AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeLun 7 Mai - 7:43



Hide In Your Shell
ft. Maritza Cortez


J’avais dit à Mariza que je resterais avec elle pour sa première nuit à Los Angeles. Et j’étais resté.

J’avais été le premier à ouvrir les yeux alors que le soleil semblait déjà haut dans le ciel au vu de la luminosité qui régnait dans la chambre malgré les rideaux tirés. Je mis un moment à me rappeler ce que je faisais là…

En réalité, en me réveillant avec Maritza blottie dans mes bras, j’avais cru, pendant quelques secondes, que j’étais tout simplement en train de rêver… Un de ces rêves dont on remonte par palier et où on rêve qu’on se réveille dix fois d’affilée avant de se réveiller vraiment.

Mais non… Je me trouvais bel et bien dans la maison appartenant à BSC et donc, m’appartenant par extension. Cette maison de Beverly Hills qui, pour le temps qu’il faudra, sera le refuge de Maritza et celui de notre amour… Celui de Livia, aussi, si elle daignait venir y passer du temps avec sa mère.

Je soupirai et mon cœur qui s’était emballé de se retrouver brièvement perdu se calma. Je me tournai sur le flanc, enlaçant de plus près Maritza, posant mes lèvres sur son front et respirant calmement l’odeur de ses cheveux en refermant les yeux… puis les rouvrant, puis les refermant, très lentement au rythme de la respiration calme de la seule femme que j’avais jamais aimée et qui était encore endormie.

Je n’en revenais pas encore d’être là. Je ne réalisais pas encore que j’avais retrouvé Maritza. Ces retrouvailles compliquaient beaucoup de chose… Mais l’instant présent me sembla alors extrêmement précieux.

Avant de nous mettre à cogiter… Ne pouvions-nous pas nous accorder encore un peu de temps dans cette semi-innocence similaire à celle dans laquelle je nous avais préservés dans les années 60 ?

Je refermai les yeux, les gardant fermés, cette fois, pour embrasser ses pommettes, effleurer ses lèvres de miennes, le bout de mon nez caressant le sien. Et alors même qu’elle était toujours endormie, ses mains doucement posées contre mon torse me faisaient frissonner. Pourtant, ses petites caresses n’étaient dues qu’à mes propres mouvements, pas aux siens.

Mes baisers descendirent dans son cou, sur sa poitrine, son ventre, la courbe de sa hanche… J’emportais les draps de soie avec moi, la découvrant petit à petit au fil de ma progression…

Et une fois entre ses cuisses, ce fut contre ses lèvres intimes que je murmurai doucement son nom.

-Martiza…

Je l’effleurai de ma lèvre inférieure, doucement, tendrement, avant de l’embrasser avidement, retrouvant tous mes repères sur elles comme si jamais nous ne nous étions perdus de vue pendant 16 ans.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeMar 8 Mai - 18:29



Hide In Your Shell
ft. Jimmy Reed





Jimmy m’avait fait lever du plancher sur lequel je m’étais laissé lentement tomber  après sa révélation aussi surprenante que troublante.   Pourtant, malgré tout ce que ça pouvait signifier, ce n’était pas suffisant pour me faire renoncer à notre amour qui, à mes yeux, valait bien plus que toutes les contraintes que  les 16 dernières années nous avaient imposées.

Et, il ne fallait pas oublier non plus que, qu’on le veuille ou non, nous étions liés au-delà de notre amour, au travers de notre fille qui, sans le savoir, nous donnait une bonne leçon sur la vie.

Tout ça s’est terminé au lit, sans grande surprise sauf celle de se  retrouvé aussi complice que lorsque nous étions jeunesse.  Pendant des heures, nous nous sommes retrouvés, de la plus belle et intime des façons, nos corps nous prouvant que malgré tous les efforts déployés, jamais ils ne se sont oubliés.

Cette nuit là, j’ai dormis, complètement comblée, d’un sommeil comme il y a longtemps que je n’ai pas profité.  Ce genre de nuit où l’ont se sent léger, serein et en paix. Plus aucuns doutes ne subsistent pour troubler mon esprit. Je revis, au travers de mes rêves mes plus beaux souvenirs.
Jimmy, en amant attentif.

Je souris contre mon oreiller, le tenant d’une main alors que mon corps vibre en se remémorant les lèvres de Jimmy sur ma peau frémissante, ses mains parcourant mes courbes avec une sensualité infinie. D’instinct, je relève une jambe, puis l’autre, pousse un petit gémissement alors que mes paupières papillonnent.

Je réalise alors que je ne rêvais pas, ou du moins qu’à moitié.
Mon amant s’est réfugié entre mes cuisses et honore mon corps comme jamais personne d’autre que lui n’a su le faire. Personne sauf lui n’a su exploiter ma féminité, m’amenant au-delà des sensations en elles mêmes. J’ai tout appris avec lui, et tout laisser dans notre lit le jour où nous nous sommes quittés.

Je n’ai connu qu’un seul autre homme, trop réservé, aucunement aventurier et je crois, que ça me convenais, quelque part.

Mes mains partent sous les draps, jusqu’à ce que mes doigts s’emmêlent dans les cheveux de Jimmy. Je pousse alors un long soupire de plaisir, mes yeux se révulsant sous mes paupières encore mis closes.

- Jimmy…

Il fait jour, quand j’ouvre enfin vraiment les yeux, prenant pleinement contact avec la réalité. D’un coup, je tire sur le drap dévoilant l’homme que j’aime, embrassant avec  une fougue digne de nos folles années de jeunesse, ma féminité abondamment excitée.  Je gémis plus fort, mon plaisir grimpant en flèche alors que je cherche à le caresser avec mon pied de ma jambe passée entre les siennes.

- Mi amor ! Oh mi Dios !!

