AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La tête à l'envers ft Luke & Apolline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ross Venor Malkovich
Invité



MessageSujet: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Mer 2 Mai - 0:17



La tête à l'envers
ft Luke Werner




Le ciel semblait s'éclaircir au dessus de ma tête depuis que j'avais signé un contrat à l'essai avec Daniele Ricci, un des managers les plus côtés travaillant chez BSC. Je devais fêter dignement l'événement et j'avais retardé le moment depuis bien trop longtemps afin de faire face au plus important comme l'inscription de ma fille à Fairfax et l'emménagement prévu dans notre nouvel appartement. Il était encore en rénovation parce que s'il avait du potentiel, il ressemblait plus à un local désaffecté immense pour le moment. Et puis je devais aussi avoir les idées claires pour me familiariser avec le nouveau matériel que BSC mettait à ma disposition et me montrer à l'écoute de l'équipe de Roadtramp du roadie au manager en passant bien évidemment par les plus importants, les membres du groupe.

Tout ça faisait que j'avais repoussé à plus tard un nombre incalculable de fois le soir où je devais me faire une virée au Crazy Ginger pour aller jamer avec qui voudrait. J'avais aussi au programme de faire une soirée avec mon colocataire, s'il décidait de rester et de revoir Duncan aussi pour m'excuser de la façon lamentable dont je m'étais comporté face à lui dans un gros moment de déprime.

Mais ce soir, j'avais pris ma résolution. Iola était chez Pandora pour la nuit et j'étais tranquille de ce côté là. J'avais pris ma basse avec moi et tous les deux nous avions remonté le boulevard qui menait au  Crazy Ginger du coté de South L.A. Le pub était bondé et un gratteux accompagné d'un batteur s'essayaient à de vieilles reprises.  Le bonheur ... Je m'assis au comptoir et commandai une bonne bière rousse comme les irlandais savaient la faire. Je levai la main lorsque les deux zicos achevèrent leur morceau et gueulai

- Hey, les gars, ça vous dit du bon vieux blues rock irlandais ?

- Ouaaaiissss! Gueula la salle.

Je m'approchai de la scène et discutai avec le gratteux.

- Tu connais le répertoire de Thin Lizzy, mec ? Le batteur aussi ?

Il opina:

- Ouais, sans souci ... Grimpe là dessus !

Je sortis ma basse de son étui que j'avais laissé le long du comptoir et passai la bandoulière sur mon épaule puis gagnai la scène. Je glissai au gratteux:

- J'peux la chanter ou tu le fais ?

- Non, moi je joue juste ... Fais toi plaisir mec !


Je souris et donnai une tape sur l'épaule du gratteux, fis un clin d'oeil au batteur et m'approchai du micro.

- Ok Folks!  Est ce que cet endroit a bonne réputation ?


- Nooooon !!!
Gueulèrent quelques rigolards.

- Et bien essayons de nous en assurer !
Et j'attaquai le premier couplet tandis que quelques nouveaux venus entraient dans le bar.






@ Billy Lighter


Dernière édition par Ross Venor Malko le Mer 13 Juin - 16:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luke Werner


Messages : 356
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 30
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: un mec cool mais qu'il ne faut pas trop chercher, cependant..
Song: Higway to hell - AC/DC


MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Mer 2 Mai - 21:45


La tête à l'envers

       
ft. Luke et Ross


Luke, tu vas où ?

Howard et ses questions... Il était paniqué comme un gosse de cinq ans quand je partais quelque part, comme si j'allais l'abandonner... Moi aussi j'avais le droit à des moments seuls.

Au Crazy Ginger, Howard. Tu n'es pas obligé de me demander ce que je fais à chaque fois que je sors, tu sais. Surtout qu'on ne vit pas ensemble.

Il me regardait étonné et reprit la conversation.

Profites-en bien mec et ne reviens pas trop tard, on ne sait jamais ce qui pourrait arriver.

Pffft, tu ne changeras donc jamais hein. T'inquiète gros bébé, je serai chez toi demain matin quand tu te réveilleras.

C'est ça, fous-toi de ma gueule ! Allez, a plus mec !

Après une journée plus qu'harassante, j'avais eu la formidable idée d'aller me détendre dans un bar quelconque de L.A. pour boire un coup, écouter de la bonne musique et surtout pour souffler un peu. J'adorai le rock et la seule possibilité pour en entendre en étant tranquille, était le Crazy Ginger. Je le connaissais parfaitement ce bar pour y être allé plusieurs fois avec ou sans Howard d'ailleurs. J'avais laissé mon chien à l'appartement, il était habitué que je ne sois pas là donc à force... Lorsque je mis les pieds dans ce bar, beaucoup de monde s'y trouvait déjà et ça ne me déplaisait pas, bien au contraire. J'aimais quand il y avait du monde, tant que ce n'était pas une marée humaine, ça me convenait. Exerçant le métier de garde du corps, j'étais habitué à voir des tas de gens plus ou moins agités, pas de soucis à avoir. Une fois accolé au bar, je me commandais une bière tout en voyant et en écoutant les musiciens jouer sur la scène. Ca, c'était du vrai rock comme j'aimais, woow ! Je ne connaissais ni le guitariste ni le chanteur, mais ça, ça ne me dérangeait pas tant que je pouvais profiter de la musique sans être assaillis par des fans.

La journée avait été plus qu'épuisante, entre Howard qui me faisait la gueule, une fois de plus, pour ceci ou cela et les fans hystériques qui le coursaient dès qu'il mettait un pied dehors. Oui, c'était sportif... Heureusement que je m'étais beaucoup entraîné pour pouvoir attraper certains fans un peu trop insistant. Quelques instants plus tard, bière en main, je profitais du concert, ne sachant pas trop quoi faire après. Ils faisaient vraiment de la bonne musique ! Il faudrait que je sorte plus souvent pour découvrir des nouveaux talents, même si je n'était pas manager.

©️ Billy Lighter





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
Howard Stone's bodyguard
(c) Miss Pie



Dernière édition par Luke Werner le Mer 13 Juin - 19:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Jeu 3 Mai - 19:32



La tête à l'envers
ft Luke Werner



Bordel que c'était bon de se retrouver sur scène avec une basse entre les mains et un micro devant soi ! Ce soir, je prenais la mesure du manque que je m'étais infligé, comme pour me punir, en me privant de porter la main sur un instrument de musique ou simplement de me servir de ma voix.

