AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jack Perry


Messages : 276
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]   Mer 21 Fév - 16:07

Dispatching

       
ft. Maria Watson, Brooke A. Watson & Olivia Cortez


Quand le rideau tomba, j’applaudis probablement aussi fort et aussi longtemps que Don Hughes à côté de moi. J’aurais cru qu’Enrique, mon autre voisin de siège, serait aussi enthousiaste que nous tant la prestation de Livia avait été convaincante, mais ses applaudissements se firent mi-figue, mi-raisin. Et aucun doute qu’il s’était passé des choses, juste à côté de lui, qui n’avaient pas dû lui plaire et ce au point qu’il en oublie la raison principale de sa présence ici : Olivia.

A défaut, je me fis une mission de ne pas l’oublier. Les problèmes de Maritza avec mon patron n’étaient pas les miens. Tout ce qui me liait à eux était la jeune fille qui, ce soir, s’était démarquée par une prestation qui aurait pu être digne d’une scène professionnelle. Même si je ne perdais pas de vue qu’une bonne part de ce talent était due au fait que Julian et elle étaient en train de vivre l’équivalent de la pièce de Shakespeare dans la vie réelle. Je me demandais d’ailleurs jusqu’à quel point ils en avaient conscience… En particulier Livia, parce qu’elle savait qu’elle était potentiellement l’héritière de BSC… Alors que Julian nageait encore dans l’ignorance.

Quand les applaudissements s’éteignirent petit à petit, et après que Jimmy Reed se soit levé pour sortir de la salle, je me redressai à mon tour et, passant devant Enrique et Maritza, les laissant à ce qu’ils avaient à se dire, je me dirigeai vers les coulisses. En passant devant Natacha et Sniper, je les saluai brièvement tous deux avant de leur annoncer que j’avais à faire en coulisses.

Olivia devrait peut-être attendre avant de recevoir les félicitations de ses parents, mais elle n’aurait pas à attendre les miennes.

D’autant que je savais que j’allais également retrouver Brooke derrière la scène.

Je pris donc la direction inverse de tous les autres parents et amis qui se dirigeaient vers l’extérieur de la salle pour aller m’incruster en coulisse… Je surveillais quand même mes arrières, n’étant pas sûr que ce fut permis et ayant remarqué que Mademoiselle Hunt pouvait être aussi mielleuse que sévère… Bien qu’apparemment, lors de notre première rencontre, elle ait eu un faible pour moi, ce qui avait fait bien rire Natacha. Moi, rien que d’y penser, j’en fis la grimace sans même m’en rendre compte.

Je poussai un rideau qui me dévoila toute une bande d’étudiants déjà à moitié en train de faire la fête, de se féliciter entre eux, etc. Jess Kurtz ne semblait plus pouvoir tenir en place et s’exclamait devant ma protégée qui, bizarrement, n’était pas accompagnée de son Roméo.

Je m’approchai des deux filles en souriant et, arrivant par derrière Livia, lui tapotai de l’index sur l’épaule.

-Bien joué, Livia. Ta prestation a été remarquable !

Mais Jess Kurtz, qui s’exclamait déjà très fort et avec de grands gestes avant mon arrivée intervint avant même que ma protégée ait pu se tourner vers moi.

-« Remarquable » ?! « Remarquable » ?! Livia mérite un PUTAIN d’Oscar, ouais ! Elle a été magnifique ! Incroyablement magistrale ! Putain ! C’était trop génial !

Je penchai la tête et ris puis la petite Kurtz prit le visage de ma protégée à deux mains pour lui embrasser les deux joues et de s’adresser à elle.

-Faut que j’aille voir mon père avant qu’il ne s’enfile tous les chips et tout le coca à lui tout seul. Je vais demander à Mademoiselle Watson si je peux y aller maintenant.

Et la jeune fille de s’en aller en courant/sautillant presque… Je reportai ensuite mon attention sur Olivia en pinçant mes lèvres pour ne pas rire.

-Elle est tout le temps comme ça ?

©️ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 720
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]   Mer 21 Fév - 18:24


Dispatching

       
ft. Brooke * Maria * Jack






Je crois que je tremble de la tête au pied, j’ai les mains glacées et des fourmis dans les jambes comme si je ne pouvais plus tenir en place. Je sais ce qui se passe. La pression ressentie ces dernières semaines alors que nous avons passés des heures et des heures à pratiquer et monter la pièce de théâtre est entrain de me quitter. Je dois faire mon deuil de cette aventure qui  a vu naître ma relation avec Julian et la très probable idylle entre mon manager et ma professeure d’histoire.

Cette pièce fut un tremplin pour plusieurs d’entres nous qui se sont découverts un talent pour le jeu, moi la première bien que la chanson demeure mon principal cheval de guerre. Mais je pense à Jess qui, même avec un petit rôle, a su briller.

J’ai beaucoup appris sur l’expérience de la scène pendant cette aventure, n’ayant jamais eu accès à ce genre de choses. Sauf peut-être une fois au Stryge avec Eddy et Clepto mais ce fut un spectacle  totalement improvisé alors les deux ne se comparent pas.

Je prends une serviette  que me tends Jess et je la passe sur mon visage autant pour éponger la sueur, parce qu’il fait très chaud sous ces costumes, que pour retirer le maquillage de mon visage.  Il me donne envie de me gratter.

- Je ne sais pas où tu prends ton énergie Jess ! , lui demandais-je en rigolant.

Mon amie danse sur place, bouge sa tête dans tous les sens, à croire qu’elle carbure au sucre par intra veineuse.  L’énergie de Jess est belle à voir. Je l’envie même d’en avoir encore autant.

Quand on me touche l’épaule, je me retourne, m’attendant à voir Julian mais c’est plutôt Jack qui se tient derrière moi. Je m’empresse de le serrer dans mes bras, trop heureuse que je suis de le voir. Je me doutais bien qu’il viendrait mais, mon petit doigt me dit qu’il  aura peut-être une autre personne à féliciter.

