AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Men Only [PV Tobby][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amon Sørensen


Messages : 767
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Dim 27 Aoû - 17:15



Men Only
ft. Tobby « Ironfist » Cooper


On pouvait dire que la journée avait pas été mauvaise. Avec le retour de Goldstein, j’avais maintenant deux paparazzi sur le dossier Ricci et s’ils étaient bons, il se pourrait bien que je décroche l’information du siècle au niveau people. Magnifique comme ambition, Amon, tu iras loin ! Enfin… J’étais quand même toujours allé beaucoup plus loin que je ne m’en étais cru capable au départ…

J’avais passé une bonne partie de l’après-midi, après le départ de T.J, à gigoter comme un con sur ma chaise et en regardant par intermittence mon sac de sport posé dans un coin du bureau. J’avais eu dans l’intention, une fois ma journée terminée, d’aller jusqu’à la salle de sport pour un entraînement en solo. Pas que je n’aimais pas mes entraînements avec Sélène, j’adorais ça et c’était toujours amusant d’autant plus que si j’avais envie de m’amuser ou de la faire plus cool, je n’avais qu’à faire un beau sourire, lui envoyer un regard qui en disait long ou caresser au lieu de frapper et elle se déstabilisait tellement que je gagnais à chaque fois. Mais évidemment, on faisait des entraînements très sérieux aussi, la plupart du temps même.

Mais là… J’avais abusé sur le café. Sérieusement abusé. Je n’arrivais plus à rester assis deux secondes à mon bureau sans devoir faire un tour de la pièce. Alors, j’avais fini par abandonner l’idée et j’avais quitté le travail plus tôt, emportant mon sac de sport.

Frapper dans un sac allait me défouler et, si ça ne suffisait pas, j’étais certain que Sélène trouverait un truc pour aider.

Je garai la Mustang dans un endroit bien en vue, où il y avait beaucoup de passants, en espérant la retrouver dans le même état après mon entraînement, pris mon sac et m’engouffrai dans la salle de sport.

Il ne me fallut que quelques minutes pour enfiler un short, des baskets et bander mes poings.

Quand j’arrivai dans la salle proprement dite, je souris. Sur le ring, Ironfist mettait sa raclée à un jeune gars du coin qui lui avait probablement demandé. Dans son domaine, Tobby Cooper était une star et l’idole des jeunes du quartier qui se vantaient de fréquenter la même salle de sport qu’un champion…

Sauf que moi…  J’avais 31 ans, seulement deux de moins que Cooper… Et je l’avais connu, ici même, alors qu’il était pas encore un athlète de renom (ce qui ne voulait pas dire qu’il ne m’étalait pas).  Alors que je m’approchais plus près, histoire de rigoler un peu, Diablo vint me saluer en posant ses deux imposantes pattes avant sur mon vente.

-Ohlà ! Diablo ! Comment ça va, vieux.

Une caresse sur la tête et l’animal fut content, allant s’amuser à tourner à nouveau autour du ring…

Je m’appuyai au bord au moment où le gamin se faisait tout simplement étaler.

-Et un de moins !

Je levai les yeux vers Cooper et lui tendit la main pour le saluer alors qu'il me surplombait du haut du ring.

-La relève est pas encore assurée à ce que je vois.

Je ne comptais plus moi-même le nombre de fois où je m’étais fait ramasser, en 10 ans, par Tobby… Mais j’étais et ne restait qu’un amateur…

@ Billy Lighter












AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tobby Cooper


Messages : 50
Date d'inscription : 19/08/2017
Age du personnage : 33
Localisation : Beverly Hills


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Lun 28 Aoû - 3:52



Men Only  
ft. Amon Sorensen




Ma routine à plutôt bien commencé quand, comme à mon habitude, je me suis éveillé 5 minutes avant que mon cadran ne le fasse pour moi.  C’est presque devenu un petit challenge personnel que de me réveiller et de fixer mon cadran pour m’exclamer quand il sonne «  t’es obsolète ! » Comme si ça allait changer quelque chose mais  ne cherchez pas à comprendre la satisfaction que j’en tire.

Un p’tit déjeuné bien équilibré, dans tous les sens du terme, je prends bien soin de peser mes portions, de quantifier mes calories, et je sors pour un petit 10km de courses. J’y vais lentement, je ne force pas, mais c’est une petite heure bien investi pour bien commencer la journée, en compagnie de Diablo  mon fidele compagnon.

Il est le seul être vivant capable de me suivre, à mon rythme, sans jamais se plaindre ou tomber de fatigue.  Il est aussi le seul que je tolère dans mon environnement de façon permanente.  Probablement parce qu’il ne parle pas, donc il ne m’embête pas.

Le jogging me permet de faire le point, dans ma tête. Je visualise mes adversaires, leurs techniques. Je les analyses, je les décortique et quand, enfin, j’arrive au gym, je me sens d’attaque pour enchaîner sur mes séquences d’entraînement habituel.

À cette heure, tout est encore très calme. Les jeunots qui se la jouent «  vedette en devenir » ne sont pas encore là avec leur diarrhée verbale aussi inutile que vide de sens. Tu ne peux pas atteindre le somment sans avoir  d’abord foulé le sol.

Les jeunes ne comprendront jamais.

Quand enfin je termine ma routine, j’aime bien monter sur le ring et prendre en sparring, quelques jeunes aspirants champions.  C’est l’exercice par excellence  pour les mettre au défi. Et je ne risque pas grand-chose tant ils sont prévisible et précoce.

Je suis entrain de montrer ce qu’est la boxe, la vraie, à un de ces gosses, sous les regards  semi amusés  et terrorisés de  ses copains quand la lourde porte du vestiaire claque lorsqu’elle se referme.  Je fais un pas de côté, une petite feinte puis je porte un solide crochet de droite, me permettant un pivot.

Amon Sorensen, journaliste et ami de longue date vient de faire son entré, accueillit par Diablo qui le reconnait.

