AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Mar 7 Jan - 15:06

21h00. Un peu à la bourre, Roadtramp débarque au Stryge Bar. Le temps de dire bonjour à tout le monde, de déconner un peu dans les loges, de casser la table de la loge en jouant avec Clepto, de draguer un peu Cali qui rougit et d'installer le matériel, il est déjà presque 22h. Ce n'est pas vraiment grave en soi puisqu'on joue dans un club et que les gens ne viennent pas spécialement pour nous voir jouer. Bien que ce soir, beaucoup semblent s'être déplacés pour nous.
 
De temps en temps, je tournais la tête vers l'entrée. Presque à chaque fois que quelqu'un entre en fait. J'ai parlé de ma rencontre de l'apès-midi au groupe, leur disant que ce soir, on aurait même notre groupie attitrée même si en réalité, c'est une groupie de The Lightening. J'espérais qu'elle allait bel et bien venir, maintenant que j'avais dit ça aux autres.
 
En attendant, on avait quand même pas mal de choses à faire pour être prêts. On fit les balances, les derniers tests, je me rendis compte que ma guitare n'était pas accordée du tout... Je l'accrodai. Puis je descendis de la scène en sautant, allai parler avec des gens à droite et à gauche. Et le "meilleur" dans l'histoire, c'était que j'avais tellement de trucs à faire que je ne pensais même pas à boire.
 
Bon on était déjà un peu en retard, mais rien de grave.
 
C'est à ce moment-là que Ruby entra, je la reconnu direct. je quittai brusquement les métalleux avec qui je parlais pour aller vers elle.
 
-Ruby!! Content que tu sois venue!
 
Je l'emmenai jusqu'au bar, lui demandant comment ça allait depuis cet après-midi à la plage. Je la présentai à Cali, en toute innocence puisque j'avais pas de vue précises... Sur personne d'ailleurs.











EDDY




Dernière édition par Eddy Cort le Mer 19 Mar - 9:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Mar 7 Jan - 23:49

Appuyée contre la vitre du taxi, je laisse les lumières de Los Angeles défiler sous mes yeux. Elles passent très vite devant moi, troublant ainsi légèrement ma vue. Le ciel est déjà très assombri, faisait ainsi ressortir les vitrines et les affiches publicitaires qui brillent de mille feux. Los Angeles de nuit, c'est incomparable. Il y a une drôle d'atmosphère qui y règne. Comme une sorte d'excitation endormie qui menace de se réveiller à chaque instant.

Je regarde les passants défiler sous mes yeux. La plupart se déplacent en petits groupes, se rendant probablement en boîte ou à une soirée organisée dans un bar. J'aperçois également quelques solitaires, pressant le pas.

Ce soir est un soir plutôt spécial : je me rends pour la première fois au Stryge Bar pour assister au concert de Roadtramp, le groupe d'Eddy, dont je n'ai fait la connaissance pas plus tard que cet après-midi.

Comme c'est la première fois que je me rends dans ce bar, je ne sais pas vraiment à quel type de public m'attendre. Alors j'ai décidé de m'habiller de manière décontractée : t-shirt blanc très légèrement décolleté avec un jeans noir et une paire de petits talons noirs. Je porte également mon éternel blouson de cuir, dont je ne me sépare pratiquement jamais lorsque je sors.

Lorsque le taxi s'arrête devant le bar, je paie le trajet et sors du véhicule. Je remarque qu'il y a déjà pas mal de monde à l'entrée du bar. J'espère que je ne suis pas trop en retard ! En me dirigeant vers l'entrée, je prends le temps d'observer les personnes se trouvant à l'extérieur. Il y a majoritairement des métalleux. Certains ont un look vraiment incroyable !

Une fois à l'intérieur, je me fraie un chemin à travers la foule déjà plutôt dense. Je me mets à chercher Eddy du regard mais je dois avouer que j'ai un peu de peine. Heureusement, c'est Eddy qui me trouve en premier.

- Salut ! Évidemment que je suis venue ! Je n'aurai manqué ton concert pour rien au monde !

Eddy m'emmène jusqu'au bar, me demandant de mes nouvelles au passage. Je lui réponds que j'ai simplement pris une bonne douche et que je me suis ensuite préparée pour venir ici. Il me présente ensuite à une certaine Cali, une brune très élégante. Elle doit sûrement être une de ses fans, ou peut-être même une de ses conquêtes. Après tout, c'est son groupe qu'on vient voir. Eddy est une vraie rockstar ce soir ! Je suis même plutôt impressionnée par tout le monde présent dans le bar. Je n'ai qu'une hâte : les voir jouer.

- Et toi, comment ça va depuis toute à l'heure ? Vous êtes prêts à faire le show ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Mer 8 Jan - 14:21

Je me sentais encore plus motivé maintenant que Ruby était là. la plupart des gens présents au Stryge ce soir connaissaient déjà la majorité de nos chansons et allaient pouvoir chanter avec nous. Mais Ruby, elle, ne nous avait jamais vu jouer et c'était toujours bien de voir la tête de quelqu'un qui découvrait notre musique pour la première fois. En espérant que ça lui plaise, évidemment. Parce que ce n'était pas parce qu'elle était fan de The Lightening qu'elle allait aimer Roadtramp. On ne faisait pas du tout le même chose, même si on avait quelques similitudes dans l'attitude, et que j'étais moi-même fan de The Lightening.

En plus, elle avait l'air enthousiaste à l'idée de nous voir jouer. Ce qui me donnait encore plus la pèche. Elle se présenta à Cali, mais je ne faisais pas attention à l'expression de cette dernière, parce que je cherchais Clepto du regard. Il fallait qu'il vienne voir Ruby! Mais aucune idée d'où il était. Peut-être en train de réparer la table dans la loge... Ruby attira mon attention en me demandant comment, moi, j'allais. Et si on était prêts.

-Je vais exploser! Ouais on est prêts. Je crois...

Je rigolai. Et en même temps, me posant la même question intérieurement, je n'étais plus si sûr qu'on était prêts. Non. Il manquait quelque chose. Quelque chose d'important en plus, mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus.

C'est à ce moment-là que Clepto arriva, l'air légèrement stressé.

-Ah! Clepto! Je te présente...

Il ne me laissa même pas le temps d'achever. Il était blanc comme un mort.

-Faut qu'on commence dans 10 minutes, mec!

Et on réagit tous les deux comme par réflexe, écarquillant nos yeux puis fixant Cali. Celle-ci soupira, ne nous connaissant que trop bien, et se mis à nous servir des bières. Quatre d'entrée, qu'on aphona en vitesse. Elle fut assez gentille aussi pour en servir une à Ruby en lui souriant. Puis elle décapsula deux bouteilles qu'on pris en main avant de se diriger vers la scène, ayant tué notre timidité à coup de bières.

Je pris Ruby par la main pour qu'elle nous suive. Comme la scène était minuscule, on y montait par l'avant, en traversant d'abord le public qui, pour certains, hurlaient déjà. Ca me fit marrer. On traversa la petite foule et j'installai Ruby au premier rang. Il n'y avait pas beaucoup de filles dans le public et les mecs qui étaient là était, pour la majorité, loin d'être des gringalets et si je l'avait laissée au bar ou à l'arrière, elle aurait rien vu du concert. Je ne lâchai la main de Ruby que pour sauter sur la scène et attraper ma Flying V blanche que je sanglai sur mon épaule.

C'était partit pour le début du show! J'étais très poli, très juste dans mon chant, hum... Mais c'était l'attitude de Roadtramp que les gens aimaient... J'avais l'intention de faire, par après, une ou l'autre chanson plus calme. Et aussi, j'avais ma petite idée concernant Ruby... J'avais envie de la faire participer au show.












EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 297
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Mer 8 Jan - 18:21

J'étais au Stryge Bar depuis un moment déjà. Tout seul. Parce que le Stryge Bar était un des seul bar où on te regardais pas de travers quand t'étais tout seul. D'ailleurs, la plupart des métalleux ici, arrivaient tout seuls. C'était après, une fois dans le bar, qu'ils allaient parler les uns avec les autres, sans préjugés apparents. Ils se payaient facilement des bières les uns les autres et en perdaient aussi très vite le compte sans pour autant se prendre la tête.

