AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeVen 15 Déc - 17:16



Two Lost Souls
ft. Hank North


-Encore un whisky, s’il te plait, dis-je après avoir soufflé ma fumée de cigarette.

La jolie barmaid du Crazy Ginger – une petite blonde d’une vingtaine d’année et dont j’avais complètement oublié le nom – ne s’était pas fait priée et était partie me chercher ce que je venais de commander.

Il devait être onze heure du soir – ça faisait deux heures que j’étais dans ce club. Je devais avoir déjà sifflé quelques verres que je ne comptais plus. Je regardais – sans y trouver le moindre intérêt – le groupe qui était en train de se produire sur la minuscule scène du club qui avait vu naitre des groupes comme The Lightening. C’est au Crazy Ginger – plus que dans aucun autre club de L.A. – qu’on découvre le plus de talents qui valaient le coup. Un endroit que Daryll ne fréquentait jamais parce qu’il était persuadé qu’aucun groupe fait pour durer ne pourrait sortir d’ici – Daryll avait une vision rétrograde de la musique.

Seulement, je n’étais pas Daryll – j’étais bien meilleur que ce vieil enfoiré de raciste -, et c’était bien avec l’intention de trouver un perle que j’étais venu ici. J’avais dit à Maria que j’avais besoin de sang neuf pour replacer Winter Wolves – et que les meilleurs endroits pour ça étaient les clubs de L.A.

Seulement, je crois que ma raison première était de me saouler la gueule en paix – et, surtout, de me sortir de l’étouffement que provoquait ma toute nouvelle paternité. Sans compter les menaces de morts qui s’accumulaient de jours en jours – en fait, je crois qu’il n’y a pas deux jours où je ne reçois pas une de ces fameuses lettres signée « A.C. ». Je ne savais toujours pas quoi faire pour supprimer l’épée de Damoclès qui était au-dessus de la tête de Tony et Maria – c’était pas faute d’avoir réfléchi, pourtant. A l’aube d’une tournée mondiale, je me trouvais sans plan face à cette menace – et ça me faisait franchement flipper.

-Voilà votre whisky, Monsieur Ricci,
dit la charmante barmaid.

-Merci…, dis-je avant de vider mon verre d’une traite. Mais tu aurais dû en prévoir un autre d’avance…, rajoutais-je en soupirant.

Elle s’était mise à m’en servir un autre. Mon regard – lui – s’était perdu sur le groupe sans âme sur la scène. Le batteur n’avait pas de sens du rythme, le bassiste s’était encore pire quant au chanteur-guitariste, il était tout simplement nul – je ne voyais pas d’autre qualificatif que ça…

-C’est quoi ce groupe ?, demandais-je à la barmaid qui venait de me resservir un verre.

-C’est un cover band…,
dit-elle en regardant vers la scène. Vous n’avez pas reconnu le groupe qu’ils reprennent ?, dit-elle surprise.

Un cover band ? C’est sérieux ?

-Non, je n’en ai aucune idée, dis-je sans aucune conviction – ma tête appuyée sur mon poing.

-Ils reprennent les Planes,
dit-elle en me regardant. Ce n’était pas votre groupe ?

Les Planes ? Ils reprenaient les Planes – putain, ils devaient vraiment être au fin fond de la nullité si je n’avais même pas reconnu mon ancien groupe.

-Tu es sérieuse ?, dis-je légèrement surpris. Putain, je les ai mal jugés ! Ils sont encore plus nuls que je ne le pensais…, rajoutais-je avant de siffler mon nouveau verre.

Ma voix ne suivait plus mes gestes – ou était-ce l’inverse. Je remettais le fait que je n’avais pas reconnu les reprises des Planes sur la nullité du groupe – excuse classique du type complètement saoul. En vérité, la musique me venait de loin et au ralenti…  

La barmaid avait rigolé et s’était empressée d’aller me rechercher du whisky.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2672
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeVen 15 Déc - 20:39



Two Lost Souls
ft. Daniele Ricci


Installé tout seul à une table du Crazy Ginger, deux ou trois coupes de mousseux entamées à différent niveaux devant moi, je regardais le groupe qui jouait sur scène, les yeux écarquillés. Si j’avais pu écarquiller mes oreilles aussi, je l’aurais fait. Je venais souvent au Ginger et en général, ils avaient de bonnes programmations. Mais là…

-Faut qu’ils arrêtent de jouer…

J’avais soufflé entre mes lèvres, tout en tapant la cendre de la clope que je fumais dans le cendrier juste devant moi. J’étais installé les pieds pratiquement sur la table et si ça je restais là, c’était probablement la position que j’allais finir par avoir.

-Faut absolument qu’ils arrêtent ça…

Mais voilà, là où j’étais, il n’y avait personne qui pouvait m’entendre… Ni me voir d’ailleurs parce que même s’il faisait nuit et que j’étais à l’intérieur du club, j’avais mes lunettes de soleil. Pour passer incognito, soi-disant… Mais le truc c’était que vu le contexte, c’était justement le genre de détail qui allait attirer l’attention sur moi. D’autant qu’en plus, j’avais pas sorti mes vêtements les plus classiques.

Mais merde ! Déjà, j’avais pas envie de dormir ! Ah non, on m’y reprendrait plus à essayer avant que Bailey ne revienne à la maison ! Ensuite, fallait que je bouge sinon j’allais devenir fou. J’avais bien téléphoné à Howard pour qu’il m’accompagne au Crazy Ginger, mais il avait jamais répondu au téléphone ! Le truc, c’était que j’avais sonné chez Mclagan mais je ne savais pas qu’il était de retour à sa villa.

Soit je m’étais changé quand même, essayant de ne pas avoir l’air de l’épave que j’étais intérieurement, avait été jusqu’à gominer mes cheveux en arrière et j’avais ajouté les lunettes de soleil.

Puis j’étais parti pour le Crazy Ginger en me disant que peut-être si je me mettais une bonne cuite, j’allais pouvoir dormir un peu.

Voilà comment je m’étais retrouvé tout seul au Crazy Ginger à écouter ce qui ressemblait vaguement à des reprises des Planes… Mais tellement mauvaise que j’étais sûr que même si je me mettais à boire au même rythme que le type qui me tournait le dos au bar enchaînait les whiskys sous les yeux émerveillés de la barmaid, ça ne sonnerait toujours pas comme les Planes.

