AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Axel Moriarty


Messages : 467
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]   Mar 9 Jan - 15:00



Great Guests For A Low Price Drama
ft. Sonne Moriarty & Jimmy Reed


La cure était terminée. Ça avait été quelques semaines assez difficiles. Mais je m’en étais plutôt bien sorti. Maintenant, L.A. avait des odeurs de fêtes. C’était bientôt Noël. Mon premier Noël en tant qu’homme marié. Dommage que ce Noël, on allait le passer avec mes parents…

Mais aujourd’hui, à deux jours de la fête, on avait prévu une sortie à deux, Sonne et moi. Elle voulait aller voir la pièce de théâtre organisée par les élèves de Fairfax. C’était une pièce qui n’avait rien de professionnel. Mais ça faisait plaisir à Sonne et je me disais que c’était vital de faire des choses qui lui plaisent pour réduire encore un peu plus les tensions entre nous.

Je m’étais préparé comme il faut. Même si c’est une fête scolaire, j’avais quand même mis un beau costard. Je voulais paraitre tel le Moriarty que j’étais.

Etant donné que c’était une sortie à deux, on avait appelé la babysitter pour Alan. J’avais été heureux de retrouver le petit en revenant du centre. Je ne l’avais jamais vu sourire autant que le jour de mon retour. Mais, ce soir, j’allais être tout dévoué à sa mère.

Une fois la babysitter arrivée, on prit la voiture pour aller à Hollywood où se trouvait l’école. Je m’attendais à une soirée tranquille à regarder des amateurs adolescents jouer suivi d’un verre que je prendrais en compagnie de Sonne et, peut-être, d’autres personnes qu’on connaitra. Après tout, L.A. était petite.

En route, on écouta la radio une émissions people. Les gens, dans l’émission, spéculaient sur la nouvelle relation d’Hank North et sur la suite de sa carrière… Ils parlaient aussi du petit Ricci… Ou encore d’Olivia Cortez et d’une potentielle relation avec Howard Stone sans qu’aucune preuve ne soit mise en lumière. Beaucoup de mots pour rien mais c’était une émission people alors on ne pouvait pas vraiment leur en vouloir de baser leur conversation sur des spéculations.

Bref, on finit par arriver à Fairfax, endroit où se tiendra la pièce. Le parking était rempli de voitures plus ou moins rutilantes. Je sortis de la voiture et vint prendre Sonne par le bras pour qu’on aille en couple jusqu’à la salle où se déroulera la pièce.

-Ça va être une bonne soirée, chérie. Je n’ai encore jamais été voir une pièce d’étudiants. Ça sera une première. Peut-être qu’il y aura des futurs talents dans ces jeunes, qui sait.

J’en doutais mais on pouvait toujours rêver. Je n’avais aucune idée de qui jouait dans cette pièce. Je ne connaissais pas vraiment les élèves de Fairfax, ni les enseignants. Je souris à Sonne.

-Tu connais certains élèves ? Ou des professeurs ?

C’est peut-être une connaissance qui l’avait poussé à venir ici. C’était toujours possible même si elle m’avait dit que l’idée lui venait d’une annonce.  

@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 464
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]   Ven 12 Jan - 4:07



GREAT GUESTS FOR A LOW PRICE DRAMA
ft.  Jimmy & Axel






Axel a terminé sa cure et se prétend assez fort pour pouvoir tenir en dehors du centre ce que je nous souhaite ardemment. J’ai confiance en sa parole quand il me dit que tout ira bien dorénavant. Je ne vois pas pourquoi je douterais de sa parole d’autant plus qu’il a toujours, jusqu’à présent fait ce qu’il disait.

Son retour me réjouis. Malgré l’arrivé prochaine de ses parents pour les fêtes de fin d’année, nous pourrons enfin entamer notre vie comme elle se doit d’être… ou presque.

Presque parce que je ne pensais pas  vivre une telle intensité dans ma double vie. Ma relation adultère avec Amon s’en est allé qu’en augmentant pendant l’absence d’Axel au point ou, sans en être amoureuse, j’ai développé une certaine addiction à jouer avec l’interdit. Le retour d’Axel compliquera certes un peu ces rendez-vous clandestins et je ne crois pas pouvoir me limiter à deux fois par mois comme je l’ai imposé à mon mari pour ses propres incartades.

Mais ce soir, il n’est pas question d’Amon mais d’Axel et de notre couple uniquement. Et pour ce faire, j’ai enfilé une très belle robe, enfin, autant qu’une robe de maternité peut l’être et nous avons fait venir une babysitter pour Alan. Le trajet en voiture c’était au son de la radio de L.A. mais je ne l’écoutais pas vraiment n’ayant d’yeux que pour Axel… et perdue dans mes pensées extra conjugales.

Arrivés à Fairfax, nous entrâmes dans l’école, jusqu’à la grande salle magnifiquement décorés des œuvres réalisés par les étudiants en cette première moitié d’année.

Quand Axel déclara que ce serait une bonne soirée, je  lui répondis par un large sourire, des étoiles pleins les yeux et je déposais un baiser sur sa joue.

- Une très belle soirée. En plein ce que nous avions besoin pour une première sortie après ta… ton séjour loin de la maison.

Je ne voulais pas parler trop fort, sachant très bien qu’il y a toujours une personne avec une oreille indiscrète.  Les risques de croiser une personne de notre cercle de connaissance étaient quasi nuls mais je ne voulais tout de même pas faire exprès.

