AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 What If?... [PV Natacha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 365
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: What If?... [PV Natacha]   Sam 30 Déc - 12:14



What If ?...
ft. Natacha Perry


Natacha était arrivée aux studios juste après le départ de Vicky, qui avait été suivi de près par Dany vu que Tony s’était remis à pleurer. J’avais passé alors le temps qui restait à écouter l’enregistrement que j’avais fait avec mon manager. Et il n’y avait pratiquement rien à faire comme arrangements sur nos voix !

Quand la porte du studio 3 s’était ouverte sur Natacha qui revenait me chercher, vu que je n’avais plus de voiture depuis une éternité, j’avais sauté sur le bouton « stop » pour arrêter la bande. Je voulais garder la surprise pour Nat pour plus tard et j’avais jeté un regard entendu à Andrew pour qu’il ne parle pas de l’enregistrement à ma petite-amie.

Ce fut donc avec un sourire des moins innocents, même si c’était l’idée, qu’on accueillit tous deux Natacha. Je me levai et aller la prendre dans mes bras, et l’embrasser :

-Ca a été ta journée ?

Moi, mon t-shirt était trempé et je puais la mort. J’étais un peu stressé aussi. Fallait dire que ça en avait fait tout un tas de putains d’émotions d’un coup…

Drew fit un rapide débriefing à Natacha sur mes progrès et je l’écoutais avec un sourire fier. Et comme prévu, il passa sous silence l’enregistrement que je venais de faire avec Daniele. Puis, épuisé que j’étais, je manifestai mon envie de rentrer à la maison.

-On y va ? Faut que je me change… Mon bourreau m’a fait suer à mort !

Je remerciai Andrew, lui donnant rendez-vous dans deux jours au même endroit puis suivis Nat jusqu’à la voiture. Une fois dedans, je soupirai de soulagement et quand ma bien-aimée mit le contact, j’allumai la radio qui était toujours branchée sur L.A.Rocks avant de laisser aller ma tête en arrière sur mon siège et fermai les yeux.

C’est d’une voix fatiguée et trainante que je dis à Nat.

-Tu sais quoi ? Dany est passé au studio avec Tony ! J’étais content de les voir ! Tony en rate pas une ! Il a presque zigouillé une guitare !

Je rigolai, les yeux toujours fermés, en repensant à la tête du petit, assis sur son cul, sa petite main potelée devant sa bouche dans un geste de surprise innocente.

Je glissai une main jusque sur la cuisse de Natacha qui conduisait et la laissai là, juste pour sentir sa présence et sa chaleur.

-Et j’ai une bonne nouvelle, du coup : l’opération de Maria s’est bien passée. Elle va pouvoir rentrer bientôt. Dany nous dira quand on pourra aller la boire…voir… putain…

De lapsus de merde…

A la radio, ils passèrent Always On My Mind de Livia Cortez. Et je dis mollement, ma tête tombant de plus en plus sur le côté :

-J’adore cette chanson-là…

Je sursautai en me rendant compte que je m’endormais et grommelai tout en essayant de lutter.

-Putain, je m’endors… J’ai encore plein de trucs à te dire… tu me rappelleras à la maison que j’ai plein de trucs à te dire ?

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Natacha Perry


Messages : 215
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Song:


MessageSujet: Re: What If?... [PV Natacha]   Mar 2 Jan - 18:14



What If ?...
ft.Evan Kurtz




Natacha aimait particulièrement les journées comme celle-ci, quand elle terminait de prêter sa voix à un personnage. Le film était clôturer et il faudrait attendre un mois ou deux avant qu'elle ne soit invité à l'avant-première. De toute manière, elle recevrait une invitation dans sa boite aux lettres et bien sûre elle irait avec Evan. En y pensant, elle se mit à sourire alors qu'elle fermait sa voiture et se dirigea vers le studio où s'enregistrait son petit-ami. Elle n'entendait rien du tout et n'avait pas même pu entendre un seul son de ce qu'il produisait car il souhaitait que cela soit une surprise. Tant mieux, Natacha adorait les surprises! De plus, elle adorait arrivée dans le studio et voir la mine presque innocente d'Evan, ça lui arrachait toujours un petit rire.  

