AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeSam 14 Avr - 23:03



First Note Is The Hardest
ft. Eddy Cort & Daniele Ricci





Le calme avant la tempête.

J’aime quand les studios de BSC sont presque vide et que je peux pianoter à ma guise sur les touches du grand piano blanc. Nous sommes à quelques  semaines, voir jours du début de ma première tournée mondiale. Je préfère ne pas y penser. J’en ai suffisamment comme ça et puis vaut mieux laisser Jack gérer tout ce qui touche ça, après tout, c’est son job… avant toute autre chose…

Ça me fait mal de penser ça. Depuis que j’ai « rencontré » mon père, le vrai,  j’ai soit l’impression de manqué de loyauté envers l’un ou l’autre alors qu’il n’y a aucunement raison d’un tel sentiment. Puis je ne sais pas encore quelles sont les intentions de Jimmy Reed. Par moment, je le déteste plus que tout… mais c’est vite chassé par ce que je ressens réellement pour lui. Et, pour en ajouter juste un tout petit peu plus, quand j’en ai parlé à Jack, de cette première rencontre, j’ai eu l’impression que son regard s’est voilé et qu’il est devenu juste un tout petit peu plus irrité par la suite. Mais ça aussi, ce n’est probablement que le fruit de mon imagination.

Cela doit faire au moins une heure que je suis assise au piano et que je joue encore et encore Always On My Mind, comme par automatisme, sans vraiment me rendre compte à quel mouvement je suis rendue. Ça n’a aucune importance en fait. Ce qui compte c’est que je ne pense à rien de précis dans l’immédiat et ça fait un bien fou.

Sans trop sa voir comment ça en arrive là, mes notes changent, la mélodie n’est plus la même et naît  mon interprétation personnel d’une des chansons de Roadtramp que j’adore particulièrement : Naver Cared.
Ça vient du cœur.

Je suis heureuse et fière de partir avec eux en tournée. Comme première expérience, je ne pouvais franchement pas souhaiter mieux pour prendre de l’expérience et puis je connais bien Eddy et Clepto maintenant.  Je les considère comme des amis bien qu’ils soient plus âgés que moi mais ça n’empêche pas une belle complicité.

Quand je frappe la dernière touche et que tout redeviens tranquille, je sens une présence derrière moi. Mon esprit de petite fille voudrait que, en me retournant, j’y vois mon père mais  mon côté plus réaliste qui  semble avoir prit 10 ans en trop peu de temps   me dicte de rester calme et de ne pas fonder d’espoir vain.

Ce n’est pas  mon père qui se tient derrière moi mais Eddy Cort en personne.  Je lui souris, gênée, sachant qu’il a probablement entendu le massacre de sa chanson.  

- Si ce n’est pas mon chevelu préféré ! dis-je avec un grand sourire aux lèvres avant de me lever pour aller le saluer. Je… passais le temps… en fait je devais plancher sur mes nouvelles chansons mais…  mon esprit s’est un peu emballé.

Arrivée à sa sauteur, j’ouvre et lève les bras pour encadré se Viking des temps modernes pour lui faire un câlin. Y’a un moment que je ne l’ai pas vu et, en ces moments troubles, ça fait vraiment du bien de voir un visage sympathique !




@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2190
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeDim 15 Avr - 16:55



First Note Is The Hardest
ft. Olivia Cortez & Daniele Ricci


On était dans les derniers rushes avant la tournée. Notre set-list était faite, le matériel, c’était presque bon aussi… Et nous, on passait notre temps à répéter à longueur de journée. On voulait faire des concerts qui soient parfaits, tout en étant sympa, avec des espaces pour la communication et le jeu avec le public, sinon, ça n’avait aucun intérêt. Mais on devait quand même faire gaffe, parce que vu qu’on avait intégré des effets pyrotechniques, il y avait certaines chansons pour lesquelles tout devait être millimétré.

Et j’en revenais toujours pas qu’on allait faire une tournée mondiale ! Quand on avait fait la première partie de The Lightening, sur leur tournée américaine, j’étais encore jamais sorti de Los Angeles. Et cette année, c’était hors des USA que j’allais carrément aller pour chanter et jouer à travers le monde.

Du haut de mes 22 ans, ça m’excitait à mort ! Ça m’impressionnait beaucoup aussi. Alors je risquais un peu de m’accrocher à Daniele. Bien que ce n’était plus pareil non plus, parce que avant, on pouvait aussi faire confiance à Maria Watson quand on avait besoin d’aide. Mais aujourd’hui, Maria Watson était en couple avec Daniele et manager indépendante alors… elle n’allait pas venir avec nous.

Les images de la soirée qu’on avait passée en coulisse à boire et à fêter avec elle lors de notre première tournée me revinrent en tête alors que j’entrais dans les studios de BSC avec le reste du groupe qui se dirigea directement vers notre studio, le numéro 3. Moi, je lambinais derrière en me revoyant en train de coucher avec Maria…

Je finis par secouer la tête parce que… ça faisait vraiment bizarre, au vu du couple parfait qu’elle formait maintenant avec Daniele… Sans compter que j’étais de nouveau avec Zo’ maintenant. Mais fallait dire qu’on était bien jetés, ce soir-là, tous les deux, Maria et moi.

Enfin soit, tout ça pour dire qu’avec tout ça, je perdis le groupe de vue et que j’entendis… Never Cared qui se jouait quelque part… Mais pas notre version… Une version complètement différente. Mais pas moins excellente.

Je trouvai le studio d’où ça venait et y entrai tout doucement et souris largement quand je vis Olivia installée à un grand piano qui me donnait l’impression qu’elle était encore plus minuscule que d’habitude…

J’écoutai, sans rien dire, sans me faire remarquer, son interprétation jusqu’au bout, frissonnant à certains moments. Jusqu’à ce qu’elle atteigne la dernière note. Je restai à la regarder, silencieux et impressionné, jusqu’à ce qu’elle se tourne vers moi.

Il lui fallut comme deux secondes avant de réaliser que c’était moi et de quitter son piano pour venir passer ses bras autour de ma taille. Et là, je rigolai.

-J’ai cru que t’avais vu un fantôme, pendant deux secondes.

Je la dominai de deux ou trois têtes alors j’attendis qu’elle lève les yeux vers moi.

