AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 When Anxiety Takes Over [Pre R&J][PV Livia][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Julian Hughes


Messages : 257
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: When Anxiety Takes Over [Pre R&J][PV Livia][TERMINE]   Sam 6 Jan - 10:31



When Anxiety Takes Over
ft. Olivia Cortez


Le trac… J’essayais de le cacher mais il était bien là. Se manifestant à travers des ongles rongés et autres tics. La pièce, c’était pour aujourd’hui, et, des coulisses on entendait les premières personnes arrivées. Je savais que j’étais prêt… Mais les répétitions, ce n’était pas pareil que la prestation en elle-même.

C’était tout à fait différent.

Aujourd’hui, il allait il y avoir plein de monde. Il allait avoir les flashs des appareils-photos qui vont venir nous éblouir. Il allait il y avoir ma mère… Et rien que cette dernière pensée me fit me serrer mon estomac. Elle serait là… Certainement au premier rang à me regarder.

Je devais être parfait. Je ne devais rien manquer.

C’est sans doute pour ça que mon humeur périclitait. Tout devait être parfait si bien que la bénévole invitée pour nous aider avec nos costume et maquillage était arrivée et m’avait maquillé à la va-vite (par stress aussi, je suppose), je lui avais dit que j’allais le faire moi-même d’un ton un peu sec. Elle m’avait laissé tranquille passant à Olivia qui attendait son tour de maquillage. Je l’avais achevé… Enfin, j’avais été lavé ma figure et j’avais recommencé le maquillage trois fois avant que je ne sois satisfait.

Après ça, j’avais rejoint Livia dans un coin des coulisses. Je ne savais pas si ma mère était déjà arrivée. Elle m’avait déposée bien avant la pièce devant l’école avant de retourner chez nous pour aller se changer pour venir me voir… Je pense que si elle était déjà là, je l’aurais senti.

Je faisais les cents pas devant Livia. Bien plus loin de nous, les autres rigolaient entre eux, détendus comme jamais. Tyler y allait même de ses boutades habituelles pour amuser la galerie. Et tout le monde riait en cœur avec lui de ses propres conneries.

Fatigué pas mes cents pas… Mais aussi par les contractions de mon corps et tous mes tics nerveux, je finis par soupirer et m’appuyer contre le mur juste à côté de Livia. Les mots de ma mère avant qu’elle ne m’amène ici tournaient dans ma tête.

« N’oublie pas, tu ne dois pas faire une seule erreur dans ton texte, sinon tout le monde le verre, moi la première ! »

« Tu seras le meilleur. Tu es fait pour la scène. »

« Ne te fait pas déstabiliser pas l’inexpérience de tes camarades, Julian. Concentre-toi sur toi et toi seul. »

« Je t’aime mon chéri. Tu vas réussir. »


Je me mordis la lèvre et posait le regard sur Livia.

-Jack va venir, c’est ça ? Tu n’as invité que lui ?

Je savais qu’il y avait Delfino aussi. Mais il aidait pour les changements de décors et tout ça. Je ne savais pas si, dans le public, Livia avait invité d’autres personnes qui lui étaient chères.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 680
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: When Anxiety Takes Over [Pre R&J][PV Livia][TERMINE]   Dim 7 Jan - 2:01



When Anxiety Takes Over [Pre R&J]



ft. Julian






Je me suis éveillée ce matin avec l’impression de porter le poids du monde sur mes épaules. Je ne sais pas ce que je donnerais pour être demain. Ou la semaine prochaine ! Oui, la semaine prochaine ce serait encore mieux !

Les cours sont terminés, ce qui laisse place aux vacances de Noël mais aussi, et c’est ce que j’appréhende le plus, la préparation de ma première tournée. Enfin, pas vraiment la mienne puisque c’est celle de Roadtramp mais j’en ferai partie et je n’en ai pas encore parlé avec Julian bien que je doute qu’il soit au courant.

Mes parents sont arrivés hier soir et la tension entre eux est à couper au couteau.  Je crois qu’Enrique vit un peu mal  son séjour ici et qu’il ne l’a pas fait que pour moi. Ça me chagrine aussi qu’ils n’aient pas amené avec eux le reste de la famille. Mais je comprends que, côté logistique, ils aient préférés laisser les petits avec Abuelo.

