AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 16 Nov - 16:51



How To Make A Bomb…
ft. Maritza Cortez & Olivia Cortez


J’étais un peu nerveux, mais ravi, et j’essayais de dissimuler à ma protégée l’un et l’autre pour faire passer ce samedi pour un samedi comme les autres. J’avais même décidé de jouer les acteurs et de me faire un peu ronchon et très occupé (je vous laisse deviner qui j’avais pris comme référence cinématographique, même si mon imitation était probablement extrêmement mauvaise).

En effet, d’habitude, le samedi où Livia n’avait pas prévu de voir Jess Kurtz, Julian Hughes, ou les deux, nous avions pour habitude de planifier l’une ou l’autre activité qui contribuait à nous détendre tous les deux comme aller au cinéma, faire du shopping (même si ça ne détendait que Livia), aller manger une glace ou passer la soirée au restaurant… Bref…

Mais là, nous devions rester à l’appartement parce que sa mère allait débarquer. Mais je ne pouvais pas le lui expliquer puisque cette dernière voulait que ça reste une surprise. Maritza avait même poussé le vice en refusant que nous venions la chercher à l’aéroport, affirmant qu’elle se débrouillerait pour se rendre jusqu’à mon adresse en taxi ou autre… Le tout pour que ce soit une vraie surprise.

Donc, le challenge pour moi était de faire tenir Livia en place en refusant en même temps de faire une quelconque activité aujourd’hui. Le plus difficile restait de lui refuser de sortir toute seule pour aller voir ses amis.

Pour ça, j’avais fait un vrai coup de salopard en prenant non seulement des airs ronchons et en lui disant :

-Tu devrais profiter de la journée pour faire tes devoirs et rattraper ton retard.

Je n’avais quand même pas été jusqu’à prendre un ton de colère ou même mécontent en lui disant ça parce que je ne lui en voulais pas de ne pas rendre ses devoirs. D’autant que Brooke, sa prof d’histoire, m’avait rassuré en disant qu’elle était encore bien loin d’être réellement en danger à ce niveau-là et qu’en plus, elle continuait de participer activement en classe.

Elle perdait des points sur les devoirs non rendus, mais elle restait à son niveau quand il y avait des tests à l’école. Donc, tout bien considéré… Mais on n’avait pas encore eu l’occasion de parler de ça, concrètement, elle et moi… Et je ne pouvais m’en vouloir qu’à moi-même : il y avait le single en duo avec Apolline qu’il fallait finaliser, sans compter la tournée qui s’annonçait et dont je comptais parler aujourd’hui à la mère et la fille en même temps…

Bref, j’avais du pain sur la planche pour ce qui était de la carrière de Livia et de moins en moins de temps pour Livia elle-même. Exactement le contraire de ce que Brooke m’avait conseillé de faire.

Bref, moi, j’étais installé sur la table de la cuisine avec de la paperasse concernant les droits d’auteurs, les singles, les ventes, etc. Un stylo dans ma bouche parce que j’avais besoin de mes deux mains pour m’en sortir dans tous mes dossiers…

Quant à Livia, elle s’était enfermée dans sa chambre et y avait poussé la musique à fond, râlant très probablement devant ses cahiers sans réellement avancer.

Je m’en voulais d’avoir usé de cette astuce pour la garder ici, mais j’espérais que voir sa mère soit une assez bonne surprise pour qu’elle me pardonne.

La sonnette retentit enfin ! C’était la fin de ce calvaire où j’avais l’impression de faire plus de mal que de bien à ma protégée.

Je sortis mon stylo de ma bouche pour crier afin que Livia m’entende par-dessus sa musique.

-LIVIA ! TU VEUX BIEN ALLER OUVRIR, S’IL TE PLAIT ?

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeVen 17 Nov - 3:14



 How To Make A Bomb...
ft. Olivia & Jack




Ma décision avait peut-être été prise sur un coup de tête mais je n’aurais pas changé d’idée, qu’importent les griefs d’Enrique qui désapprouvait, et désapprouve toujours mon petit voyage à Los Angeles.

Oh, bien entendu, il ne m’a pas dit en termes clair ce qui l’inquiète le plus dans ce projet. Je suis mariée avec lui depuis 16 ans.  Je n’ai plus besoin qu’il parle pour que je le comprenne.  Et même si j’avais voulu le rassurer, il ne le sera jamais totalement. Pas tant que Maximo et moi  ne seront pas de retour à Tijuana.

Il n’a pas manqué de me transmettre un peu de son insécurité alors que je grimpais à bord de l’avion, la main de mon dernier né dans la mienne qui, de son autre main libre, tenait fermement sa figurine de Dark Vador. Lui, il n’a retenu uniquement qu’il verrait Jack.  Le voyage, l’avion, d’être dans un nouveau pays, visiter des endroits nouveaux et surtout, voir sa grande sœur n’a en rien éveillé son intérêt comme le fait de pouvoir jouer avec Jack.

Et quand je l’ai réveillé alors que nous atterrissions,  il a voulu  sauté en bas de son siège en s’exclamant « La casa de Jack ? » !!

- Pronto, niño, pronto !

Nous avons dû patienter presque une heure devant le tourniquet pour récupérer ma seule et unique valise. Un bris mécanique avec la soute à bagage avait retenu nos valises en otages.  Et si j’avais gardé mon calme,  je ne peux en dire autant de Maximo qui, en plus de mourir de faim, ne pouvait pas reste en place à « attendre ».

Attendre est un concept bien abstrait pour un enfant de cet âge là. J’ai eu beau lui expliquer que notre valise était coincée quelque part et que nous devions l’attendre avant de prendre un taxi pour nous rendre chez Jack et Chica,  dans sa tête de gamin, nous n’avions qu’à la laisser là et revenir plus tard.

Et comme si nous n’avions pas déjà été patient, une fois à bord du taxi et l’adresse de Jack donné, nous avions du affronter une circulation monstrueuse et des bouchons incroyables. J’eu peur de passer mon budget du weekend en frais de taxi uniquement.  Faut croire que j’ai encore un certain charme, puisque avec quelques petits mots et un regard soutenu, notre chauffeur fit des pieds et des mains et se faufila tel un as du volant pour nous rendre  en deux temps trois coups de volant à destination.

Maximo, quand je lui eu indiqué la porte, n’attendit pas l’attente de la valise prise deux alors que je sortais l’argent de la course et que le chauffeur sortait notre précieux bagage du coffre arrière.  Mais fiston a dû être intimidé par le nombre de porte  ou la direction à prendre puisqu’il demeure sur le seuil et me tend la main alors que nous grimpons les escaliers pour nous rendre à l’appartement de ma fille et son manager.

Je toque trois coup mais Maximo lui, décide de tambouriner d’une main en brandissant Vador de l’autre. Il n’en démordra pas, je le crains !  Je crois frapper de nouveau mais finalement, la porte s’ouvrit et c’est  Olivia, plus surprise qu’autre chose qui nous ouvrit.

Elle me tomba littéralement dans les bras et je l’accueillit en la serrant très fort contre moi, ma petite Californienne de fille… Un beau moment juste pour moi et elle qui aurait duré encore longtemps si ce ne fut de Maximo qui s’exclama :

- ¿Dónde está mi amigo Jack?


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeVen 17 Nov - 3:42



How To Make A Bomb…
ft.  Jack & Mamita




C’est samedi. Un jour de congé où je devrais  faire des trucs  sympa comme traîner au centre-ville avec Jess ou être avec Julian à écouter de la musique sur son lit et à s’embrasser. Et si je ne suis pas avec mes amis, alors je devrais être entrain de faire un truc avec Jack comme du shopping ou  du bowling ! Il m’avait promit que nous ferions un bowling dès qu’il ne devrait pas bosser mais voilà qu’il prétend avoir des dossiers urgents à régler et moi, je suis privé de sortit sous prétexte que je dois impérativement rattraper mes devoirs en retards !

Quand il m’a dit ça, j’ai serré les dents  en poussant un soupire d’exaspération profonde tout en roulant des yeux.

- Mais c’est samedi !  Je les ferai demain !

Pourquoi remettre à plus tard ce que je peux faire maintenant, aurait surement été son argument supplémentaire si je n’avais pas tourné des talons pour aller claquer la porte de ma chambre en tournant le son de ma table tournante au maximum. Le maximum que je peux tolérer et qui ne verra pas faire un voisin venir frapper à notre porte en colère.  Nous l’avions vécu une fois et j’ai retenue la leçon.