Mon dos s’arque, mes talons prennent appuis contre le matelas et mes mains, toujours dans les cheveux de mon amant, pressent contre sa tête. Je jouis alors sans me gêner de crier son nom, avant de fondre d’un rire et que mon corps ondule sur le matelas comme une anguille fraîchement sortit du lac.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeMer 9 Mai - 9:35



Hide In Your Shell
ft. Maritza Cortez


J’avais eu nombre d’amantes en 16 ans, des femmes de toutes sortes et Frances « hors saison », pourrait-on dire ainsi. Je m’étais bercé de fantasmes et d’illusions pendant tout ce temps et ce n’était qu’aujourd’hui, après cette nuit complètement irréelle que je venais de passer avec la seule femme que j’aimais que j’avais, en fait, juste été frustré, pendant ces 16 ans.

Et pourtant, comme je savais que bien des hommes auraient vendu leur âmes pour vivre « la vie trépidante de Jimmy Reed » ! Une magnifique jeune femme différente chaque soir si je le voulais et il me suffisait de claquer des doigts pour ça. J’étais riche et jamais je n’avais eu à payer pour le sexe.

Sauf que… ce n’était que ça. Du sexe.

J’avais, bien sûr, eu des amantes qui sortaient du lot… Comme Victoria Hunter ou Frances Page. Mais ce n’était pas tant ce qui se passait pendant nos ébats qui était le plus important pour moi, avec ces deux-là, c’était l’attention quasi maternelle qu’elles me portaient en dehors de tous ces moment-là. C’était ça qui les faisait sortir du lot de mes conquêtes.

Et maintenant que je retrouvais Maritza, je me rappelais ce qu’était vraiment « faire l’amour ». J’en avais eu un aperçu après la pièce à Fairfax, mais nos inquiétudes communes et propres avaient parasité nos retrouvailles.

Les choses désormais mise à plat à défaut d’être résolues à ce stade, les mensonges avoués, les révélations faites, nous avions pu enfin nous retrouver pour de vrai.

Nous en avions profité hier soir ainsi qu’une partie de la nuit, nous avions dormi dans les bras l’un de l’autre et maintenant que j’avais les yeux ouverts, je ne pensais qu’à recommencer.

Et je n’avais pas vraiment l’habitude de me priver.

Alors je m’étais réfugié au centre du plaisir et m’étais employé à réveiller Maritza comme je n’avais plus eu l’occasion de le faire depuis des lustres.

Et ses réactions ne mirent pas longtemps à se faire sentir, en commençant par son excitation qui coula sur mon menton alors qu’elle avait comme à peine eu le temps de se remettre de la veille. Puis ce furent ses soupirs et enfin, ses mains dans mes cheveux avant que lesdits soupirs ne se changent en gémissements puis en cris. Elle se mit à onduler sur la matelas au rythme de mes embrassades intimes et s’exclama dans cette langue qui me faisait vibrer.

Je me soulevai un peu pour la laisser me donner sa part de caresses comme elle le pouvait, mon propre désir se dressant à nouveau fièrement comme elle put le sentir.

Mais je ne m’arrêtai pas, tout dédié que j’étais à elle et elle seule pour la mener une première fois au sommet du plaisir, jusqu’à ce qu’elle se mette à rire et trembler en même temps après l’orgasme.

Riant moi aussi, je me hissai pour remonter vers elle, mon corps caressant le sien dans la manœuvre. Je vins cueillir un baiser sur ses lèvres avant de lui sourire tout en enfouissant mes mains dans ses cheveux, mon sexe érigé contre sa hanche pour qu’elle ait bien conscience de l’effet qu’elle me faisait même après presque toute une nuit à faire l’amour sans arrêt.

-Buenos Dias, Maritza.

Je lui souris puis soupirai à la fois d’aise et d’excitation, frottant mon sexe contre elle.

-J’ai l’impression d’avoir été abstinent pendant 16 longues années…

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeVen 11 Mai - 21:44



Hide In Your Shell
ft. Jimmy Reed





Son rire.

Je l’ai si souvent entendu, alors que je dormais. Comme s’il avait été imprégné dans ma tête et que dès que je fermais les yeux, il ressurgissait au travers de milles et uns petits détails. Il m’a accompagné, sans même que je ne le sache et, au travers de notre fille qui prend parfois de ses intonations,  devient encore plus beau.

J’accueil mon amant qui sort de sous les draps et vient m’embrasser. Le regard qu’il porte alors sur moi est digne de l’homme que j’ai si intensément aimé et dont je suis encore éperdument amoureuse.

- Hola, mi amor !

Du bout de mes doigts, je trace le contour de son visage, mon regard complètement captivé par le sien, écoutant ses mots qui semblent relater mon propre vécue.  Nous avons vécus par procuration, parce que nous n’avions d’autres choix que de continuer d’avancer.

Je lui souris, rêveuse, imaginant bien malgré moi ce qu’aurait pu être nos 16 dernières années si jamais nous avions été forcés de nous séparer.  Voir grandir Olivia ensemble, savourer les cadeaux que la vie pouvait nous offrir.

Sans craintes.

Ce ne fut pas le cas.

Et je n’ai pas envie de replonger dans l’amertume de tout ce qui nous fut enlevé, tout ce dont nous n’aurons pas vécus.

- Je pourrais affirmer la même chose. Je m’en rends compte maintenant.

Célébrons plutôt notre renaissance, cette seconde chance que la vis nous offres, sur des bases solides puisque les masques sont tombés.

Féline, je prends le dessus sur mon amant en entremêlant nos jambes pour mieux nous faire rouler et m’allonger sur lui, en rigolant tout doucement. Je peux alors enfouir mon visage dans son cou et mordiller  sa peau délicate, sentir sa veine battre contre mes lèvres. Traîner mes baisers jusqu’à son oreille et y passer la pointe de ma langue alors que contre son bassin, se frottent mes hanches sensuellement.

Son érection, vaillante et tenace, presse contre ma féminité alors que je me soulève, juste ce qu’il faut afin qu’il en penne pleinement possession, poussant un long et délicat gémissement qui se perd au travers la pièce.

Je l’enlace, frottant mon corps contre le sien, son sexe en moi. C’est comme si tout était au ralentit. Sauf les sensations qui reviennent soutenir toutes celles qu’on s’est offert pendant la nuit.

