AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 399
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 7 Sep - 10:32



Teenage Wildlife
ft. Olivia Cortez


Le week-end… Pas de tour BSC pendant deux jours… Pas de stress de voir à nouveau Frances débarquer dans mon bureau… Tant mieux.

Je faisais un rêve récurrent ces derniers jours : j’étais à mon bureau en train d’écrire des choses sans queue ni tête pendant que Livia faisait des milliers de photocopies. Puis Frances Page arrivait, demandait à Olivia de monter à l’étage au-dessus, dans l’appartement de Reed… Et puis le temps passait, je perdais mes cheveux, mes dents, vieillissant en accéléré, et Livia ne redescendait jamais.

C’était avec les fantômes de ces images en tête que je m’étais réveillé avant de jeter un œil à mon réveil… Il était déjà 09 :30… Je voyais pas trop bien en quoi c’était un drame parce que je n’avais pas vraiment prévu quoi que ce soit à faire aujourd’hui si ce n’était passer un coup de fil à Natacha. Avec la sortie du single et l’installation de Livia chez moi, je n’avais pas pu tenir ma parole de l’inviter à dîner…

Je m’étais levé, avait enfilé un short et un t-shirt par-dessus mon slip que je portais pour dormir et était sorti de ma chambre…

Pour découvrir, allant de la porte d’entrée à la porte fermée de sa chambre les vêtements de Livia, éparpillés comme Hansel avait éparpillé des cailloux pour retrouver son chemin.

Je frottai mes yeux…

-Arf… Liv…

Me baissant, j’avais ramassé les vêtements un à un, évitant de regarder ce que j’avais en main quand j’étais tombé sur son soutien-gorge… Puis, j’avais tout fourré dans le bac à linge sale de la salle de bain où on trouvait maintenant beaucoup plus de choses autour du lavabo qu’avant… C’était limite si je pouvais tout identifier et ce que je pouvais déterminer, je ne le pouvais que parce que j’avais eu des sœurs.

Une fois dans la cuisine, je fis couler le café et préparai des œufs et du bacon… Quand l’odeur fut assez forte, évidemment, Livia pointa le bout de son nez, les yeux encore mi-clos, mais comme irrésistiblement attirée par la nourriture, ses cheveux blonds en bataille. Ça méritait limite une photo.

Je lui souris :

-Salut zombie…

Je transférai le contenu de la poêle dans nos assiettes et m’installai. Quand elle fut assise elle aussi, j’entrepris de lui parler du bordel qu’elle laissait, bien que ce ne soit pas tant le bordel qui me dérangeait.

-Tu sais que je me balade n’importe où et n’importe quand dans cet appartement ? Et moi je peux dire que tu t’es déshabillée hier soir…

Je désignai la porte d’entrée.

-De là…

Jusqu’à la porte de sa chambre…

-… à là…

J’enfournai un peu d’œufs brouillés dans ma bouche avant de continuer. Je ne lui disais pas ça tant sur un ton de reproche que sur celui d’un ami lui demandant d’être prudente.

-Je n’ai aucune envie de tomber sur toi à moitié nue… Et tu n’en as pas envie non plus.

Je repensais alors à ce que Maritza avait dit sur cette période où Livia voulait à tout prix attirer l’attention des hommes sur elle. Mais je chassai cette idée, c’était plus de la nonchalance qu’autre chose, selon moi…

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 820
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 7 Sep - 14:43



Teenage Wildlife



ft. Jack’O





Vive le week end ! Pas de cours, pas de profs ennuyant qui nous rabâchent les oreilles sans cesse avec «  Votre attitude d’aujourd’hui forgera votre altitude pour le reste de votre vie! » et surtout, pas de Melody Summers pour parader devant moi avec ses couteaux dans les yeux depuis qu’elle avait apprit que j’avais officiellement  postulé pour le rôle de Juliette.

Et aujourd’hui,  pas de travaux d’équipe, pas de préparation d’interview, d’enregistrement, d’archives à classer ou même de sorties entre amis de prévus. Que moi et Jack avec un planning totalement à 0.
Étonnamment, alors que pour une fois j’aurais pu dormir autant que j’en avais envie, je suis réveillée depuis  8h mais je reste dans mon lit, paressant honteusement.   Je suis tellement bien sous les couvertures, que je refuse d’en sortir immédiatement. En fait, je lis des mots qu’on s’échange avec Jess pendant les classes.

Il y a quelque jour, elle m’a annoncée avoir le béguin pour Tyler, le meilleur ami de Julian. Et moi… je lui ai avoué avoir embrassé Julian alors que nous répétions pour la pièce mais que suite à ce baiser, j’avais réalisé ressentir plus qu’une simple amitié pour mon ami.

J’avais eu chaud quand  Mr. Riley avait sourcillé en disant que, puisque ce que j’avais à dire à mon amie était si pressant que cela ne pouvait attendre la fin de la classe, je devais donc le faire là, tout de suite et à haute voix.

«  Je lui ai écrit… que je trouvais votre chemise bien assortie à votre pantalon, Mr. Riley », avais-je alors menti et, mon professeur doutant de la véracité de mes propos s’était levé pour  prendre le papier des mains de Jess qui, entre temps, avec recopié en 4ième vitesse la phrase que je venais de prétendre devant toute la classe.  Si ça ce n’est pas de la complicité, je me demande bien ce que c’est.

C’est la délicieuse odeur des œufs et du bacon qui  me tire de mes songes et me fais rejoindre Jack à la cuisine.  Je viens lui faire un petit câlin alors qu’il termine la cuisine du petit déjeuner puis je prends place sur la chaise, devenue ma place attitré à table en baillant et en m’étirant.

- Bon matin toi aussi ! , marmonnais-je  en replaçant mes cheveux l’air de dire «  pas si zombie que ça ! »

Jack remplis nos assiettes  et, bien que je suis affamée,  je reste toujours un peu  confuse sur la quantité qu’il me sert à chaque fois.  En fait, Jack  ne semble pas disposer d’un sens inné des quantités quand viens le temps de cuisiner ou de commander au traiteur.  À croire qu’il  pense héberger une équipe en devenir de foot !

Je pique ma fourchette au travers des œufs que je mastique un moment, en soufflant entre mes lèvres tant c’est encore très chaud et c’est le moment que choisit Jack pour me faire un descriptif de mon parcours de la veille.

- Je n’ai aucune envie de tomber sur toi à moitié nue… Et tu n’en as pas envie non plus.

J’suis une incorrigible bordélique. Je sais. Toutes mes choses débordent de partout. Dom  a bien essayé de m’expliquer le comment et le pourquoi des bienfaits des espaces individuels mais, j’y arrive simplement pas.  Sauf que… je ne me suis pas balader à moitié nue dans la maison !

-  Je suis rentrée, j’ai retiré ma veste là, dis-je en pointant l’entrée de l’appartement et le support à chaussure sur lequel ma veste traîne plutôt que sur un crochet prévu pour cela, et il pleuvait donc j’ai retiré mes chaussettes quelques part par là, , toujours en pointant mais vers le salon cette fois.