Je pris un  feuillet explicatif du déroulement de la soirée. Une courte présentation avant la pièce, un mot des principaux dirigeants de l’établissement, puis la pièce… pas d’entracte… ce qui est un peu moche, puisque enceinte, je cours les salles de bains aux demies heures !  Nous devrons nous trouver une place en bout de rangée idéalement pour m’éviter de déranger un tas de gens chaque fois que je voudrai aller faire pipi. Et, en fin de soirée, un petit cocktail de remerciement avec les jeunes acteurs de la pièce et les généreux donateurs, comme le mentionne le feuillet.

- Non, personne. Mais j’ai vu une affiche home made chez ma coiffeuse  et ça m’a donné le goût d’y assister.  Elle m’a dit que plusieurs enfants d’artistes connus viennent ici. Et puis qui sait, un jour, ce sera peut-être l’école de nos enfants, ça nous donnera une idée de la qualité de leur travail

Je souris à Axel tout en caressant mon ventre après avoir lancé cette possible éventualité. Il est encore loin le moment de choisir une école pour nos enfants mais il n’est jamais trop tôt pour commencer ses recherches.

- Je crois que nous pouvons chercher des sièges… j’espère que ceux près de l’allée centrale et pas trop loin de la scène ne sont pas tous pris!

J’ai mes exigences tout de même ! Et lors que nous aurons réservés nos sièges, nous pourrons retourner dans le halle ou se mêles probablement parents, famille et enseignants des jeunes acteurs.


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jimmy Reed


Messages : 681
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 36
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


MessageSujet: Re: Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]   Sam 13 Jan - 14:21



Great Guests For
A Low Price Drama
ft. Sonne & Axel Moriarty


Le moment était venu de me montrer un peu… Mais pas n’importe où.

J’étais personnellement invité à Fairfax High School. J’y avais fait une partie de mes études en son temps et j’étais aujourd’hui un mécène pour cette école tout comme mon père l’avait été avant moi. Pourquoi ? Parce que c’était un investissement bien plus sûrement qu’un don : nombre de talents naissaient à Fairfax High School et, sur le long terme, l’argent que j’investissais là-dedans me revenait d’une façon ou d’une autre.

Ça, c’était ce que je sortais officiellement aux journalistes qui me posaient la question, et qui était réellement ce que je pensais il y avait encore quelques mois.

Aujourd’hui, j’avais une autre excellente raison d’investir dans Fairfax High School. Tout comme j’avais plus d’une excellente raison d’aller voir la pièce Roméo & Juliette qui allait s’y donner ce soir.

En dehors de tous les prétextes pragmatiques sus cités, ma curiosité était à assouvir. Je voulais voir Olivia Cortez plus longtemps et autrement que je ne l’avais vue dans le bureau de Daniele peu après son arrivée à Los Angeles.

Et puis… Je devais répondre à son appel, c’était plus fort que moi… C’était une évidence depuis ce soir, sur les collines de Malibu, où Jake Snyder avait envoyé Always On My Mind sur les ondes angelenos. C’était un besoin qui ne venait pas de mon cerveau, mais de mes tripes…

Le même besoin que j’avais eu de répondre à la lettre de Maritza.

Je m’étais préparé, fidèle à moi-même, comme s’il s’était agi d’un important gala.

C’en était un, pour moi.

Ce fut à ma place habituelle, celle que j’occupais avec ma décapotable lorsque j’étais étudiant, que je garai ma Cadillac noire. Je pouvais compter sur Mademoiselle Hunt pour penser à tout : cette place m’avait été réservée pour l’occasion et je n’avais pas même eu besoin d’en faire la demande.

Une fois garé, je pris l’invitation cartonnée dans le revers intérieur de la veste de mon costume.

Mais c’était le titre de la pièce que je regardais avec un vague sourire nostalgique.

-Romeo y Julieta.

Tous les éléments avaient été réunis pour me faire sortir du bois… Comment résister à l’envie de voir ma fille prononcer les mots que sa mère m’avait si souvent glissés à l’oreille alors que nous nous cachions au fin fond de l’Eastside ?

Je rangeai l’invitation et sortis de la voiture…

J’étais en avance, me mettant volontairement en danger.

Si j’étais arrivé pile à l’heure pour le début de la pièce, j’aurais été sûr que je verrais Olivia, mais qu’elle ne pourrait pas entrer en contact réellement avec moi, coincée qu’elle serait par la pièce qu’elle devait jouer.

J’aurais pu la voir et elle me voir… En restant inaccessible.

Mais j’étais en avance…

J’entrai dans l’établissement dont je connaissais encore par cœur chaque coin et recoin. Bien des gens se pressaient déjà dans le hall de l’école aménagé pour l’occasion. Il y avait là une table avec des boissons sans alcool et de quoi grignoter… Bien des parents étaient déjà présents et éparpillés en petits clans. De parfaits inconnus coexistaient ici avec des personnalités telles que Kate Julian qui se tenait un peu plus loin, attirant les regards dans une robe magnifique qui laissaient voir ses interminables jambes de mannequin…

…sur lesquelles je n’avais jamais vu aucune marques, pas plus que sur ses épaules ou son dos que cette même robe laissait apparents.

Je m’approchai du bras droit de Jessica Hill, qui prenait à parti un pauvre professeur qui ne savait pas où se mettre, et posai ma main sur son épaule alors que sur mon passage, quand j’avais traversé la salle, les regards s’étaient tournés vers moi et les chuchotements n’avaient pas tardé à s’élever discrètement.

