AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hank North


Messages : 573
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Dim 6 Aoû - 14:05



The girl and the Kid...
ft. Alexie T. Greatfield & Julian Hughes


On avait tourné très tôt aujourd'hui parce que les scènes vécues par nos personnages, le mien et celui de Robin, se déroulaient à l'aube... Et ça allait mal tourner pour le mien... Heureusement, la situation se rétablissait par après. Ben ouais... On allait pas laisser le petit connard gagner, pas vrai ?  Robin était impressionnant dans ce rôle-là, bien loin de tout ce qu'il avait fait jusque-là et j'avais vraiment bon de le regarder jouer. Rien que ça, ça faisait ma journée.

Ce qui faisait que non seulement, j'étais rentré tôt, mais aussi dans une relative bonne humeur à la maison... Je pouvais pas l'être à 100% parce que j'avais toujours à l'esprit les accusations que Kate m'avait mis sur le dos, sans compter que demain, j'allais devoir passer au tribunal pour ma première audition en la matière.

Et qu'est-ce que j'allais bien pouvoir dire, hein ? Vu que j'étais innocent... Que j'étais innocent ? C'est ce que tous les coupables disent...

Cette réflexion me venant à l'esprit alors que je rentrais dans la villa, je pris le temps de souffler, les yeux fermés, en fermant la porte doucement derrière moi. Fallait que je chasse ça pour l'instant, que je comprenne qu'on était aujourd'hui et pas encore demain et que ça servait à rien d'élaborer des scénarios maintenant... Tout doucement, le loquet de la porte se mit en place... J'avais l'impression que si je l'avais laissé claquer, ça aurait suffit à me faire exploser tout seul...

Je comptais doucement, en murmurant, comme Robin m'avait dit de le faire. Mais j'arrivais jamais à me rappeler : c'était jusqu'à 25 ou 30 que je devais compter ? A l'endroit ou à l'envers ?

Tout en comptant, donc, j'avais déposé mes clés de voiture dans l'entrée... Venant de l'étage, je pouvais entendre l'eau de la douche couler. Alexie devait prendre une douche et ça me permit d'arrêter de compter. Le bon côté des choses, c'était que Alexie et Howard étaient sorti de l’hôpital.

Alexie, depuis les trois jours qu'elle était là, me semblait aller de mieux en mieux. Elle occupait son temps en venant avec moi sur le tournage, elle allait rendre visite à Howard ou à Holly Bones... Elle était même sortie avec un type hier soir... Le type qui l'avait aidé le jour de son accident... Un flic, si j'avais bien compris. Et comme elle était revenue tard et que j'étais déjà shooté assez que pour dormir d'un sommeil sans rêve quand elle était revenue, j'avais pas encore eu le temps de lui demandé comment ça s'était passé...

Je me rendis dans la cuisine et ouvris le frigo... Je souris.

-Oh yeah.

Il y avait encore la boîte de chez Yummy's dans le frigo... Un cadeau du journaliste de la radio là... Snyder...

Je pris la boîte étrangement légère et l'ouvris pour la découvrir complètement vide si ce n'était des miettes...

-Et... pas de bol, Hanky...

Fallait pas rêver... Alexie vidait les provisions à une vitesse hallucinante... Alors des pâtisseries de chez Yummy's...

Je jetai la boîte vide à la poubelle, histoire de ne pas me frustrer comme un con une deuxième fois en me faisant prendre au piège... Puis, je pris un coca à la place...

J'entendis le pas léger et pressé d'Alexie dans les escaliers... Je me tournai vers elle, encore toute... toute comme une fille qui sort de la douche... et souris.

-Hey ! Salut... Quoi de neuf?

@ Billy Lighter


Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 197
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Lun 7 Aoû - 17:25



The girl and the Kid...
ft.Hank North & Julian Hughes


Il fallait bien avouer que depuis qu'elle était revenue de l’hôpital, Alexie bougeait beaucoup, que cela soit avec Hank pour ses tournages ou seuls. Entre Howard ou encore Jordan, elle avait pas mal reprit du poil de la bête, son sourire, surtout ,était redevenu comme avant, même si l'ombre d'Atticus était encore présent parfois. C'était surtout pendant ces moments où tous le monde pensent, vous savez, comme quand on est sous la douche par exemple. L'eau coulait le long de sa peau, les yeux dans le vide, elle pensait à tout ce qui s'était passé entre Atticus et elle. C'était stupide d'avoir été dans une telle déprime alors qu'en fait, tout avait été bien lentement entre eux. Bien sûre qu'il avait compté pour elle, c'était sans doute pour cela qu'elle avait tant de mal à se remettre de sa disparition, et pourtant, au fond, elle se disait que cela ne changeait pas grand chose à sa vie, c'était assez étrange et frustrant à la fois.

En tous cas, elle se soulageait de ne pas penser sans cesse à son défunt petit-ami et elle pouvait remercier Hank de l’héberger. C'était sympas cette co-habitation, tout ce passait bien et Alexie avait revu son jugement : Hank n'avait en aucun cas taper sa futur ex-femme. Elle en était certaine à présent. En y pensant, le grand jour pour lui allait être demain, il allait être d'un stress immense, elle le savait, elle le connaissait. Elle allait devoir essayer de le soulager ce soir, quand il rentrerait (Oh oui je vois déjà les sourire pervers sur vos visages)  mais ça n'allait pas êtres simple. Regarder la télé? Ecouter de la musique? Relancer les souvenirs de bons moments passés avec Howard?

En sortant de sa douche, elle s'était enrouler dans une serviette et avait sécher légèrement ses cheveux, les enroulant aussi dans un linge de salle de bain. Elle avait envie de se détendre, de profiter de sa journée qui commençait à peine. Elle allait boire un thé assise sur un fauteuil et peut-être qu'après elle irait lire dans le jardin ou faire quelques brasses dans la piscine, elle n'était pas encore complètement certaine de son emploi du temps. Elle savait Hank en tournage. Seule à la maison, elle allait pouvoir faire ce qu'elle désiré, peut-être même sortir nue de la salle de bain pour aller faire son thé qu'elle voulait boire dans un fauteuil. Mais non, elle ne fis pas cela, elle avait préféré mettre un maillot de bain et remettre sa serviette par au dessus (même si on pouvait croire qu'elle était vu sous sa serviette, ce n'était donc pas le cas.)

En arrivant dans la cuisine, elle eut un sourire en voyant Hank. "Hey je croyais que tu étais en tournage!" elle lui embrassa la joue et commença à préparé son thé. "Oh rien de spécial, aujourd'hui j'ai décidé de profiter un peu de la piscine et du jardin
Et toi? Tu as terminé tes scènes? "
Elle remarqua sa boite de Yummy's que Jake lui avait offert, qui traînait dans la poubelle. "Mais! Ma boite!"






@ Billy Lighter
[
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 573
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Mer 9 Aoû - 18:35



The girl and the Kid...
ft. Alexie T. Greatfield & Julian Hughes


La première question qui me passa par la tête quand je vis Alexie apparaître dans la cuisine fut : « Est-ce qu'elle porte quelque chose en dessous? » Rien n'était moins sûr et, du coup, j'étais un peu pris de court, la bouche entrouverte... Juste une seconde, avant de la saluer. J'étais pas sensé revenir si tôt, à la base, alors c'était sûrement pas pour moi qu'elle s'était habillée, ou plutôt pas habillée, comme ça.

Mais, je m'emballais peut-être un peu vite, parce que quand elle vint plaquer ses lèvres sur ma joue, et quand je me penchai légèrement pour lui permettre de le faire, en souriant, mes yeux glissèrent vers sa poitrine, juste par acquis de conscience. Elle portait un maillot de bain, sous sa serviette, en fait... Tu peux redescendre, Hank...

-Ben...

Je clignai des yeux, histoire de me remettre les idées en place... Fallait me pardonner, mais mon rythme, depuis le départ de Kate, était passé d'au moins une fois par jour (sauf divergence d'agenda ou mauvaise semaine pour Kate) au point mort, et ce du jour au lendemain.

-Bah... J'y étais en tournage...

J'ouvris une armoire pour y prendre un boîte de café et entreprendre de m'en faire un... Bien corsé... Ça allait me faire du bien... J'en étais sûr...

-Sauf que le gosse, Robin, est trop fort et qu'il boucle les scènes plus vite qu'il n'en faut pour le dire.

Je souris, rêveur, rien que d'y penser...

-Il est incroyable dans le rôle. Il y aura Robin North avant Factory War et Robin North après Factory War.

Alexie, elle, affirma qu'il n'y avait rien de spécial et qu'elle avait bien l'intention de profiter de la piscine et du jardin. J'appuyai sur le bouton pour faire couler le percolateur et me tournai vers Alexie en m'appuyant dos contre le plan de travail et en essayant péniblement de détendre ma nuque.

-Oh ouais... Ça t'ennuie si je t'accompagne dans tes plans ? Et... t'es pas sortie avec un type, hier, miss « rien de spécial » ?

J'allais pouvoir aller me baigner avec une amie sans mettre de t-shirt en prétextant que c'était pour protéger ma peau du soleil, pour une fois... Le nombre de fois où j'avais simplement décliné des invitations à la baignade, chez Daniele Ricci ou autre, pendant des fêtes ou des trucs comme ça, simplement par peur de montrer les marques sur mon corps... Mais bon, ça, ça passait encore...

Y avait eu des films que j'avais du décliner ! D'excellents films ! Juste parce qu'il y avait dedans des scènes dénudées... Un autre avantage des films de Christopher : il y avait très rarement des scènes du genre.

Et je pouvais même pas prétexter être un putain de pudique ! Parce qu'il y avait 7 ans de ça, avant d'être avec Kate (avec qui j'étais sorti pendant 2 ans avant de la marier), je me gênais pas, que ce soit dans les films ou ailleurs...

-Et ouais, j'ai terminé mes scènes aussi, ouais, sinon, j'y serais encore. Et j'ai morflé... Dans le film, hein... Enfin... Pff... Au moins, dans le film, je sais que ça va bien finir pour moi...

En réalité, je verrais bien demain si j'allais savoir à quelle sauce on allait me bouffer...

Et comme j'étais plongé dans cette réflexion et mes inquiétudes pour le lendemain qui revenaient au premier plan dans mon esprit, je sursautai quand elle s'exclama à propos de sa boîte... Avant de souffler entre mes dents de surprise, mais pas trop fort non plus...

-'tain...

Mon cœur courait le putain de marathon maintenant.

-Crie pas comme ça, s'il te plaît...

Une voix de femme qui gueule dans cette baraque, ça portait malheur, et je savais de quoi je parlais.

-Elle était vide, ta boîte... Elle avait plus rien à foutre dans le frigo. Je me suis fait avoir comme un bleu et tous mes rêves de pâtisseries se sont écroulés d'un coup...

@ Billy Lighter


Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 197
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Ven 11 Aoû - 10:37



The girl and the Kid...
ft.Hank North & Julian Hughes


Quand Alexie avait vu le regard de Hank, elle avait hausser un sourcil, elle se demandait bien ce qui lui passait par la tête, il avait l'air tout déstabilisé, elle ne comprit qu'après lui avoir fait la bise que sa tenue portait à confusion. Elle avait rougit un peu alors qu'il lui avait dit qu'il avait terminé le tournage pour aujourd'hui. "C'est super alors! Tu vas pouvoir profiter de ta journée!"   Hank avait parler de Robin et de son rôle, elle avait déjà vu le jeune homme lors d'une interview et elle l'avait trouver formidable humainement. "J'ai hâte de voir ce que donne le film, Robin jouait déjà très bien avant, mais si tu me dit que ce film va faire exploser sa carrière, c'est qu'il doit être vraiment parfait dedans!" Elle avait prit sa tasse de thé entre ses mains. "EN même temps, il a de qui tenir, son oncle est son co-équipier, cela ne peut que bien fonctionner!"


