AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hank North


Messages : 282
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]   Sam 19 Aoû - 20:16



Shield
ft. Julian Hughes


Je tendis les bras en avant, m’accroupissant sur le pas de la villa, pour réceptionner ce tout petit gars qu’était Julian. 7 ans, qu’il avait, le fils de Kate et j’en étais devenu raide dingue dès la première semaine qu’il avait passé dans à la villa où sa mère était venue s’installer avec moi il y avait de ça quelques mois déjà. Fallait dire que si j’étais resté marié 5 ans avec Helen (avant que Kate ne me mette clairement le grappin dessus, ne comprenant qu’après coup de ce qui m’arrivait), on avait jamais eu d’enfant ensemble. Pourquoi ? Heu… Bonne question. On y avait jamais pensé.

Julian avait donc 7 ans, mais il était petit pour son âge, ce qui faisait qu’on aurait dit qu’il était plus jeune. Pourtant, sa mère, mannequin, était pas un tout petit bout de femme, du haut de son mètre septante trois, et si elle mettait des talons de plus de cinq centimètres, j’avais l’air plus petit qu’elle… Quant à son père, bah c’était pas un nain non plus… Mais Julian, lui, il était tout petit.

Julian sauta dans mes bras et ce fut donc sans peine que je me redressai en le portant et en lui ébouriffant les cheveux.

-Heeeey ! Quoi de neuf, doc ?

Don, lui, remontait l’allée de la villa avec en main un sac énorme qui contenait tout ce que Kate exigeait que son fils ait à sa disposition, bien plus que ce qu’il ne fallait pour une semaine.

Soutenant aisément d’un seul bras Julian, je tendis la main vers Don Hughes pour la lui serrer.

-Salut Don ! Ca roule ?

-Salut Hank ! Oui, beaucoup de travail mais ça nous a pas empêché d’aller faire un tour au zoo cette semaine, hein, Julian ?

Je me tournai alors vers Julian :

-Oh yeah ! C’est cool ça ! T’as vu des lions ?

Puis, désignant à son père le sac en riant.

-‘Tain t’as amené son lit avec ou quoi ? Donne… On va mettre ça dans le hall…

Don sembla heureux de se débarrasser du sac dans lequel on aurait pu mettre 5 fois son môme et je le balançai à l’intérieur. Puis, je désignai l’intérieur de la villa au père de Julian tout en remontant un peu le môme sur mon bras parce qu’il commençait à glisser. Il avait vraiment le style avec son petit pantalon pattes d’eph et sa chemise bariolée de toutes les couleurs. On était presque habillés pareil.

-Y a du café, si tu veux. Si y a personne pour m’aider à le boire, je vais tout siffler et être intenable.

Don rigola mais ce qu’il dit l’était sur le ton de l’humour.

-T’as pas besoin de ça, je crois. Kate est là ?

Je hochai la tête.

-Yep… Tu veux entrer lui parler ?

On savait jamais qu’il y avait des trucs à savoir concernant le petit…

Don secoua la tête.

-Oh non non, c’est bon… Y a rien de spécial. T’en prends soin, hein, North ?

Il était déjà limite en train de remonter l’allée… en train de fuir ? Moi, je fuirais pas quand on me propose du café…

-Heu… Ouais… Comme d’hab ! Tu fais signe à ton père, Julian ?

Quand la voiture du géniteur de mon nouveau pote disparut dans la rue principale, toute mon attention fut sur Julian.

-Tu sais quoi ? Maman prépare des cookies ! On va voir où ça en est ?

Je le posai à terre, le laissant libre d’aller voir sa mère.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd


Dernière édition par Hank North le Lun 4 Sep - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 129
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]   Dim 20 Aoû - 13:07



Shield
ft. Hank North


On était arrivé chez maman. C’était sa nouvelle maison. Une petite villa. J’aimais beaucoup cette maison. J’avais une jolie chambre que maman avait décorée tout pareil que dans celle chez papa.

Mais le plus cool dans cette villa, c’est Hank. C’était mon nouveau deuxième papa. Il était cool, maman avait bien choisi. Il était moins vieux que mon papa. Ce n’était pas difficile parce que mon papa était assez vieux. Plus vieux que Stanley de MTI qui parlait toujours beaucoup trop quand je jouais dans le bureau de mon père et qu’il y était aussi. Je n’aimais pas beaucoup Stanley.

On arriva dans l’allée qui menait à la villa de mon beau-père. Il était là, je le voyais. Je fis un grand sourire et me mis à courir vers lui pour sauter dans ses bras. Il m’ébouriffa les cheveux comme il avait l’habitude de le faire quand je venais ici. Je souriais toujours. J’étais content d’être ici.

-Rien… J’ai faim.

