AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jordan Keller


Messages : 360
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]   Ven 2 Fév - 11:32



Pain And Updates
ft. Duncan Keller


On était en plein milieu de l’après-midi et la journée ne passait pas. La veille, j’avais passé ma première nuit avec Alexie et ça avait été génial. J’aurais voulu être dans un meilleur état pour partager ce moment avec elle, mais j’avais aussi été incapable de patienter jusqu’à récupérer un peu plus de mobilité.

J’avais dormi comme une souche, après ça, vu que je subissais encore les effets du nombre incalculable de drogues qu’on m’avait injecté en permanence, pendant deux semaines, à l’hôpital. Mais quand je m’étais réveillé le lendemain matin, Alexie était toujours là, collée contre moi à défaut que je puisse l’enlacer, immobilisé que j’étais par mon attelle.

On s’était levés et on avait pris un petit déjeuner tranquille en tête-à-tête. Puis, Alexie qui était une vraie pile électrique sans être nerveuse comme je l’étais, avait dit qu’elle voulait aller travailler un peu dans ses studios, remettre son émission sur les rails… J’avais aucune envie de l’en empêcher, ça me faisait plaisir de la voir motivée après l’avoir rencontrée quand elle était au 36ième dessous.

Je m’étais donc retrouvé seul à la maison… Aucune idée d’où était BleedingHeart mais ils n’étaient pas revenus de la nuit. Je ne m’inquiétais pas parce que ce n’était pas la première fois et puis, ils avaient près de 30 ans, tous…

Alexie avait tenu à faire la vaisselle avant de partir, affirmant qu’elle reviendrait après sa journée et me conseillant de commander quelque chose à manger de tout prêt pour midi. J’avais rigolé de la voir si attentionnée, à me donner des conseils et à me répéter encore et encore de ne rien faire de débile comme mouvement, que ce qui n’était pas fait maintenant le serait juste un peu plus tard.

Tout ça pour dire qu’à part m’affaler devant la télé, de toute façon, je ne savais pas faire grand-chose. Bon… Ben c’était le moment pour un marathon VHS…

Mais avant, le téléphone avait sonné et j’avais été content d’entendre la voix de Conrad qui me téléphonait depuis le commissariat pour prendre de mes nouvelles. Evidemment, la conversation tourna vite autour du boulot et, en particulier, du fait étrange que l’Eastside semblait particulièrement calme ces temps-ci alors que ça puait la guerre de gang il y avait seulement quelques semaines… J’en étais d’ailleurs un putain de dommage collatéral…

On aimait à penser, Conrad et moi, que l’arrestation du commanditaire de l’attaque, le chef des South Panthers, cumulé à la peur des plus petits délinquants de se faire massacrer par nos équipes sous prétexte que j’avais pris une balle, avait suffi à bien calmer le jeu pour un bon bout de temps.

Par contre, Conrad nota quelque chose de plus étrange encore : la prostitution dans l’Eastside semblait avoir considérablement diminué…

-Bizarre… et en même temps, peut-être que les South Panthers n’étaient plus suffisamment organisés pour que, sans leur leader, ils puissent continuer… C’est peut-être l’occasion pour ces filles de se tirer de cette merde et repartir du bon pied.

Bon, je ne me faisais pas d’illusion. Il n’y avait pas que deux gangs dans le coin et beaucoup allaient se tourner vers d’autres macs, persuadées qu’elles ne valent pas mieux… Beaucoup aussi ne vont probablement pas survivre et on va en retrouver quelques-unes mortes d’overdose ou de faim dans les caniveaux. D’autres encore vont juste tourner SDF…

-Y en a au moins une qui semble avoir tiré son épingle du jeu…

Mon attention se recentra sur mon binôme.

-Ah ouais ?

Conrad rigola.

-Faut pas deux mains pour lire L.A.People, pourtant…

Ce fut à mon tour de rigoler.

-Enfoiré… Je lis L.A.People qu’au boulot parce que d’autres l’achètent… Allez, cause, l’Irlandais.

Assis dans mon fauteuil, je pouvais sentir le sourire de Conrad jusqu’ici…

-La petite Bailey a mis le grappin sur Hank North… Tu sais, l’acteur…

Je fis la moue…

-Mouais… Condamné pour violence conjugale, l’acteur en question…

Conrad soupira…

-Boarf… J’y crois pas à cette histoire… Je sais pas… Mon flair de flic peut-être. Toi, t’as pas une vue objective, petit gars. Tu flippais à mort à cause de cette histoire parce que ta journaliste vivait chez lui. Mais elle t’a dit aussi que c’était pas vrai, non ? T’inquiète pas pour Bailey, va… Elle a sûrement vu pire que North. Au fait ! T’as avancé avec Alexie Greatfield ?

Je rougis un peu malgré moi. Heureusement qu’on était au téléphone.

-Heu… Je crois qu’on peut dire ça comme ça… On a « passé un cap »… C’est elle qui le dit comme ça…

Conrad ricana.

-Et en clair, ça donne ?

Je souris en coin.

-T’as très bien compris.

