AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Small Play, Big Cast [Pre-R&J] [PV Apolline] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Abel Hudson


Messages : 386
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Small Play, Big Cast [Pre-R&J] [PV Apolline] [TERMINE]   Sam 3 Fév - 20:52



Small Play, Big Cast !
ft. Apolline Mclagan


Il m’était arrivé un truc complètement dingue. Alors qu’on était dans les infrastructures de MTI à faire l’inventaire du matériel que The Burning Fire voulait prendre en tournée, sans compter ce qu’ils voulaient prendre, quel type de scène ils voulaient et tout le reste, j’ avais, pendant une pause, remarqué une annonce dans le journal.

C’était une petite affiche très simple et sans aucune prétention qui annonçait que Fairfax High School allait donner une représentation de Roméo et Juliette jouée par leurs étudiants. Je n’étais jamais allé au théâtre et j’étais en train de me dire que ce serait l’occasion… D’autant que l’article un peu plus détaillé mentionnait que le fils du big boss tiendrait le rôle-titre de Roméo…

Et puis la jeune Olivia Cortez de chez BSC, elle, avait obtenu le rôle de Juliette. Et la fille de Sniper avait un rôle aussi. Ça faisait un sacré casting à l’affiche d’une simple pièce d’étudiants. Je me disais que ça vaudrait peut-être le déplacement et puis qu’est-ce que ça faisait de dépenser 4$ au profit d’une école, sincèrement…

J’avais montré l’annonce à d’autres roadies qui m’entouraient mais beaucoup commençaient déjà à stresser avec la tournée à venir. Pourtant, Timmy Evans était pas du genre à nous pousser ou à s’inquiéter lui-même. Mais soit… Je me disais qu’au pire, j’irais avec Delfino, peut-être qu’il serait partant, lui…

Mais avant ça, Howard Stone et Apolline Mclagan étaient arrivés pour prendre des bouteilles d’eau et se rafraîchir un peu. Alors je m’étais permis d’interpeller la guitariste. Les membres de The Burning Fire étaient tous très sympas et étaient très accessibles, je ne me gênai donc pas.

Je lui montrai l’annonce en signalant que Julian Hughes, le fils du patron, jouait dans la pièce mais qu’il y avait aussi également la petite Cortez avec qui Apolline avait récemment enregistré un single dont il ne valait mieux pas parler trop ouvertement parce que ça mettait la guitariste un peu mal à l’aise à chaque fois. Pourtant, il était bien, ce single, mais c’était un problème de gros sous, derrière, je pensais bien…

C’était là que le truc dingue était arrivé : Apolline avait demandé si elle pouvait m’accompagner si j’y allais. Et évidemment que j’avais accepté ! Qui refuserait de passer la soirée avec une rockstar ? Même si je les voyais tous les jours ces temps-ci, Howard, Apolline et Nathan n’en étaient pas moins des artistes que j’admirais et j’étais conscient de ma chance, pour le coup.

Apparemment, Apolline voulait voir la jeune Cortez sur scène. Mais elle ne souhaitait pas que Howard l’accompagne. J’imaginais qu’elle était autant au courant que moi de l’histoire qui avait eu lieu entre Cortez et Stone le soir de l’agression de ce dernier. Alors je pouvais parfaitement comprendre.

Sincèrement, j’étais même d’accord avec l’idée, vu l’état dans lequel on avait, Delfino et moi, récupéré la jeune fille ce soir-là.

C’est comme ça que, le jour-J, je me rendis avec ma voiture jusqu’à la villa d’Howard Stone pour passer prendre Apolline qui monta directement dans l’Impala. En roulant, on parla comme on parlait chaque jour… Entre nous, il n’était plus vraiment question de présentation puisque nous travaillions ensemble.

En quelques minutes, on dut à Hollywood et je garai ma voiture sur le parking déjà bondé de l’école.

-Woh ! Ça en fait du monde pour une pièce de théâtre de niveau scolaire.

Je sortis de la voiture et souris à Apolline.

-Tu sais que c’est la première fois que je vais voir du théâtre ? C’est un peu un comble pour un roadie, non ?

@ Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Apolline Mclagan


Messages : 781
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là

Who Am I?
Birth place: Édimbourg- Ecosse
Je suis: Pleine de couleur
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: Small Play, Big Cast [Pre-R&J] [PV Apolline] [TERMINE]   Mar 6 Fév - 21:35



Small Play, Big Cast !
ft. Abel Hudson




Apolline n’était pas le genre de personne qui souhaitait être inaccessible avec les gens qu’elle ne connaissait pas. Au contraire, elle allait plutôt vers les autres ce qui, parfois, pouvait être surprenant. Elle se montrait avenante et toujours prête à écouter ou se laisser prendre en photo lors de bains de foule. C’était donc tout naturellement qu’elle avait demandé à l’un des roadies si quelqu’un allait voir Olivia Cortez dans sa pièce de théâtre. Le sujet Cortez était toujours très compliqué à aborder et elle n’avait pas forcément envie, non plus, de l’aborder avec Howard.

En tous cas, Abel avait été surpris et cela avait fait rire l’écossaise, ils ne se parlaient que pour une requête pour la tournée, or, cette pièce serait l’occasion de mieux se connaitre. Apolline ne demandait que cela car une bonne ambiance ne pouvait signifier qu’un bon travail lors de la tournée. Il ne fallait pas oublier qu’ils vivraient tous tel une famille pendant quelques semaines – mois-. Il fallait qu’il y ai le moins de conflit possible.

En tous cas, elle était partie avec le roadies dans la soirée, il était venu la chercher chez elle et avaient fait le voyage dans la bonne humeur. Apolline avait hâte de voir sa copine de chant, sur scène, peut-être pousserait-elle la chansonette lors de la scène de sa mort ? Elle espérait la voir après le spectacle pour lui faire la surprise de sa venue.

Le parking de l’école était blindé et Apolline fut amusée de cela. Il faut dire qu’il s’agissait d’une école un peu de prestige, où des célébrités à en devenir était scolarisé. Déjà le nom de Julian avait dû attirer du monde, et celui d’Olivia, de même. « Je crois qu’on va en entendre parler pendant longtemps de cette pièce, qu’elle soit bonne ou mauvaise, juste par les noms qu’il y a sur l’affiche ! »

Ils sortirent de la voiture et se dirigèrent vers le bâtiment, la guitariste paya la pièce pour le roadie et elle avant de le regarder en souriant, levant un sourcil. « Il faut bien une première fois à tout ! » à dire vrai, d’aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle n’avait jamais vu de pièce de sa vie. Elle se mit à rire un peu. « Je crois que c’est pareil pour moi ! »

En entrant dans la salle, ils s’installèrent dans une rangé où il restait quelque place, la salle était déjà bien remplie alors qu’il lui semblait être arrivé bien plus tôt que prévue. « Si elle joue aussi bien la comédie qu’elle ne chante, la pièce va être génial ! « Elle regarda le programme qui était donné à l’entrée de la salle. « Roméo et Juliette…Un classique ! «  



@ Billy Lighter



I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 386
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Small Play, Big Cast [Pre-R&J] [PV Apolline] [TERMINE]   Dim 11 Fév - 15:39



Small Play, Big Cast !
ft. Apolline Mclagan


Il y avait du monde, au vu du parking bondé de l’école. Quand j’en fis la réflexion à Apolline, tranquillement installée sur le siège passager, la guitariste affirma que la pièce allait probablement faire grand bruit, quoi qu’il arrive, à cause du casting. Je hochai la tête.

-Ouais… Tous des filles et des fils de… sauf Olivia Cortez qui est déjà une petite star à elle toute seule.

Je me parquai et on sortit de la voiture pour se diriger vers l’établissement et je confiai à mon accompagnatrice que c’était bien la première pièce de théâtre que j’allais voir aujourd’hui. Je souris. Elle avait raison, il fallait une première fois à tout et je fus étonné que ce soit également la première représentation qu’Apolline allait voir elle aussi.

-Ah ouais ? J’aurais pas cru…

On avait tous les deux l’habitude de la scène, dans des domaines différents et pourtant, aucun de nous deux n’avait l’habitude de se retrouver dans le public d’une pièce de théâtre. Ça aurait été un concert de rock, ça aurait été complètement différent !