J’avais faim depuis qu’on était parti de Malibu. En plus, je sentais une bonne odeur de cookies alors ça n’aidait pas. Mais papa avait encore des choses à faire comme apporter mon grand sac que je n’arrivais pas à porter tout seul. Il était trop gros.

Papa arriva à la hauteur d’Hank et ils commencèrent à parler du zoo. Je n’aimais pas les zoos… Je préférais rester dans le garage à Malibu plutôt que d’aller voir des lions qui ne font rien. Je regardais mes mains pendant que papa parlait du zoo. Lui, il avait adoré. Il s’était émerveillé devant les pingouins. Quand il me demanda confirmation pour le zoo, j’approuvai de la tête en regardant toujours vers mes mains que j’entremêlais entre elles.

Hank me demanda si j’avais vu des lions. Il semblait enthousiaste lui aussi. Je relevai la tête vers lui.

-Oui… C’est un zoo. Il y a des lions. Et des pingouins aussi.

Mon père avait un grand sourire. Il était content. Il croyait que le zoo, ça avait été la meilleure chose qu’il avait fait pour moi cette semaine alors que c’était quand il m’avait offert une nouvelle boîte à outil.

Hank se détourna de moi pour constater que mon sac était gros. J’approuvai de la tête même si c’était à mon papa qu’il parlait. Il y avait beaucoup d’habits, des objets, ma nouvelle boîte à outil, mon nounours et plein d’autres choses. Maman voulait toujours que j’aie tout ce qu’il me faut. Elle faisait très attention à tout.

Hank proposa du café à mon papa. Mais papa ne voulait pas rester car il n’avait rien à dire à maman. Je le regardais fixement alors qu’il partait. Papa avait toujours peur de maman. Toujours…

Hank me disait de lui faire signe. Et je le fis très brièvement. Papa y répondit avant de fuir dans sa voiture qui démarra quelques secondes après. Papa avait plus peur de maman que de Stanley. Moi aussi, parfois, maman me faisait peur… Mais je l’aimais parce qu’elle voulait toujours le meilleur pour moi.

Mon deuxième papa me déposa à terre en disant que maman faisait des cookies. Mon grand sourire réapparu sur mon visage.

-Oh des cookies ! Cool !!!

Je couru jusqu’à la cuisine où se trouvait maman. Elle était en train de mettre les cookies tous chauds dans un plat. Quand elle me vit, elle ouvrit les bras pour me prendre et poser un bisou sur ma joue.

-Julian. Comment vas-tu ? Tu as été sage chez papa ?

Elle souriait. J’aimais beaucoup quand elle souriait. J’étais le plus heureux des petits garçons quand elle souriait.

-Oui très sage.

Papa ne me criait jamais dessus. Il disait toujours que j’étais très sage. Il s’inquiétait, parfois, que je sois si sage.

-Tu as fait quoi pendant ta semaine ?


Elle voulait toujours tout savoir quand je rentrais. Je la regardais. C’était l’heure du rapport.

-Le premier jour, je suis resté chez MTI toute la journée. C’était bien. Mardi on est allé au zoo, on a vu des lions et des pingouins. Mercredi je suis resté à la maison parce que je n’avais pas envie d’aller au bureau de papa…

Maman me coupa. Je retins mon souffle.

-Il y avait quelqu’un pour te surveiller ?

Je relâchai mon souffle.

-Oui, la baby-sitter. La même depuis que j’ai 2 ans. J’ai joué dans ma chambre et j’ai bricolé dans le garage. Jeudi, papa m’a acheté une nouvelle boîte à outil, j’ai encore passé la journée dans le garage mais papa était là. Vendredi, journée chez MTI. Samedi, on est allé voir The Burning Fire en concert. C’est un nouveau groupe de papa… On est dimanche, aujourd’hui.


Je repris ma respiration après avoir parlé beaucoup et très vite. Maman sourit.

-Tu as passé une belle semaine, mon chéri. Je suis contente. Tu peux manger des cookies maintenant.

Elle posa un bisou sur mon front et me déposa à terre. Je m’installai à table et pris un cookie.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 282
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]   Mar 22 Aoû - 13:42



Shield
ft. Julian Hughes


Julian était un petit gras très intelligent qui ne s’émerveillait pas facilement. Ce qui me rendait encore plus fier d’avoir pu nouer si vite et si facilement contact avec lui. Je savais pas vraiment comment j’avais fait, me suffisait d’être moi-même apparemment. Une fois dans mes bras, Julian m’avait dit qu’il n’y avait rien de neuf, qu’il avait juste faim. Pourtant, je savais que Don devait avoir fait un tas de trucs avec lui…

Et effectivement, ils avaient été au zoo mais je crois qu’au final, Don et moi on aurait mieux fait d’y aller tous les deux, on aurait été plus intéressé par les lions et les pingouins que le petit… Bon, ben, c’était à mettre dans un coin de ma tête : ça servait à rien d’emmener Julian au zoo.

