AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Alexie T. Greatfield
Invité



Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeDim 10 Déc - 19:42

Kiss The Girl Ft Jake Snyder




Il y avait déjà pas mal de monde à Canter's Deli aujourd'hui. Alexie, après deux rendez-vous professionnels pour son émission, était entrée dans le restaurant pour y manger un bout. Elle avait une faim de loup, comme d’habitude, Alexie était réputé pour manger plus que de raison. Rien qu'en entrant dans le restaurant, elle avait pu sentir les bonnes odeurs sortant de la cuisine. C'était là qu'elle voulait manger et pas ailleurs.

Elle avait prévenu Jordan qu'elle ne pouvait pas venir le voir de la journée parce qu'elle avait du travail et il avait comprit. Avec lui, elle se sentait vraiment bien, comme s'il l'a tenait dans un cocon, à l'abri de tous et de n'importe quoi. Elle n'aurait pas imaginé avoir cette sensation en gardant contacte avec le policier ou alors si. Elle avait toujours peut que ce qu'elle ressentait, ce que son corps lui dictait, c'était juste parce qu'elle le considérait comme son sauveur, le jour de son accident.

Quoi qu'il en soit, elle avait indiqué être seule pour dîner et le serveur avait commencer sa folle course pour l'a mettre à une table. Il y avait tellement de monde qu'Alexie le perdit de vue. Tentant de le retrouver, elle zigzaguant entre les clients, elle tentait de le voir au loin mais sans succès. Elle décida alors de se retourné et se mit en tête de changer de restaurant, il était bien trop bombé. Elle fit un pas en avant et percuta quelqu'un. C'était un homme au vu de la carrure et des quelques gouttes de bière qui tomba du verre qu'il portait. "Désolé" avait-elle dit un peu sonné par cette accident.

Elle leva la tête et tomba sur les yeux bleu de Snyper, surprise et en même temps gênée, ses joues se mirent à rougir en le voyant. Voilà un moment qu'ils ne s'étaient pas vu, depuis ce fameux baiser dont elle en avait encore les images parfois. Elle aurait dû lui parler après cet événement et pas partir en courant comme une voleuse... Elle le regarda en souriant. "Hey Salut Jake!"






©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeDim 10 Déc - 20:39



Kiss The Girl
ft. Alexie T. Greatfield


Le Canter’s Deli, en plus de ces habituels clients, accueillait, en ce soir de décembre, pas mal de monde venant de ce qu’on pouvait appeler la « famille élargie ». Mes parents étaient là, en grand amis des parents de Mark Canter et moi-même, j’étais là pour fêter ça avec Mark Canter lui-même. Je faisais partie de ceux qui, ce soir et pour les 7 prochains soirs, allaient pouvoir passer d’un côté à l’autre du comptoir, histoire d’aider et fêter en même temps.

Nous étions en effet le premier soir de Hanukkah, ce qui expliquait que le Canter’s Deli soit bondé alors que nous n’étions pas en pleine « période de fête »…

Il n’était même pas encore 19 heures et j’avais déjà l’estomac plein à craquer. Bon, d’accord, la bière que je buvais n’arrangeait rien, mais il fallait bien que je trouve un moyen de tasser tout ça parce que nos mères, celle de Mark et la mienne, étaient bien décidées à nous faire exploser…

Et comme c’était super bon… Comment pouvait-on résister ?

Evidemment, le Canter’s Deli était comme qui dirait séparé en deux. Pour le bien-être et le respect des clients habituels, nous étions dans la partie lounge. Mais ce n’était pas une séparation hermétique pour autant : quiconque voulait se joindre à la fête était le bienvenu, c’était un souhait de la famille Canter.

Mark était parti installer une cliente, qu’il m’avait dit… Alors je l’avais laissé aller, signalant que le prochain serait pour moi… Le temps qu’il fut parti, ma mère arriva près de moi avec un plat de falafels… je l’avais vue arriver, mais avec tout ce monde tout autour, impossible de lui échapper ! Je l’avais donc regardée avec un regard navré mais un grand sourire amusé.

-M’an !... Je vais exploser…

Avec son léger accent allemand qu’elle s’évertuait pourtant à effacer au maximum sans y arriver, elle prit un falafel et sans me laisser le choix, le porta à ma bouche. Qu’est-ce que vous voulez que je dise ? Je l’ai bouffé son truc… Mais elle était prête à en prendre un deuxième…

-Mange, mon fils ! Il faut manger…

Rien à faire ! C’était un véritable traumatisme. Je me demandais comment je n’avais pas, au final, fini obèse en devenant adulte. Mais à mon avis, je carburais assez au stress que pour brûler suffisamment de calories.

Mais bon… au troisième… Alors que j’allais protester, ce fut quelqu’un qui me percuta, détournant mon attention de ma mère. Je me retournai pour tomber nez à nez avec Alexie et je me sentis rougir comme pas deux en la reconnaissant.

Ma mère, elle, même si je ne la vis pas, s’éclipsa discrètement avec un sourire aux lèvres.

-Oh…

Oh merde ouais…

-Salut Alexie… Qu’est-ce que tu fais là ?

Grillé… Super grillé, Jake…

Et la dernière fois, cette fille t’a roulé une pelle.

Tu fais quoi, maintenant ?

-C’est un plaisir de te voir, je veux dire… Mais qu’est-ce que tu fais là ?

Quelle idée, aussi… De faire ça au Canter’s Deli…

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeDim 10 Déc - 21:24

Kiss The Girl Ft Jake Snyder




L'endroit était vraiment plein à craquer et pas moyens de retrouver ce serveur. Alexie avait abandonné, voulait sortir du restaurant pour en trouver un autre, ou pourquoi pas s'inviter chez Jordan, elle ramènerait pizza et le tour serait jouer,ils passeraient un bon moment et se sentirait encore dans une bulle de protection . Mais ses plans furent retarder quand elle percuta quelqu'un. Elle s'était excuser avant de se rendre compte qu'il s'agissait de Jake. La situation devint un peu embarrassante à ce moment là.

Alexie remarqua rapidement les joues rosies du journaliste, sans doute par rapport à ce qui s'était passé entre eux la dernière fois. Et il y avait de quoi, Alexie avait quand même sauté au cou de Jake, lui qui était réputé comme froid et distant, elle l'avait approcher d'un peu trop près. Elle se maudissait intérieurement d'avoir choisir ce restaurant, de s'y être arrêter pour vouloir déguster un bon plat car au fond, combien de chance avait elle de tomber sur Jake ce soir alors que le restaurant était plein ? Décidément, c'était le karma. Et maintenant qu'ils s'étaient croisés, elle ne pouvait plus faire comme si elle ne l'avait pas vu... Pourquoi l'avait elle abordé ?!?

La situation était vraiment embarrassante si bien qu'il répéta deux fois sa question. Qu'est ce qu'elle faisait la... Elle aussi se le demandait bien en le voyant ici. Elle essaya tout de même de faire comme si de rien n'était, comme si c'était deux amis qui se retrouvaient comme par hasard au même restaurant.  '' tu l'as déjà posé cette question '' avait elle dit en riant un peu. ' ' j'ai terminé ma journée et je n'avais pas envie de rentrer chez moi. J'ai sentis la délicieuse odeur des plats d'ici et me voilà ! ''.

Elle fit un petit grimace.  '' mais j'ai perdu mon serveur, il devait m'amener à une table seule mais je l'ai perdu de vu avec ce monde.. '' elle évitait à tout prix son regard parce que ce regard bleuté e tait vraiment beau. Elle se racle la gorge comme pour se donner le courage d'enfin regarder le journaliste.  '' et toi ? Tu viens dîner en solo aussi ? '' . Elle espérait, au fond, qu'il dise qu'il était avec quelqu'un, avec une femme, qu'il avait un rencard comme ça, elle se sentirait bien mieux, comme si cette histoire de baiser était passé de son côté.





©️️ Billy Lighter


Ps:désolé s'il y a des fautes, je suis sur téléphone ^^
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeLun 11 Déc - 19:41



Kiss The Girl
ft. Alexie T. Greatfield


J’étais perturbé de me retrouver comme ça devant Alexie. Si ça avait été prévu, j’aurais pu réfléchir à ce que j’allais lui dire, ou aux questions que je voulais lui poser concernant le baiser qu’on avait échangé il y avait quelques mois déjà… Et encore, pas même sûr que j’aurais osé lui poser…

Du coup, je m’emmêlai les pinceaux dans mes propres pensées jusqu’à me trébucher dedans et poser deux fois la même question. Ce n’était pas que je n’étais pas content de la voir, comme je m’empressai de le souligner… Mon problème, c’était pas tellement elle, mais plus l’endroit, le moment… Moi qui me dévoilais peu (c’est un euphémisme) et gardais un véritable dôme blindé sur ma vie privée, voilà qu’Alexie tombait en plein dedans…

D’où la bourde de participer à ça au Canter’s Deli… mais ce n’était pas comme si j’avais pu faire autrement ! Et puis je ne m’étais pas attendu à voir des gens que je connaissais en dehors de ma famille ici… Je faisais d’ailleurs bien attention à rester dans la partie lounge où se déroulait la fête semi-privée…

Heureusement, Alexie rigola de me voir me perdre dans mes questions et ne le prit pas mal. Alors j’avais un peu souri en retour à sa remarque comme quoi j’avais posé deux fois la même question. Elle finit quand même par y répondre et, apparemment, c’était par erreur et perdue dans la foule qu’elle s’était retrouvée dans cette partie-ci du restaurant… Puisqu’elle avait perdu son serveur…

Ok… C’était la faute de Mark.

Et puisque c’était la bonne odeur de nourriture qui l’avait amenée jusqu’ici, c’était aussi la faute de ma mère.

Si j’avais été un rien paranoïaque, j’aurais cru à une conspiration.