Je n’ai pas le temps de placer un mot que Jess encense ma prestation, allant même jusqu’à dire que je mérite un Oscar.  ACE award serait plus juste mais je ne dirais pas non a un Oscar un jour ou l’autre dans ma carrière.

Qui sait ?

Et Jess, fidèle à elle-même,  file en disant qu’elle allait rejoindre son père avant qu’il n’avale tous les chips. J’éclate de rire en la regardant s’en aller sur un pas joyeux puis je relève les yeux vers Jack que je tiens toujours entre mes bras.

- Non… des fois elle est excitée, là, elle était très calme !

Je rigole, parce que ce que je viens de dire n’est pas si loin de la réalité. Bon d’accord, je sais mon amie heureuse comme pas possible de savoir son père présent ce soir et franchement, j’aimerais pouvoir vivre ce sentiment de la même manière. Le mien est ici et je ne sais pas si je dois m’en réjouir et espérer ou fuir et pleurer dans un coin.

Quand Jess est suffisamment loin et que je suis certaine que tout le monde autour de nous est trop occupé pour nous accordé de l’attention,  je baisse tout de même le ton de ma voix pour demander à Jack s’il avait vu qui se tenait tout près de lui au premier rang.

Bien entendu qu’il sait. Se cache plutôt dans ma question un sous titre qu’il peu décoder comme
« Tu crois que notre plan a réussi ? ».

- Je ne sais pas si ça s’est vu mais j’ai eu les jambes molles quand je l’ai vu, tout près de ma mère… tu te rends compte ?

Je vis une montagne russe d’émotion ni plus ni moins et je compte sur Jack pour me guider sauf que je n’ai pas le temps d’en parler franchement avec lui que Mademoiselle Watson nous rejoins, son éternel et magnifique sourire sur les lèvres.  

Je délaisse mon étreinte sur Jack en les bayant lui et Brooke du regard, un sourire moqueur sur les lèvres.  Ils sont si beau ensemble… Combien de temps faudra t-il pour qu’ils s’affichent officiellement comme un couple ?

D’un autre côté, ne serais-je pas mal placé pour donner des leçons ?



©️ Billy Lighter



Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brooke A. Watson


Messages : 78
Date d'inscription : 22/10/2017
Age du personnage : 28
Localisation : History Classroom


MessageSujet: Re: Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]   Ven 23 Fév - 2:58


Dispatching

       
ft. Maria * Jack * Olivia






La pièce vient de se terminer et ce que je ressens alors qu’avec mes étudiants nous nous faisons un immense câlin collectif, est une fierté indescriptible. Ils ont tout donné, ils ont tous brillés. J’en ai les yeux pleins de larmes de joie quand je me retourne vers ma cousine qui est demeuré à mes côtés tout au long de la pièce.

Je souffle plusieurs fois doucement entre mes lèvres questions de décompresser, comme si je n’arrivais pas à réaliser que nous pouvions tourner la page sur ce beau projet.

Je cherche Julian mais tous grouillent autour de moi en une cacophonie étourdissante que j’abandonne le projet de le trouver. Je le verrai surement après, à la petite fête. J’ai besoin de lui dire combien je suis fière de sa prestation.  Je commence à le connaître, mon étudiant. Et je sais que la toute petite hésitation dont il a été victime le hantera.

C’est plutôt Jess Kurtz qui vient me sauter au cou en parlant plus de mot à la seconde que je réussis à n’en comprendre.

- Wo…houla ! Jess… ralentis le rythme ma belle ! Sinon tu vas faire de l’hyperventilation !, m’exclamais-je ne rigolant.

La jeune fille haussa des épaules et recommença son  blablabla en se tournant vers Olivia qui elle-même semblait aussi légère qu’une plume. C’est fou comme ils ont tous les épaules un petit peu moins accrochées aux oreilles maintenant que la pression est tombée !

Avec Maria, nous contemplons l’effervescence d’après spectacle tout en rangeant certains costumes abandonnés par leurs acteurs et, quand je tends une robe à ma cousine pour qu’elle la range dans sa housse, j’aperçois Jack avec Olivia.

- Oh… Maria… Laisse et suis-moi. Je vais te présenter mon Roméo !

Je glissais ma main dans celle de Maria et, sourire aux lèvres, rejoignis  mon étudiante qui enlaçait  Jack.  Leur ressemblance me frappe encore comme si, bien que je sache qu’il ne le soit pas, mon cerveau refusait de leur prêter un lien de sang.

- Maria, je te présente Jack Perry et Olivia Cortez.

Je me suis légèrement tournée afin de laisser de la place à Maria et pour que l’on puisse tous bien se voir mais quand Olivia se distance de Jack, avec son petit air moqueur, je ne résiste pas à l’envie de me placer aux côtés de Jack et de glisser ma main dans la sienne.

- Jack, Olivia, voici Maria Watson,  ma cousine, confidente, meilleures amie, et tout et tout !

Olivia nous regardait Jack et moi et, amusée, je viens lui ébouriffer les cheveux, laissant Jack et Maria se présenter officiellement.

- Tu as été absolument époustouflante sur scène, Livia !  Je suis vraiment fière de ce que nous avons accomplis !

Je me sens un peu idiote avec mon grand enthousiasme débordant mais je suis comme ça. Incapable de cacher mon bonheur en observant un peu plus de retenue. Mademoiselle Hunt passe derrière nous et félicite Olivia  et me gratifie d’un pouce en l’air.

- En voilà une qui va s’endormir en comptant les billets qu’aura rapporté la ventre des entrées !, dis-je en m’esclaffant.