Il éclata de rire, me félicita non sans ajouter qu’il était temps parce qu’à force, j’aurais fini par oublier comment on faisait. Puis il annonça qu’il devait aller patrouiller… Je lui répliquai que s’il voulait ou qu’il passait dans le coin, il n’avait qu’à venir boire un café ici mais qu’il devrait le faire lui-même. Inquiet, il me demanda comment j’allais survivre sans pouvoir me faire du café, mais je le rassurai tout de suite en lui disant qu’Alexie m’en avait fait un thermos avant de partir.

On finit par raccrocher après que je lui ai dit d’être prudent et je me retrouvai seul avec ma télé.

J’avais commencé par mettre dans le magnétoscope The Fantastic Life Of Kenneth, quand Ian Hunter était encore un gentil… Et quand j’avais entendu la voix de mon frère dans le couloir, je somnolais devant Promise. Impossible de me lever pour aller accueillir le groupe par contre… Je jurai en essayant tellement ça faisait mal à crever. Mais me lever demandait à ce que certains muscles liés à mon épaule se contractent… Et ça, elle voulait pas…

-Fait chier, putain…

Sans compter que les antidouleurs avaient fini de faire effet… Je gémis de dépit…

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Duncan Keller


Messages : 200
Date d'inscription : 22/10/2013
Age du personnage : 30

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: têtu, j'aime l'humour et je suis fidèle
Song: Queen-Don't Stop Me Now


MessageSujet: Re: Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]   Sam 3 Fév - 16:12



Pain And Updates
ft. Jordan Keller


Les soirées de BleedingHeart étaient toujours très fun. Mais la soirée d’hier avait été la meilleure de toute depuis notre arrivée à L.A., il y a un temps déjà.

On avait fait un concert au Dizzy Warhol et où eu vite fait de remarquer que notre public avait doublé de volume avec la sortie de notre album. J’en étais bouche bée. Timmy nous avait prévenu mais je ne l’avais as cru avant de le voir de mes propres yeux.

On s’était éclater à jouer nos titres devant tous ces gens. J’aurais voulu que Jordan voie ça mais il était encore à l’hôpital à se remettre de sa blessure à l’épaule. Il ne devait plus en avoir pour longtemps. Tant mieux ! La maison était un peu trop calme sans lui.  

Après le concert, on profita encore de la soirée en discutant avec quelques-uns de nos fans. Il y avait même un manager de BSC qui était venu nous voir. Il se nommait Dustin. C’est un gars bien qui s’y connait en musique mieux que quiconque. On a bus des bières avec lui et on a parlé de musique jusqu’à la fermeture du Dizzy à 4h du matin. On était pas mal bourré à cette heure-là mais Dustin réussi à faire que la soirée se prolonge dans les coulisses du club où le patron nous permis de rester. Il parla des groupes qu’il avait managés. Des Planes notamment de qui il avait un souvenir ému. Je voyais parfaitement qu’il avait aimé tous les groupes qu’il avait managés mais l’histoire des Planes le touchait tout particulièrement. Un groupe que Daniele Ricci lui avait, apparemment, volé. Ce que j’appris de Dustin, cette nuit-là, c’est que le business était bien plus compliqué et bien plus rude qu’on ne l’imaginait…

Heureusement que Timmy était un bon manager qui semblait sincère.

C’est dans ces coulisses qu’on finit par s’endormir vers 8h du matin. Je dormis d’un sommeil de plomb avant d’être secoué par Drake quelques heures plus tard.

-Dunc’, hey… Il faudrait peut-être qu’on pense à rentrer.

J’ouvris complètement les yeux. J’avais mal à la tête. Je me frottai le front avant de regarder ma montre. Il était déjà 15h !!!

-Wow ! 15h ? On a dormi tant que ça ?


Il confirma. Je regardais autour de nous et ne trouvai aucune trace de Dustin. Il avait déjà dû partir. Je me relevai difficilement.

-On ferait bien de rentrer…

La gueule de bois, ce n’était pas facile à vivre. C’était loin d’être ma première mais chaque fois, je me disais que je ne boirais plus jamais de ma vie. C’était le cas aujourd’hui… Jusqu’à la prochaine fois.

On sortit du Dizzy sous le sourire du patron qui nous ouvrit la porte pour qu’on puisse partir. On embarqua dans notre voiture jusqu’à arriver chez mon frère qui était aussi notre chez nous.

J’ouvris la porte et on entra. Je baillai un grand coup entendant la télévision du couloir. Je levai un sourcil en regardant les autres.

-Bah… Y’a quelqu’un… C’est normal ça ?


Ils haussèrent les épaules aussi réveillés que moi. Je finis par me dirigé vers le salon où je découvris Jordan couché dans le fauteuil à regarder le film Promise. Mais comment ça se faisait qu’il était là ? Comment était-il rentré ? Il avait appelé Conrad ? C’était fort possible.

Il semblait avoir mal mais je souris d’un grand sourire malgré tout tellement j’étais content de le voir ici.

-Jordan ! T’es rentré !

Oui, il l’était ! Et c’était une sacrée bonne nouvelle !

-Tu es là depuis quand ? C’est Conrad qui t’as ramené ?

Les autres souriaient aussi et saluaient Jordan. On avait des têtes de déterré mais on était content.