-Bah ton esprit s’emballe bien quand il le fait. C’est magnifique.

Hilare, je levai mon avant-bras.

-Regarde, j’en ai encore les poils tous hérissés.

Je laissai retomber mon bras.

-T’es prête pour la tournée ? C’est génial et ça fout la trouille tout en même temps, hein ouais ?

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeLun 16 Avr - 4:51



First Note Is The Hardest
ft. Eddy Cort & Daniele Ricci






J’ai vraiment cru que mon père pouvait être derrière moi à m’écouter jouer du piano, tapi dans l’ombre d’un coin du studio. Il y a bel et bien quelqu’un derrière moi  mais ce n’est pas Jimmy Reed.  Mon spectateur discret est nul autre que mon ami Eddy Cort et, la surprise passée, je suis heureuse de le voir et je vais le saluer en lui offrant un câlin.

C’est bon de le revoir, il y a un moment déjà qu’on n’a pas flâné ensemble et c’est bien dommage car j’adorais nos petites séances musicales complètement improvisées.

- Si ! J’en ai vu un ! Un géant chevelu qui te ressemblait comme deux gouttes d’eau !, dis-je en rigolant à mon tour.

Et puis je suis un peu gênée qu’il m’ait entendu  revisiter sa chanson.  Je sais pour me l’avoir fait dire que certains artistes n’aiment pas qu’on « s’approprie » leurs œuvre même si ce n’est que pour le plaisir. Ma version n’avait plus trop à voir avec la leur mais Eddy lui, l’a trouvé géniale ma version au point qu’il en a le poil de bras qui se prend pour un hérisson !

- T’exagère !

Bon. Je l’avoue. J’adore qu’il me dise qu’il aime et que ça lui a donné le frisson !

Je ramène mes bras le long de mon corps avant que mon étreinte ne devienne trop intense et hausse des épaules quand il me demande si je suis prête pour la tournée.  Ce qu’il y a de réconfortant avec Eddy, c’est qu’il ne dit pas les choses pour le plaisir de les dires. Il les dit comme il le sent, sans filtre, un peu comme moi finalement. Et d’apprendre que pour lui aussi, ça fou la trouille, c’est rassurant !

- Tu parles, Charles !  J’en ai rêvé cette nuit… Je me voyais sur scène et pas une foutue…pardon! Pas une seule note ne sortait !

Y repenser me donne envie de gerber !  Je préfère prendre une grande inspiration et chasser le frisson  de nervosité qui m’envahit.

- Mais toi, tu l’a d’jà fait c’est pas comme si c’était ta première fois, non ?  Alors tu dois savoir un peu comment ça se passe, comment gérer le trac et tout ?

S’il a des conseils, c’est le moment d’y aller je suis toute ouïe !

Je lui fais signe de venir s’assoir avec moi sur le canapé au fond du studio.  Étrangement, chaque fois que je m’assois là-dessus, je ne peux m’empêcher de me demander combien de chansons ont pu être travaillé par un artiste d’un groupe mythique, assit ici ou  tout simplement dans ce studio. Des gens comme moi, comme Eddy, amis qui ont, à leur façon, marqué l’histoire de la musique.  Est-ce qu’un jour, une autre jeune fille de 16 ans viendra s’y assoir et songera elle aussi à ça ?

- Je n’ose pas trop en parler à Jack. Je sais que pour lui aussi c’est une énorme source de stress, c’est sa première grosse tournée et il est responsable de moi bien plus qu’un manager, tu comprends ?  Et puis y’a encore toutes mes nouvelles chansons à terminer… me faudrait 24 heures de plus par jour, tu vois ?

Est-ce que je te parle aussi de ma première moi catastrophique avec mon petit ami, de ma mère qui veut divorcer de mon beau-père, de mon père dont je n’ai aucune nouvelles depuis notre rencontre à Fairfax et de mes cours dont je n’ai même plus le temps de seulement m’intéresser parce que j’ai la tête pleines de nouvelles chansons ?

- Et toi ? Et Clepto ?  Vous gérez ça comment ?



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2190
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeLun 16 Avr - 20:57



First Note Is The Hardest
ft. Olivia Cortez & Daniele Ricci


Je rigole avec la toute minuscule Livia quand elle plaisante puis dit à la suite de mes compliments que j’exagère. Je secoue alors la tête en faisant la moue et en rigolant.

-Moi ? Jamais !

Et même si je rigole, je suis tout à fait sérieux. Sa version de Never Cared était dingue.

-C’était la même chanson, mais comme si c’était une histoire différente parce que c’était toi qui la chantait. Probablement qu’on a pas pensé au même truc en la chantant et que ça se ressent dans nos interprétations alors qu’on dit pourtant exactement les mêmes mots.

Je haussai les épaules.

-Mais pas de la même façon.

Je partageai avec elle mon sentiment sur la tournée à venir, en lui posant la question de savoir ce que ça lui faisait, à elle. Mais ça me fit rire quand elle se reprit quand elle faillit jurer.

-Hey… Tu peux te lâcher, je suis pas Jack Perry, putain… Jure tant que tu veux !

Je rigolai et allai m’asseoir avec elle dans le fauteuil qui était dans le studio. Il avait vu tellement de cul se poser sur lui qu’il était complètement usé et défoncé, ce qui le rendait encore plus confortable.

Olivia me demandait comme des conseils et ça faisait bizarre parce que j’avais l’impression que c’était hier que Daniele nous avait fait signer chez BSC.

-Heu… Ben non, c’est pas ma première fois… Mais j’ai pas 10 ans de carrière non plus et puis c’est ça aussi qui est amusant, l’adrénaline…

Je lui souris.

-Mais j’ai un avantage sur toi : je suis pas tout seul sur scène, je suis avec mes meilleurs potes. Et on a tous le trac. Puis on l’oublie vite une fois sur scène, quand on est lancé. Tu verras.

Je l’écoutai attentivement me dire ce qu’elle avait sur le cœur. Et autant qu’elle en profite maintenant parce que ce n’était pas dit que dans 3 heures, je serais encore à même d’être vraiment attentif à ce qu’elle pourrait me dire. Là, on venait d’arriver et on avait pas bu depuis hier…

-Ouais… Ouais, je vois bien. C’est qu’une impression ça… C’est le stress. J’ai la même impression alors que toutes nos chansons sont prêtes et qu’on fait que les répéter encore et encore.

