AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bailey North
Bailey North


Messages : 3213
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] Empty
MessageSujet: One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]   One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] I_icon_minitimeMer 2 Aoû - 20:58



One More Promise
ft.  Howard Stone




Je tiens difficilement en place, assise sur la banquette de la table que j’occupe en attendant l’arrivée d’Howard.  J’ai tellement hâte de le revoir, après cette fichue trouille que j’ai eu alors qu’il était hospitalisé.

Faut dire que ma visite ne m’a en rien rassuré. Je l’ai vus  souvent en piètre état mon  ami mais jamais à ce point là. De le voir ainsi amoché m’a fait prendre conscience que la vie est fragile et que nous en avons qu’une. Et que, quand elle a aussi peu de valeur que la mienne, alors vaut mieux bien s’en servir et faire en sorte que ce soit pour aider ceux qu’on aime.

J’ai donc promis a Howard lors de cette visite de lui payer un  bon repas quand il serait en mesure d’absorber autre chose que des purées insalubres.  Parce qu’il ne faut pas se mentir ! La bouffe d’hôpital n’est pas de la haute gastronomie ! J’soupçonne même qu’ils y ajoutent un truc pour prolongé subtilement la convalescence et vendre plus de médocs.

Je tambourine sur la table des doigts d’une main alors que je ronge les ongles de l’autre.  Bordel que je déteste attendre !

Ma patience est enfin récompensé quand j’aperçois Stone entrer dans le restaurant, non sans difficulté.  Mon cœur se serre de le voir encore diminué. Je me lève et je vais le rejoindre. Pas question que l’hôtesse le supporte jusqu’à notre table. Pas une inconnue.  J’suis possessive, je l’admets, avec mes amis(es).

- T’as pas profité de ton séjour à l’hôpital pour perdre du gras, toi !

Je ris de bon cœur, parce qu’il n’a rien de gras, au contraire.  J’connais trop bien le corps qui se trouve sous ses vêtements  et y’a rien de gras là dedans. Je l’aide à s’assoir puis je prends place devant lui, déposant un des deux menues se trouvant sur notre table devant lui. Réflexe d’une ancienne serveuse, faut croire.

- J’dois pas être la première à te le dire, mais tu m’as fait peur, crétin ! J’veux plus jamais revivre ça, compris ?

Fallait bien que je le dise une fois. Le perdre, perdre le tiers de moi-même… Avec Apolline, il est le seul  qui compte vraiment. Et, parlant d’Apo, j’ose même pas imaginer comment elle a vécu ça de son côté. Je m’en veux, j’aurais dû lui apporter du support à elle aussi. Mais en même temps, je la connais. Quand elle décide de se refermer, faut pas la brusquer.

La serveuse, vient nous proposer un apéritif avant de commander et je souris  de toutes mes dents en disant à Howard qu’il prenait tout ce qu’il avait envie.  C’est peut-être un peu niais mais moi ça me comble de pouvoir gâter quelqu’un que j’aime. Et j’ai économisé pour pouvoir le faire.

J’commande un   Long Island Ice Tea après qu’Howard ait commandé son apéritif.

- J’ai toujours voulu dire ça, une fois, dans un restaurant. J’trouve que ça fait « madame » un peu, non ?

J’ai pas souvent la chance de paraître pour ce que je ne suis pas alors quand ça arrive, j’aime bien jouer le jeu, comme j’en ai envie. Et pis c’est pas Howard qui va me freiner, il est aussi gamin que moi quand vient le temps de s’amuser.

- Comment s’annonce ta convalescence ? Le docteur, il a dit quoi pour ton genou. Sa version à lui, steuplé… pas ton interprétation personnel.

J’suis inquiète pour l’avenir de mon ami. Et en même temps, j’peux pas m’empêcher de penser aux répercussions  que ça a sur le reste du groupe.

Sur Apo, sur Nathan.  Et si Howard ne retrouvait jamais la même agilité avec sa jambe, il ne pourrait plus jouer de batterie comme avant ? Y’a tellement eu de remaniement de musiciens avec The Burning Fire, si le seul membre original restant devait être remplacé, même le temps de sa convalescence, est-ce que ce serait encore juste de parler de The Burning Fire ou il faudrait les considérer comme un groupe hommage…


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato


Dernière édition par Bailey Raphaël le Sam 12 Aoû - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] Empty
MessageSujet: Re: One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]   One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] I_icon_minitimeJeu 3 Aoû - 13:01



One More Promise
ft. Bailey Raphaël


L’alcool ça calme bien le manque de drogue… Mais c’est pas suffisant. Pas du tout. J’avais de la fièvre que j’remettais sur mon genou. Mais bon, fallait pas la faire à Apolline. Elle savait tout sur moi. Et j’savais qu’elle m’en voudrait si je reprenais de serait-ce qu’un p’tit gramme de coke.

Et j’voulais pas qu’elle m’en veuille.

Mais j’avais besoin de cette coke…

Du coup, quand Bailey avait appelé pour un repas au Canter’s Deli, j’avais sauté sur l’occasion. J’m’en fichais que j’allais devoir me pointer jusque-là, j’avais besoin d’une toute petite ligne. Rien qu’une petite, après, promis, j’arrête !

Apolline était de sortie, sans doute au studio ou à la tour MTI. J’sais pas… Mais elle ne pouvait pas me conduire au Canter’s Deli… J’allais devoir me débrouiller tout seul…

J’avais appelé un taxi. Encore de l’argent jeté par les fenêtres… Mais je n’avais pas le choix. J’pouvais toujours pas conduire.

Le taxi arriva quelques minutes plus tard. J’étais déjà un peu en retard mais c’est la faute du taxi. Je sortis dehors armé de mes béquilles. Le taxi était garé de l’autre côté de la rue. Génial… Je fis une moue. Je passai devant ma Mustang avant de traverser la route, ayant un petit regard pour elle. Je l’avais fait rapatrier ici et j’avais eu le malheur de constater qu’elle était endommagée. Celui qui m’avait sauvé la vie et amener jusque devant les portes de l’hôpital ne savait pas conduire… J’soupçonnais Olivia d’avoir fait tout ça. D’avoir détruit ma voiture. Et de m’avoir sauvé la vie. J’pouvais pas lui en vouloir. Surtout que je savais pas du tout ce qu’elle était devenue après tout ça.

Je finis par atteindre le taxi, tant bien que mal. Il me conduisit jusqu’au Canter’s Deli. Mais, encore une fois, il se gara en face et pas devant. J’soupirai.

-Vous pourriez pas vous garer juste devant, s’il vous plait ?

J’étais poli. Il pourrait quand même le faire. Il hocha négativement la tête sans un autre mot pour moi. D’ailleurs, contrairement au type qui m’avait conduit de l’hôpital à chez Apolline, il n’avait pas parlé de tout le trajet. J’avais soupiré, j’avais payé et j’étais sorti de la voiture.