Comme toujours, il était en sueur, assit près d'Andrew qu'elle salua vite avant d'être prise dans les bras du blond. Elle prolongea le baiser en souriant toujours autant. "Tout a été, on a terminé le film! " avait-elle dit toute contente. "Et de ton côté?" avait-elle demander en sachant pertinemment qu'il ne lui dévoilerait pas grand chose. Ce fut Andrew qui débriefa avant qu'Evan ne demande à rentrer pour se changer. "Oui, on y va, vu que tu as bien travailler, tu auras même le droit à une bonne douche en rentrant!" avait-elle dit amusée alors qu'ils repartaient vers la voiture de celle-ci.

La voiture n'était qu'à quelques mètres du studio, pourtant, elle aura cru avoir fait marché des centaines de kilomètres à Evan, ouvrant et s’installant à l'intérieure, elle écoutait attentivement son petit-ami alors qu'elle démarrait. Elle était heureuse d'avoir des nouvelles de Daniele, après tout, il était le meilleur ami d'Evan et n'était pas comme il paraissait dans les magazines. "Tu devais être content de les voir!" Evan était fou de Tony et c'était beau à voir. Elle ria de bon coeur quand il lui annonça qu'une guitare avait faillit mourir à cause de l'enfant. "Et bien on saura quoi acheté à Tony pour son anniversaire!" Le p'tit allait être content d'avoir une guitare, les parents moins mais cela servait à cela les parrains, à désobéir aux parents en achetant tout un tas de choses à son filleul.

Qu'Evan ai vu Daniele était une bonne chose, cela signifiait que tout rentrait dans l'ordre dans sa vie. Depuis le mariage, Natacha avait eu un peu peur pour Maria, elle l'avait trouvé très blanche la dernière fois qu'elle l'avait vu, et cela s'était confirmé avec son malaise. Heureusement, ils pourraient bientôt la voir même si elle devait sans doute se reposer. La jeune femme posa sa main sur la cuisse d'Evan en souriant un peu. Elle ne lui en voulait pas de ce lapsus, il n'y pouvait rien, c'était le manque qui faisait ça. "C'est rien mon chéri, ça passera." Un frisson parcouru son corps quand elle sentit la main d'Evan sur sa cuisse alors qu'à la radio, on passait la petite Cortez.

Elle sentait Evan s'endormir peu à peu et elle fut amusée quand il lui demanda de lui rappeler de continuer à parler en rentrant. "Pas de soucis, ne t'en fais pas, tu peux dormir un peu, on arrive dans 15 minutes avec les bouchons." La voiture avait ralentit un moment alors que Natacha, quand la situation lui permettait, observait Evan qui somnolait. Elle caressa sa joue doucement en souriant tendrement. La route se passa sans encombres et elle se gara sur la parking de chez elle. Elle secoua à un Evan pour qu'il se réveille doucement. "Chéri, Evan? On est arrivés."

@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 365
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: What If?... [PV Natacha]   Mer 3 Jan - 19:55



What If ?...
ft. Natacha Perry


Natacha était arrivée aux studios, pour mon plus grand bonheur, à la fin de cet après-midi riche en émotions. J’avais arrêté la bande son, ce que je n’aurais pas dû faire si j’avais pu porter un putain de casque, pour ne pas que Natacha entende ce qui était le tout premier enregistrement de ma voix depuis… 1971. Tout ce que j’avais enregistré d’autre, et que je coupais aussi quand Nat se pointait, c’était des lignes de guitare.

Je me levai pour aller l’accueillir alors qu’elle saluait Andrew qui fit de même. Ma première préoccupation, après un tendre baiser, fut de savoir comment avait été sa journée et Nat de me rappeler que c’était les derniers enregistrements des voix pour le dessin-animé. Ça devait lui faire un peu le même effet que quand je finissais un album : la fierté du travail accompli et d’avoir le résultat et, en même temps, un peu de nostalgie déjà… jusqu’à un nouveau projet.

