AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Axel Moriarty


Messages : 379
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Mer 15 Nov - 16:56



After The Wedding...
ft. Sonne Ferguson


Le mariage avait été éprouvant… Et j’étais content d’être le lendemain. Ma toute nouvelle femme avait quand même accepté l’union malgré ce qu’elle savait de moi. Je ne savais pas si je devais la remercier pour ça ou me méfier pour l’avenir…

Oui parce que je me doutais que l’amour n’était plus le même qu’au premier jour. Quand Sonne et moi on avait décidé de se marier, c’était avant que Sonne ne sache pour mes aventures. Depuis, tout avait changé… Sonne avait simulé la joie pendant le mariage. On avait, d’ailleurs, fait de magnifique photo… Dessus on dirait qu’on était un couple épanoui et heureux.

Ce qui était bien loin d’être le cas en réalité…

Je savais que Sonne devait être rongé par le doute… Moi, j’avais juste peur qu’elle ne claque la porte en emportant les bébés. Ma descendance ! Même si, en tant que père et mari, je pourrais demander des droits sur eux. Et je n’hésiterais pas à le faire s’il fallait en venir là.

Mais on n’en était pas encore là. Et je voulais continuer à croire à l’amour qu’il y avait entre nous. Parce que je l’aimais malgré tout… Même si mes pulsions vers les hommes étaient irrésistibles, c’était elle que j’aimais.

Et pour bien démarrer notre vie de mari et femme, je m’étais levé un peu plus tôt qu’elle pour aller préparer le déjeuner. J’avais fait cuire des œufs, du bacon que j’avais mis dans une assiette. Alan ne s’était pas encore manifester… C’était l’occasion de marquer le coup en apportant le déjeuner au lit.

Je mis tout sur un plateau et grimpai dans la chambre. Je me rappelle que quand ma mère était fâchée sur mon père, c’était ce qu’il faisait pour se faire pardonner. J’utilisais la même tactique pour récupérer la confiance de Sonne.

J’ouvris la porte de notre chambre où Sonne dormait toujours malgré les rayons du soleil qui passaient. Je souris et parlai d’une voix douce.

-Sonne. J’ai une surprise pour toi.

Je vins la rejoindre dans le lit avec le plateau.  

@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 385
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Jeu 16 Nov - 3:23



After The Wedding
ft. Axel Moriarty




Je croyais n’avoir jamais vécu quelque chose d’aussi stressant et éprouvant que la réception de mon mariage à la Villa Ricci et ce, sans tenir compte de la fin abrupte qu’elle avait connu. L’ensemble de l’œuvre avait été assez pour m’épuiser pour une semaine au minimum.

Et je ne comprenais pas pourquoi les gens étaient si excités et balançaient des sous entendus  au sujet de la nuit de noce. Parce que, si on passe sous silence le froid subsistant entre Axel et moi, même en étant dans les meilleures dispositions, je n’aurais pas eu envie  de m’envoyer en l’air après la journée éprouvante que nous avions vécu.  Ou alors était-ce simplement dû à ma grossesse ?

Quoi qu’il en soit, lorsque nous sommes rentrés aux petites heures du matin, je n’avais eu qu’une seule envie : dormir !  Au diable la douche, le démaquillage et les ébats torrides des nouveaux mariés, je crois même m’être endormi alors qu’Axel me parlait encore.

Et pour une fois que les bébés me laissaient dormir  une nuit complète sans me faire me sentir mal ou me donner une 25ième envie de pipi, y’avait de quoi célébrer !

C’est tout de même tôt qu’Axel me réveilla avec un plateau  de petit-déjeuner  posé sur le lit entre nous.

Je clignais des yeux à plusieurs reprises avant d’inspirer profondément et de m’étirer jusqu’au bout des orteils.  Je regardais le plateau garni qu’avait préparé Axel et, souriant doucement, je relevais la tête  pour mieux le regarder.

- Tu t’es donné tout ce mal pour moi ?

J’étais contente de cette attention mais en même temps un peu surprise. Avec Axel, nous avions cette désagréable discussion tout juste après la cérémonie puis, tout au long de la réception, nous avions tenté de jouer notre rôle à la perfection mais le fait est que l’abcès était encore bel et bien là et n’attendait qu’à être crevé, une bonne fois pour toute.

Alors je me redressais en position assise en prenant le temps de m’installer en replaçant les oreillers  et en remontant les couvertures pour qu’elles recouvrent mes jambes et je pris ensuite le plateau pour le poser sur mes cuisses.

- Tu as déjà mangé toi ? , lui demandais-je en mordant dans bout de mon croissant.

Il avait vraiment pensé à tout.  Même à mes vitamines prénatales et supplément de fer. S’il ne se préoccupait pas de me briser le cœur, au moins il veillait à ce que je nous fabrique 3 petits bébés bien en santé. Je bus quelques gorgées de mon jus d’orange pour faire passer les comprimés  et puis, reposant mon verre, je regardais Axel droit dans les yeux.

- J’ai beaucoup de questions… tu t’en doute, j’imagine. Et j’espère que tu as des réponses.

Cette conversation allait fort probablement me couper l’appétit mais je ne pouvais accepter l’idée de faire trainer les choses encore plus longtemps ou encore, d’accepter on destin tel la marionnette que Jimmy Reed prétendait que j’étais devenue.

Alors je pris mon plateau et, me tournant comme bon je le pouvais,  je le déposais sur ma table de chevet avant de me retourner vers Axel.

- Tu t’es rendu compte comment que tu étais attiré par les hommes ?

Aussi bien commencer par le commencement…


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 379
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Ven 17 Nov - 18:29



After The Wedding...
ft. Sonne Ferguson


Sonne s’étira de tout son long sur notre lit. Elle était ravissante même au matin. Sonne faisait partie de ses femmes qui étaient jolies même au naturel. Ma mère, elle, ne pouvait pas se vanter de ça.

Je déposai le plateau sur le lit et vint rejoindre ma femme. Je m’étais donné du mal pour essayer de la réconcilier avec moi. Je savais que le chemin allait être long. Mais si je voulais la garder près de moi, je devais me démener… Elle se demanda si je m’étais donné tout ce mal pour elle. J’approuvai.

-Oui, bien sûr.

C’était une main tendue. Je voulais que ce mariage marche malgré tout. Je voulais avoir cette vie de famille si chère aux Moriarty. Je voulais être différent de la meute tout en gardant les mêmes principes comme ceux de la famille. Et je savais que mes vices s’éloignaient de cette vision, c’est pour ça que j’avais tout fait pour rentrer dans le rang à ce niveau. Pour paraitre « Moriarty ». Tout le monde paraissait « Moriarty » dans la famille mais personne ne l’était vraiment. A ce demandé ce qu’est vraiment être un Moriarty.

Sonne pris le plateau sur elle. J’avais mis beaucoup de chose. Je n’étais pas sûr qu’elle saura manger tout. Elle me demanda si j’avais déjà manger.

-Non, pas encore. Je n’ai pas faim.

Il y avait du salé et du sucré sur le plateau. J’avais même pensé à ses médicaments. Le médecin avait insisté pour que Sonne ne les oublie pas. Je voulais à tout prix que la grossesse de Sonne se passe bien.

