendre le risque qu'il s'évanouisse dehors et tout seul. Elle attendait à côté de lui que ça aille mieux, en lui frottant toujours doucement le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeMer 1 Jan - 20:14

J'étais tranquillement entrain de gerber une substance liquide d'une couleur plutôt douteuse, mélande de bière et du thé bu la veille, quand j'entendis E.J. arriver dans la pièce juste derrière moi. Putain, j'étais déjà en traind de lui foutre le bordel, la pauvre. Mais sa première réaction ne fut pas de m'engueuler, loin de là. Je me serais sentit encore plus mal si ça avait été le cas.

Elle m'annonça qu'elle allait aller chercher des médicaments. Tiens... Ca allait me changer. Je davais pas en avoir pris beaucoup des médocs sur ma petite vie. Je lui fis signe du pouce que j'avais compris et que je "gérais" la situation en attendant. C'était une sacrée crise. Plus rien ne sortait que j'avais encore des hauts le coeur. En même temps, vu ce qui sortit, il y avait que du liquide. Normal en même temps... Je me rapellais pas trop quelle était la dernière chose que j'avais bouffée.

Quand Eileen revint, j'avais toujours la tête dans l'évier de peur que ça ne recommence. Et mes muscles étaient tellement mis à l'épreuve par les spasmes que je tremblais. J'eus encore quelques haut le coeur, alors que je sentais qu'E.J. m'attachait les cheveux. Mes mains étaient complètement crispées sur le bords de l'évier en métal. J'aurais voulu lui dire "merci" mais jusque là, j'arrivais pas encore à articuler quelque chose.

Elle me prévint que tout était à côté de moi pour quand je serait prêt. Sa main qui me caressai le dos aidait beaucoup. Ca avait l'air de rien, mais au moins, je sentais que j'étais pas tout seul. Et quand je me sentis près, que les spasmes furent assez espacés pour me laisser respirer, essoufflé, j'allumai le robinet pour plus ou moins laver le bordel que je venais de foutre. Puis, je mis ma tête sous l'eau pour me rincer la bouche avant d'en prendre en main pour me rincer le visage. Seulement après, je pu me redresser pour regarder E.J. et je devais vraiment avoir une sale gueule.

Elle avait les cheveux légèrement décoiffé vu qu'elle venait de se lever, les pieds nus et toujours en short. Et ça lui allait vraiment bien finalement, sa tenue de détente comme elle disait...

-Désolé... Je sais pas ce que j'ai...

Enfin si, un peu quand même... Mais c'était rare quand ça faisait aussi mal. Parce que d'habitude, mon corps avait jamais le temps de redescendre. Je regardai les médicament qu'elle m'avait apportés et les pris, les cheveux toujours attaché. Ca devait me faire une drôle de tête... Je les attachais jamais... Je tremblais toujours légèrement, et après avoir pris mes médocs, je me laissai tomber sur une des chaises de la petite cuisine.

Je me rendis compte seulement maintenant que j'étais vraiment pas frais du tout. Ca faisait plus de trois jours que je portais les mêmes vêtements avec lesquels j'avais dormi cette nuit. Seul mon jeans était encore plus ou moins potable. Mes tennis blanches étaient crades et usées, mais j'avais que celles-là et vallait mieux pas que je les enlève parce que mes chaussettes, en plus d'être trouées, devaient pas être de la première fraîcheur...

Je regardai E.J; et vu sa tête, c'était pas une blague qu'elle ne voulait pas que je sorte d'ici... Je lui souris, un peu honteux de ce que je venais de faire. Ca serait arrivé chez Clepto, ça m'aurait fait ni chaud ni froid... Mais pas chez une fille que je connaissais presque pas...

-J'aimerais bien me laver en fait...

J'avais pas de fringues de rechange... Mais bon... Si je prenait déjà un bain ou une douche, ce serait déjà pas mal... Je pris les deux mains d'E.J. qui étaient en face de moi et les posai sur ma tête. Parce qu'elle avait les mains fraîche et que ça faisait du bien à ce mal de crâne abominable que j'avais.


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeJeu 2 Jan - 17:08

Après avoir fini de tout préparer pour le jeune homme blond, Eileen attendait à côté de lui. C'était pas joli à voir. C'était loin d'être élégant mais qui a déjà charmant et chic en étant malade ? Surement une nombre infime d'être humains.