N’empêche que je bouille de rage. C’est une journée parfaite. Il ne fait pas trop chaud, le soleil brille, nous aurions pu aller  nous promener en voiture ou demande à Natasha de se joindre à nous pour un pique-nique. Mais non… Jack tenait mordicus à s’enfermer pour la journée à travailler sur ses dossiers et de me tenir en otage pour faire les devoirs que j’ai négligées.

Sauf que, je n’ai pas envie de les rendre.  Je suis trop en colère de devoir rester à la maison surtout en sachant que Julian est chez son père et que nous aurions pu passer le weekend ensemble.

« Oh mais oui !!»

Parfois, je suis géniale, tout simplement.

Je décide d’ouvrir mes bouquins et de plancher sur mes travaux aussi vite que possible tout en m’appliquant, bien entendu mais dans le but unique de demander à Jack si je ne pouvais pas avoir Julian pour dormir à la maison.

Avec un peu de chance, il accepterait et ne dirait même pas non quand je lui demanderais si mon petit ami pouvait dormir dans ma chambre… avec moi.

Alors je commence donc par les mathématiques en faisant de mon mieux pour arriver à la fin des pages demandés mais la trigonométrie n’est vraiment pas ma force et me prends plus de temps que je ne l’avais cru. Voilà pourquoi je ne les fait plus mes devoirs !

Je suis très appliqué à me frapper la tête contre mon  bureau tant je suis découragée par mes mathématique quand j’entends la voix de Jack filtrer au travers de ma musique.

« Bien sûr, Jack ! Un chausson aux pommes avec ça ?

Il est plus près de la porte que moi mais c’est quand même moi, de nous deux, qui dois aller ouvrir la porte. Je ne manque pas de lui faire comprendre mon incompréhension de sa grande logique quand je passe  près de lui en écarquillant les  deux et en  soulevant les mains devant moi comme pour montrer que «  je ne suis pas occupée »,  non pas du tout !

Pour peu, j’aurais juré l’espace d’une seconde qu’il allait éclater de rire.

- Y’a pas le feu !, m’exclamais-je tout juste avant d’ouvrir la porte.

Et là, je compris. L’interdiction de sortir, les dossiers urgents, mes devoirs à faire.  Y’avait rien de totalement vrai là dedans.  Jack me réservait la visite surprise de ma mère et de mon petit frère !

Je me laisse littéralement tomber dans les bras de ma mère, et je la serre très fort contre moi. Même dans mes rêves les plus fous, je ne pensais pas la voir débarquer à Los Angeles, malgré même que j’en avais déjà parlé avec Jack. Je pensais que son passé était plus étanche que la frontière – c’est qu’une image… tout le monde sait que c’est une vraie passoire !

Maximo se faufile entre nous; il en a rien a faire de sa grande sœur lui, tout ce qu’il veut c’est Jack ! Je réalise alors que  mamita et moi sommes toujours sur le seuil de la porte et, sans réellement briser l’étreinte, je l’invite a entrer.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeSam 18 Nov - 13:44



How To Make A Bomb…
ft. Maritza Cortez & Olivia Cortez


L’arrivée de Maritza marqua la fin de mon calvaire, et probablement aussi celui de Liv qui devait râler ferme dans sa chambre. Je criai à ma protégée d’aller ouvrir la porte, histoire que la surprise soit totale, tant qu’à faire ! Je n’avais pas fait tout ça pour que l’effet soit gâché ! Et c’était, de fait, une Olivia aux airs bougons qui sortit de sa chambre en écartant les bras avec un regard d’incompréhension manifeste…

Ouais, je sais, petit génie, ce que je viens de faire est tout à fait illogique et on la fait pas à la fille de Jimmy Reed.

J’aurais bien voulu lui faire cette réflexion tout haut mais étant déjà au bord du fou rire (plus nerveux, à force, qu’autre chose), je n’avais rien dit de peur d’éclater de rire.

Elle n’avait pas insisté et était finalement allée vers la porte d’entrée de l’appartement. Mission accomplie.

Je m’étais levé de ma chaise, abandonnant les dossiers étalés sur la table de la cuisine, alors que Liv me tournait le dos. Je ne voulais pas manquer la scène de retrouvailles. Et celle-ci valut le coup car elle fut encore bien plus émouvante que celle de Tijuana. La mère et la fille étaient tombées dans les bras l’une de l’autre au point que je crus un instant qu’elles allaient se retrouvées à genoux à terre, enlacées.

Se faufilant entre Livia et Maritza, Maximo pointa le bout de son nez, brandissant Dark Vador bien haut et courut vers moi. Je m’accroupis pour réceptionner l’enfant dans mes bras et le soulever de terre, pour son plus grand bonheur et le mien.

-Hello Jack !

Je rigolai.

-Hey ! Ola que tal, Max ?

Le petit rigola et brandit son personnage de Dark Vador d’une main et en sortit un autre de la poche de son jeans, celui de Luke Skywalker, qu’il m’invita à prendre de la main qui ne le soutenait pas contre moi. Je lui souris et il montra la valise de sa mère en baragouinant quelque chose en espagnol que je ne compris pas mot pour mot, mais l’idée était là : il y avait plus de figurines encore dans leurs bagages.

Le petit dans les bras, je m’approchai de sa protégée et de sa mère alors qu’elles brisaient doucement leur étreinte.

-Bonjour, Maritza. Bienvenue à L.A., c’est un plaisir de vous voir.

Je passai ma main, qui tenait Luke Skywalker, dans les cheveux de ma protégée pendant que son frère faisait marcher Dark Vador sur mon épaule en respirant très fort.

-Vous entrez ? Je vais faire du café… Vous serez mieux à la cuisine que sur le pas de la porte, non ?

Et encore une fois, il n’y avait rien d’innocent dans ce que je disais. Si Livia invitait sa mère à aller s’installer autour de la table de la cuisine, elle allait voir les papiers que j’avais laissés sur la table et, si elle prenait le temps de regarder un peu ce qu’il y était écrit pendant qu’elle les bougeait pour faire de la place, j’avais laissé en évidence un papier où j’avais écrit : « Olivia Cortez, première partie de Roadtramp 1983. Setlist ? => Voir avec Liv ! ».

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeDim 19 Nov - 2:44



 How To Make A Bomb...
ft. Olivia & Jack





Retrouver ma fille est un sentiment de bonheur indescriptible bien que d’arriver « chez ma fille » me faisait une drôle de sensation. Quand elle était venue avec Jack à Tijuana, elle revenait à la maison, chez elle dans sa famille. Cette fois, c’est moi, ainsi que son petit frère qui la visitons dans son nouvel environnement et qui allons apprendre d’avantage de sa vie à Los Angeles.

Quand elle ouvre la porte, son visage s’illumine et, l’espace d’une toute petite seconde, je retrouve ma chica d’autrefois. Celle qui, du haut de ses 5 ans, affirmait déjà qu’elle deviendrait une grande star de la chanson et qu’elle voyagerait de part le monde à la recherche de… son père. Comme quoi, l’un n’allait pas sans l’autre.

Elle me tombe alors dans les bras et moi, avec mon cœur de mère qui flanche, je la serre tout aussi fort en retenant difficilement mes larmes.  Il n’y a pas de mots pour dire combien je l’aime, mon américaine de fille !

J’en perds presque contact avec la réalité, ne me rendant pas compte que déjà, Maximo s’approprie l’attention de Jack en brandissant ses figurines et en lui expliquant que dans notre valise, se trouve sa boîte de collection précieuse contenant le lot complet. De quoi bien occupé leur matin, à tous les deux.

Toute bonne chose à une fin. Nous mettons un terme à notre embrassade quand la voix de Jack  se fraya un chemin jusqu’à nos oreilles.  Je le saluais en retour, parce que je suis également heureuse de le voir de nouveau puis, j’accepte bien évidement son invitation à entrer. Je n’ai pas fait tout ce chemin pour demeurer sur le seuil de la porte.

Mon regard balaie l’appartement et je suis agréablement surprise, quoi que je m’en fusse douté après avoir rencontrer Jack, de l’aménagement confortable et de bon goût de l’endroit.  Olivia vit dans une maison confortable qui, sans être  digne d’une photo de magasine, a quand même certains luxe que je ne saurais posséder.

Uniquement la grosse chaîne stéréo et le téléviseur encastrer dans un meuble au fini de bois qui doit sois abriter une table tournante, soit un cabinet à alcool, confer à l’endroit une recherche et une assurance des goûts.

- Oui, bien sûr, nous pourrons bavarder tranquillement !

La cuisine est accueillante bien que plus petite, du moins en apparence, que le salon. C’est peut-être aussi simplement du aux armoires en bois et au nombre réduit de fenestration de cette pièce. Mais comme pour le salon, elle est superbement décorée.