C'était très différent du Ginger où le moindre regard mal interprété pouvait faire partir une bagarre ou où les filles se prenaient la tête à propos de leurs rockstars préférées. D'ailleurs, ici, il y avait très peu de fille. Et personnellement, quelque part au fond de moi (pas si profondément que ça quand même), j'étais un peu déçu de ça. Beaucoup de chevelus baraqués, mais pas de filles...

Et l'ambiance du Stryge Bar n'était pas non plus celle du Rainbow ou du Dizzy Warhol où tout était basé sur l'apparence. Non, ce n'était pas le cas ici. Pas de maquillage sur les visage, pas de laque dans les cheveux. Que du naturel, de la transpiration et de la testostérone. L'endroit idéal pour siroter des bières tranquille.

Quand, pas loin de moi, les star du jour arrivèrent au bar: Roadtramp. C'était eux que je voulais voir, parce que j'avais entendu une de leur chanson à la radio et que j'avais adoré ça au point de frapper le volant de ma caisse en rythme. Et quelle ne fut pas ma surprise, en y regardant plus attentivement, de voir Ruby Ashcroft en compagnie de l'intenable Eddy Cort! Le métier de groupie était en crise et il fallait qu'elle diversifie les groupes à suivre? J'en doutais. Mais c'était étonnant de la voir là.

Je voulu l'interpeller, mais Cort la pris par la main pour l'amener vers la scène minuscule au fond du bar. Tant pis, j'aurais probablement l'occasion de la voir après le concert. Je restai à ma place, grand assez pour voir et de toute façon, j'étais venu pour la musique.

Ca commençait fort! Non seulement on avait droit à des "fuck" à revendre et une brusque prise de conscience un peu ironique de Cort qui se rendait compte lui-même qu'il faisait plus que ponctuer ses phrases avec. Puis des riffs de guitare bruts tout bonnement impressionnants! D'accord, il y avait des effets Larsen, le son était pas terrible par manque de matériel de qualité, le micro foirait par moment et les solos de guitare étaient parfois coupés par une syncope de micro. Mais l'ambiance y était! Roadtramp remplissait les attentes dans le sens où le groupe représentait son public: simple, brute et sans prétention.

Pris dans cette ambiance, je me mis bientôt debout sur le tabouret que j'occupais au bar. Personne ne s'en étonna et ça fit juste marrer la barmaid. De là, je pouvais voir Ruby qui avait l'air de pas trop mal s'amuser...

Spoiler:
 











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 254
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Ven 10 Jan - 11:04

J’avais passé la journée dans mon appartement à écouter divers disques de ma collection chérie. J’avais bien écouté dix fois le vinyle d’Iggy Pop que Jordan Keller m’avait payé peu avant Noël. Je ne l’avais pas revu depuis mais il fat dire qu’à part pour aller au bar faire mon travail je n’étais pas beaucoup sortis surtout après les menaces de mort que j’avais reçue dans ma boite au lettres dernièrement. Il faudra que j’en parle à Keller, peut-être qu’il pourra m’aider. C’était bien la première fois que j’allais m’en remettre à un flic mais je ne voyais pas comment faire d’autre.

Les heures passaient et je commençai à m’ennuyer comme un rat mort. Je commençais à étouffer et j’avais besoin de sortir. De toute manière, mourir d’ennuis ou mourir poignardé dans un rue sombre revenait au même. Dans les deux cas tu étais mort.

J’avais chauffé une pizza surgelée comme souper. Il était 18h30 et j’avais allumé la radio sur la station rock. Ils y diffusaient Roadtramp, un nouveau groupe de métal que j’avais déjà entendu plusieurs fois à cette même station rock. J’aimais beaucoup leur son même si ce n’était pas du punk. La présentatrice radio affirma qu’ils étaient en concert ce soit au Stryge Bar. C’était peut-être l’occasion pour moi de les voir en live. Ils en avaient déjà fait quelques uns mais je n’avais encore jamais eu le temps de les voir.

J’enfilai ma veste en cuir et pris mes clés de voiture. Il fallait de toute façon que je sorte sinon j’allais devenir dingue et aller voir Roadtramp me donnais une raison. Et tant pis si mes anciens amis en profitaient pour me démolir…

Je montai dans ma voiture et roulai jusqu’au Stryge Bar. Là-bas, je ne risquais pas grand-chose. Peut de dealers rôdaient autour étant donné que les métalleux n’étaient pas de grand consommateur de drogues.

Arrivé là, j’entrai dans le bar. Roadtramp avait déjà commencé à jouer et la voir typiquement métal d’Eddy Cort envahissait tout l’endroit. C’était rempli de types baraqués et ça manquait cruellement de filles. Mais il y avait une bonne ambiance et c’était tout ce qui comptait.
Je jetais un rapide coup d’œil autour de moi et repérai Abel. Je ne l’avais plus vu depuis notre petite course poursuites dans les petites rues de L.A. et ça me faisait plaisir de le voir ici. Je m’approchai de lui et m’installai à ses côtés.

-Salut, Abel !

Je croisai son regard avant de commander une bière à la jolie barmaid du Stryge.

-T’es venu pour le concert ?

Je ne savais pas si c’était un habitué du Stryge Bar ou s’il était juste venu pour voir Roadtramp comme moi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Ven 10 Jan - 17:51

Eddy a l'air en forme mais aussi un peu excité. Il ne reste pas en plus, faisant des moments de va-et-vien avec la tête. Il cherche quelqu'un apparemment. Lorsque je demande comment il va, il me répond qu'il va exploser. Normal, je me dis vu qu'il ne va pas tarder à monter sur scène. Ils sont prêts, me dit-il.

A ce moment, le fameux Clepto dont m'avait parlé Eddy débarque. Il tente de me présenter à lui mais il est interrompu par son ami qui lui dit qu'ils doivent commencer dans dix minutes. Je ne sais pas très bien pourquoi mais, à ce moment précis, j'ai ressenti un petit stress. Comme si c'était moi qui allait monter sur scène.

A cette nouvelle, les deux musiciens affichent des têtes paniquées. L'amie d'Eddy nous sert alors des bières. Je lui souris à mon tour et la remercie. J'avale quelques gorgées de bière et posai la bouteille sur le comptoir lorsque je sens Eddy me prendre par la main. Ensemble, on se faufile à travers la foule qui crie déjà. J'ai l'impression d'être au coeur de quelque chose de grand, quelque chose qui va, le temps d'une soirée, réunir toutes les personnes présentes au Stryge. Pendant quelques heures, nos coeurs vont battre à l'unisson, guidés par les rythmes endiablés de Roadtramp.

Eddy m’amène jusqu'au premier rang. Là, il me laisse et grimpe sur la scène. J'ai eu de la chance qu'il soit là pour m'aider à me frayer un chemin à travers tous ces métalleux costauds et hurlants. Je serai sûrement resté coincée à l'arrière autrement !

Alors que les premières mélodies endiablées du groupe résonnent dans tout le bar, la foule est comme foudroyée par une sorte d'énergie venue d'ailleurs. Je suis moi-même emportée par toute cette rage, me mettant à sauter et à balancer ma tête au rythme de la musique.
Eddy est très impressionnant sur scène. Il est vraiment très différent du jeune homme dont j'ai fait la connaissance sur la plage. Toute la douceur qui émanait de lui s'est transformée en une force incroyable. Force qu'il transmet à son public via sa guitare et sa voix.

- Woowoooo !

Je suis prise dans un mouvement de foule. Alors que j'essaie de retrouver ma place initiale, tâche qui s'avère plutôt compliquée, je jette au passage un coup d'oeil à l'arrière de la salle. Un grand sourire vient se dessiner sur mes lèvres lorsque j'aperçois Abel, près du bar, debout sur une chaise. Pas bête comme technique : il est sûr d'avoir une super vue de la scène ! Et c'est une chance pour moi : je ne l'aurai sûrement pas remarqué autrement. Il est en train de discuter avec un gars que je ne connais pas.

Quand je le vois relever la tête, je me mets sur la pointe des pieds et lui fais des signes de la main, en espérant qu'il me remarque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Sam 11 Jan - 11:27

L'alcool qui coule très vite dans mes veines me permet de parler en étant décontracté. Je chanterai et jouerai un peu moins juste, mais je serai à l'aise. J'avais emmené Ruby jusqu'au premier rang, dans un endroit plus ou moins safe où elle ne risquait pas trop de se faire écraser par les métalleux faisant du pogo. Enfin, évidemment, le risque 0 n'existait pas.

