AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Coming Out [PV Amon][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 16 Nov - 17:35



Coming Out
ft. Amon Sørensen


L.A.People – la tribune des stars. Une tribune dont je me serais bien passé ces derniers temps. Depuis que la photo de Tony était parue dans les journaux, la vie était pire – et pourtant, elle était déjà pas mal horrible avant ça… C’était le coup de trop pour moi – un coup que je devais rattraper au plus vite…

Je m’étais « réveillé » de ma énième nuit blanche ce matin. Je ne dormais plus depuis le mariage de Sonne et Axel – ou très peu. Je déjeunais avec du whisky – et dînais avec le même breuvage. Je pensais à Maria – tout le temps ! - et aux putain de conséquences de ce foutu article.

J’y pensais encore ce matin – pour changer… Aujourd’hui, plus que les autres jours d’ailleurs – parce que c’était aujourd’hui que j’avais rendez-vous chez L.A.People pour lâcher le morceau à Amon en personne. C’était moi qui avais contacté le journaliste pour fixer le rendez-vous.

-Monsieur, voilà le courrier de ce matin
, dit Erik en me sortant de mes pensées.

-Merci, Erik
, dis-je en soupirant – et en prenant en main les quelques enveloppes.

Tony était juste en face de moi – dans sa chaise haute -, il jouait avec ses petites voitures. Je ne lui avais pas prêté la moindre attention – je préférais regarder les lettres. L’une d’entre elle ne comportait aucune adresse et aucun timbre – étrange… Je l’avais ouverte.

Lettre a écrit:
Bonjour Junior,

C’est ton fils l’enfant de la photo ? Si c’est bien le cas, félicitation à toi ! J’ai hâte de le rencontrer en personne.

Ciao

Angelo

-Mamma mia, dis-je blême.

Ça y est – l’histoire était arrivée aux oreilles d’Angelo. Mon oncle savait – c’était déjà trop. Son plus grand désir c’était que j’aie une famille sur laquelle il pourrait frapper. Maintenant que je l’avais, il en profitait – et je savais que cette lettre n’avait rien d’une lettre de félicitation. C’est une lettre de menace – rien d’autre.

Je l’avais déchirée – il ne fallait pas qu’Erik ou Maria tombe dessus. Tony me regardait faire – sans plus faire attention à ses jouets.

-Papa ?
, demanda-t-il avec des yeux surpris.

Je n’avais pas répondu – qu’est-ce qu’un gosse de quelques mois pouvait comprendre à ça de toute façon ?!

J’étais allé me changer et j’avais quitté la villa pour me rendre chez L.A.People. J’étais entré avec bien moins d’entrain qu’habituellement.

-J’ai rendez-vous avec Amon Sørensen,
dis-je à la réceptionniste – sans sourire aucun…

-Monsieur, Ricci, bonjour ! Je vais vous y conduire,
dit-elle avec un sourire radieux.

Les réceptionnistes avaient cette capacité de sourire en toutes circonstances – et celle de L.A.People semblait calée sur cette expression. Sur ma vie je m’étais fait autant de réceptionniste que de prostituée – c’est dire…

Elle m’avait conduit dans le bureau de Sørensen – elle m’avait introduit à ce dernier.

-Salut, Amon, dis-je sans utiliser les fioritures habituelles.

La réceptionniste partie, je m’étais avancé vers le bureau de Sørensen. Encore debout, j’avais sortir de ma poche quatre photos polaroïd représentant Anthony « Bastardo » Ricci – et je les avais jetée sur le bureau d’Amon.

-Voilà, ça vous évitera d’envoyer vos rapaces autour de ma maison, dis-je en prenant place sur le siège face à son bureau.

Amon avait intérêt à avoir pensé à amener du whisky !

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeVen 17 Nov - 15:50



Coming Out
ft. Daniele Ricci


Ces derniers temps, je sautais sur tout ce qui pourrait retarder un potentiel article sur Hank North en espérant qu’à la longue, mon parton oublierait le coup de fil de cette vipère de Jessica Hill. Alors j’avais notamment lancé un sondage qui permettrait de sortir deux numéros spéciaux la même semaine, l’un avec l’homme élu le plus sexy de cette année 1982 et l’autre avec la femme la plus sexy de cette année. Le parton avait trouvé l’idée géniale et accepté le projet, et je n’avais pas manqué de lui expliquer le travail que ça allait impliquer pour moi, sans compter les scoops qui tombaient et des photos qui ne pouvaient attendre d’être sorties comme celle qui montrait Mclagan à la sortie des studios de BSC.

Alors quand j’avais reçu un coup de fil de Daniele Ricci en personne pour une interview au sujet du numéro le montrant avec un bébé dans les bras, je m’étais empressé d’accepter.

Non seulement, Los Angeles (et moi aussi, je l’avoue) allait avoir les réponses qu’elle attendait, mais en plus, ça allait me permettre de reporter encore ce foutu article que je n’avais pas envie de sortir. J’avais déjà le poids du suicide de Felberbaum sur les épaules, je n’avais pas envie d’avoir celui de la petite-amie d’Hank North en plus.

Parce que Robin était resté civilisé, lui, pas sûr que son oncle soit aussi indulgent que lui.

J’avais donc donné rendez-vous au célèbre manager italien dans mon bureau, à la première date que j’avais de libre et il avait accepté.

