AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Let's Get Ready [PV Delfino]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Abel Hudson


Messages : 361
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Let's Get Ready [PV Delfino]   Dim 25 Mar - 11:50



Let’s Get Ready !
ft. Delfino Alvarez


La tournée de The Burning Fire et BleedingHeart approchait à grands pas. Et j’avais hâte d’y être ! Il n’y avait rien de plus intéressant dans le travail de roadie que de partir en tournée. On allait avoir l’occasion de voir du pays, de voyager à travers le monde, ce que je n’aurais jamais pu faire sans ce job.

Et puis, ce serait la toute première tournée que je vivrais avec Delfino et ça allait ajouter du piment à l’histoire ! La dernière fois que j’avais vu Delfino, c’était à Fairfax où j’avais été étonné de le voir. Alors que finalement, sa présence avait quelque chose de logique vu que sa petite protégée, Olivia Cortez, jouait sur scène ce soir-là.

Lors du verre de l’amitié, Apolline et moi étions allés le saluer et le latino nous avait expliqué qu’il avait aidé en tant que bénévole pour les décors.

Mais il n’avait pas l’air dans son assiette, encore une fois, ce soir-là. J’avais même eu l’impression que ses anciens démons le rattrapaient, de revoir le Delfino qui avait encore un pied dans les Los Diablos durant la tournée de The Lightening en 81.

D’ailleurs, il n’était pas resté longtemps, préférant rentrer chez lui.

Alors j’étais ravi de le voir arriver ce matin aux studios de MTI pour préparer le matériel pour les deux groupes qui allaient faire le tour du monde cette année. La deadline se rapprochait et il y avait encore tellement de choses à faire que l’adrénaline montait d’un cran. Cependant, nous étions une excellente équipe et ce stress était constructif.

J’étais directement allé vers le latino pour le saluer.

-Delfino ! Content de te voir ! Comment tu vas ?

Mieux, j’espérais. Parce que je connaissais Delfino, c’était un homme très gentil et qui n’était arrivé parmi les Los Diablos que parce que l’environnement dans lequel il évoluait à l’époque ne semblait lui offrir que ce destin-là. Or, il s’en était extrêmement bien sorti, seul, en devenant d’abord barman et en bravant les dangers que ça impliquait de renoncer au gang, puis en devenant roadie chez MTI.

Son parcours mériterait un film.

Je regardai mon ami dans les yeux.

-Tu sais, Delf… Que t’es plus obligé d’affronter tout tout seul…

Histoire de lui dire que s’il voulait parler de ses problèmes, je lui prêterais une oreille attentive.

@ Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 297
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Let's Get Ready [PV Delfino]   Dim 1 Avr - 17:29



Let's Get Ready
ft. Abel Hudson


Les vacances que j’avais prises pour Noël étaient terminées. Je regrettais un peu d’avoir pris tant de jours car je n’avais rien trouvé de mieux que de ressasser ce que j’avais sur le cœur et qui concernait Bailey et le petit Dany. La prochaine fois, si j’étais encore seul pendant les fêtes, j’éviterais de prendre des congés ainsi je pourrais profiter de l’ambiance de Noël avec des collègues aussi seuls que moi. Je savais qu’il y en avait quelques-uns dans l’équipe de roadies qu’on formait chez MTI. Mieux valait vivre les fêtes entre collègues en travaillant plutôt que de rester chacun chez soi.

J’étais revenu au travail avec, toujours, le poids de ma lâcheté. Je n’osais pas appeler Bailey ou même me déplacer jusqu’à sa nouvelle maison. Pourtant, il était important que je lui parle de mon ressenti et de la blessure que m’avait provoqué ses mensonges. Je devais le faire pour avancer mais je savais aussi quel genre de dégâts une telle conversation pourrait avoir sur elle. C’était une fille fragile et, même si j’étais profondément affecté par ses mensonges, je ne pouvais pas la haïr et lui faire du mal.

Le travail m’aidera à me changer les idées surtout qu’on allait être fort occupé. La tournée approchait et tout devait être prêt pour le départ prochain de The Burning Fire et de BleedingHeart. J’étais arrivé le premier et j’avais commencé à faire l’inventaire du matériel. Il n’y avait rien de mieux pour oublier ses soucis que de travailler et d’être avec d’autres collègues.

J’avais commencé depuis dix minutes lorsqu’Abel, mon ami, était arrivé très souriant. J’étais très content de le voir. Il avait l’air en forme et m’avait manqué pendant ces trop longues vacances.