-Ah… Et bien c’est une bonne adresse même si le serveur ferait bien de faire attention…

Ça puait la conspiration.

Tenant mon verre d’une main, je finis par sourire vraiment alors qu’elle fuyait mon regard. On était aussi gênés l’un que l’autre apparemment… Mais bon, y avait un peu de quoi… Alexie se racla la gorge avant de me regarder à nouveau et de me demander ce que moi, je foutais là.

Je me crus sauvé… Mais la condition sine qua non était de mentir… Et je n’étais pas un menteur.

-Et bien non, je ne suis pas…

Mark arriva par derrière moi, s’étalant littéralement dans mon dos en entourant mes épaules d’un bras, renversant encore un peu de ma bière dans la manœuvre, à mon plus grand désarrois…

-…tout seul…

Mark s’exclama :

-Oh ! Tu as retrouvé ma cliente ! Désolé mademoiselle Greatfield… Hey ! Mais c’est vrai vous vous connaissez tous les deux… Vous étiez géniaux ensemble pour le J&A’s Rockin’ Show !

Je regardai Mark et lui répondis, exactement sur le même ton que celui qu’il avait pris, appuyé sur moi comme un poivrot alors qu’il n’était même pas saoul… Pas encore…

-Hey ! Tu sais que j’aimerais bien boire cette bière et pas qu’elle finisse totalement à terre.

Et comme si Mark, qui éclata de rire, ne suffisait pas, comme si je ne me suffisais pas à moi-même, ma mère revint à la charge, brandissant un plat de beignets fris à l’huile d’olive qu’elle plaça directement sous le nez d’Alexie, de même que son grand sourire et son résidu d’accent allemand…

J’ai déjà dit que j’étais grillé ? Ouais ? Ok.

-Vous êtes la jolie collègue de mon Jacob ! Mangez ! Mangez donc !

Je regardai Alexie, les lèvres pincées et haussai les épaules, navré du dérangement…

-Je ne suis définitivement pas tout seul…  Le trublion ici derrière, est Mark Canter… Et cette petite dame est ma mère, Joanna Snyder…

Je prononçais « Yoanna », puisque c’était comme cela que se prononçait son prénom.

Tous les deux lui souhaitèrent en cœur un bon Hanukkah… Tant qu’à y être… J’allais faire une putain de crise cardiaque, pour finir.

Mais je désignai du menton les beignets à Alexie avec un sourire…

-Si tu commences avec ces trucs-là, tu t’arrêteras plus…

J’en pris d’ailleurs un que j’enfournai dans ma bouche. Ma mère, ravie, leva ses yeux vers moi.

-Quoi ?

Elle fit la moue.

-On ne dit pas « quoi ? », de un. De deux, tu as déjà allumé ta lumière, Jacob ?

Puis Mark de s’exclamer en faisant un clin d’œil à Alexie :

-Oh ouais ! Montre-lui !

Je regardai Mark…

-Mais elle n’est pas…

Ma mère prit la main d’Alexie dans la sienne tout en me coupant la parole :

-Moi, je vois une bouche, deux oreilles, un nez et deux yeux magnifiques, Jacob… Elle n’est pas si différente de toi et moi… Pas vrai,  ma belle ?

Elle regarda brièvement Alexie avant de revenir sur moi.

-Invite-la, Jacob…

Bon, ben puisque, apparemment, j’allais quand même être le seul à demander son avis à Alexie… Je lui tendis la main et la regardai dans les yeux.

-Tu veux voir les lumières ?

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeVen 15 Déc - 17:13

Kiss The Girl Ft Jake Snyder




Ils étaient tous les deux gênés, ça en devenait même amusant pour les gens qui pouvaient voir cette rencontre. Elle lui avait annoncer qu'elle était venu ici grâce à l'odeur de la nourriture et, même si le restaurant était complet et qu'elle avait perdu son serveur, elle souhaitait tout de même manger là. Elle hocha un peu la tête en souriant '' je suis déjà venu ici et c'est vrai que c'est toujours bon ! '' il lui semblait, d'ailleurs, que c'était ici qu'ils s'étaient rencontrés lui et elle... Curieuse, elle lui avait demander s'il était venu seul, elle espérait que cela ne soit pas le cas.

Heureusement, il allait commencer à dire cela quand le serveur qu'Alexie avait perdu était arrivé contre Jake, preuve que le journaliste n'était pas inconnu dans l'enseigne. Le serveur indiqua qu'il avait adorer le talk show qu'ils avaient fait ensemble. Les joues d'Alexie  étaient toujours aussi roses par ce qui se passait dans le restaurant. ''merci beaucoup, on s' est beaucoup amusé à l'a faire même si Jake était bien plus stressé que moi quant à la popularité du show.'' avait elle dit en regardant pour la première fois, clairement, Jake dans les yeux, une mine un peu plus amusée sur le visage.  Il se plaignait que sa bière ne finisse par terre' '' si ce n' est que cela, je peux t'en offrir une '' avait elle dit en souriant un peu après tout, elle y était aussi un peu pour quelque chose s'il n'avait pas la quantité suffisante dans son verre.

Alors qu'elle allait demander une nouvelle fois une table pour inviter Jake, voilà qu'elle eut un plat de belles choses qui semblait succulentes sous son regard. Ce qui semblait être la mère de Jacob lui demanda d'en manger. Interloquée, elle ne su quoi dire à cette femme qui semblait la gentillesse incarner. '' heu... Je... '' elle n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit d'autre que le journaliste annonça qu'il n'était vraiment pas tout seul. Elle lâcha un petit rire '' je vois ça ! '' Alexie n'était pas soulagée pour autant car elle voulait qu'il soit accompagné d'une jeune femme, pas de sa famille mais en soit, elle fut amusée de le voir aussi ouvert à elle. Lui qui était un dôme en béton armé au sujet de sa vie personnelle, voilà qu'elle mettait les pieds dans le plat.

Après que le journaliste eut fait les présentations, indiquant qu'elle était enchanté de les connaître , ils lui souhaitèrent un bon Hanouka, la jeune femme fut surprise mais eut le sourire aux lèvres. '' merci à vous aussi ! ''. Alexie n'était pas juive, elle n'avait d'ailleurs aucune religion mais c'était la moindre des choses de leurs souhaiter, de plus, la jeune femme était avide de connaissance sur les traditions de cette croyance. Elle regarda Jake avec amusement avant de prendre un de ses beignets qui sentait si bon. '' de toute façon, que cela soit n'importe quoi, je ne m'arrêterai pas'' avait elle joyeuse avant de croquer dans le beignet, c'était connu, Alexie avait un appétit d’ogre.

Ce fut le meilleur qu' elle n'est jamais manger, elle regarda la mère de Jacob en souriant '' ils sont délicieux ! ''. Puis, toujours interloquée et surprise par autant de questions de la part de la famille de Jake, elle ne su quoi répondre quand Joanna lui prit la main. Se contentant de faire d'abord un doux sourire, elle la regarda quand elle l'a définissa.''bien sure madame' '. Puis, le journaliste l' invita à voir ses lumières. '' Avec plaisir Jake'' avait elle dit avant de prendre sa main tout en le regardant dans les yeux. Il y avait bien quelque chose dans son regard qui troublant un peu Alexie.

Extirper des personnes qu'il connaissait, elle continuait de le regarder.' 'je suis désolé d' avoir bousculer ta soirée... Je ne pensais pas que le restaurant fêtait Hanouka... Je comprend mieux le monde qu'il y a ici... En tous cas, je te promet que ce qui est apprit dans ses murs reste dans ses murs. '' elle voulait clairement lui montrer que tout ce qu'elle venait d'apprendre sur lui ce soir  bien plus qu'en quelque mois de rencontre, ne serait pas divulguer.



©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeSam 16 Déc - 15:17



Kiss The Girl
ft. Alexie T. Greatfield


Malgré la gêne et le stress que cette rencontre inattendue engendrait, je continuais de sourire à Alexie. Pas parce que je me sentais forcé de le faire, mais parce que ça me faisait vraiment plaisir de la voir en forme et souriante étant donné que la dernière fois qu’on s’était vu, c’était le jour où elle était sortie de l’hôpital après son accident de voiture. J’eus un petit rire quand elle affirma qu’elle était déjà venue ici.

-Je sais… J’étais là.

En dehors de chez moi et chez mes parents, le Canter’s Deli était mon troisième QG quand je ne travaillais pas. Le bon plan pour bien manger tout en étant dans un environnement qui ne m’apparaissait pas comme hostile. Et pour ne pas manger tout seul, aussi, puisque j’étais ami avec Mark.

Alexie avait alors voulu savoir si j’étais venu seul et c’était là qu’avant même que j’eus fini de répondre à sa question, elle put remarquer par elle-même que je n’étais pas seul, Mark montrant bien que s’il faisait partie de la famille des propriétaires du Canter’s, il était aussi un très bon ami à moi… Il en profita même pour complimenter Alexie et l’émission qu’on avait faite ensemble. La jeune journaliste de remercier Mark et de souligner que j’étais stressé, ce jour-là. Mark prit un faux air surpris.

-Jake ? Stressé ? Jamais !

Moi, ce qui m’inquiétait, c’était le niveau de bière qui diminuait dans mon verre sans que je le boive. Alexie avait alors proposé directement de m’en offrir une et j’avais répondu avec un sourire en coin.

-Je te remercie, mais ce ne sera pas la peine.

