AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Olivia Cortez


Messages : 684
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Jeu 19 Avr - 23:17



The Truth Is In The Box
ft. Julian Hughes





La boîte n’inspire pas vraiment à utiliser son contenu. Bleu, avec inscrit sans aucune discrétion l’usage qu’on est sensé en faire me laisse croire qu’il doit être plus humiliant d’acheter un test de grossesse qu’une boîte de préservatif. J’en reviens pas que Julian ait eu le courage de le faire.

Je ne peux que l’aime plus pour ça. Parce que ça me prouve qu’il est avec moi là dedans et ça me rassure. Ce n’est pas un luxe par les temps qui courent.  Je tourne encore et encore la boîte entre mes mains avant de l’ouvrir et d’en tirer un feuillet avec le mode d’emplois inscrit dessus.

- Bon… c’est assez simple. Il faut seulement que je fasse pipi là-dessus, dis-je en désignant le bâtonnet que Julian a sortit de la boîte et dont il est entrain de faire l’analyse, ensuite il faut attendre un quart d’heure pour être certain que le résultat soit exact ça dit que… zut !

Mes yeux vont et viennent sur la page alors que l’information que je viens pourtant de lire semble s’être dérobé.

- Ah ! Voilà…  ! Si la fenêtre demeure blanche, je ne suis pas enceinte. Par contre, si elle devient bleue, on est dans la merde…

Je me racle la gorge  tout en jouant nerveusement avec mes cheveux. Le père de Julian est encore à la maison alors, il faudra attendre qu’il parte pour éviter qu’il n’entre dans la chambre inopinément. Monsieur Hughes  n’a pas l’habitude de venir jouer les chaperons mais de temps en temps, il passe la tête par l’embrassure de la porte pour demander si nous avons besoin de quelques choses.

Je crois surtout qu’il a peur de devoir gérer la patate chaude que nous sommes justement entrain  de désamorcer. Ce n’est pas par esprit de remporter le prix du père modèle de l’année.

Me laissant tomber sur le lit de Julian, je fixe le plafond une main posé sur mon ventre.  Je me sens gonflée comme un ballon, comme si j’avais mangé à moi seule une tonne de nourriture. Le stress, ça me fait ça, moi. Je mange tout le temps, c’est comme si je n’arrivais jamais à me rassasier.

- J’ai hâte que tout ça soit derrière nous ! , soufflais-je  avant de me relever pour changer de position et placer ma tête sur les genoux de Julian, comme si ça pouvait arrêter le temps.   Au fait, je t’ai dit que ma mère avait l’intention de se séparer de mon beau-père ?

Je n’ai plus reparlé à ma mère depuis le soir où elle m’a annoncé cette décision apparemment prise conjointement. J’en crois pas un mot ! Je ne sais pas où en sont leur démarche et si les choses se sont finalement arrangée, ce que je souhaite, mais ça m’a foutue en rogne cette annonce subite.

- Pourquoi les adultes s’arrangent toujours pour tout foutre en l’air ?

Si jamais, après ce foutue test de grossesse, j’apprends que je serai maman,  je jure que jamais je ne me séparerai du père de mon enfant. En fait, enceinte ou pas, avec Julian, c’est pour la vie !



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter


Dernière édition par Olivia Cortez le Mar 8 Mai - 22:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 260
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Sam 21 Avr - 10:10



The Truth Is In The Box
ft. Olivia Cortez


J’avais eu la honte de ma vie… Mais c’était le prix à payer pour évacuer l’angoisse qui me tuait depuis quelques jours. Je ne savais pas ce qui était passé par la tête du pharmacien quand je suis rentré dans sa pharmacie pour acheter un test de grossesse… Il savait qui j’étais. Et il a tiré une très drôle de tête. Il a même hésité, j’en suis sûr, à demander pour qui s’était. En gros, j’ai eu la honte…

Mais je l’avais quand même acheté, ce test. Et on était, maintenant, dans ma chambre, Livia et moi, à essayer d’en comprendre le fonctionnement. Livia lisait le feuillet pendant que je regardais le drôle d’engin. Elle finit par me dire ce qu’elle devait faire pour obtenir le résultat. Je me grattai l’arrière de la tête. C’était vraiment simple… Une fenêtre blanche pour la bonne nouvelle. Une bleue pour la mauvaise.

-C’est très simple…

Mais ça ne me rendait pas moins nerveux. On n’était pas loin de savoir si on allait être dans la merde jusqu’à la fin de nos jours ou non. Il fallait qu’on attende que mon père s’en aille, ce qui n’allait pas tarder vu qu’il avait, bientôt, un rendez-vous important avec Stanley.

Livia se laissa, alors, tomber tout près de moi sur le lit. Moi, j’étais assis sur ce même lit. Je venais de déposé le bâtonnet sur la table de nuit maintenant qu’on savait comment ça fonctionnait. Ma nervosité transparaissait dans mes gestes et dans mes raclements de gorge répétés.

