AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 215
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Mer 15 Nov - 19:08

Welcome to te paradise
Ft Jordan Keller



Il était pas loin de deux heures de l'après midi quand Alexie s'était garer sur le parking de l'hôpital dans lequel Jordan se trouvait. Entrant dans le hall, elle n'avait même plus besoin d'aller se présenter à l'accueil tant elle venait souvent, elle voyait toujours les mêmes infirmières qui souriait du coin des lèvres en la regardant d'un air amusée. Tous les jours qu'elle venait, tantôt avec des gâteaux de Yummy's, tantôt avec un paquet de cigarette qu'elle allait acheter avant de venir. Elle tenait compagnie à Jordan. Il faut dire que depuis l'accident entre Apolline et Hank, Alexie avait préférée retourner chez elle. La solitude n'étant pas sa meilleure amie, elle avait préféré vadrouiller à droite et à gauche, elle allait même aux bureaux pour travailler sur son émission.

Après avoir monter les escaliers et toquer à sa porte, elle entra  dans la chambre. Jordan était déjà prêt à partir. Elle avait pu constaté que rester sur place n'était pas son fort et il n'aimait pas trop les hôpitaux, mais, en même temps ,qui aimait ça? Elle lui fit un doux sourire. '' prêt pour être libre ? '' avait elle dit amusée avant de lui embrasser la joue. Elle ne lui avait pas dit qu'elle était revenue chez elle ni tout se qui c'était passer avec Hank et Howard chez la guitariste et petite amie du batteur. Elle avait préféré mettre ça de côté de peur que Jordan pense qu'elle soit en danger. EN plus, il était flic et ça n'aurait pas été sympas pour Hank de, finalement, dire qu'il avait frapper quelqu'un. Elle qui avait dit à l'homme que son meilleur ami, réputé comme un sang chaud, n'aurait jamais fait de mal à une mouche. D'ailleurs, elle était contente qu'Apolline n'est rien dire ou rien insinué à la presse pour sa cicatrice à la lèvre. Alexie avait eut la guitariste un peu plus tôt au téléphone et lui avait encore annoncé qu'elle ne dirait rien car tous étaient sur les nerfs ce jour-là.

la journaliste était timide avec Jordan, ils n'avaient pas réellement flirter depuis l'accident au Great Nachos car la jeune femme se pensait responsable de cet événement. C'est vrai quoi, tout avait commencé quand elle avait laisser la porte ouverte entre elle et lui... Comme si elle était une malédiction, comme elle le pensait depuis quelque temps à présent. A la place, ils avaient parler de tout et de rien, du père Greatfield qui se remettait un peu de la perte de son restaurant. Qu'importe, Alexie lui réservait une belle surprise à savoir la reconstruction de son enseigne. Ils parlaient aussi de quelques affaires que l'ancien soldat avait vécues, parfois des amusantes, d'autre plus touchantes.

En tous cas, elle était la, prête à prendre sa valise, le regardant en souriant, lui qui avait son bras en écharpe. Elle n'osait pas lui demander de rester à ses côtés pour l'aider, elle était sur la réserve, t telle une adolescente qui vivait sa première histoire d'amour. Elle n'avait rien ramener cette fois-ci mais si Jordan le souhaitait, ils s'arrêteraient là ou bon lui semblerait pour faire des emplettes.  



©️️ Billy Lighter


Dernière édition par Alexie T. Greatfield le Sam 23 Déc - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Ven 17 Nov - 18:48



Welcome To The Paradise
ft. Alexie T. Greatfield


Deux semaines que j’étais là…

Et il était temps que ça se termine.

Parce que j’allais finir par devenir sérieusement gras.

Entre Conrad qui, en service ou pas, passait tous les midis avec « de la bouffe de flic » (hamburgers-frites-burritos-pizzas-hot-dog) et mangeait avec moi, Duncan qui me ramenait de quoi grignoter (chips-bonbons-coca-chocolat-nachos-M&m’s) et Alexie qui, plus raffinée, ne lésinait pas sur les pâtisseries de chez Yummy’s avec mention spéciale pour les clopes, j’allais finir par mourir, mais pas de ma blessure par balle qui cicatrisait plutôt bien.

Parce que, étant donné que je m’ennuyais comme un rat mort quand je n’avais pas la visite d’un de ces trois-là, ou de mes frères ou encore de ma mère qui avait pris une chambre à l’hôtel par loin, le temps que je puisse sortir, et ben, tout ce qu’ils m’apportaient, je le bouffais, à défaut de pouvoir faire autre chose !

C’était un sale cercle vicieux en plus : au plus l’ennui me faisait bouffer du sucre, boire du café et fumer des clopes au point que je passais quand même pas mal de temps dehors, au plus j’étais nerveux… Fatalement…

Alors quand le médecin m’avait examiné une dernière fois, que l’infirmière avait refait le pansement et que tous les deux m’avaient annoncé que je pouvais rentrer chez moi, j’avais renversé ma tête en arrière et soupiré de joie :

-Hallelujah !

Et la première chose que j’avais fait, ça avait été de choper le téléphone et… de réfléchir à qui j’allais appeler pour venir me chercher parce que j’allais encore devoir rester un moment avec le bras en écharpe, le droit en plus… et je pouvais donc pas conduire…

J’aurais pu appeler Conrad ou Duncan, clairement… Mais ce fut Alexie que je choisis. Pourquoi ? Probablement parce que Duncan avait raison. Et qu’à chacune des visites de la jeune femme, j’étais de plus en plus convaincu que sa compagnie m’était plus qu’agréable. Il y eut même une fois où j’eus vraiment envie de lui demander de rester la nuit avec moi… Mais je m’étais ravisé, jugeant que ce ne serait vraiment pas confortable pour elle.

Enfin bref, après avoir téléphoné à Alexie, j’avais à peine raccroché que je m’étais levé pour faire mon sac. J’avais pas grand-chose, puisque j’étais arrivé ici en urgence… Duncan m’avait juste ramené deux trainings pour que je sois plus habillé qu’avec les fringues de l’hosto et quelques chemises avec des boutons parce qu’avec mon bras, j’étais incapable d’enfiler un t-shirt…

C’est donc en training et en chemise dépareillé, avec mes boots aux pieds et mon sac déjà prêt que j’accueillis Alexie quand elle débarqua dans la chambre en me demandant si j’étais prêt pour être libre. Je lui avais alors souris largement après qu’elle m’ait embrassé sur la joue pour me saluer.

-Oh putain ouais ! Tirons-nous d’ici !

Je pris mon sac de ma main valide juste avant qu’Alexie n’ait eu le temps de le faire.

-Ta-ta-ta pas touche !

Je secouai négativement la tête mais ne pouvais pas m’empêcher de sourire.

-Je te laisserai m’aider à porter ce truc à une seule condition.

Je marquai une pause et lui tendis le sac juste devant son nez.

-Si je t’autorise à le porter, tu m’autorises à… prendre ta main dans la seule main valide qui me reste pour sortir…

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 215
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Sam 25 Nov - 10:27

Welcome to te paradise
Ft Jordan Keller




Alexie avait été agréablement surprise quand Jordan l'avait appeler elle pour venir le chercher, elle avait accepter avec plaisir, elle qui ne pouvait plus rester cloîtrer entre quatre murs seule. Elle n'avait pas demander de nouvelle à Hank, elle préférait le laisser pour le moment seul, même si elle pensait à lui beaucoup en se demandant s'il était à nouveau calme ou si la démence était encore en lui. Enfin bref, elle essayait de s'éloigner de toutes ces histoires pour ne pas être impliqué dans d'autre cas de violences qu'il aurait pu causer. Déjà qu'avec Apolline, elle avait été très touché mais s'il s'attaquait à quelqu'un d'autre...

Elle avait pu voir le sourire de Jordan quand elle était entré dans la chambre d’hôpital, il avait tellement hâte de sortir, lui non plus ne pouvait sans doute pas tenir en place. Peut-être même plus qu'elle. Enfin il allait pouvoir sortir, au fond, Alexie aussi avait hâte pour pouvoir enfin se concentrer sur eux deux. Même s'ils n'avaient que flirter ensemble avant l'attaque, elle prendrait chaque ouverture avec encouragement, même si elle n'avait pas vraiment envie de se caser de peur d'à nouveau devoir laisser partir quelqu'un qu'elle aimait.

Visiblement, Jordan n'avait pas pu avoir des habits convenable. Il était dépareillé au maximum ça en était limite drôle mais Alexie n'était pas une reine de la mode, et il sortait de l’hôpital, alors elle laissait ces moqueries loin d'elle. Elle allait prendre son sac d'affaires quand il fut plus rapide qu'elle et annonça qu'elle ne le prendrais pas, elle fit une petite moue, elle qui voulait aider. Un sourire aux lèvres, il lui annonça sa condition: elle devrait lui prendre la main pour sortir de l’hôpital pour avoir la chance de porter son sac. Elle leva un sourcil, les joues légèrement rosies. "Tu n'as pas peur que les médias se fassent des idées?" Elle s'en fichait, elle savait elle ce qu'ils étaient et quoi que dise L.A Rocks, elle s'en fichait mais et lui?

