AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 1 Baby And 3 Dummies (February 1982)[PV Howard Stone & Delfino Alvarez& Hank North][TeRmInÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Howard Stone


Messages : 1067
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: 1 Baby And 3 Dummies (February 1982)[PV Howard Stone & Delfino Alvarez& Hank North][TeRmInÉ]   Lun 25 Sep - 20:03


1 Baby And 3 Dummies

       
ft. Bailey Raphaël, Delfino Alvarez & Hank North


Quand le p’tit arriva dans la chambre dans les bras de l’infirmière, j’cru qu’on était parti pour plein de p’tit commentaire mielleux de la part du barman, de Hank, de l’infirmière et p’tètre même de Bailey. Mais il en fut tout autrement.

L’infirmière tant de donner le bébé à Bailey mais elle refusa de le prendre. Assis par terre contre le mur, j’regardais la scène un peu mal pour Bailey qui était toute affolée par ce môme qu’elle venait de mettre au monde. J’savais qu’elle n’en voulait pas. Elle me l’avait dit. J’comprenais… Natacha et moi, on avait pas voulu du notre non plus. Mais on avait pas été jusqu’à la fin. Bailey oui… Et maintenant, elle était sur le point de pleurer.

Bailey voulait que l’infirmière donne le gosse au barman. Ce qu’elle fit sans demander son reste. Tout ce qu’elle voulait, cette infirmière, c’était s’barrer. Et c’est ce qu’elle fit, une fois l’bébé dans les bras de Delfino.

Bailey hésitait, elle savait pas ce qu’elle allait faire du môme. J’croyais qu’elle savait déjà. Et que l’adoption c’était ce qu’elle avait choisi. Mais semblait que j’me sois trompé ou qu’elle ait changé d’avis en cours de route.

Hank la soutenait pendant que Delfino, lui, voulait qu’elle regarde son môme avant de prendre une décision définitive. S’il voulait garder l’gosse, c’était une mauvaise idée… L’était moche. Elle allait le mettre à l’adoption sans hésiter. Ok, j’arrête de dire qu’il est moche…

Mais j’m’en venais mal pour Bailey qui était au bord des larmes… J’m’en mordais même la lèvre. Et quand Hank proposa qu’on sorte pour laisser Bailey et son p’tit-ami, j’étais prêt à le suivre. Je me levai, d’ailleurs. Mais sursautai quand Bailey refusa catégoriquement qu’on quitte la pièce.

-D’accord…

Je restai debout regardant Bailey accepter de prendre le môme. Je mis mes mains dans les poches regardant Delfino le poser dans le bras de Bailey. Je m’approchai un peu pour voir le p’tit qui avait les yeux ouvert contrairement au moment où j’l’avais vu quand il venait de sortir.

Elle se demandait si c’était bien elle qui avait fait ça.

-Ouais… C’est toi.

L’état vraiment minuscule. Et j’sais pas pourquoi mais voir un p’tit gosse dans les bras de Bailey, ça faisait bizarre. Elle avait toujours fait partie des filles qui j’imaginais sans enfants… Comme la plupart de mes amies, en fait… Mais là tout venait de changer avec le p’tit Dany.

-Y’a que toi qui peut prendre la décision, Bailey… … Enfin, j’crois pas que j’suis l’mieux placé pour te donner des indications… J’serais toujours là aussi. Tu le sais bien.


J’crois pas que j’pourrais surveiller son gosse quand elle partira travailler… J’serais pas ce genre d’ami-là. Mais j’serais celui qui fait la fête avec elle pour l’aider à décompresser et qui l’accueillera quand elle va pas bien. Comme j’le faisais déjà en fait. Le gosse va pas changer ça.

J’passai ma main dans ses cheveux en regardant le p’tit môme. J’voyais aucun trait qui montrait qu’il ressemblait à Bailey. Ressemblait plus aux autres bébés qu’à qui que ce soit, en fait.