Après mon petit discours très travaillé, on entama la première chanson. Et ce fut comme si tout le public nous suivait. Déjà, ils connaissaient presque tous les paroles. Bon, ils n'étaient pas 5000, mais c'était notre public, et on l'adorait.

On fit quelques chansons très fortes, très metal. Nos chansons habituelles. Mais vu que je savais que Ruby devait venir, j'avais gardé quelques cartes dans ma manche, sans vraiment en parler au groupe parce que je savais qu'ils étaient plus que capable d'enchaîner sur de l'improvisation.

J'étais déjà un peu essoufflé, mais plus parce que j'étais excité que parce que j'avais du mal à gérer mon souffle. Je regardai Ruby, mais elle faisait signe à un autre type dans la salle. Il fallait que j'attire son attention. Par dessus la clameur de la minuscule foule, je me remis à parler... Heu... Non... A crier.

-LES GARS! CE SOIR, ON A UNE INVITEE SPECIALE! UNE PETITE DURE A CUIRE QUI VIENT DE NASHVILLE!

Le public cria et ils se regardaient les uns les autres, à la recherche de la fille dont je parlais.

-ACCUEILLONS LA COMME ON SAIT LE FAIRE DANS CETTE PUTAIN DE LOS ANGELES!

Nouvelle clameur du public. Je jetai un œil à Clepto pour savoir s'il était ok, s'il était prêt à suivre. Il me fit signe que oui.

-ELLE S'APPELLE RUBY ET CETTE CHANSON EST POUR ELLE!

Et là, on entama une chanson reprise de The Lightening. Une chanson finalement tellement vraie en ce qui concernait L.A. qu'on ne pouvait pas passer à côté. Les paroles étaient de The Lightening, la musique, le chant, l'attitude, de Roadtramp. On en faisait une chanson à la Roadtramp. Je vous laisse imaginer.












EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Sam 11 Jan - 13:52

La nuit etait tomber depuis deja plusieurs heures. J'avait patienter une bonne heure pour que mon batteur se decide a bien vouloir bouger son cul de son pieu. certe il etait crever apres les nuits blanches quil venait de faire mais bon. Je dors le jours et je vis la nuit à L.A moi lui il fait le contrairz.... il avait finalement pris une douche,manger un morceau ,j'ai pris ma basse et on a pu partir. Etant donner que mon appart etait le plus pres du styge on ira dormir la bas apres.

Stryge Bar tonight Roadtramp 21:00

Etait inscrit sur de tableau devant l'entree du bar. J'ai demander l'heure au mec qui fumait face au styge. 22:15. Ils devaient a peine avoir commencer le concert j'ai fait un grand sourire a Shain que j'avais embarquer pour venir avec moi. Parce que je flipper toujours autant de la solitude nocture encore plus de jour en jour enfaite, j'en ai pas parler a Shain j'ai pretexter une bagare dans un bar a son retour du nevada. Ce sourire il commençai a le connaitre et a le detester,j'avait une idee deriere la tete et aller voir Cort la en l'occurrence. J'ai alors pousser la porte et je suis entree.

c'etait plein: la scene,le bar. J'ai reconnu la serveuse et. dans les amplis la voix de Cort. Il avait terminer une de leur chanson,ce soir ils jouaient plus metal plus dechainer et le publique aimait ça. Avant d'emtammer une nouvelle chanson il a regatder quelqu'un dans le premier rang de son publique et il a gueuler que la prochaine etait pour une fille de Nashville et que cette fille se nommait Ruby.

J'ai soupirer en me dirigeant vers le bar. Sacré Cort! J'ai commander une biere puis abandonnent mon batteur au bar je me suis fauliler jusqua la gauche de la scene et j'ai ecouter en tapant du pied le rythme;,Roadtrmp aller reprendre the Ligntening.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 297
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Sam 11 Jan - 22:55

Une fois debout, j'avais une bonne vue sur le concert finalement. Et c'était bien mon intention de rester comme ça jusqu'à la fin du concert! Parce que Roadtramp était, en fait, vraiment un très bon groupe, même si leur matériel laissait à désirer, ce qui était parfois dommage quand on perdait le fil de la voix d'Eddy quand le micro foirait ou un morceau de solo de guitare quand c'était le jack qui merdait.

Ruby finit par me voir et me fit signe. Je lui rendis son geste, lui faisant comprendre, toujours par des gestes, de venir en boire une avec moi juste après le concert. C'est alors que j'entendis une voix avec un accent que je connaissais sans pouvoir remettre un nom dessus. Je regardai en bas et vis Delfino, à qui j'avais un peu sauvé la mise la dernière fois dans une ruelle miteuse.

-Waaah! Delfino! Comment ça va?

Je descendis de mon perchoir et m'installai à côté de lui alors que la barmaid lui servait une bière. J'étais vraiment content de voir le petit latino. Déjà, ça voulait dire qu'il était en vie et d'après ce que j'avais pu voir, ce n'était pas rien. Il me demanda si j'étais venu pour le concert. On était obligés de crier pour s'entendre parce que Eddy Cort braillait comme un malade dans son micro.

-Ouais, je suis venu voir exprès parce que j'ai entendu une de leur chanson à la radio. J'aurais plutôt cru que même en congé, tu serais au Dizzy Warhol!

C'est alors que Cort annonça que la chanson qui venait serait dédiée à Ruby de Nashville. Je me retournai vers la scène, mais assis, je ne voyais rien. C'est quand les premiers riffs retentirent que je reconnu instantanément la chanson de The Lightening, bien que la guitare soit plus "metal". Et que dire quand Eddy se mit à chanter? Ce n'était plus du The Lightening, mais du Roadtramp: presque aussi bon que l'original et pourtant, ils la tournait tellement à leur sauce que c'était pratiquement incomparable.

Je me tournai vers Delfino:

-T'entends ça?

Je devais avoir les yeux écarquillés tellement j'étais agréablement surpris.











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Dim 12 Jan - 15:41

Après quelques secondes passées sur la pointe des pieds, les bras en l'air, Abel finit par répondre à mon geste. Je réussis à déchiffre dans les mouvements de ses mains qu'il me propose de le retrouver après le concert. Je réponds par un geste affirmatif, en espérant qu'il me distingue à travers toutes ces grandes mains pointées vers le ciel. Je n'ai pas le temps d'en faire plus, me voilà à nouveau transportée par un mouvement de foule.

Je me retourne brusquement vers la scène lorsque j'entends Eddy crier à pleins poumons dans son micro. Je ne vous raconte pas ma surprise lorsqu'il se met à crier qu'ils ont une invitée spéciale ce soir. Il parle d'une petite dure à cuir qui vient de Nashville... Hé mais c'est moi !

En effet, Eddy finit par dévoiler mon identité à son public. Il me dédie la prochaine chanson. Chanson qui doit m'accueillir comme il se doit à Los Angeles. Un grand sourire vient se dessiner sur mon visage car je trouve ce geste vraiment attentionné. Même sur scène, même s'il est très différent, Eddy garde cette attitude qui m'avait tant plu chez lui. Il peut paraître un peu intimidant avec sa grande taille et son style, mais il a en fait un coeur en or.
C'est la première fois depuis mon arrivée à Los Angeles que quelqu'un me dédie une chanson. Et je suis touchée que ce soit Eddy qui le fasse, alors que l'on ne se connaît que depuis quelques heures. A Nashville, Ted improvisait parfois quelques mélodies à la guitare ou me dédiait une reprise d'un groupe de country que j'appréciais. Mais c'est la première fois qu'on me dédie une chanson sur scène. Et je dois dire que ça a son effet.

Je suis d'autant plus surprise en entendant les premières paroles de ladite chanson : il s'agit d'une reprise de The Lightening ! Même s'ils n'ont rien changé aux paroles, le rythme, l'énergie et l'attitude sont loin de ressembler à ceux du groupe à Cash et Billy. Elle est devenue une chanson de Roadtramp et je suis vraiment impressionnée de voir à quel point ils se sont bien approprié le morceau !