"Mais ça marche!" Avait-elle finalement dit. Ils sortirent de la chambre et se dirigèrent vers la sortie après que le policier est signer toutes les décharges qui le permettait de sortir. Dehors, il faisait beau et peu de vent. Au parvis de l’hôpital, elle le regarda en souriant tout en tendant sa main. "Ton sac s'il te plait!" avait-elle dit. "Je ne suis pas garer très loin." . Une fois avoir prit sur les épaules son sac, elle glissa doucement sa main dans la sienne. Elle sentit ses joues chauffées et elle commença à marcher jusqu'à sa voiture. Une fois arrivé devant, elle lâcha sa main à contre-coeur avant de lui ouvrir la porte pour qu'il puisse s'installer, elle partit de son côté pour prendre place devant le volant avant de le regarder. "Si tu as besoin d'aide, tu me le dis."

Elle mit alors le contact et regarda Jordan en souriant. "Alors, où dois-je emmener monsieur?" avait-elle dit amusée
©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Dim 26 Nov - 11:57



Welcome To The Paradise
ft. Alexie T. Greatfield


Je n’avais pas eu à attendre longtemps l’arrivée d’Alexie. Je n’avais pas eu longtemps à attendre non plus pour qu’elle montre les premiers signes, bien que mineurs, de son syndrome du super-héros quand elle s’était d’initiative approchée de mon sac que j’avais subtilisé à sa portée au dernier moment. J’avais peut-être un bras en moins, mais il me restait le gauche et quelques bons réflexes.

Et je comptais bien utiliser gentiment ses bonnes intentions à mon avantage. Je vis clairement ses joues prendre des couleurs quand je demandai de pouvoir prendre sa main en sortant de l’hôpital en échange de ses services de porteuse. Ce n’était même pas un deal win-win, parce que dans l’histoire non seulement, elle portait mon sac, mais en plus, j’aurais l’occasion et l’agréable honneur de prendre sa main… J’étais gagnant dans tous les cas.

Mais je ne m’attendis pas à ce que la question qu’elle me rétorqua concerne la presse. J’en restai interdit une seconde avant de lui répondre, avec une moue sceptique :

-Heu… Tu sais, Alexie… Je doute que la presse soit postée devant l’hôpital à l’affût de ma sortie…

Je n’étais personne… La presse était le cadet de mes soucis. J’y avais même pas pensé, d’ailleurs, avant qu’elle m’en parle…

Je haussai les épaules et lui souris… enfin, une épaule…

-Et puis même, qu’est-ce que j’en ai à foutre des idées qu’ils pourraient se faire… ?

Je me retins juste de dire : « Et s’ils ne se faisaient pas que des idées… ? ».

Elle finit par accepter le deal et on se dirigea vers la réception, à la sortie de l’hopital. Là, une infirmière, souriante, posa un dossier plein de papiers sur le comptoir et elle expliqua qu’il fallait que je signe pour pouvoir sortir. Elle me tendit un bic que je pris de la main gauche en grimaçant.

-Je peux faire un « x » ? Parce que signer de la main gauche, ça va être beau…

Enfin, je fis de mon mieux. Elle m’aurait dit que pour sortir, je devais faire la toupie sur ma tête que je l’aurais fait. Je lui rendis ensuite son bic et pris le sac que je donnai à Alexie à sa demande. Puis, elle glissa sa main dans la mienne, comme prévu. Et ce fut donc main dans la main qu’on sortit vraiment de l’hôpital ! Je pris une grande inspiration une fois dehors.

-Wah… putain, ça fait du bien. J’ai bien cru que j’en sortirais jamais.

On marcha tranquillement jusqu’à la voiture de la journaliste dans le parking. J’aurais bien allumé une clope, j’avais mon paquet dans la poche de poitrine de ma chemise que j’avais mal boutonnée, parce que j’avais décalé les boutons, mais j’aurais dû lâcher la main d’Alexie… Alors j’allais patienter un peu.

La jeune femme ne lâcha ma main que lorsqu’elle eut besoin de ses deux mains pour ouvrir le coffre de sa voiture et  y mettre mon sac. J’attendis, côté passager, qu’elle déverrouille les portières de la voiture pour pouvoir m’installer. Je lui souris quand elle me proposa d’emblée son aide.

-Il me reste un bras, ça devrait aller pour ouvrir une portière et m’asseoir. Mais merci quand même.

Je m’installai donc à l’avant côté passager. Moi qui avais l’habitude de conduire à longueur de journée en patrouille, j’allais devoir m’y faire.

Alexie installée à son tour, elle me demanda où elle devait m’emmener. Je regardai par la fenêtre, comme si je réfléchissais.

-Et bien… Tu as toujours une invitation à venir chez moi en suspens. Et en plus, il faudrait que j’aille voir ce que BleedingHeart a fait de ma baraque en mon absence…

Je me tournai vers elle et lui souris.

-Donc, direction l’Eastside, si un café à la maison te tente… C’est la moindre des choses pour te remercier d’être venue me chercher.

Je n’attendis pas deux minutes avant de me contorsionner pour mouliner et ouvrir la fenêtre de mon côté et sortir mon paquet de cigarette de ma poche de poitrine. A une main, toute la manœuvre me prenait du temps. Ouvrir le paquet d’une main, choper une clope dedans, planter la clope entre mes lèvres, choper mon briquet… Le tout non sans grommeler…

Je n’avais pas demandé la permission de fumer dans la voiture à Alexie parce que pour nous, enfin à la police, je veux dire, y avait rien de plus normal que de fumer en roulant… J’avais donc fait ça par pur réflexe.

Une fois ma cigarette allumée, je soufflai la fumée par la fenêtre avant de me tourner vers Alexie.

-Comment va le vieux Greatfield ? Mieux j’espère ?

Spoiler:
 

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 215
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Mer 29 Nov - 16:49

Welcome to te paradise
Ft Jordan Keller




Si Jordan prendre la main d'Alexie, cela ne gênait en rien la journaliste, bien au contraire, mais elle ne pu s'empêcher de parler de la presse. L'homme avait raison, pourquoi seraient-ils devant l’hôpital? Alexie n'avait pas de raison de s'en faire pourtant, ils pouvaient être partout. Ils étaient partout...Elle haussa les épaules. "C'est juste pour te prévenir. On ne sait jamais !" Elle avait donc réussit à avoir son sac après cette déclaration. C'était ce qu'elle souhaitait, pouvoir l'aider. Elle savait que ce n'était pas bien pour son syndrome de super-héros mais tant pis! C'était un cas de force majeur!

Alexie aurait tellement voulu l'aider à signer les papiers de sortis, à remplir ce qu'on lui demandait de remplir, mais elle ne pouvait rien faire, elle se contentait de le regarder écrire de sa main valide, un petit sourire sur les lèvres. Elle se retint de se moquer de lui parce que clairement, un gosse de cinq ans aurait fait mieux que ça, mais elle se ravisa parce que même si ce n'était pas méchant, ça pourrait être mal prit -même si elle pensait le contraire venant de Jordan-.

En  sortant, Jordan pu enfin respirer et Alexie comprit qu'il s'agissait d'un lion en cage avant qu'elle n'arrive. Elle le regarda en souriant. "J'imagine que ça doit faire un bien fou!" Main dans la main sans que cela ne l'a gêne, bien au contraire, ils s'étaient diriger vers la voiture d'Alexie, une toute neuve bien entendu vu que l'autre était en piteuse état. Elle souhaitait l'aider mais il fallait croire qu'il était du genre à se démerder tout seul alors elle était monter dans la voiture en souriant. Elle aurait l'occasion de l'aider plus tard sans doute.

Les clés sur le contact, elle demanda alors où elle devait emmener le policier et sa réponse fut sans équivoque, chez lui. Il donna plusieurs raisons qui fit un peu rire Alexie "Tu pouvais aussi me dire simplement "chez moi" mais avec plaisir, je prendrais ce café" A peine avaient-ils quitter le parking de l’hôpital que Jordan ouvrit la fenêtre pour fumer. Alexie le laissa faire, après tout la fumée ne l'a dérangeait pas et elle aussi avait fumer un temps. Il se tourna vers elle qui regardait la route, demandant comment allait son père. "Oh il va bien, les travaux de rénovations sont en cours au Great Nachos, l'assurance à couvert mes parents pour une grosse partie des travaux, le reste, c'est moi qui le paie mais c'est un secret" avait-elle dit en souriant malicieusement. "J'ai offert ce qu'on faisait de meilleur en machines de cuisine, je savais qu'il rêvait de racheter une cuisine alors je lui ai fais ce cadeau."   Elle tourna à droite après un feu rouge. "L'ouverture est pour bientôt, peut-être un mois ou deux. En tous cas il va bien mieux que quand tu l'as quitté après l'accident. "

La route pour aller jusqu'à l'Eastside était très bonne, Alexie demanda l'adresse exacte de la maison de Jordan et se gara devant quand ils furent arrivés. Alexie sortit de la voiture et prit le sac de Jordan tandis qu'il l'a rejoignait, elle reprit sa main alors qu'elle contemplait la maison. "Je ne savais même pas qu'on faisait ce genre de maison ici!" Tout semblait calme, pas comme le coin craignos qu'elle connaissait. Jordan avança jusqu'à ouvrir la porte et ils entrèrent dans une maison qui était en ordre. Alexie leva un sourcil "T'es sûre de vivre à plusieurs là dedans? C'est encore mieux ranger que chez moi!" avait -elle dit amusée.