Le jour J était arrivé et sachant que non seulement, l’homme ne serait pas spécialement ravi de faire cette interview même si c’était lui qui avait proposé de la faire, mais qu’en plus, il était amateur de whisky, j’avais pris la peine d’en acheter une bouteille afin d’arrondir les angles…

Et de délier sa langue… peut-être…

Des coups légers furent frappés à la porte de mon bureau et la réceptionniste de la rédaction avait introduit comme il se doit le manager de Roadtramp.

-Bonjour, Monsieur Ricci.

Je m’étais levé pour accueillir l’Italien, mais au lieu de me serrer la main une fois la réceptionniste partie, il s’approcha pour balancer quelques photos polaroïd sur mon bureau.

Ok, j’avais compris… Le rival de mon meilleur ami n’était pas d’humeur.

Alors je repris place sur mon siège, regardant les photos sans pour autant me jeter dessus pour les prendre. Et j’encaissai aussi sans peine aucune la première remarque cinglante de Daniele. Mais pouvais-je lui en vouloir quand « envoyer mes rapaces autour de sa maison » était exactement ce que j’avais fait ?

Je me penchai et ouvris un tiroir de mon bureau, en sortant la bouteille de Jack Daniel’s et un seul verre que j’avais acheté pour l’occasion. Moi, j’avais encore une pleine tasse de café fumant sur mon bureau juste devant moi.

-Vous désirez un verre, peut-être ? Histoire de vous détendre un peu…

Ce ne fut qu’après nous avoir servi que je repris la parole.

-Vous vous doutiez bien qu’avec votre notoriété que vous aimez tant, vous n’alliez pas pouvoir cacher cet enfant très longtemps, Daniele.

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeSam 18 Nov - 17:45



Coming Out
ft. Amon Sørensen


Je n’avais pas serré la main d’Amon – et puis quoi encore ? Il avait exposé Tony à tout ce que je ne voulais pas qu’il soit exposé. Amon n’imaginait pas dans quelle merde il venait de me foutre – moi et un gosse de quelques mois. La lettre que j’avais eue ce matin n’était que le début d’un enfer.

J’avais balancé mes photos sur son bureau – des photos de Tony prises par Maria et Erik, certaines dataient déjà un rien, d’autres étaient plus récentes. Je ne les avais pas sélectionnées – j’avais choisi au hasard. Maria aurait été un meilleur juge que moi pour savoir celles qui passeraient le mieux à l’impression – mais bon…

Amon n’avait rien dit – il avait juste sorti le whisky de sa cachette. Je n’avais d’yeux que pour la bouteille – comme si elle m’appelait. Je ne pouvais pas dire non… Je n’avais vraiment pas envie de dire non.

-Oui, je veux bien, dis-je sans sourire – parce que je n’étais vraiment pas d’humeur.

Il nous avait servi – et j’avais sauté sur le verre pour en boire déjà une bonne moitié. L’année 1982 était vraiment la pire depuis une bonne vingtaine d’année – voir depuis que je suis né…

Amon venait de me dire ce que grand nombre de gens – tous ceux qui savaient que Bastardo existait, en fait – n’avaient de cesse de me répéter. Ricci, jamais tu saurais garder ce môme caché jusqu’à la fin de sa vie… Je sais !!

-J’ai quand même tenu quatre mois, dis-je avec un sourire fier – bien qu’un peu cynique. C’est un record, avouez !

C’est le seul exploit dont je pouvais me vanter – et je ne me privais pas de le faire. J’avais rempli mon verre moi-même après l’avoir vidé – vu le café d’Amon, la bouteille n’était que pour moi de toute façon. Je le soupçonnais même de l’avoir acheté pour l’occasion – parce qu’in vino veritas, je suppose.

-Je voulais le cacher pour préserver son image quelque temps. Maintenant, les paparazzis ne vont plus le lâcher, le pauvre, dis-je en essayant de m’octroyer l’image du père de l’année – ce que j’étais loin d’être… Alors, vous vous savoir quoi Amon ? Si c’est mon fils ? Oui… J’en ai bien peur…, rajoutais-je en soupirant – et en achevant mon deuxième verre de whisky.

Le morceau était lâché – Amon allait pouvoir le dire à tout le monde maintenant…

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeLun 20 Nov - 12:52



Coming Out
ft. Daniele Ricci


Daniele Ricci était sur les nerfs, complètement à fleur de peau. Je ne l’avais jamais vu comme ça, lui qui avait tant d’assurance, lui qui avait pour habitude de flirter avec la presse people et d’en redemander. Ce Daniele-là n’était plus… Et je m’en voulais un peu, quelque part, parce qu’au moment où j’avais donné l’article sur l’enfant à la rédaction pour le faire paraître, le mariage d’Axel et Sonne n’avait pas encore eu lieu.

Et je ne pouvais pas savoir que la fête finirait abruptement et mal. Et que l’article allait s’ajouter aux malheurs du couple Ricci-Watson comme une couche supplémentaire d’emmerdes dont ils se seraient bien passés.

Je pouvais comprendre l’énervement de l’Italien. Mais d’un autre côté, je ne pouvais pas non plus m’empêcher de penser que Maria Watson, sa petite-amie, avait joué trop longtemps avec le feu et avait fini par se brûler. Parce que même moi, je savais depuis un bon moment qu’elle était malade.