@ Billy Lighter


Son Of Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 360
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]   Dim 4 Fév - 17:27



Pain And Updates
ft. Duncan Keller


Putain pas moyen de me lever tout seul ! Non seulement parce que ça faisait mal mais que comme j’avais commencé à somnoler devant le film, j’étais vraiment dans les vapes, pas encore remis que j’étais des anesthésies et autres qu’on m’avait fait subir. Et pourtant, j’avais vraiment envie d’aller accueillir mon frère. Mais je dus bien me résigner à abandonner l’idée et à rester allongé comme une merde à soupirer de frustration…

Quand Duncan pénétra dans le salon, son visage fatigué s’illumina et je répondis par un pauvre sourire avant de me mettre à rigoler.

-Oh putain, Dunk… T’as encore une plus sale tête que moi…

Pas sûr, j’avais pas de miroir pour comparer. Mais aucun doute que mon frangin et ses potes qui débarquèrent à leur tour dans le salon, s’étaient bien amusés la veille et avaient largement abusé. Je tapai dans les mains de chacun de ma main libre, l’autre étant prise dans mon attelle.

Aucun d’eux ne sembla se rendre compte que j’étais incapable de me redresser malgré les efforts que j’essayais encore de faire. Et c’est essoufflé que je répondis à mon frère.

-Heu… non… Pas Conrad.

Ses potes s’installèrent à terre, certains se mettant directement à somnoler et d’autres se mettant à regarder le film, mais aucun doute que dans deux minutes ils seront tous entrain de roupiller.

Je tournai la tête vers Duncan et frottai mes yeux.

-Alexie est venue me chercher… Hier…

Je ne pus m’empêcher de sourire, fermant les yeux en repensant à la veille.

-Elle est repartie ce matin seulement.

Je tendis ma main valide vers mon frère, totalement résigné à devoir lui demander son aide.

-J’arrive pas à me redresser tout seul.

A l’hôpital, j’avais l’espèce de truc au-dessus de mon lit pour m’accrocher et me soulever, mais pas ici… En fait, j’étais en train de me dire que j’étais pas si mal là-bas, tout bien réfléchi : les infirmière coupaient mes tartines à midi et découpaient ma viande le soir. Si j’arrivais à être suffisamment nerveux que pour arriver à me mettre dans une position dans laquelle j’arrivais plus à me sortir, on venait me remettre convenablement…

Bref, j’étais materné quoi…

Et avec BleedingHeart en pleine gueule de bois, je sentais que ça allait pas être aussi simple.

Sans compter que je chiais de mal depuis notre petite séance de sport d’hier avec Alexie… On y avait été doucement, pourtant, ça avait été sensuel, doux… Au point que je me mettais à en rêver éveillé.

Je secouai la tête pour remettre mes neurones en place.

-Vous avez fait la fête ou quoi ?

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Duncan Keller


Messages : 200
Date d'inscription : 22/10/2013
Age du personnage : 30

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: têtu, j'aime l'humour et je suis fidèle
Song: Queen-Don't Stop Me Now


MessageSujet: Re: Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]   Lun 5 Fév - 17:43



Pain And Updates
ft. Jordan Keller


J’étais vraiment content de voir mon frère dans le salon même si je me demandais qui avait bien pu le ramener. J’optais pour Conrad le temps d’avoir la réponse de la bouche de Jordan. Conrad était toujours là quand Jordan avait besoin de lui. Ils étaient comme des frères.

Mon frère trouva que j’avais une sale tête. Encore pire que la sienne. Pourtant, il paraissait fatigué et il semblait souffrir. Je n’osais même pas imaginer ma tête si elle était pire que la sienne…

-Tu trouves ? Oh…

Une douche et un peu de sommeil réparera ça. Jusqu’à la prochaine fois. Nos fêtes et nos sorties étaient de plus en plus rapprochés vu qu’on faisait plus souvent des concerts. C’était une vraie vie de rocker qu’on commençait à vivre. Ça promettait pour la tournée à venir !

Je demandais à Jordan si c’était Conrad qui l’avait ramené mais il disait que non. Je levai un sourcil ne réagissant pas aux difficultés qu’avait mon frère pour se redresser. J’étais vraiment très fatigué et donc pas du tout réactif.

-Pas Conrad ? Qui alors ?


Je me frottai les yeux. Mes potes s’installèrent devant la télé et commencèrent à somnoler. Moi, j’avais encore quelques trucs à éclaircir avant de faire une sieste.

Jordan déclara, alors, que c’était Alexie qui l’avait ramené hier. Mon visage s’illumina d’un seul coup. Un grand sourire apparut sur mon visage.

-Alexie !! Génial !!

Mon frère avait flashé, il y a un petit temps, sur Alexie, la présentatrice du Burt&Greatfield Show. Depuis qu’il m’avait parlé de leur rencontre, je les imaginais former un couple. Et ça semblait se concrétiser peu à peu parce que mon frère ajouta qu’Alexie n’était repartie que ce matin. Elle avait, donc, passé la nuit ici.

-C’est vrai ? La chance que tu as ! Alors, c’est concret entre vous ? Je veux dire, c’est officiel ?

J’aimerais tant que ça le soit. Mon frère méritait de vivre une belle histoire et Alexie était une fille super du peu que je la connaissais. Elle était intelligente et joyeuse. Tout ce qu’il fallait pour mon frère qui avait, je le sais, eu du mal de se remettre de la perte de Roxxy.