©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Jeu 30 Nov - 17:43



Welcome To The Paradise
ft. Alexie T. Greatfield


J’avais rigolé et secoué la tête quand Alexie s’était un peu rendue compte que ce qu’elle disait sur la presse n’avait pas vraiment de sens… Pas dans ce contexte-ci… Ça aurait été nettement différent si la situation avait été inverse et que ça avait été Alexie elle-même qui avait été hospitalisée… Là, les journalistes auraient peut-être campé devant l’hôpital… Mais pas pour moi… Ou alors, j’avais manqué un épisode et j’étais devenu une star entre temps… Mais ça m’aurait fortement étonné.

Elle voulait juste me prévenir, disait-elle. Ouais, je comprenais où elle voulait en venir. Et ça me réjouissait plus qu’autre chose ! Parce que ce qu’elle insinuait, c’était que la chose pourrait se reproduire dans l’avenir et que si je finissais par sortir avec elle, ça signifierait aussi qu’il y avait un risque que je sois exposé à la presse.

Ou alors, je comprenais juste ce que j’avais envie de comprendre, ce qui ne m’étonnerait pas le moins du monde.

Ce fut quand même main dans la main qu’on quitta l’hôpital. Et bordel que j’étais heureux ! Même avec un bras immobilisé, j’étais heureux d’être dehors ! On avait embarqué en voiture en laissant l’hosto derrière nous, bon débarras !

J’avais dit à Alexie, quand elle m’avait demandé où je voulais aller, que je voulais rentrer chez moi, mais en passant, ce qui ne me ressemblait pas, par toute une série de justifications… Ce qu’Alexie avait pas manqué de me faire remarquer alors que je soufflai la fumée de ma clope par la fenêtre ouverte.

Je rigolai, un peu gêné en me rendant compte que je me sentais quelque part obligé de justifier mes intentions étant donné qu’elles n’étaient pas si innocentes que ça.

-Ouais, je cause beaucoup trop, hein ? Va pour le café alors.

Je devrais peut-être juste lui dire de se garer et dès que la voiture s’arrêtera, l’embrasser comme j’avais envie de le faire depuis un bon moment déjà. Mais à la place, je secouai la tête pour chasser cette idée et lui demandai comment allait son père.

Je fus ravi d’entendre que les nouvelles étaient excellentes de ce côté-là, tout bien considéré. J’eus une moue amusée en l’entendant souligner qu’en secret, elle finançait une bonne partie des réparations du restaurant de son père. Rien d’étonnant, venant d’un membre de la famille vous me direz. Mais chez Alexie, c’était plus quelque chose de maladif que de bien intentionné ou… C’était des bonnes intentions maladives… Ça dépendait dans quel sens on prenait le problème.

Et à la voir sourire malicieusement, elle en était fière… Donc, pas besoin de la congratuler, elle le faisait sûrement vachement bien elle-même, s’auto-congratuler pour ça.

-Ben je serai le premier à retourner manger là dès que ce sera rouvert ! Putain, ses nachos me manquent déjà…

Je balançai mon mégot par la fenêtre, comme pour ponctuer ma phrase.

On fut assez vite à destination après que j’aie guidé Alexie à travers les rues une fois dans l’Eastside. Je fus content de voir ma voiture garée devant ! Duncan ou Conrad avait dû la ramener là parce que comme j’avais été transféré d’urgence à l’hôpital, elle était toujours dans le parking du commissariat quand j’avais été hospitalisé.

Alexie se parqua juste derrière et j’eus à peine le temps de m’extirper de la bagnole qu’Alexie était déjà dehors et avait récupéré mon sac dans le coffre.

Quand je finis par sortir, elle revint me prendre la main et je lui souris avant de venir lui embrasser le front…

-Merci pour le taxi…

On monta sur le perron et arrivé devant la porte, je lâchai la main d’Alexie pour fouiller dans la poche de mon training après ma clé… La jeune journaliste, elle, regardait la façade de la maison en levant la tête et en affirmant qu’elle ne savait même pas qu’on faisait ce genre de maison ici.

-T’es de l’Eastside, pourtant. Bien placée pour savoir qu’il n’y a pas que du mauvais dans le coin.

Je trouvai ma clé et ricanai en la sortant de ma poche.

-Ahah ! Je te tiens…

Je l’introduis dans la serrure et ouvris la porte, hésitant à fermer les yeux pour ne pas que le bordel laissé par BleedingHeart ne me saute trop vite aux yeux…

Mais finalement, ce fut l’ordre et la propreté du lieu qui me laissa sur le cul. Même Alexie en était amusée.

-Heu… ouais, on est cinq gars à vivre là-dedans. C’est pas très grand, on se marche un peu dessus mais…

Mais habituellement, c’était beaucoup plus en bordel que ça, même quand je passais derrière eux.

Je fermai la porte d’entrée derrière moi, Alexie s’aventurant déjà un peu plus avant dans la maison. Je souris, plutôt content de mon petit frère et de ses potes.

-Bon ben… je vais nous faire du café… Puis je te ferai visiter puisqu’on a pas de ménage à faire !

J’arrivai par derrière elle et entourai sa taille de mon bras valide pour la guider jusque dans la cuisine. Je lui désignai la table.

-Installe-toi, fais comme chez toi.

J’ouvris l’armoire et pris la boîte métallique de café de ma main gauche… Et fatalement, je la laissai tomber par terre, ruinant d’un coup tous les efforts de BleedingHeart.

-Et merde ! Chierie…

Je soupirai et posai mon front contre l’arête de la porte ouverte de l’armoire…

-Je sens que ça va très vite me casser les couilles cette histoire…

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 215
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Dim 10 Déc - 14:56

]
Welcome to te paradise
Ft Jordan Keller




Alexie n'était pas souvent dans la presse ,excepté quand il s'agissait de malheur -La mort d'Atticus ou encore son accident- mais elle préférait prévenir Jordan de ce qui pouvait se passer si jamais un paparazzi les voyait tous les deux mains  dans la mains, tout serait très vite relayé dans la presse et Jordan ne serait plus vraiment tranquille. Mais ça n'avait pas vraiment l'air de le dérangé, bien au contraire et cela amusait un peu Alexie, tout comme ce bombardement de justifications pour qu'elle vienne chez lui boire un café. Elle aurait accepter avec plaisir n'importe quelle proposition tant qu'elle pouvait passé du temps avec lui. Sur la route, al fenêtre ouverte, elle avait hocher la tête "Pour une fois que ce n'est pas moi qui parle beaucoup! Je suis un vrai moulin à parole d'habitude!" Elle se mit à rire un peu "Ca me fait un peu penser à Jake Snyder, c'est bien l'un d'un truc qu'il déteste chez moi! Surtout lors des interviews car je n'ai aucune ligne conductrice contrairement à lui, du coup, il devient stressé le pauvre. " En pensant à lui, l'image de ce baiser lui revint en tête , elle tenta de l'oublier d'un mouvement de tête rapide.

La route était relativement rapide, mais les conversation était parfaite, même Alexie avait une furieuse envie d'embrasser l'homme qui était dans sa voiture, elle se contenait, pensant réellement que ses émotions reprenaient à nouveau le dessus en sa personne, elle qui pensait complètement guérit de la perte d'Atticus, voilà qu'elle se remettait encore en question. Jordan lui fit oublier un peu ses idées quand il parla de son père, elle lui avait alors raconter que tout allait bien de son côté et que le restaurant ré-ouvrirait bientôt. Elle fut amusée de savoir que Jordan serait toujours un client assidu et que le plat typique de son père lui manquait déjà. "Je vais dîner chez mes parents demain, mon père fera la cuisine dont ces nachos, si tu veux, tu n'as qu'à venir. " La dernière fois que Jordan et le père Greatfield avait été dans la même pièce, l'atmosphère n'était pas vraiment bonne car son père avait clairement comprit ce qui se jouait entre sa fille et lui, mais il n'y avait aucun doute que tout irait bien si jamais Jordan acceptait l'invitation.

Une garé au bon port, Alexie reprit la main de Jordan et s'était surprise à voir des maison dans le coin, Jordan avait à nouveau réussit à lui faire rougir les joues, un sourire doux sur le visage de celle-ci, avant de s'éloigné d'elle, tenant toujours leurs mains ensembles. Elle était surprise de voir des maisons ici, elle haussa les épaules "Je traînais plus souvent dans les mauvais coins" Elle le regardait faire et se mordit la langue pour ne pas lui proposer son aide, très certainement qu'il ne l'a voudrait pas. Une fois à l'intérieur de la maison, Alexie s'était une peu plus aventurer dans le salon, mais JOrdan vint la guidé vers la cuisine, un frisson parcouru tout son être quand i lvint l'enlacé, elle se retenu de ne pas se retrouner pour l'embrassé. Enfin, elle alla s'installer à table alors qu'il voulait préparé le café. En voyant le désastre que c'était, Alexie vint l'aider." Le tout c'est de rester calme, je vais m'en occuper, va t'asseoir. " avait-elle dit en souriant, le prenant par les épaules et l'invitant à s'asseoir à la chaise à côté de la sienne. Elle commença alors à faire la café, pendant que cela se faisait, elle se tourna vers Jordan. "Où se trouve ton balais? Que je ramasse le café..."




©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Lun 11 Déc - 16:16



Welcome To The Paradise
ft. Alexie T. Greatfield


Je ne m’attendais pas à ce qu’Alexie m’invite à dîner chez ses parents le lendemain même. Tout s’enchaînait très vite d’un côté tandis que d’un autre, ça traînait… Enfin, ça ne traînait pas vraiment mais disons que je n’avais pas encore trouvé comment lui avouer sincèrement mes sentiments pour elle. Même si j’avais parlé beaucoup pour, finalement, ne l’inviter qu’à prendre un café à la maison, je ne parlais, en réalité, pas des masses.