Je suis prise par un élan d'affection pour Eddy. S'il s'était trouvé devant moi à ce moment précis, je l'aurais sûrement serré dans mes bras. Malheureusement, il se trouve sur scène. Alors je décide de faire ce que je sais faire le mieux : la groupie. Je me mets à crier.

- Yeaaahhhh Eddyyyy !

Je me rends que mon cri n'est pas aussi puissant que je l'aurais voulu. Difficile de rivaliser avec tous ces hommes ! Mais ce n'est pas bien grave, du moment qu'il est parvenu jusqu'aux oreilles de mon métalleux préféré.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Dim 12 Jan - 18:26

J'aurais tant voulu pouvoir dire à notre public que Roadtramp avait de grandes chances de participer à la prochaine tournée de The Lightening, de faire leur première partie, de pouvoir leur offrir des concerts avec peut-être du meilleur matériel, un meilleur son, et surtout des concerts plus longs. Mais ce n'était pas encore sûr, alors j'osais pas le dire.

Pendant la reprise de The lightening, Cali était venue par l'arrière de la scène pour ramener des bouteille de bières. Parce que ce n'était pas avec le peu qu'on avait bu avant qu'on allait tenir tout le concert. J'allais vers elle pendant l'intro, en vitesse, avant de devoir chanter. Je pris les bières et les déposai près de la batterie de Clepto avant de m'y remettre. Le public semblait content de cette reprise et une voix plus claire, plus féminine que toutes les autres et criant mon nom retentit, criant mon nom... C'était Ruby, évidemment, mais je savais maintenant l'effet que ça faisait. Et je devais bien avouer que j'adorais ça.

Je fus donc très motivé pour cette chanson et je profitai du solo de guitare au milieu de la chanson pour m'approcher du bord de la scène et pour me pencher et tendre la main à Ruby pour l'aider à monter sur la scène! Puis je reprends, lui faisant face, ma partie rythmique alors qu'elle se met à danser. Le contraste entre sa danse et notre musique a quelque chose d'intéressant car elle dansait comme elle devait le faire sur la version de The Lightening. Alors que notre musique, sans être plus violente, était plus brute que celle de The Lightening. Et elle donnait, par sa façon de bouger, la douceur qu'il fallait à ce qu'on faisait.

Je terminai la chanson et, essoufflé, je passai mon bras trempé autour des épaules de Ruby qui était juste à côté de moi près du micro. Je m'éclaircis la voix, pendant les applaudissements de la foule qui acclamaient autant Ruby que Roadtramp. Clepto arriva par derrière nous et nous donna une bière à chacun. Je levai ma bouteille vers le public avant de m'approcher du micro.

-SANTE, FUCKERS!

Ils me renvoyèrent mes mots et j'engloutis la moitié de ma bière d'un coup, tenant toujours Ruby contre moi. Puis je crachai un coup à terre, plus de la sueur que de la salive, avant de me rapprocher du mirco.

-On a pas fini.

Le public approuva par un cri grave, à l'unisson.

-On a encore... 2 chansons. Tu restes avec nous Ruby?

Le public la réclama, scandant son nom... Et on commença la chanson... Quelque chose de plus calme. C'était cette chanson, avec celle de The Lightening, que j'avais mis dans la set list spécialement pour elle. Je lead Guitariste commença et j'avais décidé de ne jouer qu'une certaine partie de la chanson à la guitare rythmique, laissant ainsi mon lead guitariste s'exprimer pour moi. C'est donc toujours avec Ruby contre moi que je commençai à chanter.












EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Lun 13 Jan - 13:21




L'horloge de la cuisine indiquait 22h.

« SHIT ! Le concert d'Eddy ! »


Zoey l'avait complètement oublié, alors qu'elle avait bien dit à 5 reprises que OUI, elle serait là. Elle reposa immédiatement sa fourchette, enfila des fringues à la va vite, et sortit en trombe de l'appart, et couru en direction du Strynge Bar. Comme d'habitude en retard, sauf que là elle n'avait aucune excuse, c'était pas les cours.

Elle poussa la porte du Bar, en sueur, ce qui était absolument dégueulasse. La chaleur du bar l'envahit, trois fois supérieure à la normale car... Le concert avant déjà commencé, et une foule épaisse de métalleux était devant à hurler comme des bêtes.

De là où elle était, la petite Zoey ne pouvait pas voir grand chose. Non seulement sa taille n'était pas très avantageuse, mais en plus il était quasiment impossible de jouer des coudes pour se frayer un passage. Mais qui ne tente rien n'a rien ?

La chanson se termina, et tout le monde applaudis en cœur, sous des cris d'homme virils. La voix d'Eddy, totalement désinhibée entra dans le micro et remplis la pièce du bar. Il hurlait carrément sur le son saturé de la guitare électrique. Ça faisait longtemps que Zoey n'avait pas vu ça, et elle s'en réjouissais.


-ELLE S'APPELLE RUBY ET CETTE CHANSON EST POUR ELLE!


Ruby ? Qui était-ce ? Une ultime conquête d'un des membres ? D'Eddy lui même ? La brune poussa un soupir d'exaspération en donnant un coup de coude à un gras du bide qui était à côté d'elle, lui bouchant le passage.


« Allez, pousse toi putain ! »
Dit elle exaspérée. À ce rythme, le domaine du visible ne sera pas accessible avant demain.
Elle évita de justesse un coup de tête d'un gars, mais c'était vraiment moins une. Sous la chanson (une reprise de The Lightening), on aurait vraiment dit une arène de bataille.

Autant renoncer et rebrousser chemin, c'était non seulement dangereux, mais en plus elle y perdait tout son temps et ses tympans, car ce n'était pas la voix d'Eddy qui lui parvenait le mieux, mais celle de la foule qui l'empêchait d'atteindre le devant de la scène.
Elle tourna les talons, et s'écarta du groupe pour rejoindre le bar. Et miraculeusement, de là où elle était, elle pouvait parfaitement voir de l'espace plutôt calme et libre sur le côté gauche de la scène. Quittant son poste, la petite brune se précipita sur le point qu'elle fixait avant que quelqu'un lui pique sa place. Et ce fut chose faire : Un homme le lui avait prise. Mais il n'était pas franchement très imposant, et son chapeau ne le trahissait pas. C'était Jayden !


« Hey Jay' ! »
Hurla t'elle presque, les tympans un peu endoloris par les décibels en trop. « Tu vas bien ? »


Dernière édition par Zoey Dandeth le Lun 13 Jan - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 254
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Lun 13 Jan - 17:32

Le concert de Roadtramp valait le coup. Eddy Cort était en forme et de bonne humeur. Je n’avais pas beaucoup de points de comparaisons par rapport à d’autres concerts étant donné que c’était la toute première fois que je les voyais en live. Mais je n’étais pas déçu d’avoir risqué ma vie pour venir jusqu’ici vu l’ambiance qu’il y avait.

Quand j’arrivai vers Abel et que je l’interpellai, il était entrain de faire signe à quelqu’un. Il avait l’air à fond dans l’ambiance. Je ne le savais pas fan de métal, mais en tant que roadies il devait certainement aimer venir à des concerts même dans des clubs comme celui-ci où la scène était assez petite.

Il me repéra et avait l’air content de me voir.

-Ça va, ça va…

Il redescendit à ma hauteur pendant que je demandai une bière à la jeune et jolie barmaid. C’était probablement un des rares filles qui se trimballait dans ce bar. Abel était venu exprès pour le concert tout comme moi. Ca c’était une sacrée coïncidence. Je haussais la voix pour lui répondre afin qu’on s’entende. Le son métal de Roadtramp était à fond et il était très compliqué de s’entendre.

-Non, en fait, quand je suis en congé, j’évite à tout prix d’aller là-bas. C’est trop dangereux…

Je détournai mon regard d’Abel pour regarder vers la scène où Cort dédiait une chanson à une fille nommée Ruby. Je ne connaissais aucune Ruby… Eddy commença à chanter et je reconnu immédiatement la chanson de The Lightening. Sauf que c’était un son bien différent et ça rendait extrêmement bien. La voix de Cort était très différente de celle de Lighter. Une reprise digne de ce nom et Abel me le fit remarquer.

-Ouais ! Ils sont balèzes. Je me demande pourquoi je suis pas venu les voir en concert plus tôt. Ça m’étonne qu’ils n’aient pas encore de maison de disques. Tu le connais, toi, le Eddy Cort ? Parce qu’après tout t’es proche de The Lightening et j’ai entendu dire que Billy Lighter avait déjà chanté avec lui.