Sans me voir, Kate reconnut mon contact… et lâcha sa proie qui en profita pour s’éclipser.

-Jimmy Reed…

Elle se tourna vers moi et me sourit, fière…

-Tu ne seras pas déçu du spectacle. Mon Roméo va faire des prouesses sur scène.

Je penchai la tête sur le côté, amusé, entre l’envie de jubiler et la surprise totale… Alors comme ça le petit Hughes, héritier de MTI, allait donner la réplique à Olivia Cortez.

J’eus un sourire carnassier pour le mannequin.

-Ah oui ? Je n’en doute pas. Julian a été à bonne école pendant 7 ans, après tout.

Elle fit la moue, entre la bouderie et le sourire mauvais. Mais pouvait-elle vraiment m’en vouloir alors que nous jouions dans la même cour ?

-Toujours aussi détestable que charmant, à ce que je vois.

Autour de nous, des flashes timides crépitaient ici et là. Mais je n’en voulais pas au gens de sauter sur l’occasion lorsqu’il y avait de l’argent à se faire.

J’embrassai amicalement Kate Julian après avoir aperçu un peu plus loin un autre couple que je connaissais et que j’avais vu pour la dernière fois à leur mariage. Les Moriarty se dirigeaient vers la salle, probablement afin de choisir leurs places. Je les rejoignis, laissant là Kate Julian qui ne tarderait de toute façon probablement pas à trouver quelqu’un à torpiller.

-Axel, Sonne… C’est un plaisir de voir ici le couple Moriarty en personne. Ce n’est pourtant pas le genre d’événement auquel je te voyais assister, Axel.

Puis, je souris à son épouse, mes yeux se baissant brièvement sur son ventre de plus en plus rond.

-A moins que cette excellente idée ne vienne de vous, Sonne. Dans tous les cas, je suis ravi de vous voir en forme, tous les deux. Je peux vous obtenir aisément des places de choix, si vous le désirez.

Hunt ne pouvait rien me refuser.  

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 467
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]   Dim 14 Jan - 11:15



Great Guests For A Low Price Drama
ft. Sonne Moriarty & Jimmy Reed


Même si ça n’allait être qu’une petite pièce d’étudiant, j’étais sûr qu’on allait quand même passer une très bonne soirée ensemble. Après la cure que je venais de subir, même un film de série B vu en compagnie de Sonne était intéressant.

Sonne était de mon avis même si elle n’osait pas dire le mot « cure » ou « désintox’ ». En même temps, on était dans un lieu public et je préfère qu’on évite d’en parler ouvertement ici. Les murs ont des oreilles même dans une école d’Hollywood. Je souris à Sonne posant un petit baiser sur ses lèvres.

-Exactement.


Sonne s’empara d’un feuillet. Ça avait beau n’être qu’une pièce scolaire, il y avait du monde et l’école semblait bien organisée pour l’évènement.

Alors que mon regard se perdit sur les gens déjà présent qui attendaient le signal pour entrer dans la salle. Je ne connaissais personne, pour le moment… Je revins alors sur Sonne et lui demandai si, elle, elle connaissait quelqu’un. Elle déclara que « non » et qu’elle avait simplement vu l’affiche chez sa coiffeuse. Elle avait voulu venir, en partie, pour savoir si l’école était de qualité au cas où on voudrait y mettre nos enfants quand ils auront l’âge. Je souris.

-Tu es prévoyante. Mais c’est vrai que cette école est réputée pour avoir vu passer quelques artistes. Je sais que Cash Izbel, le guitariste de The Lightening, a fait ses études ici.

Et bien d’autres… En tout cas, je sais que cette école aimait mettre ça en avant.

Sonne voulait aller chercher nos sièges. Elle voulait ceux près de l’allée centrale. Je savais qu’avec sa grossesse, elle aurait besoin de quitter la salle souvent.

-Oui, on devrait aller nous réserver ça pour éviter que tu ne sois embêté pendant la pièce.

Mais, au moment où j’allais prendre la main de Sonne pour aller se renseigner sur les places, c’est Jimmy qui nous interpella. J’entrouvris la bouche de surprise. Je n’aurais jamais imaginé Jimmy venir à une pièce d’étudiants.

Il se fit la même réflexion pour moi mais tout haut. Je souris regardant Sonne puis Jimmy.

-La surprise est partagée, Jimmy !


Jimmy regard Sonne et se demandait si l’idée ne venait pas simplement d’elle. En tout cas, je trouvais l’idée de Sonne de plus en plus excellente à chaque seconde. Savoir Jimmy ici rendait la soirée encore meilleur.

Surtout qu’il pouvait nous avoir de bonnes places. Je souris.

-Merci beaucoup ! On aimerait des places par trop loin de la scène et à côté de l’allée centrale.

Je n’expliquai pas pourquoi. Le ventre de Sonne témoignait pour elle. Je regardai ma femme.

-Et c’est, effectivement une idée de Sonne. N’est-ce pas chérie ?


Je lui souris lui laissant la place pour répondre à Jimmy.