C’était plutôt moi qui allait lui offrir à boire puisque ce soir, je n’étais pas client du Canter’s Deli, mais un invité de la famille et je mangeais et buvais donc gratuitement. Mais apparemment, Alexie n’avait pas encore identifié que dans sa quête pour retrouver son serveur, elle était passée dans une autre salle du restaurant et entrée dans un tout autre contexte… Pourtant, il y avait ici des enfants qui couraient un peu partout, des gens de toutes générations et la plupart des hommes les plus âgés portaient leur kippah… La mienne était dans la poche de mon jeans… Je ne la portais que quand c’était vraiment nécessaire, pas par besoin de me cacher ou parce que je trouvais ça ringard, mais simplement parce que toute tradition évolue et qu’on était moins à cheval sur certains principes maintenant qu’il y avait 50 ans de ça… Mais de toute façon, je l’avais sur moi, au cas où.

J’étais sur le point de proposer un verre à Alexie quand c’était ma mère qui s’était pointée armée d’un plat de beignets dans lequel je n’avais pas pu m’empêcher de piocher tout en mettant Alexie en garde contre l’addiction qu’elle risquait en y goûtant. Entre-temps, j’avais aussi fait les présentations, sachant très bien que je n’avais pas à présenter Alexie… Dans ma famille, tout le monde la connaissait depuis que l’émission était passée à la télé et à la radio.

Les vœux s’échangèrent, et je frôlai la crise cardiaque en voyant la surprise d’Alexie sur son visage qui resta cependant souriant.

Bon… Ça, c’est fait… et bizarrement, j’avais un poids en moins. Maintenant que c’était clair comme de l’eau de roche, je ne pouvais plus rien y faire, de toute façon.

J’avais donc rigolé, un peu incertain, quand Alexie avait reporté son attention sur les beignets en affirmant qu’elle avait un appétit d’ogre.

-Ouais… Très juste… Tu vas pouvoir m’aider à manger ma part alors…

Ma mère fut ravie que la jeune femme trouve les beignets délicieux et du coup, les beignets n’allaient pas être la seule chose qu’on allait partager… En effet, autant Mark que ma mère, quand la question se posa de savoir si j’avais déjà fait ce que j’étais sensé faire ce soir (et les 7 soirs qui allaient suivre) en dehors de manger et boire, voulurent que j’invite Alexie à participer…

Sous la pression, je ne pus que tendre la main à ma collègue et lui demander si ça l’intéressait de venir voir les lumières… Je lui avais tendu la main en signe d’invitation et Alexie avait accepté avec plaisir, glissant sa main dans la mienne.

Je passai mon verre de bière au ¾ vide à ma mère qui le prit en souriant avant de nous laisser aller. Ce fut donc main dans la main avec Alexie que je nous fis traverser la salle lentement, slalomant entre petits groupes qui s’étaient formés çà et là. Les plus âgés, dont mon grand-père paternel, jouaient à un jeu d’énigmes, les plus jeunes, Simon, Joachim et Salomé, jouaient aux toupies en misant des pièces en chocolat, les adolescents avaient de grandes conversations philosophiques d’adolescents et ceux de ma génération essayaient de gérer un peu tout le bordel.

Tout en avançant, Alexie s’excusa et je souris quand elle affirma qu’elle comprenait mieux et que ce qui se passait ici maintenant resterait entre nous.

-Ok… merci… Et tu n’as pas à t’excuser… le Canter’s Deli est un lieu public.

Je m’arrêtai devant une porte qui portait un petit panneau « private » et lui fis face… Je tenais à la rassurer d’abord.

-C’est la première année que les Canters, qui sont des amis de ma famille, décident d’organiser cette fête de cette façon-là. Les autres années, on faisait ça aussi ici mais on restait en retrait…

Je frappai doucement du poing sur le mur à côté de moi.

-Derrière ces murs, dans la partie privée… Et avec les années… Non seulement nos familles se sont agrandies et on avait plus assez de place… Mais en plus, même la peur finit par s’estomper…

Il avait quand même fallu une bonne quarantaine d’années pour ça, mais bon… Je haussai les épaules.

-Je suppose que ça ne surprendra personne que Hanukkah se fête au Canter’s… Et on reste quand même en retrait pour ne pas déranger les clients.

Tout le monde savait que le Canter’s Deli était un restaurant tenu par une famille juive… Pour celui qui avait un doute, il suffisait de regarder les menus…

Je lui souris.

-Je vais te montrer les lumières alors…

J’ouvris la porte qui donnait sur la partie privée. Il s’agissait d’un petit salon très confortable et plongé dans l’obscurité… ou presque. En effet, la pièce était éclairée par une bonne soixantaine de bougies, la plupart placées sur l’appui de fenêtre, et dans des Hanoukkias, pour qu’on puisse les voir de l’extérieur mais il y en avait un peu partout dans la pièce, ce qui avait quelque chose d’extrêmement apaisant.

Je lâchai la main de la journaliste et mon père, qui venait à peine de déposer sa bougie à lui sur la cheminée se tourna vers nous et nous fit signe d’approcher. Il me tendit la longue allumette qu’il avait utilisée pour allumer sa bougie et qui brûlait toujours lentement et je la pris. Il s’inclina ensuite légèrement vers Alexie, la main sur le cœur. Lui, portait sa kippah.

-Joyeux Hanukkah, Mademoiselle Greatfield. Et bienvenue.

Il se retira ensuite silencieusement, retournant se plonger dans la fête et nous laissant tous les deux dans le salon. J’allumai doucement une bougie que je piochai au hasard.

-C’était mon père adoptif, Zachary… Je crois que tout ton fan club est réuni ici ce soir… Mes parents, en tout cas, ne ratent aucune de tes émissions.

Ma bougie prit et je la posai sur la cheminée à côté de celle de mon père. Je fus alors à deux doigts de souffler la flamme de la longue allumette à combustion lente (conçue pour allumer des cheminées, en fait, mais parfait pour l’exercice) quand je me ravisai et tendis l’allumette à la jeune femme. Ici, on avait adapté le rituel au nombre énorme de convives que nous étions ce soir, mais en général, quand une famille allumait une Hanoukkia (en tout cas chez moi), chaque membre de la famille se relayait avec la même allumette pour l’allumer.

-Tu veux allumer une bougie pour toi ? Sachant que ça ne t’engage à rien… Tu peux juste te dire que c’est parce qu’il fait trop noir et que tu veux plus de lumière, si tu veux.

Je rigolai en laissant tomber ma tête en avant de dépit… j’aurais pu trouver mieux comme autre prétexte pour elle d’allumer une bougie, mais bon… J’avais tellement peur d’avoir l’air d’imposer quelque chose que j’y allais avec des pincettes.

-En fait, Hanukkah est la fête des lumières. Le principe, c’est d’allumer une lumière par membre du foyer…

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeJeu 21 Déc - 19:25

Kiss The Girl Ft Jake Snyder




Jake était souriant et cela faisait plaisir à Alexie, elle qui avait peur que tout ce remu ménage avec sa famille ne soit qu'un facteur de plus à la gêne, c'était presque le contraire. Il avait même rit un peu quand elle avait dit être déjà venu ici. '' je pensais que tu avait oublié... '' avait elle dit en se mordillant un peu la lèvre. C'était le jour de leur rencontre et Alexie s'en souvenait bien, elle avait réussit à percer un peu la coquille de Jake et avait rencontré un homme, certes méfiant, mais qui était gentil et avec qui il était intéressant de parler.

Alexie fit alors la connaissance de Mark et de la mère de Jake, c'est seulement à ce moment là qu'elle se rendit compte qu'elle n'était plus vraiment dans le côté public du restaurant et elle avait rougit légèrement. Elle s'en voulait un peu de s'être un peu trop immiscer dans la partie privée des propriétaires. Mark Canter était amusant et soulageait un peu l'atmosphère gênante qui avait pu s'installer entre les deux journalistes. Elle avait cependant invité Jake à boire une bière mais il avait décliné car il était lui même un invité de cette fête organisée par les propriétaires du restaurant.

L'atmosphère ici était bien plus accueillante que du côté public du restaurant.Avec ses enfants qui couraient partout et ses groupes de personnes qui buvaient et mangeaient tranquillement. Alexie était amusée par tout ce qui se passait sous ses yeux et la délicieuse odeur des beignets que Joanna brandissait sous son nez. Indiquant qu'elle avait un appétit d'ogre, Jake lui annonça qu'elle pourrait manger sa part. Elle hocha la tête '' aucun soucis ! '' avait elle dit en souriant.

Rapidement, Joanna avait proposer à Jake de montrer à la journaliste les lumières d'Habouka. Si la jeune femme n'était pas croyante, elle voulait connaître et comprendre la religion de son ami. Après avoir donner sa main à l'homme, ils se retrouvèrent tous les deux et, étrangement, il n'y avait aucune gène comme au début. Comme si cette histoire de baiser avait été oublié. Alexie s'était excusée d'avoir été si intrusive mais Jake ne lui en voulait pas. Elle se contenta de sourire jusqu'à ce qu'il l'amena vers une porte privée. Elle l'écoutait attentivement. '' 'je suppose que c' est cela l'esprit d'Hanouka, se rassembler et profiter des autres... Quitte à faire cela dans un restaurant tant il y a du monde. '' avait elle dit en le regardant. Elle pouvait comprendre cela avec noël, quand elle était entourer de ses parent le soir du réveillon, un dinde sur la table.

En entrant dans le salon, Alexie sentit en elle une vague de chaleur, il régnait dans la pièce un doux silence et c'était apaisant avec toutes ses lumières. Un homme s'approcha d'eux et apostropha la jeune femme. '' merci, à vous aussi monsieur. '' avait elle dit solennellement avant qu'il ne parte. Jake le présenta comme son père adoptif. Elle comprenait tout à présent, pourquoi le journaliste semblait si froid quand on parlait de sa vie privée.tout ça a cause de sa religion, il souhaitait créer un cocon pour protéger sa famille de l'antisémitisme qui pouvait peut être encore régner dans la société. C'était louable. Il annonça que toute sa famille était fan et ses joues rosirent à nouveau. '' Arrêtes tu vas le faire rougir encore plus ! '' avait elle dit en posant ses mains sur ses joues en souriant.