Les taxis de L.A., c’est vraiment merdique…

Je traversais la route et finis, enfin, par entrer dans le Canter’s Deli. J’étais déjà fatigué… Mais le manque jouait beaucoup là-dessus. Je souris en voyant Bailey venir près de moi pour m’aider.

Elle fit une petite remarque qui me fit sourire.

-Normal, j’suis naturellement svelte. Rien peut me faire grossir.

Difficile de grossir quand on mangeait aussi peu que moi et qu’on carburait à la cigarette. Même l’alcool me faisait pas grossir, pourtant j’en buvais de la bière… J’rigolai avec Bailey qui m’aida à m’assoir. Je lâchai un soupir de soulagement un fois assis alors que mon amie s’empara d’un menu qu’elle déposa devant moi comme aurait pu le faire la serveuse. Pas étonnant. Elle avait été serveuse.

Elle déclara, comme bien d’autre avant elle, que j’lui avais fait peur.

-J’sais… Tout le monde m’a dit ça au moins une fois. T’auras pas à revivre ça.

J’promis pas. Parce que si j’promettais, j’risquais de me faire tabasser à nouveau. Parce que j’savais pas tenir mes promesses même si j’en avais vraiment envie. Parfois, la volonté seule ne suffit pas.

J’ouvris le menu. Aucune ne me faisait réellement envie. Tout ce que j’avais envie c’était de coke. Et j’avais l’impression que si je mangeais le moindre truc qu’il y avait dans le menu, j’allais vomir…

La serveuse arriva pour prendre notre commande d’apéritif. Peut-être que si je prenais un truc fort, j’allais retrouver l’appétit. En tout cas, Bailey était prête à me payer tout ce que je voulais. Elle m’y incitait. J’lui souris avant de commander une vodka-martini.

La serveuse partie, Bailey se venta de sa formule. Elle trouvait que ça faisait « madame ». Je souris.

-Ouais, ça fait classe.

J’allais pas faire le connard qui allait demander à Bailey si elle avait assez d’argent pour ça. Si elle voulait payer, c’est qu’elle en avait assez. Et je l’insulterais si j’lui disais que j’allais payer à sa place. J’voulais pas lui gâcher son plaisir de le faire.

Rapidement, on arriva au sujet de ma convalescence. C’était la question numéro un des gens qui me voyaient. J’pouvais pas leur en vouloir. C’était normal. J’aurais fait pareil à leur place. Mais Bailey, elle, précisa qu’elle voulait la version du docteur. Pas la mienne. J’fis une petite moue amusée.

-Bah, celui du docteur, c’est la même que la mienne…

Je savais que j’allais pas réussir à la faire avaler ça. Tout comme je pouvais pas cacher à Apolline que le manque me rongeait.

-Il a dit que mon opération s’était bien passée. Que je devais encore subir cette attelle quatre semaines. Et qu’ensuite, j’pourrais reprendre la batterie.

Version Howard Stone. J’pouvais simplement pas m’en empêcher. Mais je me repris assez vite.

-Enfin, il a dit que je devrais faire des séances de kiné pour retrouver toute mon agilité. Mais que tout devrais bien se passer si je suivais les conseils du kiné et les siens. Pour l’instant, je suis sous régime anti-douleurs.

Et alcool. Et cigarette. Je fixai Bailey droit dans les yeux.

-Oh… Au fait. Howie le nounours m’a bien tenu compagnie à l’hôpital. Mais il est vide, maintenant… Vide de chez vide. Y’a plus rien.

Et comme pour témoigner de ce fait je montrai ma main tremblante à Bailey. Il en faudra pas plus pour qu’elle comprenne le message en dessous de tout ça.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3213
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] Empty
MessageSujet: Re: One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]   One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] I_icon_minitimeJeu 3 Aoû - 23:26



One More Promise
ft.  Howard Stone




J’suis réellement impatiente de revoir Howard parce qu’il me tarde de constater de moi-même son état depuis sa sortie d’hôpital, d’avoir l’heure juste sur sa convalescence et parce qu’il m’a manqué c’t’idiot !

Je suis heureuse de le voir sur pied bien qu’il se déplace avec des béquilles. Son visage n’est plus ou presque plus enflé et les ecchymoses se sont pour la plus parts estompées. Il reste bien des marques qui prennent plus de temps à guérir mais  il a retrouvé sa tronche  mignonne  et j’sens qu’il va jouer justement sur le fait qu’il fait pitié pour  obtenir des faveurs féminines.
J’le connais un petit peu trop bien !

Assit l’un en face de l’autre,  il me fait le résumé de la situation après que je l’eu interrogé. J’sais qu’il me dira uniquement ce qu’il veut bien que je sache, parce qu’il fera à sa tête et que  de jouer franc jeu reviendrait pour lui à s’avouer la vérité.

- T’as de la chance quand même parce que 4 semaine pour reprendre ton rythme d’avant, j’trouve ça rapide. Mais j’suis pas dans ton corps… et j’pas médecin non plus !

Mais bon, j’ai confiance (!) en lui mais surtout en Apolline qui veillera bien sur lui. Tel que je la connais, elle ne laissera rien passé et fera en sorte qu’il respect les conseils de ses spécialistes à la lettre.

Je ferais pareil, si j’étais elle. Il en va de leur avenir. À tous les deux.

- Dommage quand même qu’ils aient rien pu faire pour ton visage… Mais de toute façon c’est l’hôpital, pas le département des miracles !

J’éclate de rire comme y’a longtemps que je n’ai pas ris. Ça m’a manqué les échanges avec lui, je compte bien rattraper le temps perdu ! Et en plus, je sais qu’il s’est inquiété pour son  visage. Il sait très bien qu’il est mignon comme tout et que sa tronche compte pour beaucoup. Un Howard qui ne peut plus séduire, n’est plus lui-même.

Je veux revenir sur cette nuit là. J’ai besoin de comprendre et savoir si tout ce que j’entreprends en ce moment aura un sens pour lui ou si ce ne sera qu’un coup d’épée dans l’eau. Mais avant, Howard me fait sourire en me parlant de mon ourson en peluche qui lui a tenu compagnie à l’hôpital.

- Comme si j’allais être surprise que t’es tenu tout ce temps avec si peu ! J’pouvais pas  non plus le remplir que de ça…

Je me penche un peu vers l’avant au dessus de la table et je tire sur un peu sur l’encolure de mon haut. J’ai bien de quoi le satisfaire dans mon soutien-gorge et je ne fais aucunement allusion à mes seins, pour une fois !

- Je m’en doutais, vois-tu…

Je le laisse se servir mais j’suis prête à lui claquer les doigts s’ils s’égarent.  J’suis certainement pas la première fille qui cache ses trucs là dedans ! L’argent, du moins les billets, le rouge à lèvre et la coke ! C’est bien pratique quand même quand on a pas de poche, comme c’est mon cas aujourd’hui.