Sauf que mes chaussettes ne semblent plus y être et je comprends que Jack à joué à reconstituer mon parcours. Et le déclic se fait dans ma tête.  

- Ah !  Ouais… mon soutient gorge sur la table ! Ça me revient !  Bah en fait, je l’ai retiré  par en dessous de mon chandail car  il me serre un peu, en fait tous mes hauts sont bizarrement un peu ajusté depuis un bout de temps.

Je le soupçonne d’ailleurs d’avoir mis mes fringues dans le dryer  plutôt que de les avoir suspendu et qu’ils ont rétrécies c’est ça ou… ou bien quelque chose à prit de l’expansion…  

Puberty does it well !

- Mais non…  Je ne me suis pas et je ne me promènerai pas  nue ou presque nue dans l’appartement, Jack.  Mais je te promet que je ferai un effort pour ne plus laisser traîner des choses comme, mon soutient gorge…

Bon parce que oui, je l’admets, je n’aime pas tant que ça l’idée qu’il sache à quoi ressemble mes dessous. Ce qui est quand même un peu n’importe quoi comme pensée puisque nous faisons la lessive chacun notre tour donc forcément,  il va en voir passer.

- Je peux moi aussi faire une demande ?  La lunette des toilettes… elle se rabaisse.  Parce qu’il m’arrive d’aller faire pipi la nuit et dans le noir je ne vois pas toujours si elle l’est, ou non. Y’a deux ou trois nuit je me suis assise les fesses dans l’eau !

Et je refuse catégoriquement de penser, d’envisager, de laisser l’idée, aussi minuscule soit-elle, me traverser l’esprit que peut-être, la chasse n’avait pas été tiré avant cette terrible fatalité !


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 399
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeVen 8 Sep - 13:34



Teenage Wildlife
ft. Olivia Cortez


Il n’y a rien que j’aime plus chez Livia que quand elle a des gestes aussi innocents que celui de venir me serrer brièvement dans ses bras le matin. Je me plaisais souvent à m’imaginer père de famille, avec une épouse aimante et mes enfants, dans mes rêves, prenaient de plus en plus les traits de Livia. Tout comme, d’ailleurs, si je m’étais souvent imaginé père de quelques garçons, j’avais beaucoup plus, maintenant, tendance à m’imaginer père de trois ou quatre filles.

Sans s’en rendre compte, on s’influençait l’un l’autre.

Je souris quand Livia protesta en disant qu’elle n’avait pas tant l’air d’un zombie. Je remplis nos assiettes qui étaient limite prêtes à déborder. J’avais vraiment du mal à évaluer les quantités pour deux personnes, mais j’avais aussi toujours peur que ma protégée n’ait pas assez à manger. Le frigo était d’ailleurs encore plein des restes d’hier et d’avant-hier et probablement qu’on allait encore gaspiller honteusement parce que tout ça ne se garderait pas éternellement.

Je m’installai face à Livia et commençai à manger avant de lui faire remarquer qu’elle avait laissé tellement de traces la veille que je pouvais retracer son parcours.

Mais c’était oublier que Livia avait réponse à tout et elle m’expliqua, détails à l’appui, qu’elle ne s’était pas baladé nue dans l’appart’. Je rigolai en hochant négativement la tête…

-Comment tu peux retenir autant de détails ?

J’avais déjà pu remarquer qu’elle avait une sacrée mémoire, photographique, en générale. Elle retenait facilement ses chansons, elle emmagasinait un tas de détails inutiles dans son cerveau. Mais elle ne semblait pas mal s’en porter.

Et si Abraham Lincoln avait dit qu’aucun homme n’avait assez de mémoire pour être un bon menteur, je connaissais une jeune fille qui pouvait prétendre à cette place… Même si, heureusement pour moi, Livia me respectait assez pour ne pas me mentir.

Je la désignai de l’index quand elle se rappela, justement, de son foutu soutien-gorge qu’elle accusait d’être trop petit.

-Pas une raison pour le laisser trainer n’importe où. Je ne laisse pas traîner mes slips, moi.

Non. Parce que j’étais ordonné, moi.

Je souris en coin.

-Et est-ce que c’est ta façon détournée de me dire qu’il faudrait aller faire du shopping ?

Mais elle me prit à revers… En parlant de la lunette des toilettes et je fronçai les sourcils, ne voyant pas du tout où elle voulait en venir… Mais quand je compris, je baissai à nouveau mes yeux sur mon assiette et continuai à manger, le rouge me montant aux joues malgré moi…

-Mais pourquoi tu vérifies pas si elle est rabaissée avant de t’asseoir ? Ce serait normal que ce soit toi qui y pense puisque c’est toi qui en a besoin. C’est normal que moi, je n’y pense pas…

C’était vrai, quoi…

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 820
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeVen 8 Sep - 20:50



Teenage Wildlife



ft. Jack’O




Le petit déjeuner, le moment de la journée que je préfère car avec Jack, c’es toujours là qu’on parle de nos projets du jour, quand c’est un matin de semaine. Pressé par le temps, certes avec nos planning respectif mais il avait toujours le temps de discuter avec moi. Le soir, avec mes devoirs et lui, comme il rentre parfois tard, nous avons moins l’envie de nous lancer dans de belles et longues discussions. Et les matins de weekend c’est encore mieux car là, il n’y a vraiment aucune limite de temps.

Et ce matin, les traditionnels toasts et les bols de porridges font place aux œufs et bacon.  Je meurs littéralement de faim et je pige sans attendre dans mon assiette tout en écoutant Jack  m’expliquer  que l’intimité doit être définie par certaine limite  de liberté.

L’idée de tomber sur un de ses slips me fait rigoler intérieurement bien que je ne voudrais vraiment pas me prendre le pied dans un de ses sous vêtements oublié sur le sol.

- Je vais faire attention à ne plus en laisser traîner.  

Et ce n’est pas une promesse en l’air, que j’oublierai d’ici quelques minutes.  Je la fais aussi à moi-même d’autant plus que si j’ai des amies, ou plutôt un ami qui venait faire un tour à la maison, je ne voudrais pas qu’il tombe par inadvertance sur un de mes soutiens-gorge oublier entre les coussins du canapé. Ce serait…  un malaise assuré.

Et je suis contente que ma remarque sur mes fringues un peu trop ajustés ne soit pas tombée dans l’oreille d’un sourd car il y a urgence de renouveler ma garde-robe et ce n’est réellement pas par caprice. Il y a eu un changement significatif au niveau de mon buste, même mes hanches semblent avoir un peu élargie pourtant, quand je grimpe sur le pèse personne,  mon poids reste sensiblement le même. Pas de quoi faire rétrécir tous mes  vêtements, quoi !

- J’ai vraiment plus rien qui me fait, Jack… Et ça serait super si nous pouvions aller au centre commercial bientôt.  

Mais si le simple fait de ramasser un de mes soutien-gorge qui traîne dans l’appartement le rend un peu mal à l’aise, ce sera quoi quand faudra aller dans une boutique spécialisée dans la matière ?

- Peut-être que Natasha viendrait avec nous ?