De toute façon, je fonctionnais pas comme ça… En général, j’étais plutôt du style à lui demander ce qu’il avait envie de faire ou à lui faire des propositions qu’il acceptait ou non.

Mais bon, pour ce qui était de Don, c’était l’intention qui comptait… Je suppose.

Je pris le sac du petit que je balançai dans le hall avant de proposer une tasse de café à Don, qu’il refusa. C’était con parce qu’en plus du café, y avait des cookies.

Mais bon… Don avait plutôt l’air de pas avoir envie de traîner dans le coin. J’avais déjà remarqué que moins il voyait Kate, mieux il se portait, mais je supposais que c’était le cas de tous les couples divorcés.

Il partit et je déposai Julian à terre pour qu’il puisse aller voir sa mère et combler sa faim. Je le suivis, tranquille, les mains dans les poches après avoir refermé la porte d’entrée derrière moi. Pendant que Julian saluait sa mère, j’étais allé chercher une clope dans mon paquet sur le plan de travail. Puis, je m’étais retourné pour les regarder parler entre eux. Kate adorait ce gosse et j’adorais ce gosse aussi. J’aimais bien les voir tous les deux.

Le rituel était toujours le même quand Julian revenait à la maison : il devait faire son rapport et chaque fois, j’étais impressionné par la mémoire de ce petit. Et par son esprit de synthèse aussi. Il n’y eut qu’un seul accro, quand il ne précisa pas d’emblée que c’était sa babysitter, une jeune fille appelée Inez, qui l’avait gardé le jour où il était pas allé chez MTI.

Quand il eut terminé, Kate prononça la phrase qui marquait la fin du rapport et il s’installa à table pour piocher un cookie dans le plat… Je m’étais approché, ayant temporairement posé ma clope dans le cendrier, et m’étais plaqué contre le dos de Kate pour l’embrasser dans la nuque et dans le cou en souriant.

-Ben moi, je me rappelle même plus de ce que j’ai mangé ce matin…

Kate rigola en me mordillant la mâchoire alors que je tendais la main pour aller attraper un cookie à mon tour…

-Je te le rappellerais bien, mais pas devant le petit…

Ah ouais… Je ne voyais pas les choses comme ça, mais je me rappelais maintenant. Je ricanai puis croquai dans mon cookie, m’éloignant de Kate pour me servir un café avant de m’installer, le cul sur le plan de travail, les jambes pendant dans le vide.

-T’as une nouvelle boîte à outils alors ? Tu veux qu’on fasse l’entretien de ma bagnole, après les cookies ?

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 129
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]   Sam 26 Aoû - 10:13



Shield
ft. Hank North


Le rapport était fini. Maman était contente. J’étais heureux quand maman était contente. Et j’avais même le droit à un cookie. J’aimais bien les cookies de mamans, c’était les meilleurs. Même Inez n’en faisait pas des aussi bons. En fait, Inez était une très mauvaise cuisinière. Je n’aimais pas quand elle venait à la maison pour me garder. Je savais très bien me garder tout seul.

Mais maman ne voulait pas. Et je ne voulais pas contredire maman.

Je ne levai mes yeux de mon cookie que quand Hank s’approcha de maman pour l’embrasser sur la nuque. Je regardais la scène sans sourire mais pas comme quelqu’un qui ne comprenait pas ce qu’il se passait. Maman aimait Hank et Hank aimait Maman. Et ils aimaient le montrer.

Maman n’avait jamais fait ça avec Papa.

Hank disait ne plus savoir ce qu’il avait mangé ce matin. Hank oubliait vite les choses mais je l’aimais beaucoup. Je regardais ma Maman et mon beau-père. Maman disait qu’elle n’allait pas rappeler à Hank ce qu’il avait mangé devant moi. Je levai un sourcil. C’était stupide ce qu’elle disait.

Et je devins blême rien que d’avoir pensé ça…

Non, ce n’était pas stupide. Maman devait avoir une raison de dire ça.

Maman n’avait pas entendu ma pensé ce qui me rassura. Et Hank mangea un cookie avant de me demander si je voulais aller faire l’entretient de sa voiture. Je souris.

-Oui, je veux bien. Je veux améliorer ton moteur pour qu’il soit plus puissant. J’aime bien jouer avec les moteurs.

Papa m’avait laissé des voitures pour que je fasse ce que je voulais avec. J’en avais deux pour moi à la maison. C’était des anciennes voitures mais je les aimais bien. Elles fonctionnaient comme des nouvelles.

Maman me servi un verre de lait que je commençai à boire avant de regarder mon deuxième papa.

-Mais je veux aussi faire un film avec toi comme acteur. Je veux filmer et tout. Comme ça je pourrais devenir réalisateur un jour.

Depuis que j’avais Hank comme deuxième papa, je voulais être réalisateur. Je ne l’avais pas dit à Papa.