Cette nuit ne semble ne jamais vouloir prendre fin et c’est parfait ainsi.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeSam 12 Mai - 16:42



Hide In Your Shell
ft. Maritza Cortez


Je revins saluer mon amante, mon amour, après ma petite expédition sous les draps. Ce fut dans sa langue que je m’étais si souvent amusé à écorcher bien malgré moi que je lui fis accueillir ce nouveau jour. J’avais l’impression d’être de retour dans cette dimension pourtant si lointaine où nous étions jeunes et insouciants et où je pensais encore être invincible, intouchable et immortel.

Il avait suffi d’une lettre bourrée de fautes d’orthographes pour faire vaciller toutes ces certitudes et que, du jour au lendemain, je cherche à mettre Maritza en sécurité sans encore savoir, pas plus qu’elle, qu’elle portait notre enfant.

Je la laissai caresser mon visage du bout des doigt, fasciné comme je l’avais été au premier jour par sa beauté. Un diamant brute que j’avais découvert au Great Nachos dont, pour la cause, j’avais financé en secret une partie des réparations suite à l’attaque récente des South Panthers qui y avaient ouvert le feu.

L’heure n’était pas vraiment à me demander comment on allait faire maintenant. Pas plus que ce n’était le temps d’évaluer le niveau de menace qui pourrait planer sur nous. Et pourtant… Je n’arrivais pas à mettre en veille cette partie de mon cerveau qui spéculait sans cesse, comme par réflexe.

Mon gang était plus gros, ce qui voulait dire que les rivaux seraient plus gros aussi Et en offrant ma protection à la famille de Daniele, il y avait le risque que la Casa Nuova ne découvrent que j’étais à la tête des South Panthers/Los Diablos.

Et si j’avais eu peur des South Panthers qui n’étaient que de la racaille écervelée… La mafia, c’était un tout autre morceau.

Sauf que… sauf que jusqu’à maintenant, rien de cette sorte ne planait sur moi… Rien.

Les pires dangers depuis la fusion des gangs, c’était l’éternelle jet-set dont je connaissais de toute façon tous les codes.

Alors qu’est-ce que tu es en train de faire, Jimmy ?

Une seule chose : trouver une excuse pour fuir.

Pourquoi ?

Parce que j’avais peur de ne pas être à la hauteur des attentes de Maritza et Olivia. Voilà la seule et unique raison.

Et ma rencontre avec ma fille avait été loin de me mettre en confiance, de même que nos premières retrouvailles en demi-teinte avec Maritza.

Mais cette nuit… Et ce matin encore… appartenait à une sorte de dimension parallèle où nous lassions tout le reste de côté pour revivre notre amour comme au premier jour.

Je lui avouai n’avoir aimé personne d’autre, dans un message un peu détourné.

Elle me répondit par la réciproque et nos jambes s’entremêlèrent. Je roulai avec elle pour la laisser prendre le dessus, frissonnant au contact de son corps sur le miens, puis fermant les yeux quand elle enfouis son visage dans mon cou.

Une main sur sa fesse, l’autre agrippant et tordant le drap alors qu’elle caressait mon sexe de ses lèvres intimes comme elle l’avait déjà fait tant de fois.

Ce fut elle-même qui décida du moment où elle me voulut en elle, se soulevant pour que je puisse venir, dans un long souffle de plaisir, venir la prendre en soutenant son mouvement de mes deux mains. Je mordis ma lèvre inférieure, rouvrit les yeux pour la voir danser sur moi, cette danse qu’elle maîtrisait parfaitement. Mieux qu’aucune autre que j’aie pu connaître…

Même si mon avis n’était probablement pas objectif.

-Ritz… Aaah… Ritza…

Je murmurais, les yeux fiévreux, le souffle court… Blottie dans mes bras, je l’enlaçais, embrassais son épaule, son cou, sa joue, tout en ondulant moi aussi du bassin pour accompagner ses mouvements. D’abord doucement, sensuellement, puis plus fort au point de nous faire balancer sur le matelas. Je gémis plus fort, avant de rouler avec elle pour reprendre le dessus.

Je lui souris, l’enlaçais, l’embrassais, tout en continuant inlassablement d’aller et venir en elle, effleurant simplement sa peau de mes lèvres ou de mon nez parfois, ou alors, l’embrassant à pleine bouche au gré de mes envies.

Et j’étais Jimmy Reed. Alors je voulais tout, en même temps, sans concession.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeMar 15 Mai - 15:41



Hide In Your Shell
ft. Jimmy Reed





Le regarder alors que je le chevauche est à la fois extrêmement  excitant et troublant. Son visage reprend ses expressions que j’ai mainte et mainte fois admirées, puis rêvées.  Je les ai même si souvent imaginées alors qu’un autre homme, de qui je me prétendais amoureuse, surtout pour me rassurer moi, me faisait l’amour.

Chacune de ses contorsions du visage alors que mon amant goûte pleinement au plaisir que je lui procure, contribuent à accroître mon propre plaisir.  Il a ce petit quelque chose bien à lui qui le rend fort et vulnérable tout à la fois. Qui nous donne envie de le materner, et de le craindre.

Sauf que je n’ai pas peur de lui.

Et si j’ai peur ce n’est que de voir ce moment prendre fin de nouveau, comme ce fut le cas il y a 16 ans.

Dans l’immédiat, il n’est pas question de ça. Il n’est question que de nous deux, puisque le reste de la terre s’est arrêté de tourner.

Mon corps en entier trésaille chaque fois que je m’empale sur ton sexe et que mes fesses pressent contre ses cuisses  musclés. Je me sens lentement partir, m’envoler vers l’orgasme et Jimmy n’est sans aucun doute pas très loin non plus.

Je le sais parce qu’il nous bascule sur le matelas.

Chassez le naturel, il revient au galop.

Nous échangeons un sourire complice, moqueur et tendre avant d s’embrasser encore. Puis ses lèvres me dévorent  le cou, la poitrine, provoquant de nouvelles ondes orgasmique en moi. Il est partout sur moi et en moi.

- Jimmy !

Comme c’est bon de pouvoir crier son nom au moment de jouir ! De reconnecter avec qui je suis, avec celui que j’aime. C’est la deuxième… non quatrième fois que nous le faisons depuis hier soir et ça ne va qu’en augmentant.