Jordan me tendit alors ça main et déclara qu’il ne savait pas se relevé. Je m’excusai avant de l’aider en prenant sa main et en tirant doucement pour qu’il puisse se mettre assis. Je vins, alors, m’installer à ses côtés quand il me demanda si on avait fait la fête. Je me grattai l’arrière de la tête encore bien entamé par la gueule de bois.

-Oui… On peut dire ça. On a fait notre concert au Dizzy et après on a fait la fête toute la nuit avec Dustin… Tu sais, l’ancien manager des Planes. Ben, il était là. Il adore notre musique. C’est un type super qui s’y connait en musique mieux que quiconque. Un brave gars même s’il me semble quand même un peu déprimé surtout quand il parler des Planes. Il a mal vécu le fait de se les êtes fait volé par Daniele Ricci. Bref, on a vachement bu et on s’est bien marré.

Je souris à mon frère. C’est vrai que des soirées comme ça, c’était des soirées qu’on n’oubliait pas de sitôt.


@ Billy Lighter


Son Of Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 360
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]   Mar 6 Fév - 17:20



Pain And Updates
ft. Duncan Keller


Je pouffai de rire et renversai légèrement ma tête en arrière devant l’air surpris de Duncan quand je lui affirmai qu’il avait encore une tronche pire que la mienne. Ils avaient vraiment bien fait la fête apparemment parce que le salon était tout doucement en train de se transformer en dortoir. Il était tellement à côté de ses pompes qu’il ne venait même pas m’aider alors que je savais bien que s’il avait été dans son état normal, ça aurait été la première chose qu’il m’aurait demandé : si j’avais besoin d’aide.

Mais tant mieux qu’il ne le voyait pas parce que je voulais y arriver tout seul !

Ce qui préoccupait surtout mon frère, c’était de savoir comment j’avais réussi à rentrer. Naturellement, il pensa à Conrad et je sautai sur l’occasion pour lui annoncer qu’Alexie et moi, ce n’était plus juste du flirt. On avait « passé un cap »…

Et tout de suite, ce fut comme si Duncan avait mis une foutue crème de jour ! Son visage s’illumina et c’était à peine si c’était encore possible de voir qu’il avait passé une nuit blanche à, très certainement, picoler.

Alors je lui avais fait comprendre histoire d’en rajouter une petite couche, qu’Alexie n’avait pas fait que me ramener mais qu’elle avait aussi passé la nuit ici… avec moi… dans mon lit… Contre cette foutue attelle qui commençait à m’énerver, de nouveau !

Je soupirai et Duncan voulu savoir si c’était officiel. Au moins, il me faisait sourire, c’était déjà ça.

-Plus officiel que ce qu’on a fait hier soir, je crois qu’on peut pas faire…

Les coups d’un soir, ce n’était pas vraiment mon genre… Si j’avais franchi cette étape-là, c’était que je voulais essayer de construire quelque chose de sérieux. Sinon, j’aurais déjà pas commencé par flirter.

J’avais dû me résoudre à demander de l’aide pour pouvoir me relever, parce que je commençais à comprendre que j’y arriverais jamais, sinon.

Une fois assis, je demandai à Dunk qui prit place à côté de moi comment s’était passée leur soirée à eux. Il me parla d’n Dustin qui était l’ancien manager des Planes…

-Heu… ouais… Le nom me dit quelque chose. Les Planes, je connais bien, j’adore. Mais je dois dire que les managers, à part Daniele Ricci qu’on peut pas rater, j’y fais pas vraiment attention.

Il y avait Timmy Evans que j’avais rencontré une fois aussi, mais dans des circonstances pas très joyeuses alors ce n’était pas comme si j’avais vraiment pu faire connaissance avec le manager de BleedingHeart avant eux.

Je rigolai quand Duncan termina par dire qu’ils avaient vachement vu et s’étaient bien amusé et je lui envoyais doucement mon poing valide contre sa mâchoire.

-Sans blague… J’avais pas remarqué. Vous puez l’alcool à vingt kilomètres. Je suis blessé, mais je suis toujours flic… Quelque part… A l’intérieur…

Je ricanai…

-Mais quoi, alors, ce Dustin ?… Vous allez pas changer de manager quand même ?

Ils étaient juste sur le point de partir en tournée en première partie de The Burning Fire, c’était pas vraiment le moment. Et je voyais bien le Dustin en question flairer la bonne affaire et faire le malheureux pour, à son tour, voler BleedingHeart à Timmy Evans comme Daniele Ricci l’avait fait pour lui et les Planes.  

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Duncan Keller


Messages : 200
Date d'inscription : 22/10/2013
Age du personnage : 30

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: têtu, j'aime l'humour et je suis fidèle
Song: Queen-Don't Stop Me Now


MessageSujet: Re: Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]   Mer 7 Fév - 16:12



Pain And Updates
ft. Jordan Keller


J’étais vraiment content d’apprendre que mon frère et Alexie avaient passé la nuit ensemble. Je voyais que Jordan était sincèrement amoureux d’Alexie. Il en parlait toujours avec ce sourire qui me confirmait tout ça. Mon frère n’était pas toujours prompt à montrer ses sentiments mais il y avait des choses qu’il avait du mal à cacher comme l’affection qu’il portait à Alexie.

Et je trouvais ça bien. Qu’il trouve quelqu’un avec qui vivre sa vie et être heureux. Mon frère méritait ça.