Mon adversaire croit profiter de cette distraction mais c’est plutôt lui qui ne voit pas venir mon poing qui l’envoie valser dans les câbles.

- La relève est pas encore assurée à ce que je vois. , me lance Amon dont je viens frapper la main qu’il me tend pour le saluer

- La relève ? Quelle relève, mec ?  Ils n’ont aucune discipline, faut pas rêver !

J’écarte les câbles et je passe au travers puis je saute en bas du ring alors que Diablo s’agite autour d’Amon et moi.  Je me penche vers mon chien en lui frottant la tête avec mon gant.

- L’est content le Diablo, hein qu’il est content !

Puis, me relevant vers Amon, j’viens lui assener un coup ferme, bien que pas brutal en plein ventre.

- Alors, Sorensen, y’a un moment que t’es pas venu traîner ici ! J’paris qu’il y  une fille là-dessous… Ou par-dessus ?  Fais gaffe, tu perds tes réflexes !

Ça me fait marrer et j’aime bien  le piquer un peu. Parce que de tout ceux que je connais, Amon est bien l’un des seul qui m’a donner assez de fils à retorde sur un ring au point que je doute pouvoir avoir le dessus sur lui.

Bien dommage de n’avoir persisté dans cette voix, lui et moi aurions pavé le chemin devant nous et aurions créé une nouvelle aire de la boxe professionnel.  Mais Amon se vouait à autre chose et ce n’était pas plus mal.

Tant qu’il venait prendre les gants de temps en temps, question de me garder en forme et que moi, de mon côté, je lui montre qui de nous deux est doit ployer le genou devant l’autre.  C’est de bonne guerre, c’est un jeu.
 
Pour homme.

Seulement.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 767
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Mar 29 Aoû - 12:44



Men Only
ft. Tobby « Ironfist » Cooper


Tobby vint taper de son gant dans ma main pour me saluer alors que le gosse, au tapis, essayait péniblement de se relever sans qu’aucun de nous deux y fasse plus attention que ça. Il n’avait qu’à se démerder. Il avait voulu se battre, il avait perdu, maintenant, fallait assumer. C’était comme ça qu’on apprenait, comme ça que j’avais presque tout appris comme quand mon père m’avait balancé dans un tas de neige plus grand que moi et que j’avais dû me démerder tout seul pour en sortir, sans pleurer, sans demander après ma mère, tandis qu’il me regardait de son air sévère et supérieur. Marche ou crève.

Je rigolai quand Tobby souligna que les jeunes, comme celui qu’il venait d’étaler, n’avaient aucune discipline. Je m’étais écarté un peu pour lui laisser la place pour sauter à terre, se remettant à mon niveau.

-Tu prêches un convaincu…

Si lui voyais ce genre de gamin sur le ring, moi, j’avais eu ma dose avec T.J. Goldstein, bien gentil, mais indigne de confiance. Et pourtant, je lui avais donné une deuxième chance. Ma petite sœur me crucifierait si elle savait ça. Et avec mon père, ça ferait deux…

Y avait des fois, comme ça, où je me demandais comment ça aurait été si mon petit frère et ma mère avaient survécu… Je me serais peut-être senti moins seul… Ou ça aurait été pire.

Diablo était venu jouer un peu avec son maître qui avait pas manqué de le satisfaire et je les regardai faire, amusé. Il n’y avait aucune méfiance entre le boxeur professionnel et moi, même s’il faisait partie des personnalités célèbres de L.A. Et pour cause : c’était pas demain la veille qu’avec sa discipline rigoureuse, Cooper allait se retrouver dans un magazine people. Ou alors, il faudrait vraiment une photo bien prise et beaucoup d’imagination.

Tobby n’avait donc rien à craindre de moi, sauf peut-être sur le ring… Et encore…

Quand Cooper se redressa vers moi, il m’envoya un coup dans le ventre dans le même mouvement. Pas assez fort pour me faire mal, mais suffisant pour vider une partie de l’air contenu dans mes poumons et me faire reculer d’un pas parce que je ne m’y attendais pas. Tobby se marrait, me faisant remarquer qu’on m’avait pas vu dans le coin depuis un moment. Je venais encore, mais moins souvent, c’était vrai, et pas non plus forcément aux heures où Tobby venait s’entraîner.

Evidemment, lui supposa qu’il y avait une fille derrière tout ça… Enfin, plutôt en dessous ou au-dessus, j’avais souris, essayant de ne pas rougir.

-Ouais… Ça se pourrait… Et ça se pourrait même que ce soit ma partenaire d’entraînement… Tu vois de qui je parle ?

Evidemment qu’il voyait. J’avais demandé à Tobby de lui apprendre l’un ou l’autre truc, de temps en temps, à Sélène, quand elle venait à bout de ma faible jauge de pédagogie.

Je passai ma main bandée dans mes cheveux.

-Mais c’est pas la seule responsable. Ce mois-ci, j’ai eu un mort, deux agressions, une petite et une grave, une tentative de suicide, et raconté comme ça, on pourrait croire que je suis flic. Sans compter qu’il faut en plus que je torche les culs de jeunes paparazzi qui en font qu’à leur tête et que j’abuse sur le café.

Ouais, les peoples m’avaient pas vraiment laissé beaucoup de temps libre, sans compter que j’essayais quand même, en plus du reste, de dénicher un job quelque part pour Sélène… Même si ça aurait probablement été plus bénéfique pour elle qu’elle doive se démerder elle-même. J’aimais Sélène de tout mon cœur, mais c’était aussi resté une grande adolescente. Mais comme elle aimait me donner l’impression que sa situation ne m’intéressait pas plus que ça quand je la laissais faire, et me faisait, par extension, culpabiliser, ben j’avais pris le pli de l’aider un peu.

-J’ai besoin de me détendre… Alors si tu pouvais monter sur le ring et me laisser penser que tu es… je sais pas… un de mes petits jeunes, tiens ! Je t’en serais reconnaissant…

Sur le ring, justement, le petit que Tobby avait démonté était toujours pas relevé, mais il allait falloir qu’il nous débarrasse le plancher.

