AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hank North
Hank North


Messages : 2678
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeDim 15 Oct - 10:52



Neither Snow Nor Rain…
ft. Howard Stone


Bailey installée plus confortablement à San Fernando Valley, ma relation avec elle s’éternisant dans un flou artistique sans nom parce qu’on n’arrivait pas à se définir nous-mêmes, je me sentais relativement mieux. Bon, on pouvait pas dire que c’était la super grande joie, mais ça l’avait jamais vraiment été, pas vrai ?

J’allais mourir vieux (ou peut-être pas si vieux que ça) et grincheux… Je le sentais. Plus j’allais vieillir, plus j’allais emmerder mon monde.

Quant à Alexie… Bah la merde lui était encore tombée dessus avec cette attaque au Great Nachos. Mais elle allait bien. J’avais été la voir à l’hôpital dès que j’avais appris la chose, mais pas parce qu’elle y était hospitalisée… Non… C’était son flic qui y était. Du coup, je la voyais encore moins, mais tout bien considéré, peut-être que de cette histoire horrible, quelque chose de positif allait sortir.

Soit, vu que la villa me semblait déjà moins vide et que Bailey m’aidait à passer de meilleures nuits, de même que le temps commençait à passer depuis le divorce, les accusations, la presse et toutes ces conneries, restait à régler les malaises que je pouvais encore réparer. Et en tête de liste venait Howard Stone, mon meilleur ami…

En espérant qu’il voudrait bien me voir après la tarte que j’avais mise en plein tronche de sa petite-amie Apolline Mclagan. En espérant qu’il ne croyait pas, maintenant qu’il m’avait vu faire, que c’était le sort que j’avais réservé à Kate pendant 7 ans…

Mais qui ne tente rien n’a rien… Alors, un jour que j’avais filé un peu d’argent à Bailey pour qu’elle aille faire une journée shopping en lui expliquant que j’avais besoin de la journée pour voir mon pote et essayer d’arranger les choses que j’avais légèrement bousillées le jour où j’étais allé le voir chez Mclagan (et je parlais pas spécialement de la télé), je m’étais décidé…

J’avais donc passé un coup de fil à Howard, enfin chez Apolline Mclagan. Et c’était la voix de la jeune femme que j’avais entendue en premier. Par réflexe, j’avais directement raccroché le cornet du téléphone. Je savais que si je parlais à Mclagan, il me faudrait pas deux secondes pour remonter dans les tours. Je savais pas trop pourquoi… Je la sentais pas… Déjà quand on s’était vus à l’hôpital, je la sentais pas.

Il me fallut quelques secondes pour me reprendre et comprendre que ce que j’avais entendu, c’était le message du répondeur… Alors je réitérai l’opération.

Et cette fois, j’écoutai le message jusqu’au bout, jusqu’au « bip ».

-Howard… C’est Hank… Je voudrais te parler… Je serai à la plage, sur Santa Monica, devant chez Baskin-Robbins vers 14 heures… Si tu veux bien me parler, t’as qu’à te pointer là-bas. Bonne journée, Howard.

Et ce fut là que je me rendis pour l’heure dite, la photo de Cortez dans une poche, un autre papier à remettre à Howard dans l’autre… Je m’achetai une glace au chocolat et allai m’installer sur la terrasse de l’établissement…

Les gens passaient, me regardaient… Mais pour une fois, personne n’arrivait en courant vers moi pour demander un autographe ou une photo… Dommage, parce que je faisais pas vraiment partie de ces stars qui détestent ça et envoient leurs fans bouler quand ils en ont marre…

Puis les femmes me regardaient avec les sourcils froncés… Merci Kate Julian…

Je préférais regarder ma glace, du coup… Et pour bien faire, j’enfonçai un peu plus ma casquette sur ma tête… Si Howard se pointait pas dans les 10 prochaines minutes, je rentrerais à la maison… Et tant pis.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd


Dernière édition par Hank North le Lun 13 Nov - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeMar 17 Oct - 10:55



Neither Snow Nor Rain...
ft. Hank North


J’faisais des efforts. Enfin, j’tentais d’en faire. J’me douchais tous les jours… J’me coiffais… J’bougeais, parfois, jusqu’à la plage pour prendre l’air voir jusqu’au studio pour bosser un peu avec Apolline comme chauffeur. En gros, depuis qu’Hank avait péter un câble, j’essayais qu’Apolline n’en pète pas un autre. J’avais pas envie de finir à la rue alors j’faisais ce que je pouvais pour pas qu’elle en ait complètement marre de moi… Parce que, si ma villa était désormais habitable, j’me voyais mal vivre seul dedans avec mon genou toujours dans son atèle.

Et puis, j’l’aimais… J’avais pas envie que ça s’arrête…

Aujourd’hui, Apolline n’était pas là. Elle devait être à un studio. Celui de MTI ou de BSC… Parce qu’elle avait un contrat avec BSC pour un single qu’elle faisait avec Olivia. J’les imaginais, parfois, ensemble dans le studio à s’regarder dans le blanc des yeux. J’savais pas vraiment ce qu’Apolline pensait d’Olivia. Si elle l’aimait bien ou pas. J’suppose que si elle voulait absolument faire un single avec, c’est qu’elle avait pas de griefs contre elle.

Bref, comme Apolline était pas là, j’m’étais levé très tard. J’m’étais trainer tant bien que mal jusqu’à la salle de bain pour me laver et ressortir tout neuf. J’avais, ensuite, été déjeuné à la cuisine. Mon déjeuner se résumait à me boire trois verre de whisky parce que j’en avais besoin.

De la cuisine, j’me trainai alors jusqu’au salon et je pris place dans le divan. Et je savais qu’aujourd’hui, j’irais pas plus loin que là… Une p’tite journée à regarder la télé jusqu’au retour d’Apolline. Et quand elle reviendra ça sera pour quelques cours de batterie. Des cours qui se finiront comme tous les autres. Au lit.

C’était sans compter sur le répondeur… Il clignotait, signe qu’il y avait un message. Quelque devait avoir sonné quand j’dormais ou quand j’prenais ma douche. J’appuyai dessus au cas où ça serait Apolline.

-Howard… C’est Hank… Je voudrais te parler… Je serai à la plage, sur Santa Monica, devant chez Baskin-Robbins vers 14 heures… Si tu veux bien me parler, t’as qu’à te pointer là-bas. Bonne journée, Howard.

Hank… Je poussai un long soupire. J’l’avais plus vu depuis le jour où il avait frappé Apolline. J’avais même pas téléphoné pour voir s’il allait bien ou non. J’étais trop furax sur lui pour ça. L’avait failli me faire virer de chez Apolline avec ses conneries. C’est pas ma faute, ni celle d’Apolline si Kate Julian est une salope. On a pas à subir les sautes d’humeur d’Hank pour elle.

Qu’est-ce qu’il a de si important à m’dire ? Y’avait rien à dire. L’avait été con et voilà… J’étais pas l’genre de type qui courrait après les excuses.

J’regardais vers l’horloge. L’était 13h45. Si j’voulais voir Hank et savoir ce qu’il avait à m’dire j’devais partir maintenant. Parce qu’avec cette foutue atèle, j’allais pas vite du tout.

Alors j’y vais ou j’y vais pas ? J’fis la moue… Et à 13h55, j’me décidai à y aller quand même… J’avais rien d’autre à faire de toute façon. Et j’en voulais pas assez à Hank que pour le nier totalement.

J’me levai de mon divan et j’bus une partie de la bouteille de whisky. J’allais devoir marcher jusque-là et j’savais que ça allait me faire mal au genou. Boire anesthésiera un peu tout ça. C’était presque plus efficace que les médocs.

J’pris mes béquilles et allai jusqu’au point de rendez-vous. Ça m’pris presque quinze minutes pour descendre en ascenseur et marcher les cent mètres qui séparaient l’immeuble d’Apolline de la plage devant chez Baskin-Robbins.

Je descendis sur la plage. Mais avec mes béquilles sur le sable c’était laborieux.

-P'tain de sable !

J’venais à peine de faire deux mètres sur le sable que j’abandonnai ma marche pour balancer mes béquilles et m’assoir sur le sable en faisant la moue.

-Hank ! T’aurais pu choisir un autre endroit que la plage… C’est pas pratique !

J’criai ça à l’attention de Hank même si je ne l'avais pas encore dans mon champ de vision.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2678
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeMer 18 Oct - 12:03



Neither Snow Nor Rain…
ft. Howard Stone


Je finis ma glace au chocolat et sortis une clope de ma poche. Je regardais sans cesse ma montre, espérant que le délai de dix minutes que j’avais octroyé à Howard allait vite se terminer. Pas que je ne voulais pas voir le batteur, sinon, je lui aurais pas sonné pour le voir, ça aurait été débile. Mais je ne voulais pas non plus rester à cette terrasse tout seul avec le regard des gens qui était aussi accusateur que si j’avais non pas battu Kate Julian, ce qui était faux, mais que je l’avais carrément tuée, ce dont l’envie de manquait pas.

Ces foutues dix minutes prirent fin et je levai à peine mon cul de ma chaise que j’aperçus un pauvre handicapé essayant de descendre clopin-clopant vers la plage. Je fronçai les sourcils. Evidemment que j’avais reconnu la tignasse noire d’Howard, de même qu’un groupe de gonzesses qui gloussaient et hurlaient comme des groupies en le montrant du doigt, mais aucune d’elles n’aurait fait un pas vers lui pour aller lui filer un coup de main !

Alors j’enfouis mes mains dans mes poches et, clope au bec, me dirigeai d’un pas décidé vers Howard. Je ne voulais pas lui crier après parce que je ne voulais pas attirer l’attention, ni sur moi, ni sur lui. J’avais pas vraiment envie d’un bain de foule en compagnie de Stone où il allait être traité comme un héros et moi, derrière, comme un pestiféré, non merci.

Arrivé au sommet des escaliers, Howard était déjà en bas, exténué et se laissa tomber le cul dans le sable après avoir jeté ses béquilles. Il ne m’avait même pas encore vu qu’il critiquait déjà. Mais ça me fit ricaner alors que je descendais les escaliers derrière lui. Je sautai à côté de lui et me laissai tomber à mon tour, le cul dans le sable.

Je désignai la direction du Baskin-Robbins.

-Pour ton info, Howard, Baskin-Robbins est là-bas au-dessus… Sur le béton, pas dans le sable.

Je soufflai la fumée de ma clope avant de reprendre.

-Je m’étais dit : « C’est rose et bleu, c’est flashy, y a pas besoin de savoir lire pour reconnaître le logo… Même Howard peut trouver Baskin-Robbins… »

Je haussai les épaules.