©️ Billy Lighter



Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 261
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: 1 Baby And 3 Dummies (February 1982)[PV Howard Stone & Delfino Alvarez& Hank North][TeRmInÉ]   Mer 27 Sep - 17:50

1 baby and 3 dummies

       
ft. Bailey Raphaël, Howard Stone et Hank North



Dany était un bébé déjà bien éveillé avec ses yeux expressifs. Bailey avait fait une merveilleux petit enfant mais n’était pas encore sûr de ce qu’elle allait en faire. J’espérais qu’elle change d’avis depuis le jour où elle m’avait dit vouloir le mettre à l’adoption. Nous pouvions largement héberger l’enfant et l’élever à nous deux. Elle pourra récupérer son travail au petit restaurant sa grossesse étant terminée et j’avais mon travail au Dizzy Warhol. Le salaire n’était pas bien élevé mais c’était assez pour deux personnes et un enfant. Il pouvait être le rayon de soleil dans notre vie mais Bailey ne le voyait pas. Il n’y avait qu’elle qui pouvait choisir. Je ne pouvais pas faire le choix à sa place. Cet enfant n’était pas de moi. Hank le lui avait dit dans d’autres termes.

Je voulais quand même qu’elle le regarde avant de prendre sa décision. Je voulais, aussi, qu’elle sache que je serais là si elle décide de le garder. Je n’avais pas précisé que c’était le cas aussi si elle décidait de le mettre à l’adoption. J’aimais Bailey avec ou sans son statut de nouvelle mère. Je voulais juste qu’elle réfléchisse à sa décision pour ne pas le regretter plus tard.

North et Stone ne voulais pas s’immiscer dans la conversation mais Bailey souhaitait qu’ils restent tout de même. Leur présence semblait la rassurer.

Je n’aurais pas imaginé que Bailey me demande de prendre si vite le petit bébé. J’avais déposé Dany dans ses bras tout doucement. J’avais peur de mal manipuler un être aussi petit. Le bébé était calme dans les bras de Bailey. Elle était surprise d’avoir mis au monde un être comme lui. Je m’émerveillais devant sa réaction qui n’était pas du dégoût mais de l’étonnement. La décision lui revenait comme l’indiquait Stone.

C’était beau de voir une mère prendre dans ses bras son enfant. Bailey ferait une bonne mère. J’en étais convaincu.

-Si tu veux le faire adopter, Bailey, je ne t’abandonnerais pas. Je te soutiendrais aussi. Mais pense que cet enfant peut t’apporter beaucoup de bonheur.

Je ne voulais vraiment pas qu’elle le regrette. Je voulais vraiment qu’elle considère l’opportunité d’élever Dany.




©️ Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 573
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: 1 Baby And 3 Dummies (February 1982)[PV Howard Stone & Delfino Alvarez& Hank North][TeRmInÉ]   Ven 29 Sep - 10:27

1 Baby And 3 Dummies

       
ft. Bailey Raphaël, Howard Stone & Delfino Alvarez


Bailey paniqua quand l’infirmière amena le petit Dany qui venait de pointer son nez à L.A. Et rien que l’histoire de sa naissance valait déjà bien un film à elle tout seule. Peut-être même qu’un jour, quand je me sentirai prêt à passer derrière la caméra, en tant que réalisateur, j’essayerai de raconter cette histoire, avec l’autorisation de Bailey. Mais l’idée n’eut que le temps de m’effleurer car je vins m’installer sur le lit de la jeune femme pour essayer de la rassurer alors que Delfino héritait du bébé en attendant qu’on sache un peu quoi faire avec la mère.

Moi, j’étais pas pour de la forcer. Ça ne servirait à rien. Et le petit le sentirait, en plus, si elle ne le voulait pas. Je savais ça. J’avais un enfant, moi aussi, en quelque sorte. Julian ressentait tout, savait beaucoup de choses et lisait en moi comme dans un livre ouvert. Les enfants, si jeunes soient-ils, sont les êtres les plus intelligents qui soient… Faut croire qu’en grandissant, on perd tous nos neurones à l’adolescence.