Et j'avais, en plus, la chance de tomber sur deux musiciens qui touchaient. Bon, je commençais à me demander s'il était possible de trouver un musicien vraiment mauvais à Los Angeles. A croire que cette ville cultivait des artistes comme une péripatéticienne des morpions. Deux types qui connaissaient Phil Lynnott en plus! C'était mon jour de chance! Les deux gars s'éclataient autant que moi, je le voyais à leur mine de bedeau ayant sifflé le vin de messe. Pourtant, quand Bad Reputation s'acheva, le gratteux me fit signe que c'était le moment du temps mort.

- Cool ton groove , mec ! me balança-t-il en me tendant sa paluche. Moi c'est Rob Dead et derrière les fûts c'est Gary Fisher. On te paie une bière ? Là on doit faire une pause, ça fait une heure qu'on joue et c'est le règlement, faut qu'on laisse la place à un autre groupe une heure...

J'acquiesçai.

- Je comprends. Et pour la bière c'est ok. A condition que je paie ma tournée après...

Gary était venu nous rejoindre et me tapa sur l'épaule en disant:

- T'inquiète, t'auras l'occasion d'en payer plus d'une si tu veux mon avis !  C'est quoi ton nom ?  T'as une attaque de la ligne rythmique, un truc de malade... C'est quoi l'influence ?


- Ohh désolé, je ne me suis pas présenté. Ross Malko. Ohh heu, si tu commences à me parler influences, t'as pas fini ...J'ai surtout appris en faisant des reprises de John Entwistle, comme my wife, heaven and hell ... mais j'ai aussi écouté en boucle Jake Bruce, Tony Levin, Flea. Je reprenais leurs plans des dizaines de fois par jour. Actuellement, il y a deux mecs qui poutrent et qui m'inspirent beaucoup dans mon jeu :Rex Brown qui joue dans Pantera et Steve Harris un petit nouveau dans le heavy anglais.


- Dis donc, t'es pas du coin, toi ? Faut que tu nous montres tout ça ! Mais avant, on va se descendre quelques bières!
décréta Rob en nous entraînant au bar.

Dans la salle, les deux musiciens jouissaient d'une notoriété certaine, mais je n'arrivais pas à les identifier comme appartenant à un groupe dont j'avais entendu parler chez BSC. Des artistes isolés, en mal de reconnaissance, il y en avait plus que de groupes reconnus. Et je savais bien que le talent n'était pas toujours la seule variable entre des Lightnings et des inconnus. La bonne rencontre au bon moment, le bon feeling avec d'autres musiciens avec lesquels on fondait un groupe. Je méditais sur tout cela en sirotant ma bière, lorsque Rob gueula au point de me faire plonger le nez dedans.

- Ohh putain, y a Luke, le garde du corps du batteur des Burning Fire ...

-  Ahh Ouais, c'est bien lui ! C'est "The Burning Fire", d'abord!
Rectifia Gary en descendant sa bière.

Là en revanche, je connaissais de nom. Daniele Ricci m'en avait probablement parlé mais certainement pas en positif dans le sens où il ne les avait pas à son palmarès et aurait sans doute aimé les avoir.

- Vous croyez qu'il est dans le coin ? Hasardai-je.

- Ça se pourrait ! On voit rarement l'un sans l'autre. Répondit Rob.

- Ouais des fois il vient au Ginger avec son protégé. Mais si c'était le cas ce soir, on l'aurait remarqué ! Y'aurait eu un tsunami au Ginger ! Objecta Gary. Non, pour moi Luke est venu se détendre seul. Doit en avoir besoin, le gars. C'est la pression avec ces fans enragés.

Puis dans un élan de convivialité, mon nouveau pote de jam gueula en direction du barbu musclé qui sifflait sa bière, tranquille dans son coin :

- Hey ! Luke!  Viens donc te joindre à nous!  Fais pas ton timide ! Faut qu'on te présente notre nouveau membre.


- Heu ... membre de quoi ? Demandai-je interloqué. J'ai raté quelque chose ?

- Membre du groupe fantôme, mec. T'inquiète on t'expliquera. Répondit Rob en se marrant.

Le dit Luke avait capté qu'on l'interpelait. Pendant que je chantais, j'avais remarqué son entrée dans le pub à la suite d'un groupe de consommateurs. Je pensais en moi-même " Pauvre gars. S'il voulait être peinard, il va en être pour ses frais avec les deux acolytes là..." Je levai ma bière et lui fit un signe encourageant pour qu'il vienne nous rejoindre.





@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luke Werner


Messages : 356
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 30
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: un mec cool mais qu'il ne faut pas trop chercher, cependant..
Song: Higway to hell - AC/DC


MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Sam 5 Mai - 14:33


La tête à l'envers

       
ft. Luke et Ross


Je buvais tranquillement ma boisson toujours accolé au bar, quand j'entendis mon prénom. Je me retournais, surpris, pour voir qui m'avait appelé et je fus étonné de voir qu'il s'agissait d'un des musiciens qui venait de jouer ce soir. Je les connaissais ces types depuis longtemps, vu que j'allais souvent ici. C'est avec un sourire que je me décidais à aller les rejoindre. Ils n'étaient pas deux, comme je l'imaginais, mais trois. Je ne connaissais pas l'homme avec eux. S'agissait-il d'un artiste dont je n'avais jamais entendu parler ? Pour le savoir, il fallait discuter.

Hé, salut les mecs, comment vous allez ?

Avais-je demandé en déposant ma bière avec les leurs. Non, décidément, je n'avais jamais vu ce mec qui leur tenait compagnie. Est-ce que je pourrai m'en faire un ami ? Je n'en savais trop rien puis je n'étais pas là pour ça ce soir. Je voulais un peu souffler avant de m'occuper d'Howard demain. Ne précipitons pas les choses... Heureusement que je connaissais les deux autres types, sinon, je crois bien que je serai retourné à ma place boire ma bière tranquille.

On va très bien. Tu nous as vu jouer ? C'était vraiment de la bombe, non ?!

Grave, à fond ! C'était une tuerie ! Je n'ai jamais entendu de la musique aussi bonne, personnellement.