@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 464
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]   Lun 15 Jan - 4:05



GREAT GUESTS FOR A LOW PRICE DRAMA
ft.  Jimmy & Axel






J’adore l’ambiance qui règne dans l’enceinte de Fairfax alors que de plus en plus de gens s’y rassemblent pour assister à la pièce qui commencera incessamment.  Je m’arrête pour regarder certaines œuvres accrochées aux murs pour décorer l’endroit, toutes sous le thème de l’amour ce qui me donne l’envie de me coller un peu plus à Axel en glissant ma main dans la sienne et en  appuyant de temps en temps la tête contre son épaule par moment quand il ne passait pas amoureusement son bras derrière mon dos.

Je me sens comme au tout début de nos fréquentations. Quand l’amour était encore qu’un bourgeon qui ne demandait qu’à éclore. La vessie  névrosée en moins…  Et cette donnée me fis demander a Axel  de voir à ce que nous ayons des sièges idéalement au bord de l’allée centrale tant pour m’accommoder moi que pour éviter de déranger un tas de monde chaque fois que je voudrai aller faire pipi.

Déjà, des gens vont réserver des sièges et, loin de moi l’idée de presser mon homme mais comme de toute façon nous n’avons pas d’enfants de qui nous pourrions admirer les réalisations exposées et que nous ne connaissons personne présent ce soir, aussi bien  entrer tout de suite dans l’amphithéâtre et en profiter pour s’installer à notre aise.

Les doigts d’Axel effleurent les miens mais ne se referment pas sur les miens comme je m’y attendais mais se soulèvent légèrement comme s’il voulait me désigner quelque chose… ou quelqu’un.

Et ce quelqu’un st nul autre que Jimmy Reed.  Mon sourire se figea sur mon visage, mais dans ma tête, je pestiférais.  Y avait-il vraiment une toute petite chance pour tomber sur cet ignoble personnage ? Une seule ? Et je devais tirer le bon numéro !

Et, rapide penseur, il nous sert la réplique que je dois très certainement partager avec mon époux, en plus de se proposer à nous trouver des places de choix. Bien entendu, Monsieur Reed se place dans la peau du marionnettiste et nous ne sommes que deux pantins de plus à sa solde.

J’allais le remercier mais décliner poliment sa proposition quand Axel me devança et demanda des places près de la scène et de l’allée centrale.  Je m’en mordis l’intérieur de la joue. Mais quand Axel déclara que c’était effectivement mon initiative que de venir assister à la pièce, je saisi l’occasion pour retourner au grand manitou de BSC l’effet surprise de sa présence ici.

- Et vous ? C’est plutôt inusité que de vous voir ici ce soir. Je ne vous connaissais pas un penchant pour les spectacles de ce niveau.

Une nièce ? Un neveu ?  Ou tout simplement est-il ici en repérage de possible talent ? Quoi que BSC ne fait pas dans l’acting.

- Cette soirée promet d’être intéressante, c’est le moins que l’on puisse dire. Partagez-vous mon avis, Monsieur Reed ?



@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jimmy Reed


Messages : 681
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 36
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


MessageSujet: Re: Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]   Lun 15 Jan - 17:13



Great Guests For
A Low Price Drama
ft. Sonne & Axel Moriarty


Axel eut l’air surpris, quant à son épouse, elle me servit instantanément un sourire de shooting photo, artificiel et figé. Le genre de sourire que je ne connaissais que trop bien et qui était destiné à dissimuler des sentiments bien moins jolis que le sourire en lui-même. En retour, je lui servis un regard qui sous-entendait qu’elle apprenait vite.

Je doutais qu’elle ait idée du nombre de fois où j’avais vu la mère de son époux servir ce genre de sourire à des hommes de la jet-set…

Mon attention se reporta ensuite sur Axel qui me fit rire en disant qu’il était surpris de me voir ici. Comme quoi, même un journaliste tel que lui ne pouvait pas prévoir mes mouvements…

Je ne fis pas de commentaire dans un premier temps, affirmant plutôt que je pourrais leur obtenir les places qu’ils voulaient. Il me suffisait de claquer des doigts à l’attention de Hunt, pour ça. Axel sauta sur l’occasion, en bon opportuniste qu’il était et décrivit les places qu’il souhaitait. Pas trop lin de la scène et à côté de l’allée centrale.

Je lui souris.

-Considérez les comme acquises.

Je soulignai alors ma propre surprise de voir Moriarty ici, à ce genre de représentation, lui que je voyais bien mieux aller voir une belle pièce classique et professionnelle dans un cadre bien plus luxueux que celui-ci, malgré la qualité très apparente des rideaux qui dissimulaient encore scène et coulisses à l’heure qu’il était.

Je misai donc sur une idée de la jeune femme, ce qui fut confirmé par Axel qui passa courtoisement la parole à celle qui partageait maintenant sa vie.

Je posai donc mes yeux sur elle, qui avait l’air bien plus sûre d’elle aujourd’hui qu’elle ne l’avait été le jour même de son mariage. Et plutôt que d’expliquer les raisons qui l’avaient menée à s’intéresser à cette représentation estudiantine de Roméo et Juliette, elle me retourna la question de savoir ce que je faisais ici.

Pas heureuse de me voir, Sonne ? Pourtant, je ne me rappelais pas lui avoir fait un quelconque mal depuis que nous nous connaissions.

Fronçant légèrement les sourcils, je lui répondis avec un sourire.

-J’ai répondu à une invitation…

Celle d’Olivia Cortez, sur son premier single…

-Il se trouve que je fais chaque année des dons à Fairfax High School afin que les étudiants puissent bénéficier du meilleur matériel possible. J’ai moi-même été étudiant ici-même, fut un temps.

Je jetai un bref regard à Axel.