La tchatche, c’était plutôt le domaine de Conrad qui avait la capacité de vendre un congélateur à un esquimau… Moi, j’étais en générale en retrait plus pour intervenir quand causer, ça fonctionnait pas. Mais là, dans la voiture avec Alexie, je m’y perdais un peu… J’avais même peur des blancs dans la conversation, c’était dire…

Même s’il n’y en eut pas, des blancs, au final. Elle-même rigolant en disant qu’elle avait pour habitude de parler beaucoup au point qu’elle disait que Jake Snyder ne supportait pas ça. Je rigolai.

-Ah ouais, j’avais vu votre émission en commun au gala des Sherman. Je l’ai même enregistrée vu que mon frère y était passé.

Enfin soit, à son invitation à dîner du lendemain :

-Je suis toujours partant quand il y a des nachos !

On était arrivé à la maison et on avait eu la bonne surprise de découvrir que BleedingHeart avait laissé la maison dans un état impeccable. J’avais guidé Alexie jusque dans la cuisine dans le but de lui offrir du café et l’avais invitée à s’asseoir.

Mais évidemment, avec une seule main et qui plus était la mauvaise, les petits gestes du quotidien devenaient direct plus compliqués…

Et j’avais fait un véritable carnage en laissant tomber la boîte de café à terre, avec force de jurons. Ah ouais être immobilisé m’emmerdait déjà ferme. Il n’en fallut pas plus, évidemment, pour qu’Alexie se lève et vienne à ma rescousse.

J’avais toujours le front appuyé contre l’arête de la porte de l’armoire quand Alexie affirma que le tout était de rester calme. Je ricanai…

-Le « calme » n’est pas forcément une de mes plus grandes qualités…

Mais je me laissai guider par la journaliste qui me fit gentiment asseoir à la table avant de se mettre à faire le café.

Je soupirai.

-Je devrais t’engager à plein temps, en fait…

Le café se mit à couler et Alexie attira mon attention en demandant où était le balai… Attention qui était focalisée sur elle parce que je l’avais regardée faire et je m’étais mis à rêver éveillé. Je me levai.

-Je vais le chercher.

Le concept « tenir en place » n’allait pas être simple à m’inculquer.

Je sortis brièvement dans le hall et ouvris un petit placard, en sortant un balai de ma main valide pour revenir ensuite dans la cuisine.

-Voilà j’espère que ça conviendra…

Mais quand elle prit le manche pour s’y mettre, je le tins fermement dans ma main, ce qui fit qu’il lui était impossible de me le prendre.

Et je rivai mes yeux dans les siens.

-Tu sais… Y a un truc que j’ai vraiment envie de faire…

Sans transition, je me penchai doucement vers elle pour l’embrasser… Doucement assez que pour qu’elle puisse m’éviter si elle ne voulait pas…

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 215
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Lun 11 Déc - 18:34

Welcome to te paradise
Ft Jordan Keller




Alexie était une pipelette et le savait très bien, elle s'en amusait même parfois, surtout quand elle était avec Jake car il était l'exact opposé. Elle était énergique tel une boule d’électricité tandis que lui avait quelque chose d'apaisant. Elle le trouvait apaisant malgré le fait qu'il soit une boule de stress. Elle avait sourit un peu à Jordan quand il lui avait dit qu'il avait enregistré l'interview avec son frère. "Je comprend, c'était un grand événement et ton frère n'a pas l'habitude de faire de grosse émission comme celle-là. En tous je m'étais vraiment bien amusée à la faire!" Au fond, faire des émission lui manquait, elle avait hâte de reprendre le talk show. Elle avait des rendez-vous de prévu pour les invités et les prochains jeu, en tous cas, l'émission prochaine serait pour bientôt et elle le savait et se préparait déjà mentalement.  

En tous cas, il n'y avait eu aucun blanc dans la voiture et Jordan avait même accepter l'invitation qu'elle lui avait donné pour aller manger chez ses parents des nachos. Elle n'avait aucune idée derrière la tête, elle le présenterait comme un ami , puisqu'ils n'étaient que cela, et passeraient une très bonne soirée ensemble. Elle n'avait aucun doute la dessus. Tout comme ils passeraient du bon temps en buvant ce café chez lui en arrivant à la maison des Keller. Bien sûre qu'Alexie avait des appréhensions en arrivant devant la battisse, elle imaginait un salon en décomposition, remplit de vieux fringues usagés  et de casseroles sales dans levier, pourtant, ce ne fut rien de tout cela et elle en fut bien surprise -tout comme le propriétaire de la maison en fait-. Après quelques pas en dehors de la cuisine, Jordan l'avait fait rapatrier dans cette pièce où il souhaitait préparé le café.

Le spectacle fut court car le policier fit tomber le bocal à café par terre, en bonne porteuse du syndrome de Super-Héros, elle était venu l'aider, l'indiquant qu'il fallait rester clame. Elle ricana un peu quand il lui indiqua que le calme n'était pas son fort. "Je m'en était douter" puis, une fois qu'il fut assis, elle fit les cafés alors qui lui disait de peut-être rester ici en tant qu'employés. Elle se mit à sourire. "Si j'avais pas des rendez-vous pour mon émission après demain, ça aurait été avec plaisir, surtout que je n'arrive pas à rester chez moi." Lui avait-elle dit qu'elle était retournée chez elle? Non.

Puis, comme elle, elle ne tenait pas en place chez elle, Jordan était pareil et décida de lui ramener de quoi ramasser le café à terre. "Oui ça ira" avait-elle en souriant avant de prendre le manche à balais. Mais Jordan le tenait fermement, si bien qu'elle ne pouvait pas le prendre. C'est à ce moment-là que son coeur s'est emballé, quand les lèvres de Jordan furent si près des siennes qu'elle pouvait sentir son souffre sur les siennes. Elle ne bougea pas pendant quelques micro secondes avant de venir comblé le peu d'espace qu'il y avait entre leurs lèvres. L'embrassant alors doucement. Ce baiser était doux, sentait la nicotine mais Alexie n'en n'avait rien à faire -après avoir embrassé Atticus Fetch, on ne pouvait plus se plaindre d'un baiser-. Elle ferma les yeux un instant comme pour en profiter. Voilà un petit moment qu'elle souhaitait le faire aussi et son corps en réclamait encore et encore de ce contact entre elle et lui.




©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Mer 13 Déc - 18:10



Welcome To The Paradise
ft. Alexie T. Greatfield


J’étais ravi d’entendre dans la voix d’Alexie qu’elle était de nouveau sur les bons rails. Le fait qu’elle ait un repas prévu avec ses parents, qu’elle parle de son émission, qu’elle avait faite en collaboration avec Jake Snyder, avec une forme d’envie non dissimulée de s’y remettre. Tout cela pouvait paraître être des détails anodins, mais pourtant, cela signifiait qu’Alexie était tirée d’affaire, au moins pour un temps.

Parce que depuis Roxxy, je ne voulais plus m’autoriser d’optimisme à ce niveau-là.

L’envie d’Alexie de reprendre son émission avait été confirmée quand, une fois à l’intérieur, on s’était mis à faire le café et que je m’étais vite rendu compte qu’avec un bras en atèle, je n’allais pas aller bien loin. En fait, c’était surtout que nerveux comme j’étais, et à vouloir faire les choses aussi vite qu’avant, j’allais faire conneries sur conneries et cette histoire de café tombé à terre n’était qu’un début…

Alexie avait dit se douter que le calme n’était pas mon fort. Je savais que ça se voyait et j’eus pour elle un pauvre sourire désolé avant de la laisser me guider jusqu’à une chaise. J’avais évoqué l’envie que j’avais de l’employer pour m’aider à plein temps… Ce qui n’était qu’une autre demande déguisée, pour être tout à fait franc.

Mais Alexie avait ses propres obligations et j’étais ravi d’entendre qu’il s’agissait de réactiver son émission.

-Je serai le premier à te dire : « le boulot d’abord ! ».

Je pinçai mes lèvres avant d’ajouter.

-Et si tu n’arrives pas à rester chez toi, tu es la bienvenue ici… Je me sentirai moins seul comme ça. Depuis qu’ils ont signé chez MTI, BleedingHeart est de moins en moins ici…

Je n’avais pas fait le lien tout de suite avec le fait qu’elle ne vivait donc plus chez Hank North. En fait, j’avais les yeux fixés sur un objectif et je cherchais à l’atteindre désespérément. Au point que le reste me semblait secondaire.

Mais quand elle demanda un balai pour ramasser le café, je préférai me lever pour aller le chercher moi-même. Hors de question que je reste assis là à la regarder faire.

J’étais allé chercher le balai… Puis j’avais littéralement foncé dans le tas, à défaut de trouver une façon subtile ou romantique de lui montrer ce dont j’avais envie depuis longtemps. Mais c’était elle qui avait réellement initié le contact en comblant l’espace que je lui avais laissé pour se dégagé si mon envie n’était pas réciproque.

J’avais alors souris contre ses lèvres en l’embrassant doucement… Mon bras en écharpe entre nous m’emmerdait, mais je venais de faire un très grand pas en avant. Et puis… je pouvais sentir son cœur s’emballer puisque sa poitrine s’appuyait contre mon avant-bras…

A moins que ce ne soit mon propre cœur que je sentais.