Je regardai Sonne prendre ses comprimés en me mettant un peu mieux dans le lit pour être plus à l’aise. Elle déclara, alors, avoir beaucoup de question. Je me dérobai à son regard pour approuver d’un bref signe de tête. Oui, j’imagine qu’elle a un tas de questions.

-Je ferais de mon mieux pour te répondre.


Elle abandonna son plateau sur la table de nuit. Et je ne la regardais toujours pas. J’attendais ses questions. Je savais qu’elles n’allaient pas me plaire.

Et la première arriva. Elle était très personnelle cette question. Je soupirai plongeant mon regard dans celui de ma femme. Cette attirance, je l’avais ressentie il y a longtemps. Ça avait été irrésistible dès le début.

-Il faut déjà que tu saches que je suis autant attiré par les hommes que par les femmes…


Mais l’interdit qu’il y avait autour de fréquenter des hommes rendait la chose encore plus excitante.

Je soupirai à nouveau regardant mes mains qui s’entremêlaient. Pour expliquer le comment il fallait remettre en contexte.

-Ça m’est tombé dessus comme ça… J’étais adolescent. J’avais déjà découvert ce que c’était fréquenter des filles. Mais, un soir, lors d’une de cette fête guindée où je participais avec mes parents, il y avait un type de mon âge… Il était riche, son père était entrepreneur. Il avait un charisme et une classe que peu qu’on retrouve chez peu de gens. Il m’a complètement séduit… Je n’ai pas pu résister… Et j’ai découvert, ce soir-là, que… Que j’aimais autant les femmes que les hommes. Même si, au départ, j’ai cru que ce n’était que sur lui que j’avais flashé. Que c’était une exception. Mais non… J’en ai aimé d’autres. Beaucoup d’autres.

C’était la tout première fois que j’en parlais clairement. Et je me sentais comme libérer d’un poids sur le coup. Je regardai Sonne.

-Je n’ai pas été effrayé… C’était une façon pour moi de jouer mon rebelle même si mon père et ma mère ignorait et ignore toujours mes attirances diverses.


Et ça faisait de moi un Moriarty véritable… En quelque sorte.

@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 385
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Sam 18 Nov - 20:25



After The Wedding
ft. Axel Moriarty




L’attention qu’avait eu Axel de me préparer un plateau pour le petit déjeuner montrait, selon moi, sa bonne volonté à entretenir notre relation. Au moins, il me prouvait ne pas avoir la tête dans le sable et paré à se mettre à l’ouvrage.  Nous avions une longue et pénible pente à remonter et, pour ce faire, après plusieurs nuits à réfléchir, j’en étais venu à la conclusion que je me devais de connaitre toute son histoire, et ce, depuis le tout début.

Et à ma première question, il me raconta  sa première fois. Comment elle était arrivée et comment il l’avait vécue. Je me devais de l’écouter, sans juger, essayer de comprendre  même si ça m’étais pénible.

Il était donc  adolescent, à l’âge de l’éveil sexuel, là où les questionnements se font omniprésent et pour lesquels nous n’avons que très peu de réponse. Je ne le voyais absolument pas parler d’attirance homosexuel avec ses parents. Et, quelque part, ça me chagrinais.  J’espérais qu’Alan, ainsi que ses frères et sœurs à venir auraient assez confiance en Axel et moi pour venir se confier ou du moins, nous parler librement de sujets délicats.

- Donc,  adolescent… Par besoin de rébellion. Y’en a qui commencent a fumer ou a se teindre les cheveux en vert, c’est pas plus mal…

Je soupirais longuement  ne sachant pas quoi penser de tout ça. C’est quand même un peu abstrait pour moi la place que prend son attirance pour les hommes versus celle pour les femmes.

- La drogue, c’est venu avec cet esprit de rébellion aussi ou c’était pour camoufler ta gêne au moment de passer à l’acte ?

C’était une pique, délibérée et je levais le regard pour le planter dans le sien qui se faisait toujours fuyant. Pourquoi continuer si c’était une question de rébellion adolescente et qu’il ne pouvait l’assumer à la face du m onde ? Et, pire, alors qu’il était sur le point de se marier et de devenir père.

- Donc, tu as vécue des expériences adolescent et… tu en as aimé.  Axel tu me parlais de pulsions, pas de passion ! C’est pas pareil si tu tombe amoureux, en tous les cas pour moi… il y a une putain de différence entre les deux.

Et ça me blessais de constater autant de différence entre ce qu’il m’avait affirmé à l’hôtel alors que je venais de le prendre sur le fait, et ce que j’entendais aujourd’hui. Parce que je me rendais compte qu’à moi seule, je ne saurais jamais combler complètement Axel.

- Tu ne pourras jamais trouver avec moi ce que tu as avec des hommes…

Je disais ça sur un ton empreint de défaitisme et  de résignation.  Jamais je ne le rendrais totalement heureux si ce n’était pas une raison de se taper une dépression, je me demandais bien ce que cela était.

Mais pire encore.  Il y aurait toujours ce besoin d’aller vers un homme qui allait planer au dessus de sa tête comme un point rouge sur une cible. Et si Axel n’avait pas eu de scrupule à me tromper avec un homme sous prétexte qu’il répondait à une pulsion tout juste avant de convoler avec moi, il n’en aurait pas plus maintenant que nous sommes mariés. Et c’est bien là que le problème est.

- Tu conçois comment la question de fidélité ? Je te le demande parce que… j’aimerais que tu te rendes compte d’un truc.  Tu m’as trompé. Que ce soit avec un homme, ou une femme ça revient au même. Tu t’es laissé aller avec une autre personne que moi et ça fait autant mal.

Je restais calme mais on pouvait néanmoins sentir la douleur dans ma voix.  Je n’avais pas l’intention de rendre cette conversation douloureuse. Je m’tais rendu à l’autel et prononcer mes vœux en toute connaissance de cause. Je voulais le soutenir, comprendre et… fatalement, trouver une façon de vivre avec la réalité de mon mari.


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 379
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Dim 19 Nov - 18:31



After The Wedding...
ft. Sonne Ferguson


Je racontai ma première fois avec un homme à ma femme. C’était à la fois bizarre, salvateur et pénible. Mais si je voulais que ma relation avec elle dure et tienne, je n’avais pas d’autre choix que de répondre à ses questions. Elle m’avait surpris… Elle savait donc qu’elles étaient mes pulsions. Mais elle voulait savoir l’histoire derrière ses pulsions. Alors je les lui donnais.

Elle récapitula en résumer ce que je venais de dire. J’approuvai ce qu’elle disait en le regardant soupirer. J’aurais aimé savoir ce qu’elle pensait à cet instant. Je regrettais de ne pas avoir le pouvoir de lire dans les pensées comme dans les Comics Books.

Au lieu de me dire le fond de sa pensée, elle m’envoya une pique sur la drogue. Je désapprouvai de la tête. Non, je n’utilisais pas la drogue pour cacher ma gêne.