Je haussai les épaules…

-Et faut pas avoir peur d’en parler à ton manager. Je sais bien que tu vis chez lui et tout… Mais c’est peut-être justement pour ça qu’il saura te conseiller encore mieux que Daniele ne pourrait le faire pour moi…

Y a pas de doute… Daniele était pas souvent là… Mais il avait aussi un enfant à élever et un film à produire maintenant alors…

Je rigolai à sa dernière question, comment on gérait, Clepto et moi ?

-Ben… On boit de la bière, on joue, on reboit et tout le temps comme ça. Ah et on dort aussi des fois.

Je lui désignai le studio d’un geste de la main.

-T’sais qu’une fois, y a Julian Hughes qui est venu ici… Il a foutu le vigile en rogne, c’était marrant. Il cherchait après toi.

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeLun 16 Avr - 22:18



First Note Is The Hardest
ft. Eddy Cort & Daniele Ricci





Avoir quelques centimètre de plus, j’aurais bien ébouriffé la tignasse d’Eddy quand il s’exclame que jamais il n’exagère.  Mais même sur la pointe des pieds, c’est tout juste si j’arriverais à lui tirer le bout de l’oreille.

Ce qu’il en dit, de mon interprétation me fait sourire. C’est vrai que ma façon est très éloignée de la sienne et qu’on pourrait croire à une chanson complètement différente alors qu’il s’agit de la même en réalité. Tout est dans la façon de la chanter.

- Tes fans n’en reviendraient probablement pas. Peut-être qu’ils y verraient un sacrilège !, dis-je en forçant de grands yeux et en prenant une voix offusquée avant de rigoler.

Nous continuons de parler en prenant place sur le fauteuil du studio. C’est plus confortable que de rester debout et, au moins, assis, je ne risque pas de me tordre le cou à le regarder.

Je l’interroge sur ton expérience à lui parce qu’il baigne la dedans depuis un petit peu plus longtemps que moi et qu’il a l’expérience de la scène. Les fois où je l’ai fait, ce n’était pas aussi sérieux, et je me croyais déjà une vedette alors que je n’étais rien.  Parfois, j’aimerais retrouver l’assurance que j’avais dance ce qui me semble être aujourd’hui une toute autre vie.

C’est fou ce que certaines expériences peuvent faire changer une personnalité !

J’aimerais être capable de me confier à Eddy, cracher tout ce que j’ai sur le cœur mais, d’un autre côté, je ne m’en sens pas la force et je trouverais quand même un peu dommage pour mon ami de se retrouver avec le poids de mes confidences.

Alors je me concentre sur la tournée et tout ce qui s’y rattache. Comme ma crainte de décevoir Jack avec mon manque d’expérience et ce qui pourrait en découler. Je ne voudrais pas que par ma faute, mon manager se voit  éclabousser et discrédité. On dirait alors qu’il a fait un mauvais choix, on me montrerait du doigt, certes mais ça reviendrait surtout sur lui en disant qu’il aurait du savoir que j’étais trop jeune pas prête.

- Ouais… je crois que je vais lui en parler. C’est la meilleure chose à faire même si en ce moment il flotte sur son petit nuage rose !

C’est dit avec une pointe d’amusement. Je suis réellement heureuse pour Jack et ma prof d’histoire. Mon manager méritait de goûter au bonheur à son tour.

Je trouve quand même drôle qu’Eddy croit que Jack saura mieux me conseiller que Daniele ne le fait avec eux. Je pensais que leur manager avait une longue expérience dans le nez au point qu’il se présente partout comme étant «  The Best » ?

Au final, je savais bien que c’était moi qui aie le meilleur des manager !

Pour mon ami, gérer le stress se résume à boire de la bière, jouer, boire encore et dormir de temps en temps, enfin, s’il reste du temps et ça me fait bien marrer. Je me ne vois pas trop me mettre à la bière sauf si…

- Avec un peu de sirop de grenadine dedans ça saurait le faire !

Un bon souvenir que je garde de notre rencontre. J’en ai plus jamais bu et c’est bien dommage !
Mon visage tourne au rouge sans aucun doute quand il me raconte que Julian est venu jusqu’ici pour me voir et qu’il  a fait fâcher un gardien.

- Julian ?

Je baisse la tête, un sourire pas du tout subtil sur les lèvres.

- On sort ensemble depuis un moment…  mais on ne l’a dit à personne parce que… on a chacun nos raisons de vouloir garder ça pour nous en fait…

Je lève de nouveau mon regard vers Eddy.

- J’aimerais bien qu’il puisse venir parfois me rejoindre quand nous serons en tournée…  je ne sais pas comment je vais faire tout ce temps éloignée de lui !



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeMer 18 Avr - 16:46



First Note Is The Hardest
ft. Olivia Cortez et Eddy Cort


-Et n’oubliez pas ! Le meilleur, c’est moi ! Alors si vous voyez Daniele Ricci boire une bière… C’est que boire une bière, c’est bien… S’il boit du whisky, c’est que boire du whisky, c’est bien. Prenez exemple sur le grand Daniele Ricci ! En tournée comme ailleurs !, dis-je à la poignée de roadies que j’avais rassemblé dans la salle de réunion du studio.

J’étais debout sur la table, lunette de soleil sur le nez à causer de tout et n’importe quoi à ces – pauvre ? – roadies que j’avais harponnés dans les couloirs presque vides du studio. Pourquoi ? Euh – sans aucune raison… Je venais de m’enfiler un – deux ? – rail(s) de coke dans ma voiture sur le parking du studio quand j’ai eu une soudaine envie de rassembler mes troupes –il y avait quelques roadies à Vicky aussi mais ce n’était qu’un minuscule détail – dans cette pièce pour leur causer tel un roi parle à sa cour.

-Ah et, en tournée, il ne faut absolument pas oublier la règle numéro 5… La 18 aussi ! La 22 également, dis-je en perdant le fil de mon discours mais avec toujours autant d’énergie et un débit de paroles impressionnant.

Les roadies se regardaient de temps en temps sans bien comprendre où je voulais en venir – peut-être parce que je ne voulais en venir nulle part. Seulement, ils étaient bien trop polis pour m’interrompre.