Abel était ma source pour en savoir plus sur les stars.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 297
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Mar 14 Jan - 13:12

Delfino avait l'air d'aller, sans plus. En même temps, dans sa situation, je n'aurais pas fait le fier non plus. Et j'étais content qu'il soit là. Aller voir un concert tout seul n'était jamais marrant. L'avantage de L.A., quand on y était depuis un moment, c'était qu'on faisait vite des rencontre et qu'il y avait toujours moyen de rencontrer quelqu'un qu'on connaissait et de passer une bonne soirée.

Déjà rien qu'ici, je savais qu'il y avait Delfino et Ruby. Et, dans le tas, il devait bien y avoir encore un ou deux roadies voire même des mécanos du garage où je travaillais. Mais je n'allais pas chercher après, d'ailleurs, la plupart de ceux à qui je pensais étaient probablement au premier rang entrain de faire du pogo. Je n'aurais pas été contre d'en faire aussi, mais il était impossible maintenant de se frayer un chemin jusqu'au premier rang. Je souris à Delfino.

-Je suis content de te voir en tout cas! T'as raison de pas de mettre dans la merde plus que tu n'y est déjà!

On était vraiment obligés de gueuler pour parler et c'était encore pire quand Eddy Cort parlait que quand il chantait. Delfino, que je savais grand fan de musique, me bombarada de questions. Je rigolai...

-Je suis pas tout le temps collé au cul de Lighter. Tout ce que je sais, c'est qu'on est en train de préparer les studios pour leur deuxième album. Et Eddy Cort, je ne le connais pas personnellement c'est à la radio que j'ai entendu Roadtramp la première fois.

Je marquai une pause, buvant ma bière avant de continuer.

-Mais des bruits courent à MTI comme quoi Roadtramp pourrait faire la première partie de The Lightening lors de la première tournée. Tu imagines le truc?

Si lui ne l'imaginait pas, moi, j'avais une bonne idée de ce que ça allait donner maintenant que je voyais Roadtramp en live. Ca pouvait marcher à crever. Ca allait marcher à crever au niveau du public. Mais par contre, les deux groupes pouvaient aussi bien s'entendre que se haïr. Tout dépendrait de Billy Lighter et du respect que Roadtramp aurait de son espace personnel.

Le groupe avait fait monté Ruby sur scène pendant leur reprise de The Lightening et je l'avais acclamée, criant son nom. Et ils l'avaient gardée sur scène, Eddy la tenant par les épaules, pour la prochaine chanson.

Le groupe sur scène venait d'entamer une chanson beaucoup plus calme. Et j'avais tourné la tête vers la scène. Comme quoi, Roadtramp avait de la ressource. Et ils rivalisaient d'imagination. Des briquets allumés se levèrent petit à petit dans le public pendant l'intro et les paroles me donnèrent des frissons. Et ça montait crescendo, jusqu'à ce que le batteur frappe 9 fois de suite sur sa batterie, donnant le coup d'envoi d'un solo légèrement plus hard avant que le solo de lead guitar vienne radoucir tout ça. Impressionnant était le seul mot que j'avais en tête à cet instant.











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Mer 15 Jan - 19:14

Lorsque Eddy se penche vers moi en me tendant sa main, je l'attrape sans hésiter. Je me retrouve alors sur scène, aux milieux de métalleux en furie et devant une foule en délire. Mais, bizarrement, je ne me sens pas mal à l'aise. Au contraire, j'ai l'impression d'être à ma place.

Me laissant aller aux rythmes déchaînés de la guitare d'Eddy, je me mets à danser. Je ferme les yeux et m'imagine que je suis à un concert de The Lightening et que je danse, comme d'habitude, sur une de leur chanson. Mes mouvements sont plutôt lents et peut-être pas forcément en accord avec la dureté de la musique de Roadtramp. Mais je crois que ce n'est pas bien grave. Du moment que je suis sur scène et que Eddy est content de ma présence, c'est le plus important.

A la fin de la chanson, Eddy passe son bras autour de moi. Ensemble, l'un à côté de l'autre, on laisse le public nous applaudir. A ce moment précis, quelque chose se passe en moi. Une émotion que je n'avais encore jamais ressentie. C'est quelque chose d'unique, de magique. Ce pour quoi tous les artistes vivent, ce pour quoi ils n'abandonnent jamais leurs chansons.
L'amour de leur public.

A ce moment, l'ami de Eddy, Clepto, vient nous apporter des bières. J'en bois quelques gorgées avant de poser la bouteille sur un côté de la scène. Il ne faudrait pas qu'un membre de Roadtramp vienne shooter dedans pendant une chanson ! Pendant ce temps, mon nouvel ami a adressé un charmant « santé, fuckers ! » à son public qui crie de plus belle avant d'envoyer un joli crachat au sol.
Je reviens rapidement aux côtés du musicien qui continue de parler. Il indique à son public qu'ils n'ont pas fini et qu'ils leur restent encore deux chansons à faire. Il me demande alors si je reste avec eux. Je lui prends le micro des mains, lui envoyant un regard provocateur par la même occasion.

- Un peu que je reste oui !!, je crie dans le micro à l'attention de public.

Je crois que je me suis un peu trop prêtée au jeu, les acclamations aidant pas mal. Parmi tous ces cris, j'ai reconnu la voix lointaine d'Abel, criant mon nom. A moins que ce ne soit que mon imagination ? Mais je dois avouer qu'être sur scène est une expérience incroyable. Décidément, j'ai eu l'occasion d'explorer pleins de nouvelles facettes de la musique en peu de temps. Entre la visite des studios par Abel et le concert d'Eddy, je suis gâtée !

Roadtramp entame une nouvelle chanson, plus calme cette fois-ci. Je me mets à me balancer doucement au rythme de la musique. Le son de la guitare dans mon dos me donne des frissons. Au bout d'un moment, je prends la main d'Eddy dans la mienne, lui adressant le sourire que je fais le mieux : celui d'une enfant heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 254
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Ven 17 Jan - 12:35

Abel était content de me voir. Et je rigolai quand il me dit que j’avais raison de ne pas me mettre plus dans la merde. Abel gueulait et moi aussi. Avec le métal de Roadtramp à fond on n’avait pas vraiment le choix. J’aurai sûrement plus de voix demain mais bon, peu importe.

J’avais Abel devant moi, le roadie de The Lightening. C’était le moment de poser plein de questions ! L’avantage, avec Abel, c’est qu’en général il y répondait… Plutôt sincèrement en plus. Il m’affirma qu’ils étaient entrain de préparer le studio pour l’enregistrement du deuxième album de The Lightening.

-Yeah ! Génial ! A vrai dire, il était temps… Leur premier album date de 1979… Ca fait deux ans quand même.

Et quand on était un groupe sur la pente montante, il valait mieux sortir des albums rapidement. Enfin c’était mon avis. A force de se faire attendre on perd son public qui va voir ailleurs. Le public c’est comme les femmes, si ce n’est pas satisfait, ça se casse.  

Abel ne connaissais pas Eddy Cort. Alors comme ça il ne connaissait pas tout le monde. Intéressant. Par contre il avait entendu une rumeur concernant un probable première partie de Roadtramp lors de la prochaine tournée de The Lightening. J’écarquillai les yeux.

-C’est vrai ?

Quelque part, c’était plutôt cool. J’adorai les deux groupes et pouvoir voir les deux pour le prix d’un c’était plutôt pas mal. Mais il y avait un hic (hormis le fait que je ne serais peut-être plus en vie d’ici à ce que The Lightening reparte en tournée).

-Ils sont fou… C’est comme si tu allais rassembler la clientèle du Crazy Ginger avec celle du Stryge Bar… Ils ont pas peur que sa explose complètement ?

La dénommée Ruby monta sur scène. C’était une très jolie fille, Eddy avait de la chance de la connaitre. Roadtramp enchaina avec une chanson plus soft. Cela donnait un très beau spectacle avec tous les briquets allumés.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Sam 18 Jan - 15:19

J'ai déposé ma bière encore à moitié pleine à côté de mon micro, par terre.  Et c'est main dans la main avec Ruby que je chante notre avant dernière chanson pour ce soir. Sa façon de sourire adoucit encore ma voix et je pensais bien n'avoir jamais chanter aussi calmement et aussi juste. J'en oublie de jouer mes parties de guitare, laissant faire toute le travail au guitariste. Et puis... Si je veux jouer, je dois lâcher la main de Ruby et je n'en ai pas envie.