J’en ai le cœur qui palpite; il bat en tout sens ne comprenant certainement plus ce qui lui arrive.
Et moi non plus, je l’avoue.

Je viens l’enlacer de mes bras, caressant le haut de son dos du bout des doigts en m’accrochant à son regard comme seul et unique phare.

- O Romeo! Romeo! ¿Por qué eres Romeo? Renuncia a tu padre y abdica de tu nombre; o, si no lo quieres, juras amarte y ya no seré un Capuleto. *

Tiré de l’œuvre dont nous avons si souvent parcours les pages, bien cachés que nous étions dans l’intimité de nos draps, je lui récite cette phrase qui m’est venu tout comme ça. Pour qu’il comprenne que plus rien ne peut s’opposer à nous.

Sauf nous même… Et de nous deux, je ne serai pas celle qui y fera obstacle.



@ Billy Lighter


*:
 


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 17 Mai - 12:16



Hide In Your Shell
ft. Maritza Cortez


Quand mon regard plongea dans celui de Maritza après l’avoir fait basculer sur le lit, je sus exactement ce qu’elle pensait. Un rire et des regards complices me le confirmèrent. Elle retrouvait, au moins au lit, celui que j’avais été dans les années 60, le Jimmy Reed qui s’était pris d’un amour irrésistible pour la jeune serveuse du Great Nachos.

Quant à elle… elle ne me semblait pas avoir fondamentalement changé… La vie l’avait peut-être rendue un rien moins naïve et spontanée… Mais vraiment d’un iota presque imperceptible.

Nous ne serions pas dans ce lit à l’heure qu’il était, si ces deux qualités qu’elle avait et qui m’avaient fait fondre littéralement à l’époque avaient été atomisées par une vie de mère et de femme mariée à un homme qu’elle n’aimait que par nécessité de se donner l’illusion d’avoir remonté la pente malgré tout ce que j’avais pu lui faire subir.

Je goûtais avidement à la poitrine de Maritza, à ses épaules, son cou… je voulais tout d’elle, sans me rendre compte que j’étais en train de tout lui donner sans concession malgré le fait que, moi-même, je me donnais une illusion de dominance en ayant repris le dessus et le contrôle de nos ébats.

Je n’arrêtais de l’embrasser que pour rouler des yeux, gémir ou donner des coups de bassin plus puissants. Jamais je ne me suis senti à la fois autant déstabilisé en faisant l’amour et autant en sécurité. C’était totalement contradictoire, comme sensation… Et l’adrénaline ne faisait qu’augmenter le plaisir alors que j’accélérais mes mouvements en elle.

Je me redressai sur mes deux mains, plantées dans le matelas de chaque côté de sa tête, quand le plaisir menaça de nous faire craquer pour de bon… Et pour la quatrième fois. Je gagnai en liberté de mouvements et y allais plus fort, avec des ondulations plus amples…

Jusqu’à ce que ma bouche s’ouvre, sans que je sache vraiment si je voulais inspirer ou expirer, jusqu’à gémir le prénom de Maritza en atteignant l’orgasme en même temps qu’elle, tout en la regardant dans les yeux… Son nom répondit au mien…

Et quand elle tendit les bras vers moi, pour m’enlacer, je me laissai doucement aller pour m’allonger à nouveau totalement sur elle, mes fesses montant et descendant encore légèrement dans de petits mouvements doux tandis que je reprenais lentement mon souffle.

Je me décalai juste un peu, pour ne rien perdre de ses caresses sur le haut de mon dos, appuyant mes lèvres sur son épaule, ma joue posée sur le coussin que nous partagions et mon regard ne quittant pas le sien…

De sa voix douce et essoufflée, elle prononça des mots qu’elle devait, par jeu, avoir prononcé des centaines de fois sur une très courte période d’un an.

Je lui souris, une main posée sur sa joue que je caressais doucement du pouce en lui murmurant de ma voix profonde :

-Tu as toujours été une rêveuse… C’est pour ça que je ne peux pas vivre sans toi… Tu es la moitié qui me manque : l’imagination, l’originalité, la spontanéité.

Olivia était un parfait mélange de nous deux : ambitieuse et rêveuse, intelligente et spontanée…

-Je suis parfois… fatigué de calculer.

Mais j’étais entré dans un cercle duquel on ne sort pas sans perdre des plumes. Alors soit j’y faisais entrer Maritza en en faisant une grande dame de la jet-set…

Soit… Nous restions cachés. Mais je savais que Maritza refuserait cette option… Tout comme Livia, probablement.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 17 Mai - 15:09



Hide In Your Shell
ft. Jimmy Reed







Nous sommes parvenus à coups de baisers et de caresses à nous envelopper dans une dimension à la fois sécurisante et empreinte de nostalgie qui ne demande qu’une seconde chance. Elle veut revivre, nous prendre avec elle, nous faire renaître et pourquoi pas, nous permettre de rêver encore !


En quittant Enrique, en abandonnant mes enfants, faisant de moi la pire des mères, j’ai consentie à cette seconde chance, faisant fit de la douleur qui va me dévorer le cœur jusqu’à la fin de mes jours. Parce que ma place n’est pas à Tijuana. Mais ici, dans les bras de l’homme que j’aime au moins autant qu’il m’aime.

Je suis prête à faire face aux inconvénients que cette relation va causer. Je peux aisément les voir devenir de mon côté. Je n’ai qu’à penser à Olivia qui prendra probablement mal de nous savoir de nouveau ensemble, son père et moi, bien que son rêve fut un temps  le reflet de cette possible réalité. Je la sais attacher à Enrique et l’inverse l’est aussi. Elle aura du mal à comprendre que j’ai pu vouloir l’empêcher de connaître son père et qu’aujourd’hui… les choses sont différentes.

Notre fille n’est que la pointe de l’iceberg.  Je pense à la réaction d’Enrique, de ma famille, j’ai peur de ne plus jamais revoir Maximo et Rosalynn. J’ai peur  que Jimmy prenne de nouveau peur et veuille m’expédier à l’autre bout du monde  sous le même prétexte ou tout simplement parce qu’il ne voudra plus de moi.