- Vous avez un appartement absolument magnifique, Jack ! , dis-je en prenant place à la table de la cuisine.

Olivia s’installa sur la chaise à côté de moi et Maximo… Bah, lui, il ne lâche pas Jack et je crois pouvoir affirmer que ce sera ainsi pour toute la durée de notre séjour.



@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeDim 19 Nov - 3:39



How To Make A Bomb…
ft.  Jack & Mamita




J’ai du mal à croire que Jack me jouait la comédie pour me garder la surprise de la visite de ma mamita et de Maximo ! En même temps, je reconnais là Jack et son désir de me faire plaisir au plus haut niveau possible.  Toujours à la recherche de la petite chose qui me fera sourire. Comme lorsqu’il me fait des pancakes soleil pour le petit déjeuner en dessinant un visage souriant dessus avec du chocolat fondu !  

Toutes ces petites choses qui font que je ne voudrais plus me trouver ailleurs qu’ici avec Jack bien que ma famille me manque mais la visite surprise de mamita me prouve que je peux avoir le meilleur des deux mondes.

J’ai du mal à la laisser aller quand Jack l’accueille à son tour, mon petit frère perché dans ses bras.  Mais on ne peut décemment demeurer  sur le seuil de la porte et, souriant soudainement timidement, je fais entrer ma mère avant de tirer sur l’énorme valise pour la faire entrer à l’intérieur de l’appartement.

- Enrique et les autres sont là dedans ou quoi?

C’est très lourd ! À croire que toute la famille s’y cache, avec les meubles et tout ce qui vient avec en prime ! Et ça ne me surprendrais même pas de mamita, le pire !  Je ferme ensuite la porte et, regardant ma mère qui fait une discrète évaluation des lieux, je lui désigne la cuisine alors que Jack nous propose de s’y installer.

- Le salon… c’est pas mieux ?

Parce que franchement avec tout ce qui traîne comme dossier sur la table de la cuisine, c’est presque gênant. J’imagine déjà Maximo dessiner sur l’un ou l’autre des dossiers ou pire, renverser son verre de jus – que je ne lui ai pas encore offert. Cauchemar !

Mamita s’installe déjà et alors que je pensais que Jack allait déposer mon petit frère pour venir ramasser son bazar, il reste là nonchalamment posé entre la cuisine et le salon, Maximo toujours dans ses bras.

Sérieusement Jack ? Aujourd’hui il m’exaspère !

Je ravaler un commentaire, parce que je ne veux pas plomber l’ambiance et je rassemble les feuilles étalées sur la table en faisant une pile bien net jusqu’à ce que…

- C’est quoi ça, Jack ?

Pas que je lise habituellement dans ses papiers, mais mon nom m’a sauté au visage et je me suis sentie interpellée. Je brandis la feuille pour qu’il voit de quoi je parle et, je sens mon visage se figé un quart de seconde avant de laisser échapper un rire nerveux.

- Pour vrai ?  De vrai, vrai ?  

Je vais faire la première partie de Roadtramp ! Moi ! J’vais monter sur scène pour un spectacle avec Roadtramp! J’vais revoir Eddy et Clepto et… oups…ça j’en ai jamais parlé à Jack… Mais ce n’est pas important pour tout de suite. Je tends la feuille à ma mère qui y pose un regard intéressé et ensuite, je fonce sur Jack pour lui sauté au cou.  

Je suis folle de joie et j’ai un millions de questions. Et comme j’allais commencer mon questionnaire en règle, je me ravise et me rembruni légèrement.

- C’est pas lui, han, Jack ? Pas comme pour le single et l’entrevue… c’est pas lui qui a fait… ?

J’sens que je pourrais carrément décliner l’offre si je savais que celui qui a tirer les ficelles par en dessous était nul autre que mon pseudo père….


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeDim 19 Nov - 20:34



How To Make A Bomb…
ft. Maritza Cortez & Olivia Cortez


Maximo dans les bras, Dark Vador prenant mon épaule pour un toboggan, je regardais Livia et sa mère échanger une étreinte aussi émouvante qu’intense. Elles étaient magnifiques, toutes les deux… Si seulement Reed n’était pas le plus grand des connards, à eux trois, ils formeraient probablement ce qu’on pourrait appeler une famille parfaite. Ou tout du moins, un merveilleux tableau, esthétiquement parlant.

Je ne voulais pas interrompre une scène d’une telle intensité, mais je ne voulais pas les laisser là, toutes les deux, sur le pas de la porte de l’appartement. Elles auront tout loisir de profiter l’une de l’autre durant les quelques jours que Maritza et le tout jeune frère de Livia vont passer à Los Angeles.

Je saluai donc Maritza à qui je ne cachai pas mon plaisir de la revoir. Il y avait quelques jours encore, j’aurais eu des pensées déplacées à son sujet… Enfin, par « déplacées », pour moi, j’entendais qu’elle aurait fait une compagne formidable ! Hors de question de penser plus loin que ça…

Mais une certaine réunion parent-professeur avait légèrement changé la donne entre temps… Et mes pensées odieusement impures prenaient désormais un tout autre chemin… Pensées impures que Natacha aurait considéré, plus que probablement, comme simplement touchantes… Mais voilà, je n’étais pas encore tout à fait décoincé…

J’invitai Maritza et Livia à prendre place dans la cuisine. Et j’avais une idée derrière la tête. Si la mamita latina accepta avec plaisir, je dus encore une fois essuyer un regard et une remarque désapprobatrice de Livia… Décidément, elle était dure en affaires ! Et c’était un calvaire d’essayer de lui faire des surprises !

Mais devant sa mère, Olivia n’insista pas et ce fut toujours avec Maximo dans les bras et le sourire aux lèvres que j’accueillis le compliment de Maritza sur l’appartement.

-Merci, Maritza. Je transmettrai le compliment à ma mère. C’est pratiquement elle qui a tout fait pour ce qui est de la décoration.

J’étais trop occupé, à l’époque où j’avais acquis cet appartement, à essayer de faire décoller notre boîte de production à mes amis et moi. Et depuis, je n’avais pratiquement rien changé.

Maritza s’installa à la table de la cuisine et je déposai Maximo sur une chaise en essayant de lui faire comprendre que j’allais lui donner du jus d’orange, que je n’allais pas m’envoler… Mais mon cœur, lui, battait la chamade dans ma poitrine en espérant que Livia allait voir ce que j’avais laissé l’air de rien à son attention… Elle était justement en train de rassembler les feuilles que j’avais étalées sur la table.

Elle le vit. Et alors que j’appuyais sur le bouton pour démarrer le percolateur, je me retournai vers elle, un grand sourire aux lèvres.

-Ouais, vrai de vrai.

Maritza devait être complètement perdue et se demander de qui pouvait provoquer une telle euphorie, aussi brusquement, chez sa fille. Même Maximo regardait sa sœur en se demandant ce qui lui arrivait… Livia passa la feuille à sa mère et contourna la table pour venir me sauter au cou. Et je l’accueillis dans mes bras en rigolant.

-Ohlà ! Ok… Cool…

Je rigolais toujours et j’allais verbaliser à Maritza ce qui était en train de se produire, mais avant que je n’aie pu dire quoi que ce soit, l’enthousiasme de Livia sembla se dégonfler d’un coup alors qu’elle me posait une autre question. Et je lui répondis en souriant toujours et en hochant négativement la tête.

-Non. C’est une idée et une demande de Daniele Ricci, à la base. D’après ce qu’il m’a dit, j’ai été le premier à qui il en parlait… Il n’allait l’annoncer à Jimmy Reed qu’ensuite autour d’un cigare et d’un whisky… C’est ce qu’il a dit.

Je me tournai vers Maritza.

-Livia sera donc en première partie de Roadtramp, l’un des groupes les plus prometteurs de L.A. Et ce pour une tournée mondiale…

Mon regard passa de la mère à la fille tandis que Maximo, lui, que je n’avais même pas vu se déplacer, venais réclamer mon attention en tirant sur mon jeans.

-Tout du moins si vous l’acceptez… Toutes les deux…

Si l’une ou l’autre refusait, j’étais pas dans la merde… Comme pour me rassurer, je me penchai pour reprendre, pour son plus grand plaisir, le petit Maximo dans mes bras.