Et Livia disait tout haut ce que je pensais tout bas. Vivement que ce mauvais moment soit passé. Espérions que le résultat soit celui qu’on veut et espérons, qu’après ça, on pourra reprendre une vie normale.

Je laissai ma petite-amie posé sa tête sur mes genoux. Je caressai ses cheveux, les yeux dans la vide jusqu’à ce que Livia m’informe que sa mère avait décidé de divorcé de son beau-père. Je posai, alors, mon regard sur elle.

-Non, je ne le savais pas… Je suis vraiment désolé de l’entendre.

J’étais sincère. Je savais ce que c’était de vivre un divorce. J’avais été au centre de celui de ma mère et mon père. Heureusement, les batailles judiciaires s’étaient terminées assez vite. Mon père ayant cédé à presque toutes les volontés de ma mère. Sauf celle de la garde totale.

Et Livia déclara qu’elle ne comprenait pas pourquoi les adultes s’efforçaient toujours de tout foutre en l’air. Les adultes étaient compliqués. Je l’avais compris ces derniers jours. Entre Jimmy Reed, dont l’apparition subite avait tout remis en question sur les actes et de mère et Hank qui avait confirmé mon doute après 7 ans de vie avec ma mère, je ne savais plus trop quoi penser des adultes et de ce qu’il se passait dans leur tête. Je soupirai.

-Je ne sais pas… Les adultes sont compliqués. Ils font des choix bizarres parfois et j’ai l’impression que ce n’est jamais les bons. Mes parents aussi ont divorcés et je n’ai jamais compris pourquoi. Mon père faisait tout pour ma mère. Les adultes sont parfois bien trop stupides à mon goût.

Peut-être un peu trop… Il cédait à tous ses caprices et, contrairement à Hank, il ne s’interposait jamais entre ma mère et moi. Je me raclai la gorge à cette pensée continuant mes caresses dans les cheveux de Livia.

-Ça faisait longtemps qu’ils étaient ensemble ? Ta mère et ton beau-père… Tu sais pourquoi il divorce ?

On gardait de moins en moins de choses pour nous avec Livia. Je savais que ma question ne la dérangerait pas. Elle savait aussi que, si elle ne voulait pas y répondre, je comprendrais.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 684
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Dim 22 Avr - 17:32



The Truth Is In The Box
ft. Julian Hughes





Ce que nous nous apprêtons à faire est quand même l’un des trucs les plus angoissants que j’ai eu à faire dans ma vie. C’est peut-être prétentieux de dire ça du haut de mes 16 ans, n’en demeure pas moins que notre avenir va se jouer sur la couleur que prendra ce test de grossesse.

Les instructions assimilées et le test démystifiés, reste à attendre que le papa de Julian quitte pour éviter qu’il n’entre dans la chambre au mauvais moment.  Je n’ose imaginer sa réaction s’il tombait malencontreusement sur notre plan du jour.

Après m’être allongée sur le lit de Julian, je viens poser ma tête sur ses cuisses.  Je me sens en sécurité quand on se place comme ça, aussi étrange que cela puisse paraître. Et puis il a cette façon agréable de jouer dans mes cheveux, comme s’il savait parfaitement comment me faire relaxer simplement en caressant ma tête en tel ou tel point.

Normalement, ça fonctionne du premier coup.

Aujourd’hui, cependant, ma tête déborde de tellement de choses que ça doit même commencer à fendre par endroit. La dernière à s’être ajouter à la liste : le divorce de mes parents.

Quand j’étais petite, en fait d’aussi loin que je me souvienne, dès que j’ai été en mesure de comprendre, je n’ai voulu qu’une seule chose : retrouver mon père. Mais jamais, au grand jamais  ce désir impliquait ma mère de quelque façon que ce soit.

Enrique doit avoir le cœur en miette et qu’adviendra t-il de mes frères et sœurs ? Est-ce que je pourrai encore le voir, moi Enrique ? Parce que je ne suis pas sa fille. Et peut-être qu’il m’en veut d’avoir voulu  retrouver mon père, même si jamais il ne m’a fait ressentir ce sentiment.

Les adultes ! Ils sont bien bons pour nous faire la morale ! Mais au final, ils font autant de conneries que nous et avec de bien plus grosses conséquences.  Julian ne comprends pas plus que moi. Le divorce de ses propres parents demeure pour lui un questionnement sans réponse.

- Ils se sont mariés avant que ma mère me mette au monde. Ou tout juste après mais Enrique a été là toute ma vie.

Quant à savoir pourquoi ils divorcent…

- J’ai peur que ce soit à cause de mon père.  Si elle laisse Enrique pour Jimmy, je crois que je ne lui pardonnerai jamais. Toute ma vie elle a voulu me cacher qui il était. Elle me disait des choses horribles sur lui pour me le retirer de la tête et maintenant que je l’ai trouvé, elle ferait ça ? Si c’est ça… elle est folle !

Je me retourne sur le dos pour regarder Julian.  Je ne pourrais pas accepter cette situation parce que… quelque part… je m’en sentirais responsable.  Responsable du chagrin de mon beau-père.

