AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 When Dreams Seems Real [Dream][PV River][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Axel Moriarty


Messages : 508
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: When Dreams Seems Real [Dream][PV River][TERMINE]   Mer 24 Jan - 13:24



When Dreams Seems Real
ft. River Moriarty


Je transpirais à cause du manque tournant et me retournant dans mon lit cherchant, désespérément, le sommeil. J’essayais de penser au moment où la douleur disparaitrait mais j’avais beaucoup de mal à y arriver. J’avais envie de cocaïne plus que tout autre chose en ce moment. Je savais qu’il n’y avait rien de plus efficace que ça pour ce que j’avais…

Mais, enfermé dans ma chambre, je n’avais accès à aucune dose.

J’avais tourné au moins cinq heures dans mon lit avant de, finalement, réussir à m’endormir. D’abord dans un demi-sommeil chaotique ou je me réveillais toutes les dix minutes en sueur, puis, en fin de compte, dans un sommeil plus profond.

D’un seul coup, je me retrouvai à une réception. Une grande fête ou se trouvait quelques membres de ma famille. Mon père riait, ma mère à ses côtés. Je me rappelle de cette ambiance. C’est celle des fameuses fêtes auxquelles je participais à Chicago. Des fêtes mondaines où les jeunes finissaient par se shooter et baiser dans les toilettes à l’abri des regards. Pendant que leur parents, trop occupé à se noyer dans l’alcool en parlant de l’ordre établi, les oubliaient complètement.

C’est dans cette ambiance remplie de débauche et de rires hypocrites que j’avais grandi.

Je m’y retrouvais, donc, parfaitement bien, me pavanant entre les adultes qui ne me prêtaient pas la moindre attention. Je n’en avais pas besoin. Je savais que c’était précisément ce manque d’attention qui allait me permettre de vivre. Vraiment vivre.

Le décor paraissait comme irréel malgré le fait que ça ressemblait aux détails près à un de mes nombreux souvenirs. Les murs étaient tapissés du logo du parti républicain. Les rires des gens venaient de loin même si ces mêmes personnes étaient à côté de moi. Le temps semblait aller vite d’un coup avant de ralentir subitement. Mais ça n’avait pas d’importance. Confiant, j’avançai dans cette ambiance jusqu’à arriver aux toilettes. Je fermai la porte derrière moi. La pièce était plongée dans une ambiance tamisée. Seul et à l’abri des regards, je sortis de ma poche un petit sachet de cocaïne. Il n’y avait personne pour regarder. Je savais que mes parents ne passeraient jamais cette porte. Ma mère était bien trop occupée à paraitre que pour s’occuper de ce que j’étais sur le point de faire. Quant à mon père, lui, il était, sûrement, en train de prêcher quelques convertis. Ils étaient tous les deux en train de faire du vent pendant que j’allais me laisser aller aux joies des effets de cette drogue.

Je fis des lignes. Sans me voir les faire. Je venais d’ouvrir le sachet que, déjà, trois petites lignes trônaient sur la cuvette des toilettes. De tailles égales. Elles étaient parfaites. Je me sentais déjà mieux. Beaucoup mieux. Alors même que je n’avais même pas encore sniffé une seule ligne.

@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
River Moriarty


Messages : 218
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: When Dreams Seems Real [Dream][PV River][TERMINE]   Jeu 25 Jan - 18:49



When Dreams Seems Real
ft. Axel Moriarty


Vite. Lent. Vite. Lent. Vite vite. Lent. Très lent. Puis très vite.

Je penchai la tête et souris, assis sur la cuvette des chiottes, et la porte qui me séparait de ce monde chaotique, erratique, s’ouvrit en grinçant sinistrement sur ses gonds.

Lent. Très lent.

Libérant le monstre.

Jambes écartés, mains sur les genoux, mes pieds bien campés au sol, vêtu de mes frusques de mercenaire, mes yeux bleus se fixèrent sur Moriarty, installé à une table de bois vernis qui n’avait rien à foutre là. Une table qui ne pouvait avoir sa place dans ces chiottes carrelées que dans le rêve d’un esprit perturbé.