Je voulais savoir si c’était bien officiel et Jordan confirma que ça ne pouvait pas l’être plus. Je rigolai voyant parfaitement ce que mon frère insinuait. Et je pensais déjà voir Alexie à notre prochain dîner de famille.

-Génial!


Mon frère avec une star de la télévision ! C’était vraiment un truc auquel je n’aurais jamais cru. Mais, depuis quelques mois, j’avais l’impression qu’on était entré dans un autre monde. Moi, avec la signature avec MTI et Jordan avec sa toute nouvelle relation avec Alexie. Et ça faisait vraiment tout bizarre en même temps que c’était excitant.

Après que j’aie appris la nouvelle pour Jordan, il me demanda ce qu’on avait fait hier soir et je lui avais raconté la soirée qu’on avait passée avec Dustin, le manager de BSC. Il connaissait l’homme de nom, mais peu de manager sont vraiment connus à L.A. hormis Daniele Ricci. Moi, j’en connaissais un peu plus depuis que j’avais signé et que j’étais entré dans le milieu. Je voyais beaucoup de manager de MTI quand j’étais aux studios et, étant très sociable, je n’hésitais pas à parler avec tout le monde.

-Dustin Lakers, qu’il s’appelle. Les Planes, c’était son plus gros groupe.


J’ajoutai ça pour décrire un peu plus l’homme avec qui j’avais fait la connaissance à Jordan. C’est vrai qu’avant de le voir ce soir, moi non plus je ne savais pas qui était vraiment Dustin, ni à quoi il ressemblait.

Bref, j’expliquai à Jordan que Dustin était cool et que la soirée avait été super. Il déclara qu’il avait bien vu ça à notre état, que ça n’avait pas échappé à son flair de flic. C’est vrai qu’on pouvait difficilement caché qu’on avait fait la fête toute la nuit. Je jetai un œil vers les autres membres du BleedingHeat qui dormaient déjà tous comme des souches. Je rigolai.

-Ouais, c’est vrai qu’on a l’air d’épaves. J’avoue. Mais la soirée d’hier est à la hauteur de la gueule de bois d’aujourd’hui.

Je lui avais tellement parlé de Dustin qui croyait qu’on avait songé à changer de manager. Je ne crois pas que Dustin ait été là ce soir pour nous voler à Timmy. Non, c’était vraiment par pur amour pour la musique. Et s’il en était venu à parler de ses malheurs passés, c’était parce qu’on lui avait posé la question. Pas pour autre chose. J’hochai négativement de la tête.

-Non, pas du tout. On n’y a même pas songé une seule seconde. Timmy fait du super boulot et la tournée est pour dans pas longtemps.

Je souris à Jordan.

-Non, Dustin n’était pas là pour se cherche un groupe, ni pour nous voler. Il était là par amour pour la musique. Il adore BleedingHeart. C’est juste que d’entendre parler de son expérience à lui en tant que manager, ça nous a appris des choses. Le monde du show-biz, c’est un monde de dingue. Je suis content d’être musicien et pas manager. Je ne saurais jamais faire ce que Dustin ou Timmy fait.


Je regardais toujours mon frère.

-Mais cette soirée m’a vraiment donné envie de partir en tournée. Tu aurais dû voir le nombre de fans qu’il y avait. J’ai jamais vu ça à un concert de BleedingHeart. Avoir un contrat et un album, ça change vraiment tout. J’ai hâte.


Une tournée où viendra, sûrement, me voir toute ma famille quand BleedingHeart passera au Nevada. J’ai déjà prévu des places pour eux et pour Jordan. Sans compter Alexie.

-J’ai déjà réservé une place pour Alexie.

Mon sourire s’élargit alors que je regardais toujours mon frère.



@ Billy Lighter


Son Of Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 360
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]   Ven 9 Fév - 21:29



Pain And Updates
ft. Duncan Keller


BleedingHeart semblait à la fois heureux et crevé de leur soirée d’hier. Heureusement, mon frère était quand même assez réveillé pour tenir encore un peu. J’en avais profité pour lui annoncer que ma relation avec Alexie avait pris un tournant qui me semblait décisif, ce qui ne fit qu’accroître sa bonne humeur. J’en eus un sourire assez fier, mais aussi amoureux, parce que j’étais réellement fou d’Alexie et de son syndrome du super-héros un peu encombrant.

Parce que ça me faisait quand même me poser une question : est-ce qu’elle ne sortait pas avec moi uniquement parce que j’avais été blessé maintenant ? En plus de l’avoir soi-disant « sauvée », concept sur lequel elle ne démordait pas…

Est-ce qu’elle m’aimait ou est-ce qu’elle voulait juste m’aider ? Parce qu’il y avait une sacrée foutue différence.

Mais bon, je chassai bien vite ces pensées, préférant profiter de la douce euphorie que la nuit passée me procurait encore.

Je n’étais pas le seul à être euphorique, d’ailleurs : Duncan avait fait la connaissance d’un manager de chez BSC, ancien manager des Planes, avec qui le courant était bien passé, si je comprenais bien. Ils avaient bien picolé, mais d’après mon frère ça valait le coup. Je fis une moue amusée qui montrait quand même que je n’en pensais pas moins : à mon avis, celui qui avait conduit pour rentrer devait être encore bien schnoll.