Je bus mon lait d’un coup.

-Ne bois pas trop vite Julian !

Maman m’avait regardé droit dans les yeux en disant ça avec une voix ferme. Je failli m’étranglé avec mon lait. Et je toussai un bon coup.

-Tu vois, il ne faut pas boire trop vite, mon chéri.

Je regardais Maman avec un air désolé.

-Pardon, Maman...

Je ne voulais pas qu'elle se fâche.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 282
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]   Dim 27 Aoû - 20:29



Shield
ft. Julian Hughes


Les cookies étaient sacrément bons… Si on oubliait le fait que j’étais complètement dingue de Kate pour des raisons qui m’échappaient encore aujourd’hui (parce que j’avais quand même divorcé d’Helen pour me mettre avec elle… Enfin… Après être passé plusieurs fois à l’acte avant avec Kate…), il y avait deux avantages à être avec Kate Julian : c’était un cordon bleu incroyable… et une amante jamais rassasiée, ce dernier point étant probablement ce qu’on avait de plus en commun.

Mais là, fallait qu’on soit sages au moins jusqu’à ce que Julian soit couché. Mais ça m’empêchait pas de jouer ou de faire des insinuations… Et Kate me le rendait bien.

Assis sur le plan de travail comme un adolescent attardé, alternant bouchée de cookies et bouffées de nicotine, j’avais demandé au petit si ça le botterait de tester sa nouvelle boîte à outils en faisant l’entretien de la bagnole genre changer les filtres, faire la vidange, des conneries du genre. Mais lui, il voyait plus loin. Julian voyait toujours plus loin…

-Ah ouais, carrément…

Mais j’étais pas très chaud pour démonter toute la bagnole quand même…

Mais heureusement, Julian ne se limitait pas à une carrière d’ingénieur automobile. Non, il voulait aussi tourner un film dans lequel je serais son acteur principal et devenir réalisateur. C’était ce qu’on appelait avoir de l’ambition. Je souriais, d’autant qu’avec son grand verre de lait qu’il buvait comme un homme d’affaire aurait bu un cocktail bien tassé, il en aurait été presque crédible… Avec une cinquantaine de centimètres en plus…

-Ah ah… Et tu sais combien je prends pour faire un film ? Tu crois que t’as assez dans ta tirelire ?

Julian décida alors de siffler son lait cul sec. Mais Kate l’avait fait sursauter en lui ordonnant de ne pas boire si vite. Et il s’étrangla effectivement, mais parce qu’il avait eu peur, fatalement. Je regardai Kate, hésitant entre la perplexité et l’amusement…

-Bah… Tu lui as fait peur…

Je descendis de mon perchoir et écrasai ma cigarette avant de m’approcher de la table. Comme je regardais Julian, je ne vis pas sa mère me fusiller du regard.

-Ca va, petit gars ?

Il ne me répondit pas, préférant demander pardon à sa mère.

Ok… Il savait encore parler donc il allait pas étouffer. Mon sourire réapparut. Hey ! J’étais prêt à jouer moi ! Et pendant une semaine !

-Alors ? On s’occupe de la voiture ou on fait un film ?

J’avais tout le matériel de base qu’il fallait… Pour certains castings, Kate voulait bien jouer les cameramen pour que j’aie des séquences à envoyer en VHS…

Je regardai Julian dans les yeux, essayant de le faire rire parce qu’il était juste blême là.

-Faut que tu choisisses parce que le vieux Hank, il est pas comme toi, il sait faire qu’une chose à la fois.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 129
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]   Mar 29 Aoû - 16:41



Shield
ft. Hank North


Oui, carrément. J’approuvai de la tête en mangeant le cookie de Maman. J’avais envie de modifier le moteur d’Hank pour que sa voiture aille plus vite. Ça ne servait à rien de travailler sur sa voiture si on ne faisait pas de modification.

Mais j’avais, aussi, envie de faire un film avec Hank dedans. J’avais déjà un petit scénario dans ma tête. Et je voulais vraiment le faire avec Hank comme rôle principal. C’était un très bon acteur. J’avais vu tous ses films parce que Maman adorait les regarder. Hank disait que j’allais devoir payer cher pour l’avoir dans son film. J’approuvai de la tête les bords de ma bouche étant couverte de lait.

-Oui, j’ai assez pour toi. Je peux te payer 2000 dollars et s’il rapporte beaucoup tu auras de bonus. Ce n’est qu’un court métrage alors le prix est moins élevé parce qu’il y a moins de travail pour toi.

Deux mille dollars c’était assez bien payé pour un court métrage. Mais Hank était un grand acteur alors il fallait bien le payer. Et, de toute façon, quand on veut faire un bon et grand film, il ne fallait pas compter ses petits sous.