©️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 931
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Toujours amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]   Mer 28 Fév - 10:07


Dispatching

       
ft. Brooke * Jack * Olivia





Le bruit des applaudissements...Voilà quelque chose qui avait manqué à Maria, elle s'était tournée vers sa cousine et l'avait enlacé fortement en lui murmurant à quel point elle était fière de sa cousine. Les premiers enfants reviennent en coulisse, jetant dans le passage les coiffes inconfortables et chaussures à talons, Brooke se fait emporter par un câlin collectif et ça réchauffe le coeur de la jeune femme. Elle aimerait tant avoir une tel cohésion de groupe avec The Lighterning, quand elle avait vu Cash pour la dernière fois, il lui avait clairement montrer de la réticence et Maria était persuadée que c'était à cause de lui que le groupe partait un peu en vrille. Mais elle se gardait bien de le dire.

Elle s'accroupie doucement pour ne pas avoir mal, et prend certain accessoires alors que le calme revenait en coulisse pour peu de temps à Jess Kurtz était venu vers Brooke pour parler. Maria était amusée de voir un tel débit sortir de la bouche de la jeune fille. Elle lui passe un robe qu'elle commence à mettre dans une housse avant que la metteur en scène ne lui demande d'arrêter et de prendre sa main. Elle ricane un peu en voyant sa cousine ainsi et se retrouve rapidement devant Olivia Cortez et son manager ,Jack Perry. Soudain tout est clair, Brooke s'est entiché de lui, ça se voit, elle a le regard qui dit tout. Elle leur sourit.

Puis son regard se pose sur Olivia, levant un sourcil, elle est bien curieuse de savoir comment se comporte cette jeune fille, est-elle aussi insupportable que son père? Daniele lui avait lâcher la bombe de l'identité du père d'Olivia il y a peu de temps et elle avait été outrée et surprise d'entendre cela. "Enchanté de vous connaître tous les deux!" elle tend une première main à Olivia puis une seconde à Jack, ne sachant pas vraiment si elle doit lui sauter dessus pour le remercié de tenter le coup avec sa cousine ou non.

Elle regarde ensuite Olivia en souriant. "Je dois bine avouer que vous avez été très bine ce soir! C'était une très jolie pièce!" Elle repose son regard sur Jack en souriant. "Je dois bien avouer que quand ma cousine m'a dit qu'elle s'était entiché d'un manager, j'étais désespéré, mais j'ai entendu de bonne chose sur vous alors, si ma cousine est heureuse, ça me va!" avait-elle dit avec bienveillance.

©️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Perry


Messages : 276
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]   Mer 28 Fév - 18:00

Dispatching

       
ft. Maria Watson, Brooke A. Watson & Olivia Cortez


Lorsque ma protégée se retourna vers moi, il ne fallut pas deux secondes pour qu’elle se jette contre moi et m’enserre la taille. Je passai une main dans ses cheveux, la maintenant contre moi et la félicitai pour sa prestation… Ce qui me valut de me faire reprendre de volée par Jess Kurtz. La jeune fille n’était pas la fille de Sniper… C’était son clone. Ma main à couper.

J’avais très peu connu Evan Kurtz, ne le croisant que vaguement quand j’allais rechercher de temps en temps ma gentille et très sage petite sœur chez sa meilleure amie à l’époque où cette dernière était mariée avec le chanteur. Et la plupart du temps, plein comme un baril qu’il était à ce moment-là (de même que Natacha mais passons…), il ne débordait pas vraiment d’énergie et j’en profitais pour aider Barbara à le monter dans leur chambre avant de faire de même dans mon appartement avec ma sœur.

Mais j’avais eu aussi l’occasion de voir The Army sur scène… Et là, c’était tout autre chose.

Jess Kurtz semblait avoir hérité du meilleur de son père.

Mais physiquement, elle restait un clone au point que c’en était perturbant.

La jeune fille s’en alla, bien décidée à aller rejoindre son père que j’avais eu l’occasion de voir dans la salle en compagnie de Natacha (on ne change pas une équipe qui… non… j’ai rien dit…)… A eux trois, si le hall ressemblait encore à quelque chose à la fin de la soirée, on était bien.

Je fis une réflexion quant à l’énergie que dégageait la gamine, et ma protégée de me faire rire, toujours accrochée à moi qu’elle était, en disant que Jess était très calme…

Olivia baissa ensuite le ton et à sa question, je hochai la tête avec une légère grimace que j’essayais de dissimuler. Oui, j’avais bien vu Jimmy Reed… Il avait plutôt fait en sorte qu’on le remarque, en même temps. Je savais ce que Livia demandait, en réalité… Et si mon hochement de tête répondait à sa question littérale, ma grimace sceptique répondait à sa question sous-jacente.

Je caressai encore ses cheveux avec un sourire compatissant quand elle avoua avoir eu les jambes molles au moment où elle avait aperçu son père dans la salle… et juste à côté de sa mère, en plus… Ces derniers mots firent un peu vaciller mon sourire… Parce que je sentais très mal cette histoire… Si Reed avait été juste à côté de Maritza, moi, j’étais juste à côté d’Enrique pendant tout le spectacle. Et je ne savais pas ce que trafiquais mon patron parce que je ne pouvais pas vraiment le voir de là où j’étais, mais ça n’avait pas l’air de plaire au beau-père de Livia.

-Non, Liv… Ça ne s’est pas vu… Tu as été parfaite.

Je voulus lui dire quelque chose et j’ouvrais d’ailleurs déjà la bouche pour essayer de lui dire ce que j’avais à lui dire, mais ce fut ce moment que choisi Brooke pour venir nous rejoindre, me faisant sourire bêtement, et me présenter Maria Watson que je connaissais déjà puisqu’elle avait été la secrétaire de mon voisin de bureau et qu’elle en était maintenant la petite-amie… Je lui souris et lui tendis la main pour la lui serrer, mais c’était plus à Brooke que je m’adressai dans un premier temps.

-Nous nous connaissons déjà un peu, en réalité. De vue, disons…

Puisque nous n’avions jamais réellement fait connaissance. Tout ce que je savais d’elle et de l’époque où elle travaillait pour BSC, c’était qu’elle courait sans cesse derrière Daniele avec les bras couverts de dossiers et d’agendas, non sans parfois dire tout de même ses quatre vérités à l’excentrique Italien.  