-La drogue est venue avant même que je ne réalise mes penchants variés. C’était une mode de fils de riches. Une façon de s’évader ou de faire les durs, je ne sais plus trop.

J’avais sniffé ma première ligne de coke à 14 ans alors que ma première relation sexuelle avec une fille avait eu lieu quand j’en avais 15…

Sonne récapitula à nouveau. Et elle souligna que j’avais aimé des hommes faisant la différence entre pulsion et passion. Pour elle les choses étaient différentes. Je soupirai l'écoutant me dire que je ne trouverais jamais en elle ce que je trouverais chez un homme. Là encore, je me devais de m’expliquer un peu mieux.

-Sonne, je suis tombés amoureux d’hommes. Mais je suis tombé amoureux de femmes aussi. Je suis sûr que toi tu as été amoureux d’hommes avant de te mettre avec moi. Alan en est la preuve. C’est juste qu’avec les hommes… Je ne sais pas… C’est comme si j’avais besoin des deux. J’étais comblé avec toi côté féminin… Mais je n’arrivais pas à m’empêcher de ne pas succomber à mes autres pulsions. Quand je te trompais, il n’était pas question d’amour. C’est juste du sexe. Rien d’autre.

J’étais sincère. C’était quelque chose que je ne contrôlais pas. Comme une addiction. J’avais, d’ailleurs, beaucoup de mal à l’expliquer à Sonne en terme clair. C’était une preuve que c’était quelque chose qui m’échappait. Et, qu’avant que je sois avec Sonne, je ne m’inquiétais pas.

Sonne me parla alors de fidélité. Normal, là était le nœud du problème. Je l’avais trompé. Et c’est ça qui lui faisait mal. Je lâchai son regard et soupirai.

-J’en ai conscience. Mais ça ne se reproduira plus. Je tiens à notre couple. A tout ce qu’on construit tant bien que mal. Je tiens à Alan et à nos futurs enfants. Je veux vraiment marcher dans ton sens et arrêter tout. Les tromperies et la drogue. Tout ça c’est du passé.


Je me rendis compte, en parlant, que c’était ce que mon père disait à ma mère quand un dispute éclatait entre eux pour une tromperie de mon paternel. Chose qu’il faisait souvent. Pourtant, ma mère n’était pas plus vertueuse. Elle faisait pareil. Et malgré ces disputes stériles, ils continuaient. Tous les deux.

En fait, je remarquais que je marchais dans les traces de mon père. Que je le veuille ou non.

@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 385
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Lun 20 Nov - 4:17



After The Wedding
ft. Axel Moriarty




Axel se confiait à moi et même si je trouvais pénible de recevoir ce genre de confidence, je tenais bon et je l’écoutais attentivement essayant de ne pas m’emballer et juger trop rapidement même si au fond de moi, j’avais envie de fuir tant ce que j’entendais ne me réjouissais pas.

Mon époux aime les femmes et les hommes. Il n’est plus questions de pulsions comme il avait tant voulu me faire croire ce fameux soir à l’hôtel mais bien d’orientation et c’était en lui. On ne pouvait pas aller contre la nature humaine.

Et bien que cela ne me réjouissais aucunement, je devais m’avouer que ce fait ne retirait rien à l’homme que j’ai épousé. Qu’il aime que les femmes ou les hommes et les femmes, il m’a choisit moi et je dois lui accorder le bénéfice du doute qu’il était sincère au moment de faire sa demande.

Ce qui ne passe pas, demeure le fait qu’il m’a trompé et, qu’importe qu’il l’ait fait avec un homme ou une femme, l’acte en lui-même est une trahison et ses explications ne font rien d’autres que de m’écorcher à vif une fois de plus.

- Mais, est-ce que tu t’entends parfois quand tu parles, Axel ?  Tu me dis que ce n’est pas grave que tu m’aies trompé puisqu’il n’était pas question d’amour!?

Si mon sarcasme était un poignard, je l’aurais probablement tué net sur place uniquement avec mon intonation.  Je soupirais longtemps, puis je me levais pour aller me planter devant la fenêtre. J’avais besoin de réfléchir en perdant mon regard au loin.

C’est pourtant vers Atticus que mes pensées voguèrent, ou plutôt sur les tempêtes qui auront parsemées notre relation. C’était toujours la même chose.  Il me blessait, - littéralement – puis me demandait pardon et moi, trop bonne, trop conne, je pardonnais, on essuyait l’ardoise et… remettions la table pour un tour.

Je n’avais pas envie de ça avec Axel. Parce que je l’aimais vraiment et parce que, cette fois, il y avait l’avenir d 4 enfants en jeux et eux, ne méritaient pas de payer pour les bêtises d’adultes.  Je me retournais donc vers Axel, en m’appuyant contre la moulure de la fenêtre en croisant les bras sur ma poitrine.

- Je sais que tu m’as trompés plus d’une fois. Tu me l’as avoués, non pas directement mais c’est tout de même un fait. Ce que j’en dis… on commet une erreur une fois,  la fois d’ensuite, ca deviens une habitude.  Tu recommenceras, malgré toute ta bonne volonté, parce qu’un jour, forcément, le corps d’un homme te tenteras et tu ne sauras pas résister.  J’aurais beau te combler, il y aura toujours un petit bout que je ne saurai te donner…

En fait, l’heure n’était pas aux promesses mais aux consensus, aux compromis.  Axel ne me serait jamais fidèle j’en était certaine, autant que j’étais certaine qu’Atticus ne deviendrait jamais un ange pour mes beaux yeux.

- Je n’ai pas envie de vivre comme ça, Axel ! Savoir que toujours tu rus dans les brancards à jongler avec une pulsion que tu ne canalise pas. Alors  on va négocier. Mais ce ne sera pas à sens unique.


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 379
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Mer 22 Nov - 14:25



After The Wedding...
ft. Sonne Ferguson


J’essayais de m’expliquer… J’essayais très sincèrement de me justifier, aussi. Mais ça ne semblait pas réjouir Sonne qui écoutait mais dont les expressions trahissaient une douleur par rapport à ce que je disais. J’aimais les hommes et les femmes. C’était comme ça. Je ne pouvais rien faire contre ça. Mais ça ne retirais en rien le fait que j’aimais Sonne. Que c’était elle que j’avais choisi pour être ma femme.

Le problème, c’est que notre vision des choses n’étaient pas la même. Pour elle le simple fait qu’il n’y ait pas d’amour entre moi et mon partenaire d’un soir n’excusait en rien ma tromperie. Je soupirais conscient qu’aucun argument ne pourra atténuer la douleur qu’elle ressentait par rapport à mon aventure avec cet homme à l’hôtel.

-Je ne dis pas que ce n’est pas grave… Je veux juste te dire que je n’aime que toi malgré ma tromperie.


Je ne voulais pas non plus qu’elle me pardonne pour ce que j’avais fait. Je voulais simplement qu’elle donne une chance à notre couple d’exister en tant que tel malgré notre faux-départ.