Et de son côté à lui… Je ne sais pas ce qui le freine, sauf pour ses histoires de gangs. Mais ne sont-elles pas suffisantes, si, il ya 16 ans il nous a sacrifié pour ma propre protection, de craindre encore plus aujourd’hui maintenant qu’il a fait main basse sur le gang rival, ne serait-ce que pour Olivia qui représente une cible de choix, d’autant plus que sa carrière est lancée ?

Mais en dépit de toutes ces peurs, je suis prête.

Et je ne désir pas reculer.

Mais sans reculer, il nous faudra avancer lentement, et sûrement.

Par une phrase anodine, je veux lui faire comprendre que je suis prête. Dans son regard, je vois briller cette petite lueur qu’il avait chaque fois que nous  nous accordions le droit de rêver.  Je viens poser ma main  dans la sienne et tourner légèrement mon visage pour embrasser sa paume en fermant les yeux. Puis, après un long soupire, traduisant le bonheur qui me donne l’impression de flotter,  je replace ma tête pour plonger mon regard en lui.

-      On se complète, voilà pourquoi nous sommes si forts. Nous nous avons l’un l’autre, mi amor.


Et ça devrait suffire.

Jimmy, n’en peut plus de calculer. Il est vrai que cette manie doit peser à la longue. Seulement, dans sa position, peut-il  vraiment  cesser de le faire ? Tous les regards son braqués sur lui. Tant dans le milieu artistique que dans l’ombre même s’il y est anonyme.

-      Alors cesse de le faire. Offrons nous pour commencer le temps de se réappropriés l’un l’autre. Le reste se fera lentement, de lui-même. 

J’y crois. Et je voudrais qu’il me croie.

Je voudrais que pour nous, il ose. Mais surtout, qu’il se donne le droit, lui qui est pourtant habitué de se l’accorder envers et contre tous.
 

@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeVen 18 Mai - 15:49



Hide In Your Shell
ft. Maritza Cortez


Je voudrais la croire. Je voudrais pouvoir me résigner… non… m’abandonner à croire Maritza quand elle dit qu’à nous deux, nous sommes plus fort. Il était sûr qu’on se complétait, je venais de le lui dire moi-même.

Mais cela nous rendait-il réellement plus fort ?

Non. Parce que pour moi, l’amour avait toujours été incompatible avec ce que je voulais être au niveau professionnel, au niveau de l’image que je voulais donner.

Je n’aurais pas caché notre amour au fin fond de l’Eastside, si j’avais pensé le contraire. J’aurais, au contraire, mené Maritza jusqu’à ma villa, en faisant notre villa. Une maison bien assez grande pour accueillir un tas d’enfants qui seraient aussi héritiers de la fortune des Reed.

Une fortune qui aurait été moindre. Parce que l’amour coûte cher.

J’aurais probablement, si nous avions mené cette vie-là, une vie que Maritza ne m’avait jamais réclamée alors que bien des autres femmes n’auraient cherché que ça, été moins impitoyable en affaire, moins brillant, si j’avais eu l’esprit embrumé par l’amour pendant tout ce temps.

Mais est-ce que ça avait vraiment valu le coup ? C’était peut-être la question à se poser.

Une question à laquelle je n’avais pas la réponse… Ou plutôt, une question à laquelle je ne voulais pas répondre, moi qui vivais seul dans une immense villa dans laquelle j’utilisais quatre pièces à tout casser : la chambre, la salle de bain, le salon et le bureau. Je n’étais même plus sûr de savoir vraiment à quoi ressemblait la cuisine.

Je soupirai en même temps que Maritza… Elle, de bonheur, et moi, d’une forme de lassitude. Je lui avouai que parfois, j’étais fatigué de calculer. Et pourtant dieu savait que j’aimais ça.

Elle prit ma main, en embrassa la paume et je la laissai faire tandis que je frottais mes yeux de ma main libre. Quand son accent latino emplit à nouveau la pièce, avec tout ce qu’il avait de naturellement autoritaire et de charmant, ce fut pour me dire d’arrêter de calculer.

Je cessai de frotter mes yeux et tournai mon regard vers elle en fronçant les sourcils, comme si elle venait de me proposer avec le plus grand sérieux du monde d’aller nous installer sur Mars. L’idée me semblait aussi absurde qu’impossible.

Je finis par juste serrer Maritza un peu plus contre moi.

-Rien ne se fait de lui-même, Maritza. Rien. Pas si tu veux garder le contrôle sur ce qui se passe.

Mais au moins avait-elle compris la notion de temps… Que ça prendrait du temps. Je mordis ma lèvre inférieure, hésitant. Réfléchissant aux mots même que je venais de prononcer.

Et si je prenais justement pleinement ce partit là… ?

Et si, plutôt que d’attendre et voir, je forçais la main au Destin comme je le faisais en affaire ?

Et si, pour me sentir en sécurité, je gérais mon histoire d’amour avec Maritza comme n’importe quelle autre affaire à la fois commerciale et médiatique ?

Si je ramenais tout ça à un plan parfaitement logique et contrôlé ? Où ce serait moi qui déciderais de ce qui va arriver…

-Je vais te présenter à ma mère.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeDim 20 Mai - 18:15



Hide In Your Shell
ft. Jimmy Reed






La vérité sur les activités de Jimmy, ajoute une donnée non négligeable à ce calcul déjà bien compliqué. Il n’est pas question que de moi, de lui ou d’Olivia et d’une image publique que nous pourrions projeter mais de l’accessibilité que cette image pourrait offrir à des gens disons malveillants qui pourraient remonter jusqu’à Jimmy.

Ça, il n’a pas besoin de me l’expliquer pou que je le comprenne et je peux comprendre  que notre présence vient chambouler au-delà de ses habitudes de vieux garçons.  Il me paraît évident, surtout avec quelques souvenirs qui remontent lentement, que ce n’était pas pour me garder jalousement que pour lui que notre histoire n’est jamais sortie sauf en de très rares occasions, au-delà des murs de mon petit appartement de l’Eastside.

Quand il m’avoue être parfois épuisé de calculer, il me semble évidant que la solution est de cesser de le faire. De lâcher prise, choisir des batailles mais sa position ne le lui permet pas, je m’en rends de plus en plus compte. Et de tout ce qui va avec.