-C’est de notoriété publique.

Puis, revenant sur Sonne dans le but d’appuyer probablement ce qu’elle pensait de moi, comme bien d’autres personnes :

-Je suis donc venu voir ce qui a été fait de mes investissements de cette année.

Mon sourire s’allongea quand Sonne me demanda, en disant que la soirée promettait d’être intéressante, si je partageais son opinion.

-En effet, Madame Moriarty, d’autant qu’une toute jeune artiste de BSC tiens le rôle de Juliette ce soir. Je me réjouis de voir qu’elle présence elle a sur scène.

Je me plaçai à côté d’Axel et passai mon bras autour de ses épaules avant de lui désigner la scène richement décorée.

-Qu’est-ce que tu en dis ? On se croirait presque à Broadway.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 467
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]   Mar 16 Jan - 15:35



Great Guests For A Low Price Drama
ft. Sonne Moriarty & Jimmy Reed


On admirait les œuvres d’art des étudiants comme si on était dans une galerie. Certains étaient très doués, il fallait le reconnaitre. D’autres beaucoup moins mais personne ne le leur dira jamais surtout pas leurs parents.

Bref, on s’attardait un peu tout en profitant de notre vie d’amoureux en avançant en couple et en parlant des places qu’on allait prendre dans la salle. Sonne avait envie de places bien précises pour son bien à elle. Etre enceinte n’était pas de tout repos et j’essayais toujours d’aménager les choses pour qu’elle puisse avoir un maximum de confort. Donc, encore ce soir, j’allais faire de mon possible pour avoir ces places.

C’est là qu’apparut Jimmy Reed. Une belle apparition surtout qu’il était prêt à régler cette histoire de place lui-même. J’acceptai son offre sans hésiter. Si Jimmy Reed pouvait nous faciliter la tâche, c’était tant mieux.

Le voir ici était inattendu. Mais c’était, aussi, une très agréable surprise. La présence de Jimmy ne me laissait jamais indifférent. Même si, accompagné de Sonne, j’arrivais assez bien à me contenir.

Jimmy essaya de deviner qui de nous deux avait décidé de venir à ce spectacle. Et c’est tout naturellement que je rendis à César ce qui était à César en disant que c’était Sonne. Et je laissai la parole à ma femme qui s’empressa de demander à Jimmy ce qu’il faisait ici. Elle parlait bien Sonne et apprenait très vite les codes de la jet-set. Elle m’impressionnait.

Je souriais, donc, attendant la réponse parce que j’avais, aussi, envie de savoir ce qui avait conduit Jimmy ici. Il déclara qu’il avait été invité. Je levai un sourcil en souriant toujours alors que Jimmy poursuivit en expliquait qu’il était mécène pour Fairfax, endroit où il avait fait ses études. Je savais qu’il avait été élève ici. Mais je ne savais pas qu’il faisait souvent des dons. Comme quoi, on en apprend tous les jours. Et en apprendre sur Jimmy ça me plaisait beaucoup.

-On verra avec toi si tes dons ont été bien utilisés.

Sonne, elle, disait que la soirée allait être intéressante alors que je passai une main dans son dos pour la serrer un peu plus contre moi. Ses dires furent confirmés par Jimmy qui ajouta qu’une artiste de BSC jouera le rôle de Juliette. Mon visage exprima à nouveau la surprise. Il n’y avait qu’une seule artiste de BSC en âge d’être scolarisée ici et c’était Olivia Cortez. Mon sourire s’élargit.

-Olivia Cortez fait, donc, partie de la pièce. C’est très intéressant ! C’est une jeune fille très talentueuse et qui a de la réplique en interview. Elle se débrouille bien mieux que d’autres artistes plus expérimentés.

J’étais un peu frotte manche mais c’était typique des Moriarty. A vrai dire, Olivia Cortez avait bien géré le début de l’interview mais quand je lui ai corsé les choses sous sa provocation, elle a un peu perdu pieds. Mais elle fera mieux quand elle se moins fougueuse et plus expérimentée.

On était à l’entrée de la salle quand Jimmy passa son bras autour de mon épaule pour me désigner la scène qui montrait tous les moyens qu’avait l’école. Je souris alors que Jimmy comparait ça à Broadway.

-C’est vraiment très beau. J’espère que les acteurs seront aussi bons que les investisseurs.

Je souris à Jimmy avant de me tourner vers Sonne.

-Tu veux t’asseoir tout de suite, chérie ou on discute encore un peu ?

Je ne voulais pas que Sonne se sente fatiguer et rester debout pouvoir l’affaiblir. Même si je resterais encore un peu près de Jimmy Reed, moi…



@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 464
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]   Mer 17 Jan - 21:32



GREAT GUESTS FOR A LOW PRICE DRAMA
ft.  Jimmy & Axel







Nous effectuons ce soir notre première sortie de couple, Axel et moi et je suis on ne peut plus fière et excité de me pavaner à son bras. Certes, notre mariage a connu un faux départ mais  non par faute d’amour.

L’équilibre  à atteindre, nous y parviendrons à coup de compromis et, je l’espère, de confiance.
Cette pièce, donc, était un bon point de départ, une façon de commencer graduellement et de nous amuser sans trop nous prendre au sérieux. Et puis je l’admets sans trop de honte. Ça me permet d’évaluer la qualité de l’école et de me dire que, peut-être qu’elle pourrait accueillir la fournée Moriarty quand ils en auront l’âge.

