AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Like A Mirror [Pre-R&J] [PV Brooke][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jack Perry


Messages : 260
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: Like A Mirror [Pre-R&J] [PV Brooke][TERMINE]   Dim 21 Jan - 19:06



Like A Mirror
ft. Brooke A. Watson


Après ma conversation à l’appartement avec Maritza, je comprenais mieux les tensions qui régnaient dans le couple Cortez-Lopez. Je comprenais beaucoup mieux aussi pourquoi, alors que c’était prévu comme tel au départ, ils n’avaient finalement pas emmené avec eux la fratrie de Livia.

J’aurais dû parier, d’ailleurs, que Jimmy Reed avait sa part de responsabilité dans l’histoire. Et il lui avait suffi d’une photo et de quelques mots pour faire vaciller un ménage de plus de 16 ans.

Et cette idée me tuait…

Ce qui fit que durant le trajet en voiture jusque Fairfax, pour lequel Enrique avait pris place à côté de moi, reléguant son épouse sur la banquette arrière, je fus aussi silencieux qu’eux. Et je souris à Enrique quand le gars, que je plaignais quand même parce que je n’aurais pas le moins du monde voulu être à sa place, alluma la radio, histoire d’alléger un peu l’ambiance lourde qui régnait.

Dommage que j’étais incapable de lui parler… Ne serait-ce qu’un ou deux mots… Mais finalement, je trouvais le moyen de quand même détendre un peu l’atmosphère.

-Maximo. Star Wars.

Et je fis un signe du pouce pour signifier que le petit était génial. L’homme rigola et lança quelques mots en anglais.

-Jack. Ami de Maximo.

Ce fut à mon tour de rigoler et de hocher la tête. Il continua alors :

-Gracias por Livia.

Je lui fis signe que ce n’était rien, que ça me faisait plaisir. Et quand je regardais dans le rétroviseur central pour regarder Maritza, je la vis, les yeux perdus sur un paysage qu’elle devait bien connaître, malgré tout… Je pouvais lire une forme de nostalgie en elle.

Arrivés à Fairfax, j’expliquai à Maritza, en lui désignant les différentes directions du doigt, où se trouvaient le hall, l’amphithéâtre où devait se dérouler la pièce et lui désignai aussi quelques professeurs dont l’enfoiré de Maguire, leur affirmant qu’ils seraient probablement heureux de rencontrer les parents de Livia.

Puis, je m’étais excusé, affirmant que je devais voir quelqu’un, ce à quoi Maritza me répondit d’y aller avec un sourire qui en disait long et que je connaissais pour l’avoir vu chez Livia. Après tout, c’était Maritza que j’avais eu au téléphone que j’avais du prévenir, alors que j’étais chez Brooke pour du « repassage » que je n’allais pas rentrer de la nuit.

Je quittai donc les parents de Livia, les laissant à leurs questionnements aussi intimes qu’existentiels et parti en quête de celle que je pouvais me targuer d’appeler ma petite-amie, désormais.

Je vis Mademoiselle Hunt et lui demandai où se trouvait Brooke… Enfin, mademoiselle Watson quoi… Mais heureusement, elle était tellement occupée avec ses prospectus qu’elle ne releva pas le lapsus et signala qu’elle devait être quelque part dans l’amphithéâtre même.

Je la remerciai et était tellement focalisé sur Brooke que je ne remarquai même pas que je croisai Sniper qui, lui, sortait de l’amphithéâtre pour se diriger vers les chips. En même temps, même concentré, il m’aurait fallu au moins quelques secondes pour le reconnaître.

J’arrivai dans l’amphithéâtre, donc, où je découvris Brooke en pleine explication pour les jeunes étudiants qui allaient servir de souffleurs au cas où les acteurs oublieraient leurs textes et aussi à ceux qui étaient chargés de changer les décors entre les scènes…

J’attendis, mains dans les poches de ma veste, à quelques mètres, l’écoutant en souriant… Mais en fait, comme lors de notre première rencontre, j’étais trop occupé à la regarder et à me laisser bercer par sa voix pour réellement suivre ce qu’elle disait.  

A un moment donné, son regard bifurqua sur moi et je lui fis un petit salut de la main.