- Si jamais je n’avais essayer de le retrouver,  ma famille serait toujours intact !

Mais je n’aurais pas rencontré Julian.  

C’est comme si chaque mauvaise décision amenait une bonne situation qui atténue le geste et fait qu’on fini par l’accepter.

Je lève un bras en même temps que je relève la tête, pour le passer derrière la nuque de Julian et le faire se pencher pour l’embrasser.

J’ai cru entendre une voiture remonter l’allée, de par la fenêtre de Julian qui est ouverte. Si son père est partit, il est temps de faire le test.  


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 260
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Mar 24 Avr - 11:49



The Truth Is In The Box
ft. Olivia Cortez


Les adultes nous compliquaient la vie et ils se compliquaient la leur. Livia et moi on était incapable de comprendre pourquoi ils faisaient ça. C’était comme si, devenu adulte, on ne réfléchissait plus. On agissait impulsivement. Comme je le faisais souvent dernièrement… Peut-être parce que je devenais adulte. L’idée que ça soit le cas ne me plaisait pas. Je ne voulais pas devenir stupide.

Livia me fit part du divorce de ses parents. Elle ne comprenait pas autant que je n’avais jamais compris celui de mes parents. Mais elle était touchée par cette séparation. Son beau-père avait été comme son père.

-Je comprends…

Hank avait été un père pour moi aussi même s’il n’avait pas été là depuis ma naissance. Je pouvais comprend l’attachement que Livia avait pour son beau-père.

Elle déclara que le divorce était, certainement, du fait de son père. Enfin, pas directement… Sa mère semblait être retombée amoureuse de Jimmy. C’est ce que je compris… Et Livia déclara que si c’était à cause de ça, elle en voudrait à sa mère. Je comprenais ma petite amie. D’après ce qu’elle disait, sa mère avait cherché à lui retiré son père biologique de sa tête et, maintenant, c’était elle qui retombait dans les bras du patron de BSC que j’admirais tant.

-Elle quitterais un homme avec qui elle a vécu pendant 16 ans pour… Ton père ?

Je pris un air songeur… Je savais quel pouvoir d’attraction pouvait avoir Jimmy Reed. J’ai toujours rêvé d’être comme lui. Je travaillais sur moi-même pour être comme lui. Alors, je comprenais qu’on succombe à son charme… Mais… Peut-être pas quand on aimait profondément quelqu’un d’autre.

-Je ne connais pas toute l’histoire mais… C’est vrai que c’est pas vraiment juste de sa part de t’avoir empêcher d’en savoir plus sur ton père et, maintenant, de tout plaquer pour retourner avec lui.


Si c’était bien ça… Parce que même Livia n’en était par sûre.

Je soupirai, toujours songeur avant de croisé le regard de Livia qui s’était mise sur le dos. Livia se sentait coupable, d’une certaine façon, de ce divorce. J’hochai la tête négativement.

-Tu avais le droit de savoir qui était ton père et de mettre un visage dessus. Ce divorce… Ce n’est pas ta faute. C’est celle des adultes qui sont incapable d’être responsable et de prendre des décisions logiques.

J’étais dur avec les adultes. Mais la complexité qu’ils donnaient aux choses me dépassait. Et je ne voulais pas que ma petite-amie se sente coupable d’une chose pareille.

-En plus si tu n’étais pas venue à L.A…. Je ne t’aurais jamais rencontré.


Et je n’arrivais plus à imaginer la vie sans elle…

Livia porta alors sa main à ma nuque et m’amena à me pencher sur elle pour l’embrasser. Je prolongeai longuement se baiser entendant, du même temps, mon père s’en aller. Je savais que c’était le moment pour faire le test. Mais j’appréhendais toujours le résultat.

Je brisai le baiser… A moins que ça ne soit Livia… Le baiser prit fin et je regardai ma petite-amie droit dans les yeux. Je me raclai la gorge.

-Je crois que c’est le moment. Mon père est parti.


Je regardai vers le test qui trônait sur ma table de nuit. Puis, je regardai Livia.

-Je… Te laisse faire. Tu sais où est ma salle de bain.

Je me raclai à nouveau la gorge.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 684
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Mar 24 Avr - 20:13



The Truth Is In The Box
ft. Julian Hughes





Ça fait du bien de lâcher le morceau à Julian concernant ma mère et l’hypothèse entourant la vraie raison de son divorce d’avec mon père…enfin, mon beau-père.  Si quelqu’un peut me comprendre à ce sujet. C’est bien mon petit ami qui est passé par là, deux fois plutôt qu’une puis que sa mère à divorcer de  Monsieur Hughes puis de l’acteur Hank North.

Et ensuite, ce sont nous, les jeunes, les irresponsables et eux, sur qui nous devons prendre exemple ! En gros, « Faites ce qu’on vous dit, pas ce que nous faisons ! ».

À la question de Julian, à savoir si ma mère quitte Enrique pour mon père, je ne peux que lui répondre en haussant des épaules, parce que franchement, j’en sais rien.

- Mais ça fait du sens, non ?