Apparemment c'était passé. Le jeune Eddy fit couler l'eau du robinet pour nettoyer le tout et aussi son visage. Le pauvre petit il était encore tout pâle même après s'être rincé. Il est vrai que quand il regarda Eileen, il n'avait pas fier allure. Tout pâle, les cheveux un peu ébouriffés et attachés à la va vite par notre anglaise. Néanmoins, cette dernière ne devait pas être dans un si merveilleux état que ça non plus. Il la regarda et elle sourit. Pour une fois qu'elle n'était pas seule dans un état peu convenable selon elle. Eddy s'excusa malgré tout pour ce petit incident. Il n'avait pas à s'en excuser, ce sont des choses qui arrivent à tous.

- Ne t'en fais pas va. C'est rien.

Eileen esquissa un sourire pour le rassurer. Il avait une très petite mine. De plus, c'est tout en tremblant de faiblesse qu'il prit les médicaments préparés par la jeune anglaise. En y regardant de plus près, elle n'avait pas vraiment attachés la chevelure blonde avec soin. Ca faisait complètement fouillis et flou. Ce sera peut-être à la mode un jour. Heureusement qu'il était sur une chaise, autrement, Eileen était prête à parier qu'il en aurait renversé son verre.

Il avait l'air ailleurs. Comme s'il avait besoin de se réveiller. C'est ce que la jeune femme pensait parce qu'il était en train de s'examiner. Peut-être était-ce ces habits qui n'allaient pas. Eileen ne savait pas depuis combien de temps il les avait sur lui, toujours est-il qu'il avait dormi avec et que rien que ça c'était pas le chic ultime. La charmante anglaise n'allait rien dire, il fut des fois où elle n'eut pas le choix. Le lendemain c'est pas toujours agréable. Une bonne douche au réveil est alors plus qu'agréable.

Il lui sourit après qu'elle est insisté pour le garder ici tant que son état ne se sera pas amélioré. Il avait l'air un peu honteux. Il n'avait pas à l'être et du coup elle eut un bref rire. Il avait l'air de s'en vouloir pour moins que rien, c'était adorable. C'est alors qu'il demanda à se doucher. Eileen n'était pas la seule à qui cela faisait du bien. En plus ça l'aiderai surement à aller mieux. La jeune anglaise esquissa un sourire.

- Je comprend. Par contre j'ai rien a te prêter comme change … Je doute fort que mes habits t'aillent. Enfin bref, c'est juste là …

Il prit alors les mains fraîches de la jeune femme et les posa sur son front. Il est vrai que le froid soulage les maux de têtes. De plus, les mains de la petite anglaise sont très souvent fraîches, c'est un des mystères qui l'entourent. Eileen indiqua ensuite le chemin pour aller à la salle de bain au jeune Eddy Cort. C'est alors qu'il s'y dirigea doucement. Il était trop faible pour être hyperactif comme la veille.

- Si tu as besoin de quelque chose ou si ça va pas tu me le dis !

Elle sourit, même si elle était dans son dos. C'était la situation depuis hier soir qui était tellement soudaine et amusante quelque part qui la faisait sourire. Eileen se prépara alors un thé, mit un peu de musique en fond. et alla s'asseoir sur son canapé Rolls Royce. Elle se dandinait et chantonnait au son de My Generation, des Who. Une fois qu'il aurait fini de prendre sa douche, elle irait à son tour se laver.


Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeJeu 2 Jan - 18:30

E.J. me rassura en me disant que c'était rien. Tant mieux. J'aimais bien foutre le bordel, mais pas quand c'était pas fait exprès. Je le regardais sourire et je sentais bien que c'était sincère. Je pensais pas avoir déjà rencontré quelqu'un d'aussi foncièrement gentil qu'E.J. J'avais débarqué à l'improviste à moitié plein, dormi dans son fauteuil, gerbé dans son évier... Mais c'était pas grave... Et ça, c'était cool!

Assis sur ma chaise, je lui souris.

-Je te revaudrai ça...

Elle aurait même rien fait pour moi que si je l'avais vue dans la merde, j'aurais fait ce que je pouvais pour l'aider. Elle ou quelqu'un d'autre, d'ailleurs. J'étais pas le genre à regarder sans agir.

Je me levai quand elle m'indiqua par où était la salle de bain. Je la suivis et me rendis compte qu'elle était bien plus petite que moi... Je me demandais de quoi on devait avoir l'air avec moi qui la suivait comme un gentil zombie. Je me doutais bien qu'elle avait pas de vêtements pour moi. Mais c'était pas grave, j'allais m'arranger. Elle me laissa, mais non sans me dire que j'avais qu'à appeler au moindre soucis.

-Ok, merci, c'est cool.