C’est Daryll Rogers – qui venait d’entrer dans la salle – qui m’avait interrompu.

-Ricci… Qu’est-ce que tu fabrique ?!, demanda-t-il sur un ton sévère. Ces gens-là sont ici pour travailler… Qu’est-ce que tu fous ?

Putain – mais je bosse, Daryll ! Contrairement à toi – apparemment… Il venait me déranger en plein conseil de guerre… Ça ne se faisait pas !

-Je parle à mes troupes en vue de la tournée qui approche, Rogers ! Tu ne peux pas comprendre… Tu ne t’appelles pas Daniele Ricci, dis-je du haut de mon perchoir.

La figure du Rogers montrait toute sa contrariété.

-Ricci… La moitié des roadies qui sont dans cette pièce ne seront pas sur ta tournée car ils sont à moi ! Maintenant, peux-tu me les rendre et gentiment dégager ton petit cul d’Italien de cette salle de réunion ?,
demanda-t-il sur un ton loin d’être amical…

La moitié ? J’avais regardé – très rapidement – les quelques roadies rassemblés.

-Vous voulez toujours travailler pour Rogers ?, demandais-je aux roadies qui n’étaient pas à moi.

Question qui fâche – assez pour que les roadies concernés soient mal à l’aise.

-Ricci !, lâcha Rogers d’un seul coup pour que je recadre mon regard sur lui. Sors !

Je n’avais aucun ordre à recevoir de Rogers – ce sale raciste.

-Cette salle est réservée au grand Daniele Ricci, Rogers, dis-je complètement shooté que j’étais.

Rogers allait – semblait-il – faire un geste vers moi quand Vicky avait fait son apparition elle aussi. On aurait dit un vaudeville…

-Dany, s’il te plait… J’aimerais bien travailler…, dit-elle avec une voix douce. Descends de cette table et va retrouver Eddy. Il t’attend dans le studio 2.

Eddy m’attendait ? Bien dans ce cas, je n’avais plus rien à faire ici… J’étais descendu de la table en sautant – j’avais de mauvaise suspension mais la cocaïne avait ça de magique que je ne sentais rien.

J’étais sorti de la salle de réunions sous les regards sceptiques – suspicieux ou même interrogateurs – de tous les acteurs de mon petit show. J’avais parcours les longs couloirs jusqu’au studio 4 où se trouvait – d’après Vicky – Eddy Cort.

Je l’avais trouvé dans le studio 4 en compagnie de la petite Cortez – la créature de l’Enfer de Jim. Je m’étais incrusté comme le Roi du Monde que j’étais – sans me soucier d’avoir interrompu une intense conversation entre les deux artistes.

-Eddy !, dis-je en écartant les bras. Tu n’étais pas au conseil de guerre ?

Je crois que je n’avais plus fait de telles preuves d’excentricité depuis les années 60...

-Bonjour Cortez, dis-je en souriant à l’encontre de la fille de Jim. Comment vas-tu ? Prête pour la tournée ou tu vas fuir à la dernière minute comme cette bille de Jackson Jones en 74 ?

Jackson Jones était un jeune artiste de 17 ans que Dustin avait fait signer en 74. Il était brillant – Jones – mais angoissé à mort quand il s’agissait de monter sur scène. Il devait – théoriquement – faire la première partie de la tournée des Planes la même année mais avait été dépassé par l’enjeu et ne s’était pas pointé au premier concert. Le tract – parait-il. La peur des grandes scènes… Nul besoin de vous dire que la carrière de Jackson Jones à couper court – il a rendu les armes après la troisième date s’inventant une maladie quelconque… On n’a jamais revu Jackson Jones sur une scène depuis…

J’étais direct avec la – pauvre – Cortez, seulement, je manquais de discernement pour m’en rendre compte. La fille de Jim était talentueuse et ne pas l’avoir sur ma tournée serait un coup dur. Surtout que sa présence me permettrait de remplir ma partie du contrat tacite que j’avais avec Jim – il protège Tony, je protège Cortez en tournée. Bien que je ne voyais pas bien ce qui risquait d’arriver à Cortez en tournée – mais si ça pouvait faire plaisir à Jim, j’allais remplir ma part du contrat…

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2190
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeVen 20 Avr - 22:37



First Note Is The Hardest
ft. Olivia Cortez & Daniele Ricci


Livia venait de faire une sacrée belle interprétation de Never Cared et je ne pouvais que la féliciter pour ça. Elle-même n’était pas sûre de la qualité de ce qu’elle avait fait. Pourtant, elle avait rien à envier à quiconque. Ouais, nos styles étaient différents et j’arrivais pas à écouter Same… Mais Always On My Mind, j’adorais.

Et ce qu’elle venait de faire, j’adorais aussi.

-Bah y en aura toujours pour dire ça. Mais c’est à eux qui faut faire attention. T’arriveras jamais à satisfaire tout le monde, comme j’arriverai jamais à satisfaire tout le monde. Si y avait un groupe qui y serait arrivé, on le saurait.

De fil en aiguille et même plus vite que ça, on se mit à parler de la tournée, vu qu’on allait partir ensemble. Elle avait peur, un peu comme moi. Mais la seule chose que je pouvais vraiment lui conseiller, c’était de parler de ses peurs à son manager. Ce qu’elle dit qu’elle ferait, en précisant que ledit manager avait pas totalement la tête à la tournée.

-Oh… Ben c’est cool pour lui.

Je souris à Livia.

-Mais t’inquiète, on va bien se marrer, tu vas voir. On te laissera pas toute seule dans ton coin après les concerts. Tu viendras faire la fête avec nous.

Et en parlant de ça, je lui avais dit que notre façon d’appréhender la tournée était de jouer-boire-jouer… Et elle me fit marrer en parlant de la grenadine.

-On y pensera, à en prendre, pour pendant la tournée.

Je laissai ma tête tomber vers l’arrière.

-Tu sais ce qui me fout le plus les jetons ? Ben c’est prendre l’avion. J’ai jamais pris l’avion. T’imagines s’il tombe ?

J’avais dit ça comme pour la faire rire et penser à autre chose… Sauf que j’avais réellement peur.

Puis pour faire complètement diversion, je me rappelais du tout petit Hughes qui s’était pointé aux studios. Et mon visage s’illumina quand Olivia me dit qu’ils étaient ensemble depuis quelques mois.

