AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Empty
MessageSujet: The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE]   The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] I_icon_minitimeLun 9 Oct - 20:14



The Wolf And The Lamb
ft. Jimmy Reed




La conversation avec Axel ne m’avait ni rassurée, ni effrayée d’avantage. Elle avait mis les choses à plats, tant que nous pouvions le faire, sans pour autant que je sente que nous saurions, lui comme moi, passer par-dessus le « drame » que nous vivions. Car oui, pour moi, il s’agissait véritablement d’un drame.

Je venais d’épouser un homme qui prétendait m’aimer alors qu’il vivait tout de même  avec une forte attirance pour les hommes, au point de me promettre qu’il essaierait de travailler sur ses pulsions. La phrase en elle-même était assez effrayante.

Essayer de freiner une chose sur laquelle il n’a visiblement aucun contrôle ? Et, l’aurait-il seulement envisagé si je n’avais pas découvert sa double vie ?  Rien n’est moins sur.

J’avais marché vers l’autel parce que Mademoiselle Watson m’avait fait comprendre que mon amour pour lui devait être plus fort que tout le reste. Elle avait raison. Et je devais  aussi songer aux bébés à naître. Seule, je n’y arriverais pas.

L’adage veut qu’il vaut mieux être seule que mal accompagnée, dans mon cas c’était plutôt vaut mieux être mal mariée qu’abandonnée.

Nous avions donc quitté la chambre dans laquelle Axel nous avait conduits et c’est à son bras, en affichant le plus radieux de mes sourires que nous avions fendu la foule de nos invités.  Il n’avait pas fallu beaucoup pour que nous soyons séparés, demandé de part et d’autres pour recevoir des félicitations d’usages.

Je m’étais échappée d’un oncle et une tante d’Axel du moins c’est ce que je cru comprendre, dans l’espoir de retrouver la compagnie d’Eileen ou  de Mademoiselle Watson  et de mon patron. La Villa Ricci grouillait plus de Moriarty de près ou de loin et de leur affiliation que d’autres choses.

Au vu des tonnes de conseils aussi que je recevais sur mon état – qui parait être plus avancé qu’il ne l’est en réalité – je réalisais que je n’avais pas épousé qu’Axel. Je venais aussi d’intégrer un clan entier qui se sentait maintenant le besoin d’exprimer son opinion sur ma grossesse et comment bien la mener.

J’acceptais déjà mal qu’Axel me donne son opinion, puisque je sentais que son désir était que je cesse toutes activités professionnelles pour me consacrer uniquement à la venue des bébés, alors imaginez un peu ce que j’avais à faire e l’opinion de la belle sœur, du cousin de mon nouveau beau-père… !

Je circulais autour de la terrasse, longeant les murs ou les délimitations naturelle de l’aménagement paysager, souriant à un, saluant de la tête un autre.  J’arrivais assez bien à esquiver tout le monde pour me faufiler de nouveau à l’intérieur de la Villa, espérant souffler un peu.

Seule dans la pièce annexée à la terrasse, je m’appuyais contre le bar, non pas pour me prendre un verre, puisque ma condition ne me le permettais pas, mais pour souffler un peu et faire le point sur ma journées depuis le début jusqu’à maintenant.

« Dans quoi tu t’es embarquée, Sonne! » me questionnais-je à haute voix.

Toutes mes pensées allaient et venaient dans ma tête comme  de vraies furies. De quoi donner le mal de mer au plus solide des rocs. Je devais  continuer de camper le rôle de la jeune mariée heureuse.  Jusqu’ici, sauf peut-être pour mon patron et sa fiancée,  je croyais avoir pu berner tout le monde.

Sauf pour l’homme adossé tout juste contre la porte fenêtre de la terrasse, un verre à la main. Je ne l’avais pas vu en entrant. C’est seulement en relevant la tête que je l’aperçu, me fixant par derrière. De quoi glacé le sang.  Mais peut-être que si je faisais comme si je n’avais rien dit, comme si je ne l’avais pas vu, le témoin d’Axel ferait lui aussi, comme si de rien était… ?


