AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 I'm walking on sunshine - {ft T.J.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité



I'm walking on sunshine - {ft T.J.} Empty
MessageSujet: I'm walking on sunshine - {ft T.J.}   I'm walking on sunshine - {ft T.J.} I_icon_minitimeDim 27 Aoû - 23:23





I'm walking on sunshine ft T. James




La rousse que je suis est récemment passé au blond, non je ne renie pas ma couleur c'est juste une petite fantaisie. Et puis vous savez nous sommes dans les années 80 et l'idée c'est de se faire plaisir et d'expérimenter, c'est ce que je fais. Enfin bref passons à l'essentiel.

Depuis peu, chez L.A. People on a un petit photographe indépendant qui passe, il sert de paparazzi à Amon. C'est sûr qu'il a des photos chocs pour ses articles avec ce petit jeune. Soit, après avoir papoté plusieurs avec le petit et adorable T.James, on a décidé de se voir en dehors pour le fun, que ce soit moins formel. Peut-être que je pourrais avoir de chouettes photos pour mes articles aussi qui sait ?

Vu qu'il prend des photos j'ai pensé au parc, c'est pratique et au moins y'a pas de risques que des grains de sable se coincent quelque part dans l'appareil. J'ai de très petites connaissance en matière de photos n'allez pas croire que je connais tout. On s'est donné une fourchette horaire dans l'après-midi pour que je puisse voir un peu l'envers du décors. J'espère donc, que malgré mon changement capillaire, il me reconnaîtra tout de même.

Me voilà enfin au parc, en plein milieu de notre tranche horaire, ni en retard, ni en avance. Un timing parfait comme moi. Je ne sais pas s'il est déjà ou bien s'il me cherche lui aussi. Ceci étant après quelques minutes dans le parc j'aperçois au loin un petit frisé avec une corpulence. Je cours vers ce jeune homme et en me rapprochant, ma supposition se confirme. Mr Goldstein se trouve bien là et vient de me voir lui aussi.


- Hey James !  

Je lui fais un signe de la main. Une fois arrivé à côté de lui, je lui fais une petite tape amicale dans le dos.

- Alors ? Tout roule ?

Oui on a pas vraiment établit de formalité avec James. Le feeling est tout de suite passé. On a quasiment le même âge, alors on va en faire tout un fromage à se vouvoyer et se serrer la main quoi8


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



I'm walking on sunshine - {ft T.J.} Empty
MessageSujet: Re: I'm walking on sunshine - {ft T.J.}   I'm walking on sunshine - {ft T.J.} I_icon_minitimeMar 29 Aoû - 16:17

27 Octobre 1982

Mercredi – le jour préféré de Theodore James Goldstein et cela depuis des années. Il ne parvenait pas à se souvenir de la raison de cette inclination pour ce jour particulier de la semaine mais James ne se sentait pas d’humeur à se poser des questions superflues, de toute manière. Pour la première fois depuis qu’il était revenu de son séjour impromptu (et fatiguant) au Vietnam, il se sentait de bonne humeur ; et il avait décidé, lorsqu’il s’était levé, de prendre un vrai jour de repos pour continuer à entretenir sa bonne humeur. Et, surtout, d’arrêter enfin de penser comme un paparazzi.

Enfin, c’est ce qu’il s’était décidé à faire après être passé avant au L.A People, au cas où, par habitude. Il n’y travaillait pas officiellement ; mais c’était là que se trouvaient les meilleures opportunités pour lui – quitte à y perdre une partie de son âme. James ne parvenait toujours pas à oublier « l’incident de Julian Hughes », comme il l’appelait désormais, qui s’était pourtant déroulé une semaine plus tôt … mais, ce jour-là, il avait décidé de ne plus s’y soucier et de profiter de la journée pour faire ce qu’il aimait vraiment. Flâner un peu sous le soleil californien, photographier enfin autre chose que des célébrités et, surtout, le plus important pour lui, se détendre. Enfin.