-Faut croire que non.

Je plantai à nouveau ma cigarette entre mes lèvres et désignai du menton son atèle.

-Tu vas garder cette merde encore longtemps ?

Puis, admettant à moi-même que ce n’était que retarder l’échéance quant à parler d’Apolline, autant crever l’abcès tout de suite.

-Alexie dit que t’es amoureux de cette fille, Mclagan… C’est vrai, Howie ?

Enfin… Crever l’abcès… A la Hank North, ça donnait un truc qui se voulait plus cynique qu’autre chose. Mais j’avais vraiment peur que mon ami tombe dans le même piège que celui dans lequel j’étais tombé il y avait 7 ans de ça. Et plus que de lui faire des excuses pour mon comportement de l’autre jour, ce dont je voulais m’assurer, c’était que j’avais tort sur Apolline.

Mais y avait rien à faire : j’en doutais.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 19 Oct - 15:58



Neither Snow Nor Rain...
ft. Hank North


J’entendis des filles rigoler. Elle criait mon nom alors que j’descendais, tant bien que mal, les escaliers pour aller sur la plage. C’est bien… Même dans une atèle, j’avais encore des groupies. Trop cool…

Mais ça ne changeait rien au fait que j’trouvais pas Hank… Et que, à peine les escaliers descendu, j’me retrouvais avec un obstacle de taille : le sable. J’arrivais pas à avancer. Mes béquilles s’enfonçaient et j’pouvais pas m’appuyer dessus comme il faut.

Je blâmai Hank tout haut avant d’me laisser tomber dans le sable abandonnant ma marche. J’étais fatigué, déjà…

C’est là qu’Hank fit son apparition. Il sauta juste à côté de moi mettant un peu de sable sur mon pantalon. J’fis la moue en évacuant le sable. Au moins, il était là. J’aurais pas à le chercher. Mais l’aurait quand même plus m’donne rendez-vous ailleurs…

Bref, Hank s’installa à côté de moi et me montra la digue où y’avait Baskin-Robbins. Il disait que c’était là qu’il m’avait donné rendez-vous et pas sur le sable. J’fis une moue très boudeuse alors qu’il déclarait qu’il croyait que, même moi, j’aurais pu trouver Baskin-Robbins.

-T’as dit : « Je serais à la plage devant chez Baskin Robbins… ». C’est vague. On sait pas si c’est sur le sable ou pas. T’aurais dû juste dire devant chez Baskin-Robbins près d’chez Apo’. C’est mieux.

C’était pas ma faute s’il était vague dans ce qu’il disait moi… T’façon, quoi qu’il dise, j’serais de mauvaise foi. L’avait qu’à être plus clair. Et j’faisais toujours ma moue très boudeuse. J’regardais même pas Hank qui m’demanda combien de temps j’allais encore garder ma foutue atèle. J’haussai les épaules.

-J’sais pas. J’passe une visite de contrôle dans pas longtemps. C’est une affaire de semaines. Trois ou quatre.

Et j’espérais plus trois que quatre. Parce que j’en avais vraiment marre de ça et de la douleur qu’il y avait avec.

J’regardais toujours pas Hank. J’faisais, maintenant, des petits ronds dans le sable avec mon doigt. Il avait à me parler alors j’attendais qu’il me parle de ce qu’il voulait me dire. C’était pas à moi d’commencer la conversation. Et, si c’était juste pour prendre des nouvelles, il aurait pu juste téléphoner.

Mais Hank ne venait pas que pour prendre des nouvelles. Il me demanda, comme ça, sans prévenir, si j’étais vraiment amoureux d’Apolline. Je relevai le regard sur lui. Entre Apolline et Hank, le torchon avait brûlé la dernière fois. Hank avait injustement cassé la télé d’Apolline et avait été jusqu’à frapper ma petite-amie. De ça, ouais, j’lui en voulais. Surtout que, depuis, je doutais même sur toute cette histoire avec Kate. L’avait p’tètre frappé en fin de compte. Moi qui avait téléphoné à Amon pour l’engueuler d’avoir fait un article qui accablait Hank, j’commençais à m’dire que l’article existait p’tètre pas pour rien…

J’soupirai.

-Ouais… Je l’aime. Elle m’a aidé quand ma villa à cramer. Elle sait m’changer les idées. Elle aime la musique comme moi. Elle est cool. Elle m’en veut pas d’avoir des défauts à la con.


Tout ça, j’l’avouais à mes meilleurs amis… Sans l’avouer clairement à Apolline. C’était ça l’pire dans notre histoire. On s’aimait et on s’le disait pas.

-Tu n’aurais pas dû la frapper. Elle était fâchée parce que tu venais d’exploser sa fenêtre et sa télé sans raison. Y’avait de quoi être furax…

Je plongeais mon regard dans celui d’Hank.

-Tu pouvais pas faire ça…

L’avait semé le doute dans ma tête depuis…


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2678
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeSam 21 Oct - 12:39



Neither Snow Nor Rain…
ft. Howard Stone


J’avais rejoint Howard sur le sable, au pied des escaliers qui y menaient, là où le batteur avait abandonné l’idée d’aller plus loin parce qu’en ce moment, il était pas vraiment tout-terrain. Je pensais pourtant avoir été clair et avoir choisi une enseigne assez voyante, ce que je lui fis remarquer avec autant de vacherie qu’on pouvait s’en balancer depuis notre toute première rencontre au Dizzy.

Je fis la moue à sa suite et secouai la tête.

-Non, c’est pas vague. C’est toi qui entends que ce que tu veux bien entendre.

N’empêche que cette histoire d’atèle me donnait l’impression de tirer en longueur et le batteur d’affirmer qu’il en avait encore pour trois à quatre semaines. Je soupirai pour lui, compatissant. Mais Howard ne me regardait pas… Et je sentais que c’était parce qu’il m’en voulait encore qu’il cherchait à ne pas croiser mon regard. Alors je baissai la tête et me mis moi aussi à faire des dessins sans queue ni tête sur le sable avec mon index.

J’avais une première question pour Howard, une vraie question. Est-ce qu’il aimait Mclagan comme l’affirmait Alexie ?… Parce que Alexie faisait vite des grands sentiments d’un rien du tout. Mais non, cette fois-ci, la jeune femme avait vu juste.

Je ricanai quand Howard ajouta que Apolline ne lui en voulait pas d’avoir des défauts à la con.

-Mouais… C’est pas ce que j’ai vu la dernière fois.

Ouais, je sais… Là où je devrais faire profil bas et peut-être même frôler le mensonge pour que la pilule passe mieux du côté de mon interlocuteur, j’en rajoutais une couche, au contraire… Mais je ne pouvais pas m’empêcher de dire ce que je pensais et aussi cash que je le formulais dans ma propre tête. Robin m’avait déjà expliqué que, parfois, fallait pas spécialement mentir, mais mettre un peu de sucre autour de ce que je pensais pour que ça passe mieux.

Mais non… J’aimais pas ça. Ça me donnait l’impression de mentir…

Et mon ton qui était cynique 90% du temps n’arrangeait pas non plus les choses.

Mais il y eu un truc que j’accordai à Howard, ne le regardant pas pour autant :

-Ouais… Je sais que je pouvais pas… Je sais que ça se fait pas... Pas plus que de balancer la télé par la fenêtre, d’ailleurs. J’ai pas d’excuse. Mon père me dégommerait lui-même s’il savait.

Et par « dégommer », je n’entendais pas « frapper ». Mon père n’avait jamais eu besoin, ni même l’intention, de frapper… Il était le seul qui n’avait besoin que d’un regard pour me pétrifier sur place tant j’avais peur de le décevoir, même à 38 ans bien tapé.

Un regard de ce type-là, venant de mon père, suffisait en général à me faire me sentir mal pendant une bonne semaine… Et à me tenir calme pendant un mois. Ronchon, mais calme.

Je fouillai dans la poche de ma veste, plantant ma clope entre mes lèvres, et en sorti le chèque que j’avais fait avant de partir. Je le tendis à Howard.

-Tiens… C’est pour toi… enfin pour la télé et la fenêtre que j’ai cassé.

Je marquai une pause et tournai finalement mon regard vers mon ami.

-Je n’ai pas besoin du pardon de Mclagan… Mais j’ai besoin du tien… Et j’ai besoin aussi que tu saches que si jamais elle te fait du mal de quelque putain de façon que ce soit, il faut que tu te tailles. Direct. Sans te poser de question.

Bref, ne pas faire comme le con que j’étais.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeDim 22 Oct - 13:46



Neither Snow Nor Rain...
ft. Hank North


Si, c’était vague ! Il pourra dire ce qu’il voudra, j’resterais sur ma position. Et pour répondre à ses accusations de « t’entends ce que tu veux bien entendre », j’haussais les épaules en faisant la moue.

C’est juste après qu’il demanda des nouvelles de mon genou. J’commençai à en avoir bien marre de cette foutue atèle. Mais j’avais pas l’choix. J’devais encore attendre.

Mais j’savais bien qu’Hank m’avait sûrement pas fait venir jusqu’ici juste pour me demander comment j’allais. Et, en effet, il venait ici pour parler d’Apolline. Il commença par me demander si j’l’aimais. Et, ne doutant plus de mes sentiments pour elle, j’répondis positivement en continuant mes p’tits dessins dans le sable qui étaient plus beau que ceux d’Hank.

Apolline, elle était bien. Elle m’en voulait pas pour rien. Elle acceptait mes défauts. De ça, Hank n’en était pas aussi sûr. J’fis la moue.

-T’en sais rien. Tu la connais pas.


J’étais catégorique quand j’disais ça. Hank n’avait aucune idée de qui était Apolline. Il savait pas comment ça se passait entre nous. Il ne savait rien de ce qu’on vivait. Il savait rien et il ne pouvait pas la frapper comme il l’avait fait. Il approuva disant qu’il n’avait pas d’excuses pour ce qu’il avait fait. J’le regardais.

-Ouais. L’aurait raison ton père. T’as déconné.

Hank sortit alors un chèque de sa poche. J’levai un sourcil me demandant, dans un premier temps, pourquoi il me tendait toutes ces thunes sur papier. La réponse arriva. C’était pour la télé et la fenêtre. C’était pour Apolline.

J’pris le chèque sans hésiter.

-Merci. J’le donnerais à Apolline quand elle rentrera à la maison. C’était sa télé après tout.

J’suis sûr qu’il s’en voulait pour ce qu’il avait fait. M’aurait pas donné ce chèque sinon.