Puis, Jake alluma sa lumière et il y avait quelque chose de très beau dans ce spectacle. Silencieuse, Alexie observait chaque gestes qu'il faisait. Elle souriait doucement de cette tradition religieuse. Puis, le journaliste lui tendit l'allumette. D'abord hésitante, elle l'a prit entre ses doigts et alluma une des bougies en gardant son sourire, écoutant les explications de son ami. '' c'est un beau symbole... '' elle tendit l'allumette à Jake. '' Ces lumières vous guide vers le paradis ? '' avait elle demander en le regardant. Elle voulait vraiment savoir ce que cela voulait vraiment dire.

Elle ne voyait qu'une moitié du visage de Jake grâce aux bougies qui éclairant partiellement la pièce mais elle pouvait toujours voir les yeux et les lèvres du journaliste.




©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeLun 25 Déc - 14:01



Kiss The Girl
ft. Alexie T. Greatfield


Je secouai la tête en souriant, entre deux incursions de ma mère et de Mark, quand la jeune journaliste dit qu’elle pensait que j’avais oublié notre première rencontre ici même, au Canter’s Deli. Je n’avais pas été des plus agréables avec elle, d’ailleurs, dans un premier temps, ce soir-là… Et puis elle avait fini par m’apprivoiser doucement, même si j’étais resté méfiant.

J’aurais voulu lui dire que, plus encore que notre première rencontre, c’était le baiser que nous avions échangé qui me restait à l’esprit. Je croyais bien qu’il ne se passait pas un jour sans que j’y pense… Et sans savoir quoi en penser. Je ne pouvais nier avoir aimé son contact. Mais est-ce que ça avait eu la même importance pour elle que pour moi ? Et comment devais-je interpréter les paroles qu’elle avait eues après ? Et le fait qu’entre ce moment et aujourd’hui, nous n’avions plus eu aucun contact ?

Mais toutes ces questions restaient en suspens, dans la frénésie de la fête qui se déroulait autour de nous. Jusqu’à ce que ma mère me rappelle à mon devoir et me pousse à inviter Alexie à voir un peu en quoi consistait la tradition d’aujourd’hui. J’étais réticent parce que je ne voulais rien imposer à Alexie  et que j’avais toujours vécu ça pour moi-même et au sein de ma famille. J’avais entendu trop d’histoires, j’avais trouvé trop de fois ma mère en pleurs au milieu de la nuit, en proie aux angoisses et aux cauchemars qu’elle m’avait légués bien malgré elle, pour être rassuré de me dévoiler, de nous dévoiler, à quelqu’un d’extérieur…

Mais comme le disait si bien ma mère, Alexie n’était pas si différente de nous…

A ceci près qu’elle avait effectivement des yeux magnifiques.

Je la guidai donc, ma mais dans la sienne, au travers de la salle pour arriver devant la porte qui menait au salon privé des Canters. J’expliquai brièvement à Alexie pourquoi cette année  était différente des autres et pourquoi Hanukkah au Canter’s Deli était plus visible cette année : le spectre des années 40 était encore bien présent mais la vie reprenait le dessus et nos familles recommençaient à s’agrandir. Preuve en était le nombre de jeunes enfants de moins de 10 ans qui courraient et jouaient un peu partout…

Alexie supposait que c’était l’esprit de cette fête : se rassembler en famille et profiter. Je lui souris et hochai la tête :

-C’est exactement ça. Et nous rappeler aussi que le vie triomphe des pires choses.

Nous étions alors entrés dans le salon et Alexie avait brièvement croisé mon père qui lui avait fait part de ses vœux, la reconnaissant d’emblée, en grand fan qu’il était. Puis nous nous étions retrouvés seuls et je n’avais pas manqué de faire part à Alexie qu’elle était particulièrement appréciée dans ma famille et encore plus depuis le gala des Sherman.

Je rigolai gentiment en la voyant porter ses mains à ses joues. Il faisait trop sombre pour que je la voie rougir. Mais ses yeux semblaient briller de mille feux à la lueur des bougies.

-Je dis pas ça pour te faire rougir. C’est juste la vérité. Tu ne passeras pas inaperçue ce soir, si tu décides de rester un peu avec nous.

Au point où on en était, et puisqu’Alexie était quand même ici pour manger, pourquoi pas ? Ma mère aura une autre victime à nourrir. Et puis, ça me ferait plaisir aussi dans le fond… J’étais quand même le seul ici à être célibataire et sans enfant… J’étais devenu le « protecteur » de la famille autoproclamé et c’était comme si j’avais sacrifié tout le reste, du coup, bien que personne ne m’y ait jamais obligé…

J’allumai ma bougie puis proposai à la journaliste de faire de même sans que ça ne l’engage à rien, jute pour participer à la beauté du lieu… Tout en lui expliquant la manœuvre traditionnelle. Mais pas la signification. Je lui souris doucement en hochant négativement la tête quand elle me posa la question à ce propos.

-Non c’est… On a pas de « paradis » au sens où tu l’entends en te référant au christianisme, je suppose… Les lumières symbolisent le « miracle de la fiole d’huile »… Mon grand-père adoptif qui est dans la salle te l’expliquerait mieux que moi… Un miracle selon lequel, dans les temps anciens, les prêtres auraient pu faire brûler pendant 8 jours des lumières alors qu’il n’y avait assez d’huile que pour tenir une journée.

Pendant que je parlais, j’avais pris, pour la première fois, le temps de détailler les traits du visage de la jeune femme sur lesquels dansaient les lueurs des flammes. J’étais particulièrement apaisé dans cette ambiance… Mais, mon discours terminé, appuyé d’une épaule contre la cheminée, je finis par sourire et baisser les yeux en me rendant compte qu’elle aussi, elle me regardait…

Mais moi, je regardais mes mains maintenant.

-Je… Ça me fait plaisir, en fait, de te voir… J’ai voulu t’appeler depuis la dernière fois.

Je relevai les yeux vers elles, mes lèvres pincées.

-J’ai pas osé… Je ne savais pas quoi penser…

Je souris timidement.

-Je ne sais toujours pas.

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeVen 29 Déc - 11:41

Kiss The Girl Ft Jake Snyder




Contrairement à ce que pensais Alexie, cette rencontre d'après baiser était loin d'être embarrassante, cela respirait la joie de vivre, l'amour et la reconnaissance. C'était dans une atmosphère comme celle-là qu'Alexie voulait s'épanouir, il y avait quelque chose de beau dans ce qu'elle voyait et, nul doute, elle garderait ce moment dans sa tête pendant longtemps comme une bon souvenir. Son nez garderait la délicieuse odeur des beignets de Joanna, ses oreilles les rires des enfants qui couraient partout et ses yeux, la douce lueur des bougies dans la salle privée des Canter.

La voix de Jake s'éleva dans la pièce, tout semblait doux ici, même la voix du journaliste. Il lui expliqua alors les raisons de cette visibilité, cette année plus que les autres, et Alexie comprit. Elle était heureuse de voir la peur se dissiper, les gens devaient vivre leur religion dans la paix et pas cacher sous terre de peur d'être arrêtés. Elle savait qu'elle, si elle aurait été présente lors de ces rafles, n'aurait pas hésité à les cacher partout dans sa maison. Elle continuait de regarde Jake, souriante et puisant tout ce qu'elle pouvait de ce moment pour le garder en mémoire. C'était comme si le temps était arrêtés, comme si tous les malheurs qui existaient étaient laissés derrière la porte qui menait à la salle où tout le monde dînait. La fête permettait de se rassembler mais aussi de montrer que le bien triomphe toujours du mal. Alexie ne savait trop quoi penser car, au fond, si le bien triomphait toujours, pourquoi on lui avait prit son premier mari qu'elle aimait tant? Pour vivre ce qu'elle vit à présent? Pour se surmonté d'avantage?

Elle avait croisé le père adoptif de Jake, n'osant pas demander ce qui était arrivé à son père biologique, elle avait laisser cette question dans un coin de sa tête, elle ne voulait pas bousiller la confiance de Jake qui s'ouvrait peu à peu à elle. La porte se fermait à nouveau et ils se trouvèrent tous les deux. L'échange était doux ainsi que les rires que les deux jeunes personnes laissaient échappés. Ainsi, elle était entourés de fans ce soir et sans aucun doutes la jeune femme s'était mit à rougir en entendant cela. C'était des moments comme celui-là qu'elle aimait partager avec Jake. Les yeux du journalistes attira l'intention d'Alexie, ils étaient encore plus beaux que d'habitude et brillaient de mille feux, un doux sourire s'installa sur ses lèvres. "Je serais très heureuse de rester encore un peu...Après tout, je dois manger ta part de beignets!" avait-elle rajouté amusée.

Puis elle s'autorisa à allumé une bougie elle aussi alors que le journaliste lui indiquait qu'il n'y avait pas de paradis comme le christianisme, elle l'écoutait, avide de savoir. C'était une belle histoire même si Alexie n'y comprenait pas encore grand chose. "Je vois, toutes les religions sont différentes, mais elles ont toutes quelque chose de beau dans leurs démarches." Après avoir allumé sa bougie, elle avait tendu l'allumette à Jake en souriant. Son regard croisa le sien et elle sentit une gêne revenir de son côté. Elle fut un peu déçue de le voir se refermé un peu, lui qui était si apaisé et apaisant. Seul la lueur des bougies les éclairait et Alexie ne pu voir que quelques parcelles du visage du journaliste.