Ma température était montée d’un cou et j’appuyai un peu plus le baiser… Ma main valide et libre se posa d’abord sur sa joue puis descendit en effleurant son cou, sa poitrine, puis caressant son flanc pour échouer sur sa hanche alors que je la poussai tout doucement, sans m’en rendre compte, son dos contre la porte de l’armoire, pataugeant littéralement dans la poudre de café… Je ne descellai que brièvement nos lèvres avant de l’embrasser encore, plus langoureusement et les yeux fermés.

Quand le baiser prit fin, je murmurai…

-Tu veux rester ? Tu veux rester pour cette nuit et on ira chez tes parents demain ?

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 215
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Ven 15 Déc - 17:37

Welcome to te paradise
Ft Jordan Keller




Cette histoire d'accident de voiture lui paraissait tellement loin qu'elle n'y pensait même plus et, même si la chaîne qui l'employait, avait du mal à lui faire confiance sur le devenir de son émission, elle leur avait prouvé qu'elle n'avait plus envie de lâcher son travail. Elle avait même déjà eu beaucoup d'idée qu'elle avait étalé sur la table des dirigeants et, surpris, ils avaient accepter ses idées avec joie. Alexie était passée par une mauvaise passe, mais c'était terminé à présent. Elle voulait voir dans le futur même si elle s'estimait encore faible au niveau de ses sentiments et de ce qu'elle ressentait pour Jordan. Après tout, elle aurait très bien pu tomber dans les bras de Jake la dernière fois et elle ne cessait de se demander ce qu'elle ferait à présent, si elle le voyait.

Enfin bref, elle était avec Jordan et il occupait suffisamment ses pensées, lui aussi. Lui et son bras en écharpe qui allait définitivement le rendre fou. Cela faisait même pas une heure qu'ils étaient là, qu'il était rentré chez lui, qu'il commençait déjà à en avoir marre. La journaliste serait là pour l'aider, elle lui avait dit même si elle avait décliner son invitation d'être présente 24h/24 en tant qu'aide ménagère. Elle viendrait le voir le plus souvent possible. Heureusement, Jordan avait comprit car il devait bien se douter que son travail était une sorte d’échappatoire à ce qu'elle à pu vivre. Puis, il lui avait tout de même lancé une invitation pour si elle se sentait seule et il n'y avait aucun doute sur le fait qu'elle serait très souvent chez Jordan. Elle n'aimait pas la solitude. Elle lui fit un sourire doux. "Avec plaisir, je viendrais le plus possible!"

Tout s'était ensuite un peu précipité. Jordan avait été chercher le balai et Alexie avait comblé le vide qu'il y avait entre leurs lèvres avec un doux baiser. Le moment semblait opportun et plutôt magique. Pas comme un conte de fée mais le silence qui les entourait rendait la chose belle.  Le baiser était doux et avait fait faire un bon au coeur de la jeune femme. Elle comprenait à présent qu'elle voulait ce contact avec Jordan depuis le tout début, dès qu'elle avait croiser les yeux bleu de l'homme lors de son accident. Ce n'était pas un coup de foutre, elle en était certaine, mais cela s'en rapprochait favorablement. Le bras de Jordan contre elle, elle n'y prenait pas garde, elle préférait sourire contre ses lèvres.

Rapidement, elle s'était retrouvé contre le porte de l'armoire qu'il avait ouvert il y a peu. Ses caresses firent un frisson à sa peau, voilà des années qu'elle n'avait pas eu ce genre de caresse. Elle appuyait un peu plus ses lèvres et prolongeait le baiser langoureux que Jordan lui donnait. Le balais tombant au sol, elle entoura les hanches de l'homme avec ses bras pour le sentir encore un peu plus contre elle. Elle avait besoin de ça, de sa chaleur. Même avec Atticus elle n'avait pas ressentit ce qui se passait dans son corps tout de suite. Puis il y avait eu ce murmure, cette question qui ressemblait plus à une demande. Elle le regarda en souriant, hochant doucement la tête. "Oui, je veux bien rester...Mais tu me laisse faire la café" avait-elle dit amusée avant de venir caresser sa joue.

Elle reste un instant comme ça, contre la porte du placard, la main caressant sa joue. Son coeur palpitait et tous ses sens étaient éveiller comme ils ne l'avaient jamais étés depuis...trois ans? "Tu es sûre que ça ne dérangera pas Bleeding Heart?" avait-elle dit d'un ton doux, sa main revenant sur sa hanche.



©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Dim 17 Déc - 17:18



Welcome To The Paradise
ft. Alexie T. Greatfield


Ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas embrassé une femme que j’aimais… Ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas été attiré par une femme de cette façon-là… Alors ça me faisait énormément de bien. Ça avait même quelque chose d’extrêmement rassurant, surtout quand je sentis qu’elle répondait à mon baiser, à mes avances.

Ça voulait dire que je pouvais encore être attirant, moi aussi. Même avec les marques dans ma figure que le Vietnam avait laissée, même avec un bras en moins…

Le baiser se prolongea et je sursautai juste quand j’entendis le balai tomber à terre, mais juste de surprise, continuant d’embrasser Alexie langoureusement, laissant échapper un petit son étouffé trahissant mon plaisir en sentant ses bras se nouer autour de ma taille…

Ça aurait été mille fois mieux si mon bras en écharpe ne faisait pas barrage entre nous, mais c’était déjà merveilleux.

Quand le baiser prit fin, tout doucement, mais que nos lèvres étaient encore assez proches pour que nos souffles se mêlent, je lui avais demandé si elle voulait bien rester, dormir ici même. Je ne voulais pas rester seul, elle non plus… Et après ce baiser, j’avais envie de plus. Je ne me demandais même pas si c’était correct ou non…

Ni comment j’allais faire avec mon foutu bras, d’ailleurs…

Mais je savais que j’en voulais plus…

Je m’étais reculé un tout petit peu pour pouvoir voir ses yeux magnifiques quand elle avait répondu en disant qu’elle voulait bien rester à condition que je lui laisse faire le café… Je rigolai avant de refermer les yeux et de venir doucement caresser son nez avec le mien.

-Ok… promis…

On resta comme ça un moment, moi les yeux fermés, contre elle, debout contre une des armoires de la cuisine. Et quand Alexie parla à nouveau, j’étais tellement bien là où j’étais, sa main contre ma joue, mes mains à moi caressant ses hanches et qui n’allaient pas tarder à passer sous son haut, que ce fut comme si elle venait de me réveiller.

Je fis une petite moue de réflexion en pensant à Duncan qui allait faire péter le champagne quand il allait se rendre compte, ce soir ou demain, qu’Alexie était ici… Et pas que pour faire le café…

Je finis par sourire…

-Non… De toute façon, cette baraque est à moi.

Je l’embrassai encore doucement avant de glisser ma main dans la sienne et de m’écarter un peu d’elle.

-Je te fais visiter ?

Pour ne pas dire que j’allais directement l’emmener dans ma chambre… De toute façon, la maison n’était pas très grande…

Une fois dans la chambre, après l’avoir fait passé brièvement par les autres pièces, je recommençai à l’embrasser… Mais beaucoup plus fougueusement… J’avais envie d’elle… Et je lui faisais comprendre.

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 215
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Jeu 21 Déc - 19:56

Welcome to te paradise
Ft Jordan Keller




Si Alexie avait eut de nombreux baisers depuis la mort de son mari, il fallait bien dire que celui-ci était sans doute le meilleur (c'était peut-être le prénom qui faisait ça, non?). Elle avait sourit contre les lèvres du flic et s'était tout de suite sentit bien, dans un cocon et rassuré. A la mort d'Atticus, elle crut ne plus jamais pouvoir vivre, avancé et aimer, pourtant, Jordan lui prouvait le contraire. Avec lui, elle avançait et apprenait à aimer l'amour à nouveau. Elle avait laissé échapper le balais qui était tombé à terre mais elle s'en fichait vraiment, rien ne comptait à présent à part le baiser qui continuait encore et encore entre elle et lui.

Puis, il lui avait demander de rester, pour la nuit, elle avait tout de suite accepter parce qu'elle en avait envie, parce que depuis qu'elle avait croiser son regard, elle avait besoin de le sentir près d'elle et, contrairement d'avec Fetch, elle avait s'en fichait des règles qu'elle s'était fixé. Elle était comme guérit de toutes ses peines et ses malheurs. Comme si son mari lui avait donner sa bénédiction. Elle lui avait donner une fausse condition à rester ici, après tout, elle serait rester pour n'importe quelle raison, et elle avait entendu son rire. Elle l'adorait et sonnait tellement bien à son oreille qu'elle aurait voulu l'entendre plus que cela. Ces petits gestes et caresses faisait un bien fou à la journaliste qui avait l'impression de revivre à nouveau. C'était tout de même bien étrange, c'était comme si Atticus n'avait jamais vraiment compter...

Elle lui avait sourit et, alors qu'il commença la visite de la maison. Alexie avait comme une sensation de déjà vu, d'avoir déjà vécut cette situation mais qu'importe, ce ne fut que plus agréable cette fois-ci. Main dans la main, elle vit le petit salon, les chambres, le bureau et ils finirent dans la chambre de Jordan. Son coeur s'était accéléré à l'approche de cette pièce. Elle était stressée comme une adolescente qui faisait sa première fois, il faut dire que cela faisait un petit moment qu'elle n'avait rien vécut à ce niveau-là et, même si elle avait véritablement envie, elle y allait à reculons.