Parce que ça donne trop bien en fait et ça donne encore une touche de tendresse à la chanson qui, même si elle est calme, a des paroles assez triste. Je pense d'ailleurs que c'était une des plus tristes qu'on avait, si pas la seule.

Et avec les briquets qui s'allumaient et petit à petit dans le public, j'en avais des putains de frissons partout. Cette chanson, je l'avais écrite il y avait déjà longtemps, une de ces nuit où rien ne semblait aller, où, sans raison apparente, comme tout adolescent, je m'étais senti très mal... Une de ces nuit où je prenais conscience qu'un jour, tout allait s'arrêter. Net.

Je commençais à sentir les larmes me monter aux yeux alors je les fermai, serrant légèrement plus fort la main de Ruby dans la mienne. Et ouais, j'étais un vrai métalleux. Un gros dur avec un coeur gros comme une putain de maison où je pouvais héberger tous mes potes. Et je pouvais sentir, que mon émotion et celle du groupe, à travers notre musique, se transmettait au public.

Heureusement, cette chanson, à un moment donner, montait crescendo et je pouvais crier un peu. Avant de revenir sur le couplet de nouveau beaucoup plus calme. J'avais aussi, pendant le solo de guitare, rouvert les yeux pour croiser le regard de Ruby. Puis la chanson s'était arrêtée.

-DO YOU FEEL IT?! DO YOU FEEL IT?! DO YOU FEEL LIKE I DO?!

Réaction instantanée du public! Et là j'avais lâché la main de Ruby pour rattrapper ma guitare et repartir dans quelque chose de beaucoup plus heavy et pourtant, c'était toujours la même chanson!

C'est complètement essoufflé que je terminai la chanson. J'avais du mal à contenir mon émotion, mélange de joie et d'excitation intense devant ce public, réduit, certes, mais qui nous connaissait déjà tellement bien! Et plus qu'un disque et des ventes à crever, plus que des filles et de l'argent, c'était ça qu'on recherchait en jouant la musique de Roadtramp.

A la fin de la chanson, je pris Ruby dans mes bras et l'embrassai sur le front, la remerciant avant de la laisser redescendre de la scène. Je la prévins quand même de rester dans l'endroit plus ou moins safe, dans le coin près des amplis, parce que ce qui allait venir était la dernière chanson. Et le public aussi savait que c'était la dernière chanson. Et ce même public savait exactement QUELLE était cette dernière chanson. Et des mains en Devils Horns et des cris commençaient déjà à s'élever dans la salle. Une fois Ruby en sécurité, je m'adressai au public en souriant.

Je jouais avec mon public, ils adoraient ça et j'adoraient ça. Sans interactivité, un concert ne servait à rien. Je les "teasai" en leur faisant hurler plusieurs fois le nom de la prochaine chanson qu'ils connaissaient tous par coeur.

Puis je me tournai vers Clepto, lui tirai la langue en souriant. Et on démarra la chanson. Après ça, on allait pouvoir aller se fondre dans la masse nous aussi, rejoindre notre public, boire avec eux. Parce qu'on ne se sentait ni différents, ni supérieurs à eux.

Une fois la chanson finie, Clepto me rejoigni au devant de la scène, j'entourai ses épaules d'un bras. Le bassiste et le lead Guitariste firent de même et on salua tout les quatre. Je choppai ma bouteille de bière qui était à terre, fin signe à ceux du premier rang d'ouvrir la bouche et le balançai le reste dessus.












EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Dim 19 Jan - 14:15

Le public etait entohousiates au chanson des Roadtramp, beaucoup^essayer d'arriver au devant de la scene jourant des coudes et autres, personnellement j'etait dans mon coin pres des ampli, certrains dirons que je me tue les oreilles mais j'en ai l'habitude.
Les point se lmever au rythme des coup de batterie du batteur sur leurs differentes chanson. De l'ambiance c'est clair su'elle etait presente et bien , jusqu'a carrement faire monté  cette fille sur scene. Bordel ça c'etait un bon concert.

Eddy avait pas lacher la dite ruby  ; elle chantais avec lui  j'ecoutais d'une oreille, elle savais pas chanter super juste mais remarque ça s'entendais pas vu qu'eddy lui non plus chanter pas totalement juste mais c'etait son son.Dans le bar la moitier des gens present ecouté la musique dans la foule avec enthousiames. Fallait que j'aille lui parler ,lui raconter cez qui j"'etait devenu depuis notr rencontre ici meme y'a un peu plus de trois mois.

J'allais gueuler "A POIL!" quand une jeune femme m'a rejoins en gueulant pour que je l'entende j'ai reconnu Zoey, ma guitariste , si celle que j'avais rencontrer dans le parc .Je lui ai sourit avant de lui mettre mon chapeau sur la tete.

-Zoey!!! Qu'est ce que tu fou la?

j'ai souris de plus belle j'etait heureux de mla voir sans aucunes raison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 297
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Lun 20 Jan - 17:08

Pendant que Roadtramp jouait très fort, Ruby se déchaînant sur la musique à la façon de Billy Lighter, je discutais plus ou moins tranquillement avec Delfino, même s'il fallait qu'on gueule pour s'entendre. Celui-ci en profitait pour poser un max de questions et je ne lui en voulais pas. J'avais été un fan de musique avant d'être un roadie et je savais combien être au courant de tout était important.

Et puis il y avait cette impatience des nouveaux albums...

-T'as choisi le mauvais groupe pour être impatient, Delfino. The Lightening est un très bon groupe, ils ont plein d'inspiration et de talent. Mais la mise à exécution n'est pas leur point fort.

Cela dit, je ne doutais pas qu'ils résussissent à le faire. il fallait juste qu'ils s'y mettent. A nous, roadies, de tout faire pour que l'environnement soit propice à ce qu'ils puissent créer quelque chose de bien.

Je fis signe à la jeune barmaid de nous remettre à boire à moi et Delfino et que la note serait pour moi. Je bu ma bière tout en me penchant vers Delfino pour qu'il puisse hurler dans mon oreille.

Il paru surpris quand je lui parlai de la première partie potentiel de The Lightening pour Roadtramp. Ben ouais, j'étais d'accord avec lui tout en me disant que si ça se faisait, ça allait déchirer!

-Ouais, j'y ai pensé aussi. Et ça va probablement exploser. Pas trop quand même j'espère, mais ça, on verra bien. Puis c'est que des rumeurs...

Road était passé à une chanson bien plus calme maintenant et les premiers riffs de guitare m'avaient pris au tripes. Et tout le reste du public aussi apparemment. Et c'est là que je regrettais de pas être un fumeur. J'avais pas de briquet. Mais cette marée lumineuse qui apparaissait petit à petit était juste incroyable.

Je fis signe à Delfino de se metre debout sur son tabouret avec moi et comme ça, on pourrait voir ce qui se passait là-bas. Bien que la scène n'était pas si loin en fait. Cort chantait plus juste qu'il ne l'avait fait jusque là, les yeux fermés, main dans la main avec Ruby. Je lui fis signe, mais peut-être avait-elle fermé les yeux elle aussi car elle ne me répondit pas. L'émotion du chanteur était presque palpable... Une des rares métalleuse présente, juste devant nous, toute de noir vêtue, regardait devant elle, les yeux grands ouverts, deux sillons noirs s'étant dessinés sur ses joues, mélange de larmes et de maquillage. Mais elle n'éclatait pas en sanglot. Et bon Dieu que l'image était belle!

La chanson terminée, il ne leur en restais plus qu'une. Je regardai Delfino et on se mit à applaudir ensemble. Je poussai même un sifflement tellement ça avait été bon... Cort avait été tellement dedans qu'à un moment, j'ai bien cru qu'on allait voir les larmes coulé sur ses joues à lui aussi.