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeLun 20 Nov - 4:51



 How To Make A Bomb...
ft. Olivia & Jack




Je savais déjà ma fille heureuse de sa cohabitation avec Jack mais de pouvoir voir de moi-même  à quoi ressemble son nouveau chez elle est franchement rassurant pour la même que je suis.  Olivia ne manque de rien, c’est le moins que je puisse dire et si Jack m’avait laissé sous entendre qu’ils partageaient les tâches bien qu’il arrive encore à ma fille de se laisser traîner, je trouve l’endroit impeccable au point que je me dis que nous pourrions manger à même le sol tant tout  reluit.

La conversation va se poursuivre à la cuisine et je reconnais bien ma fille qui  y va de son petit commentaire voulant que le salon ait été peut-être mieux. Qu’importe. J’ai été assise un long moment dans l’avion, puis dans le taxi, je ne vais pas rechigner pour déterminer du meilleur endroit pour discuter.

De toute façon, Maximo a soif et je ne voudrais pas le voir renverser son breuvage sur le canapé du Jack.

Olivia obéit cependant ce qui ne manque pas de me faire sourire et, je l’admets, une légère pointe de jalousie. Elle n’avait pas pour habitude de si bien écouter à la maison et pas aussi rapidement.  

Mais elle stop sa tâche et je fronce des sourcils sans trop comprendre ce qui ce passe.  Ce n’est que lorsque ma chica m’abandonne la feuille qu’elle tenait pour sauter au cou que je peux apprendre ce qui vient de déclencher l’euphorie d’Olivia.

- Une tournée ? Mondiale ?

J’ai les yeux rivés sur la feuille, je ne vois même plus Maximo qui tire sur un pan de ma veste en me questionnant à moitié intrigué et a moitié amusé par l’attitude de sa sœur qui semble flotter haut, très haut au dessus de nos têtes. Du moins, jusqu’à ce qu’elle ne remette les pieds sur terre et qu’elle demande «  si ce n’est pas lui qui l’a fait »…

Et je comprends qu’il est question de son père quand Jack explique qu’il n’y est pour rien et que c’est plutôt l’initiative d’un autre homme.  J’en suis presque étourdie et, contrairement à ma fille, loin d’être aussi enthousiaste qu’elle.

Jack m’expliqua enfin un peu mieux que la tournée se voulait être la première partie d’un groupe qui tendait à être connu et que, ce faisant,  offrait un tremplin incroyable à Olivia.

Je me contentais d’hocher de la tête en avalant l’information du mieux que je le pouvais mais c’était trop gros, trop vite pour moi.  Olivia n’a que 16 ans ! Ses études se verront négligés par ce voyage d’une durée indéterminé.  Quel genre de stabilité pouvait offrir une vie en tournée pour une adolescente et…  cela voulait aussi dire que  nous allions, Enrique et moi, devoir dire au revoir à Olivia pour très longtemps. Déjà que Los Angeles me semblait être l’autre bout du monde. ..

- Et bien… commençons par en parler et, j’imagine qu’il y a pleins de détails à prévoir pour ce genre d’évènement… j’imagine que ce n’est pas pour la semaine prochaine.

Loin de moi l’idée de vouloir gâcher la gaieté du moment mais je ne vois pas du tout d’un bon œil  cette tournée et ce, même si j’ai une confiance aveugle en Jack.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeLun 20 Nov - 5:15



How To Make A Bomb…
ft.  Jack & Mamita




Moi, Olivia Cortez, je ferai la première partie de Roadtramp pour une tournée mondiale si ce n’est pas la nouvelle de l’année, je me demande bien ce que c’est !  Je flotte littéralement,  jusqu’au cou de Jack que j’accroche en jubilant.

Du moins jusqu’à ce que le visage de mon père s’invite intrusivement dans mes pensées et vienne assombrir  mon bonheur fraîchement étalé.  Je n’ai pas aimé qu’il me décroche lui-même une entrevue pour Guitar&Pen non plus qu’il soit à l’origine de mon single avec Apolline Mclagan.  Il sait que j’existe, que je suis en ville pourtant il n’a pas daigné venir me trouver mais pour jouer les entremetteurs, ça, il sait faire.

Et j’en ai vraiment marre.

Qu’il s’assume en tant que père ou alors qu’il laisse mon manager gérer ma carrière.

Mais Jack me rassure, Jimmy Reed n’a rien à voir avec cette proposition qui  émane de nulle autre que de Daniele Ricci. Et mieux encore, selon Jack, ce dernier n’en avait lui-même pas encore parlé avec le grand patron. Et ça, ça valait la peine de se réjouir.

Je délaisse enfin de cou de Jack, parce que le pauvre devait commencer à suffoquer tant je pouvais le serrer fort et que ma petite voix stridente de fille énervée devait lui percer le tympan.

Mamita a toujours les yeux sur la feuille et ne semble pas partager notre enthousiasme.  Seulement je suis trop énervée pour y prêter immédiatement attention. Là que je suis rassurer sur le fait que Jimmy Reed n’est pas l’investigateur du projet, j’ai un million de question qui me viennent en tête.

- Je vais manque de l’école ?  Ça va commencer quand ?  Mais je vais chanter quoi ?! Je n’ai que trois chansons d’enregistrées dont une qui est en duo !  Je vais avoir ma chambre d’hôtel à moi toute seule ?

Mon petit frère pose autant de question que moi et je lui explique que je vais partir en voyage très longtemps. Il  fait un «  Ooooooh! » puis me demande si Jack part avec moi ce à quoi je réponds que oui mais qu’on lui enverra des cartes postales.

Maximo, fronce des sourcils puis éclate de rire en se cachant le visage avec ses mains. Lui qui vient de s’offrir son baptême de l’air, il semble avoir apprécié l’expérience au point d’en rigoler.

- Mamita ! C’est trop génial !  Tu te rends compte de la chance incroyable que ça représente ?

Je suis suspendue aux lèvres de ma mère qui, pragmatique et incroyablement douée pour me ramener les pieds sur le sol,  se contente de supposer qu’il doit y avoir une tonne de détails à prévoir et que, de toute façon, puisque le départ n’est pas imminent, si on lit entre les lignes, rien de sert donc de s’énerver.

Mon regard se tourne vers Jack et je n’ai pas besoin de parler pour qu’il comprenne ce que je veux lui dire : À toi de jouer et soit convainquant !


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeLun 20 Nov - 17:18



How To Make A Bomb…
ft. Maritza Cortez & Olivia Cortez


Livia m’ayant sauté au cou, je ne pus pas voir, dans un premier temps, l’expression de surprise et de détresse qui se peignit sur le visage de Maritza quand elle lut mes notes sur la feuille que sa fille lui avait passée. Ma protégée, elle, n’en revenait juste pas et était toute euphorique. Je confirmai que ce qui arrivait était bien réel et quand elle me lâcha, ce fut pour me demander si son père était derrière cette tournée…

Je lui affirmai que non, que l’idée venait de Daniele Ricci qui devait partir en tournée avec Roadtramp et avait besoin d’un artiste pour en faire la première partie. En l’occurrence, Winter Wolves s’étant séparé récemment, Olivia était toute désignée.

Mais techniquement, Jimmy étant le big boss de BSC, il sera quand même, ne serait-ce que financièrement, de la partie. J’avais cependant bien cerné la question de Liv qui n’était pas là. Ce qu’elle voulait savoir, c’était si Reed lui avait décroché cette première partie. Or, ce n’était pas le cas.

Evidemment, ses questions fusèrent, comme d’habitude. Plus Maritza qui parlait, plus Maximo, le pauvre, qui semblait essayer d’y comprendre quelque chose et sa sœur qui lui traduisait, ça faisait un peu beaucoup d’un coup.

Alors je répondis d’abord à Maritza, tenant Maximo dans mes bras, appuyé que j’étais contre le meuble de la cuisine. Derrière moi, le percolateur continuait à faire couler le café.

-Enormément de détails, oui. Et pas que des détails. J’ai pleinement conscience de l’ampleur de ce projet, Maritza.

Je soupirai, m’approchant de la latina pour lui déposer son dernier nez dans les bras afin de pouvoir continuer à servir les boissons.

-Et Daniele planifie ça pour le début de l’année civile qui vient. C’est pas la semaine prochaine, mais c’est pas dans un an non plus.

Olivia, elle, s’était exclamée que « c’était trop génial ! », mais c’est sur la seconde partie de son discours que je m’attardai en m’adressant toujours à Maritza.

-« Tu te rends compte de la chance incroyable que ça représente ? » C’est à peu de choses près le discours que m’a tenu Daniele Ricci qui est un très grand manager ici à L.A. Le manager de The Army. C’est ce qu’il m’a dit lorsque j’ai émis le même genre de réticence que vous, Maritza.