Et ce n’était pas le mien.

Je n’étais que le visage que L.A. donnait désormais à ses pires cauchemars. Parce que L.A. regarde trop la télé.

Assis à cette table trônait, tel le Roi Tarlan, Axel Moriarty, trois petite lignes immaculées devant lui. Assis sur mon propre trône, je lui faisais face, mes yeux bleus dans ses yeux bruns, un sourire carnassiers aux lèvres.

Vite.

Vite comme si quelqu’un bobinait vivement la bande magnétique des événements, je me levai et m’approchai. En une seconde, je fus debout face à mon cousin.

Deux mondes différents se faisaient face. Moi et mes guenilles guerrières maculées de sang séché, lui dans un costume chic et propre de fils à papa.

Je barrai mes lèvres d’un index à la peau étrangement immaculée, lui intimant de ne rien dire alors que mes yeux captaient les siens comme pour l’absorber.

-Tu sais ce que je veux.

Je baissai les yeux vers la table d’ébène brillant, l’invitant du menton à faire de même.

Les trois lignes de cocaïne parfaitement symétriques n’y étaient plus.

Elles avaient été remplacées par trois nourrissons dont la nudité permettait d’identifier deux petits filles et un petit garçon au centre.

Trois petites créatures magnifiques, souriantes et gazouillantes aux yeux bruns et aux cheveux noirs, faisant face à celui qui les avait engendrés.

Je ricanai. Un ricanement rauque qui se répercuta en écho dans ce décor de chiottes carrelées et vides.

@ Billy Lighter





dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 508
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: When Dreams Seems Real [Dream][PV River][TERMINE]   Sam 27 Jan - 10:37



When Dreams Seems Real
ft. River Moriarty


La petite table de bois verni était parfaite pour y déposer mes lignes bien faites de coke. Et, même si tout ça dénotait avec les toilettes carrelées, ça ne me perturbait pas. Le but était la coke. Ce qu’il y avait autour n’avait plus aucune importance… Surtout que, quelque part, tout avait un sens. Les toilettes et la table qu’on ne pouvait retrouver que dans des salons de riches… La débauche qui rencontre la richesse. C’était mon quotidien et le quotidien de toute la jet-set dont je faisais partie depuis ma naissance.

Mais soudain, ce rêve prit une tout autre tournure. Dans la toilette tout près de moi, River était là. Ou plutôt Kraken, l’horrible mercenaire de Keeping Our Lands. Mon cousin. Le bâtard Moriarty. Son sourire carnassier n’annonçait rien de bon.

J’allais demander ce qu’il faisait là. Mais les mots se calèrent dans ma gorge. J’étais incapable de crier ou même de parler. Comme si quelqu’un avait coupé le son.

Et River me fit maintenant face, il s’était déplacé à une allure à la fois rapide et lente, une allure saccadée. Ça rendait ses déplacements effrayants et imprévisibles.

Il m’intima de ne rien dire… Mais mes mots étaient, de toute façon, toujours coincé dans ma gorge. L’ambiance tamisée de la pièce s’était assombrie. Comme si River avait obtenu le pouvoir absolu du contrôle de la lumière. Plus aucun bruit ne nous venait de la fête qui se déroulait de l’autre côté de la porte. Il n’y avait que lui… Et moi. Le fils légitime et le bâtard. L’hériter et le déchu.

Il déclara que je savais ce qu’il voulait. Mes cordes vocales étaient toujours paralysées et je ne pouvais que me faire guider par River dans ce rêve qui tournait au cauchemar. Il m’intima de regarder vers mes trois lignes parfaites.

Et ce que je fis m’horrifia. Les trois lignes parfaites étaient devenus trois bébés parfaits.

Les héritiers Moriarty. La nouvelle génération.

Le rire de River m’horrifia encore plus. Je regardais les bébés. Deux filles et un garçon dont les traits ne laissaient aucun doute sur leur géniteur. Je remontais le regard sur le bâtard. Celui qui n’avait pas eu sa place dans la famille et qui voulait s’en faire un en prenant la place d’un autre.