Et Jack flotte sur son petit nuage et ne semble pas sur le point d’en redescendre. Ça me fait rire et je suis sincèrement heureuse pour lui mais… j’ai besoin de le savoir près de moi.  Présent et à l’écoute comme il l’a toujours été.

Je suis arrivée à l’école peu après Julian. Mademoiselle Watson était présente aussi et quelques bénévoles et d’autres enseignants. Il n’a pas fallu longtemps pour que le reste de la troupe se pointe et que les coulisses grouillent d’action.

Je suis passé sous le maquillage et je suis là, debout, légèrement perdue, je l’avoue, à regarder autour de moi les autres qui se préparent lentement mais surement.  Comme je ne suis pas dans la première scène, je peux relaxer un peu.

Julian me rejoins dans mon recoins et je lui souris en murmurant chuchotant que je le trouve très beau avec son premier costume.

- Oui, Jack bien sûr mais mes parents seront là et j’ai invité Delfino aussi mais… heu… je ne sais pas s’il sera dans la salle ou dans les coulisses parce qu’il semble toucher un petit peu à tout donc…

Je n’ose pas lui retourner sa question. Je me doute bien que sa maman sera là ainsi que son père mais probablement pas assit ensemble. Et ça m’angoisse drôlement de savoir que je vais embrasser Julian devant sa maman… et devant mes parents !

- J’ai hâte à la fête après la pièce…

Célébrer, se dire qu’on l’a fait, être fière de nous et pouvoir passer à autre chose.

- Dis, tu transferts pas chez ton père toi normalement ce soir ? Tu pourrais venir dormir chez moi, s’il est d’accord, t’en penses quoi?

Et comme ça, je pourrai lui parler de la tournée… mais une chose à la fois ! La pièce d’abord, nous verrons pour le reste ensuite.  

Je profite du fais que tout le monde est bien occupé à se mettre prêt pour le coup d’envoi pour entrainer Julian derrière une porte et de lui voler un baiser.


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 257
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: When Anxiety Takes Over [Pre R&J][PV Livia][TERMINE]   Lun 8 Jan - 15:55



When Anxiety Takes Over
ft. Olivia Cortez


Le stress montait à chaque minute. Et je n’avais que Livia pour, un tant soit peu, l’apaiser. Rien que ça présence m’aidait à relativiser.

Alors que j’étais près d’elle, dans un recoin des coulisses, elle chuchota que j’étais beau dans mon costume. Je lui souris et le renvoyai le compliment à voix basse. Si mes tics nerveux étaient encore présents, ma nervosité, en tant que telle, avait un rien baissée quand la voix murmurée de Livia s’était fait entendre.

Je demandai, ensuite, si, en dehors de Jack, il y avait quelqu’un d’autre qui venait voir Livia. Apparemment, ses parents avaient été invités. Elle aurait un plus grand public que moi. Moi, il n’y aura que ma mère et mon père. C’était déjà bien assez à gérer pour moi… Je lui souris.

-Tes parents ? C’est bien ça. Ils sont venus du Mexique rien que pour toi, c’est vraiment génial.

Je ne savais pas si Livia était contente de retrouver ses parents. Et je n’osais pas trop m’aventurer sur ce terrain. Je n’aimais pas qu’on parle des miens alors je ne voulais pas parler plus que ça de ceux des autres.

Livia avait, surtout, hâte de passer à la fête. Moi aussi, en réalité. La pièce allait être une longue agonie surtout si, à un moment donné, je venais à me tromper dans mon texte. Avec ma mère dans le public… J’allais perdre pieds à la première erreur. Je le savais à l’avance. Je souris un peu.

-J’ai hâte aussi.

J’allais pouvoir profiter de la fête avec Livia. Même si, étant donné qu’il y avait nos parents respectifs, on ne pourra pas vraiment se lâcher complètement.

Livia parla, alors, de l’après fête. Elle savait que j’allais chez mon père après la représentation. C’était son tour de garde et, quelque part, ce n’était pas plus mal. Je savais que ma raclée serait reportée d’une semaine si jamais je venais à faire une erreur pendant la pièce. Que j’aille chez mon père était la bonne nouvelle mais Livia réussit à la rendre encore meilleur en me demandant de venir dormir chez elle. Je souris.

-Oui, ça serait vraiment bien ! Mon père sera d’accord. Il ne refuse jamais rien et il t’aime bien en plus.