J'entrai dans la salle de bain. Je trouvais du dentifrice sur un lavabo et en mis sur mon index pour plus ou moins ma laver les dents. Rien que ça, ça faisait déjà du bien. Puis, je me déshabillai, et pris une douche rapide... Une fois hors de là, revint le problème de mes vêtements. Je regardai le tas que j'en avais fait par terre. L'eau de la douche et les médocs m'avaient déjà un peu revigorés... Mais je n'avais toujours pas faim. Je me mis une claque comme si j'essayais de redémarrer un moteur qui avait des ratés. Puis, j'envisageai mes vêtements.

Je pris le tas et fini par le mettre dans la douche. J'ajoutai un peu de savon en gel sur le tout et rinçai mes fringues. Ben voilà! Tout propre! Super cool! Je tord le tout puis les remets sur moi encore très moite, mais ça va sécher. Puis je sors de la salle de bain et rejoint E.J. dans le salon.

-Je me sens un peu mieux. Tu chantes The Who?

Je souris et m'assis en tailleur par terre... Et quand E.J. passa près de moi pour aller à son tour prendre une douche, je l'attrapai par la main et la tirai vers moi assez fort pour qu'elle tombe doucement sur moi.

-Dis-moi où est la bouffe et je vais essayer de préparer quelque chose...

J'avais pas faim, mais elle devais avoir faim... J'allais aussi essayer de préparer du thé. Enfin c'était l'idée de base que j'avais... Maintenant le faire, c'était une autre histoire.


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeVen 3 Jan - 16:30

Le jeune Eddy Cort lui assura qu'il lui revaudrait ça. Ce n'était pas nécessaire, Eileen n'attendait rien en retour. C'est normal d'aider une personne dans le besoin. Elle lui sourit.

- C'est pas la peine, c'est normal, j'allais pas te laisser tout seul comme ça non plus !

Puis, il s'en alla en direction de la salle de bain. La jeune femme se dirigea vers le canapé. Elle but son petit thé tranquillement.
Elle était à fond dans la chanson. Eileen adore la musique des Who, ça la met directement de bonne humeur il faut dire. La jeune anglaise ne savait pas du tout si elle chantait juste ou complètement faux. Elle s'en fichait, c'était pour s'amuser. Néanmoins, elle ne s'attendit pas du tout à être surprise en pleine euphorie par le jeune métalleux. Elle se stoppa net et se mit à rougir. Généralement elle chante quand il n'y a personne et le fait de se retrouver seule l'espace d'un instant, elle avait oublié la présence d'Eddy pendant une minute. Eileen ne savait plus trop où se mettre. C'était marrant à voir en fait !

- Ah c'est super alors ! … Euh ouais euh … ça devait plus ressembler à un massacre … Enfin bref quoi …

Hormis pendant les cours de musique et de chant, personne ne l'avait jamais entendu chanter, je dis bien personne, même pas Andrew son meilleur ami, ni même sa soeur Ivory. Il pouvait s'estimer heureux, enfin même si c'était une situation involontaire. Il s'assit et la jeune anglaise se décida alors à aller se doucher. A peine levée qu'elle était déjà au sol. Non elle n'était pas ivre ! Je vous voyez venir là. C'est le petit blondinet qui la tira gentiment au sol. Il voulait faire à manger. A cet instant précis Eileen avait un peu peur à l'idée d'imaginer ce qu'elle aurait dans son assiette mais vu que depuis hier soir le jeune Eddy était surprenant, elle pouvait s'attendre à un super truc. Quelle intention adorable.

- Il y a des trucs dans le frigo, j'ai des pâtes et autre féculent dans le même genre dans un tiroir du petit meuble à côté. Les sauces et épices sont un peu partout.

Elle sourit tout en lui montrant vaguement les endroits. Elle se leva enfin et se dirigea premièrement vers sa chambre pour prendre ses affaires. Ensuite, Eileen s'en alla dans sa petite salle de bain. Elle se doucha et se retint de chanter pour ne pas avoir honte une seconde fois. Une fois fait, elle se fit un petit brin de toilette. Après elle se sécha : corps et cheveux. Pour finir elle s'habilla et se maquilla. C'était très sobre mais toujours aussi élégant : une petite robe noire, oui elle met des robes, et des jupes aussi même ! Bref sa robe noire, une petite veste légère et un peu d'eye-liner. Avec sa coiffure ça lui donnait un petit look rétro, style année 70. La jeune femme sorti de sa salle de bain. Contre touts attente, ça sentait très bon, rien de cramé c'est déjà super ! Eileen s'avança vers sa cuisine dite américaine sans regarder ce qu'il préparait pour garder la surprise. En gros, elle lui tournait le dos, mais pas méchamment du tout !

- Ca sent super bon ! Je vois que tu t'es vite habitué à ma cuisine. Tu n'as pas besoin d'aide ?