Ma soirée fort prometteuse s’assombri légèrement par la présence de Jimmy Reed. Comprenez moi bien, cette homme ne m’inspire aucunement de sympathie suite à notre discussion lors de la réception de mon mariage. Je n’aime pas les gens qui se permettent de servir une morale endoctrinée par des principes préconçus de stéréotype et qui s’en dégage de toute responsabilité, arguant être au dessus de tout cela.  

Jimmy n’a pas manqué de me dire qu’Axel m’avait attaché et que je faisais maintenant partie du beau grand spectacle de marionnette qu’est la vie des bourgeois de Los Angeles.  
Au plus profond de moi, je sais qu’il en est rien.

Et si la présence de Jimmy Reed me fait légèrement hérisser le poils des bras – et non pas pour le sex-appeal indéniable qu’il dégage – il semble qu’il en soit tout autre pour Axel qui sourit large au point ou, l’espace d’une seconde, je leur prête une aventure.

Je balais rapidement cette pensée de ma tête sachant très bien qu’il n’y a pas plus hétéro que le grand patron de BSC.

Les politesses échangées,  et de fils en aiguilles,  Jimmy nous confie que sa présence ici est en quelque sorte une façon de vérifier si ses « dons »  sont utilisés à bon escients. Bien entendu ! Que ferait Jimmy Reed à une pièce niveau scolaire si l’argent n’était pas en jeu.
Je me retiens  de rouler honteusement des y eux.

Mais plus encore, la nouvelle recrue de BSC est la tête d’affiche de la pièce. Je lève mon feuillet pour vérifier l’évidence et je m’en veux presque de ne pas l’avoir réalisé plus tôt.  Ça, avant tout autre chose, aurait suffit a expliquer la présence de Reed.

La jeune fille a plus d’une corde a son arc et n’importe quel patron aurait eu intérêt à venir voir de lui-même comment se débrouille un représentant de sa bannière.

- Olivia Cortez ! Je n’y ai pas songé… Une jeune fille remarquable et, une vraie perle pour BSC, n’est-ce pas Monsieur Reed ?  J’adore son premier single, quel vibrant hommage pour un homme qu’elle ne connait même pas.

L’article écrit par Axel m’avait épaté. Une jeune fille qui cherche sa place en ce monde et qui, en plus de tout ça et à un âge bien ingrat, cherche à attirer l’attention de son père dont elle ignore l’identité.

Quand elle vient parfois voir Jack Perry au bureau, je ne peux faire autrement que de voir la ressemblance tant physique que psychologique avec le manager du bureau d’en face de celui de mon patron, au point que,  j’en suis venue à  rêver une histoire invraisemblable qui, au final, révèlerait que le jeune manager est en fait son père biologique.

- La complicité entre elle et son manager doit probablement combler l’absence de son père. En tous les cas, c’est ce qui m’apparait évident en les voyant aussi complice tous les deux.

Sans trop savoir pourquoi, je fixe Jimmy Reed en parlant. Probablement parce qu’il est le patron à la fois de Jack et d’Olivia.

L’endroit, en tous les cas, a été magnifiquement décoré et aucuns détails n’ont été laissés au hasard. Selon moi, l’argent fut très bien investit. Reste à voir ce qui se déroulera sur scène mais je n’en suis pas inquiète.

- Et bien dès que tu trouveras une date pour notre lune de miel, ajoute «  aller voir une pièce sur Broadway », chéri.  Ainsi nous pourrons comparer ! , dis-je en me collant d’avantage a Axel qui avait passé sa main derrière mon dos.

Mes pieds commencent a me faire souffrir alors quand Axel me demande si je désire me rendre immédiatement à nos places, je lui souris, avant de l’embrasser  tendrement mais sans exagération – nous sommes tout de même en publique et dans une école – et lui dire que cela ne serait pas de refus.

- Mes pieds et mon dos t’en seront gré, mon amour. Mais j’ai soif aussi, crois-tu  que nous pourrions nous prendre quelque chose avant de suivre Monsieur Reed ?


@ Billy Lighter






I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jimmy Reed


Messages : 681
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 36
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


MessageSujet: Re: Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]   Sam 20 Jan - 11:06



Great Guests For
A Low Price Drama
ft. Sonne & Axel Moriarty


Autant Axel Moriarty me faisait limite les yeux doux, autant son épouse était froide comme la glace. Mais loin de me déplaire, cela m’amusait de voir Sonne suivre les traces de sa belle-mère et d’autres filles de rien qui étaient un jour arrivées à mettre un pied dans la jet-set.

En la voyant, en l’écoutant me parler et me demander d’une façon détournée, non sans me faire bien sentir que ma présence la dérangeait, ce que je foutais là avec un petit air hautain, je me disais que, les menaces des South Panthers mises à part, j’avais bien fait de préserver Maritza.

De l’éloigner autant des guerres de gangs que du star-system.

J’avais répondu au couple, souriant, laissant Sonne et ses provocations silencieuses mariner dans sa propre et inexplicable froideur envers moi. C’était limite si elle ne me servait pas les expressions que les femmes mariées de la jet-set sortaient aux filles du Golden Triplet quand elles approchaient leurs maris d’un peu trop près.

Et ça, c’était bizarre.

Cependant, j’avais une excellente raison d’être ici et il ne résidait pas uniquement dans mon investissement financier pour Fairfax.