Je sais que Julian ne peut répondre à cette question mais pour moi, ça fait tout de même gros comme de coïncidences  et c’est ce que je raconte à Julian alors que j’ai toujours la tête sur ses genoux.

- Quand je suis allé à Tijuana avec Jack, j’ai fini par tirer les vers du nez à mamita concernant mon père. Elle m’a confirmé qu’il s’agissait bien de Jimmy Reed puis elle nous a raconté leur histoire. Elle l’aime encore !

Alors que moi je ne devais pas demander, pas chercher à savoir d’où je venais, elle, elle l’aimait encore en secret. Et maintenant que je l’ai retrouvé, que je suis tout près de pouvoir espérer bâtir une relation avec mon père…

- Elle veut l’avoir pour elle.

En ce moment, j’en veux beaucoup à ma mère. Et un peu, aussi à mon père.  Plus aucun signe de vie après notre courte rencontre, disons que ça laisse le temps à mon imagination de faire bien des scénarios et, Dieu sait que ce n’est pas  d’imagination que je manque !

Pour me rassurer, et parce que j’en ai vraiment envie, j’embrasse Julian, baiser qu’il  prolonge jusqu’à ce que tous les deux, entendions son père quitter la maison signifiant du même cou que le moment était venu pour moi de faire ce test.

J’ai clairement l’impression que je me dirige vers la potence alors que je me relève, prenant le test et que je marche vers la salle de bain attenante à la chambre de mon petit ami. Je referme la porte derrière moi et, avant de m’installer sur la cuvette, je déchire l’emballage transparent qui recouvre le test et… je fais le test.

Je me sens complètement ridicule en tenant le bout de plastique entre mes cuisses, craignant surtout de m’en mettre plein les doigts mais j’y arrive. Ne reste qu’à attendre.  Je dépose le test sur le comptoir de la salle de bain avant de me laver les mains et de rejoindre Julian.

- Il était inscrit d’attendre un quart d’heure pour que le résultat s’affiche complètement. Ou pour éviter d’avoir un doute…

Quelque chose me dis que ce sera les 15  minutes les plus longues de toute ma vie ! Et pour cause, Julian et moi restons silencieux tout le long, moi jouant nerveusement avec mes cheveux et lui… en fait je sais pas. Je suis tellement stressée que je fixe droit devant moi sentant comme mon estomac se nouer mais comme je connais mon amoureux, je suis presque certaine qu’il doit se ronger les ongles.

Par moment, je lance un coup d’œil rapide au réveil matin et, quand les 15 minutes sont enfin écoulées, je me lève d’un bon, comme si j’en étais éjecté du matelas, sans attendre Julian.

- Oh…mon… Dieu ! JULIAAAAN !

C’est en brandissant le test que je reviens dans sa chambre et que je lui tends pour qu’il puisse lui-même  voir le résultat.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 260
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Ven 27 Avr - 9:31



The Truth Is In The Box
ft. Olivia Cortez


Livia n’était pas sûr que le divorce de ses parents soit à cause de son père. Mais quelque chose en elle lui faisait dire que c’était ça. Parce qu’il n’y avait pas d’autres raisons. J’hochai la tête quand elle me questionna en affirmant presque que ça faisait sens. Je ne savais pas. Mais je croyais aux convictions de Livia. Et ses convictions soulignaient sa mère et Jimmy Reed comme coupables.

Pour appuyer son intuition, elle me raconta que sa mère avait fini par lui parler de son père biologique et que Livia avait remarqué que sa mère l’aimait encore. Pourquoi sa mère s’était séparée de Jimmy alors ? J’écoutais ce que Livia avait à dire sans connaitre les tenants et aboutissant de l’histoire. Peut-être que c’était Jimmy qui avait voulu se séparer… Et la mère de Livia avait été obligée de refaire sa vie avec un autre. Je soupirai trouvant cette histoire complexe.

-Après 16 ans, elle l’aimait encore… Et elle n’a pas voulu te parler de lui ?


C’était un peu égoïste. Mais Livia leva le mystère là-dessus. Sa mère voulait garder son père pour elle. Elle ne voulait pas partager avec Livia qui méritait, pourtant, d’avoir l’amour de son père. Etre soutenu et aimé par ses parents, c’était important.

Je regardais vers Livia ne sachant pas quoi dire. J’aimerais, pourtant, la rassurer.

Mais c’est elle qui trouva le moyen de se rassurer elle-même. On s’embrassa longuement pendant que mon père s’en allait nous laissant seul dans la grande maison. Quand le baiser fut brisé, on sut que c’était le moment pour faire le test.

J’angoissais déjà à l’idée du résultat. Livia se leva et prit le test. Je la regardais faire me rongeant déjà les ongles. Ma petite-amie disparut derrière la porte de ma salle de bain. Et j’attendis, en silence et en mangeant mes doigts, qu’elle sorte.

Quand elle revint se fut pour me dire qu’il fallait attendre quinze minutes. J’approuvai de la tête accueillant Livia dans le lit.