@ Billy Lighter





The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable


Dernière édition par Sonne Moriarty le Mer 25 Oct - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE]   The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] I_icon_minitimeMar 10 Oct - 16:21



The Wolf And The Lamb
ft. Sonne Ferguson


Le mariage de Sonne Ferguson, secrétaire chez BSC, et d’Axel Moriarty, journaliste controversé de Guitar&Pen. Le tableau le plus irréaliste qui m’ait été donné de voir depuis un bail. Une œuvre d’hypocrisie !

Je trouvais malgré tout dans toute cette horreur quelque chose de magnifique : même en l’absence d’amour, le mariage s’était fait quand même.

Un mariage de nécessité. Un mariage d’image.

Pas plus profond qu’un article de L.A.People.

Et de cette union vide, des enfants allaient naître. Mieux placés dans la hiérarchie humaine que la grande majorité des petits êtres qui naîtront au même moment.

Ce seront eux, dans une vingtaine d’années qui, allégé du poids des émotions, allégé de leur humanité, domineront les autres.

Comme moi.

Appuyé contre la porte-fenêtre donnant sur la terrasse, mais tourné vers l’intérieur de la villa, un verre à la main, je continuais de regarder la genèse de cette supercherie qui se jouait et dont personne en ce moment n’imaginait encore les conséquences à court et long terme.

Sauf peut-être la jeune Sonne Ferguson, actrice principale de cette pièce absurde, rongée de l’intérieur par la folie des Moriarty. Folie dont je n’avais même pas idée moi-même qu’elle avait depuis longtemps dépassé les limites d’un échangisme discret.

Lorsque le regard de la jeune femme avait croisé le mien, se détournant promptement comme pour fuir le contact, un sourire léger s’était dessiné sur mon visage. J’interpellai d’un geste subtil un serveur à plateau et lui demandai laquelle des boissons disposées dessus était sans alcool. Je pris le verre qu’il me désigna comme étant un cocktail de fruits frais et me dirigeai vers la mariée appuyée au bar comme en pause.

Je tendis le verre que j’avais pris à la secrétaire.

-Vous feriez une merveilleuse actrice, Mademoiselle Ferguson.

Je connaissais Sonne, puisqu’elle travaillait pour mon meilleur ami et, par extension, pour moi. Je la saluais toujours quand je traversais son bureau pour atteindre celui du manager italien, avec, souvent, un compliment tout droit sorti de ma manche jeté à la volée.

Et elle avait en général un air radieux, au travail. C’était pourquoi il m’était  aisé de soupçonner que le bonheur n’était pas au rendez-vous aujourd’hui. Parce que je connaissais les détails de son visage lorsqu’elle était réellement heureuse.

Je m’appuyai au bar, prenant une gorgée de mon champagne, mais tourné vers la foule des invités. C’était devenu un véritable réflexe que de rarement laisser l’occasion aux gens d’approcher par derrière, mais aussi, de dominer la foule du regard.

-Vous avez peur, Sonne ?

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE]   The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] I_icon_minitimeMer 11 Oct - 22:46



The Wolf And The Lamb
ft. Jimmy Reed




Bien sûr qu’il m’avait entendu.  Je pensais m’être questionné mentalement mais mes mots m’avaient échappés.  Je n’avais pourtant rien dit de si horrible mais pour le jour de mon mariage, ils prenaient tout de même un drôle de sens.

Le témoin de mon mari que je connaissais comme étant Jimmy Reed, non seulement parce qu’il vient souvent au bureau de Daniele Ricci mais parce qu’il est également le grand patron de BSC, s’approcha de moi, son verre et un second en main et s’adossa contre le bar, faisant face à la terrasse alors que moi, j’y faisais toujours dos.  

- Madame Moriarty, le corrigeais-je avant de prendre le verre qu’il me tendait.