Delfino, lui, sans insister, lui expliqua qu’avant de prendre une décision quelle qu’elle soit, il fallait au moins qu’elle daigne poser les yeux sur son fils. Avec ça, j’étais d’accord. Mais je me sentais de moins en moins à ma place ici, sans compter que j’avais une raclée qui m’attendait à la maison, très certainement… Mais quand je leur proposai qu’on parte, Howard et moi, Bailey refusa catégoriquement.  

Alors on resta…

Comme si ça allait nous faire rester plus longtemps, à moins que ce ne soit Delfino qui avait fini par la convaincre, elle accepta d’essayer de prendre le petit. Autant Delfino qu’elle étaient maladroits, mais j’aurais probablement pas fait mieux. Je considérais Julian Hughes comme mon fils, certes, mais je l’avais accueilli chez moi alors qu’il avait déjà 7 ans…

Le petit Dany dans les bras, le bébé avait levé ses grands yeux sur elle et le spectacle était tellement beau que même Howard s’était levé pour mieux voir. Je regardai le batteur et rigolai.

-L’est pas si moche que ça…

J’aimais bien imiter Howard… Dans le film Jungle dans lequel j’avais joué une sorte de baroudeur-aventurier bourru et solitaire qui tombe amoureux d’une fille de la ville tombée en pleine jungle un peu par malchance, j’avais calqué ma façon de parler sur celle de Howard.

Bailey s’étonna d’avoir pu mettre au monde le petit bébé qu’elle avait maintenant dans les bras. Je lui souris quand elle se posa la question…

-Ouais… C’est toi… Toute seule. Et aucun de nous trois pourra jamais en dire autant.

Et Hallelujah parce ça a l’air de faire bien mal ! Avoir tous les avantages sans les inconvénients, ça me convenait très bien, personnellement.

C’est là que j’entendis Howard dire la première chose sensée de sa vie avec un minimum de sérieux. Quand je passerais la porte de ma villa au petit matin et que Kate se sera placée en embuscade juste derrière, j’aurais qu’à me raccrocher à ces deux choses : j’ai vu un enfant venir au monde et j’ai entendu Howard dire un truc sensé.

Alors ça valait le coup.

Le barman du Dizzy et petit-ami de Bailey reformula le soutien qu’il comptait apporter à Bailey et ce même si elle décidait de le faire adopter. La décision était très difficile à prendre, tant de garder Dany que de le faire adopter. Et très sincèrement, je n’aurais voulu être à la place de Bailey pour rien au monde.

Cela dit, je haussai tout de même les épaules.

-Je sais pas trop bien comment ça fonctionne… Mais… Vous pourriez essayer, non ? Tenter le coup et puis, si ça ne fonctionne pas, le confier à l’adoption… Non ?

J’étais pas trop sûr… Je pensais juste que, chez Mercedes, il y avait moyen de faire ça : essayer la voiture pendant un mois sous réserve de satisfaction avant l’achat définitif…

©️ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bailey Raphaël


Messages : 869
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 24
Localisation : Eastside

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


MessageSujet: Re: 1 Baby And 3 Dummies (February 1982)[PV Howard Stone & Delfino Alvarez& Hank North][TeRmInÉ]   Ven 29 Sep - 17:18

1 baby And 3 Dummies (february 1982)

       
Howard & Delfino & Hank




Le bébé est dans mes bras et la scène est d’autant plus irréaliste que je suis entourée de trois de mes amants. Je regarde Dany avec un mélange de stupéfaction et d’affection. J’ai du mal à croire que j’ai pu mettre au m onde un petit être presque parfait. Je le regarde pour la première fois sans trop savoir quoi en faire, quoi en dire.

Je ne le quitte des yeux que le temps de regarder Howard et lui dire d’une voix à mi chemin entre le murmure et le sanglot qu’il n’est pas si moche que ça.