Elle lui fit un petit sourire avant de resserrer sa serviette autour de sa taille. Elle l'avait ensuite regarder amusée. "Tu as de la chance que j'ai mis un maillot, à la base, je voulais descendre sans rien! Mon dieu tu aurais été là, je n'aurais pas sû où me mettre!" avait-elle dit avant de rire. Hank souhaitait venir avec elle, l'accompagner dans son plan de journée, elle avait hocher la tête. "Avec plaisir! Ca va nous faire du bien de nous retrouver tous les deux!" Cependant, Hank avait tout de même réussit à coincée Alexie au sujet de son "rencart" avec Jordan Keller. C'est vrai qu'ils ne s'étaient pas vu quand elle était rentrée, Hank dormant déjà, et elle espérait qu'il ne lui tienne pas rigueur de cette sortie..C'était rater. Elle avait un peu rougit en souriant bêtement. "C'était pas un 'ami' c'est l'homme qui ma sauver la vie lors de mon accident...C'était une sorte de remerciement hier...Enfin je crois..."

Hank préparait son café alors qu'Alexie avait trouver sa boite de pâtisseries vide dans la poubelle, ça lui avait fait un choque tout comme ça avait fait peur à son ami. "Désolé..."avait-elle dit en se mordant la lèvre inférieur.  Elle l'avait regarder alors qu'il venait de lui parler de son rôle dans Factory War Alexie s'était rapprocher de Hank et le prit dans ses bras. Elle savait qu'au fond, Hank était blessé, il allait mal, elle le voyait , elle le sentait. "Ca ira...La vie, c'est des hauts et des bas et je suis certaine que tu la finiras heureux et tranquille." Elle avait laisser un temps de silence. "il faudra que vous veniez, toi et Robin, dans mon émission, quand le film sera terminé et...Quand j'aurais reprit le travail." Elle ne savait pas encore quand elle pourra revenir sur le plateau de son émission, sans doute dans quelques semaines ou quelques mois, elle ne se sentait pas encore capable d'être face à une caméra et sourire tout le temps et faire comme si rien ne s’était passé.

Elle avait sourit à Hank en se dirigeant vers le jardin. "Tu me rejoins en maillot dehors?  Si tu veux, je te fais un massage, t'as mal à la nuque." Observatrice, Alexie avait comprit rapidement que la nuque d'Hank le gênait, de toute façon, c'était toujours le cas mais elle tenterait de le détendre un peu, c'était son but du jour, détendre son ami.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 187
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Ven 11 Aoû - 16:23



The Girl And The Kid...
ft. Hank North & Alexie T. Greatfield


-Non !!!!

Je criai ça alors que le bus venait de partir juste au moment où j’arrivais à l’arrêt. Deux secondes… La suite de ma journée venait de se jouer à deux secondes...

Je shootai dans un parcmètre, désespéré. Mon retard, je le devais au prof d’Anglais, qui, après les cours, m’avait pris en aparté pour me faire une remontrance sur mon comportement. Remontrance qu’il avait marquée dans mon carnet de notes.

Ma mère allait crier. Deux fois…

Pour le retard et pour la note. Je sortis, nerveusement, mon paquet de cigarettes pour en fumer une en attendant le bus suivant. J’étais en tain de me faire le film de sa réaction quand j’allais rentrer. Je cherchais comment lui dire que je ne le ferais plus. Parce que je n’aimais pas la décevoir. Je n’aimais pas la voir en colère. Je la préférais quand elle était fière de moi et qu’elle me regardait avec plein d’amour dans les yeux. Mais, dans chaque scénario que je me faisais dans ma tête, je ne voyais aucune issue favorable. Et tout ça, c’était ma faute… Et c’elle du prof !

C’est pour ça que je ne pris pas le bus qui menait à Beverly Hills. Mais bien celui qui remontait vers la San Fernando Valley. Hank, mon ex-beau-père, habitait là-bas. Ça avait été mon deuxième « chez moi » pendant 7 ans. Et, je ne sais pas pourquoi, j’avais envie d’y aller. Peut-être parce que j’aimais beaucoup Hank… Et que je n’étais pas encore bien habitué au fait de ne plus vivre dans sa villa. Ou c’était simplement pour retarder l’échéance du moment où j’affronterais ma mère.

Pendant le trajet du bus, j’avais mangé je ne sais combien de pastille de menthe. L’angoisse m’avait fait succomber à la tentation d’une cigarette, chose que je ne faisais pas, d’habitude, quand j’étais chez ma mère. Mais c’était de plus en plus dur d’y résister. Il fallait, maintenant, que l’odeur se dissipe. Encore une bonne raison de ne pas rentrer tout de suite et de trouver refuge, en attendant, chez Hank.

J’arrivai à San Fernando Valley quelques minutes plus tard. Mon sac d’école sur le dos, je marchais, les mains dans les poches et la tête basse vers la villa de mon ex-beau-père. Je ne l’avais pas revenu depuis leur séparation. Et, si j’avais bien vécu celle de mon père avec ma mère, j’étais beaucoup moins heureux de la rupture d’Hank avec ma mère. Surtout que ça avait été largement diffusé dans les médias. Et que je ne savais pas quoi pensé de toute ce qui était dit. En fait, je n’avais pas envie d’y penser.

Je finis par sonner. Je n’avais plus mon double des clés de la villa d’Hank… Ma mère me les avait prises.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 573
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Sam 12 Aoû - 15:42



The girl and the Kid...
ft. Alexie T. Greatfield & Julian Hughes


Ah ben ouais… Vas-y… Rougis, tiens… Je souris légèrement mais rougis à mon tour aussi, sans pouvoir le contrôler. Je m’étais fait capté et pas qu’un peu. Ce qui nous mettait mal à l’aise tous les deux parce qu’entre Alexie et moi, c’était plus comme si on était frère et sœur qu’autre chose, ne serait-ce que par le fait qu’on s’était rencontrés quand elle et Howard n’avaient que 16 ans. Quelque part, elle était toujours restée une ado à mes yeux. Elle avait toujours été jolie, certes, et elle n’avait fait que devenir de plus en plus belle avec les années, sans que je m’en rende compte.

Jusqu’à aujourd’hui. Parce que ma femme s’était taillée, parce que Alexie vivait chez moi depuis quelques jours… Bref, parce que ma routine et mes repères étaient chamboulés… Sans compter que depuis le départ de Kate, j’étais condamné à l’abstinence, ce qui était tout sauf naturel pour moi.

On avait parlé un peu du tournage, ce qui eut le don de me ramener un peu sur terre, et Alexie se réjouissait de voir le film tant je faisais les louanges de mon filleul. Selon elle, le môme avait de qui tenir.

-Ouais. Et son père est Christopher North, surtout.

On se sourit comme deux imbéciles sans trop savoir pourquoi et Alexie, qui resserrait sa serviette autour d’elle, ramena la conversation sur sa tenue, en rajoutant une couche en disant qu’elle avait failli descendre sans rien, que j’avais de la chance… Ou pas…

Je secouai la tête malgré moi. Non. Je ne pouvais pas penser comme ça, c’était interdit. Je rigolai quand même, quand elle dit que si ça s’était produit, elle n’aurait pas su où se mettre…

-Et moi donc…

Mais bon, à part ça, les plans de la journaliste me semblaient vraiment pas mal et elle était d’accord pour qu’on passe le reste de la journée à glander ensemble au bord de la piscine. Mais elle allait pas s’en sortir aussi facilement concernant ce qu’il y avait de neuf. Elle était sortie avec un type le jour avant et je voulais savoir si ça s’était bien passé ou s’il y avait lieu de lui mettre une raclée. Mais à première vue, non, même si Alexie n’entra pas dans les détails. Selon elle, c’était un souper de remerciement parce qu’il s’agissait du mec qui l’avait tirée d’affaire à Malibu.

-Ah ouais ! Ok… Je me disais aussi.

Je penchai la tête sur le côté en souriant.

-Tu crois… Mais t’es pas sûre…

Je n’en demandai pas plus, la laissant elle-même apprendre ce qu’elle attendait du type en question. Ce sera peut-être rien… Ce sera peut-être le bon, mais qu’il ne lui fasse du mal qu’une seule fois et il était mort.

Mon café, lui, il coulait, tranquille, au goutte à goutte dans la cafetière. L’avait la belle vie, le café, quand on y pensait. Tranquille dans la boîte, jusqu’à ce qu’on s’en serve, puis il coulait, à son aise… Je me racontais vraiment n’importe quoi, en somme, parce que valait mieux ça que de me laisser aller à penser à des trucs plus concrets qui, je le savais, me ramèneraient invariablement à demain.

Trop tard, c’était fait… Il avait suffi de parler du fait que j’avais morflé dans les scènes tournées aujourd’hui, enfin, mon personnage, pas moi… Et de me dire que lui, mon personnage, au moins, il avait du bol parce que ça allait bien se finir. Mais en vrai, bizarrement, les méchants ont tendance à mieux s’en sortir que ceux qu’on rien fait et rien demandé.

Alors quand Alexie s’exclama pour sa boîte vide, elle m’avait foutu les jetons. Heureusement, ça ne partit pas en engueulade. Et si je me crispai quand la jeune femme se dirigea vers moi, je me détendis quand je compris que c’était uniquement pour me prendre dans ses bras et me réconforter. Elle savait ce qui m’attendait le lendemain, parce que je lui en avais parlé. Je blottis mon visage dans la douce chaleur de son cou le temps que l’étreinte dura, et ça me fit du bien.

Je ne savais pas lequel de nous deux aidait le plus l’autre dans cette cohabitation improvisée. Mais je miserais toutes mes thunes sur Alexie.

La jeune femme en profita pour glisser une invitation à venir dans son émission avec Robin… Une invitation qui était une façon détournée d’insinuer qu’il y aurait un bout à ce foutu tunnel, pour tous les deux… Il y aurait un moment où la vie reprendrait une sorte de cours normal…

-Ce sera avec plaisir. Comme d’habitude.

L’étreinte prit fin et je dégageai une mèche de cheveux de la figure de mon amie pour lui offrir un beau sourire avant de la lâcher complètement pour la laisser se diriger vers l’extérieur.

Elle voulait que je la rejoigne et j’avais gagné un massage… Je hochai la tête en rigolant.

-Hey… C’est toi qui a raison, la vie est pas si mal, finalement… J’arrive.

Je la laissai aller avant de me tourner à nouveau vers le percolateur…

-A t’n’aise, hein, vieux… Je voudrais pas te presser… Mais j’ai un massage qui m’attend…

Mouais… Bon… ben plutôt que d’attendre comme un con, je montai à l’étage et me déshabillai pour enfiler mon maillot… mais avant de passer mon peignoir bleu par-dessus, j’eus le réflexe de quand même essayer de regarder un maximum d’angles possible dans mon dos histoire d’être sûr que les marques que je portais il y avait encore quelques jours n’étaient plus trop visibles…

C’était pas encore nickel… J’avais encore des marque jaunes qui trahissaient que j’avais eu de gros hématomes mais je choisis de me dire que je les voyais uniquement parce que je savais que je les avais eus… J’avais aussi deux ou trois cicatrices dues à des morsures et qui ne partiraient jamais… Mais on ne pouvait quand même pas identifier que ça venait de morsures…

Je soupirai et murmurai pour moi-même…

-On va dire que ça va aller…

J’étais un bagarreur, de toute façon, alors c’était normal que j’aie des bleus partout, non ?