-Je vais bien.

Le ton n’y était pas et je ne devais pas paraitre très convaincant. Je pensais bien trop à Bailey pour ça. Ce manque de convictions dans ma voix avait interpellé Abel qui savait que quelque chose ne tournait pas rond. Il était prêt à m’écouter comme un ami comme lui pouvait si bien le faire. Je savais que je pouvais faire confiance à Abel. Il savait beaucoup de choses sur moi et sur mon passé chez les Los Diablos. Il m’avait soutenu quand j’étais sorti des gangs la deuxième fois. Je savais qu’il était la meilleure oreille pour recevoir ma confidence par rapport à ce que j’avais vécu avec Bailey et qui me taraudait l’esprit depuis quelques temps.

-Je sais, Abel…

J’avais invité Abel à prendre place sur un ampli.

-J’ai quelque chose à te dire… Mais je crois qu’il vaut mieux s’assoir.

Ce que j’avais à lui dire demandait à ce qu’on prenne un peu de temps et il valait mieux être assis. Je m’étais installé sur un autre amplificateur.

-Tu te rappelle de la femme que je fréquentais pendant l’année 1981 et 1982 ? Celle qui venait de l’Eastside et avec qui j’ai vécu une belle histoire.

J’avais de temps en temps parlé à Abel de Bailey. J’avais aussi un peu évoqué le petit Dany à l’époque. C’était une drôle de période où l’amitié d’Abel m’avait beaucoup aidé. Un moment où j’étais retombé dans les gangs et la vente de drogue.

-Je t’avais dit que je n’étais plus avec elle mais je ne t’ai jamais révélé pourquoi. En fait, je l’ai quitté parce que, lors d’une crise, elle a abandonné le petit Dany avant de tenter de se suicider… Elle m’avait avoué, à l’époque, qu’elle avait placé son enfant dans une crèche. Je n’ai jamais osé vérifier si c’était vrai. J’avais bien trop peur de constater qu’elle avait tué son enfant de quelques mois.

Je parlais à Abel d’une période très noir de ma vie que j’aurais préféré enterrer pour toujours.

-Je n’ai plus vu Bailey depuis notre séparation…

Cette histoire aurait très bien pu trouver son épilogue là, seulement, L.A.People s’était chargé de faire remonter les choses à la surface.

-Tout auraient pu s’arrêter là, seulement, j’ai fini par retrouver le petit Dany. Il est chez Daniele Ricci…

Faire cette confidence tout haut était très difficile.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 361
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Let's Get Ready [PV Delfino]   Dim 8 Avr - 17:53



Let’s Get Ready !
ft. Delfino Alvarez


Delfino avait vraiment la mine sombre et je savais qu’un gars qui arrive au boulot avec cette tête-là, non seulement ne prend pas plaisir à travailler, mais en plus, ne fait pas avancer les choses. Pas que je voulais que Delfino soit spécialement performant, chacun son job, chacun son rythme, on était pas à l’usine non plus, mais bien dans le monde du spectacle…

Ce fut pourquoi je le pris à part pour lui dire ce qu’il savait déjà : on était potes, il pouvait très bien me parler si tant était qu’il en ait envie ou besoin. Je ne l’avais pas vu pendant les fêtes de noël que j’avais passées ici avec les quelques autres roadies qui n’avait plus que MTI pour seule famille. Et pourtant, je savais très bien que Delf était aussi seul que moi.

Il avait d’abord affirmé qu’il allait bien… Sur un ton des moins convaincants. Et j’avais peur qu’il ne soit retombé sous le joug des Los Diablos ou que ceux-ci cherchent à nouveau à lui faire du mal. Mais au moins, le petit latino accepta d’en parler et m’invita à m’installer sur un ampli. Les autres roadies, comprenant sans doute que ce qui se passait ne regardait que Delfino et moi s’afférèrent à leurs tâches comme si de rien n’était.

Il me demanda alors, une fois installé, si je me rappelais de la femme avec qui il sortait il y avait un moment de ça et qui s’appelait Bailey… Delfino m’en avait beaucoup parlé puis avait arrêté, comme ça, du jour au lendemain… Et comme déjà à ce moment-là, il n’avait pas l’air bien, j’avais pas trop osé demander…

Et pour cause, alors que je l’écoutais attentivement, assis sur l’ampli, mes bras posés sur mes cuisses, je me rendait compte que cette histoire n’avait vraiment rien de drôle. Moi qui avais imaginé une simple rupture, c’était beaucoup plus compliqué que ça.