Hank repris la parole pour dire qu’il voulait mon pardon à moi. Pas celui d’Apolline. Et il ajouta que, si jamais elle me faisait mal, j’devais me barrer direct. J’levai un sourcil. Il croyait quoi ? Qu’Apolline était née pour me détruire ? Non, j’connaissais d’autres filles pour ça. Mais l’pire, c’est qu’on dirait que ça puait le vécu. P’tètre qu’il regrettait de pas avoir divorcé plus tôt. J’savais pas… J’regardais Hank, pour la première fois, droit dans les yeux.

-T’sais, Hank. Apolline, depuis l’incendie de ma villa, a tout fait pour moi. Elle m’a changé les idées. Elle m’a même emmené chez elle en Ecosse avant de m’héberger dans son appart’. Elle m’a jamais fait le moindre mal. C’est plutôt l’contraire. J’me sens bien avec elle.

J’étais bien avec Apolline. J’savais juste pas comment lui dire les choses à elle. Comme avec cette histoire de villa. J’avais pas encore eu le courage de lui demander si elle voulait venir habiter chez moi quand je pourrais réintégrer ma villa. Sûrement parce que ça c’était mal passé avec Maria.

-T’sais bien que j’suis pas l’genre de type à rester avec une fille que je n’aime pas ou qui me ferais du mal. C’est stupide de faire ça…


J’traitais Hank de « stupide » en connaissance de cause. Parce qu’il me disait sûrement pas ça pour rien.

-C’est toi qui est pas parti à temps, c’est ça ? Avec Kate, j’veux dire ? Elle t’a fait du mal, c’est ça ? Elle te trompais, ça j’le sais. Elle frappait son gosse, ça tu m’l’a dit. Pourquoi t’es pas parti, toi ?


Kate était une connasse. Un vrai démon. Apolline n’avait rien à voir avec elle. Apolline m’aimait et elle frappait pas sur son gosse. Enfin, elle a pas de gosse alors c’est normal. Enfin bref, je m’embrouille.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2678
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeMer 25 Oct - 18:07



Neither Snow Nor Rain…
ft. Howard Stone


Jetant un coup d’œil aux dessins que Howard faisait dans le sable, je constatai qu’il avait bien fait de choisir une carrière de musicien et pas de dessinateur… Même moi, je dessinais mieux que lui. Il fallait dire que vu le parfum de whisky qu’il arrivait à dégager même en plein air, je me demandais quand même bien comment il arrivait à garder le rythme… Alors dessiner…

Je l’avais questionné sur Mclagan et je n’avais pas pu m’empêcher de faire l’un ou l’autre commentaire en passant parce que, ouais, non, je la portais pas vraiment dans mon cœur. Elle m’avait fait mauvaise impression la première fois et la deuxième fois n’avait rien arrangé. Le fait était que j’étais le genre à ne me fier qu’à ma première impression. Il était bien rare que je revienne sur celle-ci après avoir catalogué quelqu’un…

Je me trompais rarement. Très rarement.

Mais si j’avais pu donner un exemple d’une fois où je m’étais trompé, j’aurais quand même trouvé facilement : Bailey. J’avais mal jugé la jeune femme qui s’était amusée à me faire mal et était partie en prenant mon argent, une photo et mes médicaments…

Elle n’était pas mauvaise… Juste complètement folle.

Je m’étais d’ailleurs tellement bien trompé qu’elle vivait carrément dans ma villa, maintenant.

Et Kate alors ? Me direz-vous ? Ben je m’étais trompé, avec Kate, mais dans l’autre sens : j’en étais tombé raide dingue dès les premiers instants… Et c’était après que ça s’était envenimé… Qu’elle m’avait montré son vrai visage.

Howard disait que j’en savais rien, que je connaissais pas Apolline… Je haussai les épaules, plantant ensuite ma clope entre mes lèvres.

-Je croise les doigts pour que t’aies raison.

Parce que je me rendais quand même bien compte que ce que j’avais fait n’avait rien de normal, ni de légitime. J’avais alors sorti un chèque de ma poche qu’Howard avait accepté, à mon grand soulagement. Peu importe ce qu’il en faisait, qu’il le garde pour lui ou le donne à Mclagan, je m’en foutais, c’était juste mon premier pas vers lui…

Afin d’obtenir son pardon dont j’avais cruellement besoin. Même si j’en avais vraiment envie, l’heure n’était plus à l’isolement. J’en sortirais plus jamais, sinon…

Le batteur capta mon regard… Et j’eus droit à la liste de tout ce que Sainte Apolline avait fait pour lui…

Mais au moins, j’en retins l’important : elle ne lui avait pas fait de mal. Je serrai les dents et baissai la tête.

-Tant mieux, pourvu que ça dure. C’est tout ce que je te souhaite, Howie.

Howard m’impressionnait quand même, parce que même si je voyais bien qu’il était pas sobre, il restait cohérent. Mais bon, il avait de l’entraînement, aussi. Le seul truc qui aurait pu me faire dire qu’il était complètement mort bourré, c’était qu’il m’affirme être amoureux. Pas parce que c’était Mclagan… Mais parce que mon cher ami Howard n’avait jamais été amoureux, à ma connaissance. Mais j’étais peut-être un peu prétentieux quant à savoir ce que pouvait ressentir Howard Stone… Personne ne le savait…

-Ouais… C’est stupide…

Je jetai mon mégot d’une main et détruis les dessins que j’avais faits de l’autre.

Evidemment, les questions plurent puisque le lien entre ce que je disais pour Howard et les derniers événements me concernant était gros comme une putain de maison… Alexie, elle, avait découvert d’elle-même ce qui s’était vraiment passé pendant 7 ans…

Et puisqu’Alexie savait… Est-ce que je ne devais pas la vérité à Howard ? On avait toujours formé un trio, non ?

Je me rallumai une clope avant de commencer à répondre. C’était pas facile d’en parler. C’était encore moins facile d’en parler à un homme, en fait… Même si l’homme en question était mon meilleur ami.

Je soufflai lentement la bouffée de fumée dont j’avais intoxiqué mes poumons avant d’ouvrir la bouche.

-Ouais… Elle m’a fait mal…

Je parlais très bas… Ma voix n’était presque qu’un murmure comme si j’avais peur qu’on m’entende…  Et j’osais pas regarder Howard alors je creusais un trou dans le sable entre mes jambes…

Je ricanai, cynique…

-Qu’est-ce que tu crois qu’il s’est passé quand j’ai compris qu’elle frappait sur le mioche et que je me suis interposé, Howard ?

Je tirai longuement sur ma clope.

-Je pouvais pas partir.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 26 Oct - 20:06



Neither Snow Nor Rain...
ft. Hank North


Hank jugeait Apolline alors qu’il la connaissait même pas… Il me mettait en garde alors qu’il avait aucune idée qu’Apolline était tout sauf une harpie. Il disait croiser les doigts pour que j’aie raison. J’haussai les épaules.

-J’ai raison.

Pour s’excuser, Hank sortit un chèque pour la télé et la fenêtre qu’il avait explosé. J’pris le chèque. J’étais pas l’genre à faire le type trop poli pour prendre l’argent des autres. Payer ce qu’il avait cassé chez Apolline, c’était la moindre des choses.

Et, après ça, je défendis encore et encore Apolline qu’Hank ne semblait pas porter dans son cœur. Mais bon… J’crois qu’Apolline ne portait pas beaucoup Hank dans son cœur non plus, alors… Bref, moi j’l’aimais. Et je savais pourquoi je l’aimais. Qu’Hank ne l’aime pas, j’en avais rien à foutre. C’était ma relation pas la sienne. L’avait pas à la juger. L’avait pas le droit. Moi j’ai jamais jugé ses relations à lui.

Il espérait que ça durera. J’haussai les épaules.

-J’espère aussi…


Ouais… Pas parce que j’en avais marre du célibat… Mais parce que j’l’aimais vraiment. Et que j’avais pas envie de merder cette fois comme j’l’avais fait avec Natacha et Maria. C’était ma troisième chance. Ça pouvait très bien être la dernière. Pour ça, peut-être, que j’y allais très lentement. Avec tous les non-dits que ça apporte entre elle et moi.

J’lui disais, aussi, que j’étais pas assez stupide que pour rester avec une fille qui me faisait du mal. Et il approuva. Et c’est là que j’fis le lien entre ce que me disait Hank et sa relation avec Kate. J’savais presque rien, en fait, de la relation qu’il avait eu avec le mannequin. J’les croyais heureux et tout… Mais, depuis leur divorce, tout sortait. Et c’était pas beau. D’abord les accusations de violence conjugale que, malgré ce que j’avais vu entre Hank et Apolline, j’voulais pas croire. Et puis, le truc sur le gosse de Kate qu’apparemment elle frappait. C’est tout ça combiné qui m’fit faire les liens. Et qui me poussa à demander à Hank si Kate lui avait fait mal.

Il confirma d’une voix presque inaudible. Alors pourquoi il était pas parti ? Pour l’avait pas fui comme il me disait si bien de faire si jamais Apolline me faisait mal ?

Il me regardait plus. Et il ricana comme il avait l’habitude de le faire quand j’tapai là où ça faisait mal. C’était pas la première fois que j’le faisais. Et, chaque fois, c’était jamais fait vraiment exprès.

J’le regardai sans rien dire alors qu’il me posa une question. A savoir, ce qu’il s’était passé quand il a appris pour le gosse et qu’il s’était interposé. Je me pinçai les lèvres. Et il ajouta qu’il ne pouvait pas partir.

-T’as voulu rester pour le gosse… C’est ça ? Mais… Pourquoi tu l’as pas dénoncée ? Y’a sûrement moyen de trouver des preuves. Le gosse, l’avait des coups, non ?

Sauf qu’on parlait de Kate et d’Hank… Et que Kate aurait pu retourner ça contre lui. J’me fis cette réflexion alors même que j’parlais. Et ça m’fis soupirer.

-Ne m’réponds pas… J’suppose qu’elle aurait été capable de dire que c’était toi qui tapait dessus… C’est une connasse.

Et j’avais toujours pas vraiment répondu à sa question dont je n’avais pas la réponse. J’regardai Hank. J’étais plus fâché contre lui. Quand j’suis fâché, j’suis jamais fâché longtemps.

-Qu’est-ce qu’il se passait quand tu t’interposais entre elle et le p’tit, Hank ?


Mes yeux bruns cherchaient son regard. Je penchai un peu la tête sur le côté. J’savais rien. J’voulais savoir.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2678
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeVen 27 Oct - 19:32



Neither Snow Nor Rain…
ft. Howard Stone


Howard avait l’air sûr de lui, concernant Mclagan. Et je ne l’avais jamais entendu tenir un tel discours. Du coup, ben, je fuyais son regard parce que je m’en voulais deux fois plus d’avoir frappé sur la femme que mon pote aimait. Mais encore une fois, ma culpabilité était pour Howard… Si j’avais eu à faire qu’à Mclagan, je pense pas que j’aurais eu le moindre remord.