Tout le contraire de ma mère…

Je savais que je devais profiter de chaque opportunité de voir Livia le plus longtemps possible. Je savais qu’elle allait bientôt partir en tournée avec Roadtramp. Si on n’en avait pas encore parlé Livia et moi, le reste de la ville, elle, ne cessait d’en parler. Je n’avais, donc, pas raté l’information.

Mais ce n’était pas le moment d’en parler maintenant… J’avais déjà le stress de la pièce. Et c’était suffisant, pour le moment.

Soudain, d’un seul coup, Livia m’entraina derrière une porte et m’embrassa. Je prolongeai le baiser, fermant les yeux. On entendait, au loin, les brouhahas des préparatifs et des gens qui arrivaient dans la salle. Portant, ici, on était loin de tout ça.

Le bien-être du geste de Livia se mêla à mon stress. Ce qui faisait que mon cœur était dans un état pas possible.

Je brisai le baiser regardant Livia dans les yeux. Ils répondaient aux miens. On avait un couleur d’yeux totalement identique.

-Il ne faut pas qu’on fasse la moindre erreur, Livia… Il y aura tous les regards sur nous. Je n’ai pas envie de me tromper.

J’avais peur que les erreurs possibles des autres entrainent les miens. J’avais peur de mes propres erreurs. Et je venais de le dire à Livia sans demi-mot. Même si le mot « peur » n’avait pas été employé, je me rongeais bien assez les ongles pour que ça se remarque.

En parlant, je ne pus m’empêcher de poser mes mains sur les hanches de Livia presque collé à elle que j’étais.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 680
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: When Anxiety Takes Over [Pre R&J][PV Livia][TERMINE]   Lun 8 Jan - 20:21



When Anxiety Takes Over [Pre R&J]



ft. Julian





Mon premier costume n’a rien d’extravaguant et mes cheveux  ne sont coiffé que d’un peigne orné de petites pierres brillantes.  Je n’ai pas eu besoin de long préparatif pour ma première scène qui se jouera avec ma « mère » et ma « nourrice ». J’ai donc fini rapidement de me préparer et j’ai pu jeter un coup d’œil au travers des rideaux pour voir la salle tranquillement se remplir.

Ça n’aura rien à voir avec l’avant première joué uniquement devant les professeurs et les autres étudiants de Fairfax qui ne participaient pas à la pièce.  Je suis nerveuse, je l’admets. C’est normal je crois et je tente de canaliser ma nervosité pour éviter qu’elle ne me ronge de par en dedans.

Julian, lui, est une véritable bombe a retardement du moins c’est l’impression qu’il me donne en se rongeant ce qui lui reste d’ongles et en allant et venant dans les coulisses. Tantôt pour retoucher son maquillage, tantôt pour jeter un œil vers les actions de tous et chacun. On dirait qu’il analyse tout ce qui se passe et, à ce rythme, je sens que mon petit ami va bientôt exploser.

J’essaie de lui accrocher un petit sourire quand il s’approche en lui proposant de venir dormir chez moi. Je sais que Jack ne sera pas contre, bien que je l’imagine déjà venir entrouvrir la porte de ma chambre de temps en temps pour nous faire comprendre que c’est plus convenable.  Quoi qu’il flotte littéralement sur son petit nuage depuis quelques jours…

Et même si cette idée lui plaît et qu’il est quasi certains que son père acceptera, mon petit ami reste tendu au possible et, sans même y réfléchir, je l’entraîne derrière une porte et je l’embrasse tendrement. Est-ce que cela peut paraître prétentieux si j’affirme que, du haut de mes 16 ans, je sais notre amour fort et beau comme aucun autre ?

Je sens Julian se détendre qu’à moitié.

Est-ce que je serai comme ça avant de monter sur scène chaque fois pour la tournée qui s’en vient ?  Je ne ferai pas long feu si c’est le cas… ce n’est pas humain de s’en faire autant…

- Tout va bien aller, Julian ! Nous connaissons tous notre texte… Et souviens toi de ce qu’à dit Mademoiselle Watson : « L’important est de faire de son mieux et de s’amuser! » Plus tu stress, plus tu risques de te tromper…

Qui plus est,  il y aurait des repères dissimulés dans le décor pour nous guider alors je n’étais pas inquiète sur une quelconque erreur possible, surtout de la part de Julian, lui, perfectionniste jusqu’au bout des ongles.