J’ouvre bien grand mon menu et je le place au bout de la table. Question subtilité on a fait mieux mais ça cache ce que ça doit cacher, c’est tout ce qui compte.

- J’espère que je vais récupérer mon ourson !!  

Je me sers à mon tour, tant qu’à y être. J’vais pas le laisser planer tout seul, quelle amie serais-je ! On vient nous porter nos cocktails tout juste le bazar rangé et j’en bois presque la moitié d’un trait.  J’ai toujours très soif après avoir sniffé, allez savoir pourquoi !

- Howard… J’aimerais vraiment que tu me racontes ce qui s’est passé ce soir là. Pis si t’es honnête avec moi, j’vais l’être aussi. Parce que j’ai des choses à te dire. Mais si je sens que je peux pas te faire confiance, je pourrai pas t’aider.

En fait, je ne peux rien lui dire. Parce que je ne suis pas encore certaine de ce que je sais et de ce que je vais en faire. Mais  mon plan s’ébauche tranquillement et je veux en faire profiter quelqu’un qui a besoin d’aide.  Et dans le cas d’Howard, ça peut signifier un deux pour un. Parce que j’ai bon espoir que mes amis terminent dans les bras l’un de l’autre.

De nouveau, la serveuse vient nous trouver et demande si nous sommes prêt à commander notre repas. J’ai un peu l’impression qu’elle bouscule notre rythme mais je m’en fou. J’ai faim ! Et j’veux manger !

- J’sais pas pour lui mais moi, oui j’ai fais mon choix. J’ai eu tout le loisir de lire le menu pendant qu’il se faisait attendre !  

Je le pousse du bout du pied sous la table en lui tirant la langue.  Et après il viendra dire que c’est les hommes qui attendent toujours que les femmes soient prêtes ! N’importe quoi !

- J’vais commencer en fait par les nachos et ailes de poulet en grosse portion avec un pichet de bière. Ensuite je voudrais le surf n’ turf avec pommes de terres frites. Et en attendant, j’aimerais bien du paon, s’il-vous-plaît… Oh ! Howard, regarde ! Y’a la mousse au chocolat et petits-fruits !  Miaaaam !

J’ai toujours été un estomac ambulant sur deux jambes et je compte bien faire honneur à ma réputation ce soir ! J’suis affamé je mangerais un bétail au complet !


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] Empty
MessageSujet: Re: One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]   One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] I_icon_minitimeDim 6 Aoû - 14:24



One More Promise
ft. Bailey Raphaël


Bailey trouvait que 4 semaines d’atèle c’était peu. Moi, j’trouvais que c’était une foutue éternité. C’était 4 semaines à pas pouvoir conduire ma poubelle de Mustang que je soupçonnais Olivia d’avoir démolie en voulant me sauver la vie. C’était 4 semaines à être limité dans mes mouvements. Et ça, c’était pas cool… Surtout dans certaines situations bien précises.

Heureusement pendant 4 semaines, j’aurais Apolline. Et on avait trouvé des activités pour me passer le temps comme lui apprendre les bases de la batterie.

-Moi, j’trouve que c’est long 4 semaines.

Mais le médecin m’avait dit que c’était, au mieux, 4 semaines. Mais à tous mes amis, je disais que c’était 4. Et je voulais que ça soit 4.

Bailey, par contre, trouvait dommage qu’ils n’avaient rien pu faire pour mon visage. J’fis une moue contrariée. Tout le monde me disait que ça s’était amélioré. Mais Bailey, n’était pas comme ça.

Elle éclata de rire. Moi, j’fais toujours mine de râler.

-Boh, elle est bien ma tête… J’suis encore beau, c’est Apolline qui l’a dit.

Et c’est tout ce qui comptait, n’est-ce pas ? J’étais pas prêt pour un shoot photo même si le maquillage faisait des miracles. Les cicatrices qui restaient étaient encore bien visibles. Et ça me dérangeait. J’aimais mieux ma tête avant l’agression… Même si les médecins étaient optimistes sur le fait que, bientôt, on y verra plus que du feu.

Après avoir commandé ma vodka-martini, j’avais parlé d’Howie le nounours. Celui qui m’avait bien aidé pendant mon séjour. Il était vide. Et c’était ça mon malheur. J’avais besoin de ce qu’il contenait. Bailey disait qu’elle avait pas pu le remplir plus.

-J’sais, t’as fait de ton mieux.

Bailey se pencha en avant et me montra un peu plus sa poitrine que je ne connaissais que trop bien. J’regardai là, et plus nulle part d’autre. J’savais qu’elle pouvait cacher un max de truc dans son soutien-gorge. Et j’étais sûr que c’était là-dedans qu’elle cachait mon bonheur. Et en effet, j’pouvais voir, distinctement, la coke. Mon visage s’illumina alors que Bailey déclara qu’elle s’en doutait que j’avais besoin d’une bonne dose. Mes mains tremblantes n’étaient pas le seul symptôme.

Je levai la main pour prendre la coke dissimulée dans son soutien-gorge. J’pris bien soin de pas trop toucher sa peau. Mais j’réussi pas totalement à ne rien toucher. J’faisais pas d’miracle.

Bailey utilisa le menu pour cacher, au mieux, notre consommation. Parce que, une fois la coke dans ma main, je m’étais fait une ligne que je sniffais pendant que Bailey réclamait son ourson.

-Ouais, j’te le rendrais.

Je souris. Et Bailey se servi à son tour. Bailey, elle ratait jamais l’occasion de se faire une ligne avec moi. Ça faisait moins junkie de se droguer à plusieurs…

Après avoir pris une bonne ligne, les cocktails arrivèrent et Bailey eus le temps de tout ranger juste avant. Le timing était juste parfait. J’bois la moitié de mon verre et Bailey fit de même. Parce ce que, si j’étais un p’tite drogue, j’étais, surtout et avant tout, un grand alcoolique. Même si j’aimais pas tous ces mots. Ils étaient pas beaux. Je me voyais plutôt comme un bon rockeur amateur d’alcool et de poudre. C’est plus poli dit comme ça.  

Je frottai mon nez pour mieux faire passer la poudre. Et Bailey ramena notre conversation sur la nuit du tabassage. Je me pinçai les lèvres. Elle parla d’honnêteté. Elle avait aussi quelque chose à me dire… Mais j’devais être honnête pour qu’elle me dise de quoi il en retournait. J’étais curieux. J’voulais savoir. Mais j’savais pas ce que je pouvais dire à Bailey.