N’empêche que je lui avais proposé un verre, une bouteille complète même, si ça pouvait le détendre un peu. Après tout, c’était lui qui avait été demandeur pour cette interview. Une fois qu’il fut servi, je lui avais affirmé que, dans tous les cas, il n’aurait pas pu cacher indéfiniment l’enfant, que l’information aurait fini par sortir.

Il avait alors eu un sourire fier en annonçant qu’il avait quand même tenu quatre mois. Je fronçai les sourcils en le regardant avant de prendre les quatre photos polaroïd qu’il avait jetées sur mon bureau entre mes mains.

-Quatre mois ?

Je regardai attentivement les photos alors que Daniele me demandais ce que je voulais savoir, affirmant qu’il était bel et bien le père de l’enfant.

Je répondis, distrait par les images sur lesquelles mes yeux étaient fixés.

-Je voyais difficilement quel autre scénario vous auriez pu me sortir…

Evidemment qu’il était le père de l’enfant, qui, sinon… ? Celui de son majordome ? Allons donc ! Erik Richards avait déjà un gosse et il se tenait assis devant moi en train de vider une bouteille de whisky. Et ça aurait même été le cas, je doutais fort que Daniele aurait joué les baby-sitters pour son majordome.

Je quittai des yeux les photos pour les poser sur le manager italien. Mon ton n’était pas mesquin, seulement curieux, voire un peu inquiet.

-Daniele… Vous avez caché cet enfant quatre mois…

Je lui passai l’une des photos qui me semblait la plus récente, en la faisant glisser sur le bureau, comme s’il ne l’avait jamais vue.

-Je ne suis pas un expert mais cet enfant a bien le double de cet âge…

Je marquai une pause.

-Alors il était où avant de se retrouver chez vous ?

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeLun 20 Nov - 19:48



Coming Out
ft. Amon Sørensen


Le whisky était la seule chose bien dans cette interview. C’était mon seul réconfort pour les minutes – très ! – pénibles que j’allais passer ici. D’habitude, je suis pourtant très confiant – voir enjoué – quand je viens me faire interviewer par Amon ou un de ses confrères.

Aujourd’hui c’était différent – parce qu’aujourd’hui, on parlait de Tony.

Après avoir balancé les photos, j’avais fanfaronné – un peu cyniquement – sur la durée pendant laquelle j’avais réussi à cacher Tony des journalistes comme Amon.

Sørensen n’avait d’yeux que pour les photos – et donc que pour Tony – chose d’autant plus difficile à supporter pour moi pour tout un tas de raisons. Le sentiment de m’être fait fauché ma place de dernier Ricci de la lignée – une place dont j’étais fier ! – était encore bien présent. Pourtant je n’arrivais plus à me mentir à moi-même – je m’attachais, malgré moi, à cette vile créature de l’Enfer.

Il avait répété le nombre de mois – je savais qu’en bon journaliste qu’il était, il avait déjà trouvé l’anomalie. Il y avait un gouffre entre le nombre de mois que j’avais dit et la taille de Tony. Je n’allais juste pas lui faciliter la tâche – c’était lui qui faisait les questions, pas moi.

J’avais annoncé – en attendant la question sur les mois – que le gosse de cette photo était bien l’héritier des Ricci. Mentir aurait conduit à bien trop de formalités – et je ne voyais plus l’intérêt de jouer à ce petit jeu. J’avais – maintenant – une toute autre partie à jouer et avec des autres pointures que des petits journalistes people. Amon avait dit qu’il ne voyait pas quel autre scénario j’aurais pu sortir.

-J’aurais pu sortir tout un tas de scénarios… Je ne manque pas d’imagination, dis-je avant de boire des gorgées de whisky à la chaine.

J’aurais pu dire que c’était le fils caché de mon père – ça aurait pu être drôle et ça aurait peut-être amené Antonio à regarder dans ma direction une petite seconde au moins le temps de démentir. J’aurais pu dire que c’était l’enfant d’un membre de la famille d’Erik, de Sonne ou de Maria – j’avais l’embarras du choix.

Amon avait souligné – comme je m’y attendais – que j’avais caché l’enfant quatre mois. Il m’avait mis sous le nez une des photos de Tony comme pour me montrer ce que je savais déjà – soit que Tony avait neuf et non quatre mois.

-Je suis épaté de votre sens de l’observation,
dis-je cynique. Je ne vous savais pas si perspicace.

Quelques remarques gratuites ne faisaient pas de mal – au contraire ça me faisait du bien même si c’était tout à fait inutile.

Alors où était-il avant – telle était la question de Sørensen.

-Je n’en sais rien, dis-je en laissant échapper un soupire. Sa mère l’a déposé devant chez moi quand le gosse était âgé de 5 mois à peine. Elle n’a laissé ni le nom du gosse, ni le sien… Tout ce qu’elle m’a laissé c’est une date de naissance, dis-je avant de remplir – encore – mon verre considérant, pendant trois secondes, l’idée de boire à la bouteille.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeMar 21 Nov - 10:24



Coming Out
ft. Daniele Ricci


Plus ça allait, plus je me rendais compte que Daniele Ricci n’était pas seulement sur les nerfs…. Daniele Ricci n’allait carrément pas bien. J’avais déjà eu l’occasion, à maintes reprises et en diverses occasions, de voir Daniele Ricci picoler. Mais pas comme ça. Pas avec cette tête-là, en me donnant l’impression qu’il allait laisser tomber les apparences et se mettre à carrément boire à même le goulot de la bouteille.