Et comme pour se reprendre, le groupe enchaîna avec une chanson bien plus metal. Mais avant, on eu droit à un petit jeu qui consistait à gueuler le plus fort possible le titre de la chanson. Ce qui me mit sur le cul, c'était que le public, pour la plupart, en connaissait exatcement le titre alors que Roadtramp n'avait même pas un album à son actif. Après une fois, j'avais compris le truc aussi et je me mis à gueuler avec le reste du public. Ca avait l'air d'éclater Eddy! Et sa voix était un peu fatiguée parce qu'à la fin du petit jeu avec le public, j'eus l'impression que sa voix partit en couille.

Mais cela ne l'empêcha pas de chanter correctement le reste de la chanson et Delfino et moi, on chanta aussi, le refrain qui revenait tout le temps. C'était une super chanson pour se défouler.

A la fin, le groupe eu droit à de long applaudissement. Leur salut à 4 trahissait leur complicité et c'était beau à voir. Eddy offrit le reste de sa bière au public. Puis ils descendirent de la scène, complètement trempés tous. Toujours debout sur mon tabouret, je cherchais Ruby des yeux tout en m'adressant à Delfino.

-Je vais te présenter une amie. Elle aussi est fan de The Lightening.











Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Lun 27 Jan - 0:05




Le concert poursuivait son court, passant d'une chanson électrique à un truc beaucoup plus calme. Tellement calme que les briquets commençaient à apparaitre de part et d'autre dans le public, les flammes vacillantes signalant une accalmie générale. Ce n'était pas désagréable, même si c'était étrange de savoir que c'était le même Eddy qui chantait ça.

Dans le public, l'émotion du chanteur avait été parfaitement transmise, et même si elle ne pouvait que difficilement voir Eddy sur la scène, elle se doutait qu'il était plus ou moins dans le même état que le public : Touché.
Elle aussi l'était. Les chansons de RoadTramp avaient dont de lui faire palpiter le cœur.
Lorsqu'elle atteignit enfin Jayden, ce dernier se retourna et hurla aussi fort qu'elle pour se faire entendre malgré le son des enceintes.
Il me fourra son chapeau haut de forme sur la tête, ce qui me fit loucher sur mon front, les yeux vers le ciel. Elle aimait bien ce chapeau, même si elle devait avoir l'air sacrément bête avec. Il n'avait pas l'air mécontent de la voir.

« La même chose que toi on dirait. Écouter RoadTramp ! »
Lui répondit-elle, fière de connaître ce groupe avec tant de succès. « Ils sont pas mal, hein ? » Dit elle en hochant la tête en direction du groupe, qui avait déjà entamé une chanson beaucoup plus hard que la précédente, rétablissant l'anarchie dans le public.
La chanson qu'ils s'étaient mis à jouer était ultra connue des fans de RoadTramp, signant d'ailleurs la fin.

Eddy avait lâché la main de la fameuse Ruby. D'où la connaissait-il ? Et pourquoi était t-elle sur scène ? C'était vexant qu'elle n'en ai jamais entendu parler. Zoey ne pu s'empêcher d'avoir une pointe de jalousie envers la blonde aux bras tatoués.
Elle hurla aussi fort que le public était capable de le faire les paroles de la dernière chanson, et lorsque le groupe termina, elle frappa des mains en rythme avec les fans, en hurlant, histoire d'avoir un petit rappel.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Lun 27 Jan - 20:40

Le front encore humide du bisou d'Eddy et le coeur encore battant des rythmes endiablés de la batterie de Roadtramp, je redescends de la scène et viens me placer près d'un ampli, suivant le conseil du chanteur. J'ai l'impression que le public est pris d'une vague d'excitation, comme si quelque chose de grand allait arriver. Et ce quelque chose porte un nom bien précis, un nom que tout le monde crie de toutes ses tripes. Je me prends moi-même au jeux, torturant ainsi mes cordes vocales jusqu'à en perdre la voix.

Eddy est aussi à l'aise sur scène qu'un poisson dans l'eau et aussi heureux qu'un Pape. Il affiche un sourire ravi puis tire la langue à son batteur. Sur cet échange amicale, les premiers riffs endiablés de leur dernière chanson se font entendre. J'ai l'impression que tout va exploser autour de moi, que ce soit les hauts-parleurs, les personnes autour de moi ou tout simplement ma tête. Pourtant, je me sens bien, je me laisse complètement aller au rythme de la musique, sautant et balançant ma tête en rythme. Je fonce même contre un imposant métalleux. Alors que je panique à l'idée de l'avoir énervé, ce dernier me lance un regard amusé suivi d'un grand sourire, sourire que je m'empresse de lui rendre.

Voilà ce que j'aime en concert. Voilà la raison pour laquelle je me sentirai toujours dans mon élément face à une scène : j'ai l'impression de me sentir chez moi. Je me laisse complétement aller sans plus penser à rien d'autre qu'à la musique qui s'échappe des instruments et qui est amplifiée par les hauts-parleurs. Cette musique-là est vraie. Elle est brute et sans artifice. Elle provient tout droit des tripes des musiciens. Ils la livrent à leur public comme si c'était la seule chose qu'ils possédaient. Les concerts sont le plus beau des cadeaux que les artistes peuvent offrir à leurs fans.

A la fin du concert, c'est la folie. Autour de moi, je n'entends que des cris et des acclamations. Le public en redemande encore et encore. Roadtramp le salue comme il se doit : Eddy vient arroser le premier rang avec le reste de sa bière.

Eddy, Clepto et toute la troupe finissent par descendre de scène, complètement trempes, pour rejoindre leur public bien aimé et se fondre parmi eux. Je reste quelques minutes en retrait et j'observe Eddy se faire aborder par de nombreuses personnes. Je m'appuie contre le rebord de la scène et je le regarde. Un sourire vient se dessiner sur mon visage alors que je peux lire sur le sien tout l'amour qu'il ressent pour son public et toute la joie qu'il a ressentie pendant ce concert.

Mon regard tombe à nouveau sur Abel, toujours debout sur son tabouret. Je me fraie un chemin à travers la foule toujours très dense et arrive jusqu'à lui.

- Hey !! Alors ce concert, ça t'a plu ? Eddy est géant sur scène, je suis impressionnée !

J'ai mentionné Eddy sans prendre en compte le fait que Abel ne sait probablement rien de mon amitié avec lui. Ce qui est normal, étant donné qu'on ne se connaît que depuis cet après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Mar 28 Jan - 18:54

La venue de Ruby sur scène aux côtés d'Eddy nous étonnèrent tous. Je n'avais pas encore eu l'occasion de faire sa rencontre, ayant étés quelques peu précipités par Cali. Mais je décidais de ne pas m'en  préoccuper, et de partir du principe qu'Eddy savais très bien ce qu'il avais à faire. Il se retourna vers moi comme pour m'annoncer qu'on allais commencer, je lui fis signe que tout était o.k pour moi.

Cela dit, le public semblait conquis, et la voix d'Eddy durant cette chanson n'avais jamais sonné aussi juste et n'avais jamais été aussi belle. Ce qui d'ailleurs, moi-même m'en avais donné des frissons, et je devais sûrement être autant à fond dans la chanson que le public. Je profitais en même temps de cette surprise que nous offrais Eddy, tout en suivant ma partie de batterie, qui en l’occurrence, n'avais rien de très compliquée au début.

Puis arriva mon moment préféré de la chanson. Celui où je pouvais me déchaîner sans retenue sur ma batterie, pendant qu'Eddy et le second guitariste du groupe plaquaient de violents accords, qui s'accordaient parfaitement au style du groupe, un peu plus heavy.

Le public n'en pouvait plus, ils étaient plus qu'impatients de nous entendre jouer notre dernière chanson, et Eddy prenait un malin plaisir à se faire désirer auprès de nos fans. Ceux-ci d'ailleurs hurlaient comme des fous. C'est à ce moment que je me dit que c'était vraiment une putain d'idée que d'avoir choisi Eddy comme chanteur. Ce rôle lui allais à merveille. L'ambiance était à son comble, et j'aurais aimé que cet instant ne se termine jamais. Mon stress et mon angoisse au tout début du show s'étaient complètement évaporés.