Le chèque avait été mon premier pas vers Howard.

Le deuxième pas, lui, demanda beaucoup plus d’effort que de griffonner deux trois conneries sur un bout de papier et de lui filer. Parce que fallait pas croire : Howard était légèrement à l’ouest, mais pas totalement con, même plein mort.

D’ailleurs, les mots avaient du mal à se faufiler au travers de ma gorge… Et, comme d’habitude, je m’empressai de camoufler mon malaise sous les ricanements et le cynisme. De même que je ne répondais à sa question qui me dérangeait le plus que par une autre question… Avant d’avouer que je ne pouvais par partir.

Et je fuyais toujours le regard de Howard… Il posa d’autres questions : pourquoi ci ? Pourquoi ça ?

Mais il me laissa pas le temps d’y répondre, faisant les additions et les soustractions qu’il fallait tout seul, à peu de choses près.

Parce que c’était vrai, si j’avais dénoncé Kate direct, elle aurait probablement démenti, elle, en disant que c’était moi qui levais la main sur Julian. Mais ce n’était quand même pas la vraie raison du pourquoi je ne m’étais pas taillé dès que ça avait commencé à s’envenimer avec Kate. C’était juste la seule que je voulais bien formuler tout haut.

Mais Howard ne se laissa pas pour autant faire et prendre au jeu de mes diversions. Il réitéra ma question. Je ne savais pas si c’était parce qu’il lui fallait vraiment un dessin ou si c’était parce qu’il voulait absolument que je formule une réponse.

Je pris une grande inspiration comme pour me donner du courage avant de planter ma clope dans ma bouche, libérant mes deux mains. J’écartai un peu plus le col de ma chemise, que je portais à moitié ouvert, pour montrer une de mes épaules où on pouvait voir des cicatrices que m’avaient laissées les dents de Kate Julian. Ok, il fallait le savoir pour le voir… Mais ça se voyait quand même, si j’étais là pour les désigner.

-Tu vois ça ?

Puis, je soulevai ma chemise pour lui montrer une autre cicatrice et le vague fantôme d’un bleu qui me restait.

-Voilà ce qui arrivait…

Je laissai retomber ma chemise et croisai le regard de Howard… Brièvement. J’avais vraiment du mal.

Je secouai la tête, ne pouvant pas supporter son regard plus longtemps.

-Et je suis pas resté uniquement pour le petit. Je suis resté parce j’aimais Kate. Parce que j’étais assez con et assez prétentieux pour penser que par amour uniquement, je pourrais protéger le petit et aider Kate.

Je plongeai ma main dans l’autre poche de ma veste, y piochant le message de la petite Cortez que j’avais à remettre à Howard. Une autre diversion… Parce que j’avais les larmes aux yeux.

-Tiens… Ça aussi, c’est pour toi…

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeSam 28 Oct - 14:56



Neither Snow Nor Rain...
ft. Hank North


Y’avait une question d’Hank qui était restée en suspens parce que j’avais pas su y répondre. J’savais pas ce qu’il se passait quand Hank s’interposait entre le p’tit et Kate. J’pouvais imaginer plein de chose. Qu’il la frappait vraiment parce qu’elle frappait sur le p’tit. Que le p’tit lui en voulait de s’être interposé. Que Kate faisait la victime quand il s’interposait. Y’avait plein de possibilité.

Mais je n’aurais jamais imaginé que ça puisse être tout autre chose que ce que j’avais cité.

Et pourtant… Quand j’posai la question à Hank pour lever le mystère. Et il me montra une de ses épaules. J’écarquillai les yeux devant les cicatrices qui marquaient sa peau. Et les idées se rassemblèrent doucement dans ma tête. Ce qui arrivait quand Hank s’interposait c’était qu’elle le frappe lui à la place du p’tit. Et pas qu’un peu au vue des cicatrices qu’il me montrait.

-P’tain…

Il confirma que c’était ce qui arrivait sans l’nommer vraiment. J’le fixai complètement bouche bée par ce que j’apprenais. Qu’en fait, Kate avait porté plainte contre Hank pour un crime qu’elle avait elle-même commis et non mon ami. C’était pire encore que j’le croyais…

-C’est pas possible… C’est une vraie… P’tain…

J’avais pas d’mot pour la qualifier. J’étais trop choqué par ce que je venais d’apprendre.

Hank me regardait déjà plus alors que j’digérai  l’information. Hank était restée 7 foutue années avec une femme qui battait son gosse et son mec. Et j’comprenais pas pourquoi… Tout ce que je comprenais, maintenant, c’était pourquoi il me disait tout le temps de m’barre si Apolline me faisait du mal. Parce qu’il l’avait vécu. Et qu’il était pas parti.

Et il essaya de m’expliquer pourquoi l’était pas parti. C’était pas qu’il aimait cette folle de Kate Julian. Il était persuadé, quand il était avec elle, qu’il pouvait l’aider. J’hochai la tête négativement.

-Tu l’aimais mais… Mais elle t’aimais pas… Si elle t’aimait, elle t’aurait pas frappé. Si elle aimait son gosse, elle frapperait pas dessus. J’sais pas ce qu’elle a dans la tête mais… P’tain, Hank… Tu mérites pas tout ce qu’il t’arrive. Y’a pas moyen de leur prouver que c’est toi qui subissait ? Y’a sûrement moyen…

Mais j’pu pas en dire plus et élaborer mon raisonnement parce qu’Hank changea encore de sujet en sortant un papier de sa poche. C’était une photo. Celle de moi et Olivia. Celle de L.A.People. Je fronçai les sourcils, les yeux braqués sur la photo, ce qui m’empêcha de voir l’état du visage d’Hank qui était prêt à pleurer.

-C’est quoi ça ?

J’ouvris le papier où il était griffonné quelques mots :

Je paierai pour ta bagnole... je suis sincèrement désolée...


Y’avait pas de signature… Mais vu la photo, j’supposai que le message venait d’Olivia. J’poussai un profond soupire. C’était elle qui avait fait les dégâts à ma bagnole… Mais ça voulait aussi dire que c’était elle qui m’avait emmené jusqu’à l’hosto. Elle qui m’avait sauvé ma foutue vie.

-C’est Cortez qui t’as donné ça ? La fille de la photo ?


J’disais ça en montrant la photo. P’tain… J’détestais cette photo. Elle m’avait amené que des emmerdes.

-Tu la connais ? Si ouais, dit lui que j’veux pas qu’elle paye. J’ai plus de thunes que cette gamine.


J’voulais surtout ne plus avoir affaire à elle. Pas que j’lui en voulais. J’lui en voulais pas. Mais j’avais eu ma dose de Reed avec mon agression. J’soupirai encore baissant l’regard.

-Elle m’a sauvé la vie. Elle aurait pas pris ma bagnole, j’serais mort dans une rue de l’Eastside.

Y’avait rien de plus vrai que ça. Maintenant que j’avais la preuve que c’était Olivia qui m’avait sauvé, j’pouvais dire ça…





@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2678
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeDim 29 Oct - 16:01



Neither Snow Nor Rain…
ft. Howard Stone


J’avais passé un cap en montrant mes cicatrices à Howard. C’était plus facile de lui montrer les marques qu’avaient laissées mon mariage que de dire mot pour mot que Kate avait commencé à me battre quand je m’interposais entre elle et son fils… Pour commencer tout du moins, puis ça avait empiré et elle avait commencé à me frapper chaque fois qu’elle était contrariée. Et j’avais jamais frappé en retour. Je l’avais bien retenue, souvent, plaquée contre un mur ou le lit jusqu’à ce qu’elle finisse par se calmer. Mais j’avais jamais frappé.

La première fois que j’avais frappé une femme, c’était Apolline Mclagan.

Howard avait eu du mal à retrouver ses mots après ça, ce qui me permettait de ne pas le regarder et d’essayer de me reprendre et que les larmes ne coulent pas le long de mes joues. J’étais fatigué en fait, c’était plus ça que de la véritable tristesse… J’étais crevé : je sortais d’un tournage plutôt intense, il y avait maintenant le stress du boycott du film, la tournée de promotion qui venait de commencer, l’appréhension de l’avenir, le divorce, le jugement, le sursis, les conditions, les insomnies, Bailey et les crises de manque…

Ça faisait un peu beaucoup pour un seul homme en peu de temps…

Howard finit par réussir à affirmer que si j’aimais Kate, elle ne m’aimait pas.

J’essayai d’enchaîner, non sans m’éclaircir la gorge… et lui passai le mot de la petit Cortez pour faire diversion en même temps.

-Plus… elle ne m’aime plus… Mais je crois pas qu’elle m’aimait pas. C’était ça qui faisait que c’était vicieux et pas si simple comme situation.

Et je ricanai à nouveau quand Howard me demanda s’il y avait pas moyen de prouver que les rôles était inversés.

-Je veux pas le prouver. Je veux pas que ça se sache…

Je secouai la tête avant de regarder vers l’océan.

-Je préfère encore avoir le rôle de celui qui frappe sa gonzesse que de celui qui s’est fait frapper par sa gonzesse et a encore été assez con que pour rester avec elle aussi longtemps.

J’avais déjà pas une réputation géniale… Et ça datait de bien avant toutes ces histoires avec Kate. Alors j’avais pas envie qu’en plus du reste, j’aie l’étiquette d’homme battu sur mon front.

Pendant que je parlais, Howard avait les yeux rivés sur la photo qui le montrait avec une fille beaucoup trop jeune pour lui et j’en profitai pour me frotter les yeux et y avorter les larmes qui menaçaient d’en tomber.

Je plantai ensuite à nouveau ma clope entre mes lèvres.

-Ouais, c’est elle.

Je secouai négativement la tête. Si on parlait d’autre chose, j’allais réussir à me reprendre.

-Je la connais pas. J’ai été jusqu’à Fairfax l’autre jour pour donner un truc à Julian. Elle se faisait emmerder par une autre gonzesse qui avait placardé cette photo partout dans les couloirs… D’abord, elles se sont crêpé le chignon puis après, Cortez s’est repris et a pris toute une pile de ces photocopies et annoncé qu’elle les dédicacerait à ceux qui voulaient.

Un vague sourire se dessina sur mon visage. Le plus dur était passé, pour moi… J’espérais… Je haussai les épaules.

-Alors j’ai été en faire dédicacer une pour toi… Cette petite a une sacrée paire de couilles.

Je tirai sur ma clope. Howard était bouche bée devant le message de Cortez et exprima bientôt pourquoi : cette gamine l’avait sauvé lors de son agression.