Il disait qu’il aurait pu me sortir un tas de scénarios, se vantant de ne pas manquer d’imagination.

-Je n’en doute pas, Daniele.

J’avais regardé les photos, avait trouvé la faille dans les informations données par Ricci. Je lui avais retourné l’une des photos et avait souligné cette faille, le poussant à me dire où était l’enfant avant ces quatre mois.

Le manager italien fit une remarque sarcastique que j’encaissai sans aucune peine. Si la scène s’était passée sur un ring et que les mots avaient été autant de coups de poings, ce que venait de m’envoyer Daniele manquait cruellement de puissance autant que de conviction.

Je ne répliquai pas, me contentant d’attendre qu’il réponde à ma question. Daniele ne me devait pas des explications, personnellement. Mais L.A. voulait savoir, c’était la malédiction d’être né avec un nom tel que le sien, la contrepartie de sa fortune, si on voulait.

Et il le savait.

Le manager m’expliqua donc qu’il n’avait aucune idée d’où le môme avait passé ses premiers mois de vie, que sa mère l’avait déposé devant la villa Ricci avec pour seule information une date de naissance. J’étais à la fois bouche bée et touché.

Parce que Daniele aurait très bien pu se débarrasser de l’enfant dans la seconde. Rien ne l’obligeait à le garder. Mais il l’avait fait quand même.

J’aurais pu lui demander pourquoi il l’avait gardé, mais je tournai les choses autrement, même si ça revenait au même, au final. Je pris le temps de boire une gorgée de café, évaluant ma question avant de la lui poser pour de bon.

-Vous m’avez dit ne pas manquer d’imagination. Vous auriez pu mentir, tout comme vous auriez très bien pu, étant donné les circonstances, déposer l’enfant dans un orphelinat ou le mettre à l’adoption. Mais vous n’avez pas menti, rien inventé…

Tout du moins, je le supposais, mais vu l’état dans lequel il était, je doutais fort qu’il soit en train de me mentir.

-Pourquoi ?

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeMar 21 Nov - 18:41



Coming Out
ft. Amon Sørensen


Au moins, Amon ne doutait pas de mon imagination – c’était déjà ça. Des histoires plausibles, je pourrais en trouver des dizaines – mais à quoi ça servirait ? Pour vivre dans le stress constant que quelqu’un découvre mon mensonge – trop peu pour moi…

Amon devait avoir une réserve inépuisable de questions sur le sujet de Tony. J’étais venu ici pour épuiser son stock et venir à bout de cette histoire – en gros, je voulais qu’on me foute la paix sur le sujet de mon bâtard. J’avais commencé par expliquer où il était avant d’être déposé devant chez moi – dans la mesure du possible étant donné que je n’avais pas beaucoup d’informations. Je ne savais pas qui était la mère de Tony – et je n’étais pas sûr de vouloir le savoir… Elle avait largué son gosse, ça expliquait un peu quel genre de femme elle était.

Amon m’avait semblé un peu bouche bée – en fait, c’était difficile à dire ma vision se troublant de plus en plus à chaque verre que je vidais. Sørensen avait dit que j’aurais pu mentir voir abandonner l’enfant à l’orphelinat – mais je n’avais fait ni l’un, ni l’autre. Si, j’avais essayé de l’abandonner devant une église – encourager par Jim – mais Erik m’en avait empêché.

-Parce que ça aurait été aussi fatiguant qu’inutile, dis-je en regardant Sørensen. Je ne suis pas con, Sørensen. Je sais que la vraie histoire aurait fini par se savoir. Je ne voulais pas vivre avec ce stress-là, rajoutais-je avant de vider un nouveau verre.

Il était – parfois – plus difficile de supporter son propre mensonge que de faire éclater la vérité, aussi compliquée soit-elle. Amon m’avait mis dans une position inconfortable avec son article – et j’avais été littéralement obligé de lâcher le morceau.

-Et, oui, j’aurais très bien pu le foutre à l’orphelinat. Mais ça n’aurait fait que reporter le problème à plus tard. Un Ricci est un Ricci…, dis-je en soupirant. Il aurait fini par faire parler de lui pour que je tourne la tête dans sa direction…, rajoutais-je en ne regardant même plus Amon – mes yeux étant perdu dans le vide.

Je parlais pour moi ou pour Tony ? Avec l’alcool, la frontière entre mes sentiments envers mon père et ce que j’imaginais de Tony devenait trouble.


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeMer 22 Nov - 17:22



Coming Out
ft. Daniele Ricci


Donc… L’enfant avait été déposé sur le pas de la porte de Daniele par la mère de celui-ci qui lui avait laissé pour seule information une date de naissance. Comment une mère pouvait faire une chose pareille était une question qui pouvait être posée… Mais pas à Ricci… Qu’est-ce que Ricci pouvait en savoir, puisqu’il disait qu’il n’avait quand même aucune idée de qui elle pouvait être… Etant donné le nombre de conquêtes qu’on attribuait à l’Italien, ça pouvait se comprendre… D’autant plus s’il buvait tous les jours autant que ce qu’il ne buvait aujourd’hui.