Je riais et reprenait la conversation.

Enchanté de faire votre connaissance, monsieur ?

Je l'avais vouvoyé, ben ouais, mais comme je ne le connaissais pas... Je préférais me montrer poli et courtois plutôt que l'inverse. Au moins, je ne m'ennuierai pas ce soir ici, c'était certain ! Et je commençais également à être connu à force de venir ici. Mais ça ne me déplaisait pas, oh que non. J'avais bien fait de venir boire un coup, parce que les journées passées en compagnie du batteur de The Burning Fire, n'étaient franchement pas de tout repos. Donc ça faisait du bien de se détendre de temps en temps et penser à autre chose. Puis, ça me permettait aussi d'oublier les fans hystériques.

©️ Billy Lighter





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
Howard Stone's bodyguard
(c) Miss Pie



Dernière édition par Luke Werner le Mer 13 Juin - 19:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Sam 5 Mai - 18:32



La tête à l'envers
ft Luke Werner




Luke, tel l'avait nommé mes compagnons de soirée, s'approcha de nous, salua Gary et Rob qu'il connaissait visiblement de vue. Il demanda de leurs nouvelles et complimenta la musique qu'il venait d'entendre. Puis il s'adressa directement à moi pour me saluer. Le gars avait l'air avenant malgré un physique assez impressionnant et une expression déterminée. Je répondis à son salut et à sa question implicite.

- Ross Malko! Enchanté moi de même Luke !

Je ne savais pas son nom de famille mais le prénom était un bon début pour faire connaissance.

- On a une nouvelle recrue, tu vois ! Ross chante et joue de la basse. Il se démerde bien non ?
affirma Gary.

Je levai la main en signe de protestation. Les compliments avaient le don de me mettre totalement mal à l'aise. Non pas par fausse modestie, mais parce que j'avais horreur d'attirer l'attention sur moi. C'était paradoxal pour un type qui avait quand même débuté une carrière artistique par le passé. Mais si à 35 ans je me retrouvais ingénieur du son au lieu d'être sur le devant de la scène, il y avait bien une raison.

- Je fais ça en amateur, juste pour le fun. A vrai dire ça faisait une éternité que je n'avais pas joué et chanté. Je suis un peu rouillé.  Répondis-je après avoir bu une gorgée de bière. En général, je préfère être dans l'ombre et servir la musique des vrais artistes. Ajoutai-je en me grattant le lobe de l'oreille, ce qui était un signe de nervosité chez moi. Je préférai faire obliquer la conversation sur Luke.

- Alors comme ça vous êtes le garde du corps  du batteur de The Burning Fire ? C'est Howard Stone, c'est ça ? J'avais lu un article dans la presse, au sujet d'une agression. Il s'est bien remis ? Demandai-je poliment.

Je fis signe au barman pour qu'il vienne reprendre une commande pour toute la brochette que nous alignions au bar.

- Vous pouvez resservir ces messieurs selon leurs goûts s'il vous plait ? Et vous me mettrez une bouteille de vodka. Sobieski à l'herbe de bison si vous avez ça ! Merci bien. Ajoutais-je à l'attention du barman.

Puis me tournant à nouveau vers mes compagnons de soirée, je repris la conversation.

- The Burning Fire, ils vont partir en tournée bientôt, me semble-t-il . Je suppose que ça doit être une sacrée responsabilité d'assurer la sécurité  des membres d'un groupe qui croit en notoriété comme eux.

Bien que travaillant chez BSC, je me tenais au courant des contrats de la concurrence et j'appréciais indifféremment des albums d'artistes que MTI ou BSC avaient signés. The Burning Fire en faisait partie. La musique était pour moi une affaire de tripes et de cœur avant tout, concurrence ou pas.




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luke Werner


Messages : 356
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 30
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: un mec cool mais qu'il ne faut pas trop chercher, cependant..
Song: Higway to hell - AC/DC


MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Lun 7 Mai - 15:00


La tête à l'envers

       
ft. Luke et Ross


Ouais, j'ai vu ça. Il est pas mal du tout comme musicien, j'avoue. Je n'avais rien entendu de meilleur, jusqu'à présent !

Disais-je en restant avec eux. Ainsi, il s'appelait Malko, c'était bien de savoir avec qui on parlait. Je me sentais de plus en plus à l'aise avec ces trois-là, mieux qu'avec certaines fans qui harcelaient Howard de temps en temps. Heureusement que je ne le lâchais pas d'une semelle quand il allait quelque part et je m'en voulais de ne pas avoir été là quand il s'était fait agresser par une vieille folle !! Il aurait pu me le dire aussi, qu'il s'était frappé, j'aurai rappliqué illico. Mais ça, c'était du Stone tout craché...

Ah ben, je vous rejoins de ce côté-là, Malko. Je n'ai jamais vraiment joué d'un instrument ni chanté, donc je n'imagine même pas ce que ça donnerait si je devais un jour, le faire.

Je pris une gorgée de ma boisson tout en continuant de parler avec le petit groupe dans le bar. Celui-ci commençait d'ailleurs à se remplir petit à petit et pour l'instant, personne ne m'avait reconnu, à part ces deux types que je connaissais bien.

Absolument. Malheureusement, je n'étais pas là au moment où il s'est fait agresser. Je le regrette d'ailleurs et oui effectivement, il s'en remet doucement.

Normal qu'il pose ce genre de question, il ne pouvait pas le savoir en même temps... Le groupe d'Howard allait bientôt partir en tournée et je redoutais ce moment. Parce que je savais très bien que je ne devrais pas quitter des yeux Howard, pour éviter qu'il ne fasse des conneries ou que sais-je encore... Puis, j'aurai probablement les fans à gérer aussi. Ouais, ça ne sera pas du gâteau, mais bon. Si j'ai choisi ce métier, ce n'est pas pour rien...

Vous avez raison. Vous ne pouvez pas savoir à quel point, c'est stressant et sportif ce métier. Je ne sais pas comment je vais gérer tout ça, mais je verrai bien. Et puis, je demanderai du renfort si je n'y arrive pas seul. En tout cas, avec moi, il n'y aura pas de fans hystériques qui s'approchera trop près du groupe. Même si je suis uniquement chargé de la protection de Stone.

Je souriais.