Je marquai une pause le temps de nous servir du café et du jus d’orange pour les enfants. Je posai le tout sur la table et allai me rasseoir à ma place. Maximo, lui, s’empressa de troquer les genoux de sa mère pour les miens avant de tendre le bras vers le gobelet qui lui revenait et que je lui rapprochai pour qu’il puisse le prendre, ce qui me valut un magnifique « Gracias ».

Mon regard se mit à passer de Livia à sa mère.

-Je vous avouerai que j’ai déjà dit que j’étais partant à Daniele Ricci. Au pire, rien ne nous empêchera de revenir en arrière… Tant que c’est avant la tournée… Mais j’espère quand même, Maritza, que vous nous autoriserez à tenter le coup.

Je comptais d’abord rassurer la mère avant de discuter des détails plus techniques avec la fille.

-Mais comme me l’a dit Daniele, plus nous attendons, plus nous risquons de louper l’occasion pour toi, Olivia, de te faire un nom. Cela dit, je veux faire les choses bien, en ne prenant pas le risque non plus que Livia perde une année scolaire.

Je regardai alors plus exclusivement Livia.

-Il faudra que tu t’accroches, si tu veux vraiment le faire. Parce que ça va être extrêmement fatigant. Mais comme la tournée se fait en avion, nous pourrons revenir régulièrement à L.A. et tu ne manqueras pas tout le temps l’école…

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 23 Nov - 4:56



 How To Make A Bomb...
ft. Olivia & Jack




Je lis attentivement tout ce qui est inscrit sur la feuille que m’a tendu chica mais tout ceci n’est pour moi que du charabia de manager et je demeure avec cette inquiétude monstre toute naturelle  d’une mère pour son enfant.

J’ai beau savoir ma fille bien entouré et avoir une confiance absolue en Jack, je trouve que c’est très, voir trop vite et même, un peu tôt pour elle que de se lancer dans une pareille entreprise.  Une tournée mondiale, ce n’est pas rien… le terme parle de lui-même.

Et, la question qui me brûlait les lèvres  pour commencer mon investigation vient de Livia elle-même qui demande si Jimmy est derrière cette machination.  Mais non. Ce n’est pas une de ses initiatives.

Gracias a Dios.

Jack me dépose sur les genoux Maximo mais ce dernier ne tient pas en place en entrechoquant ses figurines ensemble et en faisant un bouquant d’enfer avec sa bouche. Je passe ma main dans ses cheveux, avant de le chatouiller légèrement en lui murmurant de faire moins de bruit mais, de lui dire ça c’est comme lui donner une cuiller de bois et une casserole. Ça fait tout l’effet contraire !

Olivia, elle, ne m’entend déjà plus. Elle a milles et une question alors que je propose de simplement commencer par en discuter avant de s’emballer. Chica, se voit déjà briller au firmament et je ne peux que la comprendre malgré mes appréhensions. Devenir  célèbre, c’est son rêve depuis qu’elle sait parler ! Ça et… retrouver son père.

Malgré tout ça Jack reste calme même si je peux lire facilement qu’il est tout aussi emballé que ne l’est ma fille. Il travail fort pour elle, il sacrifie beaucoup, bien au delà du mandat du manager.  Je me rends vite à l’évidence que cette tournée, vient  prendre la forme d’une récompense pour Jack, comme pour Olivia pour tout ce qu’ils accomplissent ensemble.

Ils sont si beaux à voir ensemble. Si j’avais quelques années de moins et que je n’étais pas mariée… allez savoir !

Maximo quitte mes genoux alors que Jack expose à Livia, et moi par la bande, la chance unique et in croyable que cela représente. J’en ai pleinement conscience  tout comme je comprends que le fait que je n’ai pas explosé de joie tout comme ma fille amène Jack a exposer le projet comme l’évènement d’une vie.

Je serais bien indigne comme mère, si je devais privé ma fille de vivre sa première vraie chance…

- Ses études sont mon interrogation première.  Vous dites qu’elle pourra revenir en classe de temps en temps mais  il n’en demeure pas moins qu’elle ratera des cours et, quand elle reviendra à la maison, elle sera épuisée, elle aura besoin de se reposer, et non pas d’aller faire une journée de classe. Elle se dirigera tout droit vers un burn out.

Olivia est beaucoup trop orgueilleuse. Elle voudra mener tous les combats de fronts et j’ai peur qu’elle ne se brûle les ailes à sa première tournée.

- Peut-être que nous pourrions envisager d’engager un professeur privé. Ça doit exister. Et, bien entendu, vous refilerez la facture à votre patron.

L’artiste qu’il engage est mineure. C’est le devoir de BSC selon moi – et je l’ai décidé ainsi- que la maison de disque qui l’a signé veille à son éducation et paie le salaire d’un professeur privé.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 23 Nov - 5:37



How To Make A Bomb…
ft.  Jack & Mamita





Impossible de contenir ma joie tant cette nouvelle  est formidable.  Si je ne me retenais pas, je sauterais sur le téléphone pour l’annoncer à Julian, ou mieux, j’irais directement chez lui le lui annoncer !  Il va pas en revenir j’en suis certaine.

Et puis que ma mère, elle, ne saute pas de joie, au moins mon petit ami lui sera heureux et fier de moi.

J’ai tellement de questions que je déballe tout en vrac à Jack en même temps que je traduis à mon frère ce qui ce passe. Mais Maximo, lui, il en a rien à faire. Tout ce qu’il veut s’est joué avec Jack aux figurines et faire un maximum de bruit.

Mais Jack, ne perd pas le fil de la conversation et reprend le contrôle habilement en  déposant d’abord à boire sur la table puis en prenant place pour parler plus sérieusement. Bien entendu, il y a une tonne de chose a penser et moi, contrairement à ma mère, ce n’est pas mes études qui vient immédiatement en haut de ma liste d’inquiétude mais  les chansons que je vais pr.senter au public.

Je n’ai que deux chansons et demie. Et demi parce que la troisième est un duo fraîchement enregistré avec Apolline Mclagan.  J’en ai biens d’autres des compositions sur lesquelles Jack et moi avons travaillé mais sont-elles à ce point prêtes pour les présenter sur scène lors d’un concert officiel ?

Mais comme j’ai envie de montrer que je peux être mature – donc prête à assumer le poids d’une tournée – je ne me précipite plus dans mes questions et je laisse ma mère et mon manager régler ma question de mes études.

C’est d’un ennuie…  Je ferai  des cours par correspondance ou  j’en sais rien. Mais je n’ai pas envie d’avoir un professeur sur la route et, mamita a raison quand elle dit que, lorsque nous seront de retour à la maison, je serai trop fatiguée pour aller en cours.  Et puis j’ai comme le mauvais sentiment que Fairfax serait capable de dégager l’horaire de Maguire pour me suivre en tourner, uniquement parce qu’il n’y a pas que les étudiants qui ne peuvent pas le sentir !

Rien que l’idée que de me retrouver prise dans un bus ou un avion de tournée à faire des maths avec mon professeur titulaire me donne le frisson et je grimace, bien malgré moi ce qui ne manque pas de faire rigoler mon petit frère.

- Si au moins je pouvais avoir quelqu’un comme Mademoiselle Watson, se serait trop bien et facile en plus d’étudier avec elle !

Mais je rêve en couleur. Elle vient d’arriver à Fairfax, elle ne doit pas avoir envie de lâcher le confort de son job pour se lancer dans une aventure pareil.

Sauf que, de l’avis de Jack, je ne manquerai pas tout le temps de l’école et je peux y arriver si je m’accroche.  J’ai envie de lui faire confiance parce que de toute façon, il s’y connait plus que moi dans le domaine et parce que,  je veux que ça fonctionne.

- J’en suis capable ! Je le ferai, Jack !

Je le dis sur un ton qui ne laisse pas de doute quand à ma détermination. C’est une chance incroyable de me faire connaître mais aussi de prouver à Jack qu’il a eu raison en me signant. Et bon, on parlera de moi pour autre chose que de cette stupide photo de moi et Howard Stone. Ce qui  est déjà  une satisfaction suffisante.

- On… parle de mes chansons, maintenant ?


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 23 Nov - 14:23



How To Make A Bomb…
ft. Maritza Cortez & Olivia Cortez


La fille était enthousiaste, la mère était inquiète… Et moi, je devrais trouver comment naviguer habilement en eaux troubles pour contenter autant l’une que l’autre. Je m’étais attaqué à Maritza en premier puisque Livia, elle, semblait déjà toute acquise à ma cause maintenant qu’elle savait que son père biologique n’était en rien responsable de ce projet de tournée mondiale.