@ Billy Lighter
















JACK


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brooke A. Watson


Messages : 62
Date d'inscription : 22/10/2017
Age du personnage : 28
Localisation : History Classroom


MessageSujet: Re: Like A Mirror [Pre-R&J] [PV Brooke][TERMINE]   Mar 23 Jan - 20:48



Like A Mirror
ft. Jack Perry





Ça m’a émue de voir Evan surprendre sa fille en coulisse. Le regard de Jess valait tout l’or du monde. C’est l’évidence même que l’adolescente aime et idolâtre son père. Et, quelque part, je me flatte l’orgueil d’avoir permis cette petite visite  discrète en coulisse.

Discrète, je me suis éclipsée pour aller répondre aux questions subsistantes malgré mes nombreux – peut-être justement trop nombreux -  rappels et recommandations diverses. Mais  les élèves ont toujours une interrogation quelconque et tout compte fait, j’aime mieux me répéter une millionième fois que de les voir se prendre une humiliation en pleine tronche parce qu’ils auront hésités. Ce ne serait pas une humiliation, mais eux, ils le vivraient comme ça.  Ah!, ces hormones adolescentes qui jouent avec le caractère déjà pas toujours facile de ces jeunes gens !

Je redirige, rassure, replace, repositionne, enfin, que des détails de dernière minute au point ou je sens que je pourrais en perdre le nord mais je demeure patiente et un sourire inébranlable plaqué sur les lèvres parce que, quoi qu’il arrive, nous aurons fait de notre mieux et aurons eu beaucoup de plaisir et pour moi, c’est tout ce qui compte.

C’est en éclatant de rire suite à la remarque du jeune Stevenson que je balais mes cheveux vers l’arrière et que je remarque,  Jack qui est nonchalamment là, les mains dans les poches, et tout près de moi.  Je sens mes joues se teinter de rouge et mon sourire déjà bien grand, s’élargir au possible alors que mes yeux doivent projeter des centaines d’étoiles.

J’en perds même le fil et l’étudiant à qui je m’adressais qui finalement, met un terme à notre conversation en disant qu’il avait tout noté dans sa main de toute façon.

- Oui… oui… ta main… Hein ?! Quoi ? ! Oh mais ne t’essuies pas le visage avec ta main Peter !

Je jette un regard circulaire et tous mes étudiants sont concentrés à leurs tâches comme de vaillants petits soldats.

D’un pas léger, je recule dans lâcher des yeux ma troupe, jusqu’à me retrouver à côté de Jack, glissant subtilement ma main dans la sienne.

- Bonsoir Monsieur Perry… Heureuse de vous voir ici ce soir…, lui chuchotais-je avant de m’assurer de nouveau que personne ne nous regarde.

Et, alors que je sais le chemin libre, l’envie folle de vérifier l’affirmation du papa de Jess me  titille.

- Il faut changer une ampoule…elles sont sans le placard du concierge, mais probablement sur une étagère trop haute pour moi alors, je devrais peut-être t’accompagner pour …

Je ne suis pas bonne à ce petit jeu, je glousse en baissant les yeux comme une gamine qui propose de faire un coup pendable. Alors j’inspire un  ou deux petits coups et, laissant la main de Jack je lui fait un discret geste de tête en direction de l’armoire.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Perry


Messages : 260
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Like A Mirror [Pre-R&J] [PV Brooke][TERMINE]   Jeu 25 Jan - 15:46



Like A Mirror
ft. Brooke A. Watson


Je me retins de rire quand je constatai que Brooke m’avait repéré rien qu’en l’entendant se mettre à cafouiller, elle qui, jusque-là, avait très clairement expliqué aux élèves attroupés autour d’elle qui devait faire quoi. Mais je ne pus retenir un petit rire discret quand elle s’exclama en mettant en garde le jeune Peter de ne pas se frotter le visage avec sa main, maintenant qu’il avait écrit dessus.

Une fois que tout ce beau petit monde fut dispatché et que chacun se concentra sur sa tâche propre, Brooke vint vers moi et se plaça à mes côtés, regardant dans la même direction que moi, vers la scène couverte par le riche rideau rouge qui me rappelait des souvenirs agréables, et elle glissa subtilement sa main dans la mienne.

Je n’étais vraiment pas sûr que notre relation puisse poser problème à qui que ce soit, en réalité. Je crois que nous nous faisions juste des films un peu à l’instar de Julian et Livia qui, eux aussi, voulaient garder leur amour adolescent secret. Mais même sans ça, je me voyais quand même mal commencer à embrasser langoureusement Brooke devant tous ses élèves, même si ce n’était pas l’envie qui manquait…

Un minimum de tenue était quand même de rigueur.