Ce serait quand même plus facile de magasiner ce genre de chose avec elle.

Et tant qu’à être dans le sujet des choses qu’on désire améliorer au niveau de la cohabitation, le siège des toilettes trône – sans jeu de mot – au sommet de mes préoccupations !

- Parce que la nuit, je suis a moitié endormie et que j’ai pas forcément envie de traumatiser mes pupilles en allumant la lumière et que, aussi, la salle de bain étant en face de ta chambre, je me disais que la lumière pouvait peut-être t’incommoder…

J’hausse les épaules et je me souviens que Mamita avec inscrit un truc sur la porte de la salle de bain pour faire penser aux mecs de la maison de bien vouloir rabaisser le siège.

«  Fermez la cuvette et tenez cet endroit propre. Souvenez vous que les mains qui nettoient cet endroit sont aussi celles qui préparent le repas! »

Ma famille me manque. Surtout depuis notre visite à Jack et moi. J’éprouve toujours autant de colère mais de les revoir m’a fait comprendre à quel point je les aime et qu’ils comptent pour moi. Et je caresse cette idée un peu folle de les inviter tous ici à l’occasion de Thanksgiving, à la fin du mois de novembre.

- Jack… tu dirais quoi si je proposais à ma famille de venir partager le repas de Thanksgiving avec nous ?  

Ma mère adore Jack et que dire d’Enrique et Maximo ! Surtout que ce dernier a trouvé en Jack le coéquipier idéal pour jouer aux figurines ! J’sais pas si l’idée séduit Jack mais moi, elle me plaît et, d’autant plus, que c’est peut-être pas si innocent que ça de ramener ma mère à Los Angeles…


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 399
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeSam 9 Sep - 16:20



Teenage Wildlife
ft. Olivia Cortez


J’avais apparemment bien saisi sa manœuvre détourée pour me faire comprendre qu’il serait temps d’aller lui faire le plein de fringues. Et à bien la regarder, alors que je mangeais, je devais bien admettre qu’elle était en pleine… Mutation ? Même moi, je le remarquais. Il n’y avait pas que son corps qui se dessinait, même les traits de son visage se faisaient de moins en moins juvéniles. Pour tout dire, je commençais à voir certaines vagues ressemblances avec sa mère… Ou alors c’était juste parce que j’avais enfin vu qui était sa mère que je remarquais ce genre de détails.

Si elle avait 90% de Jimmy Reed en elle, les 10% à attribuer à sa mère tenaient à se faire remarquer. Elle avait le regard de Reed, mais sa démarche tendait à être moins celle d’un enfant que celle de Maritza. Quant à ses expressions faciales, Maritza et mon patron semblaient s’être décidés pour un honnête 50/50…

Je la désignai de ma fourchette.

-Ok, chica. On ira chercher ce qu’il faut…

Parce que fallait bien avouer que son t-shirt allait pas tarder à abdiquer à maintenir ce qu’il y avait à maintenir.

Il était encore trop tôt pour savoir si Jimmy Reed allait ou non cesser de payer la rente mensuelle qu’il payait depuis la naissance de sa fille, mais en attendant, on avait largement de quoi lui acheter de quoi renouveler sa garde-robe… Et s’il fallait mettre de ma poche, je le ferais, de toute manière…

Je me remis à manger tout en approuvant de la tête son idée d’emmener Natacha avec nous. C’était même une idée de génie mais je gardai cette réflexion pour moi afin de ne pas faire gonfler sa tête en plus de ce qui gonflait déjà à cause de la puberté.

-Je dois lui sonner tantôt, je lui proposerai… Mais ça m’étonnerait bien fort qu’elle refuse.

Et surtout, je croisai les doigts pour qu’elle vienne ! Je n’avais aucune envie de devoir donner mon avis sur les 20 000 tenues que mademoiselle Reed voudra essayer…

Sans compter que, moi aussi, j’avais envie de voir ma sœur dont je savais, par L.A.People et la radio, qu’elle traînait avec Sniper Kurtz. Quand on en avait parlé au Canter’s Deli, j’avais pas compris que c’était ça, le plan… Moi, je croyais qu’elle voulait essayer de désintoxiquer l’ex-rockstar… Pas de nouveau s’embourber avec une épave du style de Stone.

Alors fallait que je sache ce que ma petite sœur était encore en train de me trafiquer… Si L.A.People exagérait ou si c’était elle qui exagérait…

Je ne me rappelais que trop bien de ses petites sorties à la villa de Sniper à Santa Monica, à l’époque.

Quant à cette foutue lunette des toilettes dont j’avais tendance à oublier complètement l’existence, Olivia prétexta que c’était pour éviter d’allumer la lumière qu’elle ne vérifiait pas avant de s’asseoir sur le pot. Conversation au combien existentielle dont je me demandais si tout le monde l’avait ou si c’était juste nous.

Ce fut à mon tour de hausser les épaules avec un demi-sourire.

-Ben… tu n’as qu’à… je sais pas… tâtonner… Pour être sûre.

Je me retenais d’éclater de rire, en vrai…

Mais Livia enchaîna avec une question qu’elle voulut bien plus sérieuse et que je pris comme telle.

-J’avais pensé qu’on ferait ça chez les Perry…

C’était comme ça chaque année depuis plus ou moins la nuit des temps… Je réfléchis un peu avant d’ajouter…

-Mais si je leur explique, ils comprendront. Je peux voir ma famille quand je veux. Toi, tu n’as pas cette chance… Alors oui, ta famille sera la bienvenue pour Thanksgiving.

Je lui fis un clin d’œil et achevai mon assiette avant de boire mon café…

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 820
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeDim 10 Sep - 23:21



Teenage Wildlife



ft. Jack’O




Tout change chez moi. Tant psychologiquement parlant que physiquement. Je ne vois plus les choses comme avant, je sais maintenant qu’il y a des conséquences à mes actions et que je ne peux plus simplement piquer une colère pour obtenir ce que je veux.  Quoi qu’une semaine par mois, j’ai l’impression que je pourrais facilement faire passer Frankenstein pour un enfant de chœur.

Et ces semaines d’irritation morale sont intimement liés aux changements physiques que j’observe sur mon corps. Non seulement ma poitrine n’a plus rien de subtile, sans pour autant faire concurrence aux gros ballons de la réceptionniste de la tour BSC, je ne peux plus les dissimuler et mes soutien-gorge de gamine ne font plus l’affaire.  Non plus la majorité de mes pantalon puisque mes hanches ont élargies, et que j’ai grandis aussi !

Bref, ça sens la séance de shopping extrême et qui de mieux que « tata » Natasha pour faire les boutiques avec moi ?  Je ne l’ai pas rencontré souvent mais les courts moments passés en sa compagnie ont toujours été agréable.

Je ne peux pas être plus heureuse que quand Jack acquiesce à ma requête ! Reste à fixer une date avec sa sœur et le tour est joué !

Notre cohabitation est simple et bien que non parfaite, nous nous ajustons l’un à l’autre sans trop de difficulté, enfin je crois.  Je promets de ne plus laisser traîner mes fringues partout et lui… refuse de rabaisser la lunette des toilettes prétextant que je ne dois que tâtonner pour vérifier.