J’allais répondre quand la serveuse revint pour la commande. Bailey avait choisi. Et fit une remarque sur mon retard qui m’arracha un maigre sourire. Maigre parce que mon esprit était tournée sur ce qu’elle venait de dire. Et j’étais toujours un peu dans mes pensées quand elle passa sa commande. Je sortis de mes pensées que quand Bailey parla de mousse au chocolat.

-Ah ouais, c’est cool… Heu…

Je regardai la serveuse qui attendait ma commande.

-J’vais prendre la même chose qu’elle.

J’avais pas spécialement faim… Alors j’commandais comme Bailey même si j’avais pas fait attention à ce qu’elle avait commandé. J’aurais peut-être pas dû parce que j’savais que Bailey avait l’habitude de commander un repas pour quatre.

La serveuse s’en alla avec notre commande. Et je me tournai vers Bailey. Je devais lui dire parce que ma curiosité me disait de le faire. Le seul truc qui me retenais c’était que, si je disais toute la vérité, je devrais lui dire pour Jimmy Reed et ses liens avec Los Diablos. Et ça, j’savais que c’était dangereux. Pour moi et pour elle. Si Jimmy apprenait que des gens savaient… On serait mal barré, elle et moi. Parce que, à mon avis, pas grand monde, à part Los Diablos savait pour Reed… Sinon, ça aurait déjà fuiter dans la presse.

-Je me suis fait tabasser par Alonso… Ça tu le sais. Mais… C’est pas pour une histoire d’argent.

C’était dangereux… Très dangereux ce que je faisais.

-C’est à cause d’Olivia Cortez. Je sais pas si tu as vu, dans L.A.People, la fille blonde avec qui j’ai eu une aventure sur la plage. Ben c'était elle. J'étais avec elle, ce soir là... J'ai récidivé avec elle. J'lui ai même filé de la came.

Je bus une gorgée de ma vodka-martini avant de reprendre.

-Le problème de Cortez... C’est que c'est la fille de Jimmy Reed. La fille cachée, si on veut. Enfin bref… Et Jimmy.

Fait pas ça Howard. Soit pas stupide.

-Jimmy Reed dirige les Los Diablos.

Je soupirai. C’était fait, j’l’avais dit.

-J’risque la mort, rien qu’en te disant ça, tu sais… Il ne faut pas que quelqu’un d’autre le sache, c’est compris ? Il faut vraiment pas que ça se sache, ok ?

Elle devait m’le promettre. Même si, elle et moi, on savait que les promesses c’était pas notre fort. Mais si Jimmy apprenait que j’avais lâché l’information. Là, c’était pas un simple tabassage qui m’attendait. J’voulais pas crever par curiosité. J’fis une petite moue.

-J’espère que ce que tu as à me dire, vaux le coup parce que… J’t’ai révélé l’information de l’année…

Je croisai les bras. C’était dur de dire la vérité. J’aurais dû mentir. J’regrettais déjà. J'viens de dire à une prostituée des South Panthers, l'identité du chez des Los Diablos... Merde quoi, Howard...


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3213
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] Empty
MessageSujet: Re: One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]   One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] I_icon_minitimeLun 7 Aoû - 2:58



One More Promise
ft.  Howard Stone




J’lui dirai pas que même la tronche défoncé il reste tout de même  hyper mignon, ça lui ferait trop plaisir ! Et de toute façon, y’a Apolline qui l’a complimenté. Ça me fait sourire car y’a peut-être de l’espoir finalement !  Bon j’irai pas aux noces cette année mais… qui sait !

Mais pour tout de suite, ce qui tracasse Howard, c’est le manque qui le ronge. L’ourson en peluche à fait l’affaire un temps mais pour le peu que j’ai pu y cacher, je savais ce matin en me levant que je devais apporter un peu de support en poudre à Howard.  

J’sais. Y’a tellement mieux que j’aurais pu faire pour lui apporter mon support. Mais j’y vais avec les moyens que j’ai. Pis ça prends bien une certaine forme d’évasion pour se remettre d’une telle agression !  J’assume l’offrande que je lui fais et je l’accompagne dans le vice.

Ça me donne le courage d’aller au vif du sujet. J’ai besoin de savoir.  Parce que je me dois de l’aider. Il a toujours été là pour moi. C’est donc  normal que je tente le tout pour le tout. Et tant pis si ça doit tourner mal. J’aurais tout donné.

La commande partie avec la serveuse en cuisine, Howard se livre enfin et honnêtement – je n’en ai aucun doute- sur l ce qu’il croit être les véritables motifs qui ont menés à son agression. J’en suis bouche bée, j’dois bien l’admettre.

- Bordel ! Tu te mets pas dans la merde à moitié toi quand tu t’y donnes !

J’ai l’impression d’avoir pris une douche froide et qu’on me maintient sous le jet de force. Je tremble presque sur ma banquette et je  me replace plusieurs fois les cheveux, réfléchissant à la réel signification de tout ce qu’il vient de me dire.

En gros, il s’est fait la fille du mec le plus dangereux de L.A. Et non seulement il est dangereux, mais ce connard contrôle la ville en entier. J’suis certaine même que la météo lui demande son avis avant de nous pisser sur la tête.

- Le truc c’est que c’est pas à «  cause » d’elle mais à cause de «  ce que t’as fait avec elle ».  Juste comme ça, t’avais pas envie de te prendre une pute plutôt qu’une gamine pour pas dire une enfant ? Ou simplement rentrer chez toi et baiser la femme magnifique avec qui tu habites ?  Mais non… toi… toi t’as choisis l’instinct. L’adrénaline de faire un truc pas bien.  T’es con. Mais j’t’aime. Mais t’es quand même con ! J'espère au moins qu'elle valait le coup !

Et c’est pas fini. Le p’tit hamster qui fait tourner la roue de mes neurones d’active à toute vitesse dans ma tête. Le père de cette fillette est nul autre que la tête dirigeante des Los Diablos. Ça semble être un secret d’état. J’suis même pas certaine que la tête des South le sait. Ou alors il en a jamais parlé. Quoi qu’on n’en parlerait pas devant moi. Sauf là fois où…

- Et tu lui dois combien au total ? Parce que j’sais, pour avoir été en couple avec un dealer des Los Diablos que tu paies pas.  Alors tout le monde gobe ton histoire de dette de drogue. Et c’est ça que je veux savoir.

Je me taies car la serveuse vient déposer nos plats de nachos  et d’ailes de poulet devant nous et j’lui demande de prendre son temps entre ce service et le prochain.  On a donc de la bouffe pour  12 et deux gros pichets de bière pour nous faire patienter puisque Howard le lunatique a commandé pareil que moi.

Mais, j’n’ai jamais eu peur d’une montagne de nourriture !

- T’en fais pas. J’dirai jamais rien. J’t’en fais pas la promesse parce que c’est une certitude.