Il commença à parler alors de ce qui était arrivé, il fallait bien que cela tombe sur la table tôt ou tard en même temps. Elle le regarda, un peu alarmé. "C'est moi qui aurait dû t’appeler mais...Tout n'a pas été comme je l'espérais...Le restaurant de mon père à été attaqué pendant que j'étais là-bas, il y a eu des blessés et je devais m'occuper de mon père et du policier qui à été blessé...C'était mon devoir, c'est l'homme qui m'a sauver quand ma voiture à percuté l'arbre..." Elle l'entendait dire qu'il ne savait pas quoi penser, elle non plus en réalité. Elle pensait que ses sentiments étaient arrêtés sur Jordan et pourtant, cela lui arrivait de penser encore à ce baiser...

Elle poussa un soupire. "Quand Atticus est mort, je suis entrée dans une période où j'avais besoin qu'on me dise qu'on m'aimait ou qu'on me montre à quel point je comptais pour les gens. C'est toujours comme ça quand je perd quelqu'un que j'aimais, du moins, ça à été comme ça les deux fois où ça m'ai arrivé...J'aurais sauté sur n'importe qui tant qu'il me montrait un tant soit peu de gentillesse..." Alexie avait les joues rouges et continuait de regarder les yeux scintillant du journaliste. "Mais toi...Je devais savoir ce que je ressentais pour toi, savoir ce que j'attendais...C'est pour ça que j'ai...Que je t'ai embrassé..." Elle baissa le regard et commença a avoir des remords, elle pensait à Jordan, à ce qui se passait entre eux, et à l'homme qu'elle avait en face d'elle. "Je pensais être avancé, je pensais vraiment que je te considérais comme un grand frère...Mais plus les jours avancent et plus je ne sais plus quoi faire...Quoi pensé..."

Elle se pinça les lèvres, son regard toujours encré dans celui de Jake. "Je suis désolé pour ça...Que tu es été dans l’incompréhension..."


©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeLun 1 Jan - 20:38



Kiss The Girl
ft. Alexie T. Greatfield


Dans le salon privé des Canter’s, seul avec Alexie, je me sentais comme protégé. Comme l’avait dit la jeune journaliste un peu plus tôt, ce qui se dirait ou se verrait ici resterait ici. Et en plus, j’étais sur mon terrain alors j’avais, en quelque sorte, l’avantage. J’étais allé jusqu’à lui proposer de rester un peu, si elle le souhaitait. Et elle me répondit comme seule Alexie Greatfield pouvait le faire, donc ni par « oui », ni par « non » ou encore par « ok ». Mais en manifestant son plaisir quant à l’invitation et en me rappelant qu’elle devait manger ma part de beignets.

-Rêve pas, j’ai dit : « m’aider » à manger. Pas que j’allais te donner toute ma part.

J’avais rigolé puis lui avait proposé, tant qu’à faire, d’allumer une bougie elle aussi. Ce qu’elle fit en me demandant de lui expliquer un peu à quoi tout ça rimait et je fis de mon mieux. Et Alexie affirma qu’il y avait quelque chose de beau dans toutes les religions. Ce à quoi je hochai la tête.

-Ouais… C’est aussi quelque chose de profondément intime…

Je réfléchis deux secondes à une comparaison pour qu’elle voie ce que je voulais dire.

-Je ne l’affiche pas parce que… ce serait comme me balader le cul à l’air…

Ou plutôt avec une cible sur le front. Mais j’avais trouvé la première comparaison moins dramatique. J’en avais entendu des histoires, mais une de celles qui m’avait marqué était de savoir qu’au départ, quand les nazis avaient imposé le porte de l’étoile jaune, les juifs avaient vécu ça comme une forme de reconnaissance et d’acceptation de leur identité, en quelque sorte. Et ils se baladaient fièrement avec.

Une belle arnaque.

Alexie m’avait rendu l’allumette et je l’avais éteinte avant qu’elle ne me crame les doigts, tout en baissant les yeux, mais en évoquant sans réellement en parler, le baiser que nous avions échangé devant chez Hank North, lors de notre dernière rencontre.

J’en profitais d’être dans cet environnement apaisant et sécurisant pour le faire.

Et Alexie de répondre que c’était elle qui aurait dû appeler et je fronçai les sourcils en l’entendant parler de l’attaque du restaurant de son père, d’un policier blessé, le même gars qui l’avait sauvée lors de son accident de voiture…

Le lien avec l’attaque du Great Nachos dont avaient parlé les journaux était facile à faire.

-Je l’ai vu dans les journaux… je ne savais pas qu’il s’agissait du restaurant de ton père.

Je haussai les épaules, en proie à l’incompréhension.

-Tu aurais dû appeler à ce moment-là… j’aurais pu…

Bah… pas faire grand-chose…

-…te soutenir… je sais pas…

Alexie soupira et moi, je m’assis sur une chaise parce que c’était beaucoup pour mes pauvres nerfs ce genre de conversation. Pas que je sois énervé sur Alexie, bien au contraire… mais les conversations sur les sentiments, les ressentis, n’étaient pas trop mon fort. En gros, parler d’émotions, c’était trop d’émotions.

La jeune femme tenta de m’expliquer, alors que mon regard bleu était levé vers elle, son geste, ce baiser, combien elle était perdue à ce moment-là… Je ne pouvais pas décemment allumer une cigarette dans cette pièce qui servait de sanctuaire ce soir, sinon, je l’aurais fait.

Elle fit un long détour, sauf qu’à la fin de l’histoire, ni elle, ni moi, ne nous en trouvions plus avancés. Elle avait cru l’être, avait cru à un lien fraternel entre nous, mais au fil des jours et donc aujourd’hui encore, elle n’en était plus sûre du tout. Et sa détresse, alors qu’elle disait ne plus savoir quoi faire ni penser me fis me mordiller la lèvre.

Mais quand elle s’excusa, je me levai et m’approchai d’elle, lentement, un peu incertain, mais je le fis quand même… Je passai une main sur sa joue, mes yeux plantés dans les siens, magnifiques, brillants, jusqu’à la perdre dans ses cheveux et la pris finalement dans mes bras. Une étreinte qui pouvait aussi bien être celle d’un amant que celle d’un ami.

-Hey… Ne t’excuse pas… Surtout pas…

J’embrassai son front, y laissant traîner mes lèvres…

-Je ne me suis jamais senti aussi vivant que ce jour-là.

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeJeu 4 Jan - 12:06

Kiss The Girl Ft Jake Snyder




Alexie était une pipelette et , à présent, Jake le savait, lui était qui si renfermé sur lui-même, Alexie était son parfait opposé. C'était donc en toute connaissance de cause qu'il avait attendu sa réponse pour savoir si elle voulait rester un peu dans cet antre de bonheur. Comme à son habitude, elle n'avait pas répondu directement, comme si elle jouait sans cesse à ce jeu pour enfant, le "ni oui ni non". Elle avait fait rire Jake et au fond d'elle, il s'était passé quelque chose, comme si elle avait été fière de réussir à faire cet exploit. Elle aimait bien son rire, elle l'entendait si rarement qu'elle l'accueillait toujours comme un cadeau. Il lui rappela qu'elle pourrait manger qu'une partie de son repas et la journaliste haussa les épaules. "J'aurais essayé " avait-elle dit amusée.

Cette tradition, et même cette religion, était étrangère à la jeune femme mais elle voulait savoir, elle voulait comprendre tout comme elle avait comprit que l'histoire de la famille Snyder avait été bouleversé lors de la guerre. Elle comprenait cette partie réservé de son ami journaliste et garderait pour elle tout ce qu'elle savait, enfermé dans un coffre dont elle aurait jeté la clé. Il tenta d'imager ses propres et ça amusa un peu la jeune femme d'imaginer son ami ainsi. Mais pourtant, elle comprenait ce qu'il voulait dire alors qu'elle avait allumé une bougie.

Et puis l'atmosphère s'était un peu refroidit malgré que rien n'est changé dans la pièce, il était temps de parlé de ce qui s'était passé entre eux la dernière fois. Il fallait crever cet abcès qui grandissait peu à peu alors qu'ils tentaient de ne pas abordait le sujet. C'est Jake qui avait commencer alors que le coeur d'Alexie s'était mit à battra d'avantage. Elle lui avait expliqué qu'elle aurait dû appeler mais qu'avec ce qui s'était passé au Great Nachos, elle n'avait pas eu le temps. Elle continuait à regarder le journaliste qui manquait d'informations. "Moi aussi j'ai mes petits secrets monsieur Snyder" avait-elle dit mi amusée mi attristée. "S'il n'a pas été blessé, tout est à refaire et j'ai prit en charge les travaux qui n'étaient pas comprit dans l'assurance, même si mon père ne le sait pas. Et le policier avec qui j'étais lors de l'attaque à été blessé. Je m'occupe de lui durant sa convalescence."

Il aurait voulu faire quelque chose mais il était impuissant, alors, Alexie avait juste sourit doucement. "Tu n'aurais pu rien faire et ça t'aurais énervé." Et puis, d'un côté, elle n'avait pas non plus envie de confronter Jordan et Jake. Elle qui était tirailler par de profond sentiments pour l'un et l'autre. Elle avait alors parler de ce qu'elle ressentait, du moins, elle avait essayer car c'était toujours autant le bordel dans sa tête. Elle n'aimait pas cette situation et ne voulait faire souffrir personne. Elle regardait Jake, assis sur sa chaise et avait parfaitement comprit que ses nerfs lui jouait des tours. Elle poussa un soupire alors qu'elle s'excusa.