Je fis d’ailleurs la grimace quand il affirma qu’il avait été jusqu’à croire que la jeune femme avait peut-être tué son enfant en bas âge.

-Oh… Putain…

Je n’avais pas pu me retenir de m’exclamer parce que je ne voulais pas imaginer le stress qu’avait du endurer, seul, le pauvre Delfino. Je faillis lui demander pourquoi il ne m’en avait pas parler à ce moment-là, qu’à nous deux, on aurait peut-être pu savoir ce qui s’était passé… Mais il n’avait pas terminé alors je le laissai parler.

Pour apprendre que l’enfant était chez Daniele Ricci… et comme je m’étais attendu à ce qu’il me dise qu’il avait appris que l’enfant était mort, je me détendis. Pourtant Delfino n’avait pas l’air soulagé ou moins triste, lui…

-C’est mieux que d’apprendre qu’elle l’avait jeté dans un conteneur à ordure, non ?

Je secouai la tête, remettant les choses en place.

-Donc… Tu es en train de me dire que le petit Anthony Ricci qu’on voit dans les magazines est le fils de ton ex ? Et que ton ex est la mère du fils de Ricci ?...

Je marquai une pause.

-Tu devrais être… soulagé, non ? Il doit être bien, chez Ricci… ?

Je savais que Delfino, à l’époque, s’était pris d’une grande affection pour le petit Dany qui n’était pas son enfant mais qu’il considérait comme tel… Mais de l’avoir cru mort et de le savoir désormais bien en vie, ça devait être une libération, non ?  

@ Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 297
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Let's Get Ready [PV Delfino]   Ven 13 Avr - 16:38



Let's Get Ready
ft. Abel Hudson


Cette confidence était très importante pour moi. Je devais parler à quelqu’un de ce que je ressentais par rapport au geste et aux mensonges de Bailey avant de pouvoir aller la confronter. Abel était un ami en qui j’avais confiance et il était tout désigné pour recevoir ma confidence.

Je savais que je pouvais y aller sans détour avec lui. Il savait déjà pour les Los Diablos et, maintenant, il savait pour Bailey et l’enfant qu’on avait élevé ensemble pendant quelques mois. J’avais toujours eu ce doute, jusqu’au moment où j’avais lu que Dany était chez Ricci, que Bailey avait tué son enfant et c’est en partie à cause de ce doute que j’avais décidé de la quitter au moment où elle était internée. Parfois, l’amour ne peut pas passer au-dessus de certains obstacles ou bien était-ce parce que nous ne nous aimions pas encore assez pour ça.

Abel voyait les choses d’une façon très positive. C’est vrai que de savoir l’enfant en vie avait été un grand soulagement. L.A.People m’avait permis de faire envoler mes doutes et de voir comment Dany avait grandi. Ce n’était pas ça qui n’allait pas, c’était plutôt par rapport à Bailey.

-Oui, le petit Anthony Ricci est le fils de Bailey et de Daniele Ricci. Bailey a longtemps été une prostituée… Le petit Dany était un « accident de travail ».

Elle ne devait, sans doute, plus pratiquer ce métier. Elle vivait avec un acteur célèbre maintenant.

-Et, bien sûr que j’ai été soulagé de voir qu’il était en vie et, visiblement, en bonne santé. Ce n’est pas ça qui me perturbe. C’est le fait que Bailey m’ait menti pendant plusieurs mois. Elle savait qui était le père et n’a pas trouvé judicieux de me le dire même si nous vivions ensemble depuis des mois. Elle ne m’a pas, non plus, mis au courant de ses difficultés vis-à-vis de l’enfant.

Dans ce chapitre, j’étais aussi fautif. J’aurais dû voir les difficultés de Bailey et en parler avec elle mais j’étais, à l’époque, trop pris par mon bonheur de vivre avec une femme et un enfant sous mon toit. Ils avaient été ma famille pendant plusieurs mois et c’est pour ça que je n’avais pas pu voir ce qui se tramait vraiment.

-Elle m’a aussi menti quand elle a dit avoir mis Dany à la crèche. Elle aurait pu me dire qu’il était chez Ricci, son père biologique. Mais non, elle ne l’a pas fait, elle a préféré dire un mensonge qui, pourtant, n’est pas plus valorisant que la réalité.