J’suis quand même vachement inquiète pour mon ami maintenant que je sais tout ça.  J’pourrai pas l’aider comme je le voulais, j’pourrai pas laver le cerveau du papa de l’ado qu’Howard à culbuter. Mais si je pouvais…

Mes nachos sont délicieux et les ailes de poulet piquante à souhait.  J’mange un temps, jusque ce qu’il faut pour faire courir un petit peu plus vite l’hamster dans ma tête.  J’suis en colère contre Howard pour sa bêtise mais, en même temps j’aurais fait pareil dans une situation semblable.  

Je fonctionne par instinct, j’assouvie mes pulsions et je réfléchie ensuite.  C’est facile de juger après.

- J’ai un petit cadeau pour toi, dis-je après m’être essuyé les doigts.

Je fouille dans mon sac et j’en sors une clé. Elle est plus petite qu’une clé de maison et la tête est doré avec un « B » gravé dessus.  Je la fais tourner entre mes doigts avant de la lui tendre.

- Cette clé ouvre le coffret de sécurité 4523-0912 de la Bank of America Financial Center.  Tu en es le co propriétaire.  J’ai légèrement falsifié ta signature quand je restais avec toi. Y’a donc un bon moment que je l’ai.  Si jamais tu devais être sans nouvelle de moi pendant un temps, tu sauras que je ne reviendrai pas.  Tu iras le vider. Le code d’accès c’est nos anniversaires, jours et mois, sans l’année.

Je le fixe alors qu’il a la clé dans sa main. J’sais pas si c’est une bonne idée. Si ça va fonctionné, si je me donne un effet trop dramatique pour quelque chose qui n’aura pas lieu finalement mais j’aime mieux prévenir.

- Ric à prévu de faire sauté la tête des South Panters. Il cache beaucoup d’argent, je sais exactement où. J’ai l’intention d’aller ramasser le magot, de le mettre dans ce  foutu coffre pour que tu paies tes dettes et, avec le reste, aller trouver Alejandro et lui annoncer qu’il entretient un traitre. Ou encore, j’vais  voir les Los Diablos et je leur dit qu’il y a dissension chez les South parce que Ric est entrain de réunir la majorité des gars pour les tourner contre Alejandro.  C’est une occasion pour eux de faire une frappe pour les faire tomber. Ils cherchent continuellement à assoir leur supériorité. Un cas comme l’autre, j’donne pas cher de ma peau. Mais au moins, toi t’auras ton blé. Tu les auras calmés un moment.

J’peux vraisemblablement pas voler que le pognon que détourne Ricardo sans y risquer ma peau. Mais je sais où il le cache, et je sais à peu près combien il y a. J’veux uniquement couvrir les dettes de mon ami et pas un sous de plus.


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] Empty
MessageSujet: Re: One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]   One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] I_icon_minitimeMar 8 Aoû - 10:42



One More Promise
ft. Bailey Raphaël


J’avais tout dit à Bailey. Tout ça par pure curiosité… Mais aussi parce qu’il fallait que je le dise. J’disais beaucoup de mensonges à beaucoup de monde. Et, qui dit mensonge, dit secret. A la fin, ça fait beaucoup de chose à porter tout seul.

Mais là, j’m’étais lâché. J’avais, non seulement, dit ce que j’avais fait à Olivia la nuit de mon agression… Mais, en plus, j’avais lâché son lien avec Reed… Et, du coup, celui de Reed avec les Los Diablos. J’sais que si ça venait à se savoir, Reed serait dans ma merde… Mais moi, je serais mort. Parce qu’avec toutes les oreilles que ce sale type avait à L.A., faudra pas longtemps avant qu’il sache d’où vient la fuite. Et j’voulais pas crever à cause de lui.

Bailey est bouchée bée. Moi j’baissai la tête. J’m’en voulais pour ma récidive avec Olivia. C’était con. Mais j’étais pas dans mon assiette, ce jour-là. Bailey déclara que, quand j’me mettais dans la merde, c’était pas à moitié. J’fis la moue.

-Ouais… J’suis champion du monde pour ça, il parait.


Je soupirai passant ma main sur mon visage. J’espérais que Reed ne sache jamais pour ma récidive… J’espérais que le tabassage qu’il m’avait fait subir lui suffirait. Mais j’pouvais être sûr de rien. Et Bailey rajouta que j’étais con. Con d’avoir fait ça à une ado juste pour l’adrénaline. Alors que j’pouvais très bien prendre une pute… Ou mieux, Apolline. Elle croyait, quoi, Bailey ? Que c’est pas ce que je m’étais dit, moi aussi ? Que c’est pas ce que j’aurais préféré ? Si… Mais, l’alcool et la drogue aidant, j’avais succombé à mes pulsions. Et je le regrettais vraiment.

Et Bailey disait qu’elle espérait au moins qu’Olivia valait le coup. J’haussai les épaules.

-Je crois que je ne m’en souvent même pas.

J’avais pris trop de coups, ce soir-là, pour m’en rappeler clairement.

-J’ai fait ça par haine envers son père… J’sais… J’suis con. Elle méritait pas ça. J’crois même qu’elle m’a sauvé la vie. Mais, ce soir-là, j’étais pas moi-même.

Ou j’étais trop moi-même. C’était plutôt ça. Olivia avait levé le voile sur ce que j’étais et… Après la mort d’Atticus, se faire dévoiler comme ça, c’était pas cool. J’avais gérer ça en me « vengeant » sur Olivia. En allant même jusqu’à lui filer de la drogue… Ouais, j’avais été con. Mais j’y pouvais rien.

Bailey voulait en savoir plus. Le montant de ma dette, par exemple. Elle savait que j’avais une dette. Elle était sortie avec un Los Diablos, un moment. Un Los Diablos qui était, maintenant, roadie de mon groupe. Mais parait qu’il était sorti de son gang, ou quelque chose comme ça. J’approuvai de la tête quand elle disait que tout le monde gobait mon histoire de dette. Ouais, tout le monde.

J’allais répondre sur le montant, mais la serveuse arriva avec les plats et la bière. Bordel, y’avait de la bouffe pour vingt personnes. J’fis une drôle de tête en voyant toute cette bouffe… J’aurais jamais l’estomac pour tout ça. Ça m’apprendra à commander sans savoir ce que j’commande.

Je versai da la bière dans mon verre vu que j’avais fini mon apéro… C’est à ce moment-là que Bailey me déclara qu’elle dirait rien.

-C’est cool… Parce que, si tu le fais, j’suis mort.

Mais j’lui faisais confiance. J’savais qu’elle dirait rien.

Je commençai à manger une aile de poulet. Et mon estomac me confirma que j’avais pas faim. Alors après l’aile de poulet, j’bus un peu de bière comme si ça allait ouvrir mon appétit.

C’est là que Bailey déclara qu’elle avait un cadeau pour moi. J’relevai les yeux de mon plat en levant un sourcil.

-Un cadeau ?