Mais c’était surtout la vitesse à laquelle il enchaînait les verres qui était inquiétante.

La question qui me vint d’emblée à l’esprit, outre celle de l’identité de la mère qui était quand même inconnue, était de savoir pourquoi, puisqu’il se vantait d’avoir tant d’imagination, il ne mentait pas, de même que pourquoi il avait gagné l’enfant.

La première réponse allait de soi : mentir allait être plus fatiguant qu’autre chose, et stressant en prime. Et je ne pus m’empêcher d’ajouter à la volée.

-Et vous êtes déjà fatigué et stressé…

Il ne fallait pas être Sherlock Holmes pour le voir.

Daniele continua en disant qu’un Ricci était un Ricci et que s’il ne l’avait pas accueilli comme son fils, il aurait quand même fait parler de lui… Je fronçai les sourcils en regardant Daniele. Ça ne se tenait pas très bien, cette histoire… L’enfant de quelques mois n’aurait jamais su qu’il était un Ricci si Daniele l’avait déposé à l’orphelinat… Et je commençais à me dire que l’alcool montait à la tête du manager italien.

Je pris une gorgée de café avant de demander :

-Et vous êtes sûr que c’est un Ricci ? Comment savez-vous qu’il ne s’agit pas seulement d’une mère en détresse qui s’est dit qu’elle pouvait tenter le coup en déposant son môme sur le pas de votre porte afin qu’il puisse profiter de votre fortune ? Là aussi tout un tas de possibilités sont possibles.

Je me laissai aller en arrière sur mon siège, ma tasse de café entre les mains… Derrière moi, dans son terrarium, Loki montrait son ventre contre la vitre.

-D’ailleurs, quel est son nom à ce gosse ? Puisque je suppose que vous avez dû lui donner un nom, du coup…

Et ça, ça allait plaire aux lecteurs de L.A.People.

Je fronçai plus fort les sourcils et avant de le laisser répondre à tout ça, j’ajoutai :

-Hors interview : vous buvez parce que vous vous inquiétez pour Maria Watson ou pour l’enfant ?

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeMer 22 Nov - 19:53



Coming Out
ft. Amon Sørensen


Je n’avais trouvé aucun intérêt à mentir – j’y avais plutôt trouvé un max d’inconvénients. Je ne pouvais pas me permettre de jouer avec la presse sur le sujet de Tony – j’avais d’autres chats à fouetter et d’autres problèmes que la presse concernant le gosse. Je ne pouvais pas m’encombrer d’un stress inutile – surtout, qu’apparemment, celui-ci se voyait tout comme la fatigue.

-Votre perspicacité me fatigue aussi, sifflais-je entre mes dents.

Je ne trouvais le salut que dans le whisky qu’Amon avait acheté pour l’occasion. Je ne comptais plus les verres que j’enchainais – à quoi bon compter de toute façon ?

J’avais – après – expliqué pourquoi j’avais gardé l’enfant. En fait, je ne contrôlais plus vraiment ce que j’étais en train de dire. J’imaginais Tony sortir de son anonymat pour crier au monde que c’était un Ricci – et en tant que Ricci, il aurait réussi à avoir, sur lui, l’attention du monde. Un peu comme Cortez avec Jim – elle aussi avait réussi à amener toute l’attention sur elle pour que Jim regarde vers lui. Seulement, au final, je pensais bien moins à Tony qu’à moi-même. Moi et toutes mes tentatives – vaines… - pour qu’Antonio regarde vers moi.

Je sombrais à cause de l’alcool – mais Amon, lui, continuait ses questions. Il avait émis l’hypothèse que le gosse que j’avais à la maison n’était peut-être pas un Ricci – et qu’une femme en détresse lui aurait collé cette étiquette pour assurer à son môme un héritage digne de ce nom. Amon avait les photos de Tony devant lui – il aurait les miennes au même âge, il n’aurait même pas posé la question… J’avais rigolé – un rire cynique.

-Croyez-moi, c’est un Ricci... Vous auriez une photo de moi au même âge, vous n’auriez même pas usé de votre salive pour poser cette question,
dis-je sur un ton qui montrait mon cynisme – propre à la situation – et ma résignation.

Amon voulait un nom – ben tiens… J’étais sûr que les lecteurs de L.A.People n’attendaient que ça – tout comme Angelo…

Seulement, je n’avais eu que le temps de boire un coup avant d’avoir une autre question – hors interview celle-là. Amon avait été présent au mariage – il savait donc tout… Par provocation – ou par besoin, je ne sais pas vraiment – j’avais achevé le verre que j’étais en train de boire.

-Je bois parce que j’ai soif,
mentais-je – sans conviction.

Je buvais pour Maria et pour le gosse – je buvais pour l’accumulation des malheurs que j’avais eus cette année. Je buvais parce que mon corps le réclamait.

-On n’est pas ici pour parler de Maria !, dis-je pour remettre les choses à leur place.

La vie de Maria – et ce qui lui arrivait – n’était pas à étaler dans L.A.People. Si je n’avais pas pu éviter la presse people à Tony, je voulais l’éviter à Maria.

-Il s’appelle Anthony Ricci, dis-je en me resservant – en tremblotant et en reversant un peu sans m’en rendre compte. Il a neuf mois.