D’un des trois…

Le garçon.

Je retrouvais la parole prenant deux des bébés dans mes bras d’un geste saccadé, à la fois lent et rapide. Je n’avais pas assez de bras pour prendre les trois. Je pris le garçon et une des filles. Puis, je changeais pour prendre les deux filles et je changeais encore comme si j’essayais de prendre des trois en même temps pour y arriver.

Mais il fallait être deux pour ça. Et j’étais seul.

-Non River. Je ne t’en donnerais aucun. Ils sont à moi.

J’avais mes deux filles dans les bras. Elles gazouillaient toujours protégées qu'elles étaient de River. Et le garçon, seul au milieu de la table, se mis à pleurer. Ses pleurs étaient une longue plainte. Un long cri de désespoir. Mais je ne pouvais pas le prendre. Pas sans en sacrifié un autre. Je me sentais démuni face aux pleurs de l’enfant.

-River. Epargne-le ! Il est innocent.

Comme tout enfant Moriarty qui venait au monde, il était innocent de ce qui l’avait précédé.


@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
River Moriarty


Messages : 218
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: When Dreams Seems Real [Dream][PV River][TERMINE]   Sam 27 Jan - 17:11



When Dreams Seems Real
ft. Axel Moriarty


Axel savait ce que je voulais.

Il savait ce que je voulais depuis qu’il m’avait trouvé dans la chambre de son fils adoptif alors que je soutenais l’enfant au-dessus du vide.

Mais bientôt, il y aurait d’autres opportunités, pas vrai, cousin ?

Et ces opportunités étaient apparues devant lui lorsqu’il avait baissé à nouveau les yeux, sur mon ordre silencieux, sur la table à laquelle il était assis.

Trois enfants. Trois Moriarty sans l’ombre d’un doute.

Cependant, mon cousin n’était pas partageur et il ne voulait m’en donner aucun. Je fronçai les sourcils et la lumière vacilla jusqu’à s’allumer et s’éteindre de façon erratique et à chaque fois qu’Axel réapparaissait dans la lumière, la configuration était différente.

Fille et garçon. Fille et fille. Garçon et fille.

-Tu ne peux pas les sauver tous.

La lumière se stabilisa après cette révélation et je dévoilai mes canines proéminentes dans un sourire qui n’avait rien d’humain. Mes lèvres luisaient de ma salive qui menaçait de traverser la barrière de mes dents en de longs filets de bave.

Je jubilais, me nourrissant de sa détresse et de son incapacité à faire un choix qui était pourtant inévitable.

Il sembla pourtant s’arrêter, bien à contre cœur, sur les deux filles, laissant le garçon sur la table… Le petit être se mit à pleurer, puis à hurler, me faisant frissonner d’un plaisir non dissimulé.

Axel, lui, plaidait la cause du seul enfant laissé à ma merci. Son seul argument étant que la petite créature, qui crachait ses poumons, était innocente.

Je ricanai encore, un ricanement qui suffit à couvrir les hurlements du fils d’Axel.

Je me calmai et rivai mes yeux sur mon cousin qui tenait ses deux filles.

-Oh mais je te propose un échange.

Je fouillai dans les replis de mes vêtements de mercenaire et en tirai une bourse de cuir aussi moyenâgeuse que le reste de mon attirail.

Je lançai la bourse sur la table, juste à côté de l’enfant qui pleurait. Le lacet de cuir se défit quand la bouse toucha le bois verni, dévoilant, à l’intérieur de la bourse, de la poudre blanche d’une pureté incroyable qui s’éparpilla légèrement sur devant lui.

@ Billy Lighter





dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 508
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: When Dreams Seems Real [Dream][PV River][TERMINE]   Lun 29 Jan - 14:40



When Dreams Seems Real
ft. River Moriarty


Les trois enfants. Mes enfants. Ils étaient là, couchés sur la table où, autrefois, trônait la drogue. Ils gazouillaient ne se rendant pas compte du danger qui planait sur eux.