Spoiler:
 

@ Billy Lighter












AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tobby Cooper


Messages : 50
Date d'inscription : 19/08/2017
Age du personnage : 33
Localisation : Beverly Hills


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Mer 30 Aoû - 4:59



Men Only  
ft. Amon Sorensen




Amon est un des rares avec qui je ne ressens aucune méfiance. Il n’a jamais tenté d’intrusion dans ma vie privé pour pondre un article pour combler une page blanche  comme d’autres ont déjà tentés.  Comme si il était impossible d’être un visage connu et de cache aucun squelette indésirable dans son placard.

C’est une personne avec qui je peux être moi-même et ne pas chercher à cadrer dans un moule qui ne me correspond pas car lui-même, n’est pas  le genre qui se fond dans la masse.

Je suis donc vraiment content de le voir se pointer à la salle de sport l’accusant presque de nous avoir délaissés pour une fille. Et pas n’importe laquelle, qu’il me confirme. La belle Sélène, bien que je m’en suis douté.

Ces deux là dégageaient une tel chimie sur un ring que la tension sexuel devenait palpable et rendait mal à l’aise pour l’intrus que j’étais dans l’équation. J’avoue avoir modifié quelques peu mes habitudes pour leur laisser du temps ensemble.

Mais pas tout le temps.  

On ne rigole pas avec l’entraînement.

- Salut là de ma part et, rien ne l’empêche de venir elle aussi, les adversaires dignes de ce nom ce font rare ici !

Jamais je n’affronterais Sélène dans un ring, parce qu’elle me mettrait K.O. en un seul battement de cils ou un mouvement moindrement suave des hanches.  J’vis une vie de célibataire endurcie par choix, je ne suis pas fait en chocolat pour autant. En fait, ma réflexion visait surtout le jeune qui vient se sortir du ring en rampant.

Le planning des derniers jours d’Amon n’a rien de léger. Décidément, la vie de journaliste people est  relativement  intéressante.  Je siffle longuement quand il termine sa justification d’absence.

- T’es au bon endroit pour ça mais tu oublies ça ! Ton jeu de pieds est trop lent, même pour un p’tit jeune !

J’rigole bien alors que je remonte sur le ring pendant qu’Amon enfile ses gants.  Pour me battre, faudrait déjà qu’il songe à changer ses combinaisons de boxe, il devient, à force, facile de l’anticiper c’est son point faible mais jamais je ne vais le lui dire !

- Diablo ! Tu sonnes la cloche ?

Mon fidele compagnon devient tout excité juste à m’entendre prononcer son nom et  aboies deux fois, pour mon plus grand plaisir.

- T’as entendu ?  C’est commencé Sorensen ! Amène-toi qu’on voit ce que tu as perdu !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 767
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Ven 1 Sep - 14:10



Men Only
ft. Tobby « Ironfist » Cooper


J’avais parlé de Sélène sans hésitation à Tobby alors que j’y aurais réfléchi à deux fois avant de dire ce genre de chose à quelqu’un d’autre qui nous aurait connus tous les deux, Sélène et moi. Mais la réponse de Tobby à elle seule montra pourquoi je l’avais fait : pas de question, pas de commentaire, pas de réflexion grivoise, juste un « bonjour » à remettre et une invitation à un entraînement. Si ça, ça ne respirait pas le respect, je ne savais pas ce que c’était.

Je rigolai en regardant le petit jeune qui essayait péniblement de se relever, quand Tobby affirma en passant que les adversaires qui en valaient la peine ne couraient pas les rues.

-Ils finiront par grandir… Peut-être même que certains d’entre eux arriveront à quelque chose.

On était dur avec la génération qui nous suivait. En ce qui me concernait, je ne faisais que répéter, presque par mimétisme, l’attitude qu’on avait eue envers moi quand j’étais jeune. Face à T.J., je m’étais plus comporté comme Lars, mon père, qu’autre chose… A ceci près que T.J était ressorti de mon bureau avec sa deuxième chance entre ses mains et non les pieds devant.

Mais il fallait que je me sorte ça de la tête et que je me défoule un peu, ce dont je fis part à Tobby. J’étais au bon endroit, disait-il et je souris, ravi qu’il soit partant pour s’entraîner. Et c’est sur fond de provocation, digne du champion qu’il était, qu’il remonta sur le ring, déjà fin prêt à remettre ça.

-Hey ! Je suis plus lourd que toi, en même temps…

J’étais 7 centimètres plus grand que Tobby et probablement près d’autant de kilos plus lourd. Tobby était un boxeur mobile, rapide et fluide, là où j’étais un cogneur pur. Mais Tobby avait commencé jeune à boxer et à apprendre les techniques quand je n’avais commencé ce sport qu’à mon arrivée à L.A. Mes « techniques », si on pouvait appeler ça comme ça, étaient issues de bagarres de cour de récré…

Nos façons de boxer différaient, pour ne pas dire qu’elles s’opposaient.

Je montai sur le ring à mon tour, passant entre les cordes et m’adressai à la dernière victime de Tobby qui était maintenant à quatre pattes…

-Allez, laisse-nous la place, que je te montre comment on perd convenablement.

J’enfilai mes gants pendant que Tobby se mettait déjà à sautiller… Je ne m’étais même pas encore échauffé, il allait falloir que je commence doucement pour ne pas me blesser. Une fois prêt et le gamin descendu du ring, et alors que les quelques autres adolescents se rapprochaient pour profiter du spectacle, je m’étais aussi mis à sautiller sur place, tenant déjà ma garde.

Ce fut Diablo qui donna le coup d’envoi. Je ne pus m’empêcher de rigoler à la dernière provocation de Tobby avant de m’y mettre.