Mes yeux brillaient – l’alcool et la fatigue était responsable de ce phénomène. Je pensais que la meilleure manière de refouler tous ces sentiments était de boire encore – et encore.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 23 Nov - 11:16



Coming Out
ft. Daniele Ricci


Daniele se sentait piégé. Il émanait de lui une angoisse qui n’avait rien de rationnel. Qu’il l’ait mauvaise de s’être fait photographier avec son fils chez lui, au bord de sa piscine, alors qu’il aurait voulu protéger le môme encore un moment pouvait se comprendre.

Mais se mettre dans l’état dans lequel il était, c’était un peu exagéré, non ? N’était-il pas le premier à adorer la célébrité ? Alors pourquoi la refuser à son fils ? J’aurais pu poser ces questions si je n’avais pas été persuadé que son angoisse n’était pas vis-à-vis de l’enfant, mais bien de Maria Watson.

Ricci avait fait une remarque sur ma perspicacité quand j’avais affirmé qu’il était déjà stressé et fatigué. Le tout en s’envoyant un autre verre cul sec, bien évidemment.

-Ça ne relève plus de la perspicacité, Daniele. Regardez-vous dans une glace.

Il avait des cernes immenses et son teint pâle les faisait ressortir encore plus fort.

Quand il m’eut expliqué comment l’enfant s’était retrouvé dans sa propriété, j’avais émis l’hypothèse qu’il ne soit pas un Ricci. Mais Daniele m’expliqua bien vite pourquoi il n’y avait aucun doute. Il n’avait pas eu besoin d’un test de paternité, ce que je ne doutais pas qu’il aurait fait s’il avait eu le moindre doute. Mais pas besoin, apparemment, l’enfant était un clone.

J’avais alors repris les photos en main, posant mon café sur mon bureau, mon regard passant alors des photos à Ricci. Ce n’était pas tout à fait flagrant, mais oui, il y avait un air de famille.

J’avais alors demandé le nom du môme… Mais avant qu’il ait pu répondre, je lui avais quand même fait remarquer qu’il était en train de sérieusement exagérer sur l’alcool. Il me rétorqua qu’il buvait parce qu’il avait soif et qu’on n’était pas ici pour parler de Maria.

Je laissai retomber une nouvelle fois les photos sur mon bureau et appuyai mon regard sur le manager.

-Je sais. Ne vous en faites pas. Si j’avais voulu qu’on parle de Maria, je me serais arrangé pour que ce soit inévitable, Daniele.

Je marquai une pause avant d’ajouter :

-Je sais depuis des mois qu’elle est atteinte d’un cancer. J’aurais très bien pu faire un article là-dessus, j’avais tout ce qu’il me fallait, je ne l’ai pas fait.

Parce qu’Howard Stone m’avait supplié de garder ça pour moi… Et parce que ma rencontre avec Robin North au gala des Shermans me faisait maintenant douter de ce que je m’appliquais à faire depuis plus de dix ans.

Daniele Ricci me donna le nom de l’enfant, et son âge. Je m’installai à nouveau dans le fond de mon siège et revint au sujet d’origine de cette « interview ».

-Anthony… Pour une raison particulière ? Comment vous avez vécu son entrée dans votre vie, vous et Maria, ensemble et individuellement ? La plupart des parents ont 9 mois pour se faire à l’idée, pour se préparer. Vous n’avez pas eu cette chance…

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 23 Nov - 19:27



Coming Out
ft. Amon Sørensen


Je n’étais pas tendre avec Amon – il ne l’était pas vraiment non plus avec moi. Il avait dit ne pas avoir usé de sa perspicacité pour calculer mon état de fatigue – mais que ça se voyait à mon physique. Je m’y regardais souvent dans une glace – même le maquillage n’y faisait plus rien… Les cernes étaient devenues indélébiles… Seulement, je n’avais pas besoin qu’Amon me le dise.

J’avais réfuté les hypothèses comme quoi Tony ne serait pas de moi – son air de Ricci trahissait directement qu’il faisait partie de la famille. J’aurais – pourtant – voulu qu’il soit à un autre et que sa mère se soit trompée. Ça aurait rendu les derniers mois plus faciles – pour moi, tout du moins. Amon avait regardé les photos pour y trouver – je suppose… - un air de famille.

J’étais assailli de questions aux réponses faciles mais celle qui m’avait tapé sur le système c’était celle sur l’alcool. Je ne savais pas si c’était une façon pour Amon de passer du sujet « Tony » au sujet « Maria » mais j’avais fermé la porte directement sur la possibilité de passer d’un à l’autre. Je ne voulais pas étaler le malheur de Maria dans L.A.People - pas dans mon état actuel de faiblesse.

Amon avait dit que s’il aurait voulu qu’on parle de Maria, il aurait fait pareil que ce qu’il avait fait avec Tony – c’est ce que je lisais entre les lignes.

-Ouais, vous êtes si bon à ça, dis-je cynique – et en buvant encore.

Amon savait depuis plusieurs mois que Maria avait le cancer – cette révélation m’avait surpris. Putain ! Il y avait-il une seule information qu’Amon n’avait pas ?! Oui, il y en avait bien une – qu’Olivia Cortez était la fille de Jim. Ça, ça avait échappé à Sørensen. J’en voulais – irrationnellement – à mon meilleur ami d’avoir autant de chance !