Putain, je serais le patron de ce foutu club, je les aurais déjà virés ! Ils devaient faire fuir les clients !

Je finis par me lever et me diriger vers le bar sur lequel je m’appuyai juste à côté du gars que je ne regardai pas dans un premier temps, cherchant à attirer l’attention de la barmaid qui donna un énième whisky à Daniele Ricci.

-Hey… hey !... Faut qu’ils arrêtent ça… Y a pas moyen qu’ils arrêtent ça ?

Puis, je me rendis compte de ce que je venais de voir juste à côté de moi et tournai lentement la tête vers le manager italien qui, accessoirement, était le père du fils de ma future épouse.

-Ricci ? Ah ben tu peux pas leur dire, toi ? T’as pas des royalties ou quoi ?

Je frottai mes yeux par dessous mes lunettes. J’étais crevé en fait, à force.

-Ils vont me faire devenir cinglés.

Je pris un des verres vides de Ricci, sur un coup de tête, et le balançai vers la scène où il se brisa aux pieds du chanteur.

-Oh ! La ferme !

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd


Dernière édition par Hank North le Sam 16 Déc - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeSam 16 Déc - 16:07



Two Lost Souls
ft. Hank North


La musique m’arrivait de plus en plus loin – j’étais plongé au fin fond de mes pensées les plus sombres. J’avais été jusqu’à penser à ma sixième place au classement des hommes les plus sexy de l’année – un triste sixième place… Si L.A.People voulait m’achever en beauté après une année cauchemardesque, c’était réussi… En plus, je n’arrivais même pas à m’expliquer cette place misérable… Était-ce à cause de ma paternité ou de mes 40 ans ? Je n’arrivais pas à trouver la réponse tant mon ego était blessé – surtout que la première place avait été offerte à nul autre que le petit merdeux, Howard Stone…

Putain d’année !

J’avais ruminé ça – en plus du reste – m’enfonçant chaque minute un peu plus dans le whisky et le tabac. Je n’avais même pas vu – ni entendu - un homme venir tout près de moi et réclamer à la barmaid d’arrêter le massacre auditif qui se produisait sur scène.

Je ne l’avais entendu que quand il avait prononcé mon nom. Je l’avais regardé et j’avais sursauté sur ma chaise – ce type avait les cheveux coiffés en arrière, sapé assez bien et avait des lunettes de soleil. J’avais cru – pendant quelques secondes – à un gars d’Angelo. Ces quelques secondes avaient été suffisantes à ce que je rate quelques battements.

Ce n’est qu’après que je m’étais rendu compte que ce type n’était qu’Hank North – l’acteur…

-Putain, soufflais-je en mettant ma main sur ma poitrine – Hank demandant si je ne pouvais pas leur dire d’arrêter parce que je devais avoir des royalties.

J’avais regardé Hank – puis le groupe… Ouais, je pouvais sûrement faire quelque chose pour arrêter cette ignoble – et insupportable – massacre.

Seulement, mon cerveau avait pris du temps avant de se remettre en marche – merci le whisky… Trop long pour la patience minime de North qui avait lancé – brutalement – mon verre sur la scène aux pieds du chanteur.

-Oh putain, t’es cinglé, dis-je tout d’un coup réveillé. J’allais aller dire au patron d’arrêter le massacre ! Tu ne m’as même pas laissé le temps !, déplorais-je.

Je n’avais plus de verre maintenant – c’était bien ma veine. La barmaid avait l’air choquée – mais ce n’était rien comparé au regard du chanteur qui était braqué sur Hank.

Putain…

Il avait arrêté sa « musique » et était descendu de la scène pour se ramener près de nous.

-Ma… Je crois qu’il n’est pas spécialement content…, dis-je en me mordant la lèvre – mais avec une voix tellement pâteuse que j’en perdais de mon assurance.

-Toi là !, dit le chanteur en pointant Hank du doigt. Si t’aime pas notre musique, t’as qu’à te barrer voir ta pute de petite copine, dit-il avec un regard noir.

Sa pute de copine ? Ah ouais, Hank North sortait avec une pute – c’est Jessica Hill qui avait confié ça dans L.A.People. Une pute nommée Bailey et qui me rappelait franchement quelque chose quand j’avais lu l’article – mais j’avais couché avec une bonne partie des filles de cette ville, alors, c’était sûrement normal…

Je savais comment était Hank – je savais qu’il pouvait s’emballer à la moindre contrainte. Cette provocation était une contrainte. Je sentais la merde arriver – et arriver vite – mais mes réflexes comme mon verbe facile tournaient au ralenti à cause du whisky.

-Ignora ‘sto cazzo
, dis-je à Hank – perdant carrément mon Anglais dans l’aventure.

Ignore-le, Hank – même si ce qu’il dit est vrai… Bah, oui, sa petite amie est effectivement une pute, non ?


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2672
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeDim 17 Déc - 13:52



Two Lost Souls
ft. Daniele Ricci


J’en pouvais plus de ce massacre. J’adorais les Planes ! Mais ça, c’était juste de l’irrespect total vis-à-vis du groupe original. Je savais pas ce que ces types sur scène avaient dans l’idée de faire, d’autant que c’était plus vraiment des adolescents non plus, auquel cas j’aurais peut-être été plus indulgent… Non, là, j’avais juste l’impression que les mecs prenaient du plaisir à torturer les clients du Crazy Ginger…

Ce qui expliquait peut-être qu’en dehors du fait qu’on était en pleine semaine, il y avait vraiment très peu de monde dans la salle du Crazy Ginger. C’était même limite vide.

Je m’étais levé parce que, très sincèrement, en plus d’être nul, il y avait des sonorités qui étaient vraiment énervantes. Je ne savais pas comment ils faisaient, mais il y avait une certaine forme de son, à intervalle très régulier, qui revenait et c’était dans la voix du chanteur. Ça me faisait presque dresser les cheveux sur la tête mais surtout, ça me tapait aux tempes. Et comme c’était régulier, je pouvais calculer à quelle fréquence ça allait revenir, je pouvais l’anticiper et je serrais les dents en anticipant. Et chaque fois que ça se produisait, j’avais l’impression que mes neurones s’éparpillaient avant de se rassembler à nouveau et de se focaliser là-dessus en attendant que ça recommence.