Jordan l'embrassa fougueusement et Alexie prolongea d'une façon à lui faire comprendre qu'elle avait envie de bine plus. Cependant, alors que ses mains se nichèrent sur ses hanches, elle arrêta le baiser. Baissa un peu les yeux et se mordilla la lèvre. "Juste...Je préfère te prévenir que...Ca fait un moment que je n'ai pas...eu ce genre de moment avec quelqu'un..."   avait-elle avouer un peu honteuse.


©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Sam 23 Déc - 17:49



Welcome To The Paradise
ft. Alexie T. Greatfield


Echanger des baisers avec Alexie faisait bien plus de bien que toutes les perfusions auxquelles j’avais eu droit pendant mon hospitalisation (et dieu sait que pourtant, j’en avais réclamé, de ces trucs-là !). Mieux encore, elle avait accepté de rester pour la nuit, et à notre âge, après s’être embrassés comme on venait de le faire, aucun doute que tout ça ne se faisait pas en tout bien tout honneur…

Mais je m’en foutais, j’en avais envie. Et ce n’était pas qu’une histoire d’attirance physique. J’avais d’abord eu envie de la simple présence de la jeune femme, c’était ce besoin, simplement de la voir et de l’entendre, qui avait fait qu’on avait multiplié les dîners au Great Nachos, Conrad et moi… Jusqu’au moment où on s’était finalement recroisés là. Puis il y avait eu l’attaque… mais malgré ma blessure et alors que, purement pour la forme, je guidais Alexie à travers la maison, ma main valide dans la sienne, je n’arrivais pas à considérer cette attaque comme quelque chose de négatif.

C’était juste ce qui devait arriver… et Alexie et moi étions en train de tirer le meilleur profit de cet événement.

La visite fut brève et entrecoupée de baisers parce que maintenant qu’on avait commencé, j’avais l’impression de ne plus pouvoir m’arrêter. J’étais fou de son odeur, de sa chaleur, de contact de ses lèvres mais surtout de la douceur du moindre de ses gestes envers moi. J’avais besoin de ça. J’avais envie de ça.

Et une fois dans la chambre, mes baisers furent sans équivoque, tout comme la réponse d’Alexie à ceux-ci. Y avait que mon putain de bras qui m’emmerdait alors que ma main valide caressait sa hanche par-dessous son haut… j’aurais tellement voulu l’enlacer vraiment, la serrer contre moi.

Lorsqu’elle mit fin au baiser, je lui souris doucement, les yeux mi-clos de plaisir, le bas-ventre en feu. Elle était encore plus craquante quand elle mordillait sensuellement sa lèvre comme ça, ses joues toutes rouges. Mais ce que j’avais pris pour un effet de l’excitation était en fait une marque de gêne, mais je ne le compris que lorsqu’elle l’exprima tout haut.

Je lui souris alors qu’elle baissait les yeux et l’interpellai d’une voix rassurante :

-Hey… Regarde-moi…

J’attendis qu’elle me regarde dans les yeux avant de continuer, ma main valide caressant ses cheveux et sa joue :

-On est deux dans le même cas…

Je n’étais même pas sûr de me rappeler quand exactement était la dernière fois que j’avais fait l’amour. Tout ce que je savais, c’était que ça avait été avec Roxxy qui faisait, à l’époque, partie de BleedingHeart.

Je rigolai doucement…

-Autant tout réapprendre comme si c’était la première fois…

J’étais probablement tout aussi excité que lors de ma première fois, de toute façon… un peu moins pressé et apeuré, peut-être.

J’embrassai une nouvelle fois Alexie avant de lui murmurer fiévreusement :

-Détache-moi… je ferai attention, promis…

Fallait m’enlever cette atèle de merde ! Ça allait être invivable, sinon.

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 215
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Sam 23 Déc - 18:53

Welcome to te paradise
Ft Jordan Keller




Bien sûre qu'Alexie avait sentit l’excitation de Jordan tout comme la sienne grandir au fil des pièces qu'ils parcouraient ensemble mains dans la main. Après tout, c'était logique pour des personnes de leurs âges d'arriver dans la chambre à coucher juste après avoir déclaré à l'autre qu'il nous plaisait. Aucun des deux n'étaient innocent et savaient que ce moment serait ce que le corps de l'autre attendait le plus -sans doute-. C'était une étape comme une autre, presque anodine quand on est adulte, pourtant, l'estomac d'Alexie était nouée à l'idée de passer à l'acte. Il faut dire que ces années d'abstinences ne l'avait pas déranger, elle avait presque oublié ce que cela faisait de vouloir quelqu'un. D'avoir envie de passer une nuit dans les bras d'un homme dans le sens plaisir charnel.

La porte de la chambre s'était refermée sur elle, le policier l'embrassant avec chaleur, c'est à ce moment précis qu'elle commença à paniquer. Elle ne savait même plus comment on en venait à être nu face à l'autre -enfin, elle exagérait-. Elle avait alors dit ce qui se passait, pourquoi elle devenait soudainement rouge pivoine. Heureusement, Jordan n'avait dit de dérageant, ne lui avait même pas poser la question de cette histoire avec Fetch et s'était contenter de remonter son visage. Il lui avait alors annoncé qu'il était dans le même cas, que cela faisait tout aussi longtemps et alors, le sourire d'Alexie s'était élargie.

Elle avait hocher la tête, ils allaient réapprendre ensemble, elle en avait la certitude, tout comme elle savait que cela serait qu'un grand plaisir. Elle s'était serrer un peu plus contre lui, son coeur battant la chamade et tous ses sens en alerte. Il l'embrassa à nouveau et elle prolongea fiévreusement pour lui montrer que son envie était toujours là après ses quelques mots échangés, cependant, il fut de courte durée car déjà, Jordan lui demandait de lui enlevé son atèle. "D'accord mais tu l'a remet après! " avait-elle dit en le regardant sévèrement. Elle prit ses mains et l'emmena alors s'asseoir sur son lit pour être plus à l'aise pour la lui enlever. Elle détacha alors l'atèle doucement, l'a posant au sol. Elle vint de sa main effleurer doucement son épaule blessé avant de venir lui enlever son haut.

Il avait pas mal de trace sur sa peau mais Alexie s'en fichait, elle trouvait ce corps parfait, preuve d'une vie difficile qui ne se laisse pas démonté. Son haut au sol, elle vint l'embrasser doucement. Si ses mouvements étaient doux, elle faisait comprendre à son partenaire à quel point elle avait envie de lui. Elle vint le coucher doucement sur le lit, faisant parcourir ses lèvres dans son cou et son torse avant de remonter doucement vers ses lèvres. De ses mains, elle lui fit enlever son pantalon avant d'avoir fait enlever préalablement ses bottes. Elle se voulait douce et en même temps experte malgré les années sans pratiquer.
©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Mer 27 Déc - 21:08



Welcome To The Paradise
ft. Alexie T. Greatfield


Alexie avait un peu d’appréhension à passer à l’acte. Psychologiquement tout du moins, parce que certains autres signes ne trompaient pas sur un désir partagé : la chaleur de son corps, l’intensité de ses baisers tout au long de la « visite » de la maison…

Mais je comprenais, quand elle me l’expliqua, qu’elle puisse avoir peur après une longue abstinence. Je comprenais parce qu’il en allait de même pour moi. Je ne pensais même plus à la relation pourtant récente qu’elle avait eue avec Fetch, la rockstar décédée récemment dans un accident de bagnole. Il fallait dire que, quand je regardais la jeune femme, Atticus Fetch n’était pas forcément la première chose qui me venait à l’esprit. C’était même plutôt la dernière personne à laquelle je voulais penser.

Elle sembla rassurée quand je lui avouai que ça faisait un bail pour moi aussi. Sans compter, et c’était peut-être ce qui m’inquiétait le plus, que j’avais un bras en moins et que ça nous frustrerait probablement à mort d’être brutalement interrompu par la douleur dans mon épaule.

Malgré tout, après un nouveau bien que bref, baiser fiévreux qu’elle me rendit au centuple, confirmant qu’elle ne voulait pas faire marche arrière, je lui soufflai de me détacher. Et je rigolai quand elle me regarda, sévère, en disant qu’elle était d’accord de m’enlever l’atèle uniquement si je la remettais après.

-Oui, chef.

Elle prit ma main valide dans la sienne et je me laissai docilement guider jusque sur le lit. Une fois assis, je la laissai papillonner autour de moi, essayant de lui voler des baisers au passage ou embrassant la moindre parcelle de sa peau qui passait à ma portée. Je me découvris un faible pour la peau douce et parfumée laissée apparente par son décolleté…

Je me raidis légèrement quand je sentis que mon bras n’était plus soutenu par l’atèle. Bon, j’étais loin de la douleur horrible des premiers jours, mais ce n’était quand même pas génial. Les cicatrices étaient nickel, bien dessinées d’autant qu’on m’avait enlevé les fils juste avant qu’Alexie ne vienne me chercher à l’hosto.  Et elles ne faisaient au final que s’ajouter à ma collection…

Alexie posa doucement l’atèle au sol et je laissais reposer mon bras blessé le long de mon corps. Pas aujourd’hui que j’allais jouer les acrobates mais de toute façon la jeune femme donnait le ton et elle n’était que douceur et tendresse. Elle effleura mon épaule blessée du bout des doigts, à travers le tissu de ma chemise et j’en profitai pour souffler de plaisir et le regarder dans les yeux en souriant.