On pourrait se tutoyer non ? J'ai l'impression d'être un vieux quand je vouvoie les personnes en fait...

©️ Billy Lighter





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
Howard Stone's bodyguard
(c) Miss Pie



Dernière édition par Luke Werner le Mer 13 Juin - 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Mar 8 Mai - 18:07



La tête à l'envers
ft Luke Werner





Tandis que le groupe en scène jouait une reprise d'un morceau que j'adorais, le barman avait resservi ceux qui le souhaitaient et m'avait apporté ma bouteille de vodka. Aussi sur que la Wisła passait par Warszawa et  Kraków, j'allais me mettre une mine ce soir. Je me servis un grand verre de vodka pure. Enfin, celle-ci était coupée à l'herbe de bison, ce qui lui donnait une vertu spéciale. Et une saveur inégalée. Levant mon verre, je portai un toast en invitant qui le souhaitait à me suivre. Gary et Rob avaient commandé un bourbon et semblaient bien disposés à le faire. Je criai :

- Twoje zdrowie ! Long live rock'n'roll !

Luke avait l'air sympa et très professionnel dans sa façon de parler de son travail. Ayant été de l'autre côté de la barrière à une époque, j'appréciais ce genre de chose. Par exemple, il répondait sobrement à ma question au sujet d'Howard Stone. Avec politesse mais discrétion. Un peu quand même avec le regret de ne pas avoir été tenu informé. Je comprenais Stone également pour le coup.

- C'est pas toujours facile pour un artiste de se sentir dépendant d'une protection et de n'avoir aucune vie privée. Mais je comprends bien que cela ne te facilite pas la tâche. Répondis-je en validant du même coup le tutoiement.

De toute façon, à L.A., le vouvoiement ne résistait pas longtemps. C'était à chaque fois une piqûre de rappel pour moi, sachant que dans ma langue c'était le mode normal pour s'adresser à tout le monde sauf à des proches comme ses propres enfants ou son conjoint dans l'intimité. Je vouvoyais mes parents, ma sœur et mon frère en public. Même si en privé, on se disait "tu" entre frères et sœurs.

Depuis mon arrivée sur le sol américain, j'avais vite compris que le "tu" avait droit de cité partout ici et que le "vous" n'était réservé qu'aux officiels ayant une escorte policée ou un gros compte en banque. Je vouvoyais Daniele Ricci et il me vouvoyait en retour. Cela me convenait. Je ne savais pas si c'était réciproque, mais je ne serais certainement pas celui qui oserait rompre le code.

Il était ancré dans mon éducation. On vouvoyait son patron. Le tutoyer soudainement ne serait pas ma stratégie pour argumenter avec lui. Pas plus que je n'en userai pour établir une autre voie artistique dans cette ville. J'aimais tutoyer les gens quand cela naissait spontanément d'un commun accord, sans cession de territoire implicite.

Il y avait beaucoup à apprendre des modalités d'un échange. La position du corps de l'autre, ses gestes, le mode et la personne choisie. Quand Luke me proposait le tutoiement, il le faisait par simplicité. De fait, nous étions tous les deux au service des stars. Certains auraient dit"des nounous " ou des "larbins". Je m'en foutais. J'aimais mon travail et il me permettait de payer l'école de ma fille, d'acheter des instruments de musique, du matériel, de quoi vivre ma passion durant mes jours de repos. Luke pensait aussi que cela faisait "vieux". Je le comprenais. A L.A. dès qu'on avait plus de 30 ans, on était vieux.

- Être des vieux comme nous a des avantages.
Plaisantai-je. Déjà on encaisse mieux l'alcool, mais ça, attention, ça s'inverse passé la quarantaine, il parait. Et puis, surtout, on est moins naïf au sujet de ce que nous veut la blonde qui nous fait de l’œil au bout du comptoir. Ajoutai-je en lui désignant une fille qui nous regardait avec insistance depuis un moment.



@ Billy Lighter


Dernière édition par Ross Venor Malko le Jeu 17 Mai - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luke Werner


Messages : 356
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 30
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: un mec cool mais qu'il ne faut pas trop chercher, cependant..
Song: Higway to hell - AC/DC


MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Mer 16 Mai - 22:54


La tête à l'envers

       
ft. Luke et Ross


Il avait parfaitement raison. Ici, en Amérique, quand vous avez 30 ans, on vous considère comme des vieux papys et encore, je suis poli... Ah, elle est belle la mentalité américaine tiens ! Mais bon, avoir la trentaine, ça ne pouvait que m'être bénéfique, ha, ha. Je pouvais aller partout ou je voulais sans qu'on me refuse l'entrée ou d'autres trucs encore. Pour supporter l'alcool, je le supportais, pas de soucis avec ça. Je ne me suis jamais retrouvé ivre-mort au point de ne plus savoir ou je vivais...

Ah ben merde, on a intérêt à faire gaffe alors.

J'éclatais de rire en voyant leurs têtes. Ross avait entièrement raison. Je n'avais pas remarqué qu'une jeune femme m'avait regardait depuis le début, enfin nous avais regarder plutôt. Enfin, c'était surtout moi quoi... Je ne savais pas pourquoi, mais c'était flatteur.

Ah, oui ? Ben tant qu'elle ne se ramène pas, on ne fait rien. J'ai envie de passer une soirée tranquille, sans fans, pas de star à protéger, j'en profite ! Et si cette blonde veut vraiment s'approcher de nous, qu'elle le fasse, mais me laisse tranquille en même temps.

J'étais tout à fait sérieux dans ce que j'avais dit. J'espère que cette fille ne me regardait pas comme étant le simple garde du corps d'une rockstar, parce que j'en croisais souvent des filles comme elle.

Ce n'est pas le cas avec Howard. Il en a une de vie privée, je ne suis pas tout le temps avec lui non plus. Il m'appelle uniquement quand il a besoin de moi, c'est tout. Ou quand il sort pour faire une séance de dédicaces par exemple. Mais en général, ce n'est pas un mec qui se prend la tête, il est cool.