Il y avait des trucs, comme ça, que je ne m’expliquais pas, mais que je ne supportais pas… Le genre de truc qui, quand je vivais encore avec mes parents, me forçaient à me mettre un casque sur les oreilles et à rester branché au tourne-disque avec le volume à fond. Juste pour ne pas entendre, juste pour ne pas exploser.

Il fallait qu’ils arrêtent ça, et ce fut la barmaid que j’interpellai avant de me rendre compte que j’avais Daniele Ricci sous la main. Ces chansons lui appartenaient en partie, non ?! Il fallait qu’il fasse quelque chose ! Et vite ! Avant que ce putain de bruit ne revienne et ça allait pas tarder.

Mais avant que ça ne revienne, parce que ça allait revenir vite, j’avais réagi, balançant un des verres vides de Ricci aux pieds du chanteur. J’avais été gentil ! Je ne lui avais pas envoyé dans la tronche ! La musique s’était arrêtée.

Miracle !

Daniele Ricci s’était alors exclamé mollement que j’étais cinglé. Ouais. Je le savais. Mais mes yeux n’étaient pas sur le manager italien, ils étaient braqués sur le chanteur qui descendit de la scène pour venir face à moi. J’avais dans l’intention de lui expliquer que ce qu’il faisait était non seulement très nul, mais aussi particulièrement irritant.

Mais il parla avant, pointant mon torse du doigt jusqu’à presque me toucher en disant que je n’avais qu’à retourner voir ma pute de petite copine. Je n’avais pas lu L.A.People dernièrement parce que j’essayais au maximum d’éviter les trucs anxiogènes… et ce type était un putain de truc anxiogène.  Je n’avais aucune idée de comment il savait ça, du coup, ou de s’il avait dit ça au hasard sans même savoir.

Pour dire vrai, je m’en foutais. Je ne me posai pas la question.

Pas plus que je ne compris ce que Ricci baragouina.

Je retirai mes lunettes de soleil en ricanant, les glissant dans la poche de poitrine de ma chemise tout en le regardant dans les yeux.

La seconde d’après, la tête du chanteur s’écrasa contre le comptoir et son nez explosa.

-Putain !

Les autres membres du groupe étaient descendus de la scène eux aussi, prêts à en découdre après que j’aie cassé le nez de leur chanteur qui, avec un peu de chance, aurait assez de séquelles pour ne plus pouvoir respirer assez bien que pour essayer encore de chanter.

C’était parti… Qu’ils viennent voir un peu !

Une belle bagarre commença, je pris un ou deux coups mais pas assez pour finir K.O. La barmaid criait après Enrico qui était le sorteur du Crazy Ginger et après quelques secondes, je me sentis tiré en arrière par deux bras énormes qui étaient passés sous mes aisselles. J’essayais de me débattre et d’atteindre encore un ou l’autre musicien avec mes poings sans y arriver. Enrico, lui, leur gueulait de rester en arrière et comme Enrico devait faire à lui seul leur poids à tous réunis, ils finirent par arrêter d’essayer de m’atteindre.

Moi, j’essayais toujours, hurlant à Enrico de me lâcher !

-Tu sais ce qu’elle te dit la pute, connard ! Tu vas voir ! PUTAIN RICO LACHE-MOI !

Je tirais vers l’avant mais Enrico tirait vers l’arrière, l’enfoiré ! J’avais beau donner des coups de talons dans ses tibias il tenait bon !

Le sorteur s’adressa d’abord à moi, enfin je pense…

-Respire, Hank ! Respire et calme-toi !

Cause toujours. Alors Rico s’adressa à quelqu’un d’autre, Ricci peut-être. Alors que je continuais à me débattre comme un possédé.

-LACHE-MOI !

-Christopher North m’a montré un truc. Mais j’arriverai pas à l’amener dans les coulisses tout seul.

Ricci du s’approcher peut-être un peu près ou par le mauvais côté, je sais pas. Mais toujours est-il que je sentis mon coude heurter quelque chose, peut-être la tronche à Ricci.

C’est là que je me sentis soulevé au point que mes pieds ne touchèrent plus le sol. Et après quelques minutes à me débattre, à hurler, à insulter Ricci, je me retrouvai dans les coulisses, toujours tenu par l’énorme sorteur qui demanda à Daniele en serrant les dents.

-Rempli l’évier avec de l’eau. Grouille ! Je vais lâcher ! Il est petit mais il est remonté !

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeDim 17 Déc - 17:24



Two Lost Souls
ft. Hank North


Putain – il n’y avait pas d’autre mot pour qualifier ce qu’il était en train de se passer dans ce club. Hank North – qui semblait, tout comme moi, détester le groupe qui se produisait sur scène – venait de mettre un terme à une série de notes épouvantablement chantées par le chanteur du cover band des Planes. Ok, il avait réussi à arrêter la musique – mais, s’il avait eu un peu plus de patience, j’aurais pu le faire aussi en ayant recours à d’autres moyens.

Or, le moyen utilisé par North n’avait eu d’autre effet que d’énerver le chanteur qui était descendu de scène. Putain, North était cinglé – il ne cherchait que la bagarre. Ce qu’il n’allait pas tarder à trouver étant donné le regard noir – et les réflexions – du pseudo-chanteur. Il venait d’insulter la petite amie de North – si on pouvait appeler ça une insulte étant donné que Jessica Hill avait confirmé que la dénommée Bailey, petite amie de North, était bien une pute… C’est un métier comme un autre – je ne jugeais aucun métier, moi…

J’avais lâché – en Italien… - à Hank de ne pas réagir… Seulement, c’était comme pisser dans un violon…

C’est là que tout avait dégénéré…

Hank avait ricané – sinistrement… - et avait éclaté le nez du piètre chanteur sur la table.

-Putain !, dis-je en ayant un mouvement de recul quand le nez du type avait percuté le comptoir.