Je fis tourner le liquide dans le verre, comme s’il s’agissait d’un bon cognac ou d’un whisky hors de prix.  Je ne pu m’empêcher, en me voyant faire le geste, que mon patron avait fini par me passer ses plis.

- Je vais prendre le compliment. Je crois que c’est un atout, à Los Angeles que de jouer la comédie.

Je n’osais pas le regarder dans les yeux, d’abord parce que son regard me glaçait le sang, mais aussi, parce que je craignais que la confrontation du regard, qu’importe avec qui, finisse par me faire craquer et que je ne fonde en larmes.

Derrière moi, les rires se faisaient entendre et la musique du quatuor à queue que j’avais réservé à la dernière minute pour agrémenter le cocktail de bienvenue, couvrait à peine la cacophonie.

J’espérais que le band invité ferait meilleur figure.  Ce dernier avait été retissant à accepter le contrat.  Mais d’offrir une performance lors de la réception de mariage du plus virulent critique de musique devait foutre la trouille.

Jimmy Reed, magnifique et tout en confiance regardait la foule d’un air satisfait alors que je cherchais encore comment je pouvais retourner dans la fausse aux lions.

- Y’a de quoi avoir peur, non ?

Je n’ai pas son assurance. Peut-être en aurait-il moins lui-même s’il avait vécu l’équivalent de ce que les dernières semaines avaient été pour moi.  Ou pas. Parce qu’il s’agit de Jimmy Reed et, sans le connaître personnellement,  je pouvais affirmer sans avoir peur de me tromper qu’il avait probablement la plus grosse pair de couille de l’Amérique du Nord.

Gérer une entreprise comme BSC au quotidien devait apporter son lot.  Et mes petits problèmes ne devaient être que quelques grains de sable sur ta plage.

- Ce doit être les hormones de grossesse. Un moment je ris, l’instant suivant je pleure.

Je le savais célibataire endurcie. Qu’en savait-il des hormones de grossesse ? Probablement rien et si je pouvais le bluffer avec ça, alors tant mieux, je pouvais bluffer n’importe qui.

- Je ne vous savais pas si proche de mon époux. Pour qu’il fasse de vous son témoin,  vous devez forcément vous connaître depuis longtemps ?


@ Billy Lighter





The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable


Dernière édition par Sonne Moriarty le Mer 25 Oct - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE]   The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] I_icon_minitimeSam 14 Oct - 10:37



The Wolf And The Lamb
ft. Sonne Ferguson


Sonne prit le verre que je lui tendis, non sans me corriger quand je l’appelais « Mademoiselle Ferguson ». Un beau sourire se dessina alors sur mon visage et je rétorquai.

-Très beau réflexe. Vous apprenez vite.

Mon regard se tournant vers la foule des invités, je pris une gorgée de ma boisson, puis continuai.

-Axel a bien choisi celle qui lui fournira bonheur et stabilité. Tout du moins en apparence.

Je passai ma langue sur mes lèvres avant de sourire à nouveau à Sonne.

-Mais vous comme moi, et comme Axel aussi, savons que vous n’êtes pas plus Madame Moriarty que je ne suis le Pape.

Elle avait pris mon commentaire comme quoi elle ferait une excellente actrice comme un compliment, ajoutant qu’il s’agissait d’un atout. Je hochai la tête, mais n’allai pas jusqu’à accorder le mérite de ce trait d’intelligence à la secrétaire.

-Axel vous a bien formée.

Sonne fuyait mon regard… Ses yeux étaient brillants et je la sentais au bord du gouffre, bien que la raison m’échappait. Notre conversation était largement couverte aux oreilles indiscrètes par la musique qu’un quatuor jouait. Je demandai à Sonne si elle avait peur et repris une gorgée de ma boisson tandis qu’elle répondait à ma question par une autre question. Puis elle s’excusa presque dans la foulée, essayant de mettre cette peur véritable sur le compte des hormones de grossesse.