-Ah ! Je le savais !

Mais ce qui inquiétait Livia, c’était de nouveau la tournée et je passai mon bras autour de ses épaules pour la serrer un peu plus contre moi.

-Bah t’en fais pas… Je suis sûr qu’il pourra venir des fois. C’est pas comme s’il avait pas les sous pour prendre l’avion. Puis tu sais qu’entre certaines dates, on va revenir à Los Angeles aussi…

J’étais en train de finir ma phrase quand Daniele fit irruption dans le studio, me faisant sursauter. Puis marrer quand je vis qu’il était de bonne humeur. Et certainement bien mort plein aussi.

-T’avais pas dit qui avait un conseil de guerre ! J’ai raté quoi ?

Puis Daniele s’adressa à Olivia… J’avais aucune putain d’idée de qui était Jackson Jones…

-Quoi ?... Mais non Livia va pas fuir. Elle a aucune raison de fuir. Pas avec la chanson qu’elle vient de me chanter là.

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeDim 22 Avr - 19:09



First Note Is The Hardest
ft. Eddy Cort & Daniele Ricci




Avec Eddy, nous pouvons tout nous dire.  Il me comprend, parce qu’il a passé exactement par où je passe et donc, son expérience  ne peut que m’être profitable.  Je peux me confier à lui sans me sentir juger ou avoir peur de faire naître les craintes de mon manager.

Eddy, croit cependant que je devrais parler de mes craintes à Jack. Après tout, non seulement il est mon manager mais j’habite avec lui ce qui fait que, forcément, ça peut faciliter la communication.  Je crois que la seule raison qui fait que je me réserve de lui parler c’est sa relation nouvelle avec ma prof et que je ne voudrais pas que mes crises existentielles adolescente viennent assombrir son bonheur.

- Ouais… c’est cool ! En plus, c’est moi qui les ai présentés !

Ça, j’en suis on ne peut plus fière!

La tournée, pour Eddy, sera cool et source de plaisir. Ça me fait éclater de rire quand il dit qu’ils ne me laisseront pas toute seule dans mon coin.  Faire la fête avec eux, après les spectacles, questions de décompresser, ça sera la belle vie ! Avec de la grenadine dans la bière, ce sera encore mieux !

La seule crainte d’Eddy concerne l’avion et, comme je ne l’ai jamais pris moi non plus je ne peux pas le rassurer. Seulement, je n’ai pas peur de l’avion, en fait, cette perspective me réjouis plus que tout le reste.

- Parait que t’as plus de risques de te rompre le cou sous la douche en marchant sur ton savon, que de crever dans un avion.

Je ne sais pas si c’est réconfortant ce que je viens de dire mais…

- Ils parlent plus des écrasement d’avions parce que c’est plus spectaculaire et que tout le monde meurt d’un coup, alors que dans la douche, on parle que d’un idiot qui a pas sur tenir sa savonnette…

Je devrais vraiment travailler sur le moment exact où, dans une conversation, il est préférable de cesser d’en ajouter…

Nous n’y sommes pas encore. L’avion, ce n’est pas pour demain matin alors Eddy me parle de Julian qui est venu une fois pour me voir  et, confidence pour confidence, je lui confis que nous formons un couple depuis un petit moment et que ma crainte à moi c’est de perdre de vue mon petit ami pendant tout ce temps.

Eddy est entrain de me dire que tout ira bien. Que Julian pourra probablement venir me rejoindre de temps à autres puisqu’il en a les moyens quand la porte s’ouvre et que  son manager Italien  déboule dans la pièce comme le diable de Tasmanie  le fait dans Bugs Bunny.

Je mets un temps à comprendre qu’il s’adresse à moi en me comparant à je-ne-sais-pas-qui Jones, qui aurait manqué de cran et aurait quitté le navire avant d’être arrivé à bon port.

- Pourquoi je fuirais, d’abord ?  Pour vous donner raison de croire que je vais le faire ? Juste pour ça je ne le ferai pas !

Je souris, fière quand en plus Eddy seconde et qu’il parle de mon interprétation de sa chanson.

- Vous voulez l’entendre ?


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeLun 23 Avr - 19:37



First Note Is The Hardest
ft. Olivia Cortez et Eddy Cort


J’avais fait un entrée triomphale dans le studio – normal, j’étais le grand Daniele Ricci, tout ce que je faisais était triomphal ! J’y avais trouvé mon poulain et la vile créature de l’Enfer de Jim. Ne formait-il pas un très beau couple ? Ok – je dis vraiment n’importe quoi…

Eddy Cort avait complètement raté mon conseil de guerre – c’était affligeant ! Il avait raté toutes les directives à suivre pendant la tournée. J’allais devoir me répéter ultérieurement pour qu’il puisse disposer des mêmes informations que les quelques roadies que j’avais rassemblés.

-Tu as raté le moment où Daryll Rogers s’est incrusté dans MON conseil armé de son arme la plus fatale : Victoria Hunter. Ce sale raciste est vraiment sans pitié, dis-je en poussant un long soupire. Tu demanderas à Randall ce que tu as raté. Il te racontera, dis-je en parlant de Randall – un de nos roadies. Steve Randall, hein… Pas Suze Randall… Ne confonds pas…

Eddy Cort serait bien capable de se tromper – il était parfois à côté de la plaque.

J’étais telle une pile électrique et je m’étais adressé à Cortez sans aucun tact et avec une franchise qui dépassait mon propre entendement. Je n’avais aucune envie qu’elle me fasse une Jackson Jones – ça aurait été triste pour elle et une sacrée déconvenue pour Jim.

Seulement, la gamine était comme son père – elle ne se laissait pas marcher sur les pieds et avait de la réplique. Elle n’allait pas fuir parce qu’elle ne voulait pas me donner raison – tant qu’elle était motivée, la raison m’importait peu. Eddy Cort avait été dans le même sens que la gamine.

-A la bonne heure, dis-je en écartant les bras. Ça m’évitera de devoir retrouver une première partie juste avant le départ…

La fille de Jim arborait un sourire fier – en rapport avec la chanson dont venait de parler mon poulain. Elle avait – presque – le même sourire que son père mais c’était ses yeux qui étaient encore plus « Made in Reed ».