J’en voulais à Bailey pour le peu de confiance qu’elle m’avait accordé pendant notre vie de couple mais aussi de fait qu’elle m’avait arraché à cet enfant que j’avais commencé à élever comme un fils.

-J’aimais beaucoup cet enfant. Je l’ai élevé comme un fils et j’ai été triste d’apprendre que Bailey s’en était débarrassé comme ça en disant qu’il vivrait mieux loin d’elle. On aurait pu trouver une solution ensemble mais elle n’a même pas voulu m’en parler avant de l’abandonner.

Je ne voulais rien cacher à Abel. Mes sentiments étaient forts et me faisait encore mal des mois après la décision de Bailey.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 361
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Let's Get Ready [PV Delfino]   Mar 17 Avr - 16:32



Let’s Get Ready !
ft. Delfino Alvarez


J’écoutais attentivement et respectueusement Delfino me raconter ses déboires et surtout, ses états d’âmes concernant le petit Dany. Il m’avait déjà longuement parlé de l’enfant lorsqu’il était encore avec cette nommée Bailey, et je me rappelais qu’à l’époque, j’avais pensé que tout ça allait finir en adoption, parce que même s’il me le répétait aujourd’hui, je savais que le petit était issu d’une des relations de la jeune femme avec un de ses clients. J’avais d’ailleurs été très fier de mon ami, et je l’étais toujours, quand j’avais appris qui était Bailey. Je trouvais ça très louable de sa part de passer au-dessus de ce qu’était Bailey pour tenter de lui offrir une vie meilleure.

Sauf que ça avait mal tourné et que le couple avait rompu de la plus atroce des façons.

Et là, on arrivait dans les éléments que je ne connaissais pas encore… Parce que moi aussi, étant donné que c’était ce que Delfino m’avait raconté à l’époque, j’avais pensé que Bailey avait abandonné son enfant dans une crèche comme me l’avait raconté mon ami… Mais ce que je ne savais pas, c’était qu’il n’en avait eu aucune certitude et qu’il avait longtemps cru que Bailey avait peut-être tué son enfant.

Je savais pas ce que j’aurais fait à sa place… Personne peut s’imaginer ça.

Heureusement, j’arrivais dans cette histoire au moment où tous les doutes étaient envolés puisque c’était L.A.People qui, sans le savoir, avait retrouvé la trace du petit Dany chez Daniele Ricci. Dany qui portait désormais le nom d’Anthony.

J’eus un sourire timide à l’attention de Delfino.

-J’ai vu sa photo dans L.A.People. Ça a l’air d’être un chouette petit gars… Et il avait l’air en bonne santé sur les photos.

Mais je comprenais que Delfino soit en rogne que la jeune femme avec qui il sortait à l’époque lui ait menti.

-Ouais… Pourquoi te laisser dans un flou qui te permettait de te faire les pires scénarios alors que la vérité était beaucoup plus rassurante? Pas moins frustrante, mais rassurante…

Je haussai les épaules.

-Puis j’ai un peu du mal à comprendre comment elle a pu avoir plus confiance à Ricci qu’à toi qui vivait avec elle.

Il fallait croire qu’elle avait vraiment un sérieux problème, cette fille. Pas pour rien qu’elle avait été internée…

Je fronçai les sourcils en pensant à un truc.

-Hé… Delfino… La Bailey dont tu parles… C’est quand même pas la même Bailey dont L.A.People parle… ? Celle qui est avec Hank North maintenant…

Si c’était ça, à sa place, j’étais pas vraiment un impulsif, mais je l’aurais vraiment mauvaise. Lui qui avait tout donné pour cette fille et son enfant, il était encore le seul des trois à croupir dans l’Eastside et dans la solitude.

-Qu’est-ce que tu voudrais faire ? Parler à Bailey ?

@ Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 297
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Let's Get Ready [PV Delfino]   Lun 23 Avr - 16:57



Let's Get Ready
ft. Abel Hudson


J’avais tout raconté à mon ami. Ce n’était pas facile d’aborder ces sujets parce que j’étais encore très touché par toute cette histoire. J’avais espéré construire une famille avec Bailey. Je l’aimais vraiment mais elle avait préféré se murer dans le secret et me mentir.