Quand je regardais Sonne, je voyais tout ce que j’avais voulu éviter à Maritza. Au point que je ne pensais plus que ma décision ait vraiment été mauvaise.

Je désignai la foule d’un geste de la tête à la secrétaire.

-Vous voulez savoir ce que je vois là ? Un spectacle de marionnettes. Les fils qui les retiennent sont juste tellement fins qu’on ne peut les voir.

Il y avait Sørensen et Evans qui traversaient la pièce pour se rendre sur la terrasse, complotant peut-être contre mon meilleur ami dont je savais que l’Anglais était son plus grand rival. Il y avait également Axel et sa mère, probablement l’hypocrisie incarnée. Il y avait Maria et Daniele tous sourires déployés, petit couple parfait qui devait faire des envieux, mais qui cachaient un bâtard quelque part… Et ainsi de suite…

Tous menteurs, tous acteurs… Il n’y avait rien de vrai dans le spectacle qui se jouait devant nos yeux.

Je me tournai à nouveau vers Sonne, essayant de capter son regard puis prenant finalement sa main qui portait désormais une alliance que je fis doucement tourner autour de son doigt.

-Quant à vous, Axel vous a offert vos fils aujourd’hui.

Je posai gracieusement la main de Sonne sur le comptoir et un sourire mauvais se dessina sur mon visage lorsque mon regard se reporta sur la foule.

-La vérité, c’est qu’ils sont tous morts de trouille.

Ils avaient peur les uns des autres. Peur que leurs vices, leurs secrets soient découverts. Peur que les masques ne tombent.

Sonne demanda alors ce qui me liait à Axel. Je terminai mon verre et fit un clin d’œil à un serveur qui vins le prendre sur son plateau pour me l’échanger contre un verre plein. Mon regard se porta sur Axel et sa mère.

-Nous sommes liés par la génération qui nous précède. Vices et affaires… Sexe, argent et pouvoir, voilà, ce qui nous lie.

Je souris à Sonne.

-Le genre d’amitié bien plus solide que celle tissée de bons sentiments.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE]   The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 19 Oct - 4:11



The Wolf And The Lamb
ft. Jimmy Reed




Jimmy Reed est bien plus intimidant quand il s’adressa à moi directement que lorsqu’il traverse mon  bureau en me saluant sans réel intention sympathique pour entrer dans le bureau de mon patron. Son regard à lui seul saurait faire trembler le monde.

Et je l’ai, rivé sur moi. J’ai la désagréable impression qu’il peut scruter mon âme, décoder mes non dis et  en faire l’interprétation qui l’arrange.

C’est d’ailleurs un peu ce qu’il fait quand il mentionne qu’il n’est pas plus pape que je ne suis la nouvelle Madame Moriarty. De l’entendre de sa bouche me fait frissonner et je laisse échapper un soupire de stupéfaction.

Je me tourne sur moi-même, d’un quart de tour pour le regarder en secouant légèrement la tête de gauche à droite.

- Il ne m’a pas formé. Sauf votre respect, Monsieur Reed, je ne suis pas un objet qu’on façonne à sa guise.

Mais je sais trop qu’il a raison. Depuis le premier jour, Axel a fait en sorte de m’amener là où il voulait me voir et c’est sans même m’en rendre compte que je suis devenue une réplique parmi tant d’autres de la parfaite petite bourgeoise.

Tout dans ma façon d’agir, de parler, de me coiffer, de me vêtir. Absolument tout a changé et ne correspond plus à la femme que j’étais avant. Quand je partageais la vie d’Atticus Fetch et que je n’étais rien de plus que la tête d’affiche du Golden Nipples Club.

Je n’ai d’ailleurs gardés aucun contact de cette époque. Sauf mes deux amies, Sélène et Eileen.

Pourtant, avec la première, j’ai la cruelle impression que nos chemins se séparent de jours en jours alors qu’avec la seconde, nos vies étant ce qu’elles sont, nous n’avons jamais vraiment beaucoup de temps à nous consacrer ce qui fait que, je n’ai qu’Axel.