Dans les couloirs du L.A People, James avait croisé la journaliste Evelyn Fallen, une collègue d’Amon Sorensen bien plus agréable physiquement que celui-ci ; et surtout de son âge à un ou deux ans près. Discuter quelques instants avec elle rappelait au jeune photographe qu’il n’avait lui-même que vingt-et-un et qu’il devait en profiter. Evelyn avait dû penser plus ou moins la même chose puisqu’elle lui avait proposé, ce jour-là, de se retrouver un peu en-dehors du L.A People dans l’après-midi – quelque chose de moins formel. James avait accepté avec enthousiasme. Les deux jeunes gens se parlaient de temps à autre, lorsqu’ils se voyaient au L.A People, mais n’avaient jamais réellement pris le temps de se connaître. Ce rendez-vous amical était une occasion pour se rapprocher un peu plus.

James était arrivé un peu avant l’heure, comme il avait pour habitude de le faire. T.J aimait certain d’être à son avantage et de faire bonne impression – surtout lorsque c’était une jeune femme qu’il rencontrait, même s’il ne s’attendait nullement à ce que quelque chose d’autre qu’un bon moment entre amis se passe avec Evelyn ; le jeune photographe n’était pas particulièrement amateur de rousses, de toute façon. Depuis son amour perdu du collège, il était naturellement plus attiré par les blondes, de préférence petites avec les yeux verts ; malheureusement, on en trouvait peu à L.A.

T.J marchait lentement dans le parc sans prendre vraiment garde à là où ses pas le menaient, occupé à observer tout ce qui attirait son œil d’artiste ; quelques oiseaux passant au loin, le léger frémissement du vent sur les feuilles des quelques arbres qui se paraient de couleurs d’automnes, des anonymes qui longeaient le petit lac du parc en riant, chantant. Il y avait là beaucoup de choses dignes d’être photographiées, songeait James en s’arrêtant quelques instants sur un banc afin de vérifier les pellicules de son reflex. C’était généralement avec cet appareil qu’il prenait des photos en extérieur ; pour les intérieurs, les portraits et ce qui était techniquement plus simple à photographier, son instantané lui suffisait – et lui coûtait moins cher, ce qui n’était pas à négliger.

Le jeune homme s’étendit de tout son long sur le banc et poussa un soupir satisfait. Il pouvait se détendre, enfin ; mis à part son rendez-vous avec Evelyn Fallen, on ne l’attendait nulle part et il n’avait rien d’urgent à faire, pour une fois. James regarda à nouveau autour de lui et plissa des yeux malgré lui ; le soleil était toujours bien présent malgré l’automne … mais comme il le disait parfois, il n’y avait réellement que deux saisons à Los Angeles – une chaude et une très chaude. Avec un nouveau soupir, il enfila ses nouvelles lunettes de soleil (les autres, il les avait cassées pendant sa rencontre avec Julian Hughes) et se décida à se lever. Evelyn n’était pas encore là.

Il fit quelques pas pour se pencher au-dessus du petit lac où quelques canards nageaient avec entrain comme à leur habitude. Eh bien … il n’avait pas trop mauvaise allure, constata-t-il avec plaisir en regardant son reflet sur l’eau claire ; le jeune homme avait encore son éternelle barbe de trois jours faussement négligée mais il avait aussi décidé de laisser ses cheveux pousser comme ils l’entendaient. La chevelure du jeune photographe avait tendance à friser mais il y remédiait comme il le pouvait, d’habitude – ce jour-là, il avait décidé de les laisser respirer, et ce n’était pas si mal.

James releva les yeux et vit une jeune femme courir vers lui avec un sourire ; il paniqua une seconde, croyant qu’on le méprenait pour quelqu’un d’autre, avant de réaliser qu’il s’agissait d’Evelyn, légèrement différente. Vraisemblablement, elle avait troqué le roux naturel de ses cheveux pour un blond du plus bel effet et T. James se sentit encore un peu mieux – on aurait dit que la jeune femme avait changé son style capillaire pour lui et, même si ce n’était sans doute pas le cas, le photographe appréciait ce changement. De plus, cela allait vraiment bien à la jeune femme, qui s’approcha de lui :

- Alors ? Tout roule ? demanda-t-elle en faisant une tape dans le dos au jeune photographe.