Je balançai un premier crochet du droit mais, rapide, Tobby s’abaissa et je frappai dans le vide. Mais évidemment, j’avais affaibli ma garde d’entrée et le boxeur en profita pour me mettre un direct (jabs) en pleine poire (Dé rapidité : 4 à 6 ; Dé dégâts : 3). Je serrai les dents, secouai brièvement la tête…

-‘tain !

Je voulais le cogner, et le cogner fort. Je comptais sur ma puissance plus que sur un enchaînement de combinaisons… Mais pour ça, il aurait encore fallu que je le touche… Pendant quelques secondes, on se chercha un peu, balançant des coups sans réelle conséquence au niveau des flancs ou du ventre. Je voulus lui mettre un coup au foie, mais encore une fois, il fut plus rapide et profita du fait que j’avais baissé mon poing pour envoyer un nouveau direct (Dé rapidité : 2 à 6 ; Dé dégâts : 3) . Simple, mais efficace et j’avais chaque fois l’impression d’y laisser quelques neurones.

Grommelant et commençant à m’énerver, je voulus envoyer un nouveau crochet du droit qu’il contra. Ce fut comme si j’avais frappé contre un putain de mur ! Mon épaule encaissa le choc, mais tint quand même bon… ( Ça fait mal… Effet 100% garanti.)

Les gosses autour du ring, eux, s’exclamaient et applaudissaient le champion en titre…

Ils l’encouragèrent tellement bien que Tobby m’envoya un magnifique crochet à son tour (mais du gauche, l’enfoiré), qui m’envoya valser dans les cordes (Dé rapidité : 3 à 6 ; Dé dégâts : 5). Je m’y rattrapai, pour ne pas tomber à terre, mais il me fallut bien tout pour me remettre sur mes jambes.

Spoiler:
 

@ Billy Lighter












AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tobby Cooper


Messages : 50
Date d'inscription : 19/08/2017
Age du personnage : 33
Localisation : Beverly Hills


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Dim 3 Sep - 15:49



Men Only  
ft. Amon Sorensen




Monter sur un ring avec Amon est toujours un peu stressant, même pour le champion que je suis. Parce qu’Amon n’est pas qu’un adversaire, il est aussi un ami que je respect et que je connais ses forces et ses faiblesses.

Et si je prends plaisir à lui cogner sur la gueule, ce n’est pas  avec la même fougue  que lors d’un combat. J’vais pas le rendre à Sélène tout démonté non plus ! Juste assez pour qu’il se fasse plaindre et soigner personnellement.  Un p’tit coup juste ce qu’il faut, comme sur l’épaule par exemple suffira.

Le coup d’envoi annoncé par un jappement de Diablo, mon adversaire commence immédiatement à sautiller pour se déplacer alors que je préfère  des mouvements plus fluides pour le jauger.

Il ne perd pas de temps à m’envoyer un crochet du droit que j’esquivais  de justesse, mais je feignis l’assurance en ripostant immédiatement avec un  coup porté direct à sa mâchoire.

Amon grogna quelque chose entre ses dent me laissant deviner qu'il n'est pas très content et je reculais le temps d’évaluer si je lui laissais la chance de riposter de suite où si je portais un coup.  Nous semblons un peu faire n’importe quoi en se frappant moindrement fort sur le torse ; il n’y parait rien mais c’est une façon de s’évaluer.

J’anticipais alors un coup qu’il tenta au niveau de mon foie et contrai en lui assenant un bon crochet de droite. Sa riposte ne se fit pas attendre, d’un coup porté que je bloquai ce qui me permis de lui décoché un solide crochet du gauche qui l’envoya dans les cordes, comme une petite et fragile ballerine.

- Ben alors, Sorensen, tu vas quand même pas faire la tarte au premier round ? , rigolais-je.

Amon se remit de se dernier coup et revint vers moi l’air plus déterminé que tout à l’heure. Je sais que mes coups n.ont fait que réveiller le volcan en lui et que je peux prendre à tout moment.
Je l’attends au centre du ring, prêt  à dégainer les poings. Amon se remet en position et Diablo jappe de nouveau. Il est trop bien ce chien !

Je viens cogner mes gants contre ceux d’Amon puis je recule d’un pas en tournant légèrement sur ma gauche. La garde de mon adversaire est basse ce qui me permet de lui envoyer un direct dans les côtes (Dé rapidité : 4 à 1 / Dé de dégâts : 6).

Les coups suivants ne se font pas attendre alors que j’y vais d’une remise sur son épaule droite et qu’il me frappe sur le flanc opposé. (Dé de rapidité : égalité 2 / Dé de dégâts : 5 contre Amon, 3 contre Tobby).

Ça devient sérieux et je ne rigole plus.  

De nouveau, je me déplace sur ma gauche obligeant Amon à  bouger également. Je veux l’approcher des cordes et  l’obliger à contrer. S’il est coincé, je sais qu’il voudra viser le bas de mon corps et puisqu’il est plus grand que moi, cela le forcera à se pencher et si tel et le cas, je pourrai facilement le faire vaciller d’un solide crochet.

Cependant, Amon me connait et sait que j’aime coincer mes adversaires. Il ne bronche pas sous ma manœuvre et  vient  plutôt me frapper en plein  visage au moment où je me décidais de l’attendrir au niveau du ventre. (Dé de rapidité : égalité à 3 / Dé de dégâts : égalité à 4)

- Tu te décide enfin à te réveiller, vieux ?

Ce second round terminé, je vais à mon coin me prendre un peu d’eau. Pas de temps a perdre, j’interpelle mon fidele compagnon d’annoncer le troisième et dernier round.

- Donne tout ce que t’as, Amon ! J’te ferai pas de cadeau cette fois !


@ Billy Lighter


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 767
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Lun 4 Sep - 11:09



Men Only
ft. Tobby « Ironfist » Cooper


Me retenant aux cordes pour ne pas tomber à terre, je secouai la tête avant de relever mon regard vers Tobby. Je fonctionnais comme un vieux moteur diesel et je le savais. Il me fallait toujours en prendre plein la gueule avant de me réveiller… Comme à l’école où j’encaissais, encore et encore, jusqu’à exploser. Heureusement pour Tobby, je ne perdais pas de vue qu’il était un ami… Mais ce n’était pas pour autant que j’allais retenir mes coups, parce que je n’oubliais pas non plus que j’étais face à un champion.