Elle se mit à déboutonner ma chemise et j’aventurai ma main valide sous son haut, caressant pour la première fois plus franchement le corps de la journaliste qui m’attirait comme un aimant. Je découvrais les courbes gracieuses de sa taille, la douceur de sa peau, puis la rondeur d’un de ses seins encore prisonnier de son soutien-gorge, le caressant doucement, prenant mon temps alors que ma chemise était maintenant ouverte.

Je ne cessai de la toucher que pour la laisser m’en débarrasser, serrant brièvement au passage du tissu sur mes cicatrices toutes neuves et sensibles. Mais la douleur fut très vite et magnifiquement supplantée par la douceur mêlée d’excitation qu’Alexie mettait dans ses baisers sous l’emprise desquels je ne pus que m’allonger sur le lit. Je passai ma main valide dans ses cheveux, commençant à gémir doucement de satisfaction et frissonnant carrément, même un peu fort, quand je la sentis descendre et descendre, et descendre encore jusqu’à ce qu’elle s’attaque aux attaches de mon pantalon. Elle me débarrassa, avec le peu d’aide que je pouvais lui apporter, du reste de mes vêtements, mon slip y compris, ne lassant plus aucun doute sur mes intentions s’il y en avait encore.

Une fois nu, je l’invitai d’une main à remonter vers moi pour que je puisse l’embrasser encore. Cette même main (puisque je n’en avais qu’une qui pouvait jouer), glissa en une caresse sensuelle tout le long de son dos, l’invitant à s’allonger sur moi, alors qu’elle était encore toute habillée, ma main maintenant sur sa fesse le temps d’un long baiser. Même à travers ses vêtements, je sentais sa chaleur.

Je ne bougeai ma main d’où elle était, l’autre posée, inerte, sur le matelas le long de mon corps, que pour la plonger sous le haut de la journaliste. Je trouvai l’attache de son soutien-gorge et la fit sauter… puis la caresser doucement, longuement, mon pouce sur l’un de ses tétons… Quand le baiser pris fin, mon regard fiévreux croisa le sien et je lui souris gentiment…

-Tu m’aides un peu à t’enlever tout ça ?

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 215
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Ven 29 Déc - 14:48

Welcome to te paradise
Ft Jordan Keller




Le moment de passer à l'acte entre les deux personnes n'étaient peut-être pas parfait, Jordan ayant son épaule blessée, pourtant, ils sentirent que c'était le bon moment, le temps d'enfin se "dire" les choses, de se montrer ce que l'un faisait ressentir à l'autre et vice-versa. Même si le désir de la jeune femme était puissant, elle voulait y aller doucement ,surtout que son compagnon était handicaper d'une épaule. Elle se voulait douce pour une nouvelle première fois. En effet c'était comme une renaissance, elle était stressée et nerveuse comme la première fois qu'elle avait fait avec un garçon, soucieuse de bien faire. Elle pensais sincèrement que Jordan garderait son atèle durant l'acte mais il n'était pas du genre à avoir quelque chose qui le gêne, alors, elle avait céder, elle lui avait enlever tout en étant un peu sévère avec lui, elle ne voulait pas qu'une catastrophe arrive, elle qui se trouvait tellement maudite.

Si elle menait un peu plus la danse que lui, elle lâchait tout de même quelque soupire d'aise quand il venait lui embrassait sa peau, voilà des années qu'elle n'avait pas sentit les lèvres de quelqu'un sur sa peau. Elle sentit Jordan se raidir un peu, s'arrêtant un instant pour ne pas lui faire mal. "Si ça te fait trop mal, tu me le dis, n'est ce pas?" avait-elle dit soucieuse du bien être du flic. Puis, elle était revenu papillonné près de lui, le déshabillant peu à peu et découvrant à chaque fois des traces de son passé. Si l'une de ses mains ne devait pas bouger, il profitait cependant de la mobilité de l'autre pour venir caresser et donner des frissons à la journaliste. Elle lâchait quelques soupire d'aise quand il s'attaqua à sa poitrine. Tout n'était que douceur et même si elle commençait à le blessé, elle tentait de faire de son mieux pour que la douleur soit vite évacué avec des baisers.

Rapidement, il se retrouva nu comme un ver et Alexie le regardait avec douceur avant de venir s'allonger contre lui, comme il le souhaitait. Les baisers s'intensifièrent et si la douceur était toujours au rendez-vous, elle ne pouvait s'empêcher de lui faire ressentir son envie de lui dans ses baisers qu'elle laissait sur ses lèvres. Allongée sur lui, des mouvements de bassins se firent sans vraiment qu'elle s'en rende compte alors que la main de Jordan lui faisait ressentir une vague de chaleur en elle. Elle avait chaud et l'excitation était pour beaucoup dans son état. S'en y faire vraiment attention, elle sentit le pouce de Jordan sur son téton quand elle se mit à gémir de plaisir, habile de sa main, il l'a rendait folle rien qu'avec un pouce. Après un énième baiser, elle s’exécuta et commença à se déshabillée doucement.

Elle s'était alors relevée pour enlevé son haut qui dévoila ses seins aux tétons pointés par l'excitation que Jordan lui donnait, puis, son bas fut rapidement au sol accompagné de son sous vêtement. Nue, elle se mit à rougir un peu, cela faisait pas mal d'année qu'elle ne s'était pas retrouvé ainsi aux yeux d'un homme. Elle avait reprit sa place initiale, sur lui, et était venu l'embrasser fiévreusement avant de bouger son bassin contre lui, frôlant leurs sexes. Des soupirs sortirent de ses lèvres et d'un coup de reins maîtriser, ils ne firent plus qu'un.

Elle qui pensait avoir perdu tout ce qu'elle savait, elle se surprenait à faire ses mouvements si bons qu'elle avait l’impression de n'avoir jamais arrêter de faire cela. Les soupirs furent vite remplacer par des gémissements timide alors qu'elle embrassait avec douceur la peau mutilée de Jordan.






©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Mar 2 Jan - 13:02



Welcome To The Paradise
ft. Alexie T. Greatfield


Ce fut d’abord timidement que nous commençâmes à nous explorer, à nous découvrir. Tous les deux, nous avions l’appréhension de nous sentir un peu rouillés après une longue période de solitude. Mais petit à petit, et même si j’étais gêné par mon bras droit que la douleur me résignait à ne pas utiliser, nos gestes devinrent plus fluides, nos caresses plus franches.

De temps à autre, mon épaule se rappelait à mon bon souvenir, contractant mes muscles ou me faisant grimacer de douleur, ce qui ne manqua pas d’alerter Alexie qui se demanda si j’allais la prévenir si j’avais trop mal. Entre deux baisers fiévreux, j’avais alors eu un petit rire.

-Tant que je ne m’arrête pas, c’est que je n’ai pas assez mal.

Et dieu savait que je pouvais aller loin, tant par détermination que par fierté, avant d’admettre avoir mal…

Alexie me mit à nu, libérant mon corps et mon désir pour elle. Je la laissai me regarder quelques secondes, sentant son regard doux sur moi, bien conscient de ne pas être un top model, sans compter les marques que j’avais un peu partout, comme des manifestations physiques des cauchemars qui me hantaient encore.

Mais la jeune journaliste n’en sembla pas dégoûtée pour autant, venant s’allonger sur moi pour de nouveaux baisers dont certains s’attardaient sur certaines vieilles blessures comme un baume. D’une main, je caressais son corps fin et félin par-dessus ses vêtements, puis sous son haut, sentant sa chaleur, et elle me fit gémir de surprise et de plaisir mêler en commençant à onduler des hanches.

J’aurais tellement voulu alors pouvoir la débarrasser sensuellement de ses vêtements un à un, passer doucement ma main sur sa peau où l’effleurer de mes lèvres pour la faire frissonner. Mais malheureusement, je dus me résigner à lui demander de m’aider à la déshabiller. Après tout, j’arrivais à peine à m’habiller et me déshabiller tout seul…

On échangea un dernier baiser avide et chaud puis Alexie se leva et se dénuda doucement devant moi. Je me redressai en position assise à la force de mes abdos pour la regarder faire. Elle enleva son haut, dévoilant ses seins nus et je mordillai ma lèvre sans m’en rendre compte. Je sentais mon cœur battre à la fois dans ma poitrine et entre mes jambes où mon désir se manifestait sans aucune retenue.

Bientôt, la journaliste fut nue devant moi et je lui souris alors qu’elle rougissait. Assis sur le lit, je tendis ma main valide vers elle dans une invitation à me rejoindre.

-Tu es magnifique. Vraiment pas de quoi rougir.

Elle me rejoignit, à califourchon sur mes cuisses, son sexe humide flirtant avec le mien, dressé. Je soupirai d’aise tout en répondant au baiser qu’elle m’offrit, jusqu’à ce que le plaisir fût tel que je me rallongeai doucement, l’emportant avec moi d’une main dans son dos.

Ses mouvements se firent plus prononcés, ses gémissements se mêlaient aux miens, jusqu’à ce qu’elle ait suffisamment lubrifié mon sexe pour que dans un mouvement des plus naturel, nous ne faisions plus qu’un. Je me cambrai en arrière, grognant de plaisir alors que je pénétrais en elle.  A partir de là, mes mouvements de bassins de synchronisèrent aux siens pour augmenter les sensations. On y allait doucement, limités que nous étions par mon bras mort, mais cette douceur était loin d’être désagréable.

J’en avais complètement oublié que c’était aussi bon.