J’avais à peine enfilé mon peignoir et allumé une clope que la sonnette de la villa retentit… Je me pétrifiai sur place. Si c’était encore les flics, j’allais péter un câble. Et ça allait pas être bon pour mon matricule.

Je finis par retrouver l’usage de mes membres et descendre… Je regardai par l’œil de judas…

-Et merde…

J’ouvris la porte sur Julian, le fils de Kate.

-Dis-moi que c’est la semaine de ton père.

Sinon, on était morts tous les deux.

Je ne lui laissai pas l’occasion de répondre avant de m’écarter pour le laisser entrer. De toute façon, son regard terrifié avait déjà répondu à ma question. Et en plus, je savais très bien la semaine de qui c’était : celle de Kate. Notre semaine… Après 7 ans, c’était difficile de perdre le rythme.

-Allez, entre.

Je ne pouvais pas sentir la légère odeur de tabac qui émanait de l’adolescent, je fumais moi-même depuis bien trop longtemps pour ça. Sans compter que j’étais en train de le faire, justement. Je soufflai une bouffée en évitant d’envoyer la fumée vers le gamin.

-Je suis content de te voir mais… Tu sais que tu devrais plutôt rentrer direct chez toi… Ta mère risquerait d’avoir l’idée de m’accuser de kidnapping, si elle apprend que t’es ici…

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 197
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Lun 14 Aoû - 17:39



The girl and the Kid...
ft.Hank North & Julian Hughes


Il y avait eu un moment de gêne entre Hank et Alexie, jamais la journaliste n'avait pensé un jour se mettre en couple avec Hank, elle n'avait même jamais eu l'idée de coucher avec lui, pour elle, il était comme son grand frère, son protecteur et jamais il ne se passerait quelque chose entre eux. Alors oui, ils avaient rougit parce qu'au moins, c'était clair entre eux.

Ils avaient parler du tournage que Hank faisait en ce moment, Alexie avait hâte de voir ce film qui allait sans doute être un chef d'oeuvre, un bon film d'action qui pourrait lui faire oublier un temps soit peu la réalité. Hank jouait avec Robin, qu'elle avait interviewé il y a peu lors du gala chez les Sherman. C'était un jeune homme très doué et son oncle mettait ça sur le père. Alexie avait fait un clin d"oeil"Christopher? Une broutille je dirais" avait-elle dit en souriant.  Autre chose qui était une broutille en ce moment ,c'était la serviette qu'Alexie avait remit en place pour cacher son maillot de bain. Il n'y avait pas d’ambiguïté entre eux, si bien qu'elle pouvait parler de son corps comme avec n'importe qui d'autre ,du moins, ça avait toujours été comme ça , elle avait toujours parler ainsi avec ses amis garçons les plus proche, même avec Howard d'ailleurs et preuve qu'il n'y avait aucune ambiguïté: il ne s'était jamais rien passé entre eux. Elle avait simplement sourit à Hank.

Elle pouvait aussi parler pleinement de ce qu'elle ressentait, notamment sur Jordan Keller, l'homme qu'elle avait rencontré à nouveau lors d'un rendez-vous la veille. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle voulait, elle était complètement déconnectée de la réalité au niveau sentimentale. "Tu sais...Là je suis vraiment pas en état de me poser et de me demander si j'aime bien un mec ou pas...C'est trop tôt..." Atticus n'était pas mort depuis longtemps...Ele avait mit des années à se remettre de la mort de son mari et elle trouvait ça plutôt étrange de repenser déjà à l'avenir à un mois - à tout casse- de la mort de son petit-ami. Il y avait encore un long tunnel à traversé mais elle voyait peut-être déjà le bout avec la lumière au fond: celle qui l'a ramènerait dans son émission et, pourquoi pas, celle qui l'a fera aimer à nouveau?

Hank aussi passait par un tunnel noir en ce moment, d'ailleurs, elle serait là pour l'épauler demain, lors du procès. Elle ne voulait pas que ça se passe mal ce procès, elle le savait innocent des accusations de Kate mais les gens vont-ils le croire? Cet étreinte, elle avait sentit que son ami en avait eu besoin, si bien qu'elle lui avait proposer un massage au bord de la piscine. Hank avait accepté avec plaisir alors qu'elle était partie s'installer dans le jardin. A peine assise sur un transat que la sonnerie avait retentit. Elle avait alors attendu Hank mais comme il ne venait pas, elle était revenu en souriant vers l'intérieur. C'est là qu'elle avait vu Julian. "Tiens salut!"

Elle avait déjà vu plusieurs Julian, vu que pendant 7 ans, il a habité ici, c’était un garçon sympas, du moins, Alexie n'avait jamais eu à se plaindre de lui. Elle se demandait bien ce qui se passait pour qu'il vienne là alors qu'il devait être avec sa mère.








@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 187
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Mar 15 Aoû - 13:09



The Girl And The Kid...
ft. Hank North & Alexie T. Greatfield


J’entendis la sonnette retentir dans toute la villa d’Hank. Je ne savais pas s’il était là. Et s’il n’était pas là ? Je ravalai ma salive rien que d’y penser. S’il n’était pas là, j’allais devoir rentrer chez ma mère avec cette note dans mon journal et ce retard.

Mais, heureusement, la porte s’ouvrit. Je soupirai de soulagement. C’était mon ex-beau-père en personne qui m’avait ouvert. Mais il passa par-dessus les « bonjours » pour dire de lui dire que c’était la semaine de mon père. J’aurais tellement préféré que tout ce qui m’arrive aujourd’hui m’arrive la semaine de mon père. Mais, comme à chaque fois, ça se passait la mauvaise semaine. Je ne voulais pas dire par là que je n’aimais pas être chez ma mère. J’aimais beaucoup ma mère. Ce n’était pas question de ça.

Je n’eus pas besoin de lui répondre. Je savais qu’Hank savait qu’elle semaine c’était. Ça ne faisait pas tellement longtemps que lui et ma mère avaient divorcés…

Il me laissa entrer pour mon plus grand soulagement. Je n’avais pas encore ouvert la bouche. Je ne l’ouvris que quand Hank déclara qu’il était content de me voir… Mais que je devrais rentrer chez moi sinon il risquait d’être poursuivit pour kidnapping.

-J’ai raté le bus…


On pourrait croire que ça n’a rien à voir avec ce que venait de dire Hank. Mais, pourtant, il y avait bien un lien. Je ne pouvais pas rentrer maintenant. Je ne le voulais pas.

Je passai une main nerveusement dans mes cheveux. Hank était mal pris. Je ne voulais pas le mettre dans cette situation. Mon cœur battait très vite. Et c’est alors que je remarquais qu’Alexie était là. Elle était vêtue d’un maillot de bain, comme Hank, et me salua.

-Bonjour Alexie…

Je connaissais un peu Alexie. Elle venait, souvent, rendre visite à Hank dont, parfois, quand j’étais présent. Elle était très gentille. J’avais lu tout ce qui lui était arrivé dans L.A.People. Mais elle avait l’air en force.

-Tu as l’air d’aller bien… Je suis content que tu ne sois plus à l'hôpital.

Je me retournai, à nouveau, vers Hank.

-J’ai raté le bus à cause de mon prof d’Anglais. Il m’a pris en aparté à la fin des cours pour me faire des remarques… A cause de lui j’étais en retard à l’arrêter du bus.

Je parlais sur un ton révolté avec une pointe d’agacement que je croyais être la marque de Jimmy Reed. J’en voulais à mon prof d’Anglais qui venait de gâcher ma journée.

Je regardai Hank, puis Alexie, avant de revenir sur Hank.

-Je suis désolé de ne pas avoir prévenu… Je peux rester le temps de faire mes devoirs ? Je téléphonerais à maman. Je lui dirais que je me suis trompé de bus par habitude… Je lui dirais que tu n’y es pour rien.

Je parlais calmement. Seuls quelques gestes trahissaient ma nervosité. Je ne voulais pas qu’Hank ait des ennuis. Mais je voulais rester un peu ici pour me préparer à rentrer et attendre que l’odeur de cigarette qui émanait de moi se dissipe (ce qui allait être dur étant donné qu’Hank fumait lui aussi).


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 573
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Sam 19 Aoû - 14:35



The girl and the Kid...
ft. Alexie T. Greatfield & Julian Hughes


J’avais souris en regardant le percolateur quand Alexie avait affirmé que Christopher n’y était pas pour grand-chose dans le talent de mon filleul, Robin. Elle voulait croire que j’avais ma part de mérite là-dedans. J’acceptais le compliment sans en rajouter. De toute façon, on pouvait bien faire semblant de remettre le talent sur la génétique, je pensais surtout que Robin ne devait son talent qu’à lui-même, à sa passion pour l’acting et à son travail. Le reste, que ça vienne de Chris, de moi ou des deux, sans compter qu’il y avait sa mère aussi qui était actrice, ça, c’était des broutilles.

Quant à savoir si la soirée de la veille de la jeune femme s’était bien passée, ça avait l’air… Même si mes efforts pour creuser un peu ne donnèrent rien et pour cause : Alexie était complètement paumée, ce qui pouvait se comprendre. Comme elle le disait, c’était encore beaucoup trop tôt pour qu’elle sache quoi ressentir pour quelqu’un. Elle était encore en deuil, à l’heure qu’il était. Et si elle avait aimé Atticus Fetch, je savais que c’était d’un amour pur… Parce qu’elle m’avait bel et bien dit, sous mon regard consterné d’incompréhension à ce moment-là, qu’elle et Fetch n’avaient jamais couché ensemble. Bref, ce type aura encore réussi à me surprendre et à me perdre complètement, même une fois six pieds sous terre…

Je lui avais alors souris en disant simplement :

-Ok… Souper de remerciement, donc. Si ça évolue, hésite pas à le ramener ici… Lui ou qui tu veux, d’ailleurs…

Je n’aimais vraiment pas le silence qui régnait dans la villa… Et j’étais d’ailleurs extrêmement heureux qu’Alexie la partage avec moi. Ca mettait un peu d’ambiance et, surtout, j’étais rassuré la nuit où je laissais la porte de ma chambre entrouverte… Ceux qui ont déjà expérimenté la paralysie du sommeil comprendront pourquoi… Et comme j’avais plus Kate pour me tirer de là…

Heureusement, depuis qu’Alexie avait « emménagé » ici, c’était pas encore arrivé… Mais j’imaginais que, pour l’instant, sa seule présence suffisait à m’éviter ça, sans compter que le tournage était crevant.

Bref, tout ça pour dire que l’étreinte que me donna Alexie, je l’accueillis avec joie. Elle aussi devait en avoir besoin. Et ça me fit du bien… Enormément de bien… D’ailleurs, la jeune femme ne s’arrêta pas là, me proposant un massage dans la piscine. Je prends aussi.

J’étais donc allé me préparer, et, maillot et peignoir enfilés, j’avais un instant cru que le monde allait me laisser m’en tirer à bon compte, pour une fois.

Mais c’était sans compter sur la sonnette.

Je montais déjà dans les tours intérieurement, persuadé de me retrouver une nouvelle fois face à des inspecteurs de police, mais la colère et le stress que je couvais laissa vite place à… du stress et du stress, quand je me retrouvai face à Julian.