C'est alors qu'il s'était levé et était aller vers elle. Ses yeux plantés dans les siens, elle sentit un frisson l'a parcourir alors que la main de l'homme s'était posé sur sa joue et passait dans ses cheveux. C'était la première fois qu'ils étaient aussi proche et le coeur d'Alexie battait de plus en plus fort. Elle ferma les yeux quand il l'a prit dans ses bras. Elle resta un moment les bras le long de son corps avant de venir enlacé la taille de Jake. Puis, il lui embrassa le front et Alexie se sentit défaillir. Les derniers mots qu'il prononça finassèrent de l’achevé. Ses lèvres n'étaient qu'à quelques centimètres des siennes et elle savait qu'elle ne pouvait pas faire ça. Pas à Jordan. "Tu ne me facilite pas la tâche..." avait-elle murmurer. "Jake...Tu es tellement gentil...Mais rester dans cette position...C'est comme montre un bonbon à un enfant alors qu'il est trop petit pour l'attraper..." Elle poussa un soupir. "Je suis avec quelqu'un.'' avait-elle dit en baissant les yeux.
©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeVen 5 Jan - 18:27



Kiss The Girl
ft. Alexie T. Greatfield


Alexie avait encore joué de malchance, ces derniers temps, et pas qu’un peu ! Bizarrement, alors que, d’habitude, je me serais tenu bien loin des problèmes des autres en pensant que j’avais largement assez avec les miens, je lui avais reproché de ne pas m’avoir appelé, après l’attaque. Comme je n’avais jusque-là aucune idée de son lien avec le Great Nachos, je n’avais pas pu rappliquer de moi-même…

…Comme je l’avais déjà fait une fois, après son accident de voiture, en allant la voir à l’hôpital…

Assis sur ma chaise, je baissai la tête, jouant nerveusement avec mes mains, quand elle affirma que je n’aurais rien pu faire et que ça m’aurait énervé. Je soupirai :

-Ouais… Probablement…

Comment j’en arrivai à la prendre dans mes bras ? Simple : je ne voulais pas l’entendre s’excuser pour un geste qui m’avait rappelé ce que c’était que de sentir mon cœur battre plus vite et plus fort, de sentir la chaleur et la tendresse de quelqu’un… ou même d’angoisser pour quelque chose de plus concret que des peurs complètement irrationnelles et incontrôlées.

En m’embrassant, elle avait entamé mon mur en béton armé au marteau pic… Et en se trouvant ici, aujourd’hui, elle avait achevé le boulot à la dynamite. Et j’avais rien pu faire… J’avais pourtant et depuis des années fait tout ce qu’il fallait pour que ce genre de chose n’arrive pas.

Et maintenant, on était là, dans la pénombre illuminée d’une myriade de bougies, dans les bras l’un de l’autre, sans que je ne sache vraiment ce que j’attendais de cette étreinte qu’Alexie finit par me rendre…

Ou sans vouloir accepter l’idée que je voulais encore sentir ce que j’avais ressenti la première fois…

Mais je lui avais avoué quand même que si ça m’avait plus effrayé qu’autre chose, j’avais aimé le moment, comme j’aimais l’étreinte actuelle.

Quand Alexie reprit la parole dans mes bras, alors que je penchais la tête pour la regarder, ce fut pour murmurer. Je sentis bien que ce coup-ci, ce n’était pas moi qui était en détresse, mais bien elle…

Je ne compris pas, dans un premier temps, ce qu’Alexie entendait par ne pas lui faciliter la tâche… D’autant que, quelque part, je me disais que c’était elle qui allait me la faciliter soit en me repoussant, soit en réitérant l’expérience que nous avions vécue juste devant chez Hank North.

Elle ne fit ni l’un, ni l’autre, pourtant, j’avais bien cru qu’elle allait m’embrasser encore.

Au final, ce fut moi que desserrai mon étreinte doucement, pour la regarder et lui sourire gentiment après qu’elle m’ait dit être avec quelqu’un.

-Félicitations…

Mais elle avait baissé les yeux alors, j’avais repris place sur ma chaise pour croiser à nouveau son regard.

-Hey… Fais pas cette tête… Tu mérites que quelqu’un t’aime.

Je grattai ma tête, réfléchissant…

-C’est même pas une question de mérite, d’ailleurs. Je crois…

Je relevai les yeux vers Alexie.

-Tant que tu es bien… avec qui tu es… ben, ça me va…

Bon, ça fait un peu bizarre dans le fond… Paradoxalement, cette nouvelle me soulageait vraiment tout en même temps que ça me faisait un pincement au cœur…

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeDim 14 Jan - 18:11

Kiss The Girl Ft Jake Snyder





Jake s'ouvrait de plus en plus à Alexie et la jeune femme s'en rendait bien compte. Sa nonchalance du début n'existait plus avec elle et il lui avait montrer en venant la voir à l’hôpital et , maintenant, el lui reprochant de ne pas l'avoir appeler après l'accident du Great Nachos. Au fond, peut-être parce qu'elle ne voulait pas qu'il est de problème, elle qui se pensait malchanceuse au possible. Elle ne voulait pas que quelque chose de mal n'arrive à Jake parce qu'elle tenait bien trop à lui. La journaliste s'en rendait compte, maintenant, qu'elle l'aimait beaucoup, que ce soit sa nervosité ou ce contacte si surprenant qu'elle venait d'avoir avec lui. Cette étreinte qui l'enfonçait d'avantage dans le flou, amour ou amitié, elle ne savait plus trop.

Elle était en parfaite détresse, voulant goûter à nouveau à ses lèvres pour voir si, effectivement, elle s'était complètement trompé de jugement la première fois ou si, au contraire, elle pouvait dormir à nouveau sur ses deux oreilles. Elle voulait combler le peu d'espace qu'il restait entre les siennes et celles du journaliste, pourtant, elle avait préféré faire une toute autre chose. Espérant que Jake puisse l'aider. Puis l'arrêter si jamais elle allait trop loin ce soir.  

Son coeur se serra un peu quand elle sentit l'effet qu'elle recherchait. Elle lui avait dit être avec quelqu'un, elle s'attendait à ce qu'il s'éloigne d'elle, pourtant, elle n'en avait aucune envie. Il reprit sa place sur sa chaise alors qu'elle faisait une moue déçue. Elle ne pouvait pas sourire, elle avait bien trop mal au coeur pour cela. Elle aurait voulu sentir encore la chaleur des bras de Jake et voir l'occasion de l'embrasser à nouveau se présenter encore une fois. Il l'a félicita et lui annonça qu'elle méritait d'être aimer. Elle n'était pas d'accord avec ça et désapprouva."J'estime avoir eu ma chance deux fois...C'est à d'autre de l'avoir..."  et pourtant, avec Jordan ,c'était la redécouverte du couple; de l'amour...

Elle le regardait, debout, droite, les bras tombant contre elle, alors qu'il disait que tout ce qu'il voulait , c'était son bonheur. Après ça, rien ne serait plus jamais comme avant entre eux deux, elle le savait, et elle ne voulait que rien change, ou alors si, mais pas de la façon qu'il fallait. "Jake...Il n'y aurais pas eu Jordan...Je t'aurais appeler depuis longtemps..." Elle continuait de le regarder, se retenant de ne pas venir l'embrasser à nouveau. "Tu m'hérites, toi aussi, le bonheur..."



©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeLun 15 Jan - 18:43



Kiss The Girl
ft. Alexie T. Greatfield


J’étais sensé faire quoi, maintenant ? Si je l’avais gardée dans mes bras, ça n’aurait pas été convenable en sachant que, dans le fond, j’avais très envie de réitérer l’expérience du baiser. Mais je ne pouvais pas le faire alors qu’elle venait de me dire qu’elle était avec quelqu’un… Ce qui, de mon point de vue sonnait comme un : « Mon cœur est pris. C’est trop tard. »

Alors, je m’étais assis à nouveau sur ma chaise… Qu’est-ce que je pouvais faire d’autre ? Et je la regardai légèrement bouche bée en voyant sa moue déçue plutôt que rassurée… Quoi ? Je n’avais pas pris la bonne décision ? J’aurais dû l’embrasser quand même ? La garder dans mes bras ?

Je ne pouvais pas faire ça… C’était pas…

J’en savais plus trop rien, Alexie me perdait parce qu’elle était perdue elle-même…

Je la félicitai, sans plus de conviction ni d’enthousiasme que ça. Sauf pour ce qui était de lui dire qu’elle le méritait. Parce que, quand je disais que tant qu’elle était bien avec l’homme avait qui elle était, ça me convenait à moi aussi… Je mentais.

Alexie affirma qu’elle avait déjà eu deux fois sa chance et que c’était à d’autres de l’avoir maintenant. Je secouai la tête en fronçant les sourcils comme si elle venait de dire la connerie la plus monumentale qu’il m’ait jamais été donné d’entendre. Rectification : c’était la connerie la plus monumentale qu’il m’ait jamais été donné d’entendre.

Je tendis mon index vers elle pour appuyer mes propos.

-Non. Non. C’est des conneries, ce que tu viens de dire. Tu as eu de la malchance deux fois. Et c’était la faute de personne.

Entre son mari qui avait chopé une belle merde dans le crâne et Fetch qui se pelletait en bagnole dans l’océan, c’était juste vraiment pas de chance. Et Alexie n’avait pas encore pu vivre ce qu’elle avait à vivre.

Peut-être que cette fois-ci, avec celui qu’elle avait choisi, elle en aurait l’occasion.

-Si tu pars perdante d’avance sur ce coup-ci, tu risques de provoquer les choses…

Je ne voulais pas la voir si pessimiste. Si j’avais pu juste absorber ça d’elle, pour le lui enlever et qu’elle se sente plus légère et plus confiante, plus heureuse aussi, je l’aurais fait… Je voulais bien encaisser à sa place. Après tout, j’étais quand même déjà foutu.

Alexie avait l’air tout sauf sûre d’elle, cependant et quand elle prononça mon nom, je relevai mon regard vers elle… Et encore une fois, elle me prit de court, affirmant que s’il n’y avait pas eu Jordan, elle m’aurait appelé depuis longtemps. J’imaginais bien que Jordan n’était pas son premier mari, mais le gars avec qui elle était maintenant.

Je fis la moue, réalisant que si j’avais eu les couilles de l’appeler, si je ne m’étais pas, au lieu de ça, terré en espérant que ce que j’avais ressenti passe, en vain, ce serait peut-être pas par hasard qu’Alexie se serait retrouvée à fêter Hanukkah avec moi ce soir.