Je me calle un peu  plus contre lui, la tête au creux de ton épaule et l regard légèrement relevé pour le regarder.

« Ta vie te rend t-elle vraiment heureux, Jimmy Reed ? »

Qui le serait à toujours  garder une emprise total sur tout ce qui l’entoure au point de se refuser le bonheur d’une vie amoureuse accomplie ?  Je pousse  un soupire résignée, ne sachant plus sur quels pieds danser.  

Je n’ai pas sacrifié ma famille pour nous voir vivre notre histoire d’amour cacher entre les murs de cette maison. Si jadis, j’ai su m’en contenter, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Je l’ai attendu pendant 16 ans, la reprise de notre bonheur interrompu. Si je peux accepter que tout ne peux se bâtir en un mois, je n’attendrai pas encore 16 ans.

- Hein ?

Je dois avoir les yeux et la bouche bien grands ouverts et l’air complètement  perdue quand il m’annonce qu’il va me présenter à sa mère.  

Celle là, je ne m’y attendais pas le moins du monde. A tel point que je reste un long moment silencieuse, à chercher quoi dire. Si je lui demande de répéter pour voir si j’ai bien entendu, question de m’assurer que je ne rêve pas.

Puis ma stupéfaction laisse place à un sourire qui illumine mon visage.

- J’en serais ravie !

Je viens m’allonger sur lui pour l’embrasser, l’émotion me faisant rigoler contre ses lèvres.  C’est un premier pas dans la bonne direction.  Et je le prends avec plaisir.  En commençant par cette étape tout de même symbolique, nous pourrons prendre notre temps par la suite, évaluer les possibilités… et… sachant que je prends peut-être un risque, je ne peux plus attendre pour lui parler de mes enfants. Parce que s’il est prêt à m’ouvrir ce pan de sa vie, je me dois aussi d’être honnête.

Tout en caressant les contours de son visage,  je me lance.

- J’ai eu deux enfants avec mon mari. Je devrais retourner à Tijuana  pour les voir, parce que malgré tout, je demeure leur mère, tu comprends ? Tu… tu ne m’en veux pas ?

Ma voix se brise légèrement sur la fin. Jusqu’ici, Maximo et Rosalynn sont demeurés dans mon cœur et de le lui en parler rend plus douloureuse la séparation que mon choix m’a imposé. J’en suis l’unique responsable, il n’en tient aucunement de Jimmy et je vais assumer ma décision jusqu’au bout.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeMar 22 Mai - 10:33



Hide In Your Shell
ft. Maritza Cortez


A la suite de mon affirmation déterminée, ce fut à peine si je ne sentis pas Maritza sursauter contre moi. Ce qui pouvait lui paraître totalement surprenant n’était pourtant qu’une stratégie purement logique à mes yeux. J’avais joué le jeu d’une certaine façon jusqu’à maintenant, au sujet de ma relation avec Maritza : j’avais caché, j’avais menti, j’avais construit un mur autour de nous pour être sûr de rester intouchable et qu’elle soit protéger du monde extérieur à notre amour.

La stratégie s’était avérée être un échec, puisque Olivia avait refait surface, de même que Maritza, quant aux dangers redoutés à l’époque, ils pouvaient sembler réglés d’un côté avec la fusion Los Diablos/South Panthers, mais la protection que j’avais offerte à Daniele Ricci laissait planer sur nous une menace plus grande encore, celle de la Casa Nuova.

J’en étais donc à un retour à la case départ et j’avais deux choix :

Recommencer selon la même optique.

Ou changer radicalement ma façon de jouer à ce niveau-là.

Or… Je détestais me répéter.

Comme je le fis d’ailleurs bien comprendre à Maritza, avec un sourire cependant, quand je retournai mon visage vers elle alors qu’elle me demandait de répéter ce que je venais de dire.

-Tu as très bien entendu.

C’était, à ses yeux et au vu de sa réaction, un pas en avant à n’en pas douter. Moi, je voyais ça comme un beau début de feinte dans un jeu bien plus grand et complexe que ce qu’elle pouvait en voir.

Je ne peux pas cacher ? Je ne vais pas le faire alors. Mais je vais gérer mes révélations jusque dans les moindres détails. Et peut-être même que j’en sortirais plus puissant encore, si j’étais bon.

Je fus soudain, en prenant la chose comme un nouveau défi qui me demanderait de faire preuve d’une intelligence et d’une cruauté encore plus grande, bien plus détendu, d’un seul coup. Je fermai les yeux et accueillis le baiser rigolard de Maritza avec un soupire d’aise.

Quand le baiser prit fin, elle caressa mon visage d’une main. Et je sus qu’elle avait quelque chose à me dire. Maritza caressait toujours mon visage en me regardant dans les yeux quand elle avait quelque chose à me dire.

Je ne fus pas moins détendu à la suite de sa révélation comme quoi elle avait laissé deux enfants derrière elle. Ni en colère d’ailleurs. La seule expression qui se dessina sur mon visage alors que je fronçais les sourcils, fut l’incompréhension. Et probablement un peu de surprise aussi.

J’étais persuadé qu’elle n’avait pas d’autres enfants qu’Olivia.

Parce que je ne pouvais simplement pas concevoir qu’une mère puisse abandonner ses enfants derrière elle.

Surtout pour moi.

Je pris deux secondes, peut-être plus… Pour ne pas réagir à chaud et analyser mot à mot ce qu’elle venait de me dire.

Parce que c’était un abandon… Qui n’en était toutefois pas réellement un puisque ce qu’elle voulait me dire, c’était qu’ils lui manquaient déjà et qu’elle avait besoin de les voir. Elle n’avait d’ailleurs pas prononcé le mot « abandon » c’était moi qui avait interprété ça comme tel au départ.

Je finis par dire :

-Je ne t’en veux pas.

Je n’avais pas ma place dans ce qui s’était passé durant les 16 dernières années de la vie de Maritza qui avait tenté tant bien que mal sa vie sur les ruines auxquelles je la lui avais réduite.

Je pris le visage de Maritza entre mes deux mains, me tournant sur le flanc pour l’avoir droit dans les yeux.