- Il a ton air un peu abruti mais ça j’imagine que j’ai encore le temps de le rescaper, lui !

Je ne sais plus ou j’en suis dans ma tête. J’ai passé les 9 derniers mois à me convaincre que je n’en voulais pas, de ce bébé, ni même qu’il puisse être possible que je l’aime. Et maintenant qu’il s’est pointé le bout du nez, toutes mes certitudes s’envoles et je ne suis plus certaine de rien.

Sauf d’une chose.

Je serai une très, très mauvaise mère.

Je suis incapable de prendre soin de moi-même. De penser plus loin que le bout de mon nez. Je ne sais pas me projeter dans l’avenir. Tout ce que je sais c’est que je suis qu’une pute, et que j’en serai toujours une.

Mes yeux s’embrume à cette pensée et, plus encore quand Delfino m’affirme que, peu importe ma décision, il sera là pour moi.  Avec les dernières semaines, j’avais cru comprendre que de donner l’enfant signerait l’arrêt de mort de mon couple. En fait, là, tout de suite, j’ai plutôt l’impression qu’il est sous l’émotion et qu’il garde espoir que je changerai d’idée.

Puis, Hank, à son tour  suppose que d’essayer serait la chose à faire avant de renoncer.

- Essayer quoi ?  D’être une mère ? Et comment je suis sensé faire ça ? J’suis une pute, rien que ça. Et je lui dirai quoi à lui plus tard ?  Bah désolée Dany m ais t’es un accident de travail dont ton père m’a dédommager contre 200$ et une bouteille de whisky !

Je secoue la tête en fermant les yeux, laissant quelques larmes silencieuses roulées le long de mes joues. J’suis pas fière de ça. J’en ai jamais voulu d’enfants mais, c’est pas pour autant que je ne m’en fais pas pour lui.

- Essayer…

C’est quand même un peu vache non ? Je ramène le gamin avec moi et si, au bout du compte, ça fonctionne pas je le donne au suivant ? C’est pas d’un chiot dont il est question – sans offense envers les protecteurs des animaux – mais d’un bébé. Mon bébé en l’occurrence.

Je sens le petit bouger et j’ouvre les yeux pour le regarder. Je me sens légèrement paniqué. J’ai presque oublié que non seulement c’est vivant mais ça bouge et… ça pleure c’te petit paquet là ! Et c’est exactement ce qu’il commence à faire et mon premier réflexe est de le tendre à Hank dont les bras sont les plus proche.

J’saurai pas quoi faire quand il pleurera et que je serai seule avec lui. J’fais comment pour savoir si il pleure parce qu’il a faim ou parce qu’il est pas bien ? Il est où le manuel d’instruction ?  

- C’est facile a faire, des bébés. Mais s’en occuper, ça. C’est autre chose.  Si vous ne me laissez pas tomber, tous les trois et je les regarde bien intensément a tour de rôle, je peux envisager d’essayer…


©️ Billy Lighter




Pis demain matin tu m’prendras dans tes bras
On va faire comme si le malaise était pas là
J’vais m’en aller de mon bord, toi du tiens
Peut-être qu’on se recroisera en chemin.


Dernière édition par Bailey Raphaël le Dim 1 Oct - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1067
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez Apolline

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: 1 Baby And 3 Dummies (February 1982)[PV Howard Stone & Delfino Alvarez& Hank North][TeRmInÉ]   Sam 30 Sep - 16:17


1 Baby And 3 Dummies

       
ft. Bailey Raphaël, Delfino Alvarez & Hank North


Bailey avait pris le p’tit Dany dans ses bras. Et je m’étais rapproché pour mieux voir. C’est là qu’Hank déclara que l’gosse était pas si moche que ça. Il m’imita mais il faisait ça souvent. Ma façon de parler, je la devais à mes origines modestes. Et j’étais pas l’genre à changer… Mais Hank avait raison. L’étais moins moche que tantôt.