J’avais pas besoin que le môme me fasse un dessin. Je ne connaissais que trop bien la tête qu’il faisait et la pâleur de son visage qui n’annonçaient rien de bon. Je l’avais donc laissé entrer, sans me poser de question. Je ne me posais jamais beaucoup de questions quand il s’agissait de Julian.

Cela dit, j’étais quand même pas rassuré, c’était pas vraiment le moment que Julian vienne se réfugier ici… Sa mère m’avait dans son collimateur et c’était jamais bon, d’être dans le collimateur de Kate… Julian le savait aussi et c’était justement pour ça qu’il était ici. Mais j’étais content de le voir quand même… Il faisait partie intégrante de ce que j’avais perdu d’important dans ce divorce…

Une fois à l’intérieur, comme si les murs de la villa le rassuraient, il retrouva l’usage de la parole, à défaut de reprendre un peu de couleur. Je savais qu’il n’était pas malade, mais mort de trouille. Et il avait raison de l’être.

Je tirai un grand coup sur ma clope quand le petit affirma qu’il avait raté le bus, le tout en passant sa main limite tremblante dans ses cheveux blonds. Je posai ma main sur sa nuque, me voulant rassurant.

-Hey… Ça arrive, petit gars… T’as rien fait de mal.

« T’as rien fait de mal. » Combien de fois j’avais sorti ça à Julian, en 7 ans ? Le môme avait vu des choses qu’aucun enfant ne devrait voir, et subi ce qu’aucun enfant ne devrait subir, et j’étais sûr et certain que ça n’avait pas commencé avec moi… Son père avait dû en prendre pour son grade aussi avant moi. Et lui aussi s’était fait larguer par Kate. Mais si j’avais l’impression de me transformer en mollusque face à elle, Don, lui, avait carrément la force d’un être monocellulaire… C’était un bon gars, le Don et je m’entendais très bien avec lui (la plupart du temps, le transfert de Julian d’une villa à l’autre se faisait entre lui et moi). C’était un père exemplaire qui cassait ce cliché du chef d’entreprise qui gérait son business au dépend de son gamin. Mais face à Kate, il faisait vraiment pas le poids… Déjà moi, j’avais du mal… Mais alors lui…

Ca me révoltait de penser que maintenant, Julian était seul avec sa mère… Oh… La plupart du temps, ça devait bien se passer parce qu’on pouvait pas dire que Kate adorait pas son gosse. Mais il avait pas intérêt à péter de travers… Et c’était le cas aujourd’hui. Pourtant, je savais que Julian faisait super attention quand c’était la semaine de Kate. Notre semaine…

Je sursautai encore quand j’entendis la voix d’Alexie derrière moi, qui saluait Julian. Ouais, j’avais pas trop l’esprit tranquille, avec tout ça… Je grommelai encore dans ma barbe…

-‘Tain…

Julian, lui, salua la journaliste avec toute la politesse requise, affirmant même qu’il était content de la voir en forme, ce qui me fit sourire. Julian était une véritable groupie du rival de son père, Jimmy Reed (probablement parce que Reed se laisserait jamais faire par une gonzesse), et il avait tendance à vouloir se donner un genre. Mais là, il était beaucoup trop perturbé par le fait qu’il risquait de se faire ramasser par sa mère que pour la ramener. Dans ces cas-là, il ressemblait à Don…

L’adolescent se tourna vers moi, ensuite, pour m’expliquer ce qui lui valait de se taper une bonne frayeur. Je fis la grimace en l’écoutant parler de son enfoiré de prof d’anglais qui n’avait aucune idée de la merde dans laquelle il venait de foutre un pauvre gosse. Tout en l’écoutant, je le guidai vers la cuisine, ma main toujours dans sa nuque.

-Ferait bien de réfléchir avant d’agir, ce con…

Bon, ok, j’avais jamais tenu les profs en grande estime… Et j’étais pas objectif.

Une fois dans la cuisine, j’écrasai mon mégot dans le cendrier sur le plan de travail et me servi enfin une tasse de café pendant que Julian demandait s’il pouvait rester faire ses devoirs. Alexie était avec nous et suivait la scène… La première fois qu’elle était témoin de ce genre de chose… Tant de la part de Julian que de la mienne.

-Ouais… Si ça tenait qu’à moi, tu pourrais rester toute la semaine, si tu le voulais… Mais ouais… Sonne-lui et raconte-lui une bonne excuse. Si ça lui va pas, tu peux me passer le téléphone.

Ma tasse dans une main, je lui avais désigné le téléphone mural d’un signe de tête. Puis, je lui souris.

-Et tant qu’à faire, si t’as des mauvaises notes à faire signer, profites-en… Tant que rien n’est signé pour le divorce, je compte toujours pour ce genre de conneries.

Ouais… Parce que le prof d’anglais en question était vraiment un putain d’enfoiré et je savais qu’il faisait jamais une remarque, même la plus petite, sans laisser une trace dans le journal de classe de Julian. A croire que ça le faisait triper.

Je m’appuyai sur le plan de travail, bien décidé à rester là le temps que Julian passe son coup de fil, au cas où faudrait que j’y mette mon grain de sel.

Pendant que Julian composait le numéro, je m’adressai tout bas à Alexie.

-Je vais proposer au môme de faire ses devoirs au bord de la piscine. Et je tiens à ce massage.

Je lui fis un clin d’œil. Un peu, que j’y tenais, à ce massage ! J’avais même le double de raison de le faire maintenant.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 197
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Lun 21 Aoû - 17:13



The girl and the Kid...
ft.Hank North & Julian Hughes


Elle pouvait clairement se confier à Hank, tout comme à Howard si bien qu'elle pouvait même raconter les plus intimes de ses secrets -en même temps, elle n’avait pas trop le choix avec un Hank qui demandait si ses compagnons n'étaient pas violent au lit-. Elle avait donc dû annoncer à Hank que rien ne s'était passé sexuellement entre elle et Atticus, lui qui lui avait demander s'il n'avait pas fait de pratique sexuelles dégoûtante et non consentie avec elle. Elle lui avait d'ailleurs avouer d'un air gêné, ce n'était pas tout le monde qui avait vécut une relation amoureuse pur! Au fil des mois avec le rockeur, elle avait apprit ne plus avoir envie de sexe, mais à présent qu'il était partit, c'était comme une invasion soudaine dans son bas ventre. Dès qu'elle voyait quelqu'un qui pourrait l’intéresser, elle se faisait déjà des films. Elle avait déjà vécu ce genre de choses, quand Jordan était mort, mais cette fois-ci, elle n'allait pas céder à ses pulsions surtout que c'était à présent deux fois plus difficile pour elle de se donner...

Et puis elle était tellement perdue...En tous cas, elle remerciait vraiment Hank de l'avoir hébergé, ça l'a soulager de voir quelqu'un rentrée au bout d'un moment à la maison, elle pouvait tranquillement se remettre de cette perte. Et puis le maître de maison avait ajouter qu'elle pourrait inviter qui elle le souhaitait. Elle lui avait sourit. "Je vais y réfléchir alors" avait elle dit avant de partir vers la piscine puis de revenir dans la villa quand Hank ne venait pas.

Alexie connaissait Julian, en même temps, en 7 ans de vie commune avec Kate, elle avait pu le connaître, ce gosse tout comme la femme de Hank. Elle et Kate n'avait jamais vraiment prit le temps de parler, elles ne se côtoyaient qu'en de rare occasion. Par contre, elle connaissait bien mieux Julian, il était souvent avec Hank quand elle était là, un peu comme son fils, il l'avait vraiment accueillit les bras ouverts quand Kate s'était installé ici.  Elle aimait bien ce garçon, même si parfois, il prenait des airs qui l'a foutait en rogne, il se donnait des faux airs de Reed et il était donc difficile de l'aimer à ce moment là.  

Cependant, son côté Reed n'était pas au rendez-vus aujourd'hui, tant mieux, elle le préférait ainsi, elle lui avait sourit doucement. "merci." avait-elle dit. Elle reprenait de plus en plus du poil de la bête en sortant et même en s'imaginant avec d'autres hommes, bon, certes, elle était encore complètement à la ramasse, ne sachant pas la différence entre amitié et amour véritablement, elle faisait des boulettes mais au fond, elle savait qu'on ne lui en voudrait pas...n'est ce pas?

Le voir ici avec le teint pâle avait fait froncer les sourcils à la journaliste, la conversation qui s'en suivit, elle l'écoutait attentivement, les bras croisés, petit à petit les pièces de Puzzle se collèrent les unes aux autres, elle venait de comprendre ce qui se passait depuis longtemps chez les North quand personne n'est à la maison mise à part la petite famille. Kate menait la maison à la baguette, quitte à être violente. Elle avait déjà vu plusieurs cas de violence conjugale dans son métier, mais c'était rare quand il s'agissait d'homme battu. Restant silencieuse, regarder les deux hommes de dépatouillé de cette situation.

Quand Hank était revenu vers elle, elle l'avait regarder en souriant un peu. "Oui, je te ferais un massage ,t'en fais pas, même à Julian s'il en souhaite un, il en aurait bien besoin. " Elle l'avait ensuite regarder dans les yeux. "Hank...Je viendrais témoigné, s'il le faut, demain..." avait-elle chuchoter avant de lui caresser doucement le dos. Après ce qu'elle en avait déduit, elle voulait absolument aider son ami à se sortir de la situation dans laquelle il était. Les tabloïds disaient faux, ce n'était pas Kate qui se faisait battre, mais bien Hank et le fils de celle-ci!






@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 187
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Mar 22 Aoû - 13:00



The Girl And The Kid...
ft. Hank North & Alexie T. Greatfield


Tu n’as rien fait de mal… Hank m’avait dit ça un milliard de fois quand il vivait avec ma mère. Je n’en étais pas sûr. Pourquoi ma mère ferait ça si je n’avais pas fait quelque chose de mal ? Elle m’aimait. Pourtant, au fond de moi, je savais que rater un bus et avoir une note dans son journal de classe n’avait rien de grave. Mais ma mère si… Alors il devait il y avoir quelque chose. Parce que ma mère était là pour me protéger…

J’hochai la tête négativement comme pour contredire ce que venait de dire Hank. Et je remarquai, bien vite, qu’il n’était pas seul. Alexie était là. Et vu leur tenue, à tous les deux, ils étaient sur le point d’aller dans la piscine. Hank sursauta alors que moi, qui avait bien vu Alexie, je la saluai. Je lui disais que j’étais content qu’elle aille bien mieux. Elle avait fait un accident de voiture. Elle me remercia et j’esquissai un peu sourire avant de changer complètement d’expression quand j’expliquai que c’était la faut du prof d’Anglais si j’avais raté mon bus. Et Hank pris mon parti. Il le faisait toujours. Et chaque fois ça provoquait un grand soulagement en moi. Mon estomac se dénoua un peu. Sa main fraiche dans ma nuque me calmait aussi.

-Les cons, on ne peut pas les changer…

Je l’avais encore remarqué aujourd’hui. On marcha jusqu’à la cuisine où Hank se débarrassa de sa cigarette. Alexie nous suivait et je la regardais de temps en temps tant en disant que j’allais sonner à ma mère, lui trouver une bonne excuse… J’en avais une. Mais elle n’allait pas suffire, je le savais. Hank accepta que je reste et que je téléphone. J’approuvai de la tête. Et je souris même quand il me proposa de signer ma note.

-D’accord.