La seule chose qui était réjouissante, dans cette histoire, c’était que le petit Dany soit en vie et en bonne santé. Cet enfant que j’aurais pu voir grandir était chez son père là où il devait, certainement, demeurer légitimement. Ça me brisait quand même le cœur de savoir que Bailey avait préféré se séparer de son enfant plutôt que de trouver une autre solution avec moi.

-Oui, il avait l’air d’aller très bien. J’espère qu’il est heureux là où il est.

J’étais quand même très triste de me dire que je ne le verrais plus jamais. Je l’avais élevé pendant plusieurs mois et je m’y étais attaché autant que j’étais attaché à l’amour que j’avais pour Bailey.

Je n’arrivais pas à comprendre le mensonge de Bailey et je n’étais pas le seul.

-Je ne sais pas… Elle était dans une mauvaise période. Elle a été enfermée en hôpital psychiatrique. Je ne sais pas ce qu’il lui est passé par la tête.

Je voulais aller la voir pour éclairer ce mystère et lui dire ce que j’avais sur le cœur. Abel, lui aussi, se posait les mêmes questions que moi. Je n’avais aucune réponse.

-Je ne sais pas pourquoi elle avait plus confiance en Ricci. Peut-être parce qu’elle se disait qu’il avait les moyens de s’occuper de l’enfant. Qu’il ne manque de rien. Je n’avais pas beaucoup d’argent et elle non plus mais je pensais que ce n’était pas ça qui comptait mais l’amour qu’on donnait à cet enfant. Je pensais vraiment qu’on faisait les choses bien. Je ne sais pas ce qui lui a traversé l’esprit.

J’avais envie de savoir et l’entendre de la bouche de Bailey. Il allait falloir que je trouve le courage d’aller sonner à la porte de chez Hank North. Car c’était là que Bailey résidait maintenant et je n’avais pas caché ça à mon ami non plus.

-Si, c’est celle qui sort avec Hank North. Elle et Hank se connaissaient depuis avant la naissance de Dany. Il était là quand Bailey a accouché dans la voiture de Howard Stone.

Je sais que ça faisait beaucoup d’informations pour mon ami. Je n’avais pas de problèmes avec le nouveau couple de Bailey. Elle était responsable de ses choix. C’est ce qui concernait notre passé ensemble que je voulais régler.

-Oui, je voudrais parler à Bailey. Je voudrais savoir pourquoi elle est allé jusqu’à me mentir… Mais, je n’ai pas encore eu le courage.

Mon visage était sombre. J’avais peur d’apprendre que j’étais responsable de tout ça et j’avais peur d’entendre, de la part de Bailey, que j’avais été aveugle.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Abel Hudson


Messages : 361
Date d'inscription : 26/09/2013
Age du personnage : 29
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Kansas City, Kansas
Je suis: débrouillard, serviable, amusant
Song: Carry On My Wayward Son - Kansas


MessageSujet: Re: Let's Get Ready [PV Delfino]   Jeu 26 Avr - 16:39



Let’s Get Ready !
ft. Delfino Alvarez


L’histoire de Delfino était très triste. Et ça me rendait d’autant plus triste que je sentais que ça le touchait au plus profond de lui. Mais apparemment, son ex avait elle-même de sérieux problèmes puisqu’elle avait carrément été enfermée en hôpital psychiatrique. D’ailleurs, Delfino n’avait pas la moitié des réponses à toutes ses questions, qui étaient aussi celles que je lui posais puisque forcément, c’était probablement les questions logiques à se poser.

Je commençais un peu à cerner ce qui démangeait Delfino : il avait besoin de ces réponses et pour ça, il devait voir son ex… Sauf qu’il avait peur d’aller la voir, ce qui pouvait se comprendre.

Mais en plus d’être triste, cette histoire du petit Dany était un véritable casse-tête ! Ou un vrai vaudeville, j’en savais trop rien… Et au fur et à mesure qu’il me donnait les détails, ma bouche s’ouvrait de plus en plus grand, de même que mes yeux.

-Attend attend attend ! Tu veux dire que le gamin de ta Bailey, non content d’être le fils biologique de Daniele Ricci est né dans la bagnole d’Howard Stone, le batteur de The Burning Fire et en présence de l’acteur Hank North ?!

Vous vous êtes fait un remake hollywoodien de la naissance du Christ ou quoi ?!

J’avais gardé cette dernière réflexion pour moi, de peur d’offenser mon ami mais c’était quand même vraiment ça !