Puis, lâchant la main de la jeune femme, je lui souris.

-Félicitation pour votre signature avec The Lightening. Il fallait avoir du cran.

Puis, Olivia s’écartant de moi non sans un sourire en coin qui me disait : « Vas-y, Jack… essaye de sauver les apparences, mon vieux. Tu me prends pour une imbécile ? », Brooke en profita pour venir à mes côtés et faire preuve, elle aussi de cran en glissant sa main dans la mienne et en répondant à la question que j’allais poser avant que je ne la pose. A savoir ce qui pouvait bien la lier à la jeune manager qui portait un drôle d’accoutrement, soit dit en passant…

Mais… Bon… Avant de dire quoi que ce soit, je commençai d’abord par rougir en pinçant mes lèvres et en regardant brièvement vers Olivia… Ok, j’imaginais bien que la petite devait se douter que je n’avais pas passé la nuit à repasser des rideaux avec sa professeur d’histoire. Mais n’empêche.

Puis, je reportai mon attention sur Maria que Brooke venait de me présenter comme étant sa cousine. Et j'essayai ensuite d’aligner deux phrases cohérentes l’une après l’autre.

-Très juste. Je n’avais pas fait le lien via votre nom de famille. Le monde est petit… Alors vous êtes donc cousine, confidente, manager et…

Je souris en désignant sa tenue…

-Heu… Fleuriste par interim ?

Brooke, qui avait dû capter le regard rigolard d’Olivia, ébouriffa les cheveux de cette dernière tout en la félicitant. Maria, elle, après une brève félicitation à l’égard d’Olivia également, qu’elle regardait un peu de travers pour une raison qui m’échappait, se recentra ensuite sur moi en me souriant. Et je rigolai quand elle dit qu’elle était désespérée quand elle avait appris que Brooke s’était entichée d’un manager.

-Oui, en effet… Vous savez ce que c’est également, vous avez été la secrétaire d’un manager et pas des moindres, pendant 10 ans, vous êtes la petite-amie d’un manager et en plus, vous êtes manager vous-même.

Tout ça dit sur un ton amical, bien sûr et je conclus par :

-C’est presque du masochisme… Je pense, en même temps, et si vous me permettez, que vous étiez la seule femme capable de dompter Ricci. Et c’est un compliment.

Je posai ma main sur l’épaule de ma protégée et, reprenant un air un peu plus sérieux, peut-être un peu désolé aussi, je m’adressai à elle.

-Livia… Puisque… C’est officiel maintenant, semble-t-il… Je vais dormir chez Brooke cette nuit…

Comment dire sans dire… il n’y aurait eu que Brooke, ça aurait été sans problème… Mais avec Maria qui était là, je me voyais mal exposer devant une inconnue les quelques accrochages du couple Cortez.

Brooke se rapprocha de moi et je passai un bras autour de sa taille. J’avais envie de l’embrasser mais je ne trouvais pas vraiment le moment approprié.

-Alors… J’aurais voulu savoir ce que tu préférais : venir avec moi chez Brooke pour laisser mon appartement à tes parents pour une nuit, à condition qu’ils soient d’accord, ou si tu préfères rester avec eux.

J’imaginais que Livia, ayant vu l’humeur de ses parents avant de partir, saisirait le pourquoi de ma question. C’était loin d’être une imbécile.

©️ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Hughes


Messages : 720
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]   Jeu 1 Mar - 21:13


Dispatching

       
ft. Brooke * Maria * Jack






Quand Mademoiselle Watson nous rejoins, en compagnie d’une autre femme, je me distance de Jack pour recevoir les félicitations de ma professeur mais aussi parce que j’ai envie d’observer le comportement du nouveau couple.  Le fait que Mademoiselle Watson glisse sa main dans celle de mon manager est une confirmation flagrante de l’idylle naissante entre eux. Je mérite une médaille pour cette bonne action !

Nous en reparlerons !

Pour l’instant, l’heure est aux félicitations puis aux présentations. La Dame qui accompagne Brooke est donc sa cousine. Elles ont un air de famille, c’est certains. Mais bon, tout le monde dit que Jack et moi sommes de la même goutte d’eau !

C’est mignon quand Brooke nous présente à sa cousine, la façon dont elle a de dire «  Jack » s’entend comme si elle le chantait.  Je veux dire… elle ne présente pas simplement Jack. Elle sous entend tout ce qui vient avec l’homme.

Je souris à la cousine en la remerciant pour les compliments et Jack fait de même non sans passer un commentaire sur l’habillement de la dame. J’avoue que ça fait un peu étrange comme choix pour une sortie mais parait que l’uniforme revient à la mode alors qui sait ?

Jack amorce une conversation business et je m’y perds. Alors, je reste planté là entre eux a regarder tout autour de moi. Au loin, enfin pas si loin mais quand même pas à deux pas de moi, j’aperçois Delfino qui me fixe avec un sourire aux lèvres.  Ça tombe bien, j’ai hâte d’aller le voir et de le remercier à nouveau pour le temps qu’il a consacré à la pièce. Mais aussi, je veux lui montrer que je porte la robe qu’il m’a achetée.  

Je lui fais un discret « salut » de la main quand je me rends compte que Jack, Brooke et Maria me regardent.

- Hein ?  Comment ?

Je secoue un peu la tête et les paroles de Jack se replacent dans ma tête. Il va dormir chez Brooke ce soir et il me demande si je veux aller dormir également chez ma professeur où si je préfère dormir à la maison.

Le truc, c’est que je ne peux pas répondre franchement à Jack sans dénoncer mon propre couple devant Brooke et sa cousine.  Alors je viens jouer nerveusement avec l’une de mes mèches de cheveux en jetant un nouveau coup d’œil vers Delfino puis je reporte mon attention sur Jack.