©️ Billy Lighter





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
Howard Stone's bodyguard
(c) Miss Pie



Dernière édition par Luke Werner le Mer 13 Juin - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Jeu 17 Mai - 22:34



La tête à l'envers
ft Luke Werner





Les quarante cinq degrés rugissants de la vodka diluée dans mon sang aidant, je commençais à me sentir plus qu'à l'aise avec mes compagnons d'un soir. Aussi quand Luke me dit qu'on avait intérêt à faire gaffe, je lui donnai un coup de coude histoire de lui faire rater son verre qu'il portait à sa bouche. Je ne savais pas s'il réussirait à éviter de s'en foutre partout. Mais rien que l'idée me faisait rire d'avance. J'étais comme ça quand je descendais par la pente raide une bouteille de Sobieski entière dans le temps record inférieur à l'heure. Et là on n'était à discuter que depuis quinze minutes environ.

La vérité, c'est que j'avais envie de remonter sur scène pour gueuler des vieux standards et péter quelques cordes à ma basse. Parfaitement, ma basse à cinq cordes !

- Ouiii on a intérêt à faire gaffe ! Surtout que le cap de la quarantaine, on le passe sans doute vite fait sans s'en apercevoir ! Déjà toi, tu les as vu passer tes trente ans  ?  Vingt ans je m'en souviens, parce que c'est l'année où je suis devenu père. Mais bordel ? Mes trente ans, comment je les ai passés?

Je savais pertinemment qu'il y avait de fortes chances, bien que je ne l'avouerai jamais,  que j'aie passé ce cap dans une flaque de gerbe, après une soirée dantesque. Ce genre de parenthèse était assez rare depuis mes vingt ans, pour que je me fasse un point d'honneur à faire tout en grand, sans demi mesure. Et ce soir c'était bien parti pour. J'écoutais Luke me dire qu'il n'avait pas envie que la blonde s'incruste. Je le regardai avec un air hilare plaqué sur ma face.

- T'es plutôt branché brune en fait ? Good Choice my friend. J'ai aussi un faible pour les rousses. Ou alors tu es le genre de mec à te faire désirer. Tu attends qu'elle fasse le premier pas.

Luke riait, et je ne savais pas si c'était aussi à cause de l'alcool, ou peut-être à cause de la décompression qu'il subissait, mais du coup j'avais envie de lui faire une sacrée blague. Je retrouvai mon sérieux, enfin en apparence. Sans me démonter, je balançai au garde du corps de Stone:

- Mec, fais gaffe à ce que tu dis de cette femmeuh, parce qu'il se trouve que c'est ma soeureuh.

Gary et Rob me regardaient comme si je venais de débarquer de l'USS Entreprise. Le premier se risqua même à avancer sa figure assez prêt de mon visage.

- Ça y est, il est pété.

- P'tète bien mec, mais je vais passer le cap. Ca fait presque deux ans que je n'avais pas descendu une bouteille complète d'un coup. C'est cool en fait... Et pis d'abord , c'est quoi cette histoire de groupe fantôme ?

Rob et Gary se regardèrent mutuellement. Leur air un peu embarrassé ne m'échappait pas malgré la frappe que je venais de me mettre.

- C'est une blague entre nous. On se dit ça. Le groupe fantôme, c'est celui qu'on ne fondera jamais.
finit par lâcher Gary.

Je me tournai vers Luke, lui jetant un regard qui se voulait désespéré.

- Luke, on a deux crétins devant nous !

Protestations communes de Rob et Gary.

- Farpaitement ! Ils sont doués ces mecs non? Tu en penses quoi, Luke ? Ils touchent à la batterie et à la gratte. Alors pourquoi ils fonderaient pas un groupe ?

Luke devait se demander peut-être quel énergumène il avait devant lui. D'autant que j'étais très calme quelques minutes auparavant. Rob hasarda une réponse:

- Ben déjà on est que deux ... On a eu plusieurs chanteurs et bassistes mais aucun n'est resté. Soit disant on est trop vieux ou has been. Tu veux qu'on fasse quoi à deux ? Un duo de gratte et de batterie ? Ça peut pas suffire à faire une set list pour tourner, ni un album.

- Remarque, maintenant on a un bassiste chanteur pour ainsi dire, puisque tu fais partie du groupe fantôme depuis que t'es venu nous rejoindre sur scène. T'en dis quoi, Luke, toi qui nous a vu jouer quelques soirs depuis qu'on se connait. Malko pourrait faire le troisième homme ?
Avança Gary.

- Hey, on se calme, les gars!  J'ai fait une reprise avec vous. Ca veut pas dire que je veux jouer dans un groupe.

- Mais je suis sûr, mec, que t'en crèves d'envie ! Au moins essayer ... Moi je dis, ça se tente.


L'espèce de traquenard qui se refermait sur moi, je ne l'avais pas vu venir. C'était une blague ? Comment une simple rencontre dans un pub pouvait m'avoir en moins d'une heure placé face à moi-même. Ce qui faisait mon essence même.

- Vous déconnez les gars! Y'a autant de chances que ça fonctionne que de chances que Luke aille draguer cette blonde. Pourtant elle attend que ça. La différence c'est que moi je sais très bien pourquoi je ne jouerai plus dans un groupe alors que Luke ne sait pas pourquoi il ne veut pas profiter de sa soirée en bonne compagnie, la nôtre et celle de cette jolie fille. A moins que le cœur de Luke ne soit déjà pris. Auquel cas, c'est moi qui vais m'occuper de la blonde.
Concluais-je en posant mon verre.

Puis me penchant vers Luke, j'ajoutai:

- M'enfin, c'est évident qu'elle craque sur toi, mec. C'est pas cool de laisser un pote aller au carnage ! J'te préviens Luke si tu bouges pas j'y vais
Ajoutai-je en descendant le fond de ma bouteille de vodka restée sur le comptoir.

Je m’avançai en direction de la dite blonde.Je n'étais plus vraiment dans le contrôle et j'en avais conscience. Demain j'en serais probablement malade. Et ce mal dépasserait bien la simple gueule de bois.







@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luke Werner


Messages : 356
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 30
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: un mec cool mais qu'il ne faut pas trop chercher, cependant..
Song: Higway to hell - AC/DC


MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Ven 25 Mai - 13:41


La tête à l'envers

       
ft. Luke et Ross


Quand j'avais 20 ans, j'étais à l'armée et ça commençait sérieusement à me peser. Félicitations mec ! J'en sais rien pour être honnête, mais je ne risque pas de les oublier, puisque c'est mon âge.