Je bus tout mon verre de lait après ça. Mais Maman me rappela à l’ordre. Et je sursautais avalant de travers le liquide. Hank déclara que Maman m’avait fait peur. Maman fusillai Hank du regard. Mon cœur se serra. Hank n’avait rien vu. J’avais mal au ventre. Mon beau-père s’approcha alors que je regardais toujours Maman. Il me demanda si ça allait. Je ne répondis pas à Hank. Je m’excusais à Maman en la regardant avec des petits yeux désolé.

Elle fit un bref signe de la tête. Le moment était passé. J’étais excusé. Je soupirai, un peu trop fort, de soulagement alors qu’Hank attira, à nouveau, mon attention sur lui pour demander ce qu’on allait faire. Je devais choisir entre la voiture et le film parce qu’il ne savait faire qu’une chose à la fois. Hank était vieux c’était pour ça. Pas aussi vieux que Papa mais vieux quand même.

-Heu…

Je me remettais de mes émotions. Mais mon cerveau se remis plutôt vite en marche.

-Le film… J’ai un scénario dans la tête. C’est l’histoire d’un homme qui veut devenir pilote automobile. Il y aura des scènes d’action avec ta voiture. Il nous faudra au moins 5 caméras. Mais aujourd’hui, on va commencer par les scènes en dehors de la voiture. Et pour ça il faut qu’une caméra.

Je souris. Je savais où se trouvait le matériel pour les caméras. Alors quand j’eus l’autorisation d’Hank, je me levai de ma chaise.

-Je vais chercher le matériel.

Sauf que j’étais allé trop vite. Et que mon verre se brisa sur le sol parce que je l’avais percuté avec mon bras. Mon cœur se serra très fort. Mes pieds étaient justes devant les morceaux de verre que je regardais avec des yeux écarquillés. Je ne cassais jamais rien d’habitude. Je ne voulais pas faire de mal à ce verre. Les larmes montaient à mes yeux alors que j’avais peur… Vraiment très peur de regarder Maman.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 282
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]   Mer 30 Aoû - 20:51



Shield
ft. Julian Hughes


Je pouffai de rire quand le petit m’annonça qu’il avait 2000 dollars pour me payer pour son film. Evidemment que je plaisantais, mais j’adorais juste le voir faire son petit homme d’affaire. Il était génial, ce gosse ! Parce que, hey !, fallait pas croire qu’il allait me payer le prix plein non plus ! Ce n’était qu’un court-métrage, après tout… Mais j’aurais un bonus, si ça rapportait. Perdait pas le nord, le Julian.

Je fis finalement mine de réfléchir… Non… Je réfléchissais vraiment en me disant que, peut-être, si j’acceptais la proposition, on ne démonterait pas intégralement ma bagnole. Parce que j’étais loin d’être déjà assez rodé à ma nouvelle place de beau-père que pour mettre des limites à Julian…

-Ok… Deal !

On avait été interrompu lorsque Kate avait effrayé Julian et que le petit s’était un peu étranglé avec son lait. « L’incident » passé, je m’étais rapproché de Julian, posant mes deux mains à plat sur la table, pour lui demander quelle était la suite du programme.

Il choisit le film ! Ma voiture était donc sauve ! Et je rigolai encore en écoutant le môme dire qu’il lui faudrait bien 5 caméras pour faire son court-métrage !

Mais aussi qu’il y aurait des scènes d’action avec ma voiture ! Mon visage s’illumina. Parce qu’on allait pas seulement faire semblant… Le petit voulait faire un court-métrage, on ferait un court-métrage ! Même si c’était avec les moyens du bord. Et s’il y avait un truc que j’adorais faire, c’était des scènes d’action en voiture !

-Ben fallait le dire tout de suite ! Je tourne gratuitement quand il y a des scènes d’action en voiture, Julian !

Ce n’était pas vrai, évidemment, mais j’allais pas faire payer le môme… Tout ce que je demandais quand il y avait ce genre de scène à tourner, c’était de pouvoir les faire moi-même, sans avoir recours à des cascadeurs. J’avais déjà évité quelques accidents et quelques crises cardiaques à des réalisateurs (dont Stopher), mais moi, je m’éclatais.

-Ça marche ! Vas-y !

Je ne savais pas qui de nous deux était le plus excité. Moi, probablement… Mais quand Julian descendit de sa chaise, il accrocha malencontreusement son verre vide qui se brisa au sol. Et le petit se retrouva comme paralysé, les yeux fixés sur le verre brisé.

-Oh merde… Pas gr…

« Pas grave ». C’était ce que je voulais dire : « Pas grave ». Mais avant que j’aie terminé, Kate avait fondu sur le garçon l’accrochant par le col de sa petite chemise colorée et le secouant tout en lui hurlant dessus.

-Bien joué, Julian ! Bien joué ! Comment est-ce qu’on peut être aussi maladroit !

Je m’étais approché de ma petite amie.