Je lui chuchotai, comme elle l’avait fait :

-Bonsoir, Mademoiselle Watson. Je ne pouvais pas manquer les exploits des deux femmes les plus importantes de ma vie…

Je souris de plus belle.

-Et je viens d’avoir un bel aperçu de ce qu’est une main de fer dans un gant de velours alors ça valait le coup.

En quelques minutes, j’avais bien compris que Brooke avait le tour avec ses élèves et qu’elle était respectée autant qu’appréciée. Pas étonnant que Livia ait tout fait pour qu’on se rencontre au plus vite… La petite avait du flair…

Brooke parla ensuite d’une ampoule à changer mais qu’elle n’arriverait pas à attraper sur les étagères du concierge. Sérieux, j’avais haussé les épaules et souris.

-Bien sûr, si je peux donner un coup de… Oh… Ok…

Grand innocent, Perry…

J’avais compris où Brooke voulait en venir uniquement quand elle avait rougi et gloussé… Alors qu’elle m’avait déjà donné un indice en passant du vouvoiement au tutoiement dans son explication…

Ce fut à mon tour de rougir en me disant : « On ne peut quand même pas faire ça… Non… », quand elle me fit signe de la suivre en désignant une porte qui devait donner effectivement sur un placard à balais.

N’empêche que je la suivis quand même, étonné de cette soudaine espièglerie chez ma petite-amie. Et c’était pas pour me déplaire apparemment, même si mon cœur venait d’accélérer sensiblement le rythme.

Elle s’engouffra dans le placard à balais et je la suivis, non sans jeter un dernier regard aux gosses dans la salle pour être sûrs qu’on ne soit pas vus, avant de fermer la porte derrière nous. A tâtons, je trouvais la corde qui pendait du plafond et tirai dessus. Une ampoule nue s’alluma au-dessus de nos têtes dans la pièce très étroite qui nous forçait à nous tenir ventre contre ventre.

Je rigolai en baissant mon regard vers Brooke, l’enlaçant en secouant négativement la tête.

-Où tu vas chercher des idées pareilles ?

Mais tant qu’on était là autant aller… Non, peut-être pas jusqu’au bout de l’idée, mais au moins un peu plus loin. Je penchai donc la tête vers elle pour venir l’embrasser langoureusement… Mon cœur cognait et ma respiration s’emballait déjà… Je brisais le baiser, restant à quelques millimètres de ses lèvres pour murmurer.

-On va se faire prendre…

@ Billy Lighter
















JACK


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brooke A. Watson


Messages : 62
Date d'inscription : 22/10/2017
Age du personnage : 28
Localisation : History Classroom


MessageSujet: Re: Like A Mirror [Pre-R&J] [PV Brooke][TERMINE]   Jeu 25 Jan - 16:59



Like A Mirror
ft. Jack Perry





Je suis nerveuse au possible mais cette nervosité n’est pas négative. En fait, je suis excitée et confiante de notre succès.  J’ai assez répété aux élèves que l’important pour eux était de s’amuser tout en faisant de leur mieux, ce n’est certainement pas pour  commencer à rendre tout le monde zinzin avec le stress de la performance !

Une dernière réunion, pour répondre aux questions subsistantes  et nous nous seront prêts à nous lancer.  Je n’ai pas regardé l’horloge depuis un moment mais je sais que l’heure tourne et qu’il ne doit reste tout au plus qu’une vingtaine de minutes avant que les gens ne viennent envahir l’auditorium et s’installe pour la levée du rideau.

Peter Stevenson s’éloigne, les yeux rivés à sa main et je bafouille, alors que je viens d’apercevoir Jack, en lui disant de ne surtout pas se frotter le visage avec sa main couverte de ses notes. Ce serait moins chic pour les photos après spectacle que de le voir le visage couvert d’encre bleu.

Je me recule jusqu’`à arriver à la hauteur de Jack et de glisser ma main discrètement dans la sienne. Sa présence est un véritable réconfort et je me sens comme revenue à l’âge même de mes étudiants, vivant une première passion amoureuse. À cet âge-là, on croit toujours que c’est pour la vie… Si nous savions… !

Me viens alors en tête la petite phrase pas si anodine que ça du papa de Jess Kurtz sur le placard à balais du concierge.