-C’est ce que je dis, elle a des couilles… Mais ça reste une gamine, Howard… Elle est dans la classe de Julian… Enfin, je suppose que c’est plus d’actualité puisque t’es officiellement avec Mclagan… Non ?

J’espérais bien !

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeLun 30 Oct - 17:07



Neither Snow Nor Rain...
ft. Hank North


J’crois que j’ai jamais été aussi choqué de ma vie. J’venais d’apprendre que mon meilleur pote s’était fait battre par sa femme pendant plusieurs années. Cette même femme qui l’accusait de violence conjugale. C’était une histoire de dingue.

J’sus pas quoi dire pendant quelques secondes. J’essayais d’assimiler l’information. Mon pote se faisait battre. J’avais du mal à imaginer ça. Pourtant, les preuves étaient partout sur son corps…

Je retrouvai l’usage de la parole pour dire à Hank que Kate l’aimait pas… Pour frapper son mari on devait pas l’aimer. Mais Hank lui était sûr qu’elle l’aimait pendant l’temps de leur relation. Alors j’comprenais pas… Comment elle pouvait le frappé ? P’tètre qu’Hank se trompait. P’tètre qu’Hank voulait croire qu’elle l’avait aimé pour se donner bonne conscience. En tout cas, sans le savoir, j’hochai négativement la tête. Non, j’pouvais pas croire que Kate l’avait aimé. Ou alors si mais d’une façon très tordue.

J’disais à Hank que c’était sûrement possible de prouver tout ce qu’il venait de dire. Mais il ricana et disait qu’il voulait pas. Il voulait pas que tout le monde sache qu’il s’était fait frapper par sa femme pendant plusieurs années. L’avait trop de fierté. J’soupirai. Quelque part, j’comprenais… Mais dans un autre sens ça voulait dire que Kate avait gagné. Et que l’suivant, pensant que c’est une fille cool, subira la même chose qu’Hank…

-Mais… Hank… Elle va détruire ta carrière… P’tètre même plus que ça. Alors que c’est une psychopathe.

Valait mieux passer au-dessus de sa fierté, non ? C’était mieux que de tout perdre. Surtout que, s’il disait rien, le p’tit il continuait à s’faire frapper, non ? Sauf qu’il avait plus Hank pour le protéger maintenant. J’étais mal placé pour le juger… Mais j’trouvais ça con. Vraiment très con. P’tètre plus con encore que d’être resté 7 ans avec une psychopathe.

Mon meilleur ami réussit à écourte notre conversation en me passant une photo représentant moi et Olivia le jour où j’avais dérapé. Le souvenir de ce jour était encore bien présent dans ma tête

Y’avait un mot sur la photo. Un mot qui provenait d’Oliva comme le confirma Hank. Il m’avoua ne pas la connaitre. L’avait vu à Fairfax alors qu’Olivia s’était fait emmerder par une autre fille. Evidemment, la fin de l’histoire disait que la fille de Reed avait retourné la situation à son avantage. Ça m’étonnait pas… Olivia était l’genre de fille qui se laissait pas faire. Hank disait d’ailleurs qu’elle avait un sacré paire de couilles.

-J’sais… Elle sait comment arriver à ses fins.

C’est un peu son côté effronté qui nous avait emmené sur cette plage. Elle m’aurait pas provoqué sur Pac-Man, j’crois que je l’aurais même pas remarqué ce jour-là. Elle aurait été une ado comme les autres que j’aurais brièvement vue avant de l’oublier à tout jamais.

Mais Olivia Cortez avait fait en sorte que je ne l’oublie pas… Et c’était ma faute.

Je lus le message et fut bouche bée pour la seconde fois. J’voulais pas de l’argent de Cortez… Mais ce message prouva que, sans elle, j’serais p’tètre plus en vie aujourd’hui. Et c’est ce que je déclarai tout haut à Hank.

Et Hank enchaina en disant que c’était qu’une gamine et qu’elle était dans la classe du p’tit Hughes. J’soupirai voyant bien où Hank voulait en venir. Olivia était jeune. C’était à mon tour de plus l’regarder, centrant mon regard sur l’océan. Ouais j’sais… J’aurais pas dû. Apolline me l’avait dit… Olivia m’l’avait bien fait comprendre… Mais j’avais pas réfléchis.

-J’sais que c’est une gamine… J’ai déjà eu ma dose de morale là-dessus…


J’soupirai à nouveau.

-Non… C’est plus d’actualité. J’suis bien avec Apolline. En fait, ça a jamais été d’actualité. C’était qu’une fois… Enfin deux. Mais j’me rappelle presque plus de la deuxième fois…

Je n’avais que des bribes de cette soirée-là. A cause de l’alcool… Et des coups que j’avais pris. Je me rappelle bien plus de la douleur et de la peur. Mais pas du moment que j’avais passé avec Olivia.

Je me laissai tomber un arrière sur le sable le regard vers le ciel. Les mains derrière la tête.

-J’ai pas pu m’en empêcher… Elle m’a provoqué à la salle d’arcade. C’était tout innocent. Mais, tu m’connais… Puis… C’est la fille de Reed.

Ce qui rendait l’interdit encore plus grand…

Sans vraiment m’en rendre compte, j’venais de larguer une information capitale à Hank. J’oubliais, parfois, que peu de gens étaient au courant de ce qui liait Olivia au boss de BSC. Et j’en venais à moi-même, avec le temps, sous-estimer le poids de cette information.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2678
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeVen 3 Nov - 10:31



Neither Snow Nor Rain…
ft. Howard Stone


Bon, voilà. Ça, c’était fait. Mais bizarrement, j’arrivais pas à ressentir ce fameux « poids en moins sur les épaules » si salvateur que les gens évoquaient quand ils se débarrassaient finalement d’un secret trop lourd à porter. Il y avait comme quelque chose qui me restait sur l’estomac : le genre d’angoisse qui me prenait quand j’avais l’impression d’oublier quelque chose d’important.

Dire ce qui m’était arrivé pendant 7 ans à mon meilleur ami ne suffisait pas. Montrer mes cicatrices non plus. Je soupirai, parce que j’étais à court d’idées, là. Howard, lui, affirma que Kate allait bousiller ma carrière alors que ce n’était qu’une psychopathe. Ouais, c’était justement ça le truc : elle était malade. Pas mauvaise, malade.

Et maintenant, Julian était seul une semaine sur deux avec une femme dont les réactions pouvaient être complètement imprévisibles.

Mais qu’est-ce que je pouvais faire, hein ? Même si je montrais ce qui me restait comme marques sur le corps aux autorités, rien ne prouvait que ça résulte vraiment de violences conjugales que j’aurais subies… Et en plus, ça serait quand même vachement peu crédible, si je débarquais maintenant  avec la véritable version de l’histoire. Tout le monde allait croire que c’était une manigance pour essayer de retourner la situation à mon avantage…

Sauf avec le concours de Julian… Mais le problème, c’était que je risquais la taule si j’essayais d’approcher le petit…

Kate était pas psychopathe… C’était une putain de sociopathe et elle avait fermé toutes les portes. Putain ! Elle avait été jusqu’à afficher ma photo et l’ordonnance restrictive dans la salle des profs de Fairfax High School pour être sûre !

N’empêche que si je réfléchissais comme ça, c’était quand même que ce qu’Howard venait de dire faisait son chemin dans mon esprit… Lentement, mais sûrement.

Il me fallait donc le temps et ce fut comme pour gagner du temps que je détournai la conversation sur lui et la petite Cortez. Jeune, mais qui avait déjà un single à son actif.

Et fallait croire que c’était le jour des premières fois parce que l’expression que Howard arbora, c’était bien la première fois que le la voyait. Il y avait des remords dans le regard qu’il détourna, surtout quand je lui fis remarquer que la gamine, bordel, était dans la classe de Julian.

Mais apparemment, j’étais pas le premier à lui faire remarquer… Mais ce qui me rassura, ce fut qu’il confirma être avec Apolline (et tout ben réfléchi, je préférais encore qu’il soit avec cette harpie qu’avec une gosse) et ajouta qu’il n’avait fait ça qu’une fois… non deux…

-Une fois c’était déjà largement assez pour bousiller ta carrière à toi, mec.

Je fis la moue… Je ne voulais pas juger Howard surtout qu’il avait l’air d’avoir pigé, bien que je ne comprenais pas qui avait bien pu lui foutre autant la trouille que pour qu’il tire cette tête-là. Habituellement, il aurait juste haussé les épaules et serait passé à autre chose. Mais évidemment, je ne disposais pas des pièces du puzzle qui m’auraient permis de relier l’agression qui lui valait l’atèle qu’il avait à la jambe et ses galipettes avec Cortez.

Allez, la dernière fois que j’avais vu une goutte, mais une toute petite goutte, de remords dans ses yeux bruns, c’était quand il m’avait raconté le savon que le frère de son ex, Natacha Perry, lui avait passé quand il avait appris qu’ils avaient décidé de faire avorter Natacha et qui plus était dans le seul hôpital miteux qui voulait bien le faire.

Howard plaida alors la « pulsion irrésistible », à la salle d’arcade, ce qui me valut un sourire quand je pensai que le batteur ne grandirait décidément jamais… Howard s’était laissé tomber sur le sable. Mais je me tournai brusquement vers lui quand il affirma que Cortez était la fille de Reed.

-Reed ? Jimmy Reed ?! Le boss de la boîte rivale de la tienne ?! Il a une fille ce gars-là ? Je savais pas…

Je secouai la tête… J’étais abonné à L.A.People, pourtant !

-Me dis pas que t’as fait ça juste pour faire un coup de pute à la maison de disque rivale ?!

Et la jeune fille, là-dedans ? Elle avait une âme aussi, merde ! Elle était pas responsable des trucs d’entreprise de son paternel !

-Et déjà pourquoi elle s’appelle Cortez si c’est la fille de Reed ? C’est qu’un nom de scène ou quoi ?

Je pigeai plus rien à son histoire à Howie…

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeSam 4 Nov - 12:06



Neither Snow Nor Rain...
ft. Hank North


Hank m’avait détourné de cette psychopathe de Kate et de tout ce qu’elle lui avait fait subir pour empiler sur Olivia. L’adolescente lui avait donné un mot qui me revenait… Et que me rappela toutes les foutues erreurs que j’avais faites avec cette gamine.

Si j’aurais pu revenir en arrière… Si j’aurais pu revenir au moment où j’avais rencontré Olivia dans la salle d’arcade… Je l’aurais fait. Juste pour l’ignorer et passer mon chemin.