Mais bon… Ils étaient tous là, entiers et ils ne s’étaient pas faits contrôlés en chemin… Pas vus, pas pris, comme on dit.

Je fus plus intrigué par ce qu’il me raconta sur ce manager, Dustin Lakers. Et à mes oreilles à moi, ça sonnait comme si BleedingHeart avait intéressé l’homme et que ce dernier avait essayé de les prendre par les sentiments en leur parlant de son expérience avec les Planes, comme pour les voler à Timmy Evans.

Mais quand je formulai mes soupçons tout haut, mon frère eut vite faire de ma rassurer. Numéro un, il ne pensait pas que ça ait été l’intention du manager de BSC et numéro deux, ils n’avaient de toute façon aucunement dans l’idée de se séparer de Timmy Evans.

Il affirma également qu’il ne saurait pas faire ce que Timmy faisait…

-Vous auriez pas besoin de manager, si c’était le cas.

Je rigolai, mais pas longtemps parce que rigoler me faisait mal… Duncan continua en disant qu’il avait hâte de partir en tournée. Ce que je comprenais, ce qui l’avait vraiment éclaté, c’était de constater que leur public n’avait fait que croître ces derniers temps.

-Tu ne le savais pas ? Même moi, je le savais. Tu sais que les jeunes recrues, au commissariat, connaissent déjà toutes vos chansons ?

C’était le cas, en tout cas, quelques jours avant que je ne me blesse. J’avais eu des demandes, d’ailleurs pour ramener des autographes et j’avais dit à ces mômes que s’ils voulaient des autographes, ils avaient qu’à aller voir les concerts.

Duncan ajouta qu’il avait déjà réservé une place pour Alexie. Je le regardai, souriant.

-T’es sérieux ?! Elle devrait revenir ce soir, tu pourras lui annoncer toi-même.

Je me levai et me dirigeai vers un meuble sur lequel j’avais posé mes médicaments et une bouteille d’eau. Je pris un comprimé puis soupirai…

-Je suis à la maison depuis même pas 24 heures et j’en peux déjà plus… Enfin, tant qu’Alexie était là, ça allait…

Je pense que je payais aussi un peu beaucoup le fait d’avoir voulu enlever mon attelle et fait du sport la veille.

-Non seulement, j’ai mal, mais en plus, je fais rien de bon…

Je revins m’affaler à côté de mon frangin… Je me frottai les yeux, déjà à moitié déprimé.

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Duncan Keller


Messages : 200
Date d'inscription : 22/10/2013
Age du personnage : 30

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: têtu, j'aime l'humour et je suis fidèle
Song: Queen-Don't Stop Me Now


MessageSujet: Re: Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]   Dim 11 Fév - 14:33



Pain And Updates
ft. Jordan Keller


J’avais raconté à Jordan ma soirée d’hier. Je lui avais parlé de Dustin en lui confirmant bien qu’on n’avait aucune envie de changer de manager. C’était sur l’homme qu’étais Dustin qu’on avait rencontré hier, plus que le manager. Il ne cherchait pas à nous recruter. Et quand bien même il l’aurait fait, on n’aurait pas accepté. On était bien avec Timmy. Il faisait du très bon travail. Un travail que je ne saurais jamais faire. D’ailleurs, je n’avais pas compris grand-chose au contrat que nous avait fait signer Timmy. Il nous l’avait expliqué dans les grandes lignes mais c’est la confiance que j’avais en lui qui m’avait fait signer. Et aussi, l’excitation d’avoir, enfin, une maison de disques pour BleedingHeart.

En gros, je ne serais jamais manager mais c’était pas grave parce qu’on avait Timmy et qu’on avait confiance en lui. Jordan confirma, d’ailleurs, qu’on n’aurait pas besoin de manager si on savait gérer ce qu’il fait. Je souris.

-C’est vrai. Chacun son job, après tout.


Jordan rigolait mais je voyais bien que rire lui faisait mal. Je n’aimerais vraiment pas être à sa place en ce moment même si je crevais de mal à la tête à cause de la gueule de bois.

Je finis par dire que j’avais hâte d’aller en tournée et que j’avais constaté hier que notre public avait doublé depuis avant qu’on ne signe avec MTI. Ça m’avait surpris mais Jordan, ça le surprenait pas. Ses collègues connaissaient nos chansons et, du coup, il avait bien vu que notre premier album avait augmenté notre popularité dans la ville. Timmy nous avait prévenus aussi mais le voir devant mes yeux, c’était différent.

-Beaucoup de gens, dont Timmy, m’avaient dit que notre popularité avait vraiment augmenté. Que les albums se vendaient très bien et tout mais le voir, en vrai, dans une salle, c’est magique.

Je souris. Je savais que mon groupe était sur la pente montante mais j’avais toujours du mal à réaliser.

-J’ai vu que les gens connaissaient nos chansons. Certains chantaient même avec nous. C’était vraiment beau.


Je vivais toujours dans un rêve. Et j’avais toujours peur de me réveiller.