Après nos chansons, je quitta ma batterie et m'avança au devant de la scène, en balançant mes baguettes dans le public pour m'en débarrasser, et je vint me glisser sous les épaules d'Eddy pour suivre son geste. Puis je lâcha un rire en voyant notre chanteur vider sa bière dans le public, et je regagna par la suite le côté de la scène pour me fondre dans la foule du pub.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Mer 29 Jan - 11:53

Je suivis Clepto qui descendit de la scène. Les rares filles qui étaient dans le public s'approchèrent tout de suite de lui pour lui parler. Les filles allaient toujours vers Clepto, parce que, de l'avis de ces mêmes filles, c'était apparemment lui le plus séduisant. Je rigolais en le voyant se faire harceler gentiment. Jusqu'au moment où moi aussi j'entrai dans le public et eu le souffle coupé sous les tapes amicales et de félicitations de gros métalleux ou de bikers imposants. Ma première surprise passée, je rigolai et échangeai quelques mots avec eux en essayant de me frayer un chemin jusqu'au bar tant l'endroit était bondé.

J'étais loin de me prendre pour une rockstar. Je me sentais plutôt comme le gamin de la famille qui était content que sa façon de faire le pitre plaise aux grands le soir de Noël. Je m'approchai de Clepto et allai l'arracher à ses groupies personnelles.

-Hey, mec, faut que je te présente Ruby... Puis peut-être des autres gens.

Je tournai la tête vers les amplis, mais Ruby n'étais pas là. Je haussai les épaules. On allait aller au bar alors... Notre progression était assez lente, parce qu'on s'arrêtait toutes les dix secondes pour parler avec des gens. Beaucoup qu'on connaissaient un peu parce que c'était des habitués du Stryge aussi.

Cali avait remis la musique en marche maintenant qu'on ne jouait plus. Et elle avait choisi de passer The Misfits. Je souris. Elle savait que c'était un des mes groupes préférés. En même temps, j'avais presque que ça comme t-shirts. Donc en vrai, tout le monde le savait, surtout ici.

On arriva finalement à proximité du bar où je reconnus le chapeau de Frankeinstein! Et mon visage s'illumina encore plus quand j'aperçu Zoey. J'écartai les bras pour qu'elle puisse me sauter dessus et l'interpellai.

-HEY ZOEEEEY!!!

Pendant ce temps-là, Cali, souriante, nous servait des bières qu'elle déposait en ligne sur le comptoir. On avait droit aux bières gratuites ce soir, vu qu'on avait joué. Je me tournai vers Clepto en prenant une bière après avoir déposé Zoey par terre, à qui je fis signe de se servir de bière gratuites.

-Clepto, voilà Frankeinstein! C'est un super bassiste! Je savais pas que tu connaissais Jayden, Zo...











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 254
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Mer 29 Jan - 15:08

Je regardai la jeune fille dénommée Ruby dansé sur la scène. Elle avait l’air déchainée et c’était très drôle à voir. Je me demandais bien quel rapport elle avait réellement avec Roadtramp. Probablement une amie du groupe, voir peut-être une groupie. Je n’en avais aucune idée.

D’après Abel, à qui je devais toujours gueuler pour qu’on se comprenne à cause de la musique métal de Roadtramp, The Lightening était plutôt lent pour ce qui était de s’y mettre pour faire l’album. Je fis une moue un peu déçue, j’étais le genre de fan impatient. J’adorais pouvoir entendre de nouvelle chose de la part d’un groupe. Un album tout les deux ans, voir tout les ans c’était pas mal… Bien sûr j’aime aussi que l’album soit de qualité ! Et je savais que Billy Lighter était du genre perfectionniste. Il le dit dans toutes ses interviews.

-Ok… Faudra être patient alors…

Abel nous commanda une bière et annonça à la barmaid que la note serait pour lui. Je le remerciai d’un signe de tête. Ce gars était vraiment très sympathique. Je bus ma bière à petite gorgée afin d’en profiter.

Je continuais ma conversation avec le roadie. Je lui avais dit à quel point les publics de Roadtramp et de The Lightening étaient différents et que donc ça pouvait poser problème lors des concerts. Il était de mon avis, même s’il précisa que tout cela n’était que des rumeurs. Faut dire qu’il allait être aux premières loges si cela arrivait. Quel bol il avait !

Le concert se poursuivait et on était bien dans l’ambiance. Abel me fis signe de me mettre debout sur mon tabouret, ce que je fis sans hésiter. De là, on voyait bien mieux la scène. Roadtramp était en forme et la jeune Ruby pleurait presque de toute l’émotion que dégageait Eddy Cort. Je vis Abel faire signe, mais impossible de savoir à qui.

Ils entamèrent ensuite la dernière chanson. J’applaudis en même temps que le roadie. J’avais vraiment bien fait de venir ! L’ambiance était maintenant bien plus métallique. Je me mis à chanter le refrain qui revenait sans cesse. Ca défoulait bien !

Le concert s’acheva sur un long applaudissement et Abel, qui cherchait quelqu’un des yeux, voulait me présenter une amie.

-Cool! Une fille fan de The Lightening ! Faut que je la rencontre! Elle est jolie au moins ?

J’attendis qu’Abel la trouve quand Ruby s’approcha de nous se frayant un chemin parmi les gros métalleux qui étaient dans le bar. Elle semblait toute petite par rapport à eux. Elle s’adressa à Abel. Alors comme ça elle le connaissait !

-Salut !

Je fis un signe à la jeune femme pour accompagner mon salut.

-T’étais superbe sur scène !

Pour moi, la petite Ruby était la star de la soirée et ce chanceux d’Abel la connaissais… Ce type avait vraiment du bol !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   Mer 29 Jan - 20:11

Après être descendu dans la foule, j'attrapais une bière, qui apparemment devait avoir perdu son propriétaire. Où avait peut-être été délibérément abandonnée.. va savoir ce qu'il y avais dedans.. Enfin peu importe, j'avais tellement soif que j'aurais été prêt à boire n'importe quoi. Enfin non, mais presque..

En me retournant après avoir ingurgité une bonne partie de la bière, j’eus la surprise de me faire aborder par quelques filles, qui venaient entre autres pour me féliciter, et me couvrir de compliments.. Jusqu'à ce que Eddy vienne m'arracher à mes admiratrice en me tirant par le tee-shirt.

Il disait vouloir me présenter à sa pote Ruby, ce qu'il avais déjà préalablement essayé de faire tout à l'heure. J'allais peut-être enfin savoir qui étais la jeune blonde qui avais été conviée à monter sur scène par Eddy. Un tas de questions concernant Ruby me taraudaient l'organe qui me servait de cerveau. Arraché de ma « conversation » avec les autres filles, j'avais l'esprit un peu bousculé.

- Euh.. ouais, c'est ta nouvelle copine ?

Je demandais ça un peu à côté de la plaque, parce que je captais plus vraiment ce qu'il se passait autour de moi à cause du monde et du bruit. On avançais comme on pouvais, car des personnes, pour la plupart des habitués, venaient nous féliciter à leur façon, d'une bonne vieille bourrade dans le dos pour plusieurs. On se contentait de rire, où juste de sourire, de leur demander comment ils allaient. Mais en vrai, on avait juste l'air de deux gringalets qui voulaient se prendre pour des gros durs, et qui encaissaient les bonne vieilles tapes, mais qui intérieurement, avaient envie de cracher leur tripes à chacun des leurs.

Une fois notre escapade à travers le bain de métalleux finie, nous arrivèrent à proximité du bar. Là où Eddy se mit à hurler pour appeler Zoey, ce qui m'arracha un sourire en voyant les deux se jeter l'un dans les bras de l'autre, en saluant brièvement Zoey. Et dans la foulée, il me présenta à son pote.. Frankenstein. J'espérais pour lui que c'était qu'un surnom.. Je m'approcha donc de lui pour lui serrer la main, en lui souriant, et en lui parlant, comme je pouvais, enfin plutôt en hurlant à vrai dire.

- Salut mec !  Ca va ?!

Je m'approchais alors du comptoir pour m'installer dos au bar en ayant choppé une bière au passage. C'était royal.. Une bière bien fraiche après un concert, c'était comme si je me sentais revivre tout d'un coup. Je regardais le mec, qu'Eddy surnommait Frankenstein. C'est vrai qu'il avais un look complètement à l'ouest, mais il avait cependant une putain de classe quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Roadtramp Live In L.A. (LIBRE) > Pas d'ordre pour rep^^ [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Libre]- Takeru- Un petit Verre pour se Rafraîchir ....
» (F/LIBRE) Amanda Tapping, une mère pour Liam
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Stryge Bar-