J’avais mis l’accent sur la chance que ça représentait, tout en préparant les boissons pour tout le monde. Olivia ayant usé pratiquement des mêmes mots que Daniele Ricci lui-même, cela m’avait permis d’enchaîner directement là-dessus. Je voulais que Maritza réalise qu’on ne pouvait pas passer à côté de cette occasion tout en lui montrant bien que je me rendais compte que c’était risqué, notamment pour ce qui était de la scolarité de Liv.

Je m’étais ensuite installé à table, prenant Maximo sur mes genoux pour qu’il puisse jouer avec ses figurines et boire son jus d’orange. Il tentait par moment d’attirer mon attention mais, pour l’instant, il se contentait de sourires et de regards de ma part, ce qui me permettait de parler tranquillement avec les deux filles.

Maritza ne refusa pas. Tout du moins, elle ne nous imposa pas un « non » catégorique. Ce qui l’inquiétait, c’était les études de Livia. J’avais dit que Livia ne manquerai pas tous les cours, même si je savais qu’elle en manquerait 90% quand même et qu’avec la fatigue et la tournée avançant, on abandonnerait certainement l’idée qu’elle aille en classe.

Seulement, on ne la fait pas à Maritza Cortez… Elle se rendait bien compte que la tournée ne serait pas de tout repos.

J’avais baissé un peu les yeux parce que j’avais l’impression d’être pris la main dans le sac avec un mensonge. Bon, ce n’était pas vraiment un mensonge parce que l’intention d’essayer y était… Mais c’était un peu un mensonge quand même parce que je savais pertinemment que ce que je venais d’exposer était impossible. Et Maritza l’avait bien remarqué.

Cependant, la latina exprima une autre idée qui me fit relever le regard vers elle. Un regard lumineux. Je devais avoir l’air un personnage de bande-dessinée qui vient d’avoir une excellente idée au point qu’on pouvait pratiquement voir l’ampoule lumineuse au-dessus de ma tête.

Un professeur privé… Est-ce que je dois vraiment préciser que le nom de Brooke A. Watson me vint directement à l’esprit ou c’est bon comme ça ? Et mon regard se tourna brusquement vers Livia, alors que je sentais un coup de chaud et mon cœur accélérer le rythme quand ma protégée prononça exactement le nom que j’avais en tête… Comme si elle pouvait lire dans mes pensées.  

Je me repris après une seconde, en constatant qu’il y avait un blanc dans la conversation.

-Oui. Oui c’est une excellente idée que vous avez là, Maritza. Un professeur particulier qui pourrait suivre Livia en tournée et qui connaîtrait le programme de base pour qu’elle ne rate rien, mais ne se fatigue pas trop non plus…

Je passai une main dans les cheveux de Maximo qui m’expliquait je ne savais pas trop quoi sur Luke Skywalker et lui souris avant que mon regard ne revienne sur Maritza.

-Autant tabler là-dessus. Je pourrais peut-être voir avec Fairfax High School si c’est possible de libérer l’un de leur professeur…

Ce n’était pas les candidats à une place de remplaçant qui manquait, je supposais… Et pour ce qui était du financement dudit professeur, j’imaginais fort bien que BSC et Jimmy Reed y pourvoirait.

Et comme le disait Livia, ce serait « trop bien » si ça pouvait être Mademoiselle Brooke Watson. Restait à savoir, numéro un, si ça intéresserait Brooke… Et numéro deux, si c’était possible… mais ça, ça restait à voir avec Mademoiselle Hunt.

-Ça pourrait être bon pour l’image de l’école aussi, si toutefois on fait une bonne tournée.

Je me tournai vers Livia qui affirmait qu’elle était capable de tenir le coup, qu’on arrive à lui avoir un professeur pour la suivre ou qu’on soit relégués à ma première idée. Je lui fis un clin d’œil.

-Tu as la détermination pour. Mais si on peut te faciliter la tâche, on se doit de tenter le coup. J’irai à Fairfax arranger ça.

Je pris une gorgée de café… Livia, elle, voulait qu’on parle de ses chansons et en effet, en ce qui la concernait, bien plus que ça scolarité, c’était ce qui devait l’inquiéter le plus. Parce que concrètement, elle n’avait que deux chansons, celle qu’elle avait enregistrée avec Mclagan étant un duo.

-Oui, on parle des chansons. Daniele veut un concert de 45 minutes. Si tu communiques un peu avec le public pour te faire connaître durant le concert, avec une moyenne de chansons d’une durée de 3 minutes, il nous faudrait une dizaine de chansons à proposer.

Je lui souris.

-Mais on y arrivera. Tes chansons sont écrites. Il faut juste que tu t’entraînes à les chanter, que tu les affines. Je sais qu’un mois, c’est court. Surtout avec l’école, les examens, la pièce…

Je soupirai… C’était encore pire quand je formulais tout ça tout haut.

-Daniele aurait dû me prévenir plus tôt…

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeLun 27 Nov - 18:32



How To Make A Bomb…
ft.  Jack & Mamita




Je jubile littéralement devant cette chance tant aussi inespérée que soudaine. Il y a que quelques mois de cela, je chantais sur le coin des rues avec mon étui a guitare ouverte à mes pieds, récoltant les pièces qu’on voulait bien me lancer sans pour autant écouter mes chansons, ni même me  regarder réellement. J’étais transparente, anonyme, jusqu’à ce que Jack voit ce que personne ne s’était donné la peine de voir…

Aujourd’hui, et avec uniquement deux singles en poches, enfin, pas encore tout à fait deux, on m’offrait une tournée mondial pour assurer la première partie d’un groupe que j’adore et avec qui je me suis lié « clandestinement » d’amitié.  

Et tout ça n’était rien de moins que le résultat de notre travail et acharnement, à Jack et moi. Si quelqu’un doutait encore du succès de notre association, cette annonce était la preuve que qu’ils avaient tords ! Un pied de nez au manager d’à côté qui ne manquait pas  avec sa réputation surdimensionnée de jeter de l’ombre sur les autres managers de la boîte. Je l’ai toujours dit, Jack, c’est lui le meilleur !

Ma joie est visible. Elle doit émaner à des kilomètres à la ronde. Mamita, elle,  ne partage visiblement pas mon enthousiasme.  Sans être contre, ma mère a ses réserves et son premier argument tourne autour de mes études qui pouvaient être en périls pendant la tournée.  

« Mais on s’en fiche, sérieusement, de mes études quand on a une tournée m-o-n-d-i-a-l-e qui s’offre à nous ! Sky is the limit mamita ! »

Je vous rassure, je ne l’ai pas dit. Mais je l’ai pensé. Et l’expression sur mon visage ne laisse sans aucun doute sur ce qui ce passe dans la tête.  Et, selon Jack, je pourrai aller en classe encore deux villes, lors de nos retours à la maison et je ne manquerai possiblement – malheureusement – pas tant de cours que ça. Et moi, je saute à deux pieds sur l’idée de ma mère comme qui  propose d’envisager un professeur privé qui me suivrait pendant ma tournée.

La seule qui me vient en tête et qui me semble tout indiqué pour accomplir cette mission – et avec qui je me donnerais vraiment la peine d’étudier – est Mademoiselle Watson. Le problème c’est qu’elle vient d’être engagée à Fairfax et je doute qu’elle doive avoir une banque de congé qui lui permettrait de laisser sa classe pendant une période indéterminée.  

Ce qui m’amuse, c’est le visage de Jack qui semble s’illuminer une toute petite seconde quand je parle de Mademoiselle Watson.  Je n’ai pas eu de commentaire concernant leur rencontre lors de la réunion de parent, pas faute d’avoir essayé d’avoir ses impressions, mais  je l’avoue sans honte.  D’envoyer Jack la rencontrer n’était rien de plus que la suite à mon plan visant à lui faire rencontrer l’amour.

- Mamita… ce n’est pas pour simplement voyager. Mais pour concrétiser une des nombreuses étapes de mon rêve et ce pourquoi Jack et moi travaillons si fort…  Je promets de travailler fort et si ça fonctionne pas ou que mes résultats en souffrent…

Je me tourne vers Jack  pour que ce soit aussi à son attention que celle de ma mère et pour prouver mon sérieux.

- Il sera toujours temps de lancer la serviette, j’imagine. Daniele Ricci  doit avoir un plan B. Je ne devais pas être la seule option pour la première partie d’un groupe comme Roadtramp et, dans le pire des cas, il la fera lui-même, tiens !