Je souris tendrement à Julian pour l’apaiser et qu’il comprenne que tout ira bien.

Alors qu’il avait ses mains sur mes hanches,  je caresse sa joue du bout des doigts d’une main et de passe l’autre dans ses cheveux.

- On l’a tant voulu, cette pièce, Julian…

Je jette un léger coup d’œil par-dessus son épaule ayant cru entendre qu’on s’approchait mais  non, personne ne vient, je dépose donc un nouveau baiser sur ses lèvres puis je l’enlace.  Je tente de le rassurer mais au fond, c’est moi que je rassure en le serrant très fort.

- Je t’aime Julian !

Je crois que c’est la première fois que je lui dis de cette façon, et avec tout ce qui vient avec. Les papillons dans le ventre, le coup de chaleur, les jambes molles, le contrat au complet !


© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 257
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: When Anxiety Takes Over [Pre R&J][PV Livia][TERMINE]   Mar 9 Jan - 20:06



When Anxiety Takes Over
ft. Olivia Cortez


Livia avait les bons mots pour me détendre un peu. Mais mon perfectionnisme m’empêchait d’être tout à fait détendu à quelques minutes, seulement, du début de la pièce.

Sa proposition de venir chez elle après la pièce me fit un peu de bien. J’avais envie d’être avec elle… Rien qu’avec elle... Loin de toutes les tensions que me provoquait ma vie d’adolescent. Loin de cette pièce et de tout ce qu’elle impliquait.

Et pour me faire, un instant, oublier la tension, je pouvais compter sur ma petite-amie et sa spontanéité. En quelques secondes, on se retrouva derrière une porte où elle m’embrassa tendrement. C’était une bouffée d’oxygène dans cette journée tendue.

Elle me rassura. Mais je crois qu’aucune mot ne pouvait totalement m’apaise. J’étais obsédé par l’idée que j’allais trébucher, me tromper dans une phrase ou quelque chose comme ça. Je me voyais rater. Pourtant, Livia tablait sur le fait qu’on connaissait notre texte. C’est vrai. On le connaissait sur le bout des doigts. Elle me rappela, ensuite, les mots de Mademoiselle Watson. On devait s’amuser. On était là pour ça. J’approuvai de la tête baissant un peu les yeux.

-Je sais mais… Cette pièce est importante pour moi. Je ne veux pas me tromper devant tout le monde.

Le sourire que m’offrit Livia était apaisant. Mes mains sur ses hanches, mes ongles reçoivent un peu de répit. Mon yeux bleus se répondaient même si les miens portaient les signes de mon stress.

Ses doigts sur ma joue, Livia déclara qu’on avait tant voulu cette pièce. J’approuvai. Oui… On a tant voulu les rôles. On les avait eus. On avait beaucoup bossé pour être parfait. Mais j’avais l’impression de ne pas l’être totalement. D’avoir encore besoin de quelques répétitions.

-Je sais…

Ma mère l’avait encore plus voulu que moi… Et elle serait là pour vérifier si je faisais bien les choses. Elle me l’avait dit. Elle m’attendait au tournant.

Livia déposa un autre baiser sur mes lèvres et m’enlaça comme seule elle savait le faire. Je ne pouvais plus vraiment me passer de ses baisers depuis la première fois où j’y avais goûté. Je l’enlaçai à mon tour caressant son dos à travers son costume qui lui allait tellement bien.

Livia me déclara son amour. Je frissonnais. Elle ne me l’avait jamais dit comme ça. Elle était mon premier vrai grand amour et c’était plus fort que tout ce que j’avais vécu jusqu’ici. Mon cœur battait dans ma poitrine et répondait à celui de Livia que j’entendais.

-Je t’aime, Livia.

Et on se le dira encore de nombreuses fois, devant tout le monde, à travers nos personnages.

Je passai une main dans les cheveux de Livia profitant de ce moment de tranquillité à deux.

Le calme avant la tempête.

Je posai un baiser sur son front. Je savais que je devais arrêter et me desserrer de Livia… Je savais que les murs avaient des oreilles et, aussi, des yeux. Je redoutais surtout Tyler, lui qui est incapable de fermer sa gueule. Mais, je n’y arrivais pas… C’était comme magnétique. J’embrassai longuement Livia sur les lèvres. Je crois que ce baiser dura de longues secondes avant qu’on ne réussisse à le briser. Je souris profitant de ce moment où la tension était quasi nulle.