Elle déclara qu’elle savait que je l’avais trompé plus d’une fois. Je soupirai à nouveau. Elle affirma que j’allais recommencer et que c’était inévitable. Et je crois que c’est cette affirmation qui me faisait le plus mal. Elle ne me laissait aucune chance de m’améliorer. Elle croyait que j’allais échouer même si je faisais des efforts. Alors, si elle le croyait vraiment, pourquoi est-ce que j’en ferais ? Pourquoi est-ce que je me retiendrais si ma propre femme ne m’encourageait pas à faire des efforts ?

-Je vois… Tu ne me crois pas capable de résister…

Je disais ça à la fois résigné et un peu déçu. Déçu de ne pas avoir le soutien de ma femme alors que je venais de me confier à elle.

Elle déclara ne pas avoir envie de vivre comme ça. Elle voulait négocier. Je remontai mon regard sur elle, les sourcils froncés.

-Négocier ? Qu’est-ce que tu veux ? Que je ne vois plus d’homme ? Je croyais que tu m’en croyais incapable... Alors, Sonne, que veux-tu de moi ?


Elle ne voulait plus rien de flou. Moi non plus.


@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 385
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Jeu 23 Nov - 4:11



After The Wedding
ft. Axel Moriarty




Plus Axel m’expliquais, plus j’avais l’impression que l’histoire en elle-même était beaucoup plus grosse que ce que je savais déjà Comme si… nous avions frappé notre iceberg. J’allais me noyer alors que nous venions à peine de monter à bord.

Je voulais le croire, sincèrement, j’espérais en être capable. Mais ma relation avec Atticus m’avait montré mainte et mainte fois le contraire. Plus  vous donnez de chances à un homme, plus il s’en servira pour vous faire du mal.

Quand Axel me dit qu’il m’aime, et qu’il n’aime que moi, malgré son aventure,  je suis incapable de le regarder dans les yeux. J’avais horriblement mal  et une partie de moi voulais que je lui saute au cou pour oublier tout ça et repartir a neuf alors que l’autre, pataugeait joyeusement dans les souvenirs obscurs de mon passé.

Et cette seconde partie, malheureusement pour Axel, est bien plus importante que la première.
Toutes les fois, avec Atticus, j’avais cru qu’il  était sincère quand il revenait, avec ses excuses et ses fleurs. Ses belles promesses et son sourire enjôleur.  Pourtant, il n’en fallait pas beaucoup pour que de nouveau, la tempête prenne toute la place et que de nouveau, je doive panser mes plaies.

Alors peut-être que, inconsciemment je faisais payer Axel pour les frasques de mon défunt ex petit ami. Mais j’étais à ce point marquée par cette relation  aussi malsaine qu’auto destructrice qu’une partie de moi  me le montrait coupable avant même qu’il ne récidive.

Après tout, ses notes dans son agenda me prouvaient que le soir où je l’ai trouvé en charmante compagnie à l’hôtel  n’était pas sa première incartade.

Chasser le naturel, il reviendra au galop.

Il  était visiblement déçu, que je ne puisse le croire. Mais il semblait oublié que ce n’était pas une mince affaire que de passer par-dessus une trahison de la sorte, et non seulement l’infidélité, mais d’apprendre qu’en plus il aime autant les hommes que les femmes et – car oui y’en a encore – que la coke est aussi  de la fête.

Je pensais vraiment que nous vivions un bonheur sans nuage. Mon bonheur m’a éclaté au visage et je ne sais combien de temps il me faudrait pour pouvoir  croire que notre histoire est belle et vaut la peine d’être vécue.

Alors quand il me demanda ce que je voulais de lui, comme si ça pouvait être exagéré que j’ai des attentes, je le dévisageais un long moment avant de parler.

- Si j’ai marché jusqu’à toi et que j’ai dit que je te prenais comme époux, c’est parce que je t’aime et que je veux faire en sorte que ça fonctionne. J’ai pensé aux enfants, à leur sécurités, à leur bien être mais également a ce que moi je ressentais.  Mais j’ai quand même mal et ce que tu me dis ne me rassure pas.

Je quittais le bord de la fenêtre contre lequel j’étais appuyé pour revenir m’assoir dans le lit, plus déterminée que jamais à « négocier » une close spéciale à notre mariage.

- Tu dis vivre des pulsions pour mes hommes et d’y résister difficilement.  Et… je sais ce que c’est que de faire l’amour avec un homme donc je crois pouvoir dire qu’il y a un petit quelque chose que je ne saurai jamais t’offrir pour te combler complètement.

En fait, je ne voulais pas le brimer. L’empêcher de vivre et le rendre malheureux. Le voir consommer d’avantage de coke, et puis finalement  s’enfoncer dans les aventures extra conjugales auto destructrices.  Y’avait moyen de trouver un équilibre… peut-être.

- Si on se disait que…deux fois par mois, tu as le droit de vivre cette pulsion là ?

C’était un début de projet, une ébauche.  J’avais plusieurs closes et conditions. Et j’avais conscience qu’en retour il aurait aussi des demandes.  Mais j’avais dis oui pour le meilleur et pour le pire. Alors, aussi bien faire en sorte d’avoir un petit contrôle sur le pire en question.


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 379
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Jeu 23 Nov - 15:23



After The Wedding...
ft. Sonne Ferguson


J’essayais d’encaisser le fait que Sonne ne croyait aucunement au fait que je pourrais me retenir de la tromper. Pourtant, je voulais y croire, moi. Mais j’étais le seul qui y croyait. Et seul, tout allait être plus dur. Je ne pouvais pas avancer vers la rédemption avec une femme qui ne croyait pas en mes possibles efforts.

Ma mère non plus n’avait pas cru mon père capable de changer. Et elle avait fini par tomber dans les mêmes vices. Et malgré ça, ils s’aimaient. Leur libertinage n’empêchait pas leur amour. C’était comme un compromis… Un partenariat tacite entre eux. Quelque chose qui se faisait mais dont il ne parlait jamais même entre eux. Un « secret »que tout le monde savait mais qui n’était jamais évoqué.

Je ne pouvais que penser à eux et à tout ça quand Sonne me parla, subitement, de négocier. Je le regardai alors qu’elle était près de la fenêtre. Je m’interrogeais sur ce qu’elle allait me proposer. Sur ce qu’elle voulait exactement de moi. Je voulais savoir vers où on se dirigeait. Parce que je ne pouvais pas vivre dans un flou total. Il fallait que les frontières soient définies.

Elle me regarda un moment sans parler. Je soutenais son regard attendant qu’elle me parle de ses attentes. Quand elle ouvrit la bouche c’est pour me dire, en premier, qu’elle m’aimait. Mais qu’elle se devait de penser aux enfants et à elle.

Elle revint vers le lit alors que je l’écoutais toujours. Elle était persuadé qu’elle ne pourrait pas me combler. Elle était résignée à ça. Je soupirai me disant que ça ne servirait à rien que je la contredise. Elle avait décidé de pensé que c’était impossible et rien ne pourra lui faire changer d’avis sur la question. Elle se sous-estimait en me sous-estimant au passage.