Hé ouais mec ! Je n'étais pas aussi vieux que tu le pensais. À chaque fois qu'on me croise dans la rue, on me dit que je ne fais pas mon âge, que je fait plus en fait. Ce qui n'était pas forcément plaisant... Il croyait que j'avais combien lui ? 35 ? Bref. Je le voyais parler encore et encore, jusqu'à ce qu'il me sorte des conneries. Ah, les ravages de l'alcool... Ouais, il était clairement pété, ce qui me faisait beaucoup rire. En parlant de blonde, elle ne me quittait toujours pas des yeux, c'était malsain et elle n'était absolument pas mon genre en plus. Je n'avais pas envie d'aller la voir et encore moins de la draguer. Je ne la connaissais même pas, enfin, je pensais... Il était fou, lui !

En effet, je préfère les brunes. Oh non, je ne suis pas du tout ce genre de mec. Je n'ai pas envie de draguer une femme ce soir, Malko.

Hein ? Sa sœur ?! J'espère qu'il plaisante là ! J'allais répliquer quand l'autre m'avait avoué qu'il était bourré. Bien joué mec, bien que je n'y aie pas cru une seule seconde à son truc de frère-soeur. Il ne parlait plus correctement, ça promettait pour la suite de la conversation...

L'idée de fonder un groupe est pas mal, mais s'ils ne sont pas intéressés, ça ne sert à rien. On ne va pas les forcer quand même ?!

Eh ben, moi qui pensais que j'allais m'ennuyer ici, pas du tout. Entre un mec complètement torché et les autres qui essayaient de garder leur calme pour ne pas éclater de rire face à Malko...

C'est vrai que tu ferais une bonne recrue avec eux.

J'explosais de rire. Rien que de voir sa tête, c'était vraiment hilarant. Non, j'étais célibataire, mais je n'avais aucune envie d'aller voir cette blondasse !! Il était têtu ou quoi ?!

Ouais peut-être, mais pas moi. Ben vas-y, fais-toi plaisir !

C'est vrai quoi... Je n'avais pas envie et j'avais beau le lui répéter, rien à faire, il ne voulait rien entendre. Je le vis d'ailleurs s'avancer vers cette fille. S'il se prend un râteau, je n'irai pas le consoler, je le connaissais que depuis dix minutes aussi...

©️ Billy Lighter





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
Howard Stone's bodyguard
(c) Miss Pie



Dernière édition par Luke Werner le Mer 13 Juin - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Apolline Mclagan


Messages : 601
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là

Who Am I?
Birth place: Édimbourg- Ecosse
Je suis: Pleine de couleur
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Dim 27 Mai - 23:05


La tête à l'envers

       
ft. Luke et Ross




La tournée du groupe commençait bientôt et cela commençait sérieusement à faire stressé Apolline, elle qui n'avait jamais vraiment fait ce genre de chose, elle comprenait peu à peu toute l'ampleur de l’événement au fil des jours qui passaient. Elle avait besoin de se créer une bulle, de réfléchir et de se reprendre. Apolline, ce n'était pas le genre de fille à stressée pour quelque chose, elle était plutôt celle qui calmait les autres à coups de blagues ou de verres d'alcool mais ce soir, c'était elle qui en avait besoin. Elle avait indiquer à Howard sur un papier dans l'entrée de leur villa, qu'elle était sortie et qu'elle rentrerait tard et partie avec sa voiture. Elle était heureuse d'avoir garder sa voiture alors qu'Howard vénérait sa Mustang. Tout comme elle était épanouie dans sa relation avec le batteur car ils pouvaient sortir l'un sans l'autre sans avoir de jalousie en retour tant ils se faisaient confiance.

Musique à fond et réglé sur LAROCKS, elle était arrivé au Crazy Ginger quelques minutes après avoir prit la route. Elle avait réussit à trouver une place près du bar et était arrivé dans l'enseigne. L’atmosphère était détendu et un groupe commençait à jouer quelques morceaux. Assise au comptoir, elle avait commander une téquila. Si le début de la soirée n'était pas très frustrante, elle se rendit compte qu'un homme familier prenait du bon temps avec un ami à lui. Il s'agissait de Luke, le garde du corps d'Howard. En tant que garde du corps, Luke et elle s'étaient déjà croisés à maintes reprises et avaient même déjà discutés.

Curieuse, elle s'amusait parfois à le regarder du coin de l'oeil, sirotant son deuxième verre. Alors qu'elle signait un autographe à un homme qui s'était approcher d'elle, elle se fit abordé par l'amis de Luke. Apolline fut surprise, ouvrit les yeux en grand et regarda l'homme en question. Elle ne le connaissait pas et se douta que Luke l'est reconnu. C'est vrai qu'à force de changer de coupe de cheveux, les gens pouvait ne pas l'a reconnaître.




©️ Billy Lighter



I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Lun 28 Mai - 0:18



La tête à l'envers
ft Luke Werner & Apolline Mclagan



J'entendais Rob et Gary qui riaient de bon cœur dans mon dos et je sentais aussi le regard de Luke. Au fur et à mesure que je m'approchais de la blonde qui était très mignonne, je prenais aussi conscience que j'étais très très con dans cette attitude qui était aux antipodes de ma vraie nature. Que dire en fait, en arrivant face à cette jolie fille que je dépassais d'une tête malgré le fait qu'elle était perchée sur son tabouret de bar ?

Comme la plupart du temps, la franchise me sembla préférable à tout artifice. Je posai la bouteille vide sur le comptoir et tentai  de me composer une mine sérieuse et engageante  ce qui n'était pas simple avec l'apport de Sister Vodka qui coulait dans mes veines. Mes sourcils, par exemple, semblaient ne pas vouloir se discipliner et mes yeux un peu trop brillants s'ouvraient en grand comme les siens tandis que je l'abordais.

Elle avait l'air sympa et décontracté, pas le genre de fille qui vous prend de haut. Un type venait de la laisser après qu'elle lui ait signé un bout de papier. La connexion de mes neurones étant ce qu'elle était, je compris en m'accoudant à côté d'elle que si le type avait l'air béat  aux anges, c'est parce qu'elle venait de lui signer un autographe. Cette fille était sans doute célèbre ou au moins un peu connu au Ginger. Je pris le parti de faire comme si je ne l'avais pas deviné. Après tout elle avait peut-être juste envie d'être incognito au lieu de toujours devoir répondre à la question "Alors comme ça, vous signez des autographes,  vous êtes une star ?"