On entra et Apolline paya pour nous deux, je protestai mais me rendis bien compte assez vite que ça ne serait strictement à rien alors je la remerciai juste, au final. Elle prit un programme et je me penchai vers elle pour regarder par-dessus son épaule. On pouvait y voir le descriptif de la soirée qui comportait en la pièce, suivit d’un verre de l’amitié où parents, proches et jeunes acteurs pourraient se retrouver. Y figuraient aussi des photos probablement prises pendant les répétitions et qui nous donnait un petit aperçu des costumes.

Nous étions arrivés sur le fil, juste au moment où des professeurs ouvraient les portes de l’amphithéâtre pour que le monde puisse s’installer dans la salle avant le début de la pièce. Apolline et moi, on se trouva deux places, mais il fallait dire que l’endroit était plein à craquer.

Une fois qu’on fut assis, Apolline s’exclama quant au possible talent d’Olivia sur scène, vantant au passage ses qualités de chanteuse.

-Si tu le dis, je te fais confiance. En tout cas, on peut dire qu’ils ont bien choisi leur Juliette. Je ne l’aurais pas imaginée autrement.

Mon regard parcourut la salle. Rien à voir avec le genre d’école dans laquelle j’avais fait ma scolarité au Kansas, dans une toute petite école de campagne. L’amphithéâtre était grand et rien qu’à la façon dont la scène était agencée pour le spectacle, je pouvais déjà affirmé, en tant que roadie, que pour une pièce scolaire, ils avaient pas du matériel de merde.

-Je pensais pas qu’une école pouvait avoir autant de budget… Même une école comme celle-ci…

Puis ça me faisait bizarre, aussi, de regarder une scène depuis un siège en velours, assis. J’avais plus l’habitude des fosses des concerts de rock.

Mais, en attendant que la pièce commence et que le reste du public s’installe, j’en profitai :

-Au fait, félicitation pour votre emménagement, à Howard et toi ! Je suis sûr que tu es le genre de fille qu’il lui faut.

Spoiler:
 

@ Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Apolline Mclagan


Messages : 781
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là

Who Am I?
Birth place: Édimbourg- Ecosse
Je suis: Pleine de couleur
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: Small Play, Big Cast [Pre-R&J] [PV Apolline] [TERMINE]   Jeu 15 Fév - 19:11



Small Play, Big Cast !
ft. Abel Hudson




Le spectacle allait rapidement être complet car les enfants qui étaient dans la pièce était tous des enfants de célébrité. Abel déclara qu’il y avait une exception et Apolline se garda bien de lui dire qu’en réalité, Olivia était elle aussi une « fille de ». Elle hocha la tête, se contentant de sourire avant d’entrer dans le bâtiment. C’était la première fois qu’Apolline allait voir une pièce de théâtre et cela surprenait le roadie. Elle le regarda en souriant. « Je suis plus concert de rock que théâtre. Rester assis dans un siège, c’est difficile pour moi. » avait-elle dit amusée « Mais je tiendrais ce soir ! »avait-elle prévenu son accompagnateur.

L’auditorium était une grande salle où beaucoup de personne pouvaient être rassemblés. L’estrade se dressait fièrement devant eux alors qu’ils avaient pu choisir la place qu’ils voulaient car ils étaient arrivés assez tôt. Peu de spectateurs étaient arrivés. Une fois assis, ils avaient pu discuter librement. « C’est vrai qu’Olivia à cet image de l’innocente Juliette du début. » Ce n’était qu’une facette et Apolline le savait très bien. Elle avait pu avoir le droit d’être dévergondé par Howard lui-même. Niveau innocence, on repassera.

Apolline laissa le regard du roadie parcourir la salle alors qu’elle fixait la scène. Abel avait raison, l’écossaise n’avait pas été dans une école comme celle-ci, elle n’avait même pas d’amphithéâtre dans la sienne à moins qu’elle ne l’ait jamais vu étant donné qu’elle était le plus souvent dans le bureau du proviseur. « Je dois bien avouer que mon école n’avait pas ce genre de chose. « Elle se mit à sourire un peu. L’école était une mauvaise période de sa vie, non pas que le bâtiment était horrible, c’était plutôt l’équipe administrative qui n’était pas bien.