Jimmy Reed, tout en buvant son verre, m’offre sa vision du tableau qui se dresse devant nous.

Composés des invités à mon mariage, ils ne sont ni plus ni moins que des marionnettes à ses yeux, tous autant qu’ils sont.  Et pire encore, en me passant la bague au doigt aujourd’hui, Axel vient de me donner le rôle principale dans son propre théâtre.

Je ne peux aire autrement que d’acquiescer d’un frêle mouvement de la tête quand Reed fait tourner mon alliance autour de mon doigt. Je cru l’espace d’une seconde qu’il allait me la retirer.

Mais pourquoi diable est-ce que le témoin de mon mari aurait fait une telle chose ?

- Et… vous ?  Êtes-vous le metteur en scènes de ce fiasco ou si vous aussi vous avez vos propres fils ?

Je m’en mordis l’intérieur de la joue. Je n’ai jamais vraiment su quand me taire et quand laisser aller mes questions «  pointues ».  Mais cet homme qui me tient compagnie, qui siège à la tête d’un empire s’approchant du milliard de dollars ne saurait –être manipuler par quiconque.

Cela étant que mon point de vu personnel.  Comment aurait-il pu en être autrement, de toute façon ?

Et je me demande ce qui le lie à mon époux, puisque n’ayant jamais été officiellement présenté à moi comme étant un ami intime, assez du moins pour être son témoin lors du grand jour.

C’est plus fort que moi, je leur imagine une idylle. Après tout,  que sais-je si  parmi nos invités, ne se trouvent pas des amants d’Axel ?

Jimmy Reed n’est pas de ceux là.

Ce qui l’uni a Axel est bien plus vil et profondément ancré en eux. Je comprends sans vraiment comprendre que leur « amitié » date de leur enfance, puisqu’elle lit les parents des deux hommes. Mais les termes de cette amitié semblent plus tordus que l’âme d’un politicien.

Oh ! Je viens d’égratigner mon beau-père !

- Je vois.   Je suis encore de celle qui  base son amitié sur les bons sentiments avant tout autre chose. Peut-être ne suis-je pas irrécupérable, alors ?

Je  trempe de nouveau mes lèvres dans le jus de fruits qu’il m’a offert un peu plus tôt. Il semble bien que le clan Moriarty cache plusieurs polichinelles et, pour mon plus grand regret, les tiroirs ne s’ouvriront qu’aléatoirement, et jamais quand je ne le voudrai.

La musique change et je vois cela comme une porte de sortie. Non pas que je veuille me sauver de lui. Mais j’ai réellement chaud et je ne désire pas rester à l’écart de ma propre réception de mariage.

- Accepteriez-vous de m’accompagner à extérieur ?  Peut-être que de bavarder avec Axel et ma belle-mère pourrait vous permettre de me donner d’autres exemples sur le syndrome de la marionnette, qu’en pensez-vous ?


@ Billy Lighter





The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable


Dernière édition par Sonne Moriarty le Mer 25 Oct - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE]   The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] I_icon_minitimeDim 22 Oct - 11:42



The Wolf And The Lamb
ft. Sonne Ferguson


Je ne sus que j’avais vu juste que lorsque Sonne soupira de stupéfaction. Car, non, quoi que les gens pensent, je ne suis pas devin, médium, ou télépathe. La plupart des choses que j’annonce d’entrée ne sont que spéculations. C’est comme jouer en bourse : je lance ce que je pense avoir décrypté et si j’ai tapé juste, les choses, les langues, se délient d’elles-mêmes. Si ce n’est pas le cas, je m’arrange pour que les gens pensent que c’est le cas.