- Bonsoir Madame. Excusez-moi de vous importuner. Mais je ne sais pas pourquoi, j'ai eu l'impression que vous regardiez Luke. Luke c'est le beau mec là-bas, avec les deux chevelus.

Je sortis mes cigarettes et fis signe au barman.

- Mettez-moi la même! Dis-je en désignant la bouteille. Et demandez à la dame ce qu'elle veut.

En souriant, je proposai une cigarette à la demoiselle:

- Vous fumez ? Il ne faut pas m'en vouloir. Je fête mon contrat d'embauche après une assez longue galère. Je suis un peu joyeux, mais j'ai aucune intention déplacée. Je voulais juste taquiner Luke. Je sais pas pourquoi il reste aussi sage devant une jolie fille comme vous qui le regarde avec insistance.

Je m'allumai ma clope et poursuivis mon raisonnement à voix haute en tirant une bouffée...

- A moins qu'il ait aussi des raisons comme moi, de rester sage ... Mais bon, que diriez-vous de vous joindre à notre joyeuse compagnie ? On attend que l'heure soit passée pour le groupe qui joue et ensuite on a réservé la suivante. Donc vous aurez pas trop longtemps à nous supporter avant qu'on remonte sur scène. Enfin  y a Luke qui joue pas je crois, sauf si vous arrivez à le persuader de chanter avec moi ...  

Je réalisai, soudain confus, que je ne m'étais pas encore présenté.

- Au fait, moi c'est Ross Venor Malkovitch, mais vous pouvez m'appeler Malko ou Venom, à votre choix. Comment s'appelle la personne si patiente qui supporte mon accent ? Dis-je à la jolie blonde en lui tendant la main.

J'espérais que j'avais pas l'air trop minable ou pervers en parlant à une inconnue aussi directement. Mais j'avais aussi du mal avec les codes sexistes. Pourquoi dans un bar un mec pouvait adresser la parole à un autre sans aucune ambiguïté  et sympathiser alors qu'avec une femme, c'était forcément donné comme porteur d'une arrière pensée ?

Bon d'accord, quand je m'étais levé, j'avais fait les premiers pas vers elle dans une idée de drague. Mais elle n'avait pas tenu plus d'une dizaine de secondes dans mon esprit. Draguer ? J'avais jamais été vraiment doué. Les seules femmes qui avaient compté dans ma vie avaient pas mal ramé pour arriver à leurs fins. Ce n'était pas maintenant, à 35 ans et veuf, que j'allais devenir le champion. C'était juste vraiment histoire de taquiner Luke, ce qui, en y réfléchissant bien, était déjà sacrément audacieux pour l’associable que j'étais. Ce type était vraiment zen dans le sang, self-contrôle et tout, parce que moi, à sa place, je me serais déjà collé une beigne.

Le barman apporta la commande et je pris la bouteille et la toisai d'un air sévère.

- Toi, ma belle, je te toucherai pas avant de remonter sur scène. Je veux pouvoir jouer et chanter !

Puis je regardai par dessus mon épaule Luke et les deux larrons qui semblaient assez joyeux sur mon compte.



@ Billy Lighter


Dernière édition par Ross Venor Malko le Mer 13 Juin - 16:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Apolline Mclagan


Messages : 601
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là

Who Am I?
Birth place: Édimbourg- Ecosse
Je suis: Pleine de couleur
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Lun 11 Juin - 14:52


La tête à l'envers

       
ft. Luke et Ross




Quand Apolline en au finis avec l'homme qui lui avait demander un autographe, elle eu tout juste le temps de terminé sa boisson qu'un homme était venu la voir de l'autre côté. Décidément, c'était le jour ! Pendant un instant, elle fut soulager qu'Howard ne soit pas avec elle, sans quoi, ça aurait pu très vite dégénéré avec la jalousie du batteur parce que, même s'il ne le montrait pas ou ne le disait pas, il l'était, évidement. Tout comme elle, était jalouse quand une femme s'approcher de lui. Mais qu'importe, là n'était pas la question, il était absent.

L'homme avait l'air de taille normal, malgré qu'elle le dépassait d'une tête assise sur son perchoir. Elle qui ne faisait qu'1m61, il était plutôt facile d'être plus grand qu'elle. Il lui indiqua qu'elle regardait sans cesse Luke et elle réprima un sourire. "Oui, en effet, je le regarde et c'est vrai qu'il est plutôt beau garçon." avait-elle dit. Elle disait la vérité, Luke était un homme appréciable à regarder et c'était toujours intéressant de parler avec lui. Cette soirée qui commençait à être ennuyeuse n'allait plus vraiment l'être. Et si elle jouait un petit tour à cet homme ? Il ne sembla pas l'avoir reconnu et tant mieux, cela rendait les choses bien plus drôle!

Il indiqua au barman de l'a servir, elle demanda alors un whisky, comme presque à chaque fois, l'homme eut un sourire. "Le même que d’habitude" avait-il demander. "Tu me connais trop bien." Elle se tourna vers l'homme au long cheveux en souriant alors qu'il lui proposa une cigarette, elle déclina poliment alors qu'il commençait à parler de Luke. "Il est peut-être gay.' avait-elle dit 'Ou timide, ou les deux." avait-elle renchérit en haussant les épaules.

Les verres étaient vites arrivés. "Félicitation pour votre embauche, sans indiscrétion, vous travailler dans quoi?" Puis il continua de parler de Luke, puis d'une chanson qu'il souhaitait faire avec Lui après que le groupe présent sur l'estrade les laisse jouer, mais, à priori, ce n'était pas gagner, ils aimaient bien jouer de la gratte sans rien faire de plus. "J’essaierais de vous le faire amené sur scène et quelque chose me dit que j'y arriverais." avait-elle dit en faisant un clin d'oeil.