Le chanteur avait eu la même réaction que moi – à quelques détails près…

Ce coup avait provoqué une réaction en chaine que personne ne pourrait plus arrêter. Sous me regard stupéfait, le groupe – en entier – était descendu de scène pour venir venger leur ami blessé. Putain, quel malheur.

J’étais descendu de mon tabouret quand la bagarre avait éclaté. North contre quatre types – enfin trois parce que le chanteur n’étais plus vraiment en forme pour se battre… Je m’étais écarté pour éviter de prendre un coup perdu.

-Appelle Rico !, dis-je à la barmaid en tapant sur le bar – et en regardant la bagarre en cours d’un air presque effrayé.

Elle s’était exécuté – tout le monde s’exécute devant Daniele Ricci. Je voyais subitement flou – peut-être parce que je m’étais lever bien trop vite. Les cris de la bagarre m’arrivaient d’encore plus loin que le musique de tout à l’heure.

Enrico était intervenu et maintenait – maintenant… - fermement Hank. Il faisait son job Enrico – et plutôt bien pour un Italo-américain… - pas étonnant qu’il était à ce poste depuis tant d’années.

Depuis l’arrivée du sorteur, le groupe semblait refroidi à essayer de continuer cette bagarre. Moi, j’étais complètement déboussolé et je me tenais désespérément au comptoire – dans l’espoir de ne pas tomber stupidement au sol.

Hank gueulait – et le son de ses cris me vrillait les oreilles alors que les autres sons me venaient de très loin. J’avais plus ou moins repris le fil des choses quand Enrico s’était adressé à moi – il voulait que je l’aide, moi, le grand Daniele Ricci ! Je m’étais avancé.

-Ma… Qu’est-ce que tu veux que je fasse de ce type enragé ?
, dis-je avec un accent italien bien marqué – et une voix extrêmement pâteuse.

Il ne m’avait pas expliqué – il m’avait vaguement dit de l’aider à amener North dans les coulisses. Je m’étais approché d’Hank – sans aucune prudence – et m’étais pris un coup de coude en pleine figure.

Je voyais des étoiles et des points noirs – c’était horribles. Je n’entendais presque plus rien, juste un long sifflement qui me vrillait mes oreilles. Je tenais mon visage – il était chaud et anormalement humide.

Pourtant, ça ne m’avait pas arrêté. J’avais suivi Enrico dans les coulisses. Je ne marchais pas droit – je ne voyais presque plus rien. Je me tenais au mur – parce que le sol me semblait bien trop bas à mon goût. Je n’avais pas mal pourtant…

Enrico s’était arrêté dans les coulisses – il voulait que je remplisse l’évier avec de l’eau. Putain, avec quoi d’autre j’aurais pu le remplir, vous me direz bien ?

Je m’étais accroché à l’évier et je l’avais rempli d’eau.

-Bouge-toi, Ricci, dit-il.

Je m’étais bougé m’accrochant désespérément au mur. Je ne voyais que des points noirs et je n’entendais quasi plus que les plaintes de North. Celles-ci avaient – aussi – cessées quand Enrico plongea sa tête dans l’eau.

-Wow, dis-je sans aucun entrain… Il faut l’interner ce type, rajoutais-je avant de perdre l’équilibre et de me rattraper – de justesse – au bord de l’évier.

Dans le mouvement, j’avais retiré ma main de mon visage – et cette dernière était pleine de sang. J’avais regardé ma main, horrifié. Enrico – lui – était tellement concentré sur Hank qu’il n’en avait rien à foutre de mon état – putain, c’est bien un Italo-américain, ça…

-Ma…, dis-je en écarquillant les yeux devant le sang – pendant qu’Enrico sortait la tête d’Hank du l’évier en lui demandant si ça allait mieux. Il m’a défiguré ‘sto cazzo di merda, dis-je complètement déboussolé et en secouant la tête toutes les cinq secondes pour essayer de faire partir le sifflement et les points noir – en somme, pour essayer de retrouver mes esprits. T’aurais pas pu ignorer ‘sto cojone à la place, North ?!, dis-je avec un accent que je croyais avoir perdu depuis longtemps.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2672
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeLun 18 Déc - 10:26



Two Lost Souls
ft. Daniele Ricci


Cet enfoiré l’avait cherché ! Non seulement ça faisait un bon moment qu’il chantait comme une casserole au point de me rendre complètement fou, mais en plus, il avait le putain de culot de venir insulter Bailey !

Heureusement que j’avais pas lu L.A.People ce matin… Parce que ça aurait été pire. Et je me serais peut-être attaqué à quelqu’un d’autre que ce chanteur nul et inconnu. Ce qui m’aurait probablement envoyé direct en taule.

Mais la bagarre n’avait pas duré longtemps ! Elle avait été avortée par Rico ! Je l’avais reconnu dès qu’il m’avait parlé, qu’il m’avait dit de me calmer en sachant probablement que c’était un coup dans l’eau. Rico faisait partie des meubles ici depuis des années et il nous connaissait bien, Stopher et moi.

Je sentais bien que j’avais ramassé un coup dans la mâchoire et un autre dans la pommette qui s’était probablement ouverte parce que je sentais comme de grosses larmes couler sur une seule de mes joues.

Rico commença par m’éloigner de mon problème, mettant le cover band hors de ma vue. Mais j’étais tellement furax que je continuais quand même à me débattre pour essayer de me défaire de l’emprise de fer du sorteur ! J’allais massacrer ce type ! Bailey n’était plus une prostituée ! Bailey voulait changer de vie et ça n’allait pas aider si tout le monde la rabaissait à ce qu’elle avait été !

Mon comportement ne commença à changer que lorsqu’une fois dans les coulisses, Daniele Ricci, qui avait le visage en sang, avait fait couler l’eau dans l’évier. Mes yeux s’étaient automatiquement fixés là-dessus et je m’étais mis à grogner en cherchant à faire reculer Rico, sans aucun succès. C’était une sacrée putain de montagne !

-Non non non NON NO!

Rico aurait pu me lâcher à ce moment-là, vous allez me dire… Mouais… Sauf que Rico en avait vu d’autres… le Crazy Ginger n’était pas l’endroit où il m’était possible de passer une soirée sans m’énerver ou me battre et ce n’était pas la première fois que je lui faisais le coup de déclencher ou d’être impliqué dans une bagarre. Pas non plus la première fois que je me raidissais en voyant l’eau couler et les premières fois, il s’était fait avoir, pensant que simplement l’expectative de ce qui allait suivre allait suffire à me calmer.