- Beurk ! Non ! T’as déjà regardé en dessous ? Faudrait la nettoyer toutes les heures, et encore, je ne tâtonnerai pas à l’aveuglette !  Tu pourrais pas au moins la refermer le soir ? J’ai accepté de faire un effort, moi, pour mes traîneries…

La conversation est plus que glauque mais elle me fait rire. J’aime la légèreté de nos échanges, les pointes d’humour quand on tente de se piquer, parce qu’il n’y a jamais de malice, uniquement qu’une complicité grandissante. Bien que les Winter Wolves me manquent, je ne regrette pas ma décision.

Je me permets de lui soumettre mon idée d’inviter ma famille  pour Thanksgiving.  Seulement, de son côté, Jack observe la tradition de passer cette soirée chez les Perry. Je m’en mords intérieur la joue  parce que je suis à la fois  un peu déçue mais j’ai envie de rencontrer les parents de Jack et ses autres frères et sœurs.

- Bah… c’est pas plus fêté que ça à Tijuana en fait donc  peut-être que nous pourrions garder l’invitation pour un peu avant ou plus tard. Et passer cette soirée là avec ta famille ?

Ça m’importe peu qu’il dise pouvoir les voir autant qu’il ne le souhaite alors qu’il n’en est pas de même pour moi. Parce que maintenant que j’ai renoué avec eux lors de notre visite à Tijuana, je ne me sens plus autant coupé d’eux. Mamita se permets d’appeler presque tous les soirs et je sais que si je lui demandais, elle viendrait, raison ou non.

Pour moi, ce dossier était clos et, jouant  du bout de ma fourchette dans le restant de mes œufs, l’estomac plus que plein y’a une autre question qui me turlupine et qui me brûle le bout des lèvres.

- Jack… comment on sait si ce qu’on ressent pour quelqu’un est plus que de l’amitié ?

J’ai embrassé Julian, enfin, on s’est embrassé lors de notre répétition pour la pièce Roméo et Juliette et je lui ai avoué avoir envie d’être sa Juliette, pour plus que la pièce.  Seulement, j’ai peur que cet aveux ruine notre amitié, surtout que Tyler m’a mentit en me laissant croire que Julian en pinçait pour Melody ! Visiblement,  il n’a pas envie de perdre toute l’attention de son meilleur copain.  Bref, l’est compliqué l’amour à l’adolescence !


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 399
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeLun 11 Sep - 19:21



Teenage Wildlife
ft. Olivia Cortez


Bon… Trêve de plaisanterie, même si Livia l’avait demandé de façon détournée en usant de la remarque que je lui avais faite sur ses vêtements qui trainaient, ce qui était pas mal joué, quand on y pensait, il était clair qu’il lui fallait de nouvelles fringues. Et comme j’avais promis à sa mère de m’en occuper convenablement, ça faisait aussi partie du deal.

J’avais cependant accueilli l’idée d’emmener Natacha avec nous avec un certain soulagement parce que je me voyais mal la conseiller à ce niveau-là. Et j’étais prêt à les accompagner toutes les deux, même si ça signifiait me transformer en porteur de paquets pour toute une journée…

Elle avait donc, au final, quand même promis de faire un effort. Mais moi, je maintenais mes position, plus pour jouer qu’autre chose, concernant la lunette des toilettes. Je jouais surtout pour une raison : j’étais persuadé que je la rabaissais… Alors que non… Mais dans mon cerveau, si. Mais la conversation atypique me mettait quand même au bord de l’hilarité…

-Bon ! Ok…ok ! Je ferai gaffe. Mais t’exagère, elle est propre cette lunette…

Je disais ça… Mais j’en avais aucune idée… C’était ma mère qui venait une fois par semaine faire le ménage pendant que j’étais au bureau et que Livia était à l’école… Elle disait que ça lui faisait plaisir et que ça lui passait le temps maintenant qu’elle était pensionnée… Alors, j’allais pas dire non… J’étais un peu coincé, pas fou.

Livia passa du coq à l’âne, chose qu’elle avait l’art de faire bien qu’avec moins de maîtrise que Natacha. Elle avait alors demandé, sur un ton beaucoup plus sérieux, si on pouvait passer Thankgiving avec sa famille. J’avais accepté et puis c’était elle qui avait dit que, finalement, non…

J’avais alors plongé mon visage brièvement dans mes deux mains dans un geste de désespoir caricatural pour la faire rire.

-Oh c’est pas vrai… Je te dis « oui » puis tu me dis « non »… Gosh… Je comprendrai jamais les femmes.

Puis, reprenant un air plus sérieux quand même, la regardant dans les yeux.

-C’est comme tu veux, mais saches, en tout cas, qu’ils seront toujours les bienvenus ici.

J’avais achevé mon café et me levai pour m’en resservir un autre, alors que Livia n’avait même pas encore mangé la moitié de son bacon et de ses œufs avec lesquels elle jouait pensivement du bout de sa fourchette plus qu’elle ne mangeait.

Je n’étais pas encore tout à fait assis à nouveau quand elle me posa une autre question et ce fut les yeux légèrement écarquillés que je me laissai carrément tomber sur ma chaise, pris de court par la question.

-Heu…

La question compliquée de Livia…

Comment je réponds à ça, moi ? Natacha aurait sûrement une réponse à sortir du tac au tac… Une réponse mièvre, naïve, fleur bleue et bourrée d’émotions saupoudrées d’œstrogènes, certes, mais elle aurait au moins une réponse…

-Heu…

Trouve quelque chose, Jack. N’importe quoi. Parce que ça allait être n’importe quoi de toute façon, sinon, je serais pas célibataire à 36 ans.

-Je suppose que c’est quand ce qu’implique l’amitié ne suffit pas… Ou tout du moins, que ce n’est pas ce qu’on veut avec cette personne. Parce que… entre l’amour et l’amitié, la différence, c’est qu’on a pas envie de se contenter de se voir qu’en sortie le week-end ou pour une bouffe de temps à autre… Qu’on ne veut pas non plus se contenter de se faire la bise pour dire « bonjour » et « au revoir »…

Je m’arrêtai deux secondes et la regardai, les sourcils froncés, complètement incertain de ce que je disais.

-C’est cohérent ce que je dis ?

Puis, secouant la tête comme pour me remettre les idées en place…

-Et… Et puis… Pourquoi tu me poses cette question-là, déjà ?

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 820
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeMar 12 Sep - 5:05



Teenage Wildlife



ft. Jack’O




J’ai gagné mon point pour mes vêtements, ne reste qu’à voir quand nous pourrons nous rendre au centre commercial dévaliser les boutiques et, surtout, savoir quand Natasha est disponible pour nous y accompagner.

Mais je sais déjà que ça ne saurait tarder. Jack n’a pas l’habitude de procrastiné pour des choses de ce genre. Bon ça en fait au moins un de nous deux qui ne remet pas au lendemain ce qui peut être fait tout de suite…

Je ne peux pas gagner sur tous les fronts… la lunette des toilettes demeure un mystère pour moi  à savoir si il le fera ou pas. Surtout quand il esquisse ce genre de petit sourire en coin. Il est évident qu’il test ma patience et que ça l’amuse.