Mais tant que je rêvais toujours autant rêver à fond. Et je continuais de parler de la tournée et des billets que je voulais offrir à Alexie. Elle s’était occupée de mon frère, elle aimait mon frère et il l’aimait, je voulais qu’elle puisse voir un petit bout de la tournée. C’était symbolique parce que je savais qu’une journaliste comme elle pouvait facilement se procurer des billets. C’était de notoriété publique qu’elle était amie avec Howard Stone. Mais je tenais vraiment à lui offrir ça. C’est pour ça que j’avais déjà réservé ça auprès de Timmy. Jordan m’annonça, alors, qu’Alexie allait revenir ce soir et que je pourrais lui dire moi-même. Mon visage s’illumina.

-C’est vrai ? Génial ! Je le lui dirais. J’espère qu’elle acceptera. Ça me ferait plaisir de vous voir tous les deux pour quelques dates.


Parce que parcourir le monde était excitant mais c’était aussi quelque chose de nouveau pour moi. Et je savais que j’allais avoir le temps long pour mon frère. Déjà que ça n’avait pas été simple de quitter Carson City pour L.A. alors partir pour plusieurs mois hors de L.A. et donc loin de mon frère, ça n’allait pas être aussi simple que ça y paraissait. Et ce même si je partais avec des amis de très longues dates.

Je regardais mon frère se lever pour prendre des médicaments. C’était sûrement des anti-douleurs. La souffrance se marquait sur son visage et il déclara qu’il s’ennuyait déjà alors que ça ne faisait que quelques heures depuis qu’il était rentré. Je reconnaissais bien là mon frère. Il aimait bouger et cette blessure allait l’empêcher de vivre normalement pendant quelques mois. Mes lèvres se pincèrent alors qu’il s’affala à côté de moi. Il ajouta avoir mal et ne faire rien de bon. Je le regardais dans les yeux.

-Je savais que tu aurais du mal à encaisser la revalidation. Tu es incapable de tenir en place.

Un léger sourire s’afficha sur mon visage.

-Mais bouger et faire des choses que tu ne saurais pas faire, ça ne sert à rien. Il faut y aller tout doucement tant pis si d’autres doivent faire les choses à ta place. Plus tu iras doucement, plus vite ira ta revalidation. Si tu veux aller trop vite, tu risques de te blesser à nouveau et le calvaire risque de durer plus longtemps.


Et il ne fallait pas être médecin pour savoir ça. C’était une question de bon sens. Un bon sens qu’il va être difficile à inculquer à Jordan.

-Il faut te trouver des activités où tu ne dois pas trop bouger. Comme… Regarder la télévision. Se promener un peu. Ecouter de la musique. Lire. Et, tu sais que si tu veux sortir, je pourrais te conduire où tu veux. Chez Alexie, par exemple.

Je rigolai un peu.




@ Billy Lighter


Son Of Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jordan Keller


Messages : 360
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 36
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


MessageSujet: Re: Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]   Mar 13 Fév - 22:04



Pain And Updates
ft. Duncan Keller


Voir l’émerveillement sur le visage de mon petit frère était un bonheur sans nom. Même la douleur, pour un moment, ne compta plus. C’était comme si je me rendais compte mieux que lui de la notoriété de son propre groupe. C’était amusant, quand je travaillais encore, de croiser dans les couloirs du commissariat des collègues qui sifflotaient leurs chansons.

On pourrait croire que parce que BleedingHeart fait est du punk contestataire, ce n’était pas compatible avec les goûts musicaux que pouvaient avoir des flics. Rien à voir…

Pour Duncan, c’était « magique », c’était « vraiment beau », de voir que les gens adhéraient à leurs chansons.

-C’est parce que vous êtes vraiment bons, Dunk…

Je lui souris.

Et encore plus quand il affirma qu’il avait des places pour Alexie aussi. Comme s’il avait anticipé ce qui allait se passer entre la journaliste et moi. Alors histoire d’ajouter encore à son bonheur, je lui annonçai que puisque Alexie devait revenir ici dans la soirée, il aurait l’occasion de lui offrir ses places lui-même.

Je rigolai.

-Tu peux compter sur moi…

C’était pas comme si j’allais avoir quelque chose à faire dans les prochains mois… Et à vrai dire, c’était le seul point positif que je voyais à ma condition actuelle : le travail ne m’empêcherait pas d’aller voir mon frangin en concert, même à l’autre bout du monde, si je voulais.

Mais à part ça… C’était même pas dire que j’allais pouvoir réellement profiter à fond de la présence d’Alexie puisque j’étais pas en super forme, à moitié shooté par la douleur et à moitié shooté par les antidouleurs… J’allais même être un sacré boulet pour la pauvre Alexie…

D’ailleurs, j’en pouvais déjà plus là et il fallut que je me lève pour aller prendre un comprimé avant de me laisser retomber à côté de Duncan. Je laissai tomber ma tête en arrière et fermai les yeux, exaspéré par la douleur, mais surtout, mon incapacité à bouger normalement.

Je tournai la tête vers mon frère juste à temps pour voir son petit sourire.

-Ah ouais… Et ça te fait rire, toi…

Mais son sourire avait engendré le mien. Et mon petit frère de me dire que je devais y aller doucement, doucement et encore doucement. Je pouffai de rire.

-On croirait entendre Maman.

Je soupirai et passai ma main valide sur mon visage. Duncan continua en disant qu’il fallait que je me trouve des activités où il ne fallait pas trop bouger. Je le regardai, perplexe. « Activité », c’était pas un peu l’inverse de « ne pas bouger » ?