Mais ce n’était qu’une arnaque et dès que je revenais dans la salle, je recommençais.

Non, Enrico savait qu’il fallait aller jusqu’au bout et que j’étais un sale petit vicieux si je voulais.

Du coup, je me retrouvai ma tronche sous l’eau, le corps écrasé par le poids du sorteur. Je me débattis encore quelques secondes avant que ma tête ne commence à tourner et que mes muscles, en manque d’oxygène ne se détendent… Ce ne fut qu’à ce moment-là que Rico me souleva à nouveau et que je repris une grosse inspiration avant de me mettre à tousser, les jambes molles.

Rico me demanda si ça allait mieux et je ne fis que hocher la tête avant d’essayer d’articuler d’une voix rauque, à moitié dans les vapes.

-Ok… ok… Je reste là… je reste là je bougerai pas. C’est fini…

« C’est fini » était une phrase code pour signifier que c’était bel et bien terminé… Comme un rituel qui signifiait qu’il n’y aurait pas d’autres coups qui allaient se perdre dans l’immédiat. Rico me lâcha doucement et je me laissai tomber assis contre le mur à côté de Daniele Ricci qui avait pas l’air dans un meilleur état que moi… On avait tous les deux la pommette éclatée et j’allais probablement avoir un énorme bleu à la mâchoire.

Je toussai encore avant de répondre au manager italien qui me demandait si je pouvais pas ignorer le chanteur de merde qui avait insulté Bailey.

-Et toi, tu sais pas articuler ?

Non mais encore un peu et je comprendrais rien de ce qu’il disait !

-Nan, je l’ai pas ignoré. T’ignorerais un type qui traiterait ta Maria de… je sais pas moi… de pute, par exemple ?

Enrico, qui nous avait regardés jusque-là, évaluant probablement la situation, reprit la parole en sortant :

-Quand tu tiendras sur tes jambes, tu sortiras par derrière, North. C’est terminé pour ce soir pour toi.

Je le regardai et hochai la tête, sachant très bien qu’il ne me laisserait pas le choix. J’étais crevé maintenant de toute façon. Ça pompe de l’énergie à crever d’essayer de massacrer les gens…

Je reportai mon attention sur Ricci dont la joue saignait.

-T’as pris un coup ou quoi ?

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeLun 18 Déc - 19:45



Two Lost Souls
ft. Hank North


Hank avait péter un câble et une partie de mon visage aussi… Ne plus jamais – jamais, jamais ! – aider Enrico dans des cas comme ça. Ça m’apprendra à avoir une poussée subite d’altruisme… J’aurais dû le laisser gérer seul – de toute façon, c’est son métier !

Je tenais à peine debout – même accroché à mon mur dans les coulisses près d’un évier à la propreté douteuse. La faute au whisky – diront certains… - mais j’étais persuadé que tout ça était la faute du coup que je venais de prendre en pleine figure.

Rico avait plongé la tête d’Hank dans l’eau fraiche – malgré les protestations de celui-ci. Moi, j’essayais de voir plus clair mais ça paraissait impossible – les points noirs avaient la vie dure.

Hank se débattait mais je n’en avais cure – je savais qu’Enrico finirait bien par le relâcher. Même un Italo-américain savait qu’un être humain ne disposait pas de branchies.

Ce qui m’inquiétait – moi ! – c’était le sang qui maculait mon visage et ma main. Pendant ce temps, Rico avait fait refaire surface à cet acteur intraitable – mais qui semblait calmé après son petit voyage sous la flotte.

Rico avait complètement relâché l’enragé – pendant que je m’époumonais pour lui dire qu’il aurait dû ignorer l’enfoiré qui avait « traité » sa petite amie. Il avait demandé si je savais articuler – putain, l’enfoiré.

-Cazzo di merda, dis-je comme seul réplique et en m’effondrant assis à ses côtés – parce que je ne tenais absolument plus sur mes jambes.

Il n’avait pas réussi à ignorer un type qui traitait sa petite amie de pute – c’était ses paroles. Putain, sa copine était une pute – c’est un métier, pas une putain d’insulte ! Ok, prostitué est plus poli – je le lui accorde ! – mais si c’est le métier que sa petite amie avait choisi, il fallait assumer.

-Ma. Nun capisci niente !, rajoutais-je plus comme une observation pour moi-même que pour vraiment converser avec Hank.

Enrico ne voulait plus d’Hank au Crazy Ginger pour ce soir – sans blague… C’était évident – il venait de provoquer une bagarre, alors c’était prévisible. Même complètement bourré, je savais que c’était logique !

Hank avait bien compris et Enrico nous avait quitté – sûrement parce qu’il avait encore du boulot à faire dans la salle principale.

Il ne restait que moi et Hank dans les coulisses du Ginger. Je me sentais – pour l’instant – incapable de me relever. J’étais sonné – et bourré… - et j’entendais aussi bien que je voyais.

Hank m’avait demandé – maintenant qu’il avait repris ses esprits… - si j’avais pris un coup.

-Sans blague !, dis-je en le regardant avec un regard noir. J’ai pris ton coude en pleine figure, cazzo !, rajoutais-je avec un accent toujours aussi prononcé. Maria va me tuer, maintenant !

Cela dit, je ne sentais toujours rien – probablement grâce au Saint-Whisky.

-Tu sais... Il n’a pas vraiment traité ta petite amie… Bailey est une prostituée… C’est un métier comme un autre et tout aussi louable que… Euh… Vendeuse, par exemple… Il faut le prendre comme ça, pas comme une insulte, dis-je sûr de moi. Si tu commences à frapper tous ceux qui vont penser comme ‘sto cazzo, t’es pas sorti, Hank, rajoutais-je avant d’essayer de me relever – sans succès.

Je ne connaissais pas Bailey – c’était sûrement une fille très bien, d’ailleurs ! Seulement, « pute » était toujours extrêmement péjoratif. Putain, mais qu’est-ce que je raconte en fait ? Qu’est-ce que je viens de dire, là ?