Moi aussi d’ailleurs. J’adore ce genre de conversations qui ne mène nulle part et dont nous montons notre argumentation sur des faits plus ou moins sérieux. Bref, tout ça tourne à la blague et si Jack se marre, moi je lui dire la langue en rigolant.

Thanksgiving était mon point à l’ordre du jour. J’aurais bien aimé recevoir ma famille et bien que Jack accepte, le fait est que je ne me sens pas super à l’aise avec l’idée de lui faire rater un repas en famille si, en plus, c’est une tradition pour les Perry. Ça fait beaucoup de concessions que fait Jack depuis que je suis entrée dans sa vie et, je sais bien que mamita viendra sous peu.

Elle me l’a dit.

Chez les Cortez-Lopez, on ne fête pas réellement Thanksgiving. À vrai dire, j’ai vu l’importance de cette fête alors que déjà les copains à l’école commencent à en parler. Ça m’a fais froncer des sourcils puis cogiter et, j’en étais venu à la conclusion que ce serait une opportunité de faire venir ma famille.
Nous nous reprendrons. Il y aura la pièce avant Noël et, probablement bien d’autres bonnes raisons ensuite. Je ne suis pas inquiète.

- Bah y’a rien à comprendre non plus, nous sommes énigmatiques !, dis-je en lui faisant un clin d’œil moqueur.

En fait, j’ai mieux à discuter avec Jack. J’ai besoin de ses connaissances, de son expérience en amour pour démêler mes sentiments plus ou moins claires.

Seulement, la réponse de Jack ne me satisfait pas totalement. Non pas parce qu’elle n’est pas claire, mais justement parce que je ne sais pas ce que je veux. En fait, j’Ai surtout peur que de nous laisser aller à une histoire d’amour vienne gâcher notre amitié. Qu’arrivera t-il le jour où il en aura marre de moi ? Notre groupe d’ami va se scinder en deux ? J’aurais peut-être dû appeler Natasha.

Mais pire. Je n’avais pas prévu que Jack me demande pourquoi j’ai cette question de si bonne heure un samedi matin.

J’en finis plus de jouer dans mes œufs avec ma fourchette et, venant placer mon coude sur la table pour appuyer ma tête dans la paume de ma main je me dis que, le mieux c’est de lui dire ce qu’il en est vraiment… ou presque.

- Julian… je lui ai dit que j’avais envie d’être plus que sa Juliette dans la pièce… et il m’a dit qu’il aimerait bien qu’on sorte ensemble… On s'est embrassé... Mais je ne sais plus où se situe notre amitié là dedans…

Je pousse un long soupire tout en laissant tomber ma fourchette dans mon assiette. C'était excellent Jack mais je n'ai pas encore l'appétit d'une lutteuse soumo...

Pas facile en fait de gérer quelque chose qu’on ne comprend pas… J’ai adoré embrassé Julian et j’ai très envie de le refaire. Quand je pense à lui, je flotte, je souris bêtement, j’ai envie de le serrer dans mes bras.

Mais j’aila trouille que ça vienne mettre un terme à notre amitié. Nous sommes placés en équipe par l’école jusqu’à la fin de l’année. Si nous devions devenir en mauvais terme, j’ose pas imaginer comme ce sera galère de travailler sur nos travaux. Julian n’a pas ce qu’on peut appeler un caractère facilement gérable.

- Tu as déjà été amoureux, Jack ?

J’sais qu’il n’y a personne en ce moment dans la vie de mon manager. Ce n’est pas pour autant qu’il n’a jamais été en couple. Peut-être fréquente t-il quelqu’un secrètement ? Qui sait !  Il rentre tard parfois…


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 399
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeMar 12 Sep - 19:56



Teenage Wildlife
ft. Olivia Cortez


On ne s’en rendait pas vraiment compte, mais, en réalité, on faisait naturellement le bilan de notre cohabitation jusqu’ici. Et au vu de l’ambiance qui tirait à la rigolade sur tous les sujets abordés, on pouvait dire que c’était un franc succès, pour un commencement. Même quand elle fit une demande plus sérieuse pour que sa famille puisse venir ici à Thanksgiving, j’arrivai à dédramatiser la chose devant l’indécision de Livia qui voulait qu’ils viennent puis non…

-Vivement que quelqu’un invente un décodeur…

Natacha me trouvait coincé, si pas misogyne sur les bords par moment… Mais pour ce qui était de ce dernier qualificatif, ma petite sœur y allait un peu fort parce que je ne voyais vraiment pas ce qu’il y avait de mal à aspirer avoir une épouse qui n’aurait d’autre ambition que d’avoir des enfants et les élever correctement dans une belle maison. C’était trop demander ?

Pour les années 80, fallait croire que oui…

Livia en était un parfait exemple, elle qui voulait être chanteuse. Mais Livia n’était ni mon épouse, ni ma sœur. Alors elle pouvait faire ce qu’elle voulait. J’allais même l’y aider ! Alors si, ça, c’était être misogyne, fallait trouver un nouveau qualificatif pour mon boss.

J’arrêtai cependant de rire quand Olivia me posa une question que je ressentis comme tout sauf innocente. Les femmes étaient peut-être énigmatiques, mais quand il s’agissait de parler de sentiments, elles se mettaient à fondre et dégouliner comme neige au soleil.

Et, en l’occurrence, je me rendis compte que je n’étais pas beaucoup mieux. Sauf que moi, je fondais uniquement parce que je n’avais aucune idée de comment répondre à la question de ma protégée.

Comment on savait que l’amitié n’en était pas et tirait sur autre chose ? C’était peut-être même une question que je me posais encore moi-même ! Alors comment voulez-vous que j’y réponde ?

Mais j’avais fait de mon mieux… Avant de lui demander pourquoi elle me posait cette question-là, vu que je me doutais que c’était pas juste pour faire la conversation. Je crus que ça allait s’arrêter là… Mais après tout ce qu’on avait « vécu » ensemble, avec l’histoire de Stone et notre voyage à Tijuana, Livia me fit entrer dans la confidence…

Je faisais en fait office de manager, mais aussi de frère, de père de substitution, de tuteur vaguement légal et de confident…

C’était beaucoup pour un seul homme, mais je m’en sortais plutôt pas mal, jusque-là, non ?

Loin d’avoir été mise en confiance par son histoire avec l’ex de ma petite sœur, Livia restait une adolescente qui découvrait l’amour… Ou ce qui y ressemble quand on a 16 ans…

-Julian… Hughes ?!

Julian Hughes n’était pas le problème. C’était un bon petit gars que j’appréciais, malgré les airs qu’il essayait de se donner et les regards à glacer le sang que je savais d’où il tenait depuis que j’avais vu la photo de sa mère dans l’article qui parlait de la condamnation d’Hank North.