- J’en sais rien… J’avais des plans en fait… heu… un… une amie devait dormir à la maison ce soir donc… faut que je lui demande si je peux dormir chez elle plutôt. Tu… comprends, Jack ?

Je sais qu’il lira entre les lignes et qu’il comprendra aussi que je n’ai pas trop envie de lui tenir la chandelle. Quoi que ce serait mieux que d’entendre mes parents se prendre la tête  parce que si j’en juge a comment l’ambiance était à la maison avant que je ne quitte pour venir à Fairfax, ça ne risque pas d’être gagné d’avance.

- Je dois y aller moi… On peut en reparler plus tard… que toi et moi ?

Je n’attendis pas sa réponse et lui embrasse la joue avant de saluer Brooke et sa cousine et de filer au travers des gens. Mais avant d’atteindre Delfino, c’est Enrique qui m’attrape par le bras et je sursaute en m’exclamant de surprise. Je m’attendais à le voir mais avec les autres, dans la salle pour la petite fête mais pas dans les coulisses.

Mon beau-père n’est pas dans son état normal. Je le sens. Il me félicite en me serrant longtemps – très longtemps – dans ses bras puis m’explique qu’il doit rentrer à Tijuna ce soir même.  Je fronce des sourcils, je le questionne, j’argumente mais rien ne fait. Enrique doit rentrer.

Tout va trop vite dans ma tête et j’ai l’impression d’envoyer comme message à Enrique qu’il peut s’en aller comme si je n’en avais rien à faire. Le fait est que… je ne sais pas quoi lui dire et que je ne suis pas naïve au point de croire que la présence de Jimmy Reed dans la salle ce soir y est pour rien. Je le regarde partir, comme si je regardais un chapitre de ma vie se terminer.

Et un autre sur le point de commencer.

Donc il n’y aura que ma mère à l’appartement et elle ne s’objectera probablement pas à ce que Julian vienne y dormir puisque c’est un droit acquis de Jack… Tout n’est peut-être pas encore joué !

Je finis par arriver à la hauteur de Delfino.  Je lui montre la robe que je porte, je lui parle de ce que j’ai ressentis pendant la pièce, je lui confis aussi comment je me sens mais il  ne m’écoute qu’à moitié, je le sens.  Il a autre chose en tête, mais je ne suis pas certaine de comprendre.

- Pourquoi, l’infirmerie ?

Qu’importe... Je le saurai rendu là, j’imagine !


©️ Billy Lighter



Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brooke A. Watson


Messages : 78
Date d'inscription : 22/10/2017
Age du personnage : 28
Localisation : History Classroom


MessageSujet: Re: Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]   Ven 2 Mar - 17:18


Dispatching

       
ft. Maria * Jack * Olivia






Ça me fait quand même drôle de présenter Jake à Maria puisqu’elle sait qu’il n’est pas simplement qu’un ami mais qu’il est aussi l’homme qui fait battre mon cœur.  Mais je le fais avec joie et une certaine euphorie à peine dissimulée. Avec tout ce que je viens de vivre, il m’est impossible de quitter mon petit nuage de bonheur pour me remettre les deux pieds bien au sol.

Les présentations faites, je laisse Jack et ma cousine faire un peu plus ample connaissance en n’en profitant pour féliciter Olivia pour sa performance. Elle fut au-delà de toutes attentes, comme quoi, cette petite à beaucoup de talent.

Mon attention se recentre sur mon amoureux et ma cousine quand se dernier ajoute à l’arc de Maria, la corde de fleuriste à temps partiel, ce qui ne manque pas de me faire rire. J’avoue que j’ai légèrement oublié, et je suis certaine que même Maria n’y pensait plus, qu’elle porte l’uniforme de l’emploi.

- Elle est venue me porter des fleurs !, dis-je comme si ça justifiais le port de l’uniforme.
Mon regard se fait plus attendrissant lorsque Maria avoue qu’elle fut légèrement désespérée d’apprendre que j’avais jeté mon dévolue sur un manager. Si quelqu’un peut  comprendre, c’est bien Maria puisqu’elle en fréquente un et qu’elle-même exerce maintenant cette profession.

Je suis attentive à la conversation qui se déroule. Masochisme et Ricci dans la même phrase ? Mon presque beau-frère ne doit pas être si pire que cela… autrement Maria n’aurait pas engagée son cœur dans une relation houleuse. Non… Maria est épanouie comme jamais et  son homme doit forcément y être pour beaucoup.

Olivia, alors que nous parlons, à la gigote. Son regard passe de nous à plus loin dans les coulisses et, quand Jack lui demande si, puisque notre couple est maintenant dévoilé officiellement si elle veut venir dormir avec nous à mon appartement, la jeune fille semble hésiter mais je comprends qu’en fait, elle ait d’autres plans.

- Si tu avais des projets c’est compréhensible que tu puisses vouloir les maintenir mais sache que si les choses changes, tu peux dormir chez moi et je ne vois pas d’inconvénient non plus à ce que Jess vienne elle aussi, tu sais ?

Loin de moi l’idée de m’interposé dans le rôle qu’à Jack envers l’adolescente mais comme je suis tout de même impliqué dans le projet de fin de soirée, il me semble approprié de lui faire savoir que son projet « soirée de filles » est le bienvenu chez moi.

Olivia, cependant, embrasse Jack sur la joue avant de déguerpir. C’est de son âge ! Qu’elle aille donc s’amuser et en profiter pendant nous bavarderons. Jack aura le temps  de la retrouver et de décider avec elle de la suite des choses.

- Jack, dis-je en me retournant vers mon amoureux, avec Maria nous avions envie d’aller manger un morceau après la petite fête et, peut-être même que Daniele viendra nous y rejoindre. Tu es partant ?

Notre relation étant naissante, je me vois mal commencer à régenter sa vie en lui imposant des diners ou des activités de couples.