La gamine m’avait proposé d’écouter sa chanson. Je ne vois pas pourquoi je refuserais – j’allais voir si elle était mûre assez pour être volée à Perry ou si je devais encore attendre un peu qu’elle ne boive plus au biberon…

-Vas-y !, dis-je enthousiaste. Montre-moi ce que tu vaux en live. Je n’attends que ça !

J’avais regardé vers mon poulain.

-Tu peux vite aller me chercher une bouteille de whisky, petit Cort ?
, dis-je en frottant mon nez irrité. En courant, sinon tu vas rater le début de la chanson…


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2190
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeMar 24 Avr - 14:12



First Note Is The Hardest
ft. Olivia Cortez & Daniele Ricci


Olivia me faisait bien rigoler, même si j’étais pas sûr que son histoire de savonnette me rassure vraiment… Elle avait pas tort dans ce qu’elle disait mais n’empêche. Et l’un dans l’autre, moi aussi j’essayais de la rassurer au sujet de la tournée en elle-même. Je comprenais ce qu’elle ressentait, on était passé par là, nous aussi. Sauf qu’elle, elle faisait pas partie d’un groupe alors ça devait être encore plus effrayant pour elle.

Puis il y avait son petit-ami qui allait pas pouvoir la suivre en tournée comme Zoey allait le faire avec nous.

Mais on était en train de parler de ça quand Daniele avait fait son entrée en grandes pompes. Il était mort plein, ça sentais le whisky à cent kilomètres. Mais il m’éclatait déjà. J’éclatai de rire quand il me dit de pas confondre Randall le roadie et Suze Randall.

-Y a pas de risque. Même mort plein, j’arriverai encore à faire la différence.

J’avais aucune idée de qui était Jackson Jones qui avait fui en 74. Ni vraiment pourquoi il disait ça à Livia parce que c’était pas forcément sympa pour elle qui trouillait déjà à mort.

Je la défendis, mais en fait, elle se défendait très bien elle-même. Et ce fut même comme si la provocation de mon manager venait de la booster à bloc ! Et Daniele de dire que c’était tant mieux parce qu’il aurait pas à nous trouver une autre première partie. J’avais fait une moue en le regardant parce que… Bah c’était pas cool. Fallait pas oublier que Livia avait que 16 ans.

Alors le mieux, c’était encore de lui montrer ce qu’elle savait faire. Et la chanson que je l’avais surprise en train d’interpréter serait une magnifique preuve du talent de la jeune fille. Ce fut d’ailleurs Livia qui demanda à Daniele s’il voulait l’entendre et il accepta.

Je me levai du divan et m’étirai.

-Bah tu seras pas déçu !

Mon manager me demanda d’aller lui chercher du whisky et vite. Et ça tombait bien parce que j’avais vraiment envie d’une bière.

-Livia va m’attendre avant de commencer, hein, Livia ?

Je m’éclipsai pour aller chercher, dans notre studio à nous, une bouteille de whisky, un pack de 6 bières et j’en profitai pour rameuter tout le reste de Roadtramp. On s’installa tous sur le divan et je fis signe à Daniele de venir s’installer sur mes genoux tout en ouvrant une cannette de bière !

-Viens Lele !

Puis, levant ma bière à l’attention de Livia.

-Tu peux y aller !

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeMer 25 Avr - 3:05



First Note Is The Hardest
ft. Eddy Cort & Daniele Ricci







Heureusement qu’on aura l’occasion de se reprendre en tournée pour déconner ou simplement pour discuter parce que l’arrivée impromptue du manager d’Eddy mets fin abruptement à notre conversation et non seulement je suis légèrement irrité par ça, mais je me prends une pique gratuite.

L’Italien, je ne le calcule pas depuis le premier jour.

Il m’a semblé drôlement  amusé de savoir que je pouvais être la fille de son « Amico Moi », j’entends encore clairement leur bref échange alors que je me tenais devant son bureau et que mon père est entré pour l’invité à manger.

Je revois encore ses yeux, à mon père, pas ceux de l’Italien, et du sentiment de savoir, alors que je ne savais pas. Je crois, que ce sentiment est le pire qui puisse exister.

Quoi qu’il en soit, le manager de Roadtramp n’est pas l’homme que je préfère au monde et je viens de réaliser que je vais passer beaucoup de temps avec lui pendant la tournée.

Chouette !

Je réponds du tac-O-tac à sa pique gratuite parce que je n’ai aucunement l’intention de me défiler pour autant de raisons qu’il n’en faut et aussi parce que j’ai vraiment envie de le faire même si j’ai la trouille de perdre mon petit ami, entre autre chose.

Je suis même prête à lui faire un échantillonnage de ce que je sais faire en lui  faisant ma version de Never Care.  Eddy en est même à ce point convaincu qu’il rameute le reste de son groupe en allant chercher une bouteille de whisky pour Monsieur Ricci malgré que, à mon humble avis, il en pas besoin… il empeste l’alcool  à des kilomètres à la ronde !

Eddy revient avec les membres de Roadtramp et  s’installe confortablement sur le divan, offrant ses cuisses comme siège pour son manager.  J’en rigolerais surement si je ne prenais pas ce défis avec autant d’importance.

D’autant plus que je ne l’ai jamais pratiqué!

Oh, bien sûr que je l’ai chanté maintes et maintes fois mais pour moi, dans ma chambre, sous la douche mais jamais en public et encore moins en m’accompagnant moi-même au piano. Eddy n’a surpris qu’une adolescente perdu dans ses pensées qui se défoulait comme elle le pouvait avec la meilleure arme qu’elle possède.

Après de longues inspirations, à croire que je ne me lancerai jamais, mes doigts frappent les premières touches et enfin, je chante les premières notes.  Doucement, la chanson m’envahit et comme plus tôt, je la laisse me posséder parce qu’il n’y a aucune autre façon que de rendre justice à une aussi magnifique chanson. Se laisser  s’en imprégner et non l’inverse.

Cette chanson a quelque chose d’intensément magique qui fait que, chaque fois  que je la chante, je me sens toujours mieux ensuite.

Je n’ose pas me retourner, lorsque je la termine, pour la seconde fois.  Comme si j’avais peur de briser la magie… ou le silence !