-Kate… C’est rien…

Elle hurla de plus belle, je n’étais même pas sûr qu’elle m’avait entendu… Et elle continuait de secouer le petit.

-Tu es vraiment mauvais fils ! Un mauvais fils, Julian !

Je hurlai à mon tour, pas de colère, mais pour me faire entendre :

-KATE !

Elle m’entendit, mais ne se retourna vers moi que pour me fusiller de ses yeux de dragonne furieuse… Le petit, lui, se mit alors à pleurer alors que tant que sa mère avait eu les yeux rivés sur lui, il avait juste eu l’air tétanisé.  Et c’était encore pire à entendre pour moi que les cris de sa mère.

Puis, comme si les pleurs de l’enfant étaient la goutte qui faisait déborder le vase, elle riva à nouveau son regard sur lui et leva sa main. Je réagis directement, ne voyant que trop bien où elle voulait en venir, et attrapai son poignet au vol, avant que sa main ne puisse redescendre pour aller frapper Julian.

Je la tenais fermement et pour bouger à nouveau, elle n’eut d’autre choix que de se redresser et de me faire face. Elle siffla alors entre ses dents.

-Lâche-moi, Hank !

Je fronçai les sourcils et répondis fermement.

-Non. Tu te calmes d’abord.

Je ne reconnaissais plus du tout le regard de celle que j’aimais, mais je le soutenais… Je cherchais après elle, en réalité, je cherchais après Kate qui avait laissé place à une furie à cause d’un putain de verre.

Loin de se calmer, son premier réflexe fut de me gifler de sa main libre, mais pas une gifle de cinéma ! Elle frappa tellement fort que ma lèvre éclata sous l’impact et que  mon nez se mit à saigner. Et le pire, ce fut qu’elle était prête à remettre ça, mais j’eus le réflexe d’attraper cette main-là aussi.

-Hey ! Kate ! STOP !

Elle était folle. Elle m’avait pété une durite, je voyais que ça ! Elle avait manqué de mettre une tarte en pleine figure à son môme de 8 ans, et pas une petite, et maintenant, c’était moi qui prenait ?!

Elle cherchait à pousser vers l’avant pour me déséquilibrer, mais, même si elle avait une force de dingue, je restais plus fort qu’elle et je finis par l’adosser au mur de la cuisine, réduisant encore sa mobilité. Le sang coulait le long de mon menton et de mon nez…

-Arrête.

Elle se détendit complètement d’un seul coup, comme si quelque chose venait de la quitter… Son regard devint trouble puis s’emplit de larmes et elle parla d’une voix faible et tremblante.

-Hank… Tu me fais mal…

Il ne m’en fallut pas plus pour la lâcher et elle replia ses bras tout contre elle avant de se blottir contre moi et d’éclater en sanglots. Je passai mes bras atour d’elle, caressant ses cheveux d’une main à l’arrière de sa tête.

-Hey… Voilà… Je suis désolé, Kate… Je suis désolé…

Sa mère toujours dans mes bras, je nous fis pivoter pour pouvoir regarder Julian et lui demander :

-Ca va, petit gars ? C’est pas grave, pour le verre, ok ?

Mais je n’osais pas encore mettre fin à mon étreinte avec Kate qui pleurait dans mes bras.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 129
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]   Sam 2 Sep - 9:57



Shield
ft. Hank North


Hank accepta mon deal. Je souris, tout content que mon acteur principal ait accepté les termes du contrat. Mieux encore, après que je lui ai dit le scénario du film, il accepta de tourné gratuitement vu qu’il y avait des scènes d’action en voiture. Ce n’était pas malin de sa part parce que tourner gratuit c’était y perdre…

-Cool !

Je n’allais pas refuser son offre. Ça serait très bête de ma part.

Et je voulais commencer tout de suite. Je savais où était le matériel et j’étais descendu très vite de ma chaise pour aller le chercher. Mais… Le pire arriva.

Le verre tomba et se brisa. Je le regardai. Mon cœur battait très vite. Je savais ce qui allait arriver. Et je n’entendis que de loin Hank commencer à dire que c’était pas grave. Mais je savais que c’était grave.

Maman fondit sur moi et commença à me secouer. J’avais peur. Je n’aimais pas quand Maman était fâchée. Et je l’avais fâchée en cassant le pauvre verre. Elle disait que j’étais maladroit. Je voulais m’excuser mais les mots étaient tout coincer au fond de ma gorge. Je bouchai mes oreilles. Et mon cœur se serra tellement que je n’arrivais plus à retenir mes larmes. Hank arriva près de Maman pour lui dire que c’était pas grave. J’avais encore les yeux grands ouverts même s’ils étaient remplis de larmes. Non, j’avais cassé un verre. Maman n’aimait pas ça. Maman était fâchée. C’était grave.