Mais la question demeure… Est-ce que j’ai à ce point envie d’embrasser Jack au point ou je ne peux attendre d’être après la pièce, en toute intimité soit chez moi ou chez lui ?  La réponse est sans équivoque : Oui !

Alors je l’entraîne avec moi prétextant devoir changer une ampoule et être trop petite pour attraper la boîte sur l’étagère.  Le ton de Jack est, tout d’abord un peu confus jusqu’alors qu’il réalise que tout ceci n’est qu’un prétexte et, la porte refermée derrière nous, nos corps pressés l’un contre l’autre vu l’étroitesse du placard, je passe mes bras autour de son cou en rigolant quand il me demande où je vais chercher des idées pareils.

- Je passe mes journées avec des adolescents prêts à tout pour s’embrasser en cachette. Ce n’est pas l’inspiration qui manque, tu sais !

La tête relevé pour le regarder, je l’embrasse amoureusement alors qu’il penche la tête vers moi, non sans rire contre ses lèvres ensuite quand il s’inquiète que nous puissions être prit sur le fait.

- Possible mais…

Je l’embrasse de nouveau  avant de chercher des yeux une boîte d’ampoules.

- Voilà ce que nous sommes venus chercher.

La boîte d’ampoules en main, notre « alibi » tient la route, non ?  J’embrasse à nouveau Jack avant de me distancer, comme je le peu et de soupirer, rêveuse.

- Je sais que tu accueilles les parents d’Olivia alors, je ne sais pas si cela pourrait être déplacé de les laisser alors qu’ils sont tes invités mais, j’aimerais bien que tu passes la nuit chez moi…



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Perry


Messages : 260
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Like A Mirror [Pre-R&J] [PV Brooke][TERMINE]   Dim 28 Jan - 12:00



Like A Mirror
ft. Brooke A. Watson


Enfermés, à l’abri des regards, dans le placard à balais, nos corps pressés l’un contre l’autre, je ne pus m’empêcher de me marrer. Moi qui croyais que j’avais largement passé l’âge de ce genre de chose, Brooke me rappelait qu’il n’était jamais trop tard pour s’amuser et que ce n’était pas parce que nous étions adultes que nous devions nous ennuyer pour autant.

Enfin… C’était maintenant que j’étais avec elle que je me rendais compte que je m’ennuyais, avant… Je m’ennuyais déjà beaucoup moins depuis que Livia vivait avec moi, c’est sûr et certain, mais ma relation avec Brooke ajoutait encore une dimension différente et tout aussi intéressante à ma vie que celle de jouer les pères de substitution…

N’empêche que je découvrais chez Brooke une facette joueuse que je ne connaissais pas encore. Mais une facette qu’il me plairait énormément d’explorer. D’après elle, cette inspiration lui venait tout droit de ses élèves. Je rigolai à nouveau.

-En effet, ils doivent connaître tous les tours…

J’échangeai un nouveau baiser avec Brooke, soupirant de plaisir en l’embrassant… Mais on allait finir par se faire prendre. Je voyais déjà un gamin ouvrir la porte et nous découvrir en train de nous embrasser… Ça ferait mauvais genre et Brooke allait devoir supporter les railleries en classe pendant des mois après ça.

Mais ça n’avait pas l’air de faire peur à ma petite-amie qui prit notre alibi sur une étagère. Je souris secouant la tête.

-Ça aussi, c’est tes ados qui te l’ont appris ?

On s’embrassa encore et juste avant qu’elle ne s’écarte de moi, je lui glissai à l’oreille.

-Je ne vous savais pas aussi joueuse, Mademoiselle Watson…

Et moi, je ne savais pas que je me sentirais aussi partant pour jouer… Pourtant, maintenant, autant j’avais hâte de voir la pièce, autant j’étais aussi impatient de me retrouver seul avec Brooke une fois les festivités terminées.

Quand elle s’écarta de moi, ce fut pour demander s’il était correct, alors que j’accueillais chez moi la famille de Livia, d’aller passer la nuit chez Brooke. Un sourire illumina mon visage.

-Je ne sais pas… Mais si ce n’est pas correct, c’est déjà trop tard… J’ai plus ou moins fait comprendre à Maritza qu’il y aurait de grandes chances que je ne dorme pas chez moi ce soir et qu’ils pourraient donc disposer de l’appartement comme ils le voudraient.

J’embrassai Brooke sur le front.

-Ce sera donc un plaisir de dormir chez toi…

Puis, je soupirai, alors que mes lèvres étaient encore contre le front de la jeune professeur.