Non, Julian n’était pas un problème et de toute façon, je n’avais pas à dire à Livia avec qui elle devait sortir ou non. Sauf Stone… Stone, c’était proscrit, interdit, et tous les synonymes de ces deux termes. Mais Hughes avait son âge, ils étaient dans la même classe… Ce qui arrivait était du domaine du normal.

Ce qui avait provoqué chez moi cette réaction de surprise, c’était le symbole de la chose, et les millions qui allaient avec... Le petit couple d’adolescents innocents qu’il pouvaient potentiellement former représentait… Beaucoup de choses… Quand on avait toutes les données en main…

Je lui fis signe d’une main de ne pas faire attention à ma surprise et repris la parole.

-Donc… Si je te comprends bien… Ce n’est pas tellement que tu te demandes si tu as envie de sortir avec Julian ou pas… C’est plutôt que tu as peur de sacrifier votre amitié pour rien si ça ne fonctionne pas, c’est bien ça ?

Je soupirai…

-C’est une question difficile dont même moi je n’ai pas la réponse, ma puce… Mais tout ce que je sais, c’est que pour préserver quelque chose que tu connais et qui te tient à cœur, tu risques de te priver de quelque chose de plus intense encore… C’est tout ce que je peux te répondre.

Elle me demanda alors si j’avais déjà été amoureux et j’esquissai un sourire.

-Oui… Plusieurs fois… A chaque fois…

Je haussai les épaules.

-La plupart du temps, ce n’est pas l’amour le problème, mais les ambitions de chacun… Les concessions à faire…

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 820
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeMer 13 Sep - 3:50



Teenage Wildlife



ft. Jack’O




Il est surprenant de voir à quel point la conversation avec Jack coule tout doucement, le plus naturellement du monde. C’est comme si nous avions toujours été une famille, un « tout » et que nous vivions simplement notre vie comme cela avait toujours été et sera toujours.

Je peux difficilement être plus comblé par le nouveau virage que prend ma vie et  du bonheur que de me sentir évoluer dans une famille, bien qu’elle ne soit que composé de deux membres, on ne peut plus normale.

Et, parlant de famille, si j’ai eu l’idée de faire venir la mienne pour Thanksgiving, je préfère maintenant reporter le projet pour profiter plutôt de cette fête pour faire officiellement la rencontre avec les parents, frères et sœurs de mon manager. Car, par extension, ils sont maintenant mes oncles, tantes et grands-parents…

- Il n’y aurait plus de mystère si vous deviez avoir un décodeur pour comprendre les femmes ! , m’esclaffais-je.

Si ça me fais bien marrer, je redeviens vite plus sérieuse alors que Julian traverse mes pensées, comme c’est le cas depuis quelques temps.  Je m’applique a jouer méthodiquement avec ma fourchettes au travers les œufs qu’il me reste, réfléchissant à comment bien poser ma question.

Je n’ai plus envie de jouer avec Jack. J’ai besoin de lui  montrer que j’ai pleinement confiance en lui, sachant pertinemment qu’il  croule sous les chapeaux que notre relation implique qu’il ne porte.

Si ma question le surprend – je peux le concevoir – sa réponse ne m’avance pas plus que ça. Peut-être parce que l’amour en tant que tel est un dossier à ce point complexe qu’il est impossible de le décrypter autour d’un petit déjeuner.

Quand Jack répète le nom de mon ami, je sens mes joues virer au rouge et je baisse les yeux, un petit sourire rêveur se formant sur mes lèvres. Si ça ce n’est pas un signe, je me demande bien ce que c’est.

- Ouais… Celui là même qui m’a ramassé la tête contre une porte… C’est peut-être de là que ça vient !

Je ris doucement en me remémorant notre fuite dans les toilettes de l’arcade. Ça avait été plutôt étrange, cette fois-là. D’ailleurs, je n’ai jamais su le fin fond de l’histoire du malaise mystère…

- Oui… j’ai peur que notre histoire, si elle ne dure pas, réduise à néant notre amitié.  Parce que c’est ce qu’il est, d’abord et avant tout… mon meilleur ami.

Rien de facile, mais rien de compliqué. Peut-être devrais-je simplement lâcher prise et me contenter de vivre l’instant présent, car là, non seulement je ne cours pas, mais je marche si lentement que je recule presque…

Et ma curiosité se fraie un chemin vers le propre vécue de mon manager qui me confirme que oui, il a également été amoureux. Souvent. Et que chaque fois, il s’est investit dans sa relation. Je conclu donc que mon manager est un grand romantique. Je dois impérativement remette en marche le projet de lui dénicher la petite femme parfaite !

- Donc, au final, je dois simplement me laisser guider par mon cœur ?

C’est quand même un bon plan.

Je souris à Jack en le regardant longuement dans les yeux. En fait, je me perds dans mes pensées alors que je le fixe sans vraiment le voir.

- C’est quand même étrange de l’embrasser… je veux dire… il est le fils du big boss de la tour concurrente de la mienne. C’est pas ce qu’on pourrait appeler un léger conflit d’intérêt ? Imagine si ça se sait un jour que mon père c’est Jimmy Reed !

Tiens, maintenant que j’en parle, j’y avais pas songé à ça… Sans même s’en rendre compte, sans même l’avoir prévu ou voulu, Julian et moi vivons notre propre pièce de théâtre.  Nous sommes, à notre façon, la nouvelle version de Roméo et Juliette.

Et ça fait vachement flipper que de penser ça !


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 399
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeVen 15 Sep - 10:44



Teenage Wildlife
ft. Olivia Cortez


Je rigolai avec Livia quand celle-ci affirma qu’il n’y aurait plus de mystère si on avait un décodeur pour les comprendre. Elle n’avait pas tort. Mais sincèrement, des fois, je voudrais bien comprendre. Pourquoi, souvent, elles n’allaient pas droit au but, pourquoi elles se compliquaient la vie, pourquoi « oui » signifiait « non », ce genre de truc…

Mais personne avait encore inventé le décodeur… Probablement parce qu’aucun homme n’avait encore trouvé le code de base qui permettrait de décoder tout le reste, comme Alan Turing l’avait fait avec Enigma.

Et si, moi, j’aspirais à décoder la gente féminine, Livia, elle, du haut de ses 16 ans, voulait carrément s’attaquer à l’Amour. Et c’était à moi qu’elle demandait des réponses que, je devais me rendre à l’évidence, je n’avais pas. Alors j’avais essayé de me démerder, mais un peu en vain.

Et quelle ne fut pas ma surprise quand elle déclara qu’elle était amoureuse de nul autre que Julian Hughes ! Pas que ça ne me réjouissait pas, elle faisait plus ou moins ce qu’elle voulait et j’étais même plutôt ravi de savoir que l’heureux élu avait son âge ou quelque chose d’approchant.

Mais c’était aussi le fils du patron de MTI. Comme Livia, même si c’était officieux, était la fille du patron de BSC. On aurait dit le début d’un drame romantique.