Du danger qui venait de River. Le bâtard des Moriarty. Celui qui avait été rejeté et négligé par sa famille.

River en voulait un. Il demandait son dû comme une bête en captivité qui attendait impatiemment son repas. Mais je ne pouvais pas lui donner. C’était mes enfants. Mes enfants innocents. Je ne pouvais pas les donner à River.

Alors je tentai de les sauver en les prenant dans mes bras. Mais ils étaient trop nombreux. Je ne pouvais pas les tenir tous ensemble… Je ne pouvais pas, seul, tous les protégés.

River ne fit que dire tout haut ce que je pensais tout bas. Je ne pouvais pas les sauver tous.

Sonne serait là, je le pourrais. Mais Sonne n’était pas là.

La lumière se fixa et éclairait les dents blanches de River qui souriait d’un sourire horrible. La bête que j’avais vue en lui à l’émeute de The Lightening et dans la chambre d’Alan était là, devant moi. Une bête affamée. Je frissonnai gardant mes deux filles dans mes bras… Laissant mon fils à sa merci.

Je suppliai River de l’épargner. Le petit était innocent. Il ne méritait pas d’être donné en pâture à la bête que je voyais en River.

Le petit Moriarty pleurait à plein poumon contrairement à ses sœurs qui ne semblaient pas comprendre ce qui se passait et qui gazouillaient toujours dans mes bras.

River ricana très fort. Assez pour emplir toute la pièce de ce rire maléfique. Je frémissais de peur. Une peur que je n’avais ressenti que le jour où River avait intenté aux jours d’Alan. Mon fils adoptif.

La bête m’avait proposé un échange. Il sortit, alors, de ses poches une bourse de cuir assortie à ses frusques. Quand il lança la bourse sur la table vernie et que la poudre blanche la macula, j’écarquillai les yeux.

Je compris l’échange.

La drogue contre l’enfant.

Cette poudre que mon corps réclamait plus que tout autre chose. C’était une envie viscérale à laquelle je ne pouvais résister. Je ne pouvais pas tendre la main vers elle… Je tenais mes deux filles.

Pourtant, j’en avais envie.

Mais je ne pouvais pas troquer mon fils contre cette poudre immaculée.

Ma raison se battit longuement avec l’appel de mon corps. Ce dernier, bien plus puissant, pris le dessus sur la raison. Les deux s’accordèrent pour me donner une réponse : « donne-lui l’enfant ».

-Prends l’enfant…

Les mots sortirent tout seul alors même que je n’avais pas eu l’intention de parler. Mais c’était trop tard. Ils étaient dits.

Mon regard, lui, était braqué sur la poudre blanche… Seul mon cœur criait que mon choix était mauvais. Mais que peut faire le cœur seul contre mon corps et ma raison ?



@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
River Moriarty


Messages : 218
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: When Dreams Seems Real [Dream][PV River][TERMINE]   Lun 29 Jan - 18:08



When Dreams Seems Real
ft. Axel Moriarty


Axel se battait non pas contre moi, mais contre lui-même. Il savait qu’il ne pouvait pas sauver tous ses enfants.

Car ses enfants étaient des Moriarty et que le ver était dans la pomme depuis bien longtemps.

Restait à choisir. Sur les trois, je me contenterais d’un seul.

Je me délectais de la peur et du chagrin que je voyais dans les yeux de mon cousin.

Mais je n’étais pas venu les mains vides. S’ils savait ce que je voulais, je savais également ce dont lui avait terriblement besoin. Et il se trouvait que j’avais sur moi l’objet de tous ses désirs.

Je lui proposai un échange, balançant sur la table d’ébène vernis une pleine bourse de cocaïne, cet or blanc qu’il convoitait.

Une seule question subsistait dès lors…

Ce trésor valait-il plus ou moins que l’enfant ?