-Il ne faudra pas qu’on se perde pendant la pièce. Juste sur les lèvres, les baisers… Comme un cinéma. Ma mère sera dans la salle…


Mon sourire s’effaça à cette affirmation.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 680
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: When Anxiety Takes Over [Pre R&J][PV Livia][TERMINE]   Ven 12 Jan - 19:03



When Anxiety Takes Over [Pre R&J]



ft. Julian






Toute cette histoire de pièce, tout le stress et les embuches qu’elle avait occasionnées me fait douter que ça en valait tant toute cette peine.  Certes, la pièce à été le tremplin à ma relation avec Julian. Autrement, il en serait encore à jouer à  hide n seek dans les toilettes des arcades et moi à me questionner perpétuellement entre les principes de l’amour et ceux de l’amitié.  Mais de le voir, lui, naturellement si certain de lui, douter et stresser à l’idée de commettre un impair sur scène devant les spectateurs ne lui ressemble pas.

On dirait que la pièce n’a pas fait que ressortir le meilleur de nous. Elle avait été à la base du Black Monday et de mon altercation avec Melody Summers, elle avait rendu tout le monde un petit peu dingo avec les préparatifs, répétitions et toutes les tâches connexes. Même Jack s’était découvert ne véritable passion pour le repassage, dans le but d’aider.

Trop tard pour reculer, il faut foncer et se faire confiance. C’est ce que je tente de faire en parlant doucement à Julian.  Je sais que mon petit ami connait son texte sur le bout de ses doigts. Nous l’avons  répété si souvent ensemble qu’il connait même mes propres répliques.

Caché derrière notre porte, qui servira plus tard au décor de la chambre de Juliette, j’embrasse Julian puis je lui caresse la joue du bout des doigts en le regardant dans les yeux en lui déclarant mon amour comme jamais avant je ne l’avais fait.

Ça me fait un bien fou et j’espère qu’il en ressentira tout autant, et qui sait, même le décharger de son stress.

Mon petit ami me répète la même confession puis m’embrasse de nouveau, baiser  dont je profite largement en le serrant contre moi. Quelque part, au fond de moi, j’ai la certitude que, tout comme Roméo pour Juliette, Julian sera mon seul et unique amour.

Le baiser prend fin, bien malgré moi et Julian  place cette mise en garde comme quoi il faudra faire attention pour éviter de « trop » s’embrasser sur scène. En effet, de le faire devant nos parents et tous les gens dans la salle ne sera pas la même chose que de le pratiquer dans la chambre de Julian alors que son père traîne encore au bureau. Nous avions les mains plus baladeuses lors de ses moments dans l’intimité de nos chambres que sur scène devant nos amis et Mademoiselle Watson. Ça ne m’avait pas empêché cependant de m’égarer et d’embrasser mon Roméo à pleine bouche pendant de longues secondes lors de la dernière grande répétition.

Je sens bien que cette sage recommandation me vise particulièrement.

- Je sais… je ferai attention. Mes parents seront là à nous fixer aussi…  je regrette presque de ne pas avoir le rôle de la nourrice !

J’éclate de rire en disant ça. Parce que je ne le pense pas, du moins pas vraiment et parce que je ne me vois pas trop avec l’horrible costume qu’elle doit porter.  Petit à petit, les voix commencent à résonner, même ici dans l’arrière scène, derrière notre cachette de fortune.

J‘embrasse une dernière fois Julian alors que j’entends la voix de Mademoiselle Watson s’exclamer «  Quelqu’un a vu Roméo et Juliette quelque part ? », ce qui ne manque pas de me faire rouler des yeux.

Quand faut y aller… !



© Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: When Anxiety Takes Over [Pre R&J][PV Livia][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

When Anxiety Takes Over [Pre R&J][PV Livia][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The winner takes it all
» TAKE SOME QUAKER OATS
» THE OAS TAKES FURTHER STEPS TO SUPPORT 2010 ELECTIONS IN HAITI
» BIRTHDAY Ϟ Madness takes it's toll.
» It takes a lot to surprise me ► 26/06 - 14:44

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Fairfax High School-