Je n’hésitai pas à signaler qu’une artiste de ma boîte allait se produire sur scène aujourd’hui, une bonne façon pour moi d’évaluer la présence qu’elle aurait en tournée. Et je n’avais aucun doute sur son charisme…

Le visage d’Axel s’illumina d’un grand sourire à cette nouvelle. Lui qui avait interviewé Olivia Cortez s’empressa de la couvrir de compliments en n’hésitant pas à la mettre sur un piédestal, affirmant qu’elle se débrouillait bien mieux que d’autres artistes expérimentés.

Je répondis à son sourire.

-C’était justement pour la mettre à l’épreuve que je l’ai envoyé vers toi, mon ami.

C’était, en réalité, tout le contraire. J’avais envoyé Livia chez Moriarty parce que je savais pertinemment qu’il allait la ménager… Ou, tout du moins, publier un article en sa faveur quoi qu’il arrive.

Sonne, elle, s’exclama qu’elle n’avait pas songé que la présence de Cortez sur scène ce soir aurait pu faire que je débarque pour voir la pièce. Je passai ma langue sur mes lèvres, amusé. Très bien, tant mieux. Si elle ne faisait pas le lien alors qu’elle travaillait au sein même de ma tour, bien d’autres ne le feraient pas.

Et elle aussi fut pleine de compliments pour la jeune Cortez.

-Nous ne l’aurions pas fait signer si elle n’en avait pas valu la peine. C’est ce que j’ai dit en interview avec Axel, justement.

Que ceux qui pensaient que c’était par discrimination qu’aucune femme ne signait chez BSC se prennent ça dans la tronche.

Et Sonne d’enchaîner sur le single, sujet sur lequel j’écoutai attentivement ses propos, intéressé de savoir ce qu’elle pouvait en penser.

-C’est un merveilleux single, en effet. Et cela promet un bel album dans l’avenir.

Mon œil gauche cligna et mon sourire s’effaça légèrement quand Sonne affirma que, dans tous les cas, Perry devait pas mal combler l’absence d’un père dans la vie de Cortez. Je n’avais pas pu le contrôler et pourtant, aucune pensée concrète qui aurait manifesté d’une forme de jalousie que j’aurais envers Perry ne m’était réellement venue à l’esprit.

C’était, encore une fois, mon corps qui réagissait et non pas mon cerveau.

Je repris contenance assez vie, habitué à ce genre d’exercice.

-Et bien tant mieux. Qu’elle voit Perry comme un père lui évitera de faire le même style d’erreur que la guitariste de The Bruning Fire et d’aller voir ailleurs que chez BSC.

Je ne craignais pas vraiment Jack Perry… Je le voyais plutôt être pour Livia ce qu’Erik Richards était pour Anthony « Bastardo » Ricci. Une nounou.

J’avais passé mon bras autour des épaules d’Axel et lui avait fait admirer avec moi la qualité de la décoration, comparant les lieux à Broadway, bien qu’on en soit encore bien loin… Histoire de changer de sujet, bien que ce soit moi qui l’aie lancé. Axel, lui, espérait que les jeunes acteurs seraient à la hauteur de la richesse de la décoration. Je tapai sur son épaule et le regardai.

-Nous verrons… Je n’ai aucun doute sur Juliette ce soir… Reste à voir si Romeo sera à la hauteur…

Et s’ils sont le reflet de MTI et de BSC, Hughes va se faire bouffer par Cortez.

Sonne, elle, évoqua l’idée qu’ils partent en voyage de noce voir Broadway et puis son mari s’inquiéta de savoir si sa femme, déjà enceinte jusqu’aux yeux, souhaitait s’asseoir.

-Oh Monsieur Reed ! Vous êtes donc là !

Oh mon dieu… Hunt… Dois-je crier au viol tout de suite ou est-ce que j’attends un peu ?

Je me tournai vers la proviseur de l’établissement, le genre qui a déjà quelques heures de vol et s’habille comme une bigote, qui s’avançait vers moi d’un pas rapide et nerveux. Je lui souris et baissai mon regard vers elle.

-Oui, je suis là, Mademoiselle Hunt. Merci pour l’invitation, c’est un honneur.

Son visage s’illumina d’un sourire, le ridant comme si elle n’avait pas l’habitude de sourire.

-C’est à nous que l’honneur revient, Monsieur Reed. Je vous cherchais justement afin de vous montrer, tout d’abord, la place qui vous est réservée et ensuite, si vous voulez bien je vous présenterai les professeurs qui ont permis que cet événement ait lieu.

Je lui fis signe d’y aller doucement.

-Très bien, très bien. Calmez-vous avant de vous écrouler là.

Je lui désignai Sonne et Axel.

-Je vous présente Monsieur et Madame Moriarty. Axel Moriarty est journaliste chez Guitar&Pen et qui sait si la pièce ne vaudra pas le coup qu’il écrive quelques lignes à ce sujet…

Hunt trépignait déjà et serra avec enthousiasme les mains du couple.

-Comme vous pouvez le voir, Madame Moriarty est enceinte, je vous prierai donc de leur réserver deux places au second rang, à côté de l’allée centrale. Vous me ferez plaisir.

Bien sûr, elle affirma que ce serait fait, sans aucun problème et avec plaisir. Je souris donc au couple.

-Voilà, affaire réglée… Là-dessus, le devoir m’appelle apparemment. Nous nous croiserons plus tard.  Axel… Sonne. Ce fut un plaisir de vous revoir.