Je me relevai en grommelant avant de venir cogner mes gants contre ceux de Tobby pour le deuxième round au signal de Diablo. Je comptais bien le gagner, celui-là, ami ou pas, champion ou pas.

Mais ma garde était trop basse, probablement parce qu’à force de me sautiller autour et d’user de sa vitesse sans jamais cesser de bouger, je me fatiguais plus vite que si je me battais contre un cogneur qui boxerait de la même manière que moi. Le match se jouerait alors réellement sur qui était le plus fort… Alors que contre Tobby, je savais que la technique l’emporterait toujours sur la puissance pure. Bref, il me forçait à bouger, à bouger et à penser à ma garde en même temps, sans compter qu’il fallait aussi que j’esquive.

C’était trop pour un seul homme, tout ça.

Alors tout ce que j’essayais de faire, c’était pilonner, encore et encore, mais sans arriver à le toucher ou en ne le touchant que du bout de mon gant tant il était rapide. Et frapper dans le vide commençait à m’énerver. Je voulais qu’il cesse d’esquiver.

-Bats-toi, bordel !

Suffisait de demander…

Du coup, son premier direct arriva recta dans mes côtes, vidant mes poumons d’un coup et me coupant le souffle, me faisant reculer.

Il voulait jouer à ça ? Bien. La douleur avait fini de remplir ma jauge de rage et je m’approchai au plus près de lui. On lança notre coup en même temps et l’enfoiré se mettait à chercher les points qu’il avait déjà affaibli, comme mon épaule qu’il avait déjà meurtrie en contrant un de mes coups. Mais je ne fus pas en reste, pour une fois, frappant son flanc et sentant que le coup faisait mouche.

Le sourire du champion disparut. Ça devenait sérieux et les mômes autour du ring en étaient ravis et d’autant plus excités.

Tobby se déplaça à nouveau et je suivis le mouvement, jusqu’à ce que je voie clair dans sa manœuvre. J’avais suffisamment boxé contre lui pour savoir que ce qu’il préférait, c’était coincer son adversaire dans un coin… Mais contre un grand comme moi, et qui, en plus, le connaissait, ça n’allait pas le faire. Parce que mon allonge était plus longue que la sienne et que s’il me coinçait, il serait coincé aussi.

Alors, je le laissai faire. Dos contre les cordes, j’étais soutenu et s’il voulait me frapper, Tobby était obligé de rester plus ou moins statique. Je n’avais qu’à allonger le bras pour l’avoir. Et ce fut comme ça que je lui envoyai un premier direct en pleine poire mais je sentis en même temps son poing m’écraser le foie.

Tobby retourna dans son coin pour boire un peu d’eau sous les acclamations de ses jeunes fans, quant à moi, j’attrapai la serviette que l’un d’eux me lança pour essuyer la sueur qui me coulait dans les yeux.

Tobby m’envoya une dernière provocation.

-Tu perds rien pour attendre.

Diablo jappa et je n’attendis pas une seule seconde, envoyant un gauche-droite direct en pleine figure de mon adversaire. Le premier coup de poing avait été une sorte de préliminaire (Dé de rapidité : 5 à 1/Dé de dégât : 2), le deuxième avait été un coup de massue (Dé de rapidité : 3 à 2/Dé de dégât : 5). J’avais attaqué direct parce que si je le laissais encore courir partout, j’allais pas tenir, il me fatiguait trop vite et j’étais déjà essoufflé.

Mais un champion reste un champion et il ne se laissa pas avoir deux fois, pas plus qu’il ne tomba à terre sous mes premiers coups, trop habitué à encaisser qu’il était. Et de nouveau, il mit le paquet sur ses points forts : rapidité et mobilité… Quelques coups sans réel impact mais destinés à fatiguer ou à jauger furent échangés. Il visait souvent mon épaule affaiblie quand je commençais à me rapprocher trop près, pour reprendre des distances.

Jusqu’à ce que, trop fatigué, je ne me rende pas compte que ma garde était de plus en plus basse. Tobby en profita pour lancer son poing en avant avec toute la puissance de son petit corps musclé, en plein dans ma tronche (Dé de rapidité : 5 à 2/Dé de dégât : 6).

Je m’étalai en arrière, sur le dos, à bout de souffle, les bras écartés, comme une pauvre fiente de pigeon. J’avais les yeux ouverts, je n’étais pas K.O. à proprement parler, mais j’avais mon compte là…

Les gosses tout autour comptèrent jusqu’à 10 et j’essayai quand même de me relever pour la forme, mais ma respiration était trop sifflante à cause des coups sur la cage thoracique… Et puis mes neurones, ceux qui me restaient, étaient un peu désorientés.

Je vis Tobby se pencher au-dessus de moi et ricanai, impuissant.  

-Enfoiré…

Spoiler:
 

@ Billy Lighter












AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tobby Cooper


Messages : 50
Date d'inscription : 19/08/2017
Age du personnage : 33
Localisation : Beverly Hills


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Dim 10 Sep - 5:15



Men Only  
ft. Amon Sorensen





Maintenant qu’Amon se décide enfin à une réplique  digne de l’adversaire que je connais, les choses deviennent sérieuses et  je ne dois plus lui laisser de marge de manœuvre pour le plus grand plaisir de nos jeunes spectateurs qui stipulent sur l’issu de cette rencontre improvisé.

Bien que nous portions les coups,  Amon et moi sommes bon amis  et l’intention, bien que l’orgueil masculin soit  partie prenante de ce combat, n’est pas de nous blesser sérieusement. Je crois le connaitre assez pour savoir jusque où je peux me permettre de frapper et vice versa. De toute façon, nous avons convenu de 3 round et, l’évidence est qu’il n’y en aurait pas eu quatrième de toute façon.