Elle s’essuya les mains et sortit une petite clé de son sac. Je regardai la clé en écoutant Bailey me dire que c’était la clé du coffre d’un compte. Un compte dont j’étais le co-propriétaire à mon issu.

Mais j’étais pas au bout de mes surprises…

Le discours de Bailey insinuait qu’elle risquait de ne pas revenir. Mais pourquoi ? J’pris un air inquiet… Et ça s’arrangea pas quand Bailey me sortit toute l’histoire. Y’avait du grabuge chez les South Panthers. Un truc dont elle voulait profiter pour se faire un max de thunes. Mais qui risquerait d’entrainer sa mort. J’arrêtai carrément de manger et de boire.

-Bailey, tu vas quand même pas te sacrifier pour des thunes ? J’veux dire. Tu vas pas te sacrifier pour une dette que j’comptais jamais payer… Tu sais combien j’lui dois à Reed ? J’lui dois plus de 100 000 dollars. Et encore, ça c’était y’a quelques mois. J’dois bien être à 150 000 maintenant avec les intérêts.

J’la regardais droit dans les yeux.

-Bailey… J’fais quoi, moi, si tu reviens pas ? J’veux pas ça sur la conscience…

J’avais déjà trop de trucs. J’voulais pas ça en plus.

-Y’a sûrement un autre moyen de trouver cette argent, tu sais… J’vais faire une tournée, j’aurais de quoi payer une partie…

J’savais pas si j’arriverais à raisonner Bailey. Elle était comme moi. Quand elle avait une idée, elle en changeait pas.

-J’veux pas que tu crèves pour moi…

J’crois que j’avais jamais été aussi sérieux qu’en disant cette dernière phrase.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3213
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] Empty
MessageSujet: Re: One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]   One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] I_icon_minitimeMar 8 Aoû - 20:57



One More Promise
ft.  Howard Stone




Howard et moi avons si souvent prononcé les mots «  je le promets » qu’ils n’ont plus aucune valeur authentique à nos yeux. Une promesse, pour lui comme pour moi n’est rien d’autre qu’une formulation  correcte qui achète la paix ou qui met un terme à une conversation de laquelle nous voulons nous dérober.

C’est pour ça que je ne lui promets pas, mais que je lui certifie que sa confidence concernant Jimmy Reed ne m’échappera jamais. Je ne rigolerais pas, de toute façon, avec la vie de mon ami. Pas lui en tous les cas !

Et parce que j’ai moi aussi un truc plutôt délicat à lui avouer.

Une décision que j’ai prise il y a de cela un moment déjà et qui a prit tout son sens quand  j’ai appris que mon meilleur ami s’était fait faire une p’tit chirurgie esthétique bas de gamme dans une ruelle de l’Eastside.

J’ai trouvé comment  donner un sens à ma vie qui tourne en rond. De déception en déception.
J’sors de mon sac, la précieuse clé qui ouvre mon coffret de sureté à la banque de Los Angeles.  Et, pas conne, j’ai inscrit Stone comme copropriétaire et seul légataire du contenu. Pour le moment, y’a pas grand-chose dedans mais ce n’est qu’une question de temps.

J’attends le bon moment.

L’argent qu’il doit dépasse ce à quoi je m’attendais. J’suis même prise de vertige l’espace d’une ou deux secondes mais je me ressaisi en descendant la moitié de mon verre de bière.

- T’as quand même pas dépensé 100 000$ en drogue, merde ! Même tous les deux on n’y serait pas arrivé !

Là faut qu’on m’explique comment mon ami a pu contracter une dette aussi énorme auprès du chef des Los Diablos. Parce que moi, qui suis pas une rockstar et qui n’a donc pas les revenues d’une vedette, vivant de la prostitution, j’dois pratiquement rien en dette de drogue.  Je paie mes consommation alors il fait quoi de son pognon ?

- 150 000$ ? ! Je les trouverai !

Ça m’enchante pas de lui dévoiler mes intentions parce que je sais que c’est un peu  oppressant pour lui. Si jamais ça tournais mal et que jamais je ne revenais, il l’aura sur la conscience comme il dit.

- T’en as pas de conscience Howard ! Alors joue moi une autre chanson sur ton violon, veux-tu ?  

Howard est persuadé que la prochaine tournée le renflouera mais j’éclate de rire en le regardant droit dans les yeux. Il n’est pas près d’y prendre part à sa putain de tournée et même si c’était le cas, il ne remboursera pas. Parce qu’il est tout simplement incapable d’acquitter la moindre de ses responsabilité.

- J’veux pas que tu crèves pour moi…

- J’vais pas crever « pour toi » p’tit chat… Et c’est pas dit non plus que c’est ce qui va arriver !  Mais regarde moi.  J’ai quoi moi dans la vie a part toi et Apolline ? Je n’ai pas de super travail, pas de maison et pas d’amoureux pour partager ma vie. J’suis qu’une pute qui a raté sa vie et là, j’ai la chance de faire un truc qui pourrait t’aider, qui pourrait peut-être t’assurer un certains répit. Pis si je venais à crever, personne s’en rendrait compte.  Sauf toi. Le temps de vider le coffre et tu passeras à autre chose.


Y’a rien de plus à en dire.  Et je préfère continuer de manger, parce que contrairement à Howard, j’ai pas la chance de me payer souvent des repas comme celui d’aujourd’hui et qu’en plus, c’est absolument délicieux.

S’il n’a pas d’appétit, tant pis, il rapportera les plats chez Apolline ce soir et ils savoureront à ma santé !

-  Vois ça comme ta vie 2.0. C’est ta chance de repartir à neuf. De faire ce que tu aurais dû faire depuis longtemps. Comme… dire je t’aime et de le penser.

J’lui fais un clin d’œil taquin. J’sais qu’il a compris l’allusion.  


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] Empty
MessageSujet: Re: One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]   One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] I_icon_minitimeJeu 10 Aoû - 17:35



One More Promise
ft. Bailey Raphaël


J’en revenais pas de l’idée e Bailey. Elle voulait profiter des problèmes au sein des South Panthers pour se faire des thunes. Des thunes pour moi… Mais y’avait un prix à tout ça. C’est limite un sacrifice qu’elle faisait. Et j’avais pas envie de gagner de l’argent sur le sacrifice de Bailey.

Surtout que mes dettes s’élevaient à plus de 100 000 dollars. Chaque foutu jour le taux de ma dette augmentait. Parce que j’payais jamais… Le montant était exorbitant. Et ça, Bailey s’en rendit bien compte. Elle se demandait, d’ailleurs, comment on pouvait avoir autant de dette de drogue. Tout l’problème était là. Y’avait pas que des dettes de drogue.

-Y’a pas que la drogue… J’lui dois aussi de l’argent pour des paris perdus sur la boxe. Et les intérêts y sont pour beaucoup dans la somme. J’sais pas combien il rajoute pas jour d’impayé mais… Ça doit être beaucoup.