Mais j’pouvais pas revenir en arrière. J’pouvais pas effacer mes deux dérapages avec la fille de Reed. Et j’avouai, d’ailleurs, à Hank que j’avais dérapé deux fois. Lui, disant qu’une seule fois suffirait à bousiller définitivement ma carrière. J’hochai de la tête.

-J’sais…

C’est ce que Jack avait menacé de faire. Mais c’est ce qu’il n’avait finalement pas fait vu que j’avais pas eu les flics au cul.

J’avais toujours ma carrière. Mais j’avais aussi, toujours les remords. Des trucs que je pourrais jamais effacer.

Et le seul truc que je pouvais faire pour les faire taire et me justifier, c’était de dire que j’avais pas pu m’en empêcher. Que des éléments combinés avaient fait que j’avais pas pu résister à Olivia Cortez. Pourtant, la gamine n’avait pas fait grand-chose. Juste me provoquer et dire son nom. Juste ça. Rien que le nom aurait suffi à me faire déraper. Sûrement parce que j’en voulais à Reed. Et que toucher sa fille, c’était une façon de le toucher lui.

Et ça l’avait touché… Mais ça m’était revenu en pleine tronche. J’en portais encore les séquelles. Autant physiquement que psychologiquement.

En me justifiant, j’avais révélé, sans m’en rendre vraiment compte, une information importante. Peu de gens savaient qu’Olivia Cortez était la fille de Reed. Et Hank faisait partie des personnes qui n’en avaient aucune idée. Il s’exclama alors que j’avais pas bougé de ma position.

-Ouais l’a une fille.

Et ça question légitime fut de me demander si c’était pour faire un coup de pute au boss de la maison de disques rivale à la mienne que j’avais fait ça. J’fis une moue de réflexion.

-En quelque sorte.

C’était plus compliqué que ça. Moi et Reed, ça va au-delà des maisons de disques. C’est des histoires de dettes et de gangs. Encore une information que peu de gens savent.

Les questions d’Hank continuèrent à venir. J’avais ouvert une vanne en révélant les origines de Cortez. J’ouvrais toujours des vannes sans m’en rendre compte. J’regardais Hank, ma tête reposant toujours sur mes bras alors que j’étais couché sur le sable. Il me demanda si Cortez était un nom de scène.

-Non… J’pense que c’est le nom de sa mère ou quelque chose comme ça. Reed ne l’a pas reconnue, j’pense. J’sais plus très bien ce qu’elle m’a dit précisément. En tout cas, j’pense pas qu’il y ait de contact entre elle et Reed. Pas direct en tout cas. Même si elle travaille dans sa maison de disques.

J’finis par me redressé en regardant toujours Hank.

-C’est une sorte d’enfant caché. Un truc dans le genre. Mais elle lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Elle a le même regard.

J’disais ça en montrant mes propres yeux qui n’avaient strictement rien à voir avec ceux d’Olivia ou de Reed. Les leurs étant bleus et les miens bruns. J’soupirai.

-Fallait que ça soit moi qui tombe sur elle et qui merde… La vie est bizarre.


Ouais… Je serais pas allé à la salle d’arcade, j’aurais p’tètre jamais rencontré Olivia Cortez.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2678
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeLun 6 Nov - 18:46



Neither Snow Nor Rain…
ft. Howard Stone


Pour la première fois, et fallait que je mette une putain de croix au calendrier en rentrant, quand Howard hocha la tête pour affirmer qu’il « savait » quelles conséquences ses actes pouvaient avoir sur sa carrière (et pas que), je sus que ce n’était ni un mensonge, ni un « je sais » qui équivalait à un « fous-moi la paix » ou un « cause toujours ».

Non. Il savait. S’il n’avait peut-être pas eu conscience sur le moment des conséquences que ses actes pouvaient avoir, maintenant, il le savait.

Il s’en rendait compte.

Je souris gentiment à mon ami et demandai doucement :

-Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait d’Howard Stone ?

Je sentais bien qu’il avait eu sa dose de sermon, peu importe qui les lui avait servis. Et peut-être aussi que sa petite mésaventure dans l’Eastside avait fait comprendre au batteur de The Burning Fire qu’il n’était ni intouchable, ni immortel.

Cependant, il se chercha tout de même des circonstances atténuantes et affirma qu’il avait fait ce qu’il avait fait en partie parce que cette gamine était la fille de Jimmy Reed. Je savais même pas que ce type-là avait une fille et j’étais aussi très loin de réaliser quel effet cette information pouvait avoir si elle était larguée là où il fallait.

Mais en l’occurrence, c’était pas avec moi que ça allait exploser. Déjà, je ne faisais pas partie de l’industrie de la musique… Alors Jimmy Reed ouais, je voyais bien qui c’était, comme tout le monde. Mais sans plus… Et vu que c’était un coureur de jupons comme Daniele Ricci qui bossait dans la même boîte (d’ailleurs, Reed s’était aussi fait Apolline Mclagan, si je me souvenais bien de ce que j’avais lu dans L.A.People y avait un moment de ça…), à eux deux, ils devaient en compter des mômes. En tout cas, là, le score était à 1-1 et c’était aussi pour ça que j’avais voulu voir mon ami.

Mais avant, je demandai quand même des éclaircissements dans l’histoire de Howard comme pourquoi la gosse s’appelait Cortez et pas Reed… Parce que c’était facile aussi, pour gagner le pactole de se pointer et de dire : « Hey ! Ce type est mon père ! »… et j’étais bien placé pour savoir combien les apparences pouvaient être trompeuses.

Bien qu’Howard trouvait que la fille ressemblait comme deux gouttes d’eau au patron de BSC.

-Encore une histoire de taré…

Je tirai sur ma clope longuement en regardant l’océan avant de me tourner vers le batteur allongé sur le sable. Moi, je voulais pas m’allonger, j’avais déjà du sable plein les baskets, je voulais pas en avoir aussi dans la veste.

-Quand même étonnant que c’est pas déjà dans L.A.People…

C’était exactement ce que je m’étais dit à propos d’un autre enfant quand j’avais su ce qu’il en était advenu…

Howard, lui, soupira que la vie était bizarre… Et je lui répondis d’un ton tout aussi absent…

-Bizarre… La vie est la salope ultime, ouais…

Bon, on a jamais dit que c’était l’optimisme ou l’enthousiasme qui me caractérisaient, hein…

Après un silence, je jetai un deuxième mégot par terre…

-En parlant d’enfant caché… Jimmy Reed est bien comme cul et chemise avec Ricci, non ?

Je marquai une pause le temps de la confirmation d’Howard avant de jeter ma bombe à moi.

-Ben figure-toi que si Reed est le paternel de ta petite Cortez, l’Italien est celui de notre Dany « Rien-à-foutre-de-tes-sièges-Howie ». Tu crois qu’ils comptent les scores ?

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeMar 7 Nov - 10:06



Neither Snow Nor Rain...
ft. Hank North


J’savais que ce que j’avais fait avec Olivia pouvait m’couter ma carrière. J’savais que, si Jack et Olivia le voulaient, ils pourraient m’en faire voir de toutes les couleurs en portant plante. J’savais que j’pouvais me retrouver, avec ça, encore plus bas qu’Hank et sa condamnation pour violence conjugale.

Mais y’avait autre chose que je savais : que Reed était prêt à aller très loin. J’l’avais vu… J’l’avais senti passé.

Devant mon aveu comme quoi j’savais, Hank fut étonné au point de se demander si j’étais bien moi. J’hochai la tête avec un p’tit sourire sans conviction. J’m’en étais rendu compte quand j’me suis fait tabasser par six latinos dans l’Eastside. J’suppose que ça provoque un genre de prise de conscience ou quelque chose comme ça…

Et, dans toute mon histoire, j’avais lâché l’identité du père d’Olivia. Je n’en avais rien à faire que ça soit un secret ou non. J’l’avais déjà dit à Apolline, j’vois pas pourquoi j’le dirais pas à Hank. De toute façon, Olivia me l’avait bien dit à moi… J’m’étais juste abstenu de le dire à Amon… Et j’arrivais plus à savoir vraiment pourquoi j’l’avais pas fait. Hank disait que tout ça était une histoire de taré et j’approuvai de la tête. Il s’étonnait même que ça soit pas dans L.A.People.

-Ouais… P’tètre parce que Olivia l’a pas dit à des journalistes. Et p’tètre aussi parce que Reed s’assure que ça se sache pas. L’est riche. Il peut tout faire.

J’haussai les épaules. J’avais longtemps douté que Reed le sache. Mais après mon tabassage, j’m’étais dit qu’il le savait mais qu’il voulait pas que ça soit officiel.

La vie était en tout cas bizarre… Tous ces trucs qui arrivaient tous ces gens qu’on rencontrait alors qu’il vaudrait mieux pas. J’arrivais même pas à me rappeler ce qu’il m’avait amené à la salle d’arcade ce jour-là.

Hank, lui, était plus dur avec la vie. Il la traitait carrément de salope. J’haussai les épaules.

-Ça dépend… Parfois, elle est cool.


J’savais qu’Hank était jamais très positif alors j’essayais plus de le convaincre. J’finis par sortir une cigarette à mon tour. Je l’allumai alors que Hank me demanda si Jimmy était bien comme cul et chemise avec Ricci. Je levai un sourcil, tirant sur ma clope avant de répondre.

-Ouais… C’est pas un secret ça…

Pourquoi il me parlait de Ricci ? L’avait quoi à voir dans cette histoire avec Olivia ? Je tardai pas à le savoir quand Hank déclara que Ricci était le père du p’tit Dany… Le gosse de Bailey. Celui qu’elle avait largué. Je fus bouche bée pendant quelques secondes le temps d’assimiler l’information. Le p’tit Dany était le gosse de Ricci ?!

-T’es sérieux là ?!


J’regardai Hank droit dans les yeux pour vérifier s’il se foutait pas de moi. Mais non… Il semblait dire la vérité. Le p’tit Dany… Était un p’tit Ricci… Le p’tit gosse que j’avais p’tètre sauvé en venant aider Bailey quand elle m’avait appelé y’a quelques mois. L’était… A un des types que j’détestais le plus au monde. Celui qui m’avait fauché ma p’tite-amie…

-P’tain…

L’information plus ou moins assimilée, je secouais la tête en regardant Hank.

-Mais… Qui te l’a dit ? Bailey ? J’croyais qu’elle savait pas de qui était l’gosse… Elle a menti ? C’est une histoire de dingue !

J’ai porté l’gosse de Ricci, voilà qui était tout aussi dingue. P’tètre pour ça qu’il pleurait tout le temps, ce gamin… Parce que c’est l’fils d’un chieur…


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2678
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeMer 8 Nov - 17:03



Neither Snow Nor Rain…
ft. Howard Stone


La jeune Cortez était donc la fille de Reed… Et ben, on en apprenait tous les jours… Décidément, je faisais dans les enfants cachés, ces derniers temps.