Dans mon coin, je me prends un peu d’eau avant de m’essuyer le visage puis je reviens au centre du ring, rejoignant Amon, cognant nos gant ensemble après l’annonce aboyé par Diablo du début de cet ultime round.

Amon n’attend pas et attaque dès la première seconde me faisant douté l’espace d’une micro seconde de l’issu de se round dont j’avais déjà signé mentalement la victoire.

Je ne dois en aucun temps le laisser prendre confiance. C’est pour ça que déjà je me distance, contrôlant nos déplacements selon comment je décide de me diriger sur le ring. Amon ne veut pas perdre son ascendant, et je ne veux plus lui céder.

Et, c’est là que je viens porter mon poing à sa mâchoire par en dessous. Un solide uppercut qui l’envoya au tapis.   Je fis quelques  pas le long de son corps en le regardant, le temps  que les gosses annoncent la fin en comptant jusqu’à 10.

Victoire annoncé, je me penche au dessus de mon pote, sourire aux lèvres.

- Alors, vieux,  t’en veux encore ?

Amon, sonné, m’affubla d’un sympathique petit nom.  Bah, la défaite est toujours difficile à encaisser, même sans véritable enjeux.  Je retourne vers les cordes et j’enligne le gamin à qui j’avais tenté d’inculquer quelques leçons un peu plus tôt.

- Tu vois, le mec là, au tapis ?  C’est un vrai, il a encaissé, il a explosé et il a cogné ! T’a pris des notes j’espère !

Diable a maintenant les deux pattes d’en avant  sur le rebord du ring, prenant lui aussi part à ma victoire. Mon fidele compagnon n’a rien raté du match.

- Allez, debout Amon, j’te paie le lunch ! Ça m’a creusé l’appétit  de t’envoyer au tapis ! Pas toi ?

J’rigole encore, comme un gamin, mais dans le fond, je suis reconnaissant d’avoir encore des amis authentiques tels que Sorensen avec qui je peux encore pratiquer mon sport.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 767
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Mar 12 Sep - 10:22



Men Only
ft. Tobby « Ironfist » Cooper


Le dernier coup porté par Tobby signa la fin du combat. Le choc combiné au fait qu’il s’était employé à m’essouffler et donc à me fatiguer m’envoya au tapis où je restai. J’aurais pu me relever, mais pas avant la fin du compte à rebours, soit trop tard. Si j’avais pu le faire avant, je l’aurais fait, comme j’étais finalement sorti frigorifié du tas de neige où Lars m’avait lancé quand j’avais quatre ans. Est-ce que j’en avais voulu à mon père pour ça ? Non. Parce qu’il m’avait fait goûter à la fierté, ce jour-là.

Aujourd’hui, j’avais perdu contre le champion en titre, sans avoir le même entraînement que lui et sans m’être échauffé avant. Mais c’était pas pour ça que je me disais que ma défaite n’était pas grave, voir normale. Non, je râlais clairement. Pas contre Tobby, qui méritait sa victoire. Mais contre moi-même de ne pas avoir fait le poids.

J’avais donc gratifié mon ami d’un joli petit nom avant qu’il ne s’approche du bord du ring pour s’adresser à l’adolescent qu’il avait mis au tapis juste avant moi. Je devais faire au moins deux fois le poids du gosse et trois têtes de plus… Peu d’Américains étaient aussi grands que moi… Le seul dans mes connaissances qui me dépassait en taille, d’un tout petit centimètre, c’était Timmy et il était Anglais.

Mais ça n’empêchait pas Tobby de faire la leçon au môme. Avant de pouvoir faire le malin, fallait être capable d’encaisser. Et une fois que t’as appris à en prendre plein la gueule, tu peux, à ton tour, en mettre plein la tronche aux autres… Et je m’étais pas servi de ce schéma qu’en boxe.

J’étais à quatre pattes quand l’attention du champion de reposa sur moi. J’avais un peu mal au crâne et je sentais encore les coups qu’il m’avait mis dans les côtes, mais c’était supportable. Si j’y allais doucement, c’était parce que ce serait con de me faire un claquage maintenant.

Tobby, comme pour me motiver, proposa d’offrir le lunch.

-Bonne idée ! Tu me dois bien ça.

Je me remis sur mes jambes et fis face au champion pour entrechoquer mes gants avec les siens dans un signe de complicité, avant de les enlever.

On sauta du ring et les ados prirent notre place, voulant avec enthousiasme rejouer le match qui venait de se dérouler. Diablo vint faire la fête au vainqueur et nous suivit ensuite jusqu’aux vestiaires.

Je m’y assis sur un banc, trempé de sueur, et entrepris d’enlever les bandes qui enserraient mes poings. Une bonne douche et je serais frais et dispo pour aller manger un bout avec mon ami. Ça me changerait du restaurant dans une ambiance tendue parce que je ne savais même pas avec qui j’allais m’y retrouver…

Avec un sourire, je demandai à mon pote :

-Et toi ? Toujours pas de petite-amie, j’imagine ?

Diablo vint réclamer des caresses et je lui en donnai une sur la tête tout en m’adressant à lui…

-Tu les fais fuir, toi, les filles…

@ Billy Lighter












AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tobby Cooper


Messages : 50
Date d'inscription : 19/08/2017
Age du personnage : 33
Localisation : Beverly Hills


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Jeu 14 Sep - 21:43



Men Only  
ft. Amon Sorensen





Mon père m’a toujours dit, depuis mon plus jeune homme, qu’on calcul la valeur d’un homme par le respect qu’il porte aux choses simples de la vie. L’amitié en est une mais ô combien importante.

Je viens de foutre une raclée à mon ami Amon et je ne peux que le respecter d’avantage par l’humilité qu’il fait preuve et la solidité avec laquelle il se relève. Amon aura toujours mon respect pour ça.