Elle déclara alors que je pourrais vivre ma pulsion deux fois par moi. Je levai un sourcil vraiment surpris de ce genre de deal. Elle voulait carrément faire une croix sur la possibilité que je puisse vivre en être fidèle. Elle en était déjà à se résigner et à faire des deal. Elle en était au même point que ma mère quand elle a appris que mon père n’était pas fidèle. Heather Moriarty serait très fière d’elle…

-Sonne… Tu renie alors complètement le fait que je pourrais être fidèle.

Oui, elle le faisait. Et je savais que pour tout ce passe bien je devais accepter ça. Mais je savais que ce « deal » devait comporter des conditions.

-Deux fois par mois, c’est bien assez pour satisfaire mes pulsions. Tu as tapé le bon chiffre…

Je vins m’installer à ses côtés soupirant au passage.

-Je suppose que ta… Proposition, on va dire ça comme ça, me vaut des conditions. Lesquelles ?


J’appelais ça proposition… Mais c’est comme si Sonne me faisait un don charitable que je devais prendre avec joie. Mais je prenais plutôt ça comme une façon pour elle de me dire que je n’arriverais jamais à changer pour qu’on vive en couple normal.

Non, elle voulait qu’on se dirige vers le même schéma que mes parents. Et j’allais l’accepter. Mon idée, qui m’avait effleuré l’esprit, d’être un autre homme venait de disparaitre. J’allais rester un Moriarty.

De toute façon, j’étais très bon à ça. Alors autant l’être jusqu’au bout.


@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 385
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Dim 26 Nov - 4:37



After The Wedding
ft. Axel Moriarty





L’heure était à négocier. Établir un code de vie, se donner des balises et voir à les respecter.  Axel voyait ça comme une preuve que je ne croyais pas en lui, et moi, comme une preuve de mon amour pour lui. Combien de femme en ce bas monde étaient prêtes à accorder l’infidélité à son mari dans le but unique de  le rassasier totalement sexuellement parlant ?  

J’en revenais encore et toujours au même raisonnement. Il m’avait trompé, plus d’une fois, avec des hommes, et non des femmes, pourtant il aurait très bien pu. Et s’il s’était tourné vers un homme pour assouvir cette pulsion malsaine, c’était tout simplement parce qu’il y aurait toujours ce petit 13 centimètre que je ne saurais lui offrir et dont il semblait incapable de se passer.

De lui permettre deux incartades par mois n’avait rien de réjouissant pour moi mais je croyais, peut-être à tord que ce serait suffisant pour garder mon homme heureux et mon mariage à flot.

- Je ne renie rien Axel ! J’essais au contraire de te comprendre et de te permettre de vivre  ton identité «  secrète » sans nous écorcher d’avantage ! Je préfèrerais  que tu me reste fidèle. Mais par amour, je peux  envisager ça. Et tu as raison, il y a des conditions.

Je n’étais pas une négociatrice chevronnée, j’avais encore des croutes à manger  mais je prenais un peu d’assurance après avoir assisté à plusieurs appels conférences de mon patron ou d’avoir pris des notes pendants certains de ses rendez-vous.  J’étais loin de lui arriver à la cheville mais je ne risquais rien a essayer.  Qu’avais-je à perdre ?  J’avais déjà le cœur en miette de toute façon…

- Deux fois par mois. Et je veux savoir quand, et avec qui. Ta famille va toujours passer en premier et jamais tu ne dormiras ailleurs que dans notre lit avec moi.

Hors de question de me retrouver dans un gala chez Guitar&Pen et d’apprendre par un détour obscur que le collègue avec qui je parle est un amant de mon mari. J’ai vécu l’humiliation en direct une fois, je ne survivrai pas a une seconde.  Et, le fait aussi qu’il doive me dire quand et avec qui, rendait l’effet de spontanéité un peu plus compliqué.

- Drogue interdite en tout temps et tu iras faire un petit séjour en centre de désintox et ça c’est non négociable. Personne ne consomme que sporadiquement.

J’avais baissé  les yeux à un moment alors que j’énumérai mes conditions. J’avais peur que de le confronter du regard me fasse perdre de mon assurance pourtant, je savais que  le contact visuel était primordial à toute bonne négociation.  Mais je ne suis rien de plus qu’une femme trop amoureuse qui essaie de se faire passer pour la lionne qu’elle n’est pas.

Pourtant, je n’ai jamais été aussi sérieuse de toute ma vie.

- De mon côté, je serai toujours derrière toi, là où je dois être. À te supporter, t’encourager et afficher l’image que tu tiens tant a projeté.  Mais tu n’auras pas le droit d’exiger de moi un comportement exemplaire, si tu comprends bien…

Ça, je ne l’avais pas planifié. C’était sortie tout seul sans prévenir et je devais assumer que je venais de me négocier des écarts de fidélités.  Mais bon, enceinte de triplés et épuisée comme je l’étais, faudrait plus que des pulsions pour faire  grimper ma libido éteinte.

- Oh et… si d’aventure, te prenais l’envie de me tromper avec une femme, sache que je te quitterai immédiatement.

Peut-être avais-je maladroitement joué mes cartes; ça n’avait aucune réelle importance pour moi.  Peut-être qu’Axel  n’irait jamais voir ailleurs et tout irait très bien. Peut-être qu’il vivrait de temps en temps quelques aventures et je ne m’en porterais pas plus mal.  Les choses stupides que nous pouvions faire par amour…  Comme se marier, sans contrat prénuptial, ça aussi, c’est stupide…


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 379
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Dim 26 Nov - 14:16



After The Wedding...
ft. Sonne Ferguson


On en arriva à faire des deal. Notre couple en était déjà là. Et si je prenais ça pour un manque de confiance de la part de Sonne, je me devais d’écouter et d’accepter si je voulais continuer notre histoire. Et ce que Sonne me proposa me surprit. Elle acceptait que je la trompe, avec des hommes, deux fois par mois.

Elle se justifia en disant qu’elle essayait de me comprendre et de me permettre de vivre mes vices sans que ça ne tue notre couple. Je soupirais comprenant où Sonne voulait en venir. Elle était prête à sacrifier la fidélité pour vivre plus ou moins normalement notre relation de couple. Elle voulait que ça marche entre nous. Elle le voulait même si ça signifiait me voir la tromper à deux reprises chaque mois. A vingt-quatre reprises par an. Je crois que je devais prendre ça pour une preuve d’amour… Au moins envers les bébés à venir.

Mais à tout ça, il y avait des conditions. Je regardai Sonne attendant d’entendre lesdites conditions. Je me sentais comme un type en liberté conditionnelle…

Sa première condition était qu’elle voulait savoir avec qui je la trompais et quand. Ajoutons à ça que je ne devrais jamais dormir ailleurs qu’avec elle. Cette condition n’avait rien de compliqué à être remplie. Elle était juste humiliante. Mais je devrais faire l’impasse sur mon ego pour espérer élever mes propres enfants.

-D’accord. Je te dirais à l’avance avec qui et quand… Et je ne dormirais jamais qu’avec toi.


Je soutenais son regard. C’était la seule façon pour montrer que j’avais encore un peu de dignité dans toute cette histoire. Mais cette humiliation privée me sauvait, sûrement, d’une humiliation publique. Il fallait donc que j’encaisse le coup.