Le flux de personnes qui arrivaient augmentait de minutes en minutes tandis qu’Apolline pouvait entendre les gamins s’activer derrière la scène. Abel l’a tiré de ses observations quand il la congratula. « Merci beaucoup ! » avait-elle dit en rougissant. Elle n’avait pas l’habitude de parler de son couple, surtout quand il s’agissait d’Howard. Il y avait une certaine pudeur, comme si elle voulait protéger son couple du monde extérieur. « On verra bien, on se ressemble beaucoup lui et moi alors, soit ça dure soit on se détruit l’un et l’autre. »

Elle avait conscience qu’il n’était pas le meilleur des gars pour elle, qu’il l’a tirerait plus vers le bas que vers le haut avec ses addictions, mais elle savait aussi qu’elle en était folle amoureuse et que de son côté, elle arrivera à ce que la balance penche vers le bon côté. « Et toi ? » avait-elle demander. « Tu es célibataire ? On n’a jamais le temps d’en parler au travail ! » avait-elle dit en souriant.



@ Billy Lighter



I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 386
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Small Play, Big Cast [Pre-R&J] [PV Apolline] [TERMINE]   Lun 19 Fév - 20:58



Small Play, Big Cast !
ft. Apolline Mclagan


Une fois installés, Apolline et moi, nous pûmes remarquer que les moyens avaient été largement déployés pour ce qui n’était pourtant qu’une pièce étudiante. Putain ! C’était jusqu’aux rideaux qui avaient l’air d’être du véritable et lourd velours rouge !  

Forcés de constater que ni la rockeuse, ni moi, on avait été dans des écoles à même de s’offrir ce genre de matériel pour une représentation annuelle.

Par contre, pour ce qui était de l’innocence d’Olivia Cortez… Je fis vaguement la grimace. Le soir où je l’avais retrouvée titubant en plein milieu de l’Eastside, les pieds en sang, shootée à la cocaïne, sans compter l’histoire qu’elle nous avait racontée, à Delfino et moi, à propos d’Howard Stone et elle, était encore très vivace dans ma mémoire.

C’était d’ailleurs le soir où le batteur avait été agressé par un gang de latinos…

Alors, pour l’innocence, je crois qu’on repassera… Parce qu’on ne peut plus être réellement innocent après avoir vécu quelque chose comme ça. Même si j’étais sûr, ou plutôt, que je voulais croire, que la jeune fille ne l’avait pas cherché. En tout cas, je serai ravi de la voir en forme sur cette scène. Enfin, j’espérais la voir en forme sur la scène.

Au premier rang se trouvait d’ailleurs son manager que j’avais rencontré également cette même nuit chez Delfino. Il avait toujours l’air impeccable, ce gars-là et je me disais que même s’il me semblait très rigide, ça ne devait pas être plus mal pour une file comme Olivia qui avait peut-être goûter à des trucs dangereux, et tentants, beaucoup trop tôt.

A moins que ce ne soit moi qui sois vieux-jeu de penser ça… ?

La salle était presque pleine quand je félicitai Apolline sur son emménagement avec le batteur Howard Stone… J’aimais bien Howard, mais je ne savais plus trop quoi en penser depuis l’histoire avec Cortez. Mais je me disais qu’Apolline ne pouvais pas voir une mauvaise influence sur le batteur.

Apolline rougit, ce qui me fit sourire. Je ne m’étais pas attendu à cette réaction de sa part, elle qui donnait tellement une impression de fort caractère à longueur de journée. Pas le genre à s’énerver pour un rien ou du type « diva », pas du tout. Disons qu’on savait qu’il fallait pas l’emmerder non plus, en gros. Et qu’elle avait son mot à dire, parfois.

Je leur souhaitais donc que ça fonctionne entre eux. Mais ce fut comme si la jeune femme avait un avis mitigé sur leur relation, affirmant que parce qu’ils se ressemblaient beaucoup, ce serait à double tranchant.

-Pourvu que ça dure alors… Mais je suis sûr que tu ne peux pas être aussi atteinte que Stone.

Je haussai les épaules.