Bailey était toute étonnée d’avoir fait un p’tit bébé si p’tit. Hank disait qu’il y avait qu’elle qui était capable de faire ça… Enfin, parmi les personnes réunies dans cette chambre d’hosto. Ouais… Logique. Bailey, elle disait d’une voix faible qu’il avait mon air un peu abruti… Mais que, lui, il y avait encore du temps pour le sauver. J’souris.

-Il sera content d’avoir ma tête d’abruti, t’sais, quand il sera plus grand. J’suis beau.

J’souris. Mais j’pensais quand même ce que j’disais. Et j’pensais aussi les mots que je venais de dire à Bailey comme quoi y’avait qu’elle qui pouvait prendre la décision de le garder ou non. Delfino déclara un truc semblable et ajouta qu’il serait là quoi qu’elle décide. Hank, lui, proposa carrément d’essayer… Enfin, j’crois qu’on était tous pas vraiment d’une grande aide. J’voyais que Bailey se retenait de pleurer. Et elle se dénigra encore. Surtout qu’elle pensait déjà à comment elle allait dire les origines du gosse au gosse. J’savais pas quoi dire à ça… Elle avait raison, Bailey… Et, sur le coup, j’cru bien qu’elle savait l’identité du père vu la précision sur le payement. Mais c’était p’tètre juste une façon de parler ou un exemple au hasard.

J’la regardai pleurer et le p’tit se mit à faire pareil. Bailey s’en débarrassa en le donnant à Hank. J’aurais été plus proche, ça aurait été moi qui aurais hérité du gamin. Et j’crois pas que j’aurais réussi à l’tenir sans le faire tomber.

J’regardai vers le bébé et Hank avant de regard à nouveau Bailey qui se disait qu’elle allait essayer. Mais qu’on devait pas la laisser tomber, sinon, elle y arrivera pas. J’approuvai de la tête.

-Moi j’te laisserai pas tomber. Jamais je ferais ça.

Et j’lui promettais pas. Preuve que j’étais sûr de ne pas l’abandonner.




©️ Billy Lighter



Don't give in without a fight ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 261
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: 1 Baby And 3 Dummies (February 1982)[PV Howard Stone & Delfino Alvarez& Hank North][TeRmInÉ]   Lun 2 Oct - 13:41

1 baby and 3 dummies

       
ft. Bailey Raphaël, Howard Stone et Hank North



Les boutades sur le physique du petit garçon allaient bon train. Bailey était encore toute retournée mais elle avait, maintenant, son fils dans ses bras et c’était déjà un grand pas pour elle et pour l’enfant. L’étonnement qu’était le sien quand elle avait remarqué l’œuvre d’elle avait faite était émouvant. J’aurais tant voulu qu’elle puisse voir et comprendre la beauté de la scène que je voyais sous mes yeux. Le petit être qui avait grandi dans son ventre pendant 9 mois était maintenant bien là.

Ce qui était dommage c’est que ça ne soit pas un moment de joie. Bailey ne savait pas si elle voulait garder le petit. Mon soutien restera inconditionnelle qu’elle le garde ou non. Bailey faisait partie de ma vie depuis de nombreux mois. On formait un vrai couple pour le meilleur et pour le pire.

Hank North lui proposait d’essayer. Je ne savais pas si on pouvait vraiment « essayer ». C’est d’un enfant qu’on parlait. Je voyais mal Bailey essayer un mois et puis se rendre compte que ça n’allait pas et le mettre en crèche. Plus elle attendra plus elle aura du mal à le faire. J’étais triste de la voir, déjà, se dénigrer en tant que mauvaise mère. J’étais sûr qu’elle pourrait faire une bonne mère.

-Je t’y aiderais. On est un couple, on pourra faire face. Quand il sera plus grand, on trouvera le bon moyen de lui expliquer ses origines. Chaque chose en son temps.

Bailey en pleurait car tout ça était dur pour elle surtout qu’elle était fatiguée par l’accouchement. Son bébé pourrait être sa fierté plus tard mais il était trop tôt pour qu’elle ressente déjà cette fierté. Pour l’instant, elle n’avait que des doutes.