Revenons à la tournée, parce que dans l’immédiat, elle m’intéresse plus que la vie personnelle de Jack. Quoi que…

Je n’ai que deux chansons connues du public. Pour ce qui est de mon duo avec Apolline Mclagan, je ne sais même pas quand la sortie de ce single est prévue. Faut dire que je n’ai pas su  grand-chose au sujet de ce projet. Je devrais peut-être passer un coup de fil à mon père, tiens !

Des compositions, j’en ai plus qu’une dans mes cahier.  J’en ai même joué plusieurs sur le coin des rues et lors de l’anniversaire de mariage pour lequel j’avais été engagé avec le tiers des WinterWolves.  Mais de là à dire qu’elles sont prêtes à être officiellement lancées pour figurer éventuellement sur mon premier disque, faudrait avoir l’avis de mon manager.

- Tu crois que… celles que je t’ai déjà fait entendre elles seraient bien ? Ou peut-être que je pourrais faire aussi comme pour l’anniversaire de mariage ? Un medley de succès connu, placer quelques unes de mes compositions au travers, puis parler avec les gens, passer le temps sans trop en avoir l’air… Je doute là, Jack… ça fait beaucoup à apprendre en un mois…

L’enthousiasme fait place soudainement à l’inquiétude.  Il a quoi dans la tête, l’italien ?  Une vengeance pour  la fois où je suis entré dans son bureau sans y être invitée ? Il veut prouver à Jack que je ne suis finalement pas à la hauteur de la fierté qu’il affiche en prenant soin de moi et de ma carrière ?

- Peut-être que… je ne suis pas prête, tout compte fait...


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeMar 28 Nov - 15:02



How To Make A Bomb…
ft. Maritza Cortez & Olivia Cortez


Les décisions que nous avions à prendre, tous les trois, n’étaient pas des plus simples à prendre. Et j’étais probablement le seul des trois à savoir vraiment ce que cette tournée impliquait. Et encore ! Je n’avais jamais fait de tournée mondiale ! Ce que je connaissais vraiment, c’était la théorie et ce que d’autres managers comme Daniele avaient raconté. C’était à peu près tout.

L’organisation n’était pas plus simple que les décisions. Ce que Maritza (et moi aussi, dans le fond) voulait, c’était que la jeune fille attaque de front et la tournée et ses études. C’était probablement bien trop demander pour une adolescente de seulement 16 ans, bien que compréhensible de la part d’une mère.

Il y avait bien cette idée d’emmener avec nous un professeur particulier pour Livia. Et c’était clair que c’était une excellente idée qu’avait eue Maritza. Une idée à laquelle j’adhérais pleinement d’autant plus que, pour des raisons plus personnelles, j’avais ma petite idée sur la personne idéale pour ce poste ! Livia, elle, avait carrément prononcé le nom de Brooke tout haut.

J’affirmai que j’allais essayer d’arranger ça, sans savoir moi-même si c’était faisable. Pendant que je réfléchissais déjà un peu à ça, Olivia tentait de convaincre sa mère, sans avancer pour autant les bons arguments, si ce n’était le travail fourni… Je tiquai carrément quand elle affirma qu’au pire, on pourrait s’abandonné en cours de route. Puis, je secouai vivement et négativement la tête. C’était bien la vision d’une adolescente, ça !

Mais j’essayai de garder mon calme. J’avais pourtant bien expliqué que la décision d’y aller ou pas devait se prendre avant la tournée. Il n’avait jamais été question, dans mon discours à moi, d’abandonner pendant.

-Non, Liv. Quand on s’engage dans quelque chose, c’est pour aller au bout. Je suis sûr que ta mère est d’accord avec ce principe.

Je regardai ma protégée dans les yeux.

-On ne quitte pas comme ça une tournée mondiale en cours de route. Même quand on est « que » une première partie.

J’appuyai mon regard.

-Si on dit un « oui » définitif à Daniele Ricci pour être de la partie. C’est pour tenir jusqu’au bout, Livia. Si tu n’es pas sûre, il faut décliner maintenant. Parce que tu sais ce qui se passera si tu abandonnes en court de route ?

Je marquai une pause avant de répondre à ma propre question.

-Toi, tu pourras dire adieu à ton rêve parce que tu ne seras pas considérée comme une artiste fiable et moi, je pourrai chercher du travail ailleurs. On a pas droit à l’erreur une fois engagés là-dedans, il faut que tu en aies pleinement conscience, toi aussi. Si tu décides de faire cette tournée mondiale, il n’y aura pas que toi que tu embarqueras dans l’aventure, mais tous les gens qui compteront sur cette première partie pour payer leurs factures comme les techniciens, les roadies et autres…

Je ne voulais pas qu’elle prenne cette décision à la légère. Cela impliquait trop de monde, trop de personnes pour se lancer sans être sûrs d’aller au bout.

Plus on avançait dans la conversation, plus elle semblait inquiète. Mais limite, je préférais la voir flipper que de la voir affirmer, avec toute sa certitude et sa grande expérience de manager de 16 ans, que Daniele aurait sûrement un plan B, alors que c’était pas grave si on se plantait.

J’écoutai Olivia sans l’interrompre alors qu’elle m’expliquait comment elle voyait plus ou moins sa prestation… J’eus un sourire en coin.

-Un concert fait d’une majorité de reprises sonnerait comme une arnaque… Ce qui n’empêche pas, sur 45 minutes d’en faire deux ou trois. Mais il faut aussi que tu aies confiance dans tes propres compositions. Tu déjà une bonne dizaine de belles chansons à toi que tu maîtrises.

Je posai ma main sur celle de ma protégée, me voulant rassurant alors qu’elle affirmait ne plus être sûre d’être prête.

-C’est à toi de voir. Si tu décides d’y aller, je te suivrai. Si tu décides de refuser l’offre de Ricci, je te suivrai aussi et on se concentrera alors sur un premier album studio comme c’était prévu à la base.

Maximo posa sa main sur les nôtres, comme s’il partageait l’encouragement. Je souris et mon regard se détourna vers Maritza.

-Si Livia décide de se lancer, elle aura besoin du soutien de tous ceux qui sont importants pour elle.

Une autre manière de dire que la moindre appréhension pouvait tout faire capoter.

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 7 Déc - 3:07



 How To Make A Bomb...
ft. Olivia & Jack




J’écoute et j’entends bien tous les arguments qu’amènent  consécutivement Jack et Olivia mais je reste septique. Non pas que je doute du talent de ma fille.  Gran Dios, no !  Seulement, tout me semble soudain, après tout, elle n’a qu’un single, deux chansons connues du publique est-ce suffisant pour  conquérir une foule.  Et, plus encore que la renommée, ce qui m’inquiète le plus dans tout cela c’est à quel point ses études vont en souffrir.

Une jeune fille qui voyage de par le monde n’aura pas la tête à ouvrir un livre de mathématique. Avec le décalage horaire, les heures qui ne voudront plus rien dire, les voyagements, chambres d’hôtels, etc., ils veulent me fait croire que c’est possible ?

Cependant, je dois me rendre à l’évidence que l’équipe formé du jeune manager et de ma fille fonctionne. À preuve, il a réussit à faire de ma jeune fille désordonnée une jeune femme responsable qui ramasse et participe aux tâches.

Olivia flotte littéralement depuis l’annonce de la tournée. C’est beau à voir. Quand je la vois sourire comme ça, quand je vois dans ses yeux briller l’ambition, je vois Jimmy.  La digne fille de son père ce qui fait que, je dois me rendre à l’évidence. Maintenant qu’il est sur les rails, rien ni personne n’arrêtera le train d’Olivia.

- J’ai un gros doute que tu seras assidue dans tes études, Olivia.  Mais… avant que tu n’argumente, j’aimerais que tu me laisse m’exprimer…

Je regarde à la fois Jack et Livia tout en prenant une grande inspiration.

- Quand Jack, vous m’avez téléphoné pour vous présenter, je n’ai eu d’autre choix que de vous faire confiance en me fiant à mon intuition.  Force est d’admettre que… je ne me suis pas trompée. J’ai pleinement confiance en votre jugement et si vous pensez qu’Olivia peut le faire alors… qui suis-je pour vous mettre des bâtons dans les roues ?

Qui suis-je ? Seulement sa mère après tout.

Jack est optimiste. Il croit qu’Olivia pourra revenir de façon régulière en classe pour terminer son année et ne pas la mettre en jeu. Et mon idée de faire appel à un enseignant privé semble emballer à la fois le manager comme ma fille.  C’est donc un dossier presque réglé.