Je me propose donc de lui payer un p’tit lunch pour compenser l’effort sur le tapis. Je ne doutais pas une seconde qu’il refuse mon invitation. Et ça nous permettra de reprendre un peu contact qui s’est légèrement effacé ces derniers temps.

J’avoue avoir été absent les mois derniers avec l’accent un peu maladif que j’ai imposé à ma routine en vu du combat de championnat que j’ai disputé il y a 3 mois à Las Vegas. Je me voulais au sommet de ma forme, je l’ai été. J’ai récupéré et me voilà prêt à reprendre du service.

Amon fut une excellente pratique.

Dans le vestiaire, assit sur le banc de bois, je défais mes gants alors qu’Amon fait de même. Diablo circule de moi vers lui, de lui vers moi, battant joyeusement de la queue. Il est tout content d’avoir autant d’attention. C’est pire qu’un gamin !

- Moi ? Une petite amie ? J’en ferais quoi alors que j’ai ce colosse qui prend toute la place et qui bave partout ?

Je rigole bien mais parfois la solitude me pèse et j’aimerais bien me retrouver dans les bras d’une femme. Je suis à ce point timide avec la gente féminine que dès que je les abordes, je me mets à parler de boxe ou de régime alimentaire ce qui fait que, elles se sentent insulté et si je ne me prends pas une gifle, c’est un verre d’eau qu’on me verse sur la tête.

- Et on a pas la chance de trouver notre « Sélène » à tous les coins de rues !

Parce qu’il fallait bien avouer qu’ils se sont bien trouvé ces deux là. Ils étaient beaux à voir aller dans la salle de sport et, loin de vouloir intervenir dans leur histoires, j’aimais bien me dire qu’un jour, ils tomberaient l’un pour l’autre.

Ce jour était arrivé, Amon est heureux – et avec raison – et moi je suis spectateur et ça me va.  Peut-être qu’un jour ce sera mon tour.  

- Et on n’a pas tous ta chance de rencontrer la perle rare sur un ring, vieux !

Sur cette belle phrase philosophique, je passe sous la douche, ouvrant également le jet de la douche voisine pour Diablo qui adore quand l’eau lui tombe directement dans la gueule plutôt que de la boire à même une gamelle.

Propre, frais, et dispo, j’enroule ma serviette autour de ma taille et repasse dans le vestiaire pour prendre mes fringues.

- Ce qui serait le mieux serait qu’on sorte et que tu me guide dans la chasse à la conquête de la gente féminine. Elles en pincent toutes pour des mecs dans ton genre !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 767
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Ven 15 Sep - 20:19



Men Only
ft. Tobby « Ironfist » Cooper


Une fois dans le vestiaire, mes neurones reprenant doucement leur place, tout du moins pour ceux qui avaient survécu, j’entrepris de me changer calmement, en commençant par enlever les bandages trempés que j’avais aux mains. Notre combat avait duré quoi ? 10 minutes tout au plus et j’étais trempé de sueur comme après un entrainement complet. C’était déconner…

Et comme c’était un sujet qui me préoccupait particulièrement, j’embrayais sur le sujet des femmes et, plus précisément, des petites-amies… Tobby n’était peut-être pas le meilleur conseiller en la matière, vu que désormais, j’avais probablement plus d’expérience que lui n’en avait jamais eu dans ce domaine. Mais c’était le seul ami avec qui je pouvais me laisser aller à ce genre de conversation.

Oh, bien sûr, Timmy Evans restait mon meilleur ami, mais je me voyais très mal avoir ce genre de conversation avec lui. Pourtant, Timmy aurais été bien mieux placé pour partager les expériences qu’il vivait avec Eileen, pour que je puisse comparer avec ce que je vivais avec Sélène.

Je rigolai avec Tobby quand il répliqua que non seulement ce pauvre Diablo, qui avait bon dos, dans l’histoire, prenait trop de place et bavait… Je caressai la tête du chien en rigolant…

-C’est ça… Je suis sûr que c’est pas ta faute, mon gros…

Mais là où Tobby avait peut-être bien plus raison, c’était que tout le monde n’avait pas la chance, comme moi, de trouver la « perle rare » sur un ring, ni même à tous les coins de rue.

-J’ai quand même mis 7 ans à voir qu’elle était juste en face de moi à essayer de me mettre des coups de poings en pleine poire, la perle rare !

Et il avait fallu qu’on sorte largement de notre zone de confort habituelle en partant ensemble au Grand Canyon pour que je la voie autrement que comme une partenaire d’entraînement. On serait resté ici, pas sûr que notre relation ait avancé.

On était passé tous les deux, enfin trois avec Diablo, à la douche avant de s’habiller de frais et Tobby avait alors dit que le mieux, ce serait que je lui serve de guide lors d’une sortie ou l’autre. Tout en rassemblant mes affaires je pouffai de rire et pris un ton on ne pouvait plus ironique…

-C’est clair ! Je suis un très grand et très bon dragueur ! Tout à fait le genre de gars qu’il te faut…

Je lui balançai ses gants pour qu’il les range tout en recadrant les choses…

-J’ai trouvé Sélène ici, pas en sortie… Et il m’a fallu le temps.

Je haussai les épaules et souris, balançant mon sac sur mon épaule, prêt à partir manger un bout avec mon ami à qui je frappai amicalement sur l’épaule.

-Et puis faut pas croire que c’est simple la vie de couple. Ou alors, je m’y prends mal…

Diablo aboya, comme s’il était impatient d’y aller.

-Bon… Je crois que je suis pas le seul à avoir faim…

@ Billy Lighter












AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tobby Cooper


Messages : 50
Date d'inscription : 19/08/2017
Age du personnage : 33
Localisation : Beverly Hills


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Lun 18 Sep - 2:19



Men Only  
ft. Amon Sorensen




Les femmes sont, et seront pour moi un mystère perpétuel. Je ne sais pas comment les mecs qui ramènent une conquête différente chaque soir font pour tenir le rythme. Je n’arrive même pas à conclue avec une seule d’entre elle.