-Il ne faut un remontant…, dis-je en appuyant ma tête contre le mur et en soupirant.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2672
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 21 Déc - 11:43



Two Lost Souls
ft. Daniele Ricci


J’étais calmé, mais de là à être de bonne humeur pour autant, il y avait une putain de marge ! Je n’étais d’ailleurs calmé que parce que je manquais d’oxygène. Rico le savait et c’était pour ça qu’il voulait que je me tire avant d’avoir suffisamment récupéré pour remettre ça.

Assis à terre, appuyé contre le mur, essoufflé, à côté de Daniele Ricci dans un sale état lui aussi, je passai d’abord mes mains dans mes cheveux trempés les plaquant en arrière, puis sur mon visage, me rendant compte que je saignais. Je soupirai : j’allais avoir l’air fin pour aller voir Bailey…

Je toussai encore avant de grommeler à l’attention du manager italien.

-Parles ma putain de langue, Ricci, nom de dieu…

Rico parti voir ailleurs si j’y étais, on ne se retrouva que tous les deux et j’arrivais pas à faire abstraction du fait que c’était lui qui avait mis Bailey enceinte. Lui aussi qui hébergeait Dany.

Dany… Daniele…

Je regardai le manager qui semblait avoir pris un coup en pleine poire. Je ne pus m’empêcher de ricaner quand il affirma que c’était mon coude qu’il avait pris et que sa copine allait le tuer.

-Disons que c’était mérité…

Mais je ne précisai pas pourquoi, je ne lui dis pas que c’était parce qu’une partie irrationnelle de moi le tenait pour responsable de la tentative de suicide et de la personnalité borderline de Bailey, par défaut.

Mais je tiquai réellement quand l’Italien reprit la parole. Je l’écoutai en fronçant les sourcils jusqu’à la fin de son discours. Je sentais mon sang qui me dégoulinait sur le visage comme une grosse larme gluante…

Ce n’était pas tant sa théorie sur ce qu’il y avait d’insultant dans ce que le chanteur avait dit qui m’interpellait. En fait, j’étais resté bloqué à « Bailey est une prostituée ». L’Italien disait avoir besoin d’un remontant, j’en avais rien à foutre.

-Alors tu te rappelles de Bailey ?! Tu te rappelles et t’as pas aidé ?!

Je ne savais pas pour l’article de L.A.People. Je ne savais pas pour les déclarations de la tête « pensante » du Golden Triplet. Tout ce que je savais, c’était que Daniele Ricci était en partie responsable de mon bordel.

Mais je ne me relevai pas pour frapper l’Italien. Je n’avais aucune envie de me retrouver à nouveau sous la flotte.

Je continuais de fusiller Daniele du regard :

-Bailey ne se prostitue plus. Bientôt, elle sera sobre. Tout le monde a droit à une deuxième chance. Et s’il faut que je pète la gueule à tous ceux qui la rabaisseront pour la protéger, je le ferai. Tu piges ?

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 21 Déc - 17:30



Two Lost Souls
ft. Hank North


Sa putain de langue ? Je parlais sa putain de langue !! Enfin, c’est ce que je croyais que je parlais – la réalité était tout autre, apparemment… Je n’avais même pas remarqué que je parlais ma langue maternelle – c’est à peine si je m’entendais vraiment parler.

Rico avait quitté la pièce me laissant seul avec le fou furieux. Je me plaignais – ouvertement – du coup qu’il m’avait envoyé en pleine figure. Si j’avais été plus sobre, je me serais plaint – en prime – du sang qui maculait ma veste hors de prix. Or, le whisky qui voyageait dans mon sang m’anesthésiait tellement que je ne sentais pas la douleur et que je ne voyais pas grand-chose non plus.

Je n’avais reçu aucune excuse de North – vous vous rendez compte ?! Il avait – même ! – dit que je le méritais.

-Quoi ?!, dis-je outré. Je ne t’ai absolument rien fait, cojone !

Putain, je n’ai rien fait à North ! Ce n’est pas moi qui aie gâché son année – il a été assez grand pour se la gâcher tout seul !

Quand je buvais – trop… - j’avais tendance à parler beaucoup. Je le faisais aujourd’hui en exposant à North qu’il ne devait pas s’énerver chaque fois qu’on traitait sa petite amie de pute – car sinon, il n’allait pas être sauvé. Je ne voyais pas son visage se plier sous la contrariété – je ne voyais que des putains de taches noires…

Après mon discours, j’avais voulu un remontant – un whisky, par exemple… Seulement, Hank s’était excité en disant que je me rappelais de Bailey. Putain, mais qu’est-ce qu’il me raconte là ? Je ne connais pas de Bailey !

-Me rappeler de quoi ? Je ne connais pas de Bailey, cazzo… J’ai lu L.A.People comme tout le monde, dis-je comme une évidence et un peu choqué qu’il pense ça.

Putain, il est complètement bourré – il ne se rend même pas compte qu’il dit n’importe quoi ! Si je connaissais une prostituée nommé Bailey ? Non – ou du moins je ne m’en rappelle plus mais bon, avec toutes les filles avec lesquelles j’ai couché, excusez-moi de ne pas me rappeler de toutes…

Hank avait défendu sa bien-aimée - qui en plus d’être une pute était aussi une droguée. Il était prêt à péter la gueule à tous les inconvenants qui viendrait à rabaisser la dénommée Bailey. Hank essayait de jouer au heros pour la seule femme qu’il aimait.

-Tu vas en avoir des gueules à péter, alors, dis-je en riant sans vraiment de raisons. Evite de péter trop de gueule ici, alors, parce que sinon du va finir noyé…

Voir ne plus pouvoir y venir du tout – Rico finira par en avoir marre à la longue.

J’avais tenté de me relever – j’avais besoin d’un putain de whisky ! Seulement, aussitôt j’avais réussi à me remettre – plus ou moins… - sur mes jambes, aussitôt j’étais retombé.

-Ma…, dis-je à la fois désespéré et énervé.

Se relever ça sera pour plus tard – mais j’étais Daniele Ricci, j’allais finir par y arriver.