Je la regardai dans les yeux en souriant tout en dégageant une mèche de cheveux de son visage.

-Hey ! Félicitations ! Ça veut dire soirée cinéma en perspective un de ces quatre alors !

On ne sortait pas encore beaucoup et pour plusieurs raisons. Déjà, « sortie » signifiait en général qu’il y aurait de l’alcool dans tous les coins et je ne me sentais pas encore assez fort et stable mentalement pour résister à la tentation. Ensuite, j’avais tendance à fatiguer vite, après dix ans passés seul, dans la pénombre en permanence. Mais, petit à petit, de temps en temps, on commençait à évoquer le projet de sortir ici ou là… Même si jusque-là, on s’était contentés de petites sorties discrètes au cinéma…

Alors que là, c’était bien d’une avant-première avec buffet, cérémonie et tout le toutim que je parlais.

Quand Nat me renvoya ma question, j’eus un grand sourire que dissimulait mal que cette séance avait été particulière et je haussai les épaules.

-Ouais, ça a été !

Et Andrew d’être un peu plus complet en mettant l’accent sur mon endurance qui augmentait lentement mais sûrement et ma voix qui se stabilisait, ne manquant pas, pour la énième fois, de sortir son classique : « S’il fumait moins, ça irait mieux. »

MAIS comme j’avais quand même bien bossé, selon les critères de Nat, elle décréta que j’aurais droit à une bonne douche en rentrant. Ce qui me permit de tirer la langue en ricanant à Andrew en poussant Natacha vers la sortie du studio et en lançant à mon coach vocal :

-Hé hé ! T’as vu ça !

Une fois dans la voiture, j’avais commencé à parler de bonnes nouvelles comme la santé de Maria qui s’améliorait et le visite de Tony et Daniele, puis de le guitare qui était tombée. Tout ça fit bien rigoler Nat, même si je fis un lapsus malgré moi. Plutôt que de me regarder de travers, elle réagit comme elle seule pouvait le faire, en posant une main rassurante sur ma cuisse et en me souriant en disant que ça passerait.

Je pouvais bien être un foutu pessimiste, des fois, souvent, ce pessimisme ne faisait pas le poids contre Natacha.

-Ouais… J’espère…

Croisant mon bras avec le sien, je vins moi aussi poser ma main sur sa cuisse.

Je voulais lui parler encore ! J’avais un truc important à lui dire ! Mais physiquement, je ne tenais plus et je m’endormais sur la voix incroyable de la petite Livia Cortez qui appelait désespérément quelqu’un en chanson.

Incapable de lutter plus longtemps, j’avais été forcé d’avouer à Natacha que je m’endormais avant d’abdiquer.

Putain... Comment je faisais à 20 ans ?

Je ne vis rien de ces 15 minutes de voyage, pas plus, malheureusement pour moi, que je ne sentis pas ses douces caresses. Seule ma main était restée mollement posée sur la cuisse de ma belle conductrice jusqu’à ce que je me sente doucement secoué et que je ne redresse ma tête en regardant autour de moi en rajustant un de mes appareils auditifs…

Je baillai tout en parlant :

-Waah… Déjà !

Je sentis l’odeur de ma propre sueur et fis la grimace, d’autant que j’étais pas à l’aise dans mon t-shirt mouillé.

-Douche, tu disais ? Je vais commencer par sortir de cette bagnole avant de nous asphyxier tous les deux.

Même après autant de temps où, j’étais presque tout à fait sobre, j’avais l’impression que ma sueur avait une odeur d’alcool rance.

Je joignis le geste à la parole, m’étirant avant de suivre Natacha jusqu’à la porte de l’immeuble qu’elle ouvrit. Les enfants du concierge jouaient dans le couloir du rez-de-chaussée et le plus grand d’entre eux, un latino de 9 ans nommé Diego, déguisé en cow-boy, pointa son arme en plastique vers moi.

-Dégaine, Sniper !

Je mimai de lui tirer dessus avec mes mains et il s’écroula à terre avec un talent digne d’Hollywood. J’éclatai de rire !

-On jouera une autre fois plus longtemps ! Faut que j’y aille, les petit gars !