J’enlevai mon sac de mon dos pour en sortir mon journal de classe. Dedans, il y avait la note du prof d’Anglais qui disait que j’étais impertinent et que je répondais. Tout ça parce qu’on avait des avis différent sur la littérature. Lui ne voyait que par les auteurs américains du début du siècle comme Ernest Hemingway. Il disait que ce qu’on faisait maintenant, en littérature, ne valait rien. Moi, j’avais lâché que c’était stupide de penser comme ça. Et que, même des chanteurs d’aujourd’hui comme Billy Lighter ou Kayden James, étaient des grands auteurs. J’avais défendu mon avis comme l’aurait fait Jimmy Reed. Et il m’avait dit de me taire en répondant que jamais aucun chanteur n’aura de Prix Nobel de littérature. Et que Lighter n’était rien d’autre qu’un mauvais exemple pour la jeunesse. J’avais lâché que c’était lui le mauvais exemple d’où la note.

Je posai le journal de classe près de Hank. Il savait où était la page des notes…

Je me dirigeai, ensuite, vers le téléphone. Je composai le numéro d’une main tremblante. Les longs bips que j’entendais dans le téléphone firent battre mon cœur très vite.

Ma mère décrocha.

-Allo Maman…

Ma voix tremblait.

-Julian ?! Où es-tu ? Je suis morte d’inquiétude !


Mon estomac se noua.

-Je… Je me suis trompé de bus. Je suis chez Hank.

Silence à l’autre bout du fil. Un silence pensant qui me donnait la nausée. La voix profonde de ma mère s’éleva, à nouveau.

-Chez Hank ?! Qu’est-ce que tu fais chez Hank, Julian ? Tu n’as rien à faire là ! Hank est dangereux. Tu sais ce qu’il m’a fait. Tu sais ce qu’il risque de te faire. Je ne veux pas qu’il te fasse du mal. Je n’en m’en remettrais pas s’il t’arrivait quelque chose.

Je pâlis encore plus. Les images des scènes entre ma mère et Hank revinrent à mon esprit. Et ma mère me disait, chaque fois, qu’elle s’était défendue. Qu’elle n’avait pas eu le choix. Qu’elle faisait ça parce que sinon, Hank allait s’en prendre à moi.

J’aimais bien Hank. J’adorais ma mère. Et je voulais la croire. Même si je n’y arrivais pas… Mais j’avais l’impression que, si je n’arrivais pas à m’en convaincre, ma mère allait entendre ce que je pensais.

-Je sais maman… Je vais revenir… Je suis désolé. Je ne voulais pas venir ici. C’était un réflexe. Il ne m’arrivera rien. Je reviendrais vite.

-D’accord mon chéri. Fait très attention à toi. Je passe demain devant le juge pour le divorce. N’oublie pas que tu viens avec moi. N’oublie pas ce que tu dois dire. Tu dois dire ce que tu as vu Julian. N’oublie pas qui est Hank et ce qu’il m’a fait.

-Je n’ai pas oublié. Je t’aime. Je reviens très vite.

-Je t’aime aussi.

Je raccrochais. Je tremblais. J’avais envie de pleurer mais je me retenais. Ma mère voulait que je témoigne contre Hank. Que j’agrémente son histoire de violence conjugale. J’aimais bien Hank. Je n’en avais pas du tout envie. Mais il le fallait. Ma mère ne me pardonnera jamais si je ne le fais pas. Et, elle était si triste quand elle s’est séparé de lui… J’en venais à me convaincre, pour mon bien, que ça devait être sa faute à lui.

Je m’approchai d’Hank et Alexie.

-Elle ne m’en veut pas… Elle s’inquiétait juste. Je rentrerais après mes devoirs.

Je transpirais et passai, encore, ma main dans mes cheveux.

-Ma chambre est toujours là ? Il y a toujours le bureau ?

Je comptais m’isoler dans mon ancienne chambre pour faire mes devoirs.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 573
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Mer 23 Aoû - 15:56



The girl and the Kid...
ft. Alexie T. Greatfield & Julian Hughes


L’après-midi se profilait pas trop mal. Le tournage s’était bien passé, j’étais rentré tôt et Alexie, qui avait passé une bonne soirée la veille bien que toujours un peu paumée sentimentalement (selon moi, il était temps qu’elle se trouve un type capable d’être un vrai petit-ami, si vous voyez ce que je veux dire), prévoyait de se prélasser dans a piscine et m’avait proposé un massage. C’était ce qu’on pouvait appeler une bonne journée, fallait que je mette une croix dans un calendrier quelque part.

Même que j’étais allé jusqu’à enfiler mon maillot pour la première fois depuis un bail, c’était pas beau ça ?

Ben si, trop beau pour être vrai… Bienvenue dans le monde d’Hank North.

Julian avait débarqué. J’adorais ce gosse depuis le premier jour où il avait mis ses petites baskets chez moi. Mais depuis le départ de Kate, il me faisait aussi l’impression d’être, malgré lui, un gros sac d’emmerdes.

Et ben… Tant pis.

J’aimais quand même plus ce gosse que moi-même, alors…

Je l’avais fait entrer et j’avais fait ce que j’avais toujours fait : le couvrir. Pas qu’il faisait des conneries. Si j’avais été un enfant aussi calme et intelligent que Julian, jamais mes parents auraient eu à me foutre la tête sous l’eau pour calmer mes colères, ni à passer des heures à essayer de me concentrer sur mes devoirs.

Julian ne faisait pas de conneries… Pas au sens où le commun des mortels l’entend… Kate, par contre, c’était une autre histoire.

Julian m’avait expliqué sa mésaventure et Alexie était venue voir ce qui se passait.

Je lui avais dit, pour la 10 000ième fois, qu’il n’avait rien fait de mal, que c’était pas grave et que ça arrivait, de rater le bus et que ces foutus profs vous mènent la vie dure. Mais Julian secouait la tête. Il savait, comme moi, que mon avis ne comptait pas…

Mais j’eus quand même l’impression qu’il était rassuré d’être là. Même si, dans un sens, plus il traînerait ici, pire ce serait. Mais son appréhension du moment où il allait rentrer chez sa mère était encore pire.

Alors je faisais ce que je pouvais. Je pouvais signer ses mauvaises notes s’il en avait, ça ferait une raison de moins de lui en foutre une pour Kate. L’adolescent sortit son journal de classe et je vins poser ma tasse de café sur la table avant de me pencher sur le cahier. Les journaux de classe de Fairfax High School avaient pas changé d’un poil depuis que j’y étais… Fallait pas demander.

J’ouvris le journal de classe à la bonne page et tombai directement sur la note en rouge de l’autre enculé. « Est impertinent et répond. » signé du nom dudit enculé. Bon dieu qu’est-ce que je les haïssais…

Je pris un bic dans le plumier de Julian et réfléchis deux secondes à quelque chose de très intelligent à répliquer. Pour finir, j’écrivis : « Fuck You. » et signai de mon nom bien lisible. Si le prof ou Kate avaient quelque chose à redire, z’avaient qu’à venir me trouver.

Je refermai le journal de classe, et revins vers le plan de travail pour y prendre une clope. Mais Alexie m’intercepta alors que Kate venait de décrocher à l’autre bout du fil, d’où la voix tremblante de l’adolescent en pleine mue.

Je lui avais dit qu’on allait aller la rejoindre au bord de la piscine et que je voulais mon massage. Mais je n’aimais pas du tout la lueur de compréhension qu’il y avait dans les yeux de mon amie… Pas du tout. Et ça me mit sur la défensive directement, malgré sa douce et rassurante caresse dans mon dos… Elle était ok, j’aurais un massage et même Julian aussi s’il voulait…

Mais elle voulait aussi témoigner demain. Au départ, il n’était question que de m’accompagner. Mais maintenant, elle voulait témoigner. Je la regardai dans les yeux parce que j’étais sûr qu’elle avait compris et que je n’étais pas encore prêt pour ça. Je répliquai sèchement, mais tout bas pour ne pas que Julian entende,  alors même que je savais qu’elle n’avait que les meilleures intentions du monde.

-Et tu vas dire quoi ? Que t’as rien vu ?

Personne n’avait rien vu, ce qui ne prouvait donc rien ! Pas plus mon innocence que ma culpabilité ! Personne ne m’avait vu frapper sur Kate ou Julian parce que je ne l’avais pas fait. Mais personne n’avait vu non plus Kate frapper sur Julian ou moi alors que c’était le cas ! Ni lui, ni moi, n’avions voulu le montrer non plus, ok ! Mais c’était bien la preuve que ces gens-là savent ce qu’il faut faire pour qu’il n’y ait justement pas de témoin ! Or, c’était pas Kate qui était accusée, c’était moi !

En fond, la voix presque paniquée de Julian ajoutait à la tension que je sentais déjà dans mes tempes. Heureusement que je n’entendais pas ce que Kate était en train de lui dire.

Julian avait raccroché le téléphone et j’avais tendu le bras à côté d’Alexie pour attraper une nouvelle clope dans mon paquet de cigarette et l’allumer. Je coinçai ensuite le paquet dans la ceinture de mon peignoir. J’allais en avoir besoin.

Julian affirma que sa mère ne lui en voulait pas et je me retins de ricaner sarcastiquement. Je ne savais pas s’il disait ça pour essayer de me rassurer moi ou se rassurer lui-même alors je préférais ne pas lui laisser voir que je ne le croyais pas une seconde.

-Ok… Cool…

Il était en sueur, le pauvre gamin. A son âge, la seule trouille qu’il aurait dû avoir était celle de l’éjaculation précoce quand viendrait l’heure de sa première fois… Et lui, il crevait de trouille de sa propre mère.

Il demanda si sa chambre et son bureau étaient toujours là et je lui souris, un pauvre sourire, en lui répondant et en laissant la fumée ressortir par mes narines.

-Ouais. J’ai pas touché à ça. T’es toujours chez toi ici, quoi qu’il arrive. Vas chercher ce qu’il te faut et rejoins-nous au bord de la piscine. T’auras meilleur de bosser dehors.

Je pris doucement Alexie par le bras, de la main qui ne tenait pas ma tasse de café, pour l’inviter à m’accompagner, déjà, jusque dans le jardin. Une fois hors de portée de l’ouïe du petit, je soupirai.

-Ecoute, Alex… Je sais que tu veux aider… Mais…

C’était difficile, parce que je n’étais pas sûr de ce qu’elle avait compris de ce qui venait de se passer entre Julian et moi…

-… Je crois que ça ira… Demain… Désolé de t’avoir parlé sèchement… Mais je serai content que tu m’accompagnes… Comme prévu…

Je m’assis au bord de la piscine, les pieds dans l’eau, posai ma tasse à côté de moi et, comme pour signifier que tout allait bien, que ce qu’elle avait cru comprendre, elle l’avait mal compris, j’enlevai mon peignoir, dévoilant mon torse où de vagues fantômes d’hématomes et quelques cicatrices contre lesquelles je ne pouvais plus rien faire subsistaient encore (j’avais une histoire pour chacun… J’étais acteur, non ? Et avec un peu de chance, elle le remarquerait même pas) et continuai à fumer ma clope, mes yeux rivés devant moi fixés droit sur le vide.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 197
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Jeu 24 Aoû - 10:32



The girl and the Kid...
ft.Hank North & Julian Hughes


Elle voyait le garçon être complètement différent de d'habitude, il était apeuré et il ne fallait pas être stupide pour comprendre qu'il n'avait pas fait tout ce chemin juste pour voir Hank. Il était là pour se réconforter, Alexie l'avait bien vu. Elle assistait à une scène qu'elle n'avait encore jamais vu jusque là, Hank et Julian se serrait les coudes pour une raison qui restait encore mystérieuse aux yeux de la journaliste. Silencieuse, son cerveau travaillait à mille à l'heure quand soudain, tout devint plus clair que l'eau.