Sur quoi, je me mis à suivre Mademoiselle Hunt, une main en poche, marchant lentement exprès pour jouer avec ses nerfs.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 467
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]   Sam 20 Jan - 13:35



Great Guests For A Low Price Drama
ft. Sonne Moriarty & Jimmy Reed


J’aurais été le plus aveugle des hommes si je n’avais pas vu que ma femme ne semblait pas ravie de la présence de Reed. Elle restait polie mais je voyais dans son attitude qu’elle n’aimait pas fort le patron de BSC. Est-ce à cause de la réputation de Reed ? Ou bien parce qu’elle me trouvait trop insistant auprès de lui. Mystère total. Mais l’important c’était qu’elle tenait à garder les apparences et que, malgré tout ça, la conversation restait très courtoise. Sonne était presque plus doué que ma mère pour ce genre d’exercice. Je souris en me faisant cette petite réflexion.

Jimmy nous expliqua comme il s’était retrouvé à venir voir une pièce d’étudiant. Il était là parce qu’il était mécène de l’évènement mais, aussi, parce que la jeune Cortez jouait le rôle de Juliette. Je ne fus que compliment pour Cortez que j’avais eu en interview. Reed déclara que c’était justement pour la mettre à l’épeuvre qu’il l’avait envoyé vers moi. Je souris.

-Et bien elle a réussi cette épreuve.

Ce n’était pas tout à fait vrai. Mais on était pas ici pour étaler les défauts de Cortez mais pour souligner ses qualités comme le fit Sonne. J’approuvai les dires de ma femme pendant que Jimmy déclara la même chose qu’il m’avait dit en interview faisant, de ce fait, taire les rumeurs qui le qualifiait de sexiste.

On était tous les trois d’accord pour dire que le single d’Olivia était excellent. Mais Sonne n’en avait pas fini de parler de la petite. Elle parla de Jack Perry, le manager d’Olivia, dont le petite devait retrouver en lui, d’après Sonne, l’image d’un père. D’après ce que j’avais vu en interview, c’était fort ça. Olivia avait besoin du soutien de Perry et, lui, était aussi protecteur qu’un père envers la jeune Cortez.

Je vis Jimmy tiquer un peu. Avait-il une crasse dans l’œil ? Bref, il se reprit bien vite pour dire que c’était une bonne chose que Cortez voit Perry comme son père. Ça lui évitera, ainsi, d’aller voir si l’herbe n’était pas plus verte chez la concurrence. Je souris.

-C’est sûr que c’est bon pour ton business.

Reed me montra, ensuite, ma riche décoration de la scène. Tout ça avait été fait avec son argent et c’était plutôt réussi. Jimmy la comparait à une vraie scène de Broadway pendant que je l’approuvai. Sonne, elle, proposa carrément d’aller à Broadway pour comparer. Elle avait la langue bien pendue, ma femme, ce soir. Je lui souris.

-C’est une merveilleuse idée, chérie. On bookera une date pour faire ça.


Jimmy, lui, était sûr que Juliette sera merveilleuse sur scène et espérait que Roméo soit à la hauteur. Ce n’était qu’un spectacle d’étudiant… Si Olivia était avantagé parce qu’elle avait plus l’habitude de la scène, les autres n’étaient que de débutants. Roméo, qui qu’il soit, ne sera sans doute pas aussi confiant. Mais nous verrons. Ils pouvaient il y avoir de bonne surprise.

-Au moins, on est sûr qu’un des acteurs excellera et qu’on n’est, donc, pas venu pour rien.

Je souris avant de demander à Sonne si elle voulait prendre place. Rester debout devait être fatiguant pour elle. Elle m’embrassa avant de dire que ses pieds la faisaient souffrir mais qu’elle avait soif.

-Bien sûr qu’on pourra boire avant.

Je l’embrassai à nouveau avant qu’une femme n’interpelle Jimmy. C’était une femme qui semblait particulièrement stressée. Jimmy lui répondit et je compris bien vite qu’elle faisait partie de cette école. La proviseur, peut-être. Elle était aux petits oignions pour Reed. Elle voulait lui montrer sa place et lui présenter les professeurs. Je me retenais de ricaner devant l’exagération dont faisait preuve cette femme.

Reed calma un peu ses ardeurs et nous présenta en mettant en avant mes talents de journalistes. Je sortis mon sourire mielleux.

-Bonsoir Mademoiselle Hunt. Heureux de faire votre connaissance.

Jimmy s’arrangea pour qu’on aille de bonnes places. Il le fit avec brio et charme. Je souris, remerciant Hunt pour ça. On pourra aller boire en paix comme ça.

Jimmy dû s’éclipser et nous salua tous. Je souris d’un large sourire.

-Le plaisir était partagé, Jimmy.


On ne pouvait plus partagé ! Le voir m’avait revigoré.

Je me tournai vers Sonne.

-Allons donc boire, ma chère.

Je lui souris et pris sa main pour l’emmener vers l’endroit où ils vendaient des boissons.

Cette pièce allait être beaucoup plus importante que je ne l’aurais imaginé. J’avais bien fait de prendre mon appareil photo !



@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Great Guests For A Low Price Drama [Pre R&J][PV Sonne/Jimmy][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Josh Price [TERMINE]
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)
» Justin Gabriel Vs Mark Selling Vs Rob Van Dam Vs Alex Price Vs Curt Hawkins Vs Drew McIntyre
» The Great American Bash - 28 juin 2009 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Fairfax High School-