-Comment t’as fini avec une pute en plus ? Te mettre avec elle, c’était ta façon de ne pas payer ? Tu as des problèmes d’argent, North ?, demandais-je – toujours avec un accent à couper au couteau - à défaut de pouvoir me barrer de ces coulisses miteuses.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2672
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeSam 23 Déc - 11:55



Two Lost Souls
ft. Daniele Ricci


Je ricanai encore quand Daniele s’indigna en disant qu’il ne m’avait rien fait. A moi, non, mais il avait fait péricliter la santé mentale de Bailey ! Ma colère couvait toujours, même si j’avais été refroidi par mon petit tour sous l’eau.

Et le manager italien ne faisait rien pour arranger ça, son discours me laissant entendre, dans un premier temps, qu’il se souvenait de Bailey. Mais non, il disait juste lire L.A.People, comme tout le monde. Je fronçai les sourcils. L.A.People ?

-Son nom n’est pas indiqué dans l’article…

Pas dans l’article dont j’avais connaissance…

Je m’étais relevé, poings fermés. Daniele avait essayé de faire de même, mais sans succès et je me sentais remonter dans les tours sans avoir aucun contrôle sur ce qui se passait. Une part rationnelle de moi avait beau fixer l’évier plein d’eau qui m’attendait si je partais encore en vrille, rien n’y faisait.

Et l’autre poivrot à terre qui pouvait pas se taire ! Au contraire, plutôt que de me laisser redescendre, il en rajoutait une couche, affirmant que l’autre enfoiré de chanteur n’avait fait que dire ce qui était ! Je voyais pas ce qui me retenait de le massacrer lui aussi ! Mais je ne fis d’abord que le prévenir que je serais prêt à rentrer dans le lard de quiconque s’en prendrait à ma future épouse.

Il rigola et les jointures de mes poings devinrent blanches. Dans l’état de colère dans lequel j’étais, je ne réfléchissais pas aux conséquences, j’avais perdu totalement de vue qu’un acte de violence pouvait m’envoyer droit en taule.

Je crachai entre mes dents serrées, à l’attention de Ricci, mais les yeux rivés sur l’évier.

-Rien à foutre de finir noyé !

J’avais le crâne dans un étau et je détestais ça. Ça n’améliorait pas mon humeur et ça ne m’aidait pas à réfléchir de façon rationnelle suffisamment pour me rendre compte que je m’emballais bêtement et que mon interlocuteur était bourré au point qu’il ne savait probablement plus ce qu’il disait.

Daniele fit une nouvelle tentative pour se lever et retomba aussitôt, ce qui me fit ricaner sadiquement. Mais comme une réplique directe au plaisir que je prenais à le voir s’écrouler à terre comme une grosse merde, Daniele fit encore aller sa langue de vipère, posant des questions bourrées de sarcasmes.

Ok, j’avais mon compte.

Je franchis en deux pas rapides la distance qui nous séparait encore et me penchai sur le manager que j’attrapai par le col.

-Attend, je vais t’aider.

D’un coup, je le hissai sur ses jambes, le plaquant contre le mur. Il fut à peine debout que je lui envoyai mon poing dans sa gueule. Une seule fois, parce que je me fis mal dans la manœuvre et le lâchai.

-Aww ! Putain !

Je secouai ma main meurtrie puis je serrai mon poing gauche. Le droit était mort, pas grave ! J’en avais encore un !

Mais je m’arrêtai net, rouvrant ma main gauche et regardant mes doigts, les yeux écarquillé.

-Non ! Oh non !

Je me détournai de Daniele et me mis à chercher frénétiquement quelque chose dans la pièce : à mon annulaire gauche, la jujube de fiançailles avait disparu.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeSam 23 Déc - 18:05



Two Lost Souls
ft. Hank North


Putain, il avait des trous de mémoire ou quoi ? Son nom avait été cité plusieurs fois dans un seul article – Jessica Hill avait bien pris soin de le souligner !

-T’es à la masse, North, dis-je sur le même ton inégal que les reste de mes paroles.

Se lever était dur – trop dur… Je n’arrivais pas à rester sur mes jambes. S’en était déprimant ! A défaut, j’avais continué la conversation – North n’était pas sorti de l’auberge s’il devait frapper tous ceux qui allaient traiter sa petite amie de pute. C’était une pute – c’est comme ça.

Seulement, North s’en foutait complètement de finir noyé – ben voyons. J’avais pouffé de rire en entendant une aussi belle connerie que ça.

-Se sacrifier pour une bête insulte ! Je te reconnais bien là, North
, dis-je sans pouvoir m’arrêter de rire.

J’avais fait une autre – vaine… - tentative pour me relever. C’était encore un échec cuisant. Alors, j’avais – encore – continué à parler au seul interlocuteur que j’avais sous la main. North – le type le plus impulsif au monde. Mes mots sortaient sans que je ne les pèse et les sous-pèse avant – grave erreur… Je savais que tout ce que je disais était rempli de sarcasme mais l’excès d’alcool – et je peux vous dire que j’en ai pas mal de le sang – ne m’avait jamais montré sous mon meilleur jour.

C’est ainsi que North s’était relevé – putain, j’aimerais pouvoir faire pareil ! – sans répondre à mes questions sarcastiques. Il m’avait relevé…

La suite avait été bien plus douloureuse…

North avait envoyé son poing dans ma figure. Je venais de perdre ce qu’il me restait de vision – et de raison… J’avais senti une énorme douleur qui partait de mon œil jusque dans le reste de ma figure. Je n’entendais plus qu’un long sifflement.

Je ne voyais pas North essayer de récidiver – avant de se raviser. Je m’étais senti tomber et – dans un réflexe de survie – je m’étais rattrapé au bord de l’évier.

-Putain, lâchais-je sans m’entendre moi-même.

J’avais mal à la tête – comme je n’avais jamais eu mal auparavant. J’avais secoué – légèrement – cette dernière. Mes yeux avaient cligné quelques fois – j’essayais de reprendre mes esprits.

-Hank, calme-toi ! Qu’est-ce qu’il se passe ?
, entendis-je dans le lointain.

Ma vision revenait doucement – trop doucement. Je voyais une forme – informe… - s’approcher de North et lui parler. Je n’entendais pas tout – je crois même que j’étais retombé assis par terre.