La seconde condition, par contre, allait être plus complexe à tenir. Plus de drogue. Ce qui signifiait passé par tous les stades du manque. Mais Sonne avait tout prévu… Absolument tout prévu… La preuve étant qu’elle voulait que j’entre en centre de désintoxication. Je levai un sourcil protestant :

-Mais, Sonne… Comment je vais faire pour travailler si je suis dans un centre ? Je veux bien accédé à ta condition mais il faut bien ramener de l’argent à la maison. Si je ne travaille plus pendant le temps de la cure, ça sera extrêmement compliqué de payer le séjour et les frais quotidiens.

Je protestais… Mais j’étais sûr que Sonne avait un plan à ça aussi. En réalité, j’étais réticent à l’idée d’aller dans cet endroit…

Sonne ne tenait plus mon regard. Elle regardait le sol. Elle ne voulait que le bien de notre couple. Et, quelque part, mon bonheur à moi. Mais tout ça était tellement humiliant pour moi que je n’arrivais pas à m’en réjouir.

L’énumération de ses conditions était terminée. Elle déclara qu’en échange elle serait toujours derrière moi. Qu’elle tiendrait son rôle d’épouse… Comme ma mère tenait son rôle aux côtés de mon père. Elle devenait une véritable Heather Moriarty. Et je ne savais même pas si elle en avait conscience. Ma mère serait fière d’elle…

Je ne tiquai que sur une chose… Le fait que je ne pourrais pas exiger d’elle un comportement exemplaire. Je levai un sourcil. Qu’est-ce que ça signifiait ?

-Tu veux dire quoi par-là ? Que je devrais fermer les yeux s’il te venait l’idée, à toi aussi, de me tromper ?


Et dans ce cas-là, est-ce que je pourrais vraiment dire quelque chose ? Probablement pas… Je la trompais… Elle me trompait… Egalité. Comme ma mère et mon père.

Je soupirai et quittai un moment son visage du regard pour regarder le sol. Elle ajouta que si, par contre, je la trompais avec une femme, là elle me quitterait définitivement. C’était clair et radical. Je reposai mon regard sur elle.

-Je ne te tromperais jamais avec une femme…

Ma réponse était clair et tout aussi sincère que son affirmation. Je la dévisageai maintenant du regard comme si je voulais que la phrase que je venais de dire s’inscrive à jamais dans sa tête.



@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 385
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Lun 27 Nov - 21:47



After The Wedding
ft. Axel Moriarty




La conversation est tendue - elle le serait à moins que ça – et Axel ne semble pas comprendre que je me marche littéralement sur le cœur, que je bafoue ma fierté de femme et que je range bien loin tous mes rêves de petites filles en lui accordant de vivre ce double jeu.  Je déploie un effort surhumain pour me convaincre que sa réaction, l’impression qu’il me donne d’être humilié en ce moment même par mes propos n’est rien d’autre que de la fatigue cumulé par les derniers jours et que le malaise de Maria a couronné.

Alors que j’étais complètement paniquée et morte d’inquiétude  hier lors de notre réception et que l’on transportait la jeune manager aux urgences, j’avais trouvé réconfort dans les bras d’Axel qui lui dissimulait avec peine la fin abrupte de la fête. Comme si Maria avait fait exprès de gâcher la soirée.  Je me souviens, aussi, qu’alors que j’avais la tête contre le torse d’Axel qui donnait quelques consignes aux gens engagés afin qu’ils continuent  d’assurer le bon déroulement, au travers de la foule, mes yeux avaient croisés ceux d’Amon qui lui-même tenait Sélène contre lui.

Ce matin, même si je suis toujours rongée par l’inquiétude au sujet de l’état de la petite amie de mon patron, je me devais de rester encore forte, le temps d’établir ce qui allait dicter la conduite de notre mariage. L’amour entre Axel et moi ne suffisait déjà plus, à mon plus grand regret.

À l’énumération de mes conditions, Axel trouva à redire pour chacune d’elle. Si la première sembla  le brimé au niveau de la spontanéité de la gestion de ses pulsions,  il concéda assez facilement cependant de se plier a mon exigence.  S’il avait contesté, je lui aurais mis sous le nez qu’il avait noté à même son agenda ses rendez-vous clandestins et ce, jusqu’en février prochain.  Est-ce le bon moment pour lui dire qu’il devra en décommander quelques uns ?

C’est à ma seconde condition qu’il argumenta le plus.

- Tu te rends compte que de tes deux addictions, je t’en concède une mais tu  essais quand même de t’en tirer pour la coke ?

Ça me rendais malade de le voir se préoccuper de l’argent alors que  le simple fait déjà de ne plus en acheter lui ferait faire quelques petites économies.

- Puisque tu abordes le sujet, parlons-en, de l’argent !  Je n’ai pas eu le temps de toutes les ouvrir mais on m’a remise en main propre hier quelques enveloppes, cadeaux de ta famille et avec les trois que j’avais en mains,  tu as largement de quoi payer ton séjour dans un bon centre.

Et pas que. J’avais eu le temps, pendant la nuit, et encore maintenant alors que mon cerveau allait à 100 à l’heure, de trouver toutes les réponses à toutes les objections qu’Axel pouvait émettre.

- Tu es LE meilleur journaliste de chez Guitar&Pen.  Je doute que ton patron te refuse  un moment de vacances pour te permettre de profiter d’un voyage de noces, par exemple. Tu dois avoir des congés de maladie  et si ce n’est pas encore assez, tu  prendras à tes frais les journées supplémentaire. Nous en avons largement les moyens, chéri, je n’ai presque jamais touché à mon salaire depuis mon embauche. Je crois pouvoir assurer les charges.

L’argent, je le savais, était un point névralgique pour bien des couples et le miens n’échapperait pas à la règle.  Je ne prenais aucun plaisir à contrecarrer mon mari mais  il devait se faire une raison et comprendre que la cure était un passage obligatoire. Et, à défaut de pouvoir faire des interviews en personne, il pourrait en faire par téléphone, prétextant une maladie quelconque ou  se contenter d’écrire des critiques des nouvelles sorties.

Ces faits étant établi, je stoppais un moment, n’aimait pas m’entendre lui parler de la sorte. Exit Sonne, douce et bonne pâte qui se fait manipuler à la guise d’Axel. Je n’avais pas  le choix de lui montrer que cette fois-ci, j’avais plein contrôle de notre situation et que j’étais on ne pouvait plus sérieuse.

Je marquais une pause, comme une légère trêve entre nous deux et je posais ma main sur la sienne.  Je ne menais pas une guerre contre mon époux. Je me battais pour nous deux. À preuve, il y avait aussi  ma contre partie dans cette négociation.  Je lui disais donc que jamais je ne faillirais à mon rôle d’épouse. Qu’en tout temps je serais à ses côtés dans les bons comme les moins bons moments. N’était-ce justement pas ce que j’étais entrain de lui démontrer ?