Le bébé s’était mis à pleurer. Les pleurs avaient effrayé Bailey qui l’avait donné à Hank. J’étais sûr qu’elle s’y habituera. Bientôt, elle saura réconforter son enfant. On allait tout faire pour y arriver surtout que Bailey était prête à tenter le coup. Howard avait donné son soutien.

-Je serais là. Je t’aime.

J’avais déposé un baiser sur son front.



©️ Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 573
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: 1 Baby And 3 Dummies (February 1982)[PV Howard Stone & Delfino Alvarez& Hank North][TeRmInÉ]   Lun 2 Oct - 19:18

1 Baby And 3 Dummies

       
ft. Bailey Raphaël, Howard Stone & Delfino Alvarez


Bien que Bailey, épuisée, fût au bord des larmes, je rigolai quand même, comme pour exorciser la tension ambiante, quand elle lança à Howard que le bébé avait sa tronche d’abruti, mais que lui pouvait encore être sauvé. Je tapai alors un coup sur l’épaule du batteur :

-Echec et mat, mon pote !

Mais Howard, lui, pensait déjà à l’avenir du petit qui sera, d’après lui, content d’avoir sa tête quand il sera plus grand, ce qui me fit rire de plus belle.

Trêve de plaisanterie, quand même, quand Bailey se mit à pleurer doucement… Parce que on rigolait, mais elle avait toujours littéralement le même petit problème sur les bras. Et tout bien réfléchi, il était pas si petit que ça, comme problème.

Delfino était prêt à garder le môme… Bailey, elle, en était beaucoup moins sûre… Alors moi, j’avais balancé comme ça la « solution Mercedes »… Et alors que Bailey sembla réfléchir à la question, Dany se manifesta, commençant à pleurer.

Le premier réflexe de Bailey fut alors de me refiler la patate chaude et je me retrouvai avec l’enfant hurlant dans mes bras. La jeune mère elle-même s’était mise à pleurer comme, si, malgré tout, il y avait un lien entre eux.

Je m’étais levé, par surprise, du lit de Bailey et m’étais mis à tourner en rond, un peu désemparé, dans la chambre…

-Shhh… Shh… Hey… Dany… Merde… Je t’ai rien fait moi…

Mais rien à faire, il hurlait comme j’avais rarement entendu hurler.

Je vins doucement caresser son petit menton du bout de mon index et il pencha la tête, comme un drôle de réflexe, et se mit à sucer frénétiquement mon doigt, se taisant du même coup, de grosses larmes lui coulant sur les joues. Il avait l’air soulagé là, tout de suite… et moi aussi, à vrai dire…

-Oh… T’as faim ? C’est ça que tu as ?

C’était un petit gars, après tout, il devait pas être plus compliqué que moi. Moi aussi, j’avais la haine quand j’avais faim… J’avais brièvement levé les yeux vers sa mère, repensant à nos nuits ensemble, en murmurant au gosse qui tétait mon doigt :

-Ouais… Je crois qu’on veut tous la même chose… Pas compliqué…

Le calme plus ou moins revenu, la seule à sangloter encore étant Bailey elle-même, elle affirma que si on était là, tous les trois, pour la soutenir, elle pouvait peut-être essayer. Le bébé dans mes bras, je souris alors que Delfino et Howard énonçaient leur promesse.

Quand ce fut mon tour de manifester mon soutien, je désignai Dany, beaucoup plus calme maintenant qu’il avait un truc en bouche, d’un signe de tête…

-J’ai déjà commencé, moi, les gars…

©️ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1 Baby And 3 Dummies (February 1982)[PV Howard Stone & Delfino Alvarez& Hank North][TeRmInÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

1 Baby And 3 Dummies (February 1982)[PV Howard Stone & Delfino Alvarez& Hank North][TeRmInÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» Howard Shore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Flashbacks-