Je courus dans les escaliers pour rejoindre Nat en l’attrapant par la taille et lui mordillant le cou pour essayer de la déconcentrer un max alors qu’elle essayait de déverrouiller la porte de l’appartement. Puis, après un moment, je lui lançai un très innocent :

-Tu veux de l’aide, peut-être ?

On finit par y arriver et la première chose que je fis en pénétrant dans le salon fut de me débarrasser de mon t-shirt avec un soupir de soulagement… puis, je me tournai vers Natacha, pas vraiment souriant, juste perplexe.

-Heu… Dis… Tu vois qui c’est Victoria Hunter, la chanteuse ?

Nat gravitait plus ou moins dans la jet-set… Et même sans ça, qui ne connait pas Vicky Hunter ?

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Natacha Perry


Messages : 215
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Song:


MessageSujet: Re: What If?... [PV Natacha]   Jeu 4 Jan - 16:51



What If ?...
ft.Evan Kurtz




Natacha était heureuse d'avoir terminé son projet, comme à chaque fois qu'elle entendait le mot de la fin, elle avait eu un pincement au coeur mais l'excitation de la première venait toujours remplacé cette mélancolie de la fin. Elle avait bien sûre annoncer la nouvelle à son petit-ami qui avait dit de lui-même qu'une soirée cinéma les attendaient. Elle était contente de voir que c'était lui qui allait l'a traîner la-bas et pas le contraire et ça montrait bien les progrès qu'Evan faisait. Ils ne sortaient pas beaucoup tous les deux, ce uqi était surprenant de la part de Natacha. Ils se faisaient rare dans les rues de L.A mais ce que venait de dire le chanteur montrait sa détermination à redevenir sociable avec les inconnus. Elle affichant un large sourire à cette nouvelle tout en secouant la tête positivement. Sa mine disait tout ce qu'elle ne disait pas et traduisait toute la fierté qu'elle avait pour Evan.

Le visage d'Evan montrait tout le travail qu'il avait mené aujourd'hui, ça avait dû être dur et palpitant. Cependant, il ne dévoilait rien à Natacha et c'était frustrant pour la demoiselle qui se demandait bien quel genre de chanson allait-il sortir. Natacha était une fane de la première heure de The Army et d'Evan alors entendre à nouveau sa voix sur un album l'a rendait impatiente. Heureusement, Andrew levait quelques voiles sur ce mystère et heureusement qu'il était là sinon elle ne saurait rien du tout. Mais, comme à chaque fois, le chanteur tentait de faire vite partir le couple loin du studio et cela amusait Natacha.

Une fois dans la voiture, la jeune femme avait eu la surprise de savoir que Daniele était passé avec Tony voir son petit-ami, elle était heureuse de savoir que l'italien ne le laissait plus tombé, Maria allait mieux et Evan eu un lapsus. Le pessimiste de cet homme n'avait jamais touché la brunette, bien au contraire, elle trouvait toujours les mots pour le rassurer et pour le hisser vers le haut. Elle avait appuyer son optimiste avec un main posé sur la cuisse du blond alors qu'il commençait à s’endormir doucement. Elle ferait la route seule, ce n'était pas grave, il ne traversaient pas le pays, juste la ville. La route était alors calme, parsemées parfois de gémissements d'Evan, ce qui faisait sourire Natacha.

Quand la jeune femme s'était garée, elle avait réveiller doucement son petit-ami. L'odeur de sa transpiration s'était intensifié et, à dire vrai, cela ne sentait vraiment pas bon dans la voiture et Evan l'avait bien comprit, il se dépêcha de sortir de la voiture tandis que Natacha riait. "Ouais, un douche ça ne sera pas de refus!" avait-elle dit en allant vers la porte de l'immeuble. En rentrant à l'intérieur, les quelques enfants des familles de l'immeuble étaient rassemblés pour jouer. Comme s'ils avaient sentit leur copain arrivé, l'un d'entre eux était venu jouer le flic, cela amusait Natacha de voir Evan ainsi avec des enfants. "Je vous le rend bientôt les enfants, promis!" puis ils montèrent à son étages. Elle le regarda en souriant. "Je comprend mieux ce que tu fais quand tu es tout seul à la maison" avait-elle dit en souriant.