J’avais les oreilles bouchée… Mais j’entendais toujours Maman dire que j’étais mauvais. Et Hank cria aussi me faisant sursauter. Mais il ne cria pas sur moi. Il cria sur Maman. Papa ne faisait jamais ça. Papa ne criait pas sur Maman. Et mon pleures envahir la pièce. Je n’arrivais plus à me retenir. J’avais peur. Et Maman leva sa main. Je savais ce qui allait arriver. Je fermai brutalement les yeux en baissant un peu la tête. Je le méritais. C’était comme ça. Je ne reverserai plus jamais. Je ne casserai plus rien.

Mais le coup n’arriva pas. Je rouvris les yeux. J’étais déstabilisé par l’absence de coup. Et je vis Hank qui tenait fermement la main de ma Maman. Elle me lâcha.

Je reculai en marche arrière. Elle se retourna contre Hank. Je n’avais jamais vu ça. Papa ne faisait pas ça. Papa sortait de la pièce. Il tenait tête à Maman. Pourquoi ?

Je reculai jusqu’à taper mon dos contre le frigo. Et je fermai les yeux quand Maman frappa Hank. J’avais entendu le son. Je n’avais pas vu le coup. Et quand je rouvris les yeux, je vis le sang. Mais Hank entrava les deux mains de Maman. Et il lui disait d’arrêter. Je me recroquevillai sur moi-même contre le frigo en regardant la scène avec de grands yeux.

Et Maman se calma d’un coup. Elle avait mal. Et je pleurais à nouveau. Mais sans bruit. Je n’aimais pas quand Maman avait mal.

-Stop…

Je crois que personne ne m’avait entendu. Je voulais qu’Hank arrêter. Mais je ne voulais pas qu’il lâche Maman. J’avais peur pour moi… Mais j’avais mal pour ma Maman.

Et Hank la lâcha. Et il la serra dans ses bras et s’excusa. J’étais toujours assis contre le frigo, mes genoux ramenés contre mon corps. Et Hank me regarda pour me demander si ça allait et me dire, encore une fois, que ce n’était pas grave. Maman pleurait toujours. J’approuvai de la tête.

-Oui…

Je frottai mes yeux mouillé.

-Maman, je suis désolé…

Tout était ma faute.

-Je vais nettoyer… Je vais ranger…

Je voulais toujours réparer ce qui avait provoqué la colère de Maman. Je ne voulais plus voir ce verre cassé par terre. Mais j’étais toujours tétanisé parce ce que j’avais vu et qui n’était pas habituel. Personne n’avait jamais affronté Maman. Personne n’avait jamais arrêté ses coups. Personne sauf Hank. Du coup, je n’arrivais pas à aller ranger et à boucler la boucle. Et, du coup, je pleurais à nouveau silencieusement.

-Je veux aller dans ma chambre…

Je voulais dormir. Quand je me réveillerai, Maman ira mieux.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 282
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]   Dim 3 Sep - 13:19



Shield
ft. Julian Hughes


J’étais en train de cauchemarder, c’était pas possible autrement ! Kate s’était transformée d’un coup en furie pour un verre brisé et avait manqué de frapper son môme. Cela faisait quelques mois que Kate s’était installée ici, mais je n’avais jamais assisté à une scène pareille. Il fallait dire que Julian était un garçon particulièrement calme et discret en plus d’être un petit génie. Je commençais à comprendre pourquoi, pourquoi Julian était un petit garçon qui ne criait jamais, qui courait rarement à l’intérieur et qui demandait toujours la permission avant de faire quoi que ce soit, même aller pisser.

Et maintenant, je me retrouvais à pisser le sang sur l’épaule de ma petite amie qui pleurait dans mes bras, et à regarder son môme qui pleurait aussi, silencieusement, recroquevillé contre le frigo.

Hank, dans quoi tu t’es encore fourré ?

J’avais pensé ça, mais avec la voix de Christopher. Probablement parce qu’il m’avait dit ça au moins des milliers de fois.

Et cette fois, j’aurais pas eu de bonne réplique à lui rétorquer…

Parce que je savais pas trop moi-même.

J’avais l’impression que Kate vidait toutes les larmes de son corps tant ma chemise fut vite trempée et je finis par l’embrasser sur le front, sur la tête, tout en caressant ses cheveux pour qu’elle se calme. Je voulais qu’elle se calme avant de la lâcher…

Quand ses sanglots s’éteignirent doucement, et que l’épaule de son haut fut maculée de sang pour de bon, je l’écartai un peu de moi pour croiser son regard. C’était à nouveau le regard que je lui connaissais, à ceci près qu’il était rougi par ses pleurs.  

Quant à Julian, il avait retrouvé la faculté de parler et ce fut pour s’excuser et dire à sa mère qu’il allait ranger, mais aussi, qu’il voulait aller dans sa chambre. Ce fut en ne quittant pas les yeux de Kate que je répliquai à l’enfant.