-Ce que je veux, par contre. C’est que tu ailles les voir dès que l’envie t’en prendra. Du jour au lendemain. Dans l’heure s’il faut. Parce que là où je t’en voudrais, ce serait si tu te résignais à les abandonner.

Et comme je l’avais dit à Maria Watson au mariage d’Axel Moriarty, je répétai mot pour mot à Maritza :

-Nos enfants ne doivent pas pâtir de nos choix ou de ce que nous sommes.

Et je devais aussi suivre ce mantra au sujet d’Olivia. C’était pour ça que, pour l’instant, je m’en tenais à l’écart, la laissant ouvrir ses ailes, de peur de la couper dans son élan.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeMer 23 Mai - 16:29



Hide In Your Shell
ft. Jimmy Reed





Ça me semble être une décision prise sous l’impulsivité du moment pourtant, je sais que ça n’en est pas le cas. Je connais bien Jimmy, assez pour savoir qu’il ne fait rien légèrement. Tout est bien calculé et si ça me surprendre qu’il puisse vouloir me présenter à sa mère,  ça n,en demeure pas moins stratégique.

Mais ça, je m’en fou.

Je le laisse gérer l’ordre dans lequel il veut no us assimiler, Olivia et moi, à sa vie seulement… Je ne veux pas être un pion sur son échiquier. Je veux faire partie du stratagème, voir venir les coups questions d’éviter de m’emmêler les pieds. Surtout parce que je verrai forcément Olivia avant lui et qu’il me paraît évident qu’elle posera des questions.

Ça, on en parlera plus tard.

Je choisis ce moment pour moi-même lui avouer que j’ai eu des enfants avec mon mari. Une famille que j’ai laissée derrière moi mais de qui je n’ai pas l’intention de me soustraire. Je veux voir grandir Maximo et Rosalynn, faire partit de leur vie.

C’est aussi ce que me fait comprendre Jimmy en me disant qu’il veut que je puisse aller les voir, chaque fois que j’en ressens le besoin.

- J’irai. Ce week end j’y serai et probablement le suivant aussi.

Et à l’été, je voudrais les avoir avec moi ici mais ça aussi, nous en parlerons plus tard. Jimmy a déjà du mal à se visualiser avec notre fille… quoi que n’étant pas le père de Maximo et Rosalynn, ça lui sera plus facile, ou il sera complètement indifférent.

Mon front vient se poser contre celui de Jimmy, mes doigts lui caressent la joue avant de descendre le long de son bras et de venir s’entrelacer aux siens.

- Il y a une question que je me suis souvent demandé.

Quand je regardais notre fille dormir, les premiers instants de sa vie, puis quand elle a vieillit. Son visage me ramenait sans cesse à Jimmy et aux quelques rares photos que je me suis autorisées à lui envoyer et qui toujours, sont demeurés sans réponse de sa part. J’en suis venu à me questionner sur son silence que je ne pouvais me résoudre à associer à son soudain manque d’amour à mon endroit.

Et même si aujourd’hui je sais qu’il n’a agit que pour me protéger, je me demande si cela peut expliquer qu’il soit plus craintif envers notre enfant.

- Si Olivia avait été un garçon, aurait tu cherché à le voir ? Est-ce que ce serait plus facile aujourd’hui, pour toi, de créer des liens ?

Je relève la tête pour le regarder. Ma question n’a pas pour bu de lancer un débat, si de le torturer avec les décisions qu’il a prises dans le passer. Ce qui est derrière nous, doit y rester. À nous d’apprendre à vivre avec et non pas se laisser hanter.  C’est une question qui m’a souvent traversé l’esprit et celui de notre fille aussi, j’en suis certaine.



@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeVen 25 Mai - 6:34



Hide In Your Shell
ft. Maritza Cortez


La révélation de Maritza était un choc. Mais pas tant dans le sens où elle avait eu deux autres enfants durant les 16 ans où nous avions été séparés et où elle avait été mariée à un autre homme. Le contraire aurait même plutôt été triste, quelque part.

Non, ce qui était un choc de mon point de vue, c’était le sacrifice qu’elle avait osé faire pour que nous puissions nous retrouver. Cela me mettait une pression plus grande encore. Parce que je savais que jamais, je ne pourrais lui donner une preuve de mon amour plus grande que celle qu’elle venait de me donner.

Certains diraient que le choix de Maritza était un choix égoïste. Peut-être. Mais valait-il mieux que ces enfants vivent à plein temps avec une mère seulement à moitié heureuse ? Ou à mi-temps avec une mère comblée ?

Je ne jugeais pas la décision de mon amante là-dessus. Moi, ce que je me disais, qu’encore une fois, Maritza avait suivi son cœur et pas sa raison. Elle était mon antithèse.

Une chose était sûre : il était hors de question pour moi, que je prive ces deux enfants de leur mère. Elle irait les voir quand elle voudrait, autant qu’elle le voudrait. Je financerais ses allées et venues et ses passages de frontière sans aucun problème.

Son front contre le mien, je la senti rassurée, autant que je ne l’étais par ma décision de prendre les devants plutôt que de laisser aller les choses et de voir ce qui allait se passer. Elle glissa ses doigts entres les miens en mon nez vint caresser le sien.

Elle avait une question… Maintenant qu’elle avait passé le cap de notre ancien mantra qui était : « Ne me pose pas de question et je ne te mentirai pas. », elle semblait ne plus vouloir s’arrêter. Mais maintenant qu’elle savait pour mes activités illégales, quelle question pouvait encore vraiment me faire peur ?

Peur… Aucune.

Me laisser perplexe ou plein d’incompréhension, il y en avait des tas.

Maritza voulut alors savoir si les choses auraient été différentes dans le cas où notre enfant avait été un garçon. Si j’aurais cherché à le voir. Et s’il serait plus facile pour moi aujourd’hui de créer des liens.

Je laissai couler deux secondes, avant de répondre, mes yeux plongeant dans ceux de Maritza qui avait relevé la tête vers moi.

-La réponse à ta première question est : Non. Rien n’aurait été différent, je n’aurais pas plus cherché à le voir, je n’aurais pas versé plus d’argent. Un enfant est un enfant, Ritza. Et cet enfant, tout comme toi, était une cible de choix pour mes ennemis à l’époque.