Le plaisir montant crescendo, nos mouvements s’accélérant naturellement, je murmurai son prénom, plusieurs fois, entre deux baisers sur ses épaules ou sur ses tétons durcis quand elle se cambrait pour les mettre à portée de ma bouche et de ma langue. Mais ce fut finalement les yeux dans les yeux, ses seins frottant délicieusement mon torse, qu’essoufflés, nous courûmes vers un orgasme imminent, mon bas-ventre brûlant et tendu au possible, tout comme le reste de mon corps alors que je m’agrippais d’une main à la hanche de la journaliste.

-Alexie…

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 215
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Jeu 4 Jan - 15:15

Welcome to te paradise
Ft Jordan Keller




Jordan était un homme qui avait connu la douleur, Alexie qui voulait être si douce et prévenante, souhaitait qu'elle l'alarme si jamais elle lui faisait mal. C'est vrai que ce n'était pas comme ça qu'elle imaginait son retour dans le plaisir de la chair mais qu'importe, elle ferait cela avec Jordan et c'était ce qu'il y avait de plus important. Bien sûre que pendant les préliminaires, son ventre était nouée tant par la peine d'échouer que par le doute de la suite. Elle espérait que tous deux passeraient un bon moment.

Elle l'avait aider à se déshabiller puis s'était elle-même mit à nu au vu de son bras qui était immobile le long de son corps. Cela ne l'a dérangeait pas le moins du monde, elle pouvait, comme cela, y aller doucement, à son rythme, comme pour essayer de faire monter encore plus la température. Une fois en tenue d'Eve, elle était revenue sur Jordan pour s'occuper à nouveau de lui avec douceur, les joues de plus en plus rouges au vu de son compliment. Elle caressa doucement sa joue en souriant. Jordan n'était pas un top model, il avait les cicatrices de son passé qui dessinait son allure, mais Alexie s'en fichait pas mal, elle n'était jamais tombée amoureuse d'un être parfait, elle préférait l'imperfection et Jordan était tout de même beau. Il avait des yeux qui l'a faisait fondre.

Puis le moment était venu de ne faire plus qu'un et le moment avait été doux quoique rythmé. D'abord doux comme tout le reste du temps, son envie monta d'un cran alors qu'ils se parsemaient de baiser l'un et l'autre. Les hanches de Jordan rythmant celles de la journaliste, elle avait rapidement gémit de plaisir jusqu'à ce que tout s'accélère et qu'elle ne lâche un gémissement plus long qui traduisait son orgasme. Tout avait été parfait, les baisers de Jordan, ses lèvres sur ses tétons durs qui lui donnait un plaisir plus que satisfaisant et sentir son sexe en elle...Tout avait été comme elle l'avait imaginer pendant ses nuits d'insomnie.

Essoufflée, elle était resté un instant à califourchon sur Jordan, en le regardant. La main de celui-ci sur sa hanche, elle lui avait prit pour lui embrasser le dos de sa main, un sourire toujours affiché sur ses lèvres. Alors qu'il murmurait une nouvelle fois son prénom, elle était venue l'embrasser doucement. Elle n'avait beau de pas aimer son identité, elle trouvait de la joie en entendant Jordan l’appeler. Elle se décida à se coucher à ses côtés au bout de quelques minutes, du côté où son bras était mobile. Elle vint l'emprisonnée dans ses bras, laissant quelque baiser dans son cou. "J'avais oublié ce que c'était..." avait-elle dit en le regardant dans les yeux.





©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Lun 8 Jan - 20:22



Welcome To The Paradise
ft. Alexie T. Greatfield


J’avais beaucoup plus de raison de rougir qu’Alexie qui avait un corps en tout point parfait à mes yeux. Et quand elle m’avait rejoint sur le lit, je l’avais sentie bien plus en confiance, sans pouvoir dire si c’était mon compliment, notre désir mutuel ou la combinaison des deux qui la faisait devenir plus entreprenante.

Et même si je sentis qu’elle se retenait un peu, probablement par peur de me faire mal ou de me provoquer de trop et de me pousser à faire des mouvements qu’il ne fallait pas dans l’excitation, ce fut extrêmement bon. Synchronisés, on atteint l’orgasme en même temps, elle dans un long gémissement qui avait quelque chose de charmant, en parfait accord avec le reste de sa personne.

Et moi en prononçant son nom et en contractant tous mes muscles, rappelant brièvement mon épaule blessée à mon bon souvenir au moment de l’orgasme. Putain de saloperie.

J’avais pas l’impression qu’on y avait été si fort et pourtant, Alexie m’avait fait tellement d’effet que j’en était trempé de sueur et à bout de souffle. On appelle ça le manque d’entraînement, mon vieux Jordan… Ou l’abus de clopes, à toi de voir.

Mon regard plongea dans celui de la journaliste, à califourchon sur moi, et je lui souris, satisfait, caressant doucement son ventre d’une main pour remonter jusqu’à ses seins… Puis elle me la prit et en embrassa tendrement le dos, sans rien dire. Un geste tellement doux que j’en soupirai d’aise en prononçant son prénom encore une fois.

On resta un moment comme ça, juste à se calmer, moi admirant la beauté atypique de son visage, m’attardant aussi sur son corps que je continuais à explorer, à caresser tendrement d’une main, elle sur moi et moi en elle.

Elle ne nous désunit que lorsque nous eûmes tous deux repris notre souffle, et seulement pour mieux nous unir d’une autre façon alors que, blottie au creux de mon épaule valide, elle m’enlaçait.

Je fermai les yeux pour mieux profiter de ses baisers dans mon cou et de sa voix qui fut la première chose que j’entendis après l’amour. Sa révélation me fit sourire et je tournai la tête vers elle, lui rendant son regard. Puis, embrassant le bout de son nez du bout de mes lèvres.

-Moi aussi… En fait, je croyais pas que ça m’arriverait encore un jour…

En vérité, je n’avais plus eu envie que ça m’arrive… Parce que le suicide de Roxxy m’avait laissé un goût amer, sans compter que je n’avais aucune foutue envie de revivre ça.

Et me voilà au lit avec une femme que j’avais rencontrée alors qu’elle avait envoyé sa bagnole dans le décor… Fallait croire que j’étais masochiste, un peu…

Et pourtant, bizarrement, je n’avais pas peur.

Parce que je ne l’avais pas empêché de mettre fin à ses jours comme je l’avais fait avec Roxxy…

C’était Alexie elle-même qui avait freiné et limité les dégâts.

Je l’embrassai doucement avant de baisser les yeux avec un pauvre sourire…

-Dans quelques semaines… Je pourrai faire mieux.

Je relevai mon regard vers elle, me couchant sur mon flanc, du bon côté, mon mauvais bras passant péniblement et lentement devant moi (non sans me faire grimacer), pour lui faire face. Nos corps pressés l’un contre l’autre nous protégeait de la sensation de froid ambiant.

-Si… tu arrives à me supporter tout ce temps-là, je veux dire…

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexie T. Greatfield


Messages : 215
Date d'inscription : 18/08/2016
Age du personnage : 33
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Veuve x2 mais je me soigne
Song: Phoenix-Atticus Fetch


MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   Dim 14 Jan - 18:27

Welcome to te paradise
Ft Jordan Keller



Tout avait été parfait pour Alexie, la peur de la "première" fois c'était évaporé en un rien de temps et jusqu'au final, elle avait respirait de bien être et de confiance comme jamais elle n'avait ressentit, ou du moins, voilà un moment qu'elle n'avais pas ressentit cela. Essouflée, le corps luisant de Jordan faisait sourire la journaliste. Elle aussi avait un peu de mal à se remettre de ses émotions, mais ça, ça passerait au fil du temps tout comme son petit côté entreprenante et provocante qui reviendrait de plus en plus.

Tout n'était que douceur, il faut dire qu'elle préférait commencer comme cela plutôt que par autre chose. Et puis, de toute façon, elle n'avait jamais vraiment connu autre chose quand elle aimait. Bien sûre, dans sa période de deuil, elle avait fait quelques betises et avait passé quelque nuits tumultueuses voir un peu trop indécente pour une femme mais elle préférait ne pas y penser. Un sourire s'afficha sur ses lèvres quand Jordan souffla à nouveau son prénom. Elle qui le détestait, il sonnait bien plus mélodieux quand il le disait.

Elle avait prit son temps à se mettre contre lui, mais quand elle se blottit contre lui, ce fut une délicieuse étreinte qu'elle fit alors qu'elle lui avait avouer ne plus se souvenir de ce plaisir. Ils étaient deux atrophiés de l'amour ce qui rendait encore plus la confiance à Alexie.  Ils réapprenaient ensembles.  Elle acceuillit son baiser avec plaisir , venant caresser sa joue doucement. Il baissa un peu le regard en annonçant qu'il fera mieux plus tard. Alexie lui releva le visage en souriant alors qu'il espérait retrouver ce moment.

Bien sûre, Alexie voulait recommencer encore et encore, elle avait gouter à nouveau au plaisir de la chair et avec Jordan, c'était bien mieux. Elle releva le visage de son compagnon d'un doigt sous son menton et vint l'embrasser tendrement. "Tu sais, c'était déjà parfait pour moi. Et tu ne vas pas te débarrasser de moi comme ça, c'est toi qui va plus me supporter!" Avait-elle dit d'une façon amusée, à la fin. Elle se serra contre lui encore un peu plus. "Il va falloir te remettre cette atèle..."


©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome to the paradise |Jordan| HOT [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jordan Cohen - TERMINE !!!!
» Paradise City
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Sal Paradise (en attente de validation)
» Jordan Eberle [Svp]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Eastside :: Maison de Jordan Keller-