Pourquoi j’avais jamais payé ? Parce que j’calquais mon argent en bagnoles. Sans compter ma villa. Et les autres paris que je payais à d’autres mafias… J’avais pas assez pour Reed, du coup. J’avais beau être une rockstar, le compte fini quand même par se vider quand on dépense autant.

Mais Bailey était déterminé à trouver autant. Je soupirai d’ inquiétude et de tout ça. J’voulais pas qu’elle prenne la responsabilité de ma dette. J’pouvais pas lui mettre ça sur les épaules. J’pouvais pas la laisser se sacrifier pour ça. Et j’voulais pas ça sur ma conscience. Mais elle déclara que j’avais pas de conscience. Je me pinçai les lèvres.

-P’tètre pas. Mais j’m’en voudrais s’il t’arrive quelque chose à cause de ça.


J’préférerais aller voir Reed en personne et trouver un deal avec lui plutôt que Bailey se mette en danger pour moi. Puis, j’avais des ressources. Et une tournée à venir. J’aurais de quoi rembourser très bientôt. Mais le rire de Bailey m’indiqua qu’elle ne me croyait pas. Je soupirai en la regardant avant de boire tout mon verre de bière.

Mais y’avait une chose qui était claire. J’voulais pas la laisser crever pour moi. Et ce qu’elle déclara, par après, me fit froncer les sourcils. Elle disait qu’elle avait rien. Qu’elle avait raté sa vie. Et que personne se rendra compte de sa mort. Que ça changera rien. J’étais p’tètre qu’un sale égoïste… Mais ce qu’elle disait était aussi égoïste. Surtout qu’elle croyait que j’l’oublierai aussitôt le coffre vide. J’hochai la tête négativement. J’mangeai plus du tout contrairement à Bailey qui avalait son repas avec appétit.

Elle voyait ça comme ma chance de repartir à neuf. Et de pouvoir dire « je t’aime » à la fille que j’aimais. Bailey avait tout compris pour Apolline depuis un moment déjà. Mais, si elle souriait moi j’souriais pas.

-Tu sais, tout comme moi, ce que j’ferais de ma nouvelle vie. Rien de mieux que la précédente. J’suis trop vieux pour changer Bailey.

Maria avait essayé d’me changer. Mais, malgré que je l’avais aimé pendant tout le temps qu’avait duré ma relation, j’avais pas changé d’un pouce.

-J’payerai ces dettes-là… Mais y’en auras d’autres. J’consomme, j’parie, j’bois, j’tiens pas mes promesses… Comment j’ferais pour pas avoir de dettes avec tout ça ?

Puis, y’avais l’adrénaline… J’suis rien sans. J’m’ennuie sans. Et l’adrénaline se retrouve dans les paris, dans la provocation que j’fais à tous ces p’tits gangs de merde. J’faisais ça depuis que j’étais petit. J’ai provoqué mon premier Los Diablos à 8 ans.

-Et j’veux pas que tu dises que personne se rendra compte que tu crèves. Moi j’m’en rendrait compte. Et quelques billets dans un coffre me rendra pas l’amie que t’es pour moi.

J’soupirai.

-Si tu décides de faire ça… Et j’sais que tu vas le faire parce que t’es bornée… Te fais pas tuée, ok. Me le promet pas. Te fais juste pas tuer.

J’regardais la clé. J’pensais à Apolline… J’savais que mes dettes la mettait en danger. Et je ne m’en rendis compte que là, sur moment. Je soupirai.

-J’prendrais l’argent du coffre. Je rembourserai Reed. Mais juste pour Apolline. J’veux pas qu’il s’en prenne à elle.

Accepter le cadeau de Bailey s’était l’envoyer au pilotis. Mais refuser c’était mettre Apolline en danger. Maria avait raison… Les dettes, ça ne concerne pas que moi.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3213
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] Empty
MessageSujet: Re: One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]   One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] I_icon_minitimeJeu 10 Aoû - 20:57



One More Promise
ft.  Howard Stone




J’suis dure envers moi-même parce que c’est plus facile quand les autres le sont avec moi. J’aime mieux dire tout haut que je ne vaux rien, que j’ai jamais rien su faire de bien avec ma vie et que personne ne me pleurerait.

Sauf que j’aurais peut-être pas dû le dire devant Howard. Parce que lui, contrairement à tant d’autres, à toujours été là pour moi. Lui comme Apolline et quelques autres que je peux compter sur les doigts d’une seule main.

Je sais que si j’devais crever parce que j’ai voulu l’aider, Howard s’en remettrait pas… tout de suite.  Mais c’est dans mes résolutions, de cesser de mentir.  Et j’essais fort de faire quelque chose de bien là tout de suite.

Je voudrais qu’Howard profite de cette chance que je lui donne pour se ressaisir.  Qu’il règle ses problèmes et qu’il consacre se nouveau départ à rendre heureux la fille qu’il aime.  Mais il est aussi  borné qu’il me prétend l’être.

Il aime jouer, boire, se droguer et dépenser son argent en futilité.

- Ben, tu ne changera peut-être pas mais tu y penseras peut-être à deux fois avant de te remettre dans la merde… Baiser la fille du chef des Los Diablos et te faire laisser pour mort ne t’as pas sonner une petite cloche quelque part dans ta grosse tête dur ?

Il me semble que ça suffirait à n’importe qui à faire une prise de conscience.  En tous les cas, moi, j’ai pas eu besoin de me faire passer à tabac pour avoir la mienne !

- Au pire, tu feras ce que tu veux du pognon.  J’l’emporterai pas dans la tombe et j’dis pas ça en supposant que c’est ce qu’il va m’arriver. Mais il ne m’est pas destiné. Alors que je m’en sorte ou non, c’est à toi. En gros, si mon amitié vaut quelque chose à tes yeux, tu vas l’faire.  Tu vas payer tes putains de dettes, tu vas protéger Apolline et tu vas serrer l’cul un temps

J’aime pas le ton moraliste que je prends parce que de toutes les connaissances d’Howard, je suis la moins bien placé pour lui faire la leçon.  J’viens pas d’ailleurs de lui fournir sa dose ? Ah mais… elle compte pas celle là…  C’est qu’un truc entre ami, rien de plus.

J’ai faim et je mange de bon appétit contrairement à Howard qui a visiblement l’estomac retourné. Toute cette histoire et les médocs qu’il prend ne doit pas aider.  Je suis déçue, j’avais vraiment envie de lui payer un bon repas mais je ne peux pas lui en vouloir.

- Je ne ferai pas de bêtise. Et si tu veux jouer les super héro, t’as qu’à venir avec moi. Ou vas-y seul tient ! Vas expliquer à ton Jimmy machin que les South Panters sont en plein remaniement de « personnel » et que c’est le moment où jamais de les «  exterminer ».