Arrivée devant la porte, elle commença à l'ouvrir et fut vite déconcentré par le blond que lui mordillait doucement le cou -mais c'était assez pour l'a titiller-. Elle riait tout en essayant d'ouvrir la porte en lâchant des gentil "Arrête" à son petit-ami. Une fis l'intérieur de l'appartement, elle n'eut pas le temps d'enlever son manteau qu'elle avait déjà ramasser le haut d'Evan pour aller le mettre dans le panier à linge sales. Après cela fait, elle était revenu dans l'entrée pour enlever son manteau et ses chaussures alors qu'il commençait à parler de Hunter.

Natacha ne l'a connaissait pas personnellement, elle trouvait qu'elle dégageait quelque chose de malsain, elle l'avait seulement croisé à quelques soirées où elle s'était incruster mais voilà un petit moment qu'elle ne l'avait pas vu. "De nom, oui, je l'a connais, je l'ai déjà croiser sans lui parler. Pourquoi?" avait-elle dit en prenant une bouteille de soda dans le frigo.





@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 365
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: What If?... [PV Natacha]   Sam 6 Jan - 11:38



What If ?...
ft. Natacha Perry


Diego, ses frères et sœurs et ses potes étaient dans le hall de l’immeuble en train de jouer. Et, après un bref échange de tirs imaginaires avec le petit latino, je lui avais dit que je reviendrais jouer plus longtemps une autre fois. Rejoignant ma petite-amie dans les escaliers, je rigolai quand elle fit la réflexion qu’elle comprenait ce que je foutais quand j’étais tout seul à la maison.

-Ouais… On se marre bien et ils m’apprennent plein de trucs ! Tu sais ce que c’est, Pac-man ? On ira à la salle d’arcade, une fois, faut que j’essaye ce truc, ça a l’air fun !

Mais, pour l’instant, j’avais envie de jouer à des jeux plus adultes, avec Natacha. J’avais dormi 15 minutes dans la bagnole, j’étais reparti pour un tour ! Et la satisfaction de ce que j’avais produit avec Dany aux studios me faisait me sentir particulièrement bien, d’autant que la sensation de manque du début de l’après-midi semblait passée.

Je me sentais déjà tout excité alors que je mordillais le cou de Nat… Et bien qu’elle me disait d’arrêter, le ton sur lequel elle le disait ne demandait que le contraire, alors j’en rajoutais une couche, passant mes mains sous son haut, sur son ventre doux et chaud.

Elle arriva finalement à ouvrir la porte et on entra dans l’appartement. J’enlevai mon t-shirt, que je balançai en nourrissant l’espoir que Natacha me saute dessus… Mais quand je me retournai pour la voir, ben y avait plus personne. Et mon t-shirt aussi s’était fait la malle !

Je baissai brièvement la tête pour regarder mon propre corps, maintenant que j’étais torse nu… Hey… Mais c’était que je commençais à ressembler plus ou moins à quelque chose de correct à force de suer. J’avais déjà bien remarqué que mon visage était moins bouffi d’alcool, mais il semblait que le reste suivait…

Du coup, pendant ce petit laps de temps où Nat était partie mettre mon t-shirt à la lessive, je repensai à Tony, Dany… et Vicky Hunter et sa progéniture… Alors quand Nat revint se débarrasser de ses chaussures et de son manteau, j’étais un peu refroidi, parce que Dany avait dit que j’étais dans ses suspects quant à la paternité du môme… Et comme, à cette époque-là, en 1970, j’étais légèrement dans le coltard, c’était bien possible…

D’autant que j’avais aucune idée de quelle tête il avait, ce morpion…

Alors, je demandai à Nat si elle voyait qui c’était, Vicky Hunter… Et évidemment, elles s’étaient déjà croisées…

Je mordillai ma lèvre inférieure en me dirigeant vers la fenêtre que j’ouvris avant de piocher dans la poche arrière de mon jeans mon paquet de clope. J’en allumai une en posant une cuisse sur l’appui de fenêtre avant de continuer en soufflant ma première bouffée vers l’extérieur.