Loin de penser au Happy End comme la plupart des jeunes filles de son âge l’aurait fait, ma protégée, elle, avait plutôt peur de sacrifier leur amitié pour une amourette d’adolescent. Mais là encore, que pouvais-je lui conseiller ? De préserver leur amitié et de se priver d’une expérience qui, même si elle ne durait pas, ferait partie, dans 20 ou 30 ans, de ses plus beaux souvenirs ? De tenter le coup au risque qu’elle m’en veuille si ça foirait ?

Je voulais bien accepter un tas de responsabilités concernant Livia, mais je ne voulais pas, pour ce qui relevait de sa vie strictement personnelle, lui dire que ce qu’elle devait faire ou pas. Hormis si je voyais qu’elle était sur le point de réellement faire une grosse connerie (comme coucher à nouveau avec cette enflure de Stone).

Mais là, je ne voyais vraiment pas ce qu’il y avait de mal à ce que les deux adolescents sortent ensemble et fassent leurs expériences ensemble. Je me mettais un peu à la place de Julian, en fait, parce que c’était aussi plus ou moins à leur âge que j’avais vécu ma première histoire d’amour avec une fille de mon école, Linda. Et je me voyais très mal être l’adulte qui les empêcherait de faire quoi que ce soit…

Je souris à Livia qui exprimait tout haut sa peur de réduire à néant l’amitié qui la liait actuellement au jeune homme.

-Ouais… Je comprends.

Livia me demanda si alors, elle devait juste se laisser guider par son cœur. Je m’appuyai sur la table, repoussant mon assiette et croisant les bras, comme pour la regarder plus intensément dans les yeux bien que mon regard fut plus compréhensif qu’autre chose.

-Tu l’as dit toi-même : rien n’est simple. Regarde-moi, j’ai 36 ans et je ne suis pas plus avancé que toi sur ces questions… Je vais pas faire le malin. Et encore moins te dire ce que tu as à faire.

Je lui fis un clin d’œil.

-Je ne peux que souhaiter que ça aille pour vous, en amour ou en amitié, quoi que vous choisissiez et que ça dure ou pas. Parce que même si ça ne dure pas, ça fera peut-être partie de tes meilleurs souvenirs.

Je haussai les épaules, mais mon regard se fit sérieux malgré mes apparences nonchalantes.

-Tout ce que je peux me permettre de te conseiller, c’est de faire gaffe… Tu sais… A pas… Tomber enceinte trop tôt ou ce genre de truc… S’il te faut quoi que ce soit… Je sais pas trop comment ça marche… Mais tu peux toujours me demander et je me renseignerai… Ou à Nat, si tu préfères. Mais, s’il te plait, si tu as le moindre doute sur un truc, besoin de… contraceptifs ou quoi que ce soit… Je préfère que tu demandes avant que ce ne soit trop tard.

J’avais mal vécu l’avortement de Natacha, même si, quelque part, ça me regardait pas. Mais ce n’était pas tant l’avortement en lui-même qui me mettait en colère bien que je n’étais vraiment pas pour… Mais c’était toutes les conséquences néfastes qu’une telle intervention pouvait provoquer.

Quant à Livia, je ne savais pas si elle était déjà au courant de ce dont elle avait besoin, devait faire ou ne pas faire… Ou si, suite à son aventure avec Stone, par deux fois, on avait vraiment eu de la chance que ça ne prenne pas. On avait jamais parlé de ça… En réalité… Parce que techniquement, comme l’avait si bien dit Howard, j’étais son manager, pas son père…

Je rigolai à nouveau quand Livia sembla se rendre compte de leurs filiations respectives, à elle et au jeune Hughes… Je repris une gorgée de café…

-J’y ai pensé dès que tu m’as dit que ton cœur en penchait pour Hughes… Je suis sûr que ça ferait un carton au cinéma…

Un jour, peut-être…

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 820
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeSam 16 Sep - 4:01



Teenage Wildlife



ft. Jack’O




Exit la lunette des toilettes et Bonjour les grandes confidences philosophiques ayant pour trame de fond les amours à l’adolescence. C’est un des aspects de ma cohabitation avec Jack que j’aime le plus.

Avec lui, la conversation n’a pas réellement de tabou et je me sens suffisamment à l’aise pour lui parler  sur tous les sujets. Jack est le grand frère que je n’ai jamais eu. Celui avec qui on rigole mais avec qui on parle aussi de trucs plus sérieux.

Et mon début d’histoire avec Julian en est un plutôt  balèze.

Mais comme je l’ai dit moi-même, et qu’il remet en perspective, la vie, l’amour en fait, n’a rien de simple. Son parcours n’est pas plus reluisant que le miens. D’ailleurs, je n’arrive pas à comprendre comment c’est possible qu’il n’ait toujours pas de fiancée !

Bon, tant mieux pour moi… ce n’est pas dit qu’une Madame Perry aurait accepté que son mari joue au père avec la gamine de son patron.

J’allais le relancer sur ce sujet quand il s’engage sur la conversation de la contraception.  Je m’en étouffe avec ma gorgée de jus d’orange. Ah merde, finalement y’avait peut-être un truc tabou qui pendait au bout de tout ça…

- Jack… Tu ne vas peut-être pas me croire mais, j’ai eu ma leçon avec Stone… Ce qui s’est passé avec lui… j’ai été stupide et naïve. Je lui ai fait confiance et j’ai perdu pied à cause de l’alcool et la… bref !  Julian on s’est embrassé, bouches fermées. On a encore bien du chemin à parcourir avant de commencer à penser à… coucher ensemble

Et c’est la plus stricte vérité. Du moins, en ce qui me concerne, je ne peux pas me prononcer pour Julian.

Cette fois, il y a de vrais sentiments en jeux, une vraie relation et je désire que nous prenions notre temps et que nous faisions les choses selon notre propre rythme.

- En plus, je lui ai demandé de garder notre relation secrète, du moins à l’école.  J’ai pas trop envie qu’on soit un couple scruté et que nos amis ne nous vois plus comme des individus mais comme un « tout ».

Et y’a pas que ça. Julian est le fils du big boss de MTI alors que je viens de signer pour BSC. J’y vois un semblant de conflit d’intérêts. Mais c’est peut-être que dans ma tête… Quoi que Jack me confirme y avoir lui-même songé, en rigolant.

Ça me fait sourire, parce que nous représentons une version moderne de la pièce pour laquelle nous aspirons tous les deux tenir le rôle titre.

- Je me demande, s’ils font un film sur ça un jour, qui selon toi tiendra ton rôle ?  Robin North, s’il se teint en blond ?

J’éclate de rire en imaginant  notre vie transposé au cinéma. Je me permets même de taquiner Jack en lui disant qu’au cinéma tout est romancer et qu’ils lui feraient probablement avoir une idylle avec une collègue au travail…

Je commence à débarrasser la table, allant ranger le jus au frigo puis, revenant à la table, je la contourne et je viens enlacer Jack.

- Tout ce temps là, je voulais  trouver mon père sans savoir qu’en fait, c’est toi que je cherchais !