-Ce n’est pas un mauvais gars… J’en suis sûr… Il est juste… Complètement inconscient. Enfin, du peu que j’en sais.

Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’Apolline me demande à moi si j’étais célibataire. Mais si j’étais surpris, je ne rougis pas pour autant. Je me frottai l’arrière de la tête, par contre.

-Euh… Justement… Le travail où n’a jamais le temps d’en parler est aussi la raison pour laquelle je suis toujours célibataire.

Et depuis… un certain temps… je soupirai.

-C’est une mauvaise excuse. Enfin, c’est l’excuse que je sers chaque fois que j’y pense ou qu’on me demande.

@ Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Apolline Mclagan


Messages : 781
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là

Who Am I?
Birth place: Édimbourg- Ecosse
Je suis: Pleine de couleur
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: Small Play, Big Cast [Pre-R&J] [PV Apolline] [TERMINE]   Mar 20 Fév - 19:26



Small Play, Big Cast !
ft. Abel Hudson




Après qu’ils se soient rendu compte que tous les moyens avaient été employés pour que le spectacle soit magnifique -jusqu’au rideau- ils avaient parlé de l’innocence d’Olivia. Apolline savait qu’elle ne l’était pas mais autant garder cela pour elle, elle ne voulait pas faire de polémique ce soir. Elle donnait l’image d’une petite fille si naïve et innocente qu’il fallait qu’elle la garde le plus possible. Apolline imaginait que si elle avait cette image de fille « ange », c’était grâce à son manager qui semblait tiré à quatre épingles à chaque sortie -même pour une pièce de théâtre-. Et puis, pendant un instant, elle imagina Timmy autrement que l’anglais qu’il était, elle se regarda un instant avant de sortir cette idée de la tête. Si l’image d’un artiste venait de son manager, Apolline serait bien plus stricte que cela.

Et puis le roadie la félicita pour son couple, ou plutôt, pour son emménagement, elle avait alors laissé sa timidité venir et cela avait dû surprendre Abel. C’est vrai qu’Apolline était une fille avec un fort caractère, mais c’était toujours intimidant de parler de son couple ou de ses sentiments. Elle avait alors expliqué à son invité qu’ils se ressemblaient peut-être beaucoup trop Howard et elle, et que cela pouvait les détruire comme les unir. Abel annonça qu’elle était bien moins extrême que le batteur. Elle se mit à rire un peu. « C’est clair ! Bon, j’avoue qu’en tant qu’Ecossaise, je peux boire beaucoup, mais y’a d’autre chose qui me rende malade quand lui, ça le rendait accro. » La drogue. Surtout la drogue. Elle, elle ne pouvait même pas en prendre un milligramme qu’elle était malade pendant deux jours alors qu’Howard commençait seulement sa cure de désintoxication. « Ah et je ne mens pas comme lui. « Avait-elle dit joyeuse.


Elle se mit à rire quand il le qualifia d’inconscient. « Ouais, c’est clair, il faut savoir être responsable parfois, je suis un peu sa conscience, un minimum. »
avait-elle dit en souriant. « Mais s’occuper de deux personnes en même temps, ça peut être compliqué et je peux louper des choses » avait-elle dit en riant un peu.  « Comme cette histoire avec son genoux…Je suis sûre qu’il a encore jouer le gamin ce jour-là… » Elle n’avait pas pu savoir ce qui c’était réellement passé cette nuit-là mais le simple fait qu’il se soit fait éclater par des latinos, cela ne devait pas être anodin.

Et puis elle avait envie de ne plus parler d’elle. Cette sortie était une bonne raison pour parler et apprendre davantage sur l’homme qui travaillait pur MTI. Elle lui avait alors demander s’il était célibataire. La réponse ne tarda pas avec une légère gêne de celui-ci. Il ressortait toujours le coup du boulot, il en avait beaucoup trop pour trouver quelqu’un, elle l’avait regardé, en souriant. « Tu trouveras, j’en suis certaine ! La tournée, ça sert à faire des connaissances ! Tu vas te trouver une petite Texane quand on sera à Dallas ou une New Yorkaise, tu verras. » avait-elle dit en faisant un clin d’œil.