-De toute façon, je pense que les Cortez-Lopez seront plus à l’aise s’ils sont entre eux… Disons que c’est un peu tendu entre les parents de Livia, en ce moment…

Je fis la grimace…

-C’est presque au point où je me demande s’il ne serait pas mieux pour Livia qu’elle vienne dormir chez toi elle aussi… J’en sais rien, en fait… Je suis à la fois impliqué et en même temps, ça ne me regarde pas. Mais c’est pour Olivia que je m’inquiète.

Je m’écartai un peu pour regarder Brooke dans les yeux.

-Mais je ne veux pas non plus la séparer de ses parents qu’elle n’a pas vus depuis des mois.

@ Billy Lighter
















JACK


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brooke A. Watson


Messages : 62
Date d'inscription : 22/10/2017
Age du personnage : 28
Localisation : History Classroom


MessageSujet: Re: Like A Mirror [Pre-R&J] [PV Brooke][TERMINE]   Lun 29 Jan - 3:26



Like A Mirror
ft. Jack Perry






Les minutes avant la pièce sont comptées et c’est avec Jack que j’ai envie de les égrainer, et même si pour ça, nous devons nous cacher dans le placard à balais. C’est « nouveau » mais tellement amusant et le petit côté défendu ajoute du piquant à la chose.

Et pourquoi pas ?  En fait, nous ne faisons rien de mal. Jack n’a pas le nez dans mon décolleter, nous ne somme spas entrain de secouer les étagères. Nous nous embrassons et si quelqu’un ouvre la porte, Jack dos à la porte nous camoufle en quelque sorte.

Et pour nous couvrir, j’attrape la boîte d’ampoules nécessaire à la crédibilité de mon histoire ce qui ne manque pas de faire sourire Jack et, devant son air amusé, j’éclate de rire.

- J’improvise complètement, Jack, mais le jeu en vaut la chandelle !

Comme pour appuyer mes dires, je l’embrasse longuement et passionnément une dernière fois avant de se distancer un peu et de lui demander s’il serait convenable de délaisser la famille d’Olivia pour passer la nuit chez moi.

Jack m’avait anticipé, pour mon plus grand bonheur seulement, la suite de ses explications me chagrine légèrement. Selon Jack, tout n’est pas au beau fixe entre les parents de la jeune chanteuse au point où il se demande si il ne devrait pas amener Olivia avec lui cette-nuit.

- Bien sûr qu’elle peut… mais comme tu dis, elle ne les voit pas souvent. Peut-être que de se retrouver les trois ensembles leur fera le plus grand  bien mais… après la pièce, demande à Olivia ce qu’elle veut elle… Enfin, si elle a ressentit ce malaise elle-même. Il ne faudrait pas l’alarmer pour rien non plus…

C’est complexe. Mais  Nous avons la pièce et la fête ensuite pour y songer.  Peut-être que d’ici là, les tensions que suspectent Jack se seront dissipés d’elles mêmes.  Ce n’est peut-être que de la fatigue dû au voyage, même si ce n’est pas 24heures de vol entre  chez eux et ici, parfois, le voyagement en avion peut-être pénible quand on en a pas l’habitude.

Je soupire parce que tout ceci est bien triste. Malgré tout, nous ne pouvons gérer leur histoire à leur place.

- Viens. Je veux te montrer ton siège avant le début de la pièce.

Je me suis assuré que mon petit ami soit bien placé malgré le siège maladivement gardé par Mademoiselle Hunt.  J’entraîne donc Jack vers la salle, un moment le tenant par la main puis, la relâchant quand ça commence à grouiller de gens. Je sais… je devrais ne pas craindre les représailles mais c’est plus fort que moi.

- Alors !commençais-je alors que nous nous tenons devant la première rangée J’ai bien fait attention de ne pas placer le papa de Julian près de sa mère. Donc voilà ici ce sera son père et toi, juste là. Ensuite le père ou la mère d’Olivia pour ces deux sièges et Jimmy Reed, le fameux invité d’honneur dont Hunt n’a eu de cesse de nous rabattre les oreilles depuis des semaines ! On connait enfin son identité. Tu seras donc aux premières loges avec ton patron. Et lui, il gèrera la maman de Julian qui sera assise a côté de lui, juste là.

Je regarde l’ensemble de l’œuvre encore vide, les bras croisés sur ma poitrine, une main tenant toujours la boîte d’ampoule et le sourire aux lèvres.