La réponse fut longue à venir et j’égrainai les secondes d’un doigt tapotant régulièrement sur la table, créant un « poc ! » qui se répercutait en échos sur les murs carrelés des chiottes. Un « poc ! » qui, sans aucune logique, résonnait plus fort encore que les hurlements du garçon allongé nu, tremblant de peur et de froid sur la table, alors que son père évaluait sa valeur par rapport à quelques grammes de cocaïne pure.

Comme si l’ingénieur du son qui s’occupait de cette scène faisait une attaque en manipulant ses platines.

Finalement, les yeux fixés sur la poudre blanche, Axel prit sa décision.

Une sage décision.

La seule possible.

Alors, mes yeux à moi se posèrent sur le petit garçon qui faisait face à Axel. Il regardait son père avec un regard plein de larmes et désespéré, un regard brun qui accusait une dernière fois Axel d’être à l’origine de la perte prématurée de sa raison.

Je posai ma main trop blanche sur la tête de l’enfant, comme si j’allais lui broyer le crâne, mais je ne serrai pas.

Le nourrisson s’arrêta de pleurer net, avec un hoquet surpris, ses yeux grands ouvertes.

Ses grands yeux bruns.

La lumière vacilla encore avec des bruits de grésillements électriques.

Dans un coin, une ampoule éclata.

Et les yeux de l’enfant devinrent bleus.

Comme les miens.

@ Billy Lighter





dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Axel Moriarty


Messages : 508
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 26
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


MessageSujet: Re: When Dreams Seems Real [Dream][PV River][TERMINE]   Mer 31 Jan - 13:23



When Dreams Seems Real
ft. River Moriarty


J’étais devant un terrible choix. J’aimais mon enfant. Je ne voulais, au fond, pas qu’il devienne comme les autres Moriarty. Pas qu’il devienne comme River.

J’hésitai longuement me battant avec moi-même alors que River s’impatientait. Les « pocs » que faisait son doigt sur la table étaient assourdissant. Un bruit qui était encore plus angoissant que les pleurs de mon fils.

Je cherchais à combattre la sensation en moi qui me disait de donner l’enfant… Mais l’appel de mon corps était bien trop fort pour un homme qui avait des nombreuses fois cédé à ses pulsions quelles qu’elles soient. Et je choisi, dans une instant de faiblesse, de choisir la poudre lui laissant l’enfant. Mon pauvre enfant innocent qui ne méritait pas ça.

Il payait pour la faiblesse de son père…

Quand je formulai mon choix tout haut, les yeux de River si fixèrent sur mon enfant. Je n’osai pas soutenir le regard de mon fils… Je ne voulais pas regarder son regard accusateur.

-Je suis désolé…

Ma phrase n’était qu’un souffle par rapport aux autres sons. Comme si mes excuses ne valaient rien. Comme si c’était l’enfant lui-même qui avait baissé le son pour ignorer mes paroles.

River posa alors sa main sur la tête de l’enfant. Mon regard laissait transparaitre tout l’effroi que je ressentais. Mais je ne pouvais plus parler, ni crier. Comme au tout début.

Le petit cessa alors de pleurer. Et son regard devint bleu… Le même bleu que River. Un bleu de glace. Mes yeux s’écarquillèrent effrayé que j’étais.

Puis plus rien…

Jusqu’à ce que je me relève, assis, dans mon lit du centre. Je respirais très vite et très fort. Je transpirais énormément et j’avais la gorge sèche. Mon corps était douloureux à cause du manque. C’était une douleur intense.

Je pris le temps de me remettre de ce rêve effrayant. Je frissonnai une fois avant d’essayer de rationaliser les horreurs que je venais de voir…

Je devais me dire que, finalement, tout ça n’était rien d’autre qu’un cauchemar. Rien de plus.



@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: When Dreams Seems Real [Dream][PV River][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

When Dreams Seems Real [Dream][PV River][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ▽ LISTE DE NOS PARTENAIRES.
» Cassiopée ○ Dreams feel real while we're in them
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...
» California Dream !
» Dream of Ewilan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Malibu :: Snow White Detox Center-