C’est le principe de 2+2=5 si bien expliqué par Orwell dans 1984. 2+2 n’est égal à 4 que parce que tout le monde pense que 2+2 est égal à 4. Mais si on peut persuader les gens que 2+2 égale 5, et que la grande majorité des gens se met à penser que 2+2=5, alors cette vérité remplacera l’ancienne… Et ensuite, en deux ou trois tours de passepasses, il suffit de faire en sorte que l’ancienne vérité disparaisse de la vie de tous les jours.

Et alors, 2+2=5.

J’affirmai qu’Axel l’avait bien formée, puisqu’elle se mettait elle-même à mentir pour faire bonne figure, affirmant qu’elle était Madame Moriarty, désormais. Elle aussi voulait me faire croire que 2+2=5… Sauf que moi, je regardais le monde depuis le sommet du Mont Olympe. Elle pouvait bien tromper les autres et ce serait tout à son honneur puisqu’elle survivrait donc dans ce monde de strass et de paillettes.

Mais pas moi…

Un léger relent de ce qu’elle était avant tenta de faire une incursion et un sourire mauvais se dessina sur mon visage. Elle disait ne pas être un objet que l’on pouvait façonner à sa guise. Je secouai la tête.

Détrompez-vous, nous le sommes tous. Et ce ne sera pas quelqu’un qui vous façonnera. Mais ce monde dans lequel vous venez d’entrer. Et il a déjà commencé… Madame Moriarty…

J’avais prononcé son nom avec toute l’ironie nécessaire puisque cette précision, qu’elle avait faite d’entrée, à elle seule prouvait que la secrétaire était déjà en train d’être façonnée. Et je lui avais fait remarquer son alliance, symbole des fils dont elle était désormais pourvue.

Quand elle me demanda qui j’étais dans toute cette histoire, je ricanai, secouant négativement la tête alors qu’encore une fois, on voulait faire de moi l’instigateur de tous les maux de la Terre… Mais non… Seulement de quelques-uns.

Je pris une gorgée de ma boisson avant de répondre, la regardant dans les yeux et pointant subtilement mon index au niveau de son décolleté pour la désigner.

-Non… VOUS êtes seule responsable de ce fiasco aujourd’hui. VOUS avez dit « oui » à Moriarty. Vous avez choisi. Moi… Je n’ai rien choisi du tout. Je suis né dans ce monde. Je n’ai fait qu’apprendre à en tirer le meilleur parti.

Je souris.

-A tirer sur mes propres fils pour manipuler le metteur en scène.

Je regardai à nouveau la foule, ne souriant plus, faisant tourner l’alcool dans mon verre.

-Et croyez-moi… Si ce monde absorbe quelques personnes comme vous, des riens du tout, comme un caprice ou une anomalie… Il ne laisse au contraire partir personne. Pas sans avoir tout pompé avant comme un sangsue pour mieux vous recracher.

Je marquai une pause avant d’ajouter.

-Demandez à cette vieille Betty qui prend ma fontaine pour une baignoire…

La question suivante de Sonne nous concernait, Axel et moi. Elle voulait savoir ce qui nous liait. En réalité, c’était la façon polie de me demander ce qui faisait de moi le témoin de son mari. Quelle magnifique langue de bois, pour quelqu’un qui refuse d’être façonnée par quiconque.

Je lui racontai, alors que notre naissance et les affaires nous liaient. Axel était un allié de choix pour le directeur de maison de disque que j’étais. Le journaliste critique le plus acerbe de la ville n’était que louanges pour les artistes de BSC.

Elle affirma alors être de ceux qui croyaient encore dans l’amitié basée sur les bons sentiments. Je rigolai gentiment, avec une forme de pitié pour la jeune femme.

-Vous être l’une des nôtres désormais. Je vous mets au défi de trouver quelqu’un ici prêt à baser une amitié uniquement sur de bons sentiments.

Je lui tendis mon bras, alors qu’elle me demandait si je voulais bien l’accompagner à l’extérieur… C’est donc à mon bras que la mariée fit son entrée sur la terrasse, au bord de la piscine. Nous marchâmes en direction de son mari à qui j’avais l’intention de la rendre maintenant que je m’étais amusé un peu avec.