Je me mordis la lèvre, rageant au plus profond de moi…

-C’est moi qui aurait dû appeler.

Quel con !

Et Alexie d’affirmer que je méritais, moi aussi, le bonheur. Je soupirai, laissant ma tête aller en arrière…

-Ouais… Comme tout le monde, je présume…

Je me levai à nouveau et m’approchai d’elle, pris sa main dans la mienne… J’avais vraiment envie de lui dire que si ça devait s’achever là, si j’avais lamentablement grillé toutes les chances qu’il se passe quelque chose entre nous, j’aurais voulu juste l’embrasser encore une fois…

Et c’est là que la musique venant de la pièce à côté, là où se déroulait la fête et qui avait oscillé jusque-là entre chansons calmes voire même traditionnelles, changea brusquement pour You Know Where You Are ? de The Lightening…

Je souris, pinçant mes lèvres… Comme si la musique avait fait éclater la bulle qu’on s’était créée.

-Je crois que les ados ont mis le grappin sur le tourne-disque…

Je posai ma main sur la joue d’Alexie…

-Tu veux qu’on aille manger quelque chose ?

Même si j’avais surtout besoin d’une clope…  

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeLun 15 Jan - 19:15

Kiss The Girl Ft Jake Snyder





Alexie tentait tant bien que mal de se dire qu'elle était bien avec Jordan et qu'elle ne ressentait rien de plus que de l'amitié pour Jake...Mais elle n'y arrivait pas, elle avait envie de sentir cette chaleur qu'il dégageait quand il l'a prenait dans ses bras. Elle avait envie de tout laissé tomber et de l'embrasser pour ressentir ses lèvres sur les siennes. Elle avait envie de ne plus être dans le flou, ce flou qui lui faisait faire des bêtises. Dans toute cette histoire, tous le monde en ressortirait malheureux et elle détestait ça. Ça n'était jamais arrivé jusqu'à lors cette situation, et jamais elle n'aurait penser que cela lui arrive un jour. Mais il fallait à présent qu'elle fasse les bons choix...

Le fait que Jake fasse tout pour la dissuadé de faire un connerie l'aidait beaucoup, même si c'était toujours à contre coeur. Elle ne lui voulait pas, bien au contraire, même si son visage montrait une petite moue déçue. Et puis elle avait dit une belle connerie, encore, sans réfléchir parce qu'il y avait Jordan. Elle trouvait que sa chance était passé, elle l'avait eu deux fois et n'avait pas réussir à la garder. Or, Jake avait annoncé que ce n'était pas une bonne idée de pensé cela, elle avait pincé ses lèvres et se mit à soupirer. Elle n'était pas souvent pessimiste, c'était sans doute la première fois que Jake l'a voyait ainsi, mais parfois, les situations sont trop compliqués pour rester le sourire scotché aux lèvres. C'était comme si elle provoquait les choses, or, au fond, elle avait envie que cela marche avec Jordan, il en avait le droit, il avait été malheureux lui aussi, dans sa vie. Elle avait parler égoïstement, elle ne voulait plus avoir à penser comme ça. Elle hocha la tête. "Oui...Je ne dois pas me dire cela..." mais au fond, peut-être qu'elle souhaitait l'échec de sa relation pour se concentré sur Jake...? Non, elle n'osait pas croire à cela.


En tous cas, si elle était dans un brouillard monstre, elle était sûre d'une chose: Si Jake aurait appeler avant, elle serait avec lui depuis le début, ou du moins, il se serait passer quelque chose entre elle et lui. Elle lui devait la vérité, elle voulait qu'il sache que ce n'était pas parce qu'elle ne voulait que quelque chose se passe entre eux que c'était le cas. Il l'acheva en indiquant qu'il aurait dû l'appeler, montrant que , merde, lui voulait aussi avancer avec elle! Elle poussa un soupire, le regard planté dans le sien alors qu'il lui avait prit la main. La musique était arrivé à ses oreilles et elle dû se résoudre à faire éclater cette bulle qu'il y avait entre eux. Ils allaient devoir sortir de la pièce et faire comme si de rien ne s'était passé, enfin, il ne s'était rien passé mais c'était comme si tout resterait comme avant...Mais est ce qu'ils arriveraient à faire cela?

Il lui demanda si elle voulait manger, un doux sourire se dessina sur ses lèvres. "Tu sais bien que je ne dis jamais non pour de la nourriture" avait-elle dit dans un chuchotement ,comme si elle espérait que ce moment d'intimité reste encore un peu. Elle allait faire un pas vers l'extérieur, il allait ouvrir la porte pour sortir et essayer de ne plus penser à cette conversation, à ce qui avait été dit et à ce qu’éprouvait l’un pour l'autre. Mais Alexie s'arrêta un instant, regardant les yeux bleu azur de Jake et ne pu s'empêcher de venir contre lui. Ce fut un moment muet, lent, elle mit du temps à venir poser ses lèvres sur celles du journaliste. Elle savait que ce n'était pas bien, elle pensait à Jordan, et pourtant, elle ne pouvait pas non plus ignorait les battements de son coeur qui s'emballaient. De sa main libre, elle vint caresser le visage, la joue, de Jake. Ce baiser était long, doux et donnait des frissons à la journaliste.

Une chose était sûre, elle ne considérait pas Jake comme son frère...C'était bien plus que cela.  


©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeMer 17 Jan - 19:14



Kiss The Girl
ft. Alexie T. Greatfield


Alexie, habituellement si souriante, avait cessé de sourire dès que j’avais rompu notre étreinte. C’était ce qui me semblait être la chose à la fois logique et correcte à faire après qu’elle m’ait annoncé être avec quelqu’un. Je ne comprenais pas bien… Je ne savais pas pourquoi, alors que logiquement, ce que j’avais fait devait être la seule et la meilleure chose à faire, je ressentais qu’Alexie n’avait espéré que le contraire.

Mais l’entendre dire qu’elle estimait avoir grillé toutes ses chances d’aimer et d’être aimée était pire que la disparition de son sourire.

Sans compter que c’était complètement contradictoire avec le fait qu’elle venait de me dire avoir justement retrouvé quelqu’un…

Du coup, si je ne savais pas trop où me mettre dans tout ça, je savais au moins une chose, que je me permis d’exprimer tout haut : ce qu’elle disait, c’était des conneries.

Même moi, j’aurais jamais dit que je ne pourrais jamais vivre ça… Et… peut-être qu’il aurait mieux valu que je le dise et faire tout le contraire que de faire ce que je faisais depuis des années : éviter que ça arrive, dans les faits, et non dans les mots.

Le problème, c’était qu’Alexie, je ne l’avais pas vue venir dans ma vie… Et quand je m’étais rendu compte que je commençais à l’apprécier, ce qu’elle avait initié en m’embrassant devant chez Hank North, faisant tomber mes œillères, c’était déjà beaucoup trop tard…

Tellement trop tard que j’avais carrément raté le coche. Alexie étant avec quelqu’un, maintenant.

Je le lui avouai aussi, ça, mais d’une façon détournée en affirmant que j’aurais dû l’appeler. Que j’avais été trop lent, que j’avais eu trop peur…

Je m’étais relevé, lui avait caressé la joue, la seule chose que j’avais osé me résoudre à faire, même si je crevais d’envie de l’embrasser à nouveau… Et puis, je lui avais proposé d’aller manger quelque chose, invitation que je savais qu’elle ne pouvait pas refuser…

Même si elle avait accepté du bout des lèvres, au final… Mais il fallait que je me tire de là, de cette situation où on ne savait plus qui était qui pour qui, ce qui devait être dit, ce qui devait être fait. Bordel, j’avais déjà du mal avec une conversation normale sans qu’il y ait spécialement de sentiments impliqués dans l’histoire. Alors ici, j’avais l’impression de patauger dans la mouise.

Mais alors que j’allais ouvrir la porte qui nous ferait replonger dans la fête, me préparant déjà à ramasser la lumière artificielle en plein dans la tronche après la douce luminosité de cette pièce pleine de bougies, Alexie capta mon regard, vraiment, intensément. Mes lèvres s’entrouvrirent, parce que je vis quelque chose, dans son regard, quelque chose sur lequel je n’oserais jamais mettre un nom.

Je voulus dire quelque chose, mais ce ne fut au final qu’un faible murmure alors que je n’arrivais pas à détacher mon regard du sien.

-Quoi ?...

On ne dit pas « quoi ? », je suis au courant… Mais c’était le seul truc qui réussit à franchir mes lèvres avant que la jeune femme ne vienne contre moi… J’avais la main sur la clinche, mais ne l’enclenchait pas. Mon cœur accéléra le rythme d’un coup au point que je l’entendais battre jusque dans mes tympans.

Elle leva son visage vers moi, elle était contre moi… Je sais que je suis pas un pro de la chose, mais c’est pas pour autant que je suis totalement con et qu’il me faut un mode d’emploi. Je compris ce qu’elle voulait… J’en avais envie aussi… Et aussi lentement et doucement qu’elle, je penchai mon visage vers elle pour diminuer encore la distance entre nos lèvres, jusqu’à ce que, en toute logique, on finisse par s’embrasser enfin.

Un baiser qui dura, beaucoup moins expéditif que celui qu’elle m’avait donné devant chez Hank North, me prenant par surprise. Je n’avais pas été pris de court, cette fois… Et j’en profitais, parce que j’avais maintenant clairement confirmation que j’aimais ça… Et que j’en voulais encore.

Je fermais les yeux, mon cœur allait finir par s’arrêter s’il continuait à carburer comme il le faisait. A moins que ce que je ne sentais ne soit les battements de mon cœur et ceux d’Alexie mêlés.