-Putain, on ne peut même plus faire confiance au personnel médical…, sifflais-je entre mes dents.

Parce que l’information ne pouvait venir que de là – et nulle part d’autre. La langue bien pendue de certaines infirmières devaient être la cause de ça…

Amon – malgré tout – n’avait pas divulgué l’information. Il avait gardé ça pour lui – et il me disait ça comme s’il avait fait ça en âme charitable.

-Oh, merci pour votre âme si charitable, Sørensen. Je ne sais pas ce que je ferais sans vous
, dis-je sur un ton hautement ironique.

La question du pourquoi me titillait – mais je ne voulais pas la poser maintenant. Je ne voulais pas donné un quelconque beau rôle à Amon. Bien que s’être retenu de ne pas avoir étalé dans la presse le malheur d’une femme malade n’avait rien d’héroïque – en soi.

Trêve d’ironie – j’avais donné le nom de Tony ainsi que son âge. Amon voulait obtenir l’origine de ce nom et comment le gosse avait été accueilli par moi et Maria – il voulait tout savoir…

-A votre avis ? Je l’ai accueilli comment ? Que feriez-vous, Amon, si une inconnue venait mettre un môme à vous devant l’entrée de votre villa ? Qu’est-ce que vous penseriez à ce moment-là ? J’ai flippé, tiens !, dis-je cynique – ma voix devenant pâteuse. Les premiers jours n’ont été faciles mais on s’y habitue… Quant à Maria, elle l’a accepté comme son propre fils, dis-je avec un pincement au cœur en pensant à ma petite-amie. C’était… Un don du ciel pour elle.

Je ne contrôlais plus rien – ni mes paroles, ni mes gestes, ni mes émotions. Tout foutait le camp – et je n’arrivais pas à me rendre compte que c’était à cause de l’alcool que je buvais. J’avais passé mes doigts sur mes yeux pour avorter – inconsciemment – des rares larmes qui avaient osées essayer de sortir.

-Et Anthony parce que c’est le nom du petit Smith, dis-je les yeux complètement dans le vide – et dans un fin filet de voix.

Mes pensées refoulées refaisaient surface dans un moment inattendu – au plus mauvais endroit et devant la plus mauvaise personne. C’est – sûrement – l’instinct de survie qui m’avait fait me reprendre.

-Je veux dire d’Antonio… Mon père. Antonio Ricci, dis-je en secouant la tête. Je suis sûr que vous avez entendu parler de lui.

Tout le monde a entendu parler de lui – il était connu.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeVen 24 Nov - 13:34



Coming Out
ft. Daniele Ricci


J’avais tout ce qu’il me fallait pour faire un article sur le cancer dont Maria Watson était atteinte, si je le voulais. Mais j’avais fait remarquer à Daniele que je ne l’avais pas fait. Evidemment et inévitablement, le manager italien en profita pour tenter de me mettre un autre coup, qui ne me fit pas plus d’effet que sa première remarque cinglante. Je ne le faisais pas par charité, j’en étais bien conscient. Au contraire, j’en venais à me dire qu’il aurait peut-être été plus charitable d’avoir sorti l’article dès que j’avais eu l’information. Ça aurait peut-être poussé Watson à agir directement plutôt que de vouloir jouer les Wonder Woman.

Mais Howard Stone m’avait demandé de me taire. Alors, je m’étais tu, par respect pour lui et non pas pour le rival de mon meilleur ami ou sa petite-amie.

J’eus un sourire en coin :

-Je ferai passer le message à la véritable âme charitable de l’histoire, Daniele.

J’avais ensuite voulu qu’il développe, qu’il me raconte l’arrivée du petit Anthony dans leur vie. L’Italien disait avoir flippé, ce qui aurait été ma réaction aussi, sans aucun doute.

Le manager articulait de moins en moins et pour finir, j’allais devoir lui demander de répéter ce qu’il disait… Il était stressé, épuisé et bourré… Il avait la voix irrégulière et ses gestes étaient tellement imprécis qu’il renversait en se servant…

Donc, lui avait flippé. Watson, elle, considérait l’enfant comme son fils. Décidément, cette femme n’avait aucune logique : elle accueillait un enfant dans sa vie, le considérait comme le sien…

-…un don du ciel… Ouais, ça peut se comprendre quand on a toutes les pièces du puzzle.

…Mais alors, bon dieu de merde ! Pourquoi attendre avant de se soigner plutôt que de mettre ça derrière elle et repartir du bon pied pour être une mère digne de ce nom pour le petit Anthony ?

J’avais ma petite idée là-dessus. Comme le dirait si bien Howard Stone, Maria voulait le beurre, l’argent du beurre, le sourire de la crémière et le tout sans se taper jusqu’à l’épicerie ! Quitte à crever pour tout avoir.

Et c’était loin d’être intelligent. Des héros, il y en a plein le cimetière… Et ça leur fait une belle jambe…

J’avais aussi demandé d’où leur était venue l’idée d’appeler l’enfant Anthony.  Et là, je fronçai les sourcils, pas sûr d’avoir très bien compris… Mais Daniele articulait tellement peu que ça devenait salement compliqué de le comprendre.

Je me soulevai et me penchai par au-dessus de mon bureau pour prendre la bouteille de whisky et la mettre hors de sa portée.