Et comme je l’avais déduis, Delfino termina en disant qu’il voulait parler à Bailey, mais qu’il n’osait pas y aller.

Je pinçai mes lèvres.

-Ce serait le mieux, en effet, ne serait-ce que pour apaiser ta conscience.

Je marquai une pause, réfléchissant.

-Si tu veux pas y aller tout seul, je peux t’accompagner… Pas pour être spécialement là quand vous parlerez, les détails ne me regardent pas. Mais si tu veux que je t’y conduise…

Je grattai ma tête et fis la moue.

-Tu crois que ce sera facile de la voir maintenant qu’elle sort avec North ? Il est pas commode, d’après la presse…

Le genre de star à se terrer chez lui pour se protéger de tous les désavantages que son talent pouvait apporter. C’était un peu le revers de la médaille…

@ Billy Lighter












Abel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Delfino Alvarez


Messages : 297
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


MessageSujet: Re: Let's Get Ready [PV Delfino]   Sam 5 Mai - 17:06



Let's Get Ready
ft. Abel Hudson


L’histoire du petit Dany et mon histoire commune avec Bailey était un vrai roman. Chaque détail que je donnais en plus à Abel le faisait de plus en plus écarquiller les yeux. Je ne me considérais pas comme quelqu’un de proche des stars, pourtant, j’en avais côtoyées quelques-unes bien malgré moi. Je connaissais Jimmy Reed parce qu’il était chef des Los Diablos. Je connaissais Olivia Cortez parce que Jimmy Reed m’avait demandé d’assurer sa protection. Je connaissais Cash Izbel parce que j’étais, avant, dealer. J’avais déjà rencontré Billy Lighter parce que Cash avait fait une crise cardiaque chez moi et que je l’avais accompagné à l’hôpital où nous avait rejoint le chanteur. Je connaissais un tout petit peu Hank North et Howard Stone parce que Dany était né dans la voiture du batteur avec l’aide de l’acteur. C’était chaque fois dans des circonstances peu glorieuses que j’avais rencontré toutes ces stars.

Dany était comme moi… Il avait côtoyé et était issus de stars malgré lui. Il était né dans la voiture du batteur de The Burning Fire au lieu de naitre dans un hôpital. Le fils de Daniele Ricci pouvait-il naitre ailleurs que dans une voiture de luxe, après tout ?

-Oui… Le début de sa vie a été mouvementé…

Le petit vivait, maintenant, chez son père mais j’avais, quand même, envie de discuter avec Bailey pour lui faire part de mon sentiment, de mes regrets et de mes griefs. Je voulais lui parler pour comprendre son geste et ses mensonges mais j’étais, pour l’instant, trop lâche. Je cherchais le courage en Abel.

Mon ami trouvait que c’était un bon moyen d’être en paix avec cette histoire. Je pourrais, après ma conversation avec Bailey, mettre tout ça derrière moi et vivre à nouveau sans penser, tous les jours, à elle et au petit Dany que je ne verrais plus jamais. Abel était un vrai ami qui me soutenait jusqu’au bout de ma démarche.

-Je serais heureux que tu m’accompagnes. Ça m’évitera, peut-être, de revenir sur ma décision devant le pas de sa porte.

Il nous restait à savoir si Bailey allait être accessible. Je n’avais pas peur d’Hank North. Je l’avais vu une seule fois, le jour de l’accouchement de Bailey et il ne m’avait pas semblé être l’homme que décrivait la presse... Seulement, je ne le connaissais pas assez bien pour me forger un véritable avis sur lui.

-D’après la presse… Je ne sais pas s’il faut se fier entièrement à la presse. Je suppose que Bailey habite chez Hank North. Elle ne sera pas difficile à trouver. Le reste ne regarde pas l’acteur… C’est entre elle et moi.

Je ne vois pas pourquoi North m’empêcherais de parler à Bailey. Il ne m’avait pas semblé être ce genre d’homme à notre dernière rencontre.

-J’espère que la presse exagère à son sujet… C’est ce que je souhaite à Bailey…

Je ne pouvais qu’espérer. Pour le reste, Bailey était assez grande pour gérer sa vie.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let's Get Ready [PV Delfino]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let's Get Ready [PV Delfino]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Are you ready boots ? Start walkin' ! [D8]
» #0187 • are you ready to live with a boy?
» No Monsanto in Haiti
» Haiti getting ready for CSME. Ayiti ap pare pou Mache Karikòm lan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Studios de MTI-