-Tu risquerais de te couper, Julian… Maman va nettoyer.

Je ne le savais pas, mais je venais de faire l’erreur de ma vie. En trois mots, j’avais scellé les 7 prochaines années.

J’embrassai Kate sur le front encore une fois puis m’écartai d’elle pour m’approcher de Julian. Je le pris dans mes bras et le soulevai.

-On va monter…

Une fois Julian dans mes bras… Tout petit qu’il était pour ses huit ans… J’ouvris la partie congélateur du frigo et y choppai un sac de glaçons… Pour les cocktails, théoriquement… Mais bientôt, j’en aurais beaucoup plus en stock et qui serviraient à tout sauf aux cocktails…

Je refermai le congel’ et, sans un mot ou un regard de plus pour Kate, emmenai Julian jusqu’à sa chambre où je le déposai sur son lit avant de m’asseoir à ses côtés et de poser le sachet de glaçons sur ma tronche pendant que, de mon autre main, je prenais un mouchoir dans ma poche et le plaquai sur mon nez qui continuais de saigner.

C’était pas que j’étais en pleine période de tournage et que j’avais pas intérêt à me ramener avec la tronche boursoufflée (le réalisateur avec qui je bossais m’avait bien prévenu qu’il faudrait ralentir le rythme sur les bagarres), mais c’était tout comme.

La chambre de Julian avait été décorée par Kate, pour la majorité des trucs, mais tous les posters de voitures au mur, c’était Robin et moi qui les avions mis.

Posant deux secondes les glaçons sur mes genoux, je passai une main dans les cheveux de Julian. J’aurais voulu lui demander si ça était déjà arrivé, si Kate l’avait déjà frappé… Mais j’avais peur de lui faire plus de mal que de bien.

-Tu peux dormir, si tu veux… Je vais rester là, hein… Je vais rester là…

Je lui souris avant de m’allonger à côté de lui, un pied posé à terre, le sac de glace sur ma tronche…

Pendant 7 ans, j’allais rester là…

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 129
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]   Lun 4 Sep - 19:51



Shield
ft. Hank North


Maman pleurait. Et je pleurais aussi. J’avais envie de nettoyer… Mais j’avais aussi envie d’aller dormir. J’avais mal au ventre et à la tête. Je voulais disparaitre pour revenir quand Maman ira mieux.

Hank disait que je ne pouvais pas nettoyer car j’allais me couper. Et il disait que Maman allait le faire. Je frissonnai à cette phrase. Maman n’aimait pas nettoyer mes dégâts. Elle ne l’avait jamais fait. Papa non plus. C’était toujours moi qui nettoyais. Je pleurais toujours silencieusement.

Hank se décala de Maman. Je n’osais pas la regarder pleurer. Il me prit dans ses bras. Je me laissai faire comme si j’étais une poupée de chiffon. Il disait qu’on allait monter. Mais je ne disais rien. Je posai ma tête sur son épaule en sanglotant toujours. Je fermai les yeux. Je voulais effacer cette histoire de verre. Mais je n’y arrivais pas. Hank fit un détour par le frigo. Et puis, on monta dans ma chambre.

Il me déposa sur mon lit. Et je rouvris mes yeux. Ils étaient encore tout rouges à cause des larmes. Hank posa les glaçons sur sa figure. Maman lui avait fait mal. Mais Maman avait eu mal aussi à cause de moi… Tout était à cause de moi. J’avais une grosse boule dans le ventre et dans la gorge. Je me couchai sur mon lit tout recroquevillé sur moi-même.

Je fermai les yeux que quand Hank passa sa main dans mes cheveux. J’avais chaud et ma figure était toute mouillée. Je n’aimais pas tout ça. Mon nouveau beau-père me déclara que je pouvais dormir. Je n’arrivais qu’à faire des hochements indéfinis de la tête. Tout ce que je savais, c’est qu’il restera là. Papa ne restait jamais avec moi quand Maman était en colère. Il partait et revenais plus tard quand tout était fini et que Maman s’était excusée.

Ici, Maman n’avait pas eu le temps de s’excusé pour apaisé la boule que j’avais dans le ventre. Et je n’aimais pas ça.

Pourtant la présence d’Hank me réconfortait. Il était gentil. Il m’avait évité d’avoir mal… Je me blotti tout contre Hank. Et je fermai les yeux.

Est-ce que ça allait toujours être comme ça ? Que Maman ne me frappe plus parce que Hank serait là ? Qu’Hank allait me réconforté après les colères de Maman ? Est-ce Maman allait me pardonner un jour ? Et tous les autres jours après ? J’allais l’apprendre au fur et à mesure des jours, des mois, des années.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shield (1975) [PV Julian][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» FINNICK A. J. TATE ► Julian Morris
» (M) Julian Morris - the enemy is the inner me (host)
» The Shield vs Wyatt Family

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Flashbacks-