Hank et Julian était proie à une femme qui les battait alors qu'elle annonçait le contraire à la presse, c'est vrai, c'était plus simple de dire qu'un homme frappait une femme, surtout quelqu'un de colérique comme son ami, mais elle ne voulait pas laisser passé cela, c'est pour cela qu'une fois Julian au téléphone, Elle avait indiqué à Hank qu'elle témoignerait demain à la barre. Comme elle l'avait imaginé, il avait été agressif, faisant donc comprendre à la jeune femme qu'elle avait touché dans le mille et celui-ci devait être bien trop fier pour avouer ce/c'était passé dans le foyer North pendant 7 ans.  Au delà de son ton agressif, Hank avait raison, Alexie n'avait rien vu malheureusement et son témoignage était donc à remettre en question. Elle poussa un soupire alors que Julian avait terminé de téléphoné à sa mère.

Il souhaitait faire ses devoirs dans sa chambre, Hank n'avait touché à rien, elle savait à quel point il comptait ce petit pour lui, il était comme son fils, elle le savait, au fond, Hnak était un ours en peluche, elle regrettait énormément que sa vie se passe aussi mal. Il l'emmena dehors, dans le jardin ,tout était beau, fleurit et le soleil tapait fort sur la peau, c'était tout le contraire de la vie d'Hank en ce moment. Il commença alors à parler, Alexie l'écoutant. Il ne voulait pas qu'elle témoigne, il voulait juste qu'elle l'accompagne, comme prévu au départ. Alexie poussa un soupire. "J'ai été avocate, je sais que mon témoignage n'aurait servit à rien, mais vous voir comme ça..." Elle pinça ses lèvres "Comment on peut faire ça...J'ai vu des histoires bien similaire à la tienne à Washington, les victimes sont toujours celles qu'on écoute Hank, même si pour le moment, les gens croient que tu est le coupable dans cette histoire."

Elle s’essaya dos à Hank,les jambes écarté pour que ses pieds touchent l'eau aussi, elle allait lui faire ce massage. posant ses mains doucement sur ses épaules, elle commença. "Je n'ai pas envie de me disputé avec toi, alors je vais t'écouté, je t'accompagnerais juste demain.." Son regard croisa quelques hématomes par ci par là. "Si je te fais mal, tu me le dis."  

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 187
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Dim 27 Aoû - 11:19



The Girl And The Kid...
ft. Hank North & Alexie T. Greatfield


Ma mère raccrocha et moi aussi. La boule que j’avais dans le ventre était, maintenant, différente qu’il y a quelques minutes. Je n’avais plus peur de ma mère. Elle m’avait rassurée… Et je savais qu’en rentrant, elle allait me prendre dans les bras plutôt qu’autre chose. Parce que, demain, elle avait besoin de moi.

Mais j’avais peur d’autre chose. De prendre Hank à tout jamais. Qu’est-ce qu’il allait penser quand j’allais raconter, devant le juge, qu’il frappait ma mère ? Je n’avais pas envie d’y penser.

C’est pour ça que, quand il croisa mon regard après que j’ai dit que ma mère ne m’en voulait pas, je tressaillis. Il disait que c’était cool. Et, moi, tout ce que je voulais, c’était être seul. J’avais envie d’aller faire mes devoirs dans mon ancienne chambre. Celle que j’avais quittée il n’y a pas si longtemps que ça. Quand ma mère a calqué la porte de cette villa à tout jamais.

Je regardai Alexie pour ne plus regarder Hank quand ce dernier parla et déclara que rien n’avait bougé dans ma chambre. Mais que je ferais mieux de venir faire mes devoirs au bord de la piscine. J’approuvai de la tête.

-D’accord.

Je quittai la pièce pour monter à l’étage. Et quand j’entrai dans ma chambre, c’était pour découvrir qu’en effet rien n’avait changé. Il y avait encore des posters sur les murs et quelques objets à moi dans la pièce qui prouvaient qu’on était parti d’ici dans la précipitation. Je m’avançai vers le bureau et y découvrit quelques notes à moi que j’avais oublié. C’était le plan d’un nouveau type de moteur. Il permettra d’aller plus vite tout en consommant moins. Et j’étais sûr que ce projet allait marcher. Je souris. Le retrouver me remonta un peu le moral. Je le pliai et le mis dans ma poche.

Je pris, ensuite, une feuille de papier et un bic. J’écrivis quelques mots de mon écriture soignée :

Pardonne-moi, s’il te plait… Je ne voulais pas faire ça.

Julian

C’était pour m’excuser en avance pour demain. Je ne voulais pas qu’Hank croie que je lui en voulais ou que je le croyais coupable de quelque chose malgré que mon bon sens me disait d’écouter ma mère et de lui donner raison.

Je laissai le mot sur le bureau et finit par quitter la pièce. J’étais venu ici pour rien. Juste pour me rassurer que tout était en place. Et j’étais heureux que ça le soit.

Je descendis en bas et repris mon sac de cours ainsi que mon journal de classe. Je l’ouvris à la page de la note et souris devant le message de Hank. Il ne fallait pas que ma mère voit ça mais j’étais content qu’il soit d’accord avec moi sur le prof d’Anglais.

Je me dirigeai vers la terrasse. J’y trouvais Alexie en train de faire un massage à Hank. Peut-être étaient-ils en couple… Je ne savais pas. Alexie me paraissait être plutôt une petite sœur pour Hank qu’une petite-amie mais les impressions sont parfois trompeuses.

J’avais repris un peu de couleur. J’étais plus apaisé.

-La chambre était comme avant. J’avais oublié des affaires et j’ai repris l’essentiel. Ne jette pas le reste, on ne sait jamais, ça peut toujours servir.

Je n’aimais pas qu’on jette les choses à la poubelle. Je trouvais que c’était du gâchis.

Il n’y avait rien à faire. Je ne pouvais pas regarder Hank droit dans les yeux en pensant à demain. Chaque fois que je le faisais, j’avais envie de vomir. Je m’installai au bord de la piscine et sortit mon cahier de math. Dedans, il y avait des équations à résoudre toutes plus faciles les unes que les autres. Les équations sur la feuille que j’avais pliée pour mettre dans ma poche tout à l’heure étaient bien plus complexes.

J’en fis quatre tellement vite que seulement deux minutes avaient passé. A ce rythme-là, j’allais vite rentrer chez moi. Et je ne savais pas si je voulais continuer à avoir peur de regarder Hank dans les yeux ou affronter ma mère et voir si ma théorie était juste… Et si, vraiment, elle allait me serrer dans les bras.

Hank n’allait rien me faire, c’était évident… Il n’avait jamais rien fait. Je n’avais, donc, rien à craindre ici.

-Je crois que ça va prendre du temps. Ces équations sont compliquées…

Je regardai mon cahier faisant mine de paraitre perplexe devant ces équations soi-disant compliquées. En fait, ma perplexité venait du fait qu’elles étaient vraiment, vraiment, vraiment trop simples.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 573
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Lun 28 Aoû - 17:05



The girl and the Kid...
ft. Alexie T. Greatfield & Julian Hughes


Une fois dans le jardin, face à Alexie que je tenais doucement par les bras, qui arborait ce regard que je n’aimais pas du tout, je lui avais demandé, aussi gentiment et calmement que possible de s’en tenir à ce qui était prévu. Je voulais qu’elle m’accompagne car sa présence me permettrait d’être conscient que je n’affrontais pas ça tout seul…

Mais je ne voulais pas qu’elle témoigne parce que même si son intention était bonne, dire qu’elle n’avait rien vu m’enfoncerait plus que ça ne m’aiderait. Je savais combien Kate était discrète parce que personne ne savait rien, si ce n’était Bailey à qui j’avais vidé mon sac et montré mes blessures bien concrètes un soir alors que j’étais non seulement désespéré mais complètement sous influence et de l’alcool et des médicaments… Mais Bailey n’était qu’une prostituée de l’Eastside… Et j’aurais été encore plus mal vu si j’avais demandé à la faire comparaître comme témoin… D’autant que… Si moi, je considérais depuis longtemps Bailey comme une amie et non plus une prostituée, il n’en irait pas de même du juge qui en conclurait très certainement que, non seulement, j’avais payé Bailey pour me défendre mais qu’en plus, j’avais trompé ma femme avec une pute il y avait 2 ans de ça… Ce qui, dans la procédure de divorce, ferait clairement de moi celui qui avait fauté.

Et c’était vrai, ça. Mais seulement ça.

Seulement, on la faisait pas à Alexie Teddy Greatfield. J’avais compris ça dès notre première rencontre, quand elle avait pris la défense d’Howard Stone. Mais en plus d’être une battante, elle était aussi d’une foutue clairvoyance que j’admirais, mais qui n’arrangeait pas mes affaires.

J’avais continué à marcher côte à côte avec elle jusqu’à la piscine, ça me permettait d’éviter ce regard beaucoup trop plein de compréhension.

« Vous voir comme ça »… « Comment on peut faire ça ? »… « Des histoires similaires à la tienne… » Même si elle se voulait de mon côté, ses mots me mettaient atrocement mal à l’aise. Si j’avais eu mon flacon de codéine à portée de main, je crois que j’en aurais bouffé comme s’il s’était agi de M&M’s.

Alors si je n’avais pas envie d’avouer, d’abonder dans son sens, je savais que ça ne servait quand même à rien de nier… Je choisis donc une forme de compromis entre les deux, ne pas nier, mais ne pas confirmer non plus.

-Mais je suis coupable, Teddy. Pour Kate, je suis coupable. Elle en est convaincue. Je suis l’initiateur de tout ça. Parce que je me suis dressé contre elle, parce que je l’ai contredit et contrariée.

Parce que j’ai retenu trop de fois sa main qui risquait de s’abattre sur Julian.

Ça ressemblait quand même beaucoup trop à un aveu… Beaucoup trop. Je soupirai en m’installant au bord de la piscine, les pieds dans l’eau. Alexie affirma, tout en s’installant contre mon dos, les pieds dans l’eau elle aussi, qu’elle ne voulait pas se disputer avec moi et que donc, elle se contenterait de m’accompagner demain…

-Mouais… Merci…

Je sentis ses mains commencer à voyager dans mon dos et dans ma nuque et fermai les yeux… Elle me dit de lui dire si elle me faisait mal… Je soupirai, à moitié en rigolant : quand je disais qu’on la faisait pas à Alexie Greatfield… Elle avait un putain de flair pour détecter les emmerdes… Pas étonnant qu’elle se retrouvait le plus souvent en plein dedans et qu’elle était attirée par des gars à problèmes, même si c’était malgré eux.

-Ouais… Je te dirai… Mais là, ça va…

Je repensai à la conversation qu’on venait d’avoir…

-Don Hughes, lui, il avait chopé le truc, l’enfoiré…

Il avait peur de Kate. Mais je savais par mon ex-épouse elle-même qu’elle n’avait jamais levé la main sur le patron de MTI. Pourquoi ? Parce qu’il lui en donnait pas l’occasion. Elle m’avait dit : « Don, lui, n’aurait jamais osé faire le tiers du quart de ce que tu fais, Hank ! Jamais je n’ai eu à le punir. »… Je l’entendais encore partir dans un grand éclat de rire avant d’ajouter : « Don n’était qu’une loque, un docile petit esclave, j’étais sa Déesse et il me rendait malade ! »…

Je frissonnai de dégoût sous les mains d’Alexie rien qu’à y repenser. Mais pas tant de dégoût vis-à-vis de Kate que pour moi-même… J’aurais dû répliquer ! J’aurais dû lui mettre une bonne raclée au moins une fois et soit ça l’aurait calmée pour de bon, soit j’aurais eu les mêmes emmerdes qu’aujourd’hui, mais pas pour rien !