Elle regardait son petit salon qui faisait office de salle à manger aussi. Il y avait une petite table au fond pas loin du meuble à disques et cassettes. C'était toujours les Who qui passaient, c'était plus fort qu'elle, Eileen se mit à se dandiner sur The Kids Are Alright ! Ca lui rappeler ses parents mais aussi ses oncles et tantes. La plupart avaient fait parti du mouvement Mods et les Who étaient quelques parts les fondateurs de ce mouvement. L'Angleterre est pleine de surprises vous savez ! Comme la petite Eileen d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2189
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitimeSam 4 Jan - 0:08

La jeune femme rougit quand je la pris en flagrant délit de chant. Un peu comme quand elle avait pris conscience qu'elle était en pyjama le jour avant. Décidément, il y avait des choses qui m'échappaient chez cette fille... En fait, la sensation de honte m'échappait un peu, bien que j'en ait eu un petit aperçu il y avait même pas une heure quand j'avais gerbé dans l'évier. Mais là, j'était vraiment allé loin dans le minable quand même. En fait, j'en avais tellement fait depuis le début de mon adolescence et je m'étais retrouvé dans des situations tellement gênantes que j'étais blindé à ce niveau.

Je haussai les épaules exactement comme le jour avant du coup. On change pas une équipe qui gagne! Elle dit que c'était plus un massacre qu'autre chose. C'était pas ce que j'avais entendu.

-Hey, mais non...

Je souris...

-Tu comprendras quand t'auras vu notre reprise d'Uriah Heep. Ca, ce sera du massacre.

Evidemment, je voyais le mot "massacre" dans un sens positif. Je l'avais attrappée et elle était tombée sur moi. Elle m'indiqua qu'elle avait de quoi faire au niveau bouffe. Ok, j'allais pouvoir me démerder. Je l'aidai à se relever en la poussant doucement vers le haut en la maintenant par la taille quand elle se redressa. Légère comme une plume, elle était, E.J.

Elle partit dans la salle de bain et je fis de même vers la cuisine. Arrivé là, je me grattai les cheveux. Pas de connerie, Cort. Pas de précipitation et surtout, ne t'emballes pas. Réfléchis peu, mais réfléchis bien... J'ouvris le frigo et y trouvai des oeufs. Ca, je savais faire. En fait, si je voulais, je savais faire un tas de truc. C'était garder ma concentration dessus qui était difficile. J'avais trop tendance à me "dissiper" comme disaient mes profs à l'école.

Je préparai donc deux oeufs que je cuits dans une poile après y avoir faire fondre un peu de beurre. Du Sel, du poivre et c'était bon. Et surtout, c'était difficile à rater. Fatigué, je me rapprochai du frigo qui était assez haut pour que je puisse m'appuyer contre tout en gardant un oeil sur ce que j'avais mis à cuire. Jusqu'à ce que je ferm les yeux. C'est à ce moment-là, alors que j'avais pas mis le gaz trop fort pour pas que ça crame que E.J. sortit de la salle de bain. J'étais déjà en train de somnoler contre son frigo bien frais.

-Hein? Quoi? Aide? Non ça s'aide tout seul...

Puis je refermai les yeux et m'endormi presque complètement au point que je fus réveillé par une brusque perte d'équilibre avant de me rattrapper soudainement au frigo.

-Ouh putain...

Je me mis dos contre le frigo, me remettant de mes émotions et fit face à E.J. Avec un grand sourire style "tout va bien!" C'était pas trop le cas et je me demandais un peu ce qui m'arrivais, mais bon... Ca allait sûrement passer. J'entendais la musique des Who qui était diffusée dans le salon par vague. Si j'avais eu un miroir devant moi, j'aurais peut-être réalisé que ça faisait réellement un bail que j'avais pas avalé autre chose que du iquide.

-T'as une super... Une super cuisine... Ouais!

L'odeur de la bouffe commençait à me donner la nausée par contre...

-Et si on allait au salon près de la musique, hein? Tu pourras me parler de The Burning Fire alors...

C'est alors qu'une idée commença à lentement émerger de mon esprit.


Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) Empty
MessageSujet: Re: Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)   Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Lost In America [APPARTEMENT D'E.J.] (PV E.J.!) (TERMINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Creepypasta] Lost Silver
» Jamaica and Cuba: Before and after Fidel
» Inscriptions pour la Partie 70 - Lost in Thiercelieux
» N°2 ; Appartement de Dominic & Santiago | pv. Aurlanne
» Messaline Martinsson ~ "Not all those who wander are lost..." [finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: San Fernando Valley :: Les rues-