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeMer 25 Avr - 20:00



First Note Is The Hardest
ft. Olivia Cortez et Eddy Cort


Pas de risque qu’il confonde entre Suze et Steve ? A la bonne heure – j’étais rassuré ! Eddy Cort n’était pas encore une cause perdue !

Je m’étais attaqué à la fille de Jim juste après avoir salué mon poulain. Je n’avais vraiment pas envie qu’elle se défile juste avant une tournée mondiale – ça me ferait bien trop de travail en plus ! La vile créature de l’Enfer de Jim se défendait comme son père, avec la même hargne. Putain – c’était dingue ce que les gênes pouvaient être puissants ! J’étais impressionné !

La petite Cortez était même prête à me faire une démonstration – à moi, le grand Daniele Ricci ! Elle était courageuse et j’avais très envie d’entendre ça ! Elle avait – sans aucun doute – beaucoup plus de talent au piano que n’en a son père. Ce n’était pas très compliqué… J’avais vu une seule fois Jim jouer du piano et chanter – c’était dans les années 60 – et on aurait dit qu’il jouait une marche funèbre tout en étant constipé ! J’espérais que sa fille n’avait pas la même expression que lui quand elle jouait…

Eddy – lui – était sûr que je n’allais pas être déçu mais je voulais voir la chose de mes propres yeux pour en être vraiment certain. Pour me mettre à l’aise et profiter – à fond ! – du moment, j’avais envoyé le petit Cort chercher du whisky.

Il y était allé et était revenu avec Roadtramp au complet… Devant un public plus large, l’exercice allait être encore plus complexe pour la gamine – ça n’en sera que plus drôle !

Mon poulain m’avait montré ses genoux – endroit où je pouvais m’assoir. Seulement, il avait fait l’odieux blasphème de m’appelle Lele… Putain, qu’est-ce que je pouvais détester ce surnom. Il pouvait m’appeler Ricci, Daniele, The Best, Danielino ou même Dany – il fallait qu’il m’appelle Lele…

-Je ne m’appelle pas Lele !, dis-je sévèrement.

Je n’étais pas allé sur ses genoux directement – j’avais d’abord été cherché la bouteille de whisky. Je l’avais ouverte en m’installant – magistralement - sur les genoux de Cort.

-Vas-y gamine !, dis-je en levant les bras comme à un concert.

La petite Cortez avait pris le temps de respirer avant de commencer – elle n’était pourtant pas devant 100 000 personnes… Seulement, je pouvais comprendre – elle avait peur de décevoir le grand Daniele Ricci.

Elle s’y étais mise au moment où je m’étais levé des genoux de Cort – je n’arrivais pas à tenir en place, je débordais trop d’énergie. Je m’étais placé sur le côté du divan et j’écoutais Cortez me prouver qu’elle était une artiste hors-pair – contrairement à Jim… Elle reprenait une chef d’œuvre de Roadtramp avec toute sa grâce féminine. Jack Perry avait eu du flair en l’engageant.

Le studio était plongé dans un état de grâce – seuls mes quelques tics de junkie et la bouteille que je portais à ma bouche venaient parasiter tout ça. La magie avait opéré jusqu’à la dernière note chantée et jouée par Cortez sur son piano.

Un silence s’était installé après cette note – tous les membres de Roadtramp était bouche bée. J’avais brisé ce silence par un sifflement admiratif.

-Bravo gamine !, dis-je en levant ma bouteille à son honneur. Je ne sais pas d’où tu sors ce talent mais on peut dire tu n’en manque pas ! Tu mérites bien ta place sur ma tournée !

Un talent que je devrais voler à Jack Perry – indéniablement.

-Elle vous volerait presque la vedette, les gras !, dis-je en me tournant vers mon groupe avec un grand sourire aux lèvres.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2190
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 26 Avr - 10:39



First Note Is The Hardest
ft. Olivia Cortez & Daniele Ricci


J’étais revenu avec une bouteille de whisky, des bières et Roadtramp. Et on s’était tous entassés dans le divan pour écouter Livia chanter Never Cared. Comme il n’y avait plus de place, j’avais proposé à notre manager de s’installer sur mes genoux et il m’avait rappelé qu’il ne s’appelait pas Lele. Comme quoi, même bourré, il oubliait pas ça. Ni la règle numéro 5, d’ailleurs. Ni toutes les autres règles.

Enfin, bref. Il avait pris la bouteille de whisky que j’avais déposée, règle numéro 5 oblige, et avait accepté mes genoux comme trône avant de donner le « go » à Cortez.

Je voyais bien que rien que devant nous, ça la faisait déjà flipper un peu. Et c’était quelque chose que je comprenais. Paradoxalement, moi aussi, j’avais plus difficile de chanter devant des gens que je connaissais que devant tout un parterre d’inconnus. Alors j’avais souri à Livia pour l’encouragé et elle avait commencé à jouer.

Daniele, lui, s’était levé de mes genoux comme incapable de rester en place alors même que la chanson version Livia était encore plus calme que l’originale.

La preuve que c’était bon ? J’avais pas porté une seule fois ma cannette de bière à ma bouche, me contentant de l’écouter. Clepto, lui, en oubliait carrément de soutenir sa mâchoire inférieure et les autres écoutaient religieusement.

Quand la chanson se termina, il y eut un silence que Daniele brisa d’un long sifflement qui me fit sourire largement. Et autant il l’avait torpillée en arrivant dans le studio, autant maintenant, il lui confirmait qu’elle avait sa place sur la tournée. Enfin… sa tournée…

Tout en plaçant une main sous le menton de Clepto pour qu’il ferme sa bouche et évite de baver alors qu’il avait toujours les yeux rivés sur Livia (qui, pas de chance pour lui, était prise, ça lui apprendra à être lent), je m’adressai à mon manager qui affirmait que Livia allait nous voler la vedette.

-Bah tu sais quoi ? Pour éviter ça, pourquoi on inviterait pas Livia à venir chanter sa version de Never Cared pendant nos concerts ?… Genre, une fois sur deux ou un truc comme ça.

Je souris à Livia :

-Hein ? Qu’est-ce que t’en dis ? Tu viendras nous rejoindre sur scène pour cette chanson en plus de ta première partie.

J’essayai de faire des yeux suppliant à Daniele mais mon expression rigolarde foutait en l’air toute crédibilité…

-Dis oui, s’il te plait…

Et les autres de pousser dans le même sens que moi.