Les minutes passaient lentement. Je me rongeais les ongles jusqu’à sang regardant dans le vide alors que Livia, elle jouait avec ses cheveux.

Je n’allais plus avoir de doigts quand Livia se leva après les quinze minutes. Mon cœur se mis à battre plus vite. On allait savoir le résultat. Je n’osais pas me lever et laissais Livia aller prendre connaissance du verdict… Et quand je l’entendis crier mon nom, je sursautai d’un coup bondissant hors du lit. Livia était sortie de la salle de bain avec le test en main qu’elle brandissait en l’air. Mon regard était inquiet au possible et je croyais que j’allais mourir d’une crise cardiaque sous peu.

Je pris le test en main et…

-Oh bordel, c’est génial !!!!


Mon sourire revint d’un coup. Le test était négatif ! On était sauvés !

J’embrassai Livia avec passion. La longue semaine de stress était terminée. Maintenant, on savait qu’on ne devait plus faire la même erreur. Il ne fallait pas pousser sa chance trop loin.

Je brisai le baiser au moment où je n’eus plus de souffle. Je jetai, ensuite le test à la poubelle avant de me retourner vers Livia.

-J’ai une autre bonne nouvelle, Livia… Mon père m’a autorisé à aller te voir plusieurs fois sur la tournée. Il veut même bien que je rate l’école pour ça.


Je souris. Les beaux jours étaient devant nous.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 684
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Ven 27 Avr - 19:43



The Truth Is In The Box
ft. Julian Hughes





La pire semaine de toute ma vie vient de prendre fin aussi soudainement qu’elle a pu commencer alors que le résultat tant espéré s’affiche, ou plutôt ne s’affiche pas sur le test de grossesse.
Négatif !

Je n’ai jamais été aussi heureuse d’obtenir une réponse négative de toute ma vie !

Ma réaction a eu de quoi faire angoisser Julian, j’en ai conscience. Ce n’était pas ce que je voulais mais je redoutais tant de voir la fenêtre se couvrir de bleu que de la découvrir restée intacte m’a rempli d’une euphorie  difficilement camouflable.

Le visage de Julian s’illumina instantanément quand il comprit que ma réaction en était une de joie, m’enlaça pour m’embrasser tout me tenant tout contre lui d’un bras fort. Tout ce poids venait de nous quitter d’un seul coup.

Je n’allais pas m’en plaindre.

À partir de maintenant, j’aurais les idées claires pour me concentrer sur la tournée et tout ce que je dois encore faire pour que mes chansons soient parfaites.  Mon petit doigt me dit que mes problèmes de concentrations venaient du même coup d’être résorbés.

Julian nous débarrassa de l’infâme et dernière preuve existante de notre insouciance en balançant le test dans la poubelle avant de m’annoncé la seconde meilleure nouvelle du jour.

- Julian !! C’est génial !!

Je lui sautais au cou pour le couvrir de baisers tant cette nouvelle me faisait du bien.  Je ne verrai pas mon petit ami tous les jours mais de savoir qu’il pourra me rendre visite assez souvent me réjouie assez pour chasser une partie de l’angoisse reliée à notre séparation temporaire.

- Tu sais, je l’espérais mais je n’osais pas trop y croire. J’avais peur qu’il dise que c’était beaucoup de voyagement  ou je ne sais quelle excuse à la noix que les adultes sortent en général pour  qu’on arrête de demander !

Je serre Julian contre moi, ma tête appuyé contre son torse. J’ai l’impression de flotter alors qu’il n’y a pas 10 minutes, je croulais sous une tonne de pression.  Nous pouvons recommencer à nous comporter comme des ados, une part d’insouciance en moins, cela dit.

Retournant sur son lit, allongé, je m’installe, blottis dans ses bras, ma tête contre son épaule et entrelace nos doigts d’une main que je porte ensuite contre mon cœur.

J’ai la ferme conviction que cette crainte nous auras soudés et que nous en serons que plus fort. Julian aurait pu me laisser seule là-dedans mais il s’est montré présent et, même si nous étions rongés pas l’inquiétude, il a su demeuré à l’écoute et a même bravé la honte en allant lui-même chercher un test.

Mon petit-ami est plus mature que bien des hommes adultes !

- Je n’aurais pas passé au travers cette semaine là toute seule. Merci Julian d’avoir été aussi patient et attentif envers moi.

Je relève la tête, au moment de lui parler, mon regard plongé dans le sien.

- Je t’aime, Julian !


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 260
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Dim 29 Avr - 13:59



The Truth Is In The Box
ft. Olivia Cortez


Ce test venait de nous retirer un gros poids de nos épaules. Notre erreur ne nous aura pas coûté notre vie. On allait pouvoir retrouver une vie normale sans le stress de toute voir changer. Ça faisait du bien et ça fit disparaitre tout l’angoisse qui avait empli la pièce quelques minutes plus tôt.