Je sursaute en entendais Jess Kurtz m’appeler depuis la scène

- Mademoiselle Watson ?  Il ne reste que 10 minutes, on a besoin de vous derrière !

- Oh ! Oui ! J’arrive !


Me tournant vers Jack, je lui  confie la boîte en me confondant en excuse alors que je me dirige déjà vers l’arrière scène.

- On se voit tout à l’heure ?  Bon spectacle, Jack !

Et je lui souffle un baiser avant de disparaître devant le rideau.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Perry


Messages : 260
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Like A Mirror [Pre-R&J] [PV Brooke][TERMINE]   Lun 29 Jan - 15:34



Like A Mirror
ft. Brooke A. Watson


Le comportement espiègle de Brooke m’amusait vraiment beaucoup. C’était agréable de découvrir petit à petit les différentes facettes de sa personnalité et plus on avançait, à notre rythme, plus je l’aimais. Ce qui m’avait donc semblé être un coup de foudre au premier abord se confirmait de jour en jour et ce n’était pas pour me déplaire, me confortant dans les choix qu’on avait posés jusque-là et qui m’avaient pourtant semblés n’être que coups de tête sur coups de tête.

Mais si c’était le cas, on avait eu un bon feeling.

Après avoir échangé quelques baisers à l’abri des regards, on était passés à des sujets qui, de prometteurs étaient passés à un peu moins drôles… En effet, j’avais vraiment envie de passer la nuit chez Brooke au point que j’avais déjà fait comprendre à Maritza qu’il se pouvait bien que je passe la nuit ailleurs qu’avec eux. Mais de plus en plus, et surtout après la conversation que je venais d’avoir avec Maritza, j’avais envie d’emmener l’adolescente avec moi pour la protéger des tensions qu’il y avait entre ses parents.

C’était un peu une demande détournée parce que ça impliquait que Brooke veuille bien de l’ado chez elle. Mais elle n’hésita pas une seconde à me dire que Livia pouvait venir. Non sans remettre quand même au passage l’église au milieu du village.

-Oui… Je jaugerai après la pièce de l’état de cette tension. On verra bien…

Quant à savoir si Livia avait ressenti ladite tension…

-Tu devrais savoir aussi bien que moi qu’on ne la fait pas à Livia Cortez… Je suis sûr qu’elle a senti ça aussi clairement que moi…

Mais je ne pouvais que me rallier à l’avis de Brooke… Elle avait raison, il valait mieux attendre et voir et, dans le pire des cas, demander à Livia où elle préférait passer la nuit.

Une boîte d’ampoules des plus inutile en main, nous sortîmes du placard à balais et Brooke m’emmena en me tirant par la main jusqu’au premier rang pour me désigner mon siège. J’allais donc me retrouver entre Don Hughes et soit Maritza, soit Enrique.

Mais quand elle prononça le nom de Jimmy Reed, je devins blême. J’étais même tellement surpris, et pas dans le bon sens, que j’en perdis l’usage de la parole, laissant Brooke continuer à parler dans le vide, pour ainsi dire, puisque je m’étais arrêté de l’écouter à « Jimmy Reed ».

J’avais dit à Maritza que ça ne risquait rien.

-Jimmy Reed ?...

Je lui avais promis, presque, qu’il ne serait pas là.

-Brooke…

Trop tard, une jeune fille que je reconnus comme étant la fille de Sniper de The Army interpella ma petite-amie, la pressant de venir les rejoindre en coulisse. La jeune professeur me planta là, non sans me confier la boîte d’ampoule et me souffler un baiser subtile et rapide avant de se diriger vers les coulisses et ses protégés…

-Attend, Brooke !

Mais c’était définitivement trop tard… Je me laissai tomber sur le siège que Brooke m’avait désigné comme étant le mien en soupirant…

Il allait falloir que je demande à Livia si elle ne voulait pas passer la nuit chez Brooke… Je le sentais bien…

@ Billy Lighter
















JACK


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Like A Mirror [Pre-R&J] [PV Brooke][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Like A Mirror [Pre-R&J] [PV Brooke][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» /!\ I am thinking it's a sign that the freckles in our eyes are mirror images and when we kiss they're perfectly aligned ▲ Micastian /!\
» isolated system › ruby
» (F) Shantel Van Santen ▼ It's like you're my mirror, My mirror staring back at me < Twins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Fairfax High School-