Julian réapparut alors que je prenais une gorgée de café tout en profitant du massage d’Alexie, il n’y avait tellement pas d’ambiguïté entre elle et moi (on avait passé ce stade en même temps qu’elle était sortie de l’adolescence) que ça ne m’avait même pas effleuré l’esprit que le petit pourrait se faire des idées. Je lui souris quand il fit remarquer, joyeusement, que sa chambre avait pas bougé d’un poil.

-Je vois pas pourquoi je jetterais le reste. C’est tes affaires, j’ai pas à y toucher.

Et je savais que Julian gardait un tas de foutus trucs inutiles pour des raisons qui m’échappaient complètement, mais bon… Il était un peu spécial sur certains trucs. C’était ce que j’aimais bien chez lui, il était pas comme les autres.

Il me le prouva une fois de plus, alors que je soupirai d’aise quand Alexie trouva un point, le foutu point, qui était ultra tendu et qui détendit plusieurs autres foutus trucs quand elle le massa, en s’installant au bord de la piscine et en commençant sérieusement à faire ses devoirs. Putain, moi, à 15 ans, j’avais autre chose à foutre que mes devoirs…

Je plongeai une main dans l’eau et fis couler des gouttelettes sur une des jambes d’Alexie. Julian lui, affirma que ses équations étaient compliquées. Je relevai mon regard vers lui, surpris, mais lui avait les yeux rivés sur son cahier. Si, à son âge, j’avais eu ne serait-ce que la moitié de ses notes (je gagnerais probablement moins aujourd’hui)… Mais comme je le disais, j’avais autre chose à foutre, à 15 ans…

-C’est nouveau ça… Mais ça tombe bien, morpion, parce qu’il y a pas le feu, je te signale…

Je ma laissai glisser doucement dans l’eau, échappant aux douces caresses d’Alexie, me laissant couler…

Pour mieux revenir en me projetant à partir du fond et attraper la jeune femme en rigolant, à deux bras autour d’elle, pour l’emporter ensuite dans l’eau avec moi. Fallait que je montre à Julian que tout allait bien… Que je n’avais pas peur… Pour demain.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 197
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Mar 29 Aoû - 10:39



The girl and the Kid...
ft.Hank North & Julian Hughes



Hank tentait de défendre son ex et Alexie ne comprenait pas ce comportement, seul à seuls, ils pouvaient parler librement. Elle ne comprenait pas cette façon de nier les choses, Hank était la victime de toute cette histoire point final. Elle secoua la tête, grimaçant quand il l’appela Teddy.. "De un, je déteste qu'on m'appelle Teddy et tu le sais, et de deux, en rien tu es responsable, dans un couple, il faut avoir des conversations des "fights" sur un point de vue mais sans jamais en venir au main, cette femme est à envoyer dans un hôpital pour un bilan psychologique!"   Elle poussa un soupire. "Tout va te retourné dans la figure alors que tu es une simple victime!" et Alexie n'aimait pas ça du tout.

Alors qu'elle pensait que la conversation était close, une fois assis près de la piscine, les mains de la journaliste sur les épaules de l'acteur, Hank avait à nouveau parler, annonçant que  l'ex de Kate avait tout comprit. Hughues avait comme réputation de ne pas être si fort que cela puisse paraître, elle avait vu son image se ternir avec cette histoire. . "Vous n'avez pas le même comportement, toi, tu es celui qui fonce, le colérique, celui à qui on interdit les visites à l'hopital" avait-elle dit amusée, à la fin de la phrase. "Jamais tu aurais laissé coulé tout ce qui s'est passé, ça t'aurais rendu malade." Elle regarda sa nuque à défaut de ne pas pourvoir regarder ses yeux. "T'es pas méchant Hank, t'es un gros nounours sous ta carapace et d'un côté, c'est aussi pour çà qu'elle en a profiter, elle avait tout compris...Tu as cette réputation de cogneur alors qu'en réalité, tu l'es beaucoup moins qu'il n'y paraît, elle se sert des médias, de tout ce qui t'entoure pour te pourrir la vie. " Elle laissa un silence s'installer un instant. "Je te préviens Hank, si elle arrive à te foutre en taule, elle aura affaire à moi" avait-elle dit avec énervement. "J'ai été avocate, je sais où gratter quand on n'a pas de preuves."

Alexie et Hank avaient toujours été proche et, certes, au départ, il y avait eu de l’ambiguïté, du flirt, mais quand Alexie était partie à Washington, la relation qu'ils avaient à présent s'était installé. Même si actuellement, elle était complètement perdu au niveau des sentiments, elle était bien sûre de ce qu'elle ressentait pour Hank et Howard, c'était bien les deux seules personnes dont c'était le cas. Jamais elle ne pourrait imaginer autre chose entre eux, c'était pour ça que cela marchait bien, il n'y avait aucun sous entendu. Même tout à l'heure, alors qu'il y avait eu ce quiproquo avec sa serviette, elle savait que ça n'aurait jamais été jusqu'à la chambre.  

Quand Julian arriva dehors armé de ses affaires pour faire ses devoirs, Alexie l'avait regarder. Il avait l'air de s'être un peu calmé et était prêt à se lancé dans des devoirs de Maths tandis que la journaliste continuait le massage d'Hank, elle trouva rapidement un point sensible et s'attarda dessus pour détendre le nerf, arrachant ua passage quelque gémissement à son ami, bien sûre qu'elle avait rougit, ce n'était pas souvent elle entendait Hank faire ce genre de cri. Julian s'arrêta, annonçant que ses équations étaient compliquées, elle le regardant en souriant un peu. "Je peux t'aider si tu..." elle n’eut pas le temps de continuer sa phrase qu'elle se retrouvait dans l'eau. Hank avait été rapide pour s'éloigné d'elle et de la foutre à la flotte. Elle avait émit un petit cri de surprise avant de plongé. En  remontant, les cheveux sur le visage bloquant sa vue, elle se retourna vers Hank qui riait -du moins il essayait de se détendre-, elle replaça ses cheveux en souriant. "je me vengerais!" avait-elle dit amusée.

Elle s'avança vers Hank et en un rien de temps, elle s'était mise sous l'eau, venant lui prendre les jambes pour le faire tombé. Quand elle remonta à la surface, elle regarda Julian en souriant. "Quand tu auras terminé, vient nous rejoindre, ça te fera du bien de t'amuser."





@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 187
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Jeu 31 Aoû - 13:31



The Girl And The Kid...
ft. Hank North & Alexie T. Greatfield


Hank n’avait rien jeté. Et il ne comptait pas le faire. Je souris, rassuré par ça. Les objets, quels qu’ils soient, pouvaient toujours servir. On ne savait jamais.

Je m’installai au bord de la piscine pour faire mes devoirs de math. Les équations n’étaient pas difficiles mais je n’avais pas envie de rentrer chez moi trop vite. Je déclarai, tout haut, que ces calculs étaient difficile alors qu’ils étaient d’une facilité déconcertante. Je ne comprenais pas qu’on donne des devoirs aussi simples… Le prof de math était un incompétent. Lui aussi me trouvait trop effronté. Je n’étais pas effronté. J’exprimais mon avis. Et Jimmy Reed ferait de même !

Hank trouvait mes difficultés étranges. Mais il ne posa pas plus de questions. Il disait que j’avais tout le temps. J’approuvai de la tête sans lever mes yeux des calculs que j’avais déjà tous résolu dans ma tête. Alexie commença une phase avant de se faire balancer dans l’eau par Hank. Je savais qu’elle allait dire qu’elle voulait m’aider ce que j’aurais refusé parce que je n’aimais pas jouer à faire l’ignorant.

Hank et Alexie s’amusaient dans l’eau. Je levai mes yeux de mon cahier pour être témoin de leur complicité. J’avais de plus en plus l’impression qu’ils étaient ensemble. Je préférais quand Hank était avec ma mère. Mais ma mère l’avait mis dehors. Je lâchai un soupire en y pensant.

La journaliste, après avoir fait tomber Hank au fond de l’eau, me proposa de les rejoindre après mes devoirs. Je fis une moue de réflexion. J’avais très envie d’aller dans la piscine. Il faisait chaud et j’en avais besoin.

-Heu… Je ne sais pas si je peux…

Je me grattais les cheveux avec mon bic. Je regardai l’eau…

-Bon d’accord…

J’achevai mes équations en quatrième vitesse et fermai mon cahier.

-J’ai fini. Je vais me changer.

Il me restait quelques habits dans l’armoire de ma chambre. Et je trouverais bien de quoi aller dans l’eau. Je me levai et rentrai à l’intérieur pour monter dans ma chambre. J’ouvris l’armoire et trouvai un bermuda de bain. J’enlevai mes habits et l’enfilai. Ma mère ne saura jamais que j’ai été dans une piscine. Je savais comment couvrir mes traces. Une fois en tenue, je ne prêtai aucune attention à l’énorme hématome que j’avais sur le flanc. On avait des cours de piscine à l’école et j’avais un liste d’excuse longue comme les bras pour justifier les diverses blessures que j’avais sur le corps. Et je ne me rappelais même pas, vraiment, ce qui avait provoqué cet hématome. Parfois, j’oubliais… Mais, à la piscine de l’école, j’avais dit à mes amis que j’étais tombé dans le garage de mon père.

Je descendis pour revenir vers la piscine. Et, un sourire aux lèvres, je fonçai vers cette dernière pour plonger dedans. J’éclaboussai, au passage, autant Hank qu’Alexie. Je refis surface en souriant. Je les regardai l’un et l’autre.

-Vous êtes en couple ?


La question était posée sans préavis. J’avais retrouvé un peu ma confiance. Et donc mes manière à la Jimmy Reed.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 573
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Jeu 31 Aoû - 19:41



The girl and the Kid...
ft. Alexie T. Greatfield & Julian Hughes


Appeler Alexie par son deuxième prénom était un fait exprès. Je savais pertinemment qu’elle détestait ça et je voulais lui faire comprendre par-là que je détestais parler de ce qui se passait vraiment entre Kate, Julian et moi. Je n’en avais parlé qu’une seule fois, en réalité, à Bailey Raphaël, et j’étais mort défoncé.

Aujourd’hui, je n’étais pas défoncé, j’avais même ralenti sur les antidouleurs puisque Kate partie, j’avais tout de suite beaucoup moins mal partout. Je ne carburais qu’au tabac et au café et ne me bourrais d’analgésiques que pour essayer de dormir, le soir. Et ouais… peut-être de temps en temps un ou deux dans la journée quand je passais à côté du flacon, sans plus.

Mais loin d’arrêter Alexie, cette petite provocation ne l’encouragea qu’à en rajouter une couche. J’aurais dû m’en douter, ça avait toujours été comme ça avec Alexie : plus je la provoquais, plus elle répliquait. Et l’entendre dire que je n’étais qu’une « simple victime » sonnait comme une insulte… Quant à envoyer Kate en hôpital psychiatrique…

Je regardai Alexie dans les yeux… Enervé au point que le sang me battait aux tempes et les yeux humides malgré moi. Et pourtant, je savais que j’avais tout intérêt à redescendre de mes grands chevaux. Je parlai d’une voix basse de fureur, pas tant contre Alexie que contre le souvenir que ses mots avaient fait ressurgir :

-Tu te rappelles de la fois où j’ai fini, moi, à l’hosto parce que j’avais « cassé la porte » du sauna de l’intérieur ? Tu te rappelles ? Ben c’est le même jour que j’ai évoqué, un peu plus tôt dans la journée, l’idée à Kate de nous faire aider.