Après m’être débarrassé du test, je savourai cette merveilleuse nouvelle. Cette épreuve on l’avait vécu à deux sans jamais se désunir. Et entendre Livia être aussi heureuse et retrouver le sourire était la meilleure chose qui me soit arrivé aujourd’hui. Je regardais son sourire le partageant avec elle. Et j’ajoutai une dose de bonheur en plus en lui annonçant que mon père m’avait permis de rejoindre ma petite-amie plusieurs fois sur sa tournée. On ne serait pas séparé jusqu’à la fin comme ça. J’allais pouvoir la voir autant de fois que je le voudrais quand je serais chez mon père.

Livia apprécia la nouvelle et me sauta au cou. Je la laissai me couvrir de baiser en la serrant contre moi. Elle déclara qu’elle avait espéré ça mais sans trop y croire. Un peu comme moi.

-Moi aussi, j’avais peur qu’il me sorte une excuse. Mais non. Il a accepté sans concession.

Je reprochais beaucoup de chose à mon père. Je lui reprochais de ne pas être plus sûr de lui et de ses laisser faire. Mais il ne m’a jamais rien interdit. Il veut mon bonheur quoi que ça lui coute financièrement.

On finit par se retrouver dans mon lit, Livia dans mes bras. On enlaça nos doigts, les miens étant abîmés par le stress de ses derniers jours. Je la serrai un peu plus contre moi la caressant au passage. Je me sentais détendu et je savais, maintenant, que plus jamais je ne me retrouverais dans la même situation. Parce que, maintenant, j’allais faire attention.

Livia me remercia de l’avoir soutenue. Je lui souris.

-Merci. Mais sans toi, je n’y serais pas arrivé non plus.

On s’était soutenu malgré notre angoisse respective et malgré nos vies pas spécialement faciles. J’étais rempli de doute depuis l’intervention de Jimmy Reed et ma conversation avec Hank… Et le doute d’avoir mis ma petite-amie enceinte ou non n’avait pas arrangé les choses. Sans Livia, je serais déjà mort de stress.

Maintenant, les choses s’arrangeaient.

Livia leva la tête pour me dire qu’elle m’aimait. Nos regards étaient plongés l’un dans l’autre. Et je lâchai à mon tour :

-Je t’aime aussi, Livia.

Et je l’embrassai tendrement. Un baiser qui dura longtemps. Jusqu’à ce qu’on ait plus de souffle. Est-ce que j’avais peur d’aller plus loin ? Non, plus maintenant… J’avais tout prévu, cette fois… J’avais retenu la leçon.

J’embrassai encore Livia passant mes mains sous son t-shirt. Un t-shirt que je ne tardai pas à enlever. Je lui soufflai alors :

-On ne fera plus la même erreur, Livia.

C’était une promesse que je lui faisais. Et je me promettais de la tenir. Je continuai mes caresses et l’embrassai à nouveau encore plus tendrement qu’avant comme en remerciement du soutien qu’on s’était mutuellement apporté.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 684
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Dim 29 Avr - 20:09



The Truth Is In The Box
ft. Julian Hughes





Je n’ai pas peur de l’admettre : J’ai eu la peur de ma vie avec cette possibilité d’être enceinte au point où j’ai cru que j’allais devenir dingue.  Je ne sais pas comment j’ai fait pour me tenir dans mon rôle d’adolescente qui a toutes les raisons d’être heureuse, sans éveiller les soupçons de Jack.

Peut-être justement que la pression de la tournée, les préparatifs et l’annonce de ma mère a suffit pour rendre crédible  mes moments de morosités et passer ça comme une normalité et n’a pas inquiété outre mesure Jack.

Et c’est tant mieux !

Si j’avais dû lui annoncer que je venais de tout foutre en l’air parce que j’ai été assez bête pour ne pas penser à utiliser la boîte qu’il a prit soin de me faire et laisser dans la pharmacie de la salle de bain… enfin ! Je n’ose même pas imaginer le speech infini que j’aurais eu, et avec raison !

Nous pouvons mettre tout ça derrière nous et nous concentré sur ce qu’il y a de beau qui s’annonce. La tournée me semble moins inquiétante maintenant que Julian m’annonce que son père est d’accord pour qu’il me rejoigne régulièrement.  

Je me détends, dans ses bras, nos doigts entrelacés puis Julian m’embrasse d’une façon qu’il n’a pas su faire cette semaine. Et je le lui rends avec la même passion. Ça fait du bien de se retrouver.

Les mains de Julian passent sous mon haut sans hésitation. Nous avons souvent passé sous nos vêtements pour se caresser, enfin, les vêtements du haut, sans jamais aller bien plus loin que ça.

Dans un souffle, Julian me murmure que nous ne referons plus la même erreur et, prenant doucement son visage entre mes mains pour le regarder, et avant de l’embrasser de nouveau, je lui souris, lui faisant comprendre que je suis du même avis.

Jamais plus nous serons aussi stupides.

Julian me retire m on t-shirt et je fais pareil avec le sien. Il n’y a plus cette même hésitation qu’avant. Nos gestes, bien qu’encore maladroit, sont plus confiants et c’est sans grande surprise qu’on se retrouve nu sur ton lit, à s’embrasser jusqu’à voir nos corps plaqués l’un a l’autre presque aimantés.