@ Billy Lighter



I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 386
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Small Play, Big Cast [Pre-R&J] [PV Apolline] [TERMINE]   Sam 24 Fév - 11:03



Small Play, Big Cast !
ft. Apolline Mclagan


Le courant passait plutôt bien entre la rockeuse et moi. Je n’étais pas quelqu’un de difficile ou quoi que ce soit, d’un autre côté. Plutôt le genre de gars dont on dit que c’est impossible de s’engueuler avec. Pourquoi s’engueuler, d’ailleurs ? Ça ne servait à rien de chercher la petite bête par plaisir.

La soirée commençait bien, j’étais ravi d’être là et en plus accompagné par quelqu’un comme Apolline… Aucune raison de chercher des noises à quiconque. Je la félicitai, plutôt, pour son emménagement avec Stone et, en quelque sorte, la concrétisation de leur amour.

Apolline gardait cependant la tête froide, pas le genre de femme à s’extasier sur celui qu’elle aimait, mais plutôt à espérer que ça fonctionne au mieux entre eux. Je l’encourageai en lui disant qu’elle était exactement le genre de fille qu’il fallait à Howard. C’était un peu façon de parler, parce que je ne connaissais pas Apolline depuis dix ans non plus. Mais un encouragement, c’est jamais mauvais.

J’argumentai quand même en disant qu’elle n’était pas aussi grave que le batteur avec qui elle sortait. Et elle sembla d’accord, rigolant d’abord timidement en mettant l’accent sur leurs différences. Je souris.

-C’est vrai qu’il a une sacrée descente…

Restait à savoir s’il était déjà sur une pente dangereuse au niveau de l’alcool ou non. Il me semblait qu’il buvait plus et à n’importe quelle heure, ces temps-ci. Mais ça ne semblait pas inquiéter plus que ça la guitariste. Ou alors, elle ne voulait juste pas en parler. Elle affirma également qu’elle ne mentait pas comme lui et là, c’est moi qui me mis  rire.

-Personne ne ment comme Howard Stone. Il vendrait un frigo à un esquimau.

Je disais aussi Stone inconscient. La guitariste affirma alors qu’elle savait être responsable parfois et qu’elle était un peu la conscience d’Howard. Je lui souris en hochant la tête. Elle disait que ce n’était pas évident et sincèrement, je n’aurais pas voulu être à sa place, sachant comment Stone est intenable.

Je pinçai un peu les lèvres quand elle parla de l’agression du batteur, disant qu’l l’avait probablement cherché, en gros. Je soupirai, dubitatif…

-Je ne sais pas… Je crois surtout que n’importe qui peut se faire agresser dans l’Eastside. Et si ces latinos pensaient que Howard avait beaucoup d’argent sur lui, ça a pu suffire.

Mouais…. Et Olivia Cortez s’appelait « Cortez » aussi. Et vu ce qu’elle nous avait raconté à Delfino et moi, Delfino qu’elle connaissait et qui avait fait partie des Los Diablos en tant que dealer… Olivia qui avait été entraînée par Stone sur une pente dangereuse, trop tôt, à coup de sexe et de drogues… Je ne pouvais pas m’empêcher d’y voir un lien de cause à effet…

Apolline tourna la conversation sur moi en demandant si j’étais célibataire. Et oui ! Mais on ne pouvait pas dire que je faisais quelque chose pour remédier à ça. Et j’éclatai de rire quand Apolline affirma qu’elle était certaine que je trouverais mon bonheur en tournée, que je pourrais faire des connaissances.

-Ouais… J’aurai de toute façon plus de temps à l’avenir maintenant que The Lightening a changé de maison de disque.

J’adorais travailler avec The Lightening et c’était un groupe que j’admirais. Mais c’était aussi un véritable vortex à énergie. Travailler un jour avec The Lightening demandait ensuite une semaine de repos, dans un monde idéal…

Des coups retentirent, annonçant le début de la pièce. Je dirigeai mon regard vers la scène et baissai le ton, comme tout le monde autour de nous.

-Ah ! Ça commence !

@ Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Small Play, Big Cast [Pre-R&J] [PV Apolline] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Small Play, Big Cast [Pre-R&J] [PV Apolline] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Cast up
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Nano. Role Play !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Fairfax High School-