Je sourcille cependant, me reconnaissant en elle quand elle dit qu’elle pourrait abandonner en cours de route si tout cela venait à être trop difficile. Sur ce point, Jack et moi ne faisons qu’un.

- Chica,  il est hors de question que tu abandonne en cours de route ! Si tu t’engage là dedans tu iras jusqu’au bout !

Et oui, c’est moi qui lui dis cela ! Et je ne peux qu’être d’accord avec tout ce qu’avance Jack ensuite. S’ils signent et reculent en milieu de parcours, ils perdront l’un comme l’autre toute crédibilité et même son père ne saura rattraper le coup.

Pour Olivia du moins puisque déjà elle parle de chansons de medley mais elle va vite ma chica ! Beaucoup trop vite et s’embrouille dans ses propres cartes.  Son répertoire  ne contient que deux chansons et, bien qu’elle semble prétendre en avoir assez pour tenir le temps d’une première partie, elle s’inquiète de savoir si elle aura le temps de les travailler.

Quand elle avance l’idée du medley, j’approuve de la tête en me disant que cela pouvait être une chouette idée mais l’argument de Jack  ensuite fait autant de sens. J’ai l’impression d’être une balle de ping pong qui voyage de l’un à l’autre.

Mais de nouveau, qui suis-je pour argumenter avec eux ?

Je peux voir la confiance regagner le visage de mon aînée et alors que Jack, en me regardant,  clame qu’Olivia aura besoin de notre support, j’avance ma main au centre de la table, les regardant à tour de rôle, sourire aux lèvres.

- Qu’attendons-nous ?


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 7 Déc - 3:32



How To Make A Bomb…
ft.  Jack & Mamita




Mamita, tout ce qui l’intéresse ce sont mes études.  Bon, ok oui je sais que c’est important mais pas quand on est sur le point de voir sa carrière décoller pour le vrai ! Il y a des possibilités, des alternatives et comme Jack semble autant emballé que moi quand je propose – à la blague – Mademoiselle Watson, pourquoi s’en faire ?

En plus, je ne rends même plus mes devoirs et, que je sache, mon année n’est pas en péril ? Passons aux choses sérieuses et, pour moi, mes chansons le sont d’avantages qu’un détail d’ordre académique.

Mais avant, j’avoue que j’éprouve un léger doute et que j’ai peur que le projet, même s’il m’emballe, ne soit un peu lourd pour moi qui suis qu’une débutante. Mon père n’est pas là-dessous mais  l’autre là, Ricci, il ne me doit rien. Il est peut-être jaloux de Jack parce qu’il m’a découvert et il s’est dit qu’en m’envoyant dans un mur, ça ferait couler Jack et ne mettrait plus en péril ça bientôt défunte réputation d’être le meilleur.

Ben quoi?  Des gens avec l’esprit tordu, ça existent !

Cependant, Jack est formel.  C’est oui, ou c’est non.  Hors de question de faire machine arrière en cours de route et même mamita abonde en ce sens ce qui fait que, à deux contre moi, je reprends de ma fougue et acquiesce.

- Ouais…  Je vais le faire. J’irai jusqu’au bout et tu seras fier de moi, Jack’O !

J’ai confiance en moi et en Jack. Ensemble, nous formons un duo d’enfer et rien ne peut nous arrêter.  Sauf peut-être… ma setlist.  J’voyais une solution gagnante en offrant un medley des grands succès mais Jack est septique. Une ou deux reprises pourraient le faire mais sans plus.

- Mouais…   tu as raison…  je devrais avoir confiance en ce que j’écris… Le truc c’est que je ne vois pas le rapprochement entre mon style et celui de Roadtramp. Quand j’ai jamé avec eux c’était facile en faisant leur chansons mais…

Merde ! Est-ce que je viens de trop parler ? Et devant ma mère ET Jack… ? J’crois que oui moi…

- Euh…  ce que je veux dire en fait c’est que mon répertoire n’est pas forcément le style des fans de Roadtramp mais j’ai quelques morceaux qui devraient faire l’affaire…

Il y en a trois en particulier auxquels je songe et, alors que je ne m’y attendais pas, mamita avance sa main au centre de la table et demande ce que nous attendons. Ce qu’elle peut être surprenante ma mère parfois !  Je souris tout comme elle, en regardant Jack et j’éclate de rire quand Maximo nous imite.

- Allons-y donc !

Je regarde Jack afin qu’il se joigne à nous et que tous les trois, enfin, tous les quatre avec Maximo, pactisons pour ma première tournée mondiale !


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 7 Déc - 16:19



How To Make A Bomb…
ft. Maritza Cortez & Olivia Cortez


Maritza autant qu’Olivia semblèrent prendre conscience, petit à petit, que ce serait difficile, épuisant… mais pas impossible si on s’y mettait tous. Moi en tant que manager pour que l’organisation soit faite au mieux et pour nous faciliter les choses, en engageant un professeur particulier pour Livia, entre autres… Olivia, en se donnant à fond sur ses compositions et en faisant de son mieux pour ne pas prendre du retard sur ses études et Maritza et le reste des Cortez-Lopez, en la soutenant.

Dans tous les cas, autant l’une que l’autre me faisaient confiance. Et je n’avais pas intérêt à faire un seul faux pas.

Je fus quand même un peu sceptique quand Maritza demanda qui elle était pour nous freiner.

-Vous êtes la mère d’Olivia. Liv n’est pas majeure, je ne suis que son manager quand vous êtes là. Vous seule avez le dernier mot tant que Livia n’a pas 21 ans.

Mais je restais optimiste, essayant de plaider au maximum en notre faveur même si je mis clairement en garde Olivia : si elle ne s’en sentait pas capable, c’était maintenant qu’il fallait le dire. Hors de question de revenir en arrière une fois la tournée commencée.

Et en cela, je fus heureux de voir Maritza m’appuyer.

Livia affirma donc, au final qu’elle allait le faire, qu’elle irait jusqu’au bout. Je lui souris puis mon regard se posa sur Maritza. Je voyais qu’une part d’elle, la mère en elle, probablement, avait peur de voir Livia décoller et peut-être tomber… Mais je voyais aussi quelque chose d’autre dans les yeux : une forme de résignation mêlée de fierté…

Comme si elle savait que ce serait foutu d’avance de freiner Olivia.

Puis mon regard revint sur ma protégée.

-Je suis déjà fier. Le reste, ce n’est que du bonus. Le reste, tu dois le faire pour toi.

Ce qui inquiétais le plus la gamine, maintenant, c’était ses compositions… Mais n’avoir que deux chansons à son actif, deux chansons dans les bacs (presque trois), ne voulait pas dire qu’elle n’avait réellement que deux chansons…

-Tu sais, quand Roadtramp est parti en tournée avec The Lightening l’an dernier, ils n’avaient qu’un seul single, comme toi. Aujourd’hui, ils sont sur le point de sortir leur deuxième album.

Je marquai une pause, la regardant dans les yeux.

-Et pour connaître tes compositions, je sais que tu es capable de faire la même chose.

Autre question pertinente de la part de ma protégée, qui prouvait que, pour son âge, elle avait déjà une vision claire des choses, ce fut quand elle demanda si son style n’était pas trop éloigné de Roadtramp pour plaire à leur public.

-Alors comme ça, tu as fait de la musique avec Roadtramp…

Je souris. J’imaginais qu’elle avait fait ça du temps où elle vivait encore chez les Winter Wolves… Mais bon, il y avait un monde entre « faire de la musique avec Roadtramp » et « coucher avec Howard Stone ».

-Bonne question. Si on n’essaye pas, on ne le saura jamais. Mais sache que le public de Roadtramp, comme me l’a dit Ricci lui-même, est un public facile si tu es franche avec eux. D’où l’intérêt de ne pas les flouer avec des reprises. Ils sont gentils, mais faut pas les prendre pour des cons, si tu vois ce que je veux dire.

Je souris plus largement.

-Tu as un énorme point fort qui devrait leur plaire. Si tu as un doute de pouvoir toucher ces gros nounours, réécoute ton propre single, Livia.

Ses chansons toucheraient même le cœur le plus glacé. J’en étais sûr et certain… Même si certains semblaient mettre un peu de temps à fondre.

Maritza convaincue, Livia convaincue, Maximo enthousiaste comme seul un gosse pouvait l’être, je joignis ma main aux leurs au centre de la table en souriant.

-Au boulot !

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]   How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

How To Make A Bomb... [PV Maritza & Olivia][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Jude Celestin would not make it through to a presidential run-off!!
» Première leçon à donner [Mike Natoli]
» I'll make you wish you had a soul to sell [PV Joe]
» "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Appartement des Perry-