Ça en est presque surprenant qu’on réussisse à s’arrêter avant de commettre la même erreur.

Après cette fameuse première fois, j’ai pris l’habitude d’en traîner dans mon sac mais Julian est plus rapide, en sortant de sa table de chevet. Je lui souris, espiègle et amusée.

- Tu as tout prévu, à ce que je vois !

Je préfère le laisser faire… n’osant pas…enfin c’est gênant quand même !  Peut-être que Julian s’est pratiqué ou qu’il s’y prend simplement bien mais le préservatif est vite mit en place. Mon petit doigt me dit que la seconde fois, sera la meilleure !


@ Billy Lighter


Spoiler:
 


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 260
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Mar 1 Mai - 14:11



The Truth Is In The Box
ft. Olivia Cortez


La confiance et la sérénité était revenue dans ma chambre et entre Livia et moi. Je ne me gênais pas de montrer que j’étais heureux du résultat du test. Ça m’enlevait un poids vraiment énorme.

Et je voulais fêter ça en embrassant tendrement ma petite-amie. On pouvait voir l’avenir un peu plus sereinement surtout que je venais de lui annoncer qu’on ne serait pas toujours séparé en tournée. Que je ferais tout mon possible pour le rejoindre souvent.

Et j’ajoutai qu’on ne fera plus la même erreur tout en serrant Livia contre moi avant de lui enlever son t-shirt. Je voulais profiter du moment avec elle. De ce moment de soulagement et de bonheur. Mais cette fois, j’avais tout prévu. J’avais acheté des préservatifs en même temps que le test de grossesse… Tant que j’étais à me ridiculisé, j’en avais profité pour tout acheter.

Après avoir enlevé le t-shirt de Livia, je lui enlevai le reste et elle fit de même avec moi. On était nu l’un contre l’autre à s’embrasser en ne faisant que de courtes pauses. J’avais chaud et je frissonnais. On était seul, on était soulagé et on s’emballait à nouveau.

Mais la leçon, elle l’avait retenu. Alors on s’arrêta à temps pour que je sorte ce qu’il nous fallait de ma table de nuit. Ma petite-amie souris et je lui rendis son sourire.

-Oui… Tant qu’à acheter un test, j’ai acheté ça aussi.

J’enfilai tant bien que mal le préservatif. Je crois que j’ai un peu rougis… C’était un peu gênant quand même… Mais si c’était pour avoir la conscience tranquille, il fallait que je le fasse.

Et je le mis en place avant d’allonger, à nouveau, Livia sur le dos pour l’embrasser. Un baiser qui dira longtemps. Mon corps était en ébullition. Mais je voulais profiter sans savoir si je serais capable de faire durer le plaisir. Ça n’avait pas d’importance. Je ne voulais pas réfléchir.

Je descendis mon visage dans le cou de Livia pour y déposer des petits baisers. Et, en même temps, je caressai un peu maladroitement sa poitrine. Je rougis mais ne me décontenançai pas en descendant ma bouche… Sur ses seins. D’abord en les frôlant puis en y allant un peu plus franchement en les embrassant.

Mes mains, elles, ne savaient pas vraiment où se placer et voyageait en peu le long du corps de Livia. Je restais un peu au niveau de sa poitrine avant de remonter pour l’embrasser encore comme si je ne pouvais plus me détacher de ses lèvres. Nos sexes, eux, se frôlaient ce qui provoqua, en mois, un frissonnement délicieux.

C’était mieux que la première fois… En fait, j’avais l’impression de mieux me rendre compte de ce qu’il se passait. D’arriver à mieux cerner ce que je devais faire aussi. Et ça même si j’étais fébrile sur certain geste. Mais Livia arrivait à me mettre en confiance et je commençai à gémir alors que nos sexes se frottaient ce qui faisait des pauses dans mes baisers sur ses lèvres et dans son cou.

Je découvrais son corps pour la deuxième fois mais, cette fois, avec l’esprit léger.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olivia Cortez


Messages : 684
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Mar 1 Mai - 20:09



The Truth Is In The Box
ft. Julian Hughes





Il y a quelque chose d’intimidant, de fascinant et de complètement gênant que de regarder Julian dérouler le préservatif sur son sexe. Je ne me tiens pas a quelques centimètres pour observer la scène mais étant avec lui sur son lit, et parce que forcément je suis concernée, je  ne peux m’empêcher de regarder.

Si la première fois, pour certaine chose j’ai eu l’impression de mener la danse, cette fois, Julian est plus  assumé et me fait m’allonger sur le lit en m’embrassant d’abord les lèvres, longtemps, tendrement, puis en laissant ses baisers courir dans mon cou pour finir sur mes seins.

J’en frissonne de l’intérieur, mes yeux se révulsent de plaisir et mes orteils se contorsionnent en tout sens.

C’est dingue ce que l’amour, le vrai, peut créer comme sensation !

Faire l’amour est Julian n’est pas que l’acte en lui-même. C’est la façon la plus pure, la plus magnifique et surtout la plus sincère de se dire que l’on s’aime.