Elle voulait des aveux ? Elle voulait que je parle de ce qui m’était arrivé pendant 7 ans ? Et ben elle était servie maintenant. Elle voulait savoir, elle savait. Puis, je m’étais tu. Je ne voulais plus parler de ça.

Il fallut que j’attende d’être assis au bord de la piscine, les pieds dans l’eau, et Alexie tout contre moi pour me calmer un peu grâce à son massage… Et au fur et à mesure que je me détendais, j’avais réussi à parler à nouveau, évoquant comment Don Hughes, lui, avait géré les choses. Et je me demandais si lui était au courant que Kate levait la main sur Julian… Ou s’il regardait sans rien faire.

Je ricanai, cynique, quand Alexie évoqua le fait que j’avais été interdit de visite à Los Robles…

-Mouais… Ben je préfère ça que d’être la « simple victime » de l’histoire…

Je soupirai… Alexie avait raison, j’aurais jamais pu laisser couler ce qui se passait…

-Je pouvais pas… Je pouvais simplement pas ! Et, putain, j’espère que si Don a rien fait, lui, c’est juste parce qu’il est pas au courant… Pour Julian.

Je lui avais jamais demandé. Parce que je faisais un blocage, de un… Et parce que, s’il m’avait répondu qu’il savait que Kate levait la main sur Julian alors que je savais qu’il ne bougeait pas le petit doigt. Je l’aurais tué.

La voix d’Alexie était beaucoup moins provocante maintenant, plus douce, et me calmait autant que son massage… J’avais fermé les yeux et l’écoutais parler, l’écoutais me dire que je n’étais pas méchant… Que Kate se servait de ma réputation pour me pourrir la vie. Ouais… Je savais ça…

Je soupirai… Qu’est-ce que je pouvais y faire. C’était un peu tard maintenant, non ? Je l’avais bien laissée m’enfoncer… Le silence s’était installé alors que j’essayais de chasser tout ça de mon esprit pour me concentrer sur le moment présent et c’était pas la chose la plus évidente au monde pour moi. Non seulement, il y avait le passé qui me hantait, mais en plus, y avait le futur… Et ce connard de futur allait se jouer demain…

Ce fut Alexie, cette fois, qui le brisa, ce silence… Et pour me parler de la taule… Ok, ça se voulait une offre d’aide, encore, de la part de la jeune femme. Mais c’était quand même pas agréable de m’entendre dire que je risquais la taule, parce que justement, comme elle le signala, elle avait été avocate et elle savait donc très bien ce qui me pendait au nez…

Cela dit, je ne pensais pas que Kate irait jusque-là… Je fis une moue de réflexion…

-Je ne sais pas si elle ira jusque-là… Je pense pas que ce soit son but…

Je frottai mon visage… J’en étais pas sûr, de ce que j’avançais, mais je croisais les doigt pour avoir raison.

-Elle a gagné le pactole en divorçant de Hughes. Elle va essayer de gagner le pactole ici aussi… Nos avocats vont sûrement conclure un deal dès la fin de la première audience préliminaire. Demain quoi. C’est ce que j’ai demandé à mon avocat : qu’il propose une somme à l’issue de la première audience ce qui mettrait fin au procès… Le reste, c’est que de la torture… D’autant qu’elle sait que, quoi qu’il arrive, ma réputation sera faite.

Je pinçai mes lèvres avant d’ajouter…

-Et, très sincèrement, quelle que soit la somme qu’elle demandera, je lui payerai… Pour avoir la paix. Tout ce que j’espère, c’est que le ministère public ne reprendra pas les poursuites s’il estime les charges trop graves.

Parce que ça, aucun de nous ne pourrait l’éviter s’ils décidaient de le faire. Je serais poursuivi par le gouvernement lui-même pour les charges de violences conjugales et s’ils voulaient faire un exemple, parce que j’étais une personnalité et donc (soi-disant) un exemple, je serais très mal barré.

Je m’étais tu à nouveau à partir de là parce que Julian était arrivé. Fallait que je me change les idées et quoi de mieux que de jouer dans l’eau avec Alexie.

Je l’avais entraînée dans l’eau avec moi et avais éclaté de rire en la voyant revenir à la surface avec ses cheveux plaqués sur son visage. Elle promit de se venger et ça ne tarda pas. Je la sentis me prendre par les chevilles et me déséquilibrer… Quand je revins à la surface en secouant la tête pour, moi aussi, dégager mes cheveux de mon front, j’entendis Alexie proposer à Julian de nous rejoindre et le petit répondre qu’il savait pas s’il pouvait.

Je crachai de l’eau avant de dire.

-Et qui va te l’interdire, hein ?

Il partit se changer après avoir griffonné à toute vitesse dans son cahier. Bien… Je me tournai vers Alexie en deux brasses.

-Ben c’était vachement dur, ses calculs. C’est un foutu petit génie, je me disais bien aussi.

J’entamai une petite bataille d’eau avec Alexie en riant, ne faisant preuve d’aucune pitié et n’hésitant pas, quand j’arrivais à l’attraper, à la faire couler. Mais quand je vis Julian arriver en courant, je la prévins en me protégeant à deux mains.

-‘Tention !

Son plongeon fit l’effet d’une bombe, mais il en balança une encore plus grosse en revenant à la surface et en nous regardant alternativement avant de demander si Alexie et moi étions en couple.

-Hein ?

J’étais pas sûr d’avoir bien entendu. Je regardai Julian puis Alexie avant de dire comme un adolescent outré qu’on ait évoqué l’idée qu’il puisse sortir avec sa meilleure camarade de classe…

-Mais non !

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 197
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Dim 3 Sep - 10:56



The girl and the Kid...
ft.Hank North & Julian Hughes



Il savait que parler de ce genre de situation était compliquée et que le plus souvent, les victimes souhaitaient étouffés l'affaire. Ca l'a rendait folle ce genre de choses, pourtant, elle ne pouvait pas faire autrement que de répondre seulement présente en tant qu’accompagnatrice demain car c'était ce que son ami voulait. Elle savait qu'en le forçant, il allait s'énervé et cela ne rata pas. Elle connaissait Hank, elle connaissait sa tête quand il était énervé et elle voyait sa tempe battre  en même temps que son coeur. Il lui indiqua la fois où il était à l’hôpital, le jour où il lui avait proposer de les faire aider. Alexie soupira alors qu'ils se dirigeaient vers la piscine.

L'eau fraîche avait l'air d'avoir calmé un peu Hank qui ricanait, bien sûre, elle savait qu'il ne serait jamais vraiment détendu aujourd'hui, après tout, demain allait être un gros jour, un jour qui allait scellé toute cette histoire. Il espérait que Don n'est jamais su que Kate frappait Julian, Alexie eu un pincement au coeur, Julian n'était pas méchant, il ne méritait pas ce genre de mère. Tout comme Hank n'avait jamais mérité d'avoir une femme ainsi. ELle ne savait pas depuis quand son ami avait été victime de ses coups, et elle ne voulait pas savoir, mais elle avait peur de ce qui pourrait se passer le lendemain matin, elle ne voulait pas retrouver son ami en prison pour quelque chose qu'il n'avait pas commit, si c'était le cas, elle ferait marcher ses connaissances et revêtirait son habit d’avocate. "Sache que quoi que tu me dises, si jamais ça tourne mal, personne ne pourra m'empêcher de redevenir pour une affaire, maître Greatfield, quoi que tu dise. J'en ai rien à faire."

Julian était revenu vers la piscine avec ses devoirs et, après avoir été couler par Hank, elle lui avait proposer de venir se baigner avec eux, c'était une bonne occasion de le détendre un peu au vu du moment de stress qu'il avait eu et qu'il aurait en rentrant chez sa mère. Il avait été hésitant -elle retrouvait en lui un Hank plus jeune, hésitant à montrer ses hématomes- mais, finalement, il accepta et fit ses équations en quatrième vitesse. Interloquée, Elle regarda Hank en penchant un peu la tête sur le côté. Il déclara qu'il était très bon en maths et la journaliste comprit rapidement qu'il retardait le moment où il repartirait. Elle eut un sourire tendre.

Quand il revint, elle s'éloigna le plus vite possible de Julian qui allait sauter dans l'eau, il fit une grosse bombe mais celle qu'il lâcha, après qu'Alexie revint vers eux, fut encore plus grosse. "Hein?!" Elle regarda Hank et explosa de rire. "Pas du tout! On est meilleurs amis, voilà tout! "


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 187
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   Lun 4 Sep - 10:20



The Girl And The Kid...
ft. Hank North & Alexie T. Greatfield


Hank avait raison. Rien ni personne, ici, ne pourrait m’interdire de faire un saut dans la piscine. Je n’avais pas hésité longtemps. J’achevai vitre mes calculs et je partis me changer.  Je ne pris pas longtemps à me mettre en maillot de bain. Ce qui prit le plus de temps c’est de replier mes affaires sur le lit. Je n’étais pas un adolescent désordonné comme beaucoup d’autres. Ma mère n’aimait pas quand il y avait du désordre alors j’avais pris l’habitude de bien tout ranger.

Je revins vers la piscine et plongeai dans l’eau sans prévenir. J’adorais faire ça à l’école aussi ce qui m’avait valu plusieurs remarque par le prof de sport. Et en voyant Alexie et Hank si proche depuis que je suis arrivé, je demandai s’ils étaient en couple. Hank fut surpris de ma question. Il était même outré. Il déclara que non. Alexie, elle explosa de rire et confirma le « non » de Hank. Ils étaient justes meilleurs amis. Je penchai un peu la tête sur le côté. C’est ce que certaines personnes presque en couple disaient. Le fils de Lenny Knowles qui est au 11th Grade avait toujours dit qu’il n’était pas en couple avec Tania Jackson et que c’était sa meilleure amie et, pourtant, maintenant, ils étaient en couple depuis un mois. Alors…

-Ok… D’accord. Juste meilleurs amis…


Je fis quand même une moue sceptique. Je n’avais pas envie, pour une raison qui m’échappait, que Hank soit en couple. Mais il avait l’air heureux avec Alexie. Alors j’étais heureux pour lui. Je souris et coulai sous l’eau. Je ne savais pas combien de temps j’allais rester. Une heure, tout au plus. Je ne pouvais pas me permettre de rester éternellement. Ma mère saura que j’ai exagéré si je reste trop longtemps. Elle saura que je lui ai menti. Et je ne voulais pas avoir fait tout ce détour pour avoir une punition encore pire qu’à l’initial.

Alors je profiter de cette heure avec Alexie et Hank. On jouait comme des gamins à s’éclabousser et rigoler. Je m’amusais avec ces deux-là autant qu’avec mes propres amis. Je m’étais toujours bien amusé avec Hank.

C’est pour ça que c’est le cœur très lourd que je suis parti en milieu d’après-midi. Parce que demain, c’était le jour fatidique. Celui où le lien entre Hank et moi sera totalement brisé.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Girl And The Kid... [PV Alexie & Julian][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» [MISSION] Escort Girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: San Fernando Valley :: Villa de Hank North-