Celui-ci, avec un sourire, répondit :

- Plutôt ! Pour une fois.

Désignant l’environnement autour de lui en faisant un rapide tour sur lui-même, il rajouta :

- Il fait beau, c’est inspirant, et je me sens en pleine forme. Je crois que tout roule, oui !

James passa machinalement une main dans ses cheveux ébouriffés et posa son autre main sur l’épaule gauche de la jeune fille, geste qu’il espéra ne pas trop être amical pour elle. Puis il lui demanda d’un ton assuré, avec un sourire sincère :

- Et toi, comment tu vas ? Le blond te va bien au fait ! Tout à fait mon genre.

Cette dernière phrase était une petite tentative de flirt que James avait sorti tout naturellement. Il était de bonne humeur, pour une fois, et il tenait à ce que sa charmante interlocutrice soit dans le même état d’esprit que lui – pour être certain de passer un excellent après-midi en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



I'm walking on sunshine - {ft T.J.} Empty
MessageSujet: Re: I'm walking on sunshine - {ft T.J.}   I'm walking on sunshine - {ft T.J.} I_icon_minitimeDim 3 Sep - 23:42





I'm walking on sunshine ft T. James




Je suis arrivée sur le lieu du rendez-vous à l'heure. Enfin on avait donné une fourchette assez large alors c'est difficile d'être vraiment en retard. Mais j'aime pas être en retard, mais j'aime pas être en avance et attendre dix ans que l'autre arrive, alors j'arrive pile à l'heure en général.

Bref, je l'aperçois et je cours - enfin pas trop vite non plus - vers lui pour la saluer, tout ça.


- Plutôt ! Pour une fois.

- Ah impeccable alors !   

Je suis son regard montrant l'environnement autour de nous. C'est vrai que c'est sympathique comme coin, j'y vais trop rarement au parc, c'est vraiment un chouette endroit pourtant.

- Il fait beau, c’est inspirant, et je me sens en pleine forme. Je crois que tout roule, oui !

- J'espère bien mon petit James, parce que tu vas devoir me supporter aujourd'hui !

Je ris un peu et je sens sa main amicale se poser sur mon épaule. Il est vraiment tout gentil ce gars.

- Et toi, comment tu vas ? Le blond te va bien au fait ! Tout à fait mon genre.

- Tout va bien de mon côté t'en fais pas pour ça ! … C'est vrai ? J'en ai fait exprès, j'ai senti que t'avais un truc pour les blondes !  

J'en savais rien du tout jusqu'à maintenant. C'était juste un petit changement dont j'avais envie, ça change du rouge ou du rose et j'avais déjà fait le blond y'a un petit moment et ça m'allait déjà bien. Tout me va en même temps.

- Alors t'as une petite idée de ce qu'on va faire au parc ? Enfin je vais te regarder prendre des photos, c'était le deal, et j'ai vraiment hâte mais t'as déjà des idées ?

J'ai vraiment hâte de voir ce dont il est capable. Jusque là je n'ai vu que les photos pour mon collègue Amon. Je trouve que pour du paparazzi y'a du style, on sent bien  que c'est pas ce qu'il fait de base. C'est pour mettre du beurre dans les épinards seulement.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




I'm walking on sunshine - {ft T.J.} Empty
MessageSujet: Re: I'm walking on sunshine - {ft T.J.}   I'm walking on sunshine - {ft T.J.} I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm walking on sunshine - {ft T.J.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris
» HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]
» ♤ WALKING IN A WINTER WONDERLAND
» AXEL ☰ be someone else's sunshine, be the reason someone smiles today.
» i need a little sunshine ◊ SARAH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-jeu :: Archives :: Sujets archivés-