Je terminais en ajoutant que, comme j’allais être compréhensive, il devrait l’être si il me prenait l’envie de jouer moi aussi, sur d’autre terrain de gold.  Et ça, plus encore que tout le reste, fit tiquer mon mari qui questionna sur mes potentielles  future infidélités. Je me contentais de lui répondre par un haussement d’épaules avant d’émettre une dernière mais non pas moins importante condition et d’embler, lui dévoiler la conséquence directe qu’elle aurait sur notre couple.

Toute cette conversation m’avait donné grandement mal à la tête et coupé l’appétit.  J’avais besoin de tourner la page, maintenant que les cartes étaient sur la table et que nous pouvions commencer notre vie de couple comme nous aurions du le faire quelques heures plus tôt au lieu de nous endormir bêtement, mort de fatigue que nous étions.

- Alan dort encore ou la nounou est déjà arrivée ?

Je n’attendis pas la réponse d’Axel et , me relevant sur le lit sur mes genoux, je me laissais tomber sur lui pour l’enlacer et l’embrasser comme j’avais l’habitude de le faire…avant.


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 379
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Mer 29 Nov - 14:24



After The Wedding...
ft. Sonne Ferguson


Un jour qu’on était marié et on en était déjà aux deals et aux conditions de ceux-ci. La première condition de Sonne me parut facile à remplir même si elle était un peu humiliante. Mais s’il fallait ça pour garder notre couple sur les rails, j’étais prêt à y consentir.

C’est la seconde condition qui m’ennuya un peu. Sonne voulait que j’entre en cure de désintoxication. Que je me défasse à tout jamais de mon addiction à la cocaïne. Et je trouvais des excuses pour essayer d’éviter la case désintox’. La question de l’argent et de mon travail me semblaient être des bons arguments. Mais pas pour Sonne qui les balaya d’un revers de la main. Elle commença d’abord par être outrée par le fait que j’essayais de supprimer par quelques arguments une condition. Je soupirai n’essayant pas de me défendre de peur que ça s’envenime.

Elle parla alors d’argent me donnant, elle, ses arguments. Le premier venait des cadeaux donné par ma famille. Pas mal de personne du clan Moriarty nous avait donné pas mal d’argent… Et pour mon travail, elle disait que mon patron ne m’empêchera pas de prendre un congé pour mes noces ou un congé maladie. Elle avait raison… Et à la vitesse où elle me donnait ses arguments, je la soupçonnais de les avoir bien réfléchis avant même cette conversation. Ce deal n’était donc pas fait sur un coup de tête.

Je dû définitivement rendre les armes quand elle ajouta qu’elle n’avait pas encore touché à son salaire depuis qu’elle avait été embauché chez Ricci.

-Très bien… Je vois qu’aucun obstacle ne pourra se mettre entre moi et cette cure…

Je soupirai.

-J’irais, donc, dans ce centre.

Là encore pour tenir mon couple sur de bon rail. Même si je savais que ça allait être à la fois dur et humiliant.

Je soupirai encore juste avant qu’elle ne posa sa main sur la mienne. Je suppose qu’elle faisait ça pour que notre couple fonctionne mais ça restait vraiment humiliant pour moi. Je regardai vers le ventre arrondi de Sonne me disant que si je faisais tout ça c’était en grande partie pour eux.

Sonne me donnera, en échange de toute ces condition, son soutien inconditionnel. Je supposais que c’était vrai vu qu’elle était encore là malgré mon aventure.

Je ne tiquai qu’une fois… Au moment où elle insinua que je n’aurais rien à dire si elle venait à me tromper elle aussi. Un juste retour des choses ? Ça ne serait pour beaucoup… Mais moi, je voyais là-dedans, une autre preuve que mon couple suivait le même chemin que celui de mes parents. Surtout que Sonne, à mes questions, ne répondit que par un haussement d’épaule ce qui ne confirma, ni n’infirma rien.

Et c’est là-dessus que s’acheva notre deal. J’avais accepté toutes les conditions et je n’en avais posé aucune. Tout ce que je voulais c’était que notre couple tienne. Sonne ne pouvait pas dire que je n’y mettais pas de la bonne volonté !

Elle me demanda alors si Alan dormait toujours ou si la nounou était arrivée. Je posai mon regard sur Sonne et, avant que je ne puisse répondre, elle me plaqua contre le lit et m’embrassa. Je prolongeai le baiser avant de le briser et laisser échapper.

-Il dort toujours.

Avant de reprendre le baiser avec tout l’amour qu’il m’était possible de lui donner après ce mariage éprouvant et à l’aube d’une cure que je savais, d’avance, qu’elle allait être éprouvante.




@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 385
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Mer 6 Déc - 22:24



After The Wedding
ft. Axel Moriarty





Tout a été dit. Je ne vois pas ce que nous pourrions ajouter, sauf si Axel de son côté a des objections ou des demandes. Ce « contrat » secondaire que nous venons de passer  et probablement la chose la plus tordue qu’il m’a été donné de faire et, puissiez vous me croire,  je l’ai fait par amour pour Axel.

Si ça n’avait pas été le cas, je l’aurais laissé essuyer la pire humiliation de sa vie en ne me présentant pas à l’autel. Oh, j’y avais songé. Je me voyais vider la maison de mes effets, prendre mon fils et foutre le camp le plus loin possible de Los Angeles et ses hommes menteurs et manipulateurs.  

J’ai choisis de donner une seconde chance, une ultime chance à notre histoire et, pour ce faire,  j’en suis venu a me dire que de faire preuve de compréhension envers Axel et ses pulsions homosexuels.  Je pouvais faire du «  pire » une situation  non pas moins douloureuse mais vivable pour notre bien à tous les deux.

Peut-être était-ce un couteau a double tranchant mais, quoi qu’il en soit, dans l’immédiat, je suis convaincue que c’est une preuve de mon amour indéfectible que je viens de lui offrir sur un plateau d’argent.

Au fond de moi, il n’y a rien que je désire le plus que de mettre tout ceci derrière nous et de vivre la vie normale d’un couple amoureux  et unis. Et si Axel semble déçue, voir limite insulter que mon offre sous entende que je ne crois pas en ses intentions de demeurer fidèle, le fait d’avoir  proposé deux aventure par mois ne l’oblige en rien de les utiliser. N’en tient qu’à lui de savoir ce qui compte le plus pour lui… moi ou… ses pulsions.

Dans un ultime effort de réconciliation et parce que nous n’avions pas profité, comme la tradition le veut, de notre nuit de noces, et après m’être assuré qu’Alan dormait encore, je me laisse tomber sur Axel, nous renversant sur le matelas.

J’ai besoin de chasser les images qui hantent encore mon esprit et de retrouver l’homme de qui je suis amoureuse malgré tout.  Il ne m’en faut pas beaucoup pour retirer ma nuisette et le dévêtir lui aussi, couvrant son corps de baisers, depuis ses orteils jusqu’à ses lèvres charnues, frottant nos corps ensembles dans l’exercice.

J’y mets peut-être un peu trop d’intensité, je me sens vorace, affamée comme si je cherchais à prendre ma revanche sur  Axel ou plutôt sur la vie et les épreuves qu’elle m’a envoyées jusqu’à présent.  J’ai besoin de me sentir vivante, aimée et désirée. Surtout désirée. Et enceinte comme je le suis, j’ai perdu foi en mes atouts féminins.