J’inspirais fort, gémissant presque, durant ce baiser, posant mes mains sur les hanches de la journaliste et la maintenant doucement contre moi. Nos lèvres se séparèrent brièvement, s’éloignant juste de quelques millimètres et puis ce fut moi qui remis ça, pour un autre long baiser… Je n’avais même pas rouvert les yeux entre les deux qui n’en faisaient finalement presque qu’un tellement la séparation avait été courte et subtile.

Je l’enlaçai de plus près aussi.

Puis quand on s’arrêta vraiment, je rouvris lentement les yeux, comme si je sortais d’un rêve et juste pour les plonger dans ceux d’Alexie… Je ne savais pas si je devais sourire comme j’avais envie de le faire, alors je restais avec mes lèvres légèrement entrouverte en la regardant, mes yeux parlant pour moi…

Quand je retrouvai l’usage de la parole, ce fut pour dire :

-Je sais ce que je veux…

Même si je savais que j’aurais tout à apprendre, tout à construire et que, vu mon tempérament, me lancer dans une relation allait me causer pas mal de stress. Mais qui ne tente rien n’a rien.

-Mais si tu as besoin de temps… Je peux attendre… Je peux aussi encaisser un « non »…

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeMer 31 Jan - 18:48

Kiss The Girl Ft Jake Snyder




 Alexie s’en voulait pour beaucoup de choses à présent. Tout d’abord, elle s’en voulait d’avoir rencontré Jake pendant qu’elle était avec Atticus parce qu’elle n’avait eu d’yeux que pour le chanteur, ensuite, elle s’en était voulu d’avoir foncé dans un arbre et d’avoir été secouru pour Jordan, elle s’en voulait ensuite d’avoir embrassé Jake alors qu’elle sentait son cœur commencer à bondir pour lui dans sa poitrine, elle s’en voulait , encore, d’avoir pris au sérieux ce qu’elle ressentait pour Jordan, d’avoir passé un cap avec elle alors qu’en réalité, elle était perdu dans un méandre d’amour. Si elle écoutait la raison, elle devait s’éloigner de Jake et tenter quelque chose de bien concret avec le policier de l’Eastside. Mais qui écoute sa raison ? Surtout pas Alexie. Et c’était pour cela qu’elle était dans la merde à présent car elle ne pouvait plus se détacher du journaliste.

Il fallait qu’elle prenne une décision, pourtant, elle était aveuglée par le moment qu’elle passait avec Jake, ce soir. Elle voulait encore sentir ses bras autour d’elle malgré le fait qu’elle lui ai annoncer être avec quelqu’un. Elle lui en voulait, aussi, d’avoir pris conscience de ce qui se passait entre eux tardivement. Pourtant, elle était tout aussi fautive et elle le savait.

Ils allaient devoir voler des moments pour eux deux qui n’iraient pas plus loin que l’amitié, pas plus loin que des sourires, des regards et peut-être parfois, si la chance lui souriait, des effleurements de mains. Non. Elle ne pouvait pas encore se résoudre à cela alors que Jake allait crever cette bulle qu’ils s’étaient fait dans ce salon illuminé aux bougies. Elle devait goutter une ultime fois à ses lèvres, non seulement pour se rendre compte de ses sentiments réels mais aussi pour se résoudre à l’oublier.

Alors doucement, comme pour savourer cet instant, elle avait compté dans sa tête jusqu’au moment où ses lèvres avaient touchés les siennes. Jake se laissa faire, le cœur d’Alexie bondit dans sa poitrine et des frissons la parcoururent. Le baiser qu’ils se donnèrent n’était pas comme le premier et elle put clairement savoir que ce baiser était bon. Qu’elle aimait ça elle aussi. Les secondes passèrent mais elle crut que ce baiser durerait à jamais et c’était délicieux de ressentir cela.

Puis Jake s’éloigna de quelques millimètres, alors que les paupières d’Alexie étaient fermées, elle sentait son souffle les caresser. Elle n’eut juste le temps de reprendre un peu son souffle avant que le journaliste ne revienne l’embrasser. Les bras de la jeune femme entourèrent les épaules de Jake, se serrant bien plus que de raison contre lui alors que le baiser durait. Ses joues étaient devenues roses tant elle commençait à avoir chaud. Mais toute bonnes choses ont une fin et le journaliste écarta ses lèvres pour ne plus toucher celles d’Alexie. Elle ouvrit à nouveaux les yeux.  Le regard de l’homme se planta dans celui de la jeune femme et un nouveau frisson l’a parcouru. Il annonça savoir ce qu’il voulait, lui était fixé, c’était déjà ça. Il allait l’attendre ou allait pouvoir encaisser un « non ».

Elle laissa tomber doucement ses bras le long du torse de celui-ci, caressant chaque parcelle de son corps, qu’elle pouvait atteindre, baissant la tête. C’était à elle de choisir. « Je ne veux pas te briser. Je ne veux pas non plus que tu espères trop…J’ai besoin de réfléchir même si j’ai qu’une seule envie, c’est de t’embrasser à nouveau. » Elle poussa un soupir avant de prendre ses mains dans les siennes. « Allons manger maintenant. » avait-elle dit doucement. Elle ne pouvait pas le repousser, elle ne pouvait pas non plus accepter ce qui se passait entre eux. Elle devait attendre. Revoir Jordan et réfléchir à ce qu’elle ressentait pour lui. Mais la soirée ne faisait que de commencée, n'est ce pas?




©️️ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 301
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitimeVen 2 Fév - 20:15



Kiss The Girl
ft. Alexie T. Greatfield


Ce fut probablement le plus beau et le meilleur baiser de toute ma vie. Tout y était, quelque part : les sentiments, d’abord, que je trimais à essayer de nier depuis des mois ; le hasard de notre nouvelle rencontre ; le symbole de cette soirée particulière ; les bougies qui illuminaient la pièce dans laquelle nous nous trouvions. Rien n’avait été planifié à l’avance, tout se déroulait avec toute la vérité nue que le fait de se retrouver face à face au moment où on s’y attendait tous les deux le moins impliquait.

Si elle avait initié le premier baiser, ce fut à mon tour de l’embrasser après une brève pause à quelques millimètres seulement l’un de l’autre. Et ce fut un plaisir indescriptible que de la sentir passer ses bras autour de moi, jusqu’à ce que sa poitrine soit plaquée contre mon torse. Quant à moi, ce furent ses hanches, que j’entourai de mes mains, que je plaquai contre les miennes. On ne pouvait faire baiser plus passionné… Enfin, je ne pensais pas… C’était comme ça que je le ressentais.

Lorsqu’on se sépara à nouveau, je sus qu’il était temps de mettre les choses au clair. Je ne pouvais parler que pour moi, sachant qu’elle avait quelqu’un dans sa vie. Et j’annonçai donc que je pouvais attendre, encaisser aussi un non…

Je n’avais de toute façon pas d’autre choix que de l’attendre. Je n’avais qu’elle à l’esprit, que je le veuille ou non depuis sa sortie de l’hôpital.

Ce qu’elle me répondit faut aussi contradictoire que tout ce qu’elle avait pu dire ou faire jusqu’ici depuis ce fameux après-midi à San Fernando Valley. Elle ne voulait ni me briser, ni me donner de l’espoir et elle voulait m’embrasser encore.

Cette femme n’avait pas une once de logique, mais putain mon cœur battait pour elle comme il n’avait jamais battu pour personne.

Alors je choisis de ne retenir qu’une chose : elle avait besoin de réfléchir. Et le temps qu’elle prenne une décision, j’allais l’attendre. C’était quand même ce que je faisais déjà depuis un bon moment.

Elle prit mes mains dans les siennes et demanda à aller manger.

Je portai l’une de ses mains à mes lèvres.

-Ok… D’accord.

Mais avant qu’elle n’ouvre la porte pour sortir, je la retins une seconde.

-Demande-toi juste si tu aimes celui avec qui tu es pour les bonnes raisons. Peu importe le temps que ça te prendra pour le savoir. Je serai là comme ami ou plus, si c’est ce que tu veux.

Je ne savais pas si c’était correct de lui dire ça. Mais quelque part, je m’en foutais.

Parce qu’on obtenait jamais rien sans se battre un peu pour ce qu’on voulait vraiment.

Alors, ce fut moi qui ouvris la porte, nous plongeant à nouveau dans la fête. Ni une, ni deux, ma mère nous fonça dessus avec de nouveaux plats autant salés que sucrés et Mark nous ravitailla en boisson à longueur de soirée.

Au contact des enfants, j’appris à Alexie à jouer à au jeu des toupies que l’on fit tourner à la place du petit Noah qui voulait se joindre à Simon, Salomé et Joachim mais n’était pas encore assez grand pour arriver à faire tourner lui-même la toupie pour rafler sa part de pièces en chocolat. Il avait levé ses petits bras vers moi, l’air tout triste avant de montrer la table où jouaient les autres… Ce n’était pas fort compliqué à comprendre.

Le petit de deux ans sur mes genoux, Alexie appuyée de ses deux mains sur mes épaules, on faisait tourner la toupie à tour de rôle sous les applaudissements et les rires de l’enfant.

Puis, la soirée se passa et ce ne fut que tard qu’Alexie annonça qu’elle devait y aller. Je l’accompagnai jusqu’à l’extérieur du restaurant pour pouvoir lui dire au revoir personnellement et un peu plus discrètement.

Face à elle, ses mains dans les miennes, je lui souris.

-T’oublies pas ce que j’ai dit, hein ?

Puis je l’embrassai sur le front… Marquant le début du suspens pour moi.

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]   Kiss The Girl |Jake|[TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Kiss The Girl |Jake|[TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» 02. Wait a minute girl, can you show me to the party ?
» Gossip Girl RPG
» (M) Au choix ~ Jake Muller
» Jake Harrison - le benjamin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Canter's Deli-