Et Amon n’a rien pour me rassurer en lâchant qu’il lui a fallu tout de même 7 ans pour concrétiser son histoire avec Sélène. Elle n’aurait pas une sœur par hasard ? Peut-être que je pourrais faire quelque chose en moins de 7 ans, sait on jamais, en regardant comment le grand Sorensen s’y est prit.

Je dois avouer cependant que je ne fais pas d’effort significatif envers la gente féminine pour prétendre être un bourreau des cœurs. Parait cependant que je les attire. Mais je les endors en deux temps trois mouvements.  Mon discours manque de profondeur et, contrairement a qui je suis sur un ring, je n’attaque jamais le premier, pire, quand elles le font, j’y vois rien de plus qu’une femme qui parle et parle et parle encore sans comprendre le sous titre.

Ne pourraient-elles pas le dire tout simplement ?

Si j’ai cru un premier temps que de sortir en compagnie de mon ami pour faire du repérage, il me ramène vite les deux pieds sur terre.  Je dois admettre que, côté conquêtes, sa liste est presque aussi longue que la mienne. Donc tous les deux, ont s’équivaut.

- Bah ! Au moins avec toi j’aurais l’air moins crétin de m’installer au bar à regarder le temps passer…

Mais bon, ce n’est pas non plus dans un bar qu’il a fait la rencontre de sa douce.  Je m’enveloppe de cliché mais en fait, y’a que les gamins du coin qui viennent encore au gym. Et la grosse Bertha à l’entretient.  Dire qu’elle est grosse est en fait un euphémisme. On pourrait dessiner une map monde à l’échelle sur son postérieur…

Je secoue la tête de dégoût en y songeant.

Et puis Amon relate sur les hauts et les bas de la vie de couple.

- Ouais, bon c’est comme dans tous les domaines, j’imagine. Il y a des hauts et des bas. Mais les bas, à deux, c’est quand même mieux que tout seul, non ?

Ouais car sinon, à quoi bon se mettre en couple si les bas sont pas plus facile à affronter ?

Diablo commence a s’agiter alors que j’enfile ma veste et que je balance mon sac de sport sur mon épaule.

- Ouep ! Allons y donc !  Le gueuleton au coin de la rue fait de bonnes grillades et des sandwichs de dingues !  Y’a ça de viande dedans !, expliquais-je à Amon en  montrant l’épaisseur du sandwich avec mon pouce et mon index. J’passe jamais au travers de un au complet, Diablo fini toujours le reste !

Nous sortons du gym et marchons les quelques pas qui sépare le gym du petit snack bar et je choisis la table tout au fond, celle qui fait face au téléviseur. J’suis pas un grand fan de la boîte à image mais à cette heure là, les nouvelles du sports vont bientôt commencé et ça, c’est hors de questions que je les rates !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 767
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   Jeu 21 Sep - 16:28



Men Only
ft. Tobby « Ironfist » Cooper


J’éclatai de rire quand Tobby affirma qu’au moins, si on allait au bar à deux, il aurait moins l’air con à regarder les filles passer que tout seul. Il avait pas tort, je connaissais ça, même si je ne sortais pas beaucoup avant de rencontrer Sélène. Et quand je sortais, c’était le plus souvent pour espérer avoir quelque chose à raconter dans L.A.People qu’autre chose.

-S’il ne te faut que ça pour ton bonheur, ouais, on pourra faire ça.

D’autant que prendre l’air entre hommes serait pas de refus. Sélène sortait bien régulièrement avec Sonne, je voyais pas pourquoi je me priverais, d’autant qu’il n’y avait pas plus sage que Tobby et moi. Si ça tombait, on allait sortir et être de retour à minuit grand maximum.

Pour essayer de rassurer un peu Tobby ou, tout du moins, qu’il n’idéalise pas mon couple avec Sélène, je lui avais dit que c’était pas toujours l’idylle, la vie de couple. Suffisait que je repense à notre sortie au resto avec Moriarty et sa compagne… Ou à ce stress permanent que Sélène me faisait ressentir, comme si j’avais peur de pas être à la hauteur, ou de ne pas réagir de la bonne façon ou d’être trop froid…

Pas pour rien que les contes se concentrent sur la rencontre de deux amoureux et résume le reste en une seule phrase : « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfant »… Parce qu’à mon avis, à y regarder de plus près, ce serait plus compliqué que ça et moins joli aussi.

Alors qu’on sortait de la salle, nos sacs sur l’épaule (la mienne, en passant, commençait à me faire souffrir un peu), Tobby émettait l’idée qu’effectivement, comme dans tout, il devait y avoir des hauts et des bas mais que les bas, c’était mieux à deux que tout seul. Je ricanai…

-Ouais… Mais y a aussi 50% de bas en plus que quand t’es tout seul.

Je soupirai.

-J’aime Sélène, mais pas les concessions.

Je savais bien que l’un n’allait pas sans l’autre, mais ça me pesait quand même. J’avais été le prof de boxe de Sélène pendant 7 ans, mais ce n’était pas pareil que de vivre avec elle. Je souris à mon ami :

-Je crois que je suis encore en phase de rodage. Tu veux un conseil ? Reste pas trop longtemps tout seul si tu veux pas perdre la main.

Parce que c’était l’impression que moi, j’avais : le problème ne venait pas tant de Sélène que du fait que j’étais trop habitué à vivre seul et qu’elle bouleversait mes habitudes et ma vie en générale… Mais j’avais probablement fait de même avec sa vie à elle, non ?

Tobby savait exactement où il voulait aller manger et vu comme il en faisait la publicité, ça donnait vachement envie !

-Va pour ça alors ! Mais avec l’appétit que j’ai, ce bon vieux Diablo aura pas de restes à moi à se mettre sous la dent !

@ Billy Lighter












AMON


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Men Only [PV Tobby][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Men Only [PV Tobby][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TOBBY croisé caniche parfait né en 2005 (02) ADOPTE
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: South L.A. :: Salle de sport-