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 399
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeDim 17 Sep - 11:23



Teenage Wildlife
ft. Olivia Cortez


Ouais… Je voulais aborder le sujet de la contraception, mais j’étais encore maladroit pour ce genre de truc. En fait, je pense que n’importe quel père est maladroit avec sa fille dans ces cas-là… Mais après tout, la plupart des jeunes filles avaient une mère pour leur expliquer tout ça. D’autant que j’avais la nette impression de ne pas tout savoir sur le sujet de la contraception féminine.

Enfin bref, j’essayais de me démerder, jouant aussi la carte « Natacha » et ça eut le don de faire qu’Olivia faillit s’étrangler avec son jus d’orange… Alors que tout ce que je disais, c’était que je me tenais à sa disposition si elle avait éventuellement des questions, un problème ou autre…

Livia m’affirma alors qu’elle avait eu sa leçon avec Stone et qu’avec Julian, ils étaient encore bien loin de penser à ça… Ouais ouais… Moi aussi je m’étais cru à des années-lumière de ça quand ma première fois était arrivée… Et dix minutes après, j’essayais péniblement de trouver mon chemin dans…

Je secouai la tête, chassant ces pensées très gênante, comme si j’avais peur que Livia puisse les voir dans mon esprit.

Livia ajoutait qu’elle avait demandé à Julian que leur relation reste secrète. Il fallait dire que la jeune femme avait déjà fait l’expérience d’une parution dans L.A.People et que j’avais été dans les premiers à mal réagir. Je soupirai, soulagé à moitié d’être arrivé à aller jusqu’au bout de mon idée… Même si Livia avait tenté de faire diversion après.

-Ça n’empêche ! Ce que je viens de te dire est important, Liv. Je veux juste que tu saches que je suis là s’il te faut quelque chose. Et que mieux vaut trop tôt que trop tard.

Je faillis ajouter : « Tu ne veux pas reproduire les erreurs de ta mère »… Mais ça aurait été très mal placé et ce n’était pas ce que je pensais. Livia n’était pas une erreur si l’amour que Maritza disait qu’il y avait eu entre elle et Reed était vrai. Je tendis ma main pour la poser sur la sienne.

-Et je suis sûr que Nat sera là pour toi aussi… Si tu ne veux pas parler de ça avec moi.

Ce que j’espérais aussi un peu à moitié.

Bref, tout ça me faisait penser au début d’un genre de drame romantique que ma mère adorait. Il y avait tous les codes pour faire ça ! Deux maisons de disques rivales dont les tours l’une en face de l’autre à Downtown étaient la représentation parfaites, deux big boss, et leurs deux enfants qui s’aimaient plus ou moins secrètement… Des millions de dollars en jeu… J’avais évoqué l’idée en rigolant à ma protégée qui joua le jeu…

Mais si je n’avais pas pensé avoir ma place dans cette histoire, elle pensait déjà au casting… Je rigolai en imaginant Robin North en blond. La conversation était de nouveau plus légère, même si on avait été bien loin de s’engueuler.

-Robin North en blond… ? Vu comment j’ai traité Howard, je pense que le directeur de casting ne choisira pas ce North-là, s’ils veulent vraiment en teindre un en blond…

J’éclatai encore de rire quand Livia ajouta que comme au cinéma, tout était romancé, les scénaristes me feraient vivre une idylle avec une collègue de travail.

-Hey ! Tu t’éloignerais pas du sujet principal, là ? Je croyais qu’on parlait de votre idylle à toi et Hughes.

Je terminai mon café et Livia se mit à débarrasser la table en silence. Jusqu’à ce que je la sente arriver par derrière moi et m’enlacer, comme une petite fille l’aurait fait avec son père. Les mots qu’elle prononça gonflèrent mon cœur de joie et je penchai la tête pour l’appuyer contre la sienne, caressant son bras d’une main…

-Je suis fier d’être ton manager. Mais je l’aurais été encore plus d’être ton père.

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 820
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitimeMar 19 Sep - 3:37



Teenage Wildlife



ft. Jack’O





Je sais bien que Jack à toutes les raisons du monde de vouloir me mettre en garde devant les différentes possibilités que comportes les relations amoureuses, la sexualité en faisant partie, mais je ne me sens pas prête à passer ce cap avec Julian.

Il m’est facile de concevoir qu’il peut être dépassé par les évènements et que cela peut semble contradictoire d’être sur le frein avec Julian alors qu’avec Howard Stone ce fut  à la vitesse de la lumière que tout ce passa.

Peut-être justement parce que cette fois, je me sais amoureuse et que je ressens le besoin de protéger cet amour et vivre chaque petits instants au moment opportuns et non pas tout d’un coup en brûlant les étapes.

Bref, la contraception, je prends note que Jack est apte à me diriger si j’en ressens le besoin quoi que je sais d’avance que j’irai trouver sa sœur… ou peut-être même  la secrétaire de Ricci, si le besoin est. Non pas parce que je n’ai pas confiance en Jack, Au contraire nous venons de prouver que nous savons aborder tous les sujets sans gêne aucune.

Mais, c’est quand même un sujet que je me sens plus à l’aise d’approfondir avec une femme et on petit doigt me dit qu’il en va de même pour Jack qui  affiche un air confiant mais je suis certaine qu’en dedans il a déjà hâte que nous changions de sujet.

La contraception mise de côté, pour la conversation actuelle, et non pas de ma vie, je serai responsable le moment venu, Jack redirige la conversation sur ma relation toute nouvelle avec Julian après une légère divagation sur un casting éventuel pour un film portant sur ma vie, ou plutôt sur le « couple » que formons Julian et moi.

- Moi, m’éloigner du sujet principal ? Jamais je ne ferais une telle chose !, dis-je en rigolant.

Puis je me lève et débarrasse la table avant de rejoindre Jack et de l’enlacer.  Je me sens tellement bien depuis que nous vivons ensemble.  Je ne ressens plus l’urgence d’avant vis-à-vis de mon père parce qu’en Jack, je trouve toutes les qualités que  j’avais prêtées à Jimmy.

J’ai passé ma vie à idéaliser mon père et, au lieu de le trouver lui, j’ai trouvé mieux en la personne de Jack et je ne manque pas de lui faire savoir. Et qu’il me dise que lui-même aurait été fier d’être mon père.

- Faut croire que nous avions besoin l’un de l’autre ! Abuelo dit souvent que rien n’arrive pour rien dans la vie, c’est probablement ça pour nous.

Je serais bien resté blottit contre Jack pour le reste de la journée mais la vaisselle ne se fera pas toute seule. Je pense m’être fait légèrement avoir dans la distribution des tâches. Il cuisine, je lave – bon ok il m’aide 90% du temps – mais aujourd’hui je vais la faire toute seule, parce qu’il mérite bien une petite pause.

Et, parlant de pause, pourquoi pas en prendre une vraie de vrai !

- Jack ? Si nous allions au cinéma cet après-midi ?

Il y a de bons films à l’affiche dont Forbidden Love… reste à voir si Jack et moi partageons les mêmes goûts en matière de film. Rien n’est moins sur !


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]   Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Teenage Wildlife [PV Liv][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]
» 07.Chuuut !...That's a secret ! [TERMINE]
» [TERMINE] J'ai déjà vu cette tête... [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Appartement des Perry-