Mais n’empêche que L.A.People qui était sur tous les bons coups était passé à côté de deux informations de taille, apparemment. Et je me demandais bien comment ça se faisait. A cette question, Howard émit deux hypothèses :

Soit Cortez n’avait simplement rien dit aux journalistes…

-Elle en a eu l’occasion, pourtant, t’as pas vu son interview dans Guitar&Pen ? Elle dit qu’elle savait pas qui est son paternel.

Interview qui était parue entre le moment où je l’avais rencontrée à Fairfax et aujourd’hui. Alors fatalement, je l’avais lue, intrigué par cette jeune fille que j’avais pu voir se défendre bec et ongle… et que Julian regardait avec un éclat dans le regard que je ne connaissais que trop bien…

Soit, seconde hypothèse de mon ami, Reed s’était arrangé pour que ça ne se sache pas, vu qu’il en avait largement les moyens.

J’avais alors haussé les épaules :

-Alors si c’est ça, on le saura jamais…

Si Reed pouvait effacer ses traces, vas-y pour les déterrer… Et de toute façon, ça valait peut-être mieux comme ça. Parce que si L.A. apprenait que Olivia Cortez était la fille de Reed, mon meilleur ami allait clairement passer pour l’enfoiré qui avait voulu faire un coup de pute au boss de la tour d’en face…

En conclusion, la vie était pas bizarre, c’était vraiment une salope… Howard, lui, il relativisait et ça me fit ricaner pour la énième fois…

-Pff ouais, tu parles…

Sans transition, tant qu’on en était à parler du monde merveilleux des spermatozoïdes égarés, je déclarai moi aussi avoir retrouvé l’un des enfants perdus… Et retracé son origine, en plus… Et si je n’avais jamais vu Howard étonné, et ben c’était le moment.

Je hochai la tête, affirmatif, quand le batteur estropié me demanda si j’étais sérieux. En même temps, Ricci, c’était pas vraiment le type préféré de la ville de mon petit Howard… Je lui laissai le temps de digérer l’information et de me poser ses premières questions.

-Ouais… heu… Non… Bailey m’a donné un carnet qui recensait tous ses clients pour que je le feuillette parce que…

Je me rendais compte que si je voulais raconter comment j’en étais venu à avoir l’information, il y avait d’autres choses que je devais annoncer à mon ami…

-…Parce que Bailey vit avec moi depuis quelques semaines et qu’elle m’a demandé si ça me gênait que je sois vu avec elle… Et quand je lui ai dit que non et que de toute façon, personne la connaissait, qu’elle passerait pour… tu sais… Le genre belle inconnue ou un truc du genre… Ben elle m’a prouvé le contraire…

Je pris le temps de me rallumer une cigarette.

-Dans cette putain de jet-set, notre amie Bailey est aussi connue que toi et moi… Et pas par des petits poissons…

Je soupirai, crachant de la fumée en même temps.

-Je crois pas qu’elle a menti… pas dans un premier temps… Son carnet à cette page-là était plein de ratures comme si elle avait rajouté tout ça par après… Enfin soit… Le seul truc sur lequel elle nous a menti, c’est quand elle a dit l’avoir abandonné à l’orphelinat, la crèche, un truc comme ça…

Je secouai la tête…

-Elle l’a carrément largué devant la porte de Ricci, qu’elle m’a dit.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 9 Nov - 18:50



Neither Snow Nor Rain...
ft. Hank North


Y’avait pas beaucoup de monde qui savait qu’Olivia était la fille de Reed. C’était un genre de secret, j’pense… Un secret pas simple à garder sauf si les principaux protagonistes se taisaient sur la chose. J’pourrais pourtant révéler tout ça aux journalistes. Mais j’l’avais pas fait parce que… Parce que j’avais eu ma dose de douleur.

Hank confirma qu’Olivia avait eu l’occasion de causer de son père. Mais qu’elle avait préféré dire qu’elle savait pas qui c’était. J’approuvai de la tête. J’avais bien lu cet article… Moriarty avait été sympa avec Olivia. L’était jamais sympa avec moi… Mais j’suppose que c’est parce qu’il a des actions chez BSC. Ça se voit.

-Ouais, j’ai lu… Elle a p’tètre honte. J’comprendrais… J’aimerais pas avoir Reed comme père, moi non plus.

Y’avait aussi l’hypothèse que Reed avait tout fait pour que personne le sache. Il serait capable d’être allé jusqu’à demander à Moriarty de falsifier l’interview. Avec Reed on pouvait s’attendre à tout. J’l’avais bien vu…

Bref, Hank conclu qu’on le saura sans doute jamais. J’approuvai de la tête. Ouais, l’avait raison.

Tout ça s’finit sur une touche défaitiste d’Hank qui disait que la vie était une salope. Et mon relativisme ne fit que le faire ricaner comme il avait l’habitude de le faire… Valait mieux pas philosophe avec Hank sinon j’étais bon pour prendre des anti-dépresseurs…

T’façon, toutes les réflexions philosophiques n’auraient pas pu me préparer à ce que venait de me révéler Hank. Il venait d’me dire, sans transition, que le p’tit Dany était le gosse de Ricci. P’tain, j’y croyais pas !

Il confirma… Ok, donc c’était pas une blague… Et à mes questions sur la source de l’information, il m’expliqua qu’il avait feuilleté le carnet de clients de Bailey. J’levai un sourcil, pas sûr de comprendre, avant qu’Hank remette tout en contexte.

Bailey vivait chez Hank. Ok… Bailey, pour lui prouver qu’elle n’était pas une inconnue à L.A., lui avait montré le carnet de ses clients. Résultat, Bailey s’était fait une bonne partie de la jet-set.

-Je m’en doutais un p’tit peu…


Mais c’était surtout le fait qu’elle vive chez Hank qui m’étonnait. Mais c’était pas l’sujet principal pour le moment.

Il déclara que Bailey n’avait pas menti en disant, au départ, qu’elle savait pas qui était le père. Il expliqua qu’il y avait pas mal de rature dans l’carnet de Bailey. Ouais… Elle le savait depuis sa naissance alors ? Parce que le p’tit s’appelait quand même Dany. J’suppose que c’était pas une coïncidence…

Hank disait que Bailey avait juste menti sur le fait qu’elle l’avait déposé à la crèche… Parce qu’en fait, elle l’avait déposé chez Ricci… Ma tronche était toujours surprise. P’tain…

-Quoi ?! Pas possible ! C’était y’a des mois qu’elle l’a fait… L’en a fait quoi Ricci ? Il l’a noyé et enterré dans son jardin ? Il peut pas cacher un gosse comme ça…

Tu vas me dire, Reed à bien caché qu’il avait un gosse pendant 16 ans… Alors quelque mois c’était facile…

-P’tain… Pourquoi elle a fait ça ? La crèche c’est mieux, non ? J’aimerais pas vivre chez Ricci, moi…

J’regardais Hank, complètement dépasser par tout ce que j’apprenais.

-C’est une histoire de tarés…

Le pauvre Dany… C’est un Ricci. C’est pas de chance.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2678
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeVen 10 Nov - 13:37



Neither Snow Nor Rain…
ft. Howard Stone


Conclusion sur Olivia Cortez : on ne saurait probablement jamais le fin mot de l’histoire.

Mais il y avait l’autre enfant, Dany, qu’Howard et moi, ainsi que Delfino Alvarez, avions contribué, bien malgré nous, à mettre au monde. Enfant dont j’avais appris récemment qu’il était le fils de nul autre que Daniele Ricci. Enfant qui avait été abandonné aux heures les plus sombres de la vie de sa mère, sur le pas de la porte du manager italien.

Toutes ces informations mirent mon ami sur le cul, si bien qu’on en avait tous les deux oublié le début de cette conversation, plutôt tendu, qui était à mille lieues de ce dont on parlait maintenant.

Mais pour que le batteur de The Burning Fire comprenne comment j’en étais venu à savoir tout ça, il avait fallu que je lui dise que Bailey vivait actuellement chez moi, à San Fernando Valley. Enfin, à vrai dire, je ne comptais de toute façon pas vraiment en faire un grand secret bien longtemps. Et même sans cette histoire de bébé et de Ricci, je lui aurais probablement annoncé de but en blanc…

Howard disait s’en douter un peu quand je lui avouai avoir découvert grâce au carnet de Bailey que si sa photo sortait dans L.A.People parce que je m’affichais avec elle, on ne tarderait pas à la reconnaître…

-Ouais… Pour toi, ça fait sens direct… Mais je n’ai pas connu Bailey et ne l’ai jamais considérée comme un prostituée…

Je soufflai une nouvelle longue bouffée de fumée.

-Enfin si, elle me l’a dit dès notre première rencontre. Mais j’y croyais pas… J’ai cru à… une sorte de métaphore mais fallait dire que j’étais déjà bien plein, ce soir-là…

Et, de fait, je ne figurais pas non plus dans le fameux carnet.

Enfin, bref, je passai les détails pour me concentrer sur l’histoire du petit Dany, qui contenait déjà assez de rebondissements pour en faire un film alors qu’il n’avait même pas un an. Son identité biologique révélée à mon meilleur ami, je passai à l’endroit où il se trouvait. Et il se fit la même réflexion que moi… A savoir : qu’est-ce que Ricci avait fait du môme ces 5 derniers mois… ?

Je frottai mes yeux…

-Mouais… Mais en même temps, ta petite Cortez, elle a bien 16 ans alors…

Je tirai sur ma clope.

-J’espère qu’il l’a pas noyé… Mais je veux croire à cette version de l’histoire autant que j’ai toujours voulu croire à celle de la crèche. Un ou l’autre, ça me va…

Je marquai une pause avant d’ajouter :

-Parce que je sais pas toi, Howie, mais moi, j’ai toujours eu peur qu’on retrouve un môme momifié quelque part depuis l’épisode de l’internement de Bailey.

Je soupirai.

-Le problème, c’est que Bailey est toujours sous influence et qu’au moment où elle m’a dit qu’elle avait laissé le petit chez Ricci, elle était pas sobre… Alors est-ce que je peux accorder plus de crédit à cette version qu’à la version de la crèche ?