Je relevai une main pour caresser sa joue, jouer avec ses cheveux.

-La réponse à te seconde question est : Non. Encore une fois. Ça n’aurait pas été plus facile. Ça aurait été pire.

Je laissais déjà Livia faire ses armes seule, la protégeant seulement de loin par l’intermédiaire de Perry et de Delfino Alvarez. Elle était ainsi relativement livrée à elle-même, comme si elle apprenait à marcher dans Los Angeles, à entrer dans la célébrité, et que je la laissais faire ses premiers pas seule, pour ne la rattraper qu’au dernier moment lorsqu’elle risquait de tomber.

-Un garçon… J’aurais été impitoyable avec un garçon.

A côté de la relation que j’aurais eue avec un fils, celle de Daniele et son Bastardo aurait passé pur une magnifique histoire père/fils.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 226
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeVen 25 Mai - 14:42



Hide In Your Shell
ft. Jimmy Reed





Mes questions me semblent légitime d’autant plus que je sais qu’Olivia a les mêmes. Alors, si Jimmy ne se sent pas prêt pour le moment à faire face à notre fille et de répondre à ses questions, je pourrai  l’éclairer, et peut-être lui apporter un peu de ce qu’elle recherche désespérément.

Pour Jimmy, qu’Olivia soit une fille plutôt qu’un garçon ne change absolument rien  au passé et ça me semble logique. Il n’aurait pas fait courir de risque qu’on remonte jusqu’à nous. Ça aurait été bête de courir un risque après avoir sacrifié notre amour. Et pour ce qui est de créer des liens, pour lui, vaut mieux une fille qu’un garçon.

Je me retourne sur le dos, ma tête toujours au creux de son épaule et je fixe le plafond balayé par les ombres que les rayons du soleil projettent dans la pièce. Sa dernière réponse demande beaucoup de réflexion, j’ignore pourquoi.  Peut-être parce qu’elle vient confirmer qu’Olivia sera notre seule enfant.  De toute façon, je ne me voyais pas risquer la famille de nouveau.

Je n’ai plus 20 ans et lui non plus…

Me redressant, je m’étire avant de tourner la tête vers mon amant, beau comme le levé du jour avec le seul drap qui lui recouvre à peine sa nudité. Il est à croquer ! Et je ne me ferai pas prier pour récidiver seulement, mon estomac gronde et demande un tout autre genre de remplissage.

- Tu as faim ?

Je n’attends pas sa réponse pour me lever et me diriger vers la porte de la chambre mais avant de sortir, je m’arrête, me retourne et, en rigolant je le regarde. J’ai agit sans m’en rendre compte comme à l’époque ou nous étions dans mon appartement de l’Eastside et qu’il nous prenait l’envie d’un gueuleton après l’amour.  Seulement, nous n’y sommes plus et je viens tout juste de prendre possession de la maison et donc…

- Il n’y a rien a manger, je n’ai pas fait les courses encore…

C’est en me dandinant que je reviens auprès de lui dans le lit et le force à se redressé pour  l’embrasser avant de l’enlacer puis de frotter le bout de mon nez au sien puis de l’embrasser tendrement, laissant mes mains courir le long de ses flancs.

- Nous pourrions faire livrer quelque chose ou si tu préfère aller chercher quelque chose, ça me va

Un petit pique-nique au lit, comme avant. Un truc à finir en bagarre de nourriture, nos corps entrelacés.  Rien que d’y penser, j’en ai des frissons et je sourire qui se dessine sur les lèvres et le souvenir de notre premier repas ensemble, la veille de Noël, là où tout a commencé m’envahit.

La plus belle nuit de toute ma vie.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitimeMar 29 Mai - 14:44



Hide In Your Shell
ft. Maritza Cortez


Mes réponses semblèrent satisfaire Maritza. Elles n’étaient pas faites expressément pour ça, j’avais juste répondu sincèrement à ses deux questions. Et le fait de voir que ces réponses étaient ce qu’il lui fallait, sans qu’on reparte dans d’autres débats, m’encouragerait peut-être, avec le temps, à continuer à répondre de la sorte à ses questions : sincèrement et sans détour.

Je la laissai s’allonger sur le dos, content qu’elle ne bouge pas du creux de mon épaule et soupirai d’aise, en refermant les yeux. Maritza pensait, je le sentais. Je ne savais pas vers quoi ses réflexions se tournaient mais elle ne semblait pas aussi perturbée que la veille lorsque nous nous étions retrouvés face à face à nouveau.

Je ne sais pas combien de temps nous restâmes comme ça, enlacés. J’avais fini par me mettre à somnoler paisiblement.

Je ne rouvris les yeux, directement alerte, que quand Ritza se redressa et s’étira. Un geste que je lui avais vu faire des centaines de fois et dont je ne me lassais pas. Je laissai courir ma main dans le bas de son dos, la caressant juste du bout de mes doigts.

Je croisai à nouveau son regard et lui souris quand elle demanda si j’avais faim. J’en avais complètement oublié ce genre de détail. Mais avant que je ne puisse lui répondre, elle s’était déjà levée pour sautiller jusqu’à la porte de la chambre et je lui lançai :

-Je suppose que je vais commencer à avoir faim maintenant que tu viens de me rappeler que je ne peux pas uniquement me nourrir de toi.

Mais se rendant compte que la logistique ne suivait pas, elle reprit son chemin en sens inverse pour venir me rejoindre et je souris en coin, la soupçonnant de ne défiler ainsi de long en large que pour moi, ce qui était très loin de me déplaire.

Elle sauta à nouveau sur le lit et me fit me redresser pour plus de plaisir encore. Mon nez caressant le sien, je murmurai tout contre ses lèvres.

-Je vais m’en occuper. Je vais passer un coup de fil et nous faire livrer.

J’embrassai Maritza.

-Poulet au chorizo… Ça te dit ?

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]   Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Hide In Your Shell [HOT] [PV Maritza][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]
» Everbody's got a secret to hide. | Phoe
» 07.Chuuut !...That's a secret ! [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Maison (BSC)-