En ce moment, personne n’observe d’allégeance à personne. Tout le monde fait sa petite frappe individuelle et se fou des ordres.  Suffirait de créer des leurres dans différentes unités, les monter les unes contre les autres et hop ! Ils vont s’entre tuer puis après, ne restera qu’à foutre le feu au nid.

Et si ça ne suffit pas à les exterminer complètement, les Los Diablos régneraient en maître longtemps. Très longtemps avant qu’un autre gang tente de se faire un nom et de venir jouer dans leur plates bandes.

- Tu te souviens de la nuit où j’ai accouché ? Combien tu paniquais ? , j’ris doucement, empreinte de nostalgie,j’crois que c’est la plus belle nuit qu’on a passé ensemble, quand même !

Si on oublie la douleur. Et le bébé.  Mais surtout la douleur.

Je repousse mon assiette presque vide et je me verse un nouveau verre de bière.

- J’te dis ça en fait parce que…  cette nuit là nous a soudé à jamais. Je l’ai compris, Howard, que jamais tu ne me laisserais tomber.  T’es resté là, à paniquer, à m’endurer te gueuler dessus… t’aurais pu juste me laisser là et partir. Tu l’as pas fait.

J’viens lui prendre les mains par-dessus la table et je les serres dans les miennes tout en le regardant dans les yeux.  J’y vois mon reflet tant nous sommes fondamentalement pareils.

- J’me ferai pas tuer ! Parce que j’ai une personne, moi aussi, a reconquérir !


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] Empty
MessageSujet: Re: One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]   One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] I_icon_minitimeSam 12 Aoû - 16:57



One More Promise
ft. Bailey Raphaël


Je savais que j’allais pas changer. Que j’allais continuer à boire, me droguer, parier et tous ces trucs qui font de ma vie un truc dangereux. Parce que sans ça, j’sais que j’suis pas grand-chose… Et, surtout, sans ça, j’me sens pas vivre. A quoi bon vivre si on ne se sent pas vivre ?

Bailey me repris de volée en disant que, si j’allais pas changer, j’allais, au moins, faire plus attention. Parce que, maintenant que j’avais goûté à la douleur à cause des conséquences de mes actes, j’allais p’tètre y réfléchir à deux fois. Elle espérait, je le sentais dans sa voix, que ça avait sonné une cloche dans ma tête. J’haussais les épaules.

-P’tètre bien… J’sais que j’irais plus dans l’Eastside, surtout, ça c’est sûr.

Ouais, le tabassage m’avait ouvert un peu les yeux. J’sais que j’pouvais me faire tuer rien que parce que j’avais baisé la mauvaise fille. Et j’savais qui fallait pas merder avec Reed parce qu’il avait une influence sans borne. J’l’avais appris lors de mon agression tout ça… Mais j’pouvais pas prévoir les faits d’un Howard complètement stone, sans mauvais jeux de mots.

Bailey voulait m’donner le pognon, peu importe ce que j’en ferais. Mais elle savait, au fond, que si notre amitié valait, un tant soit peu, quelque chose à mes yeux j’allais payer. Sans compter qu’il y avait Apolline dans l’équation. Je baissai les yeux comme un gosse à qui on faisait la morale.

-Ouais j’le ferais… J’vois plus l’intérêt de pas payer. J’veux plus Jimmy Reed à mon cul.

Même si les payer me donnerait un sentiment de soumission. J’voulais pas me soumettre à Reed. Mais ses moyens de pressions étaient énormes. J’l’avais appris à mes dépends. Et j’pouvais pas vivre avec Apolline avec le sentiment constant qu’elle était en danger tant que cette dette me poursuivra.

Ma mon autre préoccupation était Bailey. Elle allait se mettre en danger pour avoir tout cet argent. Elle déclara qu’elle ferait attention. Elle me proposait même de venir l’aider d’une façon en allant dire à Jimmy Reed qu’il y avait des problèmes chez les South Panthers.

-Et tu crois que Reed va m’laisser en vie si j’viens lui dire, chez lui, que le gang rival au sien a des problèmes. A coup sûr il prendra ça comme de la provocation. Comme un moyen que j’utiliserais pour lui dire « t’as vu, j’sais plus de trucs que toi… ». Il va pas aimer. J’crois que ça serait encore pire que de pas payer ses dettes.

J’connaissais assez Reed pour le savoir. J’l’avais vu plusieurs fois en personne. Notamment à la salle de sport lors des paris.

-J’veux pas jouer les super-héros… J’suis un super-héro. De ça, j’en suis certain.

Et j’suis pas Nathan. Lui, à coup sûr, il y aurait été… A coup sûr…

Je soupirai devant toute cette histoire. Bailey allait aller faire son truc pour avoir l’argent. Elle y ratera pas. Et j’allais prendre l’argent. J’y raterais pas non plus. On fera comme on fait d’habitude : ce qu’on a envie de faire malgré ce qu’en pense les autres. Dissuader mon amie ne servirait qu’à me fatiguer.

Je baissai les yeux sur mon plan que j’avais à peine touché. Je soutenais ma tête avec mon bras essayant de me dire que tout ira bien. Que Bailey s’en sortira.

C’est là qu’elle me tira de mes pensées pour me parler du jour de son accouchement. Je relevai les yeux sur elle. J’me rappelais très bien. J’me rappelle que j’savais pas quoi faire. Elle déclara que c’était la plus belle nuit qu’on avait passé ensemble. Je levai un sourcil, un petit sourire aux lèvres.

-Tu m’as foutu la trouille ce jour-là. J’savais pas quoi faire…


Mais je l’avais, quand même, accompagné jusqu’au bout. J’sais pas où j’ai trouvé la force de le faire. Peut-être dans l’adrénaline… P’tètre dans l’amitié qui nous liait. En tout cas, Bailey était certaine que cette nuit-là nous avait soudés.

-J’pouvais pas partir… J’m’en serais voulu.

Et j’détestais culpabiliser… C’était le pire sentiment qui soit.

Bailey pris mes mais par-dessous la table. J’la regardait droit dans les yeux quand elle déclara qu’elle se fera pas tuer. C’est tout ce que je voulais. Mais quand elle me donna la raison intime de cette promesse, qui n’en était pas une et heureusement, je souris approuvant de la tête.

-Je sais…

Je savais même qui s’était. Son p’tit latino de l’Eastside chez qui elle avait eménagé pendant sa grossesse. Delfino, qui était maintenant roadie pour nous.

-Et j’sais que tu y arriveras.

Parce que Bailey est bornée assez que pour réussir.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] Empty
MessageSujet: Re: One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]   One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

One More Promise [PV Howard Stone][TeRmInÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aguante - Reroll Howard Valentine [Terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Le reflet du passé [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Canter's Deli-