Mademoiselle Hunt s’approche de nous que le temps de nous dire que la salle est prête pour la petite fête et que nous pouvons nous y diriger.


©️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maria Watson


Messages : 931
Date d'inscription : 23/01/2016
Age du personnage : 36
Localisation : L.A Baby

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: Toujours amoureuse
Song: Shoot to thrill- AC/DC


MessageSujet: Re: Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]   Sam 3 Mar - 14:31


Dispatching

       
ft. Brooke * Jack * Olivia




Brooke était euphorique et cela faisait bien rire Maria qui ne l'avait jamais vraiment vu ainsi, il faut dire que quand elles faisaient des spectacles avec leurs poupées, cela ne se terminait jamais avec des centaines d'applaudissements. Elle était heureuse que Broke connaisse ça au moins une fois dans sa vie. Si heureuse excitée, elle avait présenté Jack d'une façon peut commune mais cela n'enlevait en rien la symbolique de la chose.


Maria ne connaissait pas vraiment Jack Perry, elle l'avait croiser de temps en temps quand elle travaillait pour Daniele, mais, il faut dire qu'elle était toujours très occuper, à courir à droite et à gauche, d'ailleurs, Maria se demandait vraiment comment il faisait maintenant car Sonne courait moins vite qu'elle. Est ce que Daniele s'était calmé? Elle n'en n'avait pas l'impression, en même temps, elle ne pouvait pas vraiment juger vu ses mésaventures du moment. Elle avait serrer la main de Perry en souriant doucement tandis qu'il expliquait à sa cousine qu'ils se connaissaient déjà." Oui c'est vrai mais nous n'avons jamais vraiment eu le temps de parler." avait-elle dit amicalement "Et aujourd'hui,on se retrouve pas vraiment dans la même configuration" avait-elle dit amusée, elle voulait surtout connaître Jack Perry et pas le manager.

Mais ce n'était pas aussi simple, Jack avait félicité la jeune manager pour son contrat avec The Lightening. "Oh merci.." elle se mit à sourire un peu. "Je me demande encore pourquoi je me suis embarqué là dedans" avait-elle dit en riant un peu. "N'allez surtout pas dire ça à Reed" avait elle rajouter en chuchotant ,toujours le sourire aux lèvres. Puis la jeune Olivia avait fait une petite mine qui voulait tout dire face à Jack. Maria laissa passer cela car elle ne savait pas vraiment de quoi il y en retourné.

En tous cas, elle s'était présenté en tant que cousine et Jack l'amusa en indiquant qu'elle devait aussi être fleuriste, elle secoua la ^tète. "Oh, j'ai fais blague à Brooke!" et sa cousine l'a coupa pour lui raconter ce qu'elle avait fait. "C'est histoire de ne pas être reconnu" avait-elle dit en souriant. "Je n'avais pas l'intention de venir, mais je voulu quand même lui faire la surprise et j'ai trouver que cet accoutrement pour venir en coulisse." Elle avait complètement oublié sa tenue à vrai dire.

Alors que sa cousine parlait avec la jeune Cortez, Maria avait voulu en savoir plus sur Jack et parler un peu avec, après tout, il lui volait sa meilleure ami et elle devait se faire une idée de cet homme. Elle lui raconta son anecdote sur le fait d'avoir su qu'il était manager et Jack conclu que Maria était un peu maso', elle se mit à rie un peu alors qu'il l'a complimenta. Ses joues se mirent à chauffé un peu . "Merci, je prend ça pour un compliment ne vous en faites pas...Et je dois bien avouer que ce n'est pas facile tous les jours!"

Alors que la question de qui allait dormir où, Maria regardait la scène avec intérêt et toujours avec le sourire, en même temps, elle était vraiment heureuse d'être ici ce soir, cela lui changeait les idées. Puis la jeune Cortez partit, ils se retrouvèrent alors entre adultes. Maria regarda sa cousine en souriant. "Je vais aller appeler Daniele pour voir s'il souhaite venir ou non." La directrice de l'établissement arriva vers eux. "On se rejoint dans la salle?"


©️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Perry


Messages : 276
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 36
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


MessageSujet: Re: Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]   Dim 4 Mar - 17:04

Dispatching

       
ft. Maria Watson, Brooke A. Watson & Olivia Cortez


Brooke me présenta sa cousine tout en affichant notre relation au grand jour devant ma protégée. Bon… D’accord. Ce n’était pas comme si je pensais que ce fut encore un grand secret de toute façon et puis, plus les jours avançaient, moins j’avais cette impression de faire quelque chose d’inapproprié en sortant avec la jeune prof d’Olivia.

Je captai, bien évidemment, le petit sourire fier et satisfait de ma protégée. Oui oui, je sentais qu’elle allait me facturer ses honoraires de marieuse… Ce n’était pas une Reed pour rien. Mais je répondis à ses insinuations silencieuses par un hochement négatif et amusé de la tête. Puis, je me présentai dans les formes à celle qui était donc non seulement l’ancienne secrétaire de Daniele Ricci et actuelle manager de The Lightening, mais aussi la cousine et confidente de celle qui faisait déraisonnablement battre mon cœur.

Mais si j’étais amoureux, j’en restais définitivement un manager et ne pus m’empêcher, ne fut-ce que pour faire la conversation, de la féliciter pour son contrat avec The Lightening. Mais si elle souriait, j’avais l’impression que son ton n’était pas tout à fait à la rigolade, et qu’elle avait beaucoup moins l’air de la femme sûre de son coup qu’elle ne l’avait été dans son interview pour L.A.ROCKS.

Mais je ne fis pas de commentaire… Enfin sauf sur Reed. Parce que ce soir, Reed me ressortait de partout.

-Pour que je puisse dire ce genre de chose à Reed, il faudrait qu’il arrive à me caser quelque part entre une sieste et une orgie.