-Heu… Et ben parce que j’ai appris aujourd’hui qu’elle a un môme de 11 ans… Tu le connais peut-être aussi, il est connu, c’est un acteur.

Je tirai sur ma clope, réfléchissant.

-Raah, je retombe plus sur son prénom. « Quelque chose » Hunter.

Je regardai Natacha.

-Tu l’as déjà vu ? Comment il est ? A quoi il ressemble ?

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Natacha Perry


Messages : 215
Date d'inscription : 12/12/2016
Age du personnage : 35
Localisation : Derrière toi..BOUH!

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Bien trop instable géographiquement
Song:


MessageSujet: Re: What If?... [PV Natacha]   Dim 14 Jan - 18:45



What If ?...
ft.Evan Kurtz




Natacha était amusée et heureuse de voir qu'Evan ne s'ennuyait pas et ne s'enfermait pas chez eux quand il était tout seul, il voyait du monde et, même si c'était des enfants, elle savait qu'il apprenait de la vie et de la société qu'il n'avait pas vu pendant toutes ses années de réclusion. Il parla alors de Pac-Man et de sa volonté à aller à la salle d'arcade. Elle se mit à rire un peu. "Si tu veux oui, on pourra y aller, Pac-Man , c'est super cool, tu vas adorer! " Elle se souvenait avoir passé des soirées entières à jouer à ce jeu, si elle perdait, elle buvait et avait un gage que ses copains lui donnaient.

La température montait un peu entre le couple et Natacha aurait bien pu sauter sur Evan quand ils sont rentrés à la maison mais le fait qu'il soit trempé de sueur n'était pas vraiment une bonne chose. Elle programma le plan "sauter sur Evan" quand il irait à la douche, ça serait le mieux pour tous, l'excitation serait au maximum en ne sachant pas quand cela arriverait entre eux. Enfin bref, elle préféra alors aller ranger le Tee shirt d'Evan dans la salle de bain. Quand elle revint dans la pièce principal, Natacha écouta alors attentivement son petit-ami qui parlait de Victoria Hunter.

Enfin, parler était un bien grand mot, il posait surtout beaucoup de question par rapport au gosse de celle-ci. Elle s'arrêta devant lui, posa sa main sur son corps et lui caressant doucement. Elle avait vu sa transformation opéré et le trouvait bien plus beau qu'avant, il l'a faisait réellement fondre, encore plus avec les formes que commençait à avoir son torse et son visage. Elle le regarda en souriant doucement. Elle hocha la tête. "Oui, je l'ai déjà vu, on ne peut pas vraiment le croiser vu le melon qui lui sert de tête." lui avait-elle dit. "Il est arrogant au possible, dès qu'il arrive, il faut qu'il se fasse remarquer." La curiosité d'Evan attisait celle de Natacha mais avant toute question, elle voulait répondre au chanteur.

"Il est blond, les yeux marrons, je crois. Plutôt grand pour son âge. Il a une tête à chaque, vraiment!" Elle se mit à rire un peu. "Je ne peux pas plaindre sa mère, je suis sûre que c'est elle qui l'a rendu comme ça, vu qu'elle l'a élevé seule. Pas de père, pas de figure paternelle donc des conneries. Je suis sûre qu'un enfant à besoin d'une figure de l'autorité pour ne pas divaguer dans la connerie. " Elle l'enlaça un peu alors qu'il fumait toujours. "Mais pourquoi toutes ses questions?"


@ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 365
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 39
Localisation : Chez Natacha Perry

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


MessageSujet: Re: What If?... [PV Natacha]   Lun 15 Jan - 10:56



What If ?...
ft. Natacha Perry


Et ben voilà ! En plus d’une soirée gala-cinéma-dessin-aminé, on avait une sortie pac-man de prévue maintenant ! En étant de plus en plus en forme et de moins en moins dans les vapes, j’avais aussi besoin de me stimuler l’esprit… Et pour ça, il n’y avait rien de tel que de jouer dans le hall avec Diego et les autres. Mais en discutant avec les enfants, ils me donnaient de plus en plus envie de sortir…

Enfin… Pas là tout de suite… Alors qu’on montait à l’appartement de Nat’, j’avais plutôt envie d’une toute autre forme de jeu et les soupires de Natacha m’encourageaient…

Si elle n’avait pas disparu quelques secondes pour aller mettre mon t-shirt à la lessive, je me serais arrangé pour qu’on finisse dans le canapé, dans le lit ou à la douche… N’importe ! Mais avec la sensation de satisfaction que j’avais d’avoir enregistré une chanson avec Dany cet après-midi, j’avais comme qui dirait envie de continuer sur ma lancée en faisant l’amour avec Natacha comme jamais avant…

Sauf que comme je la perdis de vue deux secondes, je me rappelais que j’avais quand même un truc qui me turlupinait et dont il fallait que je lui parle. Bon, Daniele m’aurait probablement conseillé de faire l’amour d’abord et de parler des trucs susceptibles de fâcher après…

Mais j’étais pas Daniele… Et je préférais évacuer ça maintenant et pouvoir être tranquille après si tout se passait bien plutôt que de ne pouvoir profiter qu’à moitié d’un moment intime avec Natacha.

Alors je m’étais installé sur l’appui de fenêtre ouverte tout en m’allumant une cigarette, commençant, non pas à m’expliquer, mais à la bombarder de questions dès qu’elle était réapparue.

Vicky Hunter, elle connaissait sans plus… Par contre, elle avait l’air de mieux connaître le jeune garçon de celle-ci… Apparemment, il ne passait pas inaperçu. Je l’écoutais parler en regardant par la fenêtre et en soufflant la fumée de ma cigarette à l’extérieur de l’appartement… Je profitais de ses caresses sur mes épaules, ma nuque et mon torse aussi, puisqu’elle s’était rapprochée… Je frissonnais, expirais de plaisir en me détendant… Comment j’avais pu rester enfermé 10 ans sans chercher à ressentir ça ? Je devais être vachement anesthésié…

Mais je fronçai les sourcils en réalisant ce qu’elle était en train de me dire. Bon, je comprenais que le môme était détestable… Daniele l’avait dit aussi. Je tournai mon regard perplexe vers Natacha :

-Les yeux marrons, tu dis ? Dany m’a dit qu’il avait les yeux bleus…

Je penchai la tête sur le côté, ma main qui ne tenait pas ma clope caressant distraitement la courbe qui marquait la taille de Natacha.

-Si c’est ça, Daniele est un foutu menteur. Les yeux marron et la grosse tête ? Et c’est moi qui suis suspect, peut-être !

En comptant que Vicky était blonde… Et que Tony était blond aux yeux marron. Hey ! Le plus gros suspect, c’était pas moi, mais Ricci lui-même, plutôt !

Natacha me demanda pourquoi je posais cette question et je levais mes grands yeux bleus vers les siens, redoutant un peu de dire ce que j’avais à dire…

-Ben…

Je me mordillai la lèvre avant de me lancer…

-Daniele pense que je pourrais être le père du gosse… Moi ou Jimmy Reed, qu’il dit… Mais ni Jimmy, ni moi, ni Vicky, on a les yeux marron !

Je haussai les épaules.

-Donc ça pourrait très bien être Daniele !

Mais trêve de plaisanterie… Je redevins plus sérieux en soufflant ma fumée à l’extérieur avant de me retourner vers Nat…

-Heu… Et si c’était moi quand même ? Parce que Victoria veut pas le dire… Et j’ai foutrement aucune idée de ce que j’ai bien pu foutre en 1970…

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What If?... [PV Natacha]   

Revenir en haut Aller en bas
 

What If?... [PV Natacha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Natacha Angel (Ministère)
» Jean-Elie Muller alyas Ti Elie prezime asasen Farah Natacha Dessources anba kod
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» HAITI YON PARADI OU YON LANFE AVEC R G P POU LUCIFER ????
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Santa Monica :: Appartement de Natacha Perry-