-Rassurez-vous, ce n’est pas de la charité. Je n’ai juste aucune envie que vous tombiez dans le coma ici.

Et j’avais surtout envie de piger ce qu’il me racontait parce que là, je perdais le fil… Enfin, lui, le perdait.

J’avais compris « le petit Smith », mais Daniele avait ensuite parlé de son père, Antonio Ricci.

-Evidemment que j’ai entendu parler de lui. Le magnat de l’import-export en Europe.

Mon propre père avait déjà fait affaires, et en faisait peut-être toujours, avec le Père Ricci…

-C’est donc un hommage plutôt classique que le prénom d’Anthony.

Je marquai une pause, réfléchissant à ce que je pouvais encore demander à Daniele Ricci au sujet du môme. Mais hormis l’identité de la mère de ce-dernier, que Daniele lui-même ne semblait pas connaître, je ne voyais pas quoi lui demander d’autre… Je cherchai après son regard et quand je l’eus trouvé, je lui dis calmement :

-Vous devriez retourner auprès d’Anthony et Maria. Vous avez besoin d’eux.

De toute façon, il n’allait bientôt plus rien me raconter de cohérent…

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitimeSam 25 Nov - 18:31



Coming Out
ft. Amon Sørensen


Amon s’était – semblait-il – retenu de faire un article sur la maladie de Maria. Je ne savais pas s’il attendait des remerciements ou une médaille pour son acte – soi-disant ! – héroïque mais ce n’est pas par moi qu’il allait les avoir. J’avais – très ironiquement – remercié le journaliste pour son acte de bravoure et de charité. Putain, je ne voyais vraiment pas l’intérêt qu’il avait à me dire qu’il savait mais n’avait rien dit – je m’en fichais au final !

Le journaliste m’avait dit qu’il remettra mon message à la véritable âme charitable. Ah parce qu’en plus il ne s’était pas retenu tout seul – c’est encore plus pathétique…

-Qui donc ? Votre petite amie ?, demandais-je cynique. Elle vous fait office de conscience, c’est bien ça ?

J’avais bien remarqué – au mariage d’Axel et Sonne – que Sørensen était venu en charmante compagnie et que sa bien-aimée n’était autre que la meilleure amie de Sonne. Je n’étais pas journaliste people – mais j’en savais sur L.A. tout autant que Sørensen !

C’était mon dernier coup d’éclat de l’interview – après tout était parti en sucette. J’avais bu et bu – encore – et j’avais répondu aux différentes questions sur Tony… J’avais expliqué comment j’avais accueilli ce môme et comment Maria l’avait accueilli. Ma voix s’éraillait – et certains mots avaient du mal à sortir correctement de ma bouche. J’avais – même… - du mal à me servir d’autres whisky. Amon avait bien compris pourquoi Maria avait considéré Tony comme un don du ciel. Je crois qu’il n’y avait pas besoin d’ajouter quoi que ce soit là-dessus.

Amon m’avait confisqué ma bouteille sous mon regard indigné. Cette fois, il ne l’avait pas fait pour jouer au super-héros mais pour ne pas que je tombe là.

-Je sais ce que je fais, Amon,
dis-je dans un charabia incompréhensible.

Amon voulait tout savoir – jusqu’à l’origine du prénom Anthony. J’avais trop bu – tellement que la vérité que je me cachais même à moi-même avait éclaté au grand jour. Je pense que je pouvais à la fois blâmer l’alcool et le remercier – parce qu’il était autant à l’origine de mon lapsus que des bafouillements qui avait rendu ma phrase presque incompréhensible.

Je m’étais repris – ma lucidité revenue – pour dire à Amon que l’origine du prénom venait de mon père. C’était la version que je voulais croire – et que je croyais depuis le début.

Amon avait – pour mon plus grand soulagement – repris sur mon père. Il le connaissait – comme tout le monde.

-Ouais, c’est ça, dis-je les yeux complètement dans le vide.

Tout, autour de moi, commençait à se brouiller – pendant ce temps, Amon en était venu à la conclusion que c’était un hommage pour mon père.

-Ouais n’importe quoi
, dis-je en rigolant un peu – mais encore une fois ma phrase avait été dit d’une façon presque incompréhensible.

Le jour où je ferais un hommage à Antonio les poules auront des dents – autant dire que cet enfoiré ne mérite aucun hommage.

Le silence s’était installé entre nous. J’avais tendu la main vers la bouteille – mais elle était entièrement hors de portée. J’avais fait une moue très triste devant ce constat implacable – soit que je n’arriverais pas à me servir un autre verre.

Aucune autre question n’était venue – Amon en avait fini. Parfait ! Je m’étais levé – alors qu’il me disait de retourner près de Tony et Maria.

-Vous avez raison ! Ils ont besoin de moi, dis-je sûr de moi.

Je m’étais retourné et j’avais posé ma main sur la clinche de la porte avant de me rappeler d’un détail.

-N’oubliez pas de me renvoyer les photos quand vous en aurez fini. Maria y tiens beaucoup, dis-je en bafouillant toujours. Vous connaissez mon adresse…

J’avais disparu de l’autre côté de la porte en titubant fortement.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Coming Out [PV Amon][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Coming Out [PV Amon][TERMINE]   Coming Out [PV Amon][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Coming Out [PV Amon][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [wip]scene a amon hen
» Première mission
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: L.A. People-