Mais, du coin de l’œil, j’aperçus quelque chose qui me fit changer d’avis. Je m’arrêtai, laissant Sonne à mi-chemin entre la porte-fenêtre de la villa et Axel autour duquel Heather Moriarty, sa mère, gravitait. Je désignai cette dernière d’un subtil signe de tête avant de murmurer à Sonne.

-Ce que vous contemplez, c’est votre avenir… Votre destin.

Heather Moriarty morte, ce serait elle l’héritière de son titre… Ce serait à elle que ce monde, si elle y survivait, la ferait ressembler.

-La leçon 1 est terminée.

J’embrassai Sonne sur le front.

-Félicitations.

Avant de la laisser.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE]   The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] I_icon_minitimeMer 25 Oct - 20:11



The Wolf And The Lamb
ft. Jimmy Reed




Ce n’est pas tant les mots comme le ton de voix de Jimmy Reed qui me glace le sang et me fait perdre le peu de contenance que j’ai en réserve. La journée fut bien assez éprouvante,  et cette conversation est bien loin d’arranger les choses même si, je dois l’admettre, les parallèles que trace le témoin de mon époux sont beaucoup plus près de ma réalité que je ne veux bien le croire.

Au fil de la conversation, tout ce qui me vient en tête c’est le terrible fiasco dans lequel je me suis volontairement jeté en disant, devant Dieu et les Hommes, que j’acceptais de devenir l’épouse d’Axel Moriarty.

Je n’avais pas besoin de Jimmy Reed pour m’en faire prendre conscience, ni même pour m’y mettre le nez dedans, comme un chiot qu’on réprimande après une bêtise.

Mais ce qu’il me dit ensuite, que lui, contrairement au commun des mortels qui trinquent au bonheur des nouveaux mariés, il a choisit de manipuler lui-même ses propres fils, ne tombe pas dans l’oreille d’une sourde.

Et pourquoi pas moi? Pourquoi ne pourrais-je pas tirer sur les fils que m’a aujourd’hui offerts Axel pour tirer profit de ma propre histoire et mettre K.O. mon metteur en scène ?

« Observe le, Sonne. Et apprend »

J’hoche de la tête, songeuse, et avide de l’entendre d’avantage. Car s’il croit que je vais me faire avaler toute cru par ce monde dans lequel je viens de faire mon entré, c’est qu’il ne me connait pas du tout. Je n’abdiquerai pas sans me battre.

Ce monde dont je ne connaissais que la surface, brillante et lisse, n’est en fait rien de plus qu’un nid de vipère. Je me rends compte que j’idéalisais  le glamour, je rêvais d’une vie adulée et mondaine alors qu’en fait, le bonheur, le vrai, je l’embrassais complètement quand je n’avais rien.

Et c’est probablement la vieille tante Betty qui l’à le mieux comprit. Elle n’attend plus rien de personne et vie tranquillement, jour après jour sans fils qui ne la retient.

Je tourne la tête pour poser le regard sur Axel et sa mère, en pleine conversation. Jimmy m’offrit son bras et je le pris sans hésitation.  Si, plutôt, j’avais eu besoin d’être seule, maintenant, je voulais être entourée de plus de gens possibles.

Il stoppa notre progression à quelques pas d’Axel, et désigna le tableau qui s’offrait à nous comme mon destin.

- Je tâcherai d’avoir une étoile doré à mon bulletin.

Jimmy me félicita mais, au vu de notre conversation, cela ressemblait plus à une offrande de sympathie qu’à autre chose. Et son baiser, sur mon front lui conféra le point de match.


@ Billy Lighter





The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE]   The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

The Wolf And The Lamb [WEDDING][PV Jimmy Reed][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Hungry like the Wolf ϟ
» Thunder Wolf [Achevée]
» Dessin de Snow'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Villa de Daniele Ricci-