J’avais dit ça devant Olivia sans aucune gêne et sous le coup de bien des émotions négatives que j’avais envers Reed non seulement depuis quelques temps, mais encore bien plus depuis ce soir où j’avais bien compris qu’il mettait le souk dans le couple des parents légitimes d’Olivia, Maritza et Enrique, en un claquement de doigt et probablement sans même ouvrir la bouche.

Mais juste histoire de dire aussi à Maria qu’elle n’avait pas à s’en faire et que ses incertitudes presque flagrantes pour ce qui concernait The Lightening n’iraient pas jusqu’aux oreilles de Reed. Pas par moi, en tout cas.

Passant à des sujets plus légers, je m’étais amusé de l’accoutrement de Maria Watson, déguisée en livreur de fleurs. L’histoire s’expliqua bien vite par une blague que la manager avait voulu faire à sa cousine, de même que c’était le meilleur moyen de pouvoir aboutir en coulisses. Je souris.

-Ingénieux.

Je fis quelques compliments sincères à la manager au sujet d’elle et de son couple avec Daniele, puisqu’elle avait insinué avoir eu quelques réticences quand sa cousine lui avait affirmé être en couple avec un manager. Réticences compréhensibles venant d’un manager qui sortait avec un autre manager et pas des moindres, bien qu’un peu hypocrite aussi, du coup.

Je rigolai gentiment quand Maria affirma que ce n’était pas simple tous les jours.

-Je veux bien vous croire. Je ne fais qu’occuper le bureau d’à côté et ce n’est déjà pas simple tous les jours.

C’était un peu exagéré. La plupart du temps, Daniele ne me dérangeait pas le moins du monde, c’était juste histoire de blaguer un peu.

Puis, reportant mon attention sur Olivia, je lui avais demandé où elle préférait passer la soirée, en espérant qu’elle lise entre les lignes qu’entre ses parents cette nuit, ça risquait de pas être la joie. Mais alors même que je lui parlais, elle me parut absente et quand je suivis son regard, j’aperçus le roadie latino de chez MTI, Delfino. Olivia avait l’habitude de m’en parler comme d’un frère ou d’un ange gardien… A raison, probablement, puisque c’était quand même lui qui l’avait recueillie après sa mésaventure avec Stone dans l’Eastside.

-Olivia… ?

Tu m’écoutes ?

Oui, elle avait capté le message mais son esprit était déjà ailleurs. Elle avait d’autres plans : qu’une amie vienne à la maison (soit chez moi) et j’imaginais qu’il s’agissait de Jess Kurtz… Ou au pire, de Julian Hughes qu’elle ne voulait pas dévoiler comme étant son petit-ami devant Brooke. De toute façon, en ce qui me concernait, l’un comme l’autre étaient les bienvenus chez moi. En espérant que si c’était Hughes, Liv allait quand même penser à certaines choses dont j’avais déjà essayé de lui parler mais à ce niveau-là, je crois que la seule chose qui me restait à faire était de croiser les doigts.

Livia changea donc ses plans pour dire qu’elle allait, du coup, comprenant certainement que c’était mieux de laisser ses parents seuls cette nuit, demander à aller dormir chez cette amie en question. Bref, je n’avais pas trop à m’en faire.

-Oui, je comprends, Liv. Tu sais ce que tu fais.

Mais je m’en faisais quand même. Pas de savoir chez qui elle allait aller parce que je me doutais bien que c’était chez Hughes. Elle n’aurait pas dit « une amie » sinon, elle aurait simplement dit Jess. Et je savais que Livia était la bienvenue chez Don Hughes aussi sûrement que Julian était le bienvenu chez moi.

Non… Ce qui m’inquiétait, c’était de la laisser avec toutes les incertitudes et les angoisses concernant les tensions avec ses parents. Bien qu’elle semblait gérer ça… Je ne voulais pas qu’elle le vive comme une forme d’abandon de ma part.

Et comme pour m’aider un peu, Brooke enchaîna en disant à Livia que si elle voulait, sa soirée entre fille pouvait se dérouler chez elle. Je regardai ma petite-amie et serrai un tout petit peu plus fort sa main en un « merci » silencieux.

Mais pour toute réponse, Livia qui n’était déjà à moitié plus avec nous de toute façon, affirma qu’elle devait y aller en demandant quand même si on pourrait en parler elle et moi plus tard.

-D’accord. Vas-y.

Elle m’embrassa sur la joue et je la laissai aller mais sans la quitter du regard. Elle se dirigea vers Delfino qui restait en retrait comme s’il avait peur de nous approcher. Pourtant, il aurait sincèrement pu venir s’intégrer parmi nous. Mais avant qu’elle n’arrive jusqu’à lui, son beau-père l’intercepta et je me mordis la lèvre de voir la ferveur frôlant le désespoir avec laquelle il la serra dans ses bras.

Ce fut Brooke qui détourna mon attention de ce spectacle qui venait de me fendre le cœur en deux. Ce que je sentais qui arrivait à Enrique ce soir… Est-ce que ça allait m’arriver à moi aussi ?

Je tournai et baissai mon regard vers Brooke.

-Pardon ? Oh… Oui.

J’esquissai un sourire incertain. Pas à l’idée du souper. Mon esprit était encore sur Enrique et Livia qui venaient de me donner la désagréable impression de se dire adieu.

-Sans problème, si tu n’as pas peur de te retrouver avec trois managers à table.

Maria Watson, elle, déclara qu’elle allait aller appeler Daniele en demandant si on allait se rejoindre dans la salle. Je souris à cette dernière.

-Très bien. Faisons comme ça. Le temps que Daniele vienne de Beverly Hills nous aurons ainsi le temps de boire quelques verres dans la salle.

Et moi, de voir quels arrangements ma protégée aura trouvés pour la nuit.

-Et Brooke et moi connaissons un petit restaurant thaï vraiment pas très loin d’ici, si ça vous branche.