Je finis par me laisser aller en arrière, m’allongeant à côté d’Howard… Tant pis pour le sable dans ma veste…

Spoiler:
 

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeDim 12 Nov - 11:38



Neither Snow Nor Rain...
ft. Hank North


J’étais sur le cul… J’venais d’apprendre que l’gosse de Bailey était aussi le gosse de Ricci. J’aurais jamais pensé ça possible. J’aurais pensé à tous les autres habitants de L.A... Mais pas cet Italien de Ricci…

J’étais choqué par ça bien plus que par le fait que Bailey vivait chez Hank. Hank qui était étonné, lui, que Bailey connaisse autant d’monde dans la jet set. En tant que prostituée, moi, j’me doutais bien qu’elle avait dû voir du monde. Des connus et des pas connus. Alors ça m’étonnait beaucoup moins que mon ami qui lui n’avait jamais considéré Bailey comme une prostituée. Moi non plus. J’la considérais comme une amie. Mais ça m’empêchait pas de me souvenir de ses activités surtout que j’figurais très certainement dans son carnet. Hank pourtant savait que Bailey en été une depuis leur première rencontre. Mais il y avait simplement pas cru.

-Y’a jamais de métaphore avec Bailey. Sauf quand elle essaye d’embellir la vérité... Là, elle est douée en métaphore.

Et Bailey embellissait souvent la vérité. Elle mentait aussi bien que moi. Et p’tètre même encore plus souvent. La preuve, elle nous avait caché que le p’tit était à Ricci pendant plusieurs mois.

Et, apparemment, c’était pas la seule chose qu’elle nous avait caché. Elle nous avait aussi caché que c’était pas à la crèche qu’elle avait largué le bébé mais chez Ricci. Et savoir ça soulevait quand même quelques questions. Bailey, ça faisait des mois qu’elle avait largué l’bébé… Et rien n’indiquait dans les médias qu’il y avait un môme chez Ricci. Comment l’Italien avait fait pour cacher un p’tit môme pendant autant de temps ? Autres question : « était-il vraiment chez Ricci ? » La première faisait moins peur que la deuxième…

Hank s’fit la même réflexion que moi. Soit que Reed avait bien réussi à cacher sa progéniture pendant 16 ans.

-Ouais… C’est vrai… Mais bon, l’avait une mère elle… Elle vivait avec, j’suppose.

J’soumis l’idée que Ricci l’avait p’tètre noyé et enterré l’corps. Ni vu, ni connu. Et personne pour venir réclamer le bébé vu que Bailey n’en voulait plus. Hank espérait que ça soit pas le cas. Mais il préférait croire au fait que l’bébé soit chez Ricci ou à la crèche qu’autre chose… Un frisson me traversa. L’genre de frisson très désagréable.

-Ouais… Moi aussi…

Et Hank disait tout haut ce que j’pensais tout bas. Soit qu’il avait toujours eu peur qu’on retrouve le cadavre du p’tit Dany quelque part. Ouais… J’y ai pensé aussi. J’y ai pensé à la seconde où j’avais pas retrouvé Bailey le matin alors que j’l’avais emmené à l’hôtel après sa crise. Et j’y ai pensé aussi les jours après quand j’ai su que Bailey avait été interné et que personne savait où été le bébé… Là, pour arrêter de penser à ça, j’avais cru à la version de Bailey. Celle de la crèche. La version qu’elle disait à tout l’monde. Et j’crois que tout le monde avait voulu y croire parce qu’on en a plus parlé depuis. Quand tout l’monde crois à un truc, ce truc devient vrai… Alors que la vérité semblait être, finalement, ailleurs. La vérité est toujours ailleurs dans mon monde et dans celui de Bailey.

-Ouais… J’y ai cru aussi. Jusqu’à ce que j’me fasse à cette histoire de crèche.


Mais Hank doutait de tout, maintenant. Il doutait de la version actuelle parce que Bailey lui avait révélé sous influence. Du coup, il savait plus s’il devait la croire. Il était paumé. Il allongea à mes côtés et j’lâchai un soupire.

-C’est Bailey, Hank… J’crois que tu peux jamais lui accorder du crédit. T’sais… Notre plus grand point commun… C’est le mensonge.

J’fis une p’tite moue en soupirant.

-Si le bébé est chez Ricci, on finira par savoir… Si c’est une autre version, j’crois qu’on l’saura jamais.

J’savais que si j’savais pas, j’finirais par oublier. Mais j’étais pas sûr que ça soit pareil pour Hank.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2678
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeDim 12 Nov - 19:17



Neither Snow Nor Rain…
ft. Howard Stone


Howard affirma qu’il n’y avait jamais de métaphores avec Baily, sauf quand elle essayait d’embellir la vérité… Je m’étais retourné vers lui avec une moue et en fronçant les sourcils.

-T’appelle ça « embellir » ?

Non, Bailey n’embellissait pas. Je ne me rappelais plus des mots exacts qu’avait employé le psychiatre qui avait trouvé bon de m’expliquer comment fonctionnait le cerveau torturé de mon amante y avait de ça quelques mois (ce qui me semblait être une éternité)… Lors de ma première visite à l’hôpital après l’avoir fait internée… Mais j’avais compris que Bailey se créait des illusions pour se rassurer, sauf que pour le commun des mortels, ces illusions n’avaient rien de rassurant.

-Elle avait un appartement à elle et elle m’a toujours dit que c’était celui du gars chez qui elle squattait… Je n’appelle pas ça embellir. Et c’est qu’un exemple parmi d’autres…

Et parmi ces exemple, il y avait cette histoire de crèche où elle avait toujours juré avoir déposé le petit Dany. Alors qu’est-ce qui était vrai ? La crèche ? Ricci ? Ou un truc horrible auquel je ne préférais pas penser ?

Mais Howard n’avait pas de réponse, juste les mêmes questions que moi. Je m’étais allongé à ses côtés, n’en ayant plus rien à foutre du sable et continuant à griller ma clope en regardant la fumée que je recrachais monter en volutes vers le ciel bleu de L.A.

J’avouai à Howard ne pas savoir ce que je devais croire… Si même je devais croire au moindre truc que me disait Bailey… Et comme chaque fois, j’essayais de réagir de façon cartésienne… Le problème, c’était que ça ne se prêtait pas fort à Bailey…

Mais je tentai une théorie quand même.

-Si on part du principe que Bailey crée toujours des scénarios pires que la réalité… Alors elle n’a pas tué le petit… Mais par contre, elle aurait inventé l’histoire de la crèche parce que c’est plus négatif que le fait de le déposer chez Daniele Ricci…

J’étais pas sûr de ça… Je me grattai la tête, ma clope se consumant entre mes lèvres avant de la reprendre entres mes doigts pour parler, les sourcils froncés en regardant Howard.

-Ça se tient ça ?

Mais Howard, pour toute conclusion, me sorti que c’était Bailey… et que Bailey et lui avait un putain de point commun qui était leur propension à mentir et que si le bébé était chez Ricci, ça finirait par se savoir… Si c’était autre chose, on le saurait jamais… Je ne pus m’empêcher de grommeler de désespoir…

-Pfff…

Je frottai mes yeux après avoir jeté un énième mégot un peu plus loin. J’aurais dû en rester à mon premier mariage… Helen, elle, avait été une femme équilibrée…

Et j’avais fini par m’ennuyer…

-Pourquoi je tombe jamais amoureux de gonzesses normales ? Tu le sais, toi ?

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitimeLun 13 Nov - 20:23



Neither Snow Nor Rain...
ft. Hank North


Hank était pas d’accord avec moi. Il disait que Bailey embellissait pas la vérité. C’est vrai qu’en général, elle se dénigrait plus qu’autre chose avec ses mensonges. Contrairement à moi qui utilisait les mensonges pour tout embellir ou pour me rendre innocent de quelque chose. Moi j’faisais des mensonges utiles… Bailey pas…

-Embellir, c’est p’tètre pas l’bon mot…

Hank me donna même un exemple. Celui de l’appartement de Bailey qu’elle avait toujours dit qu’il était à quelqu’un d’autre. Bailey avait un appartement à elle ? Je levai un sourcil remarquant que je m’étais fait avoir pas plusieurs de ses mensonges sans même le remarquer. Faut dire, c’était un peu des mensonges inutiles. A quoi bon mentir là-dessus ?

-T’es sérieux là ? L’existe pas Elijah alors ?

Ben non, il existait pas. C’était une invention de Bailey… P’tain, si ça tombe elle mentait encore plus et encore mieux que moi. Y’avait qu’un bon monteur pour en embobiner un autre… Et j’m’étais fait avoir par Bailey.

Alors que croire maintenant ? J’savais pas plus si cette histoire de gosse planqué chez Ricci était vrai… Si ça tombe, elle était revenu sur son histoire de crèche pour dire un mensonge à la place… Ou alors les deux versions étaient un mensonge… Et dans ce cas-là ça voulait dire que… Non, j’pouvais vraiment pas oser penser qu’elle avait tué le gosse… J’voulais pas même si c’était celui de Ricci. Le p’tit Dany en pouvait rien si son père était un connard. Un peu comme Olivia. Elle en pouvait rien non plus…

J’fumais en même temps qu’Hank alors qu’on avait exactement les mêmes questions… C’est pas à nous deux qu’on allait trouvé les réponses. Malgré ça, Hank cherchait quand même des réponses en utilisant la déduction. Voilà le chemin dans la tête d’Hank : Bailey ment pour former une réalité pire que la réelle réalité, Bailey a donc inventé une histoire de crèche parce que c’est pire que de déposer le p’tit chez Ricci. J’fis une p’tite moue assimilant ce que venait de dire Hank… Ouais, c’est possible… J’crois…

-J’crois… Elle se dit peut-être que chez Ricci, il vivra la vie de château entouré de tout plein de cool jouets. Et que la crèche c’est comme dans les films avec des méchantes mégères qui s’occupent des p’tits enfants…

J’fis une moue pas sûr de ce que j’avançais. En fait, je ne savais pas… P’tètre qu’absolument tout était un mensonge et que la vérité était tout ce qu’on voulait pas imaginer Hank et moi.

Je conclu, finalement, que Bailey c’était Bailey… J’crois que c’est tout ce que j’étais sûr pour l’instant avec le fait qu’elle mentait autant que moi. Et ça désespérait un peu Hank tout ça. Au point qu’il se demandait pourquoi il tombait pas amoureux des filles normales. Je levai un sourcil en tournant la tête vers lui. Il venait de m’avouer qu’il aimait Bailey ? Ouais j’crois bien… Il venait de l’avouer en quelques sortes. Mais au lieu de lui demander confirmation, j’préférai répondre à sa question.

-Parce que t’es Hank North… Et que c’est comme ça…

Comme Bailey c’était Bailey…

Et que moi c’était moi…

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]   Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Neither Snow Nor Rain... [PV Howard][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dessin de Snow'
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Présentation de Blue Rain
» Une mauvaise blague ? (pv Robb Snow)
» Ramsay Snow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Santa Monica :: Plage-