Il voulut m’en citer… Mais après son « comme », il y eut trois points de suspension… Vas-y, Dunk… Dis-moi tout ce que je peux faire avec un bras en moins… Parce que moi, j’ai pas trouvé grand-chose.

Mouais… Le résultat était bel et bien celui auquel je m’attendais : pas grand-chose. Lire, regarder la télé, écouter de la musique et marcher un peu…

Je laissai retomber ma tête en arrière en soupirant… Duncan continua en ajoutant qu’il pouvait aussi me conduire où je voulais…

-Quelle horreur…

Pas d’aller chez Alexie… Me faire conduire à gauche et à droite… L’enfer…

-Même Conrad peut pas conduire la voiture de patrouille, Dunk…

J’avais survécu à une fusillade… Mais jamais j’allais survivre à cette revalidation…

Drake ronfla un bon coup, attirant mon attention sur lui… Ils étaient complètement H.S.

-Là, pour l’instant… Je crois que je vais essayer de faire la même chose que vous… Ça me passera le temps.

@ Billy Lighter












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Duncan Keller


Messages : 200
Date d'inscription : 22/10/2013
Age du personnage : 30

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: têtu, j'aime l'humour et je suis fidèle
Song: Queen-Don't Stop Me Now


MessageSujet: Re: Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]   Mer 14 Fév - 19:59



Pain And Updates
ft. Jordan Keller


Je n’en revenais pas de tout l’engouement qu’il y avait autour de BleedingHeart. Je mentirais si je disais que je n’avais jamais rêvé de ça. Quand on est venu à L.A., c’était dans l’optique de percer un jour et, donc, ça signifiait qu’on avait mainte fois rêvé avoir devant nous un large public qui chantait nos chansons qu’ils connaissaient par cœur.

Et notre rêve s’est réalisé.

Mon frère disait que c’était parce qu’on était bon. Je crois que c’est le meilleur compliment qu’un musicien pouvait avoir. On avait galéré pendant des années pour arriver où on est. Et j’étais heureux d’y être arrivé avec mes amis d’enfance.

Je souris à mon frère d’un sourire à la fois comblé et rêveur. Je n’avais pas envie que tout ça s’arrêter et je savais que, pour ça, il fallait qu’on garde les pieds sur terre et qu’on continue à travailler dur.

Tout ce travail allait être couronné par une tournée où j’espérais pouvoir y voir mon frère et Alexie. Pour Alexie, j’aurais la réponse ce soir, peut-être. Pour mon frère, c’était dans la poche. Un grand sourire s’afficha sur mon visage.

-Génial !!

Mon frère était, de toute façon, au chômage technique pendant quelques mois. Venir en tournée lui fera, donc, du bien. Surtout qu’il avait, déjà, l’air ennuyé par sa situation. Ce n’était pas étonnant vu que Jordan était un homme d’action. Rester allongé toute la journée dans un divan, ce n’était pas son activité favorite. Je souriais en le regardant s’exaspéré tout seul mais lui nous trouva pas ça drôle sur le coup. Mais j’avais un sourire communicatif.

Je finis par lui dire de ne pas y aller trop fort. S’il venait à se blesser à nouveau, il allait vraiment péter un câble. Il disait, en riant, qu’on croire entendre notre mère ce qui me fit faire la moue.

-Maman a souvent raison.

Et j’avais raison aujourd’hui en lui disant d’y aller mollo. J’ajoutai à ça quelques activités qu’il pouvait faire pendant sa rééducation. Bon… Il n’y en avait pas tant que ça mais c’était mieux que rien. Je vis la perplexité dans le regard de mon frère. Ok, j’avoue que ce n’était pas génial mais, au moins, il aura du temps libre pour… Heu… Pour faire ce qu’il veut. C’était sûrement pas assez pour le remonter le moral comme en témoignait sa tête.

Il soupira, d’ailleurs, et mes lèvres se pincèrent avant que j’ajoute qu’il pouvait compter sur moi pour l’emmener où il voulait. C’était encore un mauvais argument parce que je savais, en plus, que Jordan détestait laisser quelqu’un d’autre que lui conduire. Il me le fit d’ailleurs remarquer en disant que même son binôme ne conduisait par la voiture de patrouille. J’haussai les épaules.

-Bah, c’est mieux que de ne pas pouvoir se déplacer…

S’il restait ici tout le temps, là, il allait vraiment péter un câble…

Bref, Drake finit par se manifester par un ronflement. Je rigolai un peu en regardant vers lui. J’étais le membre le plus fort de BleedingHeart ! J’étais le seul encore debout !

Je reposai mon regard sur mon frère qui déclara qu’il allait, pour l’instant, faire la même chose que nous. Je suppose qu’il parlait de dormir. Je souris avant de bailler un coup comme si je venais de me rendre compte que je n’avais plus aucune batterie.

-Ouais… Moi aussi… Je pense que je vais faire ça.

Et c’est ce qui arriva assez rapidement alors que je n’avais pas bougé du divan. Une fois que Jordan s’était tu et que j’avais fermé les yeux, je m’étais endormi en repensant, encore une fois, à notre concert de la veille.



@ Billy Lighter


Son Of Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pain And Updates [PV Duncan][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!
» No pain in your future. [Pv Sip]
» La Cascade de Pain : Illustration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Eastside :: Maison de Jordan Keller-