J’avais senti deux bras se poser sur les miens.

-Ricci… Ça va ?, demanda l’homme dont le forme commençait à se former devant moi.

Christopher North – c’était lui.

-Tu veux que j’appelle une ambulance ?,
demanda-t-il sur un ton qui ressemblait – vaguement… - à de l’inquiétude.

-Hein… Quoi ?,
bafouillais-je en clignant des yeux.

J’avais essayé de me relever – Christopher m’y avait aidé. Ma vision était suffisante pour que je reprenne conscience de mon environnement – même si mon mal de tête était toujours bien là.

-Tu vas bien ?,
demanda-t-il en me regardant droit dans les yeux. Tu es arrangé…

Christopher se retournait tout le temps vers Hank et lui parlait entre deux « ça va » envers moi.

-Ouais, ouais. Je vais bien
, dis-je en lui faisant signe que je pouvais tenir debout – avec l’aide du mur…

Il m’avait lâché et s’était approché d’Hank.

-Je vais… Rentrer…, dis-je encore franchement bien sonné.

-Tu devrais appeler un taxi…, dit Christopher en se retournant vers moi.

Un taxi – je ne pouvais pas laisser ma putain de voiture dehors ici ! C’était du suicide – pour moi et pour la voiture…

-Ouais, ouais… C’est ça…
, dis-je en faisant signe que je gérais – je suis Daniele Ricci, je gère toujours ! Toi, tu devrais interner ton frère, rajoutais-je avant de quitter les coulisse – en longeant les murs.

Je ne savais pas comment j’avais réussi à marcher jusqu’en dehors des coulisses – mais j’y étais arrivé. Le bruit de la musique était un vrai enfer pour le mal de crâne que j’avais – c’était même à en vomir.

-La sortie… Vite, la sortie, dis-je en tenant mon œil blessé par le second assaut de North.

J’y étais arrivé – non sans m’être attiré sur moi le regard de quelques clients surpris. A l’entrée, Enrico m’avait arrêté.

-Il s’est passé quoi Ricci ? Tu as vu ta figure ?,
demandait-il inquiet.

-Hank…, sifflais-je entre mes dents. Tu devrais faire en sorte qu’il ne puisse plus entrer ici, rajoutais-je d’une voix inégale.

-Reste là, je vais t’appeler un taxi, dit-il sans confirmer qu’il allait – effectivement – empêcher North de revenir ici.

-Nan, ça n’en vaut pas la peine, dis-je difficilement. Je vais pas laisser ma voiture dans ce quartier pourri, dis-je en secouant encore ma tête – parce que ma vision commençait à repartir.

-T’es sûr, hein ? Parce que t’as vraiment l’air à la masse, dit-il inquiet.

-Je suis Daniele Ricci ! Je gère, mon petit Rico, dis-je en tapant amicalement sur sa poitrine – en m’appuyant dessus ? – avant de déambuler dans la rue pour reprendre ma voiture.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2672
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitimeDim 24 Déc - 13:04



Two Lost Souls
ft. Daniele Ricci


A partir du moment où je remarquai l’absence de la jujube de fiançailles à mon doigt, Daniele Ricci et tout ce qu’il avait pu dire perdirent instantanément toute importance. Le manager italien était tombé à terre et moi, je me mis à chercher frénétiquement après ce que j’avais perdu, mes mains agrippées à ma tête de plus en plus sous pression, la colère ayant laissé toute la place à l’angoisse.

-Merde ! Oh merde, putain !

Des sueurs froides me dégoulinaient dans le dos, à moins que ce ne soit que mes cheveux mouillés qui me donnaient cette impression. Mais je flippais quand même irrationnellement, confondant totalement la façon dont Bailey pourrait réagir à l’annonce de cette perte et comment Kate aurait réagi…

-Hank, calme-toi ! Qu’est-ce qu’il se passe ?

Je me redressai vers la voix qui m’interpellait, identifiai mon frère et me remis à chercher après cette foutue jujube !

-J’ai perdu un truc ! Je la trouve plus !

Pendant quelques secondes, Stopher ne sut pas trop par où commencer et se dirigea finalement vers Ricci. Je ne fis pas attention aux paroles qu’ils s’échangèrent, mais quand mon frère se tourna vers moi, ce fut pour me dire sur un ton furieux :

-Bon Dieu ! Hank ! Tu veux finir en taule ?!

Mes yeux étaient humides et je cherchais toujours ma bague.

-Non… Non faut que je trouve ma jujube…

Ricci s’était relevé et mon frère s’était approché de moi pendant que le manager sortait des coulisses. Je vis apparaître la main de mon frangin dans mon champ de vision et au creux de celle-ci, trois minuscules gélules et je me jetai dessus pour les avaler pendant que Sopher posait une main aussi lourde que rassurante dans ma nuque.

-Hank… Doucement… Ça va aller mieux… T’as démonté Ricci, putain…

Il soupira.

-Qu’est-ce que tu cherches ? Explique et je t’aiderai.

Je relevai mon regard paniqué vers lui…

-C’est… C’est une petite jujube en anneau orange… Elle est un peu noire et sale maintenant…

Je baissai les yeux…

-C’est ma bague de fiançailles…

Je ne vis pas Stopher froncer les sourcils, ni son regard vraiment inquiet.

-Tu racontes n’imp…

Mais c’est là que je la vis, à terre à quelques pas de moi. Je poussai brutalement mon frère et me jetai dessus pour la ramasser, la repassant direct à mon doigt, soulagé ! Pas aujourd’hui que j’allais prendre une raclée !

Puis les fourmis envahirent brusquement mon visage et portai une main à mon front en fermant très fort les yeux. Je titubai vers mon frère.

-Oh putain !... Tu m’as filé quoi ?!

Je sentis que Christopher me rattrapait au vol au moment où ma tension musculaire me lâcha complètement. Je ne voyais plus rien, je ne sentais plus rien, mais j’entendis la voix rassurante de mon frère :

-Ooook… On rentre à la maison, petit frère… C’est fini…

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]   Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Two Lost Souls [PV Hank][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Creepypasta] Lost Silver
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» Inscriptions pour la Partie 70 - Lost in Thiercelieux
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: South L.A. :: The Crazy Ginger-