Alors je redouble d’ardeur si c’est possible, allant jusqu’à carrément prendre le dessus sur mon homme qui ne doit pas encore avoir compris quand no comment nous en sommes arrivé à ne faire qu’un alors qu’il n’y a que quelques instants, nous parlions  douloureusement  de notre situation de couple.

Mais je m’en fou. Mes mains posées sur le torse d’Axel, je danse du bassin sur lui de plus en plus vite. C’est tellement bon, ça en est presque pas réel !  Et alors que je sens que ça va y être, je laisse échapper un cri à mi chemin entre la surprise et la peur, posant une main sur mon ventre, je cesse de bouger et je regarde Axel avant d’éclater de rire.

- Ils n’ont pas choisis le meilleur moment pour se manifester !


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 379
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Ven 8 Déc - 16:04



After The Wedding...
ft. Sonne Ferguson


Le deal était acté. Je devais juste m’en tenir aux conditions pour que tout ce passe bien. Le séjour en centre allait être une passade difficile. Mais je suppose que c’est le minimum à faire pour espérer être avec mes enfants quand ils naitront. Parce que je ne voulais pas subir la double humiliation d’un divorce suivi de batailles juridiques pour la garde des trois enfants. Je ne voulais pas en venir là. Je préférais l’humiliation, plus concevable, de ce deal.

Et je sentais bien que Sonne voulait faire ça par amour. Si j’avais quelques doutes sur le fait que ça soit par amour sur moi, j’étais, par contre, sûr que c’était par amour pour les enfants à venir.

Et on cessa de parler quand Sonne se laissa tomber sur moi. On oublia, un instant, le deal et nos griefs. Car, au fond, on s’aimait tout de même. Et c’était pour ça qu’on était encore ici à se déshabiller dans l’élan des préliminaires.

Sonne parcourut mon corps de ses lèvres et je laissai échapper des soupirs marquant mon plaisir. Je crois qu’on ne s’était plus permis de tels ébats depuis que Sonne m’avait pris en flagrant délit. Et ça me faisait du bien de pouvoir, à nouveau, sentir le corps de ma femme sur le mien.

Je l’embrassai quand ses lèvres virent se poser sur les miennes. Je caressai de mes mains son corps et son ventre arrondis par la grossesse. Cette dernière ne la rendait pas moins belle. La grossesse allait tellement bien à Sonne.

Je perdis rapidement le dessus. Sonne me montrait sa motivation par des gestes claires et on ne fit plus qu’un alors que je poussai un gémissement de plaisir. Je laissai Sonne dicter le rythme en parcourant ses cuisses et ses fasses de mes mains fermes. Je gémissais ne laissant aucun doute sur mon plaisir. Je cherchais par-là à lui montrer qu’elle arrivait à me satisfaire quoi qu’elle pense.

Soudain, alors que Sonne avait accéléré le rythme et que je me sentais proche du point de non-retour, ma femme poussa un cri de surprise qui dénotait avec ses cris habituels pendant l’acte. Elle posa la main sur son ventre ce qui provoqua, l’espace de quelques secondes, ma peur. Je cru, un moment, que quelque chose n’allait pas avec les bébés. Et que c’était à cause de nos ébats.

-Ça va ?

Mais Sonne finit par éclater de rire confirmant que les enfants s’étaient manifester. Je souris, un peu soulagé et posai mes main sur le ventre de Sonne.

-Je crois qu’on aura du travail quand ils vont naitre. Ils vont tous vouloir avoir de l’attention.

Je cessai de caresser le ventre de ma femme quand les enfants se calèrent. Les sentir ainsi bouger, ça faisait tout drôle.

Je me redressai un peu pour embrasser Sonne avant de la retourner délicatement et reprendre nos ébats jusqu’à arriver à l’orgasme qui nous attendait au tournant. Après ça, je me laissai tomber à côté de Sonne en la regardant amoureusement.

-Je t’aime, tu sais…

Je voulais qu’elle y croie malgré tout ce qu’on avait traversé.




@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 385
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   Ven 8 Déc - 17:07



After The Wedding
ft. Axel Moriarty




La surprise de sentir les premiers mouvements des bébés dans mon ventre fut telle que je figeais littéralement sur place alors que nous vivions notre première relation sexuelle depuis…trop longtemps, Axel et moi.  J’en restais un moment bouche bée avant d’éclater de rire et de rassurer Axel qui cru d’abord à un malaise.

Je prends la main d’Axel dans la mienne et je viens la poser sur mon ventre là où je viens de ressentir un coup. J’attends un moment puis je déplace la main de mon époux ailleurs sur mon ventre alors que de nouveau, je sens un des bébés bouger.

- Là ! Tu as sentis, juste là ?

Ce ne sont pas encore de fort coups – et heureusement puisqu’ils sont trois là dedans!- mais quand même assez pour sentir l’effleurement sous la main.  Bientôt, ils s’y mettront à trois et on me croira posséder vu comment mon ventre s’étirera en tout sens sous la pression d’un pied ou d’une main…

Je me souviens très bien comment Alan arrivait à me faire croire qu’il pourrait percer mon ventre quand, à l’intérieure de mon ventre, il s’étirait et je pouvais clairement voir une petite bosse  sortir de mon bedon.  Y’a de quoi faire peur… et faire fondre le cœur d’une mère…

Axel, est plus terre à terre que moi. Si ce moment l’émerveille, c’est quand même pour me dire que nous aurons fort à faire quand ils seront nés qu’il ouvre la bouche sur le sujet.

- Et pas que de l’attention, chéri…

Nous attendons des triplés, tout sera multiplié par trois, les bonnes, comme les moins bonnes choses. Et ce premier signe de leur présence n’est que le commencement de l’équation.  J’aurais voulu rester là et en parler un peu plus avec mon mari mais ce dernier, encore chaud d’amour n’entend pas terminer là où nous avions été interrompu.

Devoir conjugale d’abord et avant tout il semblerait.  Avec les deals et conditions que je venais de lui imposer, avais-je encore le droit de refuser l’acte ?  Je ne crois pas…

Axel est tout en douceur et sait me remettre dans l’ambiance rapidement. Il nous fait atteindre l’orgasme sans détour et je finis, blottis contre lui, dans ses bras, le souffle court et l’esprit plus zen.

- Je t’aime aussi, Axel.  Et je ne souhaite uniquement que notre bonheur, tu le sais, ça ?

Je crois bien que j’aurais pu finir par m’endormir si Alan n’avait pas choisi ce moment pour se réveiller. Et oui, quand ce n’est pas le trio diabolique, c’est l’aîné qui se manifeste. Au moins lui nous auras laissé le temps de terminer…

J’embrassais Axel avant de sortir du lit, de m’étirer puis d’enfiler un peignoir. La journée allait être longue avec tout ce que nous aurions à planifier. Mais elle sera belle. Je le sais.


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

After The Wedding [PV Sonne][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]
» La tour infernale résonne annonçant la libération des 108 fléaux trop longtemps retenus
» [Terminé] Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité - PV Livia
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Villa d'Axel Moriarty-