J’en gémis fort, j’en ai conscience, mais je ne me retiens pas. Je sais que nous sommes seuls et qu’il n’y a aucun risque que son  père nous surprenne. Pas comme chez moi, même si la veille de Noël Jack se trouvait chez sa petite amie, il aurait pu décider de rentrer  que pour voir si  tout allait bien, plutôt que de téléphoner.

Julian revient sur mes lèvres, m’embrasse alors que nos corps se frottent l’un à lors, laissant nos sexe se redécouvrir pour la deuxième fois.  Mon cœur s’emballe, d’ailleurs, au premier contact. Le préservatif donne un effet de froid, de…visqueux enfin non pas à ce point mais… ça n’a rien à voir avec la fois d’avant.

Sans m’en rendre compte, je viens le chercher, jusqu’à le sentir entrer en moi. À partir de là, nos corps  sont en parfaite symbiose, calquant leurs mouvements l’un à l’autre en  roulant sur le lit jusqu’à un moment, alors que je me retrouve au dessus, je me redresse l’entraînant avec moi.
S’il y a un record à battre, c’est celui qui gémit le plus fort.

Ça nous en fait même rigoler quand par moment, nous retrouvons un peu de lucidité avant de replonger dans l’extase jusqu’à ce qu’un  tremblement interne, une explosion de plaisir sévisse en moi, en nous. Pendant une toute petite seconde, je crois que mon cœur s’est arrêté.

Mon regard croise ensuite celui de mon petit ami qui nous ramène sur le lit, là où nous reprenons notre souffle, encore un peu confus mais comblés et fort probablement encore très excités.

Tout ce que je trouve à faire pour préserver au maximum ce moment  simplement parfait, puisque je n’aurai pas de soudaine prise de conscience, parce que nous n’aurons aucune crainte qui viendront pourrir notre existence dans les prochains jours, c’est de tirer un drap sur nous.

- C’était  parfait… , lui dis-je en relevant la tête pour le regarder, le corps vibrant encore d’amour.



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Hughes


Messages : 260
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 15
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   Jeu 3 Mai - 14:39



The Truth Is In The Box
ft. Olivia Cortez


Toutes les sensations que je vivais avec Livia, maintenant que plus aucun poids ne m’empêchait de vivre, étaient exceptionnelles. D’abord j’avais ressenti de la joie, puis, maintenant, de l’excitation alors que nos corps se redécouvraient entièrement.

Je passai ma bouche sur plusieurs zones essayant d’être plus attentif aux réactions de Livia et à prendre plus mon temps que la première fois. Je l’entendis gémir me disant que j’étais sur la bonne voie. Que je faisais les bons choix même si j’essayais de réfléchir le moins possible. De lâcher prise.

On était totalement seul. Et on ne se gênait pas, du coup, de se faire entendre. La villa était grande mais vide. Il n’y avait que nous. Seuls au monde et content de l’être. Sans personne pour nous dicter notre conduite. Sans stress pour venir gâcher ce moment. Il n’y avait que nous et notre amour et ça rendait tout ça encore mieux.

Nos sexes se frottèrent l’un à l’autre et ce fut à moi de ne plus me retenir de gémir entre deux embrassades. Les sensations n’étaient pas les mêmes que la première fois… C’était différent… Mais c’était mieux, dans un sens. Parce que, cette fois-ci, on avait le contrôle de ce qu’on faisait et des conséquences.

On finit par ne faire plus qu’un. Et on commença des mouvements réguliers qui nous amenaient, tout doucement, à une extase totale. On bougeait sur le lit roulant dans tous les sens jusqu’à ce que Livia nous redresse. On gémissait très fort tous les deux. Avec, de temps en temps, quelques fou rire qui ne manquaient pas de mettre encore plus de complicité entre nous. On n’était pas gêné. On s’amusait, c’est tout.

On finit, sur la fin, par ne plus que se concentrer sur nos mouvements, nos gémissements et le plaisir qu’on ressentait. Jusqu’à arriver à une extase encore plus forte que ma première fois.

On revint alors, couché sur le lit à reprendre notre souffle. Je serrai Livia contre moi pour le sentir encore. Je ressentais encore tous les frissons de cette seconde fois qui avait un bien meilleur saveur que la première.

On ne dit rien pendant un moment alors que j’affichai un sourire comblé. Livia, elle, finit par nous couvrir avant de me dire que c’était parfait. Je la regardai, les yeux brillants et lui souris.

-Oui, vraiment parfait.

Je passai une main dans ses cheveux avant de l’embrasser sur le front. Ce petit moment qu’on venait de vivre, on le méritait amplement après ces jours de stress. Une histoire qui semblait, déjà, loin derrière nous.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Truth Is In The Box [PV Julian Hughes][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan
» R-Truth Vs Kane
» Little Jimmy Says...Cherchons des informations avec R-Truth!
» Dolph Ziggler & Tyson Kidd vs R-Truth & Sheamus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Malibu :: Villa de Don Hughes-