Puis il s'était enfin présenter à elle, Malko, qu'il s’appelait et avec un large sourire, elle lui serra la main. Pendant un instant, elle voulu se jouer de lui et se nommer d'une toute autre façon, mais elle se ravisa, après tout, tout le monde dans le bar l'a connaissait, cela ne servait à rien de faire cela. "Enchanté, je m'appelle Apolline. Ton accent est sympas, il vient d'où." Simple curiosité, après tout, c'était lui qu'avait commencer à venir lui parler.

Elle descendit de son tabouret et continua de regarder Malko. "Alors, tu vas me présenter à tes copains ou tu préfères que j'aille déjà dégager les mecs de l'estrade?" avait-elle dit en souriant.


©️ Billy Lighter



I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Mer 13 Juin - 16:06



La tête à l'envers
ft Luke Werner & Apolline Mclagan



La jeune femme devait être une habituée du Ginger car le barman connaissait ses habitudes. Je notai qu'elle avait bon goût en matière de whisky même si mes racines me tournaient vers la vodka, je ne crachais pas sur un bon pure malt à l'âge avancé. Il m'arrivait d'en descendre un ou deux avec Daniele qui en était amateur éclairé. Je tirai une bouffée sur la cigarette que je venais d'allumer et fis un clin d’œil à ma voisine de tabouret.

- A votre santé ! Je devrais pas fumer autant, c'est pas bon pour la voix, pas vrai ?

Je manquai de m'étrangler et d'avaler ma clope quand j'entendis les déductions de la demoiselle pour expliquer la froideur de Luke.

- Gay ? Sérieusement ? Vous pensez que j'ai mes chances alors avec lui ? Timide je pense pas. Il est garde du corps. Vous imaginez un garde du corps timide, vous ? Maintenant que j'y pense, il m'a dit qu'il avait été militaire. Vous savez, c'est le genre à vouloir garder le contrôle de ses actes à tout prix, je crois. Exactement le contraire de moi ce soir.

Je regardai la bouteille de vodka qui me faisait de l’œil et je finis par la décacheter et remplir mon verre.

- Allez, juste un verre pour trinquer avec vous ! Je suis ingénieur du son chez BSC depuis peu. J'ai hâte de commencer à travailler avec des musiciens.

Elle portait un prénom original qui lui allait bien. Cette fille était pétillante en plus d'être jolie. Je la trouvais plutôt sympa dans ses réactions. Après tout, une bonne moitié de femmes m'aurait jugé animé de mauvaises intentions et giflé ou donné un coup de genou bien placé. Elle semblait plutôt sereine alors que le Ginger était réputé pour ses bagarres fréquentes. Elle avait l'air d'être seule ce qui demandait un certain aplomb pour faire face aux mecs lourds comme moi, voire pires, qui eux ne plaisantaient pas contrairement à moi.

- Apolline, comme Apollon ? Vous êtes la frangine du Dieu de l'amour en fait ? Je me disais aussi ... Tout s'explique... Une telle beauté. Mon accent vient de Pologne. Je suis à moitié polonais...

L'alcool avait vraiment le don de rendre plus bavard que nécessaire, voire exubérant. Un peu comme lorsqu'on me parlait musique. Le pire étant de me faire boire en me parlant musique, ce qui était la configuration de cette soirée. Il se pourrait bien que je finisse ligoté et bâillonné sur une chaise si je n'allais pas rapidement chanter et jouer. Aussitôt je sautai sur la proposition d'Apolline parce que c'était plus sage d'aller déconner sur scène que de dire des bêtises à une jolie fille.

- Je vais vous les présenter. Vous verrez rapidement que je suis le plus pénible... Les trois autres sont cool...

Lui faisant signe de me suivre, je me levai de mon tabouret et embarquai le verre et la bouteille jusqu'au joyeux trio. En arrivant à la hauteur de Luke, je lui glissai à l'oreille:

- J'avais vu juste : elle te trouve beau garçon !
Puis à l'attention des trois je dis bien fort: Les gars, je vous présente Apolline ! On va lui montrer ce que c'est que de bons musiciens en action ! Et Luke, tu as pas le choix tu vas venir chanter avec moi !

Ce que je ne comprenais pas en revanche, c'était leur mine hilare après ces mots. Quelque chose m'échappait ...





@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luke Werner


Messages : 356
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 30
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: un mec cool mais qu'il ne faut pas trop chercher, cependant..
Song: Higway to hell - AC/DC


MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   Mer 13 Juin - 20:36


La tête à l'envers

       
ft. Luke et Ross


Que je... Quoi ?! Que je chante avec lui sur scène ?! Il plaisantait, j'espère ! Je ne me voyais pas du tout faire ça, il était dingue... D'un, parce que je chantais vraiment comme une casserole et de deux, je ne voulais pas qu'on m'humilie devant pleins de gens comme ça. Pas le choix en plus ? Non mais il avait fumé ou quoi ? Il croyait quoi ? Que j'allais accepter comme ça sans rien dire ? Désolé mon pote, mais ma réponse est un non-catégorique. Et pas la peine qu'il me force ou ça risque fort de dégénérer en bagarre. Je la connaissais, Appoline, parce qu'elle faisait partie du groupe d'Howard, ce qu'ignorait totalement Malko. Il ne savait franchement pas dans quoi, il s'embarquait, lui...

Hum ? Désolé de te décevoir, mec, mais je connais déjà Appoline. C'est Howard qui ne sera pas content de savoir que tu dragues sa petite amie.

Hé, ouais, tu joues à un jeu dangereux là, mon pote. Tu ferais mieux d'éviter d'aller plus loin avec elle, si tu ne veux pas avoir les foudres de Stone...

Pardon ? Chanter avec toi sur scène et je n'ai pas le choix en plus... Tu plaisantes ! Jamais je ferai ça, non. Ce n'est pas la peine de me forcer, je reste là. Désolé.

Disais-je en fronçant les sourcils. Je n'étais pas en colère, mais l'alcool lui faisait dire vraiment n'importe quoi et cela pourrait devenir de plus en plus tendu s'il insistait.

©️ Billy Lighter





▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
Howard Stone's bodyguard
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tête à l'envers ft Luke & Apolline   

Revenir en haut Aller en bas
 

La tête à l'envers ft Luke & Apolline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» Dévouée comme une fille envers sa mère
» [procès] Spik, insulte et menace envers le maire de LR
» L'envers du décor : Une tasse de thé très chère ?
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: South L.A. :: The Crazy Ginger-