J’attendis que Maria parte en quête d’un téléphone et que Mademoiselle Hunt soit hors de vue pour me tourner vers Brooke, lui sourire, puis me pencher vers elle pour l’embrasser. Pas un baiser langoureux puisqu’autour de nous, il y avait plein d’adolescents… Mais un baiser amoureux.

-Ooouhhh ! Mademoiselle Watson a un amoureux !

Je me tournai, un peu surpris, pour découvrir un garçon qui nous regardait. Je souris en coin et fronçai les sourcils.

-Tu ne t’appellerais pas Tyler, toi ?

Les histoires de Livia étaient pleines de détails… Et l’enfant fut pris de court.

-Heu… ben… ben si… Comment vous le savez ?

Je lui souris.

-Parce que je sais reconnaître un petit emmerdeur quand j’en vois un…

Il s’en alla en ronchonnant de sa voix cassée d’adolescent en pleine mue et les mains enfoncées dans ses poches.

©️ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Brooke A. Watson


Messages : 78
Date d'inscription : 22/10/2017
Age du personnage : 28
Localisation : History Classroom


MessageSujet: Re: Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]   Mer 7 Mar - 21:30


Dispatching

       
ft. Maria * Jack * Olivia






Si Maria m’a semblé anxieuse un peu plus tôt en me suppliant presque de lui confirmé que mon amoureux ne nageait pas dans le bassin très sélect de la Jet Set, elle semble maintenant rassurée puisqu’elle discute avec Jack de sa nouvelle affiliation avec The Lightening. Je ne connais pas se groupe plus que ce que l’on en dit dans les journaux, et ça me suffit. Seulement, je connais ma cousine pour savoir que jamais elle n’aurait foncé tête première dans cette association si c’était pour tout y perdre au final.

Le sang des Watson coule dans ses veines et elle est plus déterminée et travaillante que n’importe lequel d’entre nous. Maria tirera son épingle du jeu, c’est écrit dans le ciel au mileu des étoiles.

J’avoue que j’ai un peux de mal à suivre la conversation et l’allusion à Reed. Je mets un moment avant de comprendre que l’invité d’honneur de ma patronne, grand mécène de Fairfax et également le patron de mon amoureux est donc rival de ma cousine et qu’elle doit craindre la fuit d’information. Je sais que jamais Jack n’irait faire une telle chose mais je comprends qu’elle puisse vouloir jouer de prudence.

Cependant, la réflexion de Jack sur mon patron me fait froncer des sourcils. L’homme qui s’est installé au premier rang m’avait semblé être quelqu’un de rangé et de bien à sa place. Non pas un fainéant amateur de…  d’orgie !

Avoir eu l’avertissement avant que Jack allait dire une telle chose, j’aurais bouché les oreilles d’Olivia. Ça ne se dit pas, devant une adolescente, ou est-ce moi qui suis trop prude pour certaines choses ?

Mais ça ne semble pas choquer la jeune artiste qui a visiblement l’esprit ailleurs et c’est avec soulagement que nous passons à un autre sujet, beaucoup plus amusant. L’accoutrement de Maria n’a pas passé inaperçue et son couple qu’elle forme avec le manager vedette de BSC non plus.  

Maria avoue elle-même avoir émit quelques réticences en apprenant ma propre relation avec un manager mais qui de mieux qu’un manager pour comprendre ce que cela implique vraiment ?  Ma relation avec Jack est encore naissante. Nous n’avons connu encore que les premiers frissons mais j’ai bien conscience de ce qu’implique le métier de mon amoureux. La tournée qui s’annonce en est un bon exemple mais je préfère ne pas y penser.

Je me jetterai corps et âme dans le travail pour passer le temps  et nous apprendrons a calculer les heures selon les différents fuseaux horaires pour se passer quelques coups de fils…  Nous ne seront pas le premier couple à vivre notre amour à distance. Et très certainement pas le dernier. Mais quand l’amour est aussi pure et sincèrement que le notre l’est, il n’y a rien à craindre.

Jack capte l’attention d’Olivia qui n’attend visiblement que son feu passe au vert pour filer, ce qu’elle ne tarde pas à faire quand Jack lui donne sa bénédiction. Un peu plus et la poussière levait sur son passage.

L’adolescente partie, avec Maria nous élaborons  un peu plus sur notre projet de diner à 4 et, me tournant vers Jack je lui expose les plans. Seulement, c’est maintenant lui qui semble aussi distrait que ne le fut sa protégée quelques instants avant.

Mais, que ce passe t-il ce soir pour que Jack et Olivia soit en orbite autour de moi ?

- Le souper, ça te va ?

Jack est d’accord pour se joindre à moi, Maria et son petit ami pour un diner en toute simplicité une fois la fête à Fairfax terminé.

- Je m’en sortirai, si vous me laisser parler de temps en temps de mes étudiants !, affirmais-je en rigolant.

Maria nous laissa le temps de passer son coup de fil ce qui nous permis à Jack et moi d’échanger un baiser chaste sans être dénué d’amour.  Baiser qui fut capté par Tyler qui ne manqua pas de noter à haute voix la chose. Je n’eu le temps de le ramener à l’ordre que Jack s’en chargea magistralement.

- En voilà un qui n’osera plus la ramener ce soir !

Et ce n’est pas plus mal. Si Tyler peut frapper un mur et se tenir à carreau pour une fois, je ne m’en plaindrai certainement pas.

J’embrasse de nouveau Jack avant de l’enlacer et de poser ma tête contre son torse au milieu de l’effervescence qui continue autour de nous en coulisses. Il est maintenant temps de nous rendre dans la salle où a lieu la petite fête. Une petite heure à tenir avant de nous rendre diner. Un premier diner officiel en tant que couple.


©️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dispatching [Post-R&J] [PV Maria/Brooke/Livia][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣
» La femme de chambre poursuit le NY Post pour diffamation
» Maria Vs Vickie Guerrero
» Besoin d'aide ? [Brooke]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Fairfax High School-