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 26 Avr - 17:15



First Note Is The Hardest
ft. Eddy Cort & Daniele Ricci





Chanter que pour moi, en se pensant seule ou chanter devant les mecs qui ont écrit cette chanson et qui sont aussi mes amis, en plus de leur manager qui semble ne souhaite que ma fuite, ce n’est pas du tout la même chose.

C’est intimidant, stressant et j’ai cette émotion qui me nous la gorge au moment ou je pense m’élancer, et me retient de le faire.  Quand l’Italien,  derrière moi s’exclame que je peux y aller, je ferme les yeux en prenant sur moi de ne pas lui donner raison.

« Tu peux le faire… montre lui ce dont tu es capable!

Et c’est ce que je fais. Avec autant sinon plus d’intensité que la toute première fois. Je chante avec  mon âme, carrément !  J’y mets tout mon cœur alors que mes doigts parcours le clavier en frappant les touches composant la mélodie.

Une si belle chanson, mérite d’être chanter avec amour. Comme l’a fait Eddy, comme je le fais, et comme probablement un tas de gens le font en la chantant que pour eux, dans leur voiture ou sous la douche.

Je n’ose pas me retourner, pas tout de suite, quand je termine. C’est comme si je pouvais encore entendre la dernière note résonner dans le studio, bien plus que la respiration des mecs de Roadtramp et leur manager.

C’est d’ailleurs lui qui brise le silence, changeant complètement de discours à mon sujet en affirmant que non seulement j’ai beaucoup de talent mais que je mérite ma place sur la tournée.  Comme si quelqu’un avait douté de ça, tient !

- Merci !, dis-je timidement.

Je me retourne pour le regarder. Pour les regarder tous, alors que Daniele Ricci continu en ajoutant que je pourrais même leur voler la vedette… bon l’alcool lui embrume les idées lui, visiblement !

L’expression de Clepto me fait marrer. Il a la bouche grande ouverte et limite qu’il n’a pas un filet de bave qui s’en écoule. Dire que, il n’y a pas si longtemps de ça, j’ai eu le béguin pour lui… Mais  bon, c’est mort avant même d’avoir existé cette histoire là. Un truc d’ado, un flirt qu’on prend pour du cash.

Rien de plus.

Je secoue la tête, un peu confuse, perdue dans mes pensées que j’étais, quand Eddy propose que je me joigne a eux pour interpréter Never Care pendant leur concert !

- Tu es sérieux ?

Je me suis levée du banc de piano, pour ne pas dire que j’ai bondis sur mes pieds, énergisée par ce que viens de dire Eddy. Je lui saute même au cou, comme si David venait de grimper sur Goliath.
Et joignant ma voix à la sienne alors qu’il demande à Daniele ce qu’il en pense, je supplie à mon tour en rigolant :

- Allez, dites oui M’sieur Lele !!  Dites ouiiiii !!!!



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeSam 28 Avr - 17:31



First Note Is The Hardest
ft. Olivia Cortez et Eddy Cort


La vile créature de l’Enfer de Jim était impressionnante en live – je ne l’aurais jamais cru. Les gamines comme elles avaient souvent du talent en studio mais quand il s’agissait de se produire devant tout le monde ça coinçait. La fille de Jim avait réussi le test et était prête à affronter une tournée.

Je l’avais félicité – à ma manière, bien sûr. J’en faisais – peut-être – des tonnes mais c’était pour le show et aussi parce que la cocaïne m’en faisait faire des tonnes. La petite Cortez avait – très – timidement remercier l’assemblée. Quand elle était toute timide comme ça, elle ne ressemblait pas du tout à Jim. Elle devait tenir quelques expressions de sa mère – heureusement pour la gamine…

Mon cerveau était déjà entrain de mettre en place un plan de « vol » de la jeune Cortez à mon voisin de bureau – je sais que c’était le petit ami de la cousine de Maria mais il n’y avait aucune pitié en affaire et Perry le savait. La tournée devrait m’octroyer quelques occasions pour me rapprocher de la gamine et lui faire voir tous les avantages de rejoindre la « Casa Ricci ».

En attendant, j’avais dit à mon groupe que la vile créature de l’Enfer de Jim leur volait la vedette. C’est là que – contre toute attente – Eddy m’avait proposé une idée que j’avais en tête depuis le premier couplet de la chanson chantée par Cortez. Mon brave petit Cort devenait grand et commençait à réfléchir – comme quoi, il y a de l’espoir.

Seulement, pour jouer une peu, j’avais pris un air profondément sceptique – j’avais envie que tous me supplient. Cortez était flattée et avait, elle aussi, envie de venir sur scène avec Roadtramp. Ça aurait passé crème si elle ne m’avait pas appelé « Lele » - putain, je détestais ce surnom !

-Ne m’appelle pas Lele, gamine!, dis-je sur un ton sévère. Eddy, regarde ce que tu as fait ! Tu lui as montré le mauvais exemple, dis-je en faisant la moue et en regardant Eddy.

J’avais passé quelques secondes à faire l’homme hésitant. Je descendais, aussi, ma bouteille de whisky en même temps que de les voir tous me supplier comme si j’étais un Dieu – putain, j’adorais ça !

-Hmmm…,
dis-je en les regardant encore tous. C’est d’accord ! Cortez montera sur scène avec vous pour cette chanson un concert sur deux.

Alea jacta est – j’étais Daniele Ricci, je décidais de la pluie et de beau temps.

-Seulement, si elle ne m’appelle plus jamais Lele,
dis-je en regardant la petite gamine droit dans les yeux. C’est la règle numéro 54. Je crois…, dis-je plus tellement sûr du numéro que j’avançais.

Avoir la petite Cortez sur mon concert était un pas vers un changement de manager de sa part. Je savais les faiblesses de Perry – je n’aurais aucune difficulté à avoir sa petite protégée.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]   First Note  Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

First Note Is The Hardest [PV Eddy & Daniele][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Warner Bros. acquiert les droits de Death Note
» Sindy + on est 5 : John Fitz Gerald Ken et Eddy
» Eddy Malou Generator !
» Haïti: dégringolade vers un pouvoir dictatorial et personnel
» Men sa li lot kote - Lettre ouverte a